L art-thérapie peut améliorer la qualité de vie Ludivine PRÉVÔT : Art-thérapeute Diplômée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L art-thérapie peut améliorer la qualité de vie Ludivine PRÉVÔT : Art-thérapeute Diplômée"

Transcription

1 L art-thérapie peut améliorer la qualité de vie Ludivine PRÉVÔT : Art-thérapeute Diplômée Page 1

2 L art-thérapie peut améliorer la qualité de vie Alors que nous fêtions le 30 e anniversaire de l AFRATAPEM (dénommée aujourd hui Ecole d art-thérapie de Tours) en 2006, l art-thérapie est encore une notion souvent mal définie. En effet, il faut bien faire la distinction entre la psychothérapie à médiation artistique et l art-thérapie. La psychothérapie à médiation artistique peut se servir de l œuvre pour en faire une interprétation. L œuvre permettra au psychothérapeute de faire un lien avec le patient. L art-thérapie qui est enseignée à la faculté de médecine et de pharmacie de Poitiers est celle que fait valoir l école d art-thérapie de Tours. Considérant cela, l art-thérapie dont il est question ici n a pas pour objectif d interpréter l œuvre. L activité artistique est utilisée pour «activer ou réorganiser le processus d expression, de communication ou de relation» 1. Ce sont le pouvoir et les effets de l art qui sont exploités pour le bien-être et la santé du patient. L art-thérapie a donc pour objectif d exploiter le potentiel artistique d une personne pour améliorer sa qualité de vie. Les déficits pris en charge en atelier d'art-thérapie sont très variés tels que les déficits physiques (Alzheimer, personnes âgées, infirmes moteurs cérébraux ), les déficits psychiques (anorexie mentale, troubles du comportement, psychiatrie ) ou les déficits socio-relationnels (illettrisme, désinsertion, troubles scolaires, incarcération, sans domiciles fixes ). L Art peut participer au bien-être de l être humain. L être humain s adapte au monde qui l entoure, mais il ne s adapte pas sans but. Effectivement, l être humain construit sa vie et sa personnalité en fonction de son idéal de vie. Il a pour objectif d être heureux. En effet, les mécanismes mentaux de l être humain lui permettent de se projeter dans l avenir avec la faculté de penser qu il va mourir. Comme il a conscience de ne pas être éternel, il projette une vie de la meilleure qualité possible. La meilleure qualité de vie possible étant la bonne santé et le bien être. La bonne santé est le bon fonctionnement des organes. Le bien-être étant un bon accord entre ce que l on est et le 1 Site internet de l Ecole d art-thérapie de Tours, Page 2

3 monde extérieur. Ce que l on est se définit par la personnalité et l identité. Pour être heureux, il faut à l être humain la bonne santé et le bien-être soit un bon fonctionnement du corps et de l esprit et également l autonomie mentale, physique, sociale et culturelle et un bon échange entre le monde extérieur et la personnalité. L être humain est heureux lorsque le rapport entre la bonne santé et le bien-être est harmonieux en fonction de la personnalité de chaque être humain. L Art est une expression de la personnalité et de l identité d un être humain. La personnalité étant le goût c est-à-dire «j aime» ou «je n aime pas» et l identité étant le style qui est l empreinte propre à chacun. Plus l être humain aura conscience de ce qu il est et de ce qu il peut faire, plus il pourra exploiter son savoir et son potentiel dans le but d être heureux. L Art exploitant une facette de sa personnalité et de son identité, l être humain peut donc prétendre au bien-être par les sensations que lui procure l Art et grâce au développement de sa personnalité et de son identité. En arts plastiques, la production est indépendante Les arts plastiques regroupent plusieurs techniques dont la peinture, le collage, la photographie. Les arts plastiques ont pour but essentiel l invention de formes : c est la transformation des impressions du monde sensible en expressions par des formes de tailles, aspects, couleurs, matières différentes. La particularité des arts plastiques est que la production qui résulte de l activité est indépendante de celui qui produit. L Art peut être thérapeutique Selon le modèle de l école de Tours, l art-thérapie est «l exploitation du potentiel artistique dans une visée humanitaire et thérapeutique». Cette définition mérite quelques explications. Le potentiel artistique est le pouvoir de l Art ; c est-à-dire les effets que l Art peut avoir sur l être humain. L Art suscite une gratification sensorielle lorsque l activité artistique tend vers un idéal esthétique et l Art est une expression privilégiée qui peut agir sur les relations par le partage de sensations. Page 3

4 Le fait d exploiter ce potentiel signifie que le pouvoir de l Art est utilisé dans un but précis. Ce but précis est thérapeutique et humanitaire. La thérapie concerne le soin, l action de soigner. L humanitaire concerne le bien de l humanité, c est-à-dire le bien-être de la personne, son épanouissement. En résumé, l art-thérapie est l utilisation des pouvoirs de l Art pour soigner, aider et contribuer à l épanouissement d un être humain. L art-thérapie est fondée sur la théorie de l art opératoire L art opératoire repose sur la théorie des trois B le beau. La théorie de l art opératoire repose en partie sur la théorie des trois B : le bon, le bien, Le bon est la notion la plus difficile à cerner. Elle peut être résumée au «rapport qui existe entre l individu et la personne» 2. Ce résumé mérite néanmoins quelques explications pour bien comprendre de quoi il est question. Le bon se réfère à la qualité existentielle de l être humain. Un être humain né, c est un individu : il a normalement une tête, deux bras, deux jambes, un cœur, des poumons, etc. Il développe ensuite son goût qui lui permettra d avoir une partie de sa personnalité soit d être une personne. Ce développement se fait dans une quête du bonheur. Ici le bonheur recherché se trouve dans l intention d atteindre un idéal esthétique. Le bon est à associer avec ce bonheur. Le bien est «le passage de l intention pure à la production» 3. C est l activité, l action de faire. L activité artistique est à prendre avec son action réfléchie, comme un système de symétrie. A chaque activité correspond une action réfléchie qui est la validation de l activité. L action laisse à l être humain la possibilité d avoir un style, une empreinte humaine. Le beau concerne la production artistique. C est la comparaison de ce que la personne avait l intention de produire au départ avec ce qu elle a produit à l arrivée. Cela permet de 2 3 Tout savoir sur l art-thérapie, 4 e édition, R. FORESTIER, p.50 Tout savoir sur l art-thérapie, 4 e édition, R. FORESTIER, p.50 Page 4

5 déterminer si le rapport entre le fond et la forme est harmonieux et si la personne éprouve un plaisir esthétique. Si les trois B sont présentés de manières distinctes pour faciliter la compréhension, il est essentiel de préciser que les trois B sont indissociables. La théorie des trois B est au fondement de l opération artistique L opération artistique est la «manière artistique de mettre à jour l esthétique. [ ] L organisation implique la captation, l intention, l action et la production artistique.» 4 L opération artistique se déroule comme suit : Schéma de l opération artistique Avant le 1 C est ce qui nous précède : c est l élément culturel, social et le patrimoine d une société. 1 Une chose ou une personne : c est un accident spatio-temporel, ça existe 2 Cette chose rayonne : elle peut être captée, perçue 3 Elle est captée par l être humain : cet accident devient une information qui est traitée de façon archaïque : «l information est traitée par tous les mécanismes neurovégétatifs et neurologiques sur un fond de sécurité» 5. 4 Traitement mental sophistiqué de l information : «l activité mentale dans ses modalités psychologiques s impose aux réactions archaïques du corps physique» Tout savoir sur l art occidental, R. FORESTIER,, p.225 Tout savoir sur l art-thérapie 5 e édition, R. FORESTIER, p. 175 Tout savoir sur l art-thérapie 5 e édition, R. FORESTIER, p. 176 Page 5

6 5 C est l élan corporel donné grâce à la volonté et à l intention : c est l implication du corps physique 6 Utilisation d une technique, d un savoir-faire adapté en fonction de la production voulue 7 La production artistique 8 Traitement mondain de la production : regards critiques extérieurs pour valider la production en tant que telle 1 La production devient accident spatio-temporel, elle existe par elle-même. L art-thérapie est une discipline originale L art-thérapeute dispose d outils particuliers dont la fiche d observations et l évaluation. La fiche d observation s adapte La fiche d observation permet d avoir un suivi de la thérapie pour chaque séance. Elle est également une mémoire des séances et peut être un moyen de contrôle pour l art thérapeute. La fiche d observation se constitue en fonction de la pathologie et de la situation. Pour chaque cas, une fiche d observation peut être constituée. Elle comprend la fiche d ouverture qui explique la raison de la prise en charge du patient en art-thérapie, les items choisis, et la manière dont l observation est faite. Une fiche d observation peut mentionner des généralités sur le patient : son identité, sa pathologie, son anamnèse, les objectifs thérapeutiques généraux La fiche d observation tient également compte du phénomène artistique (impression, intention, action, production, capacités esthétiques), des capacités relationnelles (expression, communication, relation, implication relationnelle, cohérence entre les éléments de la relation), du bilan de la séance (description, vue et appréciation de l ensemble, limites, modifications, nouveaux items, intérêt du patient, importance du verbal, divers), de l analyse de la séance (objectifs intermédiaires, sites d actions, niveau d organisation, cibles, items, qualité des moyens, analyse, erreurs), de la projection de la thérapie pour les prochaines séances. Page 6

7 La fiche d observation comprend également une fiche de clôture avec un bilan et une synthèse de chaque séance par rapport à l ensemble des séances ou par rapport à la séance précédente. Le contenu décrit est une liste potentielle d éléments qui peuvent figurer dans la fiche d observation. Il est conseillé à chaque art-thérapeute d adapter sa fiche en fonction de sa personnalité et de la pathologie prise en charge. Page 7

8 Page 8

9 L évaluation art-thérapeutique est originale Les fiches d observation font partie de l évaluation. Les bilans art-thérapeutiques font l originalité de l art-thérapie. Ils sont au nombre de 3, on les nomme : BAT1, BAT2, BAT3. Le BAT1 est une autoévaluation faite par le patient principalement sur le Beau, le Bien et le Bon. L autoévaluation est utilisée car l art-thérapie considère que le patient est le plus à même de savoir s il trouve sa production belle (Beau), si il la trouve bien faite (Bien) et si il a envie de continuer (Bon). Dans un souci thérapeutique, cette autoévaluation doit faire l objet d un contrôle par le thérapeute. C est le rôle du BAT2. Le BAT2 est rempli par l art thérapeute. Il recueille les cotations du BAT1 du patient et les complète avec d autres informations. L art-thérapeute analyse ces cotations et apprécie leur cohérence en fonction de l état de base du patient. Enfin le BAT3 est une synthèse des BAT. Le BAT3 permet de visualiser les résultats obtenus dans le temps. Ainsi, l art-thérapeute peut se rendre compte des effets de la thérapie sur le patient et peut ajuster ses objectifs en fonction de l évolution. Il est important de préciser que certains patients ne peuvent pas remplir le BAT1 soit qu ils ne peuvent pas physiquement et l art-thérapeute peut oraliser le bilan, soit qu ils sont déconcertés et l art thérapeute se repose essentiellement sur ses fiches d observations. Il faut également noter que s il existe des modèles de BAT, ils peuvent faire l objet de modifications et d adaptations selon les patients. Page 9

10 Page 10

11 Page 11

12 Page 12

Présentation de l atelier Art-thérapie. Assemblée générale d Al Fa Répit Le 20 Avril 2013

Présentation de l atelier Art-thérapie. Assemblée générale d Al Fa Répit Le 20 Avril 2013 Présentation de l atelier Art-thérapie Assemblée générale d Al Fa Répit Le 20 Avril 2013 Plan de la présentation Présentation du projet Contexte de l atelier Objectifs de l atelier Méthodologie Qu est

Plus en détail

ACTUALITES. Art-thérapie ACTUALITES

ACTUALITES. Art-thérapie ACTUALITES ACTUALITES Art-thérapie AFRATAPEM - Ecole d Art-thérapie de Tours Titre «Art-thérapeute» niveau II délivré par l 'Afratapem enregistré dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles par

Plus en détail

L Art-thérapie. Céline MONNET Art-thérapeute Maison Médicale Jean XXIII. U n e p r i s e e n s o i n a l t e r n a t i v e à l a d o u l e u r

L Art-thérapie. Céline MONNET Art-thérapeute Maison Médicale Jean XXIII. U n e p r i s e e n s o i n a l t e r n a t i v e à l a d o u l e u r L Art-thérapie Céline MONNET Art-thérapeute Maison Médicale Jean XXIII U n e p r i s e e n s o i n a l t e r n a t i v e à l a d o u l e u r Définition et originalité de l Art-thérapie Exploitation du

Plus en détail

«Art-thérapie et Oncologie»

«Art-thérapie et Oncologie» Réseau Espace Santé Cancer Rhône Alpes Jeudi 17 avril 14 «Art-thérapie et Oncologie» Fabrice Chardon Directeur d enseignement et de recherche Afratapem Directeur pédagogique DU d art-thérapie Faculté de

Plus en détail

L Art-thérapie. Maison Médicale Jean XXIII. u n e p r i s e e n s o i n a l t e r n a t i v e à l a d o u l e u r

L Art-thérapie. Maison Médicale Jean XXIII. u n e p r i s e e n s o i n a l t e r n a t i v e à l a d o u l e u r L Art-thérapie Maison Médicale Jean XXIII u n e p r i s e e n s o i n a l t e r n a t i v e à l a d o u l e u r Définition et originalité de l Art-thérapie Exploitation du potentiel artistique dans une

Plus en détail

L art-thérapieart-th. thérapie. Et le handicap

L art-thérapieart-th. thérapie. Et le handicap L art-thérapieart-th thérapie Et le handicap Pourquoi ART-THERAPIE «Nous savons depuis l antiquité que le phénomène artistique a le pouvoir d entrainer les hommes vers la beauté, qu il provoque des effets

Plus en détail

L ART-THÉRAPIE EN SOINS PALLIATIFS!

L ART-THÉRAPIE EN SOINS PALLIATIFS! A L OCCASION DE LA 9 ÈME JOURNÉE MONDIALE DES SOINS PALLIATIFS! VENDREDI 24 OCTOBRE 2014 ENS LYON! L ART-THÉRAPIE EN SOINS PALLIATIFS! UNE PLACE ORIGINALE DANS L ÉQUIPE DE SOINS! Cédric LEFEVRE! Art-thérapeute

Plus en détail

Art-thérapie: l'approche tourangelle

Art-thérapie: l'approche tourangelle Art-thérapie: l'approche tourangelle ELEMENTS D'INTRODUCTION EP 0434105 TD 01 ART-THERAPIE Enseignant: R. BOGUAIS Univ. Paris 1 - UFR 04: Arts Qu'est-ce que l'art-thérapie? Définition: exploitation du

Plus en détail

Expérience d Art-thérapie auprès de traumatisés crâniens

Expérience d Art-thérapie auprès de traumatisés crâniens Expérience d Art-thérapie auprès de traumatisés crâniens Agnès Forestier - Afratapem, école d'art-thérapie Le métier d art-thérapeute, tel qu il est enseigné dans les facultés de Médecine de Tours, Lille,

Plus en détail

Le grand livre de la Gestalt

Le grand livre de la Gestalt Collectif animé par Chantal et Gonzague Masquelier Le grand livre de la Gestalt, 2012 ISBN : 978-2-212-55315-4 SOMMAIRE Introduction... 1 Notre démarche... 1 Notre Gestalt... 2 Notre originalité... 4 Du

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ART-THÉRAPIE

PRÉSENTATION DE L ART-THÉRAPIE PRÉSENTATION DE L ART-THÉRAPIE ATELIER «ART 2 VIE!» Mercredi 12 septembre 2012 Etablissements de santé du Baugeois Vallée Site de Beaufort en Vallée Salle des Cyprès Présentation Dany Blanchin, Aide médico-psychologique

Plus en détail

Pourquoi l Art-thérapie a-t elle un intérêt particulier dans. les TCA et autres addictions?

Pourquoi l Art-thérapie a-t elle un intérêt particulier dans. les TCA et autres addictions? Pourquoi l Art-thérapie a-t elle un intérêt particulier dans les TCA et autres addictions? Les patients ayant des troubles du comportement alimentaire ou toutes autres addictions ont souvent un niveau

Plus en détail

Le mot technique visant l activité qui cherche l utile et au mot art la désignation de l activité qui vise le beau.

Le mot technique visant l activité qui cherche l utile et au mot art la désignation de l activité qui vise le beau. Philosophie L ART INTRODUCTION : Le mot art a la même signification que technique, il signifie l ensemble des procédés visant un résultat pratique ; le premier vient du latin le second du grec. Le mot

Plus en détail

L art-thérapie Dans un service d onco-pédiatrie. Marine MANGENOT

L art-thérapie Dans un service d onco-pédiatrie. Marine MANGENOT L art-thérapie Dans un service d onco-pédiatrie Marine MANGENOT L art-thérapie dans un service d onco-pédiatrie I. L art-thérapie en onco-pédiatrie II. L art-thérapie en soins palliatifs III. Vignettes

Plus en détail

Association Française Des Psychomotriciens Libéraux

Association Française Des Psychomotriciens Libéraux Association Française Des Psychomotriciens Libéraux La Psychomotricité POURQUOI? COMMENT? POUR QUI? PAR QUI? LA PSYCHOMOTRICITE? «Mieux dans son corps, mieux dans sa tête» Par l intermédiaire du corps,

Plus en détail

Troc ton Art, un projet original autour de l art-thérapie!

Troc ton Art, un projet original autour de l art-thérapie! Troc ton Art, un projet original autour de l art-thérapie! Cassandre, Chloë, Eléa et Marion, quatre étudiantes en communication enthousiastes, se sont lancées dans la réalisation d un projet qui leur tient

Plus en détail

DÉPARTEMENT HÉBERGEMENT SOCIO-ÉDUCATIF

DÉPARTEMENT HÉBERGEMENT SOCIO-ÉDUCATIF DÉPARTEMENT HÉBERGEMENT SOCIO-ÉDUCATIF «Nous agissons afin que toute personne accueillie ne vive plus dans un monde à part, mais fasse partie du monde.» Hôpital neuroréhabilitation épileptologie Plein

Plus en détail

Ci-dessous, un résumé des compétences visées lors de nos animations.

Ci-dessous, un résumé des compétences visées lors de nos animations. Les animations proposées par le CRIE de Modave visent et développent des compétences relatives à l apprentissage du français, à l éveil scientifique, géographique et historique ainsi qu à l éducation physique

Plus en détail

Remerciements. Je remercie Monsieur le Directeur et Madame la Chef de service, d avoir eu confiance en mon intervention.

Remerciements. Je remercie Monsieur le Directeur et Madame la Chef de service, d avoir eu confiance en mon intervention. Remerciements Je remercie tout le personnel de l Institut Médico-Educatif. Je remercie particulièrement Laurence, François, Jean-Jacques et leur groupe de travail pour la participation au projet de l exposition.

Plus en détail

Claire SUIRE - Art Thérapeute

Claire SUIRE - Art Thérapeute Claire SUIRE - Art Thérapeute 178, Impasse des Trieuses - 82200 Moissac Tél : 06 85 03 57 92 - email : suireclaire@gmail.com http://www.claire-suire.com N siret : 391 766 938 00016 Déclaration d activité

Plus en détail

Présentation de l art thérapie moderne Réalisée à l amphithéâtre Richelieu Sorbonne Paris le 17 mai 2014

Présentation de l art thérapie moderne Réalisée à l amphithéâtre Richelieu Sorbonne Paris le 17 mai 2014 1/6 Présentation de l art thérapie moderne Réalisée à l amphithéâtre Richelieu Sorbonne Paris le 17 mai 2014 Par Richard FORESTIER, responsable du Centre d Etudes Supérieures en Art et Médecine (CESAM

Plus en détail

La relation recherche/clinique en psychopathologie. Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques

La relation recherche/clinique en psychopathologie. Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques La relation recherche/clinique en psychopathologie Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques Plan Exposé général Exemples à partir de la perspective humaniste Exemples à partir de la TCC

Plus en détail

PROJET D ANIMATION LE CHÂTEAU

PROJET D ANIMATION LE CHÂTEAU PROJET D ANIMATION LE CHÂTEAU De la relation à l animation Depuis l ouverture de notre structure, l animation a du s adapter à l évolution des résidents que nous accueillons, dont l âge est de plus en

Plus en détail

Communiqué de presse / sujet pratiques innovantes complémentaires dans la lutte contre la douleur

Communiqué de presse / sujet pratiques innovantes complémentaires dans la lutte contre la douleur QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. Communiqué de presse

Plus en détail

EVALUATION ET PRISE EN CHARGE DES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ORAL

EVALUATION ET PRISE EN CHARGE DES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ORAL EVALUATION ET PRISE EN CHARGE DES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ORAL Monique TOUZIN Orthophoniste, CHU Bicêtre Unité de rééducation et centre référent sur les troubles des apprentissages Coordinatrice

Plus en détail

SOPHROLOGIE et DOULEUR : une rencontre existentielle

SOPHROLOGIE et DOULEUR : une rencontre existentielle SOPHROLOGIE et DOULEUR : une rencontre existentielle Dominique Raetz, Sophrologue Caycédienne-IDE, Master spécialiste, Bourg en Bresse Les Rencontre de l Adapei du Rhône «Moi aussi j ai le droit d avoir

Plus en détail

THERAPIES CONSEIL. Permanence téléphonique quotidienne 9h 22h 7j / 7.

THERAPIES CONSEIL. Permanence téléphonique quotidienne 9h 22h 7j / 7. Permanence téléphonique quotidienne 9h 22h 7j / 7 Thérapies - Conseil (Association loi 1901) est une équipe de psychologues cliniciens et de psychiatres, psychothérapeutes et psychanalystes, assurant depuis

Plus en détail

Information PACES 20 Septembre Les métiers en lien avec le choix Psychomotricien. Madame AMORETTI

Information PACES 20 Septembre Les métiers en lien avec le choix Psychomotricien. Madame AMORETTI Information PACES 20 Septembre 2012 Les métiers en lien avec le choix Psychomotricien Madame AMORETTI 1 2 Auxiliaires médicaux, au même titre que nos collègues infirmières, kinésithérapeutes...le travail

Plus en détail

HOPITAL DE JOUR POUR PERSONNES HANDICAPEES CENTRE HOSPITALIER DE CHATELLERAULT

HOPITAL DE JOUR POUR PERSONNES HANDICAPEES CENTRE HOSPITALIER DE CHATELLERAULT HOPITAL DE JOUR POUR PERSONNES HANDICAPEES CENTRE HOSPITALIER DE CHATELLERAULT ORIGINALITES D UNE PRISE EN CHARGE MULTIDISCIPLINAIRE Docteur Agnès MICHON 12 décembre 2016 Vivre ensemble l autisme CRA Limousin

Plus en détail

Formation PROFESIONNELLE

Formation PROFESIONNELLE Arc en Ciel en Soit Arts, Créativités et Sens. Formation PROFESIONNELLE Intervenant Socio-Educatifs spécialisé à la relation d aide à l enfant. Accompagner les enfants et les adolescents vers une revalorisation.

Plus en détail

SCIENCES SOCIALES ET ÉDUCATIVES

SCIENCES SOCIALES ET ÉDUCATIVES OPTION DE BASE GROUPÉE SCIENCES SOCIALES ET ÉDUCATIVES TRANSITION TECHNIQUE OPTION DE BASE GROUPEE 2 ème et 3 ème degrés Sciences sociales et éducatives (8 périodes semaine) L option sciences sociales

Plus en détail

Le processus de transmission transgénérationnelle. Objets et enjeux de la transmission familiale

Le processus de transmission transgénérationnelle. Objets et enjeux de la transmission familiale Le processus de transmission transgénérationnelle Objets et enjeux de la transmission familiale Conférence du 28 mai 2011 à l ABMP présentée par Fabienne SIMON, psychologue Résumé Nous sommes un maillon

Plus en détail

Apports de l expression corporelle et de l art-thérapie pour les patients atteints de maladies chroniques

Apports de l expression corporelle et de l art-thérapie pour les patients atteints de maladies chroniques Apports de l expression corporelle et de l art-thérapie pour les patients atteints de maladies chroniques Prof. Alain Golay, C.Anzules,S Muller Hôpitaux Universitaires de Genève Alain.Golay@hcuge.ch www.hug-ge.ch/setmc

Plus en détail

Des complémentaires. de la région Nord Pas-de-Calais

Des complémentaires. de la région Nord Pas-de-Calais de la région Nord Pas-de-Calais Un regroupement d art-thérapeutes diplômés de la Faculté Libre de Médecine de Lille selon le modèle de l Ecole d Art-thérapie de Tours Des complémentaires Délégation A.F.R.A.T.A.P.E.M

Plus en détail

PSYCHOMOTRICIEN. 1 Objectifs/Résultats attendus

PSYCHOMOTRICIEN. 1 Objectifs/Résultats attendus Famille de métier : Soins Statut (métier/emploi type) : Si emploi type, fiche métier source : PSYCHOMOTRICIEN 1 Objectifs/Résultats attendus Viser à l harmonie des fonctions psychiques et motrices Etablir

Plus en détail

Plan général du travail

Plan général du travail Plan général du travail 1. Introduction p. 2 1.1. Considérations générales p. 4 1.2. Définitions p. 5 1.3. Différentes approches : les 3 versants p. 6 1.4. Objectifs p. 9 1.5. Didactique p. 13 2. Curriculum

Plus en détail

CP C N P N an a cy c y 11 O ct c o t b o re r e 1 6 Hypnose et douleur

CP C N P N an a cy c y 11 O ct c o t b o re r e 1 6 Hypnose et douleur CPN Nancy 11 Octobre 16 Hypnose et douleur CENTRE REGIONAL DOULEUR ET SOINS SOMATIQUES EN SANTE MENTALE ET AUTISME JOURNEE DOULEUR, INTERCLUD LORRAINE CPN NANCY, 11 Octobre 2016 Djea SARAVANE, MSc, MD

Plus en détail

Les Sciences Humaines et Sociales

Les Sciences Humaines et Sociales Les Sciences Humaines et Sociales Diversité des disciplines des SHS - Histoire : variabilité temporale - Géographie : variabilité spatiale - Démographie : étude des populations (naissance, mort et migrations)

Plus en détail

Déciences mentales - Soins inrmiers

Déciences mentales - Soins inrmiers Déciences mentales - Soins inrmiers Notes sur le cours de Mme padilla Le 28/01/2010 Bilan d'une décience mentale Bilan intellectuel Le quotient intellectuel Signicativement < à la moyenne, mais on cherche

Plus en détail

Animation pédagogique Comment utiliser des œuvres d art pour la mise en place d un parcours de pratiques diversifiées?

Animation pédagogique Comment utiliser des œuvres d art pour la mise en place d un parcours de pratiques diversifiées? Animation pédagogique Comment utiliser des œuvres d art pour la mise en place d un parcours de pratiques diversifiées? UZERCHE Mercredi 6 avril 2016 Marie-Josée CLERGEAU PLC Catherine LAVERGNE IEN Circonscription

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Première partie ÉPIDÉMIOLOGIE ET SÉMIOLOGIE

TABLE DES MATIERES. Première partie ÉPIDÉMIOLOGIE ET SÉMIOLOGIE TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 1 Définition de la boulimie 2 Principales conceptions psychopathologiques de la boulimie 3 Présentation de l'étude du Réseau de recherche clinique sur la boulimie 4 Présentation

Plus en détail

La saveur en Art et sa fonction régulatrice de l estime de soi dans la pratique art thérapeutique

La saveur en Art et sa fonction régulatrice de l estime de soi dans la pratique art thérapeutique La saveur en Art et sa fonction régulatrice de l estime de soi dans la pratique art thérapeutique L articulation d un cadre art thérapeutique au sein d un Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique

Plus en détail

Extrait du Vocabulaire d esthétique d Etienne SOURIAU

Extrait du Vocabulaire d esthétique d Etienne SOURIAU Le Théâtre Définition «art dont le but est de produire des représentations devant un public, de donner à voir, à entendre une suite d évènements, d actions par le biais d acteurs qui se déplacent sur scène

Plus en détail

«Se ressourcer cet été pour vivre pleinement sa vie» Bourgogne du sud

«Se ressourcer cet été pour vivre pleinement sa vie» Bourgogne du sud «Se ressourcer cet été pour vivre pleinement sa vie» Bourgogne du sud L art-thérapie moderne vous permet de prendre soi de vous autrement. L activité artistique vous permet d être dans une expérimentation

Plus en détail

QUI FAIT QUOI? PSYCHO PSYCHOMOT ANIMATEUR. CRESPIN Cécile

QUI FAIT QUOI? PSYCHO PSYCHOMOT ANIMATEUR. CRESPIN Cécile QUI FAIT QUOI? KINE ERGO ANIMATEUR PSYCHOMOT PSYCHO CRESPIN Cécile DEFINITIONS LE KINESITHERAPEUTE LE KINESITHERAPEUTE -réalise de façon manuelle ou instrumentale des actes à des fins de réeducation. -but:

Plus en détail

07/04/2017. Plan. Approche psychocorporelle en psychogériatrie. 1. Spécificités de la psychomotricité en psychogériatrie

07/04/2017. Plan. Approche psychocorporelle en psychogériatrie. 1. Spécificités de la psychomotricité en psychogériatrie Approche psychocorporelle en psychogériatrie Amélie Truptil Psychomotricienne à l Hôpital Bretonneau Plan 1. Spécificités de la psychomotricité en psychogériatrie 2. Le corps du malade d Alzheimer 3. La

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS COMMUNAL SAINT-VIGOR-LE-GRAND. Projet pédagogique * Thème : L Histoire «Voyage dans le temps»

ACCUEIL DE LOISIRS COMMUNAL SAINT-VIGOR-LE-GRAND. Projet pédagogique * Thème : L Histoire «Voyage dans le temps» ACCUEIL DE LOISIRS COMMUNAL 14400 SAINT-VIGOR-LE-GRAND Projet pédagogique * Thème : L Histoire «Voyage dans le temps» Année 2014 Toute l équipe pédagogique doit avoir dans l esprit de faire passer un bon

Plus en détail

DOMAINE DES ARTS. L`élève observera des œuvres de différents artistes reconnus qui lui permettra de diversifier et d améliorer ses travaux.

DOMAINE DES ARTS. L`élève observera des œuvres de différents artistes reconnus qui lui permettra de diversifier et d améliorer ses travaux. ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2016-2017 Deuxième secondaire CHOIX D OPTIONS (2 périodes) DOMAINE DES ARTS ARTS PLASTIQUES Dans ce cours, l élève apprendra à percevoir son environnement

Plus en détail

Trouble bipolaire module 2 Toulouse Docteur Christine MIRABEL Service du Professeur ROUILLON 100 rue de la Santé PARIS

Trouble bipolaire module 2 Toulouse Docteur Christine MIRABEL Service du Professeur ROUILLON 100 rue de la Santé PARIS Trouble bipolaire module 2 Toulouse 2008 Docteur Christine MIRABEL Service du Professeur ROUILLON 100 rue de la Santé 75014 PARIS Partie 1 Les programmes TCC spécifiques au trouble bipolaire TABLEAU COMPARATIF

Plus en détail

APPORT DE LA PSYCHO-SOCIO-ESTHETIQUE DANS L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AUTISTES VIEILLISSANTES. Et si le «superflu» était nécessaire?

APPORT DE LA PSYCHO-SOCIO-ESTHETIQUE DANS L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AUTISTES VIEILLISSANTES. Et si le «superflu» était nécessaire? APPORT DE LA PSYCHO-SOCIO-ESTHETIQUE DANS L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AUTISTES VIEILLISSANTES Et si le «superflu» était nécessaire? Qu est ce que la psycho-socio-esthétique? Soin relationnel : Restauration

Plus en détail

Annexe 9 Modifié par Arrêté du 25 février art. 1 sur 5 05/05/ :26

Annexe 9 Modifié par Arrêté du 25 février art. 1 sur 5 05/05/ :26 Chemin : Arrêté du 19 février 2015 relatif aux forfaits alloués aux établissements de santé mentionnés à l'article L. 162-22-6 du code de la sécurité sociale ayant des activités de médecine, chirurgie,

Plus en détail

L art et la culture à l hôpital, un enjeu éthique?

L art et la culture à l hôpital, un enjeu éthique? L art et la culture à l hôpital, un enjeu éthique? Lazare Benaroyo Le Prof. Lazare Benaroyo est professeur d éthique et de philosophie de la médecine à la Faculté de biologie et de médecine et directeur

Plus en détail

Elle a aussi fait prendre conscience des relations entre le geste et l affectivité.

Elle a aussi fait prendre conscience des relations entre le geste et l affectivité. La psychomotricité 1 Historique C est une notion élaborée étudiée depuis une centaine d année à peine. La psychomotricité s adresse à l enfant dans sa globalité et une éducation psychomotrice aura toujours

Plus en détail

d'enseignement supérieur à délivrer ce diplôme II Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification

d'enseignement supérieur à délivrer ce diplôme II Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification ANNEXE I de l'arrêté du relatif au certificat d'aptitude aux fonctions de professeur de musique et fixant les conditions d'habilitation des établissements d'enseignement supérieur à délivrer ce diplôme

Plus en détail

2 e secondaire BIENVENUE A L ECOLE GUIDE DE CHOIX DE COURS SECONDAIRE DES PATRIOTES ANNÉE SCOLAIRE

2 e secondaire BIENVENUE A L ECOLE GUIDE DE CHOIX DE COURS SECONDAIRE DES PATRIOTES ANNÉE SCOLAIRE BIENVENUE A L ECOLE SECONDAIRE DES PATRIOTES GUIDE DE CHOIX DE COURS 2013-2014 Vers la 2 e année du premier cycle du secondaire ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 2 e secondaire Voies possibles après la 1 re année

Plus en détail

Formation. Communication avec la personne âgée présentant des troubles du psychisme ou du comportement. Conçue et animée par: Psychologue-Clinicienne

Formation. Communication avec la personne âgée présentant des troubles du psychisme ou du comportement. Conçue et animée par: Psychologue-Clinicienne Formation Communication avec la personne âgée présentant des troubles du psychisme ou du comportement Programme DPC Conçue et animée par: Psychologue-Clinicienne C.L.E.F : Centre de Liaison, d Étude et

Plus en détail

Représentations et attentes des patients

Représentations et attentes des patients Représentations et attentes des patients C. CEDRASCHI, PhD Service de Pharmacologie et Toxicologie Cliniques, Consultation de la Douleur & Service de Médecine Interne de Réhabilitation Hôpitaux Universitaires

Plus en détail

LIVRET POUR LES STAGES de M1 et M2 DU MASTER DE THERAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES

LIVRET POUR LES STAGES de M1 et M2 DU MASTER DE THERAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES LIVRET POUR LES STAGES de M1 et M2 DU MASTER DE THERAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES NOM et prénom de l étudiant : Master de Thérapies Comportementales et Cognitives Faculté de Psychologie, 12 rue

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales

PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales Spécialité accompagnement de la vie à domicile Domaines

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET L AUTOMÉDICATION

LES FRANÇAIS ET L AUTOMÉDICATION LES FRANÇAIS ET L AUTOMÉDICATION Sondage Viavoice 20 Minutes VIAVOICE Études et conseil en opinions 178 rue de Courcelles 75017 Paris Contact : François Miquet-Marty fmm@institut-viavoice.com 01 40 54

Plus en détail

Missions et différentes approches des psychologues en milieu médical et en soins palliatifs

Missions et différentes approches des psychologues en milieu médical et en soins palliatifs 1 Missions et différentes approches des psychologues en milieu médical et en soins palliatifs Nena STADELMAIER, Psychologue, Dép CARE, Institut Bergonié Martine LAVAL, Psychologue EMSP CHU Bordeaux DU

Plus en détail

Association Alzheimer Suisse. Prise de position

Association Alzheimer Suisse. Prise de position Prise de position Désirs de suicide de personnes atteintes de démence : l Association Alzheimer Suisse demande que les personnes atteintes démence soient suivies et prises en charge de manière globale

Plus en détail

Mécanismes de défense

Mécanismes de défense Mécanismes de défense Concept psychanalytique, «Différents types d opérations dans lesquelles peut se spécifier la défense».(laplanche et Pontalis, 1967) Anna Freud y consacre un ouvrage «le moi et les

Plus en détail

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention Le moniteur-éducateur participe

Plus en détail

Bilan neuropsychologique: aspects pratiques pour les patients en oncologie. Xavier DELBEUCK Centre Mémoire de Ressources et de Recherche de Lille

Bilan neuropsychologique: aspects pratiques pour les patients en oncologie. Xavier DELBEUCK Centre Mémoire de Ressources et de Recherche de Lille Bilan neuropsychologique: aspects pratiques pour les patients en oncologie Xavier DELBEUCK Centre Mémoire de Ressources et de Recherche de Lille Principe de l évaluation en neuropsychologie clinique! Objectif

Plus en détail

Sommaire PARTIE 1 : GÉNÉRALITÉS... 15

Sommaire PARTIE 1 : GÉNÉRALITÉS... 15 Sommaire PARTIE 1 : GÉNÉRALITÉS... 15 N 59. Connaître les bases des classifications des troubles mentaux de l enfant à la personne âgée...17 Rappel sémiologique...18 Les troubles mentaux...20 La gravité

Plus en détail

LES ECHELLES D EVALUATION EN PSYCHOPATHOLOGIE (DEPRESSION/ANGOISSE)

LES ECHELLES D EVALUATION EN PSYCHOPATHOLOGIE (DEPRESSION/ANGOISSE) Cours 1 méthode des tests (clinique) 4 décembre 2005 LES ECHELLES D EVALUATION EN PSYCHOPATHOLOGIE (DEPRESSION/ANGOISSE) Il existe 2 approches principales par les instruments d évaluation en psychopathologie.

Plus en détail

L AUTONOMIE. Extrait de l arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la définition du métier d aide-soignant :

L AUTONOMIE. Extrait de l arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la définition du métier d aide-soignant : L AUTONOMIE 1. Définition : Le mot autonomie vient du grec autonomos qui signifie : qui se régit par ses propres lois. Extrait de l arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la définition du métier d aide-soignant

Plus en détail

La galerie tactile du musée du Louvre: Témoignage sur une pratique éducative innovante

La galerie tactile du musée du Louvre: Témoignage sur une pratique éducative innovante La galerie tactile du musée du Louvre: Témoignage sur une pratique éducative innovante 1 Sommaire 1. La galerie tactile: un espace pédagogique 2. Le toucher dans l appréciation de la sculpture 3. Evolution

Plus en détail

HYPNOSE ET TROUBLES ALIMENTAIRES : L ANOREXIE ET LA BOULIMIE. Dr BRUNO DUBOS, Médecin psychiatre, thérapeute familial RENNES 2016

HYPNOSE ET TROUBLES ALIMENTAIRES : L ANOREXIE ET LA BOULIMIE. Dr BRUNO DUBOS, Médecin psychiatre, thérapeute familial RENNES 2016 HYPNOSE ET TROUBLES ALIMENTAIRES : L ANOREXIE ET LA BOULIMIE Dr BRUNO DUBOS, Médecin psychiatre, thérapeute familial RENNES 2016!1 1. OBJECTIFS Les troubles des comportements alimentaires sont souvent,

Plus en détail

L AIDE AUX AIDANTS: DU GROUPE DE PAROLE A L EDUCATION THERAPEUTIQUE. Vignaud M.L., Bariteau V., Paineau P., Alix M., Reiss K., Puzos P.

L AIDE AUX AIDANTS: DU GROUPE DE PAROLE A L EDUCATION THERAPEUTIQUE. Vignaud M.L., Bariteau V., Paineau P., Alix M., Reiss K., Puzos P. L AIDE AUX AIDANTS: DU GROUPE DE PAROLE A L EDUCATION THERAPEUTIQUE Vignaud M.L., Bariteau V., Paineau P., Alix M., Reiss K., Puzos P. En 2008, 3.6 millions de personnes âgées de plus de 60 ans étaient

Plus en détail

APPEL D OFFRES

APPEL D OFFRES M.E. Ricker programmes, outils, ). EST1 Intitulé du thème Biodanza, Théâtre et Jeux en histoire de l art Intitulé du sous-thème Biodanza et créativité Professeurs du secteur arts : Enseignants du premier

Plus en détail

Durant les précédentes séances nous avons vu beaucoup de choses :

Durant les précédentes séances nous avons vu beaucoup de choses : 1 Théorie linguistique 12/10/2010 Cours 5 Ce document a été rédigé à partir de notes prises durant les cours. Il ne remplace pas le cours du professeur ni vos propres notes. Envoyez vos remarques à : coursdelinguistique@yahoo.fr

Plus en détail

l artthérapie Le grand livre de Angela EVERS L auteure dresse avec talent le portrait de la profession. Riche. Artension Nouvelle édition

l artthérapie Le grand livre de Angela EVERS L auteure dresse avec talent le portrait de la profession. Riche. Artension Nouvelle édition Nouvelle édition Angela EVERS Le grand livre de l artthérapie L auteure dresse avec talent le portrait de la profession. Riche. Artension, 2010, 2013 ISBN : 978-2-212-55489-2 SOMMAIRE Préface... XIII Introduction

Plus en détail

Echelle de Répercussion Fonctionnelle des troubles de la Cognition Sociale (ERF- CS)

Echelle de Répercussion Fonctionnelle des troubles de la Cognition Sociale (ERF- CS) Echelle de Répercussion Fonctionnelle des troubles de la Cognition Sociale (ERF- CS) Description L échelle ERF- CS a pour objectif d évaluer l impact des troubles de la cognition sociale mis en évidence

Plus en détail

Une création pour le BONHEUR de tous

Une création pour le BONHEUR de tous Une création pour le BONHEUR de tous PARTICULIERS - PROS - EHPAD - CENTRE DE BIEN-ETRE - ECOLE DECORATION ART DESIGN D ESPACE Ma démarche Vous êtes un particulier ou un professionnel. Vous souhaitez un

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE,

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE, MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE, ORIENTATION PSYCHIATRIE ET PSYCHOTHÉRAPIE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique, orientation

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007, Journal Officiel n 168 du 7 juillet 2007. Contexte de l intervention Le moniteur-éducateur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Campagne de lutte contre la sédentarité [Tapez le nom de la société] Erreur! Il n'y ANESTAPS a pas de texte répondant à ce style dans ce 1 Association Nationale des Etudiants en

Plus en détail

Projet personnel. Pour une meilleure compréhension des critères

Projet personnel. Pour une meilleure compréhension des critères Projet personnel Pour une meilleure compréhension des critères CRITÈRE A : RECHERCHE (Enquête, découvertes, résoudre une problématique) Premier aspect à traiter dans ce critère Définir le but dans un contexte

Plus en détail

Sommaire Licence Le bien-être, des solutions...5. La Sophrologie...6. La Musicothérapie...9. L Hypnose La Méditation...

Sommaire Licence Le bien-être, des solutions...5. La Sophrologie...6. La Musicothérapie...9. L Hypnose La Méditation... 1 SOMMAIRE Sommaire... 2 Licence... 3 Le bien-être, des solutions...5 La Sophrologie...6 La Musicothérapie...9 L Hypnose...12 La Méditation... 16 Les Élixirs De Bach...19 L Oligothérapie... 24 Le Thermalisme...30

Plus en détail

Projet professionnel Licence 1 de psychologie UPJV. Intervention du 7 mars Dufeil SOUNGA

Projet professionnel Licence 1 de psychologie UPJV. Intervention du 7 mars Dufeil SOUNGA Projet professionnel Licence 1 de psychologie UPJV Intervention du 7 mars 2016 Dufeil SOUNGA leybrodneil@yahoo.fr Dufeil SOUNGA Psychologue clinicien Psychologue cognitivo-comportementaliste Psychothérapeutique

Plus en détail

Projet associatif de l association Ré-Créa Zen

Projet associatif de l association Ré-Créa Zen Projet associatif de l association Ré-Créa Zen 1 1. Qui sommes-nous? L association Ré-Créa Zen est une association Loi 1901, créée le 16 septembre 2015. Elle a pour but de développer des activités liées

Plus en détail

Etant soignante depuis 2000 dans une structure qui propose. différentes activités thérapeutiques corporelles et physiques, sur prescription

Etant soignante depuis 2000 dans une structure qui propose. différentes activités thérapeutiques corporelles et physiques, sur prescription LE CADRE DANS LES MEDIATIONS Etant soignante depuis 2000 dans une structure qui propose différentes activités thérapeutiques corporelles et physiques, sur prescription médicale, je suis plutôt familiarisée

Plus en détail

Présentation 1. Contribution du domaine de la mathématique, de la science et de la technologie à la formation générale des élèves

Présentation 1. Contribution du domaine de la mathématique, de la science et de la technologie à la formation générale des élèves Présentation 1 La mathématique, la science et la technologie 2 comptent parmi les manifestations importantes de la pensée humaine et font partie intégrante de notre culture en tant que patrimoine collectif.

Plus en détail

La continuité de la relation. dans le champ addictologique. Présentation par Marion Epitalon (psychologue)

La continuité de la relation. dans le champ addictologique. Présentation par Marion Epitalon (psychologue) La continuité de la relation dans le champ addictologique Présentation par Marion Epitalon (psychologue) Plan de la présentation 1. Introduction 2. L apport du psychologue 3. L apport de l équipe au psychologue

Plus en détail

Partie 8, Activités physiques santé mentale

Partie 8, Activités physiques santé mentale Partie 8, Activités physiques santé mentale La santé mentale : «Il s'agit d'un état de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail

Plus en détail

Droits des patients et capacité de discernement

Droits des patients et capacité de discernement Droits des patients et capacité de discernement Les modalités d hospitalisation en milieu psychiatrique Absence de loi fédérale Jacques Gasser Enseignement de psychiatrie légale, 2003-2004 Grandes variétés

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR Institut du Travail Social Tours RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007, Journal Officiel n 168 du 7 juillet 2007. Contexte de l intervention

Plus en détail

12ème Colloque. L identité de l art-thérapeute au plus près de la clinique

12ème Colloque. L identité de l art-thérapeute au plus près de la clinique 12ème Colloque de la Fédération Française des Art-thérapeutes 31 Mars -1 er avril 2012 6, Place du Marché à Clichy-la-Garenne, 92110 L identité de l art-thérapeute au plus près de la clinique Nous questionnerons

Plus en détail

Travail en groupe et suivi individualisé.

Travail en groupe et suivi individualisé. Les Ateliers : SALAMANDRE L Art prend soin de la Vie et LE SOLEIL DES COLLINES Annick Roubinowitz & Corinne Astier. Vous informent : Mise en place à partir de Novembre 2013 de formations d Art et Thérapies

Plus en détail

L évaluation neuropsychologique de l adulte Informations

L évaluation neuropsychologique de l adulte Informations L évaluation Informations neuropsychologique de l adulte Neuropsychologues à la rédaction : Fery P, Degiorgio C, Watelet A Nous remercions les laboratoires qui nous ont permis de concrétiser ce projet.

Plus en détail

Table des matières. Abréviations 9

Table des matières. Abréviations 9 Abréviations 9 QUESTIONS Méthodologie 13 1. La relation médecin-malade dans le cadre du colloque singulier ou au sein d une équipe, le cas échéant pluri-professionnelle. La communication avec le patient

Plus en détail

Le développement psychomoteur de l enfant

Le développement psychomoteur de l enfant Le développement psychomoteur de l enfant Le développement psychomoteur c est: Le développement de la motricité. La prise de conscience de son corps et de soi La prise de conscience de son environnement

Plus en détail

LA PREMIERE SEANCE DANS LE CADRE DES TROUBLES ALIMENTAIRES. Dr BRUNO DUBOS, Médecin psychiatre, thérapeute familial RENNES 2016

LA PREMIERE SEANCE DANS LE CADRE DES TROUBLES ALIMENTAIRES. Dr BRUNO DUBOS, Médecin psychiatre, thérapeute familial RENNES 2016 LA PREMIERE SEANCE DANS LE CADRE DES TROUBLES ALIMENTAIRES Dr BRUNO DUBOS, Médecin psychiatre, thérapeute familial RENNES 2016!1 1. OBJECTIFS Comme dans toute thérapie, la première séance conditionne une

Plus en détail

Fondements de la relation d aide

Fondements de la relation d aide Fondements de la relation d aide De l humain à la relation d aide Principes fondateurs Attitudes thérapeutiques Questions thérapeutiques Cadres de pratique 1 2 Le counseling Le counseling est né aux États-Unis

Plus en détail

Pourquoi un tel essor du développement personnel?

Pourquoi un tel essor du développement personnel? Pourquoi un tel essor du développement personnel? Ces dernières années, on ne peut que constater l'émergence de nouvelles méthodes dont le but principal est l'épanouissement individuel. Nous vivons dans

Plus en détail

La prise en charge des adolescents porteurs de TCA

La prise en charge des adolescents porteurs de TCA La prise en charge des adolescents porteurs de TCA DES de Pédiatrie Docteur Damien RINGUENET Mode de début Régime restrictif pour un surpoids réel ou imaginaire Circonstance de séparation : Eloignement

Plus en détail

Introduction à la psychopathologie

Introduction à la psychopathologie Enseignement de psychiatrie légale Introduction à la psychopathologie Ph. Delacrausaz Définitions: Psyché = âme, esprit Pathos = maladie, passion, souffrance, vice Logos = mot, parole, discours, doctrine

Plus en détail