ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL FÉDÉRATION FRANÇAISE D'ENTRAÎNEMENT PHYSIQUE DANS LE MONDE MODERNE, SPORT POUR TOUS (F.F.E.P.M.M.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL FÉDÉRATION FRANÇAISE D'ENTRAÎNEMENT PHYSIQUE DANS LE MONDE MODERNE, SPORT POUR TOUS (F.F.E.P.M.M."

Transcription

1 ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL FÉDÉRATION FRANÇAISE D'ENTRAÎNEMENT PHYSIQUE DANS LE MONDE MODERNE, SPORT POUR TOUS (F.F.E.P.M.M.)

2 INTRODUCTION Activités Association reconnue d'utilité publique, sport, formation, speed-ball. Présentation de l entrée Les archives de la Fédération française d'entraînement physique dans le monde moderne ont été transférées aux Archives nationales du monde du travail (ANMT) en mars et en décembre 2009, au sein du Pôle national des archives du monde sportif dans le cadre du programme MéMoS (Mémoire du Sport). Ces archives étaient conservées au siège fédéral à Paris et dans le Centre national de plein air de Sainte-Énimie en Lozère. Consciente de l'histoire originale de la Fédération et de la nécessité de préserver ses archives, Françoise Got, présidente de la Fédération ( ), a mené les démarches afin de permettre leur dépôt aux ANMT. Il s'agit essentiellement des documents relatifs au fonctionnement et aux activités organisées par la FFEPMM : dossiers de séances des réunions statutaires (assemblées générales, Comité directeur, Bureau fédéral, commissions nationales), correspondance des présidents, dossiers de gestion (patrimoine, personnel, service de communication), de partenariats et d'activités organisées par la FFEPMM (formation, championnats de speed-ball, activités de promotion). On précise que 161,50 ml d'archives ont été éliminés (doublons, dossiers de projets et d'activités annulés, documents comptables analytiques, photographies et bandes sonores non identifiées ou abimées). Statut : dépôt révocable du 3 mars Dates extrêmes des documents : Importance matérielle : 52,90 m.l.(348 unités documentaires : 321 cartons CAUCHARD, 3 cartons ARMIC, 7 classeurs photos, 1 boîte métallique de film 16 mm, 16 affiches conservées dans un meuble à plans). Communicabilité et reproduction : sur autorisation du propriétaire. Instrument de recherche : répertoire numérique réalisé en juillet 2010 par Loraine Vilain, archiviste de l'académie nationale olympique française (ANOF). 2

3 Historique Introduction A la Libération, la France est une nation industrielle où la population active travaille majoritairement dans le secteur secondaire. Les besoins de la reconstruction favorisent le travail précoce des adolescents et jeunes gens dont la scolarité obligatoire s'arrête à 14 ans. Un grand nombre d'entre eux part en apprentissage ou commencent à travailler dans des conditions de travail difficiles voire dangereuses sans disposer d'une formation physique suffisante. C'est ce constat qui pousse l'état à créer la Jeunesse ouvrière et rurale (JOR), structure publique composée de fonctionnaires en charge de développer l'éducation physique pour ces jeunes âgés de 14 à 21 ans. Les besoins de formation et de partage des expériences ressentis par ces fonctionnaires du secteur post-scolaire impulsent une dynamique concrétisée par la naissance d'une association en A l'issu d'un stage organisé à l'institut national des Sports 1, l'amicale des anciens stagiaires et animateurs de la JOR est créée. Elle a pour but de «grouper les animateurs affectés au secteur non-scolaire ; de renforcer entre eux les liens d'amitié, de camaraderie, de solidarité et d'appui mutuel ; de réunir la documentation concernant l'ensemble de leurs activités [ ] pour un travail plus efficace ; de les aider dans leur tâche et de perfectionner leur formation technique, suivant les possibilités de l'amicale». Cette structure organise des regroupements et édite une revue, la «Revue verte 2» dès Ses activités, qui visent le public des ans non scolarisés, s'orientent vers le monde du travail en proposant l'apprentissage des gestes justes grâce à des exercices de levage, de portage ou travail en hauteur. Progressivement l'offre se diversifie et les activités proposées leur permettent de pratiquer des sports (basket, football, athlétisme) et des activités de plein air (séjours en camping, canoë-kayak, randonnée, ski). De la JOR à la FFEPMM : Toujours fidèle à ses objectifs initiaux, l'amicale prend le nom d'association nationale Entraînement physique et Monde moderne en Son président, René Kippert, la transforme en fédération cinq ans plus tard. En 1967, la FFEPMM, Fédération française pour l'entraînement physique dans le monde moderne, est née. Le développement des loisirs de masse, du sport et l'essor des activités de plein air favorisent la croissance des effectifs de la Fédération qui diversifie ses activités. Elle affiche alors clairement dans le titre choisi deux concepts. Celui d'«entraînement physique», c'est-à-dire l'ensemble des techniques qui peuvent aider à l'amélioration de la valeur physique telles que la gymnastique, la recherche des gestes justes, la prévention des déformations professionnelles, des accidents et du surmenage, les activités de délassement ou encore l'entretien des facultés psychomotrices. Le concept de «monde moderne» renvoie quant à lui à la volonté d'étendre au maximum son champ d'actions, de toucher tous les milieux et tous les publics, en particulier ceux qui sont exclus de la pratique physique et sportive d'entretien, femmes et personnes âgées par exemple. Il affiche également la certitude de ses fondateurs de défendre une démarche pionnière dans le domaine des activités physiques et sportives de loisir. La FFEPMM ajoute à son titre, en 1979, l'expression «Sports pour tous» comme pour réaffirmer son action en faveur du sport loisir et de la pratique sportive en tant que vecteur d'insertion et de développement personnel. Les moyens utilisés sont les réunions pour confronter les expériences, la Revue verte, un service d'assurances, une filmothèque, l'organisation de stages, de colloques, de rencontres à caractère culturel et sportif. Les actions : L'agrément de l'état en 1964 et la reconnaissance d'utilité publique en 1973 permettent à la FFEPMM de percevoir des subventions et de multiplier ses actions dans les domaines qui lui sont propres. Sa mission de service public, reconnue officiellement, lui permet également de bénéficier de cadres techniques (directeur technique national, conseillers techniques) mis à disposition par l'état. Le premier directeur technique est Jean Thomas nommé par le Secrétariat d'état à la jeunesse et aux sports en Ces cadres assurent par exemple la formation au sein du monde du travail (stages de gymnastique de pause et d'éducation physique utilitaire et professionnelle (EPUP) au sein d'entreprises) ainsi que la poursuite des travaux de réflexions au sein des commissions nationales et de la revue fédérale. En accord avec ses valeurs, la FFEPMM forme des animateurs pour favoriser le sport pour tous. Le cycle de formation se compose des degrés d'initiateur, d'animateur, de moniteur et, enfin d'instructeur (formateur). Les diplômes de moniteur et d'instructeur délivrés par la Fédération sont reconnus par le Secrétariat d'état à la jeunesse et aux sports en Outre les stages de gymnastique de pause et d'epup, elle organise ses premiers stages d'activités physiques sportives et familiales (APSF), de plein air et de 3e âge au début des années Ces stages proposent une formation à l'animation d'une pratique sportive non compétitive pour tous les âges de la vie et adaptée à tous les publics (femmes, parents, enfants, personnes âgées). Avec l'appui de ses comités régionaux et départementaux, la FFEPMM accorde une grande importance à la formation permettant d'augmenter les effectifs de ses cadres (animateurs, moniteurs et instructeurs) qui passent de 7 à plus de entre 1971 et En 1977, la FFEPMM obtient l'agrément du ministère du Travail pour la formation professionnelle et peut ainsi intervenir dans le cadre de la formation professionnelle continue des travailleurs. Les activités physiques de plein air (APPA) ont été développées grâce à l'engouement pour le tourisme en zone sauvage et les activités qui y sont associées (randonnée, vélo, spéléologie, canoë, etc.). Leur importance, au sein de la Fédération, a été alimentée grâce aux possibilités offertes par les bases de plein air de la Fédération. L'exemple le plus intéressant est sans doute le Centre national de plein air de Sainte-Énimie en Lozère. Acheté en 1968, le terrain situé sur la commune de Sainte-Énimie s'est progressivement doté d'équipements (locaux d'hébergement, terrains de sport et de camping, pont) afin de permettre l'accueil des groupes scolaires, des stagiaires et des familles tout au long de l'année. La place, accordée aux APPA qui contribuent à la «récréation de l'homme moderne et à son épanouissement» (Congrès fédéral d'octobre 1980), est réaffirmée à la fin des années 1970 par la 1 L'INS est créé en 1937 par le Front populaire. En 1975, il devient l'insep, l'institut national des sports et de l'éducation physique, et se consacre à la préparation et à la formation scolaire, universitaire et professionnelle des sportifs de haut niveau. 2 Les premiers numéros de la Revue verte portent le titre de Jeunesse ouvrière, Enseignement sportif, Plein air, voir la cote n

4 création d'un poste de conseiller technique national affecté au secteur du plein air. La Fédération assure également le développement des jeux sportifs fédéraux tels que le ballon moderne 3, l'indiaca 4 ou le raquet-ball 5 pratiqués dans une démarche de loisir. Toutefois, au milieu des années 1980, la Fédération ajoute une nouvelle activité à ses domaines traditionnels. Importé d'égypte, le speed-ball 6 fait son apparition au sein de la Fédération. Il est reconnu sport de compétition en 1987 et la FFEPMM est alors habilitée à organiser des compétitions et à délivrer des titres. La structuration : La Fédération bénéficie de l'essor du sport de masse et de la société des loisirs qui débute à la fin des années Comme dans les autres fédérations affinitaires et multisports, les effectifs de la FFEPMM augmentent rapidement à partir du milieu des années Les membres passent d'environ en 1968 à plus de dix ans plus tard. Ils sont environ en 1982 puis la progression est plus lente dans les années 80 et 90 ( adhérents environ en 1994), situation perceptible pour le mouvement fédéral français dans son ensemble. La Fédération perd des membres entre 1994 et 2002, date d'une reprise plus nette. Elle compte aujourd'hui environ adhérents (chiffre de 2010). Cette évolution vers une structuration nationale a été le fruit d'un travail long et d'efforts continus de la part des élus et adhérents bénévoles et des cadres techniques. La Fédération étend progressivement sa présence sur tout le territoire, passant de 23 comités départementaux en 1975 à 32 en 1980, 60 en 1984, 65 en 1990 et 71 en Cette croissance du maillage fédéral et des effectifs sont également le résultat de réflexions et d'actions menées par le Comité directeur et les commissions. La mise en pratique d'une décentralisation est effective dès la fin des années 1990 permettant de soutenir financièrement et humainement les comités et de leur garantir l'autonomie. L'évolution vers sa dimension nationale n'a pas été toujours simple, les élus regrettant souvent son manque de visibilité peut-être en raison de son titre jugé trop long ou d'une identité moins précise que d'autres fédérations multisports ou affinitaires. Cette méconnaissance fédérale soulevée dès les années 1970 est l'une des raisons de l'effort de communication soutenu par la FFEPMM. Les différentes commissions chargées de celle-ci produisent ainsi tracts, brochures promotionnelles, autocollants, objets publicitaires dans l'objectif de favoriser la promotion fédérale. La qualité de la revue fédérale qui prend le titre de l'animateur en 1982 puis de la Vie en Forme et des Cahiers de l'animateur en 2002 témoigne également de l'importance accordée à la transmission d'informations fédérales et à caractère pédagogique auprès de ses adhérents. Au niveau interne, la Fédération met également en place des bulletins d'information tels que FFEPMM Flash ou L'Écho du monde moderne qui permettent la diffusion rapide d'informations aux cadres et aux élus fédéraux. Un rayonnement national : L'originalité de la Fédération tient à ses activités centrées à la fois sur le monde du travail et une éducation physique de prévention et de santé (prévention des algies, apprentissage des gestes justes), sur ses activités physiques et sportives de loisir et sur l'organisation du speed-ball de compétition. Ces nombreuses activités menées depuis ses origines par des cadres fédéraux ont construit sa légitimité dans ces domaines. Ses compétences dans l'epup, les APPA ou les activités sportives du 3e âge par exemple expliquent la réalisation de partenariats et d'échanges avec d'autres fédérations françaises et des organismes privés. Le ministère de la Jeunesse et des Sports reste le principal partenaire fournissant moyens d'actions humains et financiers. Les conventions d'objectifs inaugurées en 1986 et renouvelées chaque année dressent un tableau clair des priorités fédérale et de ses actions : activités de sport pour tous, speed-ball de compétition et surtout formation initiale et continue. Par le biais de congrès fédéraux (Les estivales, la Convention de Metz) au début des années 2000, la Fédération a cherché à donner un nouvel élan à sa structure. En 2001, les domaines d'intervention traditionnels ont évolué laissant place à trois axes principaux que sont le sport loisir, les formations sportives dans le cadre de la formation continue et enfin, le socio-sportif pour l'intervention auprès des publics en difficulté. 3 Mélange de football et de handball, le ballon moderne est un sport collectif. 4 L'indiaca est issu du jeu brésilien Pétéka. Sorte de jeu de volley avec un volant, il est introduit par la FFEPMM en Sorte de jeu de squash, le raquet-ball a été inventé aux États-Unis en Le speed-ball est un jeu de raquette basé sur le principe de rotation libre d'une balle autour d'un mât. 4

5 Bibliographie ARNAUD (Pierre), ATTALI (Michaël), SAINT-MARTIN (Jean) (dir.), Le sport en France : une approche politique, économique et sociale. Paris, La Documentation française, ARNAUD (Pierre) et CAMY (Jean), La Naissance du mouvement sportif associatif en France : sociabilités et formes de pratiques sportives : [actes du colloque de Lyon 5 au 8 novembre 1985]. Lyon, Presses universitaires de Lyon, ARNAUD (Pierre) (dir.), Les Athlètes de la République : gymnastique, sport et idéologie républicaine, Paris, L'Harmattan, ARNAUD Pierre, Une Histoire du sport, XIXème-XXème siècles. Paris, La Documentation française, ARNAUD (Pierre), TERRET (Thierry) (dir.), Jeux et sports dans l'histoire. T. 4, Sport, éducation et art XIXe-XXe siècles. Paris, Éditions du C.T.H.S. (Comité des Travaux Historiques et Scientifiques), BLONDEL Yohan, Entre le sport et l'usine : une histoire de la Jeunesse Ouvrière et Rurale ( ), thèse de doctorat STAPS, Université Lyon 1, juin BOSMAN (Françoise), CLASTRES (Patrick), DIETSCHY (Paul), Le sport de l'archive à l'histoire, Presses universitaires de Franche- Comté, Besançon, FFEPMM, 40 ans de Sport pour Tous, Paris, FOULON (Charles-Louis), de BOISDEFFRE (Martine) (dir.), Les métamorphoses du sport : du XXe au XXIe siècle. Héritage, éthique et performances, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d'ascq, TETART (Philippe) (dir.), Histoire du sport en France, du Second Empire au Régime de Vichy, Vuibert, Paris, TETARD (Philippe) (dir.), Histoire du sport en France, de la Libération à nos jours, Éditions Vuibert, Paris, Site internet : 5

6 Liste des abréviations APPA Commission Activités physiques de plein air APSF Commission Activités physiques sportives et familiales APSP Commission Activités physiques socio-professionnelles BAFA Brevet d'aptitude aux fonctions animateur BAPAAT Brevet d'aptitude professionnel d'assistant animateur BEESAPT Brevet d'état d'éducateur sportif du premier degré, option animation des activités physiques pour tous BNS Brevet national de secourisme CNOSF Comité national olympique et sportif français DTN Direction technique nationale EPMM Entraînement physique dans le monde moderne EPUP Éducation physique utilitaire et professionnelle FFEPMM Fédération française d'entraînement physique dans le monde moderne FPC Formation professionnelle continue GEA Gymnastique d'entretien adulte GNEPUP Groupement national d'éducation physique utilitaire et professionnelle J.O. Journal officiel JOR Jeunesse ouvrière et rurale SEPA Association Sainte-Énimie Plein Air 6

7 Sommaire Constitution Administration et fonctionnement Vie de l'association Membres et adhérents Partenariats Activités Service de documentation Archives des membres fondateurs Documents sonores et audiovisuels 7

8 RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE Constitution Statuts et règlements. - Déclaration, modifications : correspondance, collection, listes des membres des comités directeurs, comptes annuels, Journal Officiel (JO), comptes-rendus, registre, notes, décrets, règlements, comptes-rendus Historique, philosophie, missions : notes, coupures de presse, documentation, tracts, rapports Administration et fonctionnement Assemblées générales Dossiers de séances 7 : comptes-rendus, correspondance, listes des membres, rapports, bilans, comptes de fonctionnement, coupures de presse, procès-verbaux, programmes, menus, autocollant, cartons d'invitation Comité directeur 8 et Bureau fédéral Réunions. - Préparation et travaux : registres, comptes-rendus, procès-verbaux, correspondance, listes des membres du Comité directeur et du Bureau fédéral, organigrammes Les comptes-rendus et procès-verbaux d'assemblées générales de 1965, 1967 et 1969 sont des photocopies. Les originaux sont conservés dans le registre des réunions du Comité directeur et du Bureau fédéral sous la cote n A partir de 2006, les dossiers relatifs aux assemblées générales contiennent uniquement des procès-verbaux. Les dossiers d'assemblées générales peuvent contenir des documents comptables tels que des bilans, comptes de fonctionnement et situations financières. Ils existent des photographies relatives aux assemblées générales sous la cote n Ils existent des photographies relatives au comité directeur sous la cote n

9 Réunions des Commissions nationales 9 et groupes de travail Commissions nationales. - Définition des rôles des commissions : listes des membres, correspondance, comptes-rendus, coupons-réponses Commission Activités physiques sportives et familiales (APSF), commission féminine, souscommission «enfant», groupe de travail «adolescent» : comptes-rendus, correspondance, documentation, listes des membres, coupures de presse, notes, procès-verbaux Commission Activités physiques socio-professionnelles (APSP) : comptes-rendus, correspondance, documentation, listes des membres, rapports, calendriers, coupures de presse Commission Activités physiques de plein air (APPA), groupes de travail : comptes-rendus, rapports, correspondance, documentation, listes des membres, conventions, bilans Commission Statuts et Règlements : comptes-rendus, correspondance, listes des membres Commission Finances : comptes-rendus, rapports, correspondance, listes des membres Commission médicale : comptes-rendus, correspondance, listes des membres, rapports Commission Formation et Enseignement, groupes de travail : comptes-rendus, correspondance, listes des membres Commission Recherche et Pédagogie : comptes-rendus, correspondance, listes des membres, notes Commission Promotion, commission Information : comptes-rendus, correspondance, listes des membres Commission sportive, groupes du travail : comptes-rendus, correspondance, listes des membres, rapports Commission internationale : comptes-rendus, correspondance, coupures de presse Pôle Décentralisation, groupes de travail : comptes-rendus, correspondance, rapports, organigrammes Pôle Communication, groupe de travail : comptes-rendus, correspondance Pôle Activité, Recherche, Innovation : comptes-rendus, correspondance, notes. Conseil des Sages Réunions : comptes-rendus, correspondance, listes des membres, coupures de presse Le classement des commissions suit l'organigramme adopté lors de l'assemblée générale de Dès 2001, les 3 pôles regroupent les commissions à l'exception des commissions Finances et Médicale. 10 Le Conseil des Sages ou Conseil fédéral est composé d'anciens membres du Comité directeur nommé par le Comité directeur en place sur propositions. Il est garant de l'éthique fédérale et peut interpeler le Comité directeur par écrit. 9

10 Direction technique nationale Réunions et activités : comptes-rendus, correspondance, rapports, programmes Vie de l'association Correspondance Correspondance des présidents : chrono René Kippert Alain Demolliens Alain Peccard Françoise Got Correspondance du secrétariat : chrono Correspondance de la Direction technique nationale (DTN) : chrono Comptabilité 12 et finances Comptabilité générale Balances, bilans, comptes de fonctionnement, comptes de résultats, comptes d'exploitation analytiques, situations financières Grands livres Plans comptables Immobilisations : inventaires, listes Comptabilité analytique Budget des stages, colloques, rencontres sportives, réunions : correspondance, fiches comptables, tableaux, bilans Remboursement de prêts : correspondance, récépissés, contrats, tableaux d'amortissements Le premier directeur technique national (DTN) de la FFEPMM est Jean Thomas, nommé en Il existe des documents comptables tels que des bilans, des comptes de fonctionnement et des situations financières dans les dossiers d'assemblées générales (cf. cotes n à ). 10

11 Impôts directs Affiliations-licences. 082 Paiement de l'investissement obligatoire dans la construction, de la taxe sur les salaires, état des honoraires, vacations, courtages, commissions, ristournes, tantièmes et jetons de présence : déclarations annuelles, bordereaux, correspondance Paiement de la taxe foncière, de la taxe professionnelle et de la taxe d'habitation : déclarations, correspondance, avis Paiement de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) : déclarations trimestrielles, correspondance Établissement et renouvellement des licences. - Procédures : guide d'instructions, documentation, correspondance Décompte des licenciés, des structures affiliées : statistiques nationales, graphiques, tableaux, bordereaux Subventions nationales Demandes auprès du ministère de la Jeunesse et des Sports, attributions : correspondance, comptes-rendus, bilans Patrimoine Base de plein air de Parroy-Bures (54). - Achat : acte notarié. Biens mobiliers et immobiliers de la Fédération : attestations Base de plein air de Sainte-Énimie (48). - Achat des terrains, construction du centre et travaux d'extension : correspondance, coupures de presse, bordereaux, acte de nantissement, plans, comptes-rendus, factures, procès-verbaux, bilans. Création de l'association Sainte- Énimie Plein Air (SEPA) : statuts, correspondance Il existe des dossiers de demandes de subventions dans les dossiers de partenariats (cf n ) et de bases de loisirs (cf n à ). 11

12 Ferme de La Champ 14 (48). - Achat : acte notarié ; projet d'aménagement, subventions : correspondance, devis, coupures de presse, factures, plans, permis de construire, rapports, contrats Locaux administratifs. - Locations d'appartements parisiens : rapports, contrats Personnel Personnel administratif. - Licenciement et relations avec le ministère du Travail : correspondance, journal de paie, contrats Personnel technique. - gestion : contrats, correspondance, attestations, tableaux, registres, bordereaux, bulletins de paies, états des mouvements Délégués du personnel. - Réunions : correspondance, comptes-rendus Marketing et communication Communication tout public. - Promotion et site internet : tracts, autocollants, enveloppes, correspondance, contrats, comptes-rendus, calendriers, catalogues, 3 affiches. 16 [1972] [1972]-[2003] Communication interne. - Promotion : livrets, tracts, brochures, affiches, cartes d'adhérents, cartes de vœux, guides, comptes-rendus, correspondance, rapports. [1980] [1980] Assurance et accidents Assurance. - Mutuelle nationale des Sports (MNS), Mutex : correspondance, contrats, tableaux, bordereaux Accidents. - Déclarations : bordereaux, correspondance, formulaires, certificats de décès Membres et adhérents Comités régionaux Relations avec la Fédération. 153 Demandes d'affiliations : formulaires, correspondance, statuts, listes des comités. Réunions des présidents des comités régionaux : correspondance, comptes-rendus, listes des membres Subventions fédérales : correspondance La ferme de La Champ dépend du centre de plein air de Sainte-Énimie. 15 Ils existent des photographies relatives au personnel sous la cote n Affiches extraites et conservées dans un meuble à plan sous la cote n HF. 12

13 Gestion administrative : correspondance, revues, programmes, calendriers, comptesrendus, rapports, statuts, bordereaux, coupures de presse, 4 photos couleur. (classement par région) Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Ile de France Languedoc-Roussillon Lorraine Martinique Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Basse-Normandie, Haute-Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charente Provence-Alpes-Côte -Azur Rhône-Alpes, Dauphiné-Savoie Comités départementaux Subventions fédérales : correspondance Gestion administrative : correspondance, rapports, bordereaux, revues. (classement par départements) Ain (01) Aisne (02) Allier (03) Alpes-de-Haute-Provence (04) Hautes-Alpes (05) Alpes-maritimes (06) Ardèche (07) Ardennes (08) Ariège (09) Aube (10) Aude (11) Aveyron (12) Bouches-du-Rhône (13) Calvados (14) Charente (16) Charente-maritime (17) Haute-Corse (20) Côte-d'Or (21) Côtes-du-Nord (22) Creuse (23) Dordogne (24) Doubs (25) Drôme (26) Eure (27) Eure-et-Loir (28) Finistère (29) Gard (30) Haute-Garonne (31) Gers (32) Gironde (33) Hérault (34) Ille-et-Vilaine (35) Indre-et-Loire (37) Isère (38) Jura (39) Landes (40) Loire (42)

14 (suite) 212 Haute-Loire (43) Loire-Atlantique (44) Loiret (45) Lot (46) Lot-et-Garonne (47) Lozère (48) Maine-et-Loire (49) Manche (50) Marne (51) Meurthe-et-Moselle (54) Meuse (55) Morbihan (56) Moselle (57) Nièvre (58) Nord (59) Oise (60) Pas-de-Calais (62) Puy-de-Dôme (63) Pyrénées-Atlantiques (64) Pyrénées-Orientales (66) Bas-Rhin (67) Haut-Rhin (68) Rhône (69) Haute-Saône (70) Saône-et-Loire (71) Savoie (73) Haute-Savoie (74) Paris (75) Seine-maritime (76) Seine-et-Marne (77) Yvelines (78) Somme (80) Tarn (81) Tarn-et-Garonne (82) Var (83) Vaucluse (84) Vendée (85) Haute-Vienne (87) Vosges (88) Yonne (89) Territoire-de-Belfort (90) Essonne (91) Hauts-de-Seine (92) Seine-Saint-Denis (93) Val-de-Marne (94) Val-d'Oise (95) Polynésie française Adhérents Fichiers des stagiaires et des formateurs (classement alphabétique par noms) : dossiers individuels de formation, appréciations de stages, attestations Abal à Barra. 260 Barre à Billar. 261 Billau à Bour. 262 Bous à Carbi. 263 Carbo à Chré. 264 Chri à Cuvi. 265 Dabb à Delil. 266 Delin à Dong. 267 Doui à Eych. 268 Fabe à Frel. 269 Frém à Gino. 270 Gira à Guillon. 271 Guillot à Hyve. 17 Les fichiers sont classés par format. Les formats courts (13x21,5 cm), plus anciens précèdent les plus grands (22,5x30 cm). 14

15 (suite) 272 Idée à Laffi. 273 Lafo à Le Fu. 274 Lega à Livo. 275 Llam à Marzi. 276 Marzo à Morel. 277 Morell à Parm. 278 Parr à Plou. 279 Plum à Richa. 280 Riche à Saug. 281 Saul à Szym. 282 Tabo à Vantie. 283 Vantil à Zytn Fichiers des stagiaires et des formateurs (classement alphabétique) : dossiers individuels de formation, appréciations de stages, attestations Abba à Azem. 285 Azum à Bege. 286 Beha à Blanc. 287 Bland à Bouc. 288 Bour à Camla. 289 Canu à Chatel. 290 Chatela à Corb. 291 Corc à Debri. 292 Debru à Dour. 293 Dout à Enga. 294 Enge à Frac. 295 Franc à Gerba. 296 Gerbe à Grap. 297 Grar à Henn. Partenariats Partenariats internationaux Fédérations et conseils internationaux. - Affiliation, activités et publicité : correspondance, listes des participants, comptes-rendus, actes, programmes, revues, diplôme, autocollant, brochure, tracts Partenariats nationaux Ministère de la Jeunesse et des Sports. - Formation et promotion : correspondance, comptesrendus, tracts Comité national olympique et sportif français (CNOSF). - Réunions : correspondance, rapports, programmes Fédérations, unions, fondations, associations, comités, groupes nationaux. - Réunions, activités et promotion : correspondance, contrats, comptes-rendus, tracts, statuts Entreprises privées. - Fabrication de matériel et publicité : correspondance, contrats, comptesrendus, schémas Partenariats locaux Directions régionales et départementales de la Jeunesse et des Sports, Préfecture de Paris. - Activités et subventions : correspondance, comptes-rendus, conventions, bilans, rapports Comités régionaux olympiques et sportifs (CROS), établissements hospitaliers, bases de loisirs, centres de formation, observatoire régional, comités, particuliers. - Activités et promotion : correspondance, contrats, négatifs noir et blanc, coupures de presse, comptes-rendus,

16 Activités Formation Formation des animateurs. - Organisation et évaluation des stages : correspondance, listes des participants, comptes-rendus, coupures de presse, programmes Stages nationaux Stages régionaux et départementaux (l'article 316 contient 2 photos couleur) Formation des formateurs. - Organisation et évaluation des stages, regroupements et réunions : correspondance, listes des participants, comptes-rendus, coupures de presse, programmes, rapports, bilans, attestations Animateurs et formateurs diplômés : registres des diplômés, diplômes, correspondance Formation professionnelle continue (FPC) et formation conventionnée. - Organisation et évaluation des stages : correspondance, comptes-rendus, conventions, bilans, programmes, fiches d'appréciation, bulletins de salaires, attestations de stages Séjours et stages de loisirs. - Organisation, évaluation : correspondance, comptes-rendus, listes des participants, documentation pédagogique, programmes Classes de découvertes. - Organisation : correspondance, listes des établissements, comptes-rendus, conventions, documentation pédagogique, programmes

17 Brevets d'état. - Organisation et évaluation des stages : correspondance, listes des participants, programmes, attestations, bilans, comptes-rendus Brevet d'état d'éducateur sportif du premier degré, option animation des activités physiques pour tous (BEESAPT) Brevet d'aptitude aux fonctions animateur (BAFA), brevet d'aptitude professionnel d'assistant animateur (BAPAAT), brevet national de secourisme (BNS) Speed-ball Présentation, historique, réglementation : correspondance, règlements, codes d'arbitrage, notes, tracts, listes des arbitres Championnat et rencontres internationaux. - Organisation, résultats : correspondance, programmes, listes des participants, autocollants, coupures presse, fanions, 37 photos couleur et noir et blanc, 3 affiches 18, comptes-rendus Championnats et rencontres nationaux. - Organisation, résultats : correspondance, programmes, listes des participants, tracts, autocollants, coupures presse, 29 photos couleur et noir et blanc, 8 affiches 19, comptes-rendus, bilans Championnats et rencontres régionaux et départementaux. - Organisation, résultats : correspondance, programmes, listes des participants, tracts, autocollants, coupures presse, fanions, comptes-rendus, bilans Critériums des Jeunes. - Organisation, résultats : correspondance, programmes, listes des participants, tracts, autocollants, comptes-rendus, calendriers, affiche Formation des animateurs, des formateurs, de l'équipe de France et du Club de France. Stages, rassemblements. - Organisation, évaluation : correspondance, programmes, comptes-rendus, listes des participants, tracts, bilans, registre Affiches extraites et conservées dans un meuble à plan sous les cotes n HF et HF. 19 Idem, voir les cotes n HF, HF, HF. 17

18 Activités de promotion. Manifestations estivales, concours, animations et démonstrations de speedball, prêts de matériel. - Organisation, relations avec les partenaires : correspondance, comptesrendus, coupures de presse, bilans, contrats, tracts Activités de promotion Activités fédérales. Congrès, colloques, fêtes, journées, conventions. - Organisation : correspondance, comptes-rendus, actes, programmes, coupures de presse, tracts, listes des participants, K7 audio, règlements, schémas, 6 photos noir et blanc, affiche Activités nationales et internationales. Manifestations, colloques, journées, salons. - Participation fédérale, organisation, invitation : correspondance, comptes-rendus, bilans, coupures de presse, listes des participants, programmes, 8 photos noir et blanc, tracts, affiche Gestion des bases de loisirs Centre national de plein air de Sainte-Énimie. 403 Historique : notes et règlement intérieur Conseil de gestion. - Réunions : correspondance, comptes-rendus Correspondance. Direction, secrétariat : chrono Comptabilité. - Activités, tarifs, subventions : correspondance, comptes-rendus, bilans, tableaux Partenaires. - Promotion, enquêtes, activités : correspondance, comptes-rendus, tracts, coupures de presse Activités. - Fréquentation, formation, manifestations sportives : correspondance, comptesrendus, coupures de presse, tracts, rapports, listes des participants, bilans, 9 photos couleur Bases de plein air et de pleine nature. Construction, partenariats, activités, promotion. - Gestion, subventions, dépenses, réunions, projets de conventions, litiges : correspondance, comptes-rendus, contrats, rapports, programmes, bilans, tracts, statuts, coupures de presse, 24 photos couleur et noir et blanc Gamaches (80) Grivy-Loisy (08) Lavault Sainte Anne (03) Lœuilly (80) Parroy-Bures (54) Porquerolles (83) Ramberchamp (88) Service de documentation Périodiques édités par la Fédération Amicale des anciens stagiaires animateurs des activités physiques de la Jeunesse ouvrière et rurale, Jeunesse ouvrière, Enseignement sportif, Plein air, revue trimestrielle de l'amicale des Anciens stagiaires animateurs des activités physiques de la Jeunesse ouvrière et rurale, n 2-n 24, Sarrebourg puis Metz, Affiche extraite et conservée dans un meuble à plan sous la cote n HF. 21 Idem, voir la cote n HF. 18

19 Amicale des anciens stagiaires animateurs des activités physiques de la Jeunesse ouvrière et rurale puis Fédération française d'entraînement physique dans le monde moderne, Entraînement physique et Monde moderne, n 25-n 49 puis nouvelle série : n 1-n 31, Strasbourg, FFEPMM, Entraînement physique et sport pour tous dans le monde moderne, n 32/34-n 63, Paris, FFEPMM, L'Animateur d'entraînement physique dans le monde moderne, revue de la Fédération française pour l'entraînement dans le monde moderne, n 64 puis nouvelle série : n 1-n 51, Paris, Fédération française d'entraînement physique dans le monde moderne, L'Animateur, la revue de l'epmm, n 52-n 76, Paris, FFEPMM, La Vie en Forme, n 1-n 28, Paris, FFEPMM, Les cahiers de l'animateur, n 1-n 28 (manque le n 3), Paris, Bulletins d'informations internes FFEPMM Flash, n 1-n 78, n 1987/1, 1987/2, 1987/3, L'Écho du monde moderne, n 1-n 34, Le Kiosque EPMM, le journal interne de la FFEPMM, n 1-n 5, Paris, mai 1993-janvier Lettre epmm, n 0, juillet Lettre d'information réalisée par la FFEPMM, mai La Lettre des Comités, n 1-n 7 (manque le n 2), mars 2002-mars Livres édités par la fédération FFEPMM, Groupement national pour le développement de la gymnastique de pause, Gymnastique de pause, 80 mouvements, cycle 70, Paris, FFEPMM, Groupement national pour le développement de la gymnastique de pause, Gymnastique de pause, cycle d'initiation, Pau, FFEPMM, Gymnastique de pause, cycle 75, Pau, FFEPMM, Monde du travail, éducation physique utilitaire et professionnelle, cycle 78 de gymnastique de pause, Paris, FFEPMM, Pause gym, Éditions Amphora, Aubenas, FFEPMM, 40 ans de Sports pour Tous, Paris, Autres livres CHAHED (Abdelwahab), Pour une politique tunisienne de Sport pour Tous, SAGED, La Kasbah, Tunis, HARICHAUX 22 (Pierre), ROUGIER (Gilberte), PALIS (Michèle), Activités physiques et troisième âge, Chiron Sport, Bar le Duc, Le professeur Harichaux, un des précurseurs de la médecine sportive, a été médecin fédéral de la FFEPMM et de la Fédération française de sauvetage et de secourisme. 19

20 Littérature grise BOUCHER (Claire), «Sport pour Tous», idéologie fédérale et réalités du monde moderne, rapport de stage de la formation F.D.P.E. 23,, BOURGOIN (Mathieu), La planification marketing : une activité intégrée à la Fédération française EPMM Sports pour Tous -?, Dess Management international du sport sous la coordination de Michel Desbordes et Xavier Le Saux, Université Paris - Sud XI Orsay, CAMARA (Céline), Enquête sur la revue fédérale «La Vie en Forme», Université Paris - Sud XI Orsay, Maîtrise Management du sport sous la direction de Bernard Corrand, juillet CAUSSIGNAC (Solène), Centre national de pleine nature FFEPMM «Sports pour Tous», rapport de stage, Centre de formation des Conseillers d'orientation-psychologues, Université Charles De Gaulle Lille 3, DEMOLLIENS (Jérôme), Mise en place d'une facturation et d'une gestion des stocks, rapport de stage sous la direction de J. Lory, IUT Informatique, DESBORDES (Michel) (resp.), Étude marketing : les pratiquants de la Fédération française EPMM Sports pour Tous, Université Paris - Sud XI Orsay, mars FFEPMM, Accessibilité des jeunes à la pratique sportive, [1993] GENDRIER (Michel), Thèse présentée à l'université scientifique et médicale de Grenoble pour obtenir le grade de Docteur de l'université de Grenoble, mention : activités physiques et sportives, comportement physique de l'homme au travail, décembre POULIQUEN (Gilberte), Expériences de gymnastique de pause dans une entreprise nationalisée, mémoire pour le certificat d'études spéciales de médecine du travail, [1993] 1983 Documentation pédagogique interne Direction technique nationale, Gym de pause, Direction technique nationale, Les dossiers de l'animateur, n 1-n 10, DUFLOS (Paul), groupe d'enseignantes de gymnastique de pause, La gymnastique de pause et le monde du travail, LEMARIE (Claudine), Quelles techniques utiliser en G.E.A.?, LEMARIE (Claudine), Quelles techniques utiliser en gym adulte?, LEMARIE (Claudine), Suède 1992, «techniques corporelles», répertoires de mouvements «friskis et svettis», [1992] MANOURY (Marcelle), La gymnastique de pause, une démarche vers le mieux-être, [1992] Photographies Assemblées générales : 73 photos couleur, 22 diapositives couleur, négatifs couleur, 74 photos noir et blanc Membres du Comité directeur : 65 photos couleur, 33 photos noir et blanc Personnel fédéral : 31 photos couleur, 11 photos noir et blanc Promotion fédérale : Diaporama FFEPMM composé de 139 diapositives Acronyme non identifié. 20

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les professions libérales Mise à jour de septembre 2014 1 La Meg@baseB2B 4 Millions d emails de décideurs disponibles L Agence MD

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales NOR: MCCE1240070A Version consolidée au 16 janvier 2015 Le ministre de l'économie

Plus en détail

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 DIRECTION DE LA SANTE Département Relations avec les Professionnels de Santé Dossier suivi par : Monique LEFRANCOIS Réf. : 19/2005/ML/MPD Paris, le 22 décembre

Plus en détail

La France face à la pénurie de maisons de retraite

La France face à la pénurie de maisons de retraite OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à la pénurie de maisons de retraite Situation actuelle et à venir, à l échelle régionale et départementale OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à

Plus en détail

La filière de l expertise comptable

La filière de l expertise comptable La filière de l expertise comptable Comptabilité Audit Conseil Gestion Finance Une promesse d avenirs CURSUS Débouchés Une filière qui offre des parcours de formation à la carte... La filière de l expertise

Plus en détail

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE Préambule Le droit au compte figure dans la législation française comme un principe fondamental. Le code monétaire et financier (article

Plus en détail

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire A - Dénombrement des micro-organismes aérobies à 30 C (= colonies aérobies = flore aérobie mésophile), Il regroupe les essais - Dénombrement des entérobactéries, suivants: - Dénombrement des Escherichia

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur "Logement" métropole... 4

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur Logement métropole... 4 SOMMAIRE I - Synthèse de l'activité 2014... 2 II - Secteur "Logement" métropole... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS + EXISTANTS... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS... 9 ACTIVITE LOGEMENTS EXISTANTS... 13 ACTIVITE

Plus en détail

En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide

En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide FICHES THÉMATIQUES 1.1 ÉVOLUTION DE LA POPULATION ÂGÉE En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide des âges concernant les personnes âgées de 65 ans a fortement évolué : sa base s est élargie et

Plus en détail

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE Liste des s Fichier ME109603 MENAGE Index des s : AADATE : Date de l'enquête... 3 AAPERIODE : Période... 3 AAPOID9603 : Coefficient de pondération... 3 AAPOID9903 : Coefficient de pondération... 3 AAPOIDSF

Plus en détail

La lettre d Information des Français de l Étranger

La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre du département des Relations Internationales et de la Coordination de la Cnav I MARS/AVRIL 200 I Le relevé de carrière Vous avez été salarié

Plus en détail

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante.

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. En quelques chiffres, une entreprise Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. FDV 60% Yves Ménardais 40% Initiatives et Finances The Call Machine «TCM» Télémarketing Capital 674 000 Chiffre d affaires

Plus en détail

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Évaluation des risques professionnels L INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ L Institut national de recherche et

Plus en détail

- Éléments de référence 2013 pour 2014 -

- Éléments de référence 2013 pour 2014 - - Éléments de référence 2013 pour 2014 - I - TAXE FONCIÈRE DÉPARTEMENTALE SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES moyen de 2013 L article 1636B septies VI du CGI indique que le taux de la taxe foncière sur les propriétés

Plus en détail

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une production Distribuée En environnement Windows NT Une Production sous VTOM Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une Production sous VTOM

Plus en détail

Bilan de l année 2011

Bilan de l année 2011 LE PERMIS A POINTS Bilan de l année DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées note d informationdécembre 12.24 À la rentrée 2012, 6 718 900 élèves sont accueillis publiques et privées du premier degré de métropolitaine et des DOM (y compris Mayotte), dont 2 557 000 élèves l enseignement

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration TITRE Ier. Division du territoire Art. 1er. Le territoire européen de la République sera divisé

Plus en détail

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Évaluation des risques professionnels L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention

Plus en détail

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Statistiques 2014 2014 C Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche

Plus en détail

Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation

Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation > Action sociale Vivre chez soi Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande L aide au retour à domicile après hospitalisation

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE SERVICE DE L OBSERVATION ET DES STATISTIQUES Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional Note d accompagnement Février 2014 La consommation d'énergie

Plus en détail

Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015

Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015 Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015 total Total Mailing Emailing Phoning Mobile SMS TOTAL TANDEM 42038300 31662994 10824852 19596763 8685075 1987737 cod_civ Civilite Total Mailing

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité TCH Conseil, Evaluation et Transaction In Extenso Tourisme Hôtellerie Restauration, membre du Groupe Deloitte, intègre début 2015 l agence de conseil en

Plus en détail

Projet de loi de finances rectificative pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi

Projet de loi de finances rectificative pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi Art. 53 (4 ) de la loi organique du 1 er août 2001 relative aux lois de finances Note explicative Cette annexe présente les évaluations préalables

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un organisme scientifique

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION. Guide d accompagnement pour remplir son dossier. En partenariat avec

CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION. Guide d accompagnement pour remplir son dossier. En partenariat avec CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION Guide d accompagnement pour remplir son dossier En partenariat avec Qu est-ce que la CAPEB? La Confédération de l Artisanat

Plus en détail

Demande d aide au maintien à domicile

Demande d aide au maintien à domicile Demande d aide au maintien à domicile > Action sociale Vivre chez soi Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande Vous êtes pensionné(e) civil(e) de l État ou ouvrier retraité(e)

Plus en détail

REGLEMENT JEU-CONCOURS «L EQUIPE DE TOUS LES FOOTBALLS»

REGLEMENT JEU-CONCOURS «L EQUIPE DE TOUS LES FOOTBALLS» REGLEMENT JEU-CONCOURS «L EQUIPE DE TOUS LES FOOTBALLS» Article 1 : Sociétés Organisatrices Crédit Agricole S.A. au capital de 7.493.916.453, dont le siège social est situé au 91-93, boulevard Pasteur,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT ("DUCS-PAPIER") ANNEXE E

CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT (DUCS-PAPIER) ANNEXE E CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT ("DUCS-PAPIER") ANNEXE E Table des codes et libellés pour les Caisses de congés payés du BTP Liste des Caisses de congés

Plus en détail

Bilan du permis à points

Bilan du permis à points Bilan du permis à points Année 2008 DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

UC1 Cadre Réglementaire

UC1 Cadre Réglementaire Stage Initial MF1 Commission Technique Régionale EST Septembre 2011 UC1 Cadre Réglementaire - La Loi de 1901 - Organisation du Sport en France - Établissements d'aps Principes généraux - La vie associative

Plus en détail

Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE

Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE ARCHIVES NATIONALES. Etat général des fonds. Fonds postérieurs à la Révolution française. Sous-série Z/6. Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE (3 401 articles environ) Les deux ordonnances du

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité THR Conseil, Evaluation et Transaction Exploitant Promoteur Constructeur Investisseur Mandat de vente d un fonds de commerce hôtelier sous enseigne Mandat

Plus en détail

Règlement d Intervention du CONSUEL

Règlement d Intervention du CONSUEL Règlement d Intervention du CONSUEL EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DU DÉCRET 72-1120 DU 14 DÉCEMBRE 1972 MODIFIÉ PAR LE DÉCRET 2001-222 DU 6 MARS 2001 ET DES ARRÊTÉS DU 17 OCTOBRE 1973 Titre 1 DISPOSITIONS

Plus en détail

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Statistiques 2013 Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche d Age des

Plus en détail

Accord sur l organisation et le financement de l apprentissage dans les Branches du Bâtiment et des Travaux Publics

Accord sur l organisation et le financement de l apprentissage dans les Branches du Bâtiment et des Travaux Publics Accord sur l organisation et le financement de l apprentissage dans les Branches du Bâtiment et des Travaux Publics Entre : d une part, les organisations professionnelles d employeurs représentatives au

Plus en détail

Protocole concernant l organisation des élections des délégués territoriaux au sein d Harmonie Mutuelle prévues au cours du 1er trimestre 2013

Protocole concernant l organisation des élections des délégués territoriaux au sein d Harmonie Mutuelle prévues au cours du 1er trimestre 2013 Protocole concernant l organisation des élections des délégués territoriaux au sein d Harmonie Mutuelle prévues au cours du 1er trimestre 2013 Harmonie Mutuelle, mutuelle soumise aux dispositions du livre

Plus en détail

Assurances de biens et de responsabilité. Etude Mars 2014

Assurances de biens et de responsabilité. Etude Mars 2014 Assurances de biens et de responsabilité Etude Mars 2014 Tempêtes, grêle et neige : Résultats de l année 2012 Ce document est la propriété exclusive de la FFSA et du GEMA et est protégé par le droit d'auteur.

Plus en détail

Les entrepreneurs de demain sont les élèves d aujourd hui

Les entrepreneurs de demain sont les élèves d aujourd hui la semaine Ecole-Entreprise Les entrepreneurs de demain sont les élèves d aujourd hui Sommaire p. 4 - Pourquoi participer à la semaine Ecole-Entreprise? p. 7 - Des acteurs engagés, des enjeux partagés

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2013 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES

DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2013 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2013 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE Précarité Énergétique I. Des actions concrètes pour aider les clients en difficulté

Plus en détail

Adaptation Nationale des Transmissions Aux Risques Et aux Secours

Adaptation Nationale des Transmissions Aux Risques Et aux Secours Adaptation Nationale des Transmissions Aux Risques Et aux Secours Réseau national de radiocommunications numériques pour les sapeurs-pompiers Page 2 de 13 1 ANTARES POURQUOI? 1.1 UNE MODERNISATION RENDUE

Plus en détail

Formations 2012-2013

Formations 2012-2013 Formations 2012-2013 Coach Facelooking, un métier d avenir Professionnels de la beauté et du bien-être Particuliers et indépendants Vous souhaitez diversifier votre activité actuelle en proposant à vos

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Règlement intérieur adopté à l assemblée générale du 28 juin 2014. Préambule

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Règlement intérieur adopté à l assemblée générale du 28 juin 2014. Préambule RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur adopté à l assemblée générale du 28 juin 2014 Préambule Le règlement intérieur est établi par le conseil d administration, approuvé par l assemblée générale. Il

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

Être le mieux placé sur le marché

Être le mieux placé sur le marché Répondre à la demande et développer son activité L ÉNERGIE DE PLUS EN PLUS CHÈRE... Pétrole, gaz, électricité, les prix ne cessent d augmenter : la période de l énergie bon marché est terminée. La part

Plus en détail

Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera le 1 er 2008 à celle qui était en vigueur depuis le 1 er janvier 2003.

Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera le 1 er 2008 à celle qui était en vigueur depuis le 1 er janvier 2003. CIRCULAIRE COMMUNE 2007-26 -DRE Paris, le 13/12/2007 Objet : Mise à jour du répertoire professionnel Madame, Monsieur le Directeur, Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera

Plus en détail

Externe : changement de régime de sécurité sociale et autres dispositions

Externe : changement de régime de sécurité sociale et autres dispositions Externe : changement de régime de sécurité sociale et autres dispositions 18/08/2013 Rodolphe LEDIEU 0 Sommaire Introduction 1. Du DFSGM au DFASM : du Régime de Sécurité Sociale Etudiante au Régime Général

Plus en détail

AUDIT FRANCE LES FRANCAS FEDERATION NATIONALE LAIQUE DE STRUCTURES ET D ACTIVITES EDUCATIVES, SOCIALES ET CULTURELLES

AUDIT FRANCE LES FRANCAS FEDERATION NATIONALE LAIQUE DE STRUCTURES ET D ACTIVITES EDUCATIVES, SOCIALES ET CULTURELLES AUDIT FRANCE LES FRANCAS FEDERATION NATIONALE LAIQUE DE STRUCTURES ET D ACTIVITES EDUCATIVES, SOCIALES ET CULTURELLES Association reconnue d utilité publique Siège social : 10/14 rue Tolain 75020 PARIS

Plus en détail

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois LISTE DES RÈGLES

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois LISTE DES RÈGLES LISTE DES RÈGLES 01 - ADMINISTRATION ADMINISTRATION - GÉNÉRALITÉS 01.01 Document définitif - Fichier informatique 01.02 Document mis à jour - Fichier informatique 01.03 Document préparatoire, document

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE

RAPPORT D ACTIVITÉ FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE Sommaire AVANT-PROPOS 02 ÉDITO 04 1. Des effectifs en constante évolution mais

Plus en détail

Tableau de tri des archives des associations

Tableau de tri des archives des associations Tableau de tri des archives des associations *Durée d utilité l association : la durée de conservation de documents dans les locaux de l association avant sort final. La durée d utilité commence à la clôture

Plus en détail

Série S Syndicats intercommunaux et fonds d'archives privées contemporains 8S Association Développement Economique Formation (DEF42)

Série S Syndicats intercommunaux et fonds d'archives privées contemporains 8S Association Développement Economique Formation (DEF42) Page 1 of 6 Série S Syndicats intercommunaux et fonds d'archives privées contemporains 8S Association Développement Economique Formation (DEF42) Sommaire Statuts, correspondance, assurances () - 8 S 2

Plus en détail

REGLEMENT CHALLENGE LEGRAND VDI Février 2014

REGLEMENT CHALLENGE LEGRAND VDI Février 2014 REGLEMENT CHALLENGE LEGRAND VDI Février 2014 Article 1. ORGANISATEUR La société LEGRAND SNC, au capital social de 6 200 000, immatriculée au RCS de LIMOGES, sous le numéro 389 290 586, dont le siège social

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 2. Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 2. Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points n o 2 Guide entreprises Janvier 2015 Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Prêts bonifiés à l agriculture

Prêts bonifiés à l agriculture MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction des affaires financières Sous-direction du financement de l agriculture Bureau du crédit Adresse : 78 bis, rue

Plus en détail

journées techniques Pour le développement de bonnes pratiques environnementales dans l artisanat

journées techniques Pour le développement de bonnes pratiques environnementales dans l artisanat journées 201 techniques Pour le développement de bonnes pratiques environnementales dans l artisanat 160 stagiaires formés par le CNIDEP depuis 2010 Amélioration des pratiques environnementales dans les

Plus en détail

GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE

GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2014 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE Précarité Énergétique I. Des actions concrètes pour aider les clients en difficulté

Plus en détail

256 J. M.R.I.F.E.N. 76 (Mutuelle Retraite des Instituteurs et des Fonctionnaires de l Education Nationale de Seine-Maritime)

256 J. M.R.I.F.E.N. 76 (Mutuelle Retraite des Instituteurs et des Fonctionnaires de l Education Nationale de Seine-Maritime) ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SEINE-MARITIME 256 J M.R.I.F.E.N. 76 (Mutuelle Retraite des Instituteurs et des Fonctionnaires de l Education Nationale de Seine-Maritime) Répertoire numérique détaillé Etabli

Plus en détail

BAROMÈTRE VOLTAIRE. Les Français et l orthographe. 1 re édition juin 2015

BAROMÈTRE VOLTAIRE. Les Français et l orthographe. 1 re édition juin 2015 BAROMÈTRE VOLTAIRE Les Français et l orthographe 1 re édition juin 2015 Introduction Qu est-ce que le Projet Voltaire? Depuis 2008, plus de deux millions de Français se sont entraînés avec le Projet Voltaire,

Plus en détail

Commission Structures

Commission Structures Commission Structures Et si la FFCT vous aidait à créer de nouveaux clubs POURQUOI? La mission du Comité départemental est notamment de promouvoir le sport de loisir et de santé qu est le Cyclotourisme,

Plus en détail

Évaluation des risques professionnels Questions-réponses sur le document unique

Évaluation des risques professionnels Questions-réponses sur le document unique Évaluation des risques professionnels Questions-réponses sur le document unique L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS

Plus en détail

Européenne De Métré. Présentation

Européenne De Métré. Présentation Européenne De Métré Présentation SOMMAIRE 1 - HISTORIQUE...2 2 - NOS ACTIVITES...2 3 - VOTRE PROFIL...3 4 - NOTRE PROPOSITION...4 5 - PRESENTATION DU RESEAU...4 6 - PRINCIPALES CONDITIONS JURIDIQUES DU

Plus en détail

Les stages sportifs. L'organisateur d'un tel stage devra procéder à certaines formalités :

Les stages sportifs. L'organisateur d'un tel stage devra procéder à certaines formalités : Les stages sportifs Stages sportifs avec hébergement Les stages sportifs accueillant des mineurs hors du domicile parental relèvent de la réglementation des centres de vacances, dès l'instant où ils sont

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES AIRES D ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE

LE FINANCEMENT DES AIRES D ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE CGPC / S5 / FW 2005-0032-01 LE FINANCEMENT DES AIRES D ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE Rapport de mission relative aux modalités de mise en œuvre de l aide accordée par l Etat pour la réalisation des aires

Plus en détail

Les télécommunications au service de la ville

Les télécommunications au service de la ville Les télécommunications au service de la ville HYPCOM Page 1 Préambule A ce jour, l évolution des structures nécessite souvent une implantation sur plusieurs sites. Parallèlement, les besoins de communiquer

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Dossier à renvoyer complet avant le 30 septembre 2015 à Mairie de Chassieu Monsieur le Maire 60 rue de la République 69680 CHASSIEU NOM DE L'ASSOCIATION q Première

Plus en détail

Établissement Français du Sang

Établissement Français du Sang Établissement Français du Sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES EFS Normandie Rapport d activité 2010 www.etablissement-francais-du-sang.fr EFS Normandie Dr Patrice

Plus en détail

Le Directeur Académique, des Services de l Éducation Nationale. Mesdames et Messieurs les Instituteurs et Professeurs des écoles

Le Directeur Académique, des Services de l Éducation Nationale. Mesdames et Messieurs les Instituteurs et Professeurs des écoles Le Directeur Académique, des Services de l Éducation Nationale à Division des Personnels Bureau des actes collectifs DP2 Référence Mouvement inter-départemental 2013 Dossier suivi par : Monique VEAUGIER

Plus en détail

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE ENTRE : L'Inspecteur d'académie, Directeur des services départementaux de l'education Nationale, Le Président du Comité Départemental U.S.E.P. de l'ain,

Plus en détail

Syndicat Intercommunal d Aide à la Gestion des Equipements Publics du Territoire-de-Belfort

Syndicat Intercommunal d Aide à la Gestion des Equipements Publics du Territoire-de-Belfort Syndicat Intercommunal d Aide à la Gestion des Equipements Publics du Territoire-de-Belfort - SIAGEP - Examen du traitement des usagers en situation de précarité énergétique Exercice 2012 Septembre 2014

Plus en détail

Soins dentaires : des dérives inacceptables

Soins dentaires : des dérives inacceptables Paris, le 25 novembre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Soins dentaires : des dérives inacceptables Les soins dentaires représentent un reste à charge conséquent pour les usagers. Ils constituent la principale

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU «Bien-être et prévention»

REGLEMENT DU JEU «Bien-être et prévention» REGLEMENT DU JEU «Bien-être et prévention» Art. 1 : ORGANISATION La Mutuelle Nationale Territoriale, mutuelle régie par le livre II du Code de la Mutualité, enregistrée au Registre National des Mutuelles

Plus en détail

1. ORGANISME DE FORMATION 2. PRÉROGATIVES

1. ORGANISME DE FORMATION 2. PRÉROGATIVES 1. ORGANISME DE FORMATION Les formations et examens «Pilote Initiateur Bateau» sont organisés et mis en œuvre par les Ligues régionales, dans le respect du cahier des charges élaboré par la commission

Plus en détail

Plus de 600 associations 30 000 membres adultes 1100 jeunes, 1500 scolaires

Plus de 600 associations 30 000 membres adultes 1100 jeunes, 1500 scolaires Plus de 600 associations 30 000 membres adultes 1100 jeunes, 1500 scolaires I / Ile de France Gaphil II / Nord-Pas de Calais IIA / Picardie III/ Champagne Ardenne IV / Lorraine VI / Alsace Belfort VII

Plus en détail

De l évaluation des risques au management de la santé et de la sécurité au travail

De l évaluation des risques au management de la santé et de la sécurité au travail De l évaluation des risques au management de la santé et de la sécurité au travail ED 936 couverture CS4.indd 1 07/07/14 10:57 L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de

Plus en détail

MARCHE ET COMPETENCES DANS LE LOGICIEL EMBARQUE. Etude pour le compte de l OPIIEC

MARCHE ET COMPETENCES DANS LE LOGICIEL EMBARQUE. Etude pour le compte de l OPIIEC MARCHE ET COMPETENCES DANS LE LOGICIEL EMBARQUE Etude pour le compte de l OPIIEC Juin 2008 1 LE LOGICIEL EMBARQUE : DEFINITION Un logiciel embarqué est un logiciel permettant de faire fonctionner une machine,

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

DADS 2006 Liste des variables Fichier détail "postes" Echantillon au 1/12ème

DADS 2006 Liste des variables Fichier détail postes Echantillon au 1/12ème DADS 2006 Liste des s Fichier détail "postes" Echantillon au 1/12ème Index des s : AGE : Age du salarié en années...2 AT : Nombre d'années-travail...2 CPFD : Condition d'emploi : temps complet ou partiel,

Plus en détail

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL. FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL. FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté 2000 054 Introduction Activités militant, éducation populaire, politique,

Plus en détail

Tableau synoptique des prérogatives et des conditions d'encadrement en canoë-kayak

Tableau synoptique des prérogatives et des conditions d'encadrement en canoë-kayak Qualifications actives délivrées par le Ministère chargé des Sports ouvrant droit à l'encadrement du canoë-kayak contre rémunération NIVEAU I BEES 3 Brevet d'etat d'educateur Sportif 3ème degré option

Plus en détail

233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951)

233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951) ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES 233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951) Répertoire numérique détaillé établi par Lolita GEORGEL étudiante en master 1 Sciences

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE

RAPPORT D ACTIVITÉ FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE Sommaire AVANT-PROPOS 02 ÉDITO 04 1. Des effectifs en constante évolution mais

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

Le diplôme d'etat d'alpinisme : Accompagnateur en moyenne montagne

Le diplôme d'etat d'alpinisme : Accompagnateur en moyenne montagne Le diplôme d'etat d'alpinisme : Accompagnateur en moyenne montagne Défini par l'arrêté ministériel du 25 septembre 2014 (JO du 15/10/2014) Les dispositions des articles D. 212-67 à D. 212-69-2 du Code

Plus en détail

Master "Droit international, droit européen et droits étrangers" Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009

Master Droit international, droit européen et droits étrangers Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009 Master ", droit européen et droits étrangers" Spécialité Intitulé de Missions dans Contrat de travail Niveau de Référente Juridique en centre d'accueil de demandeurs d'asile (CADA) Suivi juridique des

Plus en détail

Changer de département à la rentrée

Changer de département à la rentrée A 2011 MUTATIONS Instituteurs Professeurs des écoles Changer de département à la rentrée www.sgen.cfdt.fr novembre 2010 Mensuel 2,50 suppl. au n 197 RCS Strasbourg B 588 505 354 11/10 MA BANQUE EST DIFFÉRENTE,

Plus en détail

LISTE DE POSTES DE CATEGORIE C (FILIERES TECHNIQUE ET SIC)

LISTE DE POSTES DE CATEGORIE C (FILIERES TECHNIQUE ET SIC) LISTE DE S DE CATEGORIE C (FILIERES TECHNIQUE ET SIC) FILIERES LOCALISATION GEOGRAPHIQUE LOCALISATION ADMINISTRATIVE INTITULE DU 1 Ain Gendarmerie Belley Cuisinier au cercle mixte de l'escadron de gendarmerie

Plus en détail

Le ministre de l intérieur. Mesdames et messieurs les préfets

Le ministre de l intérieur. Mesdames et messieurs les préfets SIRP/GL/JM/N Paris, le 21 avril 2000 Affaire suivie par : Mle Géraldine LACROIX Tél. : 01 49 27 39 82 Réf. : Le ministre de l intérieur à Mesdames et messieurs les préfets NOR INT/K/00/00096/C OBJET :

Plus en détail