COPROPRIETE DU 24 RUE EDMOND BONTE RIS ORANGIS. Groupe ESSIA, 4 sociétés complémentaires au service de l habitat 1 FAITS MARQUANTS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COPROPRIETE DU 24 RUE EDMOND BONTE RIS ORANGIS. Groupe ESSIA, 4 sociétés complémentaires au service de l habitat 1 FAITS MARQUANTS"

Transcription

1 COPROPRIETE DU 24 RUE EDMOND BONTE RIS ORANGIS Groupe ESSIA, 4 sociétés complémentaires au service de l habitat 1 FAITS MARQUANTS IMMEUBLE CONSTRUIT ENTRE 1920 ET LOGEMENTS DE PETITE SURFACE (35 m² moyen) 7 LOTS COMMERCIAUX UNE CINQUANTAINE DE COPROPRIÉTAIRES OCCUPANTS 1989 : MISE EN COPROPRIETE ET COMMERCIALISATION PAR LOT : DÉBUT DE LA DÉGRADATION DE L IMMEUBLE EN RAISON DE PROBLÈMES D INSÉCURITÉ (Squats, trafics, agressions ) 2000 : ALERTE DU CONSEIL SYNDICAL SUR L ÉTAT DE LA COPROPRIÉTÉ 2005 : SIGNATURE DU PREMIER PLAN DE SAUVEGARDE (septembre 2005 à décembre 2010) 2009 : LE CONSEIL SYNDICAL ET LA VILLE DE RIS-ORANGIS CONSTATENT DES CARENCES DANS LA GESTION DU SYNDIC: PROBLÈME DE COMMUNICATION AVEC LE CONSEIL SYNDICAL, GESTION OPAQUE DU PLAN DE SAUVEGARDE VIS-À-VIS DES PARTENAIRES DIFFICULTÉ DANS LE SUIVI DES TRAVAUX, DANS LA GESTION DES CONTENTIEUX ET DES PROCÉDURES. 19 MAI 2010 : DÉSIGNATION DE GEXIO SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ 2

2 STRUCTURE DU BATI ET PEUPLEMENT Un bâti ancien présentant de fortes dégradations techniques Une concentration de petits logements locatifs Une précarité économique et sociale des résidents Une insécurité Audit réalisé en 2010 PEU D ATTRACTIVITE Une offre structurellement déqualifiée Des charges élevées (chauffage, eau, entretien) Un fort taux de mutation Une part de propriétaires investisseurs de plus en plus importante De nombreuses valeurs anormales CONSEQUENCES FINANCIERES ET SOCIALES Un décrochage des valeurs vénales (2.300 euros/m 2 en 2010) Dévalorisation immobilière Un taux d impayés de charges anormalement élevé Une trésorerie insuffisante pour assurer le paiement des factures «fournisseurs» Une situation financière en cessation de paiement Démobilisation des copropriétaires Groupe ESSIA, 4 sociétés complémentaires au service de l habitat 3 LES PREMIERES ACTIONS DE GEXIO REMOBILISATION DU CONSEIL SYNDICAL À COMPTER DE JUIN 2010 RETABLISSEMENT DE LA COMPTABILITE Appel de fond exceptionnel de Régularisation des écritures comptables pour les comptes «travaux» Mise en place d échéanciers de paiement pour résorber la dette «fournisseurs» PRIORISATION DES TRAVAUX NON REALISES DANS LE CADRE DU PLAN DE SAUVEGARDE ENCLENCHEMENT DE DEMARCHES DE RECOUVREMENT DES CREANCES DOUTEUSES CREATION D UNE COMMISSION D IMPAYES EN COLLABORATION AVEC LES PARTENAIRES SOCIAUX Protocole d accord, 4

3 LES PREMIERS RESULTATS DE GEXIO DIMINUTION DE LA DETTE «FOURNISSEURS» RECONSTITUTION DE LA TRÉSORERIE UNE AUGMENTATION APPARENTE DE L IMPAYÉ DE DEPUIS LA NOMINATION DE GEXIO EN EFFET, EN NEUTRALISANT L APPEL DE FOND EXCEPTIONNEL DE , UNE BAISSE CONSTATEE DE L IMPAYÉ DE SOIT DE 39% Dette au 31/12/ UNE BAISSE DES CRÉANCES DOUTEUSES AMORCÉE DEPUIS DÉCEMBRE 2011 DU FAIT DE LA DISTRIBUTION DE PRIX DE Distribution de prix Adjudications closes Nouvelle créance douteuse Dette au 20/08/ CONSTATS ET BILAN BILAN DU PLAN DE SAUVEGARDE LA NOMINATION TARDIVE DE GEXIO A PARTIR DE JUIN 2010 N A PU STOPPER LE CYCLE DE LA DEQUALIFICATION UN NOMBRE IMPORTANT DE TRAVAUX REALISES TRAITEMENT DU PLOMB DANS LES PARTIES COMMUNES MISE EN CONFORMITÉ DES ASCENSEURS TRAVAUX SUR LA SECURITE INCENDIE (Portes CF parties communes) REMPLACEMENT DES DEUX CHAUDIERES AVEC MISE AUX NORMES ELECTRIQUES DES TRAVAUX IMPERATIFS RESTANT A REALISER REMPLACEMENT DES PORTES PALIERES SECURISATION DES ACCES REPRISE DES RESEAUX EP & EU POSE DE COMPTEURS INDIVIDUELS FINALISATION DES LOCAUX EXTÉRIEURS POUR LES ORDURES MÉNAGÈRES POSE DE FILETS ANTI-PIGEONS DES LITIGES SUR LES TRAVAUX SUIVIS PAR LE PRECEDENT SYNDIC & DES PROCEDURES A ENGAGER TRAVAUX SUR CONDUITE GAZ PAR UNE ENTREPRISE NON CERTIFIEE PAR GDF PAIEMENT DE TRAVAUX NON ACHEVES EVALUATION PROSPECTIVE EN 2011 PAR «VILLE ET HABITAT» 6

4 UNE PERIODE PROBATOIRE DE 2 ANS 1. SUITE AU COMITE DE PILOTAGE DU 17 JUIN AU REGARD DU BILAN DU PREMIER PLAN DE SAUVEGARDE ET DES PREMIERES DYNAMIQUES INITIEES PAR GEXIO POURSUITE DE L ACTION PUBLIQUE PAR UN SECOND PLAN DE SAUVEGARDE SUR LA PERIODE 2012 à PHASE TRANSITOIRE ET PERIODE PROBATOIRE DE DEUX ANS RESTAURER LA CAPACITE DE GESTION DE LA COPROPRIETE ACCOMPAGNER LA COPROPRIETE DANS LA MISE EN ŒUVRE D UNE GESTION PATRIMONIALE CONNAÎTRE L ETAT DES LOGEMENTS LUTTER CONTRE L INDECENCE DES LOGEMENTS ET LES MARCHANDS DE SOMMEIL AMELIORER LES CONDITIONS DE VIE RENFORCER L INFORMATION DES COPROPRIETAIRES ET NOTAMMENT DES NOUVEAUX ACQUEREURS DEFINIR ET METTRE EN OEUVRE UNE STRATEGIE DE PORTAGE 7 SCENARIO 1 - REUSSITE DE LA PHASE TRANSITOIRE CE SCENARIO AURA PERMIS: 1. D EVITER LA MISE EN ECHEC DE LA COPROPRIETE 2. D ETABLIR DES BASES POUR MENER UNE STRATEGIE DE REDRESSEMENT A PLUS LONG TERME GESTION FINANCIERE GESTION PATRIMONIALE REPOSITIONNEMENT SUR LE MARCHE DU LOGEMENT SCENARIO 2 - ECHEC DE LA PHASE TRANSITOIRE 1. INCAPACITÉ DE LA COPROPRIÉTÉ À ASSAINIR SA GESTION 2. ORIENTATION VERS UN CONSTAT DE CARENCE DE LA COPROPRIÉTÉ 3. NÉCESSITÉ D UNE APPROPRIATION PUBLIQUE 4. METTRE EN ŒUVRE UNE REFLEXION POUR UNE STRATEGIE DE PORTAGE EN PARTENARIAT AVEC LE GROUPE ESSIA AUTOUR DES 3 SOCIÉTÉS DU GROUPE ESSIA: SCP HLM GEXIO GESTION DE LA COPROPRIETE SCP HLM TERRALIA AMENAGEUR & PROMOTEUR SOCIAL ESH ESSONNE HABITAT BAILLEUR SOCIAL & MISSION RELOGEMENT 8

5 Conclusion Groupe ESSIA, 4 sociétés complémentaires au service de l habitat 9

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier BREST 28 et 29 NOVEMBRE 2013 POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier Présentation de la SPLA SOREQA SPLA à vocation métropolitaine crée

Plus en détail

Assemblée générale - 26 mars 2008 - Paris. Un outil de portage au service des copropriétés

Assemblée générale - 26 mars 2008 - Paris. Un outil de portage au service des copropriétés Assemblée générale - 26 mars 2008 - Paris Un outil de portage au service des copropriétés Coprocoop : Présentation Une volonté politique : créée à l initiative du monde Hlm et du monde associatif et de

Plus en détail

Un outil de portage au service des copropriétés

Un outil de portage au service des copropriétés Un outil de portage au service des copropriétés Coprocoop : une coopérative d Hlm Un objectif : Créer un outil dédié au portage de lots en copropriétés dégradées. La réponse : Une SCIC Hlm réunissant l

Plus en détail

LOI ALUR Copropriétés dégradées prévention et traitement

LOI ALUR Copropriétés dégradées prévention et traitement LOI ALUR Copropriétés prévention et traitement Ministère Copropriétés les principales dispositions de la loi Alur Prévention de l endettement et de la dégradation Traitement curatif Prévention de l endettement

Plus en détail

Mise en copropriété des immeubles HLM

Mise en copropriété des immeubles HLM Mise en copropriété des immeubles HLM Opportunités et risques Soraya DAOU, architecte DPLG Sommaire Anah Enjeux de la vente HLM PLH et politique de l habitat Leviers L Anah L'Anah, établissement public

Plus en détail

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 2002-17 du 22 octobre 2002 Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires Le Conseil national de la comptabilité a été

Plus en détail

PLAN DE SAUVEGARDE DE LA COPROPRIETE «LA MOREE»

PLAN DE SAUVEGARDE DE LA COPROPRIETE «LA MOREE» PLAN DE SAUVEGARDE DE LA COPROPRIETE «LA MOREE» La copropriété «La Morée» est un ensemble qui comporte 18 bâtiments de taille variable (de R+4 à R+12) et 897 logements. L organisation juridique de cette

Plus en détail

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 Les enjeux de l accession sociale PREAMBULE DANS LE CADRE DES ORIENTATIONS DEFINIES PAR LE PROTOCOLE D ACCORD D NATIONAL INTERPROFESSIONNEL ET

Plus en détail

Les copropriétés en difficulté

Les copropriétés en difficulté Les copropriétés en difficulté 1) La copropriété 2) La copropriété en difficulté 3) Les outils de traitement 4) Les financements 5) Le rôle des services déconcentrés 1) La copropriété Un préalable : la

Plus en détail

Requalification urbaine et copropriétés. Soraya DAOU Responsable du Service des Etudes de la Prospective et de l Evaluation (SEPE)

Requalification urbaine et copropriétés. Soraya DAOU Responsable du Service des Etudes de la Prospective et de l Evaluation (SEPE) Requalification urbaine et copropriétés Soraya DAOU Responsable du Service des Etudes de la Prospective et de l Evaluation (SEPE) Les «copropriétés 50-80» L'équilibre fragile de la copropriété Les facteurs

Plus en détail

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. «Les copropriétés en difficulté après la loi ALUR»

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. «Les copropriétés en difficulté après la loi ALUR» «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC «Les copropriétés en difficulté après la loi ALUR» Qu est-ce qu une copropriété en difficulté? Les 3 portes d entrée

Plus en détail

guide du locataire en copropriété

guide du locataire en copropriété guide du locataire en copropriété 2 sommaire édito 3 3 Edito 6 Comment fonctionne juridiquement la copropriété? 10 Qui fait quoi dans la copropriété? 12 Foire aux questions 14 Lexique 4 Qu est-ce qu une

Plus en détail

L intervention en copropriétés «dégradées» par COPROCOOP

L intervention en copropriétés «dégradées» par COPROCOOP L intervention en copropriétés «dégradées» par COPROCOOP Quelques données de cadrage La copropriété en France, c est : 560 000 copropriétés pour 6 680 000 logements (copro moyenne = 12 logements) 300 000

Plus en détail

Avant-propos. Sommaire

Avant-propos. Sommaire Avant-propos En devenant propriétaire de votre logement, vous êtes entré dans le «Syndicat des copropriétaires». Vous avez ainsi acquis le droit d exprimer votre avis et de contribuer aux décisions communes

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail

Qu est-ce que la copropriété?

Qu est-ce que la copropriété? Qu est-ce que la copropriété? 2 On parle de copropriété dès qu il y a au moins 2 propriétaires dans le même immeuble. Le copropriétaire est propriétaire d un ou de plusieurs lots privatifs (par exemple

Plus en détail

«Le salon indépendant de la Copropriété» 4 ème édition du salon de l ARC LE SUIVI DES IMPAYES PAR LE CONSEIL SYNDICAL

«Le salon indépendant de la Copropriété» 4 ème édition du salon de l ARC LE SUIVI DES IMPAYES PAR LE CONSEIL SYNDICAL «Le salon indépendant de la Copropriété» 4 ème édition du salon de l ARC LE SUIVI DES IMPAYES PAR LE CONSEIL SYNDICAL Pourquoi un suivi? Les conséquences d un manque de suivi des impayés par le CS Frais

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

Identifier et accompagner les copropriétés désorganisées premières pistes de réflexion

Identifier et accompagner les copropriétés désorganisées premières pistes de réflexion «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 7ème édition du salon de l ARC Identifier et accompagner les copropriétés désorganisées premières pistes de réflexion Une copropriété désorganisée C est: Une copropriété

Plus en détail

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété!

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété! Sarthe Habitat Vous avez acquis un logement en copropriété! Et vous appartenez maintenant au «Syndicat des copropriétaires». Vous pouvez exprimer votre avis et contribuer aux décisions communes qui seront

Plus en détail

LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC. Un contrat tout sauf.

LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC. Un contrat tout sauf. LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC Un contrat tout sauf. LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC Défini par le décret n 2015-342 du 26 mars 2015 Il était prévu à l art 18-1 de la loi du 10 juillet 1965 (ajouté

Plus en détail

BIC. les GUIDES DE PLANéte copropriété. de Copropriété. Tous les questionnaires. Fiche téléchargeable sur www.planetecopropriete.

BIC. les GUIDES DE PLANéte copropriété. de Copropriété. Tous les questionnaires. Fiche téléchargeable sur www.planetecopropriete. les GUIDES DE PLANéte copropriété LE Bilan Initial de Copropriété BIC Tous les questionnaires 2 LE GUIDE DU BIC Des questionnaires pour mieux comprendre sa copropriété Les données de base permettant de

Plus en détail

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 novembre 2012 Qu est-ce que la copropriété? avant-propos

Plus en détail

ASSOCIATION des RESPONSABLES de COPROPRIETE

ASSOCIATION des RESPONSABLES de COPROPRIETE ASSOCIATION des RESPONSABLES de COPROPRIETE A.R.C PROVENCE 56, Boulevard Michelet 13008 Marseille Association à but non lucratif régie par la Loi 1901 Siège social Résidence Santa Gusta. Font sainte RD

Plus en détail

50 Fonds placés 102 Provisions pour travaux

50 Fonds placés 102 Provisions pour travaux ANNEXE 1 Cela veut dire que ce tableau doit correspondre aux comptes établis «après répartition» des excédents ou insuffisances budgétaires Vérifiez que la date correspond bien à votre fin d exercice.

Plus en détail

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc.

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc. Réduire sa facture énergétique, panorama complet Obligations réglementaires, aides, etc. VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS EN DIRECTION DES COPROPRIETES CONSTAT: 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est

Plus en détail

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 1 Le règlement de copropriété Le règlement de copropriété est avant tout un contrat interne, dont les copropriétaires sont les parties contractantes.

Plus en détail

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil Aspects réglementaires : RT Eléments par éléments, RT Existant, Décret 2012-111 : Réalisation audit énergétique pour les grandes

Plus en détail

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné.

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné. Contrat de Syndic Entre les soussignés 1 - LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES Le Syndicat des copropriétaires de l'immeuble sis à : représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale

Plus en détail

Copropriétés de la reconstruction à Dunkerque : de la connaissance à l action?

Copropriétés de la reconstruction à Dunkerque : de la connaissance à l action? Copropriétés de la reconstruction à Dunkerque : de la connaissance à l action? Pour un renouveau du parc immobilier des années 50-70 28/11/2013 1 Pour se situer 2 Avant 3 Après 4 Rétrospective des réflexions

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale J.O n 65 du 18 mars 2005 page 4575 texte n 7 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Décret n 2005-240 du 14 mars 2005 relatif aux comptes

Plus en détail

«LOI ALUR» Les évolutions dans le domaine de la copropriété POUR L ACCÈS AU LOGEMENT ET UN URBANISME RÉNOVÉ

«LOI ALUR» Les évolutions dans le domaine de la copropriété POUR L ACCÈS AU LOGEMENT ET UN URBANISME RÉNOVÉ «LOI ALUR» POUR L ACCÈS AU LOGEMENT ET UN URBANISME RÉNOVÉ Les évolutions dans le domaine de la copropriété 1 ère session Adil 31 Club des CS de la Haute-Garonne 13 mars 2014 LE PARCOURS LÉGISLATIF D ALUR

Plus en détail

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété U52 GESTION La gestion comprend : - la gestion de copropriété - la gestion locative GESTION DE COPROPRIÉTÉ Cette partie décrit l ensemble des activités confiées à un syndic de copropriété professionnel

Plus en détail

Réhabilitation énergétique des copropriétés Les actions de l Espace Info Energie

Réhabilitation énergétique des copropriétés Les actions de l Espace Info Energie Réhabilitation énergétique des copropriétés Les actions de l Espace Info Energie Conseils et accompagnements gratuits et indépendants sur la maîtrise de l énergie Le cadre d action Convention EIE dans

Plus en détail

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE SOMMAIRE Présentation EIE et missions Chronologie générale Dispositifs collectifs

Plus en détail

Collectivités : que faire en cas de réception d un avis de coupure d eau sur une copropriété de votre territoire?

Collectivités : que faire en cas de réception d un avis de coupure d eau sur une copropriété de votre territoire? ARC/ www.arc-copro.fr / 17 04 15 Collectivités : que faire en cas de réception d un avis de coupure d eau sur une copropriété de votre territoire? Couper l eau pour impayé dans une résidence principale

Plus en détail

CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE

CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE ALLIADE CIL 2000 CILAV PROJET V5 13/12/07 CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE 1 PREAMBULE : L évolution du contexte du marché immobilier de l agglomération lyonnaise

Plus en détail

L atelier «copropriétés en difficulté» de l ORHL Actualités Loi ALUR. ADIL Métropole de Lyon Département du Rhône Juin 2015

L atelier «copropriétés en difficulté» de l ORHL Actualités Loi ALUR. ADIL Métropole de Lyon Département du Rhône Juin 2015 L atelier «copropriétés en difficulté» de l ORHL Actualités Loi ALUR ADIL Métropole de Lyon Département du Rhône Juin 2015 Loi ALUR et copropriété. Introduction Objectif de la loi ALUR en matière de copropriété

Plus en détail

Le guide de la copropriété

Le guide de la copropriété guide Le de la copropriété Avant-Propos En devenant propriétaire de votre logement, vous êtes entré dans le «syndicat des copropriétaires». Vous avez ainsi acquis le droit d exprimer votre avis et de contribuer

Plus en détail

I - SITUATION FINANCIERE ET TRESORERIE Exercice précédent approuvé

I - SITUATION FINANCIERE ET TRESORERIE Exercice précédent approuvé Etat financier après répartition au 31/12/2010 (date de clôture de l'exercice) ANNEXE 1 I - SITUATION FINANCIERE ET TRESORERIE Trésorerie Provisions et avances 50 Fonds placés 51 Banques ou fonds disponibles

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS LA COPROPRIÉTÉ Quatrième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2006 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002, 2006 ISBN

Plus en détail

ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT

ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT ANNÉE 2014 L équipe des conseillers juristes et financiers de l ADIL de l Ain propose gratuitement des formations destinées à des groupes constitués

Plus en détail

A.D.I.L. DU VAR LE VOLET COPROPRIETE DE LA LOI ENGAGEMENT NATIONAL POUR LE LOGEMENT. Notre Mission : Informer et conseiller sur le droit du logement

A.D.I.L. DU VAR LE VOLET COPROPRIETE DE LA LOI ENGAGEMENT NATIONAL POUR LE LOGEMENT. Notre Mission : Informer et conseiller sur le droit du logement N 1 Février 2006 Agence Départementale d'information sur le Logement Information Logement une question d'adresse N 9 - Janvier 2007 Agréée par le ministère du logement. A.D.I.L. DU VAR Conventionnée par

Plus en détail

VILLE DE TORCY L EXEMPLE DES OPAH DU QUARTIER DU MAIL

VILLE DE TORCY L EXEMPLE DES OPAH DU QUARTIER DU MAIL POLITIQUE LOCALE DE L HABITAT L Opération Programmée d Amélioration de l Habitat: Outil des Collectivités Territoriales face aux enjeux de la précarité énergétique VILLE DE TORCY L EXEMPLE DES OPAH DU

Plus en détail

en copropriété et comment agir?

en copropriété et comment agir? «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 7ème édition du salon de l ARC Quels sont les signes de fragilité en copropriété et comment agir? Conférence animée par Estelle BARON (ARC) SOMMAIRE DE LA CONFERENCE

Plus en détail

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux Julie CHEVRIER DREAL Limousin 1 Présentation L Anah est une agence d État créée en 1971, placée sous la double tutelle des ministres des finances

Plus en détail

4 ème Observatoire des charges de copropriété du Grand Paris

4 ème Observatoire des charges de copropriété du Grand Paris 4 ème Observatoire des charges de copropriété du Grand Paris Année 2014 Mercredi 23 septembre 2015 @fnaimidf Une méthodologie éprouvée La base de données la plus exhaustive et la plus représentative >3

Plus en détail

OFFICE NOTARIAL D'OLIVET

OFFICE NOTARIAL D'OLIVET Cédric PLEAU Charline REGNIER-PLEAU Notaires OFFICE NOTARIAL D'OLIVET Notaires assistants Typhaine BOURGEOIS Soizic MARION Notaire stagiaire Charlotte FENNINGER Comptabilité Céline LEMAITRE 52 rue de Picardie

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE Décret n o 2005-240 du 14 mars 2005 relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires NOR : SOCU0412534D

Plus en détail

Salon de la copropriété les 4 et 5 novembre 2015 Paris Porte de Versailles - Pavillon 5.1 Stand B035. Dossier de Presse

Salon de la copropriété les 4 et 5 novembre 2015 Paris Porte de Versailles - Pavillon 5.1 Stand B035. Dossier de Presse Salon de la copropriété les 4 et 5 novembre 2015 Paris Porte de Versailles - Pavillon 5.1 Stand B035 Dossier de Presse COMANDEX, LE SERVICE QUI VIENT DIGITALISER ET AMÉLIORER LA TRANSPARENCE DE LA COMPTABILITÉ

Plus en détail

Repérer et aider les copropriétés potentiellement fragiles Un enjeu majeur pour l avenir de la région mulhousienne

Repérer et aider les copropriétés potentiellement fragiles Un enjeu majeur pour l avenir de la région mulhousienne Repérer et aider les copropriétés potentiellement fragiles Un enjeu majeur pour l avenir de la région mulhousienne Etude Juillet 2014 Les copropriétés potentiellement fragiles : en résumé 20 communes de

Plus en détail

RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REHABILITATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES ARPE Mercredi 12 décembre 2012 1 2 Données de cadrage PLAN Contexte réglementaire de la copropriété - Définition juridique de la copropriété

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

Copropriétés en difficulté

Copropriétés en difficulté Copropriétés en difficulté Enjeux et cadre d'intervention de l'anah Soraya Daou Responsable du Service des Etudes, de la Prospective et de l'evaluation La copropriété : L'équilibre fragile de la copropriété

Plus en détail

Faire le bilan initial de sa copropriété et préparer son audit

Faire le bilan initial de sa copropriété et préparer son audit copropriété et préparer son audit VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS EN DIRECTION DES COPROPRIETES CONSTAT: 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est composé d immeubles collectifs privés, dont la majorité

Plus en détail

Réponse aux questions du comité de clôture du Plan de sauvegarde du syndicat principal QUI INTERVIENT SUR LE SYNDICAT DU PRINCIPAL EN LIQUIDATION?

Réponse aux questions du comité de clôture du Plan de sauvegarde du syndicat principal QUI INTERVIENT SUR LE SYNDICAT DU PRINCIPAL EN LIQUIDATION? Réponse aux questions du comité de clôture du Plan de sauvegarde du syndicat principal QUI INTERVIENT SUR LE SYNDICAT DU PRINCIPAL EN LIQUIDATION? Le liquidateur, Maître BLERIOT et son assistant le cabinet

Plus en détail

La fin des tarifs réglementés du gaz et de l électricité : comment faire des économies. Mardi 23 septembre 2014 ARC

La fin des tarifs réglementés du gaz et de l électricité : comment faire des économies. Mardi 23 septembre 2014 ARC La fin des tarifs réglementés du gaz et de l électricité : comment faire des économies Mardi 23 septembre 2014 ARC 1 Ville de Saint-Mandé: les actions en direction des copropriétés Constat : 80% du parc

Plus en détail

Rencontre des Copropriétés de la Ville de Saint-Mandé Du 26 Mai 2014 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE

Rencontre des Copropriétés de la Ville de Saint-Mandé Du 26 Mai 2014 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE Du 26 Mai 2014 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE I. DES CHARGES DE COPROPRIETE DE PLUS EN PLUS LOURDES A SUPPORTER Répartition des charges par poste au niveau national (total=44,4 /m2 SHAB/an)

Plus en détail

Comment mener un projet de

Comment mener un projet de Comment mener un projet de rénovation énergétique? le Bilan Initial de Copropriété & l audit partagé Planète Copropriété : Rassembler et outiller les acteurs de la copropriété pour faciliter les projets

Plus en détail

Rénovation et rénovation énergétique en copropriété : blocages/déblocages

Rénovation et rénovation énergétique en copropriété : blocages/déblocages Atelier Performance et requalification énergétique Rénovation et rénovation énergétique en copropriété : blocages/déblocages Présenté par Bruno DHONT Directeur de l ARC Maj le 25/11/13 BLOCAGES COTÉ COPROPRIÉTÉ

Plus en détail

Une mission d intérêt public

Une mission d intérêt public Une mission d intérêt public La coopérative Pierres Avenir Construction a réalisé un programme situé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) qui confirme sa vocation d intérêt général : Reloger les locataires

Plus en détail

PRÊTS. Prêt COFIGAZ INSTALLATION CHAUFFAGE. Prêt RÉNOVATION PARTIES COMMUNES. Prêt TRAVAUX D ASCENSEUR. by OTIS

PRÊTS. Prêt COFIGAZ INSTALLATION CHAUFFAGE. Prêt RÉNOVATION PARTIES COMMUNES. Prêt TRAVAUX D ASCENSEUR. by OTIS PRÊTS COPROPRIETES ÉDITION DÉCEMBRE 2010 Prêt COFIGAZ INSTALLATION CHAUFFAGE Prêt RÉNOVATION PARTIES COMMUNES Prêt TRAVAUX D ASCENSEUR by OTIS LES ATOUTS DES PRÊTS COPROPRIÉTÉS PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE

Plus en détail

Un expert mondial. de l énergie bien ancré en France. Votre partenaire immobilier

Un expert mondial. de l énergie bien ancré en France. Votre partenaire immobilier Un expert mondial de l énergie bien ancré en France Votre partenaire immobilier Qui sommes-nous? E.ON dans le monde* Un leader mondial de l énergie, n 1 en Allemagne L un des plus grands importateurs

Plus en détail

Mise à niveau d une copropriété. 21 octobre 2014 Saint Mandé

Mise à niveau d une copropriété. 21 octobre 2014 Saint Mandé Mise à niveau d une copropriété 21 octobre 2014 Saint Mandé Ville de Saint-Mandé: les actions en direction des copropriétés Constat : 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est composé d immeubles collectifs

Plus en détail

I. Loi du 10 juillet 1965

I. Loi du 10 juillet 1965 ARC / DOSSIER DU MOIS DE MAI 2012 / www.unarc.asso.fr Les grands textes qui concernent la Copropriété Très souvent, on nous demande la liste des textes et grandes lois qui concernent la Copropriété. Nous

Plus en détail

Compte-rendu RENDEZ-VOUS DE L ACTU DES CONSEILLERS SOCIAUX

Compte-rendu RENDEZ-VOUS DE L ACTU DES CONSEILLERS SOCIAUX Compte-rendu RENDEZ-VOUS DE L ACTU DES CONSEILLERS SOCIAUX COPROPRIETAIRES ET SYNDICS HLM : VOS OBLIGATIONS ET VOS MISSIONS VONT CHANGER COMMENT ALUR REFOND LE STATUT DE LA COPROPRIETE PRE-PROGRAMME Paris

Plus en détail

LOCATION GESTION VENTE SYNDIC

LOCATION GESTION VENTE SYNDIC LOCATION GESTION VENTE SYNDIC 48 700 clients propriétaires 915 résidences en syndic de copropriété 14 260 locations par an 40 agences de proximité 200 agences partenaires LOCATION Une présence nationale

Plus en détail

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE LOTISSEMENTS TRANSACTIONS GESTION DE BIENS - SYNDIC DE COPROPRIETES LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE DEFINITIONS LA COPROPRIETE La copropriété est l organisation de l ensemble immobilier répartie

Plus en détail

Contrat Syndic de Droit

Contrat Syndic de Droit Pour le Syndicat des copropriétaires de la Résidence.. Contrat Syndic de Droit XX février 2015 Office public de l habitat des communes de l Oise 4 rue du Général Leclerc CS 10105-60106 Creil Cedex 1 T.

Plus en détail

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE Avril 2013 Sommaire SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ 6 FONCTIONNEMENT ET VIE DE LA COPROPRIÉTÉ Quel est son rôle? Comment est rémunéré votre syndic? Les différents acteurs Assemblée Générale

Plus en détail

AVEC LE PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES, PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE EN FINANÇANT VOS TRAVAUX IMPORTANTS DE RÉNOVATION OU D EMBELLISSEMENT

AVEC LE PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES, PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE EN FINANÇANT VOS TRAVAUX IMPORTANTS DE RÉNOVATION OU D EMBELLISSEMENT COPROPRIETES AVEC LE PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES, PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE EN FINANÇANT VOS TRAVAUX IMPORTANTS DE RÉNOVATION OU D EMBELLISSEMENT LES ATOUTS DU PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES n

Plus en détail

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit :

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit : www.grenecheimmo.fr Le Cabinet GRENECHE Immobilier est l une des plus anciennes agences de la ville d Evian et de la région, présente dans l ensemble des activités immobilières : - ventes : traditionnellement

Plus en détail

Guide pratique de la copropriété

Guide pratique de la copropriété ANCC Association Nationale de la Copropriété et des Copropriétaires 13 rue Littré 75006 PARIS Téléphone : 01.42.22.14.14 Télécopie : 01.42.22.69.69 Guide pratique de la copropriété Ce guide a été réalisé

Plus en détail

Rencontre de la Communauté d Agglomération de Val Maubuée Du 16 juin 2015 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE

Rencontre de la Communauté d Agglomération de Val Maubuée Du 16 juin 2015 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE Du 16 juin 2015 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE I. DES CHARGES DE COPROPRIETE DE PLUS EN PLUS LOURDES A SUPPORTER Répartition des charges par poste au niveau national (total=44,4 /m2 SHAB/an)

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Services de Proximité et vie Locale

Baccalauréat Professionnel Services de Proximité et vie Locale Baccalauréat Professionnel Services de Proximité et vie Locale Que faire après le bac pro SPVL? Vie active ou Poursuite d études VIE ACTIVE Emplois/métiers accessibles - Domaine socio-éducatif - Domaine

Plus en détail

IMMOBILIER Formation aux professions de l Immobilier Gestion, Location, Transaction en Immobilier ENCADREMENT MOYENS PEDAGOGIQUES VALIDATION

IMMOBILIER Formation aux professions de l Immobilier Gestion, Location, Transaction en Immobilier ENCADREMENT MOYENS PEDAGOGIQUES VALIDATION FORMATION A DISTANCE IMMOBILIER OBJECTIFS Introduire sur le marché de l emploi des personnes aptes à remplir efficacement leur mission dans les professions immobilières, grâce à leurs connaissances juridiques,

Plus en détail

A.F.A.C.www.afac-formation.com Association pour la Formation et l Aide à la Connaissance

A.F.A.C.www.afac-formation.com Association pour la Formation et l Aide à la Connaissance A.F.A.C. Association pour la Formation et l Aide à la Connaissance www.afac-formation.com MANUEL 2007 8, RUE DES 3 PORTES 75005 PARIS TEL : 01 44 07 06 84 Fax : 01 46 34 26 89 AFAC@AFAC-FORMATION.COM A.F.A.C.www.afac-formation.com

Plus en détail

RESIDENCE «L ETOILE DU SUD» 7, impasse Abat Oliva 66250 SAINT LAURENT DE LA SALANQUE

RESIDENCE «L ETOILE DU SUD» 7, impasse Abat Oliva 66250 SAINT LAURENT DE LA SALANQUE RESIDENCE «L ETOILE DU SUD» 7, impasse Abat Oliva 66250 SAINT LAURENT DE LA SALANQUE CONDITIONS GENERALES DE GESTION ET DE LOCATION AGENCE DU SOLEIL DE RIVESALTES PRESENTATION DU GROUPE : Créée en 1973,

Plus en détail

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN Les diagnostics dans l habitat Tableau récapitulatif 11 Contrat de risque d exposition au plomb Diagnostic de performance énergétique Etat mentionnant la présence ou l absence

Plus en détail

LE GROUPE ALLIADE. Identité

LE GROUPE ALLIADE. Identité LE GROUPE ALLIADE Identité Le groupe Alliade fédère, sous une identité commune, la Caisse Interprofessionnelle du Logement de Lyon (CILL 1% logement) et l ensemble de ses filiales immobilières intervenant

Plus en détail

LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement

LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement Adil 30 30 Septembre 2013 La copropriété Eléments de définition : (cf. article 1 loi du 10 juillet 1965) Le statut de la copropriété régit tout immeuble

Plus en détail

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012 Mai Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d pour le Chantier National Prioritaire -2012 Note méthodologique : Le tableau comparatif constitue l outil de suivi du collectif des 30 associations

Plus en détail

Immobilier Conseil Gestion

Immobilier Conseil Gestion Service location, Immobilier Conseil Gestion Service Location,. Immobilier Conseil Gestion 22, rue Andrianary Ratianarivo Ampasamadinika Antananarivo 101 MADAGASCAR Tel : +261 (0) 20 22 615 33 Web : www.immoconseilmada.com

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE Arrêté du 14 mars 2005 relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires NOR : SOCU0412535A Le

Plus en détail

Introduction 5. larcier 347

Introduction 5. larcier 347 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Chapitre I L accès à la profession : l autorisation d établissement 7 Section 1. Le champ d application de la loi d établissement 8 A. Les personnes nécessitant une autorisation

Plus en détail

Ce guide a été écrit par l Association des Responsables de Copropriété en collaboration avec la Caisse des Dépôts et Consignations et le Conseil

Ce guide a été écrit par l Association des Responsables de Copropriété en collaboration avec la Caisse des Dépôts et Consignations et le Conseil Ce guide a été écrit par l Association des Responsables de Copropriété en collaboration avec la Caisse des Dépôts et Consignations et le Conseil Régional d Ile-de-France, qui en ont financé la réalisation.

Plus en détail

Transaction et copropriété immobilière

Transaction et copropriété immobilière FORMINDIS est un établissement privé d enseignement à distance déclaré sous le N 52 44 05178 44 auprès du Préfet de région des Pays de la Loire, placé sous le contrôle pédagogique du ministère de l Education

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON 453 D-2015/218 Programme d Intérêt Général métropolitain «Un logement pour tous au sein du parc privé de Bordeaux Métropole». Subvention de la Ville aux propriétaires

Plus en détail

ARC Association des Responsables de Copropriété

ARC Association des Responsables de Copropriété ARC Association des Responsables de Copropriété Présentation de l association Une association à but non lucratif indépendante des pouvoirs publics, des professionnels, partis politiques Créée en 1987,

Plus en détail

Modification du Logiciel MOPI suite à la modification des règles d'attribution des aides de l''anah, FNHD, 2010

Modification du Logiciel MOPI suite à la modification des règles d'attribution des aides de l''anah, FNHD, 2010 Références relatives aux politiques publiques du parc privé Evaluation des politiques Publiques / Définition de dispositifs d interventions Mission d élaboration de simulations de montages financiers dédiés

Plus en détail

Le Cabinet ROLLAND & GIROT propose un large éventail de compétences, grâce à une équipe de collaborateurs salariés, répartis sur ses 2 sites.

Le Cabinet ROLLAND & GIROT propose un large éventail de compétences, grâce à une équipe de collaborateurs salariés, répartis sur ses 2 sites. Le Cabinet ROLLAND & GIROT est une agence immobilière indépendante créée en 2006 par Thomas ROLLAND & Stéphane GIROT gérants associés, tous deux diplômés de l immobilier. En 2007 : ouverture de l agence

Plus en détail

Le Cabinet ROLLAND & GIROT propose un large éventail de compétences, grâce à une équipe de collaborateurs salariés, répartis sur ses 2 sites.

Le Cabinet ROLLAND & GIROT propose un large éventail de compétences, grâce à une équipe de collaborateurs salariés, répartis sur ses 2 sites. Le Cabinet ROLLAND & GIROT est une agence immobilière indépendante créée en 2006 par Thomas ROLLAND & Stéphane GIROT gérants associés, tous deux diplômés de l immobilier. En 2007 : ouverture de l agence

Plus en détail

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69)

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) Maitrise d ouvrage : 1 Accompagnateur coopérative d habitants: Habitat participatif et logement

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2014

Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2014 Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2014 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ATTRIBUTIONS DE SUBVENTIONS DANS LE CADRE DE LA POLITIQUE

Plus en détail

Mise en œuvre des opérations de restauration immobilière

Mise en œuvre des opérations de restauration immobilière Mise en œuvre des opérations de restauration immobilière Schéma de procédure La déclaration d utilité publique L enquête organisée par préfet selon les dispositions du code de l expropriation Dossier 1)

Plus en détail

RENNES VILLEJEAN ZAC KENNEDY 20/10/2010 1

RENNES VILLEJEAN ZAC KENNEDY 20/10/2010 1 RENNES VILLEJEAN ZAC KENNEDY 20/10/2010 1 20/10/2010 2 LA DALLE KENNEDY: UN CENTRE VILLE DE QUARTIER La population: 15% La densité des constructions Les équipements publics: 80% L activité commerciale:

Plus en détail

HELENIS PATRIMOINE. Un interlocuteur unique au service de la gestion de votre patrimoine immobilier

HELENIS PATRIMOINE. Un interlocuteur unique au service de la gestion de votre patrimoine immobilier Un interlocuteur unique au service de la gestion de votre patrimoine immobilier Un interlocuteur unique garant de vos intérêts de propriétaire et de votre confort de bailleur. Patrimoine est née d une

Plus en détail

DROIT IMMOBILIER/L AGENT IMMOBILIER

DROIT IMMOBILIER/L AGENT IMMOBILIER DROIT IMMOBILIER/L AGENT IMMOBILIER Intitulé : L AGENT IMMOBILIER Agents immobiliers / Franchisés / Créateurs d entreprise Pré-requis : Maîtriser les enjeux de la profession Identifier les risques de la

Plus en détail

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Édition février 2014 PROPRIÉTAIRES, GESTIONNAIRES DE PATRIMOINE IMMOBILIER, SOCOTEC VOUS AIDE À RÉPONDRE À VOS OBLIGATIONS

Plus en détail