GARDIENNAGE ÉLECTRONIQUE POUR ÉCHAFAUDAGES & CHANTIERS BTP DOSSIER DE PRESSE SOLIDAIRE QUI AGIT CONTRE LE VOL SELON LE BUREAU D É TUDES CEROC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GARDIENNAGE ÉLECTRONIQUE POUR ÉCHAFAUDAGES & CHANTIERS BTP DOSSIER DE PRESSE SOLIDAIRE QUI AGIT CONTRE LE VOL SELON LE BUREAU D É TUDES CEROC"

Transcription

1 GARDIENNAGE ÉLECTRONIQUE POUR ÉCHAFAUDAGES & CHANTIERS BTP DOSSIER DE PRESSE FICHE 1 : LE VOL SUR LES CHANTIERS : REPÈRES FICHE 2 : UNE ENTREPRISE EN PLEIN DÉVELOPPEMENT FICHE 3 : UNE OFFRE ADAPTÉE À LA VIE DE CHANTIER FICHE 4 : TECHNOLOGIE & ÉLECTRONIQUE FICHE 5 : DES RÉFÉRENCES DE RENOM FICHE 6 : VOS QUESTIONS - NOS REPONSES FICHE 7 : ENTRETIEN AVEC LE FONDATEUR : JEAN-LUC DOREL FICHE 8 : TÉMOIGNAGE : MONNET-DECROIX, UN MAÎTRE D OUVRAGE SOLIDAIRE QUI AGIT CONTRE LE VOL FICHE 9 : TÉMOIGNAGE : LA DÉMARCHE QUALITÉ/SÉCURITÉ SELON LE BUREAU D É TUDES CEROC Contact presse : Michelle Amiard - Tél. :

2 Fiche FICHE 1 LE VOL SUR LES CHANTIERS : REPERES ETATS DE LIEUX ET ENJEUX DE DEMAIN s VOLS SUR LES CHANTIERS : en Février 2008, une enquête menée par la Fédération Française du Bâtiment (FFB) a mis en évidence le probléme grandissant du vol et vandalisme sur les chantiers et de l insécurité. Une réalité alarmante qui touche sans distinction tous les départements français et qui entraîne des coûts directs et indirects substantiels pour les entreprises concernées, tout corps d état confondu, à tous les stades des travaux, du gros œuvre au second œuvre. Voici quelques chiffres issus d une enquête menée par la Fédération Française du Bâtiment fin 2007 auprès d un panel de 3000 entreprises BTP de 95 départements français. 67% des entreprises déclarent avoir subies 1 vol ou plus. 64% d entre elles déclarent le pillage des chantiers grave et handicapant. 90% d entre elles ont déposé plainte sans aucun résultat. Quant à la hausse du nombre de sinistres déclarés, elle atteint, selon la SMABTP, 43% entre et Ventilation par type des vols constatés : 23% de métaux (ex : cuivre, nickel, zinc, plomb), 29% de matériaux (centrale électrique, sanitaire, chauffage ), 36% d outillage, 12% de divers. 46% des vols et dégradations volontaires surviennent le week-end, lorsque les entreprises ne sont pas présentes sur les chantiers. 1,5 Mds d /an : c est le coût économique annuel évalué des vols sur les chantiers du BTP et de leurs effets collatéraux. 2% du CA : c est la part pour couvrir les coûts directs et indirects des vols et actes de vandalisme sur les chantiers, soit près de 1% du CA de la branche. le vol des métaux est en très forte hausse : la hausse du cours à la tonne y est pour beaucoup. Ex : entre 2002 et 2007, le cours de la tonne de nickel a augmenté de 490%, le zinc de 424%, le cuivre de 279% et le plomb de 225%. s VOLS PAR ECHAFAUDAGES : parallèlement, un climat d insécurité s instaure chez les propriétaires, syndics et locataires lors de travaux de rénovation de façades d immeubles, lorsque les échafaudages rendent l accès aux appartements plus facile aux voleurs. La crainte de se faire voler est palpable et le besoin de se protéger et protéger ses biens se font entendre. Face à ce phénomène, la Fédération Française du Bâtiment et le ministère de l Intérieur se sont mobilisés en signant, le 14 avril 2008, un protocole d accord posant les grandes lignes de leur volonté commune. L objectif : mieux combattre la délinquance et encourager des «partenariats responsables» avec les forces de l ordre. Une invitation a été simultanément lancée à tous les acteurs de la chaîne de sécurité pour s associer à la lutte contre les vols sur les chantiers. SECURISATION DES CHANTIERS BTP : UNE DEMANDE CROISSANTE ET DE PLUS EN PLUS EXIGEANTE s POUR UNE SOLUTION PREVENTIVE ET CURATIVE : le vol a un coût et les professionnels du Bâtiment recherchent autant un dispostif de dissuasion pour réduire les risques qu une solution de détection d intrusion et d intervention humaine dans le cas où le voleur agit. Face au vol, trois profils d entreprises se distinguent : u celles qui vivent dans le constat et joue le fatalisme en acceptant les risques v celles - majoritaires - qui sécurisent leur chantier à la suite d un voire de plusieurs vols (solution curative) w celles, enfin, qui mettent en place en amont une politique de prévention des vols. s DES CONTRAINTES «TERRAIN» AUXQUELLES IL FAUT S ADAPTER : pour un responsable de chantier, le coût d un système de gardiennage doit en premier lieu être inférieur au coût potentiel direct et indirect d un sinistre. La contrainte est donc budgétaire. En second lieu, un système de protection doit pouvoir s adapter à la configuration d un chantier (périmétrie, accès et évolution des structures) et offrir simultanément un niveau de prestation compatible avec la vie des entreprises (autonomie et simplicité d utilisation, non-interférence dans leurs activités sur le chantier).

3 Fiche FICHE 2 UNE ENTREPRISE EN PLEIN DEVELOPPEMENT LA PROTECTION DES CHANTIERS : UNE ACTIVITE QUI CROIT AVEC LES RISQUES DE SE FAIRE VOLER s DEUX SEGMENTS DE MARCHE DISTINCTS : PRODOMO est spécialisée dans la protection électronique des structures provisoires, tels que u les chantiers et zones de stockage dans le cas de construction immobilière et v les échafaudages dans le cas des ravalements de façades et rénovation de patrimoine ancien et historique. s LE MARCHE CIBLE DE PRODOMO : l activité «Chantiers & Zones de stockage» s adresse principalement aux conducteurs de travaux et plus globalement les chefs de chantiers, les responsables d entreprise générale, les architectes, les constructeurs, les promoteurs et donneurs d ordre. Evoluant au quotidien sur les chantiers, ils vivent directement les conséquences des vols et des actes de vandalisme (perturbation dans le calendrier et l organisation du chantier et des équipes, mise en danger de la bonne marche des projets, greffe importante dans le budget, climat d insécurité sur les lieux de travail ). L activité «Echafaudages» s adresse essentiellement aux entreprises de ravalement, interlocuteurs directs des syndics de copropriétés. s DEPUIS 2007, UNE ACTIVITE D INTENSE DEVELOPEMENT : Après s être concentré pendant 3 ans sur le marché de la protection des échafaudages, sur Paris et l Ile-de-France, PRODOMO a diversifié ses activités, à partir de 2007, en élargissant son offre sur le marché global de la protection des chantiers BTP, sur tout le territoire national. Plusieurs données ont poussé les dirigeants à choisir cette voie de développement : le marché en Ile-de-France a atteint sa maturité le marché du BTP est en pleine croissance, le cours des matières premières en forte hausse et simultanément les besoins et la demande en matière de protection et de sécurité des chantiers. l avancée technologique et commerciale de la société permet à PRODOMO de se différencier face au marché traditionnel du gardiennage et maître-chien. FICHE D IDENTITE Structure Juridique : Société par Action Simplifiée Capital social : Secteur d activité : Gardiennage électronique - Prévention des risques d intrusion - Protection - Surveillance Début d activité commerciale : 2004 (création : 1996) Nombre de chantiers sécurisés : Nombre de clients : + de 1000 Implantation géographique : Paris, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes, Marseille et Nice. Nombre de salariés : 55 collaborateurs (hors intervenants et télésurveilleurs) CA 2013 : 8 M Soutien OSEO Financement Président Directeur Général : Jean-Luc Dorel Ce plan de développement s est accompagné des actions suivantes : une expansion géographique et commerciale nationale avec l ouverture de 6 nouvelles agences en 18 mois. un investissement massif dans du matériel et la R&D (+15% chaque année). une stratégie commerciale et de communication aux ambitions nationales.

4 Fiche FICHE 3 UNE OFFRE ADAPTEE A LA VIE DE CHANTIER UNE SOLUTION PERSONNALISEE AUX EXIGENCES DES CHANTIERS 1 - UN SYSTEME ELECTRONIQUE AUTONOME ET RAPIDE A POSER s sans fil, il fonctionne sur batterie : la pose des détecteurs et la mise en route du système se fait entre ½ heure et 2 heures selon le chantier ou échafaudage à protéger. s il s adapte à la géographie du chantier et évolue avec lui. Sa pose, comme sa maintenance, n interfèrent pas dans les interventions des entreprises travaillant sur le terrain. s ultra-sensible, le système est formaté pour faire face aux conditions spécifiques des chantiers (environnement évolutif, météo, intempestif ). Son emballage en acier est très résistant. s parce qu il est électronique, le système est réactif et permet la mise en place d actions préventives et correctives. La télésurveillance se fait à distance. Toute visite inopinée sur un chantier est enregistrée et traitée en temps réel et donne lieu à l intervention d un gardien sur le site protégé. 2 - UNE TELESURVEILLANCE CIBLEE SUR LES ZONES A RISQUES PRODOMO protège l accès principal et les accès secondaires des chantiers, voire toute la périmétrie dans le cas où le site est particulièrement sensible et facilement accessible de l extérieur. Sur les échafaudages,la protection se fait essentiellement sur l accès du premier plateau voire du dernier plateau - là où les risques d intrusion sont possibles soit depuis la rue, soit depuis les toits. Les détecteurs, ainsi positionnés, permettent une télésurveillance électronique en temps réel, simultanément sur tous les accès stratégiques du site. Leurs positions peuvent facilement être modifiées selon l évolution des chantiers. 3 - DE LA DISSUASION A L INTERVENTION : PREVENIR LE VOLEUR ET INTERVENIR S IL AGIT La protection commence par de la dissuasion. Combattre le vol, c est déjà décourager le voleur d agir. On a souvent tendance à oublier la psychologie du voleur et du rôle essentiel - de la dissuasion. Informer le voleur qu il risque de «se faire prendre» réduit considérablement le nombre d intrusions. Chez PRODOMO, un important dispositif d affichages est mis en place sur la périmétrie et les accès des chantiers. Des flashs lumineux se mettent également en marche dés que le voleur s introduit sur la zone protégée. Les interventions humaines se font donc sur alarme uniquement, dés lors que l intrusion est effective. La présence d agents de sécurité est optimisée car cers derniers n interviennent que lorsqu une intrusion est détectée.

5 Fiche FICHE 4 TECHNOLOGIE & ELECTRONIQUE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT 1 - des détecteurs IR passifs et non-filaire, radio-alimentés sur batterie sont placés aux endroits stratégiques d un site (ex : accès sensibles d un chantier, d un échafaudage d une grue ou d une zone d entreposage, intérieur d une base-vie ). Ils fonctionnent 24h/24, 7jours/7 et sont programmés pour détecter et transmettre à une centrale, toutes les informations relatives à tout mouvement survenant sur les zones protégées. 2 - Des avertisseurs lumineux se déclenchent dans un but dissuasif. 3 - Une centrale, installée dans un endroit clos du chantier, collecte et relaie en direct ces informations par voie GSM à un centre de télésurveillance. 4 - Le télésurveilleur analyse la détection. En cas d intrusion, il appelle et envoie un intervenant pour effectuer une levée de doute sur le site. PLUSIEURS NIVEAUX D ALARMES POUR UN CONTRÔLE OPTIMUM PRODOMO a développé une technologie ultra-sensible (l alarme électronique) à un environnement contraignant, propre aux chantiers BTP (environnement extérieur, intempestif, construction en constante évolution, passages fréquents...). Son dispositif est capable de maîtriser électroniquement et en temps réel tout événement suspect survenant sur le lieu. Chaque signal d alarme est identifié à distance. Le centre de télésurveillance analyse les données et agit en conséquence, selon le type d alarme identifiée. Plusieurs interventions sont possibles : des actions de maintenance préventive et corrective sont là pour pallier aux alarmes dites techniques. Ex : batterie basse, matériel vandalisé, coupure secteur, difficulté dans la propagation des ondes radios due aux conditions hydro et météorologiques, etc l envoi d un agent de sécurité lorsqu une intrusion est détectée. L intervenant est envoyé immédiatement sur les lieux pour faire une ronde du chantier, effectuer une levée de doute et prévenir la police si nécessaire.

6 Fiche FICHE 5 DES REFERENCES DE RENOM DU CONSTRUCTEUR NATIONAL AU RAVALEUR LOCAL s PROTECTION DE CHANTIERS AVEC LES MAJORS NATIONAUX & REGIONAUX DE LA CONSTRUCTION et aussi CAPALDI, DARVE, EGSEP, GCC, GTBA, GTM, HARRIBEY CONSTRUCTION, ROUGIER, SCB, SNB, SDI, TBI, TRAVAUX DU MIDI, UNION TRAVAUX PACA... s MAîTRES D ŒUVRE s SYNDICS s ENTREPRISES DE RAVALEMENT BECHET, BRTC, CHEVALIER, COMBET SERITH, MAISON AUFRERE, NEGRO, NUANCE 3, PENTEC, RIGOLOT, ROSSI, SEGUIN LEVY, THOMAS & HARRISON, TROUVE... s CLIENTS INSTITUTIONNELS AMBASSADES (du Vatican, Allemagne, Norvège, Irlande, Israël, Maroc), CONSEILS GENERAUX, CLINIQUE & HOPITAUX, MAISONS DE RETRAITE & EHPAD, ECOLES et ADIDAS, AIR LIQUIDE, BANQUE POPULAIRE ATLANTIQUE, BIA, BNP PARIBAS, CREDIT MUTUEL D ANJOU, CREDIT MUTEL OCEAN, ENA, GAZ DE FRANCE, COMMISSARIATS, HERMES, LADUREE, LANCEL, LIDL, MAIRIE DE PARIS (Tour St Jacques, Eglise St Sulplice, Place du Palais Bourbon, Cathédrale Notre-Dame), SONIA RYKIEL, VAN CLEEF & ARPELL...

7 Fiche FICHE 6 VOS QUESTIONS - NOS REPONSES LA PRESTATION PRODOMO o Quels sont les avantages d une protection électronique par rapport au gardiennage humain? La protection électronique est une machine sans faille et c est là tout son avantage. C est en quelque sorte un oeil qui scrute la vie du chantier, dans son quotidien, 24h/24, 7 jours sur 7. L oeil ne réfléchit pas, il ne se fatique pas, il observe, il est partout à la fois. Il est programmé pour collecter et relayer toutes les informations relatives à tout mouvement survenant sur les zones protégées du chantier. L avantage, c est aussi son coût : notre système est en moyenne 4 fois moins cher que le gardiennage humain. o La prestation PRODOMO est-elle adaptée à tous les stades de construction d un chantier? Le système PRODOMO est un système non-filaire qui s adapte à tout type de chantiers. Ses détecteurs radio-alimentés sur batterie lui confèrent une grande souplesse de pose et une adaptabilité face à l évolution des structures en construction. Au stade du Gros Oeuvre, PRODOMO protége l accès des grues et leur fût contre les vols de câbles ainsi que les bases-vie. Au Second Oeuvre, PRODOMO protége la périmétrie du chantier et et sécurise durant toute la période où de nombreux équipements et matériaux sont entreposés à l intérieur. Pour les échafaudages, PRODOMO surveille l accès des plateaux le temps du ravalement des façades.. o Le système ne se limite-t-il pas «que» à de la dissuasion? L objectif premier du système PRODOMO est de dissuader le voleur. La dissuasion ne doit pourtant pas être considérée comme une limite. Grâce à un affichage dissuasif, des flashs lumineux et la présence de détecteurs opérant sur le chantier, les tentatives d intrusion se réduisent considérablement. Empêcher les vols, cela commence par dissuader le voleur de voler. Notre système d alarme est aussi efficace dans le cas d intrusions car il donne l alerte et déclenche l intervention d un agent de sécurité dans le cas où le voleur s introduit sur la zone protégée. Le système est en effet programmé électroniquement pour déceler de manière précoce les intrusions et d envoyer simultanément un intervenant in-situ. LA TECHNOLOGIE, LA SURVEILLANCE ET LES INTERVENTIONS o Une surveillance 24h/24-7 jours/7, ça veut dire quoi? Notre système de télésurveillance permet de scruter la vie de chantier la journée, durant les heures de travail afin de surveiller et de préparer la bonne éxecution de la mise en service du système aux heures de fermeture. Une fois le chantier fermé, c est-à-dire les soirs, les nuits et les week-ends, notre système détecte électroniquement les intrusions et permet d envoyer sur place un intervenant quand l intrusion est déclarée. Nous surveillons votre chantier quand vous n êtes pas là. Vous ne vous occupez de rien. o En combien de temps un intervenant peut-il se rendre sur un chantier quand une intrusion est détectée? Le temps d intervention varie. La moyenne nationale est de 15 minutes. Pour être réactif dans ces cas d urgence, nous choisissons nos intervenants en fonction de la localisation du chantier et de l adresse de départ de nos intervevants. o Quel est le rôle d un intervenant? Son rôle est semblable à celui d un gardien ou maître-chien. Son obligation légale est la levée de doute, c est-à-dire la constatation sur site de la présence d un intrus. Dotés d un N d agrément, nos intervevants sont également tenus de contacter la police afin qu elle se rende immédiatement sur les lieux, pour appréhender les voleurs.

8 Fiche FICHE 6 VOS QUESTIONS - NOS REPONSES (suite) LE COUT ET LA GESTION DU BUDGET SECURITE o Je préfère prendre le risque de me faire voler plutôt que de payer pour protéger mon chantier. Tout individu est par nature tenté par le risque lorsqu il joue au casino. Certes, on gagne souvent les toutes premières fois mais au cumul, sur une année, on perd plus que ce que l on gagne. Notre conseil : anticipez des risques de vol qui peuvent vous coûter cher. Priviligiez votre tranquillité, réduisez les risques, gérez les en amont, dans votre budget. En exemple, sur un chantier de 3,5M, le budget «Gardiennage» avec Prodomo représente environ 0,05% du volume d affaires gérées. LA SÉCURITÉ, C EST UNE AFFAIRE DE PREVENTION mais aussi une AFFAIRE d ECONOMIE. o Je gère une entreprise d électricité et je risque gros en cas de vol, pas comme d autres entreprises sous-traitantes qui du coup, ne veulent pas payer pour un service dont elles ne bénéficieront pas. Comment gérer la problématique du compte-prorata? La gestion du compte-prorata n appartient qu aux acteurs directs du chantier. Mettez-nous en contact avec le responsable du compte-prorata. Nous lui proposerons une solution de gardiennage électronique juste et adaptée aux besoins et contraintes du chantier. o Mon immeuble est en cours de ravalement et la présence d échafaudage facilite l accès à mon appartement. Qui s occupe de sa protection et qui paie pour cela? Votre Syndic est le représentant légal de la copropriété. Si vous êtes propriétaires, le Président Syndical de la Copropriété est à même de valider les coûts supplémentaires relatifs à la mise en place de notre système de protection des voies d accès des échafaudages. Les coûts liés à cette mise en place sont suffisamment négligeables par rapport au budget total du ravalement et pour cete raison, il est rare qu une réunion extraordinaire du Syndic se justifie pour un montant si peu élevé. Une bonne communication entre propriétaires et Syndics peut donc aboutir rapidement à une réponse l accès à vos appartements par les échafaudages peut être vite sécurisé. Les coûts sont répartis au millième de la co-propriété. o Mon chantier est trés vaste. N est-il pas plus économique de faire appel à un maître-chien plutôt qu à un système d alarme électronique? Avec Prodomo, non. Si votre chantier est trés vaste, les temps de ronde seront plus longs et la présence de plusieurs maîtres-chien sera même peut-être nécessaire. En moyenne, nos coûts de gardiennage sont 4 fois inférieurs aux coûts d un gardiennage humain. N oubliez pas, non plus, grâce à nos détecteurs électroniques, les intrusions peuvent être détectées, et ceci simultanément, et sur toute la périmétrie. Sachez également qu un voleur a pour habitude de faire des repérages avant toute tentative d intrusion et/ou de vol. La présence des détecteurs et notre affichage jouent aussi un rôle esentiel pour le dissuader d agir.

9 Fiche FICHE 7 ENTRETIEN AVEC LE FONDATEUR, J.LUC DOREL Comment est né le concept de gardiennage électronique PRODOMO dont la spécificité est d être dédié aux professionnels du BTP? Jean-Luc Dorel : En 1996, alors que j étais le gérant d une entreprise générale et d agencement, j ai pu me rendre compte, sur le terrain, des frustrations des architectes face au vol régulier dont ils étaient - avec les entreprises partenaires - victimes. Je les ai écoutés. Nous avons discuté de leurs besoins en matière de protection contre le vol mais aussi des contraintes liées à leur métier et leur environnement. Il en est ressorti que les professionnels du BTP recherchaient un dispositif de détection léger, non-filaire et facilement évolutif à la vie de chantier. La location d un matériel voire d une prestation complète et bien sûr adaptée à leur budget - semblait être une voie privilégiée. Quelles ont été ensuite les étapes de développement du système d alarme Prodomo? JLD : Une fois le besoin identifié, je me suis entouré de partenaires experts en alarme et en électronique. Après plusieurs mois de recherches, de développement et de tests, nous avons mis au point et lancé le premier détecteur PRODOMO. Le défi majeur a été d imaginer et de développer un système électronique technologiquement ultra-sensible - et propre au monde de l alarme - et simultanément hyper-résistant et adapté à l environnement de prime abord inhospitalier des chantiers. Gérer les intempestifs comme les coups de vents ou les chats errants, voire les visites inopinées de chantier, les variations de températures ou les projections de matières ont été un vrai défi qu il a fallu prendre en compte tout au long de nos études. Selon vous, qu est-ce-qui fait la force de PRODOMO? JLD : Je dirais une exigence certaine en termes de qualité de service, et qui se traduit notamment par des investissements forts dans la R&D, l achat de matériel et aussi des efforts évidents en matière d information et de communication. Notre force commerciale est bien sûr aussi essentielle pour défricher un marché encore relativement jeune. Nos axes de développement continuent d être la pénétration des marchés du BTP tant auprès des groupes leaders de la construction que des acteurs locaux du BTP. Nous sensibilisons également les institutionnels, de plus en plus soucieux de qualité et de réduction des coûts dans les programmes qu ils mettent en place. LE PARCOURS DE JEAN-LUC DOREL : Né en 1963, diplômé de l ESC d Amiens, Jean-Luc Dorel débute sa carrière chez Novotel et le Groupe Accor, à la Direction Financière, en tant que manager et auditeur interne pour le marché asiatique. Après deux ans, il devient directeur commercial et directeur d exploitation au sein de plusieurs grands restaurants parisiens du même groupe. Il intègre alors le Groupe Disney en qualité de Responsable Achats sur le Parc Disneyland Paris. En 1994, à 32 ans, il crée sa propre entreprise d agencement et de décor (Béton Rouge), dédiée au monde de l hôtellerie et de la restauration. Son activité prospère et séduit les boutiques, les salons et les grandes surfaces, pour lesquels il développe les premiers corners. En charge du développement commercial, il coordonne parallèlement les grands chantiers. C est en côtoyant les architectes et professionnels du BTP qu il réalise les difficultés de gestion liées au vol sur les chantiers. Devinant là un marché encore peu exploré, Il développe l idée d un système de gardiennage électronique de détection d intrusions dédié au monde de la construction. Il réoriente alors progressivement ses activités vers la protection, la surveillance et le gardiennage électronique des échafaudages et chantiers BTP. Le système naît, est testé. Il fonde la société PRODOMO qui devient commercialement active en 2004.

10 Fiche FICHE 8 TÉMOIGNAGE : UN MAÎTRE D OUVRAGE SOLIDAIRE... Sylvain Pinard, Conducteur de travaux chez Monné-Decroix, à Nantes. Pourquoi avoir choisi de sécuriser votre chantier? Sylvain Pinard : Monne-Decroix a choisi de mettre en place une politique de sécurité préventive pour lutter contre les vols. Notre but est de nous prévenir contre les mauvaises surprises liées aux vols et d en subir, quand il est trop tard, des conséquences malheureusement handicapantes dans la gestion de nos projets. Nos chantiers sont donc surveillés, notamment au stade du second œuvre, là où les matériaux entreposés sont nombreux et où le chantier est le plus exposé aux risques. Nous protéger, c est aussi nous sentir plus serein face aux dates de livraison et aux coûts imprévus. En tant que maître d ouvrage, quel est votre degré d implication dans la sécurisation des chantiers que vous supervisez? SP : Notre implication commence par le fait que nous avons intégré la sécurisation des chantiers dans nos cahiers des charges. Notre implication ne s arrête pour autant pas là. D expérience, nous savons que la gestion d une telle prestation au sein du compte-prorata est difficile : tous nos partenaires ne sont pas exposés au vol au même niveau, ni au même moment. La solution qui nous a semblée la plus adaptée a donc été de prendre en charge, en tant que maître d ouvrage, la gestion et le coût de la sécurité. Le budget «Sécurité», comparé à ses conséquences, reste négligeable. Tous nos intervenants adhèrent au dispositif PRODOMO notamment pour sa souplesse et parce qu il est, pour eux, peu contraignants. Aujourd hui, certains de nos sous-traitants électriciens - très favorables à ce type de systèmes de sécurité - synchronisent même la livraison de leurs panneaux rayonnants à la pose du système. Pourquoi avoir choisi une solution de gardiennage électronique? SP : J ai essayé le gardiennage humain, les portes métalliques et le gardiennage électronique. J ai été séduit par le gardiennage électronique car il correspond bien à mes besoins et aux contraintes sur les chantiers. La surveillance se fait simultanément sur toute la périmétrie et le volume du chantier. Il est adapté à une protection de structures non-verticales. La pose et la dépose des détecteurs et centrale sont rapides. Les prix bien sûr sont attractifs et la prestation complète car elle comprend la pose, la dépose, la maintenance mais aussi la surveillance, Créé à Toulouse il y a plus de 25 ans, les interventions illimitées et la levée de doute sur alarmes. Enfin, chose importante, sa MONNÉ-DECROIX est l un des plus mise en application et son fonctionnement n interfèrent pas avec les interventions de nos importants promoteurs immobiliers de entreprises sous-traitantes. l héxagone. Pourquoi Prodomo? Le Groupe est représenté par 7 agences régionales. Il fait appel aujourd hui SP : Au-delà de la technologie, la qualité du contact humain et la relation commerciale à PRODOMO pour la surveillance de sont pour moi primordiales. La réactivité des équipes, de part la proximité de vos agences plusieurs de ses sites, sur les régions de par rapport à nos programmes, est aussi importante car elle m apporte une grande tranquillité dans la gestion au quotidien de la sécurité sur mes Nantes, Lyon et Bordeaux. chantiers. Adresse internet : www. monne-decroix.fr

11 Fiche FICHE 9 TÉMOIGNAGE : LA DÉMARCHE SÉCURITÉ CHEZ CEROC Olivier Soum-Pouyalet, Directeur de travaux chez CEROC, à Bordeaux. Pouvez-vous nous expliquer le cœur de métier de CEROC et le type de chantiers que vous supervisez? Olivier Soum-Pouyalet : En matière de programmes de construction, nous travaillons en étroite collaboration avec les maîtres d ouvrage et architectes. CEROC regroupe plusieurs compétences essentielles. Nous nous chargeons de l OPC des chantiers, nous coordonnons la sécurité et nous assurons enfin la maîtrise d œuvre d exécution. Nous travaillons en sous-traitance sur des marchés publics et collaborons également avec des promoteurs privés, sur des projets de logements, de bureaux voire de sites industriels. Trois exemples récents de chantiers : l Ecole Nationale de l Architecture à Nantes, l Hôtel du département du Conseil Général d Aquitaine, l extension de la halle de DASSAULT m² et le CHU de Bordeaux, avec ses 12 blocs opératoires. La sécurité des chantiers et la prévention contre le vol font partie chez CEROC d une démarche globale de qualité. Comment est née cette implication? OSP : Notre métier est entre autres l organisation des chantiers et forcément la maîtrise des délais. Nous travaillons sur des délais tendus où prévoir est la base d une bonne visibilité et une bonne maîtrise de nos programmes. La recrudescence des vols et du vandalisme de ces dernières années nous a donc obligé à réfléchir et à mettre en place des solutions de prévention pour réduire les risques. Le vol est une donnée imprévisible et qui peut coûter cher si on l ignore en amont. Prévoir l imprévisible, c est ne plus vivre dans le constat et se préparer pour assurer une gestion optimale des risques. Nous nous y appliquons Concrètement, aujourd hui comment se traduit cette démarche qualité? OSP : Sécuriser les chantiers devient une nécessité économique à partir du moment où les vols sont devenus fréquents et handicapants pour tous. C est le cas aujourd hui car le vol est malheureusement devenu monnaie courante dans la vie des chantiers. CEROC COORDINATION est un bureau d études, filiale du groupe AIA, Architectes Ingénieurs, Associés. Les champs d action de CEROC occupent 3 axes majeurs : 1) l ordonnancement, le pilotage et la coordination de projets de construction 2) la maîtrise d oeuvre d exécution 3) la coordination SPS Avec ses 15 ans d existence,ceroc dispose d un réseau de 8 agences nationale, à Nantes, Paris, Bordeaux, Tours, Lyon, Lorient, Rennes et la Rochelle et réunit plus de 70 collaborateurs, spécialisés dans les techniques de maîtrise du chantier. CEROC a confié à PRODOMO la sécurisation d une douzaine des chantiers dont il a la charge, situé en région nantaise et en Aquitaine. L adresse internet :

12 Fiche FICHE 9 LA DÉMARCHE SÉCURITÉ CHEZ CEROC... (suite) En tant que coordonnateur et maître d œuvre, nous nous engageons à proposer une solution globale qui bénéficie à tous en incluant dans nos cahiers des charges un lot «Sécurité et Gardiennage». Nous fédérons tous les acteurs de la construction, du maître d oeuvre aux promoteurs, des ingénieurs jusqu aux corps d Etat. Notre implication va donc au-delà de la prescription. Il faut savoir qu avant, dans nos CCTP, il n y avait rien de prévu en matière de gardiennage. Nous n étions donc pas préparés. Depuis quelques années ; notre rôle a évolué. Dorénavant, nous conseillons ET nous agissons car au final, nous imposons une solution de gardiennage. Nous avons également un rôle de facilitateur car nous proposons aussi de coordonner le paiement par le biais des compte-proratas et des comptes inter-entreprises. J ajouterai que, en tant que prestataire, cette démarche nous permet de nous différencier en proposant un service et une réponse à des intérêts communs. Pourquoi Prodomo? OSP : Au-delà de la technologie, la qualité du contact humain et la relation commerciale sont pour moi primordiales. La réactivité des équipes, de part la proximité de vos agences par rapport à nos programmes, est aussi importante car elle m apporte une grande tranquillité dans la gestion au quotidien de la sécurité sur mes chantiers. Pourquoi choisir une solution de gardiennage électronique, comme celle proposée par PRODOMO? OSP : Je vois deux raisons évidentes. La première est son coût, 3 à 4 fois moins cher que le gardiennage humain. Un argumentaire qui pèse lorsque la logique des programmes est de réduire les coûts sans faire le sacrifice de la qualité. La seconde raison est son efficacité sur le terrain. L œil électronique surveille 24h/24 les chantiers, sur toute leur périmétrie, au même moment. Un intervenant n agit que lorsque des intrusions sont détectées. Le système de télésurveillance PRODOMO est pour nous une solution pragmatique qui répond à nos besoins. Le gardiennage électronique évite t-il les vols? OSP : La solution anti-vol n existe pas dans l absolu mais je constate qu il y a moins d intrusions avec un tel système et dans le cas d intrusion, l intervention des gardiens réduit considérablement, chez le voleur, les passages à l acte. A plusieurs reprises, l intervenant PRODOMO a empêché des squatteurs de s introduire sur nos sites. Des voleurs ont également été interpellés par la police. Dans tous les cas, des vols ont été empêchés. Le vol est une donnée imprévisible et qui peut coûter cher si on l ignore en amont. Prévoir l imprévisible, c est ne plus vivre dans le constat et se préparer pour assurer une gestion optimale des risques. Nous nous y appliquons Selon vous, qu est-ce-qui fait la force de PRODOMO? OSP : La proximité de ses équipes commerciales et techniques sans aucun doute. PRODOMO a bien pris conscience de nos problèmes et sa réponse est adaptée, tant au niveau de son système électronique que dans le service qu elle met en place. L installation des détecteurs se fait en 48 heures maximum. Le matériel en location fait l objet d une maintenance régulière et les contraintes d utilisation sur le terrain restent minimes pour les compagnons, présents sur le chantier.

protéger, c est s ouvrir l avenir www.sitexfr.com

protéger, c est s ouvrir l avenir www.sitexfr.com protection mécanique portes et panneaux métalliques neutralisation protection électronique alarmes et vidéoprotection contrôle d accès détecteurs de fumée (DAAF) protéger, c est s ouvrir l avenir PROTECTION

Plus en détail

Mobile Vidéo Scopic. Une solution de Vidéoprotection mobile et autonome. IDENTIFIER - INTERPELLER - DISSUADER - INTERVENIR

Mobile Vidéo Scopic. Une solution de Vidéoprotection mobile et autonome. IDENTIFIER - INTERPELLER - DISSUADER - INTERVENIR Mobile Vidéo Scopic Une solution de Vidéoprotection mobile et autonome. IDENTIFIER - INTERPELLER - DISSUADER - INTERVENIR Les différentes solutions pour surveiller un chantier? - Le Gardiennage Traditionnel:

Plus en détail

2 La surveillance de votre site redéfinie grâce à la Télé Vidéo Surveillance

2 La surveillance de votre site redéfinie grâce à la Télé Vidéo Surveillance 2 La surveillance de votre site redéfinie grâce à la Télé Vidéo Surveillance Ne vous inquiétez pas pour votre sécurité ; laissez-nous nous en charger. Nous assumons l entière responsabilité de vos besoins

Plus en détail

ENVIRONNEMENT DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ENVIRONNEMENT DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ENVIRONNEMENT DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS 1 Les différents domaines de la construction Bâtiment : Constructions concernant les bâtiments à usage de bureaux ou à usage d habitation pour le compte

Plus en détail

J.M.K. SECURITE Entreprise privée de Gardiennage et Surveillance

J.M.K. SECURITE Entreprise privée de Gardiennage et Surveillance 1. Statut Juridique 2. Historique et politique 3. Formations et Expériences du Personnel 4. Formations et Expériences du Personnel Suite 5. Étude des Projets 6. Prestations 7. Prestations Suite 8,9. Sécurité

Plus en détail

sécurisez préserver la valeur votre chantier le spécialiste de la protection du patrimoine immobilier vacant

sécurisez préserver la valeur votre chantier le spécialiste de la protection du patrimoine immobilier vacant le spécialiste de la protection du patrimoine immobilier vacant sécurisez votre chantier préserver la valeur protection mécanique portes et panneaux métalliques protection électronique alarmes vidéoprotection

Plus en détail

Le système de détection d intrusion

Le système de détection d intrusion .com Le système de détection d intrusion Protégez vos proches Sécurisez vos biens Gardez un oeil sur votre habitation La solution de sécurisation... pour votre habitat Une installation réalisée par un

Plus en détail

ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE

ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE PILOTAGE À DISTANCE Je commande mes volets, mes éclairages, mon alarme et mon chauffage à distance PILOTAGE CHAUFFAGE Je fais des économies sur le poste chauffage

Plus en détail

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux L Association des Responsables de Copropriété 14 000 copropriétés adhérentes Une association indépendante Une association représentative

Plus en détail

préserver sécuriser la valeur votre patrimoine le spécialiste de la protection du patrimoine immobilier vacant logement tertiaire chantier vpsitex.

préserver sécuriser la valeur votre patrimoine le spécialiste de la protection du patrimoine immobilier vacant logement tertiaire chantier vpsitex. le spécialiste de la protection du patrimoine immobilier vacant sécuriser votre patrimoine préserver la valeur protection mécanique portes et panneaux métalliques neutralisation protection électronique

Plus en détail

MAISON VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) www.c-3-p.fr

MAISON VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) www.c-3-p.fr MAISON www.c-3-p.fr VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) MAISON Construire avec C3P MAISON c est choisir la tranquillité et un interlocuteur unique pour mener à bien

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES Socateb, expert en traitement de façades. SOCATEB, ACTEUR DU SALON DE LA COPROPRIÉTÉ LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 Le mot du Président

Plus en détail

Particuliers ou Professionnels

Particuliers ou Professionnels Particuliers ou Professionnels ABSOLUT SECURITE est une société spécialisée dans le gardiennage et la sécurité des biens et des personnes. La prévention, la sécurité et la protection sont les devises de

Plus en détail

L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER

L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER Une protection optimale pour vos chantiers 30.34.001/00 08/14 L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER Une protection optimale pour votre chantier La construction d un bâtiment,

Plus en détail

Protections collectives contre les chutes de hauteur

Protections collectives contre les chutes de hauteur Fiche 2 Protections collectives contre les chutes de hauteur A qui servent-elles? Comment les dimensionner? promouvoir cette disposition? Quels en est le coût, quels en sont les gains? Sur la majorité

Plus en détail

Le rôle du maître d ouvrage.

Le rôle du maître d ouvrage. Le rôle du maître d ouvrage. Le maître d ouvrage peut être défini comme la personne morale ou physique pour laquelle l ouvrage est construit, il en est le responsable principal et, en tant que tel, est

Plus en détail

RÉUSSISSEZ VOTRE PROJET TRAVAUX!

RÉUSSISSEZ VOTRE PROJET TRAVAUX! I M A G I N E E T R É A L I S E V O S P R O J E T S D E R É N O VAT I O N D E P U I S 1 9 8 2 RÉUSSISSEZ VOTRE PROJET TRAVAUX! U N E O F F R E U N I Q U E D A N S L U N I V E R S D E L A R É N O VAT I

Plus en détail

PEINTURE NET prospère dans l univers de la peinture et des revêtements sols et murs collés, depuis plus de 20 ans.

PEINTURE NET prospère dans l univers de la peinture et des revêtements sols et murs collés, depuis plus de 20 ans. PEINTURE NET prospère dans l univers de la peinture et des revêtements sols et murs collés, depuis plus de 20 ans. La maîtrise par nos compagnons des diverses techniques de notre métier, nous permet de

Plus en détail

OUVERTURE D UN COMMERCE

OUVERTURE D UN COMMERCE OUVERTURE D UN COMMERCE Les règles de sécurité d un ERP : Etablissement Recevant du Public Création de la boutique Installation des systèmes de sécurité Ouverture du commerce Photo : La fausse boutique,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2007

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2007 DOSSIER DE PRESSE JUIN 2007 Contact ceroc Jean-François Simon 8, avenue des Thébaudières 44 800 Saint Herblain 02 40 94 79 50 ceroc.nantes@ceroc.fr www.ceroc.fr Contact presse Brigi e Lioret 06 81 59 85

Plus en détail

Société LAYHER. Solution Secours informatique : secours mobile et secours fixe Services de conseil : PCIT, MCO

Société LAYHER. Solution Secours informatique : secours mobile et secours fixe Services de conseil : PCIT, MCO Société LAYHER Problématique Client Présence sur le marché français avec une implantation nationale sur 9 agences distantes Gestion d un volume important de données critiques Une équipe informatique restreinte

Plus en détail

Dossier de présentation - SKE FORCE A Capteur de chute électronique pour lignes de vie

Dossier de présentation - SKE FORCE A Capteur de chute électronique pour lignes de vie Date 14/02/2014 Dossier de présentation - SKE FORCE A Capteur de chute électronique pour lignes de vie (EN795-C) Entreprise Nom: SAFETYCONCEPT s.a. Rue et n : rue de Hussigny - 45 Code postal et localité:

Plus en détail

SOMMAIRE PLUSIEURS TYPES DE MODULES ET DE SYSTÈMES DE MONTAGE DES CHANTIERS DE TAILLES TRÈS DIFFÉRENTES

SOMMAIRE PLUSIEURS TYPES DE MODULES ET DE SYSTÈMES DE MONTAGE DES CHANTIERS DE TAILLES TRÈS DIFFÉRENTES Ce document s adresse à l exploitant ou futur exploitant d une installation de production d électricité photovoltaïque pour lui permettre de prendre en compte les risques inhérents à cette activité, notamment

Plus en détail

PRÉVIENT QUAND ÇA BOUGE. DIT OÙ ÇA SE RETROUVE.

PRÉVIENT QUAND ÇA BOUGE. DIT OÙ ÇA SE RETROUVE. 1 er système de géosécurisation sans installation, permettant aux professionnels et aux particuliers de géolocaliser et sécuriser tout type de bien mobile en France et dans 12 pays européens. LOCSTER est

Plus en détail

GESTION DÉLÉGUÉE ENSEMBLE, FAISONS VIVRE VOTRE PATRIMOINE ET VOS PROJETS

GESTION DÉLÉGUÉE ENSEMBLE, FAISONS VIVRE VOTRE PATRIMOINE ET VOS PROJETS GESTION DÉLÉGUÉE ENSEMBLE, FAISONS VIVRE VOTRE PATRIMOINE ET VOS PROJETS PLUS SOUPLE, PLUS RÉACTIVE, PLUS CLAIRE Pour gérer votre patrimoine, deux qualités indissociables sont devenues cruciales : la réactivité

Plus en détail

Vos proches, vos biens et vos locaux sous haute surveillance

Vos proches, vos biens et vos locaux sous haute surveillance Alarme et télésurveillance Alarme et télésurveillance dispositifs additionnels DISPOSITIFS VIDEO Caméra vidéo intérieure Caméra vidéo extérieure PERIPHERIQUES SANS FIL Bouton panic (pendentif) Détecteur

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble,

construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble, construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble, Nous mettons le logement au service de l emploi et des entreprises Combien de temps un salarié est-il prêt à consacrer chaque jour pour

Plus en détail

Utilisation de la grue à tour par les corps d état

Utilisation de la grue à tour par les corps d état Fiche 3 Utilisation de la grue à tour par les corps d état Préambule A qui sert-elle? Quand peut-on s en passer? Comment la dimensionner? Qui doit la promouvoir? Quel en est le coût, quels en sont les

Plus en détail

Votre patrimoine protégé pour un temps ou pour tout le temps.

Votre patrimoine protégé pour un temps ou pour tout le temps. Votre patrimoine protégé pour un temps ou pour tout le temps. 6, rue Raspail 92300 Levallois Perret Tel : 01 47 30 89 91 PRESENTATION SVP protection, implantée à Levallois Perret, conseille et propose

Plus en détail

TAURUS SECURITY AGENCY

TAURUS SECURITY AGENCY TAURUS SECURITY AGENCY Notre philosophie LES FONDEMENTS DE NOTRE RELATION CLIENT Nos missions sont d assurer la sécurité des personnes et des biens en mettant à disposition de nos clients, des solutions

Plus en détail

PROMOTION IMMOBILIÈRE

PROMOTION IMMOBILIÈRE PROMOTION IMMOBILIÈRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA PROMOTION

Plus en détail

L O.P.A.H - R.U : un outil privilégié

L O.P.A.H - R.U : un outil privilégié Dossier de presse Signature officielle du renouvellement de la convention O.P.A.H.-R.U. Lundi 18 février 2013 Dans le cadre de la signature officielle du renouvellement de la convention «Opération Programmée

Plus en détail

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels La rénovation thermique des bâtiments résidentiels Audit énergétique et accompagnement 17 septembre 2010 Horus étude et conseil 1 Contexte La réduction des consommations énergétiques des bâtiments existants

Plus en détail

Consultant indépendant en portage salarial

Consultant indépendant en portage salarial Consultant indépendant en portage salarial AD Missions met à votre disposition un éventail de services efficaces destinés à simplifier la gestion de votre activité et stimuler son développement. Un accompagnement

Plus en détail

30% POURQUOI EST-IL IMPORTANT DE VOUS ÉQUIPER? 80% des cambriolages* ont lieu en plein jour. 55% des cambriolages* ont lieu entre 14h et 17h.

30% POURQUOI EST-IL IMPORTANT DE VOUS ÉQUIPER? 80% des cambriolages* ont lieu en plein jour. 55% des cambriolages* ont lieu entre 14h et 17h. 80% des cambriolages* ont lieu en plein jour. 55% des cambriolages* ont lieu entre 14h et 17h. 7 FRANÇAIS SUR 10 sont cambriolés au moins une fois dans leur vie et les installations de systèmes d alarme

Plus en détail

Chacun d entre nous souhaite améliorer son quotidien, son avenir et celui de ses proches.

Chacun d entre nous souhaite améliorer son quotidien, son avenir et celui de ses proches. Edito C Chacun d entre nous souhaite améliorer son quotidien, son avenir et celui de ses proches. Cela peut être : construire ou valoriser son patrimoine, réduire ses impôts, protéger ses proches, préparer

Plus en détail

Anti intrusion Un système de détection intrusion a pour vocation première la détection et la signalisation d un évènement d intrusion par un procédé de dissuasion locale de type sonore (alarme), ou visuel

Plus en détail

LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance

LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance gestion locative location copropriété www.pichet-adb.fr Filiale du Groupe Pichet Groupe Immobilier Intégré 25 années d expérience 7 directions régionales 700

Plus en détail

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR. Anticiper et simuler les besoins de compétences futures dans un projet d automatisation WWW.ANACT.

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR. Anticiper et simuler les besoins de compétences futures dans un projet d automatisation WWW.ANACT. SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR Anticiper et simuler les besoins de compétences futures dans un projet d automatisation WWW.ANACT.FR OUTIL DE SIMULATION : le référentiel d activités et de compétences

Plus en détail

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison Michel & christophe Branchu L artisan de sa maison la sécurité dans la maison Du diagnostic à la pose, en passant par le choix le mieux adapté à la situation, les auteurs nous montrent clairement quels

Plus en détail

Somfy, parce que votre sécurité mérite une alarme sur-mesure

Somfy, parce que votre sécurité mérite une alarme sur-mesure Somfy, parce que votre sécurité mérite une alarme sur-mesure Prévention d intrusion Sécurité active simulation de présence Pilotag e à distance PROTEXIAL RTS : L alarme sans fil nouvelle génération Acteur

Plus en détail

Recherche action «Leaders énergétiques»

Recherche action «Leaders énergétiques» Programme de recherche-action PUCA-ANAH «Amélioration énergétique des copropriétés» Recherche action «Leaders énergétiques» État d avancement 25 mai 2012 PROBLEMATIQUE CONSTAT : La rénovation énergétique

Plus en détail

Habitats groupés habitats coopératifs

Habitats groupés habitats coopératifs Habitats groupés habitats coopératifs construire sa maison dans une démarche de développement durable Le terme d habitat groupé renvoie plus à une manière d habiter qu à une typologie d habitat à proprement

Plus en détail

Rapport moral du Président du Conseil Syndical A.G. du 10/03/2012

Rapport moral du Président du Conseil Syndical A.G. du 10/03/2012 RÉSIDENCE ANSE DES SABLES Rapport moral du Président du Conseil Syndical A.G. du 10/03/2012 Chers copropriétaires, A la dernière A.G. le 09/04/2011 vous avez fait confiance à une nouvelle équipe pour le

Plus en détail

Votre sécurité mérite des experts reconnus. Alarme domotique. 1 er opérateur français de télésurveillance I 25 ans d expertise métier

Votre sécurité mérite des experts reconnus. Alarme domotique. 1 er opérateur français de télésurveillance I 25 ans d expertise métier Votre sécurité mérite des experts reconnus Alarme domotique 1 er opérateur français de télésurveillance I 25 ans d expertise métier Partez l esprit tranquille Télégarde vous protège contre le vol et l

Plus en détail

Les solutions. Domotique. par votre

Les solutions. Domotique. par votre Les solutions Domotique par votre Sécurité Protéger sa maison Garder un œil sur son domicile Je sécurise mon habitation contre les intrusions avec les capteurs d ouverture, les détecteurs de mouvement

Plus en détail

Les copropriétés en difficulté

Les copropriétés en difficulté Les copropriétés en difficulté 1) La copropriété 2) La copropriété en difficulté 3) Les outils de traitement 4) Les financements 5) Le rôle des services déconcentrés 1) La copropriété Un préalable : la

Plus en détail

Guide Global Property/Dommages aux Biens

Guide Global Property/Dommages aux Biens Guide Global Property/Dommages aux Biens Guide Global Property/Dommages aux Biens Prêts pour demain CLIQUER ICI Depuis plus de 60 ans, AIG assure des entreprises internationales sur les risques de Dommages

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Technicien de maintenance Autres appellations du métier Technicien polyvalent, agent d entretien polyvalent, agent de maintenance Le technicien de maintenance maintient les installations techniques en

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES AMIENS METROPOLE DIRECTION DE L AMENAGEMENT POLE ESPACES PUBLICS VOIRIE Place de l hôtel de ville BP 2720 80027 AMIENS CEDEX LOCATION ET MAINTENANCE

Plus en détail

S.a.r.l. «AZURA» au capital de 3000.00 R.C.S n 500 820 675 Code APE : 8010Z Siège Social: Marina Business Center Port Marina Baie Des Anges 06270

S.a.r.l. «AZURA» au capital de 3000.00 R.C.S n 500 820 675 Code APE : 8010Z Siège Social: Marina Business Center Port Marina Baie Des Anges 06270 Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter notre société «AZURA» et les prestations que nous sommes en mesure de vous proposer. La S.a.r.l «AZURA» est implantée sur la Côte d Azur depuis

Plus en détail

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie)

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie) Mémento Sécurité incendie dans les petits hôtels (de 5 e catégorie) Les grands principes de la prévention incendie Le cadre réglementaire Les contacts utiles Les grands principes de la prévention incendie

Plus en détail

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété 1. Caractéristiques et champ d application d une Assurance Immeuble : Existe -t-il une obligation d assurance? Aucun texte

Plus en détail

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison L artisan de sa maison la sécurité dans la maison Michel & christophe Branchu Groupe Eyrolles, 2012 ISBN 978-2-212-1311-7 Les ALArmes En France, près de 320 000 habitations sont visitées chaque année,

Plus en détail

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité.

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. 1 vous êtes collectivité : Collectivité territoriale Administration

Plus en détail

OPTIMUM PIERRE. L offre de services intégrés du Groupe Sefri-Cime pour valoriser votre investissement locatif

OPTIMUM PIERRE. L offre de services intégrés du Groupe Sefri-Cime pour valoriser votre investissement locatif OPTIMUM PIERRE L offre de services intégrés du Groupe Sefri-Cime pour valoriser votre investissement locatif GROUPE p Groupe Sefri-Cime Un savoir-faire depuis plus de 50 ans sur le marché francilien de

Plus en détail

Vols sur chantiers. EXPOPROTECTION 3 novembre 2010. Intervention de Denis CLUZEL

Vols sur chantiers. EXPOPROTECTION 3 novembre 2010. Intervention de Denis CLUZEL EXPOPROTECTION 3 novembre 2010 Intervention de Denis CLUZEL Coût pour les entreprises de bâtiment : Plus d un Milliard d euros soit plus d un pourcent du CA du secteur Nombre de chantiers à protéger sans

Plus en détail

HABITAT. Mondial Assistance, c est : Vous souhaitez en savoir plus? De l urgence au confort : assurez la tranquillité et la sécurité de vos clients

HABITAT. Mondial Assistance, c est : Vous souhaitez en savoir plus? De l urgence au confort : assurez la tranquillité et la sécurité de vos clients Mondial Assistance, c est : Un engagement qualité fort Mondial Assistance est une société certifiée ISO 9001 : 2000 Des équipes dédiées Un pôle Habitat spécialiste : - Plus de 30 chargés d assistance -

Plus en détail

Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX

Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX Sécurité Dormir paisiblement. Voyager en toute tranquillité. Faire confiance à KNX. Un réseau vigilant KNX surveille inlassablement pendant la nuit et est toujours

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMF Y

Système d alarme sans fil. guide SOMF Y Système d alarme sans fil guide SOMF Y Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit. La motorisation et l automatisation des ouvertures de la maison (volets roulants, porte

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMFY

Système d alarme sans fil. guide SOMFY Système d alarme sans fil guide SOMFY Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit La motorisation et l automatisation des ouvertures de la maison (volets roulants, porte de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 8 décembre 2015 LES SOLUTIONS QUI FONT DU BIEN À L HABITAT ET À CEUX QUI Y VIVENT

DOSSIER DE PRESSE. 8 décembre 2015 LES SOLUTIONS QUI FONT DU BIEN À L HABITAT ET À CEUX QUI Y VIVENT DOSSIER DE PRESSE 8 décembre 2015 LES SOLUTIONS QUI FONT DU BIEN À L HABITAT ET À CEUX QUI Y VIVENT 1 Service unique, innovant, d aide à la rénovation énergétique et à la gestion de son habitat, pour les

Plus en détail

«Bâtir un mode de vie pour l avenir»

«Bâtir un mode de vie pour l avenir» «Bâtir un mode de vie pour l avenir» Qui sont Les Villages d Or? Le groupe «Les Villages d or a été fondée en 1995 par Jean-Luc Estournet Pionnier du concept des résidences sécurisées spécialement dédiées

Plus en détail

CONSTRUIRE AVEC UN ARCHITECTE Extrait de la publication «Construire avec l architecte» publiée par le CNOA

CONSTRUIRE AVEC UN ARCHITECTE Extrait de la publication «Construire avec l architecte» publiée par le CNOA CONSTRUIRE AVEC UN ARCHITECTE Extrait de la publication «Construire avec l architecte» publiée par le CNOA LE CHAMP D INTERVENTION DE L ARCHITECTE La vocation de l architecte est de participer à tout ce

Plus en détail

le pack alarme habitation Securitas Home Alert - La télésurveillance prête-à-installer en toute sérénité

le pack alarme habitation Securitas Home Alert - La télésurveillance prête-à-installer en toute sérénité Securitas Home Alert le pack alarme habitation Securitas Home Alert - La télésurveillance prête-à-installer en toute sérénité Le système Securitas Home Alert garant de votre sécurité Securitas Home Alert

Plus en détail

Développement des marchés «Bâtiment Durable» : quels enjeux? Zoom sur deux marchés : France et Chine

Développement des marchés «Bâtiment Durable» : quels enjeux? Zoom sur deux marchés : France et Chine Développement des marchés «Bâtiment Durable» : quels enjeux? Zoom sur deux marchés : France et Chine Lundi 18 avril 2011, de 9h30 à 10h45 Cette réunion permettra de faire un point et d'étudier les perspectives

Plus en détail

systèmes d alarme logisty.serenity

systèmes d alarme logisty.serenity systèmes d alarme logisty.serenity logisty serenity Pourquoi équiper votre habitation d une alarme? Outil de prévention et de dissuasion, l alarme est avant tout un moyen de gagner en confort et en sérénité.

Plus en détail

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com 1 PRESENTATION DE NOTRE PROJET DE DEVELOPPEMENT 2 NOTRE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT : Lancement de la Franchise MultiFood 2-1 CARACTERISTIQUES Nous développons à la fois des implantations de restaurants

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET EXPERIMENTAL

APPEL A MANIFESTATION D INTERET EXPERIMENTAL APPEL A MANIFESTATION D INTERET EXPERIMENTAL INCITATION À LA CREATION DE GROUPEMENTS D ENTREPRISES POUR LA RENOVATION ENERGETIQUE PERFORMANTE DES MAISONS INDIVIDUELLES EN BOURGOGNE AMI cahier des charges

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION Cellule Sécurité du Secteur Economique FICHE CONSEILS A L ATTENTION DES DEBITANTS DE TABAC

Plus en détail

Le Guide de la Télésurveillance Alert Services

Le Guide de la Télésurveillance Alert Services Le Guide de la Télésurveillance Alert Services 2 Dans un environnement familier, la meilleure façon d éviter le pire est de prendre toutes les mesures de prévention à chaque étape. Pour une sécurité optimale

Plus en détail

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax Le 11 octobre 2013 à St Paul les Dax PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le vendredi 11 octobre 2013 Sommaire

Plus en détail

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. Mobiliser les copropriétaires pour un projet de rénovation

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. Mobiliser les copropriétaires pour un projet de rénovation «Le Salon Indépendant de la Copropriété» Mobiliser les copropriétaires pour un projet de rénovation Rénovation en copropriété : Comment mobiliser les copropriétaires? 2 MOBILISER Le rôle central du conseil

Plus en détail

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES L Entreprise générale dans le bâtiment : un chef d orchestre aux multiples facettes L Entreprise générale n a pas de définition légale ou réglementaire ; elle est seulement identifiée dans un certain nombre

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux Make the most of your energy* Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux * Tirez le meilleur de votre énergie www.schneider-electric.fr Schneider Electric France Direction Communication

Plus en détail

IVEME SEMINAIRE A DESTINATION DES

IVEME SEMINAIRE A DESTINATION DES IVEME SEMINAIRE A DESTINATION DES RESPONSABLES ET DES GESTIONNAIRES DE COPROPRIETE GARANTIR LE BON FONCTIONNEMENT DES COPROPRIETES : - Savoir anticiper les risques - Se doter d outils de gestion efficaces

Plus en détail

Sécurisation Électronique de Chantier 2.0 2.0. Une sécurité optimale pour votre chantier ; à l intérieur et à l extérieur

Sécurisation Électronique de Chantier 2.0 2.0. Une sécurité optimale pour votre chantier ; à l intérieur et à l extérieur Sécurisation Électronique de Chantier 2.0 2.0 Une sécurité optimale pour votre chantier ; à l intérieur et à l extérieur 2.0 Sécurisation Électronique de Chantier 2.0 En 2007, Heras était le premier à

Plus en détail

Décryptage. c o m p r e n d r e p o u r a g i r. Le coaching en individuel ou en équipe. Alain Boureau. Septembre 2006. Les Publications du Groupe BPI

Décryptage. c o m p r e n d r e p o u r a g i r. Le coaching en individuel ou en équipe. Alain Boureau. Septembre 2006. Les Publications du Groupe BPI Décryptage c o m p r e n d r e p o u r a g i r Le coaching en individuel ou en équipe Alain Boureau Septembre 2006 Les Publications du Groupe BPI Le coaching en individuel ou en équipe Premières ressources

Plus en détail

ASSURANCE TÉLÉSURVEILLANCE ET SI VOUS CHOISISSIEZ LE MEILLEUR DE LA SÉCURITÉ POUR VOUS PROTÉGER?

ASSURANCE TÉLÉSURVEILLANCE ET SI VOUS CHOISISSIEZ LE MEILLEUR DE LA SÉCURITÉ POUR VOUS PROTÉGER? ASSURANCE TÉLÉSURVEILLANCE ET SI VOUS CHOISISSIEZ LE MEILLEUR DE LA SÉCURITÉ POUR VOUS PROTÉGER? Un patrimoine immobilier est la répresentation d une vie, c est un investissement financier et sa valeur

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

Unités. Dossier spécial. La gestion de ton local N 1. Sommaire. Sept. - Oct. - Nov. 2013-2014

Unités. Dossier spécial. La gestion de ton local N 1. Sommaire. Sept. - Oct. - Nov. 2013-2014 Unités Dossier spécial N 1 Sept. - Oct. - Nov. 2013-2014 La gestion de ton local Les Unités utilisent des locaux qui servent de lieux d animation si le temps ne permet pas les réunions en extérieur, de

Plus en détail

S implanter en Ille-et-Vilaine!

S implanter en Ille-et-Vilaine! Les Centres de Relation Clients Idea 35, l agence de développement économique d Ille-et-Vilaine LES ATOUTS DE L ILLE-ET-VILAINE Les Centres de Relation Clients en Ille-et-Vilaine Les Centres de Relation

Plus en détail

PRESENTATION I. LES STATISTIQUES NATIONALES II. LES STATISTIQUES LOCALES III. L EVALUATION DES RISQUES IV. LES MESURES DE PROTECTION

PRESENTATION I. LES STATISTIQUES NATIONALES II. LES STATISTIQUES LOCALES III. L EVALUATION DES RISQUES IV. LES MESURES DE PROTECTION 1 PRESENTATION I. LES STATISTIQUES NATIONALES II. LES STATISTIQUES LOCALES III. L EVALUATION DES RISQUES IV. LES MESURES DE PROTECTION V. L'OPERATION TRANQUILLITE ENTREPRISES VI. LES CONSEILS EN CAS DE

Plus en détail

Premier banquier de l immobilier

Premier banquier de l immobilier Premier banquier de l immobilier 2 e groupe bancaire en France 2e banque des particuliers 2e banque principale 2e pour les crédits immobiliers 2e pour l'épargne 1ère banque des PME 2e banque des professionnels

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? JEUNES DIPLÔMÉS Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr LIDL FRANCE 1988

Plus en détail

Sécurité Active. Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier

Sécurité Active. Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier Sécurité Active Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier L offre Sécurité Active évalue et fortifie les systèmes d information vis-à-vis des meilleures pratiques

Plus en détail

Paris, le 14 mars 2012. Contacts presse Mairie de Paris Damien Stéffan 01 42 76 49 61 service.presse@paris.fr

Paris, le 14 mars 2012. Contacts presse Mairie de Paris Damien Stéffan 01 42 76 49 61 service.presse@paris.fr Paris, le 14 mars 2012 Rénovation énergétique des écoles parisiennes grâce au Contrat de Partenariat et de Performance Energétique (CPPE) Visite de l école Asseline, le 14 mars 2012 Dossier de presse Contacts

Plus en détail

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français rotection igoureusement. Celle-ci se définie essous. Aucun visuel ou texte ne doit des logotypes. Rexel Energy in Motion Français Rexel, Building the future together Notre mission La mission de Rexel est

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication

DOSSIER DE PRESSE. Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication 1 DOSSIER DE PRESSE Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication aurore.majou@macoretz-scop.fr / 02 40 21 82 90 Anne Gravouille, Responsable Marketing et

Plus en détail

2015 PCF/FG 1 : Femmes victimes de violences : hébergement et accès au logement. PROPOSITION DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2015 PCF/FG 1 : Femmes victimes de violences : hébergement et accès au logement. PROPOSITION DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS 2015 PCF/FG 1 : Femmes victimes de violences : hébergement et accès au logement. PROPOSITION DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS La lutte contre les violences faites aux femmes est un enjeu essentiel de

Plus en détail

Solutions pour résidences sécurisées Easy Series pour des projets de villas et d'appartements

Solutions pour résidences sécurisées Easy Series pour des projets de villas et d'appartements Solutions pour résidences sécurisées Easy Series pour des projets de villas et d'appartements 2 Centrale Easy Series Fiabilité et sécurité simplifiée Augmentez la valeur de vos projets immobiliers innovants

Plus en détail

Les fondements d une GPEC

Les fondements d une GPEC Les fondements d une GPEC 4 décembre 2013 Page 1 Les fondements d une GPEC La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvé dans le fichier. La partie de l'image avec l'id de relation

Plus en détail

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE École nationale supérieure d architecture Montpellier PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

Plus en détail

Écouter et accompagner

Écouter et accompagner Gérer durablement Écouter et accompagner > Prestataire de services Le Groupe Dauchez s adresse aux propriétaires immobiliers souhaitant confier la gestion de leur investissement à des professionnels indépendants

Plus en détail

LA CONDUITE ET LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT DANS LES PROJETS SIH

LA CONDUITE ET LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT DANS LES PROJETS SIH LA CONDUITE ET LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT DANS LES PROJETS SIH Pourquoi la conduite du changement? L entreprise avant et après le SIH Ensemble des processus de l hôpital Avant SIH Grande communauté de

Plus en détail