Thèse. Claire-France Picard. Doctorat en sciences de l administration - comptabilité Philosophiæ doctor (Ph. D.) Québec, Canada

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thèse. Claire-France Picard. Doctorat en sciences de l administration - comptabilité Philosophiæ doctor (Ph. D.) Québec, Canada"

Transcription

1 Le champ comptable à l heure du basculement vers une logique de marché Propagation de représentations commercialisées, infiltration de l expertise-marketing et instrumentalisation de l évaluation académique Thèse Claire-France Picard Doctorat en sciences de l administration - comptabilité Philosophiæ doctor (Ph. D.) Québec, Canada Claire-France Picard, 2015

2

3 Résumé Au cours des dernières décennies, le champ comptable a largement épousé les idéaux de l économie de marché. Compétitivité, image de marque, évaluation de la performance l usage courant de ces vocables au sein du champ témoigne de l acceptation et de la diffusion d idées et de pratiques propres à une logique qui tend à être de plus en plus celle du marché. Ainsi, le champ comptable, qui autrefois trouvait son centre de gravité dans les valeurs professionnelles de protection du public ou dans les valeurs académiques de la connaissance et l inventivité, est désormais orienté vers les objectifs de compétitivité qui prévalent dans l économie globalisée. Les raisons expliquant la venue et la propagation de cette logique de marché au sein du champ comptable ont fait couler beaucoup d encre dans le milieu académique au cours des dernières années. Cependant, les répercussions qui s ensuivent demeurent parfois obscures. Cette thèse, composée de trois articles, cherche à mieux comprendre les mécanismes de diffusion et les ramifications de cette logique au sein de trois sphères du champ comptable : la profession, les cabinets comptables et le milieu académique. Le premier article met en exergue certaines ramifications de la mouvance commercialiste de la profession comptable. Par une analyse de documents publicitaires produits par l Ordre des comptables agréés du Québec, cette étude explore les incidences du glissement du professionnalisme au commercialisme en focalisant le regard sur les représentations culturelles de la profession qui y sont véhiculées. Le second article examine comment l expertise-marketing et la logique de marché sous-jacente se sont implantées et consolidées au sein des cabinets comptables au Canada et examine la façon dont elles se sont déployées et ont influencé leurs pratiques. Le troisième article s intéresse au processus d évaluation académique en cette ère où la recherche est perçue, de plus en plus, comme un marché. Plus précisément, cette dernière étude tente d offrir une meilleure compréhension du processus de développement des classements de revues les plus influents au sein des sciences de l administration et de leur utilisation dans le milieu académique pour évaluer la qualité de dossiers de production scientifique. iii

4

5 Abstract In recent decades, the accounting field has largely embraced the ideals of the market economy. Competitiveness, branding, performance evaluation the common use of these terms in the field attests the acceptance and diffusion of ideas and practices specific to a logic that tends to be more and more a market one. Thus, the accounting field, for which professional values such as serving the public or academic values such as inventiveness were once its center of gravity, is now governed by objectives of competitiveness prevailing in the global economy. Much has been written about the reasons explaining the introduction and spread of the market logic into the accounting field. However, the subsequent repercussions, to some extent, remain obscure. This thesis, consisting of three articles, seeks to better understand the dissemination mechanisms and the ramifications of this market logic in three spheres of the accounting field: the professional institutes, accounting firms and academia. The first article brings to the fore certain ramifications of the accounting profession s commercial shift that have been overlooked thus far. Through an analysis of the promotional brochures produced by the Ordre des comptables agréés du Québec (Institute of Chartered Accountants of Québec), this study explores the relative cultural shift from professionalism to commercialism in the accounting profession, focusing on accountancy s cultural representations as depicted in these brochures. The second article examines the introduction and consolidation of marketing expertise and the underlying market logic in Canadian accounting firms and the impact on firms practices. The third article focuses on the academic evaluation process in an era where research is increasingly perceived as a market. This last paper attempts to provide a better understanding of the development processes of the most influential journal rankings in business and accounting and their use in academia to assess scientific outputs quality. v

6

7 Table des matières Résumé... iii Abstract... v Table des matières... vii Remerciements... xi Avant-propos... xvii Introduction... 1 Article 1 De professionnels rigoureux à super héros du monde des affaires : portrait historique d un changement culturel au sein de la profession CA Résumé Introduction Représentations culturelles et visuelles en comptabilité : un survol des recherches antérieures Cadre théorique Méthode Au-delà des documents publicitaires : des mots et des images qui parlent Discussion et conclusion Bibliographie Article 2 Consolidation et déploiement de l expertise-marketing au sein du champ comptable : une mutation de l être au paraître Résumé Introduction La théorie de l acteur-réseau Méthode Le champ comptable : une terre initialement aride pour le marketing Le champ comptable : de terre aride à terre fertile pour le marketing Axes marketing externe : le bourgeonnement marketing Nouveau problème, nouvelle floraison marketing Axes marketing interne et relève : le développement des racines marketing Discussion générale Conclusion Bibliographie Article 3 La face cachée du jugement : incursion dans le processus d évaluation des revues académiques Résumé vii

8 Introduction L économie des singularités de Lucien Karpik Méthode Producteurs des classements de revues académiques Consommateurs de revues académiques Discussion générale Conclusion Bibliographie Conclusion viii

9 994 courriels à mes directeurs de thèse, appels téléphoniques à ma mère, 738 commentaires sur mes articles, 2 ordinateurs et 32 kg de chocolat ont été nécessaires pour réaliser cette thèse. ix

10

11 Remerciements Tout a commencé le 15 avril J obtenais enfin ce que j attendais depuis longtemps : le droit d écrire les lettres «CA» après mon nom. J étais officiellement admise à l Ordre des comptables agréés du Québec. Ce moment est gravé dans ma mémoire, car il représentait une délivrance, l opportunité de faire autre chose que ce travail de vérificatrice dans un grand cabinet comptable qui me convenait si peu. Mais qu allais-je faire de cette nouvelle liberté? J ai envoyé des curriculum vitae à plusieurs endroits dans l espoir de trouver un emploi intéressant et à la hauteur de mes ambitions. Dans l attente de réponses qui ne venaient pas, j ai réfléchi à mes options et j ai songé à ce rêve que je caressais depuis longtemps, celui de retourner à l université pour faire une maîtrise et peut-être même un doctorat. Ce rêve avait pris forme pendant mon baccalauréat lorsqu un des mes professeurs m avait envoyé un message me suggérant de le contacter dans quelques années si j étais intéressée à entreprendre une carrière en tant qu universitaire. Quatre ans plus tard, j ai donc décidé d écrire à ce professeur. Sa réponse fut si rapide et enthousiaste qu elle m a incitée à me lancer dans cette grande aventure qu est le doctorat. Plus de quatre années se sont écoulées depuis ce retour aux études et je n ai jamais regretté mon choix. Si le doctorat est parfois synonyme de longues heures de travail en solitaire, il est avant tout une aventure de vie parsemée de belles rencontres et de liens d amitié. C est donc avec un grand plaisir que j écris ces lignes qui témoignent de ma reconnaissance envers tous ceux qui ont contribué à mon parcours. J aimerais d abord remercier celui qui, par sa gentillesse, son enthousiasme et sa passion pour la recherche, m a incitée à poursuivre des études supérieures, mon directeur de thèse Yves Gendron. Yves, je te dois énormément et je ne sais pas si mes mots arriveront à exprimer toute la reconnaissance que j ai pour ce que tu as fait pour moi tout au long de ces quatre années de doctorat. Je veux d abord te remercier d avoir semé en moi ce désir de poursuivre des études supérieures alors que j étais encore au baccalauréat et par la suite d avoir alimenté mon désir de la connaissance tout au long de mon doctorat. Merci pour ton empathie, ta gentillesse, ta disponibilité (avec une réponse garantie ou presque en moins xi

12 d une heure à mes nombreux courriels!) et ton écoute. Merci également d avoir pris le temps de répondre à mes innombrables questions, même les plus anodines (comment doiton s habiller lors d une conférence?), de m avoir épaulée lors de décisions importantes et de m avoir ouvert toutes grandes les portes du monde de la recherche en comptabilité. Ce sont ces petites et grandes attentions qui ont permis de faire de mon doctorat une expérience enrichissante et valorisante. Enfin, merci de m avoir accordé une grande liberté académique dans le choix de mes sujets d articles de thèse et d avoir eu confiance en moi et en mon travail. Ce sont cette confiance et cette liberté qui, à mon avis, permettent de faire ressortir le meilleur de nous-mêmes tant dans notre travail que sur le plan personnel. Tu as été pour moi plus qu un directeur, mais un mentor qui a su me guider dans tous les dédales que comporte le doctorat et pour cela, tu auras toujours mon respect et ma reconnaissance infinie (peut-être que cela manque de nuance, mais c est sincère). La seconde personne à qui j aimerais exprimer toute ma reconnaissance est mon codirecteur de thèse, Sylvain Durocher. Sylvain, je te remercie de t être joint à cette aventure doctorale avec autant de dévouement et d enthousiasme. Sans tes encouragements, ta gentillesse, ton écoute et ton soutien, mon parcours n aurait pas été le même. Tu as toujours su trouver les mots pour me motiver et me redonner confiance dans certains moments plus difficiles. Ta passion pour la recherche est contagieuse et j ai beaucoup appris en te côtoyant. Bref, merci d avoir facilité et enjolivé la longue traversée de mes années de doctorat. J aimerais également remercier très sincèrement les membres de mon comité de thèse, Marion Brivot et Henri Guénin-Paracini pour leurs commentaires constructifs et leur implication dans mon cheminement. Je tiens aussi à souligner le soutien de l École de comptabilité, de son directeur, Maurice Gosselin et des membres du corps professoral que j ai eu le plaisir de côtoyer et, pour certains, d avoir comme enseignants Jean-François Henri, Carl Brousseau, Mélanie Roussy. Je ne peux non plus passer sous silence le soutien financier que m a accordé le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Ce financement m a ainsi permis de poursuivre mes études à l abri des soucis monétaires favorisant ainsi chez moi une plus grande liberté d esprit. Je tiens aussi à remercier sincèrement tous les praticiens et xii

13 professeurs qui ont participé à mes projets de recherche et qui ont ainsi rendu possible la réalisation de cette thèse. J aimerais également profiter de l occasion pour exprimer ma gratitude envers mes collègues et amis doctorants. Claudine, merci pour toutes nos discussions qui ont alimenté mes réflexions et m ont amenée à approfondir mes manuscrits de recherche. Merci également d avoir toujours été là pour écouter mes joies et mes peines malgré la distance. Anne-Marie, j ai eu beaucoup de plaisir à te côtoyer durant tout ce parcours doctoral. Merci pour ces longues marches qui m ont permis non seulement de décompresser, mais aussi de réfléchir et de discuter de ma vision de la recherche. J ai beaucoup appris en te côtoyant et en écoutant tes expériences académiques. Andrew, merci pour les dîners, les rires et les discussions animées qui ont permis de me divertir dans des moments où je me sentais parfois bien seule. Simon, je suis contente d avoir eu l occasion de faire ma scolarité doctorale à tes côtés et d avoir pu débattre et discuter de la recherche comptable avec toi. Si mon parcours doctoral a été enrichi par de nombreuses rencontres au sein de la communauté académique, je ne saurais passer sous silence le soutien indéfectible de ceux qui partagent ma vie. Car derrière la doctorante que je suis, il y a toute une famille. Une famille aimante, compréhensive, motivante, drôle sans qui cette aventure n aurait pas été la même. À mon conjoint, Alexandre, je veux dire merci pour tout. Partager la vie d une étudiante au doctorat n est sûrement pas toujours facile. Sautes d humeur, crises de larmes, stress, absence parfois de corps (en raison des conférences et des séjours à l étranger), souvent d esprit (par les articles de thèse qui me prennent la tête). Malgré tout cela, tu as su garder ton calme, ton humour et ta patience légendaire, faire preuve de compassion (face en prime!) et me ramener les pieds sur terre à certains moments où j en avais bien besoin. Je te remercie aussi d avoir lu et commenté mes écrits, de m avoir amenée à pousser ma réflexion et à approfondir mon argumentation comme seul un «avocat du diable» dans ton genre sait faire. Mais par-dessus tout, merci de partager ma vie et de me rendre si heureuse. Merci aussi à ta famille, que je considère aussi la mienne, pour son accueil, son soutien et ses attentions. xiii

14 À ma mère, Michelle, je n ai pas suffisamment de mots pour te dire à quel point je suis reconnaissante pour tout ce que tu as fait pour moi pendant mon parcours doctoral. Ton amour, ton aide, ton écoute, ta présence au quotidien, ton humour, ton support et même tes séances de «brainstorming» ont tous été extrêmement précieux et ont grandement contribué à la réussite de mon doctorat. En plus d être la première lectrice, commentatrice et correctrice de mes articles de thèse, tu as été ma confidente, ma «motivatrice» ou ma «fan #1» comme tu te plais si souvent à le dire et celle que je pouvais appeler à tout moment pour de l aide (1-800-SOS-MAMA). C est en grande partie grâce à toi, à ton amour et au plaisir des mots et de la connaissance que tu m as transmis que j en suis là aujourd hui. Comme l a écrit Jean Gastaldi : «Une maman, c'est l'épaule sur laquelle on peut s'appuyer pour avancer dans la vie.» Merci d être là pour moi, maman. À mon père, Marc, merci de m avoir encouragée dans cette aventure même si elle te paraissait farfelue et risquée. Merci aussi d avoir fait de moi une «winner», une vraie Picard! Je sais que tu es fier de moi et que tu seras là pour moi quoiqu il arrive et sache que cela est extrêmement précieux à mes yeux. À mon frère, Olivier, merci de m avoir divertie et changé les idées pendant l écriture de ma thèse. Merci aussi d avoir su trouver les mots pour expliquer à notre père ce que je fais comme recherche (l observation du comptable dans son milieu naturel). Et surtout, merci d avoir voulu m apprendre les rouages de la vie dès mon enfance. Comme tu le dis si bien, je te dois tout. Sans un grand frère comme toi, je n aurais sûrement jamais fait un doctorat! À ma belle-sœur, Katherine, merci pour les nombreux repas que tu m as préparés afin de me laisser plus de temps pour travailler. J espère que tu ne le regrettes pas, même si je ne publierai probablement jamais d articles dans le 7 Jours. À ma bonne fée marraine, Sylvaine, merci pour tous tes encouragements surtout tes «let s go Pirouette, let s go», ta confiance, tes rires et ton écoute durant toutes ces années. Comme la bonne fée marraine dans Cendrillon, tu sais mettre de la magie et du bonheur dans ma vie. xiv

15 À mon oncle et «chauffeur», Denys, merci pour ton humour et surtout pour ton dévouement inconditionnel à vouloir me conduire sur les routes du monde entier. Prépare ta casquette et tes beaux gants, car je compte bien avoir recours à tes services pendant encore plusieurs années! À mon chat, Charlotte, merci d avoir ajouté à ce parcours souvent solitaire et sur l enregistrement de certaines entrevues téléphoniques plusieurs «miaou», des «hhh » à ma thèse c est ce qui arrive quand on met ses pattes sur l ordinateur et des poils noirs dans tous mes livres. En terminant, j aimerais remercier mes deux grands-mères qui, bien qu elles ne soient plus de ce monde, m ont inspirée l'envie de poursuivre des études universitaires. Leur soutien, leurs encouragements ainsi que leur parcours personnel ont forgé la femme que je suis aujourd hui et ont semé chez moi la graine florissante de la connaissance et de la poursuite de mes ambitions. xv

16

17 Avant-propos Cette thèse est composée de trois articles rédigés en français. Ces articles sont le fruit de mes quatre années de travail au doctorat. En plus de rédiger les manuscrits, j ai réalisé la collecte de données et effectué l analyse des résultats. Une version anglaise de l article 1 a été publiée dans la revue Accounting, Auditing & Accountability Journal (2014, 27(1), p ) sous le titre : «From meticulous professionals to superheroes of the business world : a historical portrait of a cultural change in the field of accountancy». Ayant réalisé l ensemble de la collecte et de l analyse des données, je suis l auteure principale de cet article. Mes directeurs de thèse, Sylvain Durocher et Yves Gendron, ont participé à la révision du manuscrit et en sont donc les coauteurs. L article 2 a également été traduit en anglais et soumis pour publication à la revue Critical Perspectives on Accounting sous le titre : «The marketization of accountancy». Je suis seule auteure pour cet article. Suite au premier tour d évaluation, les éditeurs de la revue m ont accordé une période pour le soumettre à nouveau en tenant compte des commentaires des évaluateurs. L article 3 sera traduit en anglais prochainement et soumis pour publication à la revue Accounting, Organizations and Society. Je serai l auteure principale de cet article pour lequel j ai réalisé la collecte de données, l analyse des résultats et la rédaction du manuscrit. Mes directeurs, Sylvain Durocher et Yves Gendron, participeront à titre de co-auteurs pour finaliser l article avant sa soumission. xvii

18

19 Introduction Presque aucune activité, aucun espace, aucune institution n échappe aujourd hui à l intégration dans l économie de marché. C est du moins ce qu avance un nombre grandissant d auteurs qui constate l extension de la logique marchande dans des domaines traditionnellement non inféodés à l économie de marché tels que la santé (Batifoulier et al., 2006; Domin, 2006, 2008), la culture (Bonnewitz, 2002; Pungu, 2011; Sergent, 2005) ou encore l éducation (Baillargeon, 2011; Dubet, 2007; Laval, 2003). Ainsi, la logique de fonctionnement de l économie de marché tend de plus en plus à investir d autres champs (Bonnewitz, 2002). Force est de constater que le champ comptable ne fait pas exception à la règle et qu il a largement épousé, au cours des dernières décennies, les idéaux de l économie de marché. Une abondante littérature dresse d ailleurs le portrait de cette mouvance commerciale tant au sein de la profession et des cabinets comptables (par exemple Carnegie & Napier, 2010; Greenwood et al., 2002; Hanlon, 1994; Suddaby et al., 2009; Sweeney & McGarry, 2011; Wyatt, 2004) qu au sein du milieu académique en comptabilité (par exemple, Gendron, 2008; Guthrie & Parker, 2014; Parker, 2011; Parker & Guthrie, 2005, 2013). Par un survol d écrits et d événements s étant produits au sein de la profession, un premier pan de littérature a montré comment, en quelques années seulement, les compétences et les services offerts par les cabinets comptables ont changé de façon spectaculaire pour faire place à un large éventail de services, dont des services de consultation, entraînant du même coup un raffermissement progressif de la logique de marché (Greenwood et al., 2002; Suddaby et al., 2009; Wyatt, 2004). La profession comptable se serait ainsi transformée graduellement pour connaître un glissement du «social service professionalism» à un «commercialized professionalism» (Carnegie & Napier, 2010; Hanlon, 1994; Wyatt, 2004). En particulier, il semble que l influence croissante des pratiques de consultation et d autres activités non réglementées aurait brouillé, au fil du temps, la distinction entre le professionnalisme et le commercialisme (Suddaby et al., 2007). Un second pan de littérature révèle une mouvance commerciale semblable dans le milieu de la recherche comptable. Cette mouvance se traduit, notamment, par la mise en place au sein 1

20 des départements comptables et des universités d outils de gestion axés sur le marché tels que des indicateurs de performance qui exercent une pression sur les chercheurs pour se conformer à des objectifs à court terme (Gendron, 2008; Parker & Guthrie, 2005) et des systèmes d évaluation basés sur des classements de revues qui tendent à transformer la recherche en une marchandise vendable et négociable sur le «marché» universitaire (Guthrie & Parker, 2014). Ainsi, les idéaux de l économie de marché semblent progressivement transformer, voire même déloger, la culture académique en subjuguant le souci de découverte et de contribution scientifique par les impératifs de performance et de commodité (Gendron, 2008, 2013; Parker & Guthrie, 2013). Compétitivité, performance, rentabilité, efficience, évaluation, positionnement, image de marque; ces vocables devenus d usage courant dans le champ comptable témoignent de la diffusion et de l acceptation des idées et de certaines pratiques propres à un paradigme commercial et à une logique qui tend à être de plus en plus celle du marché (Hinings et al., 1999; Melot, 2011). D ailleurs, plusieurs estiment que dans un contexte de concurrence généralisée, les institutions du champ comptable n ont eu d autre choix que d adopter des modes de gestion s inspirant des entreprises commerciales afin de s adapter à de nouveaux «marchés» mondiaux (Laval, 2003; Powell et al., 1999). Cette logique de marché qui s immisce au sein du champ se définit par la recherche de performance et par la réalisation d objectifs à court terme (Gendron, 2008; Guthrie & Parker, 2014; Malsch & Gendron, 2013; Parker & Guthrie, 2013; Wyatt, 2004). Elle attribue une grande importance au positionnement, au marketing, à l attractivité et la gestion des ressources humaines, aux techniques de management ainsi qu aux outils de gestion, d évaluation et de contrôlequalité (Guthrie & Parker, 2014; Hinings et al., 1999; Parker & Guthrie, 2005; Powell et al., 1999). Les thématiques de l image et de l identité deviennent également des problématiques stratégiques majeures sous cette logique (Gutrhie & Parker, 2014; Melot, 2011). Ainsi, le champ comptable, qui autrefois trouvait son centre de gravité dans les valeurs professionnelles de protection du public valeurs toutefois interprétées de façon différente selon les courants idéologiques (Malsch & Gendron, 2013) ou encore dans les valeurs académiques de la connaissance et de l inventivité, est désormais orienté vers les objectifs de compétitivité qui prévalent dans l économie globalisée. 2

21 Le raffermissement de la logique de marché au sein du champ comptable a fait couler beaucoup d encre dans le milieu académique au cours des dernières années. Mais que saiton vraiment de ses incidences? Si l on connaît déjà plusieurs des raisons expliquant la venue de cette logique grâce à des études de plus en plus nombreuses sur le sujet, les répercussions qui s ensuivent demeurent parfois obscures. Par cette thèse, j ai donc cherché à mettre en lumière et à mieux comprendre les mécanismes de diffusion et les ramifications de cette logique de marché au sein de trois sphères du champ comptable : la profession, les cabinets comptables et le milieu académique. Les représentations commercialisées de la profession comptable Le premier article de cette thèse met en exergue certaines ramifications de la mouvance commercialiste au sein de la profession comptable encore peu discutées jusqu à maintenant par une analyse longitudinale des documents publicitaires produits par l Ordre des comptables agréés du Québec (OCAQ) 1. Plusieurs estiment, au sein de la littérature, que la profession de comptable agréé (CA) aurait joui, pendant plusieurs années, d une assez forte notoriété acquise principalement et informellement par le bouche à oreille (Richardson & Jones, 2007). Toutefois, les pressions concurrentielles s étant fait sentir dès les années 1970 auraient changé la donne. Dans la foulée, afin de concurrencer les différents titres professionnels et se démarquer sur le «marché des professions», les instituts comptables canadiens se mirent à développer des documents publicitaires formels visant à promouvoir les connaissances et les compétences des CA et ainsi attirer les meilleurs talents (Falconer, 1993; Richardson & Jones, 2007). Par une analyse systématique des documents publicitaires produits par l OCAQ au cours des quatre dernières décennies, cette étude a ainsi pour objectif d explorer les incidences du glissement du professionnalisme au commercialisme en focalisant le regard sur les représentations culturelles de la profession comptable qui y sont véhiculées. Les documents publicitaires et les représentations qui en découlent ont suscité mon intérêt alors que j étais encore sur les bancs d école pour poursuivre ma formation afin d obtenir 1 À la suite d une récente fusion des ordres professionnels comptables au Québec, l OCAQ porte désormais le nom d Ordre des comptables professionnels agréés du Québec (OCPAQ) et les comptables agréés (CA) sont maintenant des comptables professionnels agréés (CPA). Comme les documents publicitaires étudiés ont été produits par l OCAQ avant cette fusion, j utilise les acronymes «OCAQ» et «CA» dans cet article. 3

22 mon titre professionnel de comptable agréée. Devant l image dynamique et colorée du comptable qui m était présentée dans les campagnes publicitaires, je n ai pu que constater une transformation de l image longtemps répandue du comptable en tant que professionnel sérieux et rigoureux (Jeacle, 2008). J ai donc voulu approfondir ma compréhension de l émergence de la représentation, aujourd hui dominante, du comptable en tant que consultant versatile et entrepreneur. À mon sens, les brochures publicitaires, parfois simples en apparence, sont le véhicule de transmission de messages riches de sens à travers lesquels la culture se manifeste et est (re)présentée. Comme Barthes (1963, p. 96) le soutient, «[ ] le langage publicitaire (lorsqu il est réussi ) nous ouvre à une représentation parlée du monde». Ces documents peuvent ainsi témoigner du raffermissement de la logique de marché au sein de la profession en plus de fournir des indications supplémentaires quant à la nature du changement culturel en question. En me fondant sur l approche sémiologique de Barthes, je tente, par cet article, de décoder et de déconstruire les messages contenus dans les documents publicitaires afin de mettre en évidence le changement culturel survenu au sein de la profession comptable au fil des décennies. Offrant une approche théorique pour libérer le sens des représentations, le modèle d analyse sémiologique proposé par Barthes me permet d articuler le concept de représentation au cœur de mes questions de recherche. Pour enrichir ma compréhension de la mouvance culturelle à l étude, j ai collecté l ensemble des documents publicitaires destinés aux étudiants et produits par l OCAQ entre 1970 et 2010, soit un total de quatorze documents. L analyse effectuée révèle que, s éloignant graduellement de l idéal professionnel jugé «vieillot», les représentations véhiculées par les brochures publicitaires au cours des dernières années tendent à légitimer un nouvel idéal, celui du conseiller d affaires multidisciplinaire et bien rémunéré. Cet article met également en lumière une culture au sein du champ comptable de plus en plus orientée vers le dynamisme et la performance. Cette transformation progressive des représentations de la profession souligne du même souffle l effacement des frontières entre profession et marché, la liquéfaction des cadres mentaux et idéologiques qui ont longtemps fait que logique commerciale et logique professionnelle paraissaient sinon antinomiques, du moins assez étrangères l une à l autre. 4

23 D ailleurs, l analyse des documents publicitaires révèle que l establishment comptable tend à «naturaliser» la cohabitation des valeurs professionnelles et commerciales au sein de la profession. Alors que les principes du commercialisme et du professionnalisme semblent en tout point s opposer, le conflit entre ces deux logiques est éclipsé de la sphère représentative au profit d une relation, en apparence, harmonieuse. Par la juxtaposition de références au commercialisme et au professionnalisme, les documents promotionnels socialisent les futurs membres de la profession dans la naturalisation d une cohabitation de valeurs mercantiles et professionnelles au sein du champ. De plus, en propageant un discours privilégiant le mercantilisme, l establishment comptable amène les nouvelles générations de comptables à accepter voire même à adopter et à participer à l orientation commerciale du champ. En somme, l analyse des documents publicitaires rend visible et confirme ce qui a cours depuis longtemps au sein de la profession, et même ce qui risque de prévaloir pour l avenir, soit un champ marqué par la présence simultanée de valeurs professionnelles traditionnelles et de valeurs mercantiles, mais où une logique de marché tend de plus en plus à s imposer. La promotion des cabinets comptables sous une logique de marché Le second article examine l influence de la logique de marché et de l expertise-marketing sur les initiatives promotionnelles mises en place par les cabinets comptables. Si les cabinets ont toujours été des organisations à but lucratif, ils ont longtemps ignoré, voire même dédaigné, toutes stratégies de marketing formelles préférant se faire valoir par leur réputation et le développement de relations d affaires solides (Kotler & Bloom, 1984; Kotler & Connor, 1977; Stewart, 2002). Cependant, la concurrence accrue sévissant sur le marché des firmes de services professionnels dès le début des années 1980 a incité les cabinets comptables à explorer de nouvelles pratiques pour accroître leur efficacité et leur rentabilité (Powell et al., 1999). D une logique de prestataire de services, les cabinets ont ainsi basculé dans une logique d entreprise de services où le marketing, l attractivité et l image de marque sont le nerf de la rentabilité (Melot, 2011). L objectif de cet article est donc de mieux comprendre comment l expertise-marketing et la logique de marché sousjacente se sont implantées et consolidées au sein des cabinets comptables au Canada et d étudier la façon dont elles se sont déployées et ont influencé leurs pratiques. 5

Doctorat en administration des affaires février 2015 Concentration comptabilité Université Laval, Québec, Canada

Doctorat en administration des affaires février 2015 Concentration comptabilité Université Laval, Québec, Canada CLAIRE-FRANCE PICARD, PH.D., CPA, CA Professeure adjointe, École de comptabilité Faculté des sciences de l administration, Université Laval 2325 de la Terrasse, Québec G1V 0A6 claire-france.picard@fsa.ulaval.ca

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme Évaluation de l enseignement COMMENTAIRES Activité : GSF-6008-S (82526) Finance corporative Enseignant : Jean-François Guimond Session : Automne 2012 Méthode d évaluation : Papier Date de l évaluation

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe Amélioration de la performance des hommes et des organisations par le management et la motivation 4.0 20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe «Faire grandir mon équipe ou

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

Définition du domaine de la GESTION

Définition du domaine de la GESTION Nom : Groupe : 51 Tu peux vouloir lire la définition ou répondre au questionnaire ou même faire les deux pour constater si ce domaine t intéresse. Définition du domaine de la GESTION La gestion est synonyme

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Questions 1) Je suis étudiant au doctorat et la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat m intéresse. Pourriez-vous

Plus en détail

INSCRIPTION STAGE ATE 2015

INSCRIPTION STAGE ATE 2015 ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Techniques de bureautique 412.AA : «Coordination du travail de bureau» INSCRIPTION STAGE ATE 2015 C est le temps d y penser! 1 Témoignage de Michelle Éthier Enseignante en Techniques

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES GUIDE DES ETUDIANTS Ce guide est destiné à vous introduire au fonctionnement du Collège et du Département d études économiques européennes, en présentant les

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation.

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. UNE FILLE ENGAGÉE Facteurs de succès pour l étudiante en formation non traditionnelle Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. Cet outil t est remis en début de

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES

B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES 1.1 Méthodologie Ce mémoire contient deux méthodologies différentes. La première correspond à la revue de la littérature et a pour objectif la documentation dans des sources

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION EN LIGNE de l ADMQ

PROGRAMME DE FORMATION EN LIGNE de l ADMQ PROGRAMME DE FORMATION EN LIGNE de l ADMQ DG performant, municipalité efficiente! Vous êtes : - un gestionnaire municipal avec peu ou beaucoup d expérience - un employé municipal envisageant la direction

Plus en détail

PLAN DE COURS MBA-8418A-19. Gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS MBA-8418A-19. Gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Créer de la valeur exige audace et engagement» PLAN DE COURS MBA-8418A-19 Gestion des

Plus en détail

Petit bréviaire des idées reçues en management

Petit bréviaire des idées reçues en management CriM Sous la direction d Anne Pezet et de Samuel Sponem Petit bréviaire des idées reçues en management Logo 3 Remerciements. Nous aimerions remercier ici tout particulièrement Alain Burlaud et Bernard

Plus en détail

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Rôle des membres du comité de rédaction dans le processus de révision d un article : 1. Rôle de la Rédactrice en chef 2. Rôle des Rédacteurs adjoints 3. Rôle

Plus en détail

Trousse du présentateur 2014-2015. Cégeps Technique de comptabilité et de gestion

Trousse du présentateur 2014-2015. Cégeps Technique de comptabilité et de gestion Trousse du présentateur 2014-2015 Cégeps Technique de comptabilité et de gestion _pager votre passion. Pros recherchés! Vous avez en main la trousse du présentateur de l Ordre des CPA du Québec. Celle-ci

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

La lettre de présentation

La lettre de présentation La lettre de présentation Importance de la lettre de présentation Cette lettre est votre premier contact personnalisé avec l employeur. C est pourquoi vous devez y attacher beaucoup d importance. C est

Plus en détail

Retour sur le pari de Rio 1992 : État des lieux et perspectives pour Rio +20

Retour sur le pari de Rio 1992 : État des lieux et perspectives pour Rio +20 Retour sur le pari de Rio 1992 : État des lieux et perspectives pour Rio +20 Conférence introductive InEE CNRS Paris, 4 avril 2012 Laurence Tubiana Institut du Développement Durable et des Relations Internationales

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014 Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova Moscou 26 ami 2014 Discours de M. Jean-Maurice Ripert Ambassadeur de France en Russie Chère Elena

Plus en détail

OUTILS DE MARKETING. Carte d affaires. Créer une carte d affaires qui facilitera le développement de ton réseau de contacts.

OUTILS DE MARKETING. Carte d affaires. Créer une carte d affaires qui facilitera le développement de ton réseau de contacts. OUTILS DE MARKETING Carte d affaires Créer une carte d affaires qui facilitera le développement de ton réseau de contacts. Ta carte va clairement montrer les services que tu offres aux employeurs / personnes

Plus en détail

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012 TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini.

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Innover sans disparaître Mieux gérer la créativité au sein de l entreprise

Innover sans disparaître Mieux gérer la créativité au sein de l entreprise Innover sans disparaître Mieux gérer la créativité au sein de l entreprise Par Nicole Cournoyer Consultante et formatrice en créativité 2573 rue de Port-Royal, Sainte-Foy (Québec), G1V 1A5 Tél.: (418)

Plus en détail

LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE

LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE Résumé des constats et des défis identifiés lors de la journée thématique Présentation

Plus en détail

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH Résumé 18 avril 2012 PRÉFACE ET REMERCIEMENTS BOURSES SPÉCIALES ET PRIX DU CRSH Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) est l organisme

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Kevin G. Lynch Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet Pour l année finissant le 31 mars 2006 Catalogage avant

Plus en détail

Commentaires pour le premier trimestre

Commentaires pour le premier trimestre Commentaires pour le premier trimestre Elèves en progrès Après un début d année décevant,. semble s être ressaisi. Ses résultats sont convenables dans la Maîtrise de la Langue voire satisfaisants en Mathématiques.

Plus en détail

«Formation Management»

«Formation Management» «Formation Management» n Les fondements du management n Donner du sens n Bâtir la confiance n Prendre en compte les besoins individuels n Entretenir la motivation n Le management situationnel n Le management

Plus en détail

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie»

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» JOURNEE IFRES 2014 Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» Les élèves moniteurs, piliers d une méthode pédagogique active

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

Le guide de stage d expérience pratique

Le guide de stage d expérience pratique Le guide de stage d expérience pratique LE GUIDE DE STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE : UN OUTIL POUR LE STAGIAIRE ET SON MAÎTRE DE STAGE Le Guide de stage d expérience pratique s adresse à toi si : Tu es inscrit

Plus en détail

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire?

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Cette question s inscrit dans le contexte où plusieurs acteurs

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

Politique de placements

Politique de placements Politique de placements Le 7 octobre 2010 Politique de placements Table des matières 1. La mission de la Fondation pour le développement des coopératives en Outaouais 2. Les principes de la gouvernance

Plus en détail

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6 Clair et net! Comprendre, structurer et expliquer un concept. Apprentissage critique Comprendre et apprécier l importance de fournir des consignes claires. Tenir compte du point de vue de l auditoire et

Plus en détail

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 1 RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 2 Plan Introduction : Attractivité qu est-ce? Pourquoi être attractif? Peut-on être attractif en France? Comment être attractif : Les leviers? Positionnement :

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant le mot du médiateur de l éducation nationale Madame, monsieur, Parent, enseignant, vous aurez l occasion, au long de l année scolaire, de vous

Plus en détail

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Partie 1: Trouver les bonnes personnes Julie Geller, Vice-président, Marketing @juliegeller, La curation de contenu qui consiste en la recherche,

Plus en détail

Obtention du marquage CE pour un dispositif médical

Obtention du marquage CE pour un dispositif médical Université de Technologie de Compiègne Obtention du marquage CE pour un dispositif médical Extraits du dossier de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) pour l obtention du Master "Qualité et Performance

Plus en détail

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE JEAN-NOËL KAPFERER LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE Créer et développer des marques fortes Quatrième édition, 2007 ISBN : 978-2-212-53908-0 Sommaire Introduction La marque ou le prix 3 PARTIE 1 COMPRENDRE

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

LETTRE DE PRÉSENTATION

LETTRE DE PRÉSENTATION LETTRE DE PRÉSENTATION 100 Portsmouth Avenue Kingston, ON K7L 5A6 (613) 545-3949 Ext. 1674 employmentservice.sl.on.ca KINGSTON KINGSTON OTTAWA OTTAWA SHARBOT LAKE Services d emploi 785 Midpark Drive 71

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Programme de la séance : Introduction à la théorie de l iceberg (le modèle culturel de l iceberg)

Programme de la séance : Introduction à la théorie de l iceberg (le modèle culturel de l iceberg) Programme de la séance : Introduction à la théorie de l iceberg (le modèle culturel de l iceberg) Acquis d apprentissage Interpersonnels : 1. Meilleure connaissance et empathie culturelle lors des échanges

Plus en détail

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement Mireille Houart Juillet 2013 Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement 1. Contexte En 2012-2013, suite à la réforme et à la demande de la Faculté de médecine, un séminaire

Plus en détail

Présentation. Principes de base

Présentation. Principes de base Présentation «Philou et la chasse aux mots» est un cahier d activités qui vise le développement des habiletés d accès lexical chez les enfants d âge scolaire, principalement pour ceux de maternelle et

Plus en détail

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE APIRG/14-WP/29 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN OEUVRE QUATORZIEME REUNION (APIRG/14) (Yaoundé, Cameroun, 23 27 juin 2003) Point 6 de

Plus en détail

VILLE DE FREDERICTON

VILLE DE FREDERICTON JANVIER 2015 RAPPORT D ENQUÊTE VILLE DE FREDERICTON TRANSMIS : AU PREMIER MINISTRE AU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE À LA PLAIGNANTE DANS L AFFAIRE DE LA LOI SUR LES LANGUES OFFICIELLES DU NOUVEAU-BRUNSWICK,

Plus en détail

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Émilie Genin École de Relations Industrielles Université de Montréal Colloque

Plus en détail

Lire, écrire, publier à l aide d internet. Récit d expérience d une aventure éditoriale. http://lettres.ac-dijon.fr. http://www.lettrestice.

Lire, écrire, publier à l aide d internet. Récit d expérience d une aventure éditoriale. http://lettres.ac-dijon.fr. http://www.lettrestice. Académie de Dijon LETTRES TICE Lire, écrire, publier à l aide d internet Récit d expérience d une aventure éditoriale http://lettres.ac-dijon.fr http://www.lettrestice.com Lire, écrire, publier à l aide

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Introduction Le vieillissement de la population et l inversion

Plus en détail

Fidélisation de la clientèle

Fidélisation de la clientèle Fidélisation de la clientèle le Sommaire de la présentation A. La fidélisation mythes et réalités B. Les sept (7) échelons de la fidélisation C. Conclusion Présenté par Daniel Tanguay Le mardi 1er février

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

l évaluation participative

l évaluation participative l évaluation participative Mardi du RIOCM par le Centre de formation populaire Décembre 2008 Pourquoi ce thème Maîtriser la notion d évaluation Démystifier ce qu est l évaluation participative Discuter

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

Banque de développement du Canada Examen décennal

Banque de développement du Canada Examen décennal Banque de développement du Canada Examen décennal Allocution de Terry Campbell Vice-président, Politiques Association des banquiers canadiens Prononcée devant Le Comité sénatorial permanent des banques

Plus en détail

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015 PRÉSENTATION L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation Sophie Vincent, Spécialiste en recherche consommateurs et évaluation sensorielle 22 janvier 2015 CINTECH

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014

Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014 Centre de cas 7 99 2011 001 Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014 Document produit par la professeure Anne MESNY, marginalement révisé par la professeure Alix MANDRON 1 En

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale

RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale Un chef de file dans les immeubles à revenus au Québec! RE/MAX Du Cartier A.S. Division Commerciale 1290 Avenue Bernard Montréal (QC) H2V 1V9 Albert Sayegh

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail