Instructions concernant les donnöes CAO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Instructions concernant les donnöes CAO"

Transcription

1 Schweizerische Edgenossensdiaft Confdraton susse ConTederazione Suizzera Confederazinn svizra Dpartement fdrai des finances DFF Office födrai des constructions et de la Iogistique OFCL Domaine Constructions Instructions concernant les donnöes CAO RgIementation de la quaiit des donnes graphiques utiiises pour la construction et pour I exploitation des bätiments ä I Office födäral des constructions et de la Iogistique (OFCL) lerjuin 2012 Bau 281 f

2 Instructions concernant es donnes CAO Directives CAO pour I change de donnees Version 1.1 (dition de septembre 2010). Directives dc base CAO (Version ) Les prsentes instructions concernant les donnes CAO sont fondes sur es prescriptions et la structure des directives de base CAO 6Iabores et soutenues par CADexchange. coexcane Vous trouverez plus de renseignements sur le site Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 2/22

3 lnstructions concernant les donnes CAQ Table des matieres 1 Introduction Contenu et objectifs Personnes soumises et champ d application Autres bases Langues 5 2 Prescriptions graphiques Contenu des plans et repräsentation Mise en page des plans Rglage des traits et des couleurs Objetstexte Objets cotation Objetshachures Informations relatives aux locaux Gestion des surfaces Autres lments de dessin 10 3 Prescriptions structurelles Structure Rfrences Objets partiels Dsignation des fichiers Dsignation des couches Echelle des dessins Numrotation des locaux 13 4 Prescriptions techniques Supportsdesdonnes Formats des donnes Compression des donnes Systbme CAO V 17 5 Prescriptions organisationnelles Gestion des donnes CAO Contröle de la qualitö des donnöes CAO Livraison des donnöes CAO Röpertoire ölectronique des plans 19 6 Prescriptions juridiques Droit dutilisation des donnöes CAO Protection contre es virus 20 7 Assistance 20 8 Entre en vigueur 20 9 Outils de travail Structure des couches 9.2 Annexes Modöles de plans Test CAO Exöcution des plans Dfinitions 22 Avant-propos coricernant les directives de base CAO Les textes en regard des indications «directives de base» et edomaines spciaiiss» contiennent les principes öla borös par CADexchange en lien avec les thömes concernös. Les principes önoncös pour los domaines spöcialisös constituent des instructions complömentaires que es partenaires des domaines spöcialisös doivent mettre en ceuvre parallölement aux principes correspondant aux directives de base. Toute modification de ces contenus est interdite tant que les directives de base ne seront pas rövisöes. Les prescriptions propres au mandant sont consignöes en regard de l indication «prescriptions compimentaires». Ces prescriptions ne peuvent en aucun cas ötre con traires aux principes des directives de base. Les modifications et es adjonctions aux directives de base CAO sont publiöes sur Dans es prösentes instructions concernant es donnöes CAO, le terme «mandant» dösigne: Office födöral des constructions et de la logistique Gestionnaire de donnöes: Fellerstrasse 21 Gestion des donnöes et des surfaces 3003 Berne Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 3/22

4 - Recommandation Instructions concernant es donnes CAO 1 Introduction 1.1 Contenu et objectifs Directives de base 1. Les prsentes instructions dfinissent les prescriptions techniques, matrienes, structurelles, organisationnelles et juridiques appiicables aux donnes CAC et l change de teiles dqnnes entre le mandant et le bureau d tudes mandat6, 2. L utilisation de systmes CAO et GMAO pour la conception et l exploitation des bätiments renforce les exigences applicables aux donnes de projet et aux don nes utilises pour l exploitation des immeubles. Afin de garantir une utilisation efficace de ces systmes, ii est ncessaire que les lments essentiels des don nes soient normaliss en matire de contenu, de forme et de structure. 3. Lors des phases dtude et de ralisation de projets de construction, es pr& sentes instructions permettent de rgier et d optimiser l change de donnes entre les bureaux d tudes spcialiss, les architectes et le mandant. Lors de la phase dexploitation des bätiments, elles servent de base pour v&ifier la qualit des donn6es disponibles. Domaines 4. Les dispositions figurant en regard de l indication «domaines spcialiss» spcialiss s appliquent I ensemble des plans relevant des domaines spcialiss, tels que le gnie clvii, le domaine des installations du btiment, l architecture paysagre, etc. 1.2 Personnes soumises et champ d application Directives de base 1. Les präsentes instructions s appliquent tous es mandataires qui ätablissent ou traitent des plans CAO pour le mandant. Elles font partie intägrante du contrat d honoraires entre le mandant et le mandataire. 2. Les cas späciaux et les exceptions l application des präsentes instructions doi vent ätre däfinis par äcrit avec le gestionnaire de donnäes. 3. Les präsentes instructions s appliquent en principe l ächange de donnäes entre le mandant et le mandataire au cours des phases du projet convenues sur la base du räglement SIA 112. Eiles peuvent toutefois ägalement servir de base l ächange de donnäes au sein du groupe de mandataires. Prescriptions A. Les präsentes instructions s appliquent uniquement aux donnäes CAO relatives complämentaires aux constructions en Suisse. 1.3 Autres bases Directives de base L ätablissement des plans est soumis aux prescriptions suivantes: - Recommandation - Cahier - Cahier - Räglement - Cahier - Norme SIA 400: äiaboration des plans dans la construction» (ädition de 1985) technique SIA 2014: organisation des couches de CAO (ädition de sep tembre 1996) technique SIA 2036: ächanges de donnäes CAO (ädition de 2009) SIA 112: modäie de prestations (ädition de 2001) technique SIA 2007: la qualitä dans la construction (ödition de 2001) SIA 406: contenu et präsentation de projets d amäliorations fonciäres (ädition de 1991) SIA 416: surfaces et volumes des btiments (ädition de 2003) Entre en vigueur: 1 juin 2012 Page 4/22

5 Instructions concernant es donnes CAO - Documentation - Norme SIA D 01 65: indices pour le management de I immobilier (dition de juillet 2000) DIN 277: Grundflächen und Rauminhalte von Bauwerken im Hochbau (dition de 2005) Domaines - Recommandation SIA 410: dsignation des installations du bätiment(dition de spcialiss 1978, rvise partiellement en 1986) - Recommandation - Norme SIA 41 0/1 et 410/2: dsignation des installations du bätiment (dition de 1981) SIA 416/1: indices de calcul pour les installations du bätiment (ödition de 2007) Prescriptions - complmentaires. Manuel - Directives - Instructions de projet CAC de I OFCL (fond sur le cahier technique SIA 2036). de 1 OFCL sur la documentation de projets et de gestion des batiments de I OFCL concernant la GMAO (entre en vigueur: 1&juin 2012) 1.4 Langues Prescriptions complmentaires - Les prsentes instructions sont disponibles dans es langues suivantes: allemand; - frangais; - Italien. Entre en vigueur: 1rjujn 2012 Page 5)22

6 nstructions concernant es donnes CAO 2 Prescriptions graphiques Directives de base 1. Les modles de plans font partie intgrante des prsentes instruc tions. Tous (es graphiques faisant l objet du präsent chapitre figurent dans (es modles de plans. Sauf prescription contraire, l utilisation de ces derniers est obhgatoire. lments 2. Les modles de plans disponibles sont indiqus au chiffre 9.3. ii Musterplan CAD.V Contenu des plans et reprösentation Directives de base 1. La repräsentation et la dsignation des plans d architecture sont commandation SIA 400. Domaines 2. La repräsentation et la dsignation des plans relevant des domaines sont par (es recommandations SIA 410, 410/1 et 410/2. spcialiss rgies rgies par la re spcialiss Prescriptions A. Pour la repräsentation des plans relatifs la securitö et a la protection complmentaires die, II convient d utiliser (es symboles et (es modles de plans de I OFCL. Ces plans doivent sur la couche dfinie par le bureau d tudes s. tre labors incen spciali B. Les symboles de et de protection incendie doivent utiliss selon (es prescriptions de I OFCL. Ce dernier propose diffrents symboles. scurit tre in ITi in Ifli Anhang CAD.A06 Symbolbibliothek Sicherheits- und Brandschutzpläne Anhang CAD.V02 Musterpian Sicherheitskonzept Anhang CAD.V03 Musterplan Sicherheitszonen Anhang CAD.V04 Musterplan Brandschutz 2.2 Mise en page des plans Point de rference Directives de base 1. Les points de r6mrence doivent par un symbole univoque sur une couche distincte (voir la structure des couches) l intrieur du trait de coupe. tre reprsents plac 2. Les points de rf&ence sont dfinis par rapport aux trois axes du bätiment (coor X, Y et Z). donnes 3. Lorsqu on divise un plan en deux parties, ii faut placer au minimum deux points de rf6rence sur chacun des plans rsultant de cette opration, afin qu on puisse dterminer comment ceux-ci s articulent. 4. Une fois dfinis et sur (es plans, les points de rmrence ne peuvent plus pendant toute la de vie d un jeu de CAO. tre dplacs placs dure donnes Domaines 5. Lorsqu on des plans d architecture, il faut reprendre (es points de röf& rence existants et les indications qul les dcrivent dans le nouveau plan CAO. spcialiss rfrence Prescriptions A. Les points de röfrence doivent galement dcrits au moyen des coordon complmentaires nationales et de l altitude par rapport au niveau de la mer. Les coordonnes nationales peuvent en reprises du plan cadastral numrique. nes gnral tre tre 1 Les documents au titre allemand mentionns sous la rubrique «Lien» constituent des annexes aux prsentes instruc tions qui n existent pas en fran9ais (voir chiffres 9.1 et 9.2). Entre en vlgueur: 1 jun 2012 Page 6/22

7 Instructions concernant les donnes CAO B. Le point de rfrence doit tre signal au moyen du symbole prescrit par le man dant. Referenzunkt 1 X= Y= ±0.00 = müm Symboles i Anhang CAD.A05 CAD-Vorlagedatei Prescriptions Symboles sanitaires complmentaires.... A. Les symboles sanitaires doivent etre bien reconnaissables. L utilisation de simples rectangles n est pas accepte. L OFCL propose difförents symboles. I(1i Anhang CAD.A05 CAD-Vorlagedatei Cadre de plan et trait de coupe Directives de base 1. Tous es plans CAO doivent ötre pourvus d un trait de coupe entourant toutes es autres informations figurant sur le plan. Le trait de coupe correspond au format du plan. Les repres de pliage doivent figurer dans la zone A4 du cartouche I intrieur du trait de coupe Cartouche 2. Aucune information ne peut tre place en dehors du trait de coupe. 3. Le format des feuilles de dessin dolt correspondre un format DIN A ou un multiple du format DIN A4. Toute exception doit tre discute avec le mandataire CAO. IT Anhang CAD.A05 CAD-Vorlagedatei Directives de base 1. Le cartouche doit tre conforme au modle fourni par le mandant. Les principaux lments figurant dans le cartouche sont es suivants: 1.1 principales informations sur le contenu du plan; 1.2 chelle graphique permettant de dterminer les dimensions du modle; 1.3 fläche nord permettant de dterminer l orientation du modle; 1.4 schma du site renseignant sur la position du modle par rapport au contexte en vironnant. Prescriptions A. La liste des rvisions dans le cartouche dolt indiquer la nature de chaque rvi complmentaires sion. Ifl Annexe CAD.A01 Description du cartouche - Directives 2.3 R6glage des traits et des couleurs de base 1. En gnral, il est recommand d utiliser un nombre minimal d paisseurs de traits diffrentes. Par ailleurs, celles-ci doivent pouvoir aisment tre distingues (traits fin, moyen, pais). Les prescriptions de la recommandation SIA 400 &appliquent. 2. II convient de communiquer au mandataire CAO es types de traits utiliss et de vrifier au moyen dun plan de test qu ils ne posent pas de problme lors de lchange de donnes. 3. Les traits complexes composs de motifs ou de symboles ne sont pas autoriss. Entre en vigueur: lerjuin 2012 Page 7/22

8 Instructions concernant les donnees CAO Prescriptions A. Les couleurs utiliser sont ndiques dans la structure des couches. complömentaires iri Annexe CAD.L01 Structure des couches 2.4 Objets texte Directives de base 1. En principe, une seule police d 6criture est autorise 2. Les caractres spciaux et es signes diacritiques (accent aigu, accent grave, trma, etc.) peuvent tre utiliss s ils ont soumis avec succs un test d change de donnes. 3. La taille de la police ne doit pas tre infrieure 2 mm lorsque le plan est impri m au format original. 4. Les attributs (blocs de texte pouvant tre dits) peuvent tre utikss si d autres systmes es reconnaissent comme tels ou les transforment en ments de texte. 5. Les objets texte doivent tre piacs sur es couches prvues cet effet (voir la structure des couches). Prescriptions A. Pour les objets texte et es objets cotation, il faut utiliser la police ARIAL (ou complmentaires ARIAL NARROW) et le style «normal», «gras» ou «italique». Le style appliquer un ment donn est indiqu dans le modle de plans. ir Annexe CAD.L01 Structure des couches 2.5 Objets cotation Directives de base 1. Dans Ta mesure du possible, les traits de cotes et les cotes doivent constituer des objets susceptibles d tre dits. 2. II est interdit de mettre les donnes en millimtres en exposant. Les miilimtres sont indiqus au moyen de Ta troisime dcimale dans les cotations en mtres et au moyen de la premire dcimate dans es cotations en centimtres. Prescriptions A. Aux cotes de dimensions dtaiiles et aux cotes de niveau indiques sur des comptmentaires plans au 1:50 conformment ä la recommandation SIA 400 dolvent sajouter, pour chaque plan, deux cotes principales l chelle 1:100 places surla couche prvue cet effet (voir structure des couches). ti[i Annexe CAD.L01 Structure des couches 2.6 Objets hachures Directives de base 1. En principe, seules des hachures composes de simples lignes et se diffren ciant par l cart entre ces dernires ainsi que par l angle et le type de ligne peu vent tre utilises. La combinaison de deux hachures de ce genre est autorise. II est interdit de raiiser des hachures au moyen d ments ou de symboles com plexes. 2. Toutes es hachures utiliser doivent ätre soumises un test d change de don nes et approuves par le gestionnaire de donnes. 3. Dans la mesure du possible, es hachures doivent constituer des objets suscep tibles d tre dits. Entre en vigueur: 1ejuIn 2012 Page 8/22

9 Instructions concernant es donnes CAO 4. Les objets hachures doivent tre piacs sur les couches prvues cet effet (voir la structure des couches). Prescriptions A. En plus des hachures associes des mat&iaux, ii faut crer sur une couche complmentaires distincte des surfaces de type SOLID pour tous les Iments de paroi porteurs et non porteurs (cioisonsigres exclues). ir Annexe CAD.L01 Structure des couches 2.7 Informations relatives aux locaux Directives de base 1. Pour dcrire es Iocaux, le mandataire doit crer des tiquettes conformment aux consignes. Les objets texte de ces tiquettes sont soumis aux prescriptions figurant au chiffre 2.4. Prescriptions A. II faut utiliser le modle d 6tiquette des locaux tabli par le mandant. complmentaires Sitzungszimmer FB: RB:+3.22 FL: VG H B: Linoleum W: Tapete Gestrichen D: Gestrichen Traduction des indications figurant dans rtiguette ci-dessus: Sitzungszimmer = Salle de runion FB = Plancherfini RB = Plancher brut FL = Surface B: Linoleum = Sol: linolum W: Tapete Gestrichen Parois: papier peint D: Gestrichen = Plafond: peinture Plans Plans Couche d ensemble d excution Dsignation du local X X A1Z29 - Numro physique du local X X A1Z29 - Cote du plancher fini X A1Z29 - Cote du plancher brut X A1Z29 - Surface du local selon la norme X X A1Z29 - SIA 416 (surface du polygone du local) Numro organisationnel du local X X A1Z29 - Revtement du sol X A1Z29 - Revtement des parois X A1Z29 - Revtement du plafond X A1Z T - - T - - T - - T - - T - - T - - T - - T - - T in Anhang CAD.A05 CAD-Vorlagedatei 2.8 Gestion des surfaces Prescriptions A. Les polygones de surface suivants doivent tre crs: complmentaires - polygones des locaux pour la dtermination de la surface nette (SN); - polygones des tages pour la dtermination des surfaces de plancher (SP). Entre en vigueur: 1 juin 2012 Page 9/22

10 B. Les surfaces doivent tre calcules sur la base de traits relis entre eux. - es - Jes polylignes ne doivent contenir ni arcs ni splines; les courbes doivent tre C. La manire de dterminer les surfaces est expjique dans les instructions du Directives de base 1. Tous les symboles utiliss doivent pouvoir tre traits dans dautres systmes. 2.9 Autres Iöments de dessin Instructions concernant la GMAO constituöes de petits segments de polylignes. mandant concernant la GMAO. piliers doivent tre pris en compte dans les polygones des locaux; pendant propos au mandataire. pres de coupe ne dolvent tre indiqu6s que s ils figurent sur les plans de base. complmentawes ponibles doivent toujours tre indiqus. Une couche particulire est prvue cet Prescriptions A. En ce qui concerne es plans de l ouvrage, les repres de coupe des coupes dis spcialiss expliqus dans une lgende. Domaines 2. Tous les symboles utiliss doivent tre reconnaissables sans explication ou tre Les bibliothques de symboles rfrences ne sont pas autorisöes. Instructions concernant es donnes CAO effet. En ce qui concerne les plans servant l exploitation des bätiments, es re La forme des repres de coupe peut tre choisie librement. Un modle est ce B. La charge au sol doit tre indique au moyen d une diagonale et en kg/m Entre en vgueur: lenjuln 2012 Page 10/22 couche prvue cet effet. 2 sur la

11 Instructions concernant les donnes CAO 3 Prescriptions structurelles 3.1 Structure Directives de base 1. La base dun plan CAO est constitue par la structure des couches. Celle-ci or ganise les diffrents &ments et es spare clairement les uns des autres de maniöre ce qu ils puissent tre affichs ou masqus librement. 2. Les lignes auxiliaires de construction doivent tre supprimes avant le transfert des donnes. 3. II est interdit de dessiner plusleurs objets sur la mme couche. 4. Les donnes doivent tre nettoyes avant livraison. Cela signifie qu il faut retirer tous les lments structurels inutiles (blocs, couches, rfrences d autres don nes, etc.) avant de livrer le plan. Prescriptions A. Lors de l utilisation de mises en page, ii faut veiller ce que tous es lments de complmentaires construction soient reprsents dans le mod&e et que Ta mise en page ne com porte que le cadre du plan, le cartouche et es lgendes. B. Si un modle d architecture ou d installations du bätiment est tabli en 3D, ii dolt tre livr au format IFC avec la documentation du projet. Les conditions-cadres applicables ä la structure du modle et ä Ta livraison des donnes sont dfinies Tors de la premire sance ou au cours du projet dans un manuel de projet CAO au sens du cahier technique SIA C. Les exigences concernant es plans des installations du bätiment se limitent ä la possibilit d ouvrir le fichier CAO et de lire son contenu. 3.2 R6frences Directives de base 1. Sauf accord contraire avec le mandant, le mandataire doit veiller ä supprimer toutes Tes rfrences ä d autres plans, ä des bases de donnes ou ä des docu ments externes au plan avant l change des donnes. Domaines 2. Dans le cas de plans mixtes (reprsentations de diffrents niveaux de dtail), les spcialiss coupes et les dtails doivent tre enregistrs dans un fichier spar. Les excep tions sont ä dfinir avec le mandataire CAO. Prescriptions A. Le plan d architecture valid doit tre insr en tant que bbc (non rfrenc) complmentaires dans chaque plan d installations du bätiment. B. Les fichiers dimages en pixels qui ne sont pas pertinents pour la construction peuvent tre utiliss ä condition que leur rmrence dans le fichier CAO soit claire et que es fichiers soient compris dans la livraison. 3.3 Objets partiels Directives de base 1. Si les objets doivent ötre diviss en objets partiels, ceux-ci doivent tre reprsen ts sur un schma indiquant leur position par rapport au contexte environnant. Prescriptions A. Lors de l tablissement de plans destins ä tre utiliss pour l exploitation des complmentaires bätiments, on renoncera aux objets partiels. II faut donc placer toutes les sur dumandant faces d un niveau sur un mme plan CAO. Tous les autres plans de l ouvrage peuvent tre diviss en plans partiels. Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 11/22

12 com plmentaires Prescriptions 3.4 Dösignation des fichiers tuels plans globaux ou partiels existants. vent, au moment de la remise des plans rviss, tre intgres dans les ven Directives de base 1. Les fichiers doivent tre dsigns selon les prescriptions. B. Dans le cas de transformations ou d agrandissements, les nouvelles parties doi ci, 0. A Al ci) 0Oø) 7282 VG saisis dans un niveau supplmentaire. Fapon de traiter les demi-taqes et les combles niveau, II faut crer un niveau supplmentaire. 7282VG.03.Z02). Pour l indication complmentaire concernant le Indication compimentaire concernant le Etages suprieurs type de plan, on peut utiliser une numrotation continue. S2 Sortie de secours S3 Scurit Niveaux Typedeplan Objets partiels type de plan taires nstructions concernant es donnes CAO 0 Aucun objet partiel A-Z Numrotation des objets partiels A Plan d tage B Coupe (n 1 9) C Fa9ade (n 1 9) D Dtail (n 1 9) E Situation (n 1 9) F Installations du bätiment (n 1 ä 9) G Rserve H Rserve -1, -2 Sous-sols 00 Rez-de-chaussäe statique Auteur / agent (SIA 2014) frigration 1 Dfinition des objectifs 2 Etudes prliminaires 3 Etude du projet 4 Appel d offres 5 Ralisation 6 Exploltation Al Architecte A2 (ngnieur civil / spcialiste en A3 Architecte d intrieur IH lngnieur en chauffage ll lngnieur en ventilation 1K lngnieur en climatisation et r& IS lngnieur en installations sani le lngnieur Iectricien S1 Protection incendie - II - Les - II n y a pas de dem i-tages. Si es Iocaux ne peuvent pas tre attribus ä un locaux isols situs entre deux tages sont attribus ä l tage infrieur et le chiffre utilis pour es dsigner est prcd de la lettre Z (par ex. n y a pas de combies. Les combles et les ouvrages en saillie sur le toit sont Phases (SIA ) par I OFCL et communiqus au bureau d &udes mandatö. -o D 0-0) 2 - o 2 2 D z o D. 0 L unit6 6conomique, le numro du btiment etla division en objets partiels sont fixs UJQQ o < ci) ci 1 -c Entre en vigueur: 1erjufl 2012 Page 12/22 > 0 c

13 Instructions concernant les donnes CAO Exemples: 7282.VG.0.B02.5A VG.0.F04.5A VG.0.A-1.3A VG.0.F00.51 E Coupe 2 pour architecture Plan des installations du btiment (par ex. plan de protection incendie) tabli par l architecte Plan du 1er sous-sol tabli par l architecte, tude du projet Schma lectrotechnique, ralisation 3.5 Dösignation des couches Directives de base 1. La structure des couches CAO repose sur le Code des frais par lments (CFE), conformöment au cahier technique SIA EIle constitue la base minimale de I ensemble des plans d architecture et des plans des domaines spcialiss. En fonction des besoins et en accord avec le mandataire CAO, ii est possible d ajouter des couches suppimentaires en se fondant sur la notation code des couches dfinie dans Je cahier technique SIA Les structures de couches propres aux entreprises peuvent tre utilises dans es plans CAO internes. En prvision de l change de donnes CAO, ces struc tures doivent tre converties dans la structure des couches CAC au plus tard aux dates convenues pour Ja Iivraison des donnes. 3. Au moment de Ja livraison des donnes, les couches de travail doivent treeffa ces et celles qui ne correspondent pas la structure prescrite doivent ötre con verties dans la structure des couches CAO. I Annexe CAD.L01 CAD Structure des couches 3.6 Echelle des dessins Prescriptions A. Tous es plans doivent tre tablis I ächelle 1:1 en choisissant Je mötre complmentaires comme unitö. L cheile du plan est indique soit dans Je cartouche, soit dans la mise en page. 3.7 Numörotation des Iocaux Genöralites / döfinitions Prescriptions A. Le mandant vise unifier la numörotation des locaux dans J ensemble de son com plömentaires portefeuille immobilier civil. B. II distingue deux types de numeros de locaux: - Je numöro physique du local: numöro dösignant le local sur place; - le numöro organisationnel du local: numro permettant d identifier clairement Je local dans ensemble du portefeuille immobilier, conformöment la norme SIA 416. C. Dans le cas d anciens immeubles anciens dont les locaux sont döj numörots, ii n est pas possible d harmoniser es numöros physique et organisationnel des lo caux. D. Lorsqu on construit ou rönove des bätiments, 1 faut si possible harmoniser les numöros physique et organisationnel des locaux. E. Dans le cadre de son mandat de planification, l architecte doit proposer au man dant un modöle de numörotation des locaux. F. Du cötö, l interlocuteur est Ja personne responsable du btiment au sein du secteur Gestion et exploitation des bätiments. Entre en vigueur: lerjuln 2012 Page 13/22

14 ne sont pas signaliss sur place, les tiquettes des locaux doivent reprendre es 2. Lorsqu on construit au rnove des btiments, ii faut laborer avec le mandant un 3. Le numro physique des locaux se compose des lments suivants: - niveau; - numro numros figurant sur es anciens plans. modle de numrotation qui tienne compte des exigences des utilisateurs. continu. complmentaires ces inscriptions dolvent tre reprises dans es tiquettes des Iocaux. Si les locaux Prescriptions 1 En gnral, les locaux portent une inscription sur place. En cas dtat des lieux, Num6ro physique des Iocaux Numäro organisationnel des Iocaux compimentaires sein du portefeuille. II constitue, en relation avec les polygones des Prescriptions 1. Le numro organisationnel des locaux sert identifier clairement es locaux au nstructions concernant es donnes CAO locaux, l ment le plus important des plans utiliss pour lexploitation des locaux et fait office de trait d union entre les graphiques et les donnes. 2. Le numro organisationnel des locaux se compose des ments suivants: - unit - numro - niveau; - numro - fonction du local. Numro organisationnel du local Numero technique du btiment Numro physique du ocal cz cl) 0 D 2 2 Cl3 -o 0.2 o 0 2 o -cl) 2 a 0. cl) D z z :2 Le numro technique des bätiments se compose du numro de unit cono 2 WE = Wirtschaftseinheit GE = Gebäude TGN = technische Gebäudenummer VG Verwaltungsgebäude (bätiment administratif) Entre en vigueur: lerjuin 2012 Page 14/22 mique (WE) et du numro du bätiment (GE) selon SAP. Exemple: 7282.VG 5 Numro technique des bätiments (TGN 4) VG H compimentaires Structure des numeros des Iocaux Prescriptions A. Les numros des locaux sont structurs comme suit: continu; du btiment (GE 3); conomique (WE 2);

15 - II Instructons concernant es donnes CAO Niveau A I OFCL, un 6tage est appel un niveau. - La - II - II dsignation d un niveau comporte toujours deux signes. n y a pas de demi-tages. Si les locaux ne peuvent pas tre attribus un niveau, ii faut crer un niveau supplmentaire. n y a pas de combies. Les combies et es ouvrages en saihie sur le toit sont saisis dans un niveau suppimentaire. Numrotation: Rez-de-chausse 00 Etages suprieurs 01 ordre croissant Sous-sols -1 ordre dcroissant Identification des Iocaux - Les - Tous - Avant - La - Les - Dans - La locaux sont toujours identifis l aide de trois chiffres. es locaux font lobjet dune numrotation continue commengant par le num&o 001. commencer numroter les locaux, ii s agit de dfinir un processus de numrotation pertinent et adapt au btiment. numrotation commence en gnral l entre principale ou, dans les tages sup&ieurs ou dans es sous-sols, prs de la principale voie d accs verticale. numros sont attribus en continu, dans le sens des aiguilles de la montre, en spirale ou selon toute autre mthode approprie. le cas de bätiments aux fagades quadriiles, la num&otation peut ga lement s appuyer sur la grille des fentres. faut prvoir des rserves suffisantes en vue de modifications futures. Dans le cas dun bureau paysager, par exemple, ii s agit de prvoir un nombre suf fisant de numros supplmentaires pour le cas oü le local serait un jour divis en bureaux individuels. notion d aile n existe pas I OFCL. Pour faciliter I orientation, les grands objets peuvent tre subdiviss en groupes de cent. - secteur 1 = locaux ; - secteur 2 = locaux ; - etc. Fonction des Iocaux Lidentification des locaux est suivie dun code alphanumrique indiquant leur fonction. Les principaux groupes de fonctions sont les suivants: Design atjp.fl4, Fonction kpin H Locauxprincipaux SUP N Locauxannexes SUS V Dgagements SD F Locauxtechnigues Sl P Places de stationnement SM La numrotation des locaux s effectue de maniöre continue et indpendamment de leur fonction. 6 Dsignations fondes sur l allemand. Entre en vigueur: lejuin 2012 Page 15/22

16 Instructions concernant es donnees CAO Signalisation des Iocaux Les inscriptions utihses pour la signalisation des iocaux doivent obiigatoirement comporter I indication du niveau et I identification du local. Efles doivent tre uni fies et apposes de teile manire qu elles ne puissent pas tre retiröes. Les utili sateurs doivent pouvoir facilement les modifier eux-mmes par ordinateur. Exemple: bureau n 022 de M. Untel, au 2e tage Division Gestion des ouvrages et des btiments Gestion et exploitation des btiments Antoine Untel Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 16/22

17 Instructions concernant es donnes CAO 4 Prescriptions techniques 4.1 Supports des donnöes Prescriptions A. L change de donnes entre le mandant et le fournisseur de donnes doit compimentaires s effectuer au moyen d un support de donn6es qui convienne aux deux parties. Sont indiqus en particulier les CD-ROM, les DVD et le serveur FTP de la Conf döration. 4.2 Formats des donnes Prescriptions A. Les donnes sont changes au format DWG (version 2004). L utilisation de fi compimentaires chiers DFX suppose I accord du gestionnaire de donnes. B. Les donnes de modles 3D sont changes au format IFC 2.x. Cet change de donnes doit ncessairement dabord faire I objet d un test. 4.3 Compression des donnees Prescriptions A. Les donnes sont compresss au moyen de la procdure standard ZIP. com pimentaires 4.4 Systme CAO Prescriptions A. Pour la gestion des donnes CAO, le mandant utilise le logiciel AutoCAD 2012 compimentaires de la socit Autodesk. Entre en vgueur: 1ejuin 2012 Page 17/22

18 Röle du responsable de projet: B. Le responsable de projet fait le lien entre le mandant et le fournisseur de donnes (la division Gestion de projets vrifie avec le mandataire que es donnes sont complmentaires la qualit et l exhaustivit des livraisons de donnes. Prescriptions A. La gestion des donnes CAC englobe toutes les prestations destines assurer 5.1 Gestion des donnöes CAO 5 Prescriptions organisationnelles 5.2 Contröle de la qualitä des donnes CAO dans un procs-verbal. l excution d un change de donnes de test. secteur Constructions Etranger de la division Gestion de projets de IOFCL. Ce es projets concernant des btiments situs l tranger. Prescriptions A. Avant l excution de la prestation, I OFCL demande aux mandataires de passer chures, textes, etc.). partenaire charge par contrat un architecte en Suisse de prparer les plans selon complmentaires un test CAO. Seuls les mandataires qui russissent ce test entrent en considra l expd iteur. fixes dans les prsentes instructions et consigne le rsultat de sa vrification Directives de base 1. Le mandant vrifie la qualit des donnes CAO en se fondant sur exigences ments Directives de I OFCL sur la documentation de projets et de gestion des bäti tives de I OFCL sur la documentation de projets et de gestion des btiments. technique SIA sance ou au cours du projet dans un manuel de projet CAO au sens du cahier des plans et dautre part de l outil de gestion des plans. Röle du gestionnaire de donn6es: des ouvrages et des bätiments); compltes). II veille ce que les donnes requises soit livres au mandant dans Instructions concerriant es donnöes CAO le dlai fix. A l OFCL, le röte de responsable de projet peut tre assum par: - le chefde projet du mattre de l ouvrage (divisions Gestion de projets et Gestion - le gestionnaire immobilier (division Gestion commerciale des bätiments). C. Le gestionnaire de donnes est responsable d une part du contröle de la qualit A l OFCL, le röle de gestionnaire de donnes est assum par: - le gestionnaire des donnes et des surfaces. D. Les accords relatifs la gestion des donnes sont consigns lors de la premire E. Les exigences auxquelles doivent rpondre les plans sont fixes dans es direc 2. Le mandant se rserve le droit d exiger en tout temps, sans motiver sa demande, tion pour l excution de la prestation. B. Le test CAO sert prouver la capacit technique en matire de CAO. C. Le test CAO comporte une collection de tous es objets CAO (cotations, ha D. Les donnes tablies tors de I excution du test CAO doivent tre remises I OFCL sous forme de fichiers DWG et PDF crs au moyen du systme CAO de E. Les mandataires trangers envoient leurs donnes CAO leur partenaire du les instructions de I OFCL. Les coüts y aff&ents doivent tre pris en compte dans Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 18/22

19 Beauftragten nstructions concernant es donnes CAO F. Les donnes CAC qui ne peuvent pas tre lues ou dont Ja qualit ou Ja structure sont juges insatisfaisantes doivent tre amliores par Je fournisseur de don nes CAC et Iivres une nouvelle fois dans leur intgralit dans un dlai fix par Je mandant. La responsabilit pour les dfauts est rgie par le Code suisse des obligations. Abgabe CAD-Test & und Vorgaben > durch BBL. 5> E CAD-Test (DWG) erstellen durch 5, CAD-Test prufen durch BBL Abgabe Revisionspläne an BBL durch Beauftragten Prüfung durch Prüfung durch BBL BBL Daten Ok? Nein Daten ok? Nein Ja Ja CAD-Test Freigabe Datenileferung abgeschlossen Droulement du test CAO D&oulement du contröle de la qualit 5.3 Livraison des donnes CAO Prescriptions A. Le mandataire doit remettre au mandant les plans d execution dfinitifs (au complmentaires format DWG) en vue de l &aboration des plans servant l exploitation du bäti ment dj au cours de Ja phase 52 (excution de l ouvrage) au sens du rgiement SIA 112. B. Le mandataire doit Jivrer au mandant les plans de l ouvrage (plans rviss) en vue de la vrification de Ja qualit des donnes. En gnral, cette Jivraison a heu au cours de Ja phase 6 (exploitation) au sens du rglement SIA 112. Les dfauts de quajit sont enregistrs dans un procs-verbal de contröle et doivent tre cor rigs par Je mandataire. C. Les plans rviss doivent ötre remis aux formats DWG, TIF et PDF/A. 5.4 Röpertoire 6lectronique des plans Prescriptions A. En vue du transfert des donnes des plans dans le systme de gestion des do complmentaires cuments de I OFCL, Je mandataire doit saisir es attributs des documents (mta donnes) dans un tab!eau Excel dont Je modje est fourni par I OFCL. II est impö ratif d utihiser correctement ce tableau afin d assurer Je bon droulement du trans fert des donnes. B. Une description compjte des donnes ä saisir (liste de rf&ence pour le fichier d importation ProFile) figure sous longlet «Referenzliste lmportdatei» du modle de fichier Excel qui est remis au mandataire ainsi que dans annexe CAD.A03 («Description des mtadonnes relatives aux plans») des prsentes instructions. i Anhang CAD.A04 Vorlage Plan-Metadaten Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 19122

20 Instructions concernant les donnes CAO 6 Prescriptions juridiques 6.1 Droit d utilisation des donnöes CAO Directives de base 1. Erl livrant les plans, le mandataire transfre au mandant l intgralit des droits d utilisation de ces plans, en particulier es droits d exploitation des qu ils contiennent. Cela vaut galement pour les de tiers reprises par le reau d ötudes externe. Le mandataire ne peut reprendre dans les CAO des symboles ou des informations dont les droits d auteur ou d utilisation pour raient par des tiers. tre dtenus donnes donnes donnes Prescriptions A. Les plans de base doivent de manire strictement confi complmentaires dentielle. A la fin du mandat, tous Tes plans de base doivent restitus et effa des serveurs. cs tre traits tre bu 6.2 Protection contre les Virus Directives de base 1. Avant leur envoi, les antivirus mis jour. donnes livrer dolvent tre vrifies ä aide d un logiciel 7 Assistance Pour toute question concernant les prsentes instructions, vous pouvez vous adresser au gestionnaire de de I OFCL donnes 8 Les Entree en vigueur prsentes instructions entrent en vigueur le 1juin lejuin 2012 Offifral uctions et de Ta logistique Be nard4tthey-doret Vi e-directeur, chef du domaine des constructions Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 20/22

Déposer des journaux Marche à suivre

Déposer des journaux Marche à suivre Déposer des journaux Marche à suivre Edition 2015 1 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Contenu du document 3 1.2 Fonction «Bordereau de dépôt Journaux» 3 2 Etablir un bordereau de dépôt 4 2.1 Sélectionner

Plus en détail

Demande d achat pour formulaires de poursuite et de faillite. Office central fdrai des imprim6s et du matriei 3000 Berne. A. Formulaires obligatoires

Demande d achat pour formulaires de poursuite et de faillite. Office central fdrai des imprim6s et du matriei 3000 Berne. A. Formulaires obligatoires : Feuille 26 Prix courant valable dös le..997 - - Demande d achat pour formulaires de poursuite et de faillite Date Livraison Facture Office ral fdrai des imprim6s et du matriei 3000 Berne Dsignation des

Plus en détail

SPÉCIFICATIONS POUR LA CRÉATION DE PLANS D ABORNEMENT DE NOUVEAUX LOTISSEMENTS ET VOIRIES

SPÉCIFICATIONS POUR LA CRÉATION DE PLANS D ABORNEMENT DE NOUVEAUX LOTISSEMENTS ET VOIRIES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES C.C.T. SPÉCIFICATIONS POUR LA CRÉATION DE PLANS D ABORNEMENT DE NOUVEAUX LOTISSEMENTS ET VOIRIES Système de référence RGF 93 CC48 Version janvier 2013 Électricité de Strasbourg

Plus en détail

Directive en matière de conception assistée par ordinateur (CAO)

Directive en matière de conception assistée par ordinateur (CAO) Directive en matière de conception assistée par ordinateur (CAO) 1 Introduction 1.1 Utilité et objectifs La présente directive CAO définit les règles techniques et de fond nécessaires à l'échange de données

Plus en détail

Formation professionnelle TIC Suisse

Formation professionnelle TIC Suisse Formation professionnelle TIC Suisse DIRECTIVES concernant l examen professionnel de: Informaticienne / informaticien 1 en technique des systèmes et réseaux TIC Informaticienne / informaticien en développement

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

Directive pour la distribution de placements collectifs de capitaux

Directive pour la distribution de placements collectifs de capitaux Directive Directive pour la distribution de placements collectifs de capitaux 22 mai 2014 I Bases, objectifs et force obligatoire La présente directive a pour but de garantir un standard de qualité élevé

Plus en détail

Hémomixer Etude des sollicitations du corps d épreuve

Hémomixer Etude des sollicitations du corps d épreuve Hmomixer Etude des sollicitations du corps d preuve TP 2 heures Noms : Prnoms : Classe : Date : Note : /20 Objectifs A l issue de la sance vous devez être en mesure : - de dire de quelle nature est la

Plus en détail

Portail clients SanitasNet. Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013

Portail clients SanitasNet. Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013 Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013 Table des matières 1. Préambule....................... 3 2. Autorisation d accès................. 3 3. Accès technique

Plus en détail

COUCHES ET CLASSES. www.cesyam.fr

COUCHES ET CLASSES. www.cesyam.fr COUCHES ET CLASSES Introduction Une confusion est très souvent faite chez les utilisateurs de VectorWorks entre les couches et les classes. Nous allons ici tenter d'expliciter les différences fondamentales

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS Page 1 sur 6 BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 4 C- -01 N du 4 F.E. - INSTRUCTION DU 609601A VT/NFD (B1-1-01) DISPOSITIONS DIVERSES (BIC, IS, DISPOSITIONS COMMUNES). FRAIS ET CHARGES.

Plus en détail

ASES DESCRIPTIFS ET COÛTS DE CONSTRUCTION TESTS DES CHAPITRES 1-8. QUESTIONS ET RéPONSES

ASES DESCRIPTIFS ET COÛTS DE CONSTRUCTION TESTS DES CHAPITRES 1-8. QUESTIONS ET RéPONSES DESCRIPTIFS ET COÛTS DE CONSTRUCTION TESTS DES CHAPITRES 1-8 ASES QUESTIONS ET RéPONSES Centre suisse d études pour la rationalisation de la construction CRB www.crb.ch Tests des chapitres 1-8 Test du

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/SDWG/9/8 ORIGINAL : anglais DATE : 11 janvier 2008 F ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION GROUPE DE TRAVAIL SUR LES NORMES

Plus en détail

I. INTRODUCTION UN MANAGEMENT EXTERNE RENFORCÉ

I. INTRODUCTION UN MANAGEMENT EXTERNE RENFORCÉ NOTE INFORMELLE DU BUREAU INTERNATIONAL SUR LE MANAGEMENT DU PROJET DE NOUVELLE CONSTRUCTION À LA LUMIÈRE DES RAPPORTS DU VÉRIFICATEUR EXTÉRIEUR RECUS PAR LE BUREAU INTERNATIONAL EN DATE DU 15 AVRIL 2005

Plus en détail

Annexe I Standards applicables aux places de travail dans les bâtiments administratifs. er

Annexe I Standards applicables aux places de travail dans les bâtiments administratifs. er Département fédéral des finances DFF Office fédéral des constructions et de la logistique OFCL Direction Annexe I Standards applicables aux places de travail dans les bâtiments administratifs. er Annexe

Plus en détail

Instructions concernant la gestion des documents dans l administration fédérale

Instructions concernant la gestion des documents dans l administration fédérale Instructions concernant la gestion des documents dans l administration fédérale du 13 juillet 1999 Le Département fédéral de l intérieur, vu l art. 8 de la loi fédérale du 21 mars 1997 sur l organisation

Plus en détail

Optimiser les performances du mouvement de monte de l Axe Z.

Optimiser les performances du mouvement de monte de l Axe Z. Page/0 - BUT DE LA MANIPULATION : Optimiser les performances du mouvement de monte de l Axe Z. - LES PLANS D EXPERIENCE -LA METHODE DU DOCTEUR TAGUCHI. La mthodologie Taguchi de mise en oeuvre des plans

Plus en détail

INFO Septembre 2015 loi de transposition de la directive sur les bilans critères rehaussés bilan 2014

INFO Septembre 2015 loi de transposition de la directive sur les bilans critères rehaussés bilan 2014 INFO Septembre 2015 La loi de transposition de la directive sur les bilans (Bilanzrichtlinie- Umsetzungsgesetz BilRUG) a été acceptée par le Conseil fédéral le 10/07/2015 et sera donc publiée sous peu

Plus en détail

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne VILLE DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 763 RELATIF AUX PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE APPLICABLES À LA ZONE H-8. ATTENDU

Plus en détail

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet 1 Table des matières Contenu 1. Préambule 3 2. Autorisation d accès 3 3. Accès technique à SanitasNet et identification 3 4. Coûts 4 5.

Plus en détail

Formation écoles de commerce

Formation écoles de commerce Unités de formation Aperçu Au cours des unités de formation (UF), la personne en formation montre qu elle est à même de reconnaître, de comprendre et de documenter des processus de travail. Les UF englobent

Plus en détail

Document d information relatif à la catégorisation des clients

Document d information relatif à la catégorisation des clients Document d information relatif à la catégorisation des clients Edition Novembre 2007 Document d information relatif à la catégorisation des clients 1 SOMMAIRE 1. CLASSIFICATION DU CLIENT PAR LA BANQUE

Plus en détail

Gestion transparente des rétrocessions: éviter les conflits d intérêts!

Gestion transparente des rétrocessions: éviter les conflits d intérêts! Schweizerischer Pensionskassenverband Association suisse des Institutions de prévoyance Associazione svizzera delle Istituzioni di previdenza Kreuzstrasse 26 8008 Zürich Tél. 043 243 74 15/16 Fax 043 243

Plus en détail

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT PLAN D EXTENSION «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT Règlement du plan d extension partiel s appliquant aux secteurs «En Dalaz» et «Les Assenges» et modifiant le règlement des zones de villas, de l ordre

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 Présenter une demande de reconnaissance pour une activité de formation continue destinée aux travailleurs sociaux et aux thérapeutes conjugaux

Plus en détail

ANNEXE BIM Marché : G 1601

ANNEXE BIM Marché : G 1601 ANNEXE BIM Marché : G 1601 MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE POUR LA CONSTRUCTION DU BATIMENT «GIENAH» SUR LE PARC TECHNOLOGIQUE CITE DE LA PHOTONIQUE (PESSAC, 33) Maître d Ouvrage SEML Route des Lasers Bâtiment

Plus en détail

CODE DE CONDUITE. Enquête interne à la suite d une plainte. pour harcèlement au travail

CODE DE CONDUITE. Enquête interne à la suite d une plainte. pour harcèlement au travail CODE DE CONDUITE Enquête interne à la suite d une plainte pour harcèlement au travail Pour encadrer la tenue d une enquête à la suite d une plainte pour harcèlement Il est maintenant reconnu que la meilleure

Plus en détail

sia Contrat de sous-mandat N o 1012/4 (Règlement SIA 112 Modèle de prestations) 2001 Concernant le projet: le mandant nom/adresse:

sia Contrat de sous-mandat N o 1012/4 (Règlement SIA 112 Modèle de prestations) 2001 Concernant le projet: le mandant nom/adresse: sia Contrat de sous-mandat N o 1012/4 (Règlement SIA 112 Modèle de prestations) 2001 Concernant le projet: le mandant nom/adresse: confie au mandataire 1 nom/adresse: le mandat décrit dans le présent contrat:

Plus en détail

Commune de Bretonnières. Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions

Commune de Bretonnières. Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Commune de Bretonnières Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

ecdf Plateforme électronique de Collecte des Données Financières

ecdf Plateforme électronique de Collecte des Données Financières ecdf Plateforme électronique de Collecte des Données Financières MANUEL UTILISATEUR POUR LA SOLUTION XML CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ÉTAT Ver : 2.0 Sommaire SOMMAIRE 1 1. PAGES PUBLIQUES

Plus en détail

Charte graphique DAO. édition : 15.03.2012 (version 4.02 )

Charte graphique DAO. édition : 15.03.2012 (version 4.02 ) Charte graphique DAO édition : 15.03.2012 (version 4.02 ) sites Internet : www.ville-ge.ch/dao www.vd.ch/directives-constructions www.yverdon-les-bains/dao www.lausanne.ch/charte_graphique www.renens.ch/dev/administration/ctc/charte.htm

Plus en détail

Logiciels. Edition 2010. Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21. Valable dès le 1 er janvier 2010. www.ezv.admin.ch

Logiciels. Edition 2010. Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21. Valable dès le 1 er janvier 2010. www.ezv.admin.ch www.ezv.admin.ch Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21 Logiciels Edition 2010 Valable dès le 1 er janvier 2010 Editeur: Administration fédérale des douanes (AFD) Direction générale des douanes Section

Plus en détail

Concept d évaluation de l ANQ

Concept d évaluation de l ANQ Concept d évaluation de l ANQ Enquête nationale sur la satisfaction des patients en médecine somatique aiguë (y compris enquête sur la satisfaction des parents en pédiatrie) à partir de 2014 Aout 2015,

Plus en détail

Dessin avec l'outil Plume

Dessin avec l'outil Plume Spécialité : Tronc Commun Matière : Atelier Logiciel Mention : TI 1.1, 2, 3, 4, 5, 6,7 Enseignants : Equipe Pédagogique 09/10 Dessin avec l'outil Plume Grâce à l'outil Plume, Adobe Illustrator vous offre

Plus en détail

Statuts PostFinance SA

Statuts PostFinance SA Statuts PostFinance SA Table des matières Section : 3 Raison de commerce, siège, durée, but, mandat de service universel 3 Section : 6 Capital-actions, actions, conversion, titrisation, registre des actions

Plus en détail

UNION POSTALE UNIVERSELLE

UNION POSTALE UNIVERSELLE UNION POSTALE UNIVERSELLE CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE CEP C 2 2008.3 Doc 4 Original: anglais COMMISSION 2 (COLIS) Proposition présentée par le Bureau international sur la base de l'article 11.4 du Règlement

Plus en détail

Concours photo «Votre photo sur le calendrier du Parc Naturel 2011»

Concours photo «Votre photo sur le calendrier du Parc Naturel 2011» Participez au concours photo : «Le patrimoine culturel»! Concours photo «Votre photo sur le calendrier du Parc Naturel 2011» Êtes-vous un photographe passionné et un fan des Parcs Naturels? Alors prenez

Plus en détail

Pour ouvrir la fenêtre Structure territoriale: 1. A partir du menu Saisie de données, sélectionner Zones de structure

Pour ouvrir la fenêtre Structure territoriale: 1. A partir du menu Saisie de données, sélectionner Zones de structure Les noms de structure territoriale qui s affichent dans la fenêtre Structure territoriale de la fenêtre Navigation IMSMA sont créés via la fenêtre Structure territoriale. Pour ouvrir la fenêtre Structure

Plus en détail

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie...

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie... Vérification des enquêtes de sécurité sur le personnel RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation Juillet 2003 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction... 2 Contexte...

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.29/2013/65 Distr. générale 16 avril 2013 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Forum mondial

Plus en détail

WMS-MO Web Map Service avec les données de la mensuration officielle

WMS-MO Web Map Service avec les données de la mensuration officielle WMS-MO Web Map Service avec les données de la mensuration officielle Annexe A3 Cahier des charges Date: 31.03.2010 Version: 1.5 Table des matières 1 PRINCIPES 3 1.1 But du géoservice WMS-MO 3 1.2 But du

Plus en détail

Conditions complémentaires de livraison pour les logiciels standards Bosch Rexroth AG

Conditions complémentaires de livraison pour les logiciels standards Bosch Rexroth AG Conditions complémentaires de livraison pour les logiciels standards Bosch Rexroth AG Les conditions complémentaires de livraison pour le logiciel s appliquent exclusivement à la transmission qu elle soit

Plus en détail

«Pôle Formation» de CAMBRESIS EMPLOI

«Pôle Formation» de CAMBRESIS EMPLOI 1 «Pôle Formation» de Préambule et définitions du «Pôle Formation» de Cambrésis Emploi Cambrésis Emploi conventionne, conformément à ses statuts, avec des opérateurs (prestataires) pour la mise en place

Plus en détail

Guide d'utilisation de la check-list Installations solaires

Guide d'utilisation de la check-list Installations solaires Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS armasuisse Immobilier Guide d'utilisation de la check-list Installations solaires Version 1.0 / 20.11.2012 Table

Plus en détail

Advance Béton 7.1 SP3 Contenu

Advance Béton 7.1 SP3 Contenu Advance Béton 7.1 SP3 Contenu TECHNOLOGIE Compatibilité Echange au format GTC avec Advance Structure 2.1-SP1 et Revit Structure 4. Amélioration de la sauvegarde des fichiers au format AutoCAD 2004. Suppression

Plus en détail

COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE juillet 2011 1 ARTICLE 1 : DEFINITIONS > Publicité par affichage : A l exclusion des enseignes et préenseignes, constitue une publicité, toute

Plus en détail

KIT METHODOLOGIQUE PREPARATION A L EVALUATION EXTERNE SERVICE D AIDE A DOMICILE AGREE QUALITE NON AUTORISE

KIT METHODOLOGIQUE PREPARATION A L EVALUATION EXTERNE SERVICE D AIDE A DOMICILE AGREE QUALITE NON AUTORISE KIT METHODOLOGIQUE PREPARATION A L EVALUATION EXTERNE SERVICE D AIDE A DOMICILE AGREE QUALITE NON AUTORISE CONTENU DU KIT METHODOLOGIQUE (FICHIER EXCEL + DOCUMENTS WORD ) > Un Kit EXCEL comprenant Un référentiel

Plus en détail

Les Fichiers Autodesk Inventor

Les Fichiers Autodesk Inventor Les Fichiers Autodesk Inventor Pour gérer les composants d un projet, il est essentiel de comprendre comment Autodesk Inventor enregistre les données. Au niveau du fichier, chaque pièce et assemblage sont

Plus en détail

Message concernant les immeubles du DFF pour 2011

Message concernant les immeubles du DFF pour 2011 11.031 Message concernant les immeubles du DFF pour 2011 (Message 2011 sur les immeubles du DFF) du 11 mai 2011 Messieurs les Présidents, Mesdames et Messieurs, Nous vous soumettons par le présent message

Plus en détail

6.3.1.1 Le présent chapitre s applique aux emballages pour le transport des matières infectieuses de la catégorie A.

6.3.1.1 Le présent chapitre s applique aux emballages pour le transport des matières infectieuses de la catégorie A. 6.3.1 Généralités Chapitre 6.3 Prescriptions relatives à la construction des emballages pour les matières infectieuses (Catégorie A) de la classe 6.2 et aux épreuves qu ils doivent subir NOTA. Les prescriptions

Plus en détail

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 Informations précontractuelles européennes normalisées en matière de crédit immobilier FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE

Plus en détail

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale Chapitre II Documents et plans exigés pour la Préparation d un projet d opération cadastrale 4 il doit apposer le numéro civique déterminé par la Municipalité, sur la façade principale du bâtiment, de

Plus en détail

37, val Saint André L-1128 Luxembourg Tél :+352 250750330 Fax :+352 250750251 Email : info@cadsolutions.lu Site web : www.cadsolutions.

37, val Saint André L-1128 Luxembourg Tél :+352 250750330 Fax :+352 250750251 Email : info@cadsolutions.lu Site web : www.cadsolutions. 37, val Saint André L-1128 Luxembourg Tél :+352 250750330 Fax :+352 250750251 Email : info@cadsolutions.lu Site web : www.cadsolutions.lu Mise à jour sur une nouvelle version Autodesk dès sa sortie AUTOCAD

Plus en détail

Convention des Nations Unies sur la cession de créances dans le commerce international

Convention des Nations Unies sur la cession de créances dans le commerce international Convention des Nations Unies sur la cession de créances dans le commerce international NATIONS UNIES CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LA CESSION DE CRÉANCES DANS LE COMMERCE INTERNATIONAL NATIONS UNIES

Plus en détail

Raum + Notice explicative pour la plateforme internet

Raum + Notice explicative pour la plateforme internet Raum + Notice explicative pour la plateforme internet EPF Zurich Institut du développement du territoire et du paysage Chaire du développement du territoire Stefano-Franscini-Platz 5 CH-8093 Zurich raumplus@ethz.ch

Plus en détail

Myboolo : mode d emploi

Myboolo : mode d emploi Myboolo : mode d emploi Myboolo est un logiciel en ligne d offre, confirmation de commande, bon d intervention ou de livraison, facturation, suivi des paiements et des offres, Myboolo est donc accessible

Plus en détail

Logistique pour les présentateurs

Logistique pour les présentateurs Logistique pour les présentateurs Trucs et outils dates limites à retenir Merci à toutes les personnes qui livreront des présentations dans le cadre de la Conférence 2016 Santé arc-en-ciel Ontario : chefs

Plus en détail

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT)*

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT)* (Ce texte remplace celui classé précédemment sous le même numéro de cote.) ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (OMPI) Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT)* (adopté à Genève le

Plus en détail

, le (Lieu) (date) (signature du client)

, le (Lieu) (date) (signature du client) BON DE COMMANDE Au bureau de traduction Dr. Cyrille de Crozals, LL.M. Adolph-Kolping-Str. 83 D-54295 Trèves Par la présente je passe la commande suivante auprès de vous en acceptant vos Conditions générales

Plus en détail

(Mémorial A159/2011, page 2796)

(Mémorial A159/2011, page 2796) ORGANISATION DES COMMUNES - AMENAGEMENT TERRITORIALE 1 Règlement grand-ducal du 28 juillet 2011 concernant le contenu du plan d aménagement particulier «quartier existant» et du plan d aménagement particulier

Plus en détail

Instructions concernant l obligation de proposer les documents et le versement des documents aux Archives fédérales

Instructions concernant l obligation de proposer les documents et le versement des documents aux Archives fédérales Instructions concernant l obligation de proposer les documents et le versement des documents du 28 septembre 1999 Les Archives fédérales, vu l art. 5, al. 3, de la loi fédérale du 26 juin 1998 (loi, LAr)

Plus en détail

Règlement concernant le traitement des données

Règlement concernant le traitement des données Règlement concernant le traitement des données Validation et modifications Date Par Description Emetteur Version 26/09/2014 Conseil d administration Mise à jour de la version 2010 Conseiller à la protection

Plus en détail

DISPOSITIONS SUR LA PROTECTION DES DONNEES

DISPOSITIONS SUR LA PROTECTION DES DONNEES DISPOSITIONS SUR LA PROTECTION DES DONNEES PREAMBULE 1. Il importe à Clicktodo SA (ci-après : Clicktodo) de veiller au respect de la sphère privée de ces clients et notamment d assurer la protection de

Plus en détail

Manuel E-Payment Modes de paiement PostFinance pour les boutiques en ligne

Manuel E-Payment Modes de paiement PostFinance pour les boutiques en ligne Manuel E-Payment Modes de paiement PostFinance pour les boutiques en ligne 499.45 fr (pf.ch/dok.pf) 02.2016 PF Manuel Modes de paiement PostFinance pour les boutiques en ligne Versione Février 2016 1/16

Plus en détail

DIRECTIVE 2007/16/CE DE LA COMMISSION

DIRECTIVE 2007/16/CE DE LA COMMISSION 20.3.2007 Journal officiel de l Union européenne L 79/11 DIRECTIVES DIRECTIVE 2007/16/CE DE LA COMMISSION du 19 mars 2007 portant application de la directive 85/611/CEE du Conseil portant coordination

Plus en détail

NOUVEAUTÉS DE LA VERSION

NOUVEAUTÉS DE LA VERSION 5.8 NOUVEAUTÉS DE LA VERSION 5. Deux axes d orientation Ergonomie Richesse fonctionnelle Installation Une nouvelle procédure d installation du logiciel est mise en service. Elle distingue deux fichiers

Plus en détail

Guide pour le traitement des données personnelles dans le secteur privé

Guide pour le traitement des données personnelles dans le secteur privé Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence PFPDT Guide pour le traitement des données personnelles dans le secteur privé Août 2009 Feldeggweg 1, 3003 Berne Tél. 058 463 74 84, Fax

Plus en détail

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996)

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996) Table des matiéres Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996) Préambule Article premier Rapports avec la Convention de Berne Article 2 Étendue de la protection au titre du droit d auteur

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION Communauté d Agglomération du Carcassonnais Marchés Publics 47 Allée d Iéna 11000 CARCASSONNE Tél: 04.68.10.56.42 INFORMATISATION DU

Plus en détail

Décret n 2008-1338 du 16 décembre 2008. La Vente d immeuble à rénover

Décret n 2008-1338 du 16 décembre 2008. La Vente d immeuble à rénover UNION DES SYNDICATS DE L IMMOBILIER Décret n 2008-1338 du 16 décembre 2008 La Vente d immeuble à rénover Le décret n 2008-1338 du 16 décembre 2008, paru au Journal Officiel du 18 décembre 2008, vient préciser

Plus en détail

Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé

Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé du Québec Présenté le 17 juin 2004 Principe adopté le 1 er décembre 2004

Plus en détail

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996)

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996) BGBl. III - Ausgegeben am 17. März 2010 - Nr. 22 1 von 7 Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996) Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996) Table de matiére Préambule

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR POUR LES STAGIAIRES

REGLEMENT INTERIEUR POUR LES STAGIAIRES REGLEMENT INTERIEUR POUR LES STAGIAIRES I. PREAMBULE : L Ecole Lyonnaise de Plantes Médicinales (ELPM) est un organisme de formation professionnelle déclaré sous le numéro de déclaration d activité 82

Plus en détail

Polyclinique Enquête de satisfaction

Polyclinique Enquête de satisfaction Madame, Mademoiselle, Monsieur, Polyclinique Enquête de satisfaction Afin de rpondre au mieux à vos attentes et dans le souci de nous amliorer, il serait très intressant que vous nous fassiez part de votre

Plus en détail

Charte graphique pour la réalisation des plans d intervention du SIS

Charte graphique pour la réalisation des plans d intervention du SIS Ville de Genève Service d incendie et de secours BPO Bureau Prévisions et Opérations Bureau Prévisions Charte graphique pour la réalisation des plans d intervention du SIS Edition décembre 2007 / 19 pages

Plus en détail

Fiery Driver pour Mac OS

Fiery Driver pour Mac OS 2014 Electronics For Imaging. Les Informations juridiques rédigées pour ce produit s appliquent au contenu du présent document. 18 novembre 2014 Sommaire 3 Sommaire...5 Utiliser Fiery Driver pour définir

Plus en détail

Règlement applicable à la procédure administrative concernant l enregistrement abusif de noms de domaine

Règlement applicable à la procédure administrative concernant l enregistrement abusif de noms de domaine ANNEXE V Règlement applicable à la procédure administrative concernant l enregistrement abusif de noms de domaine Définitions Article premier I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Aux fins du présent règlement, on

Plus en détail

Règles de gestion des données

Règles de gestion des données Règles de gestion des données Date : 0 janvier 010 Approbation : comité directeur de l ANQ ANQ : règles de gestion des données 0 janvier 010 Page sur 9 Préambule... 3 Art. 1 But... 3 Art. Champ d application...

Plus en détail

Conditions générales pour l accès enregistré à VZ Portail financier

Conditions générales pour l accès enregistré à VZ Portail financier Conditions générales pour l accès enregistré à VZ Portail financier Les conditions générales (ci-après «CG») régissent la relation entre le contractant et VZ Banque de Dépôt SA, Innere Güterstrasse 2,

Plus en détail

Aux destinataires conform~ment ä la liste. Mesdames, Messieurs,

Aux destinataires conform~ment ä la liste. Mesdames, Messieurs, Q Schweizerische Conf~d~ration suisse Eidgenossenschaft Confederazione Svizzera Confederaziun sv zra de la communication DETEC D~partement f~d~rai de [environnement, des transports, dc r~nergie et Office

Plus en détail

Chapitre I er. Devoirs généraux des professionnels de santé dans leur exercice professionnel

Chapitre I er. Devoirs généraux des professionnels de santé dans leur exercice professionnel Code de déontologie de certaines professions de santé Règlement grand-ducal du 7 octobre 2010 établissant le code de déontologie de certaines professions de santé. - base juridique: L du 26 mars 1992 (Mém.

Plus en détail

RECOMMANDATION COMMUNE CONCERNANT LES LICENCES DE MARQUES. adoptée par

RECOMMANDATION COMMUNE CONCERNANT LES LICENCES DE MARQUES. adoptée par RECOMMANDATION COMMUNE CONCERNANT LES LICENCES DE MARQUES adoptée par l Assemblée de l Union de Paris pour la protection de la propriété industrielle et l Assemblée générale de l Organisation Mondiale

Plus en détail

09.053 ns LAMal. Mesures pour endiguer l évolution des coûts

09.053 ns LAMal. Mesures pour endiguer l évolution des coûts Session d'automne 009 e-parl.09.009 :0 - - 09.05 ns LAMal. Mesures pour endiguer l évolution des coûts Projet du du 9 mai 009 Décision du du 9 septembre 009 Adhésion au projet, sauf observation contraire

Plus en détail

Table des matières INTRODUCTION... 3 1. GOUVERNANCE AU SEIN DES INSTITUTIONS APPLIQUANT L APPROCHE STANDARD AU TITRE DU RISQUE OPÉRATIONNEL...

Table des matières INTRODUCTION... 3 1. GOUVERNANCE AU SEIN DES INSTITUTIONS APPLIQUANT L APPROCHE STANDARD AU TITRE DU RISQUE OPÉRATIONNEL... CADRE DE TRAVAIL Caisses non membres d une fédération, sociétés de fiducie et sociétés d épargne désirant adopter une approche standard pour le calcul des exigences de fonds propres au titre du risque

Plus en détail

S V S F E A S E I S 2 1 JUIL. 2015 RGLEMENT. concernant. I examen professionnel de specialiste en assurances sociales avec brevet fedöra 1

S V S F E A S E I S 2 1 JUIL. 2015 RGLEMENT. concernant. I examen professionnel de specialiste en assurances sociales avec brevet fedöra 1 S V S F E A S E I S Schweizerischer Verband der Sozialvetsicherungs-Fachleute Fedäration suisse des es assurances sociales Federazione svizzera degli delle assicurazioni sociali RGLEMENT concernant I examen

Plus en détail

Loi sur le marché du travail (LMT) (Modification)

Loi sur le marché du travail (LMT) (Modification) Loi sur le marché du travail (LMT) (Modification) Version pour la consultation Direction de l économie publique Table des matières 1. Synthèse... 1 2. Contexte... 1 2.1 Collaboration interinstitutionnelle...

Plus en détail

Conditions d octroi de l agrément pour l exercice de l activité d assurance

Conditions d octroi de l agrément pour l exercice de l activité d assurance Département fédéral des finances DFF Office fédéral des assurances privées OFAP Conditions d octroi de l agrément pour l exercice de l activité d assurance Assurance dommages Institutions d assurance dommages

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 SERVICES PROFESSIONNELS EN ARCHITECTURE POUR LE RÉAMÉNAGEMENT DE L AGORA-PHASE II POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY 1. GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Droits de propriété intellectuelle et résultats des entreprises en Europe Une analyse économique

Droits de propriété intellectuelle et résultats des entreprises en Europe Une analyse économique Droits de propriété intellectuelle et résultats des entreprises en Europe Une analyse économique Rapport d analyse au niveau des entreprises, Juin 2015 RESUME Droits de propriété intellectuelle et résultats

Plus en détail

RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit

RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit des lignes directrices à l intention des courtiers membres

Plus en détail

2) Modèle de rapport mensuel sur les données relatives aux participants (MDRP) à l ICTA Ce rapport est présenté en format Microsoft Excel.

2) Modèle de rapport mensuel sur les données relatives aux participants (MDRP) à l ICTA Ce rapport est présenté en format Microsoft Excel. Initiative ciblée pour les travailleurs âgés (ICTA) Instructions pour la présentation des rapports mensuels et trimestriels à l intention des fournisseurs de services 2014-2015 Le ministère de la Formation

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT Introduction NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ d application

Plus en détail

Les publications mises en ligne sur le site web sont réputées connues.

Les publications mises en ligne sur le site web sont réputées connues. Conditions générales du Club Hello Family 1. Club Hello Family Sous le nom de Club Hello Family, Coop Société Coopérative, Bâle, propose à ses clients un programme organisé en club destiné aux familles

Plus en détail

Commune de Lussac les Eglises

Commune de Lussac les Eglises Commune de Lussac les Eglises REGLEMENT DE CONSULTATION Procédure adaptée ENTITE ADJUDICATRICE : 05 55 68 21 10 E. mail : mairie.lussac.les.eglises@wanadoo.fr OBJET DU MARCHE : Réhabilitation du clocher

Plus en détail

TERMES ET CONDITIONS

TERMES ET CONDITIONS TERMES ET CONDITIONS Le site Web www.ninaricci.com («Site Web») est géré par la société PUIG FRANCE SAS («PUIG»), ayant son siège social sis 65/67 Avenue des Champs Elysées, 75008 Paris (France), inscrite

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

PROGRAMME DE CHAUFFAGE SOLAIRE Pour l installation de capteurs pour le chauffage de l air. Écrire en lettres moulées

PROGRAMME DE CHAUFFAGE SOLAIRE Pour l installation de capteurs pour le chauffage de l air. Écrire en lettres moulées Formulaire de demande d aide financière PROGRAMME DE CHAUFFAGE SOLAIRE Pour l installation de capteurs pour le chauffage de l air Écrire en lettres moulées Avant-propos Le présent formulaire permet la

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION REGION P.A.C.A. DEPARTEMENT DES BOUCHES DU RHONE COMMUNE DE PORT DE BOUC MISSION D ASSISTANCE POUR LE SUIVI DU MARCHE D EXPLOITATION DES EQUIPEMENTS THERMIQUES ET DU CPE DES BATIMENTS COMMUNAUX REGLEMENT

Plus en détail

Potentiel d optimisation de la gestion de l immobilier civil de la Confédération

Potentiel d optimisation de la gestion de l immobilier civil de la Confédération Potentiel d optimisation de la gestion de l immobilier civil de la Confédération Rapport de la Commission de gestion du Conseil national du 7 septembre 2007 2007-2308 507 Rapport 1 Objet de l évaluation

Plus en détail

Étude de code Règlementation 2

Étude de code Règlementation 2 Dans le cadre du cours Re glementation 2 Remis a : S. Denis Bergeron Par : Michel Asselin Kevin Pedneault Tommy Ve zina Date de la remise : 28 novembre 2012 1 Table des matières Contenu Introduction...

Plus en détail