Conférence Alvéotec du 21 mars Matthieu Blanchet

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence Alvéotec du 21 mars Matthieu Blanchet"

Transcription

1 Conférence Alvéotec du 21 mars 2014 Matthieu Blanchet

2 Sommaire Plan 1. Mousses métalliques, propriétés et obtentions 2. Applications 3. Conception de pièces en mousse métalliques 4. Réalisations 5. Travaux d Alvéotec 2

3 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Classification par domaines d utilisation Acoustique & Vibratoire Nombreuses applications possibles Thermique (isolation, transfert) - Transport Sécurité Allégement Vibrations Echanges thermiques - Electronique Echanges thermiques / dissipation de chaleur Electrode dans pile à combustible - Chimie Support catalytique Echanges thermiques - Défense Automobile, Aéronautique Absorption d énergie (chocs) Sécurité passive Protection contre les explosions 3

4 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Taille (0,1 à 10 mm ) Forme Cellule taille et forme) Parois (épaisseurs) Classement matériaux cellulaires 0,15 à 0,4 Ouverte Fermée Composite? 0,01 à 1 4

5 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Classification par domaines d utilisation gaz 2 principes distincts pour obtenir la cellule Les 3 états de la matière sont utilisés préforme Liquide Solide Gazeux Moulage et solidification Modèle perdu (mousse polymère, cire, prototypage rapide) Infiltration Moussage et solidification Bullage d un gaz Décomposition de particules (TiH 2 ) générant un gaz Assemblages Sphères creuses Métal déployé (embouti + faces collées ou brasées) Tissus métalliques Métallurgie des poudres Mélange de poudres (TiH 2 +alliage) et moussage Composite sphères creuses Condensation de vapeurs métalliques sur mousse en polymère puis destruction du polymère par la chaleur (PVD, CVD)

6 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Mousse parfaite? (mousse mono dispersée) - Cellules de volume identique - Périodique - Respect des lois de J.Plateau (angles) - Energie de surface minimale Solution proche : structure de Kelvin (1887) 6

7 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Les noyaux 7

8 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Principes (1) Agglomération (2) Préforme Noyaux (Noyau de fonderie) Métal Positionnement de la préforme Coulée du métal Moule (3) (4) Solidification Pièce finale, après extraction de la préforme (5) (6) Journée CAT du 5 décembre

9 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Le process 9

10 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Fabrication par fonderie - Préforme = Sable aggloméré (cold box) - Toutes formes de préforme possible (grâce à l outillage ou en usinant) Mousse - Taux de porosité : 80 % - 90 % - Taille de cellule : > 10 mm - Alliages testés : Acier, Fonte, Cu, Al 10 mm Avantages - Techniques de fonderie «classiques» - Produit régulier (facilité de modélisation ) - Continuité métallurgique entre la mousse et la peau 10

11 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses PI et savoir Faire Propriétés Industrielles: - 3 brevets détenus par CTIF Savoir Faire : Règles de conception - Les techniques d infiltration du réseau de mousse - La conception des pièces à structure de mousse 11

12 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Calcul du remplissage Problématique de systèmes couplés: Problème hydraulique: Perte de charge, Vitesse de fluide Pression Tension superficielle du métal liquide Problème thermique: Surface de contact Vitesse du fluide Température 12

13 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Rôle d Alvéotec Alvéotec : Développe des pièces incorporant des mousses métalliques Fabrique des prototypes avec des fondeurs partenaires Réalise des études d industrialisation Accompagne les fonderies dans leurs transferts de compétences et lancement de série de mousses métalliques 13

14 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Avantage du matériau Produit entièrement manufacturé et manufacturable Création de monolithe Réalisation d un maximum de fonctions pendant l opération de fonderie Propriétés physiques homogènes et continues Pas de ponts thermiques Pas de soudures ou brasures Alvéoles Acier Ø14 mm Radiateur pour panneau solaire à concentration (Alu Ø14 mm) 14

15 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Avantage du matériau Produit entièrement manufacturé et manufacturable Procédé de fabrication industriel Chaque pièce produite est identique Production série Prototype échangeur Alu Ø14 mm Alvéoles Alu Ø10 mm 15

16 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Avantage du matériau Produit entièrement manufacturé et manufacturable Prédiction des propriétés Optimisation des propriétés selon besoins et applications Choix du métal ou alliage (Al, Alliages d alu, Cu, Alliages Cu, Alliages Fe) Choix de la taille de pore et de la porosité Modification de la typologie de la cellule Modifications de cellules 16

17 1. Présentations des mousses métalliques Présentations des mousses Avantage du matériau Produit entièrement manufacturé et manufacturable Optimisation : Choix de la typologie de brin Modifications de cellules Autres types de cellules 17

18 1. Présentations des mousses métalliques Applications Opération sur les mousses 18

19 1. Présentations des mousses métalliques Applications Echelle de pores 19

20 2. Applications Applications Amortissement - crash Prototype Crashbox Alu Ø14 mm 20

21 2. Applications Applications Amortissement crash - mécanique 21

22 2. Applications Applications Amortissement crash - mécanique Influence de l angle d inclinaison des brins 22

23 Valeur plateau (Mpa) 2. Applications Applications Ebullition / condensation Mousses d'aluminium y = 74,403x 1,5445 Structure ouverte Puissance (Structure ouverte) ,05 0,1 0,15 0,2 0,25 0,3 0,35 0,4 Densité relative 23

24 2. Applications Applications Ebullition / condensation Dégradation volontaire de l état de surface - Augmentation de la densité de surface - Création de sites de nucléation 24

25 2. Applications Applications Gestion des flux Pré-séparateur, canalisation de fluide, système anti émultion 25

26 2. Applications Applications Thermique : Cooling Refroidissement de composant électronique - Convection naturelle 26

27 2. Applications Applications Thermique : Cooling Implantation du radiateur dans un environnement complexe 27

28 2. Applications Applications Thermique : Echange thermique Equivalent : faisceau tube / ailettes 28

29 2. Applications Applications Thermique : Echange thermique 29

30 2. Applications Applications Design 30

31 2. Applications Applications Design 31

32 4. Réalisations Réalisations Formes initiales Carter Echangeur 32

33 4. Réalisations Réalisations Performance thermique / convection naturelle 33

34 4. Réalisations Réalisations Potentiel de réalisation d une Gamme 34

35 Réalisations 4. Réalisations Distribution de standard Partenaire Distributeur Pores Ø10mm, H = 40 mm, 100 x 160mm Bloc Aluminium Pur Ø10 mm 35

36 4. Réalisations Réalisations Alvéoles Acier Ø14 mm Crashbox aluminium Ø14 mm Prototype échangeur Cuivre Ø14 mm Radiateur Aluminium pur Ø14 mm Mousse aluminium Ø70 mm Bloc Aluminium Pur Ø10 mm 36

37 Conclusions Conclusions Des questions? Merci de votre attention 37

Mousses métalliques CTIF

Mousses métalliques CTIF Jonathan DAIRON Yves GAILLARD Mousses métalliques CTIF Journée SFT Sèvres (25/11/2010) : Mousses Métalliques, Applications en échangeurs thermiques et réacteurs 1 Plan Plan 1- Principe de fabrication des

Plus en détail

Les opportunités des mousses métalliques Castfoam pour les solutions multi-matériaux

Les opportunités des mousses métalliques Castfoam pour les solutions multi-matériaux Innov Days Dijon 28 nov. 2013 Les opportunités des mousses métalliques Castfoam pour les solutions multi-matériaux Centre Technique des Industries de la Fonderie Patrick Hairy, resp. activité R&D produit

Plus en détail

Les mousses d aluminium CTIF

Les mousses d aluminium CTIF Elaboration de structures alvéolaires en alliage d aluminium par voie fonderie Les mousses d aluminium CTIF Y. Gaillard, M. Fleuriot, P. Hairy, C. Macke, P. Priot, A. Chabod, M. De Sousa Y. Gaillard Octobre

Plus en détail

Partie II : le moulage

Partie II : le moulage Partie II : le moulage Les procédés de moulage sont souvent préférés à d autres procédés de fabrication pour les raisons suivantes : ils peuvent produire des formes complexes avec des cavités internes

Plus en détail

INGENIERIE MECANIQUE. Management de projet. études prototypes. industrialisation réalisation série. Etudes. mécanique automatisme électrique cablâge

INGENIERIE MECANIQUE. Management de projet. études prototypes. industrialisation réalisation série. Etudes. mécanique automatisme électrique cablâge INGENIERIE MECANIQUE Nexter Mechanics développe et réalise des systèmes électro-mécaniques intégrés dans des environnements sévères avec un haut niveau de Management de projet études prototypes industrialisation

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CHAPITRE I : LES TRANSFERTS EN GENIE DES PROCEDES CHAPITRE II : TRANSFERT DE MATIERE EQUATION DE CONTINUITE

TABLE DES MATIERES CHAPITRE I : LES TRANSFERTS EN GENIE DES PROCEDES CHAPITRE II : TRANSFERT DE MATIERE EQUATION DE CONTINUITE TABLE DES MATIERES Nomenclature VIII IX CHAPITRE I : LES TRANSFERTS EN GENIE DES PROCEDES 1 Transferts unidirectionnels 2 1.1. Cas d une phase non homogène 2 1.2. Transfert électrique 2 1.3. Transfert

Plus en détail

Le projet ILC-CALICE au LPSC-Grenoble

Le projet ILC-CALICE au LPSC-Grenoble Le projet ILC-CALICE au LPSC-Grenoble Demande de budget 2012 J-Y. Hostachy, LPSC-Grenoble 1 Introduction Projet de R&D : -> calorimètrie EM Si/W Physiciens : J-Y. Hostachy (DR 70%) Équipe (2012) Ingénieurs

Plus en détail

Tech Hour Mousses métalliques par voie de fonderie et structures lattices 29/11/16

Tech Hour Mousses métalliques par voie de fonderie et structures lattices 29/11/16 Tech Hour Mousses métalliques par voie de fonderie et structures lattices 29/11/16 ORGANISATEURS TECH HOUR MOUSSES METALLIQUES Normandie AeroEspace, la filière d excellence en Normandie dans l aéronautique,

Plus en détail

MATERIAUX A CHANGEMENT DE PHASE POUR LE STOCKAGE D ENERGIE

MATERIAUX A CHANGEMENT DE PHASE POUR LE STOCKAGE D ENERGIE MATERIAUX A CHANGEMENT DE PHASE POUR LE STOCKAGE D ENERGIE Jean-Pierre BEDECARRATS, Erwin FRANQUET, Stéphane GIBOUT, Didier HAILLOT LaTEP - ENSGTI, University of Pau, France Journées Nationales sur l'énergie

Plus en détail

chapitre 1 : Classification des échangeurs de chaleur.

chapitre 1 : Classification des échangeurs de chaleur. Université de M sila Année universitaire 2016/2017 Département de Génie Mécanique Année d étude 2 ème Année Master Option : Energétique chapitre 1 : Classification des échangeurs de chaleur. Dans les sociétés

Plus en détail

Contexte industriel : Aluminisation de tôles d acier en continu Durabilité des rouleaux de fond de cuve

Contexte industriel : Aluminisation de tôles d acier en continu Durabilité des rouleaux de fond de cuve Séminaire SYMME du 29/11/2012 Développement d une nouvelle nuance de fonte destinée à un usage dans des conditions extrêmes & Réalisation et caractérisation de mousses d acier D. Balloy Maître de Conférences

Plus en détail

Page 1. Isabelle EGLY Cetim-Cermat

Page 1. Isabelle EGLY Cetim-Cermat LES 35 ANS DU CETIM-CERMATCERMAT Vendredi 31 mai 2013 MULHOUSE PIECES TECHNIQUES ET COMPOSITES THERMOPLASTIQUES REACTIFS Page 1 Isabelle EGLY Cetim-Cermat Page 2 Sommaire Pourquoi choisir les composites?

Plus en détail

Les méthodes et technologies de valorisation de la chaleur

Les méthodes et technologies de valorisation de la chaleur Les méthodes et technologies de valorisation de la chaleur Maroun NEMER -PS2E- Introduction La chaleur est une énergie à 5 dimensions (T, t, x, y, z) L énergie «fatale» désigne toute quantité d exergie

Plus en détail

GM-3-PROFA-S2. Procédés de fabrication bases pour la conception

GM-3-PROFA-S2. Procédés de fabrication bases pour la conception GM-3-PROFA-S2 Procédés de fabrication bases pour la conception Procédés de fonderie moulages Mise en forme, lois de comportement Température de fusion θ[k] 0.15Tf [K] 0.3Tf [K] 0.5Tf [K] Tf [K] Mise en

Plus en détail

Projet Défi Composites. Présentation par MP Toitgans

Projet Défi Composites. Présentation par MP Toitgans Projet Défi Composites Présentation par MP Toitgans Plan Présentation synthétique du projet dans sa globalité Les premiers résultats Défi Composites 137 M 63 M financement OSEO Projet Châssis Carbone Automobile

Plus en détail

Fiche technique Plafond Zehnder

Fiche technique Plafond Zehnder Fiche technique Plafond Zehnder Système de plafond métallique suspendu pour le chauffage et le rafraîchissement. Le plafond métallique Zehnder est composé de bacs rectangulaires reposant sur une ossature

Plus en détail

A09 TN03. Mise en forme des matériaux à partir de l état liquide

A09 TN03. Mise en forme des matériaux à partir de l état liquide 1 Généralités Il existe deux principaux types de moulage 1. Le moulage en moule non permanent, avec: Modèle permanent Modèle non permanent 2. Le moulage en moule permanent et sans modèle. 2 Le type de

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Objectifs. L'objectif de ce chapitre est de vous initier au. procédés de la mise en œuvre des matériaux

Objectifs. L'objectif de ce chapitre est de vous initier au. procédés de la mise en œuvre des matériaux Objectifs L'objectif de ce chapitre est de vous initier au procédés de la mise en œuvre des matériaux Introduction L'homme a depuis toujours cherché à transformer la matière qui l'entoure pour acquérir

Plus en détail

FONCTION D USAGE. Permettre d évacuer la chaleur due : - aux frottements des pièces mobiles du moteur; - à la combustion des gaz.

FONCTION D USAGE. Permettre d évacuer la chaleur due : - aux frottements des pièces mobiles du moteur; - à la combustion des gaz. REFROIDISSEMENT FONCTION D USAGE Permettre d évacuer la chaleur due : - aux frottements des pièces mobiles du moteur; - à la combustion des gaz. INFLUENCE DE LA TEMPERATURE Une température trop élevée

Plus en détail

Cire Perdue. Fonderie de précision

Cire Perdue. Fonderie de précision Cire Perdue Fonderie de précision La maîtrise du procédé Etudes techniques Ingénieurs expérimentés Outils modernes de CAO/DAO Simulation de coulée et solidification Aide à la conception Assemblage des

Plus en détail

ANTIGEL SOLAIRE 25 C

ANTIGEL SOLAIRE 25 C PRESENTATION TECHNIQUE ANTIGEL SOLAIRE 25 C FLUIDE CALOPORTEUR POUR CIRCUITS DE CHAUFFAGE OU DE REFROIDISSEMENT ANTIGEL SOLAIRE 25 C MONOPROPYLENE GLYCOL Fluide caloporteur avec fonction antigel et anticorrosion

Plus en détail

2 - La fabrication additive de pièces métalliques. 3 Ex. de post-traitements thermiques

2 - La fabrication additive de pièces métalliques. 3 Ex. de post-traitements thermiques 1 Plan 1 - Présentation Bodycote 2 - La fabrication additive de pièces métalliques 3 Ex. de post-traitements thermiques 3.1 Détente 3.2 vieillissement remise en solution + vieillissement 3.3 brasage 4

Plus en détail

Echangeurs de chaleur exposés à des vibrations ultrasoniques

Echangeurs de chaleur exposés à des vibrations ultrasoniques Atelier thermo-hydraulique du MSFR Le 15 juin 2010 Echangeurs de chaleur exposés à des vibrations ultrasoniques Présentation des études réalisées sur l amélioration des transferts de chaleur grâce aux

Plus en détail

Perspectives de développement pour la fabrication additive de pièces métalliques à hautes caractéristiques

Perspectives de développement pour la fabrication additive de pièces métalliques à hautes caractéristiques UTBM 90010 Belfort Cedex Perspectives de développement pour la fabrication additive de pièces métalliques à hautes caractéristiques en regard de l expérience de l UTBM Christian CODDET L Université de

Plus en détail

Les propriétés physico-chimiques des matériaux de construction

Les propriétés physico-chimiques des matériaux de construction Christian Lemaitre Les propriétés physico-chimiques des matériaux de construction Matière & matériaux Propriétés rhéologiques & mécaniques Sécurité & réglementation Comportement thermique, hygroscopique,

Plus en détail

EXEL. Échangeurs de chaleur à plaques brasées. Toute l expertise d un constructeur Pour des échanges durables...

EXEL. Échangeurs de chaleur à plaques brasées. Toute l expertise d un constructeur Pour des échanges durables... EXEL Échangeurs de chaleur à plaques brasées Toute l expertise d un constructeur Pour des échanges durables... Utilisations multiples L échangeur EXEL peut s utiliser pour toutes les fonctions du cycle

Plus en détail

GEPPI : Grand échangeur plaques plastiques pour l'industrie

GEPPI : Grand échangeur plaques plastiques pour l'industrie GEPPI : Grand échangeur plaques plastiques pour l'industrie TMW, dans le cadre de ses activités de R&D, a développé une expertise en thermique, et plus spécifiquement dans le dimensionnement, la conception

Plus en détail

Logiciel de prédiction CASC

Logiciel de prédiction CASC Logiciel de prédiction CASC C. Guigou-Carter et M. Villot Département Acoustique et Eclairage Pôle Bruit et Vibrations dans le Bâtiment Performance des composants PAGE 1 Calcul Acoustique pour Structures

Plus en détail

Matériaux architecturés, pour le packaging en électronique de puissance

Matériaux architecturés, pour le packaging en électronique de puissance Matériaux architecturés, pour le packaging en électronique de puissance Yves Bienvenu Centre des matériaux MinesParisTech 11/04/2016 w GaN sur Si et les autres transistors GaN sur Si 2 Caractéristiques

Plus en détail

Pierre Delebecque, Didier Laporte, Eric Vigeolas

Pierre Delebecque, Didier Laporte, Eric Vigeolas Pierre Delebecque, Didier Laporte, Eric Vigeolas Un peu d histoire Les détecteurs de traces a pixels Hybrides ont vu le jour pour la première fois en 1994 dans l expérience Dephi du LEP au CERN Détecteurs

Plus en détail

Performances optimisées de composites à matrice métallique à base de dispersions de particules dans ľaluminium

Performances optimisées de composites à matrice métallique à base de dispersions de particules dans ľaluminium Performances optimisées de composites à matrice métallique à base de dispersions de particules dans ľaluminium Frank Ajersch, professeur Département de génie chimique École Polytechnique de Montréal Congrès

Plus en détail

CHIMH2001 Chimie, matériaux et fabrication

CHIMH2001 Chimie, matériaux et fabrication CHIMH2001 Chimie, matériaux et fabrication Sélection des matériaux Cambridge Engineering Selector Maxime Pétré (mpetre@ulb.ac.be) Année académique 2015-2016 1 Table des matières Sélection des matériaux

Plus en détail

Groupement de PMEs. Octobre 2016

Groupement de PMEs. Octobre 2016 Groupement de PMEs Octobre 2016 Une genèse dans l écosystème Mov eo «Passer de l'usine à projets à l'usine à produits» 2 Des membres complémentaires Conception, réalisation, industrialisation, modification,

Plus en détail

Conception et design de réacteurséchangeurs pour des applications en. catalyse homogène et hétérogène.

Conception et design de réacteurséchangeurs pour des applications en. catalyse homogène et hétérogène. Conception et design de réacteurséchangeurs pour des applications en catalyse homogène et hétérogène. Isabelle PITAULT SOCIETE FRANCAISE DE THERMIQUE SOCIETE FRANCAISE DE GENIE DES PROCEDES Groupe «Milieux

Plus en détail

ECHANGEURS A PLAQUES SOUDÉES SIGMAWIG

ECHANGEURS A PLAQUES SOUDÉES SIGMAWIG ECHANGEURS A PLAQUES SOUDÉES SIGMAWIG SIGMAWIG nouveaux champs d application Les échangeurs à plaques SIGMA sont connus à travers le monde pour leur qualité et leurs performances pour le refroidissement,

Plus en détail

CTIF Étude et réalisation d'une pince de robot de forge en fabrication additive Pince Camille OLLIVIER, CTIF

CTIF Étude et réalisation d'une pince de robot de forge en fabrication additive Pince Camille OLLIVIER, CTIF CTIF Étude et réalisation d'une pince de robot de forge en fabrication additive Pince Camille OLLIVIER, CTIF ollivier@ctif.com 2 mots sur le CTIF Etude & réalisation de la pince LETo 2 ATC X Altair Juin

Plus en détail

MATERIAUX - Aluminium

MATERIAUX - Aluminium MATERIAUX - Aluminium Tuesday, January 08, 2013 http://eco3e.eu/materiaux/aluminium/ Table des matières 1. Principales précautions à prendre lors de la conception des pièces en Aluminium 2. Règles d association

Plus en détail

TRACÉ DES PIÈCES EN FONCTION DE LEUR PROCÉDÉ D OBTENTION

TRACÉ DES PIÈCES EN FONCTION DE LEUR PROCÉDÉ D OBTENTION TRACÉ DES PIÈCES EN FONCTION DE LEUR PROCÉDÉ D OBTENTION 2/15 Sommaire A- TRACÉ DES PIÈCES MOULÉES AU SABLE I- LE MOULAGE 4 1- Définition 4 2- Le moulage au sable 4 II- ETAPES DU PROCESSUS DU MOULAGE AU

Plus en détail

Moulage en sable. II. Composition du moule

Moulage en sable. II. Composition du moule Moulage en sable I. Définition Le matériau est coulé dans un moule en sable qui sera détruit après l'élaboration de chaque pièce. Ce dernier est fabriqué en une ou plusieurs parties: chacune d'elles dispose

Plus en détail

ATELIER CNES CONTRÔLE THERMIQUE ET COMPOSANTS / ASSEMBLAGES ELECTRONIQUES

ATELIER CNES CONTRÔLE THERMIQUE ET COMPOSANTS / ASSEMBLAGES ELECTRONIQUES ATELIER CNES CONTRÔLE THERMIQUE ET COMPOSANTS / ASSEMBLAGES ELECTRONIQUES TOULOUSE, 21 et 22 novembre 2001 Olivier BOUCHARD A.E.R. 106, rue du lieutenant Petit-Leroy 94550 CHEVILLY-LARUE tel : 01 56 70

Plus en détail

P 31 LES ÉCHANGEURS DE CHALEUR. DECLAYE Sébastien GENDEBIEN Samuel LEMORT Vincent

P 31 LES ÉCHANGEURS DE CHALEUR. DECLAYE Sébastien GENDEBIEN Samuel LEMORT Vincent P 31 LES ÉCHANGEURS DE CHALEUR DECLAYE Sébastien GENDEBIEN Samuel LEMORT Vincent Contenu de la présentation Introduction Principe de base des échangeurs de chaleur Classification des échangeurs Exemples

Plus en détail

Conformal Cooling et Fusion Laser. Application de la Fusion Laser à la technologie du chaud / froid le projet NEWPIM

Conformal Cooling et Fusion Laser. Application de la Fusion Laser à la technologie du chaud / froid le projet NEWPIM Conformal Cooling et Fusion Laser Application de la Fusion Laser à la technologie du chaud / froid le projet NEWPIM CARMA 7 Février 2013 Qu est ce que le «Conformal Cooling» Mettre la thermique au cœur

Plus en détail

SURMOULES ALUMINIUM ALLIAGES : TUBES DE REFROIDISSEMENT: 10 mm Dia Intérieur

SURMOULES ALUMINIUM ALLIAGES : TUBES DE REFROIDISSEMENT: 10 mm Dia Intérieur SURMOULES ALUMINIUM Nous utilisons deux techniques de coulée en fonction des séries à réaliser, afin d adapter le coût de l outillage à votre besoin. -GRAVITE: Grandes séries, moules acier ou bronze pour

Plus en détail

ECHANGEUR EAU/HUILE. Oiltech PWO pour des capacités de refroidissement de kw

ECHANGEUR EAU/HUILE. Oiltech PWO pour des capacités de refroidissement de kw ECHANGEUR EAU/HUILE Oiltech PWO pour des capacités de refroidissement de 1-48 OILTECH PWO POUR UNE CAPACITE D ECHANGE MAXIMALE Oiltech propose une gamme complète d échangeurs eau/huile pour le refroidissement

Plus en détail

Résistances surmoulées pour atmosphères explosibles ATEX/IECEx ou en version non-atex

Résistances surmoulées pour atmosphères explosibles ATEX/IECEx ou en version non-atex heating for a better future Résistances surmoulées pour atmosphères explosibles ATEX/IECEx ou en version non-atex CHAUFFAGE DE SOLIDES CHAUFFAGE INDIRECT Les plateaux et colliers chauffants surmoulés sont

Plus en détail

Cycle 2: Concevoir, étudier et réaliser des architectures et solutions technologiques

Cycle 2: Concevoir, étudier et réaliser des architectures et solutions technologiques Cycle 2: Concevoir, étudier et réaliser des architectures et solutions technologiques Chapitre 2 (moulage au sable en moule non permanent) Quelles solution utilisent les industriels pour réaliser des pièces

Plus en détail

ANTIGEL MPG PAE 15 C

ANTIGEL MPG PAE 15 C PRESENTATION TECHNIQUE ANTIGEL MPG PAE 15 C FLUIDE CALOPORTEUR POUR CIRCUITS DE CHAUFFAGE OU DE REFROIDISSEMENT ANTIGEL MPG PAE 15 C MONOPROPYLENE GLYCOL Fluide caloporteur avec fonction antigel et anticorrosion

Plus en détail

SÉPARATEURS CENTRIFUGES POUR APPLICATIONS INDUSTRIELLES

SÉPARATEURS CENTRIFUGES POUR APPLICATIONS INDUSTRIELLES SÉPARATEURS CENTRIFUGES POUR APPLICATIONS INDUSTRIELLES I N N O V A T E U R S P A R P A S S I O N Domaines d application Environnement Depuis des décennies, nous investissons dans le développement et la

Plus en détail

CI 6 PPM PRODUITS PROCÉDÉS MATÉRIAUX ÉLABORATION DES PIÈCES MÉCANIQUES. INTRODUCTION DE LA CHAÎNE NUMÉRIQUE.

CI 6 PPM PRODUITS PROCÉDÉS MATÉRIAUX ÉLABORATION DES PIÈCES MÉCANIQUES. INTRODUCTION DE LA CHAÎNE NUMÉRIQUE. Sciences Industrielles CI 6 PPM PRODUITS PROCÉDÉS MATÉRIAUX ÉLABORATION DES PIÈCES MÉCANIQUES. INTRODUCTION DE LA CHAÎNE NUMÉRIQUE. CHAPITRE 3 MISE EN FORME DES MATÉRIAUX D après documents de Jean-Pierre

Plus en détail

Etude multi-échelle du comportement au feu d un siège et d une paroi types issus d un système de transport ferroviaire européen

Etude multi-échelle du comportement au feu d un siège et d une paroi types issus d un système de transport ferroviaire européen Etude multi-échelle du comportement au feu d un siège et d une paroi types issus d un système de transport ferroviaire européen Doctorant : Anycée CAMILLO Directeur de thèse : Thomas ROGAUME Co-encadrants

Plus en détail

Photovoltaïque : du matériau à la cellule

Photovoltaïque : du matériau à la cellule Énergies de l'avenir : Recherche et Industrie Colloque ANR, Belfort Photovoltaïque : du matériau à la cellule Daniel MATHIOT Institut d Électronique du Solide et des Systèmes (Université de Strasbourg

Plus en détail

Raccords et accessoires PE

Raccords et accessoires PE BC-RAC MAI 2012 Polypipe PE Pression Raccords et accessoires PE Matériel de soudure Raccords et Accessoires PE Votre complément d équipement pour une solution tout «PE» Les tubes pression en Polyéthylène,

Plus en détail

NOTRE SÉLECTION EXTÉRIEUR MÂTS ET CANDELABRES

NOTRE SÉLECTION EXTÉRIEUR MÂTS ET CANDELABRES NOTRE SÉLECTION EXTÉRIEUR MÂTS ET CANDELABRES DECO LIRA Fiche technique Conception techniquement impeccable. Parfait pour installer dans des mâts de 4 à 6 mètres le long de voies urbaines et résidentielles

Plus en détail

CHAUDIÈRE ACIER PRESSURISÉE À INVERSION DE FLAMME. Prolongement des tubes de fumées sur la plaque arrière pour augmenter la résistance à la corrosion

CHAUDIÈRE ACIER PRESSURISÉE À INVERSION DE FLAMME. Prolongement des tubes de fumées sur la plaque arrière pour augmenter la résistance à la corrosion BREVET tubes de fumées 5 ans de garantie sur le corps de chauffe option extension à 10 ans CHAUDIÈRE ACIER PRESSURISÉE À INVERSION DE FLAMME Chaudière pressurisée à tubes de fumées GAMME de 64 à 291 kw

Plus en détail

C.M.E 41 Pourquoi le métal semble-t-il plus froid que le bois?

C.M.E 41 Pourquoi le métal semble-t-il plus froid que le bois? C.M.E 41 Pourquoi le métal semble-t-il plus froid que le bois? I) Pourquoi le métal semble-t-il plus froid que le bois? 1) Objet chaud, objet froid : nos sensations sont-elles fiables? A température ambiante,

Plus en détail

Conseils pratiques. Brasage à la flamme acétylénique.

Conseils pratiques. Brasage à la flamme acétylénique. Conseils pratiques. Brasage à la flamme acétylénique. Sommaire: 1. Principe du procédé 2. Conditions à respecter pour le brasage à la flamme 3. Variantes de procédé 4. Procédé de brasage à la flamme 5.

Plus en détail

TECHNOLOGIE. Les Condenseurs

TECHNOLOGIE. Les Condenseurs TECHNOLOGIE Les Condenseurs Rôle : Cet échangeur de chaleur doit permettre au fluide d évacuer la chaleur transportée par le fluide frigorigène vers un médium de condensation (air ou eau). Le fluide frigorigène

Plus en détail

Thermofin. EOLIA Aéroréfrigérants industriels. L excellence de notre technologie Pour des échanges durables...

Thermofin. EOLIA Aéroréfrigérants industriels. L excellence de notre technologie Pour des échanges durables... Thermofin EOLIA Aéroréfrigérants industriels L excellence de notre technologie Pour des échanges durables... Des services sur mesure Sur mesure Notre équipe peut aussi intervenir sur vos unités: Prise

Plus en détail

Canalisations pré-isolées

Canalisations pré-isolées Canalisations pré-isolées Polyuretub130 AVIS TECHNIQUE CSTB 14/08-1227 Alphapipe zi du Terroir 17chemin des pierres 31140 BRUGUIERES 05 34 27 06 60 / 05 34 27 06 69 contact@alphapipe.fr Description Le

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES Sous-épreuve spécifique à chaque option - U4.4A SESSION 2015 CORRIGE Etude de la fabrication de Fourchettes

Plus en détail

FORMATION, EXPERTISE & QUALIFICATION EN SOUDAGE. e rvice.fr

FORMATION, EXPERTISE & QUALIFICATION EN SOUDAGE.  e rvice.fr FORMATION, EXPERTISE & QUALIFICATION EN SOUDAGE - Fax : 08.21.48.17.56 SOUDAGE PAR RÉSISTANCE (PAR POINT, BOSSAGE, MOLETTE ET EN BOUT) Opérateur, soudeur Régleur et chef d équipe Technicien méthodes et

Plus en détail

Fabrication de composite à matrice métallique par fusion laser sélective

Fabrication de composite à matrice métallique par fusion laser sélective Assises Européennes de la Fabrication Additive, les 24, 25, 26 et 27 Juin 2013 à l'ecole Centrale Paris Fabrication de composite à matrice métallique par fusion laser sélective Rapporteur: Bo SONG Directeur

Plus en détail

Batteries de chauffage d air pour atmosphères explosibles ATEX ou en version non-atex

Batteries de chauffage d air pour atmosphères explosibles ATEX ou en version non-atex heating for a better future Batteries de chauffage d air pour atmosphères explosibles ATEX ou en version non-atex CHAUFFAGE DE GAZ MAINTIEN EN TEMPÉRATURE Les batteries de chauffage d air CETAL sont particulièrement

Plus en détail

QUALITÉ DES PRODUITS DE MOULAGE

QUALITÉ DES PRODUITS DE MOULAGE QUALITÉ DES PRODUITS DE MOULAGE LES PARAMÈTRES DE LA QUALITÉ CHOIX DE L ALLIAGE CHOIX DU PROCÉDÉ DE MOULAGE STRUCTURE DE SOLIDIFICATION - Propriétés de fonderie - Propriétés d utilisation - Possibilités

Plus en détail

Origines et composition physico-chimique des fumées de soudage à l arc

Origines et composition physico-chimique des fumées de soudage à l arc Origines et composition physico-chimique des fumées de soudage à l arc Journée technique INRS «Expositions professionnelles aux fumées de soudage» 16-06-2015 N. Floros R&D Introduction Métal de base +

Plus en détail

Utilisation et évolution des procédés de soudage. Rencontre nationale des Mécaniciens Arcachon, 14 au 18 mai 2001

Utilisation et évolution des procédés de soudage. Rencontre nationale des Mécaniciens Arcachon, 14 au 18 mai 2001 Utilisation et évolution des procédés de soudage LE SOUDAGE QU EST CE QUE C EST? C est un procédé d assemblage définitif qui permet d obtenir la continuité de la matière par une action locale progressant

Plus en détail

E, P, t. 1B L homme et l énergie L homme ne peut ni créer, ni perdre de l énergie, celle-ci doit exister au préalable.

E, P, t. 1B L homme et l énergie L homme ne peut ni créer, ni perdre de l énergie, celle-ci doit exister au préalable. 1 / 8 E, P, t 1. ENERGIE 1A Mot d usage très répandu Energies nucléaire, solaire, thermique, hydraulique, d un aliment... Il a de l énergie crise de l énergie économie d énergie... 1B L homme et l énergie

Plus en détail

DISQUES DE FREIN TEXTAR Gamme de produits

DISQUES DE FREIN TEXTAR Gamme de produits DISQUES DE FREIN TEXTAR Gamme de produits www.textar.com UN DESIGN INTELLIGENT. Jusqu au moindre détail Surface de montage Fabrication mécanique précise au sein de la plage de tolérance des équipements

Plus en détail

EOLIA Aéroréfrigérants industriels

EOLIA Aéroréfrigérants industriels EOLIA Aéroréfrigérants industriels L excellence de notre technologie Pour des échanges durables... EOLIA : Aéroréfrigérants industriels La gamme d aéroréfrigérants de Thermofin s adresse aux applications

Plus en détail

The Professional Choice PWO. Echangeur eau/huile. OLAER PWO Echangeur eau/huile léger, compact et d un rendement élevé

The Professional Choice PWO. Echangeur eau/huile. OLAER PWO Echangeur eau/huile léger, compact et d un rendement élevé The Professional Choice PWO Echangeur eau/huile OLAER PWO Echangeur eau/huile léger, compact et d un rendement élevé Olaer est un acteur global spécialisé dans des systèmes innovants et efficaces pour

Plus en détail

Technologies par zones Fûts, Tablature, Chambre d eau, Mandoline, liaison paliers

Technologies par zones Fûts, Tablature, Chambre d eau, Mandoline, liaison paliers Architecture moteur Le carter cylindres Sommaire du cours Fonctions du carter cylindres Fonctions principales Fonctions secondaires Fonctions de contrainte Architecture Partie haute du carter Partie basse

Plus en détail

Pièces Techniques HANNECARD. Tous droits réservés

Pièces Techniques HANNECARD. Tous droits réservés Pièces Techniques HANNECARD Tous droits réservés 2 Passion For Performance. Hannecard est devenu un des leaders internationaux dans le domaine des technologies de l élastomère. Une position que nous confirmons

Plus en détail

CONFÉRENCE ASTECH - MOV'EO : LES NOUVEAUX CHALLENGES DE L'ALLÈGEMENT JEUDI 1ER DÉCEMBRE ECAM EPMI, CERGY

CONFÉRENCE ASTECH - MOV'EO : LES NOUVEAUX CHALLENGES DE L'ALLÈGEMENT JEUDI 1ER DÉCEMBRE ECAM EPMI, CERGY CONFÉRENCE ASTECH - MOV'EO : LES NOUVEAUX CHALLENGES DE L'ALLÈGEMENT JEUDI 1ER DÉCEMBRE 2016 - ECAM EPMI, CERGY - L ALUMINIUM DANS LA PROPULSION ET LES ÉQUIPEMENTS AÉRONAUTIQUES - Eric PHILIPPOT SOMMAIRE

Plus en détail

Transvectors. Les Transvectors sont des amplificateurs de débit d air. permettant d utiliser une faible quantité d air comprimé

Transvectors. Les Transvectors sont des amplificateurs de débit d air. permettant d utiliser une faible quantité d air comprimé 6 Transvectors Les Transvectors sont des amplificateurs de débit d air permettant d utiliser une faible quantité d air comprimé pour entraîner de grands débits d air à une vitesse élevée. Le coefficient

Plus en détail

La nouvelle Norme Européenne pour Cuisine Professionnelle: NF EN

La nouvelle Norme Européenne pour Cuisine Professionnelle: NF EN Ce document présente les différents textes et points décrits et encadrés par la nouvelle Norme Européenne NF EN 16 282. Cette norme se compose de huit texte que vous pouvez retrouver dans leur intégralité

Plus en détail

ÉLÉMENTS TUBULAIRES INCOLOY ET À AILETTES

ÉLÉMENTS TUBULAIRES INCOLOY ET À AILETTES ÉLÉMENTS TUBULAIRES INCOLOY ET À AILETTES APPLICATIONS Éléments tubulaires incoloy Destinés à être formés, cintrés, surmoulés ou roulés, les tubulaires sont spécialement conçus pour le chauffage de l air

Plus en détail

Vous pensez précision, pensez HSS ALÉSAGE

Vous pensez précision, pensez HSS ALÉSAGE Vous pensez précision, pensez HSS ALÉSAGE SOMMAIRE LES OUTILS D ALESAGE 2 Zoom sur un alésoir 3 Quel acier rapide pour une efficacité maximum? 4 Revêtements pour les meilleures performances 5 Lexique 6

Plus en détail

F O R M A T I O N T E C H N I Q U E P R É S E N T A T I O N D E S M O D U L E S

F O R M A T I O N T E C H N I Q U E P R É S E N T A T I O N D E S M O D U L E S F O R M A T I O N T E C H N I Q U E P R É S E N T A T I O N D E S M O D U L E S MODULE 1 - LES CAOUTCHOUCS (POLYMÈRES ET ADDITIFS) Objectif général : Compréhension des processus de fabrication des élastomères

Plus en détail

ASSEMBLAGE PAR COLLAGE. Emmanuelle ETIEMBLE POLYTEC France 04/11/14

ASSEMBLAGE PAR COLLAGE. Emmanuelle ETIEMBLE POLYTEC France 04/11/14 ASSEMBLAGE PAR COLLAGE Emmanuelle ETIEMBLE POLYTEC France 04/11/14 Sommaire Le Collage - généralités Le Collage dans l électronique : Choix des colles Résines organiques Colles céramiques Exemples de collage

Plus en détail

EN SOUDAGE FORMATION, EXPERTISE & QUALIFICATION.

EN SOUDAGE FORMATION, EXPERTISE & QUALIFICATION. FORMATION, EXPERTISE & QUALIFICATION EN SOUDAGE - Fax : 08.21.48.17.56 SOUDAGE PAR RÉSISTANCE (PAR POINT, BOSSAGE, MOLETTE ET EN BOUT) Opérateur, soudeur, Régleur et chef d équipe Technicien méthodes et

Plus en détail

L intérêt des poudres revêtues porte sur de multiples aspects fondamentaux et appliqués :

L intérêt des poudres revêtues porte sur de multiples aspects fondamentaux et appliqués : PROPRIETES DE POUDRES REVETUES COMPAREES A CELLES DES MELANGES EQUIVALENTS. S. BUCHER*, Th. CABIOCH **, V. GAUTHIER**, C. IACOB*, M GROSBRAS** * Centre de recherche de LIFCO-Industrie, Technopole du Madrillet,

Plus en détail

Systèmes et réacteurs

Systèmes et réacteurs Systèmes et réacteurs 1 1. Intégration dans système Sous vide/atmosphérique Ouvert/fermé 2. Différents types de réacteurs 3. Système de transfert entre stock matière première et réacteurs 2 1. Intégration

Plus en détail

Un composite, c est quoi?

Un composite, c est quoi? Matériaux Composites GENERALITES définitions, avantages et inconvénients, applications, PROPRIETES ELASTIQUES des propriétés micro aux propriétés macro CRITERES DE RUPTURE TECHNOLOGIE éléments constitutifs

Plus en détail

Définitions de base en traitement de surface

Définitions de base en traitement de surface Définitions de base en traitement de surface Définitions Les définitions qui vont être données dans ce chapitre sont issues de la norme NF A 91-010. Cette norme a pour objet de fixer, entre autres, la

Plus en détail

Evaporateurs SKB. 4 kw 30,5 kw.

Evaporateurs SKB. 4 kw 30,5 kw. Evaporateurs SKB 4 kw 30,5 kw www.friga-bohn.com Les évaporateurs cubiques ventilés de la gamme SKB sont destinés aux applications commerciales de réfrigération ou de conservation à basse température.

Plus en détail

LA MATIÈRE ÉTATS ET CHANGEMENTS D ÉTAT

LA MATIÈRE ÉTATS ET CHANGEMENTS D ÉTAT LA MATIÈRE ÉTATS ET CHANGEMENTS D ÉTAT I- ATOMES ET MOLÉCULES. La matière correspond à une substance contenant des atomes et possédant une masse. Elle est constituée d atomes, de molécules et d ions. Une

Plus en détail

COLONNE DE TRI 2000 / 3000 / 4000 litres

COLONNE DE TRI 2000 / 3000 / 4000 litres COLONNE DE TRI 2000 / 3000 / 4000 litres Préhension Kinshofer TECHNOLOGIE DE FABRICATION : LE ROTOMOULAGE Ce procédé simple et économique permet la fabrication de corps creux, monoblocs, sans soudure donc

Plus en détail

BULLETIN TECHNIQUE N 46. Le soudage Friction Stir Welding sur Machine-Outil à Commande Numérique. Contexte. Principe du FSW. avril 2016.

BULLETIN TECHNIQUE N 46. Le soudage Friction Stir Welding sur Machine-Outil à Commande Numérique. Contexte. Principe du FSW. avril 2016. BULLETIN TECHNIQUE N 46 Le soudage Friction Stir Welding sur Machine-Outil à Commande Numérique Contexte Le soudage FSW, qui peut se traduire par «friction-malaxage» est une technologie prometteuse pour

Plus en détail

Appareil fonctionnant exclusivement porte fermée

Appareil fonctionnant exclusivement porte fermée Cette fiche a pour but de vous indiquer les principales informations dont vous avez besoin pour installer correctement une cheminée tout en respectant les normes et obligations légales. 1. Diamètre hydraulique

Plus en détail

Les finitions appliquées aux pièces issues de fusion laser pour des application d outillage

Les finitions appliquées aux pièces issues de fusion laser pour des application d outillage Les finitions appliquées aux pièces issues de fusion laser pour des application d outillage UTBM- Université de Technologie de Belfort-Montbéliard Belfort 2 et 3 décembre 2015 EXPERTISE INJECTION DES THERMOPLASTIQUES

Plus en détail

3.2 Types de sables : Plusieurs types de sables de moulage : sable silico-argileux (traditionnellement utilisé en fonderie) sable siliceux agglomérés

3.2 Types de sables : Plusieurs types de sables de moulage : sable silico-argileux (traditionnellement utilisé en fonderie) sable siliceux agglomérés A-CHAIRI Cours SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Classe : No m : PROCEDES DE MOULAGE Date :.. 1. Mise en situation : La fonderie est l'un des procédés de formage des métaux qui consiste à couler

Plus en détail

Procédés de fabrication

Procédés de fabrication Procédés de fabrication Découpe jet d eau Découpe Laser Amphi S4 V. Wolff POURQUOI LA DÉCOUPE AU JET D'EAU? Le jet d'eau peut découper quasiment tous les matériaux : métal, pierre, matières plastiques,

Plus en détail

Science des matériaux

Science des matériaux Science des matériaux Jean Colombani Pauline Schlosser 04 72 44 85 70 jean.colombani@univ-lyon1.fr 04 72 65 53 41 pauline.schlosser@univ-lyon1.fr Supports de cours : Jean Colombani & Laurent Joly http://sdm.univ-lyon1.fr/

Plus en détail

riccimassimografica.it Le vide est la dimension où la matière prend form. BRIOMOULDS Moules industriels

riccimassimografica.it Le vide est la dimension où la matière prend form. BRIOMOULDS Moules industriels riccimassimografica.it Le vide est la dimension où la matière prend form. ISO 9 0 0 1 RIDURRE BASE DELLA VERSIONE CARTACEA A 21 SPOSTARE I TESTI SOTTO E INGRANDIRE DEL 125% Depuis 1997, fabrication italienne

Plus en détail

Matériaux pour le récupérateur de corium

Matériaux pour le récupérateur de corium Matériaux pour le récupérateur de corium Pascal Piluso, Christophe Journeau CEA-Cadarache/DTN 1 Plan de la présentation 1. Progression du corium dans un RNR-Na lors d un accident grave 2. Le récupérateur

Plus en détail

Impression 3D : conception et fabrication de pièces avec renforts composites locaux

Impression 3D : conception et fabrication de pièces avec renforts composites locaux Impression 3D : conception et fabrication de pièces avec renforts composites locaux Innov Days Smart & Hybride : les composites de demain Bellignat 10 Julien Bajolet Entreprise : Centre Technique de la

Plus en détail

PROPOSITION DE STAGE DE SCOLARITE. au CEA/Grenoble. Nouvelles technologies pour l énergie - Piles à combustible

PROPOSITION DE STAGE DE SCOLARITE. au CEA/Grenoble. Nouvelles technologies pour l énergie - Piles à combustible SUJET : PAC mousses Date : 12/10/2004 Nouvelles technologies pour l énergie - Piles à combustible Sujet : Modélisation des écoulements diphasiques gaz-eau dans les distributeurs de piles à combustible

Plus en détail

Chapitre 11 Les échangeurs de chaleur. Martin Gariépy MEC3200 Transmission de chaleur Chapitre 1 p.1

Chapitre 11 Les échangeurs de chaleur. Martin Gariépy MEC3200 Transmission de chaleur Chapitre 1 p.1 Chapitre 11 Les échangeurs de chaleur Martin Gariépy MEC3200 Transmission de chaleur Chapitre 1 p.1 Les types d échangeurs de chaleur 1) Échangeur simple co-courant 2) Échangeur simple contre-courant 3)

Plus en détail

Pré-industrialisation et outils logiciels

Pré-industrialisation et outils logiciels Pré-industrialisation et outils logiciels 23/05/2010 Lycée Louis Armand Nogent sur marne 1 Contexte 23/05/2010 Lycée Louis Armand Nogent sur marne 2 Produit Matériau Procédé Processus Moyens Analyse fonctionnelle

Plus en détail