Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois. Rapport Annuel, incluant les Etats Financiers Révisés, au 31 décembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois. Rapport Annuel, incluant les Etats Financiers Révisés, au 31 décembre 2013"

Transcription

1 Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois Rapport Annuel, incluant les Etats Financiers Révisés, au 31 décembre 2013 R.C.S. Luxembourg B111842

2

3 Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois Rapport Annuel, incluant les Etats Financiers Révisés, au 31 décembre

4 Rapport Annuel, incluant les Etats Financiers Révisés, au 31 décembre 2013 La version originale du présent rapport a été rédigée en anglais. En cas d incohérence entre l original et la présente traduction, la version anglaise fera foi. Aucune souscription ne peut être reçue sur base du présent rapport. Les souscriptions ne peuvent être acceptées que sur la base du dernier prospectus accompagné du Document d'information clés pour l'investisseur ("KIID"), du dernier rapport annuel ou du dernier rapport semi-annuel, si celui-ci est plus récent que le rapport annuel. 2

5 Table des matières Organisation de la SICAV 4 Informations générales 6 Commercialisation à l étranger 7 Rapport de gestion 10 Rapport du réviseur d entreprises agréé 46 Etats financiers Etat des actifs nets 48 Etat des opérations et des variations des actifs nets 49 Statistiques 50 Compartiment : ALKEN FUND - EUROPEAN OPPORTUNITIES - Etat du portefeuille-titres et autres actifs nets 51 - Répartition géographique et économique du portefeuille-titres 54 Compartiment : ALKEN FUND - SMALL CAP EUROPE - Etat du portefeuille-titres et autres actifs nets 55 - Répartition géographique et économique du portefeuille-titres 58 Compartiment : ALKEN FUND - ABSOLUTE RETURN EUROPE - Etat du portefeuille-titres et autres actifs nets 59 - Répartition géographique et économique du portefeuille-titres 62 Notes aux états financiers 63 Total Expense Ratio ("TER") et Portfolio Turnover Ratio (Taux de rotation du portefeuille, "PTR") 73 Performance 74 Autres informations aux Actionnaires (Annexe non révisée) 75 3

6 Organisation de la SICAV SIEGE SOCIAL 15, avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg CONSEIL D ADMINISTRATION PRESIDENT M. Nicolaus P. BOCKLANDT, Administrateur indépendant certifié, 6B, route de Trèves, L-2633 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg ADMINISTRATEURS Mme Michèle BERGER, Administrateur-Délégué, FundPartner Solutions (Europe) S.A., 15, avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg M. Jean DE COURREGES, Administrateur indépendant, 2, rue Jean l Aveugle, L-1148 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg M. Bruno VANDERSCHELDEN, Administrateur indépendant, VDS Consult, 23, rue des Bruyères, L-1274 Hesperange, Grand-Duché de Luxembourg SOCIETE DE GESTION CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA SOCIETE DE GESTION Alken Luxembourg S.A.*, 16, rue Jean-Pierre Brasseur, L-1258 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg M. Nicolas WALEWSKI, Associé Gérant, Alken Asset Management LLP, 61, Conduit Street, 3rd Floor, Londres W1S 2GB, Royaume-Uni M. Jean DE COURREGES, Administrateur indépendant, 2, rue Jean l Aveugle, L-1148 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg M. Nicolaus P. BOCKLANDT, Administrateur indépendant certifié, 6B, route de Trèves, L-2633 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg M. Eric CHINCHON, Associé, ME Business Solutions S.à r.l., 16, rue Jean-Pierre Brasseur, L-1258 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg (depuis le 17 mai 2013) PERSONNES CHARGEES DE DIRIGER LES AFFAIRES DE LA SOCIETE DE GESTION M. Eric CHINCHON, Associé, ME Business Solutions S.à r.l., 16, rue Jean-Pierre Brasseur, L-1258 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg M. Arnaud DELAUNE, Responsable Compliance, Alken Asset Management LLP, 61, Conduit Street, Londres W1S 2GB, Royaume-Uni M. Philipp GREGOR, Responsable senior, Alken Luxembourg S.A.*, 16, rue Jean-Pierre Brasseur, L-1258 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg GESTIONNAIRE Alken Asset Management LLP, 61, Conduit Street, 3rd Floor, Londres W1S 2GB, Royaume-Uni BANQUE DEPOSITAIRE Pictet & Cie (Europe) S.A., 15A, avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg * Le 15 juillet 2013, Alken Luxembourg S.à r.l. a changé de forme juridique, devenant Alken Luxembourg S.A. 4

7 Organisation de la SICAV (suite) AGENT D ADMINISTRATION CENTRALE FundPartner Solutions (Europe) S.A., 15, avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg CABINET DE REVISION AGREE (/AUDITOR) Deloitte Audit, Société à responsabilité limitée, 560, rue de Neudorf, L-2220 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg REPRÉSENTANT EN SUISSE Pictet Funds S.A., 60, route des Acacias, CH-1211 Genève 73, Suisse (jusqu'au 1er mars 2013) FundPartner Solutions (Suisse) S.A., 60, route des Acacias, CH-1211 Genève 73, Suisse (depuis le 1er mars 2013) AGENT PAYEUR EN SUISSE Banque Pictet & Cie SA*, 60, route des Acacias, CH-1211 Genève 73, Suisse AGENT DE SERVICES Alken Asset Management LLP, 61, Conduit Street, 3rd Floor, Londres W1S 2GB, Royaume-Uni CONTREPARTIE DES CONTRACTS FOR DIFFERENCE (note 9) UBS AG London CONTREPARTIE AUX CONTRATS DE CHANGE A TERME (note 10) Banque Pictet & Cie SA*, Genève * Le 1er janvier 2014, Pictet & Cie a changé de nom pour devenir Banque Pictet & Cie SA 5

8 Informations générales ALKEN FUND (la "SICAV") publie un Rapport Annuel incluant les Etats financiers révisés dans les quatre mois qui suivent la clôture de son exercice financier. Elle publie un rapport semestriel non révisé dans les deux mois qui suivent la clôture de la période considérée. Tous ces rapports peuvent être obtenus gratuitement par les Actionnaires au siège social de la SICAV, auprès de la Banque dépositaire ou de tout autre établissement désigné par la Banque dépositaire. Toutes les autres informations financières concernant la SICAV et devant être publiées, y compris les prix d'émission, de rachat et de conversion des Actions, seront tenues à la disposition du public auprès de la Banque dépositaire ou au siège social de la SICAV. La Valeur nette d inventaire par Action ainsi que les prix d émission et de rachat des Actions sont disponibles au Luxembourg auprès de la Banque dépositaire. Toute modification statutaire est publiée au Mémorial du Grand-Duché de Luxembourg. 6

9 Commercialisation à l étranger Distribution des actions en Suisse La SICAV a été agréée en Suisse en tant que fonds d investissement étranger. Représentant Agent payeur Lieu d obtention des documents importants Publications Jusqu'au 1er mars 2013, le représentant en Suisse était Pictet Funds S.A. (le "Représentant"), 60, route des Acacias, CH-1211 Genève 73, Suisse. Depuis le 1er mars 2013, le Représentant en Suisse est FundPartner Solutions (Suisse) S.A. (le "Représentant"), 60, route des Acacias, CH-1211 Genève 73, Suisse. L agent payeur en Suisse est Banque Pictet & Cie SA*, ayant son siège social au 60, route des Acacias, CH-1211 Genève 73, Suisse. Le Prospectus complet et les Documents d'information clé pour l'investisseur, les statuts ainsi que les rapports annuels et semestriels peuvent être obtenus gratuitement auprès du Représentant en Suisse. Le détail des changements intervenus au sein du portefeuille-titres au cours de la période sous revue est disponible gratuitement sur simple demande adressée au Représentant en Suisse. Les publications relatives aux organismes de placement collectif étrangers doivent être effectuées en Suisse dans la Feuille Officielle Suisse du Commerce (FOSC) ainsi que dans l AGEFI. Les prix d émission et de rachat ou la Valeur nette d inventaire de toutes les actions, suivis de la mention "hors frais", sont publiés chaque jour ouvré dans l AGEFI. Paiement des rémunérations et rémunération des activités de distribution a) Dans le cadre de la distribution des actions en Suisse, la Société de Gestion peut verser des rétrocessions de la commission de gestion aux investisseurs éligibles désignés ci-après, détenant des parts ou actions d organismes de placement collectif pour des tiers sous l aspect économique : les compagnies d assurance-vie, les caisses de pension et autres institutions de prévoyance, les fondations de placement, les directions suisses de fonds, les directions et sociétés étrangères de fonds, les sociétés d investissement. b) Dans le cadre de la distribution des actions en Suisse, la Société de Gestion peut également rémunérer les distributeurs et partenaires de distribution suivants au titre de leurs activités de distribution : les distributeurs soumis à l obligation d obtenir une autorisation au sens des art. 13 et 19 de la LPCC, les distributeurs libérés de l obligation d obtenir une autorisation au sens de l art de la LPCC et de l art. 8 de l OPCC, les partenaires de distribution plaçant des parts ou actions d organismes de placement collectif exclusivement auprès d investisseurs institutionnels dont la trésorerie est gérée à titre professionnel, * Le 1er janvier 2014, Pictet & Cie a changé de nom pour devenir Banque Pictet & Cie SA 7

10 Commercialisation à l étranger (suite) les partenaires de distribution plaçant des parts ou actions d organismes de placement collectif exclusivement sur la base d un mandat de gestion de fortune écrit. Lieu d exécution et for juridique S agissant de la distribution des actions en Suisse ou depuis ce pays, le lieu d exécution et le for juridique sont établis au siège social du Représentant en Suisse. Distribution en Allemagne Informations supplémentaires à l'attention des investisseurs en Allemagne Agent payeur et d information : B. Metzler seel. Sohn & Co., KGaA Große Gallusstraße 18 D Francfort-sur-le-Main Bank B. Metzler seel. Sohn & Co., KGaA, Große Gallusstraße 18, D Francfort-sur-le-Main, assume les fonctions d Agent payeur et d information en République fédérale d Allemagne. Les demandes de rachat et de conversion d actions peuvent être introduites auprès de l Agent payeur et d information en Allemagne. A la demande des Actionnaires, le produit des rachats, les distributions éventuelles ainsi que d'autres paiements peuvent leur être versés via l'agent payeur et d'information en Allemagne (virement, chèque ou paiement en espèces). Les prospectus complets en vigueur, les Documents d information clé pour l investisseur, les statuts de la SICAV, les rapports annuels et semestriels, les prix d émission, de rachat et de conversion des actions ainsi que toute autre information destinée aux Actionnaires peuvent être obtenus gratuitement auprès de l Agent payeur et d information en Allemagne. En outre, les prix d émission et de rachat ainsi que toute autre information destinée aux Actionnaires seront publiés dans le "Börsen-Zeitung". Le détail des changements intervenus au sein du portefeuille-titres des différents compartiments au cours de la période sous revue est disponible gratuitement sur simple demande adressée au siège social de la SICAV et, pour les investisseurs en Allemagne, également auprès de l Agent payeur et d information en Allemagne. Distribution en Autriche Informations supplémentaires à l attention des investisseurs de la République d Autriche Agent payeur pour les actions de la SICAV autorisées à la distribution publique en Autriche : Raiffeisen Bank International AG Am Stadtpark 9 A-1030 Vienne Les demandes de rachat d actions de la SICAV peuvent être introduites auprès de l Agent payeur en Autriche. Il organisera, en collaboration avec la SICAV et le dépositaire, les procédures de rachat et de paiement du produit des rachats ainsi que les autres paiements de la SICAV aux Actionnaires autrichiens, à leur demande. La dernière version du prospectus, comprenant l'annexe destinée aux investisseurs en Autriche, les Documents d'information clé pour l'investisseur, les rapports annuels et semestriels, les statuts de la SICAV ainsi que les prix de souscription et de rachat des actions sont disponibles auprès de l'agent payeur en Autriche, au même titre que d'autres documents prévus à cet effet. 8

11 Commercialisation à l étranger (suite) Les valeurs nettes d inventaire des compartiments et des classes d Actions publiées au Luxembourg le seront également en Autriche dans le quotidien Wiener Zeitung. Le représentant fiscal de la SICAV en Autriche est : Deloitte Exinger GmbH Renngasse 1/Freyung P.O. Box 18 A-1013 Vienne Fiscalité Nous invitons les Actionnaires à prendre contact avec leur conseiller fiscal pour de plus amples informations sur le régime fiscal applicable à leur investissement, dans leur pays de résidence ou tout autre pays concerné. 9

12 Rapport de gestion Revue des marchés actions T L année a commencé sous de bons auspices, à la faveur d un accord de dernière minute ayant permis d éviter le mur budgétaire aux Etats-Unis et de données positives concernant l économie américaine. Ces perspectives favorables se sont reflétées dans d autres pays, notamment au Japon, où le gouvernement a mis en œuvre une politique monétaire expansionniste et en Chine, où les dernières statistiques ont été plus rassurantes. En Europe, les dirigeants se montrent davantage enclins à la coopération et la politique monétaire demeure résolument positive. Les inquiétudes à l'égard de la conjoncture ont refait surface après que le marché a affiché une performance plus terne dans le sillage des élections italiennes, alors que les investisseurs se montraient dans l ensemble plus réticents à prendre des risques. T Le marché a comblé ses pertes au deuxième trimestre après la résolution de la crise politique en Italie, qui s est soldée par l allongement du mandat du Président et la nomination d un nouveau Premier Ministre. La reprise a en outre été alimentée par la perspective d un assouplissement de la politique de la BCE en mai. Les fondamentaux sont cependant demeurés fragiles, car les données encourageantes ont fait cruellement défaut sur le plan économique et les entreprises sont restées prudentes dans leurs prévisions. La morosité sur le front macroéconomique a continué de dominer le marché au mois de juin, alors qu'une forte hausse des taux interbancaires laissait craindre un nouveau ralentissement de l économie chinoise. En Europe, les entreprises ont maintenu un discours prudent en termes de perspectives pour le reste de l année, la seule note positive provenant finalement de la reprise aux Etats-Unis. T Le marché s est nettement redressé au troisième trimestre dès lors que les principales banques centrales ont clairement laissé entendre qu elles maintiendraient des politiques monétaires accommodantes dans un avenir proche. Les actions européennes ont en outre été soutenues par une étude encourageante de la BCE en matière de prêts. Au niveau des entreprises, si les résultats saisonniers publiés aux Etats-Unis se sont avérés satisfaisants, ils ont été plus mitigés en Europe, plusieurs grands noms des secteurs cycliques ayant émis des avertissements sur les bénéfices. Les indices des directeurs d'achats, bien qu encourageants, ont été éclipsés par les craintes que les troubles en Syrie ne se propagent au reste du Moyen-Orient. T Une solution de dernière minute a été trouvée face à l impasse du relèvement du plafond de la dette publique aux Etats-Unis au quatrième trimestre, allégeant ainsi l économie d un lourd fardeau. Pour le reste, l environnement macroéconomique s'est montré stable et relativement calme. Partant, le marché a continué de se redresser dans l attente d une embellie conjoncturelle en Le principal fait marquant en décembre a été l annonce par la Fed de la réduction de sa politique d assouplissement quantitatif, dont la portée plus limitée que prévu a positivement surpris le marché. Dans ce contexte, le marché actions européen, qui était orienté à la baisse depuis le début du mois, a connu un vif rebond, au terme duquel le Stoxx 600 a touché un nouveau plus haut annuel. La plupart des entreprises ont affiché des prévisions relativement positives, quoiqu'empreintes de prudence quant au rythme de la reprise économique en Europe. Les performances passées ne constituent pas une garantie des performances futures. 10

13 Rapport de gestion (suite) ALKEN FUND - EUROPEAN OPPORTUNITIES Objectif d investissement L objectif du Compartiment est d assurer une appréciation du capital à long terme en rythme annualisé, en visant une performance corrigée du risque par rapport à l indice. Univers d investissement Le Compartiment investit principalement dans des actions et des titres assimilés de sociétés qui ont leur siège social en Europe, détiennent une majorité de leurs actifs ou d autres intérêts en Europe ou réalisent la majeure partie de leur activité dans ou depuis cette région. Processus d investissement La politique d investissement d ALKEN FUND - EUROPEAN OPPORTUNITIES met l accent sur les critères suivants : Les sociétés doivent être sous-évaluées par rapport à leur valeur intrinsèque Leur rentabilité et leur potentiel de croissance doivent être élevés Les investissements doivent cibler les valeurs présentant le meilleur potentiel Les excès de marché doivent être évités Les dirigeants doivent afficher un bon historique de performance, faire preuve d une ambition raisonnable, être déterminés et motivés. Le contrôle du risque fait partie intégrante du processus d investissement. La performance et le profil de risque du Compartiment sont analysés régulièrement. Analyse de la performance 2013 Globalement, la classe R du Compartiment a progressé de 33,73% en 2013, contre 20,79% pour son indice de référence (DJ Stoxx 600 EUR Return). Performance de la classe R depuis le lancement comparée à celle de l indice Les performances passées ne constituent pas une garantie des performances futures. 11

14 Rapport de gestion (suite) Performance du Compartiment ALKEN FUND - EUROPEAN OPPORTUNITIES - T Seagate et Western Digital ont été les principaux moteurs de la performance, les deux titres ayant poursuivi leur vive reprise observée en fin d année durant une bonne partie du mois de janvier pour dépasser les prévisions de bénéfices. Les entreprises ont affiché de solides résultats au quatrième trimestre, mais des prévisions légèrement en deçà des attentes, dans la lignée de leur traditionnelle prudence en la matière. Leurs actions en ont à notre sens très sérieusement souffert, sans toutefois que cela n efface leur solide performance depuis le début de l année. Aussi notre conviction est-elle demeurée intacte. Ryanair a bénéficié d un ensemble de bons résultats laissant entrevoir de solides rendements, par suite d une réduction de sa capacité de transport sur les trajets court-courrier. Unicredit a pour sa part tiré profit d une contraction des spreads de crédit italiens. Temenos a continué d afficher une forte performance après son avertissement sur les bénéfices de l été dernier, alimentée cette fois par la perspective de résultats positifs non encore publiés. Au chapitre des contributions négatives, Software AG a fait les frais de l annonce de son intention d investir agressivement dans sa force de vente, qui a déçu le marché, lequel attendait un nouveau signal fort après les bonnes surprises des deuxième et troisième trimestres et la récente hausse du cours de l action (+60% depuis juillet 2012). La société a par ailleurs refusé d inclure des prévisions détaillées pour 2013 dans ses résultats du quatrième trimestre, ce qui a porté préjudice à l action. De la même manière, Wirecard a publié des prévisions pour 2013 inférieures aux attentes du fait de l accent mis sur les comptes mobiles, qui nécessitent des investissements plus importants. Dans les deux cas, ces résultats n ont pas remis en cause notre choix d investissement car les sociétés investissent dans la croissance à terme. Les nouvelles embauches et les produits en phase de développement leur permettront d accroître leur activité, de sorte que nous sommes confiants dans leur capacité à mettre en œuvre leur stratégie. En février, Wirecard a fourni la plus grande contribution à la performance après avoir récupéré de la correction essuyée fin janvier, qui nous avait semblé injustifiée. Le marché a finalement pris la mesure de la stratégie poursuivie par l entreprise et conscience du fait que les investissements effectués pour réorganiser sa force de vente contribueront à l avenir à accroître ses bénéfices. Lafarge a également affiché une bonne performance en raison de résultats conformes aux attentes et de nouvelles rassurantes concernant l Afrique et le Moyen-Orient, deux régions qui avaient suscité l inquiétude. Les opérateurs de téléphonie alternatifs Kabel Deutschland, Iliad et Jazztel ont poursuivi leur forte progression à l aune des résultats du quatrième trimestre, qui ont traduit des gains de parts de marché. Temenos a aussi notablement contribué à la performance grâce à des ventes de licences supérieures de 10% aux attentes au quatrième trimestre et à des prévisions rassurantes pour Après avoir déçu pendant plusieurs trimestres, l entreprise a affiché des résultats conformes ou supérieurs aux estimations pendant deux trimestres consécutifs, laissant ainsi entrevoir de bonnes perspectives, qui nous ont confortés dans notre choix d investissement. Valeo a fortement contribué à la performance. Malgré une situation très difficile sur le marché automobile européen, la société a dégagé une marge de 6,2% au deuxième semestre, attestant du bien-fondé de sa stratégie de niche en faveur de produits à plus forte valeur ajoutée. Cette stratégie, combinée à une concentration accrue au sein des constructeurs automobiles depuis la crise, a permis à l équipementier d augmenter ses marges, ce qui ne s était pas encore reflété dans le cours du titre. Seagate a été le principal frein en février, l entreprise ayant cédé une partie de ses gains avant la publication de ses résultats. Unicredit et Arkema ont également pesé sur la performance. Unicredit a pâti de l inquiétude suscitée par la situation en Italie, tandis qu Arkema a affiché des résultats conformes aux attentes, mais émis des commentaires prudents sur le climat des affaires. Le portefeuille est resté majoritairement investi dans des sociétés à même de prospérer indépendamment du contexte macroéconomique. Parallèlement, nous avons ouvert de nouvelles positions dans des fournisseurs de pièces détachées automobiles et des détaillants à bas coûts. En mars, la classe R du Compartiment ALKEN FUND - EUROPEAN OPPORTUNITIES a progressé de +3.04% contre un gain de +1.64% pour l indice Stoxx Europe 600, ce qui porte sa performance depuis le début de l année à %, soit +4.62% de mieux que l indice. Les performances passées ne constituent pas une garantie des performances futures. 12

15 Rapport de gestion (suite) Seagate et Western Digital ont une nouvelle fois été les principaux pourvoyeurs de rendement grâce au maintien de solides performances, Western Digital ayant enregistré de nouveaux records historiques à la faveur d une interruption de la baisse des ventes de PC et d un environnement de prix stable. Selon nous, les sociétés restaient bon marché à 4-5x les flux de trésorerie disponible. En outre, la visibilité accrue concernant l utilisation future des disques durs et notre capacité à suivre l évolution des titres ont justifié la taille de nos positions. Wirecard a continué d afficher de bons résultats pendant la majeure partie du mois de mars, après le bref mouvement de vente observé en janvier, qui nous avait paru infondé. Au vu des efforts marketing déployés par l entreprise pour les trimestres suivants, le titre recelait encore à nos yeux un important potentiel de hausse. Wolseley a également dégagé un solide rendement grâce à son exposition au marché américain, en pleine reprise. Les opérateurs de téléphonie alternatifs Iliad, Kabel Deutschland et Jazztel ont continué de progresser du fait de gains de parts de marché. Du côté des mauvaises nouvelles, Gas Natural a légèrement freiné la performance par suite de prises de bénéfices consécutives au beau parcours enregistré depuis que nous avons ouvert la position à l automne de l année passée. Elringklinger a également coûté des points car le marché a très mal réagi aux résultats inférieurs aux attentes publiés par l entreprise du fait de charges exceptionnelles. Après avoir rencontré les équipes dirigeantes, nous notions déjà des améliorations et restions très confiants vis-à-vis des deux titres à long terme. Outre l instabilité induite par les élections italiennes, les troubles à Chypre ont déclenché une nouvelle vague de pessimisme quant à la capacité de l Europe à surmonter la crise. L accès de volatilité qui s en est suivi nous a incités à couvrir tactiquement 15% du portefeuille à l aide de contrats à terme sur l EuroStoxx 50 et à prendre des bénéfices sur notre position tactique sur les valeurs bancaires, dont la part a été ramenée à 3.6% du portefeuille. Même si nous étions convaincus que les injections accrues de liquidités soutiendraient l économie à long terme, le portefeuille a continué de privilégier des sociétés à même d accroître leur rentabilité indépendamment de l environnement macroéconomique. Les performances passées ne constituent pas une garantie des performances futures. 13

16 Rapport de gestion (suite) Principales statistiques T Principales participations Capitalisation boursière WESTERN DIGITAL CORP 8.65% Petite capitalisation 0-1 Md 0.68% SEAGATE TECHNOLOGY 7.60% Petite/moyenne capitalisation 1-2 Md 12.67% WIRECARD AG 4.90% Moyenne capitalisation 2-5 Md 24.91% WOLSELEY PLC 4.20% Grande capitalisation > 5 Md 59.83% GRIFOLS SA 4.14% Les performances passées ne constituent pas une garantie des performances futures. 14

17 Rapport de gestion (suite) Performance du Compartiment ALKEN FUND - EUROPEAN OPPORTUNITIES - T Parmi les principaux moteurs de la performance en avril, la palme est revenue à Western Digital, qui a atteint de nouveaux sommets à la suite de bons résultats au premier trimestre. Gas Natural a comblé ses pertes précédentes sur fond de reprise du marché espagnol et l entreprise nous a semblé à même de continuer à générer d importants flux de trésorerie disponible. Neopost a continué d afficher une solide performance en cumul annuel car le marché a réalisé que le développement d activités à forte croissance parallèlement à son segment courrier traditionnel lui permettait d éviter une baisse structurelle de ses bénéfices. A l inverse, après avoir fait bonne figure depuis le début de l année, Lafarge a pâti des craintes liées à l environnement macroéconomique, ce qui nous a offert l opportunité d accroître notre position. Nous sommes restés convaincus de l attrait des actions européennes à moyen terme sous l effet combiné d une politique monétaire accommodante et de valorisations bon marché. A court terme, cependant, le contexte était selon nous appelé à rester volatil et incertain. En mai, la classe R du Compartiment ALKEN FUND - EUROPEAN OPPORTUNITIES a affiché un rendement de 5.30% (+18.02% depuis le début de l année), soit une surperformance de 3.26% pour le mois et de 8.37% en cumul annuel. Les fabricants de disques durs ont continué de fournir une contribution positive, grâce notamment aux bons résultats de Seagate. L action Valeo a bondi de 18% sur le mois, les chiffres de l entreprise pour le premier trimestre ayant démontré la solidité de son modèle de gestion face à un marché automobile déprimé, ce qui nous a confortés dans notre position. Ryanair a enregistré une belle progression, prouvant une nouvelle fois la supériorité de son modèle d entreprise, qui allie des tarifs à bas prix pour les passagers et une capacité unique à négocier des conditions exceptionnelles avec son fournisseur Boeing. En revanche, Jazztel et Iliad ont reculé en mai. Le marché a continué de craindre que l offre de Telefonica ne freine les gains de parts de marché de Jazztel, mais nous étions convaincus quant à nous de la compétitivité de l opérateur. Iliad a subi pour sa part des prises de bénéfices après des résultats conformes aux attentes. Nous avons continué de mettre l accent sur la sélection des titres, qui représentait à nos yeux la seule source de surperformance pérenne, de nombreuses sociétés européennes créant de la valeur et se négociant à des multiples raisonnables. En juin, la classe R du Compartiment ALKEN FUND - EUROPEAN OPPORTUNITIES a affiché un rendement de -2.01% (+15.64% depuis le début de l année), soit une surperformance de +3.06% pour le mois et de % en cumul annuel. Seagate et Western Digital ont de nouveau enregistré les meilleurs résultats, atteignant de nouveaux plus hauts historiques tandis que les signes de stabilité des prix du secteur et d amélioration de leur mix produits se multipliaient, en dépit de volumes de ventes de PC faibles. Kabel Deutschland a bénéficié d une offre de rachat de Vodafone. L action Amadeus a pris de la hauteur à la veille de sa journée Capital Markets, qui a vu émerger de nouvelles opportunités de recettes pour l entreprise. Iliad a continué d afficher une bonne performance car les nouvelles souscriptions n ont pas montré de signes de ralentissement. En revanche, Lafarge a pâti des replis sur le marché des changes des marchés émergents auxquels il est exposé et de piètres perspectives concernant la demande de ciment. Wolseley a en outre revu ses prévisions à la baisse par crainte du maintien d un contexte macroéconomique atone en Enfin, Banco Popular Espanol a cédé du terrain après l annonce de sa décision d annuler des prêts hypothécaires à taux plancher et de restructurer des créances douteuses plutôt que de les comptabiliser d emblée. Nous avons néanmoins maintenu notre confiance à l'égard des perspectives de la banque, appelée selon nous à bénéficier d une reprise de l économie espagnole. Les performances passées ne constituent pas une garantie des performances futures. 15

18 Rapport de gestion (suite) Principales statistiques T Principales participations Capitalisation boursière WESTERN DIGITAL CORP 9.41% Petite capitalisation 0-1 Md 0.93% SEAGATE TECHNOLOGY 8.21% Petite/moyenne capitalisation 1-2 Md 13.04% VALEO SA 4.37% Moyenne capitalisation 2-5 Md 19.25% AMADEUS IT HOLDING SA-A SHS 4.09% Grande capitalisation > 5 Md 61.15% WIRECARD AG 3.99% Les performances passées ne constituent pas une garantie des performances futures. 16

19 Rapport de gestion (suite) Performance du Compartiment ALKEN FUND - EUROPEAN OPPORTUNITIES - T En juillet, la classe R du Compartiment ALKEN FUND - EUROPEAN OPPORTUNITIES a affiché un rendement de +4.90% (+21.30% depuis le début de l année), soit une surperformance de % en cumul annuel. Valeo a été le grand gagnant du mois, ses résultats nettement meilleurs que prévu ayant traduit une accélération notable de ses gains de parts de marché. Grifols a affiché des résultats conformes aux attentes et procédé à une deuxième hausse de prix en juillet au vu de la faiblesse du marché. Il s'agissait là d'une bonne surprise dans la mesure où l entreprise ne relève habituellement ses prix qu une fois par an en janvier. L action Carrefour s est appréciée après que les dirigeants du groupe ont déclaré être confiants dans leurs prévisions. En revanche, Seagate a pâti de résultats conformes aux attentes alors que le marché s attendait à ce qu elles soient dépassées, ce qui n a toutefois altéré en rien les perspectives fondamentales du titre. De la même manière, Ryanair affiché des résultats conformes aux estimations et n a pas revu ses prévisions à la hausse, mais nous sommes restés confiants dans la capacité de l entreprise à dépasser les attentes sur l ensemble de l année. En août, la classe R du Compartiment ALKEN FUND - EUROPEAN OPPORTUNITIES a affiché un rendement de -1.65% (19,30% depuis le début de l année), soit une surperformance de 10.36% par rapport à l indice DJ Stoxx 600 Europe en cumul annuel. Wolseley a comblé son retard et fourni la plus grande contribution au rendement en août. Banco Popular a bénéficié de données modérément positives concernant l économie espagnole. Carrefour a gagné du terrain à la faveur de bons chiffres pour le deuxième trimestre publiés en fin de mois, qui ont traduit une nette hausse des marges en France, lesquelles constituent le principal moteur de la performance du titre. En revanche, les fabricants de disques durs ont été mis à mal par la faiblesse persistante des ventes de PC. Néanmoins, nous sommes restés confiants dans leurs politiques de prix et les perspectives de croissance à long terme dans le domaine du stockage. Valeo a subi une correction après son très beau parcours des mois précédents. Malgré l inquiétude suscitée par la perspective d un arrêt de la politique de la Fed aux Etats-Unis, il ne faisait pas de doute selon nous que les politiques monétaires dans les principales économies restaient favorables. En septembre, la classe R du Compartiment ALKEN FUND - EUROPEAN OPPORTUNITIES a progressé de % en cumul annuel, devançant ainsi l indice de référence de 10.84%. La performance pour le mois a été conforme à celle de l indice Stoxx Europe 600. Après avoir corrigé durant l été, Seagate a de nouveau été le principal artisan de la performance en septembre, l action ayant pris de la hauteur à la suite de l Analyst day, qui a confirmé la tendance à la stabilité des prix et la génération de flux de trésorerie disponible au cours des douze prochains mois. Les fabricants de disques durs recelaient toujours selon nous un important potentiel de hausse. La croissance des ventes de BMW est demeurée supérieure à celle des autres constructeurs de voitures de luxe, notamment en Chine, leur marché le plus rentable. Cet élément a également soutenu le rendement en septembre. Valeo a continué d afficher une solide performance après que ses dirigeants ont réaffirmé lors du salon de Francfort et de divers road shows que le marché automobile européen se stabilisait au troisième trimestre et qu ils continueraient de devancer la production automobile grâce à leurs produits innovants et au mouvement de consolidation au sein du secteur. A l inverse, Iliad a été le principal poids mort, l entreprise ayant subi des prises de bénéfices après sa forte performance des deux dernières années. Le portefeuille a également pâti de l avertissement sur les bénéfices émis par Ryanair, dont la principale raison a été la faiblesse apparente des rendements générés par les réservations de septembre/octobre/novembre. Cette baisse de régime n a toutefois pas semblé résulter d un manque de discipline de la compagnie, mais plutôt d une décision délibérée de sa part. Les performances passées ne constituent pas une garantie des performances futures. 17

20 Rapport de gestion (suite) Après avoir conservé un positionnement relativement stable pendant deux ans, au cours desquels nous avons privilégié les titres qui nous paraissaient être moins sensibles au contexte macroéconomique (situations oligopolistiques, innovateurs et modèles de gestion générant des coûts faibles), nous avons peu à peu orienté le portefeuille vers des titres plus cycliques et des valeurs de rendement. Les valorisations de certains des titres de croissance de qualité qui avaient surperformé ces dernières années semblaient quelque peu excessives et les meilleures opportunités de rendement provenaient selon nous de titres des secteurs des services aux collectivités, de la construction et de la finance, notamment, dont nous avons accru la pondération lors des dernières semaines. Du fait du très vif intérêt suscité par le Compartiment ALKEN FUND - EUROPEAN OPPORTUNITIES au cours des mois passés, nous avons décidé de le fermer temporairement. Nous avons toujours préféré déployer nos stratégies de façon maîtrisée et pérenne et cette décision nous a semblé être dans le meilleur intérêt des investisseurs. Les performances passées ne constituent pas une garantie des performances futures. 18

ALKEN FUND. Rapport semi-annuel non révisé au 30 juin 2014. Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois

ALKEN FUND. Rapport semi-annuel non révisé au 30 juin 2014. Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois Rapport semi-annuel non révisé au 30 juin 2014 R.C.S. Luxembourg B111842 Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002

DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002 DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002 Prospectus simplifié du compartiment DIGITAL FUNDS Stars Europe

Plus en détail

DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002

DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002 DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002 Prospectus simplifié du compartiment DIGITAL FUNDS Stars US

Plus en détail

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance. PARAMETRES DE MARCHE Rapport au 31 décembre 2013 Paramètres de marché au 31 décembre 2013 Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Plus en détail

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ mars 2015 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 Contexte de marché en Europe 4 INTRODUCTION Après une courte accalmie sur le marché des taux en février, la chute des rendements a repris

Plus en détail

Patrimonium Swiss Real Estate Fund

Patrimonium Swiss Real Estate Fund La traduction française est conforme au texte original allemand, la version originale en allemand faisant foi en toutes circonstances. Prospectus simplifié d octobre 2010 au prospectus d octobre 2010 Patrimonium

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

AXA WORLD FUNDS FRAMLINGTON GLOBAL REAL ESTATE SECURITIES

AXA WORLD FUNDS FRAMLINGTON GLOBAL REAL ESTATE SECURITIES AXA WORLD FUNDS FRAMLINGTON GLOBAL REAL ESTATE SECURITIES UN COMPARTIMENT DE AXA WORLD FUNDS, UN FONDS DE PLACEMENT DU LUXEMBOURG CONSTITUÉ SOUS LA FORME D UNE SOCIÉTÉ D'INVESTISSEMENT À CAPITAL VARIABLE

Plus en détail

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 29 JUIN 2012

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 29 JUIN 2012 LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 29 JUIN 2012 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance Epargne Pension AEP - Assurance Epargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

Le Conseil d administration de Dexia qui s est tenu le jeudi 5 février 2004 a pris connaissance du rapport d activité.

Le Conseil d administration de Dexia qui s est tenu le jeudi 5 février 2004 a pris connaissance du rapport d activité. Le 5 février 2004 COMMUNIQUE DE PRESSE Activité du groupe Dexia en 2003! Année record dans les services financiers au secteur public local! Reprise dans les services financiers de proximité! Encours de

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012

OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012 OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012 DEGROOF GESTION 1 rond-point des Champs Elysées 75008 PARIS tél. 33 (0)1 45 61 55 55 - www.degroof.fr CARACTERISTIQUES DE L OPCVM Classification : Actions françaises

Plus en détail

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011 LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance Epargne Pension AEP - Assurance Epargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas

Plus en détail

Prospectus simplifié. Décembre 2011. Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois à compartiments multiples

Prospectus simplifié. Décembre 2011. Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois à compartiments multiples VISA 2012/82078-1283-0-PS L'apposition du visa ne peut en aucun cas servir d'argument de publicité Luxembourg, le 2012-01-11 Commission de Surveillance du Secteur Financier Prospectus simplifié Décembre

Plus en détail

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL Au cours de l année 2009, l économie mondiale est entrée dans une profonde récession qui a débuté à la fin de 2008. En effet, le taux de croissance du Produit Intérieur

Plus en détail

JPMorgan Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») Registered Office:

JPMorgan Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») Registered Office: JPMorgan Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») Registered Office: European Bank & Business Centre, 6 route de Trèves, L-2633 Senningerberg, Grand Duchy of Luxembourg R.C.S. Luxembourg

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

MFM FUND, Fonds ombrelle de droit suisse en valeurs mobilières à compartiments:

MFM FUND, Fonds ombrelle de droit suisse en valeurs mobilières à compartiments: MFM FUND, Fonds ombrelle de droit suisse en valeurs mobilières à compartiments: - MFM Global Convertible Bonds - MFM Convertible Bonds Opportunities - MFM QUANTEVIOUR European Equities (EUR) Transfert

Plus en détail

Schroder International Selection Fund

Schroder International Selection Fund Fund Société d'investissement à Capital Variable 5, rue Höhenhof, L-1736 Senningerberg Grand-Duché de Luxembourg Tél. : (+352) 341 342 202 Fax : (+352) 341 342 342 Important. Cette lettre concerne la fusion

Plus en détail

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée INSEE CONJONCTURE POINT DE CONJONCTURE OCTOBRE 2015 La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée solide au deuxième trimestre 2015. L

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

Prospectus simplifié Décembre 2011. KBL Key Fund. Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg

Prospectus simplifié Décembre 2011. KBL Key Fund. Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg VISA 2012/81993-892-0-PS L'apposition du visa ne peut en aucun cas servir d'argument de publicité Luxembourg, le 2012-01-09 Commission de Surveillance du Secteur Financier KBL Key Fund Prospectus simplifié

Plus en détail

L EVOLUTION DU MARCHE DES OPCVM à fin Juillet

L EVOLUTION DU MARCHE DES OPCVM à fin Juillet L EVOLUTION DU MARCHE DES OPCVM à fin Juillet En juillet, le marché français de la gestion collective a enregistré une légère hausse de +1,2%. Le total des actifs sous gestion atteint désormais 761,2 milliards

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL. ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013. Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009

RAPPORT SEMESTRIEL. ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013. Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009 RAPPORT SEMESTRIEL ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013 Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009 8 rue Danielle Casanova 75002 Paris Tel: +33(0)1.44.55.02.10 / Fax: +33(0)1.44.55.02.20 acerfinance@acerfinance.com

Plus en détail

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 1 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

LO FUNDS II (CH) BALANCED ALLOCATION (CHF)

LO FUNDS II (CH) BALANCED ALLOCATION (CHF) www.lombardodier.com LO FUNDS II (CH) BALANCED ALLOCATION (CHF) Prospectus simplifié Mars 2011 Direction Lombard Odier Funds (Switzerland) SA Banque dépositaire Lombard Odier Darier Hentsch & Cie Fonds

Plus en détail

JPMorgan Liquidity Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») de droit Luxembourgeois Registered Office:

JPMorgan Liquidity Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») de droit Luxembourgeois Registered Office: JPMorgan Liquidity Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») de droit Luxembourgeois Registered Office: European Bank & Business Centre, 6 route de Trèves, L-2633 Senningerberg, Grand

Plus en détail

LE FONDS EUROS DE SPIRICA Reporting au 30 juin 2014

LE FONDS EUROS DE SPIRICA Reporting au 30 juin 2014 LE FONDS EUROS DE SPIRICA Reporting au 30 juin 2014 Objectif de gestion Style de gestion Modalités de gestion L objectif de gestion du fonds euros de Spirica est de dégager, sur la durée, une performance

Plus en détail

L environnement macroéconomique

L environnement macroéconomique 6 BANQUE CENTRALE DU LUXEMBOURG L environnement macroéconomique international L environnement macroéconomique international 8 revue de stabilité financière 011 7 L environnement macroéconomique international

Plus en détail

Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015

Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 4 novembre 2015 Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015 Chiffre d affaires de 3 462 millions d euros, en hausse de 14,2% par rapport à 2014 Croissance organique de 2,7% pour

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier VIRGIN REAL ESTATE INVEST PRIVATE EQUITY La solidité et la prospérité du marché suisse Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier L excellence de la place luxembourgeoise. ADEJE

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel Obligations Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel AUTEUR : LAETITIA TALAVERA-DAUSSE Tout au long de l année en Europe, plusieurs événements ont

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.1. VUE D ENSEMBLE Après le vif redressement enregistré

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

UFG-LFP FUNDS SICAV à compartiments multiples de droit luxembourgeois

UFG-LFP FUNDS SICAV à compartiments multiples de droit luxembourgeois PROSPECTUS SIMPLIFIE JUILLET 2010 Les souscriptions ne peuvent être effectuées que sur base de ce prospectus accompagné des statuts et des fiches signalétiques de chacun des compartiments telles que mentionnées

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE L AMF appelle l attention des souscripteurs sur le niveau élevé des frais directs et indirects maximum auxquels est exposé ce Fonds. La rentabilité de l investissement

Plus en détail

Examiner les risques. Guinness Asset Management

Examiner les risques. Guinness Asset Management Examiner les risques Guinness Asset Management offre des produits d investissement à des investisseurs professionnels et privés. Ces produits comprennent : des compartiments de type ouvert et investissant

Plus en détail

LE FONDS GENERAL DE SPIRICA Reporting au 30 juin2015

LE FONDS GENERAL DE SPIRICA Reporting au 30 juin2015 LE FONDS GENERAL DE SPIRICA Reporting au 30 juin2015 Objectif de gestion Style de gestion Modalités de gestion L objectif de gestion du fonds euros de Spirica est de dégager, sur la durée, une performance

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Présentation succincte :

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Présentation succincte : PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Conforme aux normes européennes Présentation succincte : Code ISIN de l OPCVM : Dénomination : Forme juridique : Compartiment : Nourricier : Gestionnaire administratif

Plus en détail

L évolution du marché des OPCVM à fin juin

L évolution du marché des OPCVM à fin juin L évolution du marché des OPCVM à fin juin Le marché des fonds de droit français enregistre un recul d encours de -1,4% en juin, l équivalent de 11 milliards d euros de moins par rapport à fin mai. La

Plus en détail

SHARE DU COMPARTIMENT SHARE JAPAN

SHARE DU COMPARTIMENT SHARE JAPAN SHARE (ci-après la «Société») Société d Investissement à Capital Variable Siège social : 12, rue Eugène Ruppert, L-2453 Luxembourg R.C.S. Luxembourg N B 28.744 AVIS AUX ACTIONNAIRES DU COMPARTIMENT SHARE

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Pictet Total Return-Agora

Pictet Total Return-Agora Pictet Total Return-Agora Un abri contre les chutes de taux Frédéric Rollin Février 2015 Dans des marchés très volatils, le fonds Pictet Total Return-Agora (Agora) affiche une performance de 6.74% 1 depuis

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

BO FUND IV. Rapport semestriel non-révisé au 30/06/13. R.C.S. Luxembourg B 171149

BO FUND IV. Rapport semestriel non-révisé au 30/06/13. R.C.S. Luxembourg B 171149 Rapport semestriel non-révisé au 30/06/13 R.C.S. Luxembourg B 171149 Table des Matières Organisation et Administration 3 Conseil d Administration 3 Consolidé 4 Etat du Patrimoine 5 Etat des Opérations

Plus en détail

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Paris, le 17 mai 2006 Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Résultat brut d exploitation : 1 502 millions d euros (+ 46,7 %) Résultat net part du groupe : 1 385 millions d euros (+ 53,0 %) Coefficient

Plus en détail

Présentation des industries de la Métallurgie

Présentation des industries de la Métallurgie Présentation des industries de la Métallurgie - Sources U.I.M.M. Lorraine En France Les industries de la transformation des métaux recouvrent les activités suivantes : - Biens intermédiaires : production

Plus en détail

Stratégie de placement

Stratégie de placement Très défensif ingsstrategie Climat d investissement Taux directeur : évolution et prévisions États-Unis 1,5 UEM 0,5 10-2010 10-2011 10-2012 10-2013 10-2014 10-2015 Taux à dix ans : évolution et prévisions

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

CM-CIC ASSOCIATIONS COURT TERME

CM-CIC ASSOCIATIONS COURT TERME Fonds commun de placement CM-CIC ASSOCIATIONS COURT TERME Exercice du 01/07/2013 au 30/06/2014 Commentaires de gestion Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels 1 L'objectif de gestion

Plus en détail

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente Éligible PEA La recherche de la performance passe par une approche différente FIDELITY EUROPE : UNE GESTION Sur la durée, on constate qu il est difficile pour les Sicav de battre les indices des grandes

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

DJ Europe Stoxx 50. Taux Euro 5 ans 6,00% 5,00% 4,00% 3,00% 2,00% 1,00% 0,00% -1,00% > L A G E S T I O N S O U S M A N D A T > F L A S H M A C R O

DJ Europe Stoxx 50. Taux Euro 5 ans 6,00% 5,00% 4,00% 3,00% 2,00% 1,00% 0,00% -1,00% > L A G E S T I O N S O U S M A N D A T > F L A S H M A C R O D E U X I E M E T R I M E S T R E 2 0 1 5 > L A G E S T I O N S O U S M A N D A T JeanMarc Léonard Responsable Département Investissement Contact 17 Côte d Eich B.P. 884 L2018 Luxembourg T (352) 46 99

Plus en détail

«PARETURN PRIMONIAL SYSTEMATIC»

«PARETURN PRIMONIAL SYSTEMATIC» «PARETURN PRIMONIAL SYSTEMATIC» Compartiment de PARETURN, Société d investissement à capital variable de droit luxembourgeois PROSPECTUS SIMPLIFIE MARS 2011 Le prospectus simplifié comporte seulement les

Plus en détail

LE FONDS GENERAL DE SPIRICA Reporting au 31 décembre 2014

LE FONDS GENERAL DE SPIRICA Reporting au 31 décembre 2014 LE FONDS GENERAL DE SPIRICA Reporting au 31 décembre 2014 Objectif de gestion Style de gestion Modalités de gestion L objectif de gestion du fonds euros de Spirica est de dégager, sur la durée, une performance

Plus en détail

La crise financière internationale. 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière

La crise financière internationale. 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière Tunis, 10 octobre 2008 La crise financière internationale 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière Le déclenchement de la crise financière est en grande partie attribué

Plus en détail

Rapport annuel Exercice clos le 31 octobre 2014 SAFIR 1) Politique de gestion Le fonds finit l année à +2.19% contre +12.56% pour l indice composite 50% MSCI DM World Net Return (dividendes nets réinvestis)

Plus en détail

Communiqué de presse pour publication immédiate

Communiqué de presse pour publication immédiate Communiqué de presse pour publication immédiate Cominar Expansion et performance records en 2007 Augmentation de 43,7 % des produits d exploitation et 42,5 % du bénéfice d exploitation net Un bénéfice

Plus en détail

APRIL : Résultats semestriels en ligne

APRIL : Résultats semestriels en ligne Jeudi 3 septembre 2015 APRIL : Résultats semestriels en ligne Chiffre d affaires consolidé de 401,7 M, en progression de 3,7% à périmètre et taux de change constants, 3,8% en publié Résultat opérationnel

Plus en détail

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Je ne caractériserais pas la récente correction du marché comme «une dégringolade». Il semble

Plus en détail

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 3 Siège social Vaudoise Assurances Place de Milan Case postale 120 1001

Plus en détail

HSBC Europportunités. Document à caractère promotionnel

HSBC Europportunités. Document à caractère promotionnel HSBC Europportunités Document à caractère promotionnel Commercialisation sur votre contrat d assurance vie et/ou de capitalisation* jusqu au 27/03/2015 à 18h00** - Titre de créance non garanti par un tiers,

Plus en détail

PALATINE COURT TERME DYNAMIQUE

PALATINE COURT TERME DYNAMIQUE PALATINE COURT TERME DYNAMIQUE OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code

Plus en détail

Foire aux questions Troisième trimestre de 2005

Foire aux questions Troisième trimestre de 2005 Foire aux questions Troisième trimestre de 2005 1. Quelles sont les répercussions des règlements en faveur de Enron sur vos résultats et vos ratios de capital? Le 2 août 2005, nous avons annoncé que nous

Plus en détail

4. LE PORTEFEUILLE-TITRES DES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES RISQUES LIÉS À SON ÉVOLUTION

4. LE PORTEFEUILLE-TITRES DES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES RISQUES LIÉS À SON ÉVOLUTION 4. LE PORTEFEUILLE-TITRES DES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES RISQUES LIÉS À SON ÉVOLUTION L ensemble du portefeuille-titres 34 des établissements de la place a connu une croissance très importante au

Plus en détail

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques COMMUNIQUE DE PRESSE RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques Points clés Paris-Nanterre, le 18 février 2014 Chiffre d affaires net record

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

LA LETTRE HEBDOMADAIRE D ANTEIS

LA LETTRE HEBDOMADAIRE D ANTEIS 9 LA LETTRE HEBDOMADAIRE D ANTEIS page 4 : un outil de gestion de trésorerie, Octavie 2. La fin de semaine a été marquée par la dégradation de la situation politique en Egypte qui d une part menace la

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1993

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1993 ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1993 Dans un contexte marqué par un repli général des taux d intérêt (d une fin d année à l autre, les taux directeurs ont baissé de près de 300 points

Plus en détail

PALATINE IMMOBILIER PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE

PALATINE IMMOBILIER PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE PALATINE IMMOBILIER OPCVM conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code ISIN : FR0000437550 Dénomination : PALATINE IMMOBILIER Forme juridique

Plus en détail

HSBC Global Investment Funds

HSBC Global Investment Funds HSBC Global Investment Funds Euro Core Credit Bond Prospectus simplifié Novembre 2007 GEDI:512160v5 Euro Core Credit Bond importantes Dans quels instruments le Compartiment peut-il investir? Date de lancement

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE JUILLET 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable PARVEST World Agriculture a été lancé le 2 avril 2008. Le compartiment a été lancé par activation de sa part N, au prix initial

Plus en détail

Special Report Vers un nouveau marché haussier

Special Report Vers un nouveau marché haussier Août 2012 Special Report Vers un nouveau marché haussier Faiblesse des données macro-économiques, résultats d entreprises décevants, crise persistante dans la zone euro : tout cela n empêche pas les marchés

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC POLITIQUE DE PLACEMENT RELATIVE AUX ACTIFS DU RÉGIME DE RETRAITE Février 1998 Mise à jour : Revue en septembre

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 SCOR enregistre un résultat net de EUR 512 millions et une augmentation de 15 % de ses fonds propres, et propose un dividende de EUR 1,40 (+ 8 %) En 2014, le Groupe a enregistré,

Plus en détail

Un nouveau départ. Adossement capitalistique et restructuration de la dette

Un nouveau départ. Adossement capitalistique et restructuration de la dette Le 13 décembre 2005 Un nouveau départ Adossement capitalistique et restructuration de la dette Un premier semestre contrasté Le premier semestre de l exercice 2005/2006 a, conformément aux prévisions,

Plus en détail

Les financements et placements des ménages et des entreprises en 2002

Les financements et placements des ménages et des entreprises en 2002 Les financements et placements des ménages et des entreprises en 22 Après une phase de croissance soutenue et de forte valorisation boursière, l année 22, plus encore que 21, a été marquée par le ralentissement

Plus en détail

Rapport sur le premier semestre 2015. Tornos Holding SA

Rapport sur le premier semestre 2015. Tornos Holding SA Rapport sur le premier semestre 2015 Tornos Holding SA Tornos s impose dans un environnement économique difficile Mesdames et Messieurs, Chers actionnaires, L exercice en cours a commencé par un coup de

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2015. Premier semestre en ligne avec les objectifs de l année

Résultats du premier semestre 2015. Premier semestre en ligne avec les objectifs de l année Résultats du premier semestre 2015 Premier semestre en ligne avec les objectifs de l année Chiffre d affaires: 595 millions d euros, croissance organique de +4,1% Excédent brut opérationnel en hausse de

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail