Journées franco-québécoises en pédagogie instrumentale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journées franco-québécoises en pédagogie instrumentale"

Transcription

1 Journées franco-québécoises en pédagogie instrumentale Faculté de musique de l Université Laval, 14 et 15 février 2015 Programme détaillé Samedi'14'février'2015!!Salle%Henri"Gagnon# 9h00 Conférence d ouverture : La place de l improvisation, la composition et des technologies dans l enseignement instrumental extrascolaire au Québec Résumé : Cette présentation d ouverture vise à présenter les principaux résultats d une recherche effectuée à l hiver 2014 auprès de 130 professeurs d instrument du Québec à propos de l utilisation de l improvisation, de la composition et des technologies musicales avec des élèves débutants. Cette étude nous semblait essentielle à effectuer, car de nombreuses recherches ont démontré l intérêt et l importance de leur utilisation dans l apprentissage instrumental. À titre d exemple, l improvisation développerait l imagination, les habiletés auditives et l appropriation des concepts musicaux en construction. La composition développerait des compétences de raisonnement et la compréhension de la musique. Quant aux technologies musicales, elles diversifieraient notamment les manières d apprendre la musique. Cette présentation vise à présenter les principaux résultats qui ressortent de cette étude ainsi qu à expliquer les facteurs pouvant influencer leur utilisation. Biographies des auteurs : Francis Dubé, Université Laval, Québec Titulaire d un doctorat (Ph.D.) en éducation musicale (2006), Francis Dubé est professeur agrégé de didactique instrumentale à la Faculté de musique de l Université Laval. Pianiste de formation, il obtient un baccalauréat et une maîtrise en interprétation de l Université de Montréal. En , il reçoit une bourse du gouvernement français pour effectuer un perfectionnement à Paris auprès de Monique Deschaussées. Plusieurs de ses élèves qui se distinguent lors de prestigieux concours dont le Prix d Europe (1998), et ceux de l Orchestre Symphonique de Montréal (1er prix, 2000) et la Fédération des professeurs de musique du Canada (1er prix, 2004). Subventionné par le Conseil recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et du Fonds québécois de recherche Société et Culture (FRQ-SC), membre régulier de l Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM), Francis Dubé s intéresse comme chercheur à la créativité musicale, aux approches informelles d apprentissage, à la mémorisation pianistique, à l enseignement d attitudes posturales saines et à diverses problématiques liées à la pédagogie instrumentale. Il a obtenu récemment avec Maité Moreno, une subvention Fondation Canadienne pour l Innovation (FCI) ( $) pour la construction du Laboratoire de Recherche en Formation Auditive et en Didactique Instrumentale (LaRFADI). Il encadre plus d une trentaine d étudiants de 2e et de 3e cycles sur divers sujets entourant l apprentissage ou l enseignement instrumental. Francis Dubé est responsable du Centre d excellence en pédagogie musicale de l Université Laval et de l Équipe interdisciplinaire de recherche en pédagogie instrumentale (EIRPI). 1

2 Isabelle Héroux, UQAM, Québec Isabelle Héroux est professeure régulière de pédagogie musicale et de guitare au département de musique de l UQAM. Chercheure régulière dans le Groupe de recherche en pédagogie instrumentale et musicale (GREPIM) et à l Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique l OICRM. Possédant une double formation comme chercheure (Ph.D Université Laval) et comme interprète (guitariste, Diplôme de concertiste, École Normale de musique de Paris et 1 e Prix, Conservatoire de musique de Montréal), elle est active dans les deux domaines. Ses intérêts de recherche portent sur la pédagogie et la didactique instrumentale, le développement de matériel pédagogique, la psychologie cognitive ainsi que sur la recherche création en interprétation de la guitare et en duo flûte et guitare. Noémie Robidas, Institut supérieur des arts de Toulouse et CNSMD de Paris, France Forte d une formation d interprète et de pédagogue acquise tant en Europe, qu au Canada et aux É.U., Noémie L. Robidas a complété un doctorat (PhD) en éducation musicale à l Université Laval en 2010 portant sur l intégration de l improvisation dans l enseignement instrumental. Tout en poursuivant des activités professionnelles d interprète, elle enseigne le violon durant plus de 15 ans et agit à titre de conseillère pédagogique à l École des jeunes de l Université de Montréal. Elle est signataire des programmes de violon de l École préparatoire de l Université Laval et de l École des jeunes de l Université de Montréal. Proposant une approche pédagogique novatrice, Mme Robidas est souvent sollicitée comme formatrice et conférencière au Québec et en Europe. Professeure invitée responsable du séminaire de maitrise et doctorat de didactique instrumentale à l Université de Montréal de 2009 à 2011, elle est ensuite nommée directrice du Centre de Formation Supérieur de Danse et de Musique (Cefedem) de Lorraine, puis directrice du Département du spectacle vivant de l Institut supérieur des Arts de Toulouse, poste qu elle occupe actuellement. Professeur associé à l Université Laval (Canada), elle poursuit parallèlement des activités de recherche autour de la créativité dans l enseignement instrumental et de la formation des futurs enseignants spécialisés en musique. 10h00 Philippe Genet, École nationale de musique de Villeurbanne, France L École par l Orchestre : une nouvelle organisation du parcours d étude dans l école de musique centrée sur l activité de l élève et les pratiques artistiques. Résumé : Depuis 2009, le dispositif «École par l'orchestre» est proposé aux enfants dès le début de leur formation en fondant leur apprentissage sur une pratique musicale collective rythmée de cours mono-instrumentaux et d ateliers transversaux. Tout au long de l'année, un jeune instrumentiste pourra s'essayer à la composition, à l'improvisation, au chant, à la scène... Il passera de la grande formation composée de plusieurs dizaines de musiciens à la petite formation proche du jazz ou de la musique de chambre. Il flirtera avec des répertoires mêlant le classique au jazz, le traditionnel au contemporain et goûtera à la danse et au théâtre. Cette communication présentera la philosophie et l organisation de ce nouveau parcours d étude dans l école de musique, et témoignera de la place de l élève au travers d extraits vidéo d un atelier de théâtre instrumental et d un cours de trompette organisés lors de ce dispositif. L'élève en situation d'acteur cherche, propose, donne son avis, discute : il participe à l'interaction constructrice du groupe en mettant en jeu sa compétence et son savoir-faire. La réussite existe déjà pour lui, de par la valorisation que lui confère cette position centrale. Il s'agit d'une forme de réussite intégrée à l'activité même qui fait tourner la roue de la motivation, et valorise l'apprentissage du jeune instrumentiste dans une dimension globale d artiste musicien. 2

3 Biographie de l auteur: Trompettiste diplômé du CNSMD de Paris, Philippe Genet, enseigne depuis une quinzaine d'années à l Ecole Nationale de Musique, de Danse et d Art dramatique de Villeurbanne où il mène diverses expériences pédagogiques autour de la pédagogie de groupe. Ses rencontres avec différents metteurs en scène et chorégraphes au sein de la compagnie de théâtre instrumental Odyssée lui permettent d inscrire la théâtralité et la corporalité dans son rapport à l instrument suscitant en écho une réflexion sur l approche de l enseignement artistique dans les conservatoires. Son expérience depuis 20 ans dans la pédagogie de groupe et l éducation artistique et culturelle, le conduit aujourd hui à intervenir comme formateur auprès de centres de formation professionnelle continue, au sein de conservatoires ou dans le cadre de l enseignement supérieur. Il vient d intégrer le Centre de Formation des Enseignants de la Musique Rhône-Alpes en charge d un cours autour de l enseignant, artiste médiateur au sein des territoires. 11h00 Pascale Batellier, Conservatoire à rayonnement régional de Rennes, France Comment aborder les notions d'improvisation, de musique d'ensemble, de déchiffrage, d'harmonie au clavier et d'étude d'un texte pianistique, en petit collectif? Résumé : La fin de premier cycle, au conservatoire, pose souvent le problème de l arrêt des études pianistiques, par manque de motivation de la part des élèves ou parce qu ils n ont pas été acceptés en deuxième cycle. C est pourquoi l équipe des professeurs de piano du Conservatoire de Rennes a cherché une solution qui permette à chaque élève de compléter sa formation individuelle en lui laissant la possibilité d'acquérir suffisamment d'autonomie pour continuer une pratique artistique quelle que soit l orientation prise en fin de cycle. Il s'agit de développer, d une part, sa curiosité par différentes approches pianistiques (musique d'ensemble, improvisation, musique contemporaine, etc.), de consolider les bases (déchiffrage, harmonie au clavier) et d'établir des liens entre les cours théoriques et la pratique (approche analytique et historique d'un texte musical) ; d autre part, de définir le premier cycle comme le temps pour l'élève d'acquérir une expérience de l'expression musicale qui peut être déterminante dans la construction de sa personnalité. Enfin, pour de valoriser l investissement de chacun, l évaluation de ces cours en fin de premier cycle est dissociée de la capacité à poursuivre dans le cycle 2. Lors de cette intervention, le contenu des cours, leur organisation, les problèmes rencontrés, seront exposés et illustrés par des vidéos qui insisteront sur l improvisation en musique contemporaine. Enfin, seront évoqués les retours faits par les différentes personnes impliquées dans de cette expérience de quinze années. Biographie de l auteur : Études du piano et la musique de chambre au CRR de Saint-Maur et à l Académie Chopin de Varsovie avec Madame Barbara Halska. A obtenu le D.E de piano en 1991 et le Grade de Professeure Chargée de Direction en Enseignante au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris (1983/1984) puis au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rennes (1992/2003). Directrice des études au CRR de Rennes (2003/2007) pour revenir à l enseignement comme Professeure, depuis Parallèlement y dirige l orchestre à cordes. Actuellement Doctorante en Sciences de l Education à Université de Bretagne Ouest (France), en co-tutelle avec l Université de Genève (Suisse). Ses recherches portent sur l enseignement d un instrument de musique en collectif. Membre du CREAD (Centre de Recherche en Education, Apprentissage, Didactique), a publié : Forest, D., & Batézat Batellier, P. (2013). Apprentissage d une pratique instrumentale en orchestre à l école : une approche didactique. Education & Didactique, VII(3) et son mémoire de recherche : Batézat Batellier, P. (2012, septembre), est consultable sur 3

4 11h40 Isabelle Cossette, École de musique Schulich, Université McGill, Québec Le programme «Musical Futures» mis en place en Angleterre : une approche différente pour apprendre et faire de la musique. Résumé : Musical Futures un futur québécois? À vous de décider! Le projet Musical Futures a été initié en 2003 par la fondation Paul Hamlyn du Royaume-Uni afin d encourager le développement de nouvelles approches créatives qui stimuleraient les jeunes à d avantage s engager dans des activités musicales à l école. La philosophie du mouvement, inspirée des recherches de Lucy Green - How popular musicians learn? - redonne la chance aux professeurs et praticiens de créer des outils en fonction des besoins sur le terrain. Le soutien offert aux praticiens-musiciens se divise en quatre secteurs : la formation et le développement professionnel, les ressources didactiques, le réseautage, et des projets spéciaux. Alors que certains programmes font leur début en Ontario (Dr. Ruth Wright, Western University), je tracerai les grandes lignes directrices du programme anglais et donnerai un aperçu de résultats de recherches ayant évalué l implantation de ce programme dans plus de 200 écoles du Royaume-Uni. Biographie de l auteur : Directrice du Music Performance and Body Lab (MPBL) et professeure en éducation musicale à l école de Musique Schulich (Université McGill), Isabelle Cossette étudie l interaction interprèteinstrument et les phénomènes physiologiques et biomécaniques utilisés durant la performance musicale en vue d améliorer la pédagogie instrumentale actuelle. Sa formation multidisciplinaire (interprétation en flûte/physiologie respiratoire), son rôle de co-meneur de l axe de recherche III (Cognition, Perception and Movement) au Centre interdisciplinaire de recherche en musique, médias et technologie (CIRMMT), les outils de mesures qu elle utilise (pléthysmographe optoélectronique, électromyographie, etc.) et ses collaborations internationales l ont amené à publier dans des revues telles que Respiratory Physiology and Neurobiology, Acta Acustica United with Acustica, Perceptual and Motor Skills and Journal of New Music Research. Régulièrement membre de comités scientifiques, elle co-organise présentement la conférence internationale qui aura lieu à Montréal en novembre 2015 Apprentissage et enseignement de la musique au XXIe siècle : l apport des sciences et des technologies. 13h30 Pascal Terrien, Université Aix-Marseille et CNSMDP, France Rires et Chuchotements de Roger Tessier : collaborations créatrices. Une démarche didactique de la création musicale. Résumé : L initiative de cette démarche de formation pédagogique revient à François Bousch, alors directeur du CEFEDEM de Lorraine. Il souhaitait répondre le plus pragmatiquement possible aux attentes de la formation diplômante au Diplôme d Etat (D.E.) de professeur de musique dans le cadre de la formation continue des musiciens-enseignants. En demandant au compositeur Roger Tessier, un des membres fondateurs en 1973 du collectif Itinéraire d imaginer une démarche formatrice qui permettrait aux futurs professeurs de musique de s approprier les connaissances spécifiques de la musique après 1945, de se familiariser les modalités de jeux instrumentaux, et d envisager un projet de création collaborative, F. Bousch donnait naissance, dès 2006, à un projet de formation des maîtres très innovant. Il s agissait alors de réaliser, dans une démarche collaborative proche des modèles institutionnels prôner dans la formation des maîtres (Schwart, 1987, Pastré, 2011, Clot, 2011, et al.), où la co-création d une œuvre musicale intégre toutes les dimensions du projet artistique et 4

5 pédagogique. Notre propos est de rendre compte de cette démarche et de montrer ses multiples dimensions innovantes en la recontextualisant avec les travaux menés dans la recherche en formation entre 2006 et Biographie de l auteur : Pascal Terrien est maître de conférences à Aix Marseille Université ESPE d Aix-en- Provence -, et professeur au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (C.N.S.M.D.P.). Ses recherches portent sur les musiques des XXe et XXIe siècles, tant sur le plan didactique que musicologique. Il est membre permanent l équipe de recherche ADEF EA 4671, équipe ERGAPE, et de SFERE-Provence, FED Il est aussi chercheur associé à l Observatoire musical français de Paris IV (OMF - EA 206), équipe MUSECO, Paris Sorbonne, et à l Observatoire Interdisciplinaire de Création et de Recherche en Musique (OICRM), Canada. Ces dernières publications sont Une histoire du saxophone par les méthodes parues en France : , Delatour France, 2014, L enseignement de l Histoire des arts (2014), La voix et l éducation musicale (2012) aux éditions L Harmattan. Il est régulièrement invité comme professeur ou conférencier à Keele University, Royaume-Uni, à Calgary University, Université Laval, Université d Ottawa, Canada. 14h15 à 15h30 - Salle attenante à Henri-Gagnon (via Skype) Thomas Rieppi, Institut supérieur des arts de Toulouse, France ireal Pro : une technologie musicale pour faciliter l utilisation de stratégies d apprentissage innovantes Résumé : Cette communication vise à présenter le logiciel ireal Pro et à proposer des manières de l intégrer aux cours d instruments en musique classique. De façon plus précise, on y présentera les différents avantages liés à son utilisation pour diversifier la formation instrumentale des musiciens classiques et à exemplifier des applications concrètes d utilisation. Les exemples d application de ireal Pro seront faits à partir de leçons de percussions. Toutefois, l outil convient à tous les types d instrument. Il s agit d un formidable outil pour développer des compétences théoriques, d interprétation et de créativité, et permettant de pallier aux manques souvent ressentis par les élèves et étudiants inscrits dans un cursus de formation musicale classique. Il peut également mobiliser positivement la motivation de l apprenant. Biographie de l auteur : Thomas RIEPPI est étudiant à l Institut Supérieur des Arts de Toulouse où il se perfectionne auprès de Michel Ventula. Il a enseigné les percussions dans différentes écoles en Aquitaine et il est régulièrement sollicité en tant que professeur pour participer à de nombreux stages de musique. Durant la session d automne, il a étudié à l Université Laval de Québec dans le programme de maîtrise en didactique instrumentale. Passionné par diverses formes artistiques, on le retrouve régulièrement dans de nombreux projets et ensembles. Depuis 2012, il est percussionniste solo de l Orchestre Symphonique des Landes, il est régulièrement sollicité par l Orchestre National de Bordeaux Aquitaine. En juin 2014, il est invité en tant que timbalier solo par l Orchestre Philarmonique du Maroc pour une série de concerts dans tout le pays. Il est également percussionniste dans le GET7 Brass Band groupe de cuivres et percussions New Orléans et on le retrouve régulièrement dans divers projets et créations artistiques comme la Symphonie Emes de Maria Luisa Macellaro La Franca ou encore SunnIsdat création artistique de la chorégraphe Régine Chopinot. 5

6 Benjamin Soistier, CNSMD de Paris, France Classic meets Hip Hop - retour sur un projet pédagogique crossover mené dans la ville de Saint-Ouen, France Résumé : L idée m est venue de travailler sur les liens entre le hip-hop et le classique avec des élèves de conservatoire : de par mon goût de la musique rap et par mon travail de professeur de batterie dans le département de Seine-Saint-Denis en région parisienne, une terre de hiphop. Le constat que j ai fait dans cette zone très pauvre socialement est simple : les jeunes élèves du conservatoire de voient pas de rapport entre la musique qu ils travaillent en cours individuel extrascolaire et la musique de leur quotidien qu ils écoutent tous les jours. J ai donc mené tout un projet de travail pour essayer de réunifier ces deux entités artistiques. Une restitution par deux concerts le 31 janvier 2015 à Saint-Ouen a été l occasion d en vérifier les résultats ; en clair de voir si oui ou non la vision des choses de nos élèves de conservatoire comme deux des cités ont évolué sur ce point : celui que tout un chacun peut apprendre un instrument comme aimer le rap. Ma communication est basée sur cette expérience, tel un état des lieux suite aux concerts : les défaillances de ce projet de dialogue transdisciplinaire et pluristylistique, ses réussites et ses questionnements. Biographie de l auteur : Il commence très jeune ses études musicales par la pratique du tambour d ordonnance français. Il se voit distingué en 2007 d un Premier Prix d Excellence, plus haute distinction nationale dans son instrument. Il rentre au Conservatoire de Rennes à l âge de 16 ans où il découvre la percussion contemporaine. Il sera récompensé par le Diplôme d Études Musicales à l unanimité du jury en 2008, en parallèle d une Licence de Musique et Musicologie avec mention à l Université de Rennes II. La même année, Benjamin obtient son Diplôme d État de professeur de percussions en candidat libre. Par la suite, il rentre dans un cursus de Licence au Pôle Supérieur de Paris-Boulogne-Billancourt. Il se verra récompensé par le Diplôme National Supérieur de Musicien Professionnel en Soucieux d approfondir la pédagogie instrumentale qu il pratique dans diverses structures allant de l associatif au CRD, il entre en formation au Certificat d Aptitude au CNSMDP en h15 à 15h30 - Salle Henri-Gagnon (en présentiel) Véronique Daigle, Université Laval, Québec Les activités musicales pratiquées au quotidien de manière informelle par des élèves suivant des leçons extrascolaires d instruments de musique. Résumé : Depuis les 20 dernières années, le domaine de l éducation musicale a subi d importants changements sociétaux, notamment par les avancées technologiques qui ont grandement influencé l apprentissage des élèves (O Neill, 2012). Ainsi, les jeunes n apprennent plus uniquement la musique à travers un cadre formel d apprentissage (Peluso, 2012), mais également par le biais d activités musicales informelles pratiquées, entre autres, à l aide des technologies. Cette nouvelle réalité oblige à réviser les approches à utiliser pour motiver le jeune pour son apprentissage formel de la musique (http://www.cosn.org/superintendents). À ce titre, Lehmann, Sloboda et Woody (2007) soutiennent que la réalisation d activités informelles d apprentissage motiverait l élève à s engager dans son apprentissage musical. Ainsi, il apparaît évident que les enseignants doivent dorénavant établir des liens significatifs entre l enseignement formel qu ils dispensent et les expériences musicales informelles vécues par l élève (Peluso, 2012). Pour établir ces liens, il s avère d abord nécessaire de connaitre les pratiques musicales 6

7 informelles réalisées au quotidien par l apprenant (Peluso, 2012), soit le but de notre recherche. Cette communication vise à présenter la recherche que je m apprête à réaliser dans le cadre de mon doctorat en éducation musicale, volet didactique instrumentale, de l identification du problème à la méthode de recherche. L objectif de cette recherche est d identifier, à partir d études de cas, quelles sont les activités informelles pratiquées au quotidien par des élèves suivant des leçons extrascolaires d instruments de musique. Biographie de l auteur : Véronique Daigle a étudié au sein de la Faculté de musique de l Université Laval et possède une triple formation en tant que musicienne éducatrice (B. MUS, 2009), professeure de piano (M. MUS, 2012) et interprète (B. MUS, 2009 et M. MUS, 2012). Elle a également effectué une partie de ses études auprès du pianiste Michael Gurt, au sein de la Louisiana State University. Elle réalise présentement des études de doctorat en didactique instrumentale à l Université Laval, sous la direction de Francis Dubé et codirection de Susan O Neill. Elle enseigne sa discipline dans des contextes très variés, tant au privée que dans les différentes écoles publiques. Au cours de ses études, elle a remporté plusieurs prix pour l excellence de son parcours scolaire dont une bourse de doctorat Joseph-Armand-Bombardier du CRSH, une bourse de doctorat FRQSC, une bourse de doctorat OICRM, une bourse de maîtrise CRSH, une distinction au tableau d honneur de la Faculté des études supérieures de l Université Laval ainsi que les bourses Marc-André Hamelin et Brunot-Biot de l Université Laval. Comtesse Parent, Université Laval, Québec Le rôle du professeur d instrument pour contribuer à la satisfaction des besoins psychologiques et motivationnels de l étudiant. Résumé : L objectif de la communication est de présenter un projet de recherche qui traite des déterminants interpersonnels de la motivation dans le cadre de l enseignement et de l apprentissage d un instrument de musique. Dans un premier temps, je présenterai brièvement la problématique et les objectifs du projet de recherche. Dans un deuxième temps, je donnerai des informations sur la méthodologie utilisée. Finalement, je terminerai la communication en exposant les résultats attendus. Biographie de l auteur : Comtesse Parent est détentrice d'une Maîtrise en interprétation de la musique de l'université Laval. De , elle a réalisé un stage de perfectionnement en chant classique au Mexique avec Arturo Nieto, professeur au Conservatoire national de musique de Mexico. Durant cette période, elle a été activement impliquée dans le domaine de l'enseignement individuel et de groupe (Eton School, Prepanet, Universidad Tecmilenio, Centro de Posgrado de la Ciudad de México). Elle a aussi participé à divers événements comme choriste et soliste (Auditorio Nacional, Universidad de Puebla, Coro de Naucalpan, restaurant les Champs- Élysées). À son retour au Canada en 2012, Comtesse a entamé des études de doctorat en didactique instrumentale. Ses recherches portent sur les déterminants interpersonnels de la motivation dans le cadre de l enseignement et de l apprentissage d un instrument de musique. Parallèlement à ses études, elle enseigne le chant dans son studio de musique situé à Québec. 7

8 François Frémeau, CNSMD de Paris, France Les réseaux sociaux comme outil indirect d enseignement. Résumé : Les enfants de la «génération zapping» manquent de concentration, d investissement dans la tâche, de patience à acquérir un nouveau savoir. Ce sont là des constats que l on entend souvent en tant que professeur, quand on ne les formule pas nous-mêmes. En parallèle, nous constatons chez ces mêmes enfants une grande activité sur internet, et notamment sur les réseaux sociaux. Plutôt que de s en affliger, autant en faire une réalité avec laquelle composer. Telle a été ma démarche de professeur ces dernières années à travers deux axes : une présence pédagogique sur les réseaux sociaux et la valorisation des moments informels dans la classe. Afin de développer un engagement accru des élèves, il est important de développer ce que l on nomme le sentiment d appartenance. En effet, l attachement à un groupe, particulièrement lors de l adolescence, permet à un enfant de se sentir validé par ses pairs dans son activité et va favoriser la poursuite de cette activité. À cette fin, j ai expérimenté dans mon enseignement la pratique de moments informels (qui ne sont pas perçus par les élèves comme des moments d enseignement en tant que tels) durant lesquels les élèves faisaient des progrès plus rapides ou prenaient confiance en leurs capacités. Le deuxième axe de mon enseignement a été de trouver une solution pour utiliser les réseaux sociaux (notamment Facebook) sur lesquels sont présents les élèves. Cette solution devait absolument respecter leur intimité et la mienne, il n était pas question de devenir «amis» sur Facebook, ce qui aurait mélangé les rôles du professeur et de l élève. À cette fin, j ai créé un groupe Facebook dédié à la musique que j ai proposé à mes élèves. Qui n a jamais, en effet, reçu un élève en cours qui n avait pas ouvert sa boîte d instrument de la semaine? Pourtant, s il s agit d un adolescent, il y a fort à parier qu il a ouvert son compte Facebook tous les jours. L intérêt d une présence de la musique dans l environnement numérique quotidien de l élève peut lui rappeler qu il trouvera du plaisir à jouer de son instrument aujourd hui. À travers cette intervention, je présenterai différents outils mis en place dans le sein de ma classe pour renouveler le rapport des élèves à l enseignement de la musique. Qu il s agisse de stratégies de détour à travers l apprentissage informel ou d échanges numériques sur la musique permettant, sans que les élèves s en rendent compte, de faire rentrer la musique au coeur de leur vie. Biographie de l auteur : Diplômé d un Premier Prix de Trompette et de Musique de Chambre, d'un Diplôme d'études Musicales Supérieures (option musicien d'orchestre) mention Très Bien et d'un DEMS de Concertiste décerné à l unanimité au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, François Frémeau intègre en 2013 le département de pédagogie-ca du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Son travail sur les liens entre le cerveau et la musique auprès de Béatrice Sauvageot l'ont amené à développer une pédagogie originale. Passionné par l'enseignement, il participe à l'académie de Musique Musica'Vestys et enseigne la trompette au Conservatoire à Rayonnement Départemental d Évry. Il est membre fondateur de l'ensemble Musica Vestys, de l'orchestre Code et du Duo Tarsila. Il a joué sous la direction de chefs renommés tels François- Xavier Roth ou Daniel Klajner et s'est produit à plusieurs reprises à la Salle Pleyel, la Salle Cortot, et au Théâtre du Châtelet. 8

9 15h45 Nadine Laurens, Institut d enseignement des arts de Toulouse, France Le montage de spectacles à thème en école de musique : un plus pédagogique Résumé :!Thèmes des projets : les Musiques du Monde et Tchikidan. Musiques du monde : Traversée de différents continents à la découverte de leurs musiques traditionnelles, en mettant en valeur leurs cultures grâce à la participation de musiciens professionnels. Tchikidan : création d un spectacle autour d un pays imaginaire, dans une langue imaginaire, en collaboration avec le compositeur. Le montage de tels projets fédère l équipe pédagogique autour d un sujet identifié, mais aussi toutes les structures de l établissement jusqu aux parents d élèves ; ouvre la pédagogie et les thématiques sur des sentiers nouveaux ; introduit une nouvelle forme de transmission par l apprentissage d autres langages musicaux et d autres techniques : oralité, improvisation, nouveaux rythmes. Éléments d innovation pédagogique : adapter le mode de transmission au niveau des élèves en éveillant leur curiosité ; découvrir différentes cultures ; associer musiciens professionnels et apprentis musiciens ; associer différentes formes d art à la musique. Éléments d innovation organisationnelle : nouvelles formes de montage de projets ; recherche de partenariats et de financements ; ouverture vers le monde de l entreprise ; développement d une communication spécifique autour du projet ; travail sur la mise en lumière et en espace de diverses salles de spectacle. Biographie de l auteur : Nadine Laurens, pianiste de formation, s est très tôt orientée vers la pédagogie : d abord dans son instrument, puis à la tête, pendant plus de 25 ans, d une école intercommunale de musique de la périphérie de Toulouse. Elle a voulu privilégier la construction au sein de son établissement de projets thématiques et interdisciplinaires (opéras pour enfants, musiques du monde, ) qui puissent tout à la fois fédérer son équipe et ouvrir de nouveaux horizons à ses élèves. Ces nouveaux horizons, elle les a aussi abordés dans sa vie de concertiste, musique de chambre (avec des solistes de l orchestre National du Capitole de Toulouse), accompagnatrice de chorales ou au travers de ses collaborations avec des groupes péruvien (Alturas) ou arabo-andalou, en Europe, Etats Unis et Maroc. En 2013, elle a réorienté sa carrière pour intégrer l ISDAT (institut supérieur des arts de Toulouse) et mettre au service des étudiants ses connaissances et son engagement. 16h20 Mathieu Rivest, Directeur du Camp musical St-Alexandre, Québec Insuffler le "Groove" collectif Résumé : Vivre intensément l'activité musicale à travers l'énergie d'un camp de vacances permet de briser des cadres, de donner des ailes et de s'émerveiller quant aux possibilités qu'offre l'éducation musicale. C'est à travers la présentation des activités du Camp musical St-Alexandre que son directeur proposera divers chemins qui mènent au bonheur de l'apprenti et de l'enseignant. L'entourage, la motivation, la création, la folie, les opportunités sont au coeur du groove qui anime ce lieu de formation musicale depuis sa fondation. Des projets qui dépassent les limites et la foi, un souffle dirigé dans le bon sens, voilà quelques-unes des clés de la réussite qui vous seront partagées. Attention, une opportunité vous guette peut être? Biographie de l auteur : Natif de Beauport, Mathieu Rivest entreprend des études en piano dans sa ville natale pour ensuite poursuivre sa formation en trompette au Cégep de Ste-Foy auprès de Marc Carmichael. Il poursuit ses études à l Université Laval d où il obtient un baccalauréat (1999) ainsi qu une maîtrise (2002) en éducation musicale. Mathieu Rivest a également participé à des stages de perfectionnement en éducation musicale au sein de diverses académies musicales en Belgique. C est auprès de Chantal Masson-Bourque, Gilles Auger ainsi que Guy Lavigne que Mathieu Rivest débute ses 9

10 études en direction. Passionné par cette nouvelle discipline, il étudie en direction d orchestre et chorale au Conservatoire de Metz (France) pendant un an auprès du réputé professeur Fernand Quattrochi. Par la suite, il participe à des ateliers de direction à l étranger auprès de grands maîtres tels que Pierre Cao, Hervé Niquet, Loïc Pierre, Éric Bauer, Florent Stroesser et Yoshihisa Mathias Kinoshita. En 2004, il participe également au stage de direction d orchestre organisé par la «Sergiu Celibidache stiftung» avec le chef Konrad von Abel en Allemagne. Musicien actif et engagé, il est régulièrement invité à titre de chef et répétiteur pour différents ensembles et organisations dont le CAMMAC (Canadian Amateur Musicians Musiciens Amateurs du Canada). Depuis 1993, il enseigne au Camp musical de Saint-Alexandre de Kamouraska et depuis avril 1998, il agit à titre de directeur général et artistique. Il y a d ailleurs fondé en 1998 les Camps d orchestre et il en dirige les orchestres d harmonie et symphonique depuis leur création. Il réalise, avec brio, divers projets de développement artistique au sein de la communauté bas laurentienne ainsi qu'avec le Camp musical St-Alexandre qu'il fait rayonner au delà des frontières canadienne. Il enseigne maintenant la musique au Cégep de La Pocatière. 10

11 Dimanche)15!février'2015!!Salle%1531# 9h00 Xavier Vidal, Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse, France Musique traditionnelle et pratique instrumentale Résumé : Le mouvement de valorisation des musiques traditionnelles s'est développé en France surtout à partir des années 1980 dans la rencontre entre le mouvement folklorique, les mouvements régionalistes, le mouvement folk et la rencontre avec l'ethnomusicologie et l'intérêt pour les cultures et les musiques du monde. Dès le début, cette valorisation des musiques de traditions populaires a établi des liens étroits entre collectage, pratique musicale et transmission. La connaissance des traditions musicales régionales ou issues de l'immigration a montré les liens étroits entre danse, chant et pratique instrumentale. C'est cette approche globale, avec le mouvement, la parole et le geste, qui a été défendue pour proposer une pédagogie utile à l'enseignement général de la musique. Au delà de l'objectif de former des musiciens à l'aise dans leur culture et leur pratique musicale, les modes d'expression des musiques traditionnelles servent aussi pour la recherche et l'expérimentation pédagogique: les répertoires de l'enfance sont restitués dans le travail de l'éveil musical pour les tout petits ou les scolaires. Berceuses, sauteuses, comptines, rondes, alimentent la pédagogie progressive et globale dans laquelle le mouvement et le chant s'imbriquent. Sur la base du chant, du mouvement et de la danse, la pratique instrumentale prend du relief. L'instrumental est à considérer comme une transcription et un prolongement de ce qui est chanté et dansé; les pratiques vocales et instrumentales des musiques traditionnelles sont restituées dans des fonctions évidentes de la musique qui sont celles des rituels ou des bals. Dans ces contextes, cette fonctionnalité "au naturel" révèle immédiatement à l'élève l'intérêt de sa pratique. Même le débutant est valorisé; les musiques traditionnelles s'inscrivent naturellement dans une pratique collective de l'échange, de l'observation et du jeu en ensemble; l'oralité conditionne l'interprétation personnelle et la variation à partir du modèle. Ce travail sert de base à une approche de l'improvisation. Biographie de l auteur : Formé aux musiques populaires dès son enfance, auprès d'un ancien musicien de bal et au sein d'une fanfare-harmonie, il participe à l'âge du lycée à l activité d'un groupe de jazz-rock. Découvre les musiques traditionnelles occitanes au sein de la troupe des Ballets Occitans (1974). Participe aux activités de recherche, de collectage, du Conservatoire Occitan de Toulouse (à partir de 1977). Effectue un travail de recherche ethnomusicologique dans la région du Lauragais qui donne lieu à plusieurs publications et à un diplôme d'ethnologie de l'ehess. Réalise un travail sur les traditions campanaires pour la direction du patrimoine du ministère de la culture (1989). Réalise un travail de recherche et d édition sur les imitateurs d oiseaux et siffleurs de danses (1990). Installé dans le Lot à partir de 1983, il fonde l Association pour les Musiques de Traditions Populaires en Quercy, qui entreprend un travail important de collecte des musiques populaires dans le département du Lot. Suit la formation du CFMI de l Université de Toulouse Le Mirail (1986).Titulaire du Certificat d Aptitude d enseignant de musique traditionnelle en 1987, il participe à la création de départements pédagogiques dédiés à ces musiques dans le département du Tarn, de l Aveyron et dans le Lot. Dans ce dernier département cet enseignement est créé au sein de l ADDA (1989). Participe à différentes expériences musicales, en essayant de mettre la culture traditionnelle en contact avec les expressions contemporaines. En 2005 créé l association La Granja à Soulomès (Lot) qui organise des actions de diffusion et de pédagogie. Cette association a lancé dès sa création une collecte de la tradition orale, constituant ainsi un fonds audio visuel important, servant de base à un travail de diffusion. Depuis septembre 2011, 11

12 coordination et enseignement au sein du département de musiques traditionnelles du CRR de Toulouse. Participe à la formation de préparation au DE de musiques traditionnelles au sein de l ISDAT. 9h35 Mathieu Fortier, École Jeunes musiciens du monde, Québec Jeunes musiciens du monde : une école à vocation sociale Résumé : Un des organismes pionniers au Québec dans l intervention sociale par l entremise des arts, Jeunes musiciens du monde vise à permettre aux jeunes issus de milieux à risques de développer leurs capacités et leurs aspirations en offrant gratuitement des cours de musique, des activités d expression musicale et un accompagnement personnalisé. Chacune des écoles est implantée dans un milieu où les problèmes socioéconomiques sont nombreux et dont l offre en activités culturelles est largement insuffisante. Œuvrant actuellement à Québec, Montréal, Sherbrooke, dans la communauté autochtone de Kitcisakik et en Inde, l'organisme accueille plus de 850 jeunes dans ses 5 écoles. Mathieu Fortier, cofondateur de l organisme, présente 13 ans d implication auprès des jeunes grâce à la musique, un outil exceptionnel de transformation personnelle et sociale. Biographie de l auteur : Après des études en anthropologie à l Université Laval, Mathieu Fortier séjourne longuement en Inde (près de 14 ans depuis 1991). Il y étudie le hindi, le bengali et le kannada, la musique classique indienne, ainsi que le hatha yoga. En 2002, avec l appui d un sitariste Indien, Hameed Khan, de son épouse Agathe Meurisse et de son frère Blaise, il met sur pieds la Kalkeri Sangeet Vidyalaya, une école résidentielle qui offre éducation académique et musicale gratuitement à des enfants issus des milieux les plus précaires de l Inde. Cette école sera le projet fondateur de Jeunes musiciens du monde. Mathieu travaille aujourd hui à temps plein au siège social de Jeunes musiciens du monde, situé à Québec où il veille au développement de l organisme et, entre autres, agit en tant que directeur des communications. 10h45 Sophie Lapierre et Mélanie Cullin, École des jeunes de l Université de Montréal, Québec Acte créateur et motivation : regard sur des pratiques de pédagogie de groupe Résumé : La persévérance chez les apprentis musiciens est une préoccupation commune à tout enseignant en musique. Dans un contexte d'enseignement en parascolaire, cet enjeu est d'autant plus tangible que les jeunes sont sollicités, de plus en plus, par une multitude d'offres de formations et d'activités sociales toutes plus alléchantes les unes que les autres, mais qui doivent cohabiter dans une fenêtre très restreinte. Dans ce contexte, l École des jeunes et son équipe d'enseignants s'interrogent sur les leviers à développer pour optimiser la persévérance de ses élèves. Parmi plusieurs avenues explorées, celle du développement de la créativité au sein des cours de groupes a déjà donné des résultats tangibles. Nous explorerons donc plus particulièrement le travail effectué avec un groupe mixte (instruments variés), en exposant leur projet de composition collective : avec témoignages et extraits de cours à l'appui, nous nous attarderons à la naissance du projet, aux outils créatifs utilisés, aux différents degrés d implication et d évolution de chacun des élèves, ainsi qu aux premiers résultats obtenus. 12

13 Biographies des auteurs : Sophie Lapierre, École des jeunes de l Université de Montréal, Québec Sophie Lapierre participe pour une deuxième fois aux Journées franco-québécoises en pédagogique instrumentale. Diplômée de la Faculté de musique de l Université de Montréal (maîtrise en interprétation piano) ainsi que de l'école des Hautes Études Commerciales de Montréal (diplôme d'études supérieures spécialisées en gestion d'organismes culturels), elle a fondé le Camp musical d'été de Montréal en 1988, et fut mandatée par sa faculté de musique pour mettre sur pied, en 1993, l'école des jeunes. Depuis lors elle voit au bon développement des deux institutions, rassemblant plus de 450 élèves par année, et une cinquantaine de professeurs et spécialistes en enseignement des arts auprès des élèves de 3 à 17 ans. L'École des jeunes est devenue après deux décennies un formidable lieu d'apprentissage de la musique en parascolaire, et offre à ses enseignants un terreau fertile à la réflexion sur l'enseignement de la musique. Mélanie Cullin, École des jeunes de l Université de Montréal, Québec Mélanie Cullin fait des études de piano au Conservatoire de Toulouse, tout en suivant une licence de musicologie et un cursus en accompagnement. Après l obtention de son Diplôme d Études Musicales et de son diplôme d État de piano, elle démarre une carrière d enseignement. Elle se produit également dans plusieurs formations de musique de chambre. En 2009, elle s établit à Montréal pour une année de maîtrise à l Université de Montréal. Elle soulève alors des questions essentielles au sujet de la motivation de l élève. En 2010, elle obtient une tâche d enseignement du piano en groupe à L École des Jeunes, et développe une approche plus créative, basée sur l improvisation. Elle diversifie également ses intérêts, voguant entre musique classique, répertoire contemporain, et musique improvisée. Depuis 2013, elle collabore avec la compagnie de théâtre Le Moulin à Musique et s investit dans le collectif d improvisation Lindex. Elle suit également une formation en théâtre et en composition instrumentale. 11h30 Joëlle Ivanes, Conservatoire à rayonnement régional de Perpignan, France Quelles relations possibles entre formation auditive et formation instrumentale? Résumé : De nombreuses pratiques pédagogiques sont porteuses d innovation dans le domaine institutionnel et permettent de diversifier l enseignement aux jeunes instrumentistes. En tentant d installer, par des approches diverses, une relation musicale entre formation auditive et formation instrumentale dans ces pratiques pédagogiques, le jeune musicien se trouve activement placé au centre des apprentissages et des progressions toujours dans une réalité musicale. Échanges et réflexions de l expérience d une praticienne. Biographie de l auteur : Professeur de Formation Musicale au C.R.R. de Perpignan depuis De 1981/1983 professeur méthode Yamaha (Yamaha Music School Los Angeles, Ca) Licence de rythmique E. Jaques- Dalcroze à la Julliard School (Genève, Barcelone). Diplômée en Sophrologie Caycédienne. Intervenante stages de rythmique Jaques-Dalcroze (Montpellier (France), Barcelone Espagne). Auteure d ouvrages aux éditions Lemoine (Paris) :» La musique par le mouvement», «l oreille harmonique» (3 volumes), en collaboration avec Marie hélène Siciliano :» mon jardin Musical», «Pédagogie de l écoute», «Poésie du chant», avec V. Rousse :» L oreille en boucle» (2 volumes). Création et mise en scène de contes musicaux pour jeune public. Actuellement pianiste accompagnatrice du chœur lyrique de Perpignan. Conseillère d enseignement, membre de l équipe de la formation diplômant au Diplôme d état. 13

14 13h30 Audrey-Kristel Barbeau, École de musique Schulich et Harmonies «New Horizons», Québec Les Harmonies «New Horizons» : un programme innovant et enrichissant pour les aînés du Québec Résumé : Le premier «New Horizons Band» a été fondé il y près de 25 ans par le Dr Roy Ernst, professeur à l École de musique Eastman de l Université de Rochester (NY), dans le but d offrir aux gens de 50 ans et plus l opportunité d apprendre (ou de réapprendre) à jouer d un instrument dans une harmonie. Depuis, plusieurs ensembles «New Horizons» ont vu le jour partout dans le monde. Sous l égide de l Association internationale de musique New Horizons, l Harmonie nouveaux horizons de Montréal a été créé en janvier Elle est la première représentante du programme New Horizons au Québec, et la première à être offerte de façon bilingue. La présentation portera sur la création et la gestion de l harmonie, sur les stratégies d enseignement et d apprentissage adoptées, ainsi que sur les perspectives de développement futur, telles la création d un réseau francophone d harmonies nouveaux horizons à l intérieur de la province. Plusieurs témoignages de membres seront rapportés et des extraits vidéo des activités de l harmonie seront projetés. Biographie de l auteur : Audrey-Kristel Barbeau a fait un baccalauréat en enseignement de la musique à l Université du Québec à Montréal et a complété une maîtrise en éducation musicale à l Université McGill en Elle est présentement doctorante en musique, sous la supervision du Dr Isabelle Cossette. Elle a été auxiliaire d enseignement en direction d harmonies, et agit maintenant comme assistante de recherche dans le projet interdisciplinaire «Musicking the Body Electric». Depuis plusieurs années, elle s intéresse au phénomène du trac et a créé un questionnaire pour évaluer les niveaux d anxiété de performance chez les musiciens. D abord conçu en anglais, le Performance Anxiety Inventory for Musicians (PerfAIM) a aussi été traduit en français, en polonais et en turc. Elle est la fondatrice et directrice musicale de l Harmonie nouveaux horizons de Montréal et étudie les effets de la participation musicale active sur la qualité de vie et la santé mentale et physique des aînés. 14h05 Jésus Aguila, Université de Toulouse, Le Mirail, France Pratiques collectives : quelques perspectives d'innovation pour la recherche collaborative Résumé : Cette communication s'inscrit dans la perspective du projet de partenariat institutionnel France-Québec, qui relie l'université Laval, l'institut des Arts de Toulouse (ISDAT) et l'université Toulouse - Jean Jaurès. Il s'agit de tracer des perspectives d'innovation pour la recherche collaborative en pédagogie instrumentale : en s'engageant résolument dans des voies d'expérimentation, sur les différents terrains de l'enseignement instrumental, cherchant à sortir des routines des seuls cours individuels ; en définissant les angles d'étude et les type de méthodologies que la recherche devra mettre en place si elle veut faire collaborer efficacement des pédagogues «en recherche» et des chercheurs capables d'aller avec eux «sur le terrain». C'est en facilitant ces rapprochements que l'on pourra modéliser des situations, définir des environnements, proposer des stratégies d'évaluation etc. Ce sont autant d'outils à inventer, que l'expérimentation scientifique devra mettre à l'épreuve et qui devront, ensuite, «retourner au terrain», pour être à leur tour confrontés à l'expérience des pédagogues, avant d'être mis à disposition de la communauté des enseignants. Biographie de l auteur : Jésus Aguila est Professeur de Musicologie à l'université de Toulouse Jean Jaurès. Ses domaines de spécialité sont liés aux phénomènes d intégration et de résistance à l innovation musicale dans les sociétés contemporaines, à l'analyse du langage musical et aux théories de composition au XX et au début du XXI siècles, ainsi qu'aux modalités de transmission du sensible dans la pédagogie musicale. Il a été, dans son université, 14

15 Directeur du Département de Musique ( ), Directeur du Centre d Initiatives Artistiques du Mirail (service art et culture, ), fondateur et co-directeur de l'équipe de recherches en musicologie ( ) et Vice- Président délégué à la Culture ( ). Il est aujourd'hui coordinateur des formations au Diplôme d'etat et au DNSPM, délivrées en partenariat avec l'institut Supérieur des Arts de Toulouse. 15

PRATIQUER LA MUSIQUE, LA DANSE, LE THÉÂTRE avec LE CONSERVATOIRE

PRATIQUER LA MUSIQUE, LA DANSE, LE THÉÂTRE avec LE CONSERVATOIRE PRATIQUER LA MUSIQUE, LA DANSE, LE THÉÂTRE avec LE CONSERVATOIRE LE GOÛT DES ARTS La formation artistique est un aspect important de l éducation des enfants et des jeunes. Elle participe à la formation

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

1 - Le Conservatoire. 2 - L éveil. 3 - L initiation. 4 - L enseignement de la musique. 8 - L enseignement de la danse. 12 - Les informations pratiques

1 - Le Conservatoire. 2 - L éveil. 3 - L initiation. 4 - L enseignement de la musique. 8 - L enseignement de la danse. 12 - Les informations pratiques Sommaire 1 - Le Conservatoire 2 - L éveil 3 - L initiation La musique La danse 4 - L enseignement de la musique 4 - Le cursus 6-7 - Les disciplines enseignées 8 - L enseignement de la danse 8 - Le cursus

Plus en détail

écriture composition, arrangement, orchestration

écriture composition, arrangement, orchestration écriture composition, arrangement, orchestration objectifs Le CNSMD de Lyon est un lieu de formation pour les jeunes artistes se destinant aux métiers référencés de la musique et de la danse. En ce qui

Plus en détail

Cursus Jazz. 1 er cycle Certification : Attestation de fin de 1 er cycle Durée du cycle 4 ans maximum

Cursus Jazz. 1 er cycle Certification : Attestation de fin de 1 er cycle Durée du cycle 4 ans maximum Cursus Jazz 1 er cycle Certification : Attestation de fin de 1 er cycle Durée du cycle 4 ans maximum Cours instrumental (30 mn hebdomadaires) Cours de formation musicale Jazz (Au moins 1 an dans le cycle,

Plus en détail

Où S INITIER ET SE PERfECTIONNER AUx MUSIQUES ACTUELLES EN AQUITAINE?

Où S INITIER ET SE PERfECTIONNER AUx MUSIQUES ACTUELLES EN AQUITAINE? Où S INITIER ET SE PERfECTIONNER AUx MUSIQUES ACTUELLES EN AQUITAINE? En Aquitaine, deux conservatoires (CRR Bordeaux, CRD Landes) proposent des cursus d apprentissage en musiques actuelles, avec une offre

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Piano et Guitare ORGANISATION DU CURSUS

Piano et Guitare ORGANISATION DU CURSUS Piano et Guitare ORGANISATION DU CURSUS Le programme du C.E.P.I. piano et guitare comporte trois modules de formation : le module principal dans la discipline dominante (piano ou guitare), un module associé

Plus en détail

Le diplôme universitaire de musicien intervenant. Le certificat d'aptitude aux fonctions de professeur de musique

Le diplôme universitaire de musicien intervenant. Le certificat d'aptitude aux fonctions de professeur de musique Sommaire Qu'est-ce que la VAE? Le diplôme d État de professeur de musique Le diplôme universitaire de musicien intervenant Le certificat d'aptitude aux fonctions de professeur de musique Les textes de

Plus en détail

Etude d insertion des diplômés 2002 DFS et CA Période étudiée : 2005 (N+3)

Etude d insertion des diplômés 2002 DFS et CA Période étudiée : 2005 (N+3) Sommaire Etude d insertion des diplômés 00 DFS et CA Période étudiée : 005 (N+3) Présentation de l enquête Grille de lecture Principales données de l enquête principales données sur interprètes Les interprètes

Plus en détail

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique En UEL uniquement Découverte du langage musical autour du piano Musique à l école Création sonore et radiophonique Grand débutant Acquisition des notions de base de la musique autour d un piano. Ce cours

Plus en détail

Semaine du 21 avril 2012 LILLE-NAPLOUSE-SAFED MUSIC & PEACE. [Projet Lille-Naplouse-Safed 2012] Music & Peace

Semaine du 21 avril 2012 LILLE-NAPLOUSE-SAFED MUSIC & PEACE. [Projet Lille-Naplouse-Safed 2012] Music & Peace Semaine du 21 avril 2012 MUSIC & PEACE LILLE-NAPLOUSE-SAFED [Projet Lille-Naplouse-Safed 2012] Music & Peace Contact Music & Peace Adresse: Mme Lecocq, présidente de l association Music and Peace 5, rue

Plus en détail

MATA GANGA ORCHESTRA. Conférence de presse. lundi 18 février à 11h

MATA GANGA ORCHESTRA. Conférence de presse. lundi 18 février à 11h Conférence de presse lundi 18 février à 11h Grand Cahors - 72, rue Wilson, 46000 Cahors - www.grandcahors.fr Service Communication - tel : + 33 (0)5 65 20 89 45 - fax : +33 (0)5 65 20 89 01 - acastelgay@grandcahors.fr

Plus en détail

LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT

LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT VIDEO CONFERENCES Michel Lebreton lebreton.mic@gmail.com Photo Alain Dhieux - Calais DU FOLK AUX MUSIQUES TRAD 50 ANS DE REVIVALISME Cette rencontre en deux volets retrace

Plus en détail

MASTER MEEF - PLC - MUSIQUE

MASTER MEEF - PLC - MUSIQUE MASTER MEEF - PLC - MUSIQUE skin.:program_main_bloc_presentation_label L Ecole Supérieure du Professorat et de l Education (ESPE) d Aquitaine a ouvert à la rentrée 2013. Elle fonctionne en partenariat

Plus en détail

HAUTBOIS/COR ANGLAIS Discipline principale

HAUTBOIS/COR ANGLAIS Discipline principale - fiche technique - 2015-2016 HAUTBOIS/COR ANGLAIS Discipline principale 1 er, 2 e et 3 e cycles supérieurs Professeurs/Assistants Jacques TYS/Frédéric TARDY Horaires : mardi et vendredi : 14h00-18h00,

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine Doctorat conjoint de l université d Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) France et de l université du Québec à Montréal (UQAM) Québec,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L'ECOLE MUNICIPAL DE MUSIQUE

REGLEMENT INTERIEUR DE L'ECOLE MUNICIPAL DE MUSIQUE REGLEMENT INTERIEUR DE L'ECOLE MUNICIPAL DE MUSIQUE Année 2014-2015 I Généralités L École Municipale de Musique est ouverte aux enfants dès leur entrée en moyenne section ainsi qu aux adultes de Pont-du-Château

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Dates & Tarifs 2014-2015

Dates & Tarifs 2014-2015 Conservatory Community Program of the Schulich School of Music of McGill University Conservatoire Programme pour la collectivité de l École de musique Schulich de l Université McGill & Tarifs 2014-2015

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Licence Culture humaniste et scientifique

Licence Culture humaniste et scientifique Licence Culture humaniste et scientifique Objectifs de la formation La licence Culture humaniste et scientifique est une formation à l interdisciplinarité. Son objectif n est pas de juxtaposer des disciplines,

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Règlement des études musicales

Règlement des études musicales Règlement des études musicales Conservatoire à rayonnement régional de Poitiers Conservatoire à Rayonnement Régional - 5, rue Franklin 05 49 01 83 67 Conservatoire.poitiers.fr 1 Le Conservatoire de Poitiers,

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU PIANO

PLAN D ÉTUDES DU PIANO PLAN D ÉTUDES DU PIANO INTRODUCTION La formation permet aux élèves d acquérir progressivement une autonomie musicale et instrumentale liée au développement artistique de leur personnalité à travers la

Plus en détail

FLAINE. Haute-Savoie / France STAGE JAZZ. 1 au 15 Aout 2015 Dans le cadre de l Académie Internationale de Musique de Flaine

FLAINE. Haute-Savoie / France STAGE JAZZ. 1 au 15 Aout 2015 Dans le cadre de l Académie Internationale de Musique de Flaine FLAINE Haute-Savoie / France STAGE JAZZ 1 au 15 Aout 2015 Dans le cadre de l Académie Internationale de Musique de Flaine Avec Benjamin MOUSSAY, piano / Claudia SOLAL, chant Sébastien JARROUSSE, saxophone

Plus en détail

> OFFRES D EMPLOI DE PROFESSEUR DE DANSE

> OFFRES D EMPLOI DE PROFESSEUR DE DANSE > OFFRES D EMPLOI DE PROFESSEUR DE DANSE SECTEUR PRIVÉ CONSERVATOIRES DE LA VILLE DE PARIS Recherchent pour leurs activités danse en temps périscolaire des professeurs de danse, toutes disciplines confondues.

Plus en détail

le diplôme d Etat de professeur de musique, le diplôme d Etat de professeur de danse.

le diplôme d Etat de professeur de musique, le diplôme d Etat de professeur de danse. Information sur la mise en place de la procédure de validation des acquis de l expérience (VAE) pour les diplômes d enseignants du domaine du spectacle vivant. Le décret n 2004 607 du 21 juin 2004 rend

Plus en détail

accompagnement au piano

accompagnement au piano accompagnement au piano Le cursus d accompagnement au piano est organisé en deux cycles : Un 1 er cycle de trois ans conduisant à l attribution du DNSPM (diplôme national supérieur professionnel de musicien).

Plus en détail

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A3 LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Sommaire Introduction I Différents profils d élèves pour différentes situations

Plus en détail

Les 100 ans du prix d Europe.

Les 100 ans du prix d Europe. Les 100 ans du prix d urope. Le soutien de l État à la musique, de Lomer Gouin à la Révolution tranquille Date le 10 juin 2011 Lieu uqam Comité organisateur Mireille Barrière, chercheuse autonome Claudine

Plus en détail

J'aime pas du tout comment tu chantes

J'aime pas du tout comment tu chantes Lulu Berlue Duo J'aime pas du tout comment tu chantes Contact pour ce spectacle Lucie Prod'homme luluberlueduo@yahoo.fr http://www.luluberlue.eu/ L'équipe artistique Lucie Prod'homme : Paroles, textes

Plus en détail

RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN. Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS

RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN. Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS Vous pouvez aussi trouver ou chercher des musiciens : sur le site de la Cité

Plus en détail

formations ateliers conférences master classes colloques concerts auditions rencontres performances stages DANSE MUSIQUE THÉÂTRE lepontsuperieur.

formations ateliers conférences master classes colloques concerts auditions rencontres performances stages DANSE MUSIQUE THÉÂTRE lepontsuperieur. sonar NUMÉRO 2 AUTOMNE HIVER 2014 DANSE MUSIQUE THÉÂTRE lepontsuperieur.eu formations ateliers conférences master classes colloques concerts auditions rencontres performances stages MUSIQUE FORMATION CONTINUE

Plus en détail

MUSIQUE Musique et musicologie

MUSIQUE Musique et musicologie Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : Parcours ARTS, LETTRES, LANGUES MUSIQUE Musique et musicologie L3 180 ES Volume horaire étudiant : 175,00 h 325,00 h h h h 500,00 h cours magistraux travaux dirigés

Plus en détail

Charte de l Ecole de Musique Croqu Notes

Charte de l Ecole de Musique Croqu Notes Charte de l Ecole de Musique Croqu Notes Préambule L Ecole de Musique Croqu Notes est certifiée «Artistiqua» (certification genevoise qualité de l enseignement de la musique). Existant depuis 1995, Croqu

Plus en détail

Session Number GS 155 Presenter s/author s Name

Session Number GS 155 Presenter s/author s Name Session Number GS 155 Presenter s/author s Name Presenter s Institution or City, State, Country Pierre L Heureux, École de technologie supérieure, Montréal, Québec, Canada Line Dubé, École Polytechnique

Plus en détail

plus de 150 ans après Hector BERLIOZ, plus de 50 ans après Charles KOECHLIN ou Nikolaï RIMSKI-KORSAKOV, et quelques années après un long travail,

plus de 150 ans après Hector BERLIOZ, plus de 50 ans après Charles KOECHLIN ou Nikolaï RIMSKI-KORSAKOV, et quelques années après un long travail, plus de 150 ans après Hector BERLIOZ, plus de 50 ans après Charles KOECHLIN ou Nikolaï RIMSKI-KORSAKOV, et quelques années après un long travail, Les éditions ont le plaisir de vous présenter, enfin en

Plus en détail

CURSUS MUSIQUES TRADITIONNELLES

CURSUS MUSIQUES TRADITIONNELLES CURSUS MUSIQUES TRADITIONNELLES Tableau de suivi de CURSUS DEPARTEMENT DE MUSIQUES TRADITIONELLES Le mode de notation s'éffectue sur /20, la moyenne de validation d'un UV étant 10/20. 1er CYCLE Acquisitions

Plus en détail

LA FONDATION HNATYSHYN BOURSES D ÉTUDES POUR JEUNES ARTISTES DE 2010 BOURSE OSCAR PETERSON EN INTERPRÉTATION JAZZ

LA FONDATION HNATYSHYN BOURSES D ÉTUDES POUR JEUNES ARTISTES DE 2010 BOURSE OSCAR PETERSON EN INTERPRÉTATION JAZZ «La Fondation Hnatyshyn cherche à enrichir le patrimoine artistique du Canada en aidant directement des individus exceptionnellement doués à l œuvre dans toutes les disciplines dans un portrait fidèle

Plus en détail

Une autre approche du soutien scolaire

Une autre approche du soutien scolaire Une autre approche du soutien scolaire Enfant, chacun a vécu au moins une fois cette expérience : la rencontre avec un maître, une institutrice ou un professeur «différent». Quelqu un qui nous a «débloqué»

Plus en détail

MUSIQUE. Cours janvier juillet 2015

MUSIQUE. Cours janvier juillet 2015 MUSIQUE Cours janvier juillet 2015 Et bien jouez maintenant! La musique est présente tout au long de notre vie. Tout le monde fredonne, presque tous sont touchés par les sons et les rythmes. On perçoit

Plus en détail

Tarifs 2015-2016. Julie Liébon. Professeur de Chant SOMMAIRE. Cours Particuliers et Collectifs. Atelier Adultes. Ateliers Ados.

Tarifs 2015-2016. Julie Liébon. Professeur de Chant SOMMAIRE. Cours Particuliers et Collectifs. Atelier Adultes. Ateliers Ados. Tarifs 2015-2016 Julie Liébon Professeur de Chant SOMMAIRE Cours Particuliers et Collectifs Atelier Adultes Ateliers Ados Atelier Enfants CONDITIONS DES COURS CONTACT Chant Prénatal Forte de mes années

Plus en détail

Formation pour l obtention du Certificat de direction de musique (CDM) (en remplacement du Type B)

Formation pour l obtention du Certificat de direction de musique (CDM) (en remplacement du Type B) En collaboration avec la Hochschule der Künste Bern Hochschule Luzern - Musik Haute Ecole de Musique Lausanne Formation pour l obtention du Certificat de direction de musique (CDM) (en remplacement du

Plus en détail

PROGRAMME COURT EN ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS LANGUE SECONDE DE L UQAR

PROGRAMME COURT EN ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS LANGUE SECONDE DE L UQAR Volume 16, numéro 10 Le 6 mai 2014 PROGRAMME COURT EN ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS LANGUE SECONDE DE L UQAR SÉANCE D INFORMATION Profitez d une occasion unique et complétez le programme court de premier cycle.

Plus en détail

Licence Arts plastiques - arts appliqués

Licence Arts plastiques - arts appliqués Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Arts plastiques - arts appliqués Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

MUSIQUE Musique-musicologie

MUSIQUE Musique-musicologie Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : Parcours ARTS, LETTRES, LANGUES MUSIQUE Musique-musicologie L2 120 ES Volume horaire étudiant : 162,50 h 334,75 h h h h 497,25 h cours magistraux travaux dirigés

Plus en détail

Musique Grandeur Nature

Musique Grandeur Nature L association TEMPO MAESTRO présente Musique Grandeur Nature Sensibiliser les enfants à leur environnement naturel sous l angle du sonore et musical Association TEMPO MAESTRO Présentation Imaginez un espace

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

partager à vous de jouer! souffler Frotter PINCER Apprendre inventer GRATTER frapper chanter Toucher

partager à vous de jouer! souffler Frotter PINCER Apprendre inventer GRATTER frapper chanter Toucher Ecole de musique intercommunale à vous de jouer! partager souffler Frotter Apprendre PINCER inventer GRATTER frapper Toucher chanter Mot du Président Préparer un avenir harmonieux Que de chemin parcouru

Plus en détail

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015 Appel à candidature Admission au programme doctoral SACRe 2015 Le programme doctoral Sciences, Arts, Création, Recherche (SACRe) conduisant au doctorat d art et de création Sacre est ouvert à tous les

Plus en détail

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS Chœur d enfants pp. 2-3 Chœur d adultes pp. 4-10 1 Chœur d enfants de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935

Plus en détail

UNE AUTRE APPROCHE DU SOUTIEN SCOLAIRE

UNE AUTRE APPROCHE DU SOUTIEN SCOLAIRE UNE AUTRE APPROCHE DU SOUTIEN SCOLAIRE Enfant, chacun a vécu au moins une fois cette expérience : la rencontre avec un maître, une institutrice ou un professeur «différent». Quelqu un qui nous a «débloqué»

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015 Appel à candidature Admission au programme doctoral SACRe 2015 pour l École nationale supérieure des Arts Décoratifs Le programme doctoral Sciences, Arts, Création, Recherche (SACRe) est ouvert à tous

Plus en détail

Didactique et méthodologie du FLE/FLS

Didactique et méthodologie du FLE/FLS UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Didactique et méthodologie du FLE/FLS Actualiser et dynamiser vos pratiques de classe Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

Métiers de la musique : un monde à découvrir

Métiers de la musique : un monde à découvrir Métiers de la musique : un monde à découvrir Vincent Niqueux, directeur général de l Itemm Lorsqu on évoque les «métiers de la musique», on pense spontanément aux professions artistiques les plus connues

Plus en détail

Organisation de la formation Le Master (bac + 5) correspond à 4 semestres validés par l obtention de 120 ECTS*.

Organisation de la formation Le Master (bac + 5) correspond à 4 semestres validés par l obtention de 120 ECTS*. MASTER MUSIQUE ET MUSICOLOGIE : DIRECTION DE CHOEUR (P) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : MUSIQUE ET MUSICOLOGIE Spécialité : DIRECTION DE CHOEUR

Plus en détail

LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2015 15 au 19 février 2015

LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2015 15 au 19 février 2015 LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2015 15 au 19 février 2015 En 2015, avec 1122 inscriptions, dont une délégation internationale de 54 professionnels, la Bourse RIDEAU confirme à nouveau son titre de rendez-vous

Plus en détail

A.Gt 16-09-2002 M.B. 13-11-2002. Le Gouvernement de la Communauté française,

A.Gt 16-09-2002 M.B. 13-11-2002. Le Gouvernement de la Communauté française, Lois 27136 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française portant application de l'article 29 du décret du 17 mai 1999 relatif à l'enseignement supérieur artistique A.Gt 16-09-2002 M.B. 13-11-2002

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec

Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec VADE-MECUM Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec Rédigé par Marianne Lüthi Niethammer, 1999. Remarque préliminaire : Ce vade-mecum est un commentaire

Plus en détail

découverte enseignement concerts spectacles ateliers

découverte enseignement concerts spectacles ateliers saison 2013-2014 conservatoires découverte enseignement concerts spectacles ateliers musique danse théâtre Réseau des conservatoires Évry Centre Essonne : Conservatoire à Rayonnement Départemental (CRD)

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Didactique et méthodologie du FLE / FLS

Didactique et méthodologie du FLE / FLS UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs Didactique et méthodologie du FLE / FLS Actualiser et dynamiser vos pratiques de classe Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Supérieur hiérarchique : Type d emploi Emplacement : Clôture de l affichage : Directrice, Initiatives de prévention et de promotion Permanent, temps

Plus en détail

Fiche me tier. Chargé de l action culturelle/ relations avec le public. Charlotte Laquille / option MACC 2012/2013

Fiche me tier. Chargé de l action culturelle/ relations avec le public. Charlotte Laquille / option MACC 2012/2013 Fiche me tier Chargé de l action culturelle/ relations avec le public Charlotte Laquille / option MACC 2012/2013 19/11/2012 I DESCRIPTION DU POSTE Source : http://www.studya.com/formations_metiers/culture/charge_action_culturelle.htm

Plus en détail

Licence mention «musique et musicologie»

Licence mention «musique et musicologie» Le Cned est un établissement public sous tutelle du Ministère de l éducation nationale Dates d inscription au Cned : du 12 juillet 2010 au 22 octobre 2010 Licence mention «musique et musicologie» UNIVERSITÉ

Plus en détail

7944 Baccalauréat en génie électrique

7944 Baccalauréat en génie électrique 7944 Baccalauréat en génie électrique Environnement programme Présentation du programme Le programme de génie électrique vise à former des ingénieurs polyvalents ayant une solide formation générale axée

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique)

Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique) Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique) Ipmc Institut de pédagogie musicale et chorégraphique Avril 1993 1 Avant-propos 1. Ce texte a été rédigé tout d abord

Plus en détail

- DOSSIER RESSOURCE -

- DOSSIER RESSOURCE - COREPS - Groupe de travail n 1 CRÉATION / PRODUCTION / DIFFUSION Réunion n 1-16 décembre 2011 - DRAC de Basse-Normandie - DOSSIER RESSOURCE - Documents en lien avec la réflexion sur la thématique Charte

Plus en détail

L'accompagnement en sciences et technologie à l'école primaire L'ASTEP dans le département du Morbihan

L'accompagnement en sciences et technologie à l'école primaire L'ASTEP dans le département du Morbihan L'accompagnement en sciences et technologie à l'école primaire L'ASTEP dans le département du Morbihan 2011-2012 accompagnement en classe co intervention enseignant étudiant guide de présentation à l'usage

Plus en détail

PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS

PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS Considérations liminaires sur la répartition et l attribution des crédits ECTS Les grilles nationales de crédits ECTS, exposées

Plus en détail

Dossier de sensibilisation

Dossier de sensibilisation Le grand jeté! Dossier de sensibilisation Contact administratif Annick Boisset : 06 80 54 64 04 / administration@legrandjete.com Contact artistique Frédéric Cellé : 06 72 98 42 50 / artistique@legrandjete.com

Plus en détail

ORGANISATION PÉDAGOGIQUE

ORGANISATION PÉDAGOGIQUE VILLE DE SAINT-GERMAIN-LÈS-CORBEIL ÉCOLE MUNICIPALE DE MUSIQUE ERIK SATIE ORGANISATION PÉDAGOGIQUE & RÈGLEMENT INTÉRIEUR Préambule L École Municipale de Musique Erik Satie est un établissement d enseignement

Plus en détail

Master Sciences de l Homme et de la Société Mention : Psychologie Spécialité : Psychologie Sociale et du Travail et Ingénierie des Ressources Humaines

Master Sciences de l Homme et de la Société Mention : Psychologie Spécialité : Psychologie Sociale et du Travail et Ingénierie des Ressources Humaines Master Sciences de l Homme et de la Société Mention : Psychologie Spécialité : Psychologie Sociale et du Travail et Ingénierie des Ressources Humaines Plaquette d information 2012-2013 sur la deuxième

Plus en détail

Ébauche. Éducation artistique - maternelle à 12 e année. Sommaire des consultations avec des représentants francophones et en immersion française

Ébauche. Éducation artistique - maternelle à 12 e année. Sommaire des consultations avec des représentants francophones et en immersion française Éducation artistique - maternelle à 12 e année Sommaire des consultations avec des représentants francophones et en immersion française 2009 Remarque. Dans cette publication, les termes de genre masculin

Plus en détail

Planification de la relève : préparer une nouvelle génération d'artistes et de gestionnaires culturels - Une proposition

Planification de la relève : préparer une nouvelle génération d'artistes et de gestionnaires culturels - Une proposition Planification de la relève : préparer une nouvelle génération d'artistes et de gestionnaires culturels - Une proposition Susan Annis, directrice général, Conseil des ressources humaines du secteur culturel

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE La personne ayant une déficience intellectuelle rencontre des défis au niveau cognitif, psychomoteur ou social qui limitent souvent son développement

Plus en détail

Le Théâtre des Asphodèles présente ses ACTIONS EN MILIEU SCOLAIRE ET PROFESSIONNEL

Le Théâtre des Asphodèles présente ses ACTIONS EN MILIEU SCOLAIRE ET PROFESSIONNEL Le Théâtre des Asphodèles présente ses ACTIONS EN MILIEU SCOLAIRE ET PROFESSIONNEL Le terme culture recouvre les valeurs, les croyances, les convictions, les langues, les savoirs et les arts, les traditions,

Plus en détail

23 au 25 avril 2010 École secondaire Le tandem boisé VICTORIAVILLE

23 au 25 avril 2010 École secondaire Le tandem boisé VICTORIAVILLE DATE LIMITE D INSCRIPTION 15 JANVIER 2010 Concours Solistes et petits ensembles de la FHOSQ 10 e édition 23 au 25 avril 2010 École secondaire Le tandem boisé VICTORIAVILLE PLUS DE 50 000$ EN BOURSES *

Plus en détail

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION 500.AG PROFIL CINÉMA 500.AJ PROFIL COMMUNICATION ET MÉDIAS 500.AF PROFIL ARTS VISUELS ET PHOTOGRAPHIE 500.AH PROFIL LITTÉRATURE ET CULTURE 500.AL PROFIL LANGUES MODERNES

Plus en détail

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels du 23 novembre 2005 La commission d examens de musique d Eglise et la direction de l Ecole

Plus en détail

Lekol mizik Dessaix-Baptiste ap bouje!

Lekol mizik Dessaix-Baptiste ap bouje! N E W S L E T T E R DE L E C O L E D E M U S I Q U E DE J A C M E L M A I S E P T E M B R E 2 0 1 4 / Nº S P E C I A L. Lekol mizik Dessaix-Baptiste ap bouje! SOMMAIRE Brèves de l école Dessaix-Baptiste

Plus en détail

VILLE D ECHTERNACH ECOLE DE MUSIQUE ENSEIGNEMENT DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE

VILLE D ECHTERNACH ECOLE DE MUSIQUE ENSEIGNEMENT DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE La structure générale «MUSIQUE» La division inférieure Formation musicale/solfège Eveil musical (2 années) Formation vocale/instrumentale Initiation (2 années) Unités 1 3 (4 années) 1 er cycle (4 années)

Plus en détail

1999-2001 Diplôme d études collégiales en musique (hautbois) École de musique Vincent-d Indy Professeur: Claude Maheu

1999-2001 Diplôme d études collégiales en musique (hautbois) École de musique Vincent-d Indy Professeur: Claude Maheu MATHILDE DUPUIS-GAGNON 1295 avenue Ducharme Outremont (Québec) H2V 1E6 Tél:(514) 272-5686 Cellulaire: (514) 995-8684 Courriel : mathilde.dupuis@sympatico.ca Site web : www.mathildedupuis-gagnon.com Langues

Plus en détail

CONCOURS DE PROFESSEUR TERRITORIAL D ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE DE CLASSE NORMALE

CONCOURS DE PROFESSEUR TERRITORIAL D ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE DE CLASSE NORMALE CONCOURS DE PROFESSEUR TERRITORIAL D ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE DE CLASSE NORMALE Standard : 02.47.60.85.00 - Courriel : concours@cdg37.fr - Site internet : www.cdg37.fr L emploi Le cadre d emplois des professeurs

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Genre, pensées des differences, rapports de sexe de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole»

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» La Formation des Enseignants Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» 1 Avant-propos Le président de la République a fait de la refondation de l Ecole une priorité de son action.

Plus en détail

PLAN ACADEMIQUE DE FORMATION 2015-2016

PLAN ACADEMIQUE DE FORMATION 2015-2016 PLAN ACADEMIQUE DE FORMATION 2015-2016 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL D OFFRE DAFIP Académie d Aix-Marseille 1 La formation de TOUS les personnels de notre académie est un levier essentiel de la refondation

Plus en détail

NOTRE PROJET ÉDUCATIF

NOTRE PROJET ÉDUCATIF NOTRE PROJET ÉDUCATIF du collège constituant de Terrebonne le 22 novembre 04 TABLE DES MATIÈRES DES VALEURS COMMUNES À PARTAGER...1 1. LE DÉVELOPPEMENT INTELLECTUEL...3 1.1 Acquérir une culture générale

Plus en détail

REGLEMENT PARTICULIER DES ETUDES

REGLEMENT PARTICULIER DES ETUDES Erg-ESA (Ecole de Recherche Graphique)& ESA-Saint-Luc Bruxelles REGLEMENT PARTICULIER DES ETUDES de l agrégation de l enseignement secondaire supérieur pour le domaine des arts plastiques, visuels et de

Plus en détail