Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui"

Transcription

1 Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

2 ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière de petite enfance La Mutualité Française est un mouvement d utilité sociale qui occupe une place prépondérante dans le domaine de la santé et de la protection sociale. Elle regroupe la quasi-totalité des mutuelles santé qui protègent 38 millions de personnes en France. La Mutualité Française représente également le premier réseau sanitaire et social du pays avec services de soins et d accompagnement mutualistes : consultations médicales, hospitalisation, équipements optiques et auditifs, soins dentaires, pharmacies, et également différents services aux familles, aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap. À travers ses services pour la petite enfance, la Mutualité Française s attache, avec les caisses d allocations familiales, les collectivités locales et les entreprises, à répondre à l un des plus grands enjeux de la société : concilier vie familiale et vie professionnelle. > La force de la Mutualité : > Un engagement historique en faveur la proximité de la mère et du jeune enfant Le mouvement mutualiste est composé de mutuelles, mais aussi d unions départementales et régionales. Ces dernières assurent la représentation locale de la Mutualité Française et remplissent des missions d animation, de coordination de la vie mutualiste, de services aux mutuelles. Les services mutualistes pour la petite enfance sont gérés par une vingtaine d organismes mutualistes qui peuvent être des unions départementales ou des mutuelles dédiées à l activité petite enfance. Dès 1892, les premières mutuelles maternelles, prémices des futurs services de protection maternelle et infantile, proposaient à leurs sociétaires des consultations médicales et quatre semaines de congé de maternité pour s occuper de leur enfant. Au début du XX e siècle, les sociétés de secours mutuels polyvalentes, ancêtres des mutuelles, ont participé à l aide à l enfance en créant les premières crèches. Les ouvrières concernées participaient au fonctionnement de ce service en versant une cotisation. Bien ancrées au niveau départemental ou régional, ces structures mutualistes ont une bonne connaissance des besoins et contextes locaux. Elles sont souvent au cœur même des projets et fédèrent les différents acteurs locaux concernés par la petite enfance qu ils soient institutionnels, politiques ou associatifs. MUTUALITÉ FRANÇAISE ET PETITE ENFANCE

3 Française Chiffres clés 150services mutualistes pour la petite enfance communes bénéficiaires enfants accueillis 600 équivalents temps plein Plus de 100 ans d engagement 2 3

4 ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI Un mode d intervention basé La légitimité de la Mutualité Française à développer des services et à mener des actions en faveur de la petite enfance figure dans le Code de la mutualité. Les mutuelles sont des personnes morales de droit privé à but non lucratif ( ) elles mènent ( ) une action de prévoyance, de solidarité et d entraide ( ) afin de contribuer au développement culturel, moral, intellectuel et physique de leurs membres et à l amélioration de leurs conditions de vie. Les organismes mutualistes sont des sociétés de personnes qui développent la solidarité. Ils prônent une conception globale de la santé, telle que définie par l Organisation mondiale de la santé (OMS). Leur investissement dans le secteur de la petite enfance se base donc sur une offre de services globale proposée aux familles. > Des solutions adaptées aux besoins des familles Les établissements et services mutualistes petite enfance sont, en grande partie, en délégation de service public et donc ouverts à tous. Afin de couvrir les besoins variés des familles, divers modes d accueil sont proposés aux parents : relais d assistantes maternelles ; crèches collectives ; crèches familiales ; établissements multi-accueils ; haltes-garderies ; ludothèques ; lieux d accueil parents/enfants. Les gestionnaires mutualistes, en concertation avec les parents, les collectivités, les caisses d allocations familiales et les entreprises, mènent des réflexions pour mettre en place des solutions innovantes qui prennent en compte les > besoins d horaires et d organisation de certaines familles. Deux crèches fonctionnant 24 h/24, un dispositif de garde à domicile à horaires atypiques et des structures itinérantes telles qu une halte-garderie, un relais d assistantes maternelles et une ludothèque ont ainsi été créés. Depuis 2006, deux crèches interentreprises ont également vu le jour. Assurer une qualité d accueil à tous les jeunes enfants Les équipes des établissements mutualistes petite enfance développent des compétences pour mieux accueillir notamment les enfants en situation de handicap ou atteints d une maladie chronique ainsi que leur famille. Des collaborations avec les professionnels du secteur médico-social (CAMSP, SESSAD*) permettent d assurer un accueil qui prend en compte les besoins spécifiques de ces enfants. * Centres d action médico-sociale précoce. Services d éducation spéciale et de soins à domicile. Associer les parents à la vie des structures Les gestionnaires mutualistes donnent une large place aux parents des enfants accueillis dans les structures. Les parents sont les premiers éducateurs de l enfant et chaque équipe veille quotidiennement, lors de l arrivée et du départ de l enfant, à respecter leurs demandes. Dans une grande partie des établissements mutualistes, les parents sont présents au travers d un comité. Dans les mutuelles petite enfance, ils sont membres du conseil d administration. De façon plus conviviale, des temps de rencontres sont organisés au cours de l année tels que des déjeuners, pique-niques des temps précieux qui permettent aux professionnels de la petite enfance, parents et enfants de mieux se connaître. MUTUALITÉ FRANÇAISE ET PETITE ENFANCE

5 sur les valeurs mutualistes > Favoriser la prévention dès le plus jeune âge Acteur essentiel de la prévention en France, la Mutualité Française développe des actions de proximité autour de thématiques santé directement liées à la petite enfance. Les services de prévention mutualistes et les professionnels de la petite enfance associent leurs expériences au cours d opérations de sensibilisation ou de formations : journées de réflexion sur la prévention de l obésité chez le jeune enfant, formations aux gestes de premiers secours, analyse de la pratique Les parents sont également concernés par cette démarche d éducation à la santé. Ils peuvent être, par exemple, conviés à des conférences-débats sur l alimentation ou le sommeil de l enfant ou suivre également une formation aux gestes de premiers secours. Le Village des générations : un concept innovant mis en œuvre par la Mutualité Française Anjou-Mayenne La Maison de l enfance de Villevêque (Maine-et-Loire), composée d une structure multi-accueil et d un relais assistantes maternelles, fait partie intégrante du Village des générations mutualiste, construit selon un concept innovant : rassembler sur le même site une résidence pour personnes âgées, un ÉSAT (établissement et service d aide par le travail) et la Maison de l enfance. Au gré des rencontres dans le Village, les enfants sont amenés à partager des moments de vie quotidienne avec les résidents (activités, fêtes, goûters ). 4 5

6 ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI Un partenaire de confiance des projets petite enfance Les organismes mutualistes disposent d une expertise complète allant de la réalisation d audits sur l offre petite enfance d un territoire donné à la mise en œuvre globale d un projet d établissement ou de service. Les spécificités des communes ou entreprises sont soigneusement étudiées afin de proposer une solution adaptée aux besoins. > Conseiller et accompagner > de la conception à la réalisation > Les acteurs mutualistes prennent en charge le montage de l ensemble du projet en lien avec tous les acteurs concernés : collectivités, caisses d allocations familiales, conseils généraux. Leur expérience du secteur leur permet d avoir une bonne connaissance du cadre législatif lié à la petite enfance. Les organismes mutualistes sont en mesure d assurer les différentes étapes du projet : recherche de financement (procédures de demande de subvention auprès des CAF) ; constitution des dossiers administratifs nécessaires à l ouverture (demande d autorisation auprès de la Protection maternelle infantile) ; recrutement et gestion du personnel, aménagement et entretien des locaux nécessaires. Ces missions sont principalement assurées par des coordinateurs petite enfance au sein des structures mutualistes. S appuyer sur une organisation mutualisée Les établissements et services petite enfance mutualistes bénéficient des services supports de leur entité mutualiste : contrôle de gestion, comptabilité et services ressources humaines. Les coordinateurs petite enfance prennent en charge la gestion des établissements sur l aspect financier et administratif. Cette organisation permet notamment aux directeurs et directrices des établissements de se consacrer davantage à l accueil des enfants et des parents ainsi qu à la gestion de leurs équipes. La force d un réseau national Chaque structure mutualiste est autonome dans son développement local, mais la majorité d entre elles adhère à l Union nationale mutualiste d initiatives sociales (UNMIS) qui assure l animation et la représentation du réseau petite enfance. Cette organisation permet de bénéficier d un espace de réflexion sur la stratégie de développement du secteur, d apports techniques mutualisés, de supports de communication. Elle vise à promouvoir les échanges entre les professionnels petite enfance et les coordinateurs locaux en termes de retours d expériences ou de démarches innovantes. Une démarche qualité, témoignant d une volonté permanente d amélioration continue du service et de valorisation des pratiques professionnelles, doit s engager en MUTUALITÉ FRANÇAISE ET PETITE ENFANCE

7 pour élaborer Nous avions des équipements de qualité, mais nous rencontrions des problèmes de compétences dans le domaine de la petite enfance. La Mutualité a procédé à un audit de nos services. Par la suite, nous avons décidé de déléguer l ensemble du secteur à ce partenaire de l économie sociale. Nous en sommes extrêmement satisfaits et il est bien évident, qu avec le recul, nous nous demandons pourquoi nous ne l avons pas fait avant? M. Goua, député-maire de Trélazé (ville de habitants - Maine-et-Loire) Exemples de partenariats avec des collectivités locales la Mutualité Française Indre-et-Loire gère quatre centres multi-accueils de la communauté de communes du Val de l Indre. la Mutualité Française Anjou-Mayenne s est vue confier par le centre communal d action sociale de la ville de Trélazé la gestion de tous les services petite enfance (six établissements). la Mutualité Française du Rhône gère pour la ville de Lyon trois centres multi-accueils dont un en fonctionnement jour et nuit. 6 7

8 Vous avez un projet petite enfance? Vous pouvez contacter : UNMIS - Union nationale mutualiste d initiatives sociales Réseau petite enfance - 255, rue de Vaugirard PARIS Animatrice réseau national : Fabienne Vincent Tél. : Assistante : design&com - B641 - BananaStock Ltd - Image Source Limited - UNMIS / Organisme régi par le Code de la Mutualité - Édition 2007 Avec la Mutualité Française, la santé avance

Accompagner les familles d aujourd hui

Accompagner les familles d aujourd hui Mtalité Française et petite enfance Accompagner les familles d ajord hi ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mtalité Française en matière de petite enfance La Mtalité Française est

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

La Mutualité en chiffres

La Mutualité en chiffres La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 5 La complémentaire santé dans l activité des mutuelles Les prestations

Plus en détail

Mutualité Française Picardie

Mutualité Française Picardie Mutualité Française Picardie 3, boulevard Léon Blum 02100 Saint-Quentin Tél : 03 23 62 33 11 Fax : 03 23 67 14 36 contact@mutualite-picardie.fr Retrouvez l ensemble des différents services et activités

Plus en détail

R.A.M. Relais Assistants Maternels. outil technique à usage des professionnels

R.A.M. Relais Assistants Maternels. outil technique à usage des professionnels R.A.M. Relais Assistants Maternels Un lieu d informations, de rencontres et d échanges au service des parents, des jeunes enfants, des professionnels de l accueil de la Petite Enfance outil technique à

Plus en détail

Présentation MFAM 2013

Présentation MFAM 2013 Présentation MFAM 2013 1 Présentation générale 2 Qui sommes nous? une entreprise de droit privé un organisme mutualiste à but non lucratif implanté en Maine et Loire et en Mayenne siège à Angers / délégation

Plus en détail

La Mutualité Française

La Mutualité Française La Mutualité Française en Pays de la Loire Un mouvement pour une santé solidaire en région en Pays de la Loire : une représentation régionale pour défendre l accès à la santé pour tous Les mutuelles Premier

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Nathalie CHATILLON FNMF Direction des Affaires Publiques Département International Sommaire

Plus en détail

au service de chacun!

au service de chacun! Les associations sanitaires et sociales : au service de chacun! Petite enfance Handicap Jeunes en danger Santé Personnes âgées Pauvreté, Exclusion * «L association est la convention par laquelle deux ou

Plus en détail

référentiel mode d accueil à l usage des enfants et de Leurs familles guide petite enfance d accueil

référentiel mode d accueil à l usage des enfants et de Leurs familles guide petite enfance d accueil référentiel mode d accueil à l usage des enfants et de Leurs familles guide d accueil petite enfance Pôle sanitaire social SOMMAIRE 2 Mode d accueil p.3 La crèche collective ou «accueil collectif régulier»

Plus en détail

ACCORD-CADRE. Fédération Nationale de la Mutualité Française. Caisse Autonome Nationale de la Sécurité Sociale dans les Mines

ACCORD-CADRE. Fédération Nationale de la Mutualité Française. Caisse Autonome Nationale de la Sécurité Sociale dans les Mines ACCORD-CADRE Fédération Nationale de la Mutualité Française Caisse Autonome Nationale de la Sécurité Sociale dans les Mines CAISSE AUTONOME NATIONALE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE DANS LES MINES 77 avenue de

Plus en détail

La Mutualité en chiffres Édition 2011

La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 6 Sommaire Message du directeur général de la Mutualité Française

Plus en détail

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN 1 1 L ACTION SOCIALE NOS VALEURS SOLIDARITÉ Valeur centrale, elle s exprime par la mise en œuvre d interventions au profit de tous ses clients : entreprises,

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2 LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE Sommaire 1 - Les principes... 2 2 - Les objectifs... 3 A - Favoriser la conciliation Vie familiale Vie professionnelle...

Plus en détail

- 41 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants

- 41 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants - 41 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants Code de la

Plus en détail

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM)

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM) 2013 (MAM) Édito Le Conseil général et la Caisse d allocations familiales du Finistère favorisent le développement des modes d accueil de la petite enfance Le Conseil général du Finistère et la Caisse

Plus en détail

Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants

Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants INTRODUCTION Cette charte s inscrit dans le cadre du Schéma Départemental d Accueil du Jeune Enfant de la Corrèze, qui réunit le Conseil général,

Plus en détail

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Dijon, le 6 mars 2014 Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Le 6 mars 2014 à Dijon, Thierry Beaudet, président du groupe MGEN, et

Plus en détail

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS?

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS? Mise à jour Septembre 2011 Un assistant maternel est agréé par le Conseil général. Il peut moyennant rémunération, accueillir habituellement et de façon non permanente des mineurs : - à son domicile (art.

Plus en détail

La Caf à vos côtés. L offre globale de service Petite Enfance de la Caf de la Haute-Vienne

La Caf à vos côtés. L offre globale de service Petite Enfance de la Caf de la Haute-Vienne La Caf à vos côtés L offre globale de service Petite Enfance de la Caf de la Haute-Vienne 2 La Caf à vos côtés L arrivée d un enfant est un événement important pour les familles. Un heureux événement,

Plus en détail

action sociale et familiale

action sociale et familiale action sociale et familiale Petite enfance Accompagnement des familles Actions éducatives et culturelles 2, rue de Colmar 9, rue Dampierre 89000 AUXERRE ENFANCE ET FAMILLE - PERSONNES HANDICAPÉES - SANTÉ

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

débat carité : Constats»

débat carité : Constats» MUTUALITE FRANCAISE CÔTE-D OR YONNE Dr Nathalie Arnould Conférence débat «Santé Précarit carité : Constats» Samedi 18 octobre 2008 La Mutualité Française aise? Elle fédère la quasi-totalité des mutuelles

Plus en détail

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire La Mutualité Française Rhône dans le Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire Des valeurs qui font la différence Edito La Mutualité Française Responsabilité CHACUN

Plus en détail

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition)

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition) VIVRE ENSEMBLE Mutuelle d Aide aux Personnes Handicapées Mentales Siège Social : 5 rue de Breuvery 78100 St Germain en Laye Tél. : 01 34 51 38 80 - Fax : 01 39 73 75 72 e-mail : direction@vivre-ensemble.fr

Plus en détail

L enfant au cœur de notre projet

L enfant au cœur de notre projet L enfant au cœur de notre projet L arrivée d un enfant est une étape importante de votre vie. Accorder votre confiance à une tierce personne qui veillera à son épanouissement et garantira sa sécurité en

Plus en détail

L offre d accueil collectif des enfants de moins de six ans

L offre d accueil collectif des enfants de moins de six ans Mois AAAA En bref L objectif de cette fiche est de donner une vision chiffrée du nombre d établissements collectifs d accueil de jeunes enfants (les structures monoaccueil et multi-accueil) et de montrer

Plus en détail

Livret Petite Enfance

Livret Petite Enfance Communauté de communes Beaujolais Pierres Dorées Livret Petite Enfance Destiné aux parents et futurs parents du territoire pour faciliter leurs démarches MULTI ACCUEIL 3ème RAMI en projet. En attendant

Plus en détail

EHPAD* «L Orée du golf» à Épron

EHPAD* «L Orée du golf» à Épron EHPAD* «L Orée du golf» à Épron Pose de première pierre le vendredi 15 novembre 2013 *Etablissement d hébergement pour personnes âgées HISTORIQUE La création d'un EHPAD faisait partie de l'engagement de

Plus en détail

L'accueil des.... Infos pratiques sur les différents modes d'accueil pour les enfants de moins de 6 ans dans les Pyrénées-Orientales.

L'accueil des.... Infos pratiques sur les différents modes d'accueil pour les enfants de moins de 6 ans dans les Pyrénées-Orientales. L'accueil des tout-petits...... Infos pratiques sur les différents modes d'accueil pour les enfants de moins de 6 ans dans les Pyrénées-Orientales. Infos générales L'accueil des jeunes enfants est un domaine

Plus en détail

TD13. > L accueil collectif. Activité 1 > Les différents accueils de la petite enfance

TD13. > L accueil collectif. Activité 1 > Les différents accueils de la petite enfance CHAPITRE 4 L accueil de la petite enfance Les écoles maternelle et élémentaire > L accueil collectif TD13 mémo 6 OBJECTIFS > Caractériser les différents modes d accueil collectif > Énoncer la qualification

Plus en détail

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010 Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire Annemasse 20 janvier 2010 1 Sommaire L économie sociale et solidaire : une autre culture d entreprendre Les entreprises

Plus en détail

Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours

Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours PROJET ASSOCIATIF Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours Dans la France des années 1945 1950, le secteur social et sanitaire est marqué par l importance des "œuvres" dont la source est la charité,

Plus en détail

Généralisation de la Complémentaire Santé Pourquoi choisir Harmonie Mutuelle?

Généralisation de la Complémentaire Santé Pourquoi choisir Harmonie Mutuelle? Généralisation de la Complémentaire Santé Pourquoi choisir Harmonie Mutuelle? www.harmonie-mutuelle.fr Avant tout parce que nous sommes une mutuelle «Les mutuelles sont des personnes morales de droit privé

Plus en détail

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement les aides de la Caf pour le financement L investissement Depuis 2000, sept plans nationaux d investissement ont été mis en œuvre par la branche. Ils ont permis l ouverture de 66 438 places. Le dernier

Plus en détail

De la garde à l accueil...

De la garde à l accueil... De la garde à l accueil... Nous privilégions le terme d accueil à celui de garde qui correspond à l évolution de notre société et à la place faite à l enfant et à sa famille Choisir un mode d accueil pour

Plus en détail

La Caf de Seine et Marne. Acteur économique au profit de la petite enfance

La Caf de Seine et Marne. Acteur économique au profit de la petite enfance La Caf de Seine et Marne Acteur économique au profit de la petite enfance La Caf et le contexte socio-économique 1 294 762 habitants 200 800 Allocataires 308 000 enfants Expansion démographique forte :

Plus en détail

La Commission Départementale de l Accueil des Jeunes Enfants : pour un accueil de qualité dans le département du Nord

La Commission Départementale de l Accueil des Jeunes Enfants : pour un accueil de qualité dans le département du Nord La Commission Départementale de l Accueil des Jeunes Enfants : pour un accueil de qualité dans le département du Nord Editorial Pour répondre aux préoccupations des familles, les élus et les partenaires

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous»

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN SITUATION DE HANDICAP AU SEIN DES MODES D ACCUEIL PETITE ENFANCE LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» Introduction... P 3 1 Une place pour chacun,

Plus en détail

Structures petite enfance MEMENTO

Structures petite enfance MEMENTO Structures petite enfance MEMENTO Préambule : Les documents qui suivent ont été élaborés à partir de documents de la CNAF. Les fiches qui suivent ne sont en rien exhaustives. Elles ont pour but de vous

Plus en détail

La prévention famille en Finistère

La prévention famille en Finistère ODPE du Finistère La prévention famille en Finistère Le soutien à la parentalité est une conception positive L ESSENTIEL de l accompagnement des familles : il s agit de soutenir les parents ressentant

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

Accusé de réception Ministère de l intérieur 54019390. Acte Certifié exécutoire le : 05/07/2012

Accusé de réception Ministère de l intérieur 54019390. Acte Certifié exécutoire le : 05/07/2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DU TRAVAIL FAMILIAL PREAMBULE L aide à domicile vise à renforcer le maintien de l autonomie des familles dont l équilibre est momentanément ou non affecté. En préservant et/ou en restaurant

Plus en détail

233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951)

233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951) ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES 233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951) Répertoire numérique détaillé établi par Lolita GEORGEL étudiante en master 1 Sciences

Plus en détail

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient.

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient. Le développement des programmes d éducation thérapeutique du patient 2 ans après la loi Hôpital, patients, santé, territoire : quel bilan? Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique

Plus en détail

ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION

ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION 1961 : Naissance de La Chrysalide Arles, section dépendante de La Chrysalide de Marseille affiliée à l

Plus en détail

Les chiffres clés 2012

Les chiffres clés 2012 Les chiffres clés 2012 Les allocataires La Caf de la Sarthe compte 95 129 allocataires. Son action s exerce à travers : > le paiement des prestations légales, > la mise en œuvre d une politique d action

Plus en détail

Le projet associatif décline et précise la raison

Le projet associatif décline et précise la raison association pour adultes et jeunes handicapés du Val-de-Marne Projet associatif Le projet associatif décline et précise la raison d être et les statuts de l association. Il constitue le document de référence

Plus en détail

L ESS et moi. Réalisation graphique : Saint Gilles Imprimerie - Image : Freepik

L ESS et moi. Réalisation graphique : Saint Gilles Imprimerie - Image : Freepik L ESS et moi Une structure de l Économie Sociale est au service d un projet collectif et non d un projet conduit par une seule personne dans son intérêt propre. Sans le savoir, je vis avec les valeurs

Plus en détail

Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE. Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion.

Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE. Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion. Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion.fr 02 62 94 46 65 Domaine Sanitaire et Social BAC PRO ASSP Accompagnement

Plus en détail

Titre de la Table citoyenne

Titre de la Table citoyenne Titre de la Table citoyenne La dépendance Organisée par : Mutualité Française délégation départementale des Bouches-du-Rhône, URIOPSS PACA, PSP-Pôle Services à la Personne-PACA, CRESS PACA Date & Lieu

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville.

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville. Ville d Albertville Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées www.albertville.fr Sommaire Logement-foyer : la résidence des 4 Vallées p. 4 Service maintien

Plus en détail

Car les idées reçues ont toujours la dent dure!

Car les idées reçues ont toujours la dent dure! DOSSIER DE PRESSE En partenariat avec l Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD), MGC Prévention s engage dans une grande action de santé publique autour du bon apprentissage de l hygiène et

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE ET L ENTREPRISE

LA PROTECTION SOCIALE ET L ENTREPRISE Employeurs&Familles : salariés et parents, enjeux et solutions Employeurs&Familles : salariés et parents, enjeux et solutions LA PROTECTION SOCIALE ET L ENTREPRISE L'ENTREPRISE À L'INITIATIVE DES PREMIÈRES

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 ACCÈS AU SPORT ACCÈS AUX LOISIRS ET/OU À LA CULTURE 1 PRÉAMBULE Définies dans le

Plus en détail

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion La santé des jeunes Rhônalpins en insertion Diagnostic commun et actions partenariales URML, URHAJ et MFRA CRDSU (centre de ressources et d'échanges pour le développement social urbain) 12 octobre 2012

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre

Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre Octobre 2013 N 7 Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre L ESS, un gain d emploi pour la région Centre Les effectifs salariés de l Economie Sociale et Solidaire (ESS)*

Plus en détail

Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner. Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise

Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner. Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise Version Février 2011 HARMONIE SOINS & SERVICES Sommaire général Un groupe

Plus en détail

LES SOLUTIONS MNT ENSEMBLE VOS AGENTS AGIR DURABLEMENT POUR LA PROTECTION PROTÉGEONS SOCIALE ET LA SANTÉ AU TRAVAIL

LES SOLUTIONS MNT ENSEMBLE VOS AGENTS AGIR DURABLEMENT POUR LA PROTECTION PROTÉGEONS SOCIALE ET LA SANTÉ AU TRAVAIL LES SOLUTIONS MNT PROTÉGEONS ENSEMBLE VOS AGENTS AGIR DURABLEMENT POUR LA PROTECTION SOCIALE ET LA SANTÉ AU TRAVAIL COMPRENDRE LE CONTEXTE SAISIR LES OPPORTUNITÉS La collectivité est clairement identifiée

Plus en détail

Le service de la petite-enfance

Le service de la petite-enfance Le service de la petite-enfance Présentation La commune d Aucamville dispose d un service de la petite-enfance offrant différents équipements en faveur de l accueil des tout-petits. Il est composé de quatre

Plus en détail

CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE. LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE

CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE. LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE ENTRE La Commune de NIMES, Place de l Hôtel de Ville, 30033 NIMES

Plus en détail

Accueil individuel : Relais Assistantes Maternelles. partenariat Accueil jeunes Enfants complémentarité

Accueil individuel : Relais Assistantes Maternelles. partenariat Accueil jeunes Enfants complémentarité Accueil individuel : Relais Assistantes Maternelles partenariat Accueil jeunes Enfants complémentarité CRÈCHE PARENTS professionnels COÉDUCATION Cdaje DU RHôNE - 2014 PRÉVENTION PARTENARIAT ACCUEIL JEUNES

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

retraite prévoyance santé épargne assurances action sociale vacances www.probtp.com

retraite prévoyance santé épargne assurances action sociale vacances www.probtp.com retraite prévoyance santé épargne assurances action sociale vacances www.probtp.com UNE PROTECTION SOLIDE... PRO BTP est le groupe de protection sociale géré par les représentants des entreprises et des

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

MANUEL QUALITé Service Prévention et Promotion de la Santé ( PPS )

MANUEL QUALITé Service Prévention et Promotion de la Santé ( PPS ) MANUEL QUALITé Service Prévention et Promotion de la Santé ( PPS ) 5-7-9 Quai de la Saussaye- 41000 Blois Tél. 02 54 70 59 93 / Fax. 02 54 70 59 47 contact@murec.fr Mutualité Française Centre - Union régionale

Plus en détail

La Mutualité Française Limousin

La Mutualité Française Limousin La Mutualité Française Limousin Un mouvement pour une santé solidaire en région 87 Haute-Vienne 23 Creuse 19 Corrèze Le mouvement mutualiste : un acteur majeur de la santé. La Fédération nationale de la

Plus en détail

Fiche de fonction responsable Relais Assistants Maternels

Fiche de fonction responsable Relais Assistants Maternels Fiche de fonction responsable Relais Assistants Maternels Les Relais assistants maternels (Ram) ont été créés en 1989 par la Caisse Nationale des Allocations Familiales. L existence et les missions des

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille. Dossier de presse

Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille. Dossier de presse Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Dossier de presse PRESENTATION DU PLAN PETITE ENFANCE PHILIPPE BAS Ministre délégué à la Sécurité

Plus en détail

Présentation de la MFP Janvier 2014 1/7

Présentation de la MFP Janvier 2014 1/7 PRESENTATIION DE LA MFP L UNIION DES MUTUELLES ET UNIIONS DE MUTUELLES DU SECTEUR PUBLIIC Présentation de la MFP Janvier 2014 1/7 Membrres Miissiions Engagementts 22 mutuelles ou Unions de mutuelles professionnelles

Plus en détail

Adoption : Commission permanente du 23 mars 2012. Après avis du Conseil départemental d insertion du 15 mars 2012. Textes de référence :

Adoption : Commission permanente du 23 mars 2012. Après avis du Conseil départemental d insertion du 15 mars 2012. Textes de référence : Adoption : Commission permanente du 23 mars 2012 Après avis du Conseil départemental d insertion du 15 mars 2012 Textes de référence : Loi 88-1088 du 1 er décembre 1988 relative au revenu minimum d insertion

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Guide d élaboration d un projet. Créer une Maison d Assistants. Maternels

Guide d élaboration d un projet. Créer une Maison d Assistants. Maternels Guide d élaboration d un projet Créer une Maison d Assistants Maternels 2 Créer une Maison d Assistants Maternels - Guide d élaboration d un projet Sommaire Les principales dispositions de la loi......................................

Plus en détail

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE pour accompagner les entreprises et aider les salariés Depuis sa création en 1977, AG2R Prévoyance a développé une action sociale qui apporte des réponses aux besoins spécifiques

Plus en détail

Mise à jour validée par la CDAJE au 4 Juin 2014. Commission Départementale de l Accueil du Jeune Enfant BP 3007 06201 NICE Cedex 3

Mise à jour validée par la CDAJE au 4 Juin 2014. Commission Départementale de l Accueil du Jeune Enfant BP 3007 06201 NICE Cedex 3 Mise à jour validée par la CDAJE au 4 Juin 2014 Commission Départementale de l Accueil du Jeune Enfant BP 3007 06201 NICE Cedex 3 Un assistant maternel est agréé par le Conseil départemental. Il peut moyennant

Plus en détail

1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour améliorer la santé des Bordelais... 3

1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour améliorer la santé des Bordelais... 3 1 Sommaire 1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour améliorer la santé des Bordelais... 3 2. Les acteurs et le contenu du contrat local de santé de Bordeaux... 5 3.

Plus en détail

LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF

LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF 1.000 places de crèches supplémentaires pour les franciliens SOMMAIRE Page 1 : programme de la matinée du 7 octobre

Plus en détail

«EHPAD et Innova/ons» Jeudi 2 juillet 2015 à Talence

«EHPAD et Innova/ons» Jeudi 2 juillet 2015 à Talence «EHPAD et Innova/ons» Jeudi 2 juillet 2015 à Talence «Des solu/ons innovantes pour les aidants» DES SOLUTIONS INNOVANTES POUR LES AIDANTS L ACTION DE LA CNSA BernadeFe MOREAU Directrice de la compensa/on

Plus en détail

Le Président Bordeaux, le 2 mai 2013

Le Président Bordeaux, le 2 mai 2013 Le Président Bordeaux, le 2 mai 2013 RECOMMANDE AVEC A.R. Monsieur le Président, Le rapport d observations définitives sur la gestion du département des Landes (enquête «accueil de la petite enfance»),

Plus en détail

Pour des parents bien dans leur job. Livret à destination des salariées et salariés du groupe Casino

Pour des parents bien dans leur job. Livret à destination des salariées et salariés du groupe Casino Pour des parents bien dans leur job Livret à destination des salariées et salariés du groupe Casino innovation édito Chère collaboratrice, cher collaborateur, Nous avons le plaisir de vous adresser le

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ ACCORD DU 11 FÉVRIER

Plus en détail

Formation 2015. Gouvernance et Stratégie associative. Politiques publiques. Projets, Évaluation. Comptabilité, Gestion.

Formation 2015. Gouvernance et Stratégie associative. Politiques publiques. Projets, Évaluation. Comptabilité, Gestion. Gouvernance et Stratégie associative Politiques publiques Projets, Évaluation Comptabilité, Gestion Droit social Ressources Humaines et Management Pratiques professionnelles Formation 2015 Union Régionale

Plus en détail

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social.

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham accompagne les acteurs de la santé, du social et du médico-social depuis plus de 85 ans. Par son

Plus en détail

MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce

MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce VOTRE ASSISTANCE SANTÉ À DOMICILE MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce Avec Malakoff Médéric Prévoyance et Malakoff Médéric Mutuelle, bénéficiez de nouveaux services gratuits 24h/24 et 7j/7 grâce à votre n d identification

Plus en détail

PROFESSIONNELS DE LA PETITE ENFANCE: DES TYPES DE RELATIONS PROFESSIONNELLES POSSIBLES SUR UN TERRITOIRE LES RENCONTRES PETITE ENFANCE

PROFESSIONNELS DE LA PETITE ENFANCE: DES TYPES DE RELATIONS PROFESSIONNELLES POSSIBLES SUR UN TERRITOIRE LES RENCONTRES PETITE ENFANCE PROFESSIONNELS DE LA PETITE ENFANCE: DES TYPES DE RELATIONS PROFESSIONNELLES POSSIBLES SUR UN TERRITOIRE LES RENCONTRES PETITE ENFANCE 2 QUELS PROFESSIONNELS? Les assistantes maternelles Les personnels

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT LE RELAIS ACCUEIL PETITE ENFANCE VOUS GUIDE Qu est-ce que le Relais accueil petite enfance? Le Relais accueil petite enfance est un guichet unique pour informer, conseiller

Plus en détail

Groupe MGC, la santé pour tous

Groupe MGC, la santé pour tous Groupe MGC, la santé pour tous www.mutuellemgc.fr Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra concurrence, la nouvelle réglementation

Plus en détail

ARCHIVES MUNICIPALES DE BEAUNE FONDS DE LA SOCIETE DES VIGNERONS DE DENNEVY 86 Z

ARCHIVES MUNICIPALES DE BEAUNE FONDS DE LA SOCIETE DES VIGNERONS DE DENNEVY 86 Z ARCHIVES MUNICIPALES DE BEAUNE FONDS DE LA SOCIETE DES VIGNERONS DE DENNEVY 86 Z Inventaire réalisé par Carole Thuiliere, archiviste aux Archives Municipales de Beaune Janvier 2013 INTRODUCTION Ce fonds

Plus en détail

Les PEP en Rhône-Alpes, une force régionale au service du parcours des personnes.

Les PEP en Rhône-Alpes, une force régionale au service du parcours des personnes. Les en Rhône-Alpes, une force régionale au service du parcours des personnes. SOLIDARITÉ ÉGALITÉ CITOYENNETÉ LAÏCITÉ www.lespeprhonealpes.org Les en Rhône- Alpes en chiffres DES MOYENS AU SERVICE DE 4

Plus en détail

Comment faire garder son enfant à son domicile?

Comment faire garder son enfant à son domicile? Comment faire garder son enfant à son domicile? L emploi d un(e) garde d enfant(s) à domicile 3 possibilités s offrent à vous La garde d enfants au domicile des parents, une réponse à vos besoins La garde

Plus en détail

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE RISQUE

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE RISQUE SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE RISQUE EIFR 25.06.2014 LA MUTUALITÉ FRANÇAISE La mutualité française en quelques chiffres 2 LES CHIFFRES CLÉS ET L ORGANISATION DE LA MUTUALITÉ Un acteur

Plus en détail

Livret d accueil du bénévole

Livret d accueil du bénévole Livret d accueil du bénévole Fondation Maison des Champs - 16 rue du Général Brunet 75019 PARIS Tél. : 01.48.03.86.10 Fax : 01.42.38.16.29 www.fmdc.fr Le mot du Président et du DG Présentation de la Fondation

Plus en détail