RN1569 Déviation de Miramas Construction de l'oa16 15/01/2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RN1569 Déviation de Miramas Construction de l'oa16 15/01/2015"

Transcription

1 RN1569 Déviation de Miramas Construction de l'oa16

2 Sommaire Données générales et contraintes Caractéristiques de l'ouvrage Les études de projet Quelques photos du chantier 2

3 Données générales et contraintes 3

4 Plan de situation 4

5 Données fonctionnelles Profil en travers : profil en toit de 2,5 % 2 x BDD de 2,25m 2 x 2 voies de 3,5m 2 x BDG de 1,20m Tracé en plan : courbe de rayon 650m Profil en long : parabole de rayon 7000m 5

6 Données et contraintes Caractéristiques générales du site Caractéristiques générales du site Franchissement de 2 voies ferrées en exploitation de la ligne Avignon à Miramas par Salon Franchissement du projet de voies longues dédiées au fret 6

7 Données et contraintes Règlements applicables : Eurocodes Charges d'exploitation : Trafic de seconde classe de l'ec1-2 Ensemble Porte-Blindés Convois militaire Mc120 Convois exceptionnel C2 Vérification à la fatigue avec les hypothèses : Routes et autoroutes à 2 voies ou plus dans chaque sens avec trafic de camions élevé Trafic de type «longue distance» 7

8 Données et contraintes Données géologiques et géotechniques Données géologiques et géotechniques «Crau de Miramas» Couche de cailloutis, épaisse de quelques mètres à 40m, recouverte d'une fine couche de limons : Sables limoneux : Cailloutis de Crau : 8

9 Données et contraintes Contexte sismique : Contexte sismique : Zone 3 dite de sismicité modérée (zonage de 2010) Catégorie d'importance III (au sens de l'ec8-2) Classe de sol A et coefficient topographique 1 Proximité avec la faille «Salon-Cavaillon» 9

10 Données et contraintes Gabarits ferroviaires (définis par la SNCF) 10

11 Données et contraintes Contraintes d'exécution : Contraintes d'exécution : Elles résultent principalement de la proximité avec les voies ferrées en service et sont définies par l'in-0033 de la SNCF «Règles de conception, réalisation et contrôle concernant les ouvrages provisoires et les opérations de construction» 11

12 Caractéristiques de l'ouvrage 12

13 Description générale du tablier Pont mixte de type bipoutre à pièces de pont et consoles présentant les particularités suivantes : Ouvrage droit (biais de 100g) Ouvrage à 4 travées de longueur totale entre about de 216m décomposée de la manière suivante de C0 vers C4 : 1,00m 40,00m 62,00m 62,00m 50,00m 1,00m Largeur totale du tablier (hourdis) de 23m (hors corniches-caniveaux) Entraxe des poutres de 13m Consoles de 4,85m avec un débord de hourdis de 15cm en extrémité Une courbure en plan constante (R = 650m) Profil en long parabolique avec un point haut situé à environ 33m du milieu de l ouvrage, côté C4. Un profil en toit déversé à 2,5% 13

14 Description générale du tablier Poutres principales de hauteur constante égale à 2800mm, soit un élancement de d'environ 1/22ème avec un balancement des travées de 0,65 côté C0 et 0,81 côté C4 Pièces de pont courantes hautes de 1200mm et 2000mm sur appuis et cadres d'entretoisement espacés longitudinalement d'environ 4m Acier de nuance S355 Hourdis de 26cm réalisés par dalles préfabriquées partielles (4 en transversal) 14

15 Description générale des appuis Fondations : superficielles

16 Description générale des appuis Piles : Piles : fût elliptique en béton surmonté d un chevêtre ajouré métallique de 9m de hauteur ayant la forme d un V 16

17 Les études de projet 17

18 Les études de projet Justification du tablier : Justification des poutres principales mixtes en phase de service à l'aide du logiciel OM3 Vérifications à l'elu (hors fatigue) Justification des sections en flexion en plastique (classes 1 ou 2) ou en élastique (classes 3 ou 4) Justification à l'effort tranchant (y compris voilement par cisaillement) Vérification des armatures passives du hourdis Vérification de l'interaction flexion et effort tranchant Vérification déversement des membrures inférieures sur appuis par la méthode simplifiée 18

19 Les études de projet Justification du tablier : Justification des poutres principales mixtes en phase de service à l'aide du logiciel OM3 Vérifications à l'els Métal : limitation des contraintes à l'els caractéristique Contraintes normales Contraintes de cisaillement Critère de Von Mises Métal : vérification complémentaire (fatigue oligocyclique) Métal : vérification de la respiration de l'âme Béton du hourdis : Limitation de la contrainte de compression sous ELS caractéristique Limitation de la contrainte de compression sous ELS quasi-permanent Vérification des armatures passives Maîtrise de la fissuration du hourdis 19

20 Les études de projet Justification du tablier : Justification des poutres principales mixtes en phase de service à l'aide du logiciel OM3 Vérifications à l'elu de fatigue Justification de la charpente métallique Justification des armatures passives longitudinales du hourdis Dimensionnement de la connexion charpente / béton à l'aide du logiciel OM3 Dimensionnement sous ELS caractéristique Dimensionnement sous ELU Dimensionnement sous ELU de fatigue Justification de la charpente en phase de lancement à l'aide d'un modèle ST1 20

21 Les études de projet Justification du tablier : Justification du tablier : Justification des poutres principales mixtes en phase de service à l'aide du logiciel OM3 => répartition matière 21

22 Les études de projet Justification du tablier : Justification du hourdis à partir de modèles EF réalisés à l'aide du logiciel Advance Design Vérification en flexion locale de la maîtrise de la fissuration Vérifications en cumul flexion locale et flexion générale Résistance à l'elu Absence de plastification à l'els caractéristique 22

23 Les études de projet Justification des piles :

24 Les études de projet Justification des piles : Justification des piles : Réalisation du modèle surfacique 3D du chevêtre métallique à l'aide du logiciel Advance Design 24

25 Les études de projet Justification des piles : Ancrage du chevêtre métallique sur le fût béton par l'intermédiaire de 48 barres de précontrainte 36 dans des gaines injectées à la cire : Vérification en résistance sous combinaisons ELU Vérification de la non décompression du béton au droit des barres de précontrainte sous combinaisons ELS caractéristiques Mise en œuvre de clefs de cisaillement (par sécurité et car cela facilite la pose des chevêtres) 25

26 La programmation des travaux 26

27 Le mode de réalisation Pose des chevêtres à la grue Mise en place de la charpente métallique par lancement depuis la culée C0 Pose des dalles préfabriquées à la grue 27

28 Cinématique de lancement Phase 1 28

29 Cinématique de lancement Phase 2 29

30 Pose des dalles préfabriquées 30

31 Quelques photos du chantier 31

32 Avant les travaux... 32

33 Les culées 33

34 Les soutènements des culées 34

35 Les semelles des piles 35

36 Les fûts des piles 36

37 Les chevêtres métalliques 37

38 Les chevêtres métalliques 38

39 Les barres d'ancrage 39

40 Pose du chevêtre de P3

41 Pose du chevêtre de P3 41

42 Merci de votre attention

DIR MC / SIR du Puy en Velay. Construction du viaduc de Taulhac

DIR MC / SIR du Puy en Velay. Construction du viaduc de Taulhac Construction du viaduc de Taulhac Caractéristiques Franchissement d un vallon (zone résidentielle + RD) Ouvrage de type pont mixte à consoles et pièces de pont 5 travées : 73 m + 3 x 92 m + 73 m Tablier

Plus en détail

AFGC délégation Rhône-Alpes. LE PONT SCHUMAN : un 14eme Ouvrage sur la Saône à Lyon. Les études du Génie-Civil

AFGC délégation Rhône-Alpes. LE PONT SCHUMAN : un 14eme Ouvrage sur la Saône à Lyon. Les études du Génie-Civil AFGC délégation Rhône-Alpes LE PONT SCHUMAN : un 14eme Ouvrage sur la Saône à Lyon Les études du Génie-Civil AFGC Délégation Rhône Alpes 19 juin 2014 Par Franck DUBOIS BET Vinci Construction France STRUCTURES

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET... 3

SOMMAIRE 1. OBJET... 3 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. DOMAINE D APPLICATION... 5 3. CALCULS EN ENVIRONNEMENT AGRESSIF... 7 3.1 Généralités... 7 3.2 Vérification des dalles... 12 3.3 Vérification des poutres... 24 3.4 Calculs

Plus en détail

RD347 - Mise à 2x2 voies de la déviation de Saumur Ouvrage d Art PI10 (Voie SNCF et RD952) PRESENTATION DE LA SOCIETE BERTHOLD

RD347 - Mise à 2x2 voies de la déviation de Saumur Ouvrage d Art PI10 (Voie SNCF et RD952) PRESENTATION DE LA SOCIETE BERTHOLD PRESENTATION DE LA SOCIETE BERTHOLD La société BERTHOLD SA est implantée à Dieue-sur-Meuse (55), localité dans laquelle la société dispose d un bâtiment administratif, un bâtiment lié à l activité de génie

Plus en détail

Triplement du pont Pinel Poutres précontraintes en BFUP LECLERC CETE NC/ DEIOA

Triplement du pont Pinel Poutres précontraintes en BFUP LECLERC CETE NC/ DEIOA Triplement du pont Pinel Poutres précontraintes en BFUP Aude PontPETEL Pinel SETRA/CTOA/DGO Aude complété PETEL par / Gérard GérardLECLERC LECLERC CETE NC/ DEIOA 1 Déroulement de la présentation I - Présentation

Plus en détail

Logiciels Ouvrages d Art. Retrait et auto contraintes Janvier 2014

Logiciels Ouvrages d Art. Retrait et auto contraintes Janvier 2014 Logiciels Ouvrages d Art Retrait et auto contraintes Janvier 2014 SOMMAIRE Calcul du retrait et du gradient thermique... Remarques :... Retrait du béton...4 Calcul du retrait à la mise en service...4 Calcul

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer à un ouvrage.

FICHE PEDAGOGIQUE. - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer à un ouvrage. FICHE PEDAGOGIQUE Objectif du TD : - Calculer des résultantes de forces réparties - Calculer le moment de forces réparties - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer

Plus en détail

Application du projet de dalle gaufrée du PN MIKTI sur un ouvrage à Livron-Loriol

Application du projet de dalle gaufrée du PN MIKTI sur un ouvrage à Livron-Loriol Application du projet de dalle gaufrée du PN MIKTI sur un ouvrage à Livron-Loriol F. Tavakoli, S. Bouteille, F. Toutlemonde. Contexte général Les bétons fibrés à ultra-hautes performances (B.F.U.P.) constituent

Plus en détail

CTICM Centre Technique Industriel de la Construction Métallique

CTICM Centre Technique Industriel de la Construction Métallique CTICM Centre Technique Industriel de la Construction Métallique Construire en métal, un art, notre métier Séminaire Preco+ ACOBRI Logiciel de pré-dimensionnement pour les ponts mixtes P-O. Martin / R.

Plus en détail

de construction métallique

de construction métallique sous la direction de Jean-Pierre Muzeau Manuel de construction métallique Extraits des Eurocodes à l usage des étudiants Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465370-6 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13469-8

Plus en détail

Fiche n XVI-1 "Les ouvrages métalliques ou mixtes"

Fiche n XVI-1 Les ouvrages métalliques ou mixtes Fiche n XVI-1 "Les ouvrages métalliques ou mixtes" Les ouvrages entièrement métalliques sont peu courants. Ils sont utilisés lorsque que l on recherche un gain de poids mort (ouvrages de très grandes portées,

Plus en détail

Dalle en béton précontraint

Dalle en béton précontraint Dalle en béton précontraint 1 Morphologie 2 Morphologie 3 Portées et élancements Gamme de portée Élancement Nombre et type de travée 1/22 à 1/25 travée isostatique Dalles pleines 14 à 20 m 1/28 2 travées

Plus en détail

Journées techniques Ouvrages d Art 2013

Journées techniques Ouvrages d Art 2013 Journées techniques Ouvrages d Art 2013 Dijon, Mercredi 05 et Jeudi 06 juin Viaducs d'accès au viaduc de Caronte sur l'a55 : Le projet de réparation et le suivi de chantier des tabliers Est 6 juin 2013

Plus en détail

ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD

ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD Jacques Blouin, ing. M. Sc. Directeur Ouvrage d art GENIVAR Société

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 1 CONSTRUIRE EN BETON Section 1.7 La préfabrication 1.7.1 Les généralités 1.7.2 Les éléments verticaux 1.7.4 Les éléments précontraints Version 1.0 A Prof. André Oribasi

Plus en détail

Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils

Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils Sommaire du cadre juridique de la construction Cadre juridique de la construction o Règles d'urbanisme Documents d'urbanisme Règles d'occupation du sol

Plus en détail

Recommandation pour la maitrise de la fissuration - Thermo-Hydro-Mécanique

Recommandation pour la maitrise de la fissuration - Thermo-Hydro-Mécanique Recommandation pour la maitrise de la fissuration - Thermo-Hydro-Mécanique Francis Barré Géodynamique & Structure Ferraillage minimum des pièces épaisses (Chap 6) Hydratation à jeune âge Séchage du béton

Plus en détail

Conception et calcul des ponts en béton en application des Eurocodes

Conception et calcul des ponts en béton en application des Eurocodes Conception et calcul des ponts en béton en application des Eurocodes François Toutlemonde IFSTTAR département Structures et Ouvrages d Art Journée technique CETE de Lyon COTITA Centre-Est «Concevoir, construire

Plus en détail

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle!

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! Dalles alvéolées en béton précontraint Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! 1. Généralités Les planchers en béton, appelés hourdis, sont aujourd hui devenus des

Plus en détail

Pont dalle en béton armé. Dalle en béton armé LES PONTS. Illustration des défauts 1

Pont dalle en béton armé. Dalle en béton armé LES PONTS. Illustration des défauts 1 Dalle en béton armé 1 Morphologie Coupe longitudinale 2 Morphologie 3 Morphologie 4 Portées et élancements Gamme de portée Élancement Nombre et type de travées 8 à 15 m 1/20 travée isostatique 8 à 15 m

Plus en détail

NOTE DE CALCUL. Silo ECOCEM à FOS SUR MER (13) Fondations profondes par pieux forés à la tarière creuse. Note de Calcul - Pieux

NOTE DE CALCUL. Silo ECOCEM à FOS SUR MER (13) Fondations profondes par pieux forés à la tarière creuse. Note de Calcul - Pieux Keller Fondations Spéciales Siège Social 2 rue Denis Papin 67120 Duttlenheim Tél. : 03 88 59 92 00 Fax : 03 88 59 95 90 www.keller-france.com Silo ECOCEM à FOS SUR MER (13) NOTE DE CALCUL Fondations profondes

Plus en détail

AT WORK STEEL AT. Construction du pont-route de type bow-string

AT WORK STEEL AT. Construction du pont-route de type bow-string AT WORK STEEL AT Construction du pont-route de type bow-string métallique sur la Rue d Alsace à Luxembourg Résumé: 1. Organisation du projet 2. Description du nouveau pont métallique 3. Etapes de la structure

Plus en détail

Cours de béton armé Comportement du béton en flexion simple

Cours de béton armé Comportement du béton en flexion simple Cours de béton armé Comportement du béton en flexion simple BAC3 - HEMES -Gramme 1 Dr Ir P. Boeraeve - Unité 9 Construction - 2007 Conventions/notations Signes : + compression - traction Min Maj NOM 2

Plus en détail

ÉVALUATION, VÉRIFICATION ET CONCEPTION DE STRUCTURES À L AIDE DE TECHNOLOGIES MODERNES

ÉVALUATION, VÉRIFICATION ET CONCEPTION DE STRUCTURES À L AIDE DE TECHNOLOGIES MODERNES Congrès 24 e Conférence annuel de spécialisée la Société en génie canadienne des matériaux transports structures de génie civil de la Société canadienne de génie civil Annual Conference of the Canadian

Plus en détail

Journée d'études ponts métalliques 13/05/2014, Bruxelles

Journée d'études ponts métalliques 13/05/2014, Bruxelles SOLUTIONS INNOVANTES POUR LES PONTS DE PETITES ET MOYENNES PORTÉES Nicoleta Popa - ArcelorMittal Global R&D Riccardo Zanon, Oliver Hechler - ArcelorMittal Europe Pierre-Olivier Martin - CTICM Journée d'études

Plus en détail

BÉTON ARMÉ : THÉORIE ET APPLICATIONS

BÉTON ARMÉ : THÉORIE ET APPLICATIONS Jean-Louis Granju BÉTON ARMÉ : THÉORIE ET APPLICATIONS SELON L EUROCODE 2 Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-12782-9 Table des matières Remerciements... 2 Préface... 3 Avant-propos... 5 Objectifs...

Plus en détail

Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée

Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée P. Schaumann, T. Trautmann University of Hannover Institute for Steel Construction, Hannover, Germany 1 OBJECTIF

Plus en détail

Présentation du guide des réparations des Ouvrages d Art

Présentation du guide des réparations des Ouvrages d Art Présentation du guide des réparations des Ouvrages d Art Suite du classeur «méthodologie du contrôle des réparations d ouvrages d art», Différences: _ le classeur était destiné uniquement aux agents du

Plus en détail

System de ponts en poutres mixtes préfabriquées

System de ponts en poutres mixtes préfabriquées System de ponts en poutres mixtes préfabriquées Information générale La construction mixte se distingue par l utilisation des matériaux acier et béton et par un haut degré de préfabrication résultant dans

Plus en détail

Construire des Ouvrages d'art en Béton Établissement des plans de contrôle Application à un cas concret : Le viaduc de Taulhac RN88

Construire des Ouvrages d'art en Béton Établissement des plans de contrôle Application à un cas concret : Le viaduc de Taulhac RN88 Construire des Ouvrages d'art en Béton Établissement des plans de contrôle Application à un cas concret : Le viaduc de Taulhac RN88 P.Dantec (consultant expert) Ch.Peyral (DIRMC) PLAN Enjeux et risques

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME. Par Marie-Ève Dorion, ing.

SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME. Par Marie-Ève Dorion, ing. SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME Par Marie-Ève Dorion, ing. Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES LE SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 STADE

Plus en détail

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Descriptif du support pédagogique Le banc d essais des structures permet de réaliser des essais et des études

Plus en détail

BTS CONSTRUCTIONS METALLIQUES

BTS CONSTRUCTIONS METALLIQUES BTS CONSTRUCTIONS METALLIQUES E4 : ANALYSE ET CALCULS DE STRUCTURES U42 : NOTE DE CALCUL Durée : 4 heures Coefficient : 3 Le dossier technique d étude est commun aux épreuves E4 et E5 DOCUMENTS AUTORISES

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAIEMENT 2 MANUTENTION La manutention manuelle est aisée en raison de la légèreté des poutrelles FILIGRANE. Toutefois, en cas de manutention par grue avec élingues ou palonnier,

Plus en détail

STAGES EUROCODES FORMATION CONTINUE 2015. Dans un monde en mutation, l école des formations tout au long de la vie

STAGES EUROCODES FORMATION CONTINUE 2015. Dans un monde en mutation, l école des formations tout au long de la vie STAGES EUROCODES FORMATION CONTINUE 2015 Dans un monde en mutation, l école des formations tout au long de la vie CONNAISSANCE DES TECHNIQUES DE BASE Eurocode 0 et 1 : calculs aux états limites et actions

Plus en détail

Pont La Unidad. Pont La Unidad. Emplacement. Alberto PATRÓN. Entrée du lagon «De terminos»

Pont La Unidad. Pont La Unidad. Emplacement. Alberto PATRÓN. Entrée du lagon «De terminos» Pont La Unidad Alberto PATRÓN Consultora Mexicana de Ingeniería S.A. de C.V. alberto.patron@prodigy.net.mx Emplacement Pont La Unidad Entrée du lagon «De terminos» 1 Pont Existant Lien entre Ciudad del

Plus en détail

Florent IMBERTY Razel

Florent IMBERTY Razel Florent IMBERTY Razel 1 / 20 Sommaire Les types de dalles couverts par les Eurocodes Matériaux, durabilité, enrobages Les paramètres essentiels du calcul Maîtrise de la fissuration Résistance en fatigue

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

Ecrans de soutènement Le projet de norme sur le calcul des écrans LES ECRANS DISCONTINUS

Ecrans de soutènement Le projet de norme sur le calcul des écrans LES ECRANS DISCONTINUS Ecrans de soutènement Le projet de norme sur le calcul des écrans LES ECRANS DISCONTINUS Olivier MADEC Jeudi 3 mai 2007 Les ouvrages visés sont : Les parois de pieux forés sécants ou jointifs Les rideaux

Plus en détail

Fondations. Willy Naessens 7

Fondations. Willy Naessens 7 Willy Naessens 7 1. Fondations superficielles Introduction Ces fondations sont posées à faible profondeur sur un terrain de bonne portance. Une distinction peut être faite entre fondations préfabriquées

Plus en détail

LOT 3 CHARPENTE METALLIQUE VERIFICATION DE LA CHARPENTE EXISTANTE AUX SOLLICITATIONS CLIMATIQUES

LOT 3 CHARPENTE METALLIQUE VERIFICATION DE LA CHARPENTE EXISTANTE AUX SOLLICITATIONS CLIMATIQUES CONSTRUCTION DE L ECOLE DES BEAUX-ARTS DE NANTES METROPOLE LOT 3 CHARPENTE METALLIQUE VERIFICATION DE LA CHARPENTE EXISTANTE AUX SOLLICITATIONS CLIMATIQUES STR 03 Janvier 2013 XD -ESBANM - Vérification

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5 3. PRÉSENTATION SUCCINCTE SUR LA CONCEPTION ET LE CALCUL DES POUTRES MIXTES...7 3.1 Généralités sur les planchers...7 3.2 Rappels sur les actions

Plus en détail

ET DESSIN DES ASSEMBLAGES EPURES ET DEBITS AUTOMATIQUES

ET DESSIN DES ASSEMBLAGES EPURES ET DEBITS AUTOMATIQUES Bar2015 CALCUL DE STRUCTURES PLANES & SPATIALES Traditionnel, Lamellé, Caisson, Fermette, Portiques CALCUL ET DESSIN DES ASSEMBLAGES EPURES ET DEBITS AUTOMATIQUES Bar2015 : le logiciel le plus complet

Plus en détail

Ouvrages en maçonnerie :

Ouvrages en maçonnerie : Club Ouvrages d Art du 5 février 2009 à Berre l'etang Ouvrages en maçonnerie : investigations préalables et recalculs Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Sommaire

Plus en détail

2.1. SEMELLES DE FONDATION

2.1. SEMELLES DE FONDATION 2.1.1. DESCRIPTION 2.1. SEMELLES DE FONDATION Les semelles de fondations préfabriquées sont de trois types : - avec fût pour pose des colonnes sans étais, - avec fourreaux destinés à recevoir les barres

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 8 LES SECTION SOUMISES À LA TORSION Section 8.1 Les bases du calcul 8.1.1 Les causes de la torsion 8.1.2 Les types de torsion 8.1.3 Quelques exemples d illustration

Plus en détail

Contenu de la présentation

Contenu de la présentation Les systèmes d étanchéités d ouvrages d art à base d enrobés spéciaux Marc Proteau, ing. Formation Bitume Québec 26 novembre 2009 Contenu de la présentation. ECF en étanchéités;. Système d étanchéité multicouche

Plus en détail

Cours de béton armé 4: Dimensionnement du béton en flexion

Cours de béton armé 4: Dimensionnement du béton en flexion Cours de béton armé 4: Dimensionnement du béton en flexion BAC3 - HEMES -Gramme 1 Dr Ir P. Boeraeve - Unité 9 Construction 2009 Dimensionnement CAS 1 : dimensionnement complet On connaît : Les charges

Plus en détail

Le Pont de saint Nazaire saint Brevin. Réparations des piles béton Nord. extrait de «Maintenance d un ouvrage qui reste exceptionnel»

Le Pont de saint Nazaire saint Brevin. Réparations des piles béton Nord. extrait de «Maintenance d un ouvrage qui reste exceptionnel» Le Pont de saint Nazaire saint Brevin Réparations des piles béton Nord extrait de «Maintenance d un ouvrage qui reste exceptionnel» Un ouvrage exceptionnel en 1975: Mise en service le 18 octobre 1975 par

Plus en détail

Pôle étude Ingénierie Sud Paris. ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012. Austerlitz-Tolbiac-Masséna

Pôle étude Ingénierie Sud Paris. ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012. Austerlitz-Tolbiac-Masséna Pôle étude Ingénierie Sud Paris ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012 du chantier ATM Austerlitz-Tolbiac-Masséna Présentation Générale La SEMAPA (Société d économie mixte d aménagement de

Plus en détail

PROTECTION PARASISMIQUE

PROTECTION PARASISMIQUE POUR SE PRÉMUNIR CONTRE LE RISQUE SISMIQUE En cas de séisme, 90 % des pertes en vie humaines sont dues à l effondrement des constructions. La prévention constitue le meilleur moyen de se prémunir contre

Plus en détail

Communauté d Agglomération Arc de Seine. Programme de l aménagement des espaces publics du quartier de Meudon Val Fleury

Communauté d Agglomération Arc de Seine. Programme de l aménagement des espaces publics du quartier de Meudon Val Fleury setec organisation Communauté d Agglomération Arc de Seine Programme de l aménagement des espaces publics du quartier de Meudon Val Fleury Annexe 6b Solutions techniques n 1 et n 2 relat ives à la future

Plus en détail

ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 7 ELEMENTS STRUCTURAUX

ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 7 ELEMENTS STRUCTURAUX ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 7 ELEMENTS STRUCTURAUX Exemple 7.2 Voilement local Leçon support : Leçon 7.3 - Voilement local Fichier : EX 7-2.doc EXEMPLE 7.2 VOILEMENT LOCAL 1. PROBLEME Trois tôles en acier

Plus en détail

Mercuriale des prix de réparation des OA

Mercuriale des prix de réparation des OA Centre d études et d expertises sur les risques l environnement, la mobilité et l aménagement Direction Territoriale Ouest Club Régional Ouvrages d Art Saumur, 24 septembre 2014 Mercuriale des prix de

Plus en détail

Protection au feu des tunnels d Orly

Protection au feu des tunnels d Orly Pôle Urbanisme et Architecture Protection au feu des tunnels d Orly Aude PETEL 1 - Direction Ingénierie et Architecture INAIP ADP - Septembre - Pôle 2012 métier Ouvrages d Art Aéroports de Paris (ADP)

Plus en détail

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007.

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. Pour mieux comprendre les résultats ici une petit plan où il y a signalées les différentes

Plus en détail

LINTEAU COUVERTURE. . La flèche f est proportionnelle aux forces F exercées sur l élément cad proportionnelle à Mf dans chaque section.

LINTEAU COUVERTURE. . La flèche f est proportionnelle aux forces F exercées sur l élément cad proportionnelle à Mf dans chaque section. POUTRE SIMPLE LINTEAU COUVERTURE 3.1 Introduction - considérations générales. On définit la flèche f comme la déformation maximale d un élément de structure soumis à une flexion simple (Mf). La flèche

Plus en détail

des structures en béton

des structures en béton Chapitre2 Dimensionnement des structures en béton 2.1 Les Eurocodes 2.2 L Eurocode 2 (Eurocode béton) 2.3 Le béton armé 2.4 Les armatures pour béton armé 2.5 L enrobage des armatures 2.6 Le béton précontraint

Plus en détail

Fiche n I-6 "Le visa des plans d'exécution"

Fiche n I-6 Le visa des plans d'exécution Fiche n I-6 "Le visa des plans d'exécution" 1. Objet de la présente fiche et rappels Cette fiche a pour objet de décrire la démarche préalable nécessaire à la délivrance du visa d un plan d exécution.

Plus en détail

Modulation de construction et préfabrication

Modulation de construction et préfabrication Chapitre 5 : LES COMPOSANTS PREFABRIQUES EN BETON POUR LE BATIMENT Les composants préfabriqués pour le bâtiment seront divisés en 2 grandes catégories : Les composants linéaires (pieux, poteaux, poutres

Plus en détail

La prédalle de qualité avec armature integrée

La prédalle de qualité avec armature integrée I n s t r u c t i o n s d e p o s e La prédalle de qualité avec armature integrée Le plan de pose On établit pour chaque plafond un plan de pose (figure 1). Il contient toutes les indications importantes

Plus en détail

Fondation sur pieux et fondation mixte

Fondation sur pieux et fondation mixte Journée technique du CFMS Groupe de Travail "Fondations d éoliennes" Fondation sur pieux et fondation mixte Journée du 20 octobre 2009 1 Sommaire «Fondation sur pieux et fondation mixte» 1/. Fondation

Plus en détail

6. Epure d Arrêt de barre et Vérification des appuis

6. Epure d Arrêt de barre et Vérification des appuis 6.1 Treillis de Ritter Mörsch 6. Epure d Arrêt de barre et Vérification des appuis Afin de mieux comprendre le fonctionnement d'une poutre en béton armé, commençons par étudier la nature et l'intensité

Plus en détail

1. Typologies structurelles: matériaux et éléments

1. Typologies structurelles: matériaux et éléments SÉMINAIRE REHABIMED REHABILITATION ET ACTION SOCIALE Diagnostique et traitement des pathologies structurelles du bâtiments César Díaz Gómez Dr. Architecte Universitat Politècnica de Catalunya 1. Typologies

Plus en détail

1 Semelle isolée : Semelle1 Nombre : 1

1 Semelle isolée : Semelle1 Nombre : 1 1 Semelle isolée : Semelle1 Nombre : 1 1.1 Données de base 1.1.1 Principes Norme pour les calculs géotechniques : DTU 13.12 Norme pour les calculs béton armé : BAEL 91 mod. 99 Forme de la semelle : homothétique

Plus en détail

Laurence DAVAINE Setra / CTOA

Laurence DAVAINE Setra / CTOA Les méthodes d analyse des ponts mixtes selon les Eurocodes Laurence DAVAINE Setra / CTOA 1 / 30 Les méthodes d analyse Analyse globale M, V, N Analyse des sections M Ed M Rd (sollicitation) σ Ed f y /γ

Plus en détail

Bâtiments industriels WILLY NAESSENS

Bâtiments industriels WILLY NAESSENS Bâtiments industriels WILLY NAESSENS Colophon Photographie: Foto Plus, Izegem Conception graphique et dessins: Link nv, Waregem 2000 Bâtiments industriels Willy Naessens Wortegem-Petegem Les données reprises

Plus en détail

Notice d Utilisation et de Fonctionnement

Notice d Utilisation et de Fonctionnement Calcul de Pont Type Notice d Utilisation et de Fonctionnement Calcul, aux Eurocodes, de pont route de type cadre fermé. Notice pont route de type cadre fermé aux Eurocodes page 1 / 36 Version du 29-02-2012.

Plus en détail

CONSTRUCTION PARASISMIQUE EN ACIER

CONSTRUCTION PARASISMIQUE EN ACIER CONSTRUCTION PARASISMIQUE EN ACIER 1. Le matériau 2. Observations post-sismiques 3. Notions générales 4. Les différents types de structures 5. Dalles et diaphragmes 6. Coefficients de comportement 7. Spécifications

Plus en détail

Novembre 2001 Solutions Métiers RoboBAT 123 -

Novembre 2001 Solutions Métiers RoboBAT 123 - Acier Aluminium Novembre 2001 Solutions Métiers RoboBAT 123 - Novembre 2001 Solutions Métiers RoboBAT 124 - Dimensionnement Acier/Aluminium " Avec le module de dimensionnement Acier/Aluminium, automatisez

Plus en détail

Conception et construction d un pont à Chibougamau

Conception et construction d un pont à Chibougamau Conception et construction d un pont à Chibougamau VICTOR EGOROV, LOUIS-PHILIPPE POIRIER, MARIO LÉVESQUE, SNC-Lavalin, Montréal, QC Mots-clés : Conception en bois, lamellé-collé, panneau CLT modélisation

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 57 P.2.0.8 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE PRELIMINAIRE

RAPPORT D ETUDE PRELIMINAIRE CONSTRUCTION D UNE NOUVELLE PASSERELLE POUR PIETONS ET CYCLISTES A LA HAUTEUR DE LA RUE DES SORS SUR L AUTOROUTE A5 RAPPORT D ETUDE PRELIMINAIRE Peseux, le 11 avril 2011 MAULER SA INGENIEURS CIVILS CHAPELLE

Plus en détail

DALLES ELEMENTS DE COURS

DALLES ELEMENTS DE COURS CESFA BTP CAO - DAO DALLES ELEENTS DE COURS Contenu : Calcul des actions et des sollicitations Règles de calcul et dimensionnement des dalles Dispositions constructives Page 1 Nous ne traiterons dans ce

Plus en détail

METHODE DES BIELLES ET TIRNTS SELON L EUROCODE 2 PPLICTION U CLCUL D UN CHEVETRE DE PONT 3.1 PRESENTTION DE L EXEMPLE Viaduc des Usses sur l 41 (nnecy Genève) 3.1 PRESENTTION DE L EXEMPLE Viaduc des Usses

Plus en détail

COLLECTION TECHNIQUE C IMBÉTON T41 BÉTONS ET OUVRAGES D ART. Tome 1. Les ponts courants en béton

COLLECTION TECHNIQUE C IMBÉTON T41 BÉTONS ET OUVRAGES D ART. Tome 1. Les ponts courants en béton COLLECTION TECHNIQUE C IMBÉTON T41 BÉTONS ET OUVRAGES D ART Tome 1 Les ponts courants en béton BÉTONS ET OUVRAGES D ART Tome 1 Les ponts courants en béton Ce guide technique synthétise les principales

Plus en détail

Prototype du garde-corps aval

Prototype du garde-corps aval Prototype du garde-corps aval Prototype du garde-corps place belvédère Prototype du garde-corps place belvédère Prototype du garde-corps sur rampe La place belvédère (66,00 x 8,00 m) Le mobilier: les bancs

Plus en détail

Frédéric Legeron, PhD Portfolio de projets

Frédéric Legeron, PhD Portfolio de projets Frédéric Legeron, PhD Portfolio de projets Ponts de Grande Portée Bandra-Worli Sea Link, Inde (2002-2003): J étais responsable du bureau d études de Sverdrup Asia Limited à Mumbai et responsable technique

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES PLANCHERS

CHAPITRE 2 LES PLANCHERS 1 CHAPITRE 2 LES PLANCHERS TABLE DES MATIÈRES Pages 1. GÉNÉRALITÉS 2 1.1. OBJET 2 1.2. TYPES DE PLANCHERS 2 2. DALLES PLEINES 3 2.1. DALLES PLEINES SUR APPUIS CONTINUS 3 2.2. DALLES PLEINES SUR APPUIS

Plus en détail

CHAPITRE 30.2.0 CLAUSES GENERALES - ETUDES ET PROJETS

CHAPITRE 30.2.0 CLAUSES GENERALES - ETUDES ET PROJETS 3 CHAPITRE 30.2.0 CLAUSES GENERALES - ETUDES ET PROJETS 1 CHAPITRE 30.2.0 CONTENU 1. INTRODUCTION 1.1 Objet 1.2 Utilisation 2. REDACTION DU PROJET 2.1 Document à fournir 2.1.1 Avant-projet 2.1.2 Projet

Plus en détail

Bâtiment tertiaire en bois-béton collaborant

Bâtiment tertiaire en bois-béton collaborant Bâtiment tertiaire en bois béton collaborant J.-M. Ducret, G. Tschanz 1 Bâtiment tertiaire en bois-béton collaborant Mehrgeschossige Gewerbebauten in Holz-Beton-Verbund Bauweise Dr. Ing. Ducret Jean-Marc

Plus en détail

Utilisation des bétons fibrés à ultrahautes performances en site portuaire

Utilisation des bétons fibrés à ultrahautes performances en site portuaire XI èmes Journées Nationales Génie Côtier Génie Civil Les Sables d Olonne, 22-25 juin 2010 DOI:10.5150/jngcgc.2010.079-K Editions Paralia CFL disponible en ligne http://www.paralia.fr available online Utilisation

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

Liaison est-ouest au sud d Avignon

Liaison est-ouest au sud d Avignon Liaison est-ouest au sud d Avignon Viaduc de franchissement aval sur la Durance EQUIPE DE CONCEPTION CONTEXTE ET CONTRAINTES GEOMETRIE CARACTERISTIQUES DE L OUVRAGE TRAVAUX EQUIPE DE CONCEPTION : Architecture

Plus en détail

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010 Contexte général Suite à de récents développements dans une municipalité du Québec, une grande compagnie de vente au détail

Plus en détail

Pont Saint Michel sur la Garonne à Toulouse

Pont Saint Michel sur la Garonne à Toulouse Pont Saint Michel sur la Garonne à Toulouse Préambule : À l occasion du voyage de l Association Freyssinet, les 14 et 15 Mars 2008, on aurait souhaité pouvoir expliquer aux participants, les modalités

Plus en détail

LAGORA VERSION 1.80. LAGORA version 1.80. Journées OA Lille 16 et 17 juin 2010 Denis MALATERRE - SETRA /CTOA /DM

LAGORA VERSION 1.80. LAGORA version 1.80. Journées OA Lille 16 et 17 juin 2010 Denis MALATERRE - SETRA /CTOA /DM LAGORA version 1.80 Logiciel d Aide à la Gestion des Ouvrages d Art Routier Sommaire : A Lagora : rappels B - Améliorations apportées par la version V1.80 Lagora : un logiciel pour tous les maîtres d ouvrages

Plus en détail

Fixateurs pour murs périmétriques 3.2.4. 3.2.4.1 Description de l'application. 3.2.4.2 Description du produit. 3.2.4.3 Composition.

Fixateurs pour murs périmétriques 3.2.4. 3.2.4.1 Description de l'application. 3.2.4.2 Description du produit. 3.2.4.3 Composition. s pour murs périmétriques.....1 de l'application Les murs périmétriques, en tant que partie intégrante des murs-rideaux et des charpentes claires, sont courants dans les structures métalliques. Des profilés

Plus en détail

Information presse. Technologie. Mars 2012 SIKA FIBRE FORCE 54 MM UN NOUVEL AVIS TECHNIQUE POUR LES DALLES DE REPARTITION

Information presse. Technologie. Mars 2012 SIKA FIBRE FORCE 54 MM UN NOUVEL AVIS TECHNIQUE POUR LES DALLES DE REPARTITION Mars 2012 Information presse Technologie actualité Innovation SIKA FIBRE FORCE 54 MM UN NOUVEL AVIS TECHNIQUE POUR LES DALLES DE REPARTITION Dernière génération de fibres développées par Sika et reconnues

Plus en détail

DOSSIER D EXPLOITATION

DOSSIER D EXPLOITATION Commune de ORMOY : - S O M M A I R E Renforcement et réfection des équipements de l ouvrage de franchissement l autoroute A6 par la RD 191 1/ PRESENTATION DES TRAVAUX... 2 DCE 2/ MESURES D EXPLOITATION

Plus en détail

JOURNÉES OUVRAGES D ART

JOURNÉES OUVRAGES D ART LES PLÉIÈRES DU LCPC LILLE - 6 ET 7 JUI LES PLÉIÈRES DU LCPC LILLE 6 ET 7 JUI Justification au flambement des semelles inférieures des poutres de pont mixte : abaques pour les ingénieurs CHAMPEO Damien

Plus en détail

Benchmark poutre en flexion 3 points

Benchmark poutre en flexion 3 points Benchmark poutre en flexion 3 points Le benchmark consiste en un essai de flexion 3 points d une poutre en béton armé sous chargement statique afin d étudier son comportement mécanique jusqu à la rupture.

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

W.JALIL Amadeus Consult Alan JALIL

W.JALIL Amadeus Consult Alan JALIL Alan JALIL Présentation de la Méthode Pushover: Association Française du Génie Parasismique Approche Performantielle: Exigences performantielles Non Effondrement / Limitation des Dommages Développement

Plus en détail

Double mur: détails de construction

Double mur: détails de construction Les détails de construction présentés ci-après montrent comment le mur composé s associe aux ouvrages contigus. Il s agit évidemment d un choix d exemples pris parmi les innombrables combinaisons possibles.

Plus en détail

Sommaire. Nomenclature

Sommaire. Nomenclature Dans cette nomenclature vous trouverez les pièces nécessaires pour une utilisation courante. Leurs dimensions correspondantes sont indiquées. En cas de besoin de pièces complémentaires, veuillez consulter

Plus en détail