LETTRE DE VEILLE #30. Technologies, marchés et défis

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LETTRE DE VEILLE #30. Technologies, marchés et défis"

Transcription

1 LETTRE DE VEILLE #30 Technologies, marchés et défis

2 SOMMAIRE 3 Editorial 4 Enjeux L INTELLIGENCE ARTIFI- CIELLE AU COEUR DES EFFORTS DE RECHERCHE Cadrage - Focus sur la robotique 6 Robotique et intelligence artificielle Intelligence artificielle - Jean-Gabriel Ganascia, UPMC 9 «Le monde contemporain est en partie forgé par cette discipline» Intelligence imitative - Charles Tijus, Lutin 12 «Nos technologies cognitives numériques sont basées sur la connaissance de la cognition humaine» Décision - Alexis Tsoukias, Lamsade 15 «L intelligence artificielle permet d augmenter la capacité décisionnelle des machines» Traitement automatique des langues - Claire Nédellec, INRA 17 «Formaliser la connaissance va permettre de mieux exploiter les nombreuses données expérimentales» LES MISES EN APPLICA- TION DE L INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Cadrage - Applications de l IA en entreprise 21 Comment l intelligence artificielle va-t-elle impacter l entreprise? Mobile - Rand Hindi, Snips 23 «Notre vision à long terme est de faire disparaître la technologie» Deep Learning - Tony Pinville, Heuritech 26 «Le deep learning est une nouvelle branche du machine learning» Simulation - Caroline Chopinaud et Yann Prudent, Masa Group 29 «Nous venons de créer une filiale focalisée sur notre coeur de métier historique, l intelligence artificielle» Traduction - Philippe Anel, Mediawen 32 «L automatisation croissante ne concernera pas toutes les langues avant longtemps» Transformation numérique - Axel Buendia, SpirOps 35 «Notre activité principale est la recherche autour de l intelligence artificielle décisionnelle» Agents virtuels - Pascal Arbault, Davi 37 «Pour qu une intelligence artificielle fonctionne correctement, il faut déjà qu elle ait un objectif» Prédictif - Amine El Helou, Mathworks 40 «Nous constatons une grande effervescence autour des objets connectés dans le domaine industriel» Crédit photo couverture : brewbooks, 200 pairs telephone cable model of corpus callosum 2

3 Les mises en application de l IA Simulation - Caroline Chopinaud et Yann Prudent, Masa Group «Nous venons de créer une filiale focalisée sur notre coeur de métier historique, l intelligence artificielle» Masa Group, créé en 1996, est un fournisseur de solutions technologiques pour modéliser et représenter les comportements humains, principalement dans le cadre de simulations pour l entraînement, l analyse et l aide à la décision en situation de crises. La société a également développé une expertise en intelligence artificielle dans le jeu vidéo, démontrée dans le cadre de plusieurs projets de recherche. Caroline Chopinaud, directrice des partenariats, et Yann Prudent, directeur technique nous dévoilent leurs récentes actualités et leur dernier projet, craft.ai, qui vient de voir le jour. des services (pompiers, police ) pour la gestion de crise par exemple. Enfin, est né de ces deux premiers produits un troisième produit, LIFE. Il permet à des non-développeurs de créer des comportements autonomes pour des entités simulées à intégrer dans une simulation ou un environnement virtuel au sens large. Définition de l intelligence artificielle Y. P : MASA Group est une PME éditrice de logiciels dans le domaine de la modélisation et de la simulation de comportements utilisant des technologies d intelligence artificielle. La société, composée à ce jour d une cinquantaine de personnes, propose ses solutions principalement pour l entrainement et la formation dans les secteurs de la Défense et de la Sécurité Civile, avec des ouvertures sur le marché du jeu sérieux pour le secteur de l industrie. A ce jour, des clients présents dans plus de 15 pays nous font déjà confiance. MASA propose trois produits. Notre premier produit, SWORD, est dédié à l entrainement pour les hauts niveaux de commandement. Le principe est une simulation dans laquelle chaque entité est capable d interpréter et d exécuter des ordres de haut niveau de façon autonome et avec une faible intervention d opérateurs humains. Ralentir l ennemi, escorter une personne, attaquer un objectif entre deux zones sont des exemples de «missions» que l entité doit ensuite remplir seule dans la simulation en tenant compte de la situation courante et des interactions des autres entités sur le terrain. Ce type de simulation (à base d agents) simplifie considérablement le déroulement d exercice d entrainement en évitant d avoir à déployer des ressources humaines sur le terrain, car qui dit haut niveau dit beaucoup de personnes à commander. Ce sont des exercices en conditions réelles mais au lieu d être exécutés par des hommes, c est une simulation qui envoie les résultats pour évaluer les prises de décision. Ensuite, nous avons SYNERGY, un produit similaire mais destiné à la sécurité civile. Les cas d usages sont de simuler des risques, comme une inondation par exemple. Il est le plus souvent utilisé pour travailler à la coordination Y.P : A MASA, on définit l intelligence artificielle comme le fait de comprendre un ordre de haut niveau et l appliquer de façon cohérente par rapport à la situation courante. Ce qui ne veut pas forcément dire apprendre et anticiper, mais être capable de s adapter à l environnement et aux ordres donnés tout au long de l exercice. Nous ne sommes pas dans une optique de compenser les erreurs des utilisateurs à l aide de l IA mais plutôt de lui présenter l impact de ses décisions sur la situation et sur le comportement des entités simulées. Nous nous basons pour cela sur plusieurs technologies : algorithmes et structures de données qui sont des arbres ou des graphes. On a par exemple une situation d entrée avec un contexte, des motivations et des buts. En fonction de cela, les parcours dans le graphe vont donner les actions à effectuer. La notion de temps réel est ici primordiale. L idée est que les comportements et les algorithmes que l on utilise soient des algorithmes capables de prendre une décision en temps réel. Chaque entité réévalue continuellement la situation et les connaissances qu elle a sur l environnement, connaissance potentiellement partielle ou fausse, et qui lui permettent de prendre une décision cohérente par rapport à ce que l entité imagine de la situation. Cela est primordial pour proposer des scénarios qui évoluent de façon réaliste et qui sont surtout en mesure de s adapter aux conditions de l exercice. En distribuant l intelligence du scénario sur des entités distinctes, on réduit considérablement la complexité de mise en œuvre de scénario et leur richesse rien n est complètement scripté comme on peut le voir parfois dans les scénarios de jeux sérieux. Projets de R&D C.C : Nous sommes impliqués dans plusieurs projets de R&D, dont un labélisé par Cap Digital, le projet OCTAVIA. C est un projet de R&D collaboratif qui se termine à la fin de 29

4 Les mises en application de l IA l année. Nous travaillons en consortium avec Black Sheep Studio, le CNAM et BSE Group. La problématique de ce projet était de proposer des solutions pour améliorer l immersion proposée par des environnements virtuels, type ceux rencontrés dans les jeux vidéo, les simulations, les mondes virtuels Pour cela nous proposions de développer un outil à destination des game-designers, permettant de créer simplement des «ambiances de vie» à l aide de personnages non-joueurs, et de les coupler à une ambiance sonore réaliste. Ainsi, dans ce projet, nous avons développé un prototype d outil intégré à Unity3D permettant de créer des «scènes de vie», c est à dire des comportements collectifs joués par un groupe de personnages non-joueurs. Nous avons également développé un moteur à partir de nos technologies d IA permettant de gérer de façon automatique le déroulement de la scène : affectation d un rôle à un personnage, d un comportement, synchronisation avec d autres personnages. L idée était de simplifier le travail du game-designer en distribuant la complexité de création d une ambiance sur des scènes, puis sur les personnages et en fournissant un moteur pour gérer automatiquement le déroulement de cette ambiance. «Nous avons une problématique majeure qui est d avoir des technologies d IA performantes et accessibles» D autres techniques existent, comme par exemple la génération de foule dans l environnement, mais ce qui nous intéressait principalement dans ce projet c est de nous concentrer sur la simplification du processus de conception. En effet, à MASA nous avons une problématique majeure qui est d avoir des technologies d IA qui soient performantes mais aussi accessibles, pour des game designers par exemple, ou des modélisateurs. Nous nous sommes effectivement rendus compte qu il y avait très peu d outils à destination des designers pour leur permettre de créer les comportements des personnages non joueurs et de peupler les environnements virtuels facilement. A MASA nous sommes dans une logique où nous partons du designer/modélisateur pour aller jusqu à l application, alors que plus généralement l approche est inversée : on part de l application pour aller jusqu au designer. Nous souhaitions donc prendre le problème à l envers et le simplifier. Tout l enjeu sur la fin de cette année est que les partenaires intègrent le concept : dans un prototype de jeu (Black Sheep), pour une évaluation par des étudiants de game design (CNAM-ENJMIN). Nous en saurons plus une fois les évaluations effectuées. C est un projet qui a été présenté à Futur en Seine sur notre stand et nous avons eu des retours très positifs, aussi bien sur l outil que sur le contenu de scènes produit. Nous avons même pu échanger sur les problématiques de rendre accessible aux game designers la conception d IA! C était très enrichissant. Nous avons d autres projets en lien avec l IA comme IMOSHION, qui avait lui aussi été présenté à Futur en Seine en C est un projet européen (FP7) qui avait pour objectif de proposer des solutions pour sensibiliser et former aux consignes de sécurité dans les entreprises du secteur industriel en cas d évacuation suite à des départs de feu, des fuites de produits toxiques (projet terminé en avril 2014). Nous avons développé une simulation utilisant une approche à base d agents qui vise à compléter les exercices d évacuation en condition réelle. L objectif était d y intégrer des personnages non-joueurs aux comportements autonomes suivant certains types de comportements : bons ou mauvais comportements des employés, des visiteurs et des serre-files et de rendre accessibles ces problématiques dans le cadre de formations. L idée était aussi de sensibiliser, dans des contextes différents, en créant des situations dangereuses A la fin du jeu, nous proposons, avec un expert, un retour complet pour permettre de mesurer l impact de comportements sur une situation donnée. Ce projet est un bon exemple de l utilité de l IA sur personnages non-joueurs et des comportements adaptatifs. Nous présentons régulièrement ce prototype lors de conférences et d événements spécialisés, ce qui fait émerger d autres cas d utilisation possibles : évacuation de bâtiments et de bateaux, plateformes pétrolières Travaux présentés à PFIA C.C : PFIA est une plateforme organisée par l association française d intelligence artificielle (AFIA). L idée est de réunir plusieurs conférences et séminaires sur une même semaine pour rassembler la communauté scientifique française sur des problématiques d intelligence artificielle. Nous intervenions sur trois conférences et ateliers : les rencontres des jeunes chercheurs (RJCIA) où notre doctorante en CIFRE avec l UTC y a présenté ses travaux sur la modélisation des comportements stratégiques dans les Jeux vidéo (type RTS ou 4X) ; Applications d intelligence artificielle (APIA) où nous avons présenté nos travaux sur OCTAVIA ; Atelier IA&Jeux Vidéo où nous avons présenté nos activités sur l IA dans le domaine des jeux et participé à une table ronde sur l organisation d une compétition d IA. L objectif de cette future compétition serait de regrouper les scientifiques autour de problématiques et de challenges d IA proposés par des industriels et de créer une communauté française sur le domaine de l IA. La compétition s appliquerait sur un jeu vidéo, comme il en existe actuellement à l international. Pendant cette semaine, des interventions ont été marquantes comme celle de Rodney Brooks qui a présenté des problématiques d intelligence artificielle en robotique. Lors de l atelier IA&Jeux, nous avons été interpellés par des interventions ayant trait à la conception d IA de support et d IA antagonistes (adversaires) dans les jeux de stratégies. Elles mettaient en avant cette idée que beaucoup d IA de jeux sont conçues dans le but de «gagner». Or le problème n est pas de «gagner», mais de proposer des IA qui soient «fun à jouer» et surtout malignes! Quand un joueur veut se battre contre le jeu et non contre des adversaires humains, en multijoueur par exemple, ce n est pas toujours évident de s opposer à une IA qui soit intéressante à jouer, c est un vrai challenge pour les studios de jeu actuellement. Ce qui va dans le sens des travaux de notre doctorante, qui 30

5 Les mises en application de l IA visent à simplifier la modélisation des stratégies pour créer des intelligences artificielles malignes et intéressantes à jouer. Dans le domaine de l armement, on souhaite des intelligences artificielles crédibles et réalistes, mais dans le jeu vidéo, c est une toute autre histoire, il faut en plus qu elles soient agréables à jouer! Quelles applications? Y.P : Aujourd hui, on fait de l entrainement, de la formation mais aussi de l analyse de procédure et d équipement. Par exemple, nous avons un cas avec un projet de recherche (CASAVA), où nous intégrons dans notre simulation SWORD les résultats de recherche de nos partenaires pour évaluer les mesures d évacuation lors d une éruption volcanique en Guadeloupe et son impact sur la population et les forces de sécurité. Nous avons modélisé toutes les procédures officielles mises en place, lancé la simulation, et nous sommes rendu compte que le véhicule en charge de la coordination de toute l évacuation était pris d office dans le nuage de cendre et donc que la procédure était caduque Cela nous sert à voir les gros défauts sur les procédures et doctrines! Et de faire des variations de ces doctrines. Une des applications vers laquelle nous souhaitons tendre à l avenir est l aide à la décision en temps réel. Ou reproduire la situation telle qu elle est sur le terrain pendant une opération. Et que l on peut jouer en accéléré pour voir si les décisions vont être optimales sur le terrain. Nous voulons simplifier l utilisation, la mise en place. Plus on sera en mesure de simplifier, plus la mise en place en temps réel sera efficace. Dernières actualités du groupe C.C : Nous venons de créer une filiale, craft ai, focalisée sur le cœur de métier historique de MASA qu est l intelligence artificielle. Notre idée est d amener nos technologies d intelligence artificielle dans d autres marchés que le militaire, la sécurité civile et la simulation. Nous proposons donc un moteur d intelligence artificielle et une API qui vont permettre «d automatiser intelligemment» des objets connectés, des applications web, mobiles, des robots... Nous voulons nous recentrer sur les problématiques d algorithmes d intelligence artificielle, et comment les rendre accessibles à des développeurs pour leur permettre d améliorer leurs applications. Nous sommes partis du constat que, dans les objets connectés par exemple, on est soumis à une masse de données de plus en plus importante mais qu il n existe pas encore de solutions pour proposer des services pertinents à partir de ces données. Pour résumer, les objets sont là, les données aussi mais on en fait quoi? L idée de craft ai est de permettre aux développeurs d utiliser des mécanismes d IA pour fournir la bonne interaction utilisateur qui soit contextualisée et qui tienne compte du profil utilisateur et de ses interactions, et ceci à partir de sources de données hétérogènes collectées via différents services et objets. On imagine ainsi facilement de faire communiquer les objets entre eux pour créer des applications toujours plus intelligentes et riches! Un bon exemple en ce moment : les assistants personnels qui se veulent toujours plus proactifs et capables de vous simplifier la vie dans le quotidien gérer vos rendez-vous, vous rappeler quand vous êtes en retard à une réunion ou si les transports vont vous faire défaut Finalement, craft ai peut être vu comme un langage de programmation graphique pour de l IA permettant de concevoir de la décision, de l automatisation... Nous sommes partis de notre expertise issue de la conception d agents intelligents et nous souhaitons permettre maintenant à tout développeur qui en ressentirait le besoin d embarquer cette intelligence dans des applications, des services IoT Sans avoir le côté «black box» de certaines IA. Nous voulons que le développeur ait le contrôle de ce qui se passe et qu il soit en mesure de comprendre l automatisation de cette intelligence. Avec la création de cette filiale nous ouvrons largement le champ des possibles en nous permettant de toucher des développeurs de multiples domaines. Et bonne nouvelle la version beta de craft ai est accessible aux partenaires qui en feraient la demande à compter de cette semaine! En attendant d avoir accès à la version officielle, contactez-moi! «Craft ai peut être vu comme un langage de programmation graphique pour de l IA» En termes de perspectives, une fois la première version officielle sortie nous souhaitons travailler plus profondément sur la partie apprentissage (machine learning). Ainsi, dans un avenir proche nous pourrons proposer une version de craft ai qui fournit aux développeurs les moyens de créer des applications ou objets qui apprennent de l utilisateur et de l usage qu il fait du service qui lui est proposé. Actuellement, il est déjà possible avec craft ai de stocker dans une base de connaissance l historique d utilisation d une application et de prendre des décisions en fonction de cet historique. Cela permet de proposer des applications personnalisées à l utilisateur, mais nous pensons pouvoir aller encore plus loin en intégrant des notions et algorithmes d apprentissage. La problématique de ces technologies est que ce sont souvent des boites noires, donc on doit travailler au couplage d un bon algorithme d apprentissage avec une technologie qui se veut «white box». C est un chantier important pour nous, ainsi que le fait de faciliter l utilisation des outils par ce que l on appelle le «power user», une personne qui sans être spécialiste est curieuse des apports de l intelligence artificielle pour la customisation d un produit ou d un objet C est une demande forte en particulier dans le domaine de la maison connectée pour scénariser et automatiser l intelligence de la maison et permettre de la customiser à l infini. 31

6 Equipe éditoriale : Directeur de la publication: Patrick Cocquet Responsable éditoriale: Johanna Castel Avec la participation de : Equipe Stratégie et Communautés Françoise Colaïtis, Johanna Castel, Stéphane Delouche, Karim El Bouazizi, Cyril Labordrie, Romain Melet, Elisabeth Racine, Muriel Brunet, Servane Danzin, Antoine Granjon, Lola Kahn Equipe R&D : Philippe Roy, Christelle Ayache, Aylin de Villechenous, Camille Coste Plus d informations : Cap Digital Paris Region 14, rue Alexandre Parodi Paris Facebook: capdigitalparisregion Document #

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1 www.inmediats.fr 2 VERS DES AGORAS DE L innovation Partie 1 VERS DES AGORAS DE L innovation Inmédiats est un projet imaginé et construit par six centres de culture scientifique, technique et industrielle

Plus en détail

#Educalab. Présentation Educalab

#Educalab. Présentation Educalab #Educalab Présentation Educalab Cap Digital, en bref Plus de 950 membres en juin 2015 : PME et Startups ETI/GE/EPIC Investisseurs en capital Ecoles et universités R&D et innovation : Depuis 2006 : 1950

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON L analytique joue un rôle désormais primordial dans la réussite d une entreprise. Les pouvoirs qu elle délivre sont incontestables, cependant

Plus en détail

Profil du candidat et connaissances techniques à connaître/maîtriser

Profil du candidat et connaissances techniques à connaître/maîtriser Utilisation d algorithmes de deep learning pour la reconnaissance d iris. jonathan.milgram@morpho.com Dans ce cadre, l'unité de recherche et technologie a pour but de maintenir le leadership Au sein de

Plus en détail

De la captation de données à la Datavisualisation

De la captation de données à la Datavisualisation De la captation de données à la Datavisualisation [Synopsis de l événement] Objets connectés : générateurs de données à visualiser! «En fait de calculs et de proportion, le plus sûr moyen de frapper l

Plus en détail

Sommaire de la présentation

Sommaire de la présentation Le Serious Game Sommaire de la présentation! Définition du Serious Game! Gamification?! Les mécaniques de jeu dans un projet professionnel! Exemples concrets! Formation continue! Simulation 3D pour la

Plus en détail

La stratégie Digital Learning du Crédit Agricole

La stratégie Digital Learning du Crédit Agricole La stratégie Digital Learning du Crédit Agricole Quand l Université d entreprise d un grand groupe bancaire fait évoluer ses pratiques de formation dans un univers professionnel en pleine mutation. Pascal

Plus en détail

Projets et réalisations

Projets et réalisations 1 Maël Gonzalez contact@mael-gonzalez.com Projets et réalisations 1 2 Little Heroes - [en cours de développement] Type : Jeu mobile multijoueur + application de réalité augmentée Little Heroes est un divertissement

Plus en détail

Séminaire DIXIT - Les nouvelles frontières de la «data intelligence» : content analytics, machine-learning, prédictif

Séminaire DIXIT - Les nouvelles frontières de la «data intelligence» : content analytics, machine-learning, prédictif Séminaire DIXIT - Les nouvelles frontières de la «data intelligence» : content analytics, machine-learning, prédictif 13 avril 2015 LES INNOVATIONS DANS LA SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE Expérience informationnelle

Plus en détail

Traitement de l image

Traitement de l image Traitement de l image Vidéosurveillance + + Détection et reconnaissance d objets + + Suivi d objets et de personnes + + Analyse automatique de scènes Multimédia + + Classification interactive de données

Plus en détail

ESI Group fait l acquisition de CIVITEC

ESI Group fait l acquisition de CIVITEC Communiqué de presse financier Paris, le 27 mars 2015 ESI Group fait l acquisition de CIVITEC Une technologie révolutionnaire permettant la simulation virtuelle des systèmes avancés d aide à la conduite

Plus en détail

Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée

Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée Description Problématique Infrastructure Ressources Logiciel Maintenance Conclusion Avantages d une migration vers une solution EDI externalisée

Plus en détail

Introduction à l Intelligence Artificielle

Introduction à l Intelligence Artificielle Introduction à l Intelligence Artificielle p. 1/41 Introduction à l Intelligence Artificielle Cyril Terrioux Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes LSIS - UMR CNRS 6168 Introduction

Plus en détail

Muriel Brunet, directrice d Educalab

Muriel Brunet, directrice d Educalab Muriel Brunet, directrice d Educalab Les partenaires de l événement : #Educalab www.magency.fr/educalab Wifi : Hélène Lesourd, Chargée des relations institutionnelles L Etudiant - EducPros Dispositif de

Plus en détail

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Présentation de la solution SAP SAP Education SAP Workforce Performance Builder Objectifs Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Développement des compétences

Plus en détail

Créateur d innovation 3D

Créateur d innovation 3D Créateur d innovation 3D www.virdys.com Sommaire sommaire Qui sommes nous? Constats Marché Solutions Virdys Présentation de Virtual Inside 3D Questions/réponses Qui sommes-nous? Qui sommes-nous? Editeur

Plus en détail

Coll l o l qu q e u e T I T C I Sant n é é 2 0 2 1 0 1 1 1 8 février 2011

Coll l o l qu q e u e T I T C I Sant n é é 2 0 2 1 0 1 1 1 8 février 2011 Colloque TIC Santé 2011 8 février 2011 Sim ADVF un simulateur pour la formation à la prévention des risques et l intervention en situations d urgence lors de la garde des enfants à leur domicile -Georges

Plus en détail

MesInfos Santé. Une relation rééquilibrée avec sa santé, grâce au pouvoir des données DOSSIER DE PARTENARIAT - MARS 2015 *****

MesInfos Santé. Une relation rééquilibrée avec sa santé, grâce au pouvoir des données DOSSIER DE PARTENARIAT - MARS 2015 ***** MesInfos Santé Une relation rééquilibrée avec sa santé, grâce au pouvoir des données DOSSIER DE PARTENARIAT - MARS 2015 ***** Le projet MesInfos explore depuis 2012 ce qu'il se passerait si, demain, les

Plus en détail

Jade. Projet Intelligence Artificielle «Devine à quoi je pense»

Jade. Projet Intelligence Artificielle «Devine à quoi je pense» Jade Projet Intelligence Artificielle «Devine à quoi je pense» Réalisé par Djénéba Djikiné, Alexandre Bernard et Julien Lafont EPSI CSII2-2011 TABLE DES MATIÈRES 1. Analyse du besoin a. Cahier des charges

Plus en détail

LÉO, assistant logiciel pour une scénarisation pédagogique dirigée par les compétences

LÉO, assistant logiciel pour une scénarisation pédagogique dirigée par les compétences LÉO, assistant logiciel pour une scénarisation pédagogique dirigée par les compétences Julien Contamines Julien.contamines@licef.ca 17 novembre 2009 Université Laval, Québec Contexte PRIOWS (2009-2011,

Plus en détail

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Eléments de contexte Un coût significatif, une évolution des typologies Selon l ALFA (sur la base

Plus en détail

LES TRAJECTOIRES DIGITALES

LES TRAJECTOIRES DIGITALES LES TRAJECTOIRES DIGITALES DE @CROISSANCEPLUS TRAJECTOIRE #3 STRATEGIE DE SERVICES ET OBJETS CONNECTÉS CE QUI A CHANGÉ : Les objets connectés et intelligents sont l industrie de demain, et un levier de

Plus en détail

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT LES THEMATIQUES, LES PISTES DE COOPERATION AVEC LES STARTUPS ILS ONT PITCHES POUR VOUS Alain Jourdan, Directeur général adjoint de CREDIT AGRICOLE Technologies, Pascal Rioual, Délégué Innovation Groupe,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT Suite à un appel d offre qui s est déroulé en mai dernier, Necotrans a fait appel à Dagobert pour développer sa nouvelle

Plus en détail

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013 Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 01. 02. Le numérique, au cœur de l innovation Présentation de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 03.Le premier bilan à J + 18 mois

Plus en détail

Êtes-vous prêt à devenir un assureur connecté? Quand l'internet des objets (IoT) change les règles du jeu de l assurance

Êtes-vous prêt à devenir un assureur connecté? Quand l'internet des objets (IoT) change les règles du jeu de l assurance Êtes-vous prêt à devenir un assureur connecté? Quand l'internet des objets (IoT) change les règles du jeu de l assurance * Les objets connectés révolutionnent notre mode de vie et deviennent le moteur

Plus en détail

Valeur d usage de la data : «Ouvrir le champ des possibles»

Valeur d usage de la data : «Ouvrir le champ des possibles» PROGRAMME DATA INTELLIGENCE FORUM 2016 Valeur d usage de la data : «Ouvrir le champ des possibles» Axe 1. Data strategy, alignement organisationnel et conduite du changement Au-delà de la connaissance

Plus en détail

PARCOURS THEMATIQUE REALITE VIRTUELLE - 3D - NEXT TV

PARCOURS THEMATIQUE REALITE VIRTUELLE - 3D - NEXT TV Chargez et consultez ce document sur votre SmartPhone pendant votre visite PARCOURS THEMATIQUE REALITE VIRTUELLE - 3D - NEXT TV Réalité virtuelle? Un terme qui a pu effrayer il y a quelques années, car

Plus en détail

Dossier Spécial DE NOUVELLES PERSPECTIVES POUR UNE BUSINESS INTELLIGENCE AGILE

Dossier Spécial DE NOUVELLES PERSPECTIVES POUR UNE BUSINESS INTELLIGENCE AGILE Dossier Spécial DE NOUVELLES PERSPECTIVES POUR UNE BUSINESS INTELLIGENCE AGILE L es utilisateurs du décisionnel réclament plus de souplesse. Les approches mixtes, classiques et liées aux Big Data, répondent

Plus en détail

Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO

Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO Connectez toutes vos applications Pilotez vos processus métiers POUR UNE CIRCULATION COHERENTE,CONTINUE ET COLLABORATIVE

Plus en détail

Master Sciences et technologies Mention MI : Management de l Innovation

Master Sciences et technologies Mention MI : Management de l Innovation Master Sciences et technologies Mention MI : Management de l Innovation M2 Spécialité Ingénierie et Management de la Formation (IMFL ) Présentation des UE UE de spécialité UE1 «Management des connaissances

Plus en détail

Stages 2015-2016 ISOFT : 25 ANS DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE DECISIONNELLE ET. Contact : Mme Lapedra, stage@isoft.fr ANALYSE DE DONNEES

Stages 2015-2016 ISOFT : 25 ANS DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE DECISIONNELLE ET. Contact : Mme Lapedra, stage@isoft.fr ANALYSE DE DONNEES Stages 2015-2016 Contact : Mme Lapedra, stage@isoft.fr ISOFT : 25 ANS DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE DECISIONNELLE ET ANALYSE DE DONNEES ISoft est un concepteur-éditeur de logiciels spécialisé dans la recherche

Plus en détail

Mise au point de méthodes m l utilisabilité,, et le Gameplay des jeux vidéo

Mise au point de méthodes m l utilisabilité,, et le Gameplay des jeux vidéo Mise au point de méthodes m pour l apprenabilité, l utilisabilité,, et le Gameplay des jeux vidéo Charles Tijus LUTIN,, UMS CNRS 2109 Journée e du Département D DAPA - LIP6 - Un laboratoire CNRS, UMS 2809

Plus en détail

CHAPITRE II: INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

CHAPITRE II: INTELLIGENCE ARTIFICIELLE 1 CHAPITRE II: INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Dekhicilatifa@gmail.com Plan 2 IA et ses applications Réalité virtuelle IA 3 plan 4 1. Def. 2. Applications. 3. IA faible et forte 4. Fiction 5. Méthodes et approches

Plus en détail

Personnalisation et recommandation * ENEIDE

Personnalisation et recommandation * ENEIDE Sylvain Garnier InfoStance Reponsable R&D Coordinateur ENEIDE Personnalisation et recommandation * ENEIDE Journée Données et Apprentissage Artificiel (DAPA) du 26 Mars 2009 1 Rapide description des ENT

Plus en détail

Spécialité IAD. Master de Sciences et technologie de l UPMC. Mention informatique. Partenaires : ENST, ENSTA. Responsables : T. Artières, C.

Spécialité IAD. Master de Sciences et technologie de l UPMC. Mention informatique. Partenaires : ENST, ENSTA. Responsables : T. Artières, C. Master de Sciences et technologie de l UPMC Mention informatique Spécialité IAD Partenaires : ENST, ENSTA Responsables : T. Artières, C. Gonzales Secrétariat : N. Nardy LES THÉMATIQUES ABORDÉES Les thématiques

Plus en détail

Mathieu Vasselle Automne 2005 Nicolas Gadenne. AV02 Réalisation Multimédia (Jeu Vidéo) ETUDE TECHNIQUE

Mathieu Vasselle Automne 2005 Nicolas Gadenne. AV02 Réalisation Multimédia (Jeu Vidéo) ETUDE TECHNIQUE Mathieu Vasselle Automne 2005 Nicolas Gadenne AV02 Réalisation Multimédia (Jeu Vidéo) ETUDE TECHNIQUE RC CAR ADVANCE Après la création d une version bêta 2.0 de RC Car Advance, nous entreprenons de faire

Plus en détail

Fête de la Science Saint-Etienne 13 octobre 2011. Les enjeux du design sensoriel

Fête de la Science Saint-Etienne 13 octobre 2011. Les enjeux du design sensoriel Fête de la Science Saint-Etienne 13 octobre 2011 Les enjeux du design sensoriel Comment et pourquoi intégrer la qualité perçue dans la conception des produits? Claude CHERON Présidente de VALESENS Association

Plus en détail

Centre Industriel de Réalité Virtuelle, plateforme de l IRT Jules Verne Une PRI dédiée aux technologies 3D interactives

Centre Industriel de Réalité Virtuelle, plateforme de l IRT Jules Verne Une PRI dédiée aux technologies 3D interactives Centre Industriel de Réalité Virtuelle, plateforme de l IRT Jules Verne Une PRI dédiée aux technologies 3D interactives Dossier de presse Montoir-de-Bretagne 7 novembre 2013 Sommaire : - Communiqué de

Plus en détail

PROPOSITION RC CAR ADVANCE

PROPOSITION RC CAR ADVANCE Mathieu Vasselle Automne 2005 Nicolas Gadenne AV02 Réalisation Multimédia (Jeu Vidéo) PROPOSITION RC CAR ADVANCE Préambule Ce jeu est conçu dans le cadre de l UV AV02, sous la direction de Bruno Bachimont

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

Cinapse Pierre Foulon Directeur GENIOUS Interactive

Cinapse Pierre Foulon Directeur GENIOUS Interactive Cliquez pour modifier le style du titre Cinapse Pierre Foulon Directeur GENIOUS Interactive Cap Digital Le pôle des contenus et services numériques Projet CiNAPSe Appel FUI 14 Un constat : Présentation

Plus en détail

Atelier R&D France et Europe : Comment financer sa R&D?

Atelier R&D France et Europe : Comment financer sa R&D? Atelier R&D France et Europe : Comment financer sa R&D? 1. Accompagnement Cap Digital 2. Principaux guichets de financement - Île-de-France - National - Europe L accompagnement R&D Sensibilisation Réunions

Plus en détail

- CAHIER DES CHARGES -

- CAHIER DES CHARGES - - CAHIER DES CHARGES - by B-HunTer AMAR Jordan VONGSOUVANH Alain YOU Gérard EPITA INFOSUP - PROMO 2008 1 TABLE DES MATIÈRES 2 Table des matières 1 Introduction 3 2 Origine et nature du projet 4 2.1 Scénario..............................

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Accélérateur de croissance DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Contact presse : Johann Fourmond Tél. : 02 99 65 05 47 - Port. : 06 07 89 09 44 j.fourmond@releasepresse.com Sommaire Communiqué de presse p 3-4

Plus en détail

Intelligence Artificielle. Dorra BEN AYED

Intelligence Artificielle. Dorra BEN AYED Intelligence Artificielle Dorra BEN AYED Chapitre 1 Introduction et Présentation Générale Sommaire Introduction Historique Définitions de l IAl Domaines d applicationd Les approches de l IA cognitive,

Plus en détail

Enfin une application pour que vos enfants découvrent la lecture en jouant avec les mots qu ils aiment. Simplement et naturellement.

Enfin une application pour que vos enfants découvrent la lecture en jouant avec les mots qu ils aiment. Simplement et naturellement. Enfin une application pour que vos enfants découvrent la lecture en jouant avec les mots qu ils aiment. Simplement et naturellement. Le Bonheur de lire dès trois ans : les fondements de la lecture en maternelle,

Plus en détail

Développement de modules d un jeu vidéo

Développement de modules d un jeu vidéo Développement de modules d un jeu vidéo ST50 Projet de fin d études Nicolas Monneret Département informatique Filière I2RV Suiveur en entreprise : Sylvain Béen Suiveur UTBM : Cyril Meurie I. L entreprise

Plus en détail

Villa Cavrois 3D, application de visite sur tablette tactile mobile

Villa Cavrois 3D, application de visite sur tablette tactile mobile Dossier de presse du 12 juin 2015 Villa Cavrois 3D, application de visite sur tablette tactile mobile Une coproduction CMN-AGP Conçue par Robert Mallet-Stevens, terminée en 1932, la villa Cavrois est considérée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

GUIDE UTILISATEURS CONCREE: OVERVIEW

GUIDE UTILISATEURS CONCREE: OVERVIEW 1 Guide utilisateur GUIDE UTILISATEURS : OVERVIEW est une infrastructure conçue par des entrepreneurs, pour les entrepreneurs. C est une plateforme de mise en relation et de collaboration virtuelle au

Plus en détail

Publié par: Université Paris 8. 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis. www.idefi-creatic.net

Publié par: Université Paris 8. 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis. www.idefi-creatic.net Publié par: Université Paris 8 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis www.idefi-creatic.net IDEFI CREATIC -Septembre 2015 LE MOT DE LA DIRECTRICE GHISLAINE AZEMARD, professeure des universités Cette année,

Plus en détail

CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D

CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D INGÉNIEUR EN CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D - PAR LA VOIE DE L APPRENTISSAGE - INFORMATIQUE & RÉALITÉ VIRTUELLE MAQUETTE NUMÉRIQUE INGÉNIERIE CONCOURANTE SIMULATION Édition du 20/01/10 Le profil du candidat en

Plus en détail

Développement J2EE. avec Eclipse. et WSAD. Karim Djaafar. Olivier Salvatori. avec la contribution de. Groupe Eyrolles, 2003, ISBN 2-212-11285-8

Développement J2EE. avec Eclipse. et WSAD. Karim Djaafar. Olivier Salvatori. avec la contribution de. Groupe Eyrolles, 2003, ISBN 2-212-11285-8 Développement J2EE avec Eclipse et WSAD Karim Djaafar avec la contribution de Olivier Salvatori Groupe Eyrolles, 2003, ISBN 2-212-11285-8 Avant-propos Depuis la sortie de la plate-forme J2EE (Java 2 Entreprise

Plus en détail

Synthèse et conclusion des débats

Synthèse et conclusion des débats «L ambition de la pensée simple était de contrôler et maîtriser le réel. Il s agit de s exercer à une pensée capable de traiter avec le réel, de dialoguer avec lui, de négocier avec lui.» Edgar MORIN Synthèse

Plus en détail

Adaptation et Interopérabilité des hypermédias éducatifs

Adaptation et Interopérabilité des hypermédias éducatifs Adaptation et Interopérabilité des hypermédias éducatifs «Cas de netuniversité : Une plate-forme basée sur IMS-LD, pour la conception de cours en ligne» Amir BENMIMOUN Philippe TRIGANO Ecole d été APREV

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

le guide des chemins

le guide des chemins le guide des chemins quittez le troupeau le guide des chemins, une application dédiée à l itinérance automobile qui relie les touristes à leurs centres d intérêt sur des parcours originaux Christophe HERBRETEAU

Plus en détail

HPC-Desk. HPC et SaaS scientifique : l évolution. nécessaire des outils SaaS. Jérémie Bellec Structure Computation

HPC-Desk. HPC et SaaS scientifique : l évolution. nécessaire des outils SaaS. Jérémie Bellec Structure Computation HPC-Desk HPC et SaaS scientifique : l évolution nécessaire des outils SaaS. Jérémie Bellec Structure Computation Structure Computation Plate-forme is-sim (www.is-sim.com) 2 Structure Computation Missions

Plus en détail

INFORMATION CONNECTED

INFORMATION CONNECTED INFORMATION CONNECTED Solutions Métiers Primavera pour l Industrie des Services Publics Gestion de Portefeuilles de Projets Garantir l Excellence Opérationnelle grâce à la Fiabilité des Solutions de Gestion

Plus en détail

FLOTTILLE NUMÉRIQUE L HERMIONE

FLOTTILLE NUMÉRIQUE L HERMIONE FLOTTILLE NUMÉRIQUE L HERMIONE dossier de presse Flottille Numérique : dossier de presse 1 de 12 INDEX Flottille Numérique : dossier de presse Section 1 (p. 3) L appel à projet régional Section 2 (p. 4)

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ETUDIANT 2015-2016

GUIDE PRATIQUE DE L ETUDIANT 2015-2016 A T R I QUE P E D I DE U G L ETUDIANT 2015-2016 LE MOT DE LA DIRECTRICE GHISLAINE AZEMARD, PROFESSEURE des universites L IDEFI-CréaTIC est un programme d excellence qui vise à définir un nouveau modèle

Plus en détail

Comment enfin gagner de l argent avec son SAV? Laurent Mellah, Cepheus Group Alain Bellange, Keonys

Comment enfin gagner de l argent avec son SAV? Laurent Mellah, Cepheus Group Alain Bellange, Keonys Comment enfin gagner de l argent avec son SAV? Laurent Mellah, Cepheus Group Alain Bellange, Keonys Sommaire Keonys, votre partenaire PLM Le S.A.V avec Cepheus Group Conclusion Q & A 2 Conseil & intégration

Plus en détail

the assets dossier de presse La première place de marché internationale des actifs d entreprise

the assets dossier de presse La première place de marché internationale des actifs d entreprise the assets dossier de presse La première place de marché internationale des actifs d entreprise pour les entreprises souhaitant monétiser leurs actifs A chaque étape de son cycle de vie, toute entreprise

Plus en détail

Stella-Jones pilier du secteur grâce à IBM Business Analytics

Stella-Jones pilier du secteur grâce à IBM Business Analytics Stella-Jones pilier du secteur grâce à IBM Accélération et précision des rapports, budgets et prévisions au service d une entreprise en plein essor En bref Les besoins À la suite de plusieurs acquisitions

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS «Groupe Adecco France» Crédits photographiques : Adecco Groupe France

ÉTUDE DE CAS «Groupe Adecco France» Crédits photographiques : Adecco Groupe France ÉTUDE DE CAS «Groupe Adecco France» Crédits photographiques : Adecco Groupe France PRÉSENTATION Le Groupe Adecco France couvre aujourd hui tous les champs de l emploi et fonde sa gamme d expertise et de

Plus en détail

#BigData Dossier de presse Mai 2014

#BigData Dossier de presse Mai 2014 #BigData Dossier de presse Mai 2014 La valeur du Big Data pour l entreprise Comment permettre l avènement d une culture de la donnée pour tous? Dans un monde porté par la mobilité et le Cloud, non seulement

Plus en détail

DigiTalents, le club RH Motivation et management La valorisation des individus dans le collectif. 5 juillet 2011

DigiTalents, le club RH Motivation et management La valorisation des individus dans le collectif. 5 juillet 2011 DigiTalents, le club RH Motivation et management La valorisation des individus dans le collectif 5 juillet 2011 Sommaire Comment reconnaître et valoriser les compétences des individus au sein d un collectif?

Plus en détail

Les clients puissance cube

Les clients puissance cube LETTRE CONVERGENCE Les clients puissance cube L intelligence artificielle au service du marketing des services N 28 To get there. Together. A PROPOS DE BEARINGPOINT BearingPoint est un cabinet de conseil

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE ET ÉCRANS LARGES Le paradoxe!

e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE ET ÉCRANS LARGES Le paradoxe! e-commerce+ Magazine d'information d'octave n 15 - Septembre 2015 fashion.com fashion.com Les TENDANCES MOBILES MOBILES du e-commerce du e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE

Plus en détail

Notre vision. 6 clés d un programme de professionnalisation efficace & réussi. La formation sur mesure : un levier de la performance de l entreprise

Notre vision. 6 clés d un programme de professionnalisation efficace & réussi. La formation sur mesure : un levier de la performance de l entreprise objectif professionnalisation # La formation sur mesure : un levier de la performance de l entreprise Notre vision Les besoins en formation au sein des entreprises sont croissants et pleinement justifiés.

Plus en détail

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation 15 ans d expertise auprès des chaînes hôtelières Une équipe multidisciplinaire Des références reconnues dans le secteur hôtelier De nombreuses récompenses

Plus en détail

MIGRATION UN PROJET À PLUSIEURS DIMENSIONS QUI S ÉCHELONNE DE 2002 À 2006

MIGRATION UN PROJET À PLUSIEURS DIMENSIONS QUI S ÉCHELONNE DE 2002 À 2006 MIGRATION Atlantica, GIE informatique du Crédit Agricole, a réalisé avec succès une importante migration de ses applications en utilisant une approche industrielle et les outils de Sodifrance. Projet réussi

Plus en détail

Vision prospective et obstacles à surmonter pour les assureurs

Vision prospective et obstacles à surmonter pour les assureurs smart solutions for smart leaders Le «Big Data» assurément Rédigé par Pascal STERN Architecte d Entreprise Vision prospective et obstacles à surmonter pour les assureurs Un avis rendu par la cour de justice

Plus en détail

Laboratoire d Ingénierie Informatique

Laboratoire d Ingénierie Informatique Laboratoire d Ingénierie Informatique CERV Centre Européen de Réalité Virtuelle Frédéric Julliard Plan Laboratoire d Ingénierie Informatique Qui sommes-nous? Que faisons-nous? LI2 Réalité Virtuelle Intégrer

Plus en détail

Introduction au TALN et à l ingénierie linguistique. Isabelle Tellier ILPGA

Introduction au TALN et à l ingénierie linguistique. Isabelle Tellier ILPGA Introduction au TALN et à l ingénierie linguistique Isabelle Tellier ILPGA Plan de l exposé 1. Quelques notions de sciences du langage 2. Applications et enjeux du TAL/ingénierie linguistique 3. Les deux

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ

Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ D é v e l o p p e m e n t P o u r beaucoup d entreprises, il n est pas possible de faire tourner toutes leurs

Plus en détail

L usine à projets d innovation

L usine à projets d innovation VIAMECA en phase II L usine à projets d innovation Le SERVICE DURABLE INGENIERIE DES SURFACES Animation : Aubert&Duval PROCEDES AVANCES DE FABRICATION Animation : ENISE SYSTEMES INTELLIGENTS ET ROBOTIQUES

Plus en détail

Réussir le choix de son SIRH

Réussir le choix de son SIRH Réussir le choix de son SIRH Pascale Perez - 17/09/2013 1 L évolution du SI RH 1960 à 1970 : le progiciel de paie. Le système d information RH apparaît dans les années soixante avec la construction des

Plus en détail

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse FRONTeO Plateforme digitale pour les banques Dossier de presse 2015 Sommaire Page 3 Editorial «La banque se digitalise, l informatique évolue, MAINSYS anticipe...» Page 4 Une gamme complète de solutions

Plus en détail

La philosophie Ludi. recréer cet esprit chaleureux et amical afin de faire passer des bons moments à ses internautes autour d une même passion.

La philosophie Ludi. recréer cet esprit chaleureux et amical afin de faire passer des bons moments à ses internautes autour d une même passion. Sommaire 3 Historique 4 L identité Ludi Le jeu de la Belote est apparu en France dans les années 1920 et a connu un grand succès. Longtemps considérée comme le «jeu de cartes du peuple», la belote a conquis

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

Solution de stress test Moody s Analytics

Solution de stress test Moody s Analytics Solution de stress test Moody s Analytics Solution de stress test Moody s Analytics Moody s Analytics propose aux établissements financiers une couverture exhaustive de l intégralité du processus de stress

Plus en détail

L Architecture d Entreprise au service de la Transformation. Ludovic Relandeau VP, Managing Director MEGA

L Architecture d Entreprise au service de la Transformation. Ludovic Relandeau VP, Managing Director MEGA L Architecture d Entreprise au service de la Transformation Ludovic Relandeau VP, Managing Director MEGA Introduction Nuage, Social Media, Mobiles Apps, changent notre monde 2 Introduction Quelque soit

Plus en détail

Transformation cœur de métier de Pôle emploi Programme Offre de Service Digitale

Transformation cœur de métier de Pôle emploi Programme Offre de Service Digitale Transformation cœur de métier de Pôle emploi Programme Offre de Service Digitale CCE du 12 février 2015 La révolution numérique bouleverse les usages sur le marché du travail Principaux constats Chiffres-clé

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

L-ebore SAS. choisissez des solutions à portée de main... La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques,

L-ebore SAS. choisissez des solutions à portée de main... La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques, L-ebore SAS 2013 La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques, choisissez des solutions à portée de main... Qui sommes-nous? Spécialisée dans le domaine de

Plus en détail

CAP DIGITAL en chiffres

CAP DIGITAL en chiffres www.capdigital.com CAP DIGITAL en chiffres R&D ET INNOVATION Depuis 2006 : 2100 projets de R&D reçus dont 1000 labellisés et 600 financés 1,2 milliards d euros d investissements FINANCEMENTS PRIVES Depuis

Plus en détail

CERTIFICAT DE CRÉATION EN 3D AVANCÉ. Objectifs et plan de formation

CERTIFICAT DE CRÉATION EN 3D AVANCÉ. Objectifs et plan de formation CERTIFICAT DE CRÉATION EN 3D AVANCÉ et plan de formation RESPONSABLE André Blanchard, directeur du Module en multimédia SCOLARITÉ 30 crédits, premier cycle OBJECTIFS Ce programme offre une formation intensive

Plus en détail

SIMBIO. collaboratifs pour réussir le grenelle dans le bâtiment

SIMBIO. collaboratifs pour réussir le grenelle dans le bâtiment SIMBIO vers des outils logiciels vers des outils logiciels collaboratifs pour réussir le grenelle dans le bâtiment Un travail de définition collectif d une feuille de route sur les besoins de recherche

Plus en détail

Gestion Gamme Catalogue Articles. Une offre 100 % intégrée à sage 100 100 % Tunisienne

Gestion Gamme Catalogue Articles. Une offre 100 % intégrée à sage 100 100 % Tunisienne Gestion Gamme Catalogue Articles Une offre 100 % intégrée à sage 100 100 % Tunisienne La solution de création des articles cataloguée dédiée aux petites et moyennes entreprises La gestion de gamme catalogue

Plus en détail

jeux Développer des en HTML 5 & JavaScript Samuel Ronce Multijoueur temps-réel avec Node.js et intégration dans Facebook

jeux Développer des en HTML 5 & JavaScript Samuel Ronce Multijoueur temps-réel avec Node.js et intégration dans Facebook Développer des jeux en HTML 5 & JavaScript Multijoueur temps-réel avec Node.js et intégration dans Facebook Samuel Ronce Groupe Eyrolles, 2013, ISBN: 978-2-212-13531-2 Avant-propos Pourquoi concevoir un

Plus en détail

FORMATIONS Valorisez votre savoir-faire, certifiez vos compétences

FORMATIONS Valorisez votre savoir-faire, certifiez vos compétences FORMATIONS Valorisez votre savoir-faire, certifiez vos compétences 2016 Lean Management Lean Six Sigma Optimisation des procédés www.xl-suisse.ch 02 POURQUOI VOUS? Parce que vous devez rester dans la course

Plus en détail

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Comité de Groupe 27 février 2015 SOMMAIRE Contexte Enjeux du Big Data pour Safran Projet Safran Analytics Calendrier prévisionnel 1 / CONFIDENTIEL / 27-02-2015 /

Plus en détail

Ko Learning Engine KLE. KLE Visio, KLE 3D. Outil de création d e-learning, serious game et video-learning

Ko Learning Engine KLE. KLE Visio, KLE 3D. Outil de création d e-learning, serious game et video-learning Visio, 3D Outil de création d e-learning, serious game et video-learning L OUTIL Qu est-ce que? est un moteur développé par STRASS PRODUCTIONS et sa filiale de développement KOKOPELLI qui permet de produire

Plus en détail

Le dispositif energiebat. Retour d expérience. Approche éditoriale collaboratif

Le dispositif energiebat. Retour d expérience. Approche éditoriale collaboratif Le dispositif energiebat Retour d expérience Approche éditoriale collaboratif EnergieBat Rénovation énergétique des bâtiments existants 40000 utilisateurs inscrits Conseillers «info énergie» Professeurs

Plus en détail