New Business Eurologos

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "New Business Eurologos"

Transcription

1 Groupe Eurologos New Business Eurologos Organisation de la vente pour les newbusinessmen internes et externes aux sièges Eurologos Les Agents commerciaux Document précontractuel Bruxelles 20 juin 2008 EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 1/16

2 New Business Eurologos Organisation de la vente pour les newbusinessmen internes et externes aux sièges Eurologos Sommaire Introduction p. 3 1 Les Agents commerciaux : rémunérés à la commission p. 4 1a Leurs localisations : sur les territoires limitrophes de préférence p. 5 1b Leurs collaborations : liberté de ciblage et de méthode p. 6 1c Leurs rémunérations : en transparence p. 7 1d Leurs contrats avec les clients : avec Eurologos p. 8 1e La gestion de leur partenariat : serviables et pédagogues p. 9 1f Leurs pertes ou leurs ruptures de contrats : cela peut arriver p Développement du chiffre d affaires p Développement des activités et organisation p Les Agents commerciaux dans les sièges Eurologos p Le profil et la formation de l Agent commercial p. 14 Conclusions p. 15 Annexes : Brochures 30 ans Dépliant Eurologos Dépliant Littera Graphis Dernier «Glocal» Confirmation d ordre Offre Eurologos EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 2/16

3 Introduction Le problème de la vente une fois que la production du produitservice a été bien conçue et organisée constitue la première difficulté (souvent, le casse-tête le plus important) de l entreprise moderne. Eurologos se trouve exactement dans ce cas de figure : la conception de son positionnement glocal, son organisation déjà suffisamment internationale et son expérience aussi bien traductologique que technologique la mettent en condition de devoir prioritairement exploiter intensivement son potentiel économique. Il faut, en d autres termes, développer nos ventes. Tout simplement. Car, même sur le plan de l automatisation, c est-à-dire pour l essentiel mémoires de traductions et gestion informatisée (Mercator, SAT et similia), Eurologos a atteint un niveau de dotation d excellence. Et on ne parle même pas de sa culture technologique et traductologique que nous avons établie dans nos livres, sur nos sites web d envergure et dans une collection de plus de six années de notre e-magazine online «Glocal» présentant, en cinq-six langues (!), plus de 350 «cases studies» de nos clients les plus prestigieux sur quatre continents. Presque 400 références de fournitures de services très documentées portées sur 14 secteurs d activités. Il faut donc augmenter, même considérablement, notre chiffre d affaires. Comment? Voilà le contenu de cette petite présentation en 5 points. F.T. Bruxelles, le 20 juin 2008 EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 3/16

4 1 Les Agents commerciaux : rémunérés à la commission Le premier impératif catégorique de chaque entreprise moderne (surtout les PME) consiste à ne point augmenter ses coûts fixes de fonctionnement. Toute entreprise doit réduire à l essentiel, ou garder au minimum, son personnel interne car ce sont bien les lourds frais des employés qui empêchent souvent l entreprise de s envoler (ou qui décrètent même sa faillite). Les marges bénéficiaires se réduisent de plus en plus par la compétition sur les marchés, à une peau de chagrin. Donc, s il y a une tendance à suivre, celle concernant les vendeurs, il faut réduire les newbusinessmen internes et structurer des vendeurs externes à l entreprise qui seront rémunérés à la commission. Les Agents commerciaux, ainsi dénommés en Belgique (on trouve, il va de soi, dans chaque pays des dénominations et des statuts correspondants), sont ces vendeurs externes. Ils ont un statut d indépendant (ou d indépendant complémentaire) et exercent, assez normalement, déjà une activité de vendeurs sur leur marché. Ces travailleurs autonomes n ont qu à ajouter à leur activité (leurs activités), celle de vendeur, la carte Eurologos, en intégrant et en augmentant le plus souvent d une manière complémentaire leur «puissance» de vente. Cependant, rien n empêche ce vendeur de se limiter à ne vendre que nos services, y compris naturellement ceux de Littera Graphis, c est-à-dire les sites web, les localisations de logiciels, le graphisme et le printing. EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 4/16

5 1 a Leurs localisations : sur les territoires limitrophes, de préférence En principe, on peut attribuer aux Agents commerciaux tout territoire de prospection et de suivi. En effet, eux ne disposent pas d exclusivité dans leur territoire, sauf sur l action d un autre Agent commercial. Chaque territoire ne peut disposer que d un seul Agent commercial externe à Eurologos. Les sièges Eurologos, par contre, gardent toute liberté sur ces territoires et sur leurs territoires d exclusivité : par ailleurs, la même liberté s applique à des entreprises futures clientes qui peuvent prospecter spontanément le siège Eurologos, plus ou moins proche, à leur simple loisir. L entreprise Eurologos et ses sièges sont bien connus sur les marchés internationaux depuis des décennies, même avant l arrivée d Internet. Eurologos s engage, explicitement et par contrat, à ne pas attribuer à d autres Agents commerciaux la mission de prospecter les territoires réservés à l Agent commercial titulaire de ce même (ou de ces mêmes) territoire(s). Par ailleurs, il faut que chaque territoire d exclusivité partagée avec Eurologos, soit suffisamment étendu en Belgique, on dispose de plus de vraies entreprises!, afin de ne pas créer des conflits d intérêts récurrents. Dans un premier temps, un siège Eurologos choisit d engager des Agents commerciaux pour des territoires limitrophes à sa propre franchise (et qui soient libres, naturellement et par contrat, d autres engagements). Pour Eurologos-Bruxelles, les territoires à couvrir sont ceux de la partie nord et nord-est de la France, du Luxembourg, de l Allemagne occidentale, des Pays-Bas et de l Angleterre. Outre, bien entendu, les territoires flamands, francophones et allemands de la Belgique. En cas de création future d une franchise dans un de ces territoires affectés à un Agent commercial, la règle des clients acquis déjà mentionnée dans le Contrat de Franchising est, il va de soi, à mettre en application. Ces clients, en effet, demeurent l exclusivité de l Agent commercial qui les a prospectés et du siège (voire des sièges) Eurologos dont ils sont devenus consommateurs acheteurs. Des accords spécifiques avec la nouvelle franchise seront pris afin de régler tout problème dans les meilleures convenances avec l Agent commercial concerné. EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 5/16

6 1 b Leurs collaborations : liberté de ciblage et de méthode L action de vente de l Agent commercial sur son territoire est totalement libre aussi bien par ciblage, par méthodes d approches et de suivis, que par gestion des clients dans la continuité. Cette dernière, par ailleurs, est gérée en strict partenariat avec le siège Eurologos signataire du contrat d agence commerciale. Avant d entamer toute collaboration, une formation approfondie après lecture et consultation de l ensemble des documents publicitaires (sites web, brochures, dépliants, e-magazine Glocal, dossier de vente, etc.) devra être réalisée dans l entreprise avec l Agent commercial afin de bien lui présenter les départements de production, les procédures à suivre et les responsables des départements. Naturellement, les frais de logement et de nourriture pour ce mini-stage initial seront à la charge du siège Eurologos (ceux de déplacement étant en principe à la charge de l Agent commercial). Un coaching individuel est organisé par le siège Eurologos afin que l Agent puisse se considérer comme intégré d une manière permanente dans la force de vente du groupe. Évidemment, chaque siège, généralement à l occasion du premier stage, signera avec l Agent le contrat d Agence commerciale et fixera les aides marketing qu elle décidera de lui fournir gratuitement (dépliants, brochures, supports électroniques, etc.).un Dossier de vente confidentiel lui sera fourni afin de supporter, avec un véritable «argumentaire de vente», nos deux sites web. Un code d accès à notre Francamente, la lettre mensuelle destinée aux responsables Eurologos, sera également livré à l Agent commercial afin de le lier, avec sa lecture, à la culture d entreprise du groupe. Naturellement, le contact permanent avec les Agents commerciaux de la part des responsables de chaque siège sera fondamental pour le succès culturel et commercial de ce véritable partenariat. Celui-ci, il va de soi, repose sur la collaboration très active et directe de l Agent commercial. EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 6/16

7 1 c Leurs rémunérations : en transparence Le principe applicable pour la rémunération du travail des Agents commerciaux ne peut être que celui du «success fee» : le pourcentage sur leur chiffre d affaires réellement encaissé. Comme certaines ventes se réalisent en régime «one to one», avec des offres «forfaitaires», la rémunération avec l accord de l Agent commercial pourra également être calculée ad hoc, avec un pourcentage (ou un forfait) négocié spécifiquement entre le siège Eurologos et l Agent commercial (suivant la nature du service et le montant de la facturation). Le Contrat d agence commerciale définit, normalement, une rémunération par commission variable par rapport au chiffre d affaires de chaque type de service. Il est à remarquer que toute correspondance et contact avec le client présenté par l Agent commercial sera toujours mis en copie ou relaté par écrit, au moins par e- mail, de la part d Eurologos et de la part du vendeur. Cette simple procédure exposera une totale transparence entre Eurologos et l Agent commercial quant aux relations et aux services rendus aux clients. Mais ceci sert également à éviter toute ambiguïté de relation technique et commerciale avec le client : celui-ci évidemment doit être servi rapidement, dans la clarté et avec une qualité impeccable de services. La rémunération de l Agent commercial pourra ainsi être parfaitement calculée sur les services bien connus, ponctuellement enregistrés et réellement rendus. EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 7/16

8 1 d Leurs contrats avec les clients : avec Littera Graphis du Groupe Eurologos Qui contractualise, finalement, avec le client prospecté par l Agent commercial? Le siège Eurologos naturellement. Celui-ci, de plus, se réserve toujours le droit de confirmer le devis du vendeur externe par écrit («Confirmation d ordre» ou «Offre» en bonne et due forme ; voir en annexe). À la limite, le siège pourrait, pour des cas extrêmes et rares, de délais, en cas d erreurs de prix, de procédures non viables, d objet de services ou pour d autres cas confidentiels et non négociables, ne pas accepter ou modifier la commande. Normalement, les devis de l Agent commercial, dès qu ils sont communiqués à Eurologos même par , par téléphone, par SMS ou via son système informatique automatique Mercator sont toujours confirmés au client et par connaissance, comme déjà évoqué précédemment, au vendeur externe avec une «Offre» ou une «Confirmation de commande». Le contrat prend cours à partir de la date de la confirmation ou de la signature de l offre de la part du client (voire des conditions particulières écrites). Les éventuelles modifications aux conditions aussi bien générales que particulières de vente doivent naturellement être acceptées par écrit de la part du siège Eurologos pour être valables. Évidemment, l Agent commercial doit être doté d un BlackBerry et PDA (ou autre) personnel ou d au moins un ordinateur disposant d un compte et d une connexion wifi (avec son laptop ou à son domicile, etc.). EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 8/16

9 1 e La gestion de leur partenariat : serviables et pédagogues Qui gère le rapport avec l Agent commercial? Dans le siège qui signe le contrat avec le vendeur externe, le signataire est naturellement le responsable de la relation aussi bien technique que personnelle. Cette relation, de facto, est habituellement segmentée en plusieurs aspects et parties. Tout d abord, le chef d entreprise qui est responsable autant que l Agent commercial, naturellement de la totalité et de la globalité du contrat (responsabilité juridique). L External Communications Manager qui est responsable de la gestion quotidienne du contrat et de son bon fonctionnement. Les différents Project Managers (ou autres employés) qui interviennent ponctuellement pour un projet ou pour des interventions techniques particulières. Tous ces intervenants sont toujours très soigneux, aimables et efficacement opportuns afin de rendre le rapport avec l Agent commercial très utile, agréable et même serviable : un collaborateur externe ne bénéficie pas, comme tout employé de l entreprise, d une continuité de relations de support bien structurées, amplement multiples et quotidiennes! Si par rapport aux clients, tout membre d Eurologos doit se «clientéliser» diligemment, par rapport aux Agents commerciaux la nécessité extrême est de devenir, tous, même des pédagogues prudents et patients. EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 9/16

10 1 f Leurs pertes ou leurs ruptures de contrat : cela peut arriver Dans une société libre et globalisée, le changement est même parfois une nécessité : sans le souhaiter irraisonnablement, il faut le prévoir tranquillement. Le contrat prévoit ces éventualités avec des articles précis en cas d abandon de la part de l Agent commercial ou en cas de fautes graves (préjudiciables même pour la renommée d Eurologos). Le responsable d entreprise, ou ses adjoints, doivent veiller le plus possible sur la solidité de la relation commerciale et personnelle engagée avec le vendeur externe. L aspect du rapport personnel joue un rôle fondamental, surtout dans notre monde où l individualisme opportuniste est de mise et où les véritables vendeurs sont une «marchandise» plutôt rare (et parfois volage). En cas de défaillance ou de rupture de contrat de la part d Eurologos, le remplacement de la relation auprès des clients si ce n est pas déjà fait devra être réalisé immédiatement et avec soin. Le client ne doit pas subir les conséquences négatives d un remplacement d Agent commercial ou de contact. Les clients, même s ils sont habitués aussi chez eux à ces discontinuités (c est quelquefois la caractéristique principale de nos actuels marchés), doivent être rassurés par rapport à la continuité de la marque et, surtout de ses services. EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 10/16

11 2 Développement du chiffre d affaires : obligatoire «Tertium non datur» disaient les Latins : une troisième possibilité n est pas (donnée) possible. Il n y a que deux possibilités : ou bien une entreprise se développe ou bien elle meurt (ou s achemine vers la faillite). Le développement du chiffre d affaires n est pas une option, il est une nécessité incontournable. Une nécessité motivée et chiffrée par le plan inévitable de sa croissance. Une entreprise Eurologos, qui a dans son ADN un projet de développement intrinsèque à son positionnement de glocalisme, a des coûts obligés, en plus, qui augmentent ultérieurement les besoins quotidiens d affaires. Dur, très dur, trop dur? Si l on veut être entrepreneur ou intrapreneur* glocal, il n y a pas d alternative : tertium non datur! Et, pour chaque siège Eurologos, il y a toujours un chiffre d affaires minimal par mois et par an qu il faut garantir afin d en assurer sa croissance * Le mot intrapreneur existe depuis les années 70 : malheureusement, il n est pas très utilisé, mais il exprime très précisément la signification «entrepreunariale» de la définition d Agent commercial et sa nature très noble. EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 11/16

12 3 Développement des activités et organisation Il y a, dans chaque siège Eurologos, une attraction fatale vers ces activités centrales autant sournoisement inconnues que méconnues : il s agit de travaux logistiques, organisationnels, informatiques, récupératifs, représentatifs, etc. Les vendeurs internes finissent souvent par être utilisés dans nos sièges qui sont tous des petites entreprises plus ou moins pour ces tâches : fatalement. Par ailleurs, ces vendeurs finissent également par avoir tendance également à préférer accomplir ces tâches que de s appliquer à leurs activités de vente habituelles : rechercher de nouveaux clients pendant que ceux-ci on le sait n ont pas envie d acheter ou de changer (pour améliorer) de fournisseur, constitue le travail réputé habituellement le plus dur et le plus désagréable! Donc, non seulement, on est attiré par la réalisation des travaux que personne d'autre ne peut apparemment accomplir, mais on a même une profonde tendance à ne pas s'atteler aux activités qu on croit les plus dures et désagréables : vendre, c est aristocratiquement vivre en apnée et en souriant. Les vendeurs internes aux sièges Eurologos (mais c est une tendance de toute entreprise) finissent, ainsi, par préférer inconsciemment de tout faire sauf vendre (c est-à-dire de s exposer à un bien probable plus que possible échec). Interdire aux vendeurs internes de faire en entreprise autre chose que de la vente (c est-à-dire mailing, télémarketing, lettres de prospection, démarchage, entretiens téléphoniques, visites décidées en accord avec les clients, campagnes de prospection concoctées avec les Agents commerciaux, etc.), et organiser surtout gérer opérationnellement les actions avec les Agents commerciaux externes, constituent les deux directives stratégiques pour nos sièges Eurologos. EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 12/16

13 4 Les Agents commerciaux dans les sièges Eurologos Les activités des Agents commerciaux auprès des futurs clients doivent être gérées, complétées et même conclues en entreprise. Les sièges Eurologos utilisent la prospection et la vente de leurs vendeurs externes mais c'est à eux fondamentalement de conclure vraiment, finaliser, organiser le travail, suivre la réalisation des commandes et valider la qualité jusqu'à la livraison (et la facturation)... Les Agents commerciaux sont des démarcheurs modernes en mission permanente et suivie chez les futurs clients. Ces derniers doivent devenir clients et être par la suite fidélisés à nos services de qualité, rapides et toujours très compétitifs (avec l aide permanente de l Agent commercial concerné). La profitabilité de leur action et de tout le projet de notre force de vente est aussi déterminée par le degré d utilisation réelle de nos Agents commerciaux. À nous, les marketeurs d Eurologos, «d intégrer» le plus possible nos vendeurs externes dans nos équipes fières il va de soi de servir utilement et compétitivement nos clients. EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 13/16

14 5 Le profil et la formation de l Agent commercial Le positionnement sur son marché (vendeur autonome) devrait déjà rassurer quant à son profil de battant qui, chaque matin, doit absolument dégoter des clients, invisibles et plutôt réfractaires, sous peine de ne pas avoir de beurre à mettre dans ses épinards! D un point de vue de la formation surtout de départ, nos candidats vendeurs externes ont une triple obligation : bien comprendre nos sites web, ne pas hésiter à en demander des explications approfondies à Eurologos et être assez diligents à les présenter d une façon adéquate à leurs prospects. Quelle est la formation qui correspond à ces deux impératifs? L université de marketing ou un possible diplôme de traducteur? Peut-être. Mais les sociologues ne cessent de nous rappeler que les diplômés universitaires constituent le gros de ceux qu ils appellent les «analphabètes de retour» modernes. Notre expérience directe penche plutôt pour cette idée. Donc qui choisir? Finalement, il faut choisir les candidats qui aiment vendre des services culturels (les langues!) bien appliqués informatiquement (du printing aux sites web!). Il faut les cultiver et les former. Par ailleurs, quelles sont les fonctions pour lesquelles on reçoit une formation suffisante à l école? Au fond, il faudra choisir nos Agents commerciaux sur la base, fondamentalement (et selon les critères qu il faudrait toujours utiliser dans le recrutement), de leur amour et de leur passion pour la «création de richesse» : leur propre richesse mais, surtout, celle de l entreprise qui en est la source. EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 14/16

15 6 - Conclusion Toutes les relations entre les sièges Eurologos et chacun des Agents commerciaux sont régies par des lois qui penchent toujours en faveur de l Agent commercial, supposée constituer la «partie faible» dans le partenariat entreprise-vendeur autonome. Ces lois sont à la base du Contrat entre les sièges Eurologos et l Agent commercial. Nous en sommes même satisfaits car une loi moderne et déclarée en faveur de l Agent commercial arrange bien également les directions des sièges Eurologos. Celles-ci reconnaissent, en l occurrence, l extrême dureté de vendre dans nos marchés internationaux et donc se réjouissent d avantager, le plus possible, le vendeur. Ce newbusinessman doit quotidiennement dépasser l angoisse du néant affamée de potentiels clients. La fierté d Eurologos consiste dans le fait que nos services sont réellement conçus et réalisés dans les seules conditions qui permettent de parler avec pertinence de qualité validée et compétitive : le glocalisme. EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 15/16

16 Annexes Brochures 30 ans Dépliant Eurologos Dépliant Littera Graphis Dernier «Glocal» Confirmation d ordre Offre Eurologos EUROLOGOS Group. When localization becomes glocalization 16/16

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation Objectifs de la formation Les métiers Ce Master valide votre qualification professionnelle et votre aptitude à tenir les emplois de cadres et futurs cadres supérieurs dans les professions industrielles

Plus en détail

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE MSE. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE MSE. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede. MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE MSE Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+5 Présentation Ce programme de formation interdisciplinaire

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité de portage salarial. Les personnes portées sont titulaires d un contrat de travail conclu

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE GAMME DE PRODUITS POUR LE PARTICULIER ET SA FAMILLE

PROPOSITION D ASSURANCE GAMME DE PRODUITS POUR LE PARTICULIER ET SA FAMILLE PROPOSITION D ASSURANCE GAMME DE PRODUITS POUR LE PARTICULIER ET SA FAMILLE Nouvelle affaire Date d effet / / Prise d effet : début au plus tôt à 0.00H. le lendemain de la date du cachet de réception à

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : Customer Relationship Management (CRM) Sommaire Introduction... 1 Les enjeux

Plus en détail

ACCORD DU 24 JUIN 2010

ACCORD DU 24 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel MODERNISATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL (Portage salarial) ACCORD DU 24 JUIN 2010 RELATIF AU PORTAGE

Plus en détail

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419 Gestion LCA.8Z Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 35 unités 1/3. Buts généraux du programme Ce programme

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Entrepreneuriat de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS

GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS PREMIÈRE ÉDITION (4 Juin 2014) LISTE DE CONTROLE POUR ENGAGER UN BON CONSULTANT I. Travaux préparatoires en interne II. Critères personnels concernant le consultant III.

Plus en détail

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+5 Présentation

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

SAVOIRS EN ACTION. Établissement supérieur privé de commerce

SAVOIRS EN ACTION. Établissement supérieur privé de commerce Établissement supérieur privé de commerce Autorisé par le Ministère de l Enseignement Supérieur par décision n 25/88 du 18/10/1988 SAVOIRS EN ACTION Guide d admission Bac + 5 Administration et Stratégie

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE Gamme de produits pour indépendants et entreprises

PROPOSITION D ASSURANCE Gamme de produits pour indépendants et entreprises PROPOSITION D ASSURANCE Gamme de produits pour indépendants et entreprises Nouvelle affaire Avenant à la police n Date d effet / / Echéance annuelle / Prise d effet : début au plus tôt à 0.00H. le lendemain

Plus en détail

Proposition de directive relative au timeshare 1

Proposition de directive relative au timeshare 1 Proposition de directive relative au timeshare 1 - Avis de l ULC - Les sollicitations et engagements de timeshare concernant les consommateurs luxembourgeois s effectuent essentiellement à l étranger d

Plus en détail

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe L assurance de Groupe Un must, aussi pour les PME 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe Les pensions complémentaires ont le vent en poupe La pension légale d un travailleur salarié belge

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

CONTRAT DE CONSEILLER MAESTRIA, un concept d IBS Europe s.a.

CONTRAT DE CONSEILLER MAESTRIA, un concept d IBS Europe s.a. CONTRAT DE CONSEILLER MAESTRIA, un concept d IBS Europe s.a. ENTRE : IBS Europe s.a., ayant son siège social au N 68 de la Route de Luxembourg à L-4972 Dippach, au Grand Duché de Luxembourg, ci-après désigné

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire. Animé par : Oliver THONNEL

Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire. Animé par : Oliver THONNEL Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire Animé par : Oliver THONNEL SE POSITIONNER SUR SON MARCHÉ Le CLIENT - la CIBLE Comprendre Des BESOINS Des ATTENTES Répondent-ils au

Plus en détail

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com 1 PRESENTATION DE NOTRE PROJET DE DEVELOPPEMENT 2 NOTRE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT : Lancement de la Franchise MultiFood 2-1 CARACTERISTIQUES Nous développons à la fois des implantations de restaurants

Plus en détail

2Les clés pour réussir

2Les clés pour réussir 2Les clés pour réussir vos campagnes e-mailing Téléchargez également les autres guides de la collection Les Clés pour réussir sur : www.microsoft.com/france/entrepreneur Microsoft France - SAS au capital

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Août 2000. LE PARTENAIRE TELECOMS DES ENTREPRISES page 2

DOSSIER DE PRESSE. Août 2000. LE PARTENAIRE TELECOMS DES ENTREPRISES page 2 DOSSIER DE PRESSE Août 2000 LE PARTENAIRE TELECOMS DES ENTREPRISES page 2 UNE IDEE ORIGINALE ALLIANT LE «SUR-MESURE» page 4 ET LA «REMUNERATION AU RESULTAT» UNE ACTION EN TROIS ETAPES page 6 DEUX ENTREPRENEURS

Plus en détail

Search. L'innovation dans la recherche de cadres et d information stratégique. contact@inovasearch.com. www.inovasearch.com. cv@inovasearch.

Search. L'innovation dans la recherche de cadres et d information stratégique. contact@inovasearch.com. www.inovasearch.com. cv@inovasearch. L'innovation dans la recherche de cadres et d information stratégique 01 83 64 88 78 contact@inovasearch.com cv@inovasearch.com INOVA Search 8 rue de berri 78008 PARIS INOVA search INOVA Search innove

Plus en détail

Dossier de presse 2014

Dossier de presse 2014 Dossier de presse 2014 Sogilis La société de développement logiciel qui prône le management sans Manager Contacts Presse Agence Valeur D image Virginie Debuisson v.debuisson@valeurdimage.com +33.6.10.80.06.52

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité du portage salarial et s applique aux personnes titulaires d un contrat de travail en

Plus en détail

Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Directives de l Association suisse des

Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Directives de l Association suisse des Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Directives de l Association suisse des banquiers du janvier 997 Préambule Les présentes règles

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION N DOSSIER. 19 rue de Metz BP 50006 54150 BRIEY DOSSIER DE PRESENTATION (Nom de la personne ou de la structure et intitulé du projet) SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU OU DES PORTEURS DE PROJET... 2 2. PRESENTATION

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing

Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing Ce que vous allez apprendre Définir le marketing et comprendre son rôle Comprendre les différentes évolutions du marketing Comprendre les nouveaux enjeux

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

pour vos ventes à distance

pour vos ventes à distance professionnels ENTREPRISES ASSOCIATIONS ENCAISSEMENT à distance Découvrez nos solutions d encaissement par carte pour vos ventes à distance L encaissement à distance est un moyen efficace pour vous permettre

Plus en détail

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR Vous êtes tuteur d un étudiant en BTS management des unités commerciales. Ce guide vous est destiné : il facilite votre préparation de l arrivée du

Plus en détail

2008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières. applicables à l exécution d opérations sur titres

2008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières. applicables à l exécution d opérations sur titres 008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Table des matières Préambule... 3 A Directives générales... 4 Art. Base légale... 4 Art. Objet...

Plus en détail

Nous avons réuni les recommandations

Nous avons réuni les recommandations Plan par étapes Recommandations aux fondateurs d un nouvel assureur mutuel La Banque Nationale a quatre mois pour délibérer sur la demande. Nous avons réuni les recommandations qui suivent à l intention

Plus en détail

Développez. votre entreprise. avec Sage SalesLogix

Développez. votre entreprise. avec Sage SalesLogix Développez votre entreprise avec Sage SalesLogix Prospectez, fidélisez, développez Sage SalesLogix est la solution de gestion de la relation client puissante et sécurisée qui vous offre une vision complète

Plus en détail

Formation en Alternance

Formation en Alternance Formation en Alternance BACHELOR BUSINESS " Banque / Assurances" 2011 / 2012 2 Groupe Sup de Co La Rochelle - N d agrément : 54170112617 - www.esc-larochelle.fr Le programme BACHELOR BUSINESS En associant,

Plus en détail

AVIS N 12 /2005 du 7 septembre 2005

AVIS N 12 /2005 du 7 septembre 2005 ROYAUME DE BELGIQUE Bruxelles, le Adresse : Rue Haute, 139, B-1000 Bruxelles Tél.: +32(0)2/213.85.40 E-mail : commission@privacycommission.be Fax.: +32(0)2/213.85.65 http://www.privacy.fgov.be/ COMMISSION

Plus en détail

ecrm: Acquisition de nouveaux clients

ecrm: Acquisition de nouveaux clients ecrm: Acquisition de nouveaux clients Construire le scénario marketing qui apportera la meilleure conversion Cabestan Livre Blanc Introduction Quel que soit votre secteur d activité, générer du trafic

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Stratégie Internationale des Entreprises" 2 2013 / 2014 Groupe Sup de Co La Rochelle N d agrément : 54170112617 N SIRET 348 768 508 00015 www.esc-larochelle.fr Le programme

Plus en détail

MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE

MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE TABLE DES MATIÈRES Votre procuration est un document important Mise en garde 4 Pour bien comprendre la procuration Note explicative 6 1. Qu est-ce qu une procuration?...

Plus en détail

Succès commercial avec la Russie Les 10 Principes de Base

Succès commercial avec la Russie Les 10 Principes de Base Succès commercial avec la Russie Les 10 Principes de Base Les 10 Principes de Base Introduction Tout d abord, une bonne nouvelle: vendre en Russie n exige en général pas plus de préparation ni d informations

Plus en détail

ORDONNANCE. relative au portage salarial. NOR : ETST1503259R/Bleue-1 ------ RAPPORT AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

ORDONNANCE. relative au portage salarial. NOR : ETST1503259R/Bleue-1 ------ RAPPORT AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social TEXTE SOUMIS A LA DELIBERATION DU CONSEIL DES MINISTRES ORDONNANCE relative au portage salarial

Plus en détail

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part,

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part, Convention Entre Business France établissement public industriel et commercial, immatriculé au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 451 930 051, dont le siège social est sis 77

Plus en détail

Animer une association

Animer une association FICHE PRATIQUE N 7 www.animafac.net gestion de projet Animer une association Une association vit mieux si elle est composée de plusieurs membres partageant un projet collectif. Si la loi 1901 est une loi

Plus en détail

Donnez la possibilité à votre entreprise les moyens de mieux vendre. «Boostez vos ventes»

Donnez la possibilité à votre entreprise les moyens de mieux vendre. «Boostez vos ventes» Donnez la possibilité à votre entreprise les moyens de mieux vendre. «Boostez vos ventes» CRM LS Vip Vous êtes une agence de voyages, vous êtes un réseau et vous souhaitez booster vos ventes. Cette offre

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

Gestion de l entraînement en groupe

Gestion de l entraînement en groupe Gestion de l entraînement en groupe Concepts, Motivation, Embauche et Autres Sommaire de la Gestion de l entraînement en groupe Processus de Recrutement & motivation des super animateurs Structures justes

Plus en détail

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Tour de table d une dizaine d indépendants et gérants de P.M.E.

Plus en détail

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger SOMMAIRE Cap Export : Pour Mieux Exporter 1. Favoriser l emploi des jeunes à l export Un crédit d impôt export étendu 2. Partir gagner des marchés à l étranger 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à

Plus en détail

Limites. Problèmes trouvés et propositions de solutions

Limites. Problèmes trouvés et propositions de solutions Conclusion Limites Pour faciliter la compréhension de la conclusion et pour qu elle soit plus utile aux entreprises, la rédaction de chaque point abordé sera analysée sur deux axes importants. D un côté,

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

LES MARCHES PUBLICS ET LES BIBLIOTHEQUES MUNICIPALES

LES MARCHES PUBLICS ET LES BIBLIOTHEQUES MUNICIPALES LES MARCHES PUBLICS ET LES BIBLIOTHEQUES MUNICIPALES I - DEFINITION D UN MARCHE PUBLIC Le marché public est un contrat d achat administratif, conclu à titre onéreux entre deux parties le «pouvoir adjudicateur

Plus en détail

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET Le groupe, véritable machine à idées des médias, tire parti de l analyse comportementale pour optimiser son marketing

Plus en détail

L étudiant devra être capable d élaborer des stratégies de développement dans l entreprise, en situation réelle.

L étudiant devra être capable d élaborer des stratégies de développement dans l entreprise, en situation réelle. MASTER Européen de Management et de Stratégies touristiques Présentation : Ce master européen s adresse prioritairement à des étudiants ayant validé un diplôme de niveau II (Bac+3) dans les domaines de

Plus en détail

FORMATION EN ALTERNANCE

FORMATION EN ALTERNANCE FORMATION EN ALTERNANCE BACHELOR BUSINESS «Marketing Relationnel» Diplôme visé par l Etat au BO n 30 du 23 Aout 2012 - Titre RNCP Niveau II 2013/2014 Groupe Sup de Co La Rochelle N d agrément : 54170112617

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES ACHATS

POLITIQUE SUR LES ACHATS POLITIQUE SUR LES ACHATS Adoption : Conseil d administration du RCDR, 24 février 2006 Dernière révision : Conseil d administration du RCDR, 19 mars 2014 1. OBJET Définir les responsabilités et les obligations

Plus en détail

QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE

QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE Catarina Pascoal Equipe M Himali Patabendi 2013-2014 Sandrine Tan TABLE DES MATIERES I - Quimbaya Tours

Plus en détail

quelle stratégie mettre en place (quand, comment, où)?

quelle stratégie mettre en place (quand, comment, où)? stratégie commerciale : démarcher sa clientèle Cette fiche vous propose des conseils pratiques sur la prospection d une clientèle ainsi que sur la prospection commerciale, et vous guide pour la concrétisation

Plus en détail

NEGOCIER AVEC UN FONDS

NEGOCIER AVEC UN FONDS REPRISE D ENTREPRISE NEGOCIER AVEC UN FONDS INTERVENANT : Laurent JULIENNE HEC ENTREPRENEURS 9 septembre 2014 A. LE MONTAGE FINANCIER Obligations convertibles A. LA STRUCTURE TYPE 1. Structure financière

Plus en détail

Brochure d information pour le preneur d assurance

Brochure d information pour le preneur d assurance Brochure d information pour le preneur d assurance Votre protection lors de la conclusion d un contrat d assurance conformément aux règles déontologiques MiFID Bienvenue chez Arces Arces, c est la meilleure

Plus en détail

Donnez la possibilité à vos distributeurs les moyens de mieux vendre vos produits. Offrez les outils qui leurs permettront de booster vos ventes.

Donnez la possibilité à vos distributeurs les moyens de mieux vendre vos produits. Offrez les outils qui leurs permettront de booster vos ventes. Donnez la possibilité à vos distributeurs les moyens de mieux vendre vos produits. Offrez les outils qui leurs permettront de booster vos ventes. CRM TO Collaboratif Vous êtes producteurs, vous êtes croisiéristes

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING CONFÉRENCE MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING MANUEL DU PARTICIPANT Conférencier : Ronald Martineau, Conseiller stratégique, TAO Design & Marketing Collège de l immobilier du Québec 600, chemin du Golf, Île

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des activités hôtelières de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

PROJET. Accord cadre relatif à l activité de portage salarial

PROJET. Accord cadre relatif à l activité de portage salarial PROJET Accord cadre relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord cadre a pour finalité de fixer un cadre général de l activité du portage salarial et sera complété, en tant que

Plus en détail

AGENCE IMMOBILIÈRE SOMMAIRE

AGENCE IMMOBILIÈRE SOMMAIRE AGENCE IMMOBILIÈRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'AGENCE IMMOBILIÈRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'AGENCE IMMOBILIÈRE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'AGENCE IMMOBILIÈRE... 8 LES POINTS DE VIGILANCE DE L'AGENCE IMMOBILIÈRE...

Plus en détail

FICHE 4 TOUT CE QUI CHANGE EN MATIERE D INFORMATION- CONSULTATION DU CE

FICHE 4 TOUT CE QUI CHANGE EN MATIERE D INFORMATION- CONSULTATION DU CE FICHE 4 TOUT CE QUI CHANGE EN MATIERE D INFORMATION- CONSULTATION DU CE 1. Les délais de consultation du CE Sur le principe, rien ne change, en pratique, toute votre vie d élu CE va être bouleversée et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE -2014

DOSSIER DE PRESSE -2014 RESEAU DE CONSEILLERS EN IMMOBILIER INDEPENDANTS Compétences des conseillers - Sécurité absolue des transactions DOSSIER DE PRESSE -2014 Pour en savoir plus : www.optimhome.com Contact presse Agence Shan

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Achats Internationaux & Supply Chain" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation?

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? LES STAGIAIRES 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? La loi relative à l enseignement supérieur a défini enfin ce qu est un stage en milieu professionnel: il s agit d une «période

Plus en détail

16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie

16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie LIVRE BLANC 16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie Comment faire face aux challenges prévisibles et inattendus INTRODUCTION Cette année c est la bonne! Votre entreprise

Plus en détail

Gestion du cycle de vie du projet

Gestion du cycle de vie du projet Gestion du cycle de vie du projet Prospection, services et suivi Laurent Sansoucy Formation ANIMA Rabat, 7-8-9 mai 2003 Cycle de vie du projet d investissement P.Henry, ANIMA, 2011 inmed-anima 2011 2 Plan

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Maison de l'entreprise de l'yonne 6 route de Monéteau - BP 303 89005 AUXERRE Cedex Tél. : 03 86 49 26 00 Fax : 03 86 46 47 00 Nom de l émetteur 09/2006

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE

LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE Carine PETIT Sophie GALILE 12/01/2005 0 LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE L organisation, système humain ouvert, fonctionne dans des environnements souvent instables,

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

Engagé à nouveau pour un an?

Engagé à nouveau pour un an? Engagé à nouveau pour un an? Engagé à nouveau pour un an? 2 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès, 50 B - 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

QUELLE STRATÉGIE METTRE EN PLACE (QUAND, COMMENT, OÙ)?

QUELLE STRATÉGIE METTRE EN PLACE (QUAND, COMMENT, OÙ)? STRATÉGIE COMMERCIALE : DÉMARCHER SA CLIENTÈLE Cette fiche vous propose des conseils pratiques sur la prospection d une clientèle ainsi que sur la prospection commerciale, et vous guide pour la concrétisation

Plus en détail

La banque solide comme La Poste

La banque solide comme La Poste Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 6 Avril 2009 La banque solide comme La Poste Placements : il faut donner du temps au temps Nouvelle législation compte d épargne : y voir clair PostMobile,

Plus en détail

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE À L ÉCOUTE DE NOS CLIENTS Le papier, c est fini. Maintenant, il faut passer sur Internet. Il y a trop de monde sur Internet, C est impossible de

Plus en détail

Prépa CAP ESSEC Osez l ESSEC en admission sur titre

Prépa CAP ESSEC Osez l ESSEC en admission sur titre Prépa CAP ESSEC Osez l ESSEC en admission sur titre * You have the answer * Depuis sa création en 1907, l ESSEC cultive un modèle spécifique fondé sur une identité et des valeurs fortes : l innovation,

Plus en détail

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion!

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion! Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion Il existe une économie, qu on appelle l immobilier du 21 e siècle, et très peu de gens sont conscient du potentiel ahurissant qu offre cette économie.

Plus en détail

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Les Analyses du Centre Jean Gol La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Décembre 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle

Plus en détail

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers Focus messagerie Particuliers Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client Capacité de stockage de 5Go Protection anti virus et anti spam Possibilité de regrouper tous les comptes de messagerie (Orange,

Plus en détail

HYGECO POST MORTEM ASSISTANCE. au service des professionnels du funéraire. qualité, réactivité et fiabilitéq

HYGECO POST MORTEM ASSISTANCE. au service des professionnels du funéraire. qualité, réactivité et fiabilitéq HYGECO POST MORTEM ASSISTANCE Qualité, réactivité et fiabilité, au service des professionnels du funéraire qualité, réactivité et fiabilitéq au service des professionnels du funéraire INTRODUCTION LA QUALITÉ

Plus en détail

Cahier des charges d une mission de chargé de communication

Cahier des charges d une mission de chargé de communication PROGRAMME INNOVATION PME Saison 1 Cahier des charges d une mission de chargé de communication Appel à consultation 4 octobre 2011 1 Préambule THESAME, centre européen d entreprise et d innovation de la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Ordonnance n o 2015-380 du 2 avril 2015 relative au portage salarial

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est?

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Version n : 1 Dernière actualisation : 13-10-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu un CPAS (Centre Public d Action Sociale)? 3)

Plus en détail

Les pièges de la TVA intracommunautaire

Les pièges de la TVA intracommunautaire Les pièges de la TVA intracommunautaire Ordre des Experts-comptables Paris Ile de France Commission Europe 28 novembre 2006 Olivier BOURDEAU Avocat à la Cour Hervé KRUGER Expert-comptable PRESENTATION

Plus en détail

UN CONCEPT UN FACTEUR DE SUCCÈS. Décoration et cadeaux pour la maison et le jardin.

UN CONCEPT UN FACTEUR DE SUCCÈS. Décoration et cadeaux pour la maison et le jardin. UN CONCEPT ATTRACTIF, UN FACTEUR DE SUCCÈS Décoration et cadeaux pour la maison et le jardin. LA PROMESSE CASA Un chez-soi plus agréable pour tous 2 www.casashops.com Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8

Plus en détail

Quels sont les outils de l action ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30

Quels sont les outils de l action ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30 Quels sont les outils de l action commerciale? ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30 Organiser les étapes d'une action de prospection Réflexion et choix des moyens Validation des outils de ventes Elaboration

Plus en détail

Plus de données, quels impacts sur la gestion des sinistres? 4 avril 2013 Gontran Peubez

Plus de données, quels impacts sur la gestion des sinistres? 4 avril 2013 Gontran Peubez Plus de données, quels impacts sur la gestion des sinistres? 4 avril 2013 Gontran Peubez Sans sinistres, pas d assurance Langage Logique Analyse Intuition Perception Créativité «La plupart des gens utilisent

Plus en détail