LES CIGARETTES LÉGÈRES SONT-ELLES MOINS NOCIVES?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CIGARETTES LÉGÈRES SONT-ELLES MOINS NOCIVES?"

Transcription

1 LS IGATTS LÉGÈS SONT-LLS MOINS NOIVS? Journaliste : M. D. Duterte VM productions, 1999 Durée : 01 min 9 s Ainsi donc, les fumeurs qui se donnaient bonne conscience en fumant des cigarettes légères ont été bernés: légères ou normales, les cigarettes contiennent autant de nicotine. Les chiffres inscrits sur les paquets de cigarettes légères sont les résultats fournis par des «machines à fumer». Mais l homme, tout le monde le sait, n est pas une machine. Alors, quand il fume une light, donc pourvue d un filtre, il aspire plus profondément la fumée et le résultat se lit dans ses poumons. Au bout de 0 à 5 ans de consommation de cigarettes légères, il peut développer un cancer du poumon, mais pas sur les grosses bronches comme son copain qui a fumé des cigarettes normales, non, sur les petites bronches. Détecté trop tard, ce cancer d un nouveau type est par là même plus beaucoup plus grave. Alors, un conseil, arrêtez vite de fumer ou ne commencez jamais! [NDP]

2 DISIPLIN, LASS T POGAMM SVT, cycle central, partie A : Fonctionnement du corps humain et santé. Sous-partie : Fonctionnement du corps et nutrition. «Des substances nocives, plus ou moins abondantes dans l environnement, perturbent le fonctionnement de l appareil respiratoire. ertaines sont à l origine de maladies graves». OBJTIFS D L ÉMISSION Démontrer scientifiquement que les informations portées sur les paquets de cigarettes sont «mensongères». Montrer que les substances contenues dans la fumée de cigarette sont nocives et peuvent entraîner des maladies graves. Prouver que les cancers des fumeurs de cigarettes légères sont plus graves que ceux qu on observe chez les fumeurs de cigarettes normales. VOABULAI PÉQUIS Appareil respiratoire, poumons, bronches, cancer. VOABULAI À MTT N PLA igarette légère ou «light», nicotine, goudrons, rendement artificiel, machine à fumer, radio pulmonaire, régresser, détection tardive. MOTS LÉS Tabac, cigarette, fumer, fumée. PINIPALS NOTIONS La fumée de cigarette contient des substances nocives. Les chiffres concernant la quantité de goudrons et de nicotine inscrits sur les paquets de cigarettes sont obtenus à partir de machines à fumer qui n aspirent pas la fumée comme de véritables fumeurs, et par là même, sont inexacts. Les cigarettes sont dangereuses pour la santé. lles provoquent des cancers des bronches.

3 DÉOUPAG D L ÉMISSION 00min 00s: omparaison des quantités de nicotine et de goudrons contenues dans les cigarettes normales et light. 00 min 1 s : omment ces chiffres sont-ils obtenus? xplications du docteur Lagrue, tabacologue à l hôpital Henri-Mondor. es chiffres sont une supercherie. 00min 5s: Un fumeur de cigarettes légères pourvues d un filtre aspire plus de fumée que la machine à fumer qui est pourtant chargée d établir les chiffres indiqués sur les paquets. 01min 05s: Le cancer des poumons des fumeurs de cigarettes légères est plus grave que le cancer des poumons du fumeur de cigarettes normales. xplications du médecin. 01min 0s: Le mot de la fin : mieux vaut arrêter de fumer!

4 SUGGSTIONS D ATIVITÉS PÉDAGOGIQUS Faire comprendre la différence entre cigarette normale et cigarette légère. Faire un arrêt sur image à 00 min 1 s afin de faire réaliser un tableau comparatif de la composition d une cigarette normale et d une cigarette légère. ollecter des emballages de paquets de cigarettes et faire relever les quantités de goudrons et de nicotine inscrites sur chaque paquet. lasser les marques dans l ordre décroissant des quantités de goudrons et de nicotine relevées. elever toutes les mises en garde indiquées sur les paquets de cigarettes. Faire réfléchir les élèves sur la taille des caractères, la violence des phrases. Faire réaliser une enquête autour de soi sur la façon dont le «message» passe auprès des fumeurs, et sur les réactions des enfants qui savent lire et dont les parents continuent de fumer. Faire rédiger les remarques du docteur Lagrue dans un langage accessible à des enfants plus jeunes et insister sur la supercherie que représente la méthode de calcul des quantités de substances nocives présentes dans les cigarettes. Faire un arrêt sur image d une radiographie pulmonaire commentée par le docteur Lagrue. Nommer les organes visibles de l appareil respiratoire. Faire légender un dessin de l appareil respiratoire, et indiquer par de gros points rouges la position des cancers provoqués par les cigarettes normales et par de petits points rouges les cancers observés chez les fumeurs de cigarettes légères. Fiche élève elier chaque mot à sa définition : Nocive Nicotine Bronches Légère (light en anglais) Filtre xtrémité de la cigarette qui arrête les particules solides de la fumée amifications de la trachée qui conduisent l air dans les poumons Se dit d une cigarette qui contient moins de goudrons et de nicotine qu une cigarette normale Substance dangereuse contenue dans le tabac Nuisible, dangereux

5 ompléter les phrases : 1. Une cigarette normale est aussi dangereuse. Un homme aspire la fumée beaucoup plus fort quand il fume une cigarette avec filtre.. Pour les gens qui fument des cigarettes légères, le cancer se situe. Fumer provoque.. 5. Pour éviter les dangers du tabac, la seule solution est. Découvrir le mot caché et donner sa définition : Substance nuisible qui entre dans la composition du tabac.. Maladie grave pouvant se développer dans l appareil respiratoire d un fumeur.. amification de la trachée.. onduit amenant l air vers les poumons. 5. Dangereuse. onstruire trois phrases en utilisant les mots suivants : 1. Fumeur de cigarettes légères, aspire, épaisseur du filtre. ancer des petites bronches, grave, plus tardivement. Légères, normales, dangereuses. orrigé 1 N I O T I N T A B A N O H N É 5 N O I V H LIVT ÉDIGÉ PA LAUDTT TOTOA SÉÉN-NDP 00

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film...

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film... E = M6 Respirer la fumée des autres est-il dangereux? PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2 Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3 Objectifs du film... 3 Vocabulaire

Plus en détail

Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène. Contrat-élève 5 ème

Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène. Contrat-élève 5 ème Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2

Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2 Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2 Mais pourquoi tous ces gens fument ils? Pourquoi n arrêtent ils pas tout simplement de fumer? Qu est il caché dans la cigarette? Mystère! La cigarette est

Plus en détail

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes TITRE : LE TABAC... classe : 5 ème... durée : une heure la situation-problème Il est interdit aussi bien aux adultes qu'aux adolescents de fumer dans l'enceinte du collège par le décret n 1386 du 15 novembre

Plus en détail

Chapitre 2 La respiration

Chapitre 2 La respiration Chapitre 2 La respiration Prérequis : L eau de chaux se trouble en présence de CO2 La composition de l air est de 78% de diazote 20,9% de dioxygène de 0,03% de dioxyde de carbone et le reste étant des

Plus en détail

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie

Plus en détail

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire Chapitre 2 Le fonctionnement de l appareil respiratoire Rappels : * chez les animaux, les mouvements respiratoires (inspiration, expiration) permettent le renouvellement de l air ou de l eau dans les organes

Plus en détail

Arrêter de FUMER. Pourquoi et comment?

Arrêter de FUMER. Pourquoi et comment? Arrêter de FUMER Pourquoi et comment? Par Dr. Alex Barbey Illustrations par Helbé 2010 1 Les dangers du tabac Le tabac, utilisé en Amérique, fut introduit en Europe au cours du 16 ème siècle. Il était

Plus en détail

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Faiza Mehaoui Joséphine Roose Seconde 205 LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Dossier de SVT. M. Terracol Les conséquences du tabac sur les sportifs En France, le tabac fait plus de 60 000 morts

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE Bruxelles, juillet 2014 La nouvelle enquête de la concernant le comportement des fumeurs montre que la cigarette électronique n a pas connu

Plus en détail

ARRÊTER DE FUMER POUR COMPRENDRE

ARRÊTER DE FUMER POUR COMPRENDRE ARRÊTER DE FUMER POUR COMPRENDRE Sommaire Pourquoi arrêter de fumer? 4 Comment arrêter de fumer? 14 J arrête de fumer parce que je veux un enfant 20 J arrête de fumer sans grossir et sans stress 24 À qui

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Consommation de substances

Consommation de substances Consommation de substances Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : B 7.6 analyser les facteurs sociaux susceptibles d influencer le

Plus en détail

La lettre du Centre de Ressources Documentaires du CoDES 04

La lettre du Centre de Ressources Documentaires du CoDES 04 La lettre du Centre de Ressources Documentaires du CoDES 04 Dans le cadre de la Journée Mondiale sans tabac 2013 le Co.D.E.S. met à votre disposition des documents de diffusion dont vous trouverez la liste

Plus en détail

Séquence sur la respiration

Séquence sur la respiration Séquence sur la respiration - Montrer le trajet de l air Etape 1 : Prise de représentation - Formuler des idées et des hypothèses - Observer une expérience et en élaborer le compte-rendu Consigne : Par

Plus en détail

Chicha, agréable à fumer

Chicha, agréable à fumer Chicha, agréable à fumer Savoir Bon à savoir L utilisation de la chicha s est considérablement développée en France ces dernières années. Les bars à chicha fleurissent dans nos villes, et de plus en plus

Plus en détail

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012»

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Comment évoluent les opinions et comportements des jeunes face au tabac? La Fédération Française de Cardiologie étudie ces questions via une enquête

Plus en détail

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME. SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME. SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES Risque Cardiovasculaire global Certains comportements de notre vie de tous les jours augmentent notre probabilité de faire

Plus en détail

Quelle est l origine du dioxygène qui se trouve dans le sang?

Quelle est l origine du dioxygène qui se trouve dans le sang? Quelle est l origine du dioxygène qui se trouve dans le sang? Voir activité 1. L air expiré contient moins de dioxygène que l air inspiré. Notre organisme s approvisionne donc bien en dioxygène dans l

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Arrêté du 15 avril 2010 relatif aux modalités d inscription des avertissements de caractère sanitaire sur les unités de

Plus en détail

Résultats de l'enquête sur le tabac au Collège René Cassin de Guénange. Réalisé par une infirmière préparant le DIU de Tabacologie

Résultats de l'enquête sur le tabac au Collège René Cassin de Guénange. Réalisé par une infirmière préparant le DIU de Tabacologie Résultats de l'enquête sur le tabac au Collège René Cassin de Guénange Réalisé par une infirmière préparant le DIU de Tabacologie Cette enquête a été réalisée la semaine du 08/03/2010 au 12/03/2010 auprès

Plus en détail

Le tabac tue. 1 fumeur sur 2

Le tabac tue. 1 fumeur sur 2 Le tabac tue 1 fumeur sur 2 Prends ta santé à cœur, dis non au tabac! En France, le tabac tue chaque année 66 000 personnes. Si on n agit pas, d ici 2025, ce chiffre augmentera jusqu à 160 000! 17 % des

Plus en détail

J ARRÊTE. www.nicorette.be. c est décidé, Avec. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès.

J ARRÊTE. www.nicorette.be. c est décidé, Avec. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès. Avec c est décidé, J ARRÊTE. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès. nicorette contient de la nicotine et est un médicament pour adultes. Garder hors de portée des enfants. Pas d utilisation

Plus en détail

Un dépistage précoce. est-il possible ou envisageable. pour le cancer primitif du poumon?

Un dépistage précoce. est-il possible ou envisageable. pour le cancer primitif du poumon? Un dépistage précoce est-il possible ou envisageable pour le cancer primitif du poumon? Cancer primitif du poumon une fréquence majeure 40 000 nouveaux cas / an en France 2e cancer chez l'homme (après

Plus en détail

Comment notre corps se procure-t-il le dioxygène nécessaire à son fonctionnement?

Comment notre corps se procure-t-il le dioxygène nécessaire à son fonctionnement? Comment notre corps se procure-t-il le dioxygène nécessaire à son fonctionnement? Voir activité 1. En respirant, notre organisme se recharge en dioxygène. En effet, l air expiré est moins riche en dioxygène

Plus en détail

LA REDUCTION DES RISQUES LIES AU TABAGISME Mythe ou réalité? Diminution importante des ventes de cigarettes et de la prévalence du tabagisme Mais une diminution qui se ralentit en 2004 LA REDUCTION DES

Plus en détail

PARTIE I : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE

PARTIE I : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE PARTIE I : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE Chapitre II : L approvisionnement du sang en dioxygène Ce que je sais : Schéma bilan de tout ce qui a été fait jusque-là problèmes chapitres

Plus en détail

JEUNES ET TABAC Etat de la situation

JEUNES ET TABAC Etat de la situation JEUNES ET TABAC Etat de la situation Etat des lieux au 01.06.2015 1- A quel âge les jeunes commencent-ils à fumer? Différents facteurs et raisons peuvent amener les jeunes à commencer à fumer. Si les jeunes

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

Tabac. Ouvrons le dial O gue. Pour faire le point

Tabac. Ouvrons le dial O gue. Pour faire le point le dial O gue Tabac Pour faire le point Réalisation : Callichrome - Illustrations : R. Rublon - Illustration de couverture : A. Gingembre - Maquette couveture : O. Mayer Pour faire le point Votre médecin

Plus en détail

Les de. Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg. Résultats de l Enquête Tabac 2015. Synthèse. Observatoire de la Santé

Les de. Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg. Résultats de l Enquête Tabac 2015. Synthèse. Observatoire de la Santé Les de E nquêtes Santé Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg Résultats de l Enquête Tabac 15 Synthèse Assuétudes Observatoire de la Santé Rue du Carmel, 1 B-9 MARLOIE Tél. : +3

Plus en détail

Statistiques avec la graph 35+

Statistiques avec la graph 35+ Statistiques avec la graph 35+ Enoncé : Dans une entreprise, on a dénombré 59 femmes et 130 hommes fumeurs. L entreprise souhaite proposer à ses employés plusieurs méthodes pour diminuer, voire arrêter,

Plus en détail

Comparaison entre l aérosol de la e-cigarette et celui de la fumée des cigarettes classiques et de la chicha

Comparaison entre l aérosol de la e-cigarette et celui de la fumée des cigarettes classiques et de la chicha Société Française de tabacologie octobre 2013 Clermont-Ferrand Comparaison entre l aérosol de la e-cigarette et celui de la fumée des cigarettes classiques et de la chicha Bertrand Dautzenberg : Pneumologue,

Plus en détail

Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des

Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des Flash diffusion «Spécial Journée Mondiale sans Tabac» Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des produits du tabac Chaque année, le 31 mai, l OMS et ses partenaires célèbrent la Journée mondiale sans

Plus en détail

S entraîner à la double sériation «Voyage rapide»

S entraîner à la double sériation «Voyage rapide» «Voyage rapide» 20-21 Niveau 2 Entraînement 1 Objectifs S entraîner à acquérir les mécanismes de la double sériation. Combiner un emploi du temps en fonction de 2 critères. Applications En formation initiale

Plus en détail

Activité Domaines Langue française Éducation humaine (vivre ensemble) Sciences

Activité Domaines Langue française Éducation humaine (vivre ensemble) Sciences 1 Activité Domaines Langue française Éducation humaine (vivre ensemble) Sciences Objectif général Sensibiliser aux dangers du tabac et à la législation en cours. Objectifs spécifiques Identifier et connaître

Plus en détail

exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants

exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants a exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs Services de santé au travail que doivent faire Les

Plus en détail

La fumée du tabac tue Protégez-vous!

La fumée du tabac tue Protégez-vous! La fumée du tabac tue Protégez-vous! Ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie Mai 2011 Le tabac tue plus de 5 millions de personnes par an. Le tabac est la deuxième cause de décès évitable dans

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Fondation contre le Cancer Chaussée de Louvain 479 1030 Bruxelles 02/743 45 75 (communication)

COMMUNIQUE DE PRESSE Fondation contre le Cancer Chaussée de Louvain 479 1030 Bruxelles 02/743 45 75 (communication) ARRETS EN BAISSE ET «RECHUTES» EN HAUSSE : LE NOMBRE DE FUMEURS AUGMENTE A NOUVEAU! Bruxelles, 1 mars 2010. Le nombre de fumeurs a encore augmenté en 2009, pour atteindre 32% de fumeurs quotidiens. C'est

Plus en détail

RESPIRER LA FUMÉE DES AUTRES EST-IL DANGEREUX?

RESPIRER LA FUMÉE DES AUTRES EST-IL DANGEREUX? RESPIRER LA FUMÉE DES AUTRES EST-IL DANGEREUX? Journaliste : Viviane Contri VM productions, 1999 Durée : 06 min 00 s On sait depuis longtemps que la cigarette est nocive pour celui qui la fume. Mais, après

Plus en détail

N 3636 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 3636 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 22 février 2007 N 3636 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 30 janvier 2007. PROPOSITION

Plus en détail

Trois Franciliens sur quatre déclarent

Trois Franciliens sur quatre déclarent 37 Excès de consommation d alcool et tabac vont de pair En Ile-de-France, 14 % des personnes boivent tous les jours de l alcool. Un tiers des Franciliens peuvent être considérés comme des consommateurs

Plus en détail

Séquence : La digestion

Séquence : La digestion Séquence : La digestion Objectifs généraux : Amener l élève à Faire les liens entre les savoirs acquis lors des séquences sur la circulation sanguine et la respiration et ceux présents dans cette séquence.

Plus en détail

C'est quoi, une cigarette?

C'est quoi, une cigarette? C'est quoi, une cigarette? Professeur Robert MOLIMARD Une cigarette, c'est un boudin de feuilles de tabac roulées dans un papier fin. De plus en plus on y ajoute un filtre, souvent en acétate de cellulose.

Plus en détail

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Madame, Monsieur, Vous avez décidé de diminuer votre consommation de tabac ou d arrêter de fumer. L équipe de l UCSA est là pour vous aider et répondre

Plus en détail

Séquence 2 : la polyconsommation. DEVOIR MAISON

Séquence 2 : la polyconsommation. DEVOIR MAISON Séquence 2 : la polyconsommation. Objectif général de la séquence : être capable d adopter une attitude critique vis-à-vis des conduites addictives. NOM : Classe : Prénom : Date : DEVOIR MAISON NOTE :

Plus en détail

La cigarette électronique: état des lieux

La cigarette électronique: état des lieux Fondation O 2 Ruelle des Marronniers 3 Case postale 2134 2800 Delémont 2 T +41 32 420 88 90 info@fondationo2.ch www.fondationo2.ch La cigarette électronique: état des lieux Cahier destiné aux enseignants,

Plus en détail

O 2 = dioxygène. Problème : Comment le dioxygène est-il renouvelé dans le sang et que devient le dioxyde de carbone qui y est rejeté par nos organes?

O 2 = dioxygène. Problème : Comment le dioxygène est-il renouvelé dans le sang et que devient le dioxyde de carbone qui y est rejeté par nos organes? Chapitre 2 : la respiration A savoir : La composition de l air est de 78% de diazote, 20,9% de dioxygène, de 0,03% de dioxyde de carbone et le reste étant des gaz rares. Une inspiration est un prélèvement

Plus en détail

Concours académique Sciences Physiques

Concours académique Sciences Physiques Concours académique Sciences Physiques Classe de 4 ème Thème : Combustions, Alerte aux particules fines! Le ballon de Paris Le 13 décembre 2013, au plus fort du pic de pollution, les Parisiens ont inhalé

Plus en détail

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens INTRODUCTION Un statut actuel un peu flou Ce n est pas un médicament

Plus en détail

LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013

LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013 LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013 Enquête TNS ILRES/ Fondation Cancer 2013 www.cancer.lu Enquête sur le tabagisme au Luxembourg en 2013 Résultats de la dernière enquête annuelle TNS ILRES commanditée

Plus en détail

L action de la cigarette sur la surface d échange des alvéoles pulmonaires.

L action de la cigarette sur la surface d échange des alvéoles pulmonaires. Niveau 6e Niveau 5e Niveau 4e Niveau 3e L action de la cigarette sur la surface d échange des alvéoles pulmonaires. Intervenants établissement Enseignants SVT Socle commun PILIER 6- Les compétences sociales

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LE FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL RESPIRATOIRE. L ENRICHISSEMENT DU SANG EN DIOXYGENE (la respiration)

CHAPITRE 2 : LE FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL RESPIRATOIRE. L ENRICHISSEMENT DU SANG EN DIOXYGENE (la respiration) CHAPITRE 2 : LE FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL RESPIRATOIRE L ENRICHISSEMENT DU SANG EN DIOXYGENE (la respiration) Comment le sang est-il approvisionné en dioxygène? Hypothèses : ce sont les poumons qui

Plus en détail

UNE BOUCHE. EN BONNE SANTé A TOUT ÂGE

UNE BOUCHE. EN BONNE SANTé A TOUT ÂGE UNE BOUCHE EN BONNE SANTé A TOUT ÂGE La muqueuse buccale Couche de cellules très fine et fragile qui tapisse l intérieur de la bouche. Les dents Servent à mâcher et prononcer correctement. Les papilles

Plus en détail

Facteurs de risques cardiovasculaires: TABAGISME

Facteurs de risques cardiovasculaires: TABAGISME Facteurs de risques cardiovasculaires: TABAGISME J-P. Humair Hôpitaux Universitaires de Genève 14 ème Journée de la Fondation Romande pour la Recherche sur le Diabète 31 octobre 2009 Tabagisme: Quels risques?

Plus en détail

La loi Evin. 1) Ce que dit la loi Evin... La loi Evin et la publicité pour le tabac. La loi Evin et la publicité pour l alcool

La loi Evin. 1) Ce que dit la loi Evin... La loi Evin et la publicité pour le tabac. La loi Evin et la publicité pour l alcool La loi Evin 1) Ce que dit la loi Evin... La loi Evin et la publicité pour le tabac Elle interdit de prendre en compte le tabac pour le calcul de l indice des prix. Le tabagisme, l alcoolisme et la toxicomanie

Plus en détail

ADDICTIONS : LE TABAC

ADDICTIONS : LE TABAC COLLÈGE : CINQUIÈME, SVT ET EPS Objectifs SVT et EPS Sensibiliser les élèves à la toxicité du tabac. Établir un lien entre pratique physique, gestion de sa vie physique et préservation de son capital santé.

Plus en détail

Avertissement général présent sur la face la plus visible des paquets de produits du tabac destinés à être fumés

Avertissement général présent sur la face la plus visible des paquets de produits du tabac destinés à être fumés Avertissement général présent sur la face la plus visible des paquets de produits du tabac destinés à être fumés (cigarettes, tabacs à rouler, cigares) Aujourd'hui dans le monde, la consommation de tabac

Plus en détail

I : extraire des informations Ra : croiser des informations C : communiquer par un texte. I : extraire des informations. C : communiquer par un texte

I : extraire des informations Ra : croiser des informations C : communiquer par un texte. I : extraire des informations. C : communiquer par un texte TITRE : FUMER OU COURIR, IL FAUT CHOISIR! FICHE PROFESSEUR classe : 5ème durée : 50 minutes la situation-problème le(s) support(s) de travail 2 tableaux sur les échanges gazeux 1 texte sur les principaux

Plus en détail

Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement

Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78

Plus en détail

Combien de jeunes le font-ils?

Combien de jeunes le font-ils? Combien de jeunes le font-ils? A ton avis, combien y a-t-il de jeunes de ton âge qui consomment des cigarettes, de l alcool ou du cannabis? Il est clairement établi que les adolescents de 11 à 14 ans sont

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES UTILISATEURS DU SITE : «STOP-TABAC.CH» Anne-Françoise WORRETH / Année 2009-2010 / Faculté de médecine Lyon 1

ENQUÊTE AUPRÈS DES UTILISATEURS DU SITE : «STOP-TABAC.CH» Anne-Françoise WORRETH / Année 2009-2010 / Faculté de médecine Lyon 1 DIU de Tabacologie et d aide au sevrage tabagique SITES INTERNET ET SEVRAGE TABAGIQUE ENQUÊTE AUPRÈS DES UTILISATEURS DU SITE : «STOP-TABAC.CH» Anne-Françoise WORRETH / Année 2009-2010 / Faculté de médecine

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac 2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011 Consommation de tabac Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale

Plus en détail

Étiquetage des produits du tabac

Étiquetage des produits du tabac LEÇON Années scolaire : 6 e année à 2 e secondaire Au sujet de l auteur : HabiloMédias Durée : 2 périodes Étiquetage des produits du tabac Aperçu Cette activité consiste à faire discuter les élèves de

Plus en détail

LES DIFFICULTES LES CLES DE LA REUSSITE

LES DIFFICULTES LES CLES DE LA REUSSITE SE LIBERER DU TABAC: LES DIFFICULTES LES CLES DE LA REUSSITE Cette importante décision, vous l'avez pourtant prise et votre objectif est cette fois de réussir. Mais savezvous vraiment pourquoi il est si

Plus en détail

Respect your Future Tobacco Kills

Respect your Future Tobacco Kills www.coolandclean.ch Respect your Future Tobacco Kills Image : Keystone 1 Le tabac est toxique Vrai Le tabac contient de la nicotine, une substance que l on trouve surtout dans la plante de tabac et, en

Plus en détail

Arrêt du tabac: comment aider les fumeurs? Jean-Pierre Zellweger Villars-sur-Glâne

Arrêt du tabac: comment aider les fumeurs? Jean-Pierre Zellweger Villars-sur-Glâne Arrêt du tabac: comment aider les fumeurs? Jean-Pierre Zellweger Villars-sur-Glâne Arrêt du tabac: les faits TOUS les fumeurs savent que le tabac est nocif LA PLUPART des fumeurs savent que l arrêt du

Plus en détail

Les effets de la fumée sur le corps

Les effets de la fumée sur le corps Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Ecole (CM2), collège (5 ème ) Durée : 30 Les effets de la fumée sur le corps Personnes ressources : Enseignant de SVT, Infirmier scolaire, CESC l Référence

Plus en détail

Sources : Pr B. Dautzenberg

Sources : Pr B. Dautzenberg LA TABAGISME PASSIF «Second hand tobacco» Sources : Pr B. Dautzenberg Définitions «Inhalation involontaire par un sujet nonfumeur de la fumée dégagée dans son voisinage par un ou plusieurs fumeurs» (Pr

Plus en détail

SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME

SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME I. Tabac-info-service.fr SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME I. TABAC-INFO-SERVICE.FR http://www.tabac-info-service.fr/ Site du Ministère de la Santé et de l Inpes (Institut national de prévention et d

Plus en détail

IMPACT PSYCHOLOGIQUE DU TABAC

IMPACT PSYCHOLOGIQUE DU TABAC IMPACT PSYCHOLOGIQUE DU TABAC Mme ZERTAL CHERIFA Mme DJENNA. D Mr KAABOUCHE. A Bureau d Accueil, Orientation et Activités Socio-thérapeutiques Unité d Aide Psychologique CHU BENBADIS DE CONSTANTINE I)

Plus en détail

Les composants de la fumée de tabac

Les composants de la fumée de tabac Niveau 6 e Niveau 5 e Niveau 4 e Niveau 3 e Les composants de la fumée de tabac Intervenants établissement Professeur de SVT Socle commun PILIER 3- Culture scientifique et technologique PILIER 4 - La maîtrise

Plus en détail

Les séjours d aide à l arrêt du tabac

Les séjours d aide à l arrêt du tabac Les séjours d aide à l arrêt du tabac Maison de Vie Carpentras Didier Rouault Fight Aids Monaco / Maison de Vie Docteur Dominique Blanc Sidaction La Maison de Vie de Carpentras Un établissement de répit

Plus en détail

La victime s étouffe, méthode de Heimlich.

La victime s étouffe, méthode de Heimlich. Niveau 6e Niveau 5e Niveau 4e Niveau 3e L éducation à la santé en milieu scolaire La victime s étouffe, méthode de Heimlich. Intervenants établissement Enseignants SVT, infirmière et/ou moniteur PSC1.

Plus en détail

produits L a n i c o t i n e Composition d une cigarette Le circuit de «récompense» cérébral

produits L a n i c o t i n e Composition d une cigarette Le circuit de «récompense» cérébral Le tabac Qu est-ce que c est Composition d une cigarette est une plante herbacée cultivée pour ses feuilles riches en nicotine Une plante transformée Des produits ajoutés Par les industriels 4 0 0 0 produits

Plus en détail

Chapitre n 1-Chimie. L'air qui nous entoure.

Chapitre n 1-Chimie. L'air qui nous entoure. Chapitre n 1-Chimie L'air qui nous entoure. Activité n 1:De quoi est composé l'air que nous respirons? Est-il un corps pur? Activité informatique. >Objectif: Utiliser l'outil informatique pour trouver

Plus en détail

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE Rapport adressé à la Fondation contre le Cancer GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August 2013 1 Introduction : Contexte et objectifs Méthode

Plus en détail

COMPOSITION DE L AIR

COMPOSITION DE L AIR COMPOSITION DE L AIR NOTIONS DE PRESSION ATMOSPHERIQUE I- De quoi est composé l air? Activité 1 : Expérience de LAVOISIER. Activité 2 : L air qui nous entoure (livre p14) Je retiens : L air est un mélange

Plus en détail

S arrêter de. fumer. L acupuncture peut vous aider

S arrêter de. fumer. L acupuncture peut vous aider S arrêter de fumer L acupuncture peut vous aider Généralités Neuf fumeurs sur dix voudraient s arrêter encore aujourd hui, non pas seulement pour des raisons de santé (affections cardiovasculaires, pathologie

Plus en détail

Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire

Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire Fares asbl Service Prévention Tabac Vlaams Vereniging voor respiratoire gezondheidszorg en Tuberculosebestrijding Rue de la

Plus en détail

Prévention du tabagisme en milieu sportif

Prévention du tabagisme en milieu sportif Prévention du tabagisme en milieu sportif Prévention des dépendances en milieu sportif 30 mai 2015, Lausanne Claudia Véron Chargée de projet CIPRET-Vaud Un programme des Quelle est la consommation de tabac

Plus en détail

Envie d arrêter de fumer à la rentrée? «Stop. la web application personnalisée pour se motiver au quotidien!

Envie d arrêter de fumer à la rentrée? «Stop. la web application personnalisée pour se motiver au quotidien! Envie d arrêter de fumer à la rentrée? «Stop Tabac Coach» de la web application personnalisée pour se motiver au quotidien! Soleil, farniente, moins de stress Les vacances sont propices à une diminution

Plus en détail

Service Externe de Prévention et de Protection. GUERET François. Votre Partenaire Professionnel en Prévention ARISTA

Service Externe de Prévention et de Protection. GUERET François. Votre Partenaire Professionnel en Prévention ARISTA Service Externe de Prévention et de Protection GUERET François Introduction Pourquoi utiliser des F.M.A.? Auparavant, utilisation d asbeste en raison de qualités : Résistance aux hautes T et agents chimiques.

Plus en détail

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER MERCI Nous vous remercions de lire ce support d information! Notre objectif est de vous aider à comprendre comment prévenir

Plus en détail

Respirez. Libérez-vous de la cigarette

Respirez. Libérez-vous de la cigarette Respirez Libérez-vous de la cigarette Sommaire Introduction du Ministre de la Santé Le tabac c'est quoi? Qu'est-ce que la nicotine? Quels sont les risques pour la santé? Les risques à court terme pour

Plus en détail

Une nouvelle campagne pour connaître les services de Tabac Info Service DOSSIER DE PRESSE. Paris, le 3 septembre 2015

Une nouvelle campagne pour connaître les services de Tabac Info Service DOSSIER DE PRESSE. Paris, le 3 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 septembre 2015 «Et si j arrêtais de fumer? Résolution numéro 1 de la rentrée!» Marisol TOURAINE lance une campagne de communication pour faire connaître Tabac Info Service

Plus en détail

Dossier de presse. Décembre 2012. Service de presse: de cause à effet - Caroline Dffaud 01 75 43 88 56 caroline@decauseaeffet.com

Dossier de presse. Décembre 2012. Service de presse: de cause à effet - Caroline Dffaud 01 75 43 88 56 caroline@decauseaeffet.com Dossier de presse Décembre 2012 Service de presse: de cause à effet - Caroline Dffaud 01 75 43 88 56 caroline@decauseaeffet.com La cigarette électronique (ou e-cigarette) est un système capable de générer

Plus en détail

Cigarette électronique et Vapoteurs. Pr Robert Molimard

Cigarette électronique et Vapoteurs. Pr Robert Molimard Cigarette électronique et Vapoteurs Pr Robert Molimard La cigarette électronique est née du besoin de braver impunément les interdictions de fumer dans les lieux publics Ça ressemble à une cigarette Le

Plus en détail

INTÊRET DES TCC EN TABACOLOGIE. Gilbert GERMAINI Dr en Psychologie Tabacologue TCC

INTÊRET DES TCC EN TABACOLOGIE. Gilbert GERMAINI Dr en Psychologie Tabacologue TCC INTÊRET DES TCC EN TABACOLOGIE Gilbert GERMAINI Dr en Psychologie Tabacologue TCC Pourquoi les TCC en tabacologie? «Chez environ la moitié des fumeurs les plus dépendants on retrouve des antécédents d

Plus en détail

SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE

SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE SFT-Paris 6-11-2014 Dr Voyer Cardiologue et tabacologue Centre de réadaptation cardiovasculaire Bois Gibert Tabacologue CHU Tours La réadaptation

Plus en détail

Prévention. conduites addictives. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger

Prévention. conduites addictives. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger Prévention conduites addictives Guide d information et de prévention Anticiper pour mieux vous protéger La prévention, un enjeu pour votre santé Tabac, alcool, drogues La dernière décennie a marqué une

Plus en détail

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche».

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Niveau 6e Niveau 5e Niveau 4e Niveau 3e Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Intervenants établissement Enseignants SVT, Physique, moniteur PSC1. Socle commun PILIER 6- Connaître

Plus en détail

ANALYSE TYPOLOGIQUE DES FUMEURS LANAUDOIS RÉSUMÉE EN UN TABLEAU

ANALYSE TYPOLOGIQUE DES FUMEURS LANAUDOIS RÉSUMÉE EN UN TABLEAU ANALYSE TYPOLOGIQUE DES FUMEURS LANAUDOIS RÉSUMÉE EN UN TABLEAU Josée Payette Élizabeth Cadieux Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique et d évaluation Octobre 2011

Plus en détail

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé.

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé. Si plus des trois quarts des personnes se disent gênées par la fumée des autres, les risques liés au tabagisme passif restent largement sous-estimés : les non-fumeurs sont seulement 15 % à craindre, pour

Plus en détail

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Document illusions d optique Les illusions d'optique nous montrent que l'image que nous percevons ne correspond pas toujours à la réalité. En fait, l'œil reçoit les

Plus en détail

Tabac & diabète. «Vivre sans tabac pour vivre mieux!»

Tabac & diabète. «Vivre sans tabac pour vivre mieux!» Tabac & diabète «Vivre sans tabac pour vivre mieux!» www.diabetesuisse.ch Pour vos dons: PC-80-9730-7 Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera per il Diabete

Plus en détail

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note :

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note : Solution 6.02.07 BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007 Französisch Alle Abteilungen Zeit: 45 Minuten Nom: Numéro : Points : Note : Compréhension : 22 points Vocabulaire / Production écrite : 12 points Grammaire

Plus en détail