BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé"

Transcription

1 Exercice 1 : Pendule de torsion Le but de l exercice est de déterminer le moment d inertie d une tige homogène par rapport à un axe qui lui est perpendiculaire en son milieu et la constante de torsion d un fil de masse négligeable. La tige a une masse et une longueur Un pendule de torsion est obtenu en fixant le point milieu de à l extrémité du fil tandis que l autre extrémité est fixée à un support. La tige est écartée de sa position d équilibre d un angle faible dans le plan horizontal ; elle est lâchée sans vitesse à l instant. Ainsi, la tige peut tourner dans un plan horizontal autour d un axe passant par. Á un instant au cours du mouvement, l abscisse angulaire de la tige est et sa vitesse angulaire est. Le plan horizontal contenant la tige est pris comme niveau de référence de l énergie potentielle de pesanteur. On néglige toute force de frottement et on prend

2 A- Étude théorique 1) Donner, à l instant, l expression de l énergie mécanique du système en fonction de, et. Considérons le système En choisissant le niveau de référence pour l énergie potentielle de pesanteur le niveau horizontal passant par le point, nous aurons. L énergie potentielle élastique emmagasinée dans le fil de torsion fonction de et a pour expression : est une L énergie cinétique du pendule de torsion, en rotation autour de l axe expression : a pour L énergie mécanique du système est alors :

3 2) a) Écrire l expression de quand. Lorsque la pendule s écarte à sa position maximale, sa vitesse angulaire est nulle. Ainsi l énergie mécanique aura pour expression b) Déterminer, en fonction de et, l expression de la vitesse angulaire de [P] lors du passage par la position d équilibre. Lors du passage du pendule par la position d équilibre mécanique a pour expression, l énergie est la vitesse angulaire à la position d équilibre. À cette position l énergie potentielle élastique est nulle Comme il n y a pas de frottement, il y a donc conservation de l énergie mécanique du système entre l instant où il est à et l instant où il passe par :

4 3) Établir l équation différentielle du second ordre en qui régit le mouvement de. Comme on il y a conservation de l énergie mécanique, ceci nous permet d écrire: En dérivant par rapport au temps cette expression nous aurons : D où : La solution ne convient pas. La solution nous donne : C est l équation différentielle du pendule de torsion.

5 4) Déduire que le mouvement de est sinusoïdal. L équation obtenue à la question précédente est celle d un oscillateur harmonique dont le mouvement est sinusoïdal. La solution de cette équation s écrit sous la forme : Avec l amplitude des oscillations, la pulsation propre du pendule et la phase à l instant. 5) Déterminer l expression de la période propre du pendule en fonction de et. La pulsation propre du pendule a pour expression : D où la période :

6 B- Étude expérimentale 1) A l aide d un chronomètre, on mesure la durée de 20 oscillations et on obtient Déterminer la relation entre et. Soit la durée de oscillations. La période correspond à une oscillation D après la relation déterminée dans on a :

7 2) À chaque extrémité de la tige est fixée une particule de masse. On obtient ainsi un nouveau pendule de torsion qui peut effectuer également un mouvement sinusoïdal de rotation de période propre. a) Déterminer le moment d inertie du système (tige + particules) par rapport à l axe en fonction de et. Le moment d inertie s écrit: du système (tige + particules) par rapport à l axe Avec le moment d une particule par rapport à D où finalement :

8 b) Écrire l expression de en fonction de,, et. En ajoutant à chaque extrémité de la tige une particule de masse, nous modifions la période d oscillation de notre pendule. Soit cette période. Comme le système est soumis à la même loi de mouvement, nous pouvons écrire l expression de la période sous la forme. c) À l aide d un chronomètre, on mesure la durée de oscillations et on obtient Trouver une nouvelle relation entre et. Or : Or vaut numériquement. D où finalement la relation entre et :

9 3) Calculer les valeurs de et. En utilisant les relations obtenues précédemment : Et Remplaçons dans la 2 ème équation, on obtient : Et

10 Exercice 2 : Phénomène d auto-induction Le montage représenté par la figure ci-dessous est constitué d un générateur idéal de tension de é, d une bobine de résistance et d inductance, d un conducteur ohmique de résistance et de deux interrupteurs et. A- À l instant, on ferme l interrupteur et on laisse ouvert. À une date, le circuit est parcouru, en régime transitoire, par un courant d intensité. 1) Établir l équation différentielle qui décrit l évolution de en fonction du temps. Dans le cas proposé, le circuit devient :

11 Soit le courant qui traverse le circuit. La tension aux bornes de la résistance est : La tension aux bornes de la résistance interne de la bobine est : La tension aux bornes de l inductance est : Afin d établir l équation différentielle, nous allons appliqué la loi d additivité des tensions : Remplaçons,, et par leurs expressions : Soit finalement : C est l équation différentielle qui décrit l évolution de, en fonction du temps.

12 2) est l intensité du courant en régime permanent. Déterminer l expression de en fonction de et et calculer sa valeur. Après un temps suffisamment long, le régime permanent est établi. Le courant traversant le circuit devient constant et a pour valeur. En remplaçant par dans l équation différentielle établi précédemment on obtient : Application Numérique :

13 3) La solution de l équation différentielle est de la forme: ). a) Déterminer l expression de en fonction de, et et calculer sa valeur. La solution de l équation différentielle a pour expression Pour trouver l expression de la constante de temps, nous allons remplacer par son expression dans l équation différentielle établie précédemment. Or, on avait trouvé aussi que s écrit sous la forme d où :

14 Après simplification, nous obtenons : Donc : Application Numérique : b) Donner la signification physique de. La constante du temps d un circuit caractérise la rapidité de l établissement du courant. D autant que cette constante est grande d autant que le régime permanent est atteint rapidement.

15 4) a) Déterminer l expression de la é d auto-induction en fonction du temps. L auto-induction est la propriété électromagnétique qu à un conducteur parcouru par un courant électrique, de s opposer aux variations de celui-ci. L expression d auto-induction est : Or et, d où : b) Calculer la mesure algébrique de à l instant À l instant

16 B- Après quelques secondes, le régime permanent étant établi, on ouvre et on ferme au même instant. On considère la date de la fermeture de comme une nouvelle origine des temps À une date, le circuit est alors parcouru par un courant induit d intensité. Dans ce cas le circuit devient : 1) Déterminer le sens de Dans un circuit inductif, l intensité ne varie jamais de façon discontinue. La bobine est donc parcourue par un courant d intensité de même sens que celui de.

17 2) Établir l équation différentielle qui décrit l évolution de en fonction du temps. Soit la tension aux bornes de la tension aux bornes de : la tension aux bornes de Appliquons la loi d additivité des tensions : Ceci est l équation différentielle qui décrit l évolution de en fonction du temps. 3) Vérifier que est la solution de cette équation. Remplaçons l expression de question. dans l équation différentielle établie dans la

18 Avec : Et : Soit : Donc est la solution de l équation différentielle établie à la question. 4) Calculer la mesure algébrique de la é d auto-induction à la date La f.é.m d auto-induction : À

19 C- Comparer et et déduire le rôle de la bobine dans chacun des deux circuits précédents. Nous remarquons que Interprétation : La f.é.m d auto-induction s oppose à la variation du courant dans le circuit. Ainsi lors de l établissement du courant ( augmente). La bobine se comporte comme un générateur en opposition. Lors de l annulation du courant ( diminue),. La bobine se comporte comme un générateur.

20 Exercice 3 : Caractéristiques d un circuit Dans le but de déterminer les caractéristiques d un circuit on réalise le montage schématisé par la figure 1. Ce circuit comprend : un générateur délivrant à ses bornes une tension alternative sinusoïdale de la forme :, un conducteur ohmique de résistance, une bobine d inductance capacité. et de résistance négligeable et un condensateur de

21 A- La fréquence de la tension est réglée à la valeur. On visualise, à l aide d un oscilloscope, les variations, en fonction du temps, de la tension aux bornes de sur la voie ( et de la tension aux bornes du conducteur ohmique sur la voie (. L oscillogramme obtenu est représenté par la figure 2. Sensibilité verticale pour les deux voies :. Sensibilité horizontale : 1) Reproduire la figure (1) en indiquant les branchements de l oscilloscope.

22 On branche la masse de l oscilloscope sur le point. La voie de l oscilloscope au point pour visualiser la tension aux bornes du générateur. La voie de l oscilloscope au point du circuit pour visualiser la tension aux bornes de la résistance. 2) En se référant à l oscillogramme, déterminer : a) La valeur de la fréquence ; Pour mesurer la fréquence du signal, nous déterminerons en premier temps la période. La période s inscrit sur divisions. L axe des temps étant l axe horizontal. sensibilité horizontale La fréquence : Remarque : Pour que la fréquence soit en la période doit être exprimée en seconde.

23 b) La valeur absolue du déphasage entre et. La tension atteint sa valeur maximale un huitième de période avant, ce qui correspond à un déphasage 3) L intensité qui traverse le circuit s écrit sous la forme: ( a) Écrire, en fonction du temps, les expressions des tensions, et. L intensité qui traverse le circuit a pour expression : La tension étant la tension aux bornes de la bobine. La relation tension-courant aux bornes d une bobine s exprime sous la forme:

24 La tension étant la tension aux bornes de la capacité. La relation tension-courant aux bornes d une capacité s exprime : La tension étant la tension aux bornes de la résistance. La relation tension-courant aux bornes d une résistance s écrit : b) La relation : est vérifiée quel que soit. Montrer, en donnant à une valeur partiulière, que l on a : =. On a: Or

25 Pour on a Nous obtenons dans ce cas : Or, D après les formules trigonométriques : Et Nous arrivons à l expression après simplification par :

26 B- À partir de la valeur, on diminue continuellement la fréquence. On constate, que pour une valeur de, le circuit est le siège du phénomène de résonance d intensité. Déduire, de ce qui précède, la relation entre, et. À la résonance, le courant et la tension dans un circuit sont en phase C- On continue à diminuer la fréquence. Pour la valeur de, on trouve que le déphasage entre et est tel que. 1) Déterminer la relation entre et. Pour une fréquence le déphasage est égale à.tels que

27 En utilisant la relation obtenue dans la partie, nous obtenons : 2) En déduire la valeur de. Déterminons la valeur numérique de

28 D- Déduire de ce qui précède les valeurs de et. Pour une fréquence, le déphasage est égale à (déjà calculer dans la partie ), on a alors d après la question : D après la partie on a : Soit : En remplaçons dans la relation nous obtenons : Pour déterminer la valeur de, on remplace la valeur de dans l équation.

29 Exercice 4 : Niveaux d énergie de l atome d hydrogène Les énergies des différents niveaux de l atome d hydrogène sont données par la relation : où est une constante positive et un entier positif. Données : Constante de Planck : Célérité de la lumière dans le vide : ; ;. 1) a) L énergie de l atome d hydrogène est quantifiée. Qu est-ce qu on entend par «énergie quantifiée»? Les énergies des différents niveaux de l atome d hydrogène sont données par la relation : où est une constante positive et un entier positive. Comme les valeurs de ne peuvent être que des valeurs bien précises (exemple ), les énergies des différents niveaux de l atome d hydrogène, ne peuvent pas prendre que des valeurs bien déterminées. Ainsi on dit que ces niveaux sont quantifiés.

30 b) Expliquer pourquoi le spectre d absorption ou d émission de l atome d hydrogène est constitué de raies. Pour une transition électronique d un niveau ou bien émis a une énergie : à un niveau, le photon absorbé Comme et ne peuvent avoir que des valeurs bien précises (quantifiées) leur différence l est aussi. La relation qui relie la longueur d onde d émission ou d absorption à la différence d énergie des niveaux électroniques est : Comme sont quantifiés, l est aussi est correspondant donc à la longueur d onde d une raie. 2) Un atome d hydrogène, préalablement excité, se désexcite en passant du niveau d énergie au niveau d énergie. Il émet alors la radiation de longueur d onde dans le vide :. Déterminer, en, la valeur :

31 a) de la constante ; L émission d un photon de longueur d onde dans le vide désexcitation du niveau au niveau. correspond à une Le niveau d énergie possède une énergie et le niveau d énergie possède une énergie. La relation qui relie la longueur d onde à la différence d énergie est : Application Numérique : b) De l énergie d ionisation de l atome d hydrogène pris dans son état fondamental. L énergie d ionisation correspond à l énergie nécessaire pour séparer l électron de son atome

32 3) Pour l hydrogène, on définit plusieurs séries de raies spectrales auxquelles sont attribués les noms de chercheurs qui ont participé à leur étude. Parmi ces séries, on considère celle de Balmer, caractérisée par les transitions des niveaux d énergie au niveau d énergie. Á chaque transition correspond une raie de longueur d onde dans le vide. a) Montrer que, exprimée en, est donnée par la relation : = 1,096. La différence d énergie s exprime sous la forme : Soit :

33 b) L analyse du spectre d émission de l atome d hydrogène révèle la présence des quatre raies visibles. On considère les trois raies, et de longueurs d onde respectives dans le vide, et. À quelle transition correspond chacune de ces radiations? Pour déterminer la transition de chaque radiation il faut déterminer l entier. Pour le raie et en utilisant la relation obtenue à la question nous aurons : De la même manière on détermine que le raie correspond à la transition du niveau vers le niveau. La raie correspond à la transition du niveau vers le niveau.

34 c) Montrer que les longueurs d onde des radiations correspondant tendent, lorsque, vers une limite que l on calculera. Lorsque, la longueur d onde d émission tend vers une valeur : 4) Balmer, en 1885, ne connaissait que les raies de l atome d hydrogène appartenant au spectre visible. Il a pu écrire la formule : où est une constante positive et un entier positif. Déterminer la valeur de comparer sa valeur à celle de. en tenant compte des données numériques et Pour déterminer la valeur de prenons l émission de la raie qui correspond à l émission du niveau au niveau. D après la relation de Balmer nous déduisons que : Application Numérique : On remarque que la valeur de est proche de celle de. Fin du

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé Exercice 1 : Moment d inertie d une tige On dispose d une tige rigide AB homogène, de section négligeable, de longueur l = 1 m et de masse m = 240 g. Cette tige peut tourner autour d un axe ( ) horizontal

Plus en détail

Série d exercices Le dipôle RC et

Série d exercices Le dipôle RC et 226 214 EDUCTION EN LIGNE PRTGE DU SVOIR Série d exercices Le dipôle RC et dipôle RL Physique 4éme Sciences expérimentales WWW.NETSCHOOL1.NET Brain Power School Série d exercices thème : Le dipôle RC élaborée

Plus en détail

Série n 3. sciences physiques

Série n 3. sciences physiques Niveau :4 éme sciences info, Tech, Expert et Math Série n 3 sciences physiques Prof : Daghsni Sahbi Physique : Thème : Oscillations électriques Libres Exercice n 1 : (Bac 97) On réalise le montage expérimental

Plus en détail

CHAPITRE I Oscillations libres non amorties Système à un degré de liberté CHAPITRE I

CHAPITRE I Oscillations libres non amorties Système à un degré de liberté CHAPITRE I Page1 CHAPITRE I Oscillations libres non amorties : Système à un degré de liberté I.1 Généralités sur les vibrations I.1.1 Mouvement périodique : Définition : C est un mouvement qui se répète à intervalles

Plus en détail

Exercice I: Induction électromagnétique.

Exercice I: Induction électromagnétique. lasse : Matière: SG Physique Exercice I: Induction électromagnétique. Un cadre carré AE, de surface S 0.01m et renfermant une résistance R, est placé dans un champs magnétique uniforme de vecteur induction

Plus en détail

S14 - Oscillateurs mécaniques amortis. Signaux physiques. Chapitre 14 : Oscillateurs mécaniques amortis

S14 - Oscillateurs mécaniques amortis. Signaux physiques. Chapitre 14 : Oscillateurs mécaniques amortis Signaux physiques Chapitre 14 : Oscillateurs mécaniques amortis Sommaire 1 Etude du régime libre de l oscillateur harmonique amorti 1 1.1 Définition d un OH amorti...........................................

Plus en détail

2,42. B t(s) Figure 1 Figure 2. u C (V) G

2,42. B t(s) Figure 1 Figure 2. u C (V) G lasse: ème Math A.S. : 01/015 Lycée de cebala Sidi Bouzid Prof : Barhoulmi Ezzedine Le dipôle R EXERIE N 1 : I. harge d un condensateur par un générateur de courant constant. L étiquette d un condensateur

Plus en détail

Lycée Maknassy ALIBI.A.

Lycée Maknassy ALIBI.A. Lycée Maknassy ALIBI.A. 2010-2011 - 4 éme TEC - Sc.physiques EXERCICE 1 Un dipôle AB est constitue par l association en série d un résistor de résistance R = 10 ohms, d une bobine d inductance L = 0,5

Plus en détail

On prélève le signal utile aux bornes de l'élément le plus proche de la masse.

On prélève le signal utile aux bornes de l'élément le plus proche de la masse. Rappel de cours Chapitre 1 1- Circuit RC et circuit CR Circuit RC Quadripôle transmettant des signaux électriques dont le spectre est compris entre des limites déterminées. Circuit CR Il atténue certaines

Plus en détail

1. Sur un schéma représentez la force gravitationnelle exercée par la Terre (masse M T ) sur un satellite S (masse m S ) situé à la distance r de son

1. Sur un schéma représentez la force gravitationnelle exercée par la Terre (masse M T ) sur un satellite S (masse m S ) situé à la distance r de son Physique TC 1 Correction 1. Sur un schéma représentez la force gravitationnelle exercée par la Terre (masse M T ) sur un satellite S (masse m S ) situé à la distance r de son centre. 2. Proposer une expression

Plus en détail

Devoir de contrôle N 2 BAC TECHNIQUE 1 Durée : 2h. Chimie (07 points)

Devoir de contrôle N 2 BAC TECHNIQUE 1 Durée : 2h. Chimie (07 points) Devoir de contrôle N 2 BAC TECHNIQUE 1 Durée : 2h Prof : M.BEN ABDEJELIL SAMI LYCEE HAMMAM SOUSSE II Chimie (07 points) On donne à 25 C, pke = 14 Exercice N 1 : Loi d action de masse appliquée aux réactions

Plus en détail

GE3-GCE3 - DS1 de Physique 06-07

GE3-GCE3 - DS1 de Physique 06-07 Vibrations et Ondes DS - /9 GE3-GCE3 - DS de Physique 06-07 ère partie (sans document). QCM ET COMMENTAIRES A) On considère un oscillateur mécanique amorti en régime forcé. A t0, on applique à cet oscillateur

Plus en détail

Déterminer le sens du courant induit dans la spire sachant que B z. (t) est une fonction croissante du temps.

Déterminer le sens du courant induit dans la spire sachant que B z. (t) est une fonction croissante du temps. PC 13/14 TD INDUCTION AC1 : Loi de Lenz On considère une spire circulaire (C) fixe, conductrice de résistance R soumise à un champ magnétique extérieur uniforme variable et orthogonal à la surface du circuit

Plus en détail

EXERCICE PHYSIQUE TERMINALE DOCUMENT. On rappelle que mathématiquement cette équation admet en particulier 2 solutions : QUESTIONS

EXERCICE PHYSIQUE TERMINALE DOCUMENT. On rappelle que mathématiquement cette équation admet en particulier 2 solutions : QUESTIONS EXERCICE PHYSIQUE TERMINALE EXERCICE DOCUMENT L équation différentielle étant des grandeurs constantes), permet de décrire un grand nombre de phénomènes physiques variables au cours du temps : intensité,

Plus en détail

ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE FORCEES

ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE FORCEES EXERCICE 1 ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE FORCEES A/ Un pendule élastique horizontal est formé d'un ressort (R) à spires non jointives, de masse négligeable, de raideur K=20N.m -1 dont l'une de ses extrémités

Plus en détail

3. Vérifier que l'expression: q = Q M cos. est solution de l'équation différentielle, si la période propre. T 0 a pour expression T 0 = 2π L.C.

3. Vérifier que l'expression: q = Q M cos. est solution de l'équation différentielle, si la période propre. T 0 a pour expression T 0 = 2π L.C. Sujet 1 (R,L,C) Dans cette partie, on étudie une application des oscillations électriques dans le domaine de la météorologie. Pour mesurer le taux d'humidité relative de l'air (noté % d'hr), on peut employer

Plus en détail

Exercice N 01. u R de courant d intensité constante I 0 = 20µA. A l instant t=0 le condensateur est complètement déchargé.

Exercice N 01. u R de courant d intensité constante I 0 = 20µA. A l instant t=0 le condensateur est complètement déchargé. Exercice N 0 Un condensateur de capacité = 0 µ F présente entre ses bornes une tension u = 6V ) eprésenter le schéma normalisé du condensateur et indiquer sur le schéma la flèche de la tension u, le sens

Plus en détail

Préparez votre baccalauréat

Préparez votre baccalauréat Exercice N 1 Un générateur basse fréquence, délivrant une tension sinusoïdale u(t) =U m sin(2 Nt), d amplitude U m constante et de fréquence N réglable, alimente un circuit électrique comportant les dipôles

Plus en détail

Série : Oscillation électrique en régime sinusoïdale forcée

Série : Oscillation électrique en régime sinusoïdale forcée Exercice n 1 On considère un circuit électrique série constitué par un G.B.F délivrant une tension sinusoïdale U(t) = U m sin (2πNt), un condensateur de capacité C, un résistor de résistance R = 80 Ω et

Plus en détail

La valeur positive extrême (ou maximale) prise par l abscisse angulaire est appelée amplitude de l oscillation.

La valeur positive extrême (ou maximale) prise par l abscisse angulaire est appelée amplitude de l oscillation. Terminale S Chapitre 12 Les systèmes mécaniques oscillants. Lycée J-B Schwilgué - SELESTAT I. Exemples de systèmes oscillants. 1. L oscillateur. On appelle oscillateur (ou système oscillant) un système

Plus en détail

Série physique : Le circuit RLC libre amorti et non amorti. Exercice N 1. Exercice N 2. 4éme M S.exp. 1 Elaboré par afdal ali : GSM

Série physique : Le circuit RLC libre amorti et non amorti. Exercice N 1. Exercice N 2. 4éme M S.exp. 1 Elaboré par afdal ali : GSM Exercice N 1 1- Expliquer les termes suivants: Oscillations libres. Oscillation amorties. 2- Répondre par vrais ou faux et corriger les propositions fausses. L énergie emmagasinée dans un dipôlerlc en

Plus en détail

Circuit mobile dans un champ magnétique stationnaire

Circuit mobile dans un champ magnétique stationnaire Circuit mobile dans un champ magnétique stationnaire II. Conversion de puissance mécanique en puissance électrique 1. Retour sur les rails de Laplace ( générateur ) Les rails de Laplace vus dan des chapitres

Plus en détail

Cours n 9 : Dipôles RC et RL

Cours n 9 : Dipôles RC et RL Cours n 9 : Dipôles RC et RL Introduction Au chapitre précédent, nous avons étudié le comportement général d un circuit et également le comportement des conducteurs ohmiques. Dans ce chapitre, nous allons

Plus en détail

Exercice N 1 Etude Cinétique De La Réaction D oxydation Des Ions Iodure Par Le Peroxyde D hydrogène En Milieu Acide

Exercice N 1 Etude Cinétique De La Réaction D oxydation Des Ions Iodure Par Le Peroxyde D hydrogène En Milieu Acide Lycée Jendouba Devoir de contrôle N 1 2015-2016 Classe : baccalauréat sciences expérimentales Durée 2 Heures Prof : Mr Sdiri Anis Chimie Exercice N 1 Etude Cinétique De La Réaction D oxydation Des Ions

Plus en détail

ETUDE D ÉLÉMENTS CONSTITUANT UN FOUR À MICRO-ONDES

ETUDE D ÉLÉMENTS CONSTITUANT UN FOUR À MICRO-ONDES ETUDE D ÉLÉMENTS CONSTITUANT UN FOUR À MICRO-ONDES Dans la suite du document, ce symbole signifie «Appeler l examinateur». L organe essentiel d un four à micro-ondes est le magnétron, c est un oscillateur

Plus en détail

EXERCICE PHYSIQUE TERMINALE. I. Influence d une bobine dans un circuit électrique

EXERCICE PHYSIQUE TERMINALE. I. Influence d une bobine dans un circuit électrique EXERCICE PHYSIQUE TERMINALE EXERCICE I. Influence d une bobine dans un circuit électrique Les élèves réalisent le circuit représenté sur la figure 1. Ce circuit est constitué d une source de tension idéale

Plus en détail

PROBLEME : PENDULES COUPLÉS PAR UNE BARRE DE TORSION

PROBLEME : PENDULES COUPLÉS PAR UNE BARRE DE TORSION UE PHY44 Vibrations, ondes et optique ondulatoire, 014-015 L Université Joseph Fourier, Grenoble UE PHY44 Partiel 1 mars 015 durée h 5 pages alculatrice collège autorisée, documents interdits, téléphone

Plus en détail

CH5 : La machine à courant continu en régime transitoire

CH5 : La machine à courant continu en régime transitoire BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH5 : La machine à courant continu en régime transitoire Motorisation des systèmes. Problématique : Une ligne d usinage de culasses pour

Plus en détail

EXERCICES DE PHYSIQUE

EXERCICES DE PHYSIQUE POLY-PREPAS 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux PARIS LILLE AMIENS - Section i-prépa - Durée : 1 h ; calculatrice interdite EXERCICES DE PHYSIQUE 1 Question 1 : Deux enfants jouent

Plus en détail

TD 10 : Oscillateurs amortis en RSF

TD 10 : Oscillateurs amortis en RSF TD 10 : Oscillateurs amortis en RSF I. Tester ses connaissances et sa compréhension du cours 1) Quels sont les régimes observés lorsqu'on soumet un oscillateur à une excitation sinusoïdale? 2) Pourquoi

Plus en détail

PC A DOMICILE WAHAB DIOP LSLL

PC A DOMICILE WAHAB DIOP LSLL cos PC A DOMICILE - 779165576 WAHAB DIOP LSLL P13-OSCILLATIONS E L E C T R I Q U E S F O R C E E S E N R TRAVAUX DIRIGES TERMINALE S 1 On donne deux tensions sinusoïdales, exprimées en volts u 1 = 3cos(250t)

Plus en détail

Cours n 16 : Physique quantique

Cours n 16 : Physique quantique Cours n 16 : Physique quantique 1) Nature corpusculaire de la lumière La lumière peut être vue sous deux aspects : ondulatoire et corpusculaire. Dans ce chapitre nous allons étudier l aspect corpusculaire.

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Mécanique Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE EN ANNEXE DE L ARRETE

Plus en détail

Etude d une bobine par différentes méthodes

Etude d une bobine par différentes méthodes P a g e 1 TS Physique Etude d une bobine par différentes méthodes Electricité Exercice résolu Enoncé On se propose de déterminer l inductance d une bobine par différentes méthodes. On dispose pour cela

Plus en détail

G.P. DNS Janvier 2009

G.P. DNS Janvier 2009 DNS Sujet En roue libre...1 A.Bicyclette...1 B.Circuit RL...2 C.Analogies...2 D.Cycliste en roue libre...2 E.Diode roue libre...3 F.Exercice supplémentaire...4 En roue libre A. Bicyclette Une bicyclette

Plus en détail

Devoir de synthèse N 2 Mars Lycée Hédi Chaker Sfax. Prof : Abdmouleh- Nabil. CHIMIE (5 points)

Devoir de synthèse N 2 Mars Lycée Hédi Chaker Sfax. Prof : Abdmouleh- Nabil. CHIMIE (5 points) Lycée Hédi Chaker Sfax Devoir de synthèse N 2 Mars 2012 Section : SCIENCE DE L INFORMATIQUE Durée : 3 Heures Prof : Abdmouleh- Nabil SCIENCES PHYSIQUES Le devoir comporte un exercice de chimie et trois

Plus en détail

Chap.3 Induction : cas d un circuit fixe dans un champ variable

Chap.3 Induction : cas d un circuit fixe dans un champ variable Chap.3 Induction : cas d un circuit fixe dans un champ variable 1. Circulation du champ électrique Loi de Faraday 1.1. Le champ électrique n est pas à circulation conservative Force électromotrice 1.2.

Plus en détail

M ) {( R ), ( B ), ( C )} = UDM

M ) {( R ), ( B ), ( C )} = UDM Exercice 1 :(bac 98) Le circuit électrique de la figure-2 comporte en série : - un résistor ( R ) de résistance R = 80 Ω - une bobine ( B ) d inductance L et de résistance propre r. - un condensateur (

Plus en détail

Amérique du Sud 2005 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points)

Amérique du Sud 2005 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points) Amérique du Sud 25 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points) Au cours d une séance de travaux pratiques, les élèves réalisent un montage permettant d émettre puis de recevoir

Plus en détail

- Il se produit un retard à l'établissement du courant dans la portion de circuit qui comporte la bobine.

- Il se produit un retard à l'établissement du courant dans la portion de circuit qui comporte la bobine. 1 sur 14 01/11/2011 22:32 I La bobine. Une bobine est constituée d un enroulement de fil conducteur, recouvert d un vernis isolant, sur un cylindre de rayon r. On désigne par l la longueur de l enroulement

Plus en détail

Matière microscopique : une description quantique est nécessaire

Matière microscopique : une description quantique est nécessaire Chapitre 3 Matière microscopique : une description quantique est nécessaire I Spectres d absorption et d émission (observation de la lumière émise ou absorbée par une espèce chimique donnée) 1) xpériences,

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Exercice 1 : Freinage électromagnétique On étudie le freinage électromagnétique d une spire conductrice rectangulaire MNPQ mobile, de côtés a et b, de masse m négligeable, de

Plus en détail

Epreuve de Sciences Physiques (groupe N 2) Session : mars Durée :2 Heures Coefficient : 1

Epreuve de Sciences Physiques (groupe N 2) Session : mars Durée :2 Heures Coefficient : 1 Université de Monastir Concours de Réorientation ession 3 جامعة المنستیر مناظرة إعادة التوجیھ دورة 3 Epreuve de ciences Physiques (groupe N ) ession : mars 3 Durée : Heures Coefficient : CHIMIE EXERCICEN

Plus en détail

Chapitre 2 : Courant alternatif

Chapitre 2 : Courant alternatif Chapitre 2 : Courant alternatif I. Définition Un courant alternatif est un courant dont l intensité : varie périodiquement en fonction du temps =+ avec la période présente alternativement des valeurs positives

Plus en détail

Lycée El Hadji Omar lamine Badji Année scolaire 2013-2014 Cellules de sciences physiques Classe : TS1 OSCILLATIONS MECANIQUES LIBRES EXERCICE 1: Un oscillateur harmonique est constitué d un ressort de

Plus en détail

Chap.1 Conversion de puissance : Machine à courant continu

Chap.1 Conversion de puissance : Machine à courant continu Chap.1 Conversion de puissance : Machine à courant continu 1. Principe de la conversion électromécanique de puissance 1.1. Porteurs de charge d un circuit mobile dans un champ magnétique : bilan de puissance

Plus en détail

Devoir du mardi 15 décembre 2009

Devoir du mardi 15 décembre 2009 Les calculatrices ne sont pas autorisées. Devoir du mardi 15 décembre 2009 Exercice 1 : connaissez-vous, comprenez-vous et maîtrisez-vous votre cours? (8 points, 45 minutes) 1) On étudie la réaction de

Plus en détail

maximale. Qu appelle-t-on le phénomène qui se produit? c. À quelle condition ce phénomène se produit-t-il? Montrer que N 1 obéit à cette condition.

maximale. Qu appelle-t-on le phénomène qui se produit? c. À quelle condition ce phénomène se produit-t-il? Montrer que N 1 obéit à cette condition. Prof : Barhoumi Ezzedine Classe : 4 ème Math A.S. : 213/214 Tunisie - Sidi Bouzid - Lycée de Cebbala Les oscillations électriques forcées Exercice n 1 : Un dipôle RLC est constitué d un résistor de résistance

Plus en détail

CORRIGE SERIE 11 : OSCILLATIONS MECANIQUES EXERCICE 1 PARTIE

CORRIGE SERIE 11 : OSCILLATIONS MECANIQUES EXERCICE 1 PARTIE CORRIGE SERIE 11 : OSCILLATIONS MECANIQUES EXERCICE 1 PARTIE 1 1 ) «Evoluer de façon alternative et périodique» signifie osciller entre une valeur maximale et une valeur minimale en répétant le phénomène

Plus en détail

SERIE N 7 ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE LIBRES

SERIE N 7 ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE LIBRES SERIE N 7 ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE LIBRES EXERCICE 1 Dans cet eercice, les réponses attendues doivent être rédigées de façon succincte. Le modèle d'oscillateur étudié est décrit ci-contre, et les

Plus en détail

TP 10. Induction électromagnétique

TP 10. Induction électromagnétique TP 10 Induction électromagnétique Objectifs : - Mettre en évidence le phénomène d induction par une expérience simple. - Etudier le phénomène d induction par visualisation d un signal de tension. - Vérifier

Plus en détail

Devoir de synthèse n 1

Devoir de synthèse n 1 Monastir Rmili said La certitude monastir R6 Devoir de synthèse n 1 Sciences physiques Année scolaire : 2009-2010 Classe: 4 ème Sc.exp.math CHIMIE : (9 points) Exercice L acide éthanoïque (A) de formule

Plus en détail

EC - TD1 - Stabilité des systèmes linéaires. Electrocinétique

EC - TD1 - Stabilité des systèmes linéaires. Electrocinétique Electrocinétique TD n o 1 : Stabilité des systèmes linéaires Ex 1 Filtre ADSL Un particulier un peu bricoleur, mais tout aussi maladroit, vient de casser son filtre ADSL. Il souhaite du coup en fabriquer

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 11 : Bobine et circuit RL I. La bobine : a) Définition : Une bobine (solénoïde) est

Plus en détail

Chapitre 7 : Le dipôle RL

Chapitre 7 : Le dipôle RL Connaissances et savoir-faire exigibles : Chapitre 7 : Le pôle RL (1) (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) Connaître la représentation symbolique d une bobine. En utilisant la convention récepteur, savoir orienter

Plus en détail

repose sur le sol. Lorsque le sol est localement mis en mouvement O sous l effet de secousses sismiques, le référentiel du boîtier est animé,

repose sur le sol. Lorsque le sol est localement mis en mouvement O sous l effet de secousses sismiques, le référentiel du boîtier est animé, FICHE TD PREMIER PRINCIPE DE LA MECANIQUE CLASSIQUE EXERCICE N 1 Un sismographe est un appareil destiné à enregistrer les vibrations de la surface terrestre sous l action d un séisme. Son S g principe

Plus en détail

Devoir de synthèse n 1. Sciences physiques

Devoir de synthèse n 1. Sciences physiques Lycée secondaire Athar Sbeïtla Devoir de synthèse n 1 Sciences physiques Classe : 4 ème Sc. Exp.2 Durée : 3 heures Profs. : RAMZI Rebai L épreuve comporte 2 exercices de chimie et 3 exercices de physique.

Plus en détail

COMPARAISON DES PROGRAMMES DE SCIENCES PHYSIQUES 4 ème année de l enseignement secondaire. Mathématiques Sciences expérimentales Sciences techniques

COMPARAISON DES PROGRAMMES DE SCIENCES PHYSIQUES 4 ème année de l enseignement secondaire. Mathématiques Sciences expérimentales Sciences techniques COMPARAISON DES PROGRAMMES DE SCIENCES PHYSIQUES 4 ème année de l enseignement secondaire Mathématiques Sciences expérimentales Sciences techniques PHYSIQUE A. PHYSIQUE (44 52 heures) EVOLUTION DE SYSTEMES

Plus en détail

1- Le régime sinusoïdal forcé : généralisation 2- Impédance et admittance complexes 3- Lois de l'électrocinétique en complexe

1- Le régime sinusoïdal forcé : généralisation 2- Impédance et admittance complexes 3- Lois de l'électrocinétique en complexe OH2 Oscillateurs en régime sinusoïdal forcé Plan I- Signaux sinusoïdaux 1- Dénition 2- Grandeurs caractéristiques 3- Notation complexe d'un signal sinusoïdal 4- Application de la notation complexe à un

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. DS h 50. Problème 01 Trajectoire d une particule

Lycée Viette TSI 1. DS h 50. Problème 01 Trajectoire d une particule DS 03 02 12 2011 1 h 50 Problème 01 Trajectoire d une particule On considère un point matériel en mouvement dans un référentiel. L équation en polaire de la trajectoire en polaire s écrit : =.. avec =.,

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

CHAPITRE II Oscillations libres amorties Système à un degré de liberté CHAPITRE II

CHAPITRE II Oscillations libres amorties Système à un degré de liberté CHAPITRE II Page 1 CHAPITRE II Oscillations libres amorties : Systèmes à un degré de liberté Introduction : Le pendule élastique comme le pendule pesant, se comporte comme un oscillateur harmonique à la condition

Plus en détail

TP dipôles passifs. Objectif : se familiariser avec les dipôles passifs et la mesure de tension et courant électriques.

TP dipôles passifs. Objectif : se familiariser avec les dipôles passifs et la mesure de tension et courant électriques. TP dipôles passifs Objectif : se familiariser avec les dipôles passifs et la mesure de tension et courant électriques. 1 Le conducteur ohmique (boîte AOIP) Le conducteur ohmique, le condensateur et la

Plus en détail

Exercices et Problèmes de renforcement en Mécanique

Exercices et Problèmes de renforcement en Mécanique Exercices et Problèmes de renforcement en Mécanique I Un ressort de raideur k = 9 N/m et de longueur à vide L = 4 cm, fixé par une de ces deux extrémités en un point O, d un plan, incliné de 3 sur l horizontal,

Plus en détail

8. PHÉNOMÈNES D INDUCTION ÉLECTROMAGNÉTIQUE Circuit déformable dans un champ d induction magnétique uniforme et constant

8. PHÉNOMÈNES D INDUCTION ÉLECTROMAGNÉTIQUE Circuit déformable dans un champ d induction magnétique uniforme et constant 8. PHÉNOMÈNES D INDUTION ÉLETROMAGNÉTIQUE 8.1 Observations expérimentales 8.1.1 ircuit déformable dans un champ d induction magnétique uniforme et constant On considère l expérience décrite au paragraphe

Plus en détail

Chap.3 Régimes transitoires

Chap.3 Régimes transitoires Chap.3 Régimes transitoires. Circuit RC série.. Observations expérimentales : charge et décharge du condensateur.. Etablissement de l équation différentielle - Circuit du premier ordre.3. Résolution dans

Plus en détail

Signaux et phénomènes de transports Chapitre 2 : Étude des circuits électriques en régime stationnaire (appelé aussi régime continu)

Signaux et phénomènes de transports Chapitre 2 : Étude des circuits électriques en régime stationnaire (appelé aussi régime continu) Signaux et phénomènes de transports Chapitre 2 : Étude des circuits électriques en régime stationnaire (appelé aussi régime continu) I. Les bases de l électrocinétique en régime stationnaire 1. L intensité

Plus en détail

Cette manipulation doit être effectuée 3 fois afin de minimiser certaines erreurs expérimentales.

Cette manipulation doit être effectuée 3 fois afin de minimiser certaines erreurs expérimentales. TP - N : LA LOI DE NEWTON But de l expérience : - Vérifier le principe fondamental de la dynamique pour un mouvement de translation uniformément accéléré. - Déterminer expérimentalement la valeur de g.

Plus en détail

Oscillateurs mécaniques

Oscillateurs mécaniques Oscillateurs mécaniques I. Mouvement Harmonique Simple (MHS) + + =. Projection sur [ ) : = + = Equation différentielle régissant le mouvement du dispositif {solide-ressort} Les solutions sont de la forme

Plus en détail

Dispersion des ondes dans un «câble coaxial discret» Mesures de vitesses de phase et de groupe

Dispersion des ondes dans un «câble coaxial discret» Mesures de vitesses de phase et de groupe Dispersion des ondes dans un «câble coaxial discret» Mesures de vitesses de phase et de groupe MONTAGE EXPÉRIMENTA On crée un «câble coaxial discret» en connectant en cascade une dizaine de cellules passebas.

Plus en détail

Matière : Physique Classe : SG.

Matière : Physique Classe : SG. Matière : Physique Classe : SG. Premier exercice (7pts) : étude énergétique Un jouet d'enfant est formé d'un rail placé dans un plan vertical comme indique la figure ci-dessous. La partie ABC est un trajet

Plus en détail

Cahier de vacances en physique

Cahier de vacances en physique Cahier de vacances en physique Bonjour à tous, Pour préparer au mieux la rentrée en TPC, je vous propose de réfléchir à ces exercices. Certains vous sembleront peut-être difficiles, pas de panique nous

Plus en détail

Tension continue réglable

Tension continue réglable 1 Définition et symbole Le hacheur est un convertisseur statique continu-continu Symbole : Tension continue fixe Tension continue réglable Ou plus exactement : tension toujours de même signe, de valeur

Plus en détail

SPECIALITE 15 : Récepteur radio en modulation d amplitude

SPECIALITE 15 : Récepteur radio en modulation d amplitude SPECIALITE 15 : Récepteur radio en modulation d amplitude Objectifs : Découvrir les propriétés sélectives d un circuit L,C (inductance, condensateur) parallèle. Utiliser ce circuit pour sélectionner une

Plus en détail

P15 Induction et auto-induction

P15 Induction et auto-induction Induction et auto-induction Le phénomène d induction correspond à l apparition dans un conducteur d une force électromotrice lorsque celui-ci est soumis à un champ magnétique variable. Ceci peut alors

Plus en détail

Correction du devoir n 3

Correction du devoir n 3 Correction du devoir n 3 Il est fortement conseillé de lire l'ensemble des énoncés avant de commencer. Exercice 1 (8 points) 1. On considère l'inductance représentée ci contre. L'intensité i L (t) a une

Plus en détail

Tronc commun scientifique Mahdade Allal année scolaire Énergie cinétique et travail : activités

Tronc commun scientifique Mahdade Allal année scolaire Énergie cinétique et travail : activités Énergie cinétique et travail : activités Application 1 a. Calculer l énergie cinétique : d une voiture de masse 1, 0tonnes roulant à 90km/h d un camion de masse 30tonnes roulant à 90km/h b. Calculer la

Plus en détail

LA BOBINE ET LE DIPOLE RL

LA BOBINE ET LE DIPOLE RL LA BOBINE ET LE DIPOLE RL Prérequis 1. Cocher les ou la bonne réponse Un champ magnétique peut être produit par : un aimant permanant un corps isolant un corps aimanté un fil de cuivre un solénoïde parcourue

Plus en détail

TD ELECTROTECHNIQUE 1 ère année Module MC2-2. V. Chollet - TD-Trotech07-28/08/2006 page 1

TD ELECTROTECHNIQUE 1 ère année Module MC2-2. V. Chollet - TD-Trotech07-28/08/2006 page 1 TD ELECTROTECHNIQUE 1 ère année Module MC2-2 V. Chollet - TD-Trotech07-28/08/2006 page 1 IUT BELFORT MONTBELIARD Dpt Mesures Physiques TD ELECTROTECHNIQUE n 1 Avec l aide du cours, faire une fiche faisant

Plus en détail

EXERCICES ONDES & LUMIERE

EXERCICES ONDES & LUMIERE EXERCICES ONDES & LUIERE Exercices : Ondes mécaniques 1. Une onde se propage à la vitesse de 40 cm/s. Sa fréquence est de 50 Hz. Quelle est sa longueur d onde? 2. Une onde a une longueur d onde de 1.20

Plus en détail

1 ) Transformateur monophasé. 1.1) Définition

1 ) Transformateur monophasé. 1.1) Définition Chapitre B...Transformateur monophasé ) Transformateur monophasé.) Définition Un transformateur est un quadripôle formé de deux enroulements enlaçant un circuit magnétique commun. C est une machine statique

Plus en détail

Année scolaire 2009/ èmes Sc & M. Durée : 2 heures

Année scolaire 2009/ èmes Sc & M. Durée : 2 heures Lycée secondaire Kalâa Sghira Prof. Amara & Hmadi Chimie (7points) Devoir de contrôle N 1 Sciences physiques le 06/11/2009 Année scolaire 2009/2010 4 èmes Sc & M. Durée : 2 heures Exercice N 1 (3,5 points)

Plus en détail

Chap:6 Circuits Linéaires Du 1 er Ordre Soumis à un échelon de tension. Régime libre ou Régime transitoire et réponse à un échelon de tension

Chap:6 Circuits Linéaires Du 1 er Ordre Soumis à un échelon de tension. Régime libre ou Régime transitoire et réponse à un échelon de tension Chap:6 Circuits Linéaires Du 1 er Ordre Soumis à un échelon de tension Régime libre ou Régime transitoire et réponse à un échelon de tension Introduction. Vie courante: Les circuits électriques de nombreux

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa - Chapitre 10 : Oscillateurs mécaniques (II) 5. Oscillateur mécanique libre amorti : En présence de frottements, il n y a plus

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est interdit.

Les calculatrices sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est interdit. Les calculatrices sont autorisées L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est interdit. De très nombreuses parties sont indépendantes. Il est conseillé aux candidats de prendre connaissance

Plus en détail

TP pendules. Ce TP est évalué en direct par les observations de l'enseignant.

TP pendules. Ce TP est évalué en direct par les observations de l'enseignant. TP pendules Ce TP est évalué en direct par les observations de l'enseignant. Objectifs : Étudier les oscillations libres et forcées d un pendule élastique (ressort) ; Étudier les oscillations libres non

Plus en détail

Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe

Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe II. Moment cinétique scalaire d un solide en rotation autour d un axe fixe 1. Moment cinétique d un point matériel par rapport à un point On appelle

Plus en détail

Les circuits oscillants

Les circuits oscillants Chapitre Les circuits oscillants SamyLab 6/0/009 Cours et exercices de communications sur Samylab.com SamyLab.com I. La résonance I.. Circuit résonants série Soit un circuit RLC série, une tension v t

Plus en détail

EXERCICE 1 : Ondes sismiques et sismomètre (9 points)

EXERCICE 1 : Ondes sismiques et sismomètre (9 points) Bac S 2010 Réunion http://labolycee.org EXERCICE 1 : Ondes sismiques et sismomètre (9 points) Partie 1 : Les ondes sismiques naturelles «Les ondes sismiques naturelles produites par les tremblements de

Plus en détail

TP n 7 : étude de la propagation du signal dans un câble coaxial.

TP n 7 : étude de la propagation du signal dans un câble coaxial. TP n 7 : étude de la propagation du signal dans un câble coaxial. But du TP : le but de ce septième TP de seconde année est l'étude de la propagation du signal dans une bobine de 100 m de câble coaxial.

Plus en détail

Oscillations forcées en mécanique

Oscillations forcées en mécanique Oscillations forcées en mécanique I. Oscillateur amorti soumis à une excitation Lorsque l'oscillateur ( amorti par frottement fluide ) est soumis à une force excitatrice () son équation différentielle

Plus en détail

et calculer sa valeur, b. l'expression littérale et la valeur de l'intensité nominale I 2N = 0,90. Toujours pour une intensité de fonctionnement I 2

et calculer sa valeur, b. l'expression littérale et la valeur de l'intensité nominale I 2N = 0,90. Toujours pour une intensité de fonctionnement I 2 BTS 2004 - L'installation électrique d'un atelier de teinture de tissus est alimenté par l'intermédiaire d'un transformateur monophasé (1), de rapport de transformation m = 0, 15 et de puissance nominale

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Lycée Pilote de MONASTIR SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Sections : MATHEMATIQUES Durée : 3 heures PROF : M-BOUSSAID Année scolaire : 2011-2012 CHIMIE ( 7 points ) Le sujet comporte 2 exercices

Plus en détail

PHYSIQUE - PARTIE II

PHYSIQUE - PARTIE II SESSION 2015 DGPH206 CONCOURS NATIONAL D ADMISSION DANS LES GRANDES ECOLES D INGENIEURS (Concours national DEUG) Epreuve commune à 2 options (Mathématiques et Physique) PHYSIQUE - PARTIE II Durée : 2 heures

Plus en détail

En régime transitoire

En régime transitoire TD 08 - Oscillateurs amortis En régime transitoire 1 Analyse dimensionnelle 1. Donner et interpréter les trois temps que l'on peut dimensionnellement construire avec une résistance R, une inductance L

Plus en détail

MODELISATION DU MOTEUR ELECTRIQUE A COURANT CONTINU

MODELISATION DU MOTEUR ELECTRIQUE A COURANT CONTINU 1/8 Le Moteur électrique à courant continu MODELISATION DU MOTEUR ELECTRIQUE A COURANT CONTINU Présentation : Le système étudié est un opérateur de positionnement angulaire MAXPID constitué (voir annexe

Plus en détail

Série d'exercices Objet: dipole RC

Série d'exercices Objet: dipole RC Prof:Baccari.A A.S:2010-2011 Série d'exercices Objet: dipole R lasse: 4e S.exp+M+T Exercice 1 : Un générateur de tension constante E=5V alimente un conducteur ohmique de résistance R=10 3 et un condensateur

Plus en détail

Exercice n 1: On réalise, à la température θ1, le système chimique de volume V contenant mol de HFR et

Exercice n 1: On réalise, à la température θ1, le système chimique de volume V contenant mol de HFR et P et Exercice n 1: On réalise, à la température θ1, le système chimique de volume V contenant 4.1-3 mol de HFR et 4.1-3 mol de C 2 O 2 4. (1) 2 L équation chimique qui modélise cette réaction est : HF

Plus en détail

3. Oscillations électriques

3. Oscillations électriques 3. Oscillations électriques a) La bobine - introduction Une bobine (Spule, inductor) est un dipôle passif, constitué d un enroulement de fil électrique autour d un noyau. Ce noyau est soit vide, soit il

Plus en détail

Lycée El Hadji Omar lamine Badji nnée scolaire 2013-2014 Cellules de sciences physiques Classe : TS1 OSCILLTIONS ELECTRIQUES LIBRES ET OSCILLTIONS ELECTRIQUES FORCEES EXERCICE 1 : On réalise le montage

Plus en détail