RÉNOVATION EN COPROPRIÉTÉ : COMMENT MOBILISER LES COPROPRIÉTAIRES?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉNOVATION EN COPROPRIÉTÉ : COMMENT MOBILISER LES COPROPRIÉTAIRES?"

Transcription

1 L e s e s s e n t i e l s d e l a c o p r o p r i é t é RÉNOVATION EN COPROPRIÉTÉ : COMMENT MOBILISER LES COPROPRIÉTAIRES? Informer, consulter, se concerter et décider tous ensemble

2

3 Table des matières Introduction 7 1 re partie Les clés du travail de mobilisation 9 Chapitre 1 Les étapes d un projet de rénovation 11 Les clés du travail de mobilisation 11 Mettre en place le travail d équipe 11 Organiser une communication régulière avec l ensemble des copropriétaires et des résidents 12 Le Bilan initial de copropriété (BIC) et la mise à niveau de la copropriété 12 L audit global partagé 13 Enfin, les travaux! 14 Chapitre 2 Trois «règles d or» à retenir 15 Règle n 1 : préférer le ton de l information à celui de l obligation 15 Règle n 2 : être à l écoute des copropriétaires 15 Règle n 3 : Prendre le temps et avancer pas à pas 16 Chapitre 3 Les arguments en faveur de la rénovation et de l amélioration énergétique 17 «Réduire la facture» et maîtriser les charges 17 Répondre à un besoin de gros entretien 18 Résoudre un problème de confort 18 Valoriser et protéger son patrimoine 18 Bénéficier des aides publiques 19 «Protéger la planète» 19 Chapitre 4 Ne pas mener un projet de rénovation seul 20 Constituer une équipe «projet» 20 Un conseil syndical dynamique et investi 21 S informer, se faire conseiller et accompagner 22 2 e partie Mettre en place le travail d équipe 25 Chapitre 5 S appuyer sur un conseil syndical structuré 26 Définir le rôle de chacun et répartir les tâches 26 Se donner des principes de fonctionnement 30 Organiser le travail avec le syndic 31

4 4 Rénovation en copropriété Chapitre 6 Communiquer au sein du conseil syndical 33 Les ingrédients essentiels d une bonne réunion 33 Bien conduire une réunion 34 Constituer un fonds d archives 36 Chapitre 7 Organiser la communication avec les copropriétaires 40 De l information à la mobilisation : cinq objectifs 40 Établir un programme de communication réaliste 44 Mobiliser les copropriétaires et les résidents dans leur ensemble 45 Être attentif à la représentativité du conseil syndical 46 3 e partie La «boîte à outils» pour communiquer et mobiliser 47 Chapitre 8 Informer : les canaux d information 48 L affichage 48 Créer et tenir à jour un carnet d adresses de la copropriété 50 Les envois postaux 52 La diffusion dans les boîtes aux lettres 53 Les envois par 53 Le site Internet 54 Chapitre 9 Informer : les supports d information 57 Le rapport du conseil syndical 57 La newsletter (lettre d informations) 58 Le livret d accueil 59 Chapitre 10 Consulter, être à l écoute 62 La boîte aux lettres du conseil syndical 62 Les permanences du conseil syndical 63 Le questionnaire 64 Chapitre 11 Se concerter, débattre 67 La réunion d information-débat 67 La présentation de type PowerPoint 69 Les discussions informelles 71 Le forum Internet 71 Chapitre 12 Animer, dynamiser 73 La fête des voisins 73 Les événements conviviaux 74 Les chantiers participatifs 75

5 Table des matières 5 Chapitre 13 Préparer les décisions 76 L ordre du jour de l AG 76 Les documents joints à la convocation 79 Favoriser la participation à l assemblée générale 80 L animation de l assemblée générale 81 4 e partie «Mettre à niveau» sa copropriété 85 Chapitre 14 Mobiliser autour du Bilan initial de copropriété (BIC) 86 Cerner les besoins de sa copropriété : le Bilan initial de copropriété (BIC) 87 Mobiliser le conseil syndical autour du BIC 88 Mobiliser les copropriétaires autour du BIC 88 Chapitre 15 Mobiliser en maîtrisant les charges et en traitant les impayés 90 Maîtriser les charges pour faire des économies et améliorer les relations entre copropriétaires 90 Comparer ses charges de copropriété avec l Observatoire des charges de l ARC (OSCAR+) 91 Agir pour faire baisser les charges 94 Traiter les impayés 95 Chapitre 16 Mobiliser en optimisant le chauffage collectif 98 Évaluer ses consommations énergétiques : le Bilan énergétique simplifié (BES) 98 Améliorer le confort tout en faisant des économies 100 Communiquer sur les résultats de ces premières actions 105 Chapitre 17 Mobiliser en améliorant la gestion de l eau 106 Le Bilan Eau 106 L exemple à suivre d une copropriété de Montreuil 107 Chapitre 18 Le fonds travaux : un ingrédient indispensable de la mobilisation 109 Les multiples vertus du fonds travaux 109 Comment fixer le montant du fonds travaux? 110 Comment placer le fonds travaux 111 Que faire en attendant 2017? 112

6 6 Rénovation en copropriété 5 e partie Mobiliser grâce à un audit 113 Chapitre 19 L audit : qu est-ce que c est? 114 Un état des lieux complet et des scénarios de travaux 114 L audit énergétique obligatoire 115 Les trois conditions d un bon audit : l audit global partagé 117 La loi ALUR et l audit technique global 119 Chapitre 20 Mobiliser pour voter l audit 120 Bien préparer l audit et bien choisir les professionnels 120 Avec quels outils communiquer en vue de voter un audit? 121 Comment présenter l audit pour motiver les copropriétaires? 122 Voter l audit en assemblée générale 124 Chapitre 21 Mobiliser pendant l état des lieux 126 Le lancement de l audit 126 Faire participer les copropriétaires et les occupants à l état des lieux 127 Le «questionnaire confort» 129 Chapitre 22 De l état des lieux au scénario de travaux 131 Le rapport intermédiaire 131 La première réunion intermédiaire : l élaboration des scénarios 132 La synthèse intermédiaire 133 La réunion d information-débat sur les résultats de l audit et les scénarios de travaux 134 Adapter les scénarios après la réunion d information-débat 136 La synthèse finale et le rapport final e partie Enfin, les travaux! 137 Chapitre 23 L assemblée générale qui suit l audit 138 Voter un plan de travaux : une décision de principe 138 Voter une étude de maîtrise d œuvre 140 Les votes «optionnels» 144 Chapitre 24 Se concerter jusqu au vote des travaux 145 Se concerter pour définir les travaux 145 Comment se concerter? 146 Élaborer un plan de financement 150 Négocier les honoraires du syndic et de la maîtrise d œuvre 153 Voter les travaux 154 Chapitre 25 Rester mobilisé pendant et après les travaux 156 Poursuivre communication et concertation 156 Contrôler les travaux 158 Mettre en œuvre le plan de financement 159 Suivre collectivement les consommations 160

7 Introduction Ceux qui vivent dans une copropriété ou qui côtoient la copropriété savent bien qu il n est pas aisé, pour une assemblée générale de copropriétaires, de se mettre d accord pour décider et voter des travaux. De nombreux facteurs tels que la méfiance, l absentéisme, les conflits, l hétérogénéité des copropriétaires ou le manque d information concourent à rendre difficile la création d un consensus autour d un projet de travaux. Pourtant, face au vieillissement des immeubles et aux nouveaux enjeux de performance énergétique, les copropriétés sont de plus en plus confrontées à d importants besoins de rénovation. Devant ces exigences croissantes, certains copropriétaires investis en tant que conseiller syndical ou syndic bénévole mettent au service de leur copropriété leur temps, leur bonne volonté et parfois aussi leurs compétences professionnelles pour mieux connaître les besoins de leur immeuble et préparer des programmes de travaux «sur mesure». Pourtant, malgré l important travail engagé et la pertinence des solutions proposées, il arrive que ces programmes de travaux soient finalement rejetés par l assemblée générale. Ce guide vise à aider les copropriétaires et les professionnels qui les accompagnent à mieux comprendre ces mécanismes et à surmonter ces obstacles. En s inspirant d expériences de copropriétés parvenues à engager des programmes de travaux ambitieux intégrant un objectif d amélioration énergétique, ce manuel décrit le cheminement progressif à parcourir pour mobiliser les copropriétaires dans une dynamique de projet de rénovation. Il fournit des conseils et des outils concrets de communication et de mobilisation pour chacune des étapes du processus : de la préparation du projet à la réalisation et au suivi des travaux. Ce guide s appuie sur une recherche-action réalisée au sein de l association Planète Copropriété dans le cadre d un appel à projet sur l «amélioration énergétique des copropriétés» lancé par le PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture, ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie) et l ANAH (Agence nationale de l habitat). Cette recherche-action a été conduite par Sylvaine Le Garrec, sociologue à l ARC, en association avec deux autres organismes : Habitat & Développement Îlede-France et l Agence locale de l énergie et du climat MVE, représentant

8 8 Rénovation en copropriété la Fédération nationale des agences de l énergie et du climat (FLAME). Ce projet émanait d un constat : en copropriété, les projets de rénovation qui aboutissent reposent sur l action d un groupe de copropriétaires «leaders», qui impulsent et portent le projet. L objet de la recherche-action a été, à partir d une enquête terrain, de repérer les bonnes pratiques de ces «leaders» mais aussi leurs échecs éventuels afin de mieux identifier les conditions d une démarche efficace. UN GUIDE À JOUR DES NOUVEAUX TEXTES Ce guide tient compte des dispositions mises en place pour les copropriétés par la loi du 24 mars 2014, dite loi ALUR. En suivant la démarche qu il propose, vous saurez, par exemple, comment faire un «audit technique global» efficace ou mettre en place un fonds travaux adapté à votre copropriété. Ce guide anticipe également la future loi sur la transition énergétique. Vous pourrez ainsi faire face à la nouvelle obligation de réaliser des travaux de rénovation énergétique en cas de travaux de ravalement et de toiture, mais aussi contribuer au «passeport rénovation» de votre copropriété pour que ce document soit vraiment utile, en cohérence avec les autres documents obligatoires de la copropriété, et non une simple formalité administrative de plus. L ARC agit auprès des ministères concernés pour que ces nouveaux dispositifs intègrent les bonnes pratiques observées sur le terrain qui permettent d amorcer une véritable dynamique de rénovation.

9 Première partie Les clés du travail de mobilisation Chapitre 1 Les étapes d un projet de rénovation Chapitre 2 Trois «règles d or» à retenir Chapitre 3 Les arguments en faveur de la rénovation et de l amélioration énergétique Chapitre 4 Ne pas mener un projet de rénovation seul

10

11 Chapitre 1 Les étapes d un projet de rénovation L une des clés de la réussite d un projet de rénovation en copropriété, c est d accepter de procéder par étapes. Si du jour au lendemain, vous présentez aux copropriétaires un projet de gros travaux, même très bien ficelé et très bien argumenté, il y a peu de chances qu ils vous suivent. Ce n est pas juste par des discours si brillants soient-ils que vous allez emporter l adhésion des copropriétaires. Le consensus se construit pas à pas. Cinq étapes sont nécessaires pour aboutir à une décision de gros travaux. Ce guide décrit, une à une, ces différentes étapes. Chacune explique en détail les actions à mener et comment y associer copropriétaires et résidents. Chaque étape doit en effet être validée par l ensemble des copropriétaires. Les actions peuvent se ressembler et se répéter d une étape à une autre, car ce n est que très progressivement que les copropriétaires s engagent dans un processus de rénovation (voir l illustration page précédente). 1. Les clés du travail de mobilisation Pour se lancer dans les gros projets de travaux avec l ensemble des copropriétaires, il faut garder à l esprit quelques principes généraux. C est l objet de la première partie de ce guide (chapitres 1 à 4). 2. Mettre en place le travail d équipe La première condition pour qu un projet de rénovation aboutisse dans une copropriété c est qu il y ait un groupe soudé de copropriétaires «moteurs» qui impulsent et portent le projet. Les copropriétaires motivés peuvent constituer ensemble une petite équipe spécifique autour du projet de travaux mais il faut aussi que le conseil syndical fonctionne bien et adhère collectivement à la démarche.

12 12 Rénovation en copropriété Le travail collectif, les bonnes relations et «l esprit d équipe» au sein du conseil syndical et de «l équipe projet» sont des ingrédients fondamentaux pour que la démarche perdure et que chacun ait plaisir à participer et à contribuer à un projet commun. Pour cela, il faut partir sur de bonnes bases et structurer l activité du conseil syndical en instaurant des habitudes de travail collectif : se répartir les tâches, définir le rôle de chacun, créer des groupes de travail thématiques établir des règles de fonctionnement et de communication, organiser le travail avec le syndic Cette toute première étape fait l objet des chapitres 5 et Organiser une communication régulière avec l ensemble des copropriétaires et des résidents Une fois le travail d équipe bien organisé au sein du conseil syndical, vient le moment de mettre en place des moyens pour communiquer régulièrement avec l ensemble des copropriétaires et des résidents. Jusqu au vote des travaux, la concertation est primordiale et chaque étape du projet est jalonnée de moments de participation et d échanges avec les copropriétaires et les résidents. L assemblée générale ne doit plus être le seul moment de l année où les copropriétaires reçoivent des informations et en débattent : la communication sera organisée tout au long de l année. Et c est dès le lancement de la démarche qu il faut prendre ces bonnes habitudes. Le chapitre 7 vous explique comment faire et la troisième partie du guide vous propose une «boîte à outils de communication» (chapitres 8 à 13). 4. Le Bilan initial de copropriété (BIC) et la mise à niveau de la copropriété Les bases d un bon fonctionnement sont désormais posées. Avant de parvenir à se mettre d accord sur des solutions de travaux, il faut cependant déjà être d accord sur les problèmes qu il faut résoudre. Il faut aussi montrer par des actions concrètes que le conseil syndical est investi, structuré, compétent et digne de confiance. Pour cela, l ARC et l association Planète Copropriété ont créé un outil qui permet au conseil syndical de faire, par lui-même, un premier état des lieux

13 Deuxième partie Mettre en place le travail d équipe Chapitre 5 S appuyer sur un conseil syndical structuré Chapitre 6 Communiquer au sein du conseil syndical Chapitre 7 Organiser la communication avec les copropriétaires

14 Chapitre 5 S appuyer sur un conseil syndical structuré Ce qui va motiver en premier lieu les copropriétaires à s engager dans des travaux de rénovation, c est de voir qu ils peuvent faire confiance à leur conseil syndical et qu ils reconnaissent ses compétences dans tous les domaines de la gestion de la copropriété. Pour cela, il est nécessaire que le conseil syndical fonctionne comme une «équipe» où chacun a un rôle à jouer. Ce type de dynamique ne se met pas spontanément en place, c est déjà un travail en soi. 1. Définir le rôle de chacun et répartir les tâches Beaucoup de conseils syndicaux reposent uniquement sur la bonne volonté d une ou deux personnes qui peuvent avoir des difficultés à savoir comment «animer» et organiser efficacement le travail du conseil (ce qui est normal, car ce n est pas facile du tout). À l inverse, beaucoup de conseillers syndicaux et de copropriétaires voudraient bien être utiles, mais ne savent pas toujours comment s y prendre. Dans de nombreux conseils syndicaux, sous prétexte que les uns «savent» et que les autres non, que les uns ont du temps et les autres non on oublie de répartir les fonctions et les attributions. Les uns faisant tout (et parfois n importe quoi), les autres rien, chacun finissant par se lasser (de trop avoir à faire ou de ne rien avoir à faire).

15 S appuyer sur un conseil syndical structuré 27 Dans un premier temps, pour que chacun puisse collaborer, il faut d abord faire la liste des différentes tâches très concrètes à assurer et désigner collectivement une personne référente pour chaque tâche. La liste des tâches peut varier au cours du temps, selon l évolution des projets de la copropriété. À SAVOIR Voici la liste indicative des tâches à répartir au sein du conseil syndical et à adapter à vos besoins. Fonctionnement courant du conseil syndical La rédaction des comptes-rendus de réunion du conseil syndical. Le classement et la gestion des archives. Communication auprès des autres copropriétaires Le suivi des mutations (ventes) et la tenue à jour des adresses s et postales des copropriétaires et des locataires. La gestion de l adresse du conseil syndical. La gestion de l affichage. La tenue des permanences du conseil syndical. La rédaction d une newsletter ou de flash infos. Le suivi du site Internet de la copropriété. L organisation de la fête des voisins et/ou d évènements conviviaux. L organisation et la préparation de réunions d information. Comptabilité, gestion Le suivi des comptes et de la comptabilité. Le suivi et la maîtrise des dépenses (contrôle et mise en place d un programme d économie de charges, ajustement du budget prévisionnel). Le suivi des impayés et des procédures judiciaires (contrôle des mesures prises par le syndic, contacts éventuels avec les débiteurs). Le suivi de la gestion du personnel. Entretien, maintenance, consommations Le suivi des petits travaux d entretien ou de réparation (repérage, avis au syndic, réalisation de petites réparations, accueil des entreprises, contrôle de l exécution). Avis du conseil syndical sur les dépenses dépassant le seuil voté par l assemblée générale.

16 28 Rénovation en copropriété Le suivi des consommations et de la gestion du chauffage collectif (factures, réglages, contrat, entretien). Le suivi des consommations et de la gestion de l eau (factures, relevé des compteurs, repérage et traitement des fuites). Le suivi des consommations et des installations électriques dans les parties communes. Le suivi des charges et de l entretien de l ascenseur. Le suivi du nettoyage et du ramassage des ordures. Le suivi de l entretien des espaces verts (suivi des contrats, choix des plantations ). Le suivi des autres contrats d entretien. Préparation et suivi des gros travaux («l équipe projet») Recherche de documentation, formations, conseils. Recherche et étude de devis. Relations avec l architecte, les bureaux d étude, les entreprises. Désigner un référent pour chaque tâche Il y en a donc pour tous les goûts et tout le monde doit pouvoir trouver à faire quelque chose en fonction de ses compétences et de ses disponibilités. Chaque conseiller doit se voir attribuer une ou plusieurs tâches précises dont il sera le responsable. Il n est pas nécessaire d être ultra-spécialiste d une question pour pouvoir s y consacrer. La copropriété c est aussi le moyen de se former à de nouveaux domaines de compétences. Dans les grandes copropriétés, ou pour certaines tâches complexes comme la préparation des travaux, on peut constituer des «équipes» ou des «commissions» thématiques (voir chapitre 4). Dans ce cas, il faut désigner un référent pour l équipe ou la commission. Tâches, objectifs, actions et calendrier Plus les tâches seront clairement définies, plus il sera facile de les répartir. Pour chacune, le conseil syndical et les référents chercheront à définir ensemble : des objectifs à atteindre ; des actions concrètes pour atteindre ces objectifs ; un calendrier indicatif pour la mise en œuvre de ces différentes actions.

17 Quatrième partie «Mettre à niveau» sa copropriété Chapitre 14 Mobiliser autour du Bilan initial de copropriété (BIC) Chapitre 15 Mobiliser en maîtrisant les charges et en traitant les impayés Chapitre 16 Mobiliser en optimisant le chauffage collectif Chapitre 17 Mobiliser en améliorant la gestion de l eau Chapitre 18 Le fonds travaux : un ingrédient indispensable de la mobilisation

18 Chapitre 14 Mobiliser autour du Bilan initial de copropriété (BIC) Élaborer un projet de rénovation dans une copropriété, ce n est pas seulement s intéresser au bâti et aux travaux. C est aussi intervenir sur toutes les dimensions de la gestion de la copropriété. Il est, en effet, inutile de s engager dans une démarche de gros travaux si la copropriété n a pas résolu les problèmes de base qui peuvent être les siens : absence de contrôle des comptes ; charges trop élevées et non maîtrisées ; impayés de charges non traités ; mauvaises relations avec le syndic, avec les copropriétaires, au sein du conseil syndical ; Avant de se lancer dans d importants travaux, il peut donc être nécessaire de mettre sa copropriété «à niveau» et de prendre des premières mesures visibles, pour qu elle soit en état de «bonne marche» et pour instaurer un climat de confiance. Pour cela, l ARC a conçu avec l association Planète Copropriété, un outil spécifique : le Bilan initial de copropriété (BIC).

19 Mobiliser autour du Bilan initial de copropriété (BIC) Cerner les besoins de sa copropriété : le Bilan initial de copropriété (BIC) 1 re étape : un état des lieux fait par le conseil syndical Le Bilan initial de copropriété est un cahier à remplir par les membres du conseil syndical. Il est téléchargeable en ligne sur le site Internet de l ARC (www.unarc.asso.fr) ou de Planète Copropriété (www.planete-copropriete. com). En répondant aux neuf questionnaires du cahier du BIC, le conseil syndical fait l autodiagnostic de sa copropriété sous toutes ses dimensions : les données de bases (nombre de lots, équipements, employés ) ; le fonctionnement de la copropriété (syndic, conseil syndical, AG) ; les finances et le montant des charges (charges, impayés, dettes, consommation d eau froide, consommation de chauffage) ; les consommations d énergie et l environnement (tri sélectif, espaces verts, locaux collectifs ) ; les travaux faits et à faire (fonds travaux, travaux réalisés, problèmes identifiés, travaux à venir) ; les études éventuelles déjà engagées (audit énergétique, audit des comptes, autres études ) ; les archives de la copropriété (documents disponibles et à récupérer) ; les points forts et les points faibles ; les points particuliers (historique de la copropriété, évènements ). 2 e étape : définir un «plan d action» de mise à niveau avec l «accompagnateur» Une fois le BIC complété, les conseillers syndicaux rencontreront un accompagnateur de l ARC, d une Agence locale de l énergie et du climat (ALEC) ou d un Espace Info-Énergie (voir chapitre 4), qui va aider le conseil syndical : À trouver les informations que le conseil syndical n a pas réussi à renseigner au sein du BIC (niveau de charges par m², niveau des consommations d eau et de chauffage, niveau des impayés ). À analyser les réponses au BIC pour amener le conseil syndical à hiérarchiser les besoins de la copropriété et à définir un «plan d action» pour «mettre à niveau» la copropriété en définissant des premières mesures pour :

20 88 Rénovation en copropriété mieux maîtriser les charges et faire des économies ; suivre la tenue des comptes, traiter et maîtriser les impayés ; améliorer la gestion et le fonctionnement de la copropriété (dynamique du conseil syndical, relations avec le syndic, communication) ; appréhender les principaux problèmes techniques et les besoins de travaux. L accompagnateur peut aussi juger, d après le BIC, que la copropriété est déjà prête et «à niveau» pour passer à la préparation d un audit global partagé. 3 e étape : établir un cahier des charges pour un audit global partagé Une fois que la gestion de la copropriété est «mise à niveau», l accompagnateur peut alors aider le conseil syndical à préparer un cahier des charges pour faire appel à des professionnels susceptibles de réaliser un «audit global partagé», pour planifier les travaux futurs en intégrant des actions d économie d énergie. C est l objet de la cinquième partie de cet ouvrage. 2. Mobiliser le conseil syndical autour du BIC Le BIC aide le conseil syndical à se structurer, car il permet : De centraliser, sur un même support, les informations détenues par les différents conseillers, identifier celles qui manquent et qui restent à connaître. D établir une «feuille de route» des caps à atteindre. Le conseil syndical partage ainsi les mêmes objectifs d amélioration, se répartit les tâches et détermine un calendrier des actions à mettre en œuvre. Il est donc important que les différents conseillers contribuent à compléter le cahier du BIC. Cela peut faire l objet d une réunion spécifique. 3. Mobiliser les copropriétaires autour du BIC Le BIC est très utile aussi pour mobiliser les copropriétaires dans une dynamique de rénovation, car il permet à tous les copropriétaires d avoir le même niveau d information sur l état de santé de leur copropriété et de partager les mêmes constats sur les problèmes à traiter en priorité.

21

22 RÉNOVATION EN COPROPRIÉTÉ : COMMENT MOBILISER LES COPROPRIÉTAIRES? L e s e s s e n t i e l s d e la c o p r o p r i é t é Face au vieillissement des immeubles et aux enjeux d économie d énergie, les copropriétés sont de plus en plus confrontées à des nécessités de rénovation. Pour autant, convaincre l ensemble des copropriétaires de décider, voter et financer des travaux de rénovation s avère difficile. Pour renverser cette situation et mobiliser les copropriétaires dès l origine d un projet de rénovation, voici comment : Organiser le travail du conseil syndical et d une «équipe rénovation». Choisir les meilleures solutions pour communiquer avec les copropriétaires, être à l écoute de leurs attentes et faciliter les débats. Associer les copropriétaires à chaque étape du projet, depuis les études préalables audit énergétique, audit global partagé, études de maîtrise d œuvre jusqu à la réalisation des travaux. Construire pas à pas un consensus et créer une dynamique collective efficace au sein de la copropriété. L ARC Association des Responsables de Copropriété a été créée en Son but est d aider les conseils syndicaux à remplir correctement leurs fonctions (qui sont de contrôler et d assister le syndic), ainsi que les copropriétés gérées par un copropriétaire syndic. L ARC répond aussi aux problèmes individuels des copropriétaires (problèmes juridiques, comptables, techniques ). L UNARC Union nationale des associations de responsables de copropriété regroupe, depuis 1995, les associations régionales de responsables de copropriété. 11 M R e t r o u v e z t o u s nos guides s u r www. v u i b e r t. f r Conception graphique : Photo de couverture Fotolia.com ISBN : :HSMDLB=[WUU\]:

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. Mobiliser les copropriétaires pour un projet de rénovation

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. Mobiliser les copropriétaires pour un projet de rénovation «Le Salon Indépendant de la Copropriété» Mobiliser les copropriétaires pour un projet de rénovation Rénovation en copropriété : Comment mobiliser les copropriétaires? 2 MOBILISER Le rôle central du conseil

Plus en détail

Quel accompagnement pour les copropriétés pour réussir la rénovation? Sylvaine Le Garrec

Quel accompagnement pour les copropriétés pour réussir la rénovation? Sylvaine Le Garrec Quel accompagnement pour les copropriétés pour réussir la rénovation? Sylvaine Le Garrec L ASSOCIATION DES RESPONSABLES DE COPROPRIÉTÉ Association loi 1901 indépendante L ARC assiste, conseille et forme

Plus en détail

Comment mobiliser les copropriétaires et financer de gros travaux

Comment mobiliser les copropriétaires et financer de gros travaux Comment mobiliser les copropriétaires et financer de gros travaux Saint-Mandé Cycle de formations mai-juin : Comment réaliser des économies d'énergie dans votre copropriété? VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS

Plus en détail

ARC / PREMIER DOSSIER DU MOIS DE SEPTEMBRE 2012 L

ARC / PREMIER DOSSIER DU MOIS DE SEPTEMBRE 2012 L ARC / PREMIER DOSSIER DU MOIS DE SEPTEMBRE 2012 L Audit Global Partagé et le BIC (Bilan Initial de Copropriété) : une démarche et une méthode innovantes au service de la rénovation des copropriétés À la

Plus en détail

Réussir son projet de rénovation en copropriété. Association des Responsables de Copropriété

Réussir son projet de rénovation en copropriété. Association des Responsables de Copropriété Réussir son projet de rénovation en copropriété Association des Responsables de Copropriété L ARC, Association des Responsables de Copropriété 13 000 copropriétés Une association indépendante Association

Plus en détail

Comment mener un projet de

Comment mener un projet de Comment mener un projet de rénovation énergétique? le Bilan Initial de Copropriété & l audit partagé Planète Copropriété : Rassembler et outiller les acteurs de la copropriété pour faciliter les projets

Plus en détail

Recherche action «Leaders énergétiques»

Recherche action «Leaders énergétiques» Programme de recherche-action PUCA-ANAH «Amélioration énergétique des copropriétés» Recherche action «Leaders énergétiques» État d avancement 25 mai 2012 PROBLEMATIQUE CONSTAT : La rénovation énergétique

Plus en détail

Rénovation énergétique en Copropriété

Rénovation énergétique en Copropriété Rénovation énergétique en Copropriété 1 Rénovation énergétique en Copropriété 2 Que font les ARC? 13 000 copropriétés adhérentes = 950 000 logements 2/3 conseillers syndicaux avec syndics professionnels

Plus en détail

Mobiliser les copropriétaires dans la dynamique de projet.

Mobiliser les copropriétaires dans la dynamique de projet. 29 rue Joseph Python - 75020 PARIS - Tel : 01 40 30 12 82 www.unarc.asso.fr Mobiliser les copropriétaires dans la dynamique de projet. Retours d expériences de l Association des Responsables de Copropriétés

Plus en détail

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels La rénovation thermique des bâtiments résidentiels Audit énergétique et accompagnement 17 septembre 2010 Horus étude et conseil 1 Contexte La réduction des consommations énergétiques des bâtiments existants

Plus en détail

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible!

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! Plan de présentation 1. Les missions de l Agence locale de l énergie et du climat 2. Focus contexte et enjeux

Plus en détail

Réussir une rénovation en copropriété. Mardi 18 novembre 2014 ARC 1

Réussir une rénovation en copropriété. Mardi 18 novembre 2014 ARC 1 Réussir une rénovation en copropriété 1 Ville de Saint-Mandé: les actions en direction des copropriétés Constat : 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est composé d immeubles collectifs privés, dont la

Plus en détail

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux L Association des Responsables de Copropriété 14 000 copropriétés adhérentes Une association indépendante Une association représentative

Plus en détail

Conférence «Découvrir des modes de gestion alternatifs: bénévole, coopératif, cogestion, cogérance»

Conférence «Découvrir des modes de gestion alternatifs: bénévole, coopératif, cogestion, cogérance» «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 7ème édition du salon de l ARC Conférence «Découvrir des modes de gestion alternatifs: bénévole, coopératif, cogestion, cogérance» «Le salon Indépendant de la Copropriété»

Plus en détail

Montage de projet Nicolas Gayet conseiller technique ARPE Midi-Pyrénées. Source illustration : GERES

Montage de projet Nicolas Gayet conseiller technique ARPE Midi-Pyrénées. Source illustration : GERES Montage de projet Nicolas Gayet conseiller technique ARPE Midi-Pyrénées Source illustration : GERES Source : SOLAGRO, Rémi Gayrard Etape n 1 : point de départ >>> Objectif : recherche d informations et

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

Résidence Rosiers Bellevue Gradignan

Résidence Rosiers Bellevue Gradignan Résidence Rosiers Bellevue Gradignan Journée Solaire thermique 10 octobre 2013 Le contexte Les dates clés La chronologie du projet Les enseignements Le contexte : Rénovation des installations thermiques

Plus en détail

SALON INDÉPENDANT DE LA COPROPRIÉTÉ «Les 3 jours de la Copropriété» La Rénovation énergétique des

SALON INDÉPENDANT DE LA COPROPRIÉTÉ «Les 3 jours de la Copropriété» La Rénovation énergétique des SALON INDÉPENDANT DE LA COPROPRIÉTÉ «Les 3 jours de la Copropriété» La Rénovation énergétique des Copropriétés 1 4 PROBLÈMES POUR 4 LE FACTEUR 2 Les quatre problèmes constatés Peu de motivation chez les

Plus en détail

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc.

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc. Réduire sa facture énergétique, panorama complet Obligations réglementaires, aides, etc. VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS EN DIRECTION DES COPROPRIETES CONSTAT: 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est

Plus en détail

Formation Conseils syndicaux 09/10/2014

Formation Conseils syndicaux 09/10/2014 Formation Conseils syndicaux 09/10/2014 Audit NRJ COPRO / DPE collectif Aspects réglementaires Textes de Référence Audit énergétique de copropriété : Copros de 50 lots ou + à chauffage collectif Décret

Plus en détail

Comment bien préparer son assemblée générale?

Comment bien préparer son assemblée générale? ARC / WWW.ARC-COPRO.FR / 13 02 15 Comment bien préparer son assemblée générale? Dans tout syndicat de copropriété, il est tenu, au moins une fois chaque année, une assemblée générale des copropriétaires.

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

Identifier et accompagner les copropriétés désorganisées premières pistes de réflexion

Identifier et accompagner les copropriétés désorganisées premières pistes de réflexion «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 7ème édition du salon de l ARC Identifier et accompagner les copropriétés désorganisées premières pistes de réflexion Une copropriété désorganisée C est: Une copropriété

Plus en détail

Mise à niveau d une copropriété. 21 octobre 2014 Saint Mandé

Mise à niveau d une copropriété. 21 octobre 2014 Saint Mandé Mise à niveau d une copropriété 21 octobre 2014 Saint Mandé Ville de Saint-Mandé: les actions en direction des copropriétés Constat : 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est composé d immeubles collectifs

Plus en détail

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil Aspects réglementaires : RT Eléments par éléments, RT Existant, Décret 2012-111 : Réalisation audit énergétique pour les grandes

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Le Grenelle et la Copropriété en France : présentation - constats - propositions

Le Grenelle et la Copropriété en France : présentation - constats - propositions ASSOCIATION des RESPONSABLES de COPROPRIETE Le Grenelle et la Copropriété en France : présentation - constats - propositions * «La Copropriété en Belgique en 2025» Colloque du Syndicat National des Propriétaires

Plus en détail

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Chantier copropriété du Plan Bâtiment Grenelle 30 septembre 2011 Sommaire Les objectifs

Plus en détail

Rénovation en copropriété. Démarche globale 27/10/2015

Rénovation en copropriété. Démarche globale 27/10/2015 Rénovation en copropriété Démarche globale 27/10/2015 Conseils gratuits et indépendants Info Energie Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies renouvelables ADIL 31 Juridiques et financiers

Plus en détail

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions Je veux entrer au Conseil Syndical Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12 82 Fax : 01 40 30 12

Plus en détail

RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REHABILITATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES ARPE Mercredi 12 décembre 2012 1 2 Données de cadrage PLAN Contexte réglementaire de la copropriété - Définition juridique de la copropriété

Plus en détail

LE FONCTIONNEMENT DE LA COPROPRIÉTÉ 1

LE FONCTIONNEMENT DE LA COPROPRIÉTÉ 1 LE FONCTIONNEMENT DE LA COPROPRIÉTÉ 1 Publications de la CNL Contrôler les charges Les charges locatives (2009 2013) Les réparations locatives (2010 2012) Faire construire sa maison individuelle (2012)

Plus en détail

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions Je veux entrer au Conseil Syndical Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12 82 Fax : 01 40 30 12

Plus en détail

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété!

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété! Sarthe Habitat Vous avez acquis un logement en copropriété! Et vous appartenez maintenant au «Syndicat des copropriétaires». Vous pouvez exprimer votre avis et contribuer aux décisions communes qui seront

Plus en détail

Rencontre des Copropriétés de la Ville de Saint-Mandé Du 26 Mai 2014 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE

Rencontre des Copropriétés de la Ville de Saint-Mandé Du 26 Mai 2014 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE Du 26 Mai 2014 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE I. DES CHARGES DE COPROPRIETE DE PLUS EN PLUS LOURDES A SUPPORTER Répartition des charges par poste au niveau national (total=44,4 /m2 SHAB/an)

Plus en détail

Rencontre de la Communauté d Agglomération de Val Maubuée Du 16 juin 2015 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE

Rencontre de la Communauté d Agglomération de Val Maubuée Du 16 juin 2015 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE Du 16 juin 2015 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE I. DES CHARGES DE COPROPRIETE DE PLUS EN PLUS LOURDES A SUPPORTER Répartition des charges par poste au niveau national (total=44,4 /m2 SHAB/an)

Plus en détail

Le bilan initial de notre copropriété et les actions du conseil syndical

Le bilan initial de notre copropriété et les actions du conseil syndical Le bilan initial de notre copropriété et les actions du conseil syndical 1 SOMMAIRE: 1. Un constat alarmant 2. Préparation de l Audit Global Partagé 3. Les offres 4. Le vote 2 1. Un constat alarmant 140

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

«Défi Copro à Energie positive» Appel à candidature

«Défi Copro à Energie positive» Appel à candidature «République Française Ville de Saint-Cloud Développement durable «Défi Copro à Energie positive» Appel à candidature 1. Contexte et enjeux Avec 44% du bilan énergétique, le secteur du bâtiment est le plus

Plus en détail

BIC. les GUIDES DE PLANéte copropriété. de Copropriété. Tous les questionnaires. Fiche téléchargeable sur www.planetecopropriete.

BIC. les GUIDES DE PLANéte copropriété. de Copropriété. Tous les questionnaires. Fiche téléchargeable sur www.planetecopropriete. les GUIDES DE PLANéte copropriété LE Bilan Initial de Copropriété BIC Tous les questionnaires 2 LE GUIDE DU BIC Des questionnaires pour mieux comprendre sa copropriété Les données de base permettant de

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Les «Fonds travaux» Comment développer la création de fonds travaux pour favoriser les rénovations énergétiques? Sylvaine LE GARREC (ARC)

Les «Fonds travaux» Comment développer la création de fonds travaux pour favoriser les rénovations énergétiques? Sylvaine LE GARREC (ARC) Sylvaine LE GARREC (ARC) Les «Fonds travaux» Comment développer la création de fonds travaux pour favoriser les rénovations énergétiques? Amélioration Énergétique des Copropriétés : Les leviers pour déclencher

Plus en détail

Qu est-ce que la copropriété?

Qu est-ce que la copropriété? Qu est-ce que la copropriété? 2 On parle de copropriété dès qu il y a au moins 2 propriétaires dans le même immeuble. Le copropriétaire est propriétaire d un ou de plusieurs lots privatifs (par exemple

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Atelier «Dispositif d accompagnement à la rénovation énergétique des copropriétés en région Centre» 30 janvier 2014

Atelier «Dispositif d accompagnement à la rénovation énergétique des copropriétés en région Centre» 30 janvier 2014 Atelier «Dispositif d accompagnement à la rénovation énergétique des copropriétés en région Centre» 30 janvier 2014 William Palis Romuald Caumont Jerry Schmidt Accompagnement en copropriété Enjeux énergie-climat

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Ensemblier technique, financier

Plus en détail

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. Le conseil syndical et la préparation de l assemblée générale

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. Le conseil syndical et la préparation de l assemblée générale «Le Salon Indépendant de la Copropriété» Le conseil syndical et la préparation de l assemblée générale INTRODUCTION Lapréparationdel AGestunmomentclédanslavied une copropriété.quecesoitpourfairele bilandelagestionde

Plus en détail

Manager le changement

Manager le changement Une vraie démarche structurée pour réussir le changement Le changement? Une opportunité mais aussi un risque. Dans un contexte de plus en plus fluctuant, la capacité à bien gérer les transitions est devenue

Plus en détail

Rénovation énergétique en copropriété. Réunion ASDER du 29/04/2011 Chambéry

Rénovation énergétique en copropriété. Réunion ASDER du 29/04/2011 Chambéry Rénovation énergétique en copropriété Réunion ASDER du 29/04/2011 Chambéry Qui sommes nous? Association 1901 Créée en décembre 2009 Initiative de membres du Chantier copropriété Plan Grenelle Colloque

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Faire le bilan initial de sa copropriété et préparer son audit

Faire le bilan initial de sa copropriété et préparer son audit copropriété et préparer son audit VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS EN DIRECTION DES COPROPRIETES CONSTAT: 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est composé d immeubles collectifs privés, dont la majorité

Plus en détail

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La gestion de la santé et de la sécurité du travail doit faire partie intégrante des activités quotidiennes d un établissement.

Plus en détail

Le livret d accueil du syndic bénévole

Le livret d accueil du syndic bénévole Le livret d accueil du syndic bénévole Association des Responsables de Copropriété www.unarc.asso.fr L ARC et l UNARC ASSOCIATION DES RESPONSABLES DE COPROPRIÉTÉ L ARC, Association des Responsables de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

La fin des tarifs réglementés du gaz et de l électricité : comment faire des économies. Mardi 23 septembre 2014 ARC

La fin des tarifs réglementés du gaz et de l électricité : comment faire des économies. Mardi 23 septembre 2014 ARC La fin des tarifs réglementés du gaz et de l électricité : comment faire des économies Mardi 23 septembre 2014 ARC 1 Ville de Saint-Mandé: les actions en direction des copropriétés Constat : 80% du parc

Plus en détail

Le livret d accueil du conseil syndical

Le livret d accueil du conseil syndical Le livret d accueil du conseil syndical Association des Responsables de Copropriété www.unarc.asso.fr L ARC et l UNARC ASSOCIATION DES RESPONSABLES DE COPROPRIÉTÉ L ARC, Association des Responsables de

Plus en détail

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE Nos missions de syndic de copropriétés GESTION COURANTE Assemblée Générale et Conseil syndical la précédent - - Réunion du Conseil Syndical

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants :

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants : Projet de cahier de charges pour la mission de Syndic Le Syndic est le mandataire du syndicat des copropriétaires c'est-à-dire qu il est la personne qui représente le syndicat et agit en son nom. Il assure

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs AUDIT ENERGETIQUE Immeuble logement collectif - Copropriété Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs Notre démarche Notre étude Notre rapport ECIC : depuis 1991 2 agences : ITTEVILLE (91) & BORDEAUX (33)

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

Réhabilitation énergétique des copropriétés Les actions de l Espace Info Energie

Réhabilitation énergétique des copropriétés Les actions de l Espace Info Energie Réhabilitation énergétique des copropriétés Les actions de l Espace Info Energie Conseils et accompagnements gratuits et indépendants sur la maîtrise de l énergie Le cadre d action Convention EIE dans

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET COMMUNICATION

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET COMMUNICATION PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va

Plus en détail

4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25

4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25 4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25 adil.21@wanadoo.fr http\\www.adil21.org JOURNEE TECHNIQUE 13 DECEMBRE 2012 «LA RENOVATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES» LA COPROPRIETE INTRODUCTION

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 La Formation Professionnelle Management Relationnel Les Fondamentaux du Management Animation d équipe, Manager Coach Développer son assertivité Communiquer efficacement avec

Plus en détail

Le Plan Climat Energie de Paris en marche :

Le Plan Climat Energie de Paris en marche : DOSSIER DE PRESSE 05 décembre 2012 Le Plan Climat Energie de Paris en marche : Rénovation énergétique globale d une copropriété parisienne : la Fontaine d Aligre (12 ème arrondissement) Sommaire 1_ La

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement

LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement Adil 30 30 Septembre 2013 La copropriété Eléments de définition : (cf. article 1 loi du 10 juillet 1965) Le statut de la copropriété régit tout immeuble

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Pour vous donner une vision la plus complète possible de la démarche, le contenu qui vous est présenté ici a été élaboré pour correspondre à une personne

Plus en détail

Comité de pilotage. 18 mai 2015

Comité de pilotage. 18 mai 2015 Comité de pilotage 18 mai 2015 Ordre du jour Le contexte Le programme Les cas d étude Les premiers enseignements Le contexte Au niveau européen Une difficulté à la rénovation énergétique des copropriétés

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES Socateb, expert en traitement de façades. SOCATEB, ACTEUR DU SALON DE LA COPROPRIÉTÉ LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 Le mot du Président

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Le catalogue thématique. des guides de l ARC :

Le catalogue thématique. des guides de l ARC : Le catalogue thématique des guides de l ARC : 52 gratuits 19 payants et une sélection des «dossiers» de l Le catalogue thématique des guides de l ARC : 52 gratuits ; 19 payants et une sélection - également

Plus en détail

Aides financières en copropriété. Atelier ADIL 31 / EIE 15 mai 2014

Aides financières en copropriété. Atelier ADIL 31 / EIE 15 mai 2014 Aides financières en copropriété Atelier ADIL 31 / EIE 15 mai 2014 Conseils gratuits et indépendants Info Energie Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies renouvelables ADIL 31 Juridiques

Plus en détail

LES FICHES «OUTILS DE COMMUNICATION»

LES FICHES «OUTILS DE COMMUNICATION» Sommaire P1/ PRESENTATION P2/ OBJECTIF 1 : INFORMER P3/ OBJECTIF 2 : CONSULTER, ETRE A L ECOUTE P4/ OBJECTIF 3 : CONSULTER, DEBATTRE P5/ OBJECTIF 4 : ANIMER, DYNAMISER P6/ OBJECTIF 5 : PREPARER LES DECISIONS

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

Comment les copropriétés peuvent-elles se mobiliser pour répondre aux enjeux énergétiques?

Comment les copropriétés peuvent-elles se mobiliser pour répondre aux enjeux énergétiques? Comment les copropriétés peuvent-elles se mobiliser pour répondre aux enjeux énergétiques? Bilan et programme de travail du CHANTIER COPROPRIÉTÉ DU PLAN BÂTIMENT GRENELLE Intervention de Pierre Leborgne,

Plus en détail

Comment être un bon conseil syndical?

Comment être un bon conseil syndical? Comment être un bon conseil syndical? Association des Responsables de Copropriétés www.unarc.asso.fr Comment être un bon conseil syndical? 3 Introduction Nous n oublierons jamais que le député qui a introduit

Plus en détail

Catalogue de formations Management:

Catalogue de formations Management: Catalogue de formations Management: Tuteur formateur...page 2 Tuteur Hiérarchique...page 3/4 Réussir sa réunion management...page 5 Animer et diriger son équipe...page 6/7 Les leviers de la motivation...page

Plus en détail

Le Edition Fév. 2013

Le Edition Fév. 2013 Le Edition Fév. 2013 Sommaire Général I. La Copropriété p. 3 II. Les organes de la copropriété p. 4-5 a) Le syndicat des copropriétaires b) Le Conseil Syndical c) Le Syndic III. Les charges de copropriété

Plus en détail

Conseil syndical : comment faire son compte rendu annuel de mandat?

Conseil syndical : comment faire son compte rendu annuel de mandat? ARC, Comment faire? / 20 10 04 / Conseil syndical : comment faire son compte rendu annuel de mandat? L article 22, deuxième paragraphe du décret du 17 mars 1967 modifié par le décret du 27 mai 2004 précise

Plus en détail

ARC/ DOSSIER DU MOIS D AOUT 2010/ www.unarc.asso.fr DOSSIER N 1 Grenelle 2 et Copropriété : pouvait mieux faire

ARC/ DOSSIER DU MOIS D AOUT 2010/ www.unarc.asso.fr DOSSIER N 1 Grenelle 2 et Copropriété : pouvait mieux faire ARC/ DOSSIER DU MOIS D AOUT 2010/ www.unarc.asso.fr DOSSIER N 1 Grenelle 2 et Copropriété : pouvait mieux faire Nous revenons, après la publication au Journal Officiel de la loi Grenelle 2 promulguée le

Plus en détail

CPE Réhabilitation Copropriété de 60 logements à Neuilly sur Marne

CPE Réhabilitation Copropriété de 60 logements à Neuilly sur Marne CPE Réhabilitation Copropriété de 60 logements à Neuilly sur Marne Représenté par Outils financiers au service de la rénovation énergétique 20 septembre 2012 Montpellier Maxime HUGONNET Responsable du

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

ASSOCIATION DES RESPONSABLES DE COPROPRIÉTÉ

ASSOCIATION DES RESPONSABLES DE COPROPRIÉTÉ ASSOCIATION DES RESPONSABLES DE COPROPRIÉTÉ Gardez précieusement ce petit livret. Vous y trouverez : 1. La présentation de 16 parcours thématiques : pour chaque thème vous connaîtrez les nouveaux guides

Plus en détail

CHARTE REGIONALE POUR STIMULER LA DEMANDE DE RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS PRIVES

CHARTE REGIONALE POUR STIMULER LA DEMANDE DE RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS PRIVES CHARTE REGIONALE POUR STIMULER LA DEMANDE DE RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS PRIVES 57% du parc ligérien de logements est antérieur à 1975. Considérant que 46% des consommations d énergie sont liées

Plus en détail

Rénovation et rénovation énergétique en copropriété : blocages/déblocages

Rénovation et rénovation énergétique en copropriété : blocages/déblocages Atelier Performance et requalification énergétique Rénovation et rénovation énergétique en copropriété : blocages/déblocages Présenté par Bruno DHONT Directeur de l ARC Maj le 25/11/13 BLOCAGES COTÉ COPROPRIÉTÉ

Plus en détail

LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION

LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION Page 1 sur 16 FICHE 1 LES TECHNIQUES D ANIMATION DE GROUPE FICHE 2 LES DIFFERENTES OPERATIONS MENTALES FICHE 3 LES VERBES D ACTION FICHE 4 LES METHODES DE RESOLUTIONS DE

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015

Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015 Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015 Introduction : Ce document vise à présenter de manière chronologique les étapes d un projet de rénovation en copropriété. Vous y trouverez

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

La communication associative

La communication associative La communication associative Issy les Moulineaux Le 28 novembre 2009 Jean Dalichoux éditions juris associations 2009 1 La communication associative Plan de l intervention: Le plan de communication; La

Plus en détail

LSM propose un programme d adaptation et de solutions fondé sur un accompagnement (processus, un diagnostic, le transfert d outils, de connaissances

LSM propose un programme d adaptation et de solutions fondé sur un accompagnement (processus, un diagnostic, le transfert d outils, de connaissances 1 2 Constats en bénévolat Le milieu appelle des solutions Les organisations de la Montérégie placent le recrutement de la relève en priorité des défis à relever Le recrutement et le soutien des bénévoles

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail