Codes transpondeurs SAMU, quelle efficacité? Jean Beijard DSNA/Direction des Opérations. AFHSH : Samedi 26 mars Département systèmes/technique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Codes transpondeurs SAMU, quelle efficacité? Jean Beijard DSNA/Direction des Opérations. AFHSH : Samedi 26 mars Département systèmes/technique"

Transcription

1 Codes transpondeurs SAMU, quelle efficacité? Jean Beijard DSNA/Direction des Opérations Département systèmes/technique AFHSH : Samedi 26 mars Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

2 Sommaire I. Codes transpondeurs pour les transports hospitaliers II. Les événements de rapprochement III. La problématique des radars Air/Air militaires IV. Les recommandations V. GT anti-collision VI. Conclusion Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

3 I Codes transpondeurs pour les transports hospitaliers Suite aux recommandations de la CMSA (Commission Mixte de la Sécurité Aérienne) et à la demande de l AFHSH, la DSNA prévoit l attribution de deux codes transpondeurs dédiés au transport d urgence hospitalier Identiques sur tout le territoire français métropolitain. Codes : 7014 et Attribués par les contrôleurs au moment de la prise en charge - Utilisables uniquement pour les vols d urgence - Échéance : 5 mai ou 2 juin 2011 : cycle AIRAC à confirmer MAIS

4 Les codes transpondeurs : quel rôle? Sous l égide de l OACI, gérés en Europe par Eurocontrol (ORCAM), répartis par zones géographiques en Europe. VOLS IFR : Codes transpondeurs utilisés par le CAUTRA pour réaliser corrélation entre pistes radar et plans de vol (sauf vols gérés mode S ELS voir ci-après). Attribués automatiquement par le système. Pénurie importante conduit à différents problèmes. VOLS VFR: Codes attribués par les contrôleurs, mais affichage d étiquettes particulières recommandées pour codes spéciaux. -Les codes ne sont pas visualisés si les pistes radars ne le sont pas donc hors couverture radar : ce qui est généralement le cas des vols très basse altitude (SAMU ). -Les pistes de vols militaires sont très généralement filtrées et non présentées sur les positions des contrôleurs civils Nbre de codes disponibles théorique = 4096 (pratique 3900), dont environ 2300 attribués à la France. Utilisation en France : environ 560 vols internationaux, 1000 militaires dont une partie utilisée pour vols civils locaux. Trafic de pointe : 9500 vols IFR par jour, VFR? (12000?) => pénurie importante de codes.

5 La DSNA a commencé la mise en œuvre opérationnelle du mode E élémentaire (ELS) Objectif pour fev 2012 : Pour TOUS les vols (IFR et VFR) équipés de transpondeurs mode S, visualisation de l identifiant avion (Aircraft ID) sur la position de contrôle + gestion mode S ELS des vols IFR éligibles (utilisation AID pour corrélation entre piste et PLN) et attribution d un code générique = Obligation d emport pour les IFR depuis mars 2007, à partir de 2014 pour les VFR dans zones identifiées. AID (définition OACI) = 1- si PLN : indicatif du PLN (case 7) 2- sans PLN : immatriculation Lorsque pas de corrélation CAUTRA, (cas de tous les VFR) => affichage de l AID (à la place du code mode A) Nota : vols eligibles mode S fev 2012 : - vol IFR (équipé de transpondeur mode S) - route dans espaces déclarés mode S au CFMU

6 II Evènements de rapprochement 1er CAS lundi 19 octobre 2009, SAMU 24 en CAG VFR, effectue un vol sanitaire entre les CHU de Bordeaux et Périgueux. Au même moment, un Alphajet RESSEL 122, réalise un entraînement à la navigation basse altitude en CAM V. Le vol SAMU affichait le code transpondeur 1274 et le chasseur affichait Tous deux évoluaient en classe G et sur des fréquences différentes. Le pilote de l alphajet du fait de l ergonomie de son cockpit n a pas eu le visuel sur le trafic SAMU. SAMU ft QNH 1011 CAUSES DE L EVENEMENT Détection visuelle tardive en classe G amenant à un croisement proche. RESSEL ft QNH régional Facteurs contributifs : - non-détection visuelle du pilote de l Alphajet, Au premier contact : H~600 m estimés par le pilote soit environ 4s de vol Puis passage de l Alphajet : H = 0,2 Nm ; V = 200 pieds haut. - ergonomie du cockpit et équipement GPS de l Alphajet générant de nombreux angles morts, - différence de vitesse importante.

7 2ème CAS Mercredi 28 octobre 2010, SAMU 41 en CAG VFR effectue un vol entre l hôpital de Bourges et celui de Tours. Au même moment, un CTM 1135 (Transall), effectue un entraînement tactique en CAM V entre Poitiers et Orléans. A noter : - que le Transall n était pas équipé ACAS. - L hélicoptère du SAMU se trouvait en mission sanitaire effective. - L équipage du SAMU a effectué son vol de transit en dessous de 1500ft ASFC (tranche d altitude préférentielle utilisée par les équipages défense). CTM 1135 CAUSES DE L EVENEMENT Détection visuelle tardive en classe G amenant à un croisement proche. Au premier contact : H~200 m estimés par le pilote du Samu. Puis passage du Transall : H = 100 m ; V < 100 pieds SAMU ft QNH ~ 720 ft / sol (évitement d urgence) Facteurs contributifs : - non-détection visuelle de l équipage du Transall.

8 III. La problématique des radars Air/Air militaires Les radars Air/Air actuellement utilisés à bord des avions militaires peuvent réagir sur des plots primaires mais sont limités au secteur frontal de l appareil. Il apparaît ainsi difficile de les utiliser en l état comme moyen de détection. Exemple ci-dessous avec un chasseur en virage droite. Pour cet évènement le RADAR n a pas détecté l aéronef léger venant de la gauche.

9 IV. Recommandations de la CMSA (Bureau Commission Mixte Sécurité Aérienne = BCM) Au groupe permanent Régulateurs-Prestataires-Usagers sur la compatibilité des circulations aériennes civile et militaire en basse et très basse altitude : - mener une réflexion, sur le cas des hélicoptères du SAMU en mission sanitaire, en particulier sur la possibilité et l utilité de l attribution d un code transpondeur spécifique «mission vol sanitaire». A l Association Française des Hélicoptères Sanitaires Hospitaliers : - mener une campagne d information auprès de ses équipages et ses équipes médicales visant à : limiter au strict nécessaire les vols menés à une altitude inférieure à 1500 ft (raison médicale, ) ; veiller les fréquences d information. A la DIRCAM : prenant également en compte les rapports du BEA et l analyse du dossier M09/36 soutenir la mise en place de moyens de détection embarqués à bord des appareils de combat et d entrainement de la défense et élargie à la totalité de la flotte des avions de transport. De tels moyens seraient toutefois inopérants si les autres aéronefs ne branchaient pas au minimum leur transpondeur permettant ainsi la création d avis de trafic. La fonction alticodeur permet une utilisation optimale des ACAS générant des avis de résolution.

10 V. GT anti-collision VFR 1) Mandat Suite à deux collisions en vols (Etampes et Rochefort), une note relative à la prévention des collisions en vols entre aéronefs d aviation générale évoluant à vue (en VFR) adressée au Secrétaire d État, recommande la mise en place d une concertation entre la DGAC et les fédérations de l aviation légère et sportive pour : - évaluer les gains réalisables en matière de sécurité découlant d une obligation d emport de transpondeur pour les avions ; -examiner d autres solutions susceptibles d apporter une amélioration de la sécurité de l aviation légère Le GT est piloté Olivier JOUANS chef du SNA/Sud-Ouest

11 V. GT anti-collision VFR 2) Recommandations : Réflexion à mener sur les SIV : promouvoir une extension des SIV pour aboutir à des SIV jointifs partout. Mieux définir le socle des services a attendre. Réflexion sur le transpondeur : promouvoir code 7000 avec alticodeur tout le temps (y compris tour de piste). Réflexion à mener sur les équipements type FLARM/TCAS light. Réflexion sur la formation des instructeurs et le rôle des pilotes inspecteurs, en particulier sur le support de formation et de sensibilisation aux limites des équipements embarqués.

12 VI. Conclusion La demande de code a été approuvée, toutefois l amélioration de la sécurité demande d autres actions supplémentaires, comme par exemple les travaux menés dans le cadre du GT anti-collision (participation AFHSH souhaitée) Il est à noter que les incidents relevés par la DSNA depuis 2005 ne s inscrivent pas dans la même thématique, en effet tous on eu lieu lors de croisements d axes à vue. A noter la mise en place d IRMA à Issy les Moulineaux

13 MERCI

Expérience IFR «Dreux Nogent» - Phase 2

Expérience IFR «Dreux Nogent» - Phase 2 Expérience IFR «Dreux Nogent» - Phase 2 Philippe Rollet Recherche & Innovation Eurocopter ETFS / Ph. Rollet / Présentation AFHSH09 / 1,v.0 / 28-03-09 Contexte Projet «Dreux Nogent» (DGAC/Eurocopter/CH

Plus en détail

Gestion des fréquences à la DSNA. Direction générale de l Aviation civile

Gestion des fréquences à la DSNA. Direction générale de l Aviation civile Gestion des fréquences à la DSNA Ministère de l'écologie, de l'énergie,du Ministère de l'écologie, Développement du Développement durable et durable, de l'aménagement des Transports et du Logement territoire

Plus en détail

BULLETIN D'INFORMATION DSAC

BULLETIN D'INFORMATION DSAC BI 2013/04 Rév. 1 BULLETIN D'INFORMATION DSAC Edité par : OSAC pour DGAC FRANCE Le : 9 OCTOBRE 2013 Révisé le : 30 DECEMBRE 2013 Validité : Ce Bulletin d'information a une durée de validité de 5 ans à

Plus en détail

Commission Locale de Sécurité

Commission Locale de Sécurité Commission Locale de Sécurité FNE 06 LBH 11 du 22/03/2011 Pénétration de la zone réglementée R14 (tirs BEGO) par un appareil léger Interruption momentanée de l activité de 4 SEM EQSS LANN-BIHOUE SYNOPSIS

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE Perte de séparation, avis de résolution TCAS, en instruction solo (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en temps universel coordonné (UTC). Il convient d y ajouter

Plus en détail

GT IFR / VFR. Aéroport de Cannes-Mandelieu 26 septembre 2011

GT IFR / VFR. Aéroport de Cannes-Mandelieu 26 septembre 2011 GT IFR / VFR Aéroport de Cannes-Mandelieu 26 septembre 2011 Ordre du jour 3. Actions réalisées 5. Actions à venir THEME 1.Présentation par les aéroclubs des modalités de formation des élèves pilotes sur

Plus en détail

Rapport. Incident survenu le 17 mai 2008 sur l aérodrome de Carcassonne (11) au Boeing W immatriculé EI-CSY exploité par Ryanair

Rapport. Incident survenu le 17 mai 2008 sur l aérodrome de Carcassonne (11) au Boeing W immatriculé EI-CSY exploité par Ryanair Rapport Incident survenu le 17 mai 2008 sur l aérodrome de Carcassonne (11) au Boeing 737-800W immatriculé EI-CSY exploité par Ryanair Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT, DE L ÉNERGIE ET DE LA MER

MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT, DE L ÉNERGIE ET DE LA MER MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT, DE L ÉNERGIE ET DE LA MER Direction générale de l Aviation civile Direction des services de la navigation aérienne Direction des Opérations Document d étude Département Sécurité

Plus en détail

Amendements à la réglementation de la circulation aérienne RDA, SCA, RCA 3 et RCA 4 à l exclusion des textes associés. Principales modifications

Amendements à la réglementation de la circulation aérienne RDA, SCA, RCA 3 et RCA 4 à l exclusion des textes associés. Principales modifications RCA Amendements - 1 1 er décembre 2008 Bulletin de mise à jour NR 74/1994 Amendements à la réglementation de la circulation aérienne RDA, SCA, RCA 3 et RCA 4 à l exclusion des textes associés Nouveau RCA

Plus en détail

licoptère, et le Transport inter-hospitalier Guy Rocher Eric Fraissinet

licoptère, et le Transport inter-hospitalier Guy Rocher Eric Fraissinet SYNDICAT NATIONAL DES EXPLOITANTS D HELICOPTERES Assemblée Générale AFHSH 28 Mars 2009 Le vol IFR en hélicopth licoptère, et le Transport inter-hospitalier Guy Rocher Eric Fraissinet !! " # $ $%$!$ $ $%$!$

Plus en détail

EVITEMENT. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

EVITEMENT. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs EVITEMENT A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. EVITEMENT EN VOL A VUE OU EN AUTOINFORMATION 1.1.INTRODUCTION

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Projet RÈGLEMENT UE N /2010 DE LA COMMISSION

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Projet RÈGLEMENT UE N /2010 DE LA COMMISSION COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le xxx Projet RÈGLEMENT UE N /2010 DE LA COMMISSION du [ ] établissant des exigences communes pour l usage de l espace aérien et des procédures d exécution

Plus en détail

Gestion des fréquences à la DSNA. Direction générale de l Aviation civile

Gestion des fréquences à la DSNA. Direction générale de l Aviation civile Gestion des fréquences à la DSNA Ministère de l'écologie, de l'énergie,du Ministère de l'écologie, Développement du Développement durable et durable, de l'aménagement des Transports et du Logement territoire

Plus en détail

RAPPORT ACCIDENT. Perte de contrôle en tangage, collision avec le sol lors de l intégration en circuit d aérodrome. Aéronef

RAPPORT ACCIDENT. Perte de contrôle en tangage, collision avec le sol lors de l intégration en circuit d aérodrome. Aéronef www.bea.aero RAPPORT ACCIDENT Perte de contrôle en tangage, collision avec le sol lors de l intégration en circuit d aérodrome (1) Toutes les heures indiquées sont en heure locale. Aéronef Avion Cessna

Plus en détail

Le Grenelle Environnement

Le Grenelle Environnement RÉDUIRE LES NUISANCES SONORES AUTOUR DES AÉROPORTS PARISIENS Relèvement général de 300 mètres des altitudes d arrivée des avions à destination de Paris-Orly, de Paris-Charles de Gaulle et de Paris -Le

Plus en détail

LE TRANSPONDEUR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LE TRANSPONDEUR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LE TRANSPONDEUR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: Le transpondeur d'un aéronef est l'équipement

Plus en détail

17 octobre 2009 BEAUGEAY (17) l avion Robin DR F-GAOG l avion Océanair TC160 F-PTVC

17 octobre 2009 BEAUGEAY (17) l avion Robin DR F-GAOG l avion Océanair TC160 F-PTVC Rapport Accident survenu le 17 octobre 2009 à BEAUGEAY (17) à l avion Robin DR 400-120 immatriculé F-GAOG et à l avion Océanair TC160 immatriculé F-PTVC Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité

Plus en détail

LE TCAS. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LE TCAS. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LE TCAS A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. DEFINITION Le TCAS (Traffic alert and Collision Avoidance System)

Plus en détail

L'organisation de l'espace aérien

L'organisation de l'espace aérien 1. Pourquoi créer des L auteur décline toute responsabilité en ce qui concerne l actualité, l exactitude ou la qualité des informations mises à disposition sur ce diaporama. L auteur ne peut en aucun cas

Plus en détail

LES ESPACES AERIENS. Les Zones à statuts particuliers

LES ESPACES AERIENS. Les Zones à statuts particuliers LES ESPACES AERIENS Connaître son environnement fait partie des préoccupations du pilote pour assurer sa sécurité, la sécurité de ses passagers et celle des autres usagers de l espace aérien environnant.

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Quasi-collision avec le sol lors de l approche finale de nuit, remise de gaz (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en temps

Plus en détail

EUROMED AVIATION PROJECT * PRESENTATION DU MAROC. «Country» - 2 nd Advisory Group Meeting 17 December Brussels

EUROMED AVIATION PROJECT * PRESENTATION DU MAROC. «Country» - 2 nd Advisory Group Meeting 17 December Brussels EUROMED AVIATION PROJECT * PRESENTATION DU MAROC 1 Derniers développements de l aviation civile au Maroc Sommaire : législation organisant le secteur de l aviation civile Nouvelle organisation de l autorité

Plus en détail

République Tunisienne ----***---- Ministère du Transport ----***---- Direction Générale de l Aviation Civile

République Tunisienne ----***---- Ministère du Transport ----***---- Direction Générale de l Aviation Civile République Tunisienne ----***---- Ministère du Transport ----***---- Direction Générale de l Aviation Civile Décision du Ministre du Transport N 092 du 15 juin 2009 fixant la durée et le contenu des programmes

Plus en détail

PARTICIPEZ A UNE REMISE DE BREVETS DE PILOTES DE CHASSE ET NAVIGATEURS OFFICIERS SYSTEME D ARMES

PARTICIPEZ A UNE REMISE DE BREVETS DE PILOTES DE CHASSE ET NAVIGATEURS OFFICIERS SYSTEME D ARMES PARTICIPEZ A UNE REMISE DE BREVETS DE PILOTES DE CHASSE ET NAVIGATEURS OFFICIERS SYSTEME D ARMES Mercredi 6 avril 2016 14h00-16h30 Base aérienne 705 de Tours Ouvert aux scolaires de 14 à 22 ans, sur inscription,

Plus en détail

Gestion des fréquences à la DGAC

Gestion des fréquences à la DGAC Gestion des fréquences à la DGAC Eric Allaix DSNA/SDPS/FSR 1 27 novembre 2008 Réunion AIRBUS DSNA Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports

Plus en détail

COMPTE RENDU DE RÉUNION AREX

COMPTE RENDU DE RÉUNION AREX MINISTÈRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE Direction générale de l aviation civile Pontoise, le 22 juin 2017 Direction des services de la Navigation aérienne Direction des opérations Services de

Plus en détail

Mise en œuvre de l'ads

Mise en œuvre de l'ads 20/06/2006 Direction Générale Direction de la Technique et Mise en œuvre de l'ads Présenté par Patrick Souchu DSNA/DTI/SO/3E patrick.souchu@aviation-civile.gouv.fr Automatic Dependent Surveillance (ADS)

Plus en détail

SUP AIP 090/12 Date de publication : 31 MAI

SUP AIP 090/12 Date de publication : 31 MAI BUREAU NOTAM INTERNATIONAL : 05 57 92 57 95 Fax : 05 57 92 57 99 RSFTA : LFFAYNYX : sia.supaip@aviation-civile.gouv.fr Site SIA : http://www.sia.aviation-civile.gouv.fr SUP AIP 090/12 Date de publication

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Arrêté du

Plus en détail

BULLETIN. n 31 Janvier - février - mars sur le trafic aérien CDG - ORLY - LE BOURGET

BULLETIN. n 31 Janvier - février - mars sur le trafic aérien CDG - ORLY - LE BOURGET BULLETIN - - LE BOURGET sur le trafic aérien en Île de France n 31 Janvier - février - mars 2015 S O M MAI R E Trafic des aéroports................ p.2 Configurations..................... p.2 Répartition

Plus en détail

Code de Bonne Conduite Environnementale de l Aéroport de Cannes -Mandelieu

Code de Bonne Conduite Environnementale de l Aéroport de Cannes -Mandelieu CCE Cannes - 13/12/2012 Code de Bonne Conduite Environnementale de l Aéroport de Cannes -Mandelieu Direction générale de l Aviation civile 1 Une action de la Charte Action n 6 de la Charte pour l Environnement

Plus en détail

Espace aérien et. Partage des rôles Des enjeux majeurs

Espace aérien et. Partage des rôles Des enjeux majeurs Espace aérien et enseignement Partage des rôles Des enjeux majeurs Quelques repères Réglementation Rien de neuf! 1974 Création FFVL 1977 circulaire DGAC traitant du vol libre 1978 arrêté préfectoral type

Plus en détail

LFPG / Paris-Charles de Gaulle / CDG

LFPG / Paris-Charles de Gaulle / CDG Cette page vise à attirer l attention des pilotes d aviation commerciale et générale sur le contexte aéronautique et les principales menaces associées à un aérodrome. Leur identification est issue d un

Plus en détail

avril - mai - juin 2015

avril - mai - juin 2015 - - LE BOURGET BULLETIN sur le trafic aérien EN ÎLE DE FRANCE n 32 avril - mai - juin 2015 SOMMAIRE Trafic des aéroports...p.2 Configurations...p.2 Répartition du trafic par catégorie d avions...p.3 Non

Plus en détail

NOR : DEVA J. (Texte non paru au journal officiel)

NOR : DEVA J. (Texte non paru au journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Direction générale de l aviation civile Direction de la sécurité de l aviation civile Instruction du 6 mars 2013 relative

Plus en détail

Protocole d Accord. Entre. L Organisme de Contrôle de Pointe à Pitre. La Fédération Française de Vol Libre

Protocole d Accord. Entre. L Organisme de Contrôle de Pointe à Pitre. La Fédération Française de Vol Libre Service de la Navigation Aérienne aux Antilles / Guyane Organisme de Contrôle de Pointe à Pitre Protocole d Accord Entre L Organisme de Contrôle de Pointe à Pitre et La Fédération Française de Vol Libre

Plus en détail

CIRCUITS D AERODROME GENERALITES SUR LA PHRASEOLOGIE ET LES PROCEDURES DE DEPART

CIRCUITS D AERODROME GENERALITES SUR LA PHRASEOLOGIE ET LES PROCEDURES DE DEPART CIRCUITS D AERODROME GENERALITES SUR LA PHRASEOLOGIE ET LES PROCEDURES DE DEPART 1. PREAMBULE 2. PHRASEOLOGIE 2.1. Historique 2.2. Règles de base 3. DEROULEMENT CHRONOLOGIQUE D UN DEPART (pour l exemple)

Plus en détail

Rapport de mesurage sonore à Conflans-Sainte-Honorine Approche à CDG face à l est (Campagne 2011/2012)

Rapport de mesurage sonore à Conflans-Sainte-Honorine Approche à CDG face à l est (Campagne 2011/2012) ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Energie Rapport d étude direction générale de l'aviation civile Approche à CDG face à l est (Campagne 2011/2012) direction des services de la

Plus en détail

Etudes de brouillages potentiels systèmes aéronautiques

Etudes de brouillages potentiels systèmes aéronautiques Etudes de brouillages potentiels systèmes aéronautiques Eric Allaix DSNA/SDPS/FSR 1 27 novembre 2008 Réunion AIRBUS DSNA Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 («SERA»)

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 («SERA») MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 («SERA») Principaux changements applicables le 4 décembre 2014 Abréviations utilisées dans le présent document : RDA : annexe 1 à l arrêté du 3 mars 2006 modifié

Plus en détail

Intégration dans la circulation d'aérodrome et départ d un aérodrome non contrôlé

Intégration dans la circulation d'aérodrome et départ d un aérodrome non contrôlé Renaud MONTAGNON. FI ACAT 15 Février 2014 SEMINAIRE RECYCLAGE PILOTE PRIVE AVION ET ULM Intégration dans la circulation d'aérodrome et départ d un aérodrome non contrôlé 1 Introduction.. 2 3 4 5 6 L intégration

Plus en détail

Rapport. Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile. Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie

Rapport. Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile. Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie Parution : Août 2012 Rapport Accident survenu le 8 novembre 2008 à Arthaz-Pont-Notre-Dame (74) aux avions Piper PA 28 immatriculé F-GOMP et Robin DR 400-120 immatriculé F-GTZK Bureau d Enquêtes et d Analyses

Plus en détail

Système Automatisé de Gestion du Bruit Aéroportuaire. Phil Vandry, B.Sc. Directeur Technique. General Aviation Safety Network (GASN) Saint Hubert, QC

Système Automatisé de Gestion du Bruit Aéroportuaire. Phil Vandry, B.Sc. Directeur Technique. General Aviation Safety Network (GASN) Saint Hubert, QC Système Automatisé de Gestion du Bruit Aéroportuaire Phil Vandry, B.Sc. Directeur Technique General Aviation Safety Network (GASN) Saint Hubert, QC Mémoire présenté à: Steve Flanagan Ville de Longueuil

Plus en détail

Séminaire annuel de recyclage du pilote privé avion et ULM

Séminaire annuel de recyclage du pilote privé avion et ULM Séminaire annuel de recyclage du pilote privé avion et ULM Séminaire annuel de recyclage du pilote privé avion et ULM Accueil Contexte Définitions Evolutions réglementaires Autres changements L. FOURNIER

Plus en détail

Rapport de mesurage sonore à Saint-Leu-la-Forêt Approche à CDG face à l est (Campagne 2011/2012)

Rapport de mesurage sonore à Saint-Leu-la-Forêt Approche à CDG face à l est (Campagne 2011/2012) ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Energie Rapport d étude direction générale de l'aviation civile Approche à CDG face à l est (Campagne 2011/2012) direction des services de la

Plus en détail

LES ESPACES RVSM / CVSM

LES ESPACES RVSM / CVSM LES ESPACES RVSM / CVSM A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. DEFINITIONS 1.1.HISTORIQUE Vers la fin des années

Plus en détail

LES LICENCES LAPL & PPL

LES LICENCES LAPL & PPL Le cadre réglementaire L Agence Européenne de Sécurité Aérienne régit les licences des personnels navigants. Les règlements européens n 1178/2011 et n 290/2012 organisent les différents types de licences

Plus en détail

LES REGLES DE SURVOL EN VFR. Présentées par Thierry PEREIRA

LES REGLES DE SURVOL EN VFR. Présentées par Thierry PEREIRA LES REGLES DE SURVOL EN VFR Présentées par Thierry PEREIRA PLAN Les dispositions réglementaires Au départ et à l'arrivée En route Lors d'une panne-moteur simulée en présence d'un instructeur Particularités

Plus en détail

le centre de contrôle de cayenne (Guyane)

le centre de contrôle de cayenne (Guyane) le centre de contrôle de cayenne (Guyane) UN TRAFIC AéRIEN EN PLEIN ESSOR Espace aérien géré par le centre de contrôle de Cayenne (2 millions de km²) et principaux flux de trafic Destination de plus en

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD ARTICLE 1 : OBJET ARTICLE 2 : ZONE DE RESPONSABILITE

PROTOCOLE D ACCORD ARTICLE 1 : OBJET ARTICLE 2 : ZONE DE RESPONSABILITE EPUBLIQUE FRANCAISE Fédération Française de Vol à Voile Base Aérienne 709 Cognac, le N /BA 709/SO/ESCA/CDT N /R.R.M.C/2014 PROTOCOLE D ACCORD Vu le code de l aviation civile. Entre les soussignés, Le colonel

Plus en détail

PROGRAE HELICOPTERE ONOPILOTE Nom et prénom du candidat : ** L'examinateur inscrit ses initiales dans chaque rubrique réussies ou aucune annotation dans chaque rubrique échouée Date de l épreuve : / /

Plus en détail

Appendice 5 VFR de nuit

Appendice 5 VFR de nuit Appendice 5 VFR de nuit 1 Vol de nuit VFR en avion Les conditions dans lesquelles un pilote d avion peut, de nuit, effectuer un vol selon les règles de vol à vue (vol VFR de nuit) sont fixées ci après.

Plus en détail

CHAPITRE 10 DÉFINITIONS ET GLOSSAIRE

CHAPITRE 10 DÉFINITIONS ET GLOSSAIRE CHAPITRE 10 DÉFINITIONS ET GLOSSAIRE 10 - A - DÉFINITIONS Assistance radar : Utilisation du radar pour fournir aux aéronefs des renseignements sur leur position ou sur des écarts par rapport à leur route.

Plus en détail

GT IFR/ VFR Aéroport Cannes Mandelieu. 24 mai 2016

GT IFR/ VFR Aéroport Cannes Mandelieu. 24 mai 2016 GT IFR/ VFR Aéroport Cannes Mandelieu 24 mai 2016 NICE CANNES MANDELIEU SAINT-TROPEZ PARIS-LE BOURGET MADRID BARCELONA PALMA DE MALLORCA IBIZA GERONA VALENCIA LA CORUNA SANTIAGO DE COMPOSTELA MALAGA Sommaire

Plus en détail

B.A -BA. Ministère de l écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr

B.A -BA. Ministère de l écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr B.A -BA Copyright illustrations : René Deymonaz - Conception & réalisation : DGAC / Bureau web / Cre@tion - Avril 2011 du RTBA Direction Générale de L Aviation Civile Direction du Transport Aérien Mission

Plus en détail

Convention-cadre entre la direction générale de l aviation civile et Météo-France sur le service météorologique à la navigation aérienne

Convention-cadre entre la direction générale de l aviation civile et Météo-France sur le service météorologique à la navigation aérienne Aviation civile MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Direction générale de l aviation civile Météo-France Convention-cadre entre la direction générale de l aviation civile

Plus en détail

Utilisation de l'espace aérien

Utilisation de l'espace aérien 1.Récapitulatif sur les 2.Le VFR Spécial 3.Les zones à statut 4.Altitude-Niveau de vol L auteur décline toute responsabilité en ce qui concerne l actualité, l exactitude ou la qualité des informations

Plus en détail

LES REGLES DE L'AIR. Cours 18

LES REGLES DE L'AIR. Cours 18 LES REGLES DE L'AIR Cours 18 1 LES REGLES DE L'AIR 1. Les règles de l'air 1.1 Règles de vol 1.2 Responsabilité du commandant de bord 1.3 Règles de survol des obstacles 1.4 Règles de prévention des abordages

Plus en détail

EFIS & PILOTE AUTOMATIQUE

EFIS & PILOTE AUTOMATIQUE 1. Glass-Cockpit (et pilote-automatique) 1.1. Présentation des solutions 1.1.1. EFIS & PILOTE AUTOMATIQUE De nombreux types d EFIS sont aujourd hui disponibles à bord des avions légers : Garmin, Avidyne,

Plus en détail

Document d étude MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT, DE L ÉNERGIE ET DE LA MER. Projet / Opération : EURO Navigation Aérienne

Document d étude MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT, DE L ÉNERGIE ET DE LA MER. Projet / Opération : EURO Navigation Aérienne MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT, DE L ÉNERGIE ET DE LA MER Direction générale de l Aviation civile Direction des services de la navigation aérienne Direction des Opérations Document d étude Département Sécurité

Plus en détail

La gestion de la circulation aérienne (ATM) 20 (40) ans d efforts et perspective

La gestion de la circulation aérienne (ATM) 20 (40) ans d efforts et perspective direction générale de l Aviation civile La de la circulation (ATM) 20 (40) ans d efforts et perspective Onera - Toulouse - 26 Novembre 2003 Jean-Marc Alliot Dominique Colin de Verdière Introduction 40

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE ENVIRONNEMENTALE

CODE DE BONNE CONDUITE ENVIRONNEMENTALE CODE DE BONNE CONDUITE ENVIRONNEMENTALE 1/14 Code de Bonne Conduite Environnementale 07/10/2011 SOMMAIRE 1- PREAMBULE... 3 2- PRINCIPES GENERAUX... 4 3- DIRECTION GENERALE DE L AVIATION CIVILE... 5 4-

Plus en détail

17 décembre 2011 Association Châlonnaise de Vol à Voile

17 décembre 2011 Association Châlonnaise de Vol à Voile Préparation du vol et Espace Aérien Préparation du vol Pour le pilote Pour le planeur Météo Espace Aérien Chargement et centrage PLAN " Les items en gris ne sont pas abordés. " Espace Aérien Préparer son

Plus en détail

Rapport à M. le Secrétaire d Etat chargé des Transports

Rapport à M. le Secrétaire d Etat chargé des Transports MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat Direction générale de l aviation civile Paris, le 24 septembre

Plus en détail

Ordonnance concernant les règles de l air applicables aux aéronefs

Ordonnance concernant les règles de l air applicables aux aéronefs Ordonnance concernant les règles de l air applicables aux aéronefs (ORA) Modification du 25 octobre 2006 Le Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication arrête:

Plus en détail

Règlement du DETEC concernant les licences du personnel navigant de l aéronautique

Règlement du DETEC concernant les licences du personnel navigant de l aéronautique Règlement du DETEC concernant les licences du personnel navigant de l aéronautique (RPN) Modification du 18 avril 2000 Le Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication

Plus en détail

ANALYSE D ECARTS STP ACTIONS RECOMMANDEES

ANALYSE D ECARTS STP ACTIONS RECOMMANDEES ANALYSE D ECARTS STP ACTIONS RECOMMANDEES Annexe E Domaine FA 1. 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 MANQUE D UNIFORMITE DANS L APPLATION DES NORMES INTERNATIONALES de Maturité 1. Une assistance devra être apportée à

Plus en détail

Les métiers de l armée

Les métiers de l armée Document réalisé par Maël Les métiers de l armée 1 - L armée de l Air 2- L armée de Terre 3- La Marine nationale 1- L armée de l air Elle emploie 44 600 militaires et 6 500 civils au premier janvier 2012

Plus en détail

CIRCUITS D AERODROME

CIRCUITS D AERODROME CIRCUITS D AERODROME PROCEDURES ET PHRASEOLOGIE APPLICABLES AUX AVIONS DE CHASSE 1. PREAMBULE 2. L ARRIVEE AU BREAK 2.1. Historique 2.2. Procédure 3. PROCEDURES ET PHRASEOLOGIE «REACTEUR» A L ARRIVEE 3.1.

Plus en détail

Favoriser une conscience commune du risque

Favoriser une conscience commune du risque 1 Favoriser une conscience commune du risque Les conditions météorologiques m dégradd gradées et leurs conséquences Jean-Michel BISCARAT DSAC Didier LABYT MÉTÉO-FRANCE Étienne LICHTENBERGER AIR FRANCE

Plus en détail

RAPPORT ACCIDENT. Perte de contrôle lors d un exercice de décrochage, collision avec le sol, en instruction. 2.1 Trajectoire radar

RAPPORT ACCIDENT. Perte de contrôle lors d un exercice de décrochage, collision avec le sol, en instruction. 2.1 Trajectoire radar RAPPORT ACCIDENT www.bea.aero Perte de contrôle lors d un exercice de décrochage, collision avec le sol, en instruction Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure

Plus en détail

Nouvelle TCA de Montréal

Nouvelle TCA de Montréal Nouvelle TCA de Montréal Quand et Comment? Mise en œuvre le 26 mai 2016 à 09:01 UTC En même temps que la sortie des publications aéronautiques (CFS, CAP, Cartes IFR) Émission d un Supplément de l AIP Cartes

Plus en détail

Les nouvelles Licences Européennes de pilote de planeur

Les nouvelles Licences Européennes de pilote de planeur Les nouvelles Licences Européennes de pilote de planeur La nouvelle réglementation Européenne des licences du personnel navigant (Règlement UE N 1178/2011) a été publiée au Journal Officiel de l Union

Plus en détail

Le présent rapport annuel sur la sécurité présente des statistiques relatives à la sécurité de l aviation civile européenne et mondiale

Le présent rapport annuel sur la sécurité présente des statistiques relatives à la sécurité de l aviation civile européenne et mondiale RAPPORT ANNUEL SUR LA SÉCURITÉ 13 Résumé Le présent rapport annuel sur la sécurité présente des statistiques relatives à la sécurité de l aviation civile européenne et mondiale Les données comprises dans

Plus en détail

Demande de justification des performances d un système de suivi automatique des bagages de soute

Demande de justification des performances d un système de suivi automatique des bagages de soute MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Direction générale de l Aviation civile Service technique de l'aviation civile Demande de justification

Plus en détail

Protocole d accord entre le CCA Poitiers et l aéroclub du Poitou. date d effet : 15 mars 2007 Page 1 sur 13

Protocole d accord entre le CCA Poitiers et l aéroclub du Poitou. date d effet : 15 mars 2007 Page 1 sur 13 Page 1 sur 13 Protocole d accord entre le centre de contrôle d approche de Poitiers-Biard et relatif aux activités de vol à voile sur l aérodrome de Poitiers Ce protocole annule et remplace le protocole

Plus en détail

MANUEL DE L INSPECTEUR NAVIGABILITE

MANUEL DE L INSPECTEUR NAVIGABILITE Page: 1 de 10 Page: 2 de 10 L'INSPECTEUR DES AERONEFS Page: 3 de 10 LOCATION D AERONEFS, ARANGEMENTS ET ACCORDS INTER-ETATIQUES APPROBATION DES CONTRATS DE LOCATION Page: 4 de 10 1 LISTE DES PAGES EFFECTIVES

Plus en détail

ACCES AU SITE DU SIA http://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/ PREAMBULE version MARS 2010 - Ce document est destiné aux pilotes et ne permet l'accès qu' aux données du site SIA nécessaires aux vols VFR

Plus en détail

QCM Règlementation correction. QCM Reglementation/Ivan TORREADRADO

QCM Règlementation correction. QCM Reglementation/Ivan TORREADRADO QCM Règlementation correction QCM Reglementation/Ivan TORREADRADO 1/ Dans un espace aérien de classe D, les services rendus à un aéronef en VFR sont (choisir la combinaison exacte la plus complète) : 1

Plus en détail

L expérience d une vie : devenez Pilote, et entrez dans l aventure aéronautique.

L expérience d une vie : devenez Pilote, et entrez dans l aventure aéronautique. L expérience d une vie : devenez Pilote, et entrez dans l aventure aéronautique. Une formation de pilote privé représente un enrichissement et un épanouissement personnels. D abord, il y a le challenge

Plus en détail

Aéroclub Aix-Marseille

Aéroclub Aix-Marseille Bulletin Sécurité N 20 Nouvelle Règlementation Européenne OCTOBRE 2016 ATTENTION Ce document n'a pas valeur de texte réglementaire Chèr(e)s ami(e)s pilotes, Les dispositions de l'arrêté relatif à l'utilisation

Plus en détail

AVIATION CIVILE DE MADAGASCAR

AVIATION CIVILE DE MADAGASCAR AVIATION CIVILE DE MADAGASCAR DECISION N 026 - ACM/DG/SEA/REG/2008 relative à la mise en œuvre des spécifications de compétences linguistiques du personnel aéronautique. -------------------- LE DIRECTEUR

Plus en détail

Plan. en France Réseau AIS français. ais Service AIS français. ais Service AIS étatique Possibilités s du service AIS maritime

Plan. en France Réseau AIS français. ais Service AIS français. ais Service AIS étatique Possibilités s du service AIS maritime Cetmef AIS Maritime Journée e AIS du 21/06/2005 Plan Déploiement de l AIS l en France Réseau AIS français ais Service AIS français ais Service AIS étatique Possibilités s du service AIS maritime Déploiement

Plus en détail

Arrêtons : Notre Ministre du Développement durable et des Infrastructures est chargé de l exécution du présent règlement qui sera publié au Mémorial.

Arrêtons : Notre Ministre du Développement durable et des Infrastructures est chargé de l exécution du présent règlement qui sera publié au Mémorial. Projet de règlement grand-ducal portant modification du règlement grand-ducal du 5 décembre 2014 portant fixation des dérogations pour opérations spéciales concernant les activités d intérêt public dans

Plus en détail

Séminaire FI FFA DU 14 JANVIER 2017

Séminaire FI FFA DU 14 JANVIER 2017 La réglementation NCO EMPORT ET GESTION DU CARBURANT NCO.OP.125 EMPORT DE CARBURANT POUR UN VOL AVEC DÉCOLLAGE ET ATTERRISSAGE DU MÊME AÉRODROME ET EN MAINTENANT L AÉRODROME EN VUE DE JOUR : prévoir le

Plus en détail

ACCIDENT survenu à l avion immatriculé F-GCSI

ACCIDENT survenu à l avion immatriculé F-GCSI ACCIDENT survenu à l avion immatriculé F-GCSI Evénement : Causes identifiées : pilote égaré, atterrissage forcé en montagne. prise en compte insuffisante des effets du vent, interprétation erronée de la

Plus en détail

ATPL Avion PSV VFR ème Devoir v.1

ATPL Avion PSV VFR ème Devoir v.1 Chapitre 4 : Préparation de la navigation Chapitre 5 : Carburant Chapitre à étudier : * * * QUESTION 01 Sur une carte OACI 1/500 000 vol à vue, la route tracée entre deux points est : A) Une route magnétique

Plus en détail

LES MODIFICATIONS AU 15 NOVEMBRE 2012 A N LE PLAN DE VOL : DÉFINITION ET TYPES LES OBLIGATIONS DU PLAN DE VOL

LES MODIFICATIONS AU 15 NOVEMBRE 2012 A N LE PLAN DE VOL : DÉFINITION ET TYPES LES OBLIGATIONS DU PLAN DE VOL P L A N D E V O L LES MODIFICATIONS AU 15 NOVEMBRE 2012 LE PLAN DE VOL : DÉFINITION ET TYPES LES OBLIGATIONS DU PLAN DE VOL LES DÉLAIS ET LIEUX DE DÉPÔT DU PLAN DE VOL LA RÉDACTION DU PLAN DE VOL LES RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Rapport. Accident survenu le 25 juillet 2008 à Névache (05) au motoplaneur Scheibe SF 25C immatriculé D-KIOK

Rapport. Accident survenu le 25 juillet 2008 à Névache (05) au motoplaneur Scheibe SF 25C immatriculé D-KIOK Rapport Accident survenu le 25 juillet 2008 à Névache (05) au motoplaneur Scheibe SF 25C immatriculé D-KIOK Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile Ministère de l écologie,

Plus en détail

PROJET REGIONAL DE SANTE

PROJET REGIONAL DE SANTE PROJET REGIONAL DE SANTE 2012-2016 Programme de Coopération Régionale en Santé dans la zone sud-ouest de l Océan Indien Chantal de Singly, Directrice générale de l ARS Océan Indien Séminaire des Directeurs

Plus en détail

Séminaire Espace Aérien CCRAGALS Organisé par le CNFAS Paris, le 26/01/08

Séminaire Espace Aérien CCRAGALS Organisé par le CNFAS Paris, le 26/01/08 Séminaire Espace Aérien CCRAGALS 2008 Organisé par le CNFAS Paris, le 26/01/08 Objectifs du Séminaire Faire Connaissance en vue d un Support Mutuel entre Fédérations Information des représentants CCRAGALS

Plus en détail

Les missions : L activité historique de la compagnie

Les missions : L activité historique de la compagnie L avenir des missions Les missions : L activité historique de la compagnie CyberAvia donnez des ailes à votre passion Missions : L historique Première correction d une mission Le : 18/04/1995 Simulateurs

Plus en détail

DIVISION DE L'ESPACE AERIEN FRANCAIS

DIVISION DE L'ESPACE AERIEN FRANCAIS DIVISION DE L'ESPACE AERIEN FRANCAIS 1 DIVISION DE L'ESPACE AERIEN FRANCAIS. 1 Circulation aérienne générale - Définition 2 Règles de vol - Vol IFR - Vol VFR 3 Services et organismes de la C.A.G - Définitions

Plus en détail

La surveillance aérienne belge au-dessus de la mer du Nord

La surveillance aérienne belge au-dessus de la mer du Nord La surveillance aérienne belge au-dessus de la mer du Nord Douze années de missions très diversifiées Le programme belge de surveillance aérienne de la mer du Nord a été initié en 1991. Cette surveillance

Plus en détail

Le transpondeur radar de contrôle aérien (suite) Le transpondeur radar de contrôle aérien Air Traffic Control Radar Beacon System (ATCRBS)

Le transpondeur radar de contrôle aérien (suite) Le transpondeur radar de contrôle aérien Air Traffic Control Radar Beacon System (ATCRBS) L'avion La Votre nom 11/10/2001 Le transpondeur radar de contrôle aérien Air Traffic Control Radar Beacon System (ATCRBS) Le transpondeur radar de contrôle Système radar de surveillance -> Séparation suffisante

Plus en détail

Campagne de mesurage acoustique. dans les quartiers sud de Vitrolles

Campagne de mesurage acoustique. dans les quartiers sud de Vitrolles Campagne de mesurage acoustique dans les quartiers sud de Vitrolles Novembre 2008 1 HISTORIQUE Le 8 mars 2006, à la demande de la municipalité de Vitrolles, l ACNUSA a organisé une première réunion en

Plus en détail

Évolution du trafic sur trois ans. quels sont les effets du relèvement des altitudes?

Évolution du trafic sur trois ans. quels sont les effets du relèvement des altitudes? Évolution du trafic sur trois ans quels sont les effets du relèvement des altitudes? 01/05/2010 au 30/07/2013 >>>>> 1137 journées traitées Vent d est : 40% Vent d ouest : 60% Remarque : le récepteur n

Plus en détail

RAPPORT ACCIDENT. Approche non stabilisée, atterrissage long, sortie longitudinale de piste 1 - DÉROULEMENT DU VOL. Aéronef

RAPPORT ACCIDENT. Approche non stabilisée, atterrissage long, sortie longitudinale de piste 1 - DÉROULEMENT DU VOL. Aéronef www.bea.aero RAPPORT ACCIDENT Approche non stabilisée, atterrissage long, sortie longitudinale de piste (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure locale.

Plus en détail

RAPPORT ACCIDENT. Perte de contrôle, collision avec le relief, en croisière, par conditions météorologiques défavorables 1 - DÉROULEMENT DU VOL

RAPPORT ACCIDENT. Perte de contrôle, collision avec le relief, en croisière, par conditions météorologiques défavorables 1 - DÉROULEMENT DU VOL www.bea.aero RAPPORT ACCIDENT Perte de contrôle, collision avec le relief, en croisière, par conditions météorologiques défavorables (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont

Plus en détail

Bulletin d information de sécurité n 04/ Avril 2015.

Bulletin d information de sécurité n 04/ Avril 2015. Bulletin d information de sécurité n 04/ Avril 2015. Thème : Notification des événements de sécurité de l aviation civile. Tous pour améliorer la sécurité de l aviation civile et pour une culture de sécurité.

Plus en détail