Instructions concernant les donnöes CAO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Instructions concernant les donnöes CAO"

Transcription

1 Schweizerische Edgenossensdiaft Confdraton susse ConTederazione Suizzera Confederazinn svizra Dpartement fdrai des finances DFF Office födrai des constructions et de la Iogistique OFCL Domaine Constructions Instructions concernant les donnöes CAO RgIementation de la quaiit des donnes graphiques utiiises pour la construction et pour I exploitation des bätiments ä I Office födäral des constructions et de la Iogistique (OFCL) lerjuin 2012 Bau 281 f

2 Instructions concernant es donnes CAO Directives CAO pour I change de donnees Version 1.1 (dition de septembre 2010). Directives dc base CAO (Version ) Les prsentes instructions concernant les donnes CAO sont fondes sur es prescriptions et la structure des directives de base CAO 6Iabores et soutenues par CADexchange. coexcane Vous trouverez plus de renseignements sur le site Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 2/22

3 lnstructions concernant les donnes CAQ Table des matieres 1 Introduction Contenu et objectifs Personnes soumises et champ d application Autres bases Langues 5 2 Prescriptions graphiques Contenu des plans et repräsentation Mise en page des plans Rglage des traits et des couleurs Objetstexte Objets cotation Objetshachures Informations relatives aux locaux Gestion des surfaces Autres lments de dessin 10 3 Prescriptions structurelles Structure Rfrences Objets partiels Dsignation des fichiers Dsignation des couches Echelle des dessins Numrotation des locaux 13 4 Prescriptions techniques Supportsdesdonnes Formats des donnes Compression des donnes Systbme CAO V 17 5 Prescriptions organisationnelles Gestion des donnes CAO Contröle de la qualitö des donnöes CAO Livraison des donnöes CAO Röpertoire ölectronique des plans 19 6 Prescriptions juridiques Droit dutilisation des donnöes CAO Protection contre es virus 20 7 Assistance 20 8 Entre en vigueur 20 9 Outils de travail Structure des couches 9.2 Annexes Modöles de plans Test CAO Exöcution des plans Dfinitions 22 Avant-propos coricernant les directives de base CAO Les textes en regard des indications «directives de base» et edomaines spciaiiss» contiennent les principes öla borös par CADexchange en lien avec les thömes concernös. Les principes önoncös pour los domaines spöcialisös constituent des instructions complömentaires que es partenaires des domaines spöcialisös doivent mettre en ceuvre parallölement aux principes correspondant aux directives de base. Toute modification de ces contenus est interdite tant que les directives de base ne seront pas rövisöes. Les prescriptions propres au mandant sont consignöes en regard de l indication «prescriptions compimentaires». Ces prescriptions ne peuvent en aucun cas ötre con traires aux principes des directives de base. Les modifications et es adjonctions aux directives de base CAO sont publiöes sur Dans es prösentes instructions concernant es donnöes CAO, le terme «mandant» dösigne: Office födöral des constructions et de la logistique Gestionnaire de donnöes: Fellerstrasse 21 Gestion des donnöes et des surfaces 3003 Berne Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 3/22

4 - Recommandation Instructions concernant es donnes CAO 1 Introduction 1.1 Contenu et objectifs Directives de base 1. Les prsentes instructions dfinissent les prescriptions techniques, matrienes, structurelles, organisationnelles et juridiques appiicables aux donnes CAC et l change de teiles dqnnes entre le mandant et le bureau d tudes mandat6, 2. L utilisation de systmes CAO et GMAO pour la conception et l exploitation des bätiments renforce les exigences applicables aux donnes de projet et aux don nes utilises pour l exploitation des immeubles. Afin de garantir une utilisation efficace de ces systmes, ii est ncessaire que les lments essentiels des don nes soient normaliss en matire de contenu, de forme et de structure. 3. Lors des phases dtude et de ralisation de projets de construction, es pr& sentes instructions permettent de rgier et d optimiser l change de donnes entre les bureaux d tudes spcialiss, les architectes et le mandant. Lors de la phase dexploitation des bätiments, elles servent de base pour v&ifier la qualit des donn6es disponibles. Domaines 4. Les dispositions figurant en regard de l indication «domaines spcialiss» spcialiss s appliquent I ensemble des plans relevant des domaines spcialiss, tels que le gnie clvii, le domaine des installations du btiment, l architecture paysagre, etc. 1.2 Personnes soumises et champ d application Directives de base 1. Les präsentes instructions s appliquent tous es mandataires qui ätablissent ou traitent des plans CAO pour le mandant. Elles font partie intägrante du contrat d honoraires entre le mandant et le mandataire. 2. Les cas späciaux et les exceptions l application des präsentes instructions doi vent ätre däfinis par äcrit avec le gestionnaire de donnäes. 3. Les präsentes instructions s appliquent en principe l ächange de donnäes entre le mandant et le mandataire au cours des phases du projet convenues sur la base du räglement SIA 112. Eiles peuvent toutefois ägalement servir de base l ächange de donnäes au sein du groupe de mandataires. Prescriptions A. Les präsentes instructions s appliquent uniquement aux donnäes CAO relatives complämentaires aux constructions en Suisse. 1.3 Autres bases Directives de base L ätablissement des plans est soumis aux prescriptions suivantes: - Recommandation - Cahier - Cahier - Räglement - Cahier - Norme SIA 400: äiaboration des plans dans la construction» (ädition de 1985) technique SIA 2014: organisation des couches de CAO (ädition de sep tembre 1996) technique SIA 2036: ächanges de donnäes CAO (ädition de 2009) SIA 112: modäie de prestations (ädition de 2001) technique SIA 2007: la qualitä dans la construction (ödition de 2001) SIA 406: contenu et präsentation de projets d amäliorations fonciäres (ädition de 1991) SIA 416: surfaces et volumes des btiments (ädition de 2003) Entre en vigueur: 1 juin 2012 Page 4/22

5 Instructions concernant es donnes CAO - Documentation - Norme SIA D 01 65: indices pour le management de I immobilier (dition de juillet 2000) DIN 277: Grundflächen und Rauminhalte von Bauwerken im Hochbau (dition de 2005) Domaines - Recommandation SIA 410: dsignation des installations du bätiment(dition de spcialiss 1978, rvise partiellement en 1986) - Recommandation - Norme SIA 41 0/1 et 410/2: dsignation des installations du bätiment (dition de 1981) SIA 416/1: indices de calcul pour les installations du bätiment (ödition de 2007) Prescriptions - complmentaires. Manuel - Directives - Instructions de projet CAC de I OFCL (fond sur le cahier technique SIA 2036). de 1 OFCL sur la documentation de projets et de gestion des batiments de I OFCL concernant la GMAO (entre en vigueur: 1&juin 2012) 1.4 Langues Prescriptions complmentaires - Les prsentes instructions sont disponibles dans es langues suivantes: allemand; - frangais; - Italien. Entre en vigueur: 1rjujn 2012 Page 5)22

6 nstructions concernant es donnes CAO 2 Prescriptions graphiques Directives de base 1. Les modles de plans font partie intgrante des prsentes instruc tions. Tous (es graphiques faisant l objet du präsent chapitre figurent dans (es modles de plans. Sauf prescription contraire, l utilisation de ces derniers est obhgatoire. lments 2. Les modles de plans disponibles sont indiqus au chiffre 9.3. ii Musterplan CAD.V Contenu des plans et reprösentation Directives de base 1. La repräsentation et la dsignation des plans d architecture sont commandation SIA 400. Domaines 2. La repräsentation et la dsignation des plans relevant des domaines sont par (es recommandations SIA 410, 410/1 et 410/2. spcialiss rgies rgies par la re spcialiss Prescriptions A. Pour la repräsentation des plans relatifs la securitö et a la protection complmentaires die, II convient d utiliser (es symboles et (es modles de plans de I OFCL. Ces plans doivent sur la couche dfinie par le bureau d tudes s. tre labors incen spciali B. Les symboles de et de protection incendie doivent utiliss selon (es prescriptions de I OFCL. Ce dernier propose diffrents symboles. scurit tre in ITi in Ifli Anhang CAD.A06 Symbolbibliothek Sicherheits- und Brandschutzpläne Anhang CAD.V02 Musterpian Sicherheitskonzept Anhang CAD.V03 Musterplan Sicherheitszonen Anhang CAD.V04 Musterplan Brandschutz 2.2 Mise en page des plans Point de rference Directives de base 1. Les points de r6mrence doivent par un symbole univoque sur une couche distincte (voir la structure des couches) l intrieur du trait de coupe. tre reprsents plac 2. Les points de rf&ence sont dfinis par rapport aux trois axes du bätiment (coor X, Y et Z). donnes 3. Lorsqu on divise un plan en deux parties, ii faut placer au minimum deux points de rf6rence sur chacun des plans rsultant de cette opration, afin qu on puisse dterminer comment ceux-ci s articulent. 4. Une fois dfinis et sur (es plans, les points de rmrence ne peuvent plus pendant toute la de vie d un jeu de CAO. tre dplacs placs dure donnes Domaines 5. Lorsqu on des plans d architecture, il faut reprendre (es points de röf& rence existants et les indications qul les dcrivent dans le nouveau plan CAO. spcialiss rfrence Prescriptions A. Les points de röfrence doivent galement dcrits au moyen des coordon complmentaires nationales et de l altitude par rapport au niveau de la mer. Les coordonnes nationales peuvent en reprises du plan cadastral numrique. nes gnral tre tre 1 Les documents au titre allemand mentionns sous la rubrique «Lien» constituent des annexes aux prsentes instruc tions qui n existent pas en fran9ais (voir chiffres 9.1 et 9.2). Entre en vlgueur: 1 jun 2012 Page 6/22

7 Instructions concernant les donnes CAO B. Le point de rfrence doit tre signal au moyen du symbole prescrit par le man dant. Referenzunkt 1 X= Y= ±0.00 = müm Symboles i Anhang CAD.A05 CAD-Vorlagedatei Prescriptions Symboles sanitaires complmentaires.... A. Les symboles sanitaires doivent etre bien reconnaissables. L utilisation de simples rectangles n est pas accepte. L OFCL propose difförents symboles. I(1i Anhang CAD.A05 CAD-Vorlagedatei Cadre de plan et trait de coupe Directives de base 1. Tous es plans CAO doivent ötre pourvus d un trait de coupe entourant toutes es autres informations figurant sur le plan. Le trait de coupe correspond au format du plan. Les repres de pliage doivent figurer dans la zone A4 du cartouche I intrieur du trait de coupe Cartouche 2. Aucune information ne peut tre place en dehors du trait de coupe. 3. Le format des feuilles de dessin dolt correspondre un format DIN A ou un multiple du format DIN A4. Toute exception doit tre discute avec le mandataire CAO. IT Anhang CAD.A05 CAD-Vorlagedatei Directives de base 1. Le cartouche doit tre conforme au modle fourni par le mandant. Les principaux lments figurant dans le cartouche sont es suivants: 1.1 principales informations sur le contenu du plan; 1.2 chelle graphique permettant de dterminer les dimensions du modle; 1.3 fläche nord permettant de dterminer l orientation du modle; 1.4 schma du site renseignant sur la position du modle par rapport au contexte en vironnant. Prescriptions A. La liste des rvisions dans le cartouche dolt indiquer la nature de chaque rvi complmentaires sion. Ifl Annexe CAD.A01 Description du cartouche - Directives 2.3 R6glage des traits et des couleurs de base 1. En gnral, il est recommand d utiliser un nombre minimal d paisseurs de traits diffrentes. Par ailleurs, celles-ci doivent pouvoir aisment tre distingues (traits fin, moyen, pais). Les prescriptions de la recommandation SIA 400 &appliquent. 2. II convient de communiquer au mandataire CAO es types de traits utiliss et de vrifier au moyen dun plan de test qu ils ne posent pas de problme lors de lchange de donnes. 3. Les traits complexes composs de motifs ou de symboles ne sont pas autoriss. Entre en vigueur: lerjuin 2012 Page 7/22

8 Instructions concernant les donnees CAO Prescriptions A. Les couleurs utiliser sont ndiques dans la structure des couches. complömentaires iri Annexe CAD.L01 Structure des couches 2.4 Objets texte Directives de base 1. En principe, une seule police d 6criture est autorise 2. Les caractres spciaux et es signes diacritiques (accent aigu, accent grave, trma, etc.) peuvent tre utiliss s ils ont soumis avec succs un test d change de donnes. 3. La taille de la police ne doit pas tre infrieure 2 mm lorsque le plan est impri m au format original. 4. Les attributs (blocs de texte pouvant tre dits) peuvent tre utikss si d autres systmes es reconnaissent comme tels ou les transforment en ments de texte. 5. Les objets texte doivent tre piacs sur es couches prvues cet effet (voir la structure des couches). Prescriptions A. Pour les objets texte et es objets cotation, il faut utiliser la police ARIAL (ou complmentaires ARIAL NARROW) et le style «normal», «gras» ou «italique». Le style appliquer un ment donn est indiqu dans le modle de plans. ir Annexe CAD.L01 Structure des couches 2.5 Objets cotation Directives de base 1. Dans Ta mesure du possible, les traits de cotes et les cotes doivent constituer des objets susceptibles d tre dits. 2. II est interdit de mettre les donnes en millimtres en exposant. Les miilimtres sont indiqus au moyen de Ta troisime dcimale dans les cotations en mtres et au moyen de la premire dcimate dans es cotations en centimtres. Prescriptions A. Aux cotes de dimensions dtaiiles et aux cotes de niveau indiques sur des comptmentaires plans au 1:50 conformment ä la recommandation SIA 400 dolvent sajouter, pour chaque plan, deux cotes principales l chelle 1:100 places surla couche prvue cet effet (voir structure des couches). ti[i Annexe CAD.L01 Structure des couches 2.6 Objets hachures Directives de base 1. En principe, seules des hachures composes de simples lignes et se diffren ciant par l cart entre ces dernires ainsi que par l angle et le type de ligne peu vent tre utilises. La combinaison de deux hachures de ce genre est autorise. II est interdit de raiiser des hachures au moyen d ments ou de symboles com plexes. 2. Toutes es hachures utiliser doivent ätre soumises un test d change de don nes et approuves par le gestionnaire de donnes. 3. Dans la mesure du possible, es hachures doivent constituer des objets suscep tibles d tre dits. Entre en vigueur: 1ejuIn 2012 Page 8/22

9 Instructions concernant es donnes CAO 4. Les objets hachures doivent tre piacs sur les couches prvues cet effet (voir la structure des couches). Prescriptions A. En plus des hachures associes des mat&iaux, ii faut crer sur une couche complmentaires distincte des surfaces de type SOLID pour tous les Iments de paroi porteurs et non porteurs (cioisonsigres exclues). ir Annexe CAD.L01 Structure des couches 2.7 Informations relatives aux locaux Directives de base 1. Pour dcrire es Iocaux, le mandataire doit crer des tiquettes conformment aux consignes. Les objets texte de ces tiquettes sont soumis aux prescriptions figurant au chiffre 2.4. Prescriptions A. II faut utiliser le modle d 6tiquette des locaux tabli par le mandant. complmentaires Sitzungszimmer FB: RB:+3.22 FL: VG H B: Linoleum W: Tapete Gestrichen D: Gestrichen Traduction des indications figurant dans rtiguette ci-dessus: Sitzungszimmer = Salle de runion FB = Plancherfini RB = Plancher brut FL = Surface B: Linoleum = Sol: linolum W: Tapete Gestrichen Parois: papier peint D: Gestrichen = Plafond: peinture Plans Plans Couche d ensemble d excution Dsignation du local X X A1Z29 - Numro physique du local X X A1Z29 - Cote du plancher fini X A1Z29 - Cote du plancher brut X A1Z29 - Surface du local selon la norme X X A1Z29 - SIA 416 (surface du polygone du local) Numro organisationnel du local X X A1Z29 - Revtement du sol X A1Z29 - Revtement des parois X A1Z29 - Revtement du plafond X A1Z T - - T - - T - - T - - T - - T - - T - - T - - T in Anhang CAD.A05 CAD-Vorlagedatei 2.8 Gestion des surfaces Prescriptions A. Les polygones de surface suivants doivent tre crs: complmentaires - polygones des locaux pour la dtermination de la surface nette (SN); - polygones des tages pour la dtermination des surfaces de plancher (SP). Entre en vigueur: 1 juin 2012 Page 9/22

10 B. Les surfaces doivent tre calcules sur la base de traits relis entre eux. - es - Jes polylignes ne doivent contenir ni arcs ni splines; les courbes doivent tre C. La manire de dterminer les surfaces est expjique dans les instructions du Directives de base 1. Tous les symboles utiliss doivent pouvoir tre traits dans dautres systmes. 2.9 Autres Iöments de dessin Instructions concernant la GMAO constituöes de petits segments de polylignes. mandant concernant la GMAO. piliers doivent tre pris en compte dans les polygones des locaux; pendant propos au mandataire. pres de coupe ne dolvent tre indiqu6s que s ils figurent sur les plans de base. complmentawes ponibles doivent toujours tre indiqus. Une couche particulire est prvue cet Prescriptions A. En ce qui concerne es plans de l ouvrage, les repres de coupe des coupes dis spcialiss expliqus dans une lgende. Domaines 2. Tous les symboles utiliss doivent tre reconnaissables sans explication ou tre Les bibliothques de symboles rfrences ne sont pas autorisöes. Instructions concernant es donnes CAO effet. En ce qui concerne les plans servant l exploitation des bätiments, es re La forme des repres de coupe peut tre choisie librement. Un modle est ce B. La charge au sol doit tre indique au moyen d une diagonale et en kg/m Entre en vgueur: lenjuln 2012 Page 10/22 couche prvue cet effet. 2 sur la

11 Instructions concernant les donnes CAO 3 Prescriptions structurelles 3.1 Structure Directives de base 1. La base dun plan CAO est constitue par la structure des couches. Celle-ci or ganise les diffrents &ments et es spare clairement les uns des autres de maniöre ce qu ils puissent tre affichs ou masqus librement. 2. Les lignes auxiliaires de construction doivent tre supprimes avant le transfert des donnes. 3. II est interdit de dessiner plusleurs objets sur la mme couche. 4. Les donnes doivent tre nettoyes avant livraison. Cela signifie qu il faut retirer tous les lments structurels inutiles (blocs, couches, rfrences d autres don nes, etc.) avant de livrer le plan. Prescriptions A. Lors de l utilisation de mises en page, ii faut veiller ce que tous es lments de complmentaires construction soient reprsents dans le mod&e et que Ta mise en page ne com porte que le cadre du plan, le cartouche et es lgendes. B. Si un modle d architecture ou d installations du bätiment est tabli en 3D, ii dolt tre livr au format IFC avec la documentation du projet. Les conditions-cadres applicables ä la structure du modle et ä Ta livraison des donnes sont dfinies Tors de la premire sance ou au cours du projet dans un manuel de projet CAO au sens du cahier technique SIA C. Les exigences concernant es plans des installations du bätiment se limitent ä la possibilit d ouvrir le fichier CAO et de lire son contenu. 3.2 R6frences Directives de base 1. Sauf accord contraire avec le mandant, le mandataire doit veiller ä supprimer toutes Tes rfrences ä d autres plans, ä des bases de donnes ou ä des docu ments externes au plan avant l change des donnes. Domaines 2. Dans le cas de plans mixtes (reprsentations de diffrents niveaux de dtail), les spcialiss coupes et les dtails doivent tre enregistrs dans un fichier spar. Les excep tions sont ä dfinir avec le mandataire CAO. Prescriptions A. Le plan d architecture valid doit tre insr en tant que bbc (non rfrenc) complmentaires dans chaque plan d installations du bätiment. B. Les fichiers dimages en pixels qui ne sont pas pertinents pour la construction peuvent tre utiliss ä condition que leur rmrence dans le fichier CAO soit claire et que es fichiers soient compris dans la livraison. 3.3 Objets partiels Directives de base 1. Si les objets doivent ötre diviss en objets partiels, ceux-ci doivent tre reprsen ts sur un schma indiquant leur position par rapport au contexte environnant. Prescriptions A. Lors de l tablissement de plans destins ä tre utiliss pour l exploitation des complmentaires bätiments, on renoncera aux objets partiels. II faut donc placer toutes les sur dumandant faces d un niveau sur un mme plan CAO. Tous les autres plans de l ouvrage peuvent tre diviss en plans partiels. Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 11/22

12 com plmentaires Prescriptions 3.4 Dösignation des fichiers tuels plans globaux ou partiels existants. vent, au moment de la remise des plans rviss, tre intgres dans les ven Directives de base 1. Les fichiers doivent tre dsigns selon les prescriptions. B. Dans le cas de transformations ou d agrandissements, les nouvelles parties doi ci, 0. A Al ci) 0Oø) 7282 VG saisis dans un niveau supplmentaire. Fapon de traiter les demi-taqes et les combles niveau, II faut crer un niveau supplmentaire. 7282VG.03.Z02). Pour l indication complmentaire concernant le Indication compimentaire concernant le Etages suprieurs type de plan, on peut utiliser une numrotation continue. S2 Sortie de secours S3 Scurit Niveaux Typedeplan Objets partiels type de plan taires nstructions concernant es donnes CAO 0 Aucun objet partiel A-Z Numrotation des objets partiels A Plan d tage B Coupe (n 1 9) C Fa9ade (n 1 9) D Dtail (n 1 9) E Situation (n 1 9) F Installations du bätiment (n 1 ä 9) G Rserve H Rserve -1, -2 Sous-sols 00 Rez-de-chaussäe statique Auteur / agent (SIA 2014) frigration 1 Dfinition des objectifs 2 Etudes prliminaires 3 Etude du projet 4 Appel d offres 5 Ralisation 6 Exploltation Al Architecte A2 (ngnieur civil / spcialiste en A3 Architecte d intrieur IH lngnieur en chauffage ll lngnieur en ventilation 1K lngnieur en climatisation et r& IS lngnieur en installations sani le lngnieur Iectricien S1 Protection incendie - II - Les - II n y a pas de dem i-tages. Si es Iocaux ne peuvent pas tre attribus ä un locaux isols situs entre deux tages sont attribus ä l tage infrieur et le chiffre utilis pour es dsigner est prcd de la lettre Z (par ex. n y a pas de combies. Les combles et les ouvrages en saillie sur le toit sont Phases (SIA ) par I OFCL et communiqus au bureau d &udes mandatö. -o D 0-0) 2 - o 2 2 D z o D. 0 L unit6 6conomique, le numro du btiment etla division en objets partiels sont fixs UJQQ o < ci) ci 1 -c Entre en vigueur: 1erjufl 2012 Page 12/22 > 0 c

13 Instructions concernant les donnes CAO Exemples: 7282.VG.0.B02.5A VG.0.F04.5A VG.0.A-1.3A VG.0.F00.51 E Coupe 2 pour architecture Plan des installations du btiment (par ex. plan de protection incendie) tabli par l architecte Plan du 1er sous-sol tabli par l architecte, tude du projet Schma lectrotechnique, ralisation 3.5 Dösignation des couches Directives de base 1. La structure des couches CAO repose sur le Code des frais par lments (CFE), conformöment au cahier technique SIA EIle constitue la base minimale de I ensemble des plans d architecture et des plans des domaines spcialiss. En fonction des besoins et en accord avec le mandataire CAO, ii est possible d ajouter des couches suppimentaires en se fondant sur la notation code des couches dfinie dans Je cahier technique SIA Les structures de couches propres aux entreprises peuvent tre utilises dans es plans CAO internes. En prvision de l change de donnes CAO, ces struc tures doivent tre converties dans la structure des couches CAC au plus tard aux dates convenues pour Ja Iivraison des donnes. 3. Au moment de Ja livraison des donnes, les couches de travail doivent treeffa ces et celles qui ne correspondent pas la structure prescrite doivent ötre con verties dans la structure des couches CAO. I Annexe CAD.L01 CAD Structure des couches 3.6 Echelle des dessins Prescriptions A. Tous es plans doivent tre tablis I ächelle 1:1 en choisissant Je mötre complmentaires comme unitö. L cheile du plan est indique soit dans Je cartouche, soit dans la mise en page. 3.7 Numörotation des Iocaux Genöralites / döfinitions Prescriptions A. Le mandant vise unifier la numörotation des locaux dans J ensemble de son com plömentaires portefeuille immobilier civil. B. II distingue deux types de numeros de locaux: - Je numöro physique du local: numöro dösignant le local sur place; - le numöro organisationnel du local: numro permettant d identifier clairement Je local dans ensemble du portefeuille immobilier, conformöment la norme SIA 416. C. Dans le cas d anciens immeubles anciens dont les locaux sont döj numörots, ii n est pas possible d harmoniser es numöros physique et organisationnel des lo caux. D. Lorsqu on construit ou rönove des bätiments, 1 faut si possible harmoniser les numöros physique et organisationnel des locaux. E. Dans le cadre de son mandat de planification, l architecte doit proposer au man dant un modöle de numörotation des locaux. F. Du cötö, l interlocuteur est Ja personne responsable du btiment au sein du secteur Gestion et exploitation des bätiments. Entre en vigueur: lerjuln 2012 Page 13/22

14 ne sont pas signaliss sur place, les tiquettes des locaux doivent reprendre es 2. Lorsqu on construit au rnove des btiments, ii faut laborer avec le mandant un 3. Le numro physique des locaux se compose des lments suivants: - niveau; - numro numros figurant sur es anciens plans. modle de numrotation qui tienne compte des exigences des utilisateurs. continu. complmentaires ces inscriptions dolvent tre reprises dans es tiquettes des Iocaux. Si les locaux Prescriptions 1 En gnral, les locaux portent une inscription sur place. En cas dtat des lieux, Num6ro physique des Iocaux Numäro organisationnel des Iocaux compimentaires sein du portefeuille. II constitue, en relation avec les polygones des Prescriptions 1. Le numro organisationnel des locaux sert identifier clairement es locaux au nstructions concernant es donnes CAO locaux, l ment le plus important des plans utiliss pour lexploitation des locaux et fait office de trait d union entre les graphiques et les donnes. 2. Le numro organisationnel des locaux se compose des ments suivants: - unit - numro - niveau; - numro - fonction du local. Numro organisationnel du local Numero technique du btiment Numro physique du ocal cz cl) 0 D 2 2 Cl3 -o 0.2 o 0 2 o -cl) 2 a 0. cl) D z z :2 Le numro technique des bätiments se compose du numro de unit cono 2 WE = Wirtschaftseinheit GE = Gebäude TGN = technische Gebäudenummer VG Verwaltungsgebäude (bätiment administratif) Entre en vigueur: lerjuin 2012 Page 14/22 mique (WE) et du numro du bätiment (GE) selon SAP. Exemple: 7282.VG 5 Numro technique des bätiments (TGN 4) VG H compimentaires Structure des numeros des Iocaux Prescriptions A. Les numros des locaux sont structurs comme suit: continu; du btiment (GE 3); conomique (WE 2);

15 - II Instructons concernant es donnes CAO Niveau A I OFCL, un 6tage est appel un niveau. - La - II - II dsignation d un niveau comporte toujours deux signes. n y a pas de demi-tages. Si les locaux ne peuvent pas tre attribus un niveau, ii faut crer un niveau supplmentaire. n y a pas de combies. Les combies et es ouvrages en saihie sur le toit sont saisis dans un niveau suppimentaire. Numrotation: Rez-de-chausse 00 Etages suprieurs 01 ordre croissant Sous-sols -1 ordre dcroissant Identification des Iocaux - Les - Tous - Avant - La - Les - Dans - La locaux sont toujours identifis l aide de trois chiffres. es locaux font lobjet dune numrotation continue commengant par le num&o 001. commencer numroter les locaux, ii s agit de dfinir un processus de numrotation pertinent et adapt au btiment. numrotation commence en gnral l entre principale ou, dans les tages sup&ieurs ou dans es sous-sols, prs de la principale voie d accs verticale. numros sont attribus en continu, dans le sens des aiguilles de la montre, en spirale ou selon toute autre mthode approprie. le cas de bätiments aux fagades quadriiles, la num&otation peut ga lement s appuyer sur la grille des fentres. faut prvoir des rserves suffisantes en vue de modifications futures. Dans le cas dun bureau paysager, par exemple, ii s agit de prvoir un nombre suf fisant de numros supplmentaires pour le cas oü le local serait un jour divis en bureaux individuels. notion d aile n existe pas I OFCL. Pour faciliter I orientation, les grands objets peuvent tre subdiviss en groupes de cent. - secteur 1 = locaux ; - secteur 2 = locaux ; - etc. Fonction des Iocaux Lidentification des locaux est suivie dun code alphanumrique indiquant leur fonction. Les principaux groupes de fonctions sont les suivants: Design atjp.fl4, Fonction kpin H Locauxprincipaux SUP N Locauxannexes SUS V Dgagements SD F Locauxtechnigues Sl P Places de stationnement SM La numrotation des locaux s effectue de maniöre continue et indpendamment de leur fonction. 6 Dsignations fondes sur l allemand. Entre en vigueur: lejuin 2012 Page 15/22

16 Instructions concernant es donnees CAO Signalisation des Iocaux Les inscriptions utihses pour la signalisation des iocaux doivent obiigatoirement comporter I indication du niveau et I identification du local. Efles doivent tre uni fies et apposes de teile manire qu elles ne puissent pas tre retiröes. Les utili sateurs doivent pouvoir facilement les modifier eux-mmes par ordinateur. Exemple: bureau n 022 de M. Untel, au 2e tage Division Gestion des ouvrages et des btiments Gestion et exploitation des btiments Antoine Untel Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 16/22

17 Instructions concernant es donnes CAO 4 Prescriptions techniques 4.1 Supports des donnöes Prescriptions A. L change de donnes entre le mandant et le fournisseur de donnes doit compimentaires s effectuer au moyen d un support de donn6es qui convienne aux deux parties. Sont indiqus en particulier les CD-ROM, les DVD et le serveur FTP de la Conf döration. 4.2 Formats des donnes Prescriptions A. Les donnes sont changes au format DWG (version 2004). L utilisation de fi compimentaires chiers DFX suppose I accord du gestionnaire de donnes. B. Les donnes de modles 3D sont changes au format IFC 2.x. Cet change de donnes doit ncessairement dabord faire I objet d un test. 4.3 Compression des donnees Prescriptions A. Les donnes sont compresss au moyen de la procdure standard ZIP. com pimentaires 4.4 Systme CAO Prescriptions A. Pour la gestion des donnes CAO, le mandant utilise le logiciel AutoCAD 2012 compimentaires de la socit Autodesk. Entre en vgueur: 1ejuin 2012 Page 17/22

18 Röle du responsable de projet: B. Le responsable de projet fait le lien entre le mandant et le fournisseur de donnes (la division Gestion de projets vrifie avec le mandataire que es donnes sont complmentaires la qualit et l exhaustivit des livraisons de donnes. Prescriptions A. La gestion des donnes CAC englobe toutes les prestations destines assurer 5.1 Gestion des donnöes CAO 5 Prescriptions organisationnelles 5.2 Contröle de la qualitä des donnes CAO dans un procs-verbal. l excution d un change de donnes de test. secteur Constructions Etranger de la division Gestion de projets de IOFCL. Ce es projets concernant des btiments situs l tranger. Prescriptions A. Avant l excution de la prestation, I OFCL demande aux mandataires de passer chures, textes, etc.). partenaire charge par contrat un architecte en Suisse de prparer les plans selon complmentaires un test CAO. Seuls les mandataires qui russissent ce test entrent en considra l expd iteur. fixes dans les prsentes instructions et consigne le rsultat de sa vrification Directives de base 1. Le mandant vrifie la qualit des donnes CAO en se fondant sur exigences ments Directives de I OFCL sur la documentation de projets et de gestion des bäti tives de I OFCL sur la documentation de projets et de gestion des btiments. technique SIA sance ou au cours du projet dans un manuel de projet CAO au sens du cahier des plans et dautre part de l outil de gestion des plans. Röle du gestionnaire de donn6es: des ouvrages et des bätiments); compltes). II veille ce que les donnes requises soit livres au mandant dans Instructions concerriant es donnöes CAO le dlai fix. A l OFCL, le röte de responsable de projet peut tre assum par: - le chefde projet du mattre de l ouvrage (divisions Gestion de projets et Gestion - le gestionnaire immobilier (division Gestion commerciale des bätiments). C. Le gestionnaire de donnes est responsable d une part du contröle de la qualit A l OFCL, le röle de gestionnaire de donnes est assum par: - le gestionnaire des donnes et des surfaces. D. Les accords relatifs la gestion des donnes sont consigns lors de la premire E. Les exigences auxquelles doivent rpondre les plans sont fixes dans es direc 2. Le mandant se rserve le droit d exiger en tout temps, sans motiver sa demande, tion pour l excution de la prestation. B. Le test CAO sert prouver la capacit technique en matire de CAO. C. Le test CAO comporte une collection de tous es objets CAO (cotations, ha D. Les donnes tablies tors de I excution du test CAO doivent tre remises I OFCL sous forme de fichiers DWG et PDF crs au moyen du systme CAO de E. Les mandataires trangers envoient leurs donnes CAO leur partenaire du les instructions de I OFCL. Les coüts y aff&ents doivent tre pris en compte dans Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 18/22

19 Beauftragten nstructions concernant es donnes CAO F. Les donnes CAC qui ne peuvent pas tre lues ou dont Ja qualit ou Ja structure sont juges insatisfaisantes doivent tre amliores par Je fournisseur de don nes CAC et Iivres une nouvelle fois dans leur intgralit dans un dlai fix par Je mandant. La responsabilit pour les dfauts est rgie par le Code suisse des obligations. Abgabe CAD-Test & und Vorgaben > durch BBL. 5> E CAD-Test (DWG) erstellen durch 5, CAD-Test prufen durch BBL Abgabe Revisionspläne an BBL durch Beauftragten Prüfung durch Prüfung durch BBL BBL Daten Ok? Nein Daten ok? Nein Ja Ja CAD-Test Freigabe Datenileferung abgeschlossen Droulement du test CAO D&oulement du contröle de la qualit 5.3 Livraison des donnes CAO Prescriptions A. Le mandataire doit remettre au mandant les plans d execution dfinitifs (au complmentaires format DWG) en vue de l &aboration des plans servant l exploitation du bäti ment dj au cours de Ja phase 52 (excution de l ouvrage) au sens du rgiement SIA 112. B. Le mandataire doit Jivrer au mandant les plans de l ouvrage (plans rviss) en vue de la vrification de Ja qualit des donnes. En gnral, cette Jivraison a heu au cours de Ja phase 6 (exploitation) au sens du rglement SIA 112. Les dfauts de quajit sont enregistrs dans un procs-verbal de contröle et doivent tre cor rigs par Je mandataire. C. Les plans rviss doivent ötre remis aux formats DWG, TIF et PDF/A. 5.4 Röpertoire 6lectronique des plans Prescriptions A. En vue du transfert des donnes des plans dans le systme de gestion des do complmentaires cuments de I OFCL, Je mandataire doit saisir es attributs des documents (mta donnes) dans un tab!eau Excel dont Je modje est fourni par I OFCL. II est impö ratif d utihiser correctement ce tableau afin d assurer Je bon droulement du trans fert des donnes. B. Une description compjte des donnes ä saisir (liste de rf&ence pour le fichier d importation ProFile) figure sous longlet «Referenzliste lmportdatei» du modle de fichier Excel qui est remis au mandataire ainsi que dans annexe CAD.A03 («Description des mtadonnes relatives aux plans») des prsentes instructions. i Anhang CAD.A04 Vorlage Plan-Metadaten Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 19122

20 Instructions concernant les donnes CAO 6 Prescriptions juridiques 6.1 Droit d utilisation des donnöes CAO Directives de base 1. Erl livrant les plans, le mandataire transfre au mandant l intgralit des droits d utilisation de ces plans, en particulier es droits d exploitation des qu ils contiennent. Cela vaut galement pour les de tiers reprises par le reau d ötudes externe. Le mandataire ne peut reprendre dans les CAO des symboles ou des informations dont les droits d auteur ou d utilisation pour raient par des tiers. tre dtenus donnes donnes donnes Prescriptions A. Les plans de base doivent de manire strictement confi complmentaires dentielle. A la fin du mandat, tous Tes plans de base doivent restitus et effa des serveurs. cs tre traits tre bu 6.2 Protection contre les Virus Directives de base 1. Avant leur envoi, les antivirus mis jour. donnes livrer dolvent tre vrifies ä aide d un logiciel 7 Assistance Pour toute question concernant les prsentes instructions, vous pouvez vous adresser au gestionnaire de de I OFCL donnes 8 Les Entree en vigueur prsentes instructions entrent en vigueur le 1juin lejuin 2012 Offifral uctions et de Ta logistique Be nard4tthey-doret Vi e-directeur, chef du domaine des constructions Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 20/22

Optimiser les performances du mouvement de monte de l Axe Z.

Optimiser les performances du mouvement de monte de l Axe Z. Page/0 - BUT DE LA MANIPULATION : Optimiser les performances du mouvement de monte de l Axe Z. - LES PLANS D EXPERIENCE -LA METHODE DU DOCTEUR TAGUCHI. La mthodologie Taguchi de mise en oeuvre des plans

Plus en détail

S V S F E A S E I S 2 1 JUIL. 2015 RGLEMENT. concernant. I examen professionnel de specialiste en assurances sociales avec brevet fedöra 1

S V S F E A S E I S 2 1 JUIL. 2015 RGLEMENT. concernant. I examen professionnel de specialiste en assurances sociales avec brevet fedöra 1 S V S F E A S E I S Schweizerischer Verband der Sozialvetsicherungs-Fachleute Fedäration suisse des es assurances sociales Federazione svizzera degli delle assicurazioni sociali RGLEMENT concernant I examen

Plus en détail

Demande d achat pour formulaires de poursuite et de faillite. Office central fdrai des imprim6s et du matriei 3000 Berne. A. Formulaires obligatoires

Demande d achat pour formulaires de poursuite et de faillite. Office central fdrai des imprim6s et du matriei 3000 Berne. A. Formulaires obligatoires : Feuille 26 Prix courant valable dös le..997 - - Demande d achat pour formulaires de poursuite et de faillite Date Livraison Facture Office ral fdrai des imprim6s et du matriei 3000 Berne Dsignation des

Plus en détail

Hémomixer Etude des sollicitations du corps d épreuve

Hémomixer Etude des sollicitations du corps d épreuve Hmomixer Etude des sollicitations du corps d preuve TP 2 heures Noms : Prnoms : Classe : Date : Note : /20 Objectifs A l issue de la sance vous devez être en mesure : - de dire de quelle nature est la

Plus en détail

Directive en matière de conception assistée par ordinateur (CAO)

Directive en matière de conception assistée par ordinateur (CAO) Directive en matière de conception assistée par ordinateur (CAO) 1 Introduction 1.1 Utilité et objectifs La présente directive CAO définit les règles techniques et de fond nécessaires à l'échange de données

Plus en détail

Organismes externes de formation des res ponsables de la süretö des agents habilitös

Organismes externes de formation des res ponsables de la süretö des agents habilitös Q Schweizerische Eidgenossenschaft Conf d&ration suisse Confederazione Svizzera Confederaziun svizra Dpartement födrai de lenvironnement, des transports,de I nergie et de la communication DETEC Office

Plus en détail

RAPPORT INTRODUCTIF CONTROLE DES OP]~RATIONS D'ASSURANCE DANS LES BRANCHES NON-VIE

RAPPORT INTRODUCTIF CONTROLE DES OP]~RATIONS D'ASSURANCE DANS LES BRANCHES NON-VIE RAPPORT INTRODUCTIF CONTROLE DES OP]~RATIONS D'ASSURANCE DANS LES BRANCHES NON-VIE F. BICHSEL Berne Les 5 contributions suivantes ont ~td pr6sent6es sur le th~me no 3: par R. E. Beard: 2 contributions

Plus en détail

Charte graphique pour la réalisation des plans d intervention du SIS

Charte graphique pour la réalisation des plans d intervention du SIS Ville de Genève Service d incendie et de secours BPO Bureau Prévisions et Opérations Bureau Prévisions Charte graphique pour la réalisation des plans d intervention du SIS Edition décembre 2007 / 19 pages

Plus en détail

Polyclinique Enquête de satisfaction

Polyclinique Enquête de satisfaction Madame, Mademoiselle, Monsieur, Polyclinique Enquête de satisfaction Afin de rpondre au mieux à vos attentes et dans le souci de nous amliorer, il serait très intressant que vous nous fassiez part de votre

Plus en détail

Guide pour les mandataires

Guide pour les mandataires Janvier 2015 www.bbl.admin.ch Gestion des projets de construction Guide pour les mandataires Guide pour les mandataires Table des matières 1 But du présent guide 4 2 L OFCL 5 2.1 Buts et fonctions 5 2.2

Plus en détail

ODA LDSCHWEiZ ORTRAFO RETS U SS E U

ODA LDSCHWEiZ ORTRAFO RETS U SS E U Organisationen der Arbeitswelt Wald Organisations du monde du travait dans te secteur forestier Organizzazioni det mondo del tavoro net settore forestate ODA LDSCHWEiZ ORTRAFO RETS U SS E U RGLEMENT concernant

Plus en détail

LE PROJET TUTORÄ. Par consäquent, låälaboration dåun projet tutorä en LEA doit poursuivre les objectifs suivants :

LE PROJET TUTORÄ. Par consäquent, låälaboration dåun projet tutorä en LEA doit poursuivre les objectifs suivants : LE PROJET TUTOR I. LA DFINITION Le projet tutor en LEA est un rapport rdig par un tudiant ou un groupe dåtudiants destin Ç permettre Ç låtudiant de dfinir son orientation et son parcours universitaire

Plus en détail

R~gIement dexamen concernant I examen professionnel de Fontainier/-i~re

R~gIement dexamen concernant I examen professionnel de Fontainier/-i~re R~gIement dexamen concernant I examen professionnel de Fontainier/-i~re Modification du 1 7 JUlI. 2013 L organe responsable, vu l article 28 al. 2 de la loi f4d&ale du 13 d~cembre 2002 sur la formation

Plus en détail

EVALUATION DE PROVISIONS POUR SINISTRES A PAYER EN PERIODE DE STAGFLATION

EVALUATION DE PROVISIONS POUR SINISTRES A PAYER EN PERIODE DE STAGFLATION EVALUATION DE PROVISIONS POUR SINISTRES A PAYER EN PERIODE DE STAGFLATION BERNARD DUBOIS DE ~'IONTREYNAUD et DIDIER STRUBE France En mati~re d'assurance de la Responsabilit6 Civile Automobile, chacun connait

Plus en détail

Recommendation propos6e par le Groupe de travail T/GT 12 <(Transmission}> (TR)

Recommendation propos6e par le Groupe de travail T/GT 12 <(Transmission}> (TR) o T/TR 02-01 B Page 1 Recommendation T/TR 02-01 (Innsbruck 1981, revisee a Montpelier 1984) relative aux dimensions mecaniques principals et aux modalites d-installation des b~tis pour Ies equipments de

Plus en détail

Röglement de la commune de Russy. sur la dtention et l imposition des chiens. L assembie communale

Röglement de la commune de Russy. sur la dtention et l imposition des chiens. L assembie communale Röglement de la commune de Russy sur la dtention et l imposition des chiens L assembie communale Vu la loi du 2 novembre 2006 sur la dtention des chiens (LDCh; RSF 725.3); Vu le rglement d excution du

Plus en détail

Charte graphique DAO. édition : 15.03.2012 (version 4.02 )

Charte graphique DAO. édition : 15.03.2012 (version 4.02 ) Charte graphique DAO édition : 15.03.2012 (version 4.02 ) sites Internet : www.ville-ge.ch/dao www.vd.ch/directives-constructions www.yverdon-les-bains/dao www.lausanne.ch/charte_graphique www.renens.ch/dev/administration/ctc/charte.htm

Plus en détail

Mes applications Apogée, Harpège, Saisie des notes, Publication de la fiche diplôme *

Mes applications Apogée, Harpège, Saisie des notes, Publication de la fiche diplôme * www.univ-paris.fr 05 06 Mes applications Apoge, Harpège, Saisie des notes, Publication de la fiche diplôme * 8 Messagerie Mon dossier administratif Annuaire Espace de travail partag Espaces pdagogiques

Plus en détail

avis d arrêt de travail

avis d arrêt de travail n 50069#0(.) notice à destination du praticien Pour prserver le secr mdical, vous remtez l à votre patient, après l'avoir complt, avec une enveloppe "M. le Mdecin Conseil" qui lui permtra d'r les vols

Plus en détail

SCHWEIZ US~ s sse union suisse des professionnets dc (immobitier

SCHWEIZ US~ s sse union suisse des professionnets dc (immobitier SCHWEIZ US~ s sse union suisse des professionnets dc (immobitier R~GLEMENT concernant I examen professionnel de courtiöre en immeubles Icourtier en immeubles Vu l art. 28, al. 2, de la loi f~d~rale du

Plus en détail

Aux destinataires conform~ment ä la liste. Mesdames, Messieurs,

Aux destinataires conform~ment ä la liste. Mesdames, Messieurs, Q Schweizerische Conf~d~ration suisse Eidgenossenschaft Confederazione Svizzera Confederaziun sv zra de la communication DETEC D~partement f~d~rai de [environnement, des transports, dc r~nergie et Office

Plus en détail

Initiation à l utilisation D UN OUTIL PROFESSIONNEL

Initiation à l utilisation D UN OUTIL PROFESSIONNEL S6 - Option CAOA INFORMATIQUE 3 ème année Cycle 1 CONCEPTION ASSISTÉE PAR ORDINATEUR EN ARCHITECTURE Initiation à l utilisation D UN OUTIL PROFESSIONNEL PÉDAGOGIE autour du logiciel ARCHICAD 15 2ème partie

Plus en détail

NOTE SUR LA GESTION AUTOMATIQUE DE LA Rt~SERVE POUR SINISTRES EN ASSURANCE AUTOMOBILE*) par. J~AN i~t:t. Paris

NOTE SUR LA GESTION AUTOMATIQUE DE LA Rt~SERVE POUR SINISTRES EN ASSURANCE AUTOMOBILE*) par. J~AN i~t:t. Paris NOTE SUR LA GESTION AUTOMATIQUE DE LA Rt~SERVE POUR SINISTRES EN ASSURANCE AUTOMOBILE*) par J~AN i~t:t Paris TENDANCES NOUVELLES EN AUTOMATISME... La tendance la plus significative qui se d~gage.. consiste

Plus en détail

REGLEMENT DE L ECOLE DE MUSIQUE DE LA CONCORDIA DE FRIBOURG. Chapitre 1: Gnäralits. Article 1 - Buts

REGLEMENT DE L ECOLE DE MUSIQUE DE LA CONCORDIA DE FRIBOURG. Chapitre 1: Gnäralits. Article 1 - Buts REGLEMENT DE L ECOLE DE MUSIQUE DE LA CONCORDIA DE FRIBOURG La forme masculine utiiise dans Je präsent rgiement vaut galement pour la forme föminine. Chapitre : Gnäralits Article - Buts L Ecole de Musique

Plus en détail

1.2 2.2. Convention tarifaire. entre. l'association suisse des infirmiöres et infirmiers (ASl)' d'une part, et

1.2 2.2. Convention tarifaire. entre. l'association suisse des infirmiöres et infirmiers (ASl)' d'une part, et Convention tarifaire entre l'association suisse des infirmiöres et infirmiers (ASl)' d'une part, et la Commission des tarifs m6dicaux l-aa (CTM)' l,assurance-invalidit6 (Al), repr6sent6e par l'office f6d6ral

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Allégements fiscaux pour les Canadiens

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Allégements fiscaux pour les Canadiens Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Allégements fiscaux pour les Canadiens février 1998 En ce qui concerne maintenant la fiscalit, je tiens rappeler tout d abord notre objectif. Notre

Plus en détail

Les pages qui suivent vous donnent un aperçu du fonctionnement des UF. Le présent chapitre est traité dans le premier cours interentreprises.

Les pages qui suivent vous donnent un aperçu du fonctionnement des UF. Le présent chapitre est traité dans le premier cours interentreprises. Unités de formation Aperçu Au cours des unités de formation (UF), la personne en formation montre qu elle est à même de reconnaître, de comprendre et de documenter des processus de travail. Les UF englobent

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. MINISTÈRE DE LA JUSTICE Direction de l Administration pénitentiaire et de la réinsertion

ROYAUME DU MAROC. MINISTÈRE DE LA JUSTICE Direction de l Administration pénitentiaire et de la réinsertion ROYAUME DU MAROC MINISTÈRE DE LA JUSTICE Direction de l Administration pénitentiaire et de la réinsertion Réalisation : Nadacom Design - Rabat Tél. : 037 68 25 50 Dépôt légal : 0905/2005 1956 : Rattachement

Plus en détail

Accompagner les projets de bâtiments publics Basse Consommation en Alsace

Accompagner les projets de bâtiments publics Basse Consommation en Alsace Accompagner les projets de bâtiments publics Basse Consommation en Alsace feuille de route Avril 2010 Sommaire Prambule/avant propos p.3 Les pralables à un projet de bâtiment basse consommation p.4 Un

Plus en détail

, le (Lieu) (date) (signature du client)

, le (Lieu) (date) (signature du client) BON DE COMMANDE Au bureau de traduction Dr. Cyrille de Crozals, LL.M. Adolph-Kolping-Str. 83 D-54295 Trèves Par la présente je passe la commande suivante auprès de vous en acceptant vos Conditions générales

Plus en détail

Déposer des journaux Marche à suivre

Déposer des journaux Marche à suivre Déposer des journaux Marche à suivre Edition 2015 1 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Contenu du document 3 1.2 Fonction «Bordereau de dépôt Journaux» 3 2 Etablir un bordereau de dépôt 4 2.1 Sélectionner

Plus en détail

CAHIER D EXEMPLES Codage et facturation des actes bucco-dentaires de la CCAM SOMMAIRE

CAHIER D EXEMPLES Codage et facturation des actes bucco-dentaires de la CCAM SOMMAIRE CAHIER D EXEMPLES Codage et facturation des actes bucco-dentaires de la CCAM SOMMAIRE I cas gnral Actes diagnostiques Actes de chirurgie Acte de soin conservateur Actes de prophylaxie Acte de soin prothtique

Plus en détail

Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration fédérale et le portefeuille informatique de la Confédération

Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration fédérale et le portefeuille informatique de la Confédération Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration du 1 er juillet 2015 Le Conseil fédéral suisse édicte les directives suivantes: 1 Dispositions générales 1.1 Objet

Plus en détail

CAP de Tailleur de pierre - marbrier du bâtiment et de la décoration REFERENTIEL DE CERTIFICATION

CAP de Tailleur de pierre - marbrier du bâtiment et de la décoration REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION 1 PRÉSENTATION DES COMPÉTENCES CAPACITÉS GÉNÉRALES SAVOIR-FAIRE S INFORMER INFORMER C1 C1-1 Collecter et analyser les informations C1-2 Rendre compte, recueillir et changer

Plus en détail

Mademoiselle Brigitte Renouf. DESS "Direction de projets culturels" Option "M diathdques publiques".

Mademoiselle Brigitte Renouf. DESS Direction de projets culturels Option M diathdques publiques. Mademoiselle Brigitte Renouf DESS "Direction de projets culturels" Option "M diathdques publiques". R A P P O R T D E S T A G E i It Le stage qui s 1 insdre dans la scolarit6 pr6vue par le DESS "Direction

Plus en détail

Comment crire la critique dõun film?

Comment crire la critique dõun film? Comment crire la critique dõun film? Vous allez rdiger et mettre en forme la critique du film Entre les murs sur un journal en ligne, le 10-15 : http://www3.ac-clermont.fr/10-15/auvergne/accueil.html Une

Plus en détail

1. Manuel d utilisation du Menu Mise en Page: Présentation Christian REB

1. Manuel d utilisation du Menu Mise en Page: Présentation Christian REB 1. Manuel d utilisation du Menu Mise en Page: Présentation Grâce à la combinaison de différentes MACROS (barres d outils, palettes d outils) et des dessins Gabarits (dossier GABARIT), ce menu est destiné

Plus en détail

DICTIONNAIP,.E AUTOMATIQUE ET DICTIONNAIRE-MACHINE: UNE HYPOTI-~SE

DICTIONNAIP,.E AUTOMATIQUE ET DICTIONNAIRE-MACHINE: UNE HYPOTI-~SE GIACOMO FERRARI DICTIONNAIP,.E AUTOMATIQUE ET DICTIONNAIRE-MACHINE: UNE HYPOTI-~SE 1. Pendant quatre ans le groupe de recherche linguistique du CNUCE a produit un dictionnaire automatique de la langue

Plus en détail

Volume 2033, 1-35106

Volume 2033, 1-35106 [TRANSLATION - TRADUCTION] ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE ARGENTINE ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE LITUANIE POUR LA PROMOTION ET LA PROTECTION RECIPROQUE DES INVESTISSEMENTS Le Gouvemement

Plus en détail

Stratégie de la Confédération en matière de TIC 2012 à 2015 Annexe B: Plan directeur

Stratégie de la Confédération en matière de TIC 2012 à 2015 Annexe B: Plan directeur Département fédéral des finances DFF Unité de pilotage informatique de la Confédération Stratégie de la Confédération en matière Annexe B: Plan directeur Etat de la planification mars 2013 Stratégie de

Plus en détail

CODE DE CONDUITE. relatif à la. Gestion de placements collectifs immobiliers

CODE DE CONDUITE. relatif à la. Gestion de placements collectifs immobiliers CODE DE CONDUITE relatif à la Gestion de placements collectifs immobiliers I. Objectifs Le Code de conduite de l Association suisse des professionnels en titrisation immobilière (COPTIS) a pour objectif

Plus en détail

La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Le logiciel de C.A.O.

La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Le logiciel de C.A.O. CAO1 La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Aujourd'hui, lorsque des ingénieurs décident de concevoir un nouveau produit, ils n'utilisent plus de stylo. Les plans sont réalisés sur ordinateur.

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE LIVRAISON, DE SERVICE ET DE GARANTIE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE LIVRAISON, DE SERVICE ET DE GARANTIE CONDITIONS GÉNÉRALES DE LIVRAISON, DE SERVICE ET DE GARANTIE de Swiss Auto Glass GmbH, Adlikerstrasse 246, 8105 Regensdorf («Swiss Auto Glass») Conditions_Generales_FR_v2.indd 1 1 1. Champ d application

Plus en détail

COURS AUTOCAD. Création et utilisation des blocs. b leclerc. ERP Jean Moulin METZ

COURS AUTOCAD. Création et utilisation des blocs. b leclerc. ERP Jean Moulin METZ COURS AUTOCAD Création et utilisation des blocs QU EST-CE QU UN BLOC? C est un élément de dessin, auquel peut être associé du texte (des attributs ). Un bloc constitue un élément de bibliothèque. Il peut

Plus en détail

INTRODUCTION PERPLEXITÉS ET INTUITIONS DE M. DUBOIS, DIRECTEUR INDUSTRIEL

INTRODUCTION PERPLEXITÉS ET INTUITIONS DE M. DUBOIS, DIRECTEUR INDUSTRIEL INTRODUCTION PERPLEXITÉS ET INTUITIONS DE M. DUBOIS, DIRECTEUR INDUSTRIEL M. Dubois est un industriel averti. Directeur de sa PMI, attach7 8 la maintenir toujours 8 un niveau 7lev7 de comp7titivit7, il

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Mode d'emploi du logiciel de surveillance professionnelle PSS

Mode d'emploi du logiciel de surveillance professionnelle PSS Mode d'emploi du logiciel de surveillance professionnelle PSS 1 Version 4.04. Sommaire 1 VUE D'ENSEMBLE ET ENVIRONNEMENT... 6 1.1 Vue d'ensemble... 6 1.2 Environnement... 6 2 INSTALLATION ET MISE A NIVEAU...

Plus en détail

I. Notion d'ergonomie

I. Notion d'ergonomie I. Notion d'ergonomie Ressources L'ergonomie est l'utilisation de connaissances scientifiques relatives à l'homme (psychologie, physiologie, mdecine) dans le but d'amliorer son environnement de travail.

Plus en détail

Manuel de formation. Geberit ProPlanner 2015. Installation et fonctions de base. Geberit ProPlanner 2015

Manuel de formation. Geberit ProPlanner 2015. Installation et fonctions de base. Geberit ProPlanner 2015 Manuel de formation Installation et fonctions de base Mentions légales Le présent manuel, ainsi que le logiciel qu'il décrit, font partie intégrante du contrat de licence et ne peuvent être utilisés ou

Plus en détail

Règlement de placement de la Caisse de pension d ISS Suisse, Zurich

Règlement de placement de la Caisse de pension d ISS Suisse, Zurich Règlement de placement de la Caisse de pension d ISS Suisse, Zurich Valable à partir du er janvier 04 (Traduction) Règlement de placement, valable à partir du er janvier 04 SOMMAIRE. But. Objectifs et

Plus en détail

Agencement vitrines / merchandising

Agencement vitrines / merchandising Agencement vitrines / merchandising On ne passera plus devant votre magasin, on s y arrêtera. Préparez vous à vous faire remarquer! Connaissance théorique et mise en application des techniques de gestes

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

Formatrice d adultes diplömöe ES Formateur d adultes diplömö ES

Formatrice d adultes diplömöe ES Formateur d adultes diplömö ES c ~ ~ ~ ~J V L F,~d~tIo, sullag pour Ii torrnst)or~ cornlnua C E L F~.do,*zfozi~ *vizxcr* ~r t~ furmizfon~ can1in~ia r.z Swta.Faders~JontDrAftLeirnIr~ Plan d 6tudes cadre pour les fiii~res de formation

Plus en détail

LISTE DES NOUVEAUTÉS ARCHICAD 11

LISTE DES NOUVEAUTÉS ARCHICAD 11 LISTE DES NOUVEAUTÉS ARCHICAD 11 "Calque d'étude" "Outil Feuille de travail" "Séparation des outils Coupe et Façade" "Outil Elévation intérieure" "Marques de Dessin améliorées" "Navigateur de Projet amélioré"

Plus en détail

Documentation produit (07/10/2015) Fonctions pcon.planner 7.2

Documentation produit (07/10/2015) Fonctions pcon.planner 7.2 Documentation produit (07/10/2015) Fonctions pcon.planner 7.2 Sauvegarde Chargement et sauvegarde de fichiers DWG et DWT Conversion et support d anciens formats DWG Support de modèles améliorés (modèles

Plus en détail

Deutschland GmbH. An der Autobahn 10. 27798 Hude 18/11/2011 18/11/2011. Prlövement d chantillons de mousse in situ sur trois ouvrages.

Deutschland GmbH. An der Autobahn 10. 27798 Hude 18/11/2011 18/11/2011. Prlövement d chantillons de mousse in situ sur trois ouvrages. N de document: (428/770/) Essai du 2/0/202 Le seul rapport faisant fol est l original en langue allemande.» «Le präsent document est la traduction du rapport d essai 428/770/ Unt du 2.0.202. Institut für

Plus en détail

1.7.6 Tableaux. 1.7.6.1 Création de tableau

1.7.6 Tableaux. 1.7.6.1 Création de tableau 1.7.6 Tableaux AutoCAD, depuis la version 2005, propose un générateur de tableau qui permet à l utilisateur de créer des tableaux composés de lignes et de colonnes et de saisir des données à l intérieur

Plus en détail

DU SCAN AU DIAG. Le BIM en REHABILITATION LES OUTILS LES VALEURS A OBTENIR CAHIER DES CHARGES PRECIS COMPLETER LA MAQUETTE PAR LES RELEVES ET SONDAGES

DU SCAN AU DIAG. Le BIM en REHABILITATION LES OUTILS LES VALEURS A OBTENIR CAHIER DES CHARGES PRECIS COMPLETER LA MAQUETTE PAR LES RELEVES ET SONDAGES Le BIM en REHABILITATION LES OUTILS LES VALEURS A OBTENIR CAHIER DES CHARGES PRECIS COMPLETER LA MAQUETTE PAR LES RELEVES ET SONDAGES LES RELEVES Relevé laser scanner 3D Mise en place d un plan d exécution

Plus en détail

Guide d utilisation. Partie VIII bis - Module DPE Version 2012

Guide d utilisation. Partie VIII bis - Module DPE Version 2012 Guide d utilisation Partie VIII bis - Module DPE Version 2012 Sommaire 1 OBJET DU DIAGNOSTIC... 4 1.1 Préambule... 4 1.2 Quelques définitions... 5 1.3 Applications... 6 1.3.1 Définition... 6 1.3.2 Index

Plus en détail

RNCP: 17 783 CPF: 130955 Formacode : 22252

RNCP: 17 783 CPF: 130955 Formacode : 22252 TITRE PROFESSIONNEL TECHNICIEN D ETUDES DU BATIMENT EN DESSIN DE PROJET CONTACTEZ--NOUS!! Vottrree Consseeiillllèèrree Forrmaattiion Madame Dalila DOUHOU 04.91.15.71.12 84 Bd de la corderie 13007 MARSEILLE

Plus en détail

Page 2 Page 3 Page 8 Page 11 Page 14 Page 18

Page 2 Page 3 Page 8 Page 11 Page 14 Page 18 Outils généraux 23/03/2006 Page 1 / 39 Outils généraux Présentation générale Page 2 Fenêtre Page 3 Palette principale fichier 3D Page 8 Palette principale fichier MEP Page 11 Outils de navigation Page

Plus en détail

Présentation du Logiciel WiseImage

Présentation du Logiciel WiseImage Présentation du Logiciel WiseImage Nettoyage des plans scannés TIFF et PDF Restauration Retouche des plans TIFF, PDF et DWG Modification Edition Digitalisation Vectorisation Industrie Réseaux Transport

Plus en détail

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux Marchés

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux Marchés Communication FINMA 35 (2012), 20 février 2012 Gestionnaires de placements collectifs de capitaux Marchés Einsteinstrasse 2, 3003 Bern Tel. +41 (0)31 327 91 00, Fax +41 (0)31 327 91 01 www.finma.ch Sommaire

Plus en détail

Ihr Benutzerhandbuch SIEMENS SL55 http://de.yourpdfguides.com/dref/534109

Ihr Benutzerhandbuch SIEMENS SL55 http://de.yourpdfguides.com/dref/534109 Lesen Sie die Empfehlungen in der Anleitung, dem technischen Handbuch oder der Installationsanleitung für SIEMENS SL55. Hier finden Sie die Antworten auf alle Ihre Fragen über die SIEMENS SL55 in der Bedienungsanleitung

Plus en détail

Formation pour I obtention de I autorisation au remorquage de planeurs

Formation pour I obtention de I autorisation au remorquage de planeurs Logo FIugschule SC.1WE1ZIK 5EKLPWG V1DAND IIIIIll FKDAJ1Q UI$SI I VO 4 VOflE #EDI1AZFOt41SXZL4 IVdOA VILØ Document de formation pour: Nom: Pr6nom: Fd&ation Suisse de Vol Volle (FSVV) Formation pour I obtention

Plus en détail

ANNEXE AU REGLEMENT DE LA CONSULTATION SUR LA DEMATERIALISATION

ANNEXE AU REGLEMENT DE LA CONSULTATION SUR LA DEMATERIALISATION MARCHES PUBLICS ANNEXE AU REGLEMENT DE LA CONSULTATION SUR LA DEMATERIALISATION Dématérialisation des procédures de passation des marchés publics : MODALITES D UTILISATION ATTENTION ❶ Il est impossible

Plus en détail

INITIATION Allplan. Profil : Personne désirant apprendre Allplan, Architectes, chefs de projet et projeteurs.

INITIATION Allplan. Profil : Personne désirant apprendre Allplan, Architectes, chefs de projet et projeteurs. INITIATION 3 Jours Profil : Personne désirant apprendre Allplan, Architectes, chefs de projet et projeteurs. Objectif : Découvrir le BIM et les principes de la modélisation objet. Prérequis : Maîtrise

Plus en détail

Rosenthaler + Partner AG Management und Informatik Feldrebe nweg 16 CH-4132 Muttenz 2

Rosenthaler + Partner AG Management und Informatik Feldrebe nweg 16 CH-4132 Muttenz 2 Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral des routes OFROU Lukas Schildknecht Version 1.10 du 09.06.2010 Code docu: LBK EB MISTRA

Plus en détail

Afficher la liste des XREFS et des Images attachées au fichier DWG

Afficher la liste des XREFS et des Images attachées au fichier DWG la version 2004 Afficher la liste des XREFS et des Images attachées au fichier DWG Si vous travaillez souvent avec des références externes ou des images, cette procédure risque fort de vous intéresser.

Plus en détail

Advance Gamme béton 6.1 SP3 Contenu

Advance Gamme béton 6.1 SP3 Contenu Advance Gamme béton 6.1 SP3 Contenu TECHNOLOGIE Taille des fichiers La taille des fichiers est réduite de 50%. La taille est maintenant à peu près identique à celle des fichiers de la version 5.2. La mémoire

Plus en détail

Logiciel de calcul de charpente spatiale pour le génie civil

Logiciel de calcul de charpente spatiale pour le génie civil Stabilité et dynamique Charpentes 3D Acier www.timberdesign.cz www.lackner-raml.at Structure solide Ponts roulants Bois EUROCODES / NORMES INTERNATIONALES RSTAB8 Logiciel de calcul de charpente spatiale

Plus en détail

TEDAP2 Version 4.6 Le logiciel officiel de saisie électronique du rapport 2007 Petite marche à suivre Les institutions d assurance privées en Suisse

TEDAP2 Version 4.6 Le logiciel officiel de saisie électronique du rapport 2007 Petite marche à suivre Les institutions d assurance privées en Suisse i TEDAP2 Version 4.6 Le logiciel officiel de saisie électronique du rapport 2007 Petite marche à suivre Les institutions d assurance privées en Suisse ii Editeur Office fédéral des assurances privées OFAP

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE ET CROQUIS

DESSIN TECHNIQUE ET CROQUIS 1 DESSIN TECHNIQUE ET CROQUIS I.N.B.T.P. - KINSHASA RDCongo - A.A. 2014/2015 www.inbtpmanlio.altervista.org/2014-2015.html DESSIN TECHNIQUE ET CROQUIS MANLIO MICHIELETTO Prof. Arch. Manlio Michieletto

Plus en détail

Consignes pour la remise des données RESEAU

Consignes pour la remise des données RESEAU Consignes pour la remise des données RESEAU Le système RESEAU permet principalement de transférer et de regrouper des géodonnées provenant de différentes bases de données des services des eaux (= fichier

Plus en détail

Conditions complémentaires de livraison pour les logiciels standards Bosch Rexroth AG

Conditions complémentaires de livraison pour les logiciels standards Bosch Rexroth AG Conditions complémentaires de livraison pour les logiciels standards Bosch Rexroth AG Les conditions complémentaires de livraison pour le logiciel s appliquent exclusivement à la transmission qu elle soit

Plus en détail

Cours de D.A.O. Mécanique

Cours de D.A.O. Mécanique Cours de D.A.O. Mécanique Institut Sainte-Begge 3ème & 4ème qualification technique Site Cobegge électromécanique QCad, le DAO libre Qcad est un logiciel libre de dessin apte à dresser des plans, tout

Plus en détail

WiseImage PRO. Les compétences RasterTech. Présentation RasterTech WiseImage PRO 1

WiseImage PRO. Les compétences RasterTech. Présentation RasterTech WiseImage PRO 1 WiseImage PRO Les compétences RasterTech 25 années d expérience dans la numérisation des plans, l archivage numérique et la visualisation, les Armoires à plans et les Planothèques, les logiciels de dessin

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 1. Généralités

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 1. Généralités Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction 1. Généralités Le 18 novembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. Généralités... 1 1.1 Portée du cahier normatif et du programme de construction... 1 1.2 Classification

Plus en détail

Présentation du logiciel WiseImage

Présentation du logiciel WiseImage Présentation du logiciel WiseImage Les compétences RasterTech 25 années d expérience dans la numérisation des plans, l archivage numérique et la visualisation, les Armoires à plans et les Planothèques,

Plus en détail

ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS

ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS 5 Date Approuvé ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS Description technique Conception et dessin industriel en mécanique/cdao Document No. TD5 Révision Projet de texte Suite à une résolution votée par le Comité

Plus en détail

12 IÈME OLYMPIADES QUÉBÉCOISES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE AU CENTRE DE FOIRES DE QUÉBEC DESSIN DE BÂTIMENT MÉTIER 52

12 IÈME OLYMPIADES QUÉBÉCOISES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE AU CENTRE DE FOIRES DE QUÉBEC DESSIN DE BÂTIMENT MÉTIER 52 12 IÈME OLYMPIADES QUÉBÉCOISES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE AU CENTRE DE FOIRES DE QUÉBEC JOUR 1 DESSIN DE BÂTIMENT MÉTIER 52 CAHIER DU CANDIDAT DE LA CANDIDATE Épreuve du 3 mai 2012 Auteur

Plus en détail

Aucune limite de taille de fichier et publicit superpose - un convertisseur en ligne gratuit et simple qui transforme vos fichiers Word en PDF.

Aucune limite de taille de fichier et publicit superpose - un convertisseur en ligne gratuit et simple qui transforme vos fichiers Word en PDF. Convertisseur pdf en ligne gratuit Voulez-vous convertir un fichier WPS en un fichier PDF? Ne tlchargez pas de logiciel - utilisez Zamzar pour convertir gratuitement vos fichier en ligne. Voulez-vous convertir

Plus en détail

COURS AUTOCAD. Les commandes de modification. b. leclerc ERP Jean Moulin METZ

COURS AUTOCAD. Les commandes de modification. b. leclerc ERP Jean Moulin METZ COURS AUTOCAD Les commandes de modification L utilisation des outils de modification permet d organiser son travail autrement,et donc de gagner du temps. La commande effacer Elle permet d effacer les entités

Plus en détail

RECHERCHES SUR LES GROS SINISTRES EN R. C. AUTOMOBILE FRANCE I948-I955 P. DEPOID/E. DUCHEZ

RECHERCHES SUR LES GROS SINISTRES EN R. C. AUTOMOBILE FRANCE I948-I955 P. DEPOID/E. DUCHEZ RECHERCHES SUR LES GROS SINISTRES EN R. C. AUTOMOBILE FRANCE I948-I955 P. DEPOID/E. DUCHEZ Paris, France LES SOURCES D'INFORMATION I1 a 6t6 cr66 en France, en I948, dans le cadre de l'association G6n6rale

Plus en détail

CAO Créo2 MISE EN PLAN

CAO Créo2 MISE EN PLAN CAO Créo2 MISE EN PLAN I. Création d un fichier mise en plan et choix du format :... 2 II. Vue de face :... 3 III. Vue de projection :... 3 IV. Vue en perspective :... 4 V. Déplacement des vues (pour réaliser

Plus en détail

Claude Bernard. Documentaire. de Pr6t de TAijbe : etudes preparatoires. B.C.P. de 1'Ajbe. Yves MORET. Sous la direction de.

Claude Bernard. Documentaire. de Pr6t de TAijbe : etudes preparatoires. B.C.P. de 1'Ajbe. Yves MORET. Sous la direction de. Claude Bernard Documentaire de Pr6t de TAijbe : etudes preparatoires B.C.P. de 1'Ajbe Yves MORET Sous la direction de Hugues VAN BESIEN Ecole Nationale Superieure de Bibliothecaires Diplome Superieur de

Plus en détail

L'applicatif de dessin M-Tool des menuisiers pour AutoCAD

L'applicatif de dessin M-Tool des menuisiers pour AutoCAD L'applicatif de dessin M-Tool des menuisiers pour AutoCAD Ce document explique les bases et les avantages de l'applicatif M-tool pour AutoCAD. Simplicité d'utilisation et fonctions spécifiques pour la

Plus en détail

Examens réalisés sous l angle de la protection des données par les autorités communales de surveillance en la matière (modèle de rapport d examen)

Examens réalisés sous l angle de la protection des données par les autorités communales de surveillance en la matière (modèle de rapport d examen) Examens réalisés sous l angle de la protection des données par les autorités communales de surveillance en la matière (modèle de rapport d examen) Autorité de surveillance de la protection des données

Plus en détail

Directives de la CHS PP D 01/2014

Directives de la CHS PP D 01/2014 Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la CHS PP D 01/2014 français Habilitation des gestionnaires de fortune actifs dans la prévoyance professionnelle Edition

Plus en détail

Protection IP65 permettant une utilisation dans des environnements exposés à l huile de coupe, etc. Prix courant SOLDE 250.00 $ 225.

Protection IP65 permettant une utilisation dans des environnements exposés à l huile de coupe, etc. Prix courant SOLDE 250.00 $ 225. Printemps 2014 Distribu par en vigueur du 1 mai au 29 août 2014 ou jusqu à puisement des stocks.certains articles peuvent être diffrent de l illustration. Les produits d excellence d une marque de confiance.

Plus en détail

Tâches à accomplir pour l unité de formation en 3 ème année d apprentissage

Tâches à accomplir pour l unité de formation en 3 ème année d apprentissage Tâches à accomplir pour l unité de formation en 3 ème année d apprentissage 1. Processus de travail et étapes à suivre 1.1. Processus de travail Le formateur/la formatrice et l apprenti/l apprentie conviennent

Plus en détail

2008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières. applicables à l exécution d opérations sur titres

2008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières. applicables à l exécution d opérations sur titres 008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Table des matières Préambule... 3 A Directives générales... 4 Art. Base légale... 4 Art. Objet...

Plus en détail

StreamServe Persuasion SP4 PageOUT

StreamServe Persuasion SP4 PageOUT StreamServe Persuasion SP4 PageOUT Manuel utilisateur Rév. A StreamServe Persuasion SP4 PageOUT - Manuel utilisateur Rév. A 2008 StreamServe, Inc. StreamServe est une marque commerciale de StreamServe,

Plus en détail

Logiciel KODAK Create@Home Guide d'utilisation. Logiciel version 9.0

Logiciel KODAK Create@Home Guide d'utilisation. Logiciel version 9.0 Logiciel KODAK Create@Home Guide d'utilisation Logiciel version 9.0 Sommaire 1 Bienvenue dans le logiciel KODAK Create@Home Caractéristiques... 1-1 Formats de fichiers pris en charge... 1-1 Configuration

Plus en détail

C.F.A.O. FRAISAGE CHARLYGRAAL pour CHARLY ROBOT

C.F.A.O. FRAISAGE CHARLYGRAAL pour CHARLY ROBOT C.F.A.O. FRAISAGE CHARLYGRAAL pour CHARLY ROBOT Module C.A.O. Sommaire Page 1 : CharlyGraal et la C.F.A.O. Page 2 : Lancer le programme de CAO Conception de la pièce Page 3 : Conception de la pièce (suite

Plus en détail

Charte Graphique CJD Tunisie / 2013-2015. u CHARTE GRAPHIQUE. Centre des jeunes dirigeants d entreprises Mandat 2013-2015

Charte Graphique CJD Tunisie / 2013-2015. u CHARTE GRAPHIQUE. Centre des jeunes dirigeants d entreprises Mandat 2013-2015 1 u CHARTE GRAPHIQUE Centre des jeunes dirigeants d entreprises Mandat 2013-2015 L Entreprise au service de l Homme 2 è Tables des matières Le Logotype 04 La Typographie 12 La Gamme des Couleurs 14 La

Plus en détail

REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72

REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72 REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72 1 Sommaire 1) objectif de la charte graphique patrimoniale 2) Type de fichiers 3) Propriété des travaux 4) Procédure de transmissions

Plus en détail

Microsoft Word barres d outils. Par : Patrick Kenny

Microsoft Word barres d outils. Par : Patrick Kenny Microsoft Word barres d outils Par : Patrick Kenny 17 novembre 2004 Table des matières Mode affichage :... 3 Barre d outils Standard :... 4-5 Barre d outils Mise en forme :... 6-7 Activation de la barre

Plus en détail

DOSSIER D'APPEL D'OFFRES POUR LE PROJET PILOTE RELAT!F AU RESEAU D'ASSAINISSEMENT

DOSSIER D'APPEL D'OFFRES POUR LE PROJET PILOTE RELAT!F AU RESEAU D'ASSAINISSEMENT ;L~.\NI\( \NI. )L \)R.;J,\\IL IN IKN.I(i)A, 1\(.. HG-005 La participation du secteur priv6 aux services environnementaux DOSSIER D'APPEL D'OFFRES POUR LE PROJET PILOTE RELAT!F AU RESEAU D'ASSAINISSEMENT

Plus en détail

r*s*tp IPROJET DELTVH

r*s*tp IPROJET DELTVH r*s*tp IPROJET DELTVH Pour location d'un v6hicule climatis6 pour une dur6 rli CE, pouvant s'6tendre au-deld de 3 mois pour supporter les activit6s au niveau de la ville de Kinshasa (, fir,_ Num6ro de RFQ

Plus en détail