Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt"

Transcription

1 Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt Paris, le 19 Avril 2013

2 Introduction Ce document a pour but de présenter la démarche de certification HQE Exploitation entreprise par le propriétaire d ILEO : La Française AM. Après avoir présenté le contexte de cette démarche, ce document explique le principe de fonctionnement de la certification HQE Exploitation. Enfin, il présente la démarche entamée sur le bâtiment ILEO.

3 Sommaire 1. Contexte de la démarche de certification 2. Fondamentaux de la certification HQE Exploitation 3. Profil environnemental retenu pour ILEO 4. Pour aller plus loin Annexes 3

4 1. Contexte Volonté du propriétaire du bâtiment ILEO, La Française AM, d intégrer une démarche de développement durable à l ensemble de ses actifs immobiliers ; Inscription de l immeuble dans son temps et son espace en équilibrant qualité et préservation de la planète en plaçant ILEO en tant qu exemple moderne de conciliation entre confort et technicité dans le respect de l environnement ; Continuité de la certification HQE Rénovation obtenue sur le bâtiment par l engagement de la démarche de Haute Qualité Environnementale sur la phase d exploitation et de vie du bâtiment ; La mise en place d une démarche de certification HQE Exploitation permet de réduire les coûts de gestion tout en offrant aux occupants un confort et une qualité sanitaire optimale de leurs espaces. 4

5 Sommaire 1. Contexte de la démarche de certification 2. Fondamentaux de la certification HQE Exploitation 3. Profil environnemental retenu pour ILEO 4. Pour aller plus loin Annexes 5

6 2. Fondamentaux de la certification HQE Exploitation La certification HQE Exploitation s appuie sur la démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE) établie en 1996 par l association HQE. Cette certification est délivrée par l organisme certificateur Certivéa. La certification s appuie notamment sur 14 cibles listées ci-dessous : Site et construction Cible n 1 : Relation du bâtiment avec son environnement immédiat Cible n 2 : Choix intégré des produits, systèmes et procèdes de construction Cible n 3 : Chantier a faible impact environnemental Gestion Cible n 4 : Gestion de l énergie Cible n 5 : Gestion de l'eau Cible n 6 : Gestion des déchets d'activites Cible n 7 : Maintenance Pérennité des performances environnementales Confort Cible n 8 : Confort hygrothermique Cible n 9 : Confort acoustique Cible n 10 : Confort visuel Cible n 11 : Confort olfactif Santé Cible n 12 : Qualité sanitaire des espaces Cible n 13 : Qualité sanitaire de l'air Cible n 14 : Qualité sanitaire de l'eau 6

7 2. Fondamentaux de la certification HQE Exploitation Différents niveaux d exigence sont atteignables sur chacune des 14 cibles : Base : Correspondant à la performance minimale acceptable pour une exploitation de Haute Qualité Environnementale ; Performant : Correspondant à de bonnes pratiques ; Très Performant : Calibré par rapport aux performances maximales constatées dans des opérations à haute qualité environnementale. L attribution du certificat est conditionnée par l obtention d un profil environnemental minimum sur les 14 cibles. Cela signifie qu il faut atteindre, au minimum : 3 cibles en Très Performant ; 4 cibles en Performant ; 7 cibles en Base. 7

8 Sommaire 1. Contexte de la démarche de certification 2. Fondamentaux de la certification HQE Exploitation 3. Profil environnemental retenu pour ILEO 4. Pour aller plus loin Annexes 8

9 3. Profil environnemental retenu 3.1. Stratégie environnementale suivie De nombreuses discussions entre l ensemble des protagonistes impliqués dans la démarche de certification HQE Exploitation sur le bâtiment ILEO se sont tenues. Ces dernières ont débouché sur la définition d objectifs principaux orientant le choix du profil environnemental du Site à mettre en œuvre: Economiques : Réduire les coûts d exploitation par la valorisation de la prestation de maintenance mise en place ; Energétiques : Optimiser les consommations énergétiques du Site ; Pratiques: Améliorer le confort des occupants et optimiser la qualité sanitaire du Site ; Environnementales : Accroître la valeur verte d ILEO en faisant de ce bâtiment une vitrine environnementale du bâtiment tertiaire à usage de bureaux. 9

10 3. Profil environnemental retenu 3.2 Définition du profil environnemental L analyse des opportunités du Site recoupée avec les pratiques mises en place ont permis d identifier un profil environnemental prioritaire. Pour obtenir la certification HQE Exploitation sur le bâtiment ILEO, il sera recherché le niveau suivant sur chacune des 14 cibles : ECO-CONSTRUCTION CONFORT 1 Relation du bâtiment avec son environnement immédiat 8 Confort hygrothermique 2 Choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction 9 Confort acoustique 3 Chantier à faible impact environnemental 10 Confort visuel 11 Confort olfactif ECO-GESTION SANTE 4 Gestion de l énergie 12 Qualité sanitaire des espaces 5 Gestion de l eau 13 Qualité sanitaire de l air 6 7 Gestion des déchets d activité Maintenance Pérennité des performances environnementales 14 Qualité sanitaire de l eau Niveau Base 10 Niveau Performant Niveau Très Performant

11 Sommaire 1. Contexte de la démarche de certification 2. Fondamentaux de la certification HQE Exploitation 3. Profil environnemental retenu pour ILEO 4. Pour aller plus loin Annexes 11

12 4. Pour aller plus loin L organisme certificateur CERTIVEA propose sur son site internet divers documents complémentaires relatifs à la mise en place d une démarche de certification HQE Exploitation : La certification Exploitation et l Attestation de l Utilisation, les étapes clés Fiches «Bâtiments tertiaire en Exploitation» Liste des certifiés En annexe de ce document figure une présentation plus précise de chacune des 14 cibles. 12

13 Sommaire 1. Contexte de la démarche de certification 2. Fondamentaux de la certification HQE Exploitation 3. Profil environnemental retenu pour ILEO 4. Pour aller plus loin Annexes 13

14 Cible 1 : Relation du bâtiment avec son environnement immédiat Objectif de la cible : Niveau Très Performant L environnement immédiat englobe l ensemble des interactions entre le bâtiment, son site et l extérieur : Commune d implantation ; Voisinage ; Réseaux et équipements à disposition ; Milieu naturel. Il est attendu que le bâtiment s inscrive dans son site d implantation en tenant compte de ses contraintes, de ses opportunités et de ses caractéristiques. 14

15 Cible 2 : Choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction Objectif de la cible : Performant Pour les bâtiments existants, le référentiel incite à l amélioration des connaissances sur les matériaux mis en œuvre, en particulier lors de la réalisation de travaux de renouvellement. Les problématiques associées aux matériaux sont liées : Aux impacts climatiques des matériaux et notamment leur cycle de vie ; Aux impacts sanitaires, sur les aspects de COV notamment ; A la facilité d entretien 15

16 Cible 3 : Chantier à faible impact environnemental Objectif de la cible : Très Performant L objectif de la cible de «chantier» pour un bâtiment existant est : D anticiper les futurs travaux sur le Site en identifiant les mesures nécessaires ; De mettre en place des mesures de bonne gestion du Site, notamment sur les aspects de gestion des déchets de maintenance et de limitation des nuisances pour les occupants 16

17 Cible 4 : Gestion de l énergie Objectif de la cible : Performant L objectif de cette cible est de s assurer que les consommations d énergie soient contenues et suivies au moyen : D une enveloppe performante ; De la mise en œuvre de solutions d énergie renouvelable ; Du suivi des consommations dans le temps ; D équipements et d une maintenance optimisés. 17

18 Cible 5 : Gestion de l eau Objectif de la cible : Très Performant La gestion des eaux passe par : La réduction des consommations d eau, en particulier de sanitaires ; La gestion de l infiltration et de la rétention des eaux pluviales ; Du suivi des consommations dans le temps ; L analyse des dépenses d eau ; La mise en place d un contrat adapté. 18

19 Cible 6 : Gestion des déchets Objectif de la cible : Performant Cette cible se concentre sur les déchets d activités : déchets banaux, papier/carton, etc. hors déchets de maintenance qui sont évalués dans la cible 3. La bonne gestion des déchets s évalue sur toute la chaîne de reprise : Disposition pour la collecte et le tri à la source ; Cheminement des déchets ; Stockage ; Choix des filières de reprise et/ou de valorisation ; Le suivi de la production et du devenir des déchets est indispensable à la bonne gestion du Site. 19

20 Cible 7 : Maintenance, pérennité des performances environnementales Objectif de la cible : Très Performant Cette cible concerne l ensemble des dispositions transverses qui permettent d assurer la pérennité dans le temps de l ouvrage : Moyens d accès aux installations ; Dispositions de suivi (GTB + sous comptage de l énergie) Gestion des demandes des occupants. 20

21 Cible 8 : Confort hygrothermique Objectif de la cible : Très Performant Le confort hygrothermique dépend des paramètres de température et d humidité. Il varie suivant les individus, leurs activités, leurs tenues vestimentaires, etc. La gestion des périodes d hiver et d été peut nécessiter la mise en place d équipements comme des stores extérieurs. L entretien des équipements de chauffage et de rafraîchissement est essentiel pour garantir le maintien des performances dans le temps. 21

22 Cible 9 : Confort acoustique Objectif de la cible : Performant Le confort acoustique est un élément de plus enplus regardé dans les immeubles tertiaires. La mise en œuvre de revêtements performants, l agencement des locaux et la réduction du bruit dû aux équipements sont des réponses possibles. 22

23 Cible 10 : Confort visuel Objectif de la cible : Performant Le confort visuel vise à favoriser les apports en lumière naturelle et à limiter les nuisances dues à l éclairage artificiel (qualité de la lumière, uniformité de l éclairage, ). La maintenance des dispositifs d éclairage, en préventif ou correctif, doit être correctement définie avec l exploitant. 23

24 Cible 11 : Confort olfactif Objectif de la cible : Très Performant L objet de la cible sur le confort olfactif est d assurer un espace de travail et des espaces extérieurs sans odeur désagréable. Le traitement de ces aspects d odeur passe principalement par la ventilation : Optimisation des plannings de fonctionnement de la centrale de traitement d air ; Respect des débits réglementaires d apport d air neuf ; Définition précise des gammes de maintenance spécifiques au lot ventilation. 24

25 Cible 12 : Qualité sanitaire des espaces Objectif de la cible : Performant La qualité sanitaire des espaces est évaluée dans le référentiel par les aspects de : Champs électromagnétiques ; Choix des matériaux et de leurs caractéristiques sanitaires ; Entretien des espaces. 25

26 Cible 13 : Qualité sanitaire de l air Objectif de la cible : Performant Les préoccupations sur la qualité de l air intérieur sont croissantes. Dans le référentiel, l aménagement d espaces sains dépend du choix des matériaux en contact avec l air ambiant et de la ventilation. A ce titre, cette cible reprend une partie des évaluations des cibles 2 et

27 Cible 14 : Qualité sanitaire de l eau Objectif de la cible : Performant La qualité sanitaire de l eau s appuie principalement sur la prévention du risque de légionellose. Le dimensionnement de l installation d eau chaude sanitaire et le suivi des températures sont primordiaux. 27

37-41 rue du Rocher Paris VIIIème

37-41 rue du Rocher Paris VIIIème ARCOBA INGENIERIE GENERALE Pôle Conseil et Environnement 37-41 rue du Rocher Paris VIIIème Démarche de certification environnementale 14/10/2011 Label BBC Effinergie rénovation Délivré par Certivéa Correspond

Plus en détail

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007 La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL Pascal LOCOGE - Décembre 2007 Qui sommes-nous? Un organisme précurseur de la certification, créé en 1974 Reconnu et indépendant,

Plus en détail

IDE D E E S 4 ce n en u éq S D ma m rche h HQE Q E ( QE Q B E ) bâ b time m nt

IDE D E E S 4 ce n en u éq S D ma m rche h HQE Q E ( QE Q B E ) bâ b time m nt IDEES Séquence n 4 HQE (QEB) Démarche bâtiment HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE Initiation à la QEB Démarche HQE bâtiment Séq quence n 4 Enjeux HQE Qualité Environnementale Bâtiment (QEB) Haute Qualité Environnementale

Plus en détail

Qualité Environnementale

Qualité Environnementale La Haute Qualité Environnementale Un enjeu majeur pour le développement durable EB 03/12/04 Le développement durable : Définition : Un mode de développement qui satisfait les besoins des populations d

Plus en détail

La certification Habitat & Environnement. Pascal LOCOGE - 9 novembre 2006

La certification Habitat & Environnement. Pascal LOCOGE - 9 novembre 2006 La certification Habitat & Environnement Pascal LOCOGE - 9 novembre 2006 La certification Habitat & Environnement Habitat & Environnement : quels objectifs? Se doter d un outil d évaluation et de mesure

Plus en détail

LE LABEL HQE EXPLOITATION. Alice BLOUET José Rafael ARMIJOS

LE LABEL HQE EXPLOITATION. Alice BLOUET José Rafael ARMIJOS 1 LE LABEL HQE EXPLOITATION Alice BLOUET José Rafael ARMIJOS LE LABEL HQE EXPLOITATION I- Présentation du Label HQE II- Le label HQE Exploitation III- Exemples de mise en place du label HQE Exploitation

Plus en détail

5 Phase d utilisation

5 Phase d utilisation Agir sur les produits actifs Définition Un produit ou système est dit actif lorsque les impacts de la phase d utilisation sont dominants. Où agir? 1 Choix des matériaux 2 Réduction de l emploi de matériaux

Plus en détail

Prise en compte d une démarche de prévention des déchets de type BAZED dans la certification HQE TM

Prise en compte d une démarche de prévention des déchets de type BAZED dans la certification HQE TM Prise en compte d une démarche de prévention des déchets de type BAZED dans la certification HQE TM Document établi dans le cadre du projet BAZED Version 1-2013 Index 1. Introduction sur la Certification

Plus en détail

La Démarche HQE. Présentation de la Version 0 du Référentiel. «NF Equipements Sportifs Démarche HQE» -Salle Multisports

La Démarche HQE. Présentation de la Version 0 du Référentiel. «NF Equipements Sportifs Démarche HQE» -Salle Multisports La Démarche HQE Présentation de la Version 0 du Référentiel «NF Equipements Sportifs Démarche HQE» -Salle Multisports L Association HQE Qui est l Association HQE? Association loi 1901 créée en 1996, reconnue

Plus en détail

PRÉSENTATION HQE BD 2016 ENERGIE CARBONE (E+C-)

PRÉSENTATION HQE BD 2016 ENERGIE CARBONE (E+C-) PRÉSENTATION HQE BD 2016 ENERGIE CARBONE (E+C-) OPHELIE ROSE Chef de projet Chargée de développement ELODIE DUMAS Référente HQE & E+C- Auditrice HQE ophelie.rose@alto-ingenierie.fr elodie.dumas@alto-ingenierie.fr

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE la qualité L activité des certifications nf Logement et nf Logement démarche hqe en 2011

OBSERVATOIRE DE la qualité L activité des certifications nf Logement et nf Logement démarche hqe en 2011 OBSERVATOIRE DE la qualité L activité des certifications NF Logement et NF Logement Démarche HQE en 2011 SOMMAIRE 1. 2. 2.1. 2.2. 3. 3.1. 3.2. 4. 5. Introduction p.3 L activité de certification en 2011

Plus en détail

Carbon Blanc Construction d un Collège Haute Qualité Environnementale

Carbon Blanc Construction d un Collège Haute Qualité Environnementale Introduction Lors de l élaboration du programme de construction du futur collège de Carbon Blanc fin 2003, la Direction des Collèges a enrichi celui-ci des orientations et des objectifs de développement

Plus en détail

La maison B C D E F. Une construction respectueuse de notre environnement. Une facture énergétique allégée. Basse Consommation

La maison B C D E F. Une construction respectueuse de notre environnement. Une facture énergétique allégée. Basse Consommation LE BON SENS ÉCONOMIQUE ET ÉCOLOGIQUE La maison Pourquoi construire une maison BBC aujourd hui? Le bon sens c est de construire aujourd hui une maison répondant aux objectifs du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

L.R. SERVICES POUR LA CONSTRUCTION D UN ENTREPOT LOGISTIQUE SUR BEAUVAIS

L.R. SERVICES POUR LA CONSTRUCTION D UN ENTREPOT LOGISTIQUE SUR BEAUVAIS POUR LA CONSTRUCTION D UN ENTREPOT LOGISTIQUE SUR BEAUVAIS Sommaire Keystone Foods LR Services : partenaire logistique choisi par McDonald s pour l ensemble de ses restaurants en France L implantation

Plus en détail

CHE - CHANTIER À FAIBLES NUISANCES

CHE - CHANTIER À FAIBLES NUISANCES Organisation, pilotage et évaluation PARTIE ORGANISATION DU PROFESSIONNEL CHE - CHANTIER À FAIBLES NUISANCES Objectif : La rubrique CHE est obligatoire dans le cadre de la certification d opérations HQE

Plus en détail

La certification exploitation HQE

La certification exploitation HQE Document réservé à usage interne Bouygues Telecom octobre décembre 2007 2009- Gérard LAPICHE La certification exploitation HQE Les objectifs de la certification exploitation HQE les enjeux, pourquoi? quelle

Plus en détail

SEMAINE UNIVERSITAIRE LUXEMBOURGEOISE DE L ENVIRONNEMENT

SEMAINE UNIVERSITAIRE LUXEMBOURGEOISE DE L ENVIRONNEMENT SEMAINE UNIVERSITAIRE LUXEMBOURGEOISE DE L ENVIRONNEMENT Labels et Certifications en France Intervenant : Arnaud GAUTHIER AJir Environnement : 27 rue Saint Vincent 54 700 NORROY LES PONT A MOUSSON Tél

Plus en détail

Développement durable en santé La qualité environnementale des bâtiments

Développement durable en santé La qualité environnementale des bâtiments Développement durable en santé La qualité environnementale des bâtiments Mardi 20 janvier 2009 Source : CHSF- Eiffage Bâtiment et environnement Le bâtiment, c est chaque année en France : 25% des émissions

Plus en détail

Présentation de la certification

Présentation de la certification Point presse CertiVéA 9 décembre 2009 NF Bâtiments Tertiaires en exploitation - Démarche HQE : Présentation de la certification Contact Presse Le Bonheur est dans la Com - Ingrid Launay Tél : 01 43 83

Plus en détail

Le nouveau bâtiment de Cugnaux : certifié HQE, Basse Consommation et à Énergie Positive

Le nouveau bâtiment de Cugnaux : certifié HQE, Basse Consommation et à Énergie Positive Le nouveau bâtiment de Cugnaux : certifié HQE, Basse Consommation et à Énergie Positive Dénomination sociale : Total Infrastructures Gaz France Adresse Postale siège social : 49, avenue Dufau - BP 522-64010

Plus en détail

Produire plus que ce que l on consomme et revendre son énergie c est possible!

Produire plus que ce que l on consomme et revendre son énergie c est possible! Produire plus que ce que l on consomme et revendre son énergie c est possible! Maison TENDANCE 2020 28, rue des Papillons - 85300 CHALLANS (accès par le bd Schweitzer) maison La maison Tendance 2020, c

Plus en détail

LE REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE DE L HABITAT. Maisons Appartements Résidences services Établissements médico-sociaux

LE REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE DE L HABITAT. Maisons Appartements Résidences services Établissements médico-sociaux LE REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE DE L HABITAT Maisons Appartements Résidences services Établissements médico-sociaux Habitat : De nouveaux défis à relever Habitat : de nouveaux

Plus en détail

20 Rue de la BOETIE PARIS EURL BATI CONSEIL RESTAURATION. 107 rue Saint Lazare PARIS. Fonction Chef de projet. Nom.

20 Rue de la BOETIE PARIS EURL BATI CONSEIL RESTAURATION. 107 rue Saint Lazare PARIS. Fonction Chef de projet. Nom. Certification NF HQE TM Bâtiments Tertiaires et/ou BBC Effinergie Certification NF HQE TM Équipements sportifs et/ou BBC Effinergie Établi le 23/12/2014 Provisoire Définitif Programme Conception Réalisation

Plus en détail

VITRY HABITAT WASSY LES ROQUELLES (52) Charge

VITRY HABITAT WASSY LES ROQUELLES (52) Charge VITRY HABITAT WASSY LES ROQUELLES (52) PARAMETRES SIGNIFICATIFS Date obtention PC 01/12/2003 Date livraison fin 2005 Distribution des logements 10 log. ind. PLUS SH : 1021 m² SU : 1116 m² Label ou certification

Plus en détail

La certification HQE pour bâtiment en exploitation. Paul Dupas, Coordonnateur de projets 23 mars 2016

La certification HQE pour bâtiment en exploitation. Paul Dupas, Coordonnateur de projets 23 mars 2016 La certification HQE pour bâtiment en exploitation Paul Dupas, Coordonnateur de projets 23 mars 2016 HQE est un mouvement global qui mobilise depuis plus de 20 ans les professionnels autour des enjeux

Plus en détail

CONSTRUCTION DE TERRADEO. Les éléments marquants de la certification HQE

CONSTRUCTION DE TERRADEO. Les éléments marquants de la certification HQE CONSTRUCTION DE TERRADEO 1 Les éléments marquants de la certification HQE Un projet certifié NF HQE Bâtiments Tertiaires PROFIL QEB TP TP TP TP TP TP P P P P B B B B 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Les

Plus en détail

Annexe 3. Université Sorbonne nouvelle Paris 3 Notes sur la Qualité de l air, Cible 13 HQE, Phase PRO

Annexe 3. Université Sorbonne nouvelle Paris 3 Notes sur la Qualité de l air, Cible 13 HQE, Phase PRO Annexe 3 Université Sorbonne nouvelle Paris 3 Notes sur la Qualité de l air, Cible 13 HQE, Phase PRO Le 10/06/2016 1. Paris 3, Nation. Notes sur l aéraulique 1.1. Documents de références Relogement du

Plus en détail

AVANT - PROPOS SOMMAIRE. p 2 Avant-propos p 3 Notre perception du monde agricole p 4 Le BPE, la solution incontournable p 5 Exemples de réalisations

AVANT - PROPOS SOMMAIRE. p 2 Avant-propos p 3 Notre perception du monde agricole p 4 Le BPE, la solution incontournable p 5 Exemples de réalisations 1 AVANT - PROPOS Le SNBPE (Syndicat National du Béton Prêt à l Emploi) a toujours su répondre aux attentes du monde agricole, auquel il propose des solutions fonctionnelles et pérennes. Face aux exigences

Plus en détail

Les bâtiments tertiaires NF HQE en Aquitaine

Les bâtiments tertiaires NF HQE en Aquitaine Le 7 avril 2014 Les bureaux, les établissements de santé, les bâtiments scolaires, les centres commerciaux, les centres logistiques etc. font le choix de la qualité environnementale en Aquitaine Près de

Plus en détail

CERTIFICATION DANS LA CONSTRUCTION NON-RESIDENTIELLE. Guillaume PILLOUD Ingénieur d Affaires

CERTIFICATION DANS LA CONSTRUCTION NON-RESIDENTIELLE. Guillaume PILLOUD Ingénieur d Affaires CERTIFICATION DANS LA CONSTRUCTION NON-RESIDENTIELLE Guillaume PILLOUD Ingénieur d Affaires 06 33 12 91 80 guillaume.pilloud@certivea.fr QUI SOMMES-NOUS? Créé en 2006, a pour vocation de faire la promotion

Plus en détail

La géothermie, chauffage et rafraîchissement inf à 50 kwh/m2.an. Coefficient de Performance (COP) et coefficient d'efficacité frigorifique (EER)

La géothermie, chauffage et rafraîchissement inf à 50 kwh/m2.an. Coefficient de Performance (COP) et coefficient d'efficacité frigorifique (EER) La géothermie, chauffage et rafraîchissement inf à 50 kwh/m2.an Une pompe à chaleur est un équipement frigorifique qui fournit chaud côté condenseur et froid côté évaporateur. Par inversion de cycle, la

Plus en détail

NF Bâtiments Tertiaires Démarche HQE Hôtellerie

NF Bâtiments Tertiaires Démarche HQE Hôtellerie Point presse CertiVéA 29 octobre 2010 NF Bâtiments Tertiaires Démarche HQE Hôtellerie Contact Presse : Le Bonheur est dans la Com Ingrid Launay Tél. / Fax : 01 43 83 53 32 Email : launay@bcomrp.com La

Plus en détail

Analyse de la certification NF Maison Individuelle. Démarche HQE

Analyse de la certification NF Maison Individuelle. Démarche HQE Analyse de la certification NF Maison Individuelle Démarche HQE Organisme certificateur : CEQUAMI Concerne Prix moyen TTC Maisons individuelles Admission : 2600 à 4000 (en fonction de la taille de l'entreprise)

Plus en détail

Annexe 1. Université Sorbonne nouvelle Paris 3 Notes sur la Notice acoustique, phase PRO

Annexe 1. Université Sorbonne nouvelle Paris 3 Notes sur la Notice acoustique, phase PRO Annexe 1 Université Sorbonne nouvelle Paris 3 Notes sur la Notice acoustique, phase PRO Le 10/06/2016 1. Paris 3, Nation. Notes sur l acoustique 1.1. Documents de références Notice acoustique générale,

Plus en détail

LA RESTAURATION DANS SES DIMENSIONS TECHNIQUE, SOCIETALE ET ECONOMIQUE

LA RESTAURATION DANS SES DIMENSIONS TECHNIQUE, SOCIETALE ET ECONOMIQUE LA RESTAURATION DANS SES DIMENSIONS TECHNIQUE, SOCIETALE ET ECONOMIQUE SA DIMENSION ECOLOGIQUE Les bénéfices de la construction d une UCPA HQE pour la restauration Intervenant : Pierre LEFEBVRE Ingénieur

Plus en détail

La démarche HQE

La démarche HQE www.pwc.com/lu/sustainability La démarche HQE Sommaire Généralités Management Qualité Environnementale Retour d expériences 2 Historique Création de l association HQE 1996 1998 2002 2004 2005 2006 2009

Plus en détail

Classe 4. H&E - Millésime septembre 2008 Jean François Redt Emmanuel Peillex Cerqual

Classe 4. H&E - Millésime septembre 2008 Jean François Redt Emmanuel Peillex Cerqual Classe 4 H&E - Millésime 2008 18 septembre 2008 Jean François Redt Emmanuel Peillex Cerqual Habitat & Environnement : les domaines d application Rappel des thèmes H&E 2 thèmes d organisation et de conception

Plus en détail

Analyse de Cycle de Vie

Analyse de Cycle de Vie Analyse de Cycle de Vie Myriam Humbert CETE Ouest Sabrina Lemaire CETE Ouest Développement de l éco-construction DGBC Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, et de l Energie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Malerba Gamme portes bois. Portes bois. Démarche environnementale

Malerba Gamme portes bois. Portes bois. Démarche environnementale Malerba Gamme portes bois > Démarche environnementale Malerba : un profil environnemental étudié La société Malerba a confié au Centre Technique du Bois et de l Ameublement (CTBA) la réalisation d un profil

Plus en détail

La Charte Qualité Habitat du Sicoval

La Charte Qualité Habitat du Sicoval Préserver l environnement et le cadre de vie Garantir l équité sociale Assurer l équilibre financier des opérations La Charte Qualité Habitat du Sicoval Février 2006 Le Sicoval, petit historique 1975 1983

Plus en détail

Construction durable dans les bâtiments publics

Construction durable dans les bâtiments publics Syndicat Mixte Pour l Environnement R é g i o n a l e P o u r l E n v i r o n n e m e n t Conseil Général de Haute-Garonne Construction durable dans les bâtiments publics Lundi 17 novembre 2008 Plan de

Plus en détail

Annexe 2. Université Sorbonne nouvelle Paris 3 Notes sur l apport de lumière naturelle, phase PRO indice B

Annexe 2. Université Sorbonne nouvelle Paris 3 Notes sur l apport de lumière naturelle, phase PRO indice B Annexe 2 Université Sorbonne nouvelle Paris 3 Notes sur l apport de lumière naturelle, phase PRO indice B Le 10/06/2016 1. Paris 3, Nation. Notes sur l éclairage naturel 1.1. Documents de références Note

Plus en détail

OPAC DE L AUBE LOGEMENTS ETUDIANTS UTT A ROSIERES PRES TROYES (10) TOTAL foncière

OPAC DE L AUBE LOGEMENTS ETUDIANTS UTT A ROSIERES PRES TROYES (10) TOTAL foncière OPAC DE L AUBE LOGEMENTS ETUDIANTS UTT A ROSIERES PRES TROYES (10) PARAMETRES SIGNIFICATIFS Date obtention PC Date livraison 01/11/2005 Distribution des logements 70 log.col. PLI / PLS THPE 2000 / H&E

Plus en détail

Le Saint Germain. Toulouse (Quartier Pouvourville) Haute-Garonne (31)

Le Saint Germain. Toulouse (Quartier Pouvourville) Haute-Garonne (31) Le Saint Germain Toulouse (Quartier Pouvourville) Haute-Garonne (31) Le Saint Germain Toulouse (Quartier Pouvourville) - Haute-Garonne (31) Le Saint Germain SITUATION DE LA RÉSIDENCE RECAPITULATIF PRATIQUE

Plus en détail

SANOFI BÂTIMENT Notre Agenda 21

SANOFI BÂTIMENT Notre Agenda 21 SANOFI BÂTIMENT RESPONSABLE@Sanofi Notre Agenda 21 SANOFI BÂTIMENT RESPONSABLE@Sanofi Notre Agenda 21 ÉDITO Si la réduction de l empreinte environnementale de nos sites tertiaires consommation énergétique,

Plus en détail

Qualité environnementale et développement durable dans la construction : les outils normatifs

Qualité environnementale et développement durable dans la construction : les outils normatifs Qualité environnementale et développement durable dans la construction : les outils normatifs Gérard SENIOR - UNSFA Jean-Michel REMY AFNOR Utopies GT Entreprises et Construction Durable 20/07/04 La normalisation

Plus en détail

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Sommaire Pollution Economie et écologie Habitat et Environnement Urbanisme Durable s 1 Pollution

Plus en détail

DÉMARCHE D ECO-CONCEPTION CIAT. Présentation aux journées IHF 7 Juin 2012

DÉMARCHE D ECO-CONCEPTION CIAT. Présentation aux journées IHF 7 Juin 2012 DÉMARCHE D ECO-CONCEPTION CIAT Présentation aux journées IHF 7 Juin 2012 1 SOMMAIRE Contexte Notions et définitions L éco-conception L Analyse de Cycle de Vie Les indicateurs d impact environnemental La

Plus en détail

Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement. Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008

Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement. Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008 Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008 Présentation La règlementation environnementale Exemple des boues

Plus en détail

Cliquez sur une image pour l'agrandir

Cliquez sur une image pour l'agrandir Cliquez sur une image pour l'agrandir 3M Construction Solutions pour le bâtiment Sécuriser Protéger Assembler Rénover Connecter Accéder Aménager Un nouveau monde de solutions constructives 3M Construction

Plus en détail

H. Q. E. Haute Qualité Environnementale. Présentation appuyée sur le HQE : maison individuelle bureau / enseignement 19/06/2010 1

H. Q. E. Haute Qualité Environnementale. Présentation appuyée sur le HQE : maison individuelle bureau / enseignement 19/06/2010 1 H. Q. E. Haute Qualité Environnementale Présentation appuyée sur le HQE : maison individuelle bureau / enseignement 19/06/2010 1 Le fondement de la démarched marche. Basé sur une question : «Comment concilier

Plus en détail

Qualitel - Millésime Les principales évolutions

Qualitel - Millésime Les principales évolutions Qualitel - Millésime 2008 Les principales évolutions Le millésime 2008 intègrent les mises à jours de : septembre 2006 et juillet 2007 relatives à l application de la RT. janvier 2007 intégrant la réglementation

Plus en détail

Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes

Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes - Ce nouveau bâtiment est un hôpital de jour, composé de bureaux de consultations,

Plus en détail

L OPAC DE CHALONS EN CHAMPAGNE

L OPAC DE CHALONS EN CHAMPAGNE L OPAC DE CHALONS EN CHAMPAGNE LA COLOMBIERE A CHALONS EN CHAMPAGNE (51) PARAMETRES SIGNIFICATIFS Date obtention PC 01/07/2004 Date livraison début 2007 Distribution des logements 9 log. col. PLUS SH :

Plus en détail

Comment améliorer le confort des

Comment améliorer le confort des Cliquez pour modifier le style du titre du masque Comment améliorer le confort des Cliquez pour modifier les styles du texte du masque occupants sans dégrader leur santé? 13 Deuxième niveau Lille Grand

Plus en détail

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Sommaire 1 -Présentation n du CNIDEP 2 -Présentati ion du projet 3 -Les cibles de la HQE 4 -La gestion énergé

Plus en détail

Diagnostic énergétique d établissements de santé

Diagnostic énergétique d établissements de santé Diagnostic énergétique d établissements de santé Florence LAVRARD Juin 2012 1 Sommaire Etat des lieux Les enjeux Le diagnostic énergétique? Obligations des établissements? Démarche Etat des lieux Etablissement

Plus en détail

JCE 16 Avril Lille. Enseignements et retours d'expérience des bâtiments basse énergie, pour mieux concevoir, construire et rénover demain!

JCE 16 Avril Lille. Enseignements et retours d'expérience des bâtiments basse énergie, pour mieux concevoir, construire et rénover demain! Journée du Confort et de l Eau Labels et certifications Jean Pascal Roche (Adret) Qu est ce qu un label? Les labels, dans le neuf, sont définis par l arrêté de mai 2007; ils sont liés à la RT 2005 et n

Plus en détail

*Avançons en confiance

*Avançons en confiance *Avançons en confiance Bureau Veritas Services France - 66, rue de Villiers - 92300 Levallois-Perret - France Tél : + 33 (0)1 55 24 80 89 - Fax : + 33 (0)1 55 24 80 88 - info@fr.bureauveritas.com - www.bureauveritas.fr

Plus en détail

Démarche globale d un projet Grille d analyse

Démarche globale d un projet Grille d analyse RÉSEAU BRETON Démarche globale d un projet Grille d analyse Rencontres énergies du Pays de Brest Crozon 29 septembre 2016 RÉSEAU BRETON Le Réseau Breton Centre de ressources techniques Fonctionnement &

Plus en détail

La HQE. HQE : Haute Qualité Environnementale

La HQE. HQE : Haute Qualité Environnementale La HQE HQE : Haute Qualité Environnementale Sommaire 1 La philosophie de la démarche HQE 2 Les 14 cibles de la démarche HQE 3 Approche économique de la HQE 1 Philosophie de la démarche HQE Si la démarche

Plus en détail

CSTB - janvier /9 Référentiel technique de certification "Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE " Bureau et Enseignement - Partie III : QEB

CSTB - janvier /9 Référentiel technique de certification Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE  Bureau et Enseignement - Partie III : QEB MAINTENANCE PERENNITE DES PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES CSTB - janvier 2005 1/9 INTRODUCTION Cette cible de QEB s intéresse aux opérations d entretien et de maintenance qui permettent de garantir dans

Plus en détail

Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale

Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale Réunion d information à destination des maîtres d ouvrage Claire MENIGOZ - Chargée de mission QEB/Energie ASCOMADE Plan de l intervention 1. Eléments

Plus en détail

école primaire Saint-Exup

école primaire Saint-Exup Maîtrise d œd œuvre pour les travaux d extension du réfectoire r du restaurant de l él école primaire Saint-Exup Exupéry Programme de l opl opération Localisation de l opl opération PLAN DE SITUATION Localisation

Plus en détail

Une plate-forme fruits et légumes innovante au cœur d un bassin de production

Une plate-forme fruits et légumes innovante au cœur d un bassin de production DOSSIER DE PRESSE - OCTOBRE 2014 Aquitaine à Samazan Une plate-forme fruits et légumes innovante au cœur d un bassin de production Inauguration le 16 octobre 2014 Une opportunité pour développer les liens

Plus en détail

Emmanuelle BRIERE Responsable technique Ventilation et traitement d air des bâtiments chez UNICLIMA

Emmanuelle BRIERE Responsable technique Ventilation et traitement d air des bâtiments chez UNICLIMA Emmanuelle BRIERE Responsable technique Ventilation et traitement d air des bâtiments chez UNICLIMA 1 Sommaire - La profession au sein d UNICLIMA - La ventilation en France - Concilier efficacité énergétique

Plus en détail

Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale

Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale Réunion d information à destination des maîtres d ouvrage Claire MENIGOZ - Chargée de mission QEB/Energie Ascomade La HQE dans les établissements scolaires,

Plus en détail

CSTB - janvier /6 Référentiel technique de certification "Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE " Bureau et Enseignement - Partie III : QEB

CSTB - janvier /6 Référentiel technique de certification Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE  Bureau et Enseignement - Partie III : QEB GESTION DES DECHETS D'ACTIVITE CSTB - janvier 2005 1/6 INTRODUCTION La problématique de la gestion des déchets concerne essentiellement des actions en phase d'exploitation du bâtiment, où ceux-ci sont

Plus en détail

Le développement durable et l immobilier

Le développement durable et l immobilier Le développement durable et l immobilier COMMENT VOUS ACCOMPAGNER ÉCO-DURABLEMENT? JANVIER 2014 SOMMAIRE édito 03 Enjeux et avantages d une démarche environnementale 04 le contexte réglementaire et normatif

Plus en détail

Aération naturelle. CATEGORIE constructions neuves. ETUDES DE CAS Plateforme technique de l Arbois

Aération naturelle. CATEGORIE constructions neuves. ETUDES DE CAS Plateforme technique de l Arbois Aération naturelle Aération naturelle CATEGORIE constructions neuves La ventilation naturelle est la solution la plus simple pour renouveler l air dans un bâtiment sans avoir recours à une assistance mécanique.

Plus en détail

SIVOM RIVE GAUCHE DU DRAC

SIVOM RIVE GAUCHE DU DRAC S.I.R.D. 135, rue de l Industrie 38170 SEYSSINET-PARISET 04.76.21.85.26. 04.76.49.03.79. N/Réf. DELCOM 27-04 SIVOM RIVE GAUCHE DU DRAC EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS Du Comité Syndical du 7 juillet

Plus en détail

Les labels Effinergie+ et BEPOS-Effinergie Collectif Effinergie

Les labels Effinergie+ et BEPOS-Effinergie Collectif Effinergie Les labels Effinergie+ et BEPOS-Effinergie 2013 Collectif Effinergie La genèse... Dynamiser l efficacité thermique du bâtiment Un enjeu environnemental et économique dans le secteur du bâtiment Une absence

Plus en détail

Devenir un professionnel

Devenir un professionnel Devenir un professionnel MODE D EMploi ETUDES / professionnels DE LA MAITRISE D ŒUVRE La mention Reconnu Garant de l Environnement délivrée aux professionnels qualifiés réalisant des prestations intellectuelles

Plus en détail

métalliques pour l Habitat collectif Démarche environnementale

métalliques pour l Habitat collectif Démarche environnementale Malerba Gamme Blocs-portes métalliques pour l > Démarche environnementale Blocs-portes métalliques Malerba pour l : un profil avantageux! La société Malerba a réalisé le profil environnemental de sa gamme

Plus en détail

PASSIVHAUS, MINERGIE, BREEAM, LEED, HQE, BIODIVERCITY, WELL BUILDING STANDARD, COMMENT S Y RETROUVER DANS LES LABELS ENERGETIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX?

PASSIVHAUS, MINERGIE, BREEAM, LEED, HQE, BIODIVERCITY, WELL BUILDING STANDARD, COMMENT S Y RETROUVER DANS LES LABELS ENERGETIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX? PASSIVHAUS, MINERGIE, BREEAM, LEED, HQE, BIODIVERCITY, WELL BUILDING STANDARD, COMMENT S Y RETROUVER DANS LES LABELS ENERGETIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX? Jean Carassus FRICS Professeur Ecole des Ponts ParisTech

Plus en détail

Les métiers du Bâtiment en pleine évolution

Les métiers du Bâtiment en pleine évolution Les métiers du Bâtiment en pleine évolution «Le Grenelle, un défi pour le monde du Bâtiment» 22 mai 2008 Bertrand Hannedouche Fédération Française du Bâtiment Le Grenelle de l Environnement Les indicateurs

Plus en détail

13 ANNEXE N 11 NOTE DE PRESENTATION DE LA CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE BREEAM POUR LE PROJET DE PAC (DOCUMENT DE L AMO ARP-ASTRANCE)

13 ANNEXE N 11 NOTE DE PRESENTATION DE LA CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE BREEAM POUR LE PROJET DE PAC (DOCUMENT DE L AMO ARP-ASTRANCE) Immobilière Carrefour Parc d Activités Commerciales de Chalezeule Notice cas-par-cas 13 ANNEXE N 11 NOTE DE PRESENTATION DE LA CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE BREEAM POUR LE PROJET DE PAC (DOCUMENT DE L

Plus en détail

métalliques techniques > Démarche environnementale

métalliques techniques > Démarche environnementale Malerba Gamme Blocs-portes métalliques techniques «Issues de secours» > Démarche environnementale Blocs-portes métalliques techniques «Issues de secours» : un profil avantageux! La société MALERBA a réalisé

Plus en détail

Note relative au concept de «haute qualité environnementale» (HQE ou HQE2R)

Note relative au concept de «haute qualité environnementale» (HQE ou HQE2R) Note relative au concept de «haute qualité environnementale» (HQE ou HQE2R) 1. DEFINITIONS La Haute Qualité Environnementale est une démarche de gestion de projets visant à maîtriser les impacts d'une

Plus en détail

Le bâtiment des Energies Nouvelles a fait l objet d une démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE) dans sa conception et sa réalisation. L objectif de cette démarche volontariste est de réaliser

Plus en détail

APPEL A PROJETS «Rénovation énergétique du parc immobilier de Martinique»

APPEL A PROJETS «Rénovation énergétique du parc immobilier de Martinique» APPEL A PROJETS «Rénovation énergétique du parc immobilier de Martinique» 2017 L impact environnemental des bâtiments se traduit à différentes échelles. Il y a les émissions de gaz à effet de serre dues

Plus en détail

LABEL BBCA LABEL BBCA PAR CERTIVEA MARS

LABEL BBCA LABEL BBCA PAR CERTIVEA MARS LABEL BBCA LABEL BBCA PAR CERTIVEA MARS 2016 1 Qui est Certivéa? Filiale du CSTB créée en 2006, Certivéa est dédiée à la certification des acteurs de l immobilier, des bâtiments non résidentiels et des

Plus en détail

LE MONET. Saint Denis

LE MONET. Saint Denis LE MONET Saint Denis GUIDE PRATIQUE CE GUIDE EST À VOTRE DISPOSITION POUR PRENDRE EN MAIN LES DIFFÉRENTS SYSTÈMES DU BATIMENT. CET IMMEUBLE DE BUREAUX EST CERTIFIÉ NF BATIMENT TERTIAIRE DÉMARCHE HQE. IL

Plus en détail

Journée du Confort et de. l Eau Atelier 1 Labels et certifications

Journée du Confort et de. l Eau Atelier 1 Labels et certifications Journée du Confort et de l Eau 2012 Atelier 1 Labels et certifications Jean Pascal Roche (Adret) Qu est ce qu un label? Les labels, dans le neuf, sont définis par l arrêté de mai 2007; ils sont liés à

Plus en détail

NF habitat & nf habitat hqetm SYNTHÈSE RÉFÉRENTIEL. exploitation. Applicatif - NF V1 Applicable à partir du 15/09/2015

NF habitat & nf habitat hqetm SYNTHÈSE RÉFÉRENTIEL. exploitation. Applicatif - NF V1 Applicable à partir du 15/09/2015 NF habitat & nf habitat hqetm SYNTHÈSE RÉFÉRENTIEL Certification exploitation Applicatif - NF 500-16 - V1 Applicable à partir du 15/09/2015 introduction Le contexte démographique de la France et la confrontation

Plus en détail

Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire des produits de construction. Journée d information STBA/LCPC du 11 mars 2008

Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire des produits de construction. Journée d information STBA/LCPC du 11 mars 2008 Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire des produits de construction Journée d information STBA/LCPC du 11 mars 2008 Vous connaissez la démarche HQE Démarche de management de projet visant

Plus en détail

Spécialité "BATIMENT, TRAVAUX PUBLICS ET VOIRIE RESEAUX DIVERS"

Spécialité BATIMENT, TRAVAUX PUBLICS ET VOIRIE RESEAUX DIVERS CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA VENDEE EXAMEN PROFESSIONNEL D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE - 2008 Epreuves écrites d admissibilité du 16 janvier 2008 Spécialité

Plus en détail

EXEMPLE DE RENOVATION DE BUREAUX A HAUTE EFFICACITE ENERGETIQUE

EXEMPLE DE RENOVATION DE BUREAUX A HAUTE EFFICACITE ENERGETIQUE EXEMPLE DE RENOVATION DE BUREAUX A HAUTE EFFICACITE ENERGETIQUE Rénovation d un bâtiment de bureaux 154 avenue Thiers Lyon Pour le compte de SOFILO Contexte de l opération La maîtrise d ouvrage : Maître

Plus en détail

MANUEL QUALITE et ENVIRONNEMENT

MANUEL QUALITE et ENVIRONNEMENT MANUEL QUALITE et ENVIRONNEMENT DOMAINE D'APPLICATION et EXCLUSIONS Papeterie Moderne Rue Léon Serpollet -BP 1517 87020 LIMOGES Cedex 09 Contact: Laetitia Correia - Resp. Qualité Environnement Tél: 05

Plus en détail

Santé et bâtiments : les enjeux écologiques et sanitaires. Jeudi 24 septembre 2009

Santé et bâtiments : les enjeux écologiques et sanitaires. Jeudi 24 septembre 2009 Santé et bâtiments : les enjeux écologiques et sanitaires Jeudi 24 septembre 2009 Déroulement de la journée 9h40 Eléments d introduction 10h00 10h20 La qualité de l eau de consommation Linda Nourry, DRASS

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur

La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur Aussi, afin de réduire durablement les dépenses énergétiques, le Grenelle Environnement a prévu la mise en oeuvre d un programme de réduction des consommations

Plus en détail

Traduire le schéma directeur en actions. Repères méthodologiques : les différents leviers de réduction de l impact environnemental d un bâtiment

Traduire le schéma directeur en actions. Repères méthodologiques : les différents leviers de réduction de l impact environnemental d un bâtiment Traduire le schéma directeur en actions Repères méthodologiques : les différents leviers de réduction de l impact environnemental d un bâtiment Jean-Alain BOUCHET 1 Les différents leviers de réduction

Plus en détail

Nos services pour garantir votre performance budgétaire par la maitrise et l optimisation de vos énergies. audit energetique

Nos services pour garantir votre performance budgétaire par la maitrise et l optimisation de vos énergies. audit energetique Nos services pour garantir votre performance budgétaire par la maitrise et l optimisation de vos énergies. audit energetique POUR LES professionnels Contexte et dispositions Entreprises petites ou moyennes,

Plus en détail

Référentiel Energie-Carbone Zoom sur l Analyse du Cycle de Vie. Mercredi de l info du 14/12/2016

Référentiel Energie-Carbone Zoom sur l Analyse du Cycle de Vie. Mercredi de l info du 14/12/2016 Référentiel Energie-Carbone Zoom sur l Analyse du Cycle de Vie Mercredi de l info du 14/12/2016 Sommaire Principe & périmètre La contribution des Produits de construction et des équipements La contribution

Plus en détail

1. GreenWay : Une démarche pionnière entreprise par UFG REM

1. GreenWay : Une démarche pionnière entreprise par UFG REM 1. GreenWay : Une démarche pionnière entreprise par UFG REM 2. Une réponse globale aux évolutions du marché 3. Un avantage concurrentiel déterminant pour le groupe UFG-LFP 2 1. GreenWay : Une démarche

Plus en détail

et qualité environnementale du bâti pour les lycées

et qualité environnementale du bâti pour les lycées Direction des Lycées Hôtel de Région 27, place Jules-Guesde 13481 Marseille cedex 20 Tél. 04 91 57 50 56 Fax 04 91 57 52 64 Site web de la Région : www.regionpaca.fr Octobre 2008 Conception-réalisation

Plus en détail

LABEL: Haute Performances Energétiques HPE 2005

LABEL: Haute Performances Energétiques HPE 2005 LABEL: Haute Performances Energétiques HPE 2005 Le label HPE à été mis en place dans le cadre de la Réglementation Thermique RT 2005 et est défini par l'arrêté du 8 mai 2007 relatif au contenu et aux conditions

Plus en détail

Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres)

Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres) Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres) Projet conduit selon la Démarche Bâtiment Durable Méditerranéen (BDM)

Plus en détail

JCE 27 Novembre Enseignements et retours d'expérience des bâtiments basse énergie, pour mieux concevoir, construire et rénover demain!

JCE 27 Novembre Enseignements et retours d'expérience des bâtiments basse énergie, pour mieux concevoir, construire et rénover demain! Journée du Confort et de l Eau Labels et certifications Jean Pascal Roche (Adret) Qu est ce qu un label? Les labels, dans le neuf, sont définis par l arrêté de mai 2007; ils sont liés à la RT 2005 et n

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION. Date : 15/11/2016. La version 2.1 du référentiel de certification sera applicable à compter du 15/11/2016.

NOTE DE PRESENTATION. Date : 15/11/2016. La version 2.1 du référentiel de certification sera applicable à compter du 15/11/2016. NOTE DE PRESENTATION NF HABITAT V.2.1 Révision mineure du 15/11/16 Date : 15/11/2016 La version 2.1 du référentiel de certification sera applicable à compter du 15/11/2016. Cette note a pour objectif de

Plus en détail