SOMMAIRE. Avant-propos... 3 PARTIE I CULTURE SANITAIRE ET SOCIALE Fiche 1 La santé... 10

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. Avant-propos... 3 PARTIE I CULTURE SANITAIRE ET SOCIALE Fiche 1 La santé... 10"

Transcription

1 SOMMAIRE Avant-propos... 3 PARTIE I CULTURE SANITAIRE ET SOCIALE... 9 Fiche 1 La santé Fiche 2 Les établissements de santé Fiche 3 Les infections nosocomiales Fiche 4 Le cancer Fiche 5 Les maladies cardiovasculaires Fiche 6 Les infections sexuellement transmissibles (IST) Fiche 7 Le SIDA ou syndrome d immunodéficience acquise Fiche 8 La toxicomanie Fiche 9 L alcoolisme Fiche 10 Le tabagisme Fiche 11 La contraception Fiche 12 La stérilité Fiche 13 L hygiène de vie Fiche 14 L hygiène alimentaire Fiche 15 Les troubles nutritionnels Fiche 16 La bioéthique Fiche 17 La protection sociale Fiche 18 La famille Fiche 19 Les accidents Fiche 20 Le handicap Fiche 21 Les personnes âgées Fiche 22 Le chômage Fiche 23 La précarité et l exclusion Fiche 24 L environnement Corrigés Sigles Lexique... 67

2 PARTIE II BIOLOGIE Fiche 1 Le corps humain Fiche 2 Les biomolécules Fiche 3 La cellule eucaryote Fiche 4 Les tissus Fiche 5 Chromosomes et hérédité Fiche 6 La peau Fiche 7 L œil Fiche 8 L oreille Fiche 9 Organisation du système nerveux Fiche 10 La fonction du système nerveux Fiche 11 Le squelette Fiche 12 Les muscles Fiche 13 Le milieu intérieur Fiche 14 L appareil circulatoire et les vaisseaux sanguins Fiche 15 Organisation et fonctionnement du cœur Fiche 16 L appareil respiratoire Fiche 17 L appareil digestif Fiche 18 L appareil urinaire Fiche 19 L appareil génital Fiche 20 La fécondation et la gestation Fiche 21 Le système endocrinien Fiche 22 L homéostasie Fiche 23 La défense immunitaire Fiche 24 Applications médicales et dysfonctionnements du système immunitaire Corrigés

3 PARTIE III MATHÉMATIQUES Fiche 1 L addition et la soustraction Fiche 2 La multiplication Fiche 3 La division Fiche 4 Les fractions Fiche 5 La proportionnalité Fiche 6 Les pourcentages Fiche 7 Les équations (du premier à une inconnue) Fiche 8 Les conversions Fiche 9 Les unités de temps et de vitesse Corrigés PARTIE IV RAISONNEMENT LOGIQUE ATTENTION ORGANISATION Fiche 1 Les séries numériques et alphabétiques Fiche 2 Les séries de symboles Fiche 3 Relations logiques et carrés logiques Fiche 4 Logique déductive et codage Fiche 5 Attention (1) Fiche 6 Attention (2) Fiche 7 Organisation (1) Fiche 8 Organisation (2) Corrigés PARTIE V L ORAL D ADMISSION Fiche 1 L épreuve orale d admission et sa préparation Fiche 2 Se présenter Fiche 3 La motivation Fiche 4 La question de culture générale

4 FICHE 6 LA PEAU La peau est l organe du toucher. Elle recouvre la totalité du corps. 1 STRUCTURE La peau se compose de 3 couches : L épiderme est la couche la plus externe, elle se compose d un épithélium pluristratifié formé de mélanocytes, de kératinocytes. La couche basale se multiplie en permanence. Les cellules migrent ensuite vers la surface et se kératinisent. La cornée ou couche superficielle est imperméable et constituée principalement de squames (cellules mortes). Elle renferme de nombreuses terminaisons nerveuses libres. Le derme est un tissu conjonctif formé de fibroblastes, de collagène et d élastine. Il contient de nombreux vaisseaux sanguins, lymphatiques et nerfs ainsi que les glandes sébacées (sébum) et sudoripares (sueur). À ce niveau, se situent de nombreux récepteurs sensoriels. L hypoderme est principalement formé de cellules adipeuses et a pour rôle de protéger les organes et de séparer la peau des os et des muscles. Différentes structures annexes se situent au sein de la peau. Le poil est implanté dans le derme. La racine forme le bulbe. Un muscle arrecteur permet le redressement du poil lors des frissons. Les ongles sont constitués d une racine implantée sous l épiderme, d un corps et d une extrémité libre. Il protège l extrémité du doigt. 2 LES FONCTIONS DE LA PEAU Protection contre les agressions extérieures. Le sébum sécrété par les glandes sébacées lubrifie la peau et a une action bactéricide. Les cellules kératinisées assurent une barrière imperméable. La flore commensale empêche la multiplication des microbes. Régulation de la température. La dilatation des vaisseaux sanguins ainsi que la sudation permettent l évacuation de la chaleur. L eau contenue dans la sueur s évapore et provoque une sensation de fraîcheur. On observe le phénomène inverse en cas de froid (vasoconstriction, frisson, diminution de la sudation). Élimination des déchets. La sueur sécrétée par les glandes sudoripares élimine des déchets. Fonction sensorielle. De nombreux récepteurs sensitifs sont présents dans le derme et l hypoderme. Les corpuscules de Meckel (toucher précis), de Ruffini et de Meissner (toucher léger), ou de Pacini (toucher profond) sont des mécanorécepteurs renseignant sur les variations de pressions et d étirement. Le corpuscule de Krause est sensible au froid, les corpuscules de Ruffini au chaud. La douleur est captée par des nocirécepteurs situés au niveau des terminaisons nerveuses libres. Fonction de synthèse. Sous l action des rayons ultraviolets, la peau synthétise la vitamine D à partir du cholestérol. Cette vitamine est essentielle à l absorption et à la fixation du calcium au niveau des os. 3 LES DIFFÉRENTES ATTEINTES DE LA PEAU Une plaie est une interruption de la continuité des tissus plus ou moins profonde (peau écorchée, coupée). Les risques sont l hémorragie et les infections. Une brûlure est une destruction de la peau et des tissus plus profonds par des agents chimiques ou thermiques. Une brûlure au 1 er atteint l épiderme superficiel. Une brûlure au 2 nd atteint la partie intermédiaire (présence de phlyctènes). Une brûlure au 3 e atteint les parties profondes de la peau. La gravité d une brûlure dépend aussi de son étendue et de sa localisation. Les escarres sont des nécroses du tissu dues à l interruption de la circulation sanguine causée par la compression des tissus entre l os et le support sur lequel est posé le patient. Une rougeur de la peau et une inflammation locale se développent. Le tissu, par manque d oxygénation, se nécrose. Des infections se développent pouvant atteindre l os. 82 FICHE 6 LA PEAU

5 6 QCM-EXERCICES A Questions à réponses courtes. 1. Citer trois fonctions de la peau. 2. Pourquoi les couches superficielles de l épiderme vieillissent-elles? 3. Quel est le rôle de la kératine? 4. Quelles sont les fonctions de l hypoderme? 5. Pour quelle raison, un patient alité doit-il être fréquemment déplacé? 6. Citer les deux types de glandes présentes au sein de la peau ainsi que leurs sécrétions respectives. B Indiquer si les propositions suivantes sont vraies ou fausses. F V 1. Les glandes sudoripares sécrètent du sébum. 2. Les poils possèdent un muscle arrecteur. 3. Les vaisseaux sanguins sont situés au niveau de l épiderme. 4. Les glandes sébacées sécrètent du sébum. 5. Les cellules adipeuses se situent au niveau de l hypoderme. 6. Les squames se trouvent dans la couche basale. 7. La peau synthétise la vitamine E. 8. La mélanine permet à la peau d être imperméable. 9. Les fibres élastiques et de collagènes sont présentes dans le derme. 10. Les ongles s insèrent sous le derme. C Associer chaque brûlure à ses caractéristiques. 1. Brûlure du 1 er 2. Brûlure du 2 e 3. Brûlure du 3 e A. Apparition de cloques B. Destruction de l épiderme C. Besoin d une greffe de peau D. Destruction des récepteurs sensitifs E. Destruction de l épiderme et du derme F. Présence d une rougeur et d une douleur D Texte à trous. La peau est l organe du.... Elle est constituée de trois couches successives : l..., le... et l.... Il existe de nombreux récepteurs... au sein du derme et de l hypoderme. Les corpuscules de..., de..., de... et de... renseignent sur les variations de... et d... de la peau. Le corpuscule de... et les corpuscules de... renseignent sur les variations de.... Des nocirécepteurs situés au niveau des terminaisons nerveuses libres détectent la.... Deux types de glandes coexistent au sein de la peau, les glandes... et.... Les premières secrètent la... et les secondes le.... E Indiquer la (ou les) proposition(s) exacte(s) parmi celles proposées. 1. L élimination des déchets au niveau de la peau s effectue grâce : a) aux glandes sébacées. b) aux glandes sudoripares. c) aux glandes surrénales. d) aux glandes hypophysaires. 2. Un escarre est : a) une sclérose du tissu. b) une fibrose du tissu. c) une nécrose du tissu. d) une sténose du tissu. 3. La peau synthétise à partir du cholestérol : a) de la vitamine A. b) de la vitamine B12. c) de la vitamine C. d) de la vitamine D. 4. Les corpuscules du toucher profond sont : a) les corpuscules de Meckel. b) les corpuscules de Ruffini. c) les corpuscules de Pacini. d) les corpuscules de Meissner. 5. La peau est formée de : a) l endoderme. b) l épiderme. c) l hypoderme. d) l exoderme. e) le périderme. f) le derme. PARTIE II BIOLOGIE 83

L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE

L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 02 Novembre 2012 Modifié le 24 octobre 2014 Catégorie : Aide soignant et auxiliaire puéricultrice AS et AP /

Plus en détail

1 - GENERALITES. 2 - ÉPIDERME

1 - GENERALITES. 2 - ÉPIDERME LA PEAU. 1 - GENERALITES. Plus qu une simple enveloppe, la peau est un organe à part entière qui recouvre complètement le corps et qui possède une superficie variant entre 1,5 et 2 m 2. Selon la région

Plus en détail

CHAPITRE : LA PEAU 1. PRESENTATION DE L APPAREIL. a. Présentation et définition

CHAPITRE : LA PEAU 1. PRESENTATION DE L APPAREIL. a. Présentation et définition CHAPITRE : LA PEAU OBJECTIF GENERAL : Repérer les principaux éléments anatomiques de la peau Indiquer le rôle physiologique des principaux organes. Repérer les «fonctions» médicales du service et les principales

Plus en détail

Le système tégumentaire.

Le système tégumentaire. Chapitre 5 Le système tégumentaire. Les fonctions du système tégumentaire. La structure de la peau. Les annexes cutanées. La physiologie de la peau. Exercices corrigés. Le système tégumentaire comprend

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES. Histologie de la peau et des annexes cutanées L2 - UFR Médicale UE Revêtement Cutané Monique Juzan L2

TRAVAUX PRATIQUES. Histologie de la peau et des annexes cutanées L2 - UFR Médicale UE Revêtement Cutané Monique Juzan L2 D après CD Dermatologie S.Fraitag Hopital Necker,2003 TRAVAUX PRATIQUES Histologie de la peau et des annexes cutanées L2 - UFR Médicale UE Revêtement Cutané Monique Juzan Système tégumentaire ou cutané

Plus en détail

Culture générale Méthodologie de l épreuve écrite. Culture générale Méthodologie de l épreuve orale. Culture générale Thèmes sanitaires et sociaux

Culture générale Méthodologie de l épreuve écrite. Culture générale Méthodologie de l épreuve orale. Culture générale Thèmes sanitaires et sociaux Culture générale Méthodologie de l épreuve écrite 1. Lire et comprendre le texte... 3 2. Dégager et formuler les idées principales... 7 3. Répondre aux questions... 10 4. Savoir rédiger... 13 S entraîner

Plus en détail

Le sens du toucher est dû à la présence de nombreux récepteurs et corpuscules situés sous la peau.

Le sens du toucher est dû à la présence de nombreux récepteurs et corpuscules situés sous la peau. La peau et le toucher Le toucher est le sens le plus indispensable à la survie de l'être humain. Il nous permet le contact avec l'environnement et fonctionne comme un système d'alarme naturel. Sans le

Plus en détail

L œil. Anatomie de l oeil. Les principales structures composant l œil. Milieux transparents. Autres milieux transparents

L œil. Anatomie de l oeil. Les principales structures composant l œil. Milieux transparents. Autres milieux transparents L œil Anatomie de l oeil Les principales structures composant l œil Milieux transparents Lentille Structure Fonction Autres milieux transparents Ils assurent la transmission des rayons lumineux jusqu à

Plus en détail

LA PEAU I- GENERALITES

LA PEAU I- GENERALITES LA PEAU I- GENERALITES La peau est l enveloppe extérieure du corps. Elle représente environ une surface de 1,7 m 2. Elle se continue par les muqueuses qui tapissent les cavités (muqueuses buccale, nasale,

Plus en détail

Coût de la scolarité... 7 Formation et description du métier d auxiliaire de puériculture... 7

Coût de la scolarité... 7 Formation et description du métier d auxiliaire de puériculture... 7 Table des matières Introduction... XVII Partie 1. Le concours. La formation. Le métier Conditions d accès à la formation... 3 Pour les aides-soignantes... 3 Pour les auxiliaires de puériculture... 4 Cas

Plus en détail

LES BRÛLURES. Progress Santé BTS diététique 2è année Physiopathologie E. CASO

LES BRÛLURES. Progress Santé BTS diététique 2è année Physiopathologie E. CASO Progress Santé BTS diététique 2è année Physiopathologie E. CASO LES BRÛLURES I. La peau : structure et rôles La peau constitue l organe le plus grand de l organisme : elle représente 16% de son poids total.

Plus en détail

Le système tégumentaire

Le système tégumentaire Le système tégumentaire La peau : barrière au monde extérieur Barrière physique: nombre de couches cellulaires Barrière chimique: sébum, kératine, mélanine, acidité,.. Barrière cellulaire: présence de

Plus en détail

L'ectoderme va faire le tour de la blastula, tandis que le mésoderme et l'endoderme vont entrer à l'intérieur par le blastopore.

L'ectoderme va faire le tour de la blastula, tandis que le mésoderme et l'endoderme vont entrer à l'intérieur par le blastopore. I_ Introduction Le revêtement cutané C'est la peau, l'organe le plus volumineux du corps, formé du derme et de l'épiderme. Son rôle est de protéger l'organisme contre des agressions biologiques et chimiques,

Plus en détail

PLAN DE PROGRESSION DE BIOLOGIE-CAP ESTHETIQUE

PLAN DE PROGRESSION DE BIOLOGIE-CAP ESTHETIQUE PLAN DE PROGRESSION DE BIOLOGIE-CAP ESTHETIQUE THEMES ET OBJECTIFS FONDAMENTAUX FICHE N 1 : LES NIVEAUX D'ORGANISATION DU CORPS HUMAIN OBJECTIFS : Savoir définir cellule ; tissu ; organe et système. Savoir

Plus en détail

L anatomie de la peau et la physiologie de la cicatrisation. Formation soins de plaies CSSS de la Pointe-de-l'Île

L anatomie de la peau et la physiologie de la cicatrisation. Formation soins de plaies CSSS de la Pointe-de-l'Île L anatomie de la peau et la 1 Épiderme : couche superficielle de la peau 0,2 à 0,6 mm avasculaire se renouvelle de façon continue sur une période de 26 à 42 jours «Le réseau vasculaire du derme nourrit

Plus en détail

Module 6 - Notes de cours. Partie 2- Les sens

Module 6 - Notes de cours. Partie 2- Les sens Nom: Foyer: 1. Les 5 sens et stimuli Module 6 - Notes de cours Partie 2- Les sens Principe général du fonctionnement des sens 1 2- L œil et les ondes Les ondes Propagation d énergie sans déplacement de

Plus en détail

TP5 : Les symptômes de la réaction inflammatoire aigue

TP5 : Les symptômes de la réaction inflammatoire aigue Les symptômes de la réaction inflammatoire aigue. I- Niveau et insertion dans le programme Terminale S obligatoire : Thème 3-A-1 La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée Extrait du programme

Plus en détail

LA PEAU (Structure, types)

LA PEAU (Structure, types) LA PEAU (Structure, types) Table des matières Table des matières 3 I - CONFIGURATION EXTERIEURE 7 A.La face superficielle...7 B.La face profonde...7 II - STRUCTURE 9 A.Épiderme...9 1.Kératinocytes:...9

Plus en détail

Le$ ²système$ du corp$ ²humain. Le$ ²système$ du corp$ ²humain

Le$ ²système$ du corp$ ²humain. Le$ ²système$ du corp$ ²humain Le$ ²système$ du corp$ ²humain Le$ ²système$ du corp$ ²humain ²système digestif ²système digestif ²système ²squelettique ²système ²squelettique ²système musculaire ²système musculaire ²système respiratoire

Plus en détail

Structure de la Peau (2)

Structure de la Peau (2) 11/02/2014 SEGOND Nicolas L2 Revêtement Cutané Dr O. LACROIX 8 Pages Relecteur n 3 Structure de la Peau (2) Plan : A. Vascularisation Cutanée B. Innervation Cutanée C. Système pigmentaire de la peau Ce

Plus en détail

La peau est formée de 3 couches : l épiderme, le derme et l hypoderme

La peau est formée de 3 couches : l épiderme, le derme et l hypoderme -1- A) GÉNÉRALITÉS a. Rappel anatomique Anatomo-physiologie de la peau 1 Superficie : 1,2 à 2,2 m² Poids : environ 4 kg ou 7% de la masse corporelle totale Epaisseur : varie entre 1,5 et 4 mm ph : ph entre

Plus en détail

INTRODUCTION ÊTRE HUMAIN. I)Les niveaux d'organisation structurale du corps humain. Niveaux d organisation structurale du corps humain

INTRODUCTION ÊTRE HUMAIN. I)Les niveaux d'organisation structurale du corps humain. Niveaux d organisation structurale du corps humain UE 2.1-Biologie Fondamentale INTRODUCTION ÊTRE HUMAIN I)Les niveaux d'organisation structurale du corps humain 1) L'atome Niveaux d organisation structurale du corps humain C'est le plus petit composant

Plus en détail

LA PEAU INTRODUCTION. Biologie 6/01/09

LA PEAU INTRODUCTION. Biologie 6/01/09 LA PEAU INTRODUCTION La peau, nommé tégument, est l enveloppe qui recouvre et protège le corps humain et se continue au niveau des orifices naturels par les muqueuses. C est l organe le plus lourd et le

Plus en détail

Module 1 - Unité 1 TABLE DES MATIÈRES

Module 1 - Unité 1 TABLE DES MATIÈRES Module 1 - Unité 1 Chapitre 1 : Chimie du corps humain... 1.1-1 Chapitre 2 : La cellule... 1.2-1 Chapitre 3 : Appareils ou systèmes organiques... 1.3-1 Examen du module 1 Listes de médicaments et constantes

Plus en détail

Thermorégulation et Chronobiologie

Thermorégulation et Chronobiologie Thermorégulation et Chronobiologie Dr Aude Carillion aude.carillion@psl.aphp.fr Département d Anesthésie-Réanimation, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière Thermorégulation Thermorégulation Introduction

Plus en détail

La peau et ces structures complémentaires que sont les poils, cheveux, ongles et glandes, constituent le système tégumentaire.

La peau et ces structures complémentaires que sont les poils, cheveux, ongles et glandes, constituent le système tégumentaire. I Etude anatomique 1 Generalites La peau est un organe recouvre toute l étendue de la surface du corps et constitue son enveloppe de revêtement. La surface totale chez l adulte est de 1,70 m² et pèse 2

Plus en détail

HISTOLOGIE CUTANEE NORMALE. FELIN Hygiène et plaies 13 mai 2008 M. Masanovic

HISTOLOGIE CUTANEE NORMALE. FELIN Hygiène et plaies 13 mai 2008 M. Masanovic HISTOLOGIE CUTANEE NORMALE FELIN Hygiène et plaies 13 mai 2008 M. Masanovic LA PEAU 3 Epiderme Derme Follicule pileux Vaisseaux Lobule graisseux Hypoderme 5 EPIDERME Épithélium multistratifié kératinisant

Plus en détail

L e s y s t è m e i m m u n i t a i r e. Les organes du système. immunitaire

L e s y s t è m e i m m u n i t a i r e. Les organes du système. immunitaire 1 2 3) Les deux types d'immunité 3.1) L'immunité non spécifique 3.1.1 Les barrières naturelles La peau et les muqueuses constituent une barrière efficace contre les micro-organismes. Elle est renforcée

Plus en détail

PEAU ET MICROCIRCULATIONS

PEAU ET MICROCIRCULATIONS PEAU ET MICROCIRCULATIONS INTRODUCTION La peau est le lieu de l action du mésothérapeute qui y dépose des médicaments pharmacologiquement actifs. Elle s étend sur une superficie de 1,5 à 2,2 m². EMBRYLOGIE

Plus en détail

Formes destinées a être appliquées sur la peau

Formes destinées a être appliquées sur la peau Formes destinées a être appliquées sur la peau 1 - Rappel sur l anatomie et la physiologie de la peau 1 2 les différentes couches: - l épiderme - le derme - l hypoderme chez l adulte surface de peau 2

Plus en détail

COURS SUR LA PEAU PEAU = TISSU EPITHELIAL + TISSU CONJONCTIF ---> NOMBREUSES CELLULES IMPLIQUEES

COURS SUR LA PEAU PEAU = TISSU EPITHELIAL + TISSU CONJONCTIF ---> NOMBREUSES CELLULES IMPLIQUEES COURS SUR LA PEAU 1- La Peau. La peau ou tégument est un organe composé de plusieurs couches cellulaires,qui recouvre le corps. Elle est présentée comme le plus grand organe de l organisme. PEAU = TISSU

Plus en détail

Les récepteurs sensoriels

Les récepteurs sensoriels Les récepteurs sensoriels sont des transducteurs, convertissant l énergie environnementale en potentiel d action dans les neurones sur le plan anatomique, sont soit des terminaisons libres, des terminaisons

Plus en détail

Toucher et proprioception

Toucher et proprioception Toucher et proprioception cours Neurophysiologie Pauline Neveu, PhD 1 Plan 1-Somesthésie 3-Proprioception 4-Douleur et sens thermique 2 1-Somesthésie Deux grands types de sens: -sens spéciaux : récepteurs

Plus en détail

- Support de Cours (Version PDF) - La cicatrisation. Date de création du document. - Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) - La cicatrisation. Date de création du document. - Université Médicale Virtuelle Francophone - La cicatrisation Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Peau et cicatrisation... 1 2 Cicatrisation de 2 intention ou cicatrisation dirigée...2 3 La cicatrisation... 3 I PEAU ET CICATRISATION

Plus en détail

Sommaire. L organisation générale du corps humain...3. Le système nerveux et l activité sensorielle Le système locomoteur et la locomotion...

Sommaire. L organisation générale du corps humain...3. Le système nerveux et l activité sensorielle Le système locomoteur et la locomotion... Partie 1 Biologie générale et appliquée Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 L organisation générale du corps humain...3 1. Les niveaux d organisation... 6 2. Les grandes fonctions

Plus en détail

Structure de la peau (2)

Structure de la peau (2) REVETEMENT CUTANÉ Structure de la peau (2) 01/03/2016 PIOCH Nicolas L2 CR : Juliette Phélip Revêtement cutané Dr. LACROIX 8 pages Structure de la peau (2) Plan : A. La vascularisation cutanee B. L'innervation

Plus en détail

PROGRESSION PERMANENTE CAP COIFFURE

PROGRESSION PERMANENTE CAP COIFFURE 1 1 er trimestre Préparer et enrouler la chevelure sur la tête malléable en respectant les règles d hygiène Justifier le choix et l utilisation des différents outils Indicateurs liés aux outils 3.1 + TM.

Plus en détail

O r g a n e s d e s s e n s. La peau :. est l'organe du toucher.. recouvre tout notre corps (rattachée aux muscles et aux os).. protège nos organes.

O r g a n e s d e s s e n s. La peau :. est l'organe du toucher.. recouvre tout notre corps (rattachée aux muscles et aux os).. protège nos organes. peau :. est l'organe du toucher.. recouvre tout notre corps (rattachée aux muscles et aux os).. protège nos organes. Elle peut être de différentes couleurs, d'épaisseurs diverses. Avec l'âge, elle se déshydrate

Plus en détail

Biologie cutanée et appliquée Epiderme

Biologie cutanée et appliquée Epiderme Le kit de survie pour le CAP esthétique Biologie cutanée et appliquée Epiderme Questions 1- Nommer les cinq couches de l épiderme (dans l ordre). 2- Nommer les quatre types de cellules présentes dans l

Plus en détail

Correction CCB Histologique QCMS: 41, 42, 43, 46, 48, 50, 51, 52, 54, 56, 57, 59, 62, 67, 69

Correction CCB Histologique QCMS: 41, 42, 43, 46, 48, 50, 51, 52, 54, 56, 57, 59, 62, 67, 69 Correction CCB Histologique QCMS: 41, 42, 43, 46, 48, 50, 51, 52, 54, 56, 57, 59, 62, 67, 69 Les QCMs corrigés ici ont tous eu plus de 70% d échec au CCB, les cours les plus sélectifs sont: - Epithéliums

Plus en détail

EPREUVE DU MERCREDI 22 JUIN 2016

EPREUVE DU MERCREDI 22 JUIN 2016 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2016 EPREUVE DU MERCREDI 22 JUIN 2016 Durée : 3 heures Coefficient : 7 Avant de

Plus en détail

Structure de la peau (2)

Structure de la peau (2) 17/02/2015 BARTHELEMY Laura L2 (CR : Hamza Berguigua) Revêtement Cutané Dr. O. LACROIX 10 Pages REVETEMENT CUTANE Structure de la peau (2) Structure de la peau (2) Plan : A. La vascularisation cutanée

Plus en détail

1. Addition. 2. Calcul mental. 3. Division. 4. Équations. 5. Fractions. 6. Multiplication. 7. Nombres décimaux. 8. Nombres entiers. 9.

1. Addition. 2. Calcul mental. 3. Division. 4. Équations. 5. Fractions. 6. Multiplication. 7. Nombres décimaux. 8. Nombres entiers. 9. Module Module 1 : Méthodologie (12 heures) Module 2 : Français / Mathématiques (30 heures) Contenu 1. Communication verbale et non verbale 2. Cursus scolaire, stages et emplois 3. Motivations 4. Epreuve

Plus en détail

UNIVERSITE D ALGER - FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE ZIANIA CHATEAUNEUF. Mr CHEBAB

UNIVERSITE D ALGER - FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE ZIANIA CHATEAUNEUF. Mr CHEBAB UNIVERSITE D ALGER - FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE ZIANIA CHATEAUNEUF. Mr CHEBAB LES EPITHELIUMS 1 Ce sont des tissus à Prédominance cellulaire, Les cellules sont jointives et juxtaposées.

Plus en détail

La peau : Embryologie. Pr. Jean-Paul Saint-André 2012

La peau : Embryologie. Pr. Jean-Paul Saint-André 2012 Pr. Jean-Paul Saint-André 2012 Embryologie Ectoderme : les constituants épithéliaux Ectoblaste : kératinocytes, annexes, cellules de Merkel Crêtes neurales : mélanocytes et nerfs; certains constituants

Plus en détail

FIG 1 : Système Nerveux Autonome. Caractéristiques Générales. 2. Voies afférentes et ganglions. 3. Effets des neurotransmetteurs

FIG 1 : Système Nerveux Autonome. Caractéristiques Générales. 2. Voies afférentes et ganglions. 3. Effets des neurotransmetteurs FIG 1 : Système Nerveux Autonome Caractéristiques Générales 1. Effecteurs Muscles cardiaque, lisse, glandes 2. Voies afférentes et ganglions 2 neurones : pré-ganglionnaire, post-ganglionnaire Ganglion

Plus en détail

Notice d information 2015 "Formation préparatoire"

Notice d information 2015 Formation préparatoire Notice d information 2015 "Formation préparatoire" relative à l inscription à la formation préparatoire aux épreuves de sélection pour l admission dans un I.F.A.P. en vue de la préparation au DIPLÔME D

Plus en détail

Mise en garde OR/6.5.04

Mise en garde OR/6.5.04 Mise en garde Ces diapositives ont été réalisées dans le cadre d un cours de formation continue post graduée pour ambulanciers entrant dans le cadre d une formation interne à l entreprise et dispensée

Plus en détail

Les escarres : généralités - prévention

Les escarres : généralités - prévention Les escarres : généralités - prévention Plan : - Texte officiel Rôle propre - Lien avec U E 3.1 S1. Lien avec U E 4.1- S1 - Définition - Physiopathologie : différents facteurs.pression.cisaillement.macération.infection.déficit

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE DE L ÉCRIT (I)

MÉTHODOLOGIE DE L ÉCRIT (I) Sommaire Introduction générale... 9 Culture générale : MÉTHODOLOGIE DE L ÉCRIT (I)... 19 J-60 Corrigé... 23 J-59 Biologie : LA CELLULE... 24 Mathématiques : LES NOMBRES ENTIERS... 26 Corrigé... 28 Culture

Plus en détail

et la perception sensorielle

et la perception sensorielle et la perception sensorielle La perception sensorielle les «5 sens», mais aussi: détection/perception de pression sanguine température taux de sucre taux de CO2 tension des muscles position du corps Les

Plus en détail

UE2 LA CELLULE ET LES TISSUS

UE2 LA CELLULE ET LES TISSUS UE2 LA CELLULE ET LES TISSUS PROGRAMME DE LA PRE-RENTREE Cours I Histologie Cours II Embryologie Cours III Biologie cellulaire Professeurs : Présentation générale - Biologie moléculaire : M. Callier, M.

Plus en détail

LIVRET PLAIES ET CICATRISATION (1) : LES ESCARRES

LIVRET PLAIES ET CICATRISATION (1) : LES ESCARRES LIVRET PLAIES ET CICATRISATION (1) : LES ESCARRES SOMMAIRE Définition Facteurs de risques Grilles d évaluation - L échelle de Norton - L échelle de Waterlow - L échelle de Braden Stades Moyens de prévention

Plus en détail

FEUILLE D'EXERCICES.

FEUILLE D'EXERCICES. 2 FEUILLE D'EXERCICES Exercice 1 : rappels de première Sur le frottis sanguin suivants, voici les éléments reconnaissables : http://umvf.univ-nantes.fr/hematologie/enseignement/hematologie_316/site/html/images/figure_1.jpg

Plus en détail

Histologie de la Peau. Pr Gérard Abadjian Faculté de Médecine USJ

Histologie de la Peau. Pr Gérard Abadjian Faculté de Médecine USJ Histologie de la Peau Pr Gérard Abadjian Faculté de Médecine USJ Introduction Le plus grand organe du corps Variations régionales Fonctions: Protection, agents externes Rayons UV Thermique Mécanique, frictions

Plus en détail

L'APPAREIL TÉGUMENTAIRE

L'APPAREIL TÉGUMENTAIRE HISTOLOGIE L'APPAREIL TÉGUMENTAIRE Objectifs: 1) Définir l'appareil tégumentaire. 2) Citer les éléments composant l'appareil tégumentaire. 3) Expliquer les éléments. 4) Annoter le schéma de la peau. 5)

Plus en détail

Les soins de plaie : comprendre, prévenir et soigner

Les soins de plaie : comprendre, prévenir et soigner SAfW Section romande Commission formation / éducation RÉFÉRENCE Les soins de plaie : comprendre, prévenir et soigner Copyright 2011 Les auteurs pour leurs textes et illustrations, à Genève Les Editions

Plus en détail

1. Lister les origines possibles des brulures en les classant en : /3

1. Lister les origines possibles des brulures en les classant en : /3 Nom Prénom EXERCICE NOTE : les pathologies de la peau EXERCICE 1 : les plaies 1. Surligner la définition d une plaie dans le doc 1 : /1 2. Indiquer les facteurs de gravite d une plaie : /2 L étendue la

Plus en détail

Le système nerveux et la régulation

Le système nerveux et la régulation Le système nerveux et la régulation Quels arguments donner pour susciter l intérêt de vos élèves pour ce sujet? Quelles sont les principales difficultés de l enseignement du système nerveux? Comment expliquer

Plus en détail

LES ÉPITHÉLIUMS DE REVÊTEMENT

LES ÉPITHÉLIUMS DE REVÊTEMENT Faculté de Médecine de Sousse Tunisie Année Universitaire 2009-2010 Première Année Médecine Support pédagogique illustré relatif au cours: LES ÉPITHÉLIUMS DE REVÊTEMENT Pr. Ag. ELGHEZAL Hatem I INTRODUCTION

Plus en détail

Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux

Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux! PLAN 1 Le risque infectieux A) Les micro-organismes organismes microscopiques très divers : les plus fréquents sont les bactéries et les virus

Plus en détail

Introduction. Les épithéliums. Types d épithéliums. Caractéristiques des épithéliums

Introduction. Les épithéliums. Types d épithéliums. Caractéristiques des épithéliums Introduction Cellules organisées en tissus :Quatre grands groupes de tissu Tissus de soutien Tissu conjonctif Tissu cartilagineux Tissu osseux Tissu musculaire Tissu nerveux Tissus épithéliaux Epithéliums

Plus en détail

Une répartition des décès différente selon l âge et le sexe. Figure 1 Répartition des décès par sexe et par groupes d âge en 2005 (INSERM CépiDC)

Une répartition des décès différente selon l âge et le sexe. Figure 1 Répartition des décès par sexe et par groupes d âge en 2005 (INSERM CépiDC) N 9 - Septembre 2008 Les causes de décès à La Réunion : État des lieux en 2005 et évolution La mortalité reflète les conditions de vie et d hygiène d un pays ou d une région. La nette amélioration des

Plus en détail

FLORE CUTANEE ET FILM HYDROLIPIDIQUE

FLORE CUTANEE ET FILM HYDROLIPIDIQUE FLORE CUTANEE ET FILM HYDROLIPIDIQUE couche cornée eau Sébum (filme/h) Cornéocytes eau EPIDERME poil JDE Mélanocytes Glande sudorale apocrine Sébum Glande Sébacée DERME Racine du follicule Pilo-sébacée

Plus en détail

L hypoderme, essentiellement graisseux qui se trouve au-dessus des muscles. L épaisseur de la peau varie de 1 à 7mm selon les espèces animales

L hypoderme, essentiellement graisseux qui se trouve au-dessus des muscles. L épaisseur de la peau varie de 1 à 7mm selon les espèces animales Structure de la peau Anatomiquement, la peau est composée de 3 couches : L épiderme à l extérieur Le derme au centre L hypoderme, essentiellement graisseux qui se trouve au-dessus des muscles L épaisseur

Plus en détail

I - LES NIVEAUX D ORGANISATION DU CORPS HUMAIN

I - LES NIVEAUX D ORGANISATION DU CORPS HUMAIN 1 I - LES NIVEAUX D ORGANISATION DU CORPS HUMAIN L être humain s organise en plusieurs niveaux, il est ainsi constitué de plusieurs systèmes qui, eux-mêmes, se composent de divers organes. Les organes

Plus en détail

PEAU ET MICROCIRCULATIONS

PEAU ET MICROCIRCULATIONS PEAU ET MICROCIRCULATIONS INTRODUCTION La peau est le lieu de l action du mésothérapeute qui y dépose des médicaments pharmacologiquement actifs. Elle s étend sur une superficie de 1,5 à 2,2 m². EMBRYLOGIE

Plus en détail

IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE :

IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE : IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE : INTRODUCTION : Quelles sont les différentes sortes de micro-organismes présents dans notre environnement? (Activité 1) Observation microscopique de différents microbes

Plus en détail

AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE

AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE Le concours d entrée Valérie Béal Directrice du site www.epreuves-concours.fr Denise Laurent Professeur de mathématiques Monique Lorber Professeur en école de préparation aux

Plus en détail

LES EPITHELIUMS 2 ème partie

LES EPITHELIUMS 2 ème partie UV Histologie S5 2006-2007 LES EPITHELIUMS 2 ème partie Dr Nathalie Cordonnier Unité d Histologie et d Anatomie Pathologique UV Histologie 1 ère Année 2005-2006 LES EPITHELIUMS DE REVETEMENT ET D ECHANGE

Plus en détail

L histologie (étude des tissus et de leur structure) distingue couramment 4 types de tissus : TISSUS ÉLÉMENTS Type et localisation

L histologie (étude des tissus et de leur structure) distingue couramment 4 types de tissus : TISSUS ÉLÉMENTS Type et localisation thème 1 : POLE ORGANISME HUMAIN ET SON AUTONOMIE ORGANISATION TISSULAIRE Chapitre n : Les Tissus L organisme humain est constitué d environ 200 types cellulaires différents. Ces cellules ne constituent

Plus en détail

Plongée et système nerveux

Plongée et système nerveux Cours Guide de Palanquée - Niveau 4 15 janvier 2014 Plongée et système nerveux Frédéric LETERME - MF2 Objectifs Être capable de mieux comprendre les mécanismes des accidents de plongée Être capable de

Plus en détail

VERGNE Morgan EXERCICE ET STRESS PHYSIQUE

VERGNE Morgan EXERCICE ET STRESS PHYSIQUE EXERCICE ET STRESS PHYSIQUE Généralités Homme : T C normale = 37 C Variation au cours de la journée Centre thermorégulateur se situe dans l hypothalamus, Rôle : analyse en permanence de la température

Plus en détail

Brûlures. Antoine Lucas. Chirurgien vasculaire Andrée-Alice Allain. IDE. DU Plaies et cicatrisation. Mars 2OO5

Brûlures. Antoine Lucas. Chirurgien vasculaire Andrée-Alice Allain. IDE. DU Plaies et cicatrisation. Mars 2OO5 Brûlures Antoine Lucas. Chirurgien vasculaire Andrée-Alice Allain. IDE. DU Plaies et cicatrisation Mars 2OO5 Généralités 500 000 cas de brûlures/an en France nécessitant des soins médicaux Brûlures graves

Plus en détail

L embryogenèse: clé pour comprendre les cellules souches

L embryogenèse: clé pour comprendre les cellules souches Module 1-2 L embryogenèse: clé pour comprendre les cellules souches Lorsqu un ovocyte fécondé (zygote) se divise et devient un embryon constitué de nombreuses cellules qui se réorganisent, se spécialisent

Plus en détail

Dossier-révision module 2 p. 1

Dossier-révision module 2 p. 1 Nom : groupe : DOSSIER-RÉVISION MODULE 2 : FONCTION DE RELATION A- SYSTÈME NERVEUX 1-Sur le schéma suivant, localise les principales parties du système nerveux. 2-Sur le schéma suivant, colorie de couleur

Plus en détail

INNERVATION ET VASCULARISATION CUTANEES. Docteur MSEDDI Madiha Service de Dermatologie - Sfax

INNERVATION ET VASCULARISATION CUTANEES. Docteur MSEDDI Madiha Service de Dermatologie - Sfax INNERVATION ET VASCULARISATION CUTANEES Docteur MSEDDI Madiha Service de Dermatologie - Sfax Introduction La peau: organe d'échange (substance, information) vascularisation (sanguine et lymphatique) et

Plus en détail

COSMETOLOGIE. Dr Pasquini Bernadette

COSMETOLOGIE. Dr Pasquini Bernadette COSMETOLOGIE Dr Pasquini Bernadette COSMETOLOGIE ET MEDECINE Pour entretenir une peau jeune : = hygiène de vie saine et équilibrée, riche en vitamines et antioxydants, bonne hydratation per os = cosmétologie,

Plus en détail

AS et AP / Biologie / Le système immunitaire

AS et AP / Biologie / Le système immunitaire L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 07 décembre 2012 Modifié le 24 novembre 2014 Catégorie : Aide soignant et auxiliaire puéricultrice AS et AP /

Plus en détail

Les tissus du corps humain

Les tissus du corps humain UE 2.1 : «Biologie fondamentale» Les tissus du corps humain Jean-Luc Moreau Année 2016-2017 promotion GAUSFRED DE ROUSSILLON Institut Méditerranéen de Formation en Soins Infirmier Qu est-ce qu un tissu?

Plus en détail

Dossier-révision module 2 p. 1

Dossier-révision module 2 p. 1 Nom : groupe : DOSSIER-RÉVISION MODULE 2 : FONCTION DE RELATION A- SYSTÈME NERVEUX 1-Sur le schéma suivant, localise les principales parties du système nerveux. Cerveau Cervelet : équilibre et coordination

Plus en détail

Système Nerveux TD 1

Système Nerveux TD 1 Licence 2 Système Nerveux TD 1 La Sensorialité Le Système Nerveux Périphérique (SNP) Partie Sensitive Emilie SIMONEAU TD1 Plan I. Introduction II. III. IV. Récepteurs Sensoriels Conversion des Stimuli

Plus en détail

Le système nerveux. sensoriels, central, nerfs, stimuli, cerveau, périphérique, nerveux. est composé du système nerveux CENTRAL et du

Le système nerveux. sensoriels, central, nerfs, stimuli, cerveau, périphérique, nerveux. est composé du système nerveux CENTRAL et du Le système nerveux 1. Complétez le texte ci-dessous à l aide des termes de l encadré suivant. Un même terme peut être utilisé plusieurs fois. sensoriels, central, nerfs, stimuli, cerveau, périphérique,

Plus en détail

LES CELLULES, LES TISSUS

LES CELLULES, LES TISSUS 13.10.08 Dr Zanotti Anatomie-Physiologie-Pharmacologie A/LES CELLULES LES CELLULES, LES TISSUS I)Les différents composants de la cellule A)La membrane plasmique B)Le noyau II)Les éléments de physiologie

Plus en détail

La cellule, les tissus qu est-il utile de savoir?

La cellule, les tissus qu est-il utile de savoir? La cellule, les tissus qu est-il utile de savoir? Les cellules et tissus (suite) 1- les cellules s organisent en tissus 2- les cellules communiquent entre elles 1-Les cellules s organisent en tissus niveaux

Plus en détail

Les Tissus. Les cellules d un organisme sont organisée en différents tissus adaptés à une fonction spécialisée.

Les Tissus. Les cellules d un organisme sont organisée en différents tissus adaptés à une fonction spécialisée. Les Tissus Les cellules d un organisme sont organisée en différents tissus adaptés à une fonction spécialisée. Epithelium - Les 4 Types de Tissus feuillet cohésif de cellules polarisées. Les tissus épithéliaux

Plus en détail

Terminologie médicale

Terminologie médicale Auteur : Dominique Heren LA PEAU Cours de terminologie médicale sur la peau. CUEEP/USTL Introduction...2 Généralités sur la peau...2 Structure générale de la peau...2 a. L'épiderme...2 b. Le derme...4

Plus en détail

REPRODUCTION ET SEXUALITÉ :

REPRODUCTION ET SEXUALITÉ : REPRODUCTION ET SEXUALITÉ : INTRODUCTION : Vers 10-13 ans, l enfant se transforme en un jeune adulte pouvant transmettre la vie. Quels sont les critères montrant le passage de l enfance à l adolescence?

Plus en détail

UE 2.2 CYCLES DE LA VIE ET GRANDES FONCTIONS LES ORGANES DES SENS

UE 2.2 CYCLES DE LA VIE ET GRANDES FONCTIONS LES ORGANES DES SENS UE 2.2 CYCLES DE LA VIE ET GRANDES FONCTIONS LES ORGANES DES SENS INTRODUCTION Nous possédons 5 organes des sens qui nous permettent de recevoir les informations venant de notre environnement extérieur

Plus en détail

Épreuves du concours

Épreuves du concours Épreuves du concours 1. Quelle est l épreuve écrite d admissibilité? 2. Quelle est l épreuve orale d admission? 3. Quel est le programme des épreuves? Les épreuves de sélection du concours d entrée en

Plus en détail

Plongée et système nerveux

Plongée et système nerveux Cours Guide de Palanquée - Niveau 4 28 janvier 2015 Plongée et système nerveux Frédéric LETERME - MF2 Ce que dit le Manuel de Formation Technique Notions sur le système nerveux: Définir le cerveau, cervelet,

Plus en détail

année académique 2012/2013

année académique 2012/2013 Université Saint-Esprit de kaslik Faculté de Médecine et des Sciences Médicales Concours d entrée en 1 ère année de médecine année académique 2012/2013 Biologie A titre indicatif : les références des 1

Plus en détail

SOINS INFIRMIERS DANS LA PRISE EN CHARGE DES GREFFES CUTANEES SUITE AU TRAITEMENT CHIRURGICAL DES BRULURES

SOINS INFIRMIERS DANS LA PRISE EN CHARGE DES GREFFES CUTANEES SUITE AU TRAITEMENT CHIRURGICAL DES BRULURES SOINS INFIRMIERS DANS LA PRISE EN CHARGE DES GREFFES CUTANEES SUITE AU TRAITEMENT CHIRURGICAL DES BRULURES Magalie Rallier. Formatrice IFSI Charles Foix INTRODUCTION BRÛLURE: Destruction de la peau et

Plus en détail

Infirmier Collection dirigée par L. LE

Infirmier Collection dirigée par L. LE Carnet Pratique Infirmier Collection dirigée par L. LE Guide hospitalierde poche pour l infirmière Amandine PÉRIER DERMATOLOGIE VENEROLOGIE 99 bd de l Hôpital Editions Vernazobres-Grego 75013 PARIS - Tél.

Plus en détail

S1 1. Bases d étude du corps humain. 1.1 Les niveaux d organisation du corps humain

S1 1. Bases d étude du corps humain. 1.1 Les niveaux d organisation du corps humain S1 1. Bases d étude du corps humain Export to PDF Export to DOC [printfriendly] [divider style= clear ] [button url= http://sekai-esthetique.fr/training/quiz/quiz-biologie-1- biologie-generale class= bg=

Plus en détail

Épreuves du concours

Épreuves du concours Épreuves du concours 1. Quelles peuvent être les épreuves écrites d admissibilité? 2. Quelle est l épreuve orale d admission? 3. Quel est le programme des épreuves? Les épreuves de sélection du concours

Plus en détail

La cicatrisation des plaies

La cicatrisation des plaies La cicatrisation des plaies La cicatrisation des plaies est un processus complexe et évolutif qui comporte l ensemble des phénomènes physiologiques nécessaires à la réparation tissulaire. La cicatrice

Plus en détail

Aide-soignant. Valérie Béal Denise Laurent Monique Lorber Anne-Laure Moignau Valérie Villemagne. Sous la direction de Anne Ducastel

Aide-soignant. Valérie Béal Denise Laurent Monique Lorber Anne-Laure Moignau Valérie Villemagne. Sous la direction de Anne Ducastel CONCOURS / Paramédical Aide-soignant Valérie Béal Denise Laurent Monique Lorber Anne-Laure Moignau Valérie Villemagne Sous la direction de Anne Ducastel «Le photocopillage, c est l usage abusif et collectif

Plus en détail

respiration L activité cellulaire nécessite un apport continuel de dioxygène = O₂ et entraîne une production de dioxyde de carbone = CO₂

respiration L activité cellulaire nécessite un apport continuel de dioxygène = O₂ et entraîne une production de dioxyde de carbone = CO₂ L activité cellulaire respiration nécessite un apport continuel de dioxygène = O₂ et entraîne une production de dioxyde de carbone = CO₂ L appareil respiratoire permet les échanges gazeux entre le sang

Plus en détail