PLAN DE SAUVEGARDE DE LA COPROPRIETE «LA MOREE»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN DE SAUVEGARDE DE LA COPROPRIETE «LA MOREE»"

Transcription

1 PLAN DE SAUVEGARDE DE LA COPROPRIETE «LA MOREE» La copropriété «La Morée» est un ensemble qui comporte 18 bâtiments de taille variable (de R+4 à R+12) et 897 logements. L organisation juridique de cette copropriété est complexe (l existence d un syndicat horizontal, d un syndicat principal et des syndicats secondaires). La copropriété connaît des problèmes de gestion importants qui se traduisent par un taux d impayés de charges important et une dette aux fournisseurs élevée. Ainsi, depuis 1997, plusieurs administrateurs judiciaires provisoires se sont succédés pour tenter de la redresser. Un «tourn over» important constaté sur la copropriété a favorisé l arrivé des copropriétaires en situation de fragilité et peu investis dans la vie quotidienne de la résidence. Ainsi, afin de palier à ces difficultés, la ville a saisi le Préfet pour mettre en place un plan de sauvegarde qui a pris le 9 mars 2005 l arrêté n portant création de la commission chargée de l élaboration du plan de sauvegarde de copropriété «La Morée». Suite à la phase d élaboration qui s est déroulée entre février 2006 et août 2007, le plan de sauvegarde a été signé par l ensemble des partenaires concernés en septembre 2007 et arrêté par le Préfet le 10 octobre La ville a désigné en janvier 2008, dans le cadre un appel d offre, le Pact Arim 93 l opérateur chargé du suivi animation du plan de sauvegarde de la Morée.

2 ETAT D AVANCEMENT ET PERSPECTIVES LES TRAVAUX DE PREMIERE NECESSITE Les travaux de première nécessité ont été lancés en juillet 2008 et se sont achevés en mars L objectif était de réaliser les travaux de sécurisation (sécurité incendie) et de mises aux normes (ascenseurs). Les entreprises qui sont intervenues lors de cette phase de travaux sont BATEG et SOMAP (ascensoriste). Le coût de travaux de première nécessité s élève à TTC (honoraires inclus), dont ont été financés par les fonds propres des copropriétaires et par les financements publics : ANAH : Conseil Régional : Conseil Général (FIQ) : Ville d Aulnay (FIQ) : Le dispositif de préfinancement de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) des travaux de première nécessité a été mis en place LES TRAVAUX DE REHABILITATION GLOBALE Compte tenu des demandes des copropriétaires, il a été convenu avec l ensemble des partenaires du plan de sauvegarde de la copropriété La Morée de diviser les travaux de réhabilitation globale en deux phases : 1 PHASE : le remplacement des ascenseurs 2 PHASE : réhabilitation de la résidence Phase 1 : Les travaux de remplacement d ascenseurs Suite à la commission plénière qui réunit l ensemble des partenaires du Plan de sauvegarde, les représentants du Conseil Syndical, le Préfet, les financeurs, la ville, l administrateur provisoire de la copropriété et ont opté pour la réalisation des travaux d ascenseurs en priorité et séparés de la phase de travaux globale. Cette décision prend aussi en considération le souhait des habitants de voir les ascenseurs de la copropriété intégralement remplacés. C est donc suite a un appel d offre (lancé le 19 août 2009) que le 4 novembre 2009, conformément au choix du Conseil Syndical et de l administrateur provisoire de la Morée, Maître Blériot, la société SOMAP a été désignée, pour réaliser les travaux de remplacement de 17 ascenseurs de la résidence pour un montant s élevant à ,55 TTC. Les subventions des travaux d ascenseur Suite au choix de l ascensoriste, une subvention de a été sollicitée et accordée le 17 décembre 2009 par l ANAH à la copropriété pour réaliser les travaux d ascenseurs. Dès le mois de décembre 2009, l opérateur a contacté des copropriétaires afin de récupérer des documents nécessaires à la constitution des dossiers de demandes de subvention ACGPO (Aide du Conseil Général pour les Propriétaires Occupants). Une dernière relance sera effectuée au mois de février 2010 afin que les copropriétaires qui ne l ont pas encore fait se rendent à la permanence pour constituer leur dossier de demande de subvention.

3 Par ailleurs, une subvention de a été également sollicitée auprès du Conseil Général de Seine-Saint-Denis et de la Ville dans le cadre du Fond d Intervention de Quartiers. Phase 2 : Stratégie phase globale des travaux Consultation des entreprises Concernant la phase globale des travaux, un dossier d appel d offre a été envoyé aux entreprises de maîtrise d œuvre le 16 octobre Suite à une réunion en présence du cabinet BLERIOT, de l Assistance à maîtrise d ouvrage, de la ville, de l opérateur et du Conseil Syndical, le choix de l équipe de Maîtrise d œuvre s est porté sur le cabinet ELEPHANT pour un montant de TTC. Dès le mois de janvier 2010, le projet rentrera dans sa phase diagnostic afin de finaliser le plan global de réhabilitation de votre résidence. Une visite d appartement chez tous les copropriétaires de la Morée sera également réalisée afin de recenser les travaux nécessaires à mettre en œuvre (sur les parties privatives). Une campagne d affichage et de communication sera alors effectuée par le PACT ARIM 93. Les restes à charges travaux En date du 17/12/09 le cabinet Blériot disposait de 50% du reste à charge sur la phase globale des travaux. Soit , 00 sur un reste à charge total appelé de Il est également très important de rappeler que l échéancier de travaux permettant aux copropriétaires d étaler les paiements des restes à charges travaux sur 36 mois prend fin au 31 décembre Les copropriétaires qui n ont jusqu ici fait aucun versement doivent absolument se manifester auprès de l administrateur judiciaire ou prendre contact avec l assistante sociale du PACT ARIM pour un suivi personnalisé. A défaut, ils ne bénéficieront pas de subventions. LA GESTION La dette de charge courante La copropriété La Morée, avec un budget annuel de charge de (budget prévisionnel 2009), compte près de de dettes (hors travaux prévus dans le plan de sauvegarde) au 30/09/09 soit une augmentation de 6% par rapport à la dette au 30/03/09. Le cabinet BLERIOT poursuit donc sa mission de recouvrement en envoyant des lettres de relance aux copropriétaires. La dernière vague de relance date du mois de septembre Les copropriétaires en dette de charges qui ne se manifestent pas voient leur dossier systématiquement transmis au service juridique.

4 L aide juridictionnelle Conformément à la loi du 10 juillet 1991, une copropriété en plan de sauvegarde, comme c est le cas de La Morée, peut bénéficier de l aide juridictionnelle pour l exercice des actions de recouvrement des créances. Ainsi en 2009, la Morée a bénéficié de l aide juridictionnelle pour les 19 dossiers de procédures contre les copropriétaires débiteurs. 60 autres demandes d aide juridictionnelle sont en cours d instruction par le Bureau d Aide Juridictionnelle. L objectif est de faire bénéficier la copropriété de cette aide pour l ensemble des procédures (environ 150). Les formations des copropriétaires Afin d informer les copropriétaires sur les thématiques relatives à la copropriété, des cessions de formations ont été organisées pendant les deux années du plan de sauvegarde ( 3 formations en 2008 et 2 en 2009). Les sujets abordés lors de ces formations étaient : le fonctionnement d une copropriété, le rôle du syndic, le recouvrement des impayés, les économies des fluides, le fonctionnement des syndicats secondaires. D autres cessions de formation seront organisées au cours de l année Les copropriétaires seront informés par un courrier individuel et un affichage dans les halls d immeuble. Ils peuvent d ores et déjà se manifester en indiquant les sujets qu ils souhaiteraient évoquer. Le suivi des nouveaux acquéreurs Par ailleurs, afin d informer les nouveaux copropriétaires sur les difficultés de la résidence «La Morée» et sur les enjeux et actions prévues dans le plan de sauvegarde, un dispositif de suivi des nouveaux acquéreurs a été mis en place par la ville en juillet Ainsi, 38 nouveaux acquéreurs ont été rencontrés, dont 17 propriétaires occupants et 8 propriétaires bailleurs actuels. LE SUIVI SOCIAL Afin d aider les copropriétaires en difficulté, un suivi social a été mis en place dans le cadre du plan de sauvegarde. Actuellement, ce sont près de 130 familles à la Morée qui sont suivies par le travailleur social de l opérateur. Chaque premier rendez-vous avec l assistante sociale fait l objet d un rapport social strictement confidentiel sur la situation personnelle et financière du copropriétaire. A la suite de cela, plusieurs solutions sont envisageables. Soit l assistante sociale oriente son travail sur le maintien dans les lieux du copropriétaire qui peut avec certaines aides se maintenir dans le logement ; dans ce cas, l assistante sociale recherche auprès de certains organismes des aides financières complémentaires. Les solutions proposées sont l échéancier de paiement, la récupération d arriérés de minima sociaux, des demandes d aides disponibles D ores et déjà certaines familles ont pu bénéficier des aides FSL, CAF, caisses de retraite etc. Dans d autres cas, il arrive que le copropriétaire ne puisse plus se maintenir dans le logement et faire face aux obligations du statut de propriétaire, l assistante sociale oriente donc son travail vers une solution de relogement.

5 Enfin, dans certains cas et au vu de la problématique, le copropriétaire peut aussi être orienté vers d autres services et organismes compétents. La multiplicité des situations implique des solutions au cas par cas ; il ne faut donc pas hésiter à prendre rendez-vous avec l assistante sociale dans l optique d un entretien et d un suivi personnalisé afin qu elle travail avec chaque copropriétaire sur une solution adaptée. LA SCISSION Le syndicat principal de la Morée fait partie d un plus grand ensemble appelé le Syndicat Horizontal qui regroupe la Morée d une part mais également le syndicat de l OGIF, des boxes Ile-de-France, et celui du centre commercial Ambourget. Le syndicat horizontal est géré par un syndic (contrat renouvelable tous les 3 ans), le cabinet SMP IMMOBILIER qui a pour mission la maintenance des voies d accès, espaces extérieurs, réseaux d électricité, de gaz, d égouts. Il doit également dans le cadre de ses missions appeler des fonds auprès de ses copropriétaires et faire approuver ses comptes lors d une assemblée Générale. Dans le cadre du plan de sauvegarde, cette strate de gestion dont l utilité n est plus reconnue est vouée à disparaître à travers une scission juridique et technique. La scission du syndicat horizontal nécessite tout d abord, la prise de décision par des syndicats de copropriété membres de se retirer du syndicat horizontal. Ainsi, le 15 mai 2009, l assemblée générale de l OGIF / Boxes Ile-de-France a validé le retrait du syndicat horizontal. Par décision du 20 juillet 2009, l administrateur judiciaire du centre commercial, Maître TULIER a confirmé son retrait du syndicat horizontal. Le 9 décembre 2010, deux assemblées générales ont été organisées : l assemblée générale du Syndicat Horizontal qui a permis d approuver les comptes et renouveler le contrat du syndic dans l attente de la scission du syndicat horizontal, un partenaire indispensable dans le processus de scission, l assemblée générale du syndicat principal en vue de désigner un Conseil syndical et de vendre l appartement appartenant à la copropriété la Morée. Le quorum n ayant pas été atteint pendant l AG ces deux résolutions n ont pas pu être votées selon les majorités requises (article 25 et 26). Une autre AG devra donc être organisée ultérieurement et il est important voir primordiale qu une majorité de copropriétaires se déplace et participe à ces Assemblées Générales pour que les décisions soient validées. Les perspectives de la scission Depuis le début de l année 2009 la scission avance positivement. En effet, dès le mois de mai 2009, lors d une Assemblée Générale Spéciale le syndicat de l OGIF et celui du centre commercial Ambourget ont souhaité se retirer du syndicat horizontal. Plusieurs autres Assemblées Générales devront être organisées afin de formaliser cette première phase de la scission. Les partenaires du plan de sauvegarde poursuivent donc dans ce sens.

6 REFERENTS VILLE DU PLAN DE SAUVEGARDE : COORDINATION : La ville d Aulnay-sous-Bois a été désignée «Coordonnateur» du plan de sauvegarde par le Préfet de Seine-Saint-Denis. Pour toutes les informations concernant le plan de sauvegarde dans sa globalité contacter le tél : MISE EN ŒUVRE OPERATIONNELLE : PACT ARIM 93 : Madame Muriel TAREAU, tel : POUR LA MOREE : PERMANENCES SUR SITE DU PACT ARIM 93 : au 9 rue des Aulnes Pour tous les conseils et informations relatives à la mobilisation des subventions et aides possibles, le montant des charges, la mise en place d un échéancier de paiement, etc., contactez :Assistante sociale PACT ARIM : Mme BOUMAZZA AMEL Tél : PACT ARIM : Tél : Permanence la Morée (9 rue des Aulnes) : Les lundis de 10h à 12h et de 14h à 18h ou le mercredi SANS RDV de 10hà 12h et de 14h à 19h, possibilité de prendre RDV un autre jour selon disponibilités de l Assistante Sociale qui pourra se rendre à votre domicile en cas de nécessité.

L exemple du Plan de sauvegarde de La Morée (2008/2012) Ville d Aulnay-sous-Bois

L exemple du Plan de sauvegarde de La Morée (2008/2012) Ville d Aulnay-sous-Bois Atelier 2 Quel accompagnement social pour faire converger les intérêts entre copropriétaires et favoriser une gestion collective du patrimoine commun? L exemple du Plan de sauvegarde de La Morée (2008/2012)

Plus en détail

RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REHABILITATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES ARPE Mercredi 12 décembre 2012 1 2 Données de cadrage PLAN Contexte réglementaire de la copropriété - Définition juridique de la copropriété

Plus en détail

LOI ALUR Copropriétés dégradées prévention et traitement

LOI ALUR Copropriétés dégradées prévention et traitement LOI ALUR Copropriétés prévention et traitement Ministère Copropriétés les principales dispositions de la loi Alur Prévention de l endettement et de la dégradation Traitement curatif Prévention de l endettement

Plus en détail

Qu est-ce que la copropriété?

Qu est-ce que la copropriété? Qu est-ce que la copropriété? 2 On parle de copropriété dès qu il y a au moins 2 propriétaires dans le même immeuble. Le copropriétaire est propriétaire d un ou de plusieurs lots privatifs (par exemple

Plus en détail

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. «Les copropriétés en difficulté après la loi ALUR»

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. «Les copropriétés en difficulté après la loi ALUR» «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC «Les copropriétés en difficulté après la loi ALUR» Qu est-ce qu une copropriété en difficulté? Les 3 portes d entrée

Plus en détail

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier BREST 28 et 29 NOVEMBRE 2013 POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier Présentation de la SPLA SOREQA SPLA à vocation métropolitaine crée

Plus en détail

Les copropriétés en difficulté

Les copropriétés en difficulté Les copropriétés en difficulté 1) La copropriété 2) La copropriété en difficulté 3) Les outils de traitement 4) Les financements 5) Le rôle des services déconcentrés 1) La copropriété Un préalable : la

Plus en détail

L atelier «copropriétés en difficulté» de l ORHL Actualités Loi ALUR. ADIL Métropole de Lyon Département du Rhône Juin 2015

L atelier «copropriétés en difficulté» de l ORHL Actualités Loi ALUR. ADIL Métropole de Lyon Département du Rhône Juin 2015 L atelier «copropriétés en difficulté» de l ORHL Actualités Loi ALUR ADIL Métropole de Lyon Département du Rhône Juin 2015 Loi ALUR et copropriété. Introduction Objectif de la loi ALUR en matière de copropriété

Plus en détail

VILLE DE TORCY L EXEMPLE DES OPAH DU QUARTIER DU MAIL

VILLE DE TORCY L EXEMPLE DES OPAH DU QUARTIER DU MAIL POLITIQUE LOCALE DE L HABITAT L Opération Programmée d Amélioration de l Habitat: Outil des Collectivités Territoriales face aux enjeux de la précarité énergétique VILLE DE TORCY L EXEMPLE DES OPAH DU

Plus en détail

Réponse aux questions du comité de clôture du Plan de sauvegarde du syndicat principal QUI INTERVIENT SUR LE SYNDICAT DU PRINCIPAL EN LIQUIDATION?

Réponse aux questions du comité de clôture du Plan de sauvegarde du syndicat principal QUI INTERVIENT SUR LE SYNDICAT DU PRINCIPAL EN LIQUIDATION? Réponse aux questions du comité de clôture du Plan de sauvegarde du syndicat principal QUI INTERVIENT SUR LE SYNDICAT DU PRINCIPAL EN LIQUIDATION? Le liquidateur, Maître BLERIOT et son assistant le cabinet

Plus en détail

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété!

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété! Sarthe Habitat Vous avez acquis un logement en copropriété! Et vous appartenez maintenant au «Syndicat des copropriétaires». Vous pouvez exprimer votre avis et contribuer aux décisions communes qui seront

Plus en détail

LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC. Un contrat tout sauf.

LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC. Un contrat tout sauf. LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC Un contrat tout sauf. LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC Défini par le décret n 2015-342 du 26 mars 2015 Il était prévu à l art 18-1 de la loi du 10 juillet 1965 (ajouté

Plus en détail

Identifier et accompagner les copropriétés désorganisées premières pistes de réflexion

Identifier et accompagner les copropriétés désorganisées premières pistes de réflexion «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 7ème édition du salon de l ARC Identifier et accompagner les copropriétés désorganisées premières pistes de réflexion Une copropriété désorganisée C est: Une copropriété

Plus en détail

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi Alur Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi ALUR - Principales dispositions en copropriété 13/15 Objectif : Les principales dispositions

Plus en détail

«Défi Copro à Energie positive» Appel à candidature

«Défi Copro à Energie positive» Appel à candidature «République Française Ville de Saint-Cloud Développement durable «Défi Copro à Energie positive» Appel à candidature 1. Contexte et enjeux Avec 44% du bilan énergétique, le secteur du bâtiment est le plus

Plus en détail

Comment bien préparer son assemblée générale?

Comment bien préparer son assemblée générale? ARC / WWW.ARC-COPRO.FR / 13 02 15 Comment bien préparer son assemblée générale? Dans tout syndicat de copropriété, il est tenu, au moins une fois chaque année, une assemblée générale des copropriétaires.

Plus en détail

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif DISPOSITIONS PRATIQUES OPAH COPROPRIETE RENNES Dans le cadre de l Opération programmée d amélioration de l habitat engagée par la Ville de Rennes sur le centre depuis mars 2007, pour une durée de cinq

Plus en détail

OPAH DECRE BOUFFAY Protocole d accord

OPAH DECRE BOUFFAY Protocole d accord Annexe 2 OPAH DECRE BOUFFAY Protocole d accord Entre le syndicat des copropriétaires de l immeuble Représenté par son syndic Et la Ville de Nantes Pour accompagner la copropriété dans sa démarche de réhabilitation

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER ANNEE 2014 SEPTEMBRE N 752 LOI ALUR TROISIEME PARTIE : COPROPRIETE Jean-Jacques Salmon Philippe Salmon Christine Baugé David Alexandre Droit immobilier Droit de la construction

Plus en détail

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE Contrat Type Contrat type à titre indicatif. Vous pouvez contacter le cabinet pour avoir plus d'informations au 01.40.26.35.67 ou par notre

Plus en détail

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions Je veux entrer au Conseil Syndical Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12 82 Fax : 01 40 30 12

Plus en détail

Un outil de portage au service des copropriétés

Un outil de portage au service des copropriétés Un outil de portage au service des copropriétés Coprocoop : une coopérative d Hlm Un objectif : Créer un outil dédié au portage de lots en copropriétés dégradées. La réponse : Une SCIC Hlm réunissant l

Plus en détail

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété U52 GESTION La gestion comprend : - la gestion de copropriété - la gestion locative GESTION DE COPROPRIÉTÉ Cette partie décrit l ensemble des activités confiées à un syndic de copropriété professionnel

Plus en détail

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée :

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée : Etaient présents : Mme BELLOCQ Chantal BERGES Isabelle CANDAU Valérie CLAVIER Hélène LAHOURATATE Nicole MOURTEROT Josiane MM AUSSANT Claude CARRIORBE Arnaud CASAUBON Jean-Paul 6 ESQUER Philippe - HARCAUT

Plus en détail

Assemblée générale - 26 mars 2008 - Paris. Un outil de portage au service des copropriétés

Assemblée générale - 26 mars 2008 - Paris. Un outil de portage au service des copropriétés Assemblée générale - 26 mars 2008 - Paris Un outil de portage au service des copropriétés Coprocoop : Présentation Une volonté politique : créée à l initiative du monde Hlm et du monde associatif et de

Plus en détail

La Loi ALUR : les éléments importants. concernant la copropriété. et leurs délais d application

La Loi ALUR : les éléments importants. concernant la copropriété. et leurs délais d application La Loi ALUR : les éléments importants concernant la copropriété et leurs délais d application La loi ALUR a été signée par le Président de la République le 24 mars 2014 et publiée au Journal Officiel le

Plus en détail

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions Je veux entrer au Conseil Syndical Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12 82 Fax : 01 40 30 12

Plus en détail

Le Edition Fév. 2013

Le Edition Fév. 2013 Le Edition Fév. 2013 Sommaire Général I. La Copropriété p. 3 II. Les organes de la copropriété p. 4-5 a) Le syndicat des copropriétaires b) Le Conseil Syndical c) Le Syndic III. Les charges de copropriété

Plus en détail

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété Une copropriété doit être entretenue et nécessite parfois la réalisation de

Plus en détail

guide du locataire en copropriété

guide du locataire en copropriété guide du locataire en copropriété 2 sommaire édito 3 3 Edito 6 Comment fonctionne juridiquement la copropriété? 10 Qui fait quoi dans la copropriété? 12 Foire aux questions 14 Lexique 4 Qu est-ce qu une

Plus en détail

COPROPRIETE DU 24 RUE EDMOND BONTE RIS ORANGIS. Groupe ESSIA, 4 sociétés complémentaires au service de l habitat 1 FAITS MARQUANTS

COPROPRIETE DU 24 RUE EDMOND BONTE RIS ORANGIS. Groupe ESSIA, 4 sociétés complémentaires au service de l habitat 1 FAITS MARQUANTS COPROPRIETE DU 24 RUE EDMOND BONTE RIS ORANGIS Groupe ESSIA, 4 sociétés complémentaires au service de l habitat 1 FAITS MARQUANTS IMMEUBLE CONSTRUIT ENTRE 1920 ET 1930 168 LOGEMENTS DE PETITE SURFACE (35

Plus en détail

Délais d application des dispositions de la loi ALUR qui n entrent pas en vigueur immédiatement

Délais d application des dispositions de la loi ALUR qui n entrent pas en vigueur immédiatement ARC 04 2014 www.unarc.asso.fr Délais d application des dispositions de la loi ALUR qui n entrent pas en vigueur immédiatement La loi ALUR a été signée par le Président de la République le 24 mars 2014

Plus en détail

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT PRESTATIONS DÉTAILS I. Assemblée générale I. 1 Préparation de l assemblée générale. a) Etablissement de l ordre

Plus en détail

Rénovation énergétique / Précarité énergétique

Rénovation énergétique / Précarité énergétique www.pacthd29.fr Rénovation énergétique / Commission Aménagement et Développement Durable du Pays de Brest Brest, le 19 Février 2014 1 2 Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale

Plus en détail

CONTEXTE. Mots clés : La lutte contre l habitat indigne, priorité d intervention de la Ville de Paris. Les acteurs :

CONTEXTE. Mots clés : La lutte contre l habitat indigne, priorité d intervention de la Ville de Paris. Les acteurs : Coopération opérateur de suivi-animation et administrateur judiciaire permettant une réorganisation juridique Mots clés : Copropriétés en centre ancien, traitement de l habitat dégradé et indigne, administration

Plus en détail

LES MAJORITES EN COPROPRIETE

LES MAJORITES EN COPROPRIETE LES MAJORITES EN COPROPRIETE Mise à jour : 08/09/2008 MAJORITE - Majorité dite de droit commun qui s applique s il n en est autrement ordonné par la loi Art. 24 alinéa 1 loi 10.07.1965 - Extension de l

Plus en détail

4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25

4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25 4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25 adil.21@wanadoo.fr http\\www.adil21.org JOURNEE TECHNIQUE 13 DECEMBRE 2012 «LA RENOVATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES» LA COPROPRIETE INTRODUCTION

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de l'urbanisme Sous-Direction de l'action Foncière 2013 DU 15 Acquisition des parties communes générales dans l'ensemble immobilier en copropriété avec la Ville de Paris au 28-28 bis, rue du

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

Le Grenelle et la Copropriété en France : présentation - constats - propositions

Le Grenelle et la Copropriété en France : présentation - constats - propositions ASSOCIATION des RESPONSABLES de COPROPRIETE Le Grenelle et la Copropriété en France : présentation - constats - propositions * «La Copropriété en Belgique en 2025» Colloque du Syndicat National des Propriétaires

Plus en détail

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 2002-17 du 22 octobre 2002 Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires Le Conseil national de la comptabilité a été

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC D UNE PART D AUTRE PART. Il a été convenu et arrêté ce qui suit :

CONTRAT DE SYNDIC D UNE PART D AUTRE PART. Il a été convenu et arrêté ce qui suit : CONTRAT DE SYNDIC «Le Syndicat des Copropriétaires» de La Résidence «PATRICIA» sise Bld Paul Cezanne, rue Georges Braque et rue Paul Gauguin 78280 GUYANCOURT, représenté par la personne spécialement mandatée

Plus en détail

COMPTE-RENDU REUNION-DEBAT DU 27 JANVIER 2015 «LES IMPAYES DE CHARGES EN COPROPRIETE»

COMPTE-RENDU REUNION-DEBAT DU 27 JANVIER 2015 «LES IMPAYES DE CHARGES EN COPROPRIETE» COMPTE-RENDU REUNION-DEBAT DU 27 JANVIER 2015 «LES IMPAYES DE CHARGES EN COPROPRIETE» 1- Introduction par M. Biasotto (adjoint au maire et en charge du logement) Connaissant le milieu associatif, il s

Plus en détail

I. Loi du 10 juillet 1965

I. Loi du 10 juillet 1965 ARC / DOSSIER DU MOIS DE MAI 2012 / www.unarc.asso.fr Les grands textes qui concernent la Copropriété Très souvent, on nous demande la liste des textes et grandes lois qui concernent la Copropriété. Nous

Plus en détail

LA DIVERSIFICATION DE L HABITAT DANS LES PROJETS URBAINS. B.T.S. professions immobilières

LA DIVERSIFICATION DE L HABITAT DANS LES PROJETS URBAINS. B.T.S. professions immobilières POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50 70 LA DIVERSIFICATION DE L HABITAT DANS LES PROJETS URBAINS De la prise de conscience à la stratégie B.T.S. professions immobilières «COPRO-ACTIF» : un

Plus en détail

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux Julie CHEVRIER DREAL Limousin 1 Présentation L Anah est une agence d État créée en 1971, placée sous la double tutelle des ministres des finances

Plus en détail

LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement

LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement Adil 30 30 Septembre 2013 La copropriété Eléments de définition : (cf. article 1 loi du 10 juillet 1965) Le statut de la copropriété régit tout immeuble

Plus en détail

L E S C O M P T E S D E V O T R E C O P R O P R I É T É. Mieux comprendre pour bien décider

L E S C O M P T E S D E V O T R E C O P R O P R I É T É. Mieux comprendre pour bien décider L E S C O M P T E S D E V O T R E C O P R O P R I É T É Annexes comptables Mieux comprendre pour bien décider Mieux maîtriser les enjeux économiques de la copropriété Les annexes comptables sont le reflet

Plus en détail

Lettre d information. Les travaux du plan de sauvegarde et du plan de relance. En 2011. Juin 2011 - N 2

Lettre d information. Les travaux du plan de sauvegarde et du plan de relance. En 2011. Juin 2011 - N 2 Lettre d information Grigny 2 En 2011 Juin 2011 - N 2 Les travaux du plan de sauvegarde et du plan de relance Depuis 2001 le quartier de Grigny 2 bénéficie d un plan de sauvegarde, qui a été renforcé le

Plus en détail

Newsletter Copropriété L information juridique des syndics de copropriété

Newsletter Copropriété L information juridique des syndics de copropriété Newsletter Copropriété L information juridique des syndics de copropriété Juin 2014 N 18 Edito Numéro spécial loi ALUR La loi n 2014-366 pour l accès au logement et un urbanisme rénové, dite Loi ALUR,

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT ET AMELIORATION DE L OFFRE DE LOGEMENT» QUESTION N DL 38 Libellé de la

Plus en détail

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national.

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national. SYNDIC 1- Immatriculation de la copropriété 2- Gestion de la copropriété 3- Transparence et prévention des difficultés 1- Immatriculation de la copropriété Portée - Création d une immatriculation obligatoire

Plus en détail

Salon de la copropriété les 4 et 5 novembre 2015 Paris Porte de Versailles - Pavillon 5.1 Stand B035. Dossier de Presse

Salon de la copropriété les 4 et 5 novembre 2015 Paris Porte de Versailles - Pavillon 5.1 Stand B035. Dossier de Presse Salon de la copropriété les 4 et 5 novembre 2015 Paris Porte de Versailles - Pavillon 5.1 Stand B035 Dossier de Presse COMANDEX, LE SERVICE QUI VIENT DIGITALISER ET AMÉLIORER LA TRANSPARENCE DE LA COMPTABILITÉ

Plus en détail

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Page 1 Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Le Conseil Syndical existe de plein droit dans toutes les copropriétés en vertu de la loi. --> Il est chargé d

Plus en détail

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée La Celle Saint-Cloud, ville fibrée Préambule Quelles sont les caractéristiques du réseau cuivre actuellement utilisé? Actuellement, la majorité des français bénéficient des services voix, internet et TV

Plus en détail

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE SOMMAIRE Présentation EIE et missions Chronologie générale Dispositifs collectifs

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS LA COPROPRIÉTÉ Quatrième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2006 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002, 2006 ISBN

Plus en détail

LE FONCTIONNEMENT DE LA COPROPRIÉTÉ 1

LE FONCTIONNEMENT DE LA COPROPRIÉTÉ 1 LE FONCTIONNEMENT DE LA COPROPRIÉTÉ 1 Publications de la CNL Contrôler les charges Les charges locatives (2009 2013) Les réparations locatives (2010 2012) Faire construire sa maison individuelle (2012)

Plus en détail

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné.

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné. Contrat de Syndic Entre les soussignés 1 - LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES Le Syndicat des copropriétaires de l'immeuble sis à : représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale

Plus en détail

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants :

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants : Projet de cahier de charges pour la mission de Syndic Le Syndic est le mandataire du syndicat des copropriétaires c'est-à-dire qu il est la personne qui représente le syndicat et agit en son nom. Il assure

Plus en détail

Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne

Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne 3 6 décembre 2012 Espace Tamarun La Saline-Les-Bains Les aides de l'agence nationale de l habitat - ANAH Direction de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

PLAN DE SAUVEGARDE des syndicats secondaires 1, 2 & 3. Parc de la Noue, Bagnolet

PLAN DE SAUVEGARDE des syndicats secondaires 1, 2 & 3. Parc de la Noue, Bagnolet PLAN DE SAUVEGARDE des syndicats secondaires 1, 2 & 3 Parc de la Noue, Bagnolet 20 avril 2006 1 Plan de sauvegarde des Syndicats secondaires 1,2 et 3 Le Parc de La Noue Le contexte La Résidence «Le Parc

Plus en détail

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil Aspects réglementaires : RT Eléments par éléments, RT Existant, Décret 2012-111 : Réalisation audit énergétique pour les grandes

Plus en détail

Rénovation énergétique de copropriété Accompagnement par l Agence Parisienne du Climat

Rénovation énergétique de copropriété Accompagnement par l Agence Parisienne du Climat Procédure de montage de dossier de subvention AUDIT ARCHITECTURAL ET ENERGETIQUE DE COPROPRIETE - dossier Conseil Régional d Île-de-France - Janvier 2015 Face aux enjeux environnementaux et à l augmentation

Plus en détail

Mise en place du Périmètre de Restauration Immobilière (PRI)

Mise en place du Périmètre de Restauration Immobilière (PRI) Mise en place du Périmètre de Restauration Immobilière (PRI) ge 1 sur 10 Le Périmètre de Restauration Immobilière, créé en 1962, est une procédure d aménagement, au sens du code de l urbanisme, ayant pour

Plus en détail

Avant-propos. Sommaire

Avant-propos. Sommaire Avant-propos En devenant propriétaire de votre logement, vous êtes entré dans le «Syndicat des copropriétaires». Vous avez ainsi acquis le droit d exprimer votre avis et de contribuer aux décisions communes

Plus en détail

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. Le conseil syndical et la préparation de l assemblée générale

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. Le conseil syndical et la préparation de l assemblée générale «Le Salon Indépendant de la Copropriété» Le conseil syndical et la préparation de l assemblée générale INTRODUCTION Lapréparationdel AGestunmomentclédanslavied une copropriété.quecesoitpourfairele bilandelagestionde

Plus en détail

LOI «ALUR» COPROPRIETE. Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH.

LOI «ALUR» COPROPRIETE. Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH. LOI «ALUR» COPROPRIETE Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH. L immatriculation des copropriétés Chaque copropriété devra être immatriculée

Plus en détail

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préfecture de la région Rhône-Alpes Mai 2009 DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préambule Le parc locatif public ne peut répondre seul

Plus en détail

CARREFOUR HYPERMARCHES SAS ZAE Saint Guénault 1, rue Jean Mermoz B.P. 75 91002 EVRY CEDEX

CARREFOUR HYPERMARCHES SAS ZAE Saint Guénault 1, rue Jean Mermoz B.P. 75 91002 EVRY CEDEX CARREFOUR HYPERMARCHES SAS ZAE Saint Guénault 1, rue Jean Mermoz B.P. 75 91002 EVRY CEDEX NOM / PRENOM du salarié(e) :. MAGASIN :... *** DOSSIER A RETOURNER A L ADRESSE SUIVANTE : CARREFOUR HYPERMARCHES

Plus en détail

OFFICE NOTARIAL D'OLIVET

OFFICE NOTARIAL D'OLIVET Cédric PLEAU Charline REGNIER-PLEAU Notaires OFFICE NOTARIAL D'OLIVET Notaires assistants Typhaine BOURGEOIS Soizic MARION Notaire stagiaire Charlotte FENNINGER Comptabilité Céline LEMAITRE 52 rue de Picardie

Plus en détail

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 novembre 2012 Qu est-ce que la copropriété? avant-propos

Plus en détail

Nos honoraires de référence sont de 19 /lot (appartement)/mois, TVA de 21% non appliquée.

Nos honoraires de référence sont de 19 /lot (appartement)/mois, TVA de 21% non appliquée. Nos honoraires sont donnés à titre indicatif car le travail requis pour un immeuble neuf ou vétuste, avec ou sans ascenseur, avec ou sans chauffage commun,... n'est pas identique. Les honoraires d'un syndic

Plus en détail

Mise à niveau d une copropriété. 21 octobre 2014 Saint Mandé

Mise à niveau d une copropriété. 21 octobre 2014 Saint Mandé Mise à niveau d une copropriété 21 octobre 2014 Saint Mandé Ville de Saint-Mandé: les actions en direction des copropriétés Constat : 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est composé d immeubles collectifs

Plus en détail

Le guide de la copropriété

Le guide de la copropriété guide Le de la copropriété Avant-Propos En devenant propriétaire de votre logement, vous êtes entré dans le «syndicat des copropriétaires». Vous avez ainsi acquis le droit d exprimer votre avis et de contribuer

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition (2014) du salon de l ARC et de l UNARC POUVOIRS ET ROLES DU CONSEIL SYNDICAL ET DU SYNDIC

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition (2014) du salon de l ARC et de l UNARC POUVOIRS ET ROLES DU CONSEIL SYNDICAL ET DU SYNDIC «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition (2014) du salon de l ARC et de l UNARC POUVOIRS ET ROLES DU CONSEIL SYNDICAL ET DU SYNDIC ATTENTION, il faut bien distinguer: le SYNDIC, qui est le

Plus en détail

Contrat Syndic de Droit

Contrat Syndic de Droit Pour le Syndicat des copropriétaires de la Résidence.. Contrat Syndic de Droit XX février 2015 Office public de l habitat des communes de l Oise 4 rue du Général Leclerc CS 10105-60106 Creil Cedex 1 T.

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

Comment mener un projet de

Comment mener un projet de Comment mener un projet de rénovation énergétique? le Bilan Initial de Copropriété & l audit partagé Planète Copropriété : Rassembler et outiller les acteurs de la copropriété pour faciliter les projets

Plus en détail

AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES

AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES ENTRE La ville de SCEAUX Représentée par son maire, Monsieur Philippe LAURENT Habilité à cet effet par délibération du conseil municipal en

Plus en détail

Atelier «Dispositif d accompagnement à la rénovation énergétique des copropriétés en région Centre» 30 janvier 2014

Atelier «Dispositif d accompagnement à la rénovation énergétique des copropriétés en région Centre» 30 janvier 2014 Atelier «Dispositif d accompagnement à la rénovation énergétique des copropriétés en région Centre» 30 janvier 2014 William Palis Romuald Caumont Jerry Schmidt Accompagnement en copropriété Enjeux énergie-climat

Plus en détail

Réélection d un nouveau syndic: Conseils pratiques et procédure à suivre

Réélection d un nouveau syndic: Conseils pratiques et procédure à suivre Réélection d un nouveau syndic: Conseils pratiques et procédure à suivre 1 Propos introductifs 1 ère partie: Choisir son syndic, conseils pratiques 2 nde partie: Procédure à suivre - Avant l assemblée

Plus en détail

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Chantier copropriété du Plan Bâtiment Grenelle 30 septembre 2011 Sommaire Les objectifs

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

guide du copropriétaire

guide du copropriétaire guide du copropriétaire 2 sommaire 6 Comment fonctionne la copropriété? 3 Edito 11 Vous êtes copropriétaires, vous devez... 14 Lexique 4 Qu est-ce que la copropriété? 12 Foire aux questions 10 La vie de

Plus en détail

Le contrat «tout sauf»

Le contrat «tout sauf» Le contrat «tout sauf» de l ARC et de l UFC-Que-Choisir Les deux fiches de renseignement Le contrat «tout sauf» 1 1. fiche d identité de la copropriété Il est important que le syndic connaisse avec précisions

Plus en détail

Guide. de la copropriété

Guide. de la copropriété Guide de la copropriété 3F acteur majeur de l'habitat social 3F construit et gère des logements sociaux. Son parc s élève à près de 190 000 logements dont plus de 100 000 en Île-de-France. 3F est composé

Plus en détail

Réunion publique 28 janvier 2015

Réunion publique 28 janvier 2015 Réunion publique 28 janvier 2015 Introduction par : André Cassou, Maire-adjoint, en charge de l habitat 25 ans d interventions en faveur de l habitat privé à Nanterre Nanterre Habitat Plus : Une intervention

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels La rénovation thermique des bâtiments résidentiels Audit énergétique et accompagnement 17 septembre 2010 Horus étude et conseil 1 Contexte La réduction des consommations énergétiques des bâtiments existants

Plus en détail

Société Aéroport Toulouse-Blagnac Service environnement / Aide à l insonorisation CS 90103 31703 Blagnac Cedex

Société Aéroport Toulouse-Blagnac Service environnement / Aide à l insonorisation CS 90103 31703 Blagnac Cedex FICHE D INFORMATION CONCERNANT L AIDE A L INSONORISATION DES RIVERAINS DE L AEROPORT TOULOUSE-BLAGNAC Logements collectifs Locaux à caractère sanitaire et social Etablissements d enseignements Société

Plus en détail

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE Avril 2013 Sommaire SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ 6 FONCTIONNEMENT ET VIE DE LA COPROPRIÉTÉ Quel est son rôle? Comment est rémunéré votre syndic? Les différents acteurs Assemblée Générale

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

Audit 360 Socotec PACT - Proposition Commerciale

Audit 360 Socotec PACT - Proposition Commerciale Audit 360 Socotec PACT - Proposition Commerciale La présente proposition est établie par : SOCOTEC Agence Hauts-de-Seine Sud Immeuble Le Galilée 2/4, rue Andras Beck 92366 Meudon-la-Forêt Cedex Et PACT

Plus en détail

PLAN DE SAUVEGARDE du syndicat secondaire 4. Parc de la Noue, Bagnolet

PLAN DE SAUVEGARDE du syndicat secondaire 4. Parc de la Noue, Bagnolet PLAN DE SAUVEGARDE du syndicat secondaire 4 Parc de la Noue, Bagnolet 20 avril 2006 1 Plan de sauvegarde du Syndicat secondaire 4 Le Parc de La Noue Le contexte La Résidence «Le Parc de la Noue» est un

Plus en détail

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE LOTISSEMENTS TRANSACTIONS GESTION DE BIENS - SYNDIC DE COPROPRIETES LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE DEFINITIONS LA COPROPRIETE La copropriété est l organisation de l ensemble immobilier répartie

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail