Vanves le 26 mars Madame Castagnet, bat 48 Monsieur Pellé, bat 48 Madame Olive, bat avenue Pasteur Vanves

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vanves le 26 mars 2012. Madame Castagnet, bat 48 Monsieur Pellé, bat 48 Madame Olive, bat 48 14 avenue Pasteur 92170 Vanves"

Transcription

1 Madame Castagnet, bat 48 Monsieur Pellé, bat 48 Madame Olive, bat avenue Pasteur Vanves Madame Chauvelot, bat 49 Madame Croiset, bat 49 Monsieur Szojchert, bat 49 Madame Zapater, bat 49 Madame Bozo, bat 50 Madame Sales, bat 50bis 55 rue Jean Jaurès Vanves Vanves le 26 mars 2012 FONCIA LUTECE A l attention de Mr Cyrille Gorin 26 rue Gassendi Paris Lettre recommandée avec accusé de réception Ref : Résidence Guyenne Gascogne Monsieur le Président, Nous vous remercions par avance de bien vouloir mettre à l ordre du jour de notre prochaine assemblée Générale du 30 mai 2012, les quatre projets de résolution joints à la présente Durant les débats de l assemblée générale de 2011, plusieurs d entre nous ont évoqué l urgence d établir un plan quinquennal des travaux rendus obligatoires par la loi, et pour la structure, ceux suggérés par le rapport Marnez (resté lettre morte depuis 2008). Certains propriétaires avaient même proposé leur expertise pour vous aider ainsi que le conseil syndical sur un certain nombre de points. Le problème des compteurs d eau a également été soulevé Dans le premier compte rendu du conseil syndical du 25 mai, plusieurs de ces questions sont évoquées mais jamais reprises par la suite. Nous ne souhaitons pas être mis devant l urgence de réaliser ces lourds travaux sans étalement. Aussi nous présentons à l assemblée générale ces quatre résolutions concernant un plan quinquennal de travaux, l assurance dommage-ouvrage, les compteurs d eau chaude et froide, l ouverture d un compte bancaire séparé. Nous vous prions d agréer, Monsieur le Président, l expression de nos salutations distinguées.

2 PROJETS DE RESOLUTIONS A PRESENTER A L'ASSEMBLEE GENERALE DE 2012 RESIDENCE GUYENNE-GASCOGNE Plan quinquennal des travaux Pages 2 et 3 Travaux relevant de la garantie décennale, assurance dommage ouvrage Page 4 Eau froide Eau chaude sanitaire Pages 5 et 6 Ouverture d'un compte bancaire séparé Page 7 1

3 PLAN QUINQUENNAL DES TRAVAUX La mise en conformité de la copropriété au regard des contraintes environnementales définies par la Loi du Grenelle 2 sera coûteuse et doit être étudiée au cours de l'année à venir. Afin de préparer ces échéances en terme financier pour répondre à ces contraintes environnementales et dans le souci pour chaque copropriétaire d'appréhender l'étalement du coût des travaux qui seront nécessaires dans ce cadre, ainsi que ceux des travaux à prévoir dans le cadre de l'entretien de l'immeuble, à savoir : travaux de structure de l'immeuble, mise aux normes des ascenseurs, ravalement, gestion du chauffage et de l'eau, un plan quinquennal doit être établi. PROJET DE RESOLUTION L'Assemblée Générale après avoir pris connaissance de la demande de la mise en place d'un plan quinquennal des travaux sur la copropriété, demande au Syndic de procéder à son élaboration suivant les modalités ci-après définies : 1. Elaborer un plan quinquennal des travaux à prévoir sur la copropriété au regard des délais légaux, ainsi qu'un calendrier qui devra intégrer, par bâtiment : a) les travaux de mise en conformité des ascenseurs non terminés et ceux à venir en fonction des échéances légales, b) les travaux de structure sur l'ensemble de la copropriété à prévoir dans les 5 ans à venir, c) le ravalement, d) les travaux de mise en conformité relevant de la Loi Grenelle : étanchéité des façades, isolation des toitures, et plus généralement tout travaux relevant de cette Loi e) économie d'énergie (gestion du chauffage) et de l'eau. 2. Le syndic aura le souci de profiter de la mise en place de l'échafaudage lors du ravalement pour traiter l'isolation des façades. 3. Il appartiendra au Syndic, en tant que de besoin et au regard des dispositions légales et réglementaires, d'intégrer dans ce plan quinquennal les travaux qui seraient nécessaires. 4. Elaborer avec le concours des bureaux d'études spécialisés et qualifiés (structure et environnement) et d'un architecte, un cahier des charges techniques pour chaque poste ci-dessus. 2

4 5. Réaliser un appel d'offre d'un contrat d'assurance dommage-ouvrage par type de travaux à exécuter, 6. Procéder par bâtiment aux évaluations financières de ces travaux par voie d'appel d'offre avec au minimum trois devis par poste de travaux, et établir des tableaux comparatifs des devis. 7. Faire, à partir de cette dernière étude, une estimation financière de ces travaux par année pour chaque copropriétaire L'ensemble de ces études devra être présenté à l'assemblée Générale de l'année 2013 afin de soumettre au vote des copropriétaires : 1. le plan quinquennal des travaux ci-dessus, 2. le budget de ces travaux sur 5 ans par bâtiment, 3. les cahiers charges techniques des travaux relevant de ce plan quinquennal, 4. le ou les bureaux d'études, de contrôle et architecte qui suivront les travaux 5. les tableaux comparatifs des devis desdits travaux par bâtiment afin de permettre le vote par les copropriétaires des entreprises qui entreprendront les travaux. 3

5 TRAVAUX RELEVANT DE LA GARANTIE DECENNALE ASSURANCE DOMMAGE OUVRAGE Historique La garantie dommage ouvrage est un contrat que tout maître d ouvrage doit obligatoirement souscrire lorsque la nature des travaux entrepris bénéficie d une garantie décennale de la part de ou des entreprises. En cas de désordres, ce contrat permet la réparation au plus vite de ces désordres, sans attendre une décision de justice, la compagnie d assurances se retournant ensuite contre le(s) responsable(s) des désordres. Son coût est souvent un pourcentage du montant des travaux. Souvenons-nous de deux expériences : 1. le ravalement (travaux «hors budget», votés en AG) : un contrat avait été souscrit par notre précédent syndic mais il s est avéré que nos travaux ne bénéficiaient pas de la garantie décennale, en particulier pour nos problèmes concernant les joints d étanchéité 2. reprise de la poutre dans la descente du parking (travaux «au budget» de 2011) : en l absence de précisions, nous ignorons ce qui a été fait. A l évidence ce chantier relevait d une garantie décennale et donc d un contrat dommage ouvrage Il serait prudent désormais : de mettre en «hors budget» et donc de faire voter systématiquement par l Assemblée Générale tous les travaux relevant d une garantie décennale de faire voter séparément -et non pas dans une question gigogne- la souscription d un contrat d'assurance dommage ouvrage tout comme pour les travaux, de faire un appel d offre pour ce contrat Projet de résolution : L Assemblée Générale, après avoir délibéré, décide qu à compter de ce jour, pour tous travaux relevant d'une garantie décennale, le syndic procédera à un appel d'offre pour un contrat d'assurance dommage-ouvrage pour le compte de la copropriété, qui sera présenté à l'assemblée Générale et soumis à son vote concomitamment au vote des travaux relevant d'une garantie décennale et pour lesquels ce contrat sera souscrit. 4

6 EAU FROIDE EAU CHAUDE SANITAIRE Historique Alors que le prix de l eau ne fait que croître et contrairement à l exemple de notre Ville de Vanves, aucune mesure d économie n a encore été envisagée dans notre copropriété. Mais toute mesure d économie passe par une parfaite connaissance des consommations alors que notre dispositif actuel ne le permet pas : 1. les appartements n ont pas de compteurs individuels d eau froide et les copropriétaires ne sont donc pas motivés en cas de fuite, par exemple, dans un WC. Après déduction de la consommation d eau pour l eau froide des commerces et de l eau qui sera réchauffée pour devenir de l eau chaude sanitaire, tout le reste est réparti entre les copropriétaires en raison de leurs tantièmes «habitation» et non selon les tantièmes de «charges communes» comme le précise notre règlement de copropriété. Mais, contrairement encore aux stipulations de notre règlement de copropriété, ce n est pas que la consommation individuelle d eau froide (autrement dit, propre aux appartements) qui est ainsi répartie mais un «tout le reste» comme il est dit ci-dessus, y compris par exemple l eau pour arroser les pelouses qui n a pas de compteur divisionnaire. 2. contrairement encore à notre règlement de copropriété qui dispose «les lots concernant les locaux à usage commercial ou professionnel, de par leur nature commerciale, ont leur propre compteurs d eau froide et règlent directement à la Compagnie leur consommation» ce n est encore pourtant pas/plus le cas aujourd hui : comme il a été dit ci-dessus leur consommation est comprise dans celle de l ensemble de la copropriété puis leur est débitée selon des relevés de leurs compteurs divisionnaires. Conséquence : si les commerces n ont effectivement pas à participer aux consommations privatives des appartements, ils ne contribuent pas non plus pour l arrosage des pelouses et le nettoyage des parties communes. 3. pour l eau chaude sanitaire, il y a en principe partout des compteurs. Ils sont en location selon un contrat pour leur entretien et les relevés. Un lot peut avoir un ou plusieurs compteurs. Certains compteurs sont bloqués. Nous avons tous pu constater qu ils ne sont ni régulièrement vérifiés, ni systématiquement remplacés. Pourtant, il est notoire qu un compteur «sous compte» avec le temps et qu il est d usage de le remplacer en moyenne au bout de 7 ans. 4. du fait de la taille de notre copropriété, des absences lors des relevés et des indisciplines sont inévitables. L application de forfaits une année puis leur régularisation l année suivante produisent des distorsions qui ne permettent même pas de faire un contrôle de cohérence entre la consommation relevée sur les compteurs «généraux» et le cumul des relevés des compteurs «divisionnaires». Nous sommes donc incapables de détecter une fuite éventuelle dans nos réseaux. 5

7 Dans le souci de réduire la consommation d'eau et de sensibiliser chaque copropriétaire au coût de l'eau qui dans les années à venir risque de devenir un problème environnemental majeur, et afin d'être équitable devant ce coût, il est soumis au vote de la présente AG la résolution suivante : PROJET DE RESOLUTION L'Assemblée Générale des copropriétaires charge le syndic de faire procéder au cours de l'année à venir et avant la prochaine AG de 2013 : 1. Au recensement des points d'eau dans les parties communes non munis de compteur divisionnaire, 2. A la vérification et à l'entretien de tous les compteurs d'eau chaude 3. A la pose de compteurs d'eau chaude dans les locaux poubelles et dans les parties communes où cela est nécessaire, 4. A la pose de compteur d'eau froide dans chaque appartement et commerce de la copropriété, ainsi que dans les parties communes (arrosage des plantations, chaufferie), 5. De soumettre au Conseil Syndical ou à la prochaine Assemblée Générale un contrat d'entretien des compteurs d'eau froide, 6. A la mise de place d'un système de relevé par télé-comptage des compteurs d'eau chaude et d'eau froide pour les appartements, les commerces et les parties communes. Système qui devra être opérationnel à compter du 1er janvier 2013 afin d'avoir, à partir de 2013, une année pleine des comptages de chaque copropriétaire. A cet effet, le syndic s'adjoindra la compétence de l entreprise, déjà en charge des relevés des compteurs d'eau froide et chaude et qui est en mesure, avec l'historique en sa possession, de faire le relais adéquat. Le syndic sera chargé de procéder, à compter du 1er janvier 2013, à la répartition des charges d'eau froide et d'eau chaude entre chaque copropriétaire en fonction de sa consommation et pour la consommation des parties communes en fonction des tantièmes de chaque copropriétaire. 6

8 OUVERTURE D'UN COMPTE BANCAIRE SEPARE Notre copropriété gère un budget d'environ 1 millions d'euros par an (hors travaux). Ce montant non négligeable nous incite à proposer à l'assemblée Générale le vote de l'ouverture d'un compte bancaire séparé pour la gestion des comptes de la copropriété et que les montants provenant de la rémunération de celui-ci reviennent à la copropriété. PROJET DE RESOLUTION L'Assemblée Générale prend acte des honoraires de gestion du Syndic sur la base du forfait annuel proposé dans son contrat présenté à la présente Assemblée. Elle demande au Syndic d'entreprendre les démarches auprès d'une banque ayant son siège en France et notoirement solvable, en vue d'ouvrir un compte bancaire séparé pour la gestion des comptes de la copropriété. Elle demande à ce qu'il s'assure de la rémunération de ce compte au meilleur taux possible. L'Assemblée Générale demande au Syndic de ne pas réintégrer dans ses honoraires de gestion, le forfait, calculé par an et par lot, prévu en cas d'ouverture d'un compte séparé. 7

Qu est-ce que la copropriété?

Qu est-ce que la copropriété? Qu est-ce que la copropriété? 2 On parle de copropriété dès qu il y a au moins 2 propriétaires dans le même immeuble. Le copropriétaire est propriétaire d un ou de plusieurs lots privatifs (par exemple

Plus en détail

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété!

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété! Sarthe Habitat Vous avez acquis un logement en copropriété! Et vous appartenez maintenant au «Syndicat des copropriétaires». Vous pouvez exprimer votre avis et contribuer aux décisions communes qui seront

Plus en détail

Le cabinet est situé à Uccle à proximité de l Observatoire, au numéro 35 Avenue Houzeau.

Le cabinet est situé à Uccle à proximité de l Observatoire, au numéro 35 Avenue Houzeau. Syndic d immeuble Présentation : En tant que professionnel du chiffre et agrée comptable fiscaliste, notre société prend en charge la gestion administrative, financière et technique, de votre bien en privilégiant

Plus en détail

guide du locataire en copropriété

guide du locataire en copropriété guide du locataire en copropriété 2 sommaire édito 3 3 Edito 6 Comment fonctionne juridiquement la copropriété? 10 Qui fait quoi dans la copropriété? 12 Foire aux questions 14 Lexique 4 Qu est-ce qu une

Plus en détail

Guide. de la copropriété

Guide. de la copropriété Guide de la copropriété 3F acteur majeur de l'habitat social 3F construit et gère des logements sociaux. Son parc s élève à près de 190 000 logements dont plus de 100 000 en Île-de-France. 3F est composé

Plus en détail

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux L Association des Responsables de Copropriété 14 000 copropriétés adhérentes Une association indépendante Une association représentative

Plus en détail

Convocation à l'assemblée Générale Ordinaire du mardi 15 mars 2011

Convocation à l'assemblée Générale Ordinaire du mardi 15 mars 2011 Monsieur BROUILLY Alfred 32, Rue du Septentrion 83500 PORT-GRIMAUD Convocation à l'assemblée Générale Ordinaire du mardi 15 mars 2011 Lettre recommandée avec AR Réf LG/1609-4, rue Gilbert - 54000 NANCY

Plus en détail

Avant-propos. Sommaire

Avant-propos. Sommaire Avant-propos En devenant propriétaire de votre logement, vous êtes entré dans le «Syndicat des copropriétaires». Vous avez ainsi acquis le droit d exprimer votre avis et de contribuer aux décisions communes

Plus en détail

Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3. et Economies.

Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3. et Economies. Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3 et Economies. Le coût de l Eau Chaude Sanitaire (ECS) est de plus en plus élevé, ceci pour trois raisons : la consommation d eau chaude augmente

Plus en détail

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 novembre 2012 Qu est-ce que la copropriété? avant-propos

Plus en détail

Le guide de la copropriété

Le guide de la copropriété guide Le de la copropriété Avant-Propos En devenant propriétaire de votre logement, vous êtes entré dans le «syndicat des copropriétaires». Vous avez ainsi acquis le droit d exprimer votre avis et de contribuer

Plus en détail

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE Avant-propos Cher copropriétaire, Vous venez d acquérir un logement dans un immeuble en copropriété. Nous sommes heureux de vous accueillir et nous vous souhaitons d y vivre

Plus en détail

guide du copropriétaire

guide du copropriétaire guide du copropriétaire 2 sommaire 6 Comment fonctionne la copropriété? 3 Edito 11 Vous êtes copropriétaires, vous devez... 14 Lexique 4 Qu est-ce que la copropriété? 12 Foire aux questions 10 La vie de

Plus en détail

Le tableau des majorités

Le tableau des majorités Le tableau des majorités DÉCISIONS À PRENDRE CARACTÉRISTIQUES MAJORITÉ EXIGÉE ASCENSEUR Contrat d'entretien. Frais de vérification et en général les travaux au coût peu élevé. Installation aux frais de

Plus en détail

CARNET D ENTRETIEN DE COPROPRIETE

CARNET D ENTRETIEN DE COPROPRIETE CARNET D ENTRETIEN DE COPROPRIETE 1. FONDEMENT JURIDIQUE (LOI SRU 13 Décembre 2000) Décret n 2001-477 du 30 mai 2001 fixant le contenu du carnet d'entretien de l'immeuble prévu par l'article 18 de la loi

Plus en détail

ORDRE DU JOUR. HEXALOG PRESENTATION Progiciel de gestion immobilière 56 rue de billancourt 92100 Boulogne Billancourt. Référence : Objet : Immeuble

ORDRE DU JOUR. HEXALOG PRESENTATION Progiciel de gestion immobilière 56 rue de billancourt 92100 Boulogne Billancourt. Référence : Objet : Immeuble ORDRE DU JOUR Référence : Objet : : 1 - ELECTION DU PRESIDENT DE SEANCE 2 - ELECTION DU OU DES SCRUTATEUR(S) 3 - ELECTION DU SECRETAIRE DE SEANCE 4 - COMPTE RENDU DU CONSEIL SYNDICAL Règle de vote : Sans

Plus en détail

1 ) REALISATION DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES AVEC ISOLATION THERMIQUE

1 ) REALISATION DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES AVEC ISOLATION THERMIQUE 1 ) REALISATION DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES AVEC ISOLATION THERMIQUE Lors de l'assemblée générale du, résolution, les copropriétaires ont décidé de confier à l'étude de plusieurs options techniques

Plus en détail

" JEANNE D ARC" 7-25 Avenue Jeanne d Arc D ARC 92160 ANTONY

 JEANNE D ARC 7-25 Avenue Jeanne d Arc D ARC 92160 ANTONY " JEANNE D ARC" 7-25 Avenue Jeanne d Arc D ARC 92160 ANTONY Procès-verbal de l'assemblée Générale Ordinaire du Mercredi 29 Avril 2009 L'an deux mille neuf, le Vingt neuf Avril 2009 à dix-huit heures trente,

Plus en détail

ORDRE DU JOUR. La gouvernance, la refonte des statuts et du règlement. Questions/Réponses. Les travaux de canalisation et leur financement

ORDRE DU JOUR. La gouvernance, la refonte des statuts et du règlement. Questions/Réponses. Les travaux de canalisation et leur financement ORDRE DU JOUR La gouvernance, la refonte des statuts et du règlement Le projet de budget Questions/Réponses Les travaux de canalisation et leur financement L éventuel passage en copropriété Conclusion

Plus en détail

Le déroulement de l'enquête

Le déroulement de l'enquête Le déroulement de l'enquête Nous vous remercions de participer à notre enquête sur les charges de copropriété, dont nous publierons les résultats, dans notre mensuel et sur notre site, fin 2010, dès que

Plus en détail

Le Edition Fév. 2013

Le Edition Fév. 2013 Le Edition Fév. 2013 Sommaire Général I. La Copropriété p. 3 II. Les organes de la copropriété p. 4-5 a) Le syndicat des copropriétaires b) Le Conseil Syndical c) Le Syndic III. Les charges de copropriété

Plus en détail

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété Une copropriété doit être entretenue et nécessite parfois la réalisation de

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC de COPROPRIETE

CONTRAT DE SYNDIC de COPROPRIETE CONTRAT DE SYNDIC de COPROPRIETE Entre les parties soussignées : A.1. L association des copropriétaires de la résidence inscrite à la BCE sous le n dont le siège est situé Ici représentée par agissant

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC. Le présent contrat est consenti pour une durée de. an qui entrera en vigueur le Jour de l Assemblée générale et se terminera le...

CONTRAT DE SYNDIC. Le présent contrat est consenti pour une durée de. an qui entrera en vigueur le Jour de l Assemblée générale et se terminera le... CONTRAT DE SYNDIC ENTRE LES SOUSSIGNES : Le Syndicat des copropriétaires du représenté par M ayant été désigné par le vote de la résolution de l Assemblée générale en date du.., ci-après dénommé «le Syndicat

Plus en détail

Conférence «Découvrir des modes de gestion alternatifs: bénévole, coopératif, cogestion, cogérance»

Conférence «Découvrir des modes de gestion alternatifs: bénévole, coopératif, cogestion, cogérance» «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 7ème édition du salon de l ARC Conférence «Découvrir des modes de gestion alternatifs: bénévole, coopératif, cogestion, cogérance» «Le salon Indépendant de la Copropriété»

Plus en détail

COPROPRIETE 0238 - «CENTRE LE GALION VOL. 3 & 5»

COPROPRIETE 0238 - «CENTRE LE GALION VOL. 3 & 5» COPROPRIETE 0238 - «CENTRE LE GALION VOL. 3 & 5» ASSEMBLEE GENERALE du 17/06/2014 L an deux mil quatorze et le mardi dix sept juin à dix sept heures trente Les copropriétaires de la résidence CENTRE LE

Plus en détail

1.1 La comptabilité pour un syndicat de copropriétaires : qu est-ce que c est?

1.1 La comptabilité pour un syndicat de copropriétaires : qu est-ce que c est? On a souvent tendance à voir la comptabilité comme quelque chose d inaccessible ou d inutile «parce que çà marche bien dans sa copropriété jusqu à présent». Il est cependant nécessaire de plus de rigueur

Plus en détail

Définition de la copropriété. C'est l'organisation de la propriété d'un immeuble bâti réparti par lots, entre plusieurs personnes.

Définition de la copropriété. C'est l'organisation de la propriété d'un immeuble bâti réparti par lots, entre plusieurs personnes. cabinet jourdan ADMINISTRATEUR DE BIENS Cabinet Jourdan (Boulogne) Standard : 01 46 03 33 77 Cabinet Jourdan (75017) Standard : 01 46 22 34 08 Cabinet Jourdan (75014) Standard : 01 43 20 73 41 Définition

Plus en détail

MORVAN & EDGAR QUINET SA

MORVAN & EDGAR QUINET SA MORVAN & EDGAR QUINET SA SP/MEQ/102014 FONDEE EN 1933 Mandat n 14 CONTRAT DE SYNDIC (LOI ALUR) - IMM... AG././2014 ENTRE LES SOUSSIGNES Le SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES de l'immeuble sis :...... Représenté

Plus en détail

«Le salon Indépendant de la Copropriété» 5 ème édition du salon de l ARC. Gestion Juridique du Syndic Bénévole

«Le salon Indépendant de la Copropriété» 5 ème édition du salon de l ARC. Gestion Juridique du Syndic Bénévole «Le salon Indépendant de la Copropriété» 5 ème édition du salon de l ARC Gestion Juridique du Syndic Bénévole I-Historique de la copropriété La coutume d Auxerre de 1561 «celui à qui appartient le bas

Plus en détail

une marque de PROCIVIS Immobilier

une marque de PROCIVIS Immobilier 4 Je prends possession de mon logement De la livraison de votre logement à la préparation de votre emménagement A découvrir bientôt une marque de PROCIVIS Immobilier La livraison de votre logement Le déroulement

Plus en détail

Le petit guide de la copropiété

Le petit guide de la copropiété SYNDIC DE COPROPRIETE Le petit guide de la copropiété Référents Pascal RISSE 03.44.24.94.81 prisse@oisehabitat.fr Misaëlle ECOLASSE 03.44.24.94.06 mecolasse@oisehabitat.fr Office public de l habitat des

Plus en détail

La suppression du poste de gardien

La suppression du poste de gardien La suppression du poste de gardien Comment ça marche Comment ça marche? Pourquoi supprimer? Avantages et inconvénients? Quelles économies? Cadre légal et réglementaire Réduction n est pas suppression Si

Plus en détail

Convocation à l'assemblée Générale

Convocation à l'assemblée Générale RECOMMANDEE A.R. IMMEUBLE LE SQUARE DES ARTS II 59/61RUE DU CHATEAU DES RENTIERS 75013 PARIS Convocation à l'assemblée Générale Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous remercions de bien vouloir participer

Plus en détail

Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété

Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété 1 Actualités réglementaires et financières Rôle et positionnement de l'asder 1ères réflexions des copropriétaires Phase d'audit Phase d'etude

Plus en détail

4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25

4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25 4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25 adil.21@wanadoo.fr http\\www.adil21.org JOURNEE TECHNIQUE 13 DECEMBRE 2012 «LA RENOVATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES» LA COPROPRIETE INTRODUCTION

Plus en détail

Convocation à l'assemblée Générale

Convocation à l'assemblée Générale RECOMMANDEE A.R. IMMEUBLE LES JARDINS DU LAC 1 3 5 RUE JULES VALLES 2 4 RUE VICTOR HUGO 77200 TORCY Convocation à l'assemblée Générale Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous remercions de bien vouloir

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE N 4 DU SYNDICAT BENEVOLE PRE BEAU SOLEIL

ASSEMBLEE GENERALE N 4 DU SYNDICAT BENEVOLE PRE BEAU SOLEIL ASSEMBLEE GENERALE N 4 DU SYNDICAT BENEVOLE PRE BEAU SOLEIL RECOMMANDEE A.R. MAISONS LOT A à R LE PRE BEAU SOLEIL 23 AVENUE DE L EUROPE 40 390 SAINT MARTIN DE HINX CONVOCATION A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

Plus en détail

Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014. Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés

Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014. Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014 Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés Sommaire Domaine Sécurité et sanitaire Mise en sécurité des

Plus en détail

LES «MARDIS TECHNIQUES» DE L A.R.C. INTRODUCTION. 02.06.2015 ARC : Mardi technique D.Lucente, oren-comm@orange.fr

LES «MARDIS TECHNIQUES» DE L A.R.C. INTRODUCTION. 02.06.2015 ARC : Mardi technique D.Lucente, oren-comm@orange.fr INTRODUCTION 1 Le syndicat des copropriétaires est le MAITRE DE L OUVRAGE 2 AUDITS 3 AUDIT AVEC BUDGET ESTIMATIF DE TRAVAUX Situation : le confort est assuré dans le bâtiment (chauffage, service de l eau

Plus en détail

Les règles d or de la copropriété!

Les règles d or de la copropriété! dossier Logement Les règles d or de la copropriété! Près de 7 millions de Français sont aujourd hui copropriétaires, ce qui place ce type de propriété privée juste après la maison individuelle. La vie

Plus en détail

AVEC LE PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES, PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE EN FINANÇANT VOS TRAVAUX IMPORTANTS DE RÉNOVATION OU D EMBELLISSEMENT

AVEC LE PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES, PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE EN FINANÇANT VOS TRAVAUX IMPORTANTS DE RÉNOVATION OU D EMBELLISSEMENT COPROPRIETES AVEC LE PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES, PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE EN FINANÇANT VOS TRAVAUX IMPORTANTS DE RÉNOVATION OU D EMBELLISSEMENT LES ATOUTS DU PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES n

Plus en détail

ASSOCIATION des RESPONSABLES de COPROPRIETE

ASSOCIATION des RESPONSABLES de COPROPRIETE ASSOCIATION des RESPONSABLES de COPROPRIETE A.R.C PROVENCE 56, Boulevard Michelet 13008 Marseille Association à but non lucratif régie par la Loi 1901 Siège social Résidence Santa Gusta. Font sainte RD

Plus en détail

Agissant en notre qualité de syndic de la résidence citée en référence, nous vous prions de trouver sous pli simple ou recommandé le :

Agissant en notre qualité de syndic de la résidence citée en référence, nous vous prions de trouver sous pli simple ou recommandé le : Mesdames & Messieurs Résidence Le Galion Vol 4 97 220 LA TRINITE Lamentin le 25 novembre 2013 Référence : SPL / LL / 239 Résidence : Résidence Le Galion 97220 La TRINITE Objet : Assemblée générale du 12/11/2013

Plus en détail

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc.

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc. Réduire sa facture énergétique, panorama complet Obligations réglementaires, aides, etc. VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS EN DIRECTION DES COPROPRIETES CONSTAT: 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est

Plus en détail

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT PRESTATIONS DÉTAILS I. Assemblée générale I. 1 Préparation de l assemblée générale. a) Etablissement de l ordre

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE GRENOBLE Jugement du 18 mai 2009

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE GRENOBLE Jugement du 18 mai 2009 TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE GRENOBLE Jugement du 18 mai 2009 Consulter le jugement du tribunal (fichier PDF image, 1 570 Ko) Numéro : tgig090518.pdf ANALYSE 1 copropriété, clause relative à la durée

Plus en détail

Paris, le vendredi 30 mai 2008 ERRATUM. CONVOCATION assemblée générale du 5 juin 2008 18h30

Paris, le vendredi 30 mai 2008 ERRATUM. CONVOCATION assemblée générale du 5 juin 2008 18h30 SYNDICAT DES COPROPRIÉTAIRES 71 rue de DUNKERQUE 75009 - PARIS Paris, le vendredi 30 mai 2008 ERRATUM CONVOCATION assemblée générale du 5 juin 2008 18h30 Madame, Mademoiselle ou Monsieur, Nous vous prions

Plus en détail

Comment bien préparer son assemblée générale?

Comment bien préparer son assemblée générale? ARC / WWW.ARC-COPRO.FR / 13 02 15 Comment bien préparer son assemblée générale? Dans tout syndicat de copropriété, il est tenu, au moins une fois chaque année, une assemblée générale des copropriétaires.

Plus en détail

Cahier des Charges. Appel d Offres Syndic Syndicat Secondaire. Résidence Mouchotte 8/20 rue du Commandant Mouchotte 75014 PARIS

Cahier des Charges. Appel d Offres Syndic Syndicat Secondaire. Résidence Mouchotte 8/20 rue du Commandant Mouchotte 75014 PARIS Cahier des Charges Appel d Offres Syndic Syndicat Secondaire Résidence Mouchotte 8/20 rue du Commandant Mouchotte 75014 PARIS Projet : Appel d offres Syndic Préambule En date du 20 novembre dernier a eu

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL SYNDICAL DU 14/03/2013 Résidence DU PARC 78620 L ETANG LA VILLE

COMPTE-RENDU CONSEIL SYNDICAL DU 14/03/2013 Résidence DU PARC 78620 L ETANG LA VILLE COMPTE-RENDU CONSEIL SYNDICAL DU 14/03/2013 Résidence DU PARC 78620 L ETANG LA VILLE Le conseil syndical du Syndicat des Copropriétaires de la résidence du PARC s est réuni le jeudi 14 mars 2013 à 20h00

Plus en détail

RECUEIL DES Décisions D Assemblées Générales & Des dispositions du règlement de copropriété

RECUEIL DES Décisions D Assemblées Générales & Des dispositions du règlement de copropriété RECUEIL DES Décisions D Assemblées Générales & Des dispositions du règlement de copropriété Suite à la suggestion faite au cours de l Assemblée Générale du 19 Avril 2014, le Conseil Syndical s est efforcé

Plus en détail

5 - INFORMATION DU SYNDIC SUR LES DISPOSITIONS DE LA LOI ALUR

5 - INFORMATION DU SYNDIC SUR LES DISPOSITIONS DE LA LOI ALUR ORDRE DU JOUR 1 NOMINATION DU PRESIDENT DE SEANCE 2 NOMINATION DU 1ER SCRUTATEUR DE SEANCE 3 NOMINATION DU 2EME SCRUTATEUR DE SEANCE 4 NOMINATION DU SECRETAIRE DE SEANCE 5 INFORMATION DU SYNDIC SUR LES

Plus en détail

LE CARNET D'ENTRETIEN DE VOTRE COPROPRIETE

LE CARNET D'ENTRETIEN DE VOTRE COPROPRIETE LE CARNET D'ENTRETIEN DE VOTRE COPROPRIETE RESIDENCE LA FERRIERE BAT 8A 2 rue Latérale Bâtiment 8A 94000 CRETEIL Immeuble de 10 lots principaux DESCRIPTIF RESIDENCE LA FERRIERE BAT 8A Immeuble de 10 lots

Plus en détail

Obligations et points règlementaires

Obligations et points règlementaires Travaux d économie d énergie A quoi s attendre en copropriété? Obligations et points règlementaires Vendredi 15 novembre 2013 Vanessa BARO Obligation : Audit Energétique / Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

ETUDE DETAILLEE DU CALCUL DU PRIX DE L'EAU CHAUDE ET PROPOSITION DE CHANGEMENT

ETUDE DETAILLEE DU CALCUL DU PRIX DE L'EAU CHAUDE ET PROPOSITION DE CHANGEMENT ETUDE DETAILLEE DU CALCUL DU PRIX DE L'EAU CHAUDE ET PROPOSITION DE Copropriété: Les Jardins de la mer - Antibes Année 2008 1/9 Table des matières 1. INTRODUCTION...3 1.1 Portée du document...3 1.2 Objectif

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale J.O n 65 du 18 mars 2005 page 4575 texte n 7 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Décret n 2005-240 du 14 mars 2005 relatif aux comptes

Plus en détail

BUDGET TRAVAUX A REALISER

BUDGET TRAVAUX A REALISER Présents : Mesdames Evelyne Jondet, Françoise George, Michèle Sévenier Messieurs Anas Essahal, Bernard Mauffrey, Raphaël Rouleaux, Patrice Santos. En préambule, M Fournié est venu le 16 au matin pour présenter

Plus en détail

COPROPRIETE LES CHARGES DE COPROPRIETE C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE

COPROPRIETE LES CHARGES DE COPROPRIETE C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE COPROPRIETE LES CHARGES DE COPROPRIETE COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE C.S.A.B L a crise économique a conduit les professionnels et les copropriétaires à se pencher

Plus en détail

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE Nos missions de syndic de copropriétés GESTION COURANTE Assemblée Générale et Conseil syndical la précédent - - Réunion du Conseil Syndical

Plus en détail

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES?

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? PRÊT COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? L éco-prêt à taux zéro copropriétés permet de financer l une des 3 catégories de travaux non cumulables figurant ci-dessous : > BOUQUET DE TRAVAUX

Plus en détail

COLLECTION LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier

COLLECTION LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier COLLECTION Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ Notre métier, c est votre garantie La crise économique a conduit les

Plus en détail

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS 1L achat de votre logement vous donne un nouveau statut : celui de copropriétaire. Ce livret vous éclairera sur les règles des

Plus en détail

LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement

LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement Adil 30 30 Septembre 2013 La copropriété Eléments de définition : (cf. article 1 loi du 10 juillet 1965) Le statut de la copropriété régit tout immeuble

Plus en détail

Contrat Syndic de Droit

Contrat Syndic de Droit Pour le Syndicat des copropriétaires de la Résidence.. Contrat Syndic de Droit XX février 2015 Office public de l habitat des communes de l Oise 4 rue du Général Leclerc CS 10105-60106 Creil Cedex 1 T.

Plus en détail

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE LOTISSEMENTS TRANSACTIONS GESTION DE BIENS - SYNDIC DE COPROPRIETES LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE DEFINITIONS LA COPROPRIETE La copropriété est l organisation de l ensemble immobilier répartie

Plus en détail

CARNET D ENTRETIEN RESIDENCE : LA ROSE DES SABLES. ADRESSE : 1, Motte du Couchant VILLE : 34280- LA GRANDE MOTTE. Référence cadastrale : AC 3

CARNET D ENTRETIEN RESIDENCE : LA ROSE DES SABLES. ADRESSE : 1, Motte du Couchant VILLE : 34280- LA GRANDE MOTTE. Référence cadastrale : AC 3 CARNET D ENTRETIEN DE LA RESIDENCE LA ROSE DES SABLES CARNET D ENTRETIEN (Décret n 2001-477 du 30/05/01, J.O. du 3/06/01) RESIDENCE : LA ROSE DES SABLES ADRESSE : 1, Motte du Couchant VILLE : 34280- LA

Plus en détail

Le rôle du syndic. Introduction

Le rôle du syndic. Introduction Le rôle du syndic Introduction Le syndic constitue un concept nouveau dans la société marocaine. Il est apparu avec l apparition de la copropriété. Celle ci a été régie pendant longtemps par le Dahir de

Plus en détail

L Observatoire des Charges de Copropriété du Grand Paris

L Observatoire des Charges de Copropriété du Grand Paris L Observatoire des Charges de Copropriété du Grand Paris Conférence de presse du 12 novembre 2013 L Observatoire des Charges de Copropriété FNAIM du Grand Paris Présentation, analyse et résultats FNAIM

Plus en détail

«Une copro c est qui? c est quoi?»

«Une copro c est qui? c est quoi?» «Une copro c est qui? c est quoi?» Formation réalisée dans le cadre de l OPAH Courcouronnes Appartement pédagogique «Bien chez soi» - Espace Brel Brassens à Courcouronnes Samedi 20 octobre 2012 10h00/12h00

Plus en détail

BUDGET ENTRETIEN IMMEUBLE

BUDGET ENTRETIEN IMMEUBLE Présents : Mesdames Catherine Moller, Evelyne Jondet, Françoise George, Messieurs Anas Essahal, Bernard Mauffrey, Patrice Santos, Raphaël Rouleaux Légende : en noir -> sujets abordés en gris -> ce qui

Plus en détail

1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis

1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné.

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné. Contrat de Syndic Entre les soussignés 1 - LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES Le Syndicat des copropriétaires de l'immeuble sis à : représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale

Plus en détail

40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru

40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru ARC Abus n 1767: 25 03 09/ 40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru retour abus Comment faire pour étudier facilement son contrat de syndic, savoir s il est «correct»

Plus en détail

Facturation individuelle de l eau aux copropriétaires

Facturation individuelle de l eau aux copropriétaires Facturation individuelle de l eau aux copropriétaires La facturation des consommations individuelles de l eau en copropriété avec votre logiciel de gestion de syndic VILOGI, présente pour le gestionnaire

Plus en détail

Préservation de la ressource en eau : une urgence planétaire

Préservation de la ressource en eau : une urgence planétaire Préservation de la ressource en eau : une urgence planétaire Aujourd'hui dans le monde, 1,1 milliard de personnes n'ont pas un accès permanent à l'eau potable. En 2030, selon les derniers chiffres révélés

Plus en détail

Madame, Monsieur. Ce que nous voulons vous apporter :

Madame, Monsieur. Ce que nous voulons vous apporter : Madame, Monsieur Le cabinet SYNDIC IMMOBILIER DISCOUNT est un cabinet indépendant, à taille humaine, uniquement spécialisé dans la gestion de copropriété. Le cabinet bénéficie de la garantie financière

Plus en détail

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Septembre 2012 Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Immeubles collectifs (gérance et copropriété) Depuis une ordonnance n 2011-504 du 9 mai 2011, l article L 241-9 du Code

Plus en détail

Résidence des Badinières

Résidence des Badinières Résidence des Badinières Bienvenue à la 2 ème réunion d information et d échange «chauffage et eau chaude sanitaire» 22 janvier 2010 Réunion "chauffage" des Badinières 1 Sommaire Le contexte général (national)

Plus en détail

Les charges de copropriété

Les charges de copropriété UNIS COLLECTION Ce que tout copropriétaire doit connaître LIVRET 5 TOUT SAVOIR SUR Les charges de copropriété La crise économique a conduit les professionnels et les copropriétaires à se pencher depuis

Plus en détail

PROCES-VERBAL D ASSEMBLEE DES MEMBRES DU CONSEIL SYNDICAL

PROCES-VERBAL D ASSEMBLEE DES MEMBRES DU CONSEIL SYNDICAL LE CONSEIL SYNDICAL OREE DE CHEVREUSE RUE DE CHABLIS ET RUE DE LA BRIE 91940 LES ULIS LES ULIS, LE 12/01/2013 PROCES-VERBAL D ASSEMBLEE DES MEMBRES DU CONSEIL SYNDICAL L'an 2013, le samedi 12 janvier a

Plus en détail

COPROPRIETE RESIDENCE DU BOIS D'AUROUZE - SUPERDEVOLUY - ANNEXE N 3

COPROPRIETE RESIDENCE DU BOIS D'AUROUZE - SUPERDEVOLUY - ANNEXE N 3 DEPENSES EXERCICE 2012/2013 BUDGET PREVISIONNEL EXERCICE 2013/2014 SAUVEGARDE DE L'IMMEUBLE Contentieux et expertises 6 211,88 5 000,00 15 573,77 11 000,00 Achats: ventilation du stock 6 153,24 4 000,00

Plus en détail

SOMMAIRE. Qui sont l Arc et Copropriété-Services? 9 Introduction à la 3 e édition 2005 13

SOMMAIRE. Qui sont l Arc et Copropriété-Services? 9 Introduction à la 3 e édition 2005 13 SOMMAIRE Qui sont l Arc et Copropriété-Services? 9 Introduction à la 3 e édition 2005 13 PREMIÈRE PARTIE ASPECTS JURIDIQUES, FINANCIERS ET ADMINISTRATIFS MÉTHODOLOGIES 15 Chapitre 1. L entretien d un immeuble:

Plus en détail

Le statut de la copropriété ne favorise pas l entretien efficace, rationnel et planifié du bâti d un immeuble :

Le statut de la copropriété ne favorise pas l entretien efficace, rationnel et planifié du bâti d un immeuble : IDENTIFICATION Structure : FONCIA Groupe Nom, prénom : de COSTER Alexis, de-coster449@foncia.fr, 01 55 52 55 62 MIALARET Mathieu, mathieu.mialaret@foncia.fr, 01 55 52 57 02 MICHELET Christian, christian.michelet@foncia.fr,

Plus en détail

Recommandation n 11-01 relative aux contrats de syndics de copropriété

Recommandation n 11-01 relative aux contrats de syndics de copropriété C.N.E.C. - Brève... octobre 2011 Contrats de syndics de copropriété Recommandation de la Commission des clauses abusives adoptée le 15 septembre 2011 sur le rapport de Mme Raphaëlle PETIT-MACUR Recommandation

Plus en détail

Rapport moral du Président du Conseil Syndical A.G. du 10/03/2012

Rapport moral du Président du Conseil Syndical A.G. du 10/03/2012 RÉSIDENCE ANSE DES SABLES Rapport moral du Président du Conseil Syndical A.G. du 10/03/2012 Chers copropriétaires, A la dernière A.G. le 09/04/2011 vous avez fait confiance à une nouvelle équipe pour le

Plus en détail

VAL COMPTA Gestion avancée des emprunts - v3.4

VAL COMPTA Gestion avancée des emprunts - v3.4 VAL COMPTA Gestion avancée des emprunts - v3.4 Principe et rappel des textes officiels La loi du 10 juillet 1965 a été modifiée en mars 2012 pour introduire quatre sous-articles relatifs aux emprunts collectifs

Plus en détail

Présentation du projet de ravalement de façade

Présentation du projet de ravalement de façade Présentation du projet de ravalement de façade Madame, Monsieur, Lors de l assemblée générale du 28 Novembre 2012, la résolution numéro 10 portant sur «La décision à prendre sur les travaux de ravalement

Plus en détail

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES Socateb, expert en traitement de façades. SOCATEB, ACTEUR DU SALON DE LA COPROPRIÉTÉ LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 Le mot du Président

Plus en détail

Nos honoraires de référence sont de 19 /lot (appartement)/mois, TVA de 21% non appliquée.

Nos honoraires de référence sont de 19 /lot (appartement)/mois, TVA de 21% non appliquée. Nos honoraires sont donnés à titre indicatif car le travail requis pour un immeuble neuf ou vétuste, avec ou sans ascenseur, avec ou sans chauffage commun,... n'est pas identique. Les honoraires d'un syndic

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REGION LANGUEDOC - ROUSSILLON DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Réunion du 22 juillet 2005 N 01.42 LISTE DES EMPLOIS POUVANT BÉNÉFICIER D'UN LOGEMENT DE FONCTION Vu le Code Général des Collectivités Territoriales

Plus en détail

Les étapes à respecter pour récupérer un immeuble ancien

Les étapes à respecter pour récupérer un immeuble ancien détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 L immeuble neuf pour un syndic La préparation à la mise en route d un immeuble neuf La réception d un ouvrage neuf...22310.0369 7 La livraison de l ouvrage neuf....22310.0370

Plus en détail

Carnet d entretien Comment le monter de façon autonome?

Carnet d entretien Comment le monter de façon autonome? 1 Carnet d entretien Comment le monter de façon autonome? 2 Le carnet d entretien est un outil essentiel pour permettre d assurer la longévité du bâtiment et garantir la valeur du bâtiment. Le carnet d

Plus en détail

pôle 4 Assisté INTIMÉE Monsieur Alain M 178 rue Lecourbee Représenté par la de Maître C081).

pôle 4 Assisté INTIMÉE Monsieur Alain M 178 rue Lecourbee Représenté par la de Maître C081). DOSSIER DROIT IMMOBILIER : LA RESPONSABILITE COPROPRIETE DU SYNDIC DE COUR D'APPEL DE PARIS 2ème chambre, pôle 4 ARRET DU 9 MARS 20111 n 09/18813 APPELANTE SAS X représentée par son directeur général 5

Plus en détail

PROCES VERBAL ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 28 NOVEMBRE 2011. 28 Novembre 2011 à 14 Heures 30

PROCES VERBAL ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 28 NOVEMBRE 2011. 28 Novembre 2011 à 14 Heures 30 C A B I N E T M A R R A S T 3 5, q u a i d > a n j o u - 7 5 0 0 4 p a r i s t e l. 0 1 4 3 2 5 0 2 9 8 A d m i n i s t r a t e u r d e B i e n s F A X. 0 1 4 6 3 4 6 8 9 8 Gérance - Copropriété PROCES

Plus en détail

Pratique de la copropriété Auteurs: - Ahmed GHOULABZOURI, IGT - Tarik OUROUADI, IGT& RICS Présenté par: Prof. Moha EL-AYACHI, SG ONIGT

Pratique de la copropriété Auteurs: - Ahmed GHOULABZOURI, IGT - Tarik OUROUADI, IGT& RICS Présenté par: Prof. Moha EL-AYACHI, SG ONIGT Ordre National des Ingénieurs Géomètres Topographes Pratique de la copropriété Auteurs: - Ahmed GHOULABZOURI, IGT - Tarik OUROUADI, IGT& RICS Présenté par: Prof. Moha EL-AYACHI, SG ONIGT Plan C est quoi

Plus en détail

LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés?

LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés? LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés? La loi du 24 Mars 2014 dite «loi ALUR», publiée au J.O. du 26/03/2014 a apporté quelques modifications notables dans le domaine du droit de la copropriété.

Plus en détail