Instructions concernant les donnöes CAO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Instructions concernant les donnöes CAO"

Transcription

1 Schweizerische Edgenossensdiaft Confdraton susse ConTederazione Suizzera Confederazinn svizra Dpartement fdrai des finances DFF Office födrai des constructions et de la Iogistique OFCL Domaine Constructions Instructions concernant les donnöes CAO RgIementation de la quaiit des donnes graphiques utiiises pour la construction et pour I exploitation des bätiments ä I Office födäral des constructions et de la Iogistique (OFCL) lerjuin 2012 Bau 281 f

2 Instructions concernant es donnes CAO Directives CAO pour I change de donnees Version 1.1 (dition de septembre 2010). Directives dc base CAO (Version ) Les prsentes instructions concernant les donnes CAO sont fondes sur es prescriptions et la structure des directives de base CAO 6Iabores et soutenues par CADexchange. coexcane Vous trouverez plus de renseignements sur le site Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 2/22

3 lnstructions concernant les donnes CAQ Table des matieres 1 Introduction Contenu et objectifs Personnes soumises et champ d application Autres bases Langues 5 2 Prescriptions graphiques Contenu des plans et repräsentation Mise en page des plans Rglage des traits et des couleurs Objetstexte Objets cotation Objetshachures Informations relatives aux locaux Gestion des surfaces Autres lments de dessin 10 3 Prescriptions structurelles Structure Rfrences Objets partiels Dsignation des fichiers Dsignation des couches Echelle des dessins Numrotation des locaux 13 4 Prescriptions techniques Supportsdesdonnes Formats des donnes Compression des donnes Systbme CAO V 17 5 Prescriptions organisationnelles Gestion des donnes CAO Contröle de la qualitö des donnöes CAO Livraison des donnöes CAO Röpertoire ölectronique des plans 19 6 Prescriptions juridiques Droit dutilisation des donnöes CAO Protection contre es virus 20 7 Assistance 20 8 Entre en vigueur 20 9 Outils de travail Structure des couches 9.2 Annexes Modöles de plans Test CAO Exöcution des plans Dfinitions 22 Avant-propos coricernant les directives de base CAO Les textes en regard des indications «directives de base» et edomaines spciaiiss» contiennent les principes öla borös par CADexchange en lien avec les thömes concernös. Les principes önoncös pour los domaines spöcialisös constituent des instructions complömentaires que es partenaires des domaines spöcialisös doivent mettre en ceuvre parallölement aux principes correspondant aux directives de base. Toute modification de ces contenus est interdite tant que les directives de base ne seront pas rövisöes. Les prescriptions propres au mandant sont consignöes en regard de l indication «prescriptions compimentaires». Ces prescriptions ne peuvent en aucun cas ötre con traires aux principes des directives de base. Les modifications et es adjonctions aux directives de base CAO sont publiöes sur Dans es prösentes instructions concernant es donnöes CAO, le terme «mandant» dösigne: Office födöral des constructions et de la logistique Gestionnaire de donnöes: Fellerstrasse 21 Gestion des donnöes et des surfaces 3003 Berne Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 3/22

4 - Recommandation Instructions concernant es donnes CAO 1 Introduction 1.1 Contenu et objectifs Directives de base 1. Les prsentes instructions dfinissent les prescriptions techniques, matrienes, structurelles, organisationnelles et juridiques appiicables aux donnes CAC et l change de teiles dqnnes entre le mandant et le bureau d tudes mandat6, 2. L utilisation de systmes CAO et GMAO pour la conception et l exploitation des bätiments renforce les exigences applicables aux donnes de projet et aux don nes utilises pour l exploitation des immeubles. Afin de garantir une utilisation efficace de ces systmes, ii est ncessaire que les lments essentiels des don nes soient normaliss en matire de contenu, de forme et de structure. 3. Lors des phases dtude et de ralisation de projets de construction, es pr& sentes instructions permettent de rgier et d optimiser l change de donnes entre les bureaux d tudes spcialiss, les architectes et le mandant. Lors de la phase dexploitation des bätiments, elles servent de base pour v&ifier la qualit des donn6es disponibles. Domaines 4. Les dispositions figurant en regard de l indication «domaines spcialiss» spcialiss s appliquent I ensemble des plans relevant des domaines spcialiss, tels que le gnie clvii, le domaine des installations du btiment, l architecture paysagre, etc. 1.2 Personnes soumises et champ d application Directives de base 1. Les präsentes instructions s appliquent tous es mandataires qui ätablissent ou traitent des plans CAO pour le mandant. Elles font partie intägrante du contrat d honoraires entre le mandant et le mandataire. 2. Les cas späciaux et les exceptions l application des präsentes instructions doi vent ätre däfinis par äcrit avec le gestionnaire de donnäes. 3. Les präsentes instructions s appliquent en principe l ächange de donnäes entre le mandant et le mandataire au cours des phases du projet convenues sur la base du räglement SIA 112. Eiles peuvent toutefois ägalement servir de base l ächange de donnäes au sein du groupe de mandataires. Prescriptions A. Les präsentes instructions s appliquent uniquement aux donnäes CAO relatives complämentaires aux constructions en Suisse. 1.3 Autres bases Directives de base L ätablissement des plans est soumis aux prescriptions suivantes: - Recommandation - Cahier - Cahier - Räglement - Cahier - Norme SIA 400: äiaboration des plans dans la construction» (ädition de 1985) technique SIA 2014: organisation des couches de CAO (ädition de sep tembre 1996) technique SIA 2036: ächanges de donnäes CAO (ädition de 2009) SIA 112: modäie de prestations (ädition de 2001) technique SIA 2007: la qualitä dans la construction (ödition de 2001) SIA 406: contenu et präsentation de projets d amäliorations fonciäres (ädition de 1991) SIA 416: surfaces et volumes des btiments (ädition de 2003) Entre en vigueur: 1 juin 2012 Page 4/22

5 Instructions concernant es donnes CAO - Documentation - Norme SIA D 01 65: indices pour le management de I immobilier (dition de juillet 2000) DIN 277: Grundflächen und Rauminhalte von Bauwerken im Hochbau (dition de 2005) Domaines - Recommandation SIA 410: dsignation des installations du bätiment(dition de spcialiss 1978, rvise partiellement en 1986) - Recommandation - Norme SIA 41 0/1 et 410/2: dsignation des installations du bätiment (dition de 1981) SIA 416/1: indices de calcul pour les installations du bätiment (ödition de 2007) Prescriptions - complmentaires. Manuel - Directives - Instructions de projet CAC de I OFCL (fond sur le cahier technique SIA 2036). de 1 OFCL sur la documentation de projets et de gestion des batiments de I OFCL concernant la GMAO (entre en vigueur: 1&juin 2012) 1.4 Langues Prescriptions complmentaires - Les prsentes instructions sont disponibles dans es langues suivantes: allemand; - frangais; - Italien. Entre en vigueur: 1rjujn 2012 Page 5)22

6 nstructions concernant es donnes CAO 2 Prescriptions graphiques Directives de base 1. Les modles de plans font partie intgrante des prsentes instruc tions. Tous (es graphiques faisant l objet du präsent chapitre figurent dans (es modles de plans. Sauf prescription contraire, l utilisation de ces derniers est obhgatoire. lments 2. Les modles de plans disponibles sont indiqus au chiffre 9.3. ii Musterplan CAD.V Contenu des plans et reprösentation Directives de base 1. La repräsentation et la dsignation des plans d architecture sont commandation SIA 400. Domaines 2. La repräsentation et la dsignation des plans relevant des domaines sont par (es recommandations SIA 410, 410/1 et 410/2. spcialiss rgies rgies par la re spcialiss Prescriptions A. Pour la repräsentation des plans relatifs la securitö et a la protection complmentaires die, II convient d utiliser (es symboles et (es modles de plans de I OFCL. Ces plans doivent sur la couche dfinie par le bureau d tudes s. tre labors incen spciali B. Les symboles de et de protection incendie doivent utiliss selon (es prescriptions de I OFCL. Ce dernier propose diffrents symboles. scurit tre in ITi in Ifli Anhang CAD.A06 Symbolbibliothek Sicherheits- und Brandschutzpläne Anhang CAD.V02 Musterpian Sicherheitskonzept Anhang CAD.V03 Musterplan Sicherheitszonen Anhang CAD.V04 Musterplan Brandschutz 2.2 Mise en page des plans Point de rference Directives de base 1. Les points de r6mrence doivent par un symbole univoque sur une couche distincte (voir la structure des couches) l intrieur du trait de coupe. tre reprsents plac 2. Les points de rf&ence sont dfinis par rapport aux trois axes du bätiment (coor X, Y et Z). donnes 3. Lorsqu on divise un plan en deux parties, ii faut placer au minimum deux points de rf6rence sur chacun des plans rsultant de cette opration, afin qu on puisse dterminer comment ceux-ci s articulent. 4. Une fois dfinis et sur (es plans, les points de rmrence ne peuvent plus pendant toute la de vie d un jeu de CAO. tre dplacs placs dure donnes Domaines 5. Lorsqu on des plans d architecture, il faut reprendre (es points de röf& rence existants et les indications qul les dcrivent dans le nouveau plan CAO. spcialiss rfrence Prescriptions A. Les points de röfrence doivent galement dcrits au moyen des coordon complmentaires nationales et de l altitude par rapport au niveau de la mer. Les coordonnes nationales peuvent en reprises du plan cadastral numrique. nes gnral tre tre 1 Les documents au titre allemand mentionns sous la rubrique «Lien» constituent des annexes aux prsentes instruc tions qui n existent pas en fran9ais (voir chiffres 9.1 et 9.2). Entre en vlgueur: 1 jun 2012 Page 6/22

7 Instructions concernant les donnes CAO B. Le point de rfrence doit tre signal au moyen du symbole prescrit par le man dant. Referenzunkt 1 X= Y= ±0.00 = müm Symboles i Anhang CAD.A05 CAD-Vorlagedatei Prescriptions Symboles sanitaires complmentaires.... A. Les symboles sanitaires doivent etre bien reconnaissables. L utilisation de simples rectangles n est pas accepte. L OFCL propose difförents symboles. I(1i Anhang CAD.A05 CAD-Vorlagedatei Cadre de plan et trait de coupe Directives de base 1. Tous es plans CAO doivent ötre pourvus d un trait de coupe entourant toutes es autres informations figurant sur le plan. Le trait de coupe correspond au format du plan. Les repres de pliage doivent figurer dans la zone A4 du cartouche I intrieur du trait de coupe Cartouche 2. Aucune information ne peut tre place en dehors du trait de coupe. 3. Le format des feuilles de dessin dolt correspondre un format DIN A ou un multiple du format DIN A4. Toute exception doit tre discute avec le mandataire CAO. IT Anhang CAD.A05 CAD-Vorlagedatei Directives de base 1. Le cartouche doit tre conforme au modle fourni par le mandant. Les principaux lments figurant dans le cartouche sont es suivants: 1.1 principales informations sur le contenu du plan; 1.2 chelle graphique permettant de dterminer les dimensions du modle; 1.3 fläche nord permettant de dterminer l orientation du modle; 1.4 schma du site renseignant sur la position du modle par rapport au contexte en vironnant. Prescriptions A. La liste des rvisions dans le cartouche dolt indiquer la nature de chaque rvi complmentaires sion. Ifl Annexe CAD.A01 Description du cartouche - Directives 2.3 R6glage des traits et des couleurs de base 1. En gnral, il est recommand d utiliser un nombre minimal d paisseurs de traits diffrentes. Par ailleurs, celles-ci doivent pouvoir aisment tre distingues (traits fin, moyen, pais). Les prescriptions de la recommandation SIA 400 &appliquent. 2. II convient de communiquer au mandataire CAO es types de traits utiliss et de vrifier au moyen dun plan de test qu ils ne posent pas de problme lors de lchange de donnes. 3. Les traits complexes composs de motifs ou de symboles ne sont pas autoriss. Entre en vigueur: lerjuin 2012 Page 7/22

8 Instructions concernant les donnees CAO Prescriptions A. Les couleurs utiliser sont ndiques dans la structure des couches. complömentaires iri Annexe CAD.L01 Structure des couches 2.4 Objets texte Directives de base 1. En principe, une seule police d 6criture est autorise 2. Les caractres spciaux et es signes diacritiques (accent aigu, accent grave, trma, etc.) peuvent tre utiliss s ils ont soumis avec succs un test d change de donnes. 3. La taille de la police ne doit pas tre infrieure 2 mm lorsque le plan est impri m au format original. 4. Les attributs (blocs de texte pouvant tre dits) peuvent tre utikss si d autres systmes es reconnaissent comme tels ou les transforment en ments de texte. 5. Les objets texte doivent tre piacs sur es couches prvues cet effet (voir la structure des couches). Prescriptions A. Pour les objets texte et es objets cotation, il faut utiliser la police ARIAL (ou complmentaires ARIAL NARROW) et le style «normal», «gras» ou «italique». Le style appliquer un ment donn est indiqu dans le modle de plans. ir Annexe CAD.L01 Structure des couches 2.5 Objets cotation Directives de base 1. Dans Ta mesure du possible, les traits de cotes et les cotes doivent constituer des objets susceptibles d tre dits. 2. II est interdit de mettre les donnes en millimtres en exposant. Les miilimtres sont indiqus au moyen de Ta troisime dcimale dans les cotations en mtres et au moyen de la premire dcimate dans es cotations en centimtres. Prescriptions A. Aux cotes de dimensions dtaiiles et aux cotes de niveau indiques sur des comptmentaires plans au 1:50 conformment ä la recommandation SIA 400 dolvent sajouter, pour chaque plan, deux cotes principales l chelle 1:100 places surla couche prvue cet effet (voir structure des couches). ti[i Annexe CAD.L01 Structure des couches 2.6 Objets hachures Directives de base 1. En principe, seules des hachures composes de simples lignes et se diffren ciant par l cart entre ces dernires ainsi que par l angle et le type de ligne peu vent tre utilises. La combinaison de deux hachures de ce genre est autorise. II est interdit de raiiser des hachures au moyen d ments ou de symboles com plexes. 2. Toutes es hachures utiliser doivent ätre soumises un test d change de don nes et approuves par le gestionnaire de donnes. 3. Dans la mesure du possible, es hachures doivent constituer des objets suscep tibles d tre dits. Entre en vigueur: 1ejuIn 2012 Page 8/22

9 Instructions concernant es donnes CAO 4. Les objets hachures doivent tre piacs sur les couches prvues cet effet (voir la structure des couches). Prescriptions A. En plus des hachures associes des mat&iaux, ii faut crer sur une couche complmentaires distincte des surfaces de type SOLID pour tous les Iments de paroi porteurs et non porteurs (cioisonsigres exclues). ir Annexe CAD.L01 Structure des couches 2.7 Informations relatives aux locaux Directives de base 1. Pour dcrire es Iocaux, le mandataire doit crer des tiquettes conformment aux consignes. Les objets texte de ces tiquettes sont soumis aux prescriptions figurant au chiffre 2.4. Prescriptions A. II faut utiliser le modle d 6tiquette des locaux tabli par le mandant. complmentaires Sitzungszimmer FB: RB:+3.22 FL: VG H B: Linoleum W: Tapete Gestrichen D: Gestrichen Traduction des indications figurant dans rtiguette ci-dessus: Sitzungszimmer = Salle de runion FB = Plancherfini RB = Plancher brut FL = Surface B: Linoleum = Sol: linolum W: Tapete Gestrichen Parois: papier peint D: Gestrichen = Plafond: peinture Plans Plans Couche d ensemble d excution Dsignation du local X X A1Z29 - Numro physique du local X X A1Z29 - Cote du plancher fini X A1Z29 - Cote du plancher brut X A1Z29 - Surface du local selon la norme X X A1Z29 - SIA 416 (surface du polygone du local) Numro organisationnel du local X X A1Z29 - Revtement du sol X A1Z29 - Revtement des parois X A1Z29 - Revtement du plafond X A1Z T - - T - - T - - T - - T - - T - - T - - T - - T in Anhang CAD.A05 CAD-Vorlagedatei 2.8 Gestion des surfaces Prescriptions A. Les polygones de surface suivants doivent tre crs: complmentaires - polygones des locaux pour la dtermination de la surface nette (SN); - polygones des tages pour la dtermination des surfaces de plancher (SP). Entre en vigueur: 1 juin 2012 Page 9/22

10 B. Les surfaces doivent tre calcules sur la base de traits relis entre eux. - es - Jes polylignes ne doivent contenir ni arcs ni splines; les courbes doivent tre C. La manire de dterminer les surfaces est expjique dans les instructions du Directives de base 1. Tous les symboles utiliss doivent pouvoir tre traits dans dautres systmes. 2.9 Autres Iöments de dessin Instructions concernant la GMAO constituöes de petits segments de polylignes. mandant concernant la GMAO. piliers doivent tre pris en compte dans les polygones des locaux; pendant propos au mandataire. pres de coupe ne dolvent tre indiqu6s que s ils figurent sur les plans de base. complmentawes ponibles doivent toujours tre indiqus. Une couche particulire est prvue cet Prescriptions A. En ce qui concerne es plans de l ouvrage, les repres de coupe des coupes dis spcialiss expliqus dans une lgende. Domaines 2. Tous les symboles utiliss doivent tre reconnaissables sans explication ou tre Les bibliothques de symboles rfrences ne sont pas autorisöes. Instructions concernant es donnes CAO effet. En ce qui concerne les plans servant l exploitation des bätiments, es re La forme des repres de coupe peut tre choisie librement. Un modle est ce B. La charge au sol doit tre indique au moyen d une diagonale et en kg/m Entre en vgueur: lenjuln 2012 Page 10/22 couche prvue cet effet. 2 sur la

11 Instructions concernant les donnes CAO 3 Prescriptions structurelles 3.1 Structure Directives de base 1. La base dun plan CAO est constitue par la structure des couches. Celle-ci or ganise les diffrents &ments et es spare clairement les uns des autres de maniöre ce qu ils puissent tre affichs ou masqus librement. 2. Les lignes auxiliaires de construction doivent tre supprimes avant le transfert des donnes. 3. II est interdit de dessiner plusleurs objets sur la mme couche. 4. Les donnes doivent tre nettoyes avant livraison. Cela signifie qu il faut retirer tous les lments structurels inutiles (blocs, couches, rfrences d autres don nes, etc.) avant de livrer le plan. Prescriptions A. Lors de l utilisation de mises en page, ii faut veiller ce que tous es lments de complmentaires construction soient reprsents dans le mod&e et que Ta mise en page ne com porte que le cadre du plan, le cartouche et es lgendes. B. Si un modle d architecture ou d installations du bätiment est tabli en 3D, ii dolt tre livr au format IFC avec la documentation du projet. Les conditions-cadres applicables ä la structure du modle et ä Ta livraison des donnes sont dfinies Tors de la premire sance ou au cours du projet dans un manuel de projet CAO au sens du cahier technique SIA C. Les exigences concernant es plans des installations du bätiment se limitent ä la possibilit d ouvrir le fichier CAO et de lire son contenu. 3.2 R6frences Directives de base 1. Sauf accord contraire avec le mandant, le mandataire doit veiller ä supprimer toutes Tes rfrences ä d autres plans, ä des bases de donnes ou ä des docu ments externes au plan avant l change des donnes. Domaines 2. Dans le cas de plans mixtes (reprsentations de diffrents niveaux de dtail), les spcialiss coupes et les dtails doivent tre enregistrs dans un fichier spar. Les excep tions sont ä dfinir avec le mandataire CAO. Prescriptions A. Le plan d architecture valid doit tre insr en tant que bbc (non rfrenc) complmentaires dans chaque plan d installations du bätiment. B. Les fichiers dimages en pixels qui ne sont pas pertinents pour la construction peuvent tre utiliss ä condition que leur rmrence dans le fichier CAO soit claire et que es fichiers soient compris dans la livraison. 3.3 Objets partiels Directives de base 1. Si les objets doivent ötre diviss en objets partiels, ceux-ci doivent tre reprsen ts sur un schma indiquant leur position par rapport au contexte environnant. Prescriptions A. Lors de l tablissement de plans destins ä tre utiliss pour l exploitation des complmentaires bätiments, on renoncera aux objets partiels. II faut donc placer toutes les sur dumandant faces d un niveau sur un mme plan CAO. Tous les autres plans de l ouvrage peuvent tre diviss en plans partiels. Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 11/22

12 com plmentaires Prescriptions 3.4 Dösignation des fichiers tuels plans globaux ou partiels existants. vent, au moment de la remise des plans rviss, tre intgres dans les ven Directives de base 1. Les fichiers doivent tre dsigns selon les prescriptions. B. Dans le cas de transformations ou d agrandissements, les nouvelles parties doi ci, 0. A Al ci) 0Oø) 7282 VG saisis dans un niveau supplmentaire. Fapon de traiter les demi-taqes et les combles niveau, II faut crer un niveau supplmentaire. 7282VG.03.Z02). Pour l indication complmentaire concernant le Indication compimentaire concernant le Etages suprieurs type de plan, on peut utiliser une numrotation continue. S2 Sortie de secours S3 Scurit Niveaux Typedeplan Objets partiels type de plan taires nstructions concernant es donnes CAO 0 Aucun objet partiel A-Z Numrotation des objets partiels A Plan d tage B Coupe (n 1 9) C Fa9ade (n 1 9) D Dtail (n 1 9) E Situation (n 1 9) F Installations du bätiment (n 1 ä 9) G Rserve H Rserve -1, -2 Sous-sols 00 Rez-de-chaussäe statique Auteur / agent (SIA 2014) frigration 1 Dfinition des objectifs 2 Etudes prliminaires 3 Etude du projet 4 Appel d offres 5 Ralisation 6 Exploltation Al Architecte A2 (ngnieur civil / spcialiste en A3 Architecte d intrieur IH lngnieur en chauffage ll lngnieur en ventilation 1K lngnieur en climatisation et r& IS lngnieur en installations sani le lngnieur Iectricien S1 Protection incendie - II - Les - II n y a pas de dem i-tages. Si es Iocaux ne peuvent pas tre attribus ä un locaux isols situs entre deux tages sont attribus ä l tage infrieur et le chiffre utilis pour es dsigner est prcd de la lettre Z (par ex. n y a pas de combies. Les combles et les ouvrages en saillie sur le toit sont Phases (SIA ) par I OFCL et communiqus au bureau d &udes mandatö. -o D 0-0) 2 - o 2 2 D z o D. 0 L unit6 6conomique, le numro du btiment etla division en objets partiels sont fixs UJQQ o < ci) ci 1 -c Entre en vigueur: 1erjufl 2012 Page 12/22 > 0 c

13 Instructions concernant les donnes CAO Exemples: 7282.VG.0.B02.5A VG.0.F04.5A VG.0.A-1.3A VG.0.F00.51 E Coupe 2 pour architecture Plan des installations du btiment (par ex. plan de protection incendie) tabli par l architecte Plan du 1er sous-sol tabli par l architecte, tude du projet Schma lectrotechnique, ralisation 3.5 Dösignation des couches Directives de base 1. La structure des couches CAO repose sur le Code des frais par lments (CFE), conformöment au cahier technique SIA EIle constitue la base minimale de I ensemble des plans d architecture et des plans des domaines spcialiss. En fonction des besoins et en accord avec le mandataire CAO, ii est possible d ajouter des couches suppimentaires en se fondant sur la notation code des couches dfinie dans Je cahier technique SIA Les structures de couches propres aux entreprises peuvent tre utilises dans es plans CAO internes. En prvision de l change de donnes CAO, ces struc tures doivent tre converties dans la structure des couches CAC au plus tard aux dates convenues pour Ja Iivraison des donnes. 3. Au moment de Ja livraison des donnes, les couches de travail doivent treeffa ces et celles qui ne correspondent pas la structure prescrite doivent ötre con verties dans la structure des couches CAO. I Annexe CAD.L01 CAD Structure des couches 3.6 Echelle des dessins Prescriptions A. Tous es plans doivent tre tablis I ächelle 1:1 en choisissant Je mötre complmentaires comme unitö. L cheile du plan est indique soit dans Je cartouche, soit dans la mise en page. 3.7 Numörotation des Iocaux Genöralites / döfinitions Prescriptions A. Le mandant vise unifier la numörotation des locaux dans J ensemble de son com plömentaires portefeuille immobilier civil. B. II distingue deux types de numeros de locaux: - Je numöro physique du local: numöro dösignant le local sur place; - le numöro organisationnel du local: numro permettant d identifier clairement Je local dans ensemble du portefeuille immobilier, conformöment la norme SIA 416. C. Dans le cas d anciens immeubles anciens dont les locaux sont döj numörots, ii n est pas possible d harmoniser es numöros physique et organisationnel des lo caux. D. Lorsqu on construit ou rönove des bätiments, 1 faut si possible harmoniser les numöros physique et organisationnel des locaux. E. Dans le cadre de son mandat de planification, l architecte doit proposer au man dant un modöle de numörotation des locaux. F. Du cötö, l interlocuteur est Ja personne responsable du btiment au sein du secteur Gestion et exploitation des bätiments. Entre en vigueur: lerjuln 2012 Page 13/22

14 ne sont pas signaliss sur place, les tiquettes des locaux doivent reprendre es 2. Lorsqu on construit au rnove des btiments, ii faut laborer avec le mandant un 3. Le numro physique des locaux se compose des lments suivants: - niveau; - numro numros figurant sur es anciens plans. modle de numrotation qui tienne compte des exigences des utilisateurs. continu. complmentaires ces inscriptions dolvent tre reprises dans es tiquettes des Iocaux. Si les locaux Prescriptions 1 En gnral, les locaux portent une inscription sur place. En cas dtat des lieux, Num6ro physique des Iocaux Numäro organisationnel des Iocaux compimentaires sein du portefeuille. II constitue, en relation avec les polygones des Prescriptions 1. Le numro organisationnel des locaux sert identifier clairement es locaux au nstructions concernant es donnes CAO locaux, l ment le plus important des plans utiliss pour lexploitation des locaux et fait office de trait d union entre les graphiques et les donnes. 2. Le numro organisationnel des locaux se compose des ments suivants: - unit - numro - niveau; - numro - fonction du local. Numro organisationnel du local Numero technique du btiment Numro physique du ocal cz cl) 0 D 2 2 Cl3 -o 0.2 o 0 2 o -cl) 2 a 0. cl) D z z :2 Le numro technique des bätiments se compose du numro de unit cono 2 WE = Wirtschaftseinheit GE = Gebäude TGN = technische Gebäudenummer VG Verwaltungsgebäude (bätiment administratif) Entre en vigueur: lerjuin 2012 Page 14/22 mique (WE) et du numro du bätiment (GE) selon SAP. Exemple: 7282.VG 5 Numro technique des bätiments (TGN 4) VG H compimentaires Structure des numeros des Iocaux Prescriptions A. Les numros des locaux sont structurs comme suit: continu; du btiment (GE 3); conomique (WE 2);

15 - II Instructons concernant es donnes CAO Niveau A I OFCL, un 6tage est appel un niveau. - La - II - II dsignation d un niveau comporte toujours deux signes. n y a pas de demi-tages. Si les locaux ne peuvent pas tre attribus un niveau, ii faut crer un niveau supplmentaire. n y a pas de combies. Les combies et es ouvrages en saihie sur le toit sont saisis dans un niveau suppimentaire. Numrotation: Rez-de-chausse 00 Etages suprieurs 01 ordre croissant Sous-sols -1 ordre dcroissant Identification des Iocaux - Les - Tous - Avant - La - Les - Dans - La locaux sont toujours identifis l aide de trois chiffres. es locaux font lobjet dune numrotation continue commengant par le num&o 001. commencer numroter les locaux, ii s agit de dfinir un processus de numrotation pertinent et adapt au btiment. numrotation commence en gnral l entre principale ou, dans les tages sup&ieurs ou dans es sous-sols, prs de la principale voie d accs verticale. numros sont attribus en continu, dans le sens des aiguilles de la montre, en spirale ou selon toute autre mthode approprie. le cas de bätiments aux fagades quadriiles, la num&otation peut ga lement s appuyer sur la grille des fentres. faut prvoir des rserves suffisantes en vue de modifications futures. Dans le cas dun bureau paysager, par exemple, ii s agit de prvoir un nombre suf fisant de numros supplmentaires pour le cas oü le local serait un jour divis en bureaux individuels. notion d aile n existe pas I OFCL. Pour faciliter I orientation, les grands objets peuvent tre subdiviss en groupes de cent. - secteur 1 = locaux ; - secteur 2 = locaux ; - etc. Fonction des Iocaux Lidentification des locaux est suivie dun code alphanumrique indiquant leur fonction. Les principaux groupes de fonctions sont les suivants: Design atjp.fl4, Fonction kpin H Locauxprincipaux SUP N Locauxannexes SUS V Dgagements SD F Locauxtechnigues Sl P Places de stationnement SM La numrotation des locaux s effectue de maniöre continue et indpendamment de leur fonction. 6 Dsignations fondes sur l allemand. Entre en vigueur: lejuin 2012 Page 15/22

16 Instructions concernant es donnees CAO Signalisation des Iocaux Les inscriptions utihses pour la signalisation des iocaux doivent obiigatoirement comporter I indication du niveau et I identification du local. Efles doivent tre uni fies et apposes de teile manire qu elles ne puissent pas tre retiröes. Les utili sateurs doivent pouvoir facilement les modifier eux-mmes par ordinateur. Exemple: bureau n 022 de M. Untel, au 2e tage Division Gestion des ouvrages et des btiments Gestion et exploitation des btiments Antoine Untel Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 16/22

17 Instructions concernant es donnes CAO 4 Prescriptions techniques 4.1 Supports des donnöes Prescriptions A. L change de donnes entre le mandant et le fournisseur de donnes doit compimentaires s effectuer au moyen d un support de donn6es qui convienne aux deux parties. Sont indiqus en particulier les CD-ROM, les DVD et le serveur FTP de la Conf döration. 4.2 Formats des donnes Prescriptions A. Les donnes sont changes au format DWG (version 2004). L utilisation de fi compimentaires chiers DFX suppose I accord du gestionnaire de donnes. B. Les donnes de modles 3D sont changes au format IFC 2.x. Cet change de donnes doit ncessairement dabord faire I objet d un test. 4.3 Compression des donnees Prescriptions A. Les donnes sont compresss au moyen de la procdure standard ZIP. com pimentaires 4.4 Systme CAO Prescriptions A. Pour la gestion des donnes CAO, le mandant utilise le logiciel AutoCAD 2012 compimentaires de la socit Autodesk. Entre en vgueur: 1ejuin 2012 Page 17/22

18 Röle du responsable de projet: B. Le responsable de projet fait le lien entre le mandant et le fournisseur de donnes (la division Gestion de projets vrifie avec le mandataire que es donnes sont complmentaires la qualit et l exhaustivit des livraisons de donnes. Prescriptions A. La gestion des donnes CAC englobe toutes les prestations destines assurer 5.1 Gestion des donnöes CAO 5 Prescriptions organisationnelles 5.2 Contröle de la qualitä des donnes CAO dans un procs-verbal. l excution d un change de donnes de test. secteur Constructions Etranger de la division Gestion de projets de IOFCL. Ce es projets concernant des btiments situs l tranger. Prescriptions A. Avant l excution de la prestation, I OFCL demande aux mandataires de passer chures, textes, etc.). partenaire charge par contrat un architecte en Suisse de prparer les plans selon complmentaires un test CAO. Seuls les mandataires qui russissent ce test entrent en considra l expd iteur. fixes dans les prsentes instructions et consigne le rsultat de sa vrification Directives de base 1. Le mandant vrifie la qualit des donnes CAO en se fondant sur exigences ments Directives de I OFCL sur la documentation de projets et de gestion des bäti tives de I OFCL sur la documentation de projets et de gestion des btiments. technique SIA sance ou au cours du projet dans un manuel de projet CAO au sens du cahier des plans et dautre part de l outil de gestion des plans. Röle du gestionnaire de donn6es: des ouvrages et des bätiments); compltes). II veille ce que les donnes requises soit livres au mandant dans Instructions concerriant es donnöes CAO le dlai fix. A l OFCL, le röte de responsable de projet peut tre assum par: - le chefde projet du mattre de l ouvrage (divisions Gestion de projets et Gestion - le gestionnaire immobilier (division Gestion commerciale des bätiments). C. Le gestionnaire de donnes est responsable d une part du contröle de la qualit A l OFCL, le röle de gestionnaire de donnes est assum par: - le gestionnaire des donnes et des surfaces. D. Les accords relatifs la gestion des donnes sont consigns lors de la premire E. Les exigences auxquelles doivent rpondre les plans sont fixes dans es direc 2. Le mandant se rserve le droit d exiger en tout temps, sans motiver sa demande, tion pour l excution de la prestation. B. Le test CAO sert prouver la capacit technique en matire de CAO. C. Le test CAO comporte une collection de tous es objets CAO (cotations, ha D. Les donnes tablies tors de I excution du test CAO doivent tre remises I OFCL sous forme de fichiers DWG et PDF crs au moyen du systme CAO de E. Les mandataires trangers envoient leurs donnes CAO leur partenaire du les instructions de I OFCL. Les coüts y aff&ents doivent tre pris en compte dans Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 18/22

19 Beauftragten nstructions concernant es donnes CAO F. Les donnes CAC qui ne peuvent pas tre lues ou dont Ja qualit ou Ja structure sont juges insatisfaisantes doivent tre amliores par Je fournisseur de don nes CAC et Iivres une nouvelle fois dans leur intgralit dans un dlai fix par Je mandant. La responsabilit pour les dfauts est rgie par le Code suisse des obligations. Abgabe CAD-Test & und Vorgaben > durch BBL. 5> E CAD-Test (DWG) erstellen durch 5, CAD-Test prufen durch BBL Abgabe Revisionspläne an BBL durch Beauftragten Prüfung durch Prüfung durch BBL BBL Daten Ok? Nein Daten ok? Nein Ja Ja CAD-Test Freigabe Datenileferung abgeschlossen Droulement du test CAO D&oulement du contröle de la qualit 5.3 Livraison des donnes CAO Prescriptions A. Le mandataire doit remettre au mandant les plans d execution dfinitifs (au complmentaires format DWG) en vue de l &aboration des plans servant l exploitation du bäti ment dj au cours de Ja phase 52 (excution de l ouvrage) au sens du rgiement SIA 112. B. Le mandataire doit Jivrer au mandant les plans de l ouvrage (plans rviss) en vue de la vrification de Ja qualit des donnes. En gnral, cette Jivraison a heu au cours de Ja phase 6 (exploitation) au sens du rglement SIA 112. Les dfauts de quajit sont enregistrs dans un procs-verbal de contröle et doivent tre cor rigs par Je mandataire. C. Les plans rviss doivent ötre remis aux formats DWG, TIF et PDF/A. 5.4 Röpertoire 6lectronique des plans Prescriptions A. En vue du transfert des donnes des plans dans le systme de gestion des do complmentaires cuments de I OFCL, Je mandataire doit saisir es attributs des documents (mta donnes) dans un tab!eau Excel dont Je modje est fourni par I OFCL. II est impö ratif d utihiser correctement ce tableau afin d assurer Je bon droulement du trans fert des donnes. B. Une description compjte des donnes ä saisir (liste de rf&ence pour le fichier d importation ProFile) figure sous longlet «Referenzliste lmportdatei» du modle de fichier Excel qui est remis au mandataire ainsi que dans annexe CAD.A03 («Description des mtadonnes relatives aux plans») des prsentes instructions. i Anhang CAD.A04 Vorlage Plan-Metadaten Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 19122

20 Instructions concernant les donnes CAO 6 Prescriptions juridiques 6.1 Droit d utilisation des donnöes CAO Directives de base 1. Erl livrant les plans, le mandataire transfre au mandant l intgralit des droits d utilisation de ces plans, en particulier es droits d exploitation des qu ils contiennent. Cela vaut galement pour les de tiers reprises par le reau d ötudes externe. Le mandataire ne peut reprendre dans les CAO des symboles ou des informations dont les droits d auteur ou d utilisation pour raient par des tiers. tre dtenus donnes donnes donnes Prescriptions A. Les plans de base doivent de manire strictement confi complmentaires dentielle. A la fin du mandat, tous Tes plans de base doivent restitus et effa des serveurs. cs tre traits tre bu 6.2 Protection contre les Virus Directives de base 1. Avant leur envoi, les antivirus mis jour. donnes livrer dolvent tre vrifies ä aide d un logiciel 7 Assistance Pour toute question concernant les prsentes instructions, vous pouvez vous adresser au gestionnaire de de I OFCL donnes 8 Les Entree en vigueur prsentes instructions entrent en vigueur le 1juin lejuin 2012 Offifral uctions et de Ta logistique Be nard4tthey-doret Vi e-directeur, chef du domaine des constructions Entre en vigueur: 1juin 2012 Page 20/22

Optimiser les performances du mouvement de monte de l Axe Z.

Optimiser les performances du mouvement de monte de l Axe Z. Page/0 - BUT DE LA MANIPULATION : Optimiser les performances du mouvement de monte de l Axe Z. - LES PLANS D EXPERIENCE -LA METHODE DU DOCTEUR TAGUCHI. La mthodologie Taguchi de mise en oeuvre des plans

Plus en détail

Demande d achat pour formulaires de poursuite et de faillite. Office central fdrai des imprim6s et du matriei 3000 Berne. A. Formulaires obligatoires

Demande d achat pour formulaires de poursuite et de faillite. Office central fdrai des imprim6s et du matriei 3000 Berne. A. Formulaires obligatoires : Feuille 26 Prix courant valable dös le..997 - - Demande d achat pour formulaires de poursuite et de faillite Date Livraison Facture Office ral fdrai des imprim6s et du matriei 3000 Berne Dsignation des

Plus en détail

Hémomixer Etude des sollicitations du corps d épreuve

Hémomixer Etude des sollicitations du corps d épreuve Hmomixer Etude des sollicitations du corps d preuve TP 2 heures Noms : Prnoms : Classe : Date : Note : /20 Objectifs A l issue de la sance vous devez être en mesure : - de dire de quelle nature est la

Plus en détail

RAPPORT INTRODUCTIF CONTROLE DES OP]~RATIONS D'ASSURANCE DANS LES BRANCHES NON-VIE

RAPPORT INTRODUCTIF CONTROLE DES OP]~RATIONS D'ASSURANCE DANS LES BRANCHES NON-VIE RAPPORT INTRODUCTIF CONTROLE DES OP]~RATIONS D'ASSURANCE DANS LES BRANCHES NON-VIE F. BICHSEL Berne Les 5 contributions suivantes ont ~td pr6sent6es sur le th~me no 3: par R. E. Beard: 2 contributions

Plus en détail

LE PROJET TUTORÄ. Par consäquent, låälaboration dåun projet tutorä en LEA doit poursuivre les objectifs suivants :

LE PROJET TUTORÄ. Par consäquent, låälaboration dåun projet tutorä en LEA doit poursuivre les objectifs suivants : LE PROJET TUTOR I. LA DFINITION Le projet tutor en LEA est un rapport rdig par un tudiant ou un groupe dåtudiants destin Ç permettre Ç låtudiant de dfinir son orientation et son parcours universitaire

Plus en détail

SCHWEIZ US~ s sse union suisse des professionnets dc (immobitier

SCHWEIZ US~ s sse union suisse des professionnets dc (immobitier SCHWEIZ US~ s sse union suisse des professionnets dc (immobitier R~GLEMENT concernant I examen professionnel de courtiöre en immeubles Icourtier en immeubles Vu l art. 28, al. 2, de la loi f~d~rale du

Plus en détail

NOTE SUR LA GESTION AUTOMATIQUE DE LA Rt~SERVE POUR SINISTRES EN ASSURANCE AUTOMOBILE*) par. J~AN i~t:t. Paris

NOTE SUR LA GESTION AUTOMATIQUE DE LA Rt~SERVE POUR SINISTRES EN ASSURANCE AUTOMOBILE*) par. J~AN i~t:t. Paris NOTE SUR LA GESTION AUTOMATIQUE DE LA Rt~SERVE POUR SINISTRES EN ASSURANCE AUTOMOBILE*) par J~AN i~t:t Paris TENDANCES NOUVELLES EN AUTOMATISME... La tendance la plus significative qui se d~gage.. consiste

Plus en détail

Accompagner les projets de bâtiments publics Basse Consommation en Alsace

Accompagner les projets de bâtiments publics Basse Consommation en Alsace Accompagner les projets de bâtiments publics Basse Consommation en Alsace feuille de route Avril 2010 Sommaire Prambule/avant propos p.3 Les pralables à un projet de bâtiment basse consommation p.4 Un

Plus en détail

Aux destinataires conform~ment ä la liste. Mesdames, Messieurs,

Aux destinataires conform~ment ä la liste. Mesdames, Messieurs, Q Schweizerische Conf~d~ration suisse Eidgenossenschaft Confederazione Svizzera Confederaziun sv zra de la communication DETEC D~partement f~d~rai de [environnement, des transports, dc r~nergie et Office

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Allégements fiscaux pour les Canadiens

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Allégements fiscaux pour les Canadiens Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Allégements fiscaux pour les Canadiens février 1998 En ce qui concerne maintenant la fiscalit, je tiens rappeler tout d abord notre objectif. Notre

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE LIVRAISON, DE SERVICE ET DE GARANTIE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE LIVRAISON, DE SERVICE ET DE GARANTIE CONDITIONS GÉNÉRALES DE LIVRAISON, DE SERVICE ET DE GARANTIE de Swiss Auto Glass GmbH, Adlikerstrasse 246, 8105 Regensdorf («Swiss Auto Glass») Conditions_Generales_FR_v2.indd 1 1 1. Champ d application

Plus en détail

COURS AUTOCAD. Création et utilisation des blocs. b leclerc. ERP Jean Moulin METZ

COURS AUTOCAD. Création et utilisation des blocs. b leclerc. ERP Jean Moulin METZ COURS AUTOCAD Création et utilisation des blocs QU EST-CE QU UN BLOC? C est un élément de dessin, auquel peut être associé du texte (des attributs ). Un bloc constitue un élément de bibliothèque. Il peut

Plus en détail

La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Le logiciel de C.A.O.

La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Le logiciel de C.A.O. CAO1 La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Aujourd'hui, lorsque des ingénieurs décident de concevoir un nouveau produit, ils n'utilisent plus de stylo. Les plans sont réalisés sur ordinateur.

Plus en détail

DOSSIER D'APPEL D'OFFRES POUR LE PROJET PILOTE RELAT!F AU RESEAU D'ASSAINISSEMENT

DOSSIER D'APPEL D'OFFRES POUR LE PROJET PILOTE RELAT!F AU RESEAU D'ASSAINISSEMENT ;L~.\NI\( \NI. )L \)R.;J,\\IL IN IKN.I(i)A, 1\(.. HG-005 La participation du secteur priv6 aux services environnementaux DOSSIER D'APPEL D'OFFRES POUR LE PROJET PILOTE RELAT!F AU RESEAU D'ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Directives de l Association suisse des

Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Directives de l Association suisse des Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Directives de l Association suisse des banquiers du janvier 997 Préambule Les présentes règles

Plus en détail

Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration fédérale et le portefeuille informatique de la Confédération

Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration fédérale et le portefeuille informatique de la Confédération Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration du 1 er juillet 2015 Le Conseil fédéral suisse édicte les directives suivantes: 1 Dispositions générales 1.1 Objet

Plus en détail

REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72

REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72 REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72 1 Sommaire 1) objectif de la charte graphique patrimoniale 2) Type de fichiers 3) Propriété des travaux 4) Procédure de transmissions

Plus en détail

2008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières. applicables à l exécution d opérations sur titres

2008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières. applicables à l exécution d opérations sur titres 008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Table des matières Préambule... 3 A Directives générales... 4 Art. Base légale... 4 Art. Objet...

Plus en détail

Guide concernant les formulaires Annonce préalable de besoin et Formulation de besoin

Guide concernant les formulaires Annonce préalable de besoin et Formulation de besoin Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS armasuisse Immobilier keine Klassifikation Etat au 18.03.2015 Guide concernant les formulaires Annonce préalable

Plus en détail

ETAT DES PRODUITS ET CHARGES ET EXCEDENT CUMULE

ETAT DES PRODUITS ET CHARGES ET EXCEDENT CUMULE ASSOCIATION DES PRODUCTEURS RESPONSABLES ETAT DES PRODUITS ET CHARGES ET EXCEDENT CUMULE 31 DECEMBRE 2OT2 ASSOCIATION DES PRODUCTETTRS RESPONSABLES Etat des produits et charges et exc6dent cumul6 Pour

Plus en détail

Aucune limite de taille de fichier et publicit superpose - un convertisseur en ligne gratuit et simple qui transforme vos fichiers Word en PDF.

Aucune limite de taille de fichier et publicit superpose - un convertisseur en ligne gratuit et simple qui transforme vos fichiers Word en PDF. Convertisseur pdf en ligne gratuit Voulez-vous convertir un fichier WPS en un fichier PDF? Ne tlchargez pas de logiciel - utilisez Zamzar pour convertir gratuitement vos fichier en ligne. Voulez-vous convertir

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

D?cision d?f?r?e? la Cour : Jugement du 13 Juillet 2004 -Tribunal de Grande Instance de PARIS -RGn? 00/02917

D?cision d?f?r?e? la Cour : Jugement du 13 Juillet 2004 -Tribunal de Grande Instance de PARIS -RGn? 00/02917 Dalloz jurisprudence Cour d'appel de Paris 4 avril 2006 n 04/19628 Texte intégral : Cour d'appel de Paris4 avril 2006N 04/19628 Grosses d?livr?es aux parties le : DE Num?ro d'inscription au r?pertoire

Plus en détail

Cours de D.A.O. Mécanique

Cours de D.A.O. Mécanique Cours de D.A.O. Mécanique Institut Sainte-Begge 3ème & 4ème qualification technique Site Cobegge électromécanique QCad, le DAO libre Qcad est un logiciel libre de dessin apte à dresser des plans, tout

Plus en détail

Formation au vol dans les nuages pour pilote de planeur

Formation au vol dans les nuages pour pilote de planeur Formation vol-ä-voile: vol nuage SCHWISZER S1GEFSU YEØAND //IIIIIJ«/fl EEDIRMION W15S1 Dl VDl A VOlLE EWRA1IOEII$VIXZI#Ä DV C4OA VELV Fdration Suisse de Vol Volle (FSW) Formation au vol dans les nuages

Plus en détail

Agencement vitrines / merchandising

Agencement vitrines / merchandising Agencement vitrines / merchandising On ne passera plus devant votre magasin, on s y arrêtera. Préparez vous à vous faire remarquer! Connaissance théorique et mise en application des techniques de gestes

Plus en détail

SAGE. SAGE comptabilité

SAGE. SAGE comptabilité 2 sances Un dcoupage en 2 sances vous permettra d tudier les principales fonctionnalits des 3 logiciels : : 7 sances : 8 sances : 5 sances comptabilit ance : ration de la socit et mise en place des fichiers...

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

Advance Béton. modélisez facilement vos ouvrages et produisez automatiquement vos plans de coffrage et de ferraillage. www.graitec.

Advance Béton. modélisez facilement vos ouvrages et produisez automatiquement vos plans de coffrage et de ferraillage. www.graitec. Technologie AutoCAD ADAGP Franck Hammoutène Architecte / photo : Luc Boegly Advance Béton modélisez facilement vos ouvrages et produisez automatiquement vos plans de coffrage et de ferraillage www.graitec.com

Plus en détail

Améliorez votre productivité grâce à une solution tout-en-un

Améliorez votre productivité grâce à une solution tout-en-un basé sur la technologie Autodesk logiciel 3d de cao/fao pour la construction bois Améliorez votre productivité grâce à une solution tout-en-un Le logiciel hsbcad a été spécialement conçu pour les entreprises

Plus en détail

SUR L'EFFICACITE DES CRITERES DE TARIFICATION DE L'ASSURANCE CONTRE LES ACCIDENTS D'AUTOMOBILES

SUR L'EFFICACITE DES CRITERES DE TARIFICATION DE L'ASSURANCE CONTRE LES ACCIDENTS D'AUTOMOBILES SUR L'EFFICACITE DES CRITERES DE TARIFICATION DE L'ASSURANCE CONTRE LES ACCIDENTS D'AUTOMOBILES PIERRE DELAPORTE Paris (France) Les accidents d'automobiles surviennent lorsqu'il se produit un ensemble

Plus en détail

Accessibilité ERP Guide des obligations liées à l accessibilité des personnes handicapées dans les bâtiments ERP existants.*

Accessibilité ERP Guide des obligations liées à l accessibilité des personnes handicapées dans les bâtiments ERP existants.* Accessibilité ERP Guide des obligations liées à l accessibilité des personnes handicapées dans les bâtiments ERP existants.* *Application de l arrêté du 21 mars 2007, de l arrêté du 1er août 2006 et de

Plus en détail

Consignes pour la remise des données RESEAU

Consignes pour la remise des données RESEAU Consignes pour la remise des données RESEAU Le système RESEAU permet principalement de transférer et de regrouper des géodonnées provenant de différentes bases de données des services des eaux (= fichier

Plus en détail

Edition 2015 des conditions modèles non contraignantes de l ASA. Les compagnies sont libres de convenir de conditions divergentes.

Edition 2015 des conditions modèles non contraignantes de l ASA. Les compagnies sont libres de convenir de conditions divergentes. Assurance de la responsabilité civile pour les architectes ainsi que pour les ingénieurs civils et en technique du bâtiment Conditions générales complémentaires (CGC) Edition 2015 des conditions modèles

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

PC Software Point Creator for AutoCAD

PC Software Point Creator for AutoCAD PC Software Point Creator for AutoCAD Mode d emploi Introduction à Hilti Point Creator pour AutoCAD Le logiciel Hilti Point Creator sert à extraire des coordonnées de points à partir de dessins BIM/CAD

Plus en détail

Information transmise sous l autorit de l Agence F d rale des M dicaments et des Produits de Sant. Communication directe aux professionnels de la sant

Information transmise sous l autorit de l Agence F d rale des M dicaments et des Produits de Sant. Communication directe aux professionnels de la sant Les Direct Healthcare Professional Communications (DHPC) sont des courriers envoyés aux professionnels de la santé par les firmes pharmaceutiques, afin de les informer de risques potentiels apparus lors

Plus en détail

Mandats attribués à des entreprises externes

Mandats attribués à des entreprises externes Mandats attribués à des entreprises externes Directive DIT-17 Champ d application : Université 1 Buts Le but de cette directive est de rendre les entreprises externes attentives à la législation à laquelle

Plus en détail

Importation et exportation de contenu

Importation et exportation de contenu Importation et exportation de contenu Bienvenue dans Corel DESIGNER, programme de dessin vectoriel complet destiné à la création de graphiques techniques. Dans ce didacticiel, vous allez importer un fichier

Plus en détail

Gestion électronique des procurations

Gestion électronique des procurations Gestion électronique des procurations Table des matières Généralités... 2 1. Approuver des procurations... 4 1.1 Section «Procurations à approuver»... 4 1.2 Section «Signaux»... 6 1.3 Messages particuliers...

Plus en détail

COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE juillet 2011 1 ARTICLE 1 : DEFINITIONS > Publicité par affichage : A l exclusion des enseignes et préenseignes, constitue une publicité, toute

Plus en détail

Contrats d architectes et d ingénieurs

Contrats d architectes et d ingénieurs Koordinationskonferenz der Bau- und Liegenschaftsorgane der öffentlichen Bauherren Conférence de coordination des services de la construction et des immeubles des maîtres d ouvrage publics Conferenza di

Plus en détail

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Plania Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Chapitre 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones P031607 303-P031607-0932-000-UM-0023-0A Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu 102

Plus en détail

Directives de la CHS PP D 01/2014

Directives de la CHS PP D 01/2014 Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la CHS PP D 01/2014 français Habilitation des gestionnaires de fortune actifs dans la prévoyance professionnelle Edition

Plus en détail

Circ.-CFB 03/1 Appel au public / Placements collectifs Page 1

Circ.-CFB 03/1 Appel au public / Placements collectifs Page 1 Circ.-CFB 03/1 Appel au public / Placements collectifs Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Appel au public au sens de la législation sur les placements collectifs de capitaux (Appel

Plus en détail

Produits hypothécaires

Produits hypothécaires Produits hypothécaires A chaque besoin sa solution www.cmvsa.ch Vous et nous parlons le même langage Vos intérêts et objectifs sont au centre de nos préoccupations. Aussi nous voulons être proches de vous.

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CENTRE HOSPITALIER D UZES Services Economiques Cellule Marchés 1 & 2 Avenue Foch BP 81050 30701 UZES Cedex Tél: 0466637113 TRANSPORTS EN AMBULANCES

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

APER~U DU CHAMP D'APPLICATION DE LA THI~ORIE DU RISQUE DANS L'ASSURANCE DE CHOSES EN AUTRICHE

APER~U DU CHAMP D'APPLICATION DE LA THI~ORIE DU RISQUE DANS L'ASSURANCE DE CHOSES EN AUTRICHE APER~U DU CHAMP D'APPLICATION DE LA THI~ORIE DU RISQUE DANS L'ASSURANCE DE CHOSES EN AUTRICHE L. NEUMANN Vienne I. INTRODUCTION Nous donnerons ci-apr~s un aper~u de quelques domaines d'application de la

Plus en détail

Sans cet agrément, il est interdit de pratiquer l assurance, en Suisse ou à partir de la Suisse (art. 87 LSA).

Sans cet agrément, il est interdit de pratiquer l assurance, en Suisse ou à partir de la Suisse (art. 87 LSA). Département fédéral des finances DFF Office fédéral des assurances privées OFAP Conditions d octroi de l agrément pour l exercice de l activité d assurance Institution d assurance sur la vie avec siège

Plus en détail

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Cette vous permettra d appréhender les principes fondamentaux du système constructif ossature bois selon les normes et DTU en vigueur. Elle

Plus en détail

Guide des inspections de l OIAC concernant les produits chimiques des tableaux 2 et 3

Guide des inspections de l OIAC concernant les produits chimiques des tableaux 2 et 3 1. But Guide des inspections de l OIAC concernant les produits chimiques des tableaux 2 et 3 Le présent guide a pour objectif d aider les entreprises à préparer les inspections de l Organisation pour l

Plus en détail

Les différents outils de Texte sont disponibles : soit sur la barre d outils Texte soit sur le panneau Texte du tableau de bord

Les différents outils de Texte sont disponibles : soit sur la barre d outils Texte soit sur le panneau Texte du tableau de bord 1.7.2 Texte Les différents outils de Texte sont disponibles : soit sur la barre d outils Texte soit sur le panneau Texte du tableau de bord Vous avez étudié dans la séquence 1.02 la mise en place de texte

Plus en détail

Aide à l'application Isolation thermique des bâtiments Edition décembre 2007

Aide à l'application Isolation thermique des bâtiments Edition décembre 2007 Aide à l'application Isolation thermique des bâtiments Edition décembre 2007 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en oeuvre des législations cantonales

Plus en détail

MAITRISE D ŒUVRE POUR LES TRAVAUX D AMENAGEMENT DU SIEGE DE LA BANQUE

MAITRISE D ŒUVRE POUR LES TRAVAUX D AMENAGEMENT DU SIEGE DE LA BANQUE BANQUE DE DEVELOPPEMENT DU CONSEIL DE L EUROPE AVIS DE MARCHE --- APPEL A CANDIDATURES N CEB/HDS/SMG/2013/01 MAITRISE D ŒUVRE POUR LES TRAVAUX D AMENAGEMENT DU SIEGE DE LA BANQUE Date limite de soumission

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

DossiergdegPrésentation

DossiergdegPrésentation DossiergdegPrésentation 2014 Nb adhérent SDITEC 2014 Le SDITEC É tablissement public (syndicat mixte ouvert e tendu), Dirige par un Conseil Syndical de 20 e lus, 14 ans d expe rience, 1 Inge nieur, 8 Techniciens,

Plus en détail

Sage 50 Version 2012. Nouveautés. Comptabilité générale. Sous réserve de modifications. Fonctionnalité Sage 50 Lite. Sage 50 Professional

Sage 50 Version 2012. Nouveautés. Comptabilité générale. Sous réserve de modifications. Fonctionnalité Sage 50 Lite. Sage 50 Professional Version 2012 Nouveautés Comptabilité générale Fonctionnalité Lite Professional Données, plan comptable, comptabilisation Dans la fenêtre «Editer pièce» (=Sousie / Ctrl + B), il est désormais possible de

Plus en détail

1 OpenOffice.org 3.0... 15

1 OpenOffice.org 3.0... 15 1 OpenOffice.org 3.0... 15 1.1. Lancer l application générale... 16 1.2. Démarrer une application spécifique d OpenOffice.org... 19 Créer un raccourci sur le Bureau... 20 1.3. Les barres principales...

Plus en détail

2.2 Objet du contrôle Il y a lieu de vérifier les points suivants de manière individuelle ou combinée.

2.2 Objet du contrôle Il y a lieu de vérifier les points suivants de manière individuelle ou combinée. Protection des données; examen périodique des applications informatiques; CONDITIONS GÉNÉRALES (également valables lors de recours à des sociétés d audit) 1 Quiconque souhaite charger une société d audit

Plus en détail

Guide de prise en main

Guide de prise en main Guide de prise en main FS2i met son savoir-faire et les techniques de LOGIceram au service des entreprises de carrelages, négociants... Ils sont en permanence à la recherche de d outils innovants comme

Plus en détail

Marketing Efficiency Cloud : All-in-One, End-to-End

Marketing Efficiency Cloud : All-in-One, End-to-End Marketing Resource Management avec Marketing Efficiency Cloud de BrandMaker Davantage de transparence Le marketing repose sur des process. BrandMaker Marketing Efficiency Cloud contrôle ces process et

Plus en détail

Réforme «Spécialiste du commerce de détail»

Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Directives relatives au déroulement des examens de validation des modules pour les futurs spécialistes du commerce de détail (Les dénominations de personnes

Plus en détail

PC Software Point Creator for Revit. Mode d emploi

PC Software Point Creator for Revit. Mode d emploi PC Software Point Creator for Revit Mode d emploi Introduction à Hilti Point Creator pour Revit Le logiciel Hilti Point Creator sert à extraire des coordonnées de points à partir de dessins BIM/CAD 2D

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES M ODULE N :16 LES PAIEMENTS SECTEUR : TERTIAIRE

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES M ODULE N :16 LES PAIEMENTS SECTEUR : TERTIAIRE OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES M ODULE N :16 PAIEMENTS

Plus en détail

AutoCAD 2009. Petit exercice sous

AutoCAD 2009. Petit exercice sous AutoCAD 2009 Exercices sur l extraction de données Exercice 1 : QUANTIFIEZ LE MOBILIER Etape 1 : Nouvelle extraction de données Etape 2 : Pour le dessin courant Etape 3 : Choisissez les objets Etape 4

Plus en détail

HERMES 5.1. Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL DE REFERENCE

HERMES 5.1. Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL DE REFERENCE HERMES 5.1 Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL DE REFERENCE ÉE PR AP O E CH A E GIL IN R TÉG HERMES EN BREF: Méthode Ce manuel de référence documente la méthode HERMES; il est imprimé et disponible

Plus en détail

Liste des nouveautés ArchiCAD SE 2010

Liste des nouveautés ArchiCAD SE 2010 Liste des nouveautés ArchiCAD SE 2010 Nouveautés pour les nomenclatures interactives Nouveautés pour les bibliothèques Options nouvelles pour la cotation automatique des Portes/Fenêtres Outil Feuille de

Plus en détail

Remarques sur l absorption optique des métaux du groupe IB pris en couches très minces pour différentes vitesses de formation

Remarques sur l absorption optique des métaux du groupe IB pris en couches très minces pour différentes vitesses de formation Remarques sur l absorption optique des métaux du groupe IB pris en couches très minces pour différentes vitesses de formation N. Emeric, A. Emeric, R. Philip To cite this version: N. Emeric, A. Emeric,

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION 01300

STANDARD DE CONSTRUCTION MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION 01300 PARTIE 1 - GENERALITES 1.1 LA SECTION PRESENTE A POUR BUT D EXPLIQUER, AU CONSEIL RESPONSABLE DE PREPARER LES MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION, DE QUELLE FAÇON L UNIVERSITE DE SHERBROOKE DESIRE QUE CES

Plus en détail

Garde-corps. bfu bpa upi. Base: norme sia 358. Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité.

Garde-corps. bfu bpa upi. Base: norme sia 358. Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité. bfu bpa upi Mb 9401 Garde-corps Base: norme sia 358 Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité. Habitations, magasins, bâtiments administratifs, écoles

Plus en détail

Equilibre technique d'un exercice de souscription

Equilibre technique d'un exercice de souscription ASSURANCE AUTOMOBILES ET REVENUS FINANCIERS*) par JEAN SOUSSELIER, Paris La question est controvers~e de savoir si l'on doit tenir compte du revenu des placements -- et 6ventuellement des b6n6fices sur

Plus en détail

Formation tableur niveau 1 (Excel 2013)

Formation tableur niveau 1 (Excel 2013) Formation tableur niveau 1 (Excel 2013) L objectif général de cette formation est de repérer les différents éléments de la fenêtre Excel, de réaliser et de mettre en forme un tableau simple en utilisant

Plus en détail

Manuel pour la participation au réseau e-lp

Manuel pour la participation au réseau e-lp Département fédéral de justice et police DFJP Office fédéral de la justice OFJ Domaine de direction Services centraux Unité Informatique juridique Orange Book Echange électronique de données dans le domaine

Plus en détail

Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces

Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces La gestion des Surfaces, des infrastructures/cvse devient : pratique, simple et abordable avec les nouveaux logiciels de CAO AutoCAD Revit

Plus en détail

DAO - Dessin Assisté par Ordinateur «horizontal» CAO - Conception Assistée par Ordinateur «vertical» Dessin & Image «vecteur et raster» Du 2D au 3D

DAO - Dessin Assisté par Ordinateur «horizontal» CAO - Conception Assistée par Ordinateur «vertical» Dessin & Image «vecteur et raster» Du 2D au 3D HOPITECH - georges.khairallah@aiga.eu - g.khairallah@rennes.archi.fr 8 Octobre 2009 DAO - Dessin Assisté par Ordinateur «horizontal» CAO - Conception Assistée par Ordinateur «vertical» Dessin & Image «vecteur

Plus en détail

RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3

RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3 RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3 Pour construire un graphique : On lance l assistant graphique à l aide du menu Insérer è Diagramme en ayant sélectionné au préalable une cellule vide dans

Plus en détail

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce?

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce? Devantures commerciales et enseignes Comment mettre en valeur votre commerce? t Votre enseigne est la signature de votre commerce L enseigne est une inscription, une forme, une image ou un signe apposé

Plus en détail

Page 1 sur 24. 2015 Catalogue des formations Assurées par : ROBOBAT AFRIQUE

Page 1 sur 24. 2015 Catalogue des formations Assurées par : ROBOBAT AFRIQUE Page 1 sur 24 2015 Catalogue des formations Assurées par : ROBOBAT AFRIQUE Page 2 sur 24 AutoCAD - AutoCAD 2D de base... 3 -AutoCAD 2D avancé... 4 -AutoCAD modelisation 3D...5 AutoCAD Mep...6 AutoCAD Structural

Plus en détail

5.3 Comment déplacer le repère?...27 5.4 Comment décaler le repère?...28 5.5 Comment centrer le repère?...28 5.6 Comment masquer ou afficher le

5.3 Comment déplacer le repère?...27 5.4 Comment décaler le repère?...28 5.5 Comment centrer le repère?...28 5.6 Comment masquer ou afficher le Table des matières 1 Présentation...6 1.1 À qui s'adresse le logiciel?...6 1.2 Quelle est la configuration requise?...6 2 Mes premiers pas...7 2.1 Comment se procurer la documentation et le logiciel?...7

Plus en détail

143.111 Ordonnance du DFJP sur les documents d identité des ressortissants suisses

143.111 Ordonnance du DFJP sur les documents d identité des ressortissants suisses Ordonnance du DFJP sur les documents d identité des ressortissants suisses du 16 février 2010 (Etat le 1 er mars 2010) Le Département fédéral de justice et police (DFJP), vu les art. 4, 9, al. 2, et 58,

Plus en détail

BONUS OU MALUS? 1) MAX GURTLER Bale, Swisse I. INTRODUCTION

BONUS OU MALUS? 1) MAX GURTLER Bale, Swisse I. INTRODUCTION I. Gdndralitds BONUS OU MALUS? 1) MAX GURTLER Bale, Swisse I. INTRODUCTION I1 est peu de probl~mes, dans l'industrie de l'assurance, dont la solution occasionne autant de difficult6s que celui consistant

Plus en détail

Cahier des charges pour la fourniture d éléments numériques. version 2014

Cahier des charges pour la fourniture d éléments numériques. version 2014 Cahier des charges pour la fourniture d éléments numériques version 2014 Despesse Imprimerie 58 rue de la Forêt - 26000 Valence Tél. 04 75 42 43 21 - Fax 04 75 42 15 49 - E.mail : imprimerie@despesse.fr

Plus en détail

REPIUDWIIE DII MNIGER J. MNISiERE DE LjAR UTR. T iti k% r I, NI.,

REPIUDWIIE DII MNIGER J. MNISiERE DE LjAR UTR. T iti k% r I, NI., REPIUDWIIE DII MNIGER J MNISiERE DE LjAR UTR 'E P UU7UTI EM TA A T iti k% r I, NI., NOTE DE PRESENTATION DE L'ARMA La Cellule ARMA (Artisanat Rural et Machinisme Agricole) qui a t initi~e en 1985, est

Plus en détail

Jean-Pierre Couwenbergh. guide de référence. AutoCAD 3D. et Autodesk VIZ. Éditions OEM (Groupe Eyrolles), 2003 ISBN : 2-7464-0450-8

Jean-Pierre Couwenbergh. guide de référence. AutoCAD 3D. et Autodesk VIZ. Éditions OEM (Groupe Eyrolles), 2003 ISBN : 2-7464-0450-8 Jean-Pierre Couwenbergh guide de référence AutoCAD 3D et Autodesk VIZ ISBN : 2-7464-0450-8 Table des matières Introduction : L univers 3D d AutoCAD........................................................

Plus en détail

STAGES DE FORMATION INTER-ENTREPRISES PÔLE 45 BUREAUTIQUE

STAGES DE FORMATION INTER-ENTREPRISES PÔLE 45 BUREAUTIQUE STAGES DE FORMATION INTER-ENTREPRISES PÔLE 45 BUREAUTIQUE Vous trouverez ci-dessous notre première proposition de formations interentreprises pour ce début d'année 2013. Pour tout complément d'informations

Plus en détail

Asssurance du bâtiment en vertu de l assurance Trois-en-un MC

Asssurance du bâtiment en vertu de l assurance Trois-en-un MC Proposition Asssurance du bâtiment en vertu de l assurance Trois-en-un MC Si vous avez besoin d aide pour remplir la présente, appelez le : CDSPI Services consultatifs Inc. 1 877 293-9455 (sans frais)

Plus en détail

Une solution pour les experts! Les relevés de surfaces. solution? On y retourne!

Une solution pour les experts! Les relevés de surfaces. solution? On y retourne! Relevé de surfaces, Repérage amiante, Diagnostic plomb, Etat parasitaire, avec une TabletPC Une solution pour les experts! DISTOTABLET La réhabilitation de bâtiments existants constitue désormais une partie

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Création de mises en plan

Création de mises en plan Création de mises en plan Numéro de publication spse01545 Création de mises en plan Numéro de publication spse01545 Avertissement sur les droits de propriété et les droits réservés Ce logiciel et la documentation

Plus en détail

Backup ExecDesktop and Laptop Option

Backup ExecDesktop and Laptop Option Annexe J Backup ExecDesktop and Laptop Option Cette annexe traite des sujets suivants : A propos de Desktop and Laptop Option A propos des composants de DLO Avant vous installez le DLO Configuration requise

Plus en détail

VOCABULAIRE LIÉ AUX ORDINATEURS ET À INTERNET

VOCABULAIRE LIÉ AUX ORDINATEURS ET À INTERNET VOCABULAIRE LIÉ AUX ORDINATEURS ET À INTERNET Brancher / débrancher l ordinateur de la prise Allumer / éteindre l ordinateur : pour allumer ou éteindre l ordinateur vous devez appuyer sur le bouton On/off

Plus en détail

i. La Survena.nce des accidents

i. La Survena.nce des accidents SUJET B LES MATH~MATIQUES DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE Introduction de la discussion (rdsumd) P. J. DELAPORTE Plusieurs communications sont prdsentdes au Colloque sur les Mathdmatiques de l'assurance Automobile.

Plus en détail

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 6 : Instruction et motivation des demandes de dérogation 1. Instruction des demandes de permis de

Plus en détail

Introduction 5. Gestion des intervenants 6. Gestion des chantiers 10

Introduction 5. Gestion des intervenants 6. Gestion des chantiers 10 Introduction 5 Gestion des intervenants 6 Description 6 Importer un intervenant depuis de le carnet d adresse 7 Ajouter un intervenant 8 Modifier un intervenant 8 Supprimer un intervenant 8 Identifiant

Plus en détail

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS Avis de motion donné le 18 janvier 2010 Adopté le 1 er février

Plus en détail

Circulaire sur le remboursement des frais de voyage dans l assurance-invalidité (CRFV)

Circulaire sur le remboursement des frais de voyage dans l assurance-invalidité (CRFV) Circulaire sur le remboursement des frais de voyage dans l assurance-invalidité (CRFV) Valable à partir du 1 er janvier 2008 318.507.01 f 11.07 2 Table des matières A. Le droit... 3 I. Principe... 3 II.

Plus en détail

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle (https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/droit-federal/feuille-federale.html) fait foi. Directives du Conseil

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS N 2 / 2015. 06 63 29 68 06 ai@access-informatique.net

CATALOGUE FORMATIONS N 2 / 2015. 06 63 29 68 06 ai@access-informatique.net CATALOGUE FORMATIONS N 2 / 2015 DOMINIQUE FABRE ORGANISME DE FORMATION N : 73 31 05608 31 www.access-informatique.net Salle de formation sur Aussonne (31840) CONSULTANT FORMATEUR EN INFORMATIQUE BUREAUTIQUE

Plus en détail