Modélisation des processus. Mise en pratique autour d un projet de système d information opérationnel et de communication

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modélisation des processus. Mise en pratique autour d un projet de système d information opérationnel et de communication"

Transcription

1 Modélisation des processus Mise en pratique autour d un projet de système d information opérationnel et de communication ÉTAT-MAJOR DES ARMÉES DÉLÉGATION GÉNÉRALE POUR L ARMEMENT

2 Rappel : les cercles vertueux de la modélisation Description du métier Interopérabilité Modélisation des processus Urbanisation Conception des systèmes École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 2

3 Objectif Illustrer l intérêt de la démarche de modélisation Au profit de la maîtrise du système d information - Maîtrise des architectures métier - Urbanisation - Maîtrise de l interopérabilité Au profit du développement d un système informatique - Support de la maîtrise d ouvrage pour la compréhension du domaine - Approche globale de la complexité d un système École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 3

4 Mise en pratique sur un exemple Un scénario d emploi autour du développement d un système d Aide à la planification de niveau opératif De nombreux intervenants Étatiques Industriels Différents rôles Modélisateurs Contributeurs Utilisateurs École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 4

5 Domaine métier m de la modélisation Cdt stratégique Cdt opératif Cdt tactique terre Cdt tactique marine Cdt tactique air École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 5

6 Le déroulement d du scénario I II Création du modèle du niveau opératif par un groupe de travail étatique Utilisation pour la rédaction du besoin militaire III Préconisations des urbanistes IV V Prise en compte du MPIA pour l interopérabilité Appropriation par un centre de doctrine École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 6

7 Déroulement du scénario II Développement d un système informatique PREPARATION CONCEPTION REALISATION UTILISATION Conception des systèmes Interopérabilité IV Description du métier I Maîtrise du système d information Description du métier V III Urbanisation École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 7

8 I Création du modèle du niveau opératif par un groupe de travail étatique Acteurs concernés Groupe de travail experts opérationnels Modélisateurs étatiques Description Question/réponse entre modélisateurs et experts Modélisation à grosse maille des processus du domaine, des acteurs externes et des flux avec ces acteurs École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 8

9 I Création du modèle du niveau opératif par un groupe de travail étatique II PREPARATION Conception des systèmes Modèle général des processus du domaine Description du métier I Maîtrise du système d information École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 9

10 II Utilisation pour la rédaction r du besoin militaire Acteurs concernés États-majors Modélisateurs étatiques Description Approfondissement des activités couvertes par le futur SIOC Liste des messages à échanger en interne et avec l extérieur Lien entre les services fonctionnels et les activités École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 10

11 II Utilisation pour la rédaction r du besoin militaire II PREPARATION Conception des systèmes CONCEPTION Modèle général des processus du domaine Modèle approfondi et services fonctionnels Caractérisation des flux Interopérabilité IV Maîtrise du système d information Urbanisation III École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 11

12 III Préconisations des urbanistes Acteurs concernés Urbanistes Équipe de programme Description Services fonctionnels identifiés pendant la phase de conception projetés sur le POS Préconisation des urbanistes pour le systèmes : - De normes applicables sur un secteur fonctionnel - De module applicatif de référence sur un secteur École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 12

13 III Préconisations des urbanistes CONCEPTION REALISATION Modèle approfondi et services fonctionnels Préconisations : normes, modules applicatifs III Urbanisation Maîtrise du système d information École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 13

14 IV Prise en compte du MPIA pour l interopérabilité Acteurs concernés Industriel Équipe de programme Description Besoins d échange identifiés dans le modèle Production d un MCD/A Traçabilité entre le MPIA et le MCD/A École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 14

15 IV Prise en compte du MPIA pour l interopérabilité CONCEPTION REALISATION Caractérisation des flux Traçabilité du MPIA sur les messages ADATP3 Maîtrise du système d information Interopérabilité IV École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 15

16 V Appropriation par un centre de doctrine Acteurs concernés Centre de doctrine Modélisateurs étatiques Description Mise en place d un glossaire à l étude Consolidation des messages Validation du modèle École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 16

17 V Appropriation par un centre de doctrine UTILISATION RETEX d emploi du système Description du métier Maîtrise du système d information Modèle complet V École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 17

18 Déroulement du scénario II Développement d un système informatique PREPARATION CONCEPTION REALISATION UTILISATION Conception des systèmes Interopérabilité IV Description du métier I Maîtrise du système d information Description du métier V III Urbanisation École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 18

METHODOLOGIE D INTEGRATION DE PROGICIEL CHEZ UN CLIENT

METHODOLOGIE D INTEGRATION DE PROGICIEL CHEZ UN CLIENT METHODOLOGIE D INTEGRATION DE PROGICIEL CHEZ UN CLIENT GÉNÉRALITÉS Un «petit client» achète un progiciel, Un «client Moyen» achète un progiciel avec une méthode projet, Un «gros client» achète un projet

Plus en détail

Gestion de Portefeuille de Projets Au service de la compétitivité

Gestion de Portefeuille de Projets Au service de la compétitivité Gestion de Portefeuille de Projets Au service de la compétitivité A paraître aux éditions Hermès Préface Introduction Remerciements De la stratégie d'entreprise à la gestion de portefeuille de projet SI

Plus en détail

Plan de classement et nommage des archives numériques : Structurer l information pour mieux la conserver

Plan de classement et nommage des archives numériques : Structurer l information pour mieux la conserver Plan de classement et nommage des archives numériques : Structurer l information pour mieux la conserver Les Ateliers de la Démat 8 décembre 2016, TOURS SEP 2D Bureau Documentation et Archives Service

Plus en détail

ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS)

ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS) ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS) 4 Contexte de l organisme. 4 Contexte de l organisme 4 Contexte de l'organisation 4.1 Compréhension de l organisme et de son contexte 4.1 Compréhension

Plus en détail

Ingénieur Système et Télécom Système d information

Ingénieur Système et Télécom Système d information Page 1 sur 5 ² REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Nom Fonction Date Martine Véniard Directeur du Système d Information Signature 1. FONCTION - 2. MISSIONS PRINCIPALES DU POSTE Macro-Processus Processus

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en FINANCE

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en FINANCE PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va exercer des responsabilités

Plus en détail

Groupe de travail «Evolution fonctionnelle de la. GéoPlateforme 17» - 22 mai 2012 Groupe de travail «Evolution. GeoPlateforme17»

Groupe de travail «Evolution fonctionnelle de la. GéoPlateforme 17» - 22 mai 2012 Groupe de travail «Evolution. GeoPlateforme17» Groupe de travail «Evolution fonctionnelle de la GeoPlateforme17» 1 ORDRE DU JOUR 1 Les Recommandations de Mise en Œuvre d Inspire répondre aux *RMO d Inspire 3 Démonstrations IDG françaises 4 Réflexion

Plus en détail

EXERCICE FRANCO-ALGERIEN RAIS HAMIDOU 08

EXERCICE FRANCO-ALGERIEN RAIS HAMIDOU 08 EXERCICE FRANCO-ALGERIEN RAIS HAMIDOU 08 Sommaire Fiche 1 Note aux rédactions Fiche 2 Le rôle du préfet maritime Fiche 3 Objectifs de l exercice Fiche 4 Déroulement de l exercice Fiche 5 Moyens mis en

Plus en détail

Concours interne de l agrégation et CAER - PA

Concours interne de l agrégation et CAER - PA Les candidats à l'agrégation interne d'économie et gestion ont le choix entre cinq options : - option A : administration et ressources humaines ; - option B : finance et contrôle ; - option C : marketing

Plus en détail

Chapitre 2. 2 La saisie des données. Saisie des données Critères essentiels Aspects particuliers

Chapitre 2. 2 La saisie des données. Saisie des données Critères essentiels Aspects particuliers Chapitre 2 Saisie des données Critères essentiels Aspects particuliers Le thème du chapitre Construire, c est d abord organiser. La saisie des données est un préalable essentiel à tout nouveau projet.

Plus en détail

Philippe VILLEMUS. Le plan marketing. à l usage du manager

Philippe VILLEMUS. Le plan marketing. à l usage du manager Philippe VILLEMUS Le plan marketing à l usage du manager Table des matières Remerciements... Sommaire... V VII Introduction Pourquoi ce livre?... 1 Quel est l objectif de ce livre?... 2 À qui s adresse

Plus en détail

Objectif des travaux. École SDS Avril 2008 Diapositive N 2 MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

Objectif des travaux. École SDS Avril 2008 Diapositive N 2 MINISTÈRE DE LA DÉFENSE École SDS 2008 Session 2 : ingénierie des systèmes de systèmes Exemple de l architecture de référence du système d annuaires du ministère de la défense Objectif des travaux Disposer d'une description structurée,

Plus en détail

IEN ECONOMIE GESTION -12/ DOC612V1

IEN ECONOMIE GESTION -12/ DOC612V1 MERCREDI 04/01/2012 Le référentiel de certification Architecture Du RAP au Référentiel de certification Contexte professionnel Pôles d activité IEN ECONOMIE GESTION -12/2011 - DOC612V1 2 Le référentiel

Plus en détail

Suivre au quotidien les indicateurs de la DSI, en intégrant les données provenant de sources multiples.

Suivre au quotidien les indicateurs de la DSI, en intégrant les données provenant de sources multiples. Apps VTOM BY Suivre au quotidien les indicateurs de la DSI, en intégrant les données provenant de sources multiples. PROJID est l éditeur de la solution Pilot4IT, suite logicielle de pilotage de la qualité

Plus en détail

Le parcours pédagogique Sage 1000 Finance. Sage Trésorerie 4 jours. Sage Moyens de paiement 2 jours

Le parcours pédagogique Sage 1000 Finance. Sage Trésorerie 4 jours. Sage Moyens de paiement 2 jours Vous êtes consultant, chef de projets, acteur clé au sein de votre entreprise et vous intervenez en phase de déploiement ou de paramétrage d un logiciel Sage, Optez pour les formations «Produits» : Nous

Plus en détail

CHEF DE PROJET DECISIONNEL H/F

CHEF DE PROJET DECISIONNEL H/F CHEF DE PROJET DECISIONNEL H/F Descriptif de l'offre : Médecins Sans Frontières, association médicale humanitaire internationale créée en 1971, apporte une assistance médicale à des populations aux prises

Plus en détail

Assistance à Maîtrise d Ouvrage. Master 2 Miage 16/02/2011

Assistance à Maîtrise d Ouvrage. Master 2 Miage 16/02/2011 Le métier de Consultant t en Assistance à Maîtrise d Ouvrage Master 2 Miage 16/02/2011 Le métier de conseil en AMOA mc²i Groupe Questions - Réponses Le métier de conseil Les acteurs d un projet SI Futurs

Plus en détail

1. OBJECTIF DU PROJET

1. OBJECTIF DU PROJET Projet QualiForma Appel à collaborations pour la conception d ateliers de formation sur la démarche qualité dans les établissements universitaires 1. OBJECTIF DU PROJET L Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

L ingénierie des exigences comme outil d analyse d impact dans les projets Agile. 05 Novembre 2015

L ingénierie des exigences comme outil d analyse d impact dans les projets Agile. 05 Novembre 2015 L ingénierie des exigences comme outil d analyse d impact dans les projets Agile 05 Novembre 2015 Sommaire 1. Rappel des différents niveaux d exigences 2. stories versus Exigences 3. Les risques liés au

Plus en détail

Rencontre Formateurs. Résultat de l enquête préalable. 3 février 2015

Rencontre Formateurs. Résultat de l enquête préalable. 3 février 2015 Rencontre Formateurs Résultat de l enquête préalable 3 février 2015 Objectif de l enquête Détecter les besoins, les difficultés, les attentes des formateurs internes et externes et rassembler les bonnes

Plus en détail

Journées Santé Travail & 19 octobre 2016 Grand-Hôtel Paris Corinne EMO

Journées Santé Travail & 19 octobre 2016 Grand-Hôtel Paris Corinne EMO Journées Santé Travail 2016 18 & 19 octobre 2016 Grand-Hôtel Paris Corinne EMO Les spécificités des TPE 80 % de TPE Echanges de données Echanges de données Système d information adapté Les SSTI ont besoin

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Arrêté du 17 avril 2012 relatif à la formation initiale et statutaire des greffiers des services judiciaires NOR :

Plus en détail

Modéliser les Exigences Enjeux & Bénéfices

Modéliser les Exigences Enjeux & Bénéfices Modéliser les Exigences Enjeux & Bénéfices Stéphane BADREAU COMPLIANCE Consulting - SPECIEF Paris 9 décembre 2014 Ingénierie des Exigences avec SysML - Paris 9 décembre 2014 1 Présentation Stéphane BADREAU

Plus en détail

FICHES PRATIQUES Règles Pratiques

FICHES PRATIQUES Règles Pratiques FICHES PRATIQUES Règles Pratiques Version 2015 QE 0126/1 ISO 9001 ISO 14001 Référentiel v 2015 V 2015 Tous Tous Problème posé Les exigences documentaires sont-elles allégées dans les versions 2015 d ISO

Plus en détail

Génération automatique des tests de bout-en-bout Démarche et mise en œuvre sur de grands systèmes IT

Génération automatique des tests de bout-en-bout Démarche et mise en œuvre sur de grands systèmes IT Arnaud Bouzy Consultant Senior arnaud.bouzy@smartesting.com Génération automatique des tests de bout-en-bout Démarche et mise en œuvre sur de grands systèmes IT Plan de la présentation Les tests de bout-en-bout

Plus en détail

APPEL À PARTICIPATION EXPÉRIMENTATION ANALYSE DU CYCLE DE VIE D UN BÂTIMENT

APPEL À PARTICIPATION EXPÉRIMENTATION ANALYSE DU CYCLE DE VIE D UN BÂTIMENT BENEFIS APPEL À PARTICIPATION EXPÉRIMENTATION ANALYSE DU CYCLE DE VIE D UN BÂTIMENT CONTRIBUEZ À FIABILISER LA DÉMARCHE BENEFIS FAIT AVANCER LA COMMUNAUTE ACV SUR LA REPRODUCTIBILITÉ GRÂCE À VOS ÉTUDES

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information

Systèmes et réseaux d information Systèmes et réseaux d information Métier Activités essentielles Compétences Mise en œuvre, administration et maintenance des Méthodes, processus et Avoir une vision composants logiciels d infrastructure

Plus en détail

Exemple d organisation de Cours, TD et TP en MPSI / PCSI

Exemple d organisation de Cours, TD et TP en MPSI / PCSI Exemple d organisation de Cours, TD et TP en MPSI / PCSI Hervé RIOU Professeur S.I.I. Lycée CHAPTAL Paris Séminaire de réflexion sur la PT 1 Objectif de la formation de SII [Programme Officiel] : L'enseignement

Plus en détail

TÂCHES ADMINISTRATIVES

TÂCHES ADMINISTRATIVES Postes à responsabilité Anne Mohr, Secrétaire page 1 TÂCHES ADMINISTRATIVES Responsabilité liée au contrat de travail Tâches de base d un secrétariat associatif STANDARD ACCUEIL Téléphone et Messagerie

Plus en détail

Emploi opérationnel des drones par les forces terrestres : Nécessité et Evolutivité

Emploi opérationnel des drones par les forces terrestres : Nécessité et Evolutivité Rencontre Aviation Civile Aviation Militaire Emploi opérationnel des drones par les forces terrestres : Nécessité et Evolutivité Comment les drones sont devenus indispensables aux forces terrestres Complexité

Plus en détail

Financement des actions extérieures décidées par l Union Européenne.

Financement des actions extérieures décidées par l Union Européenne. CICDE / RED 11/02/2014 Financement des actions extérieures décidées par l Union Européenne. L action de l Union Européenne sur la scène internationale vise à promouvoir des valeurs fondamentales 1. Dans

Plus en détail

Sommaire AVANT PROPOS... 8 INTRODUCTION... 9 1. LA FORMALISATION DES OBJECTIFS... 10. 1.1. Le contexte... 10. 1.2. Les objectifs...

Sommaire AVANT PROPOS... 8 INTRODUCTION... 9 1. LA FORMALISATION DES OBJECTIFS... 10. 1.1. Le contexte... 10. 1.2. Les objectifs... Sommaire Contenu AVANT PROPOS... 8 INTRODUCTION... 9 PREMIERE ETAPE : LA DEFINITION DES OBJECTIFS STRATEGIQUES DE L ADMINISTRATION FISCALE ET LA MISE EN PLACE D UNE ORGANISATION ADAPTEE POUR L ELABORATION

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise. 04 Architecture Fonctionnelle du SI

Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise. 04 Architecture Fonctionnelle du SI Master Informatique - MIAGE Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 04 Architecture Fonctionnelle du SI Philippe Declercq 2014-2015 Les processus métier d un domaine ou de l entreprise

Plus en détail

COURS DE FORMATION EN MODÉLISATION HYDROLOGIQUE ET HYDRAULIQUE À L AIDE DE RS MINERVE

COURS DE FORMATION EN MODÉLISATION HYDROLOGIQUE ET HYDRAULIQUE À L AIDE DE RS MINERVE COURS DE FORMATION EN MODÉLISATION HYDROLOGIQUE ET HYDRAULIQUE À L AIDE DE RS MINERVE Centre de recherche sur l environnement alpin CREALP 28 et 29 janvier 2015 - Lausanne OBJECTIFS Ce cours de formation

Plus en détail

Le rôle du référent numérique

Le rôle du référent numérique dan Le rôle du référent numérique (1) les personnels de direction dans le pilotage de l'établissement et accompagner les 1 Conseiller enseignants dans prise en compte du numérique au quotidien dans les

Plus en détail

FORMATIONS 2J ASSOCIES - Catalogue de formations 2015-2016

FORMATIONS 2J ASSOCIES - Catalogue de formations 2015-2016 FORMATIONS 2J ASSOCIES - Catalogue de formations 2015-2016 SEMINAIRE 1-CURSUS DE FORMATION CONSOLIDATION SAISON 2015/2016 : NIVEAU DEBUTANT Présentation du cursus de formation Consolidation Débutant :

Plus en détail

Description et Organisation de la formation. ANIMATEUR PROFESSIONNEL «Loisirs Tous Publics»

Description et Organisation de la formation. ANIMATEUR PROFESSIONNEL «Loisirs Tous Publics» Description et Organisation de la formation ANIMATEUR PROFESSIONNEL «Loisirs Tous Publics» L animateur accueille et encadre tous les publics en situation de loisirs et peut être amené à intervenir en direction

Plus en détail

Contenus et modalités. CAP FORMATION Août 2008 FAFSEA VIVEA FMN

Contenus et modalités. CAP FORMATION Août 2008 FAFSEA VIVEA FMN Contenus et modalités 8 1 Architecture générale et dates : PLan d ACtions Accompagnement 1 Regroupement 1 Accompagnement 2 Regroupement 2 Accompagnement 3 Regroupement 3. Rencontre exploitation pour Définir

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL Assistant(e) Ressources Humaines. Diplôme niveau III (inscrit au RNCP) Délivré par la DIRECCTE CODE CPF 2584

TITRE PROFESSIONNEL Assistant(e) Ressources Humaines. Diplôme niveau III (inscrit au RNCP) Délivré par la DIRECCTE CODE CPF 2584 TITRE PROFESSIONNEL Assistant(e) Ressources Humaines Diplôme niveau III (inscrit au RNCP) Délivré par la DIRECCTE CODE CPF 2584 CATÉGORIE DU STAGE Acquisition, entretien ou perfectionnement des connaissances.

Plus en détail

Commissariat général du Plan Initiation à l évaluation Le projet d évaluation en région

Commissariat général du Plan Initiation à l évaluation Le projet d évaluation en région Commissariat général du Plan Initiation à l évaluation Le projet d évaluation en région Pourquoi évalue-t-on? Deux tendances lourdes ont marqué les politiques régionales et locales au cours des dernières

Plus en détail

Système d information des réseaux de santé. Journée Nationale des Industriels 18 octobre 2011.

Système d information des réseaux de santé. Journée Nationale des Industriels 18 octobre 2011. Système d information des réseaux de santé Journée Nationale des Industriels 18 octobre 2011. Les acteurs au service du patient différents profils, différentes missions, différentes organisations Radiologue

Plus en détail

UN PROGRAMME D ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE

UN PROGRAMME D ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE UN PROGRAMME D ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Travailler dans le domaine de la formation professionnelle exige d avoir une vision juste, ainsi qu une bonne compréhension

Plus en détail

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional»

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» regiosuisse filière de formation en management régional (MR) Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» Condensé des trois jours de cours du 22 au 24 novembre 2010,

Plus en détail

Auto-évaluation annuelle d un programme d éducation thérapeutique du patient : Démarche et outils

Auto-évaluation annuelle d un programme d éducation thérapeutique du patient : Démarche et outils Auto-évaluation annuelle d un programme d éducation thérapeutique du patient : Démarche et outils Anne-Françoise Pauchet-Traversat Quatrièmes journées du Réseau PIC - Lille - 21 septembre 2012 Auto-évaluation

Plus en détail

Rôle des conseillères et des conseillers pédagogiques TIC

Rôle des conseillères et des conseillers pédagogiques TIC Rôle des conseillères et des conseillers pédagogiques TIC Rencontre du 13 février 2004 PLAN D INTÉGRATION DES TIC Contribuer à l'élaboration et à l'application d'un plan d'intégration de TIC. Faciliter

Plus en détail

PRINCIPES L accessibilité : une réalité pour tous La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous» et implique toutes les acti

PRINCIPES L accessibilité : une réalité pour tous La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous» et implique toutes les acti Le DVD des bonnes pratiques de l accessibilité est une action du programme 2008 de la phase de préfiguration du Pôle d innovation de l artisanat, le Centre National d Innovation Santé, Autonomie et Métiers

Plus en détail

FORMATION DEREFEI (DEVENIR REFERENT ENERGIE EN INDUSTRIE) Module 2 : DEMARCHE ET METHODE DEROULE PEDAGOGIQUE

FORMATION DEREFEI (DEVENIR REFERENT ENERGIE EN INDUSTRIE) Module 2 : DEMARCHE ET METHODE DEROULE PEDAGOGIQUE FORMATION DEREFEI (DEVENIR REFERENT ENERGIE EN INDUSTRIE) Module 2 : DEMARCHE ET METHODE DEROULE PEDAGOGIQUE LES OBJECTIFS DE FORMATION Cette formation s adresse aux personnes qui occupent depuis peu ou

Plus en détail

JFTL 2014: Rôle et apports de la génération de données dans le Test

JFTL 2014: Rôle et apports de la génération de données dans le Test JFTL 2014: Rôle et apports de la génération de données dans le Test www.steria.com 01.04.2014 J.L. Pacherie & G. Rols Données de test : douleurs et motivations DELAIS COÛTS QUALITE SOLUTION DE SERVICE

Plus en détail

Michel CHAVRET Ingénieur en chef Responsable de l agence de Lyon - SETEC ITS François JEANJEAN Ingénieur attaché d études - SETEC ITS

Michel CHAVRET Ingénieur en chef Responsable de l agence de Lyon - SETEC ITS François JEANJEAN Ingénieur attaché d études - SETEC ITS Michel CHAVRET Ingénieur en chef Responsable de l agence de Lyon - SETEC ITS François JEANJEAN Ingénieur attaché d études - SETEC ITS Année après année, les transports font appel à des technologies de

Plus en détail

Eléments de cahier des charges : Adapter les techniques de recrutement aux nouveaux enjeux RH par l approche compétences

Eléments de cahier des charges : Adapter les techniques de recrutement aux nouveaux enjeux RH par l approche compétences Eléments de cahier des charges : Adapter les techniques de recrutement aux nouveaux enjeux RH par l approche compétences Le cahier des charges est le document qui permet de formaliser la demande de formation

Plus en détail

Métier d Attaché de Recherche Clinique

Métier d Attaché de Recherche Clinique Formation Qualifiante au Métier d Attaché de Recherche Clinique Nous Préparons les Talents de Demain FORMATIONS : Pôle de compétences d Organisme de formation enregistré sous le numéro 11 94 08529 94 Société

Plus en détail

INFIRMIER COORDINATEUR

INFIRMIER COORDINATEUR n 1584 INFIRMIER COORDINATEUR REFERENCE ORGANISME 2016_PACA_18 CATEGORIE PROFESSIONNELLE PARAMEDICAUX : INFIRMIERS DIPLOMES D ETAT ORIENTATIONS DU PROGRAMME Générale 7 : Coordination des équipes de soins

Plus en détail

PROPOSITION ANIMATION ET MODULES POUR LA JOURNEE DE SENSIBILISATION FIPHFP

PROPOSITION ANIMATION ET MODULES POUR LA JOURNEE DE SENSIBILISATION FIPHFP PROPOSITION ANIMATION ET MODULES POUR LA JOURNEE DE SENSIBILISATION FIPHFP COORDINATION Coordination de toutes les interventions (y compris celle la délégation régionale ANFH), définition du planning et

Plus en détail

Cartographie processus Cavum

Cartographie processus Cavum Cartographie processus Cavum Processus Pilotage Processus Production Client Processus Support EAD UM GH Formation TICE & EAD UM GH Gestion Budgétaire YG Correspondance UVPL YG & GH Comité pilotage YG +

Plus en détail

ORIGINALITÉ DE CE STAGE

ORIGINALITÉ DE CE STAGE DÉMARCHE SYSTEME ET INGENIERIE SYSTÈME ORIENTEE MODELE OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES : APPORTER AUX INDUSTRIELS UNE DÉMARCHE GLOBALE SYSTÈME ALLIANT : LES BESOINS ET EXIGENCES DU CLIENT FORMULÉS DANS SON PROCESSUS

Plus en détail

Méthodologie d élaboration du manuel des procédures

Méthodologie d élaboration du manuel des procédures Méthodologie d élaboration du manuel des procédures Les manuels des procédures sont censés répondre à des besoins divers : ils peuvent contenir des dispositions réglementaires, servir de guide d apprentissage,

Plus en détail

Anglais Professionnel Niveau 1

Anglais Professionnel Niveau 1 ORGANISME «LANGAGE FORUM» 22-24 allée de l Arche La Défense 6 92400 COURBEVOIE Tél. : 01 47 73 77 23 Contact : M me Mary O DONOGHUE Mary.odonoghue@langageforum.com PUBLICS CONCERNÉS Toute personne ayant

Plus en détail

Conduite de projets informatiques

Conduite de projets informatiques Conduite de projets informatiques Principes généraux et techniques Eric Bourreau Université Montpellier 1 ( Projet Plan des cours (Conduite de Définition et terminologie Le découpage d'un projet L estimation

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information Systèmes d information Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION DES PRESTATAIRES (DC) ET AGENTS DE RELAIS SUR LA PLANIFICATION

ATELIER DE FORMATION DES PRESTATAIRES (DC) ET AGENTS DE RELAIS SUR LA PLANIFICATION ATELIER DE FORMATION DES PRESTATAIRES (DC) ET AGENTS DE RELAIS SUR LA PLANIFICATION Facilitateur: Félix BOKAGNE Agroéconomiste 1 2 Organisation de la formation Deux journées de 4 sessions thématiques chacune

Plus en détail

La cartographie des processus : un outil à maîtriser

La cartographie des processus : un outil à maîtriser La cartographie des processus : un outil à maîtriser Albane Pélisson Service du greffe et des archives, Ville de Québec Étudiante à la maîtrise en histoire option archivistique, Université Laval Congrès

Plus en détail

NOTE METHODOLOGIQUE. Diagnostic Accessibilité Handicapées. Commerces & Etablissements de proximité

NOTE METHODOLOGIQUE. Diagnostic Accessibilité Handicapées. Commerces & Etablissements de proximité NOTE METHODOLOGIQUE Diagnostic Accessibilité Handicapées Commerces & Etablissements de proximité Un accompagnement constant dans la mise en Accessibilité de votre Etablissement Diagnostic Accessibilité

Plus en détail

CONSEILLER EMPLOI-FORMATION-INSERTION (CEFI)

CONSEILLER EMPLOI-FORMATION-INSERTION (CEFI) Objectif : Connaitre le fonctionnement des entreprises et des organisations, les évolutions du marché du travail et les politiques d emploi pour favoriser l professionnelle des publics. Modules : 2.1 Connaissance

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION 11 AVRIL 2016 APPEL D OFFRES PRESTATION «URBANISTE PROJET» Bpifrance PRESTATION URBANISTE PROJET 1

DOCUMENT DE CONSULTATION 11 AVRIL 2016 APPEL D OFFRES PRESTATION «URBANISTE PROJET» Bpifrance PRESTATION URBANISTE PROJET 1 DOCUMENT DE CONSULTATION 11 AVRIL 2016 APPEL D OFFRES PRESTATION «URBANISTE PROJET» DSI 2016 415 PAP EPE «URBANISTE PROJET» Bpifrance PRESTATION URBANISTE PROJET 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé

Plus en détail

«PLAIDOYER & STRATÉGIES D INFLUENCE»

«PLAIDOYER & STRATÉGIES D INFLUENCE» Développer le plaidoyer associatif Offre de Formations 2016-2017 «PLAIDOYER & STRATÉGIES D INFLUENCE» Le plaidoyer est un mode d intervention que les acteurs du développement et de la solidarité (ONG,

Plus en détail

Chantier de transformation de l informatique de la branche Recouvrement DSI Décembre 2016

Chantier de transformation de l informatique de la branche Recouvrement DSI Décembre 2016 Chantier de transformation de l informatique de la branche Recouvrement DSI 2018 Décembre 2016 Sommaire 1. Rappels 2. Actualités 3. Statut des projets 2 Rappels 1 3 Rappels du Contexte Des enjeux d optimisation

Plus en détail

POINTS CLES DU SEMINAIRE DE METHODOLOGIE DE L AUDIT INTERNE DU 18 AU 21 MAI 2015 ANIMATEUR: M. STEPHAN ROUDIL

POINTS CLES DU SEMINAIRE DE METHODOLOGIE DE L AUDIT INTERNE DU 18 AU 21 MAI 2015 ANIMATEUR: M. STEPHAN ROUDIL République de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Cabinet du Premier Ministre, Ministre de l Economie, des Finances et du Budget INSPECTION GENERALE DES FINANCES POINTS CLES DU SEMINAIRE DE METHODOLOGIE

Plus en détail

Cahier des charges Site de gestion des relations internationales

Cahier des charges Site de gestion des relations internationales Cahier des charges Site de gestion des relations internationales L Université Claude Bernard Lyon1 dispose d'une gestion des relations internationales permettant l'échange d'étudiants avec ses partenaires

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE. FICHE DU POSTE N FPCAULOG (à diffuser au format PDF)

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE. FICHE DU POSTE N FPCAULOG (à diffuser au format PDF) IDENTIFICATION DU POSTE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE FICHE DU POSTE N FPCAULOG (à diffuser au format PDF) INTITULE DU POSTE : L ARCHITECTE APPLICATIF

Plus en détail

Titre : Commandement de crise : quelle place pour l Incident Command System en France?

Titre : Commandement de crise : quelle place pour l Incident Command System en France? Publié sur : Plateforme Gestion et Techniques Opérationnelles Ressource : Article Auteur : Monet J.P.¹, Lahaye S. 1, Dumas M.¹, Schaller P. 2 Date : 06/10/2015 Titre : Commandement de crise : quelle place

Plus en détail

Cadre des projets de e-santé, accompagnement et support des maîtrises d ouvrages régionales des SI

Cadre des projets de e-santé, accompagnement et support des maîtrises d ouvrages régionales des SI Cadre des projets de e-santé, accompagnement et support des maîtrises d ouvrages régionales des SI Point d avancement de la mission Rencontres inter-régionales 2 octobre 2014 1 Contexte et objectifs de

Plus en détail

La démarche scientifique au Collège

La démarche scientifique au Collège ACADEMIE DE NANCY-METZ Mission Innovations et Valorisation des Réussites 1999/2001 INNOVATION NATIONALE N 3 Développement d une culture scientifique et technique. Espace scientifique en collège La démarche

Plus en détail

La simulation spatiale pour les villes intelligentes

La simulation spatiale pour les villes intelligentes Jean-Marie BAHU Enrique KREMERS La simulation spatiale pour les villes intelligentes La ville intelligente au service du citoyen Séminaire Aristote 15 avril 2015 École Polytechnique, Palaiseau 15.04.2015

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique PARTIE PERMANENTE Administration Centrale INSTRUCTION N 666/DEF/EMA/ESIC/SI relative à la formation des informaticiens militaires de niveau élevé. Du

Plus en détail

LA DOCTRINE ONUSIENNE

LA DOCTRINE ONUSIENNE Ecoles d Été du CERIUM LA DOCTRINE ONUSIENNE APPROCHE ET OBJETCIFS Qu est-ce que c est la doctrine? «L ensemble des directives institutionnelles visant à appuyer et orienter le personnel chargé de préparer,

Plus en détail

L enseignement professionnel se fait en termes de processus :

L enseignement professionnel se fait en termes de processus : L enseignement professionnel se fait en termes de processus : A) Les processus métier P1 - Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales 1.1. Analyse du système d information comptable (SIC)

Plus en détail

SEGMENTATION FONCTIONNELLE DU SIH REFERENCE ANAP

SEGMENTATION FONCTIONNELLE DU SIH REFERENCE ANAP SEGMENTATION FONCTIONNELLE DU SIH REFERENCE ANAP Février 2012 OBJET DU DOCUMENT Ce document s adresse en premier lieu aux directeurs des systèmes d information et d organisation. En second lieu, il s adresse

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES BIM

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES BIM Document mis à jour le 2106/2016 PROFESSIONNELLE CCN DES ENTREPRISES D ARCHITECTURE Branche architecture 8 rue du chalet - 75010 PARIS Tél. : 01 42 84 28 71 www.branche-architecture.fr REFERENTIEL D ACTIVITES

Plus en détail

SCENARIO PEDAGOGIQUE. Formation de Maintien d Actualisation de Perfectionnement des Acquis des Chefs d agrès (GOC2)

SCENARIO PEDAGOGIQUE. Formation de Maintien d Actualisation de Perfectionnement des Acquis des Chefs d agrès (GOC2) SCENARIO PEDAGOGIQUE Formation de Maintien d Actualisation de Perfectionnement des Acquis des Chefs d agrès (GOC2) SDIS 42 - Mise à jour : janvier 2014 SOMMAIRE I. Présentation...4 II. Programme...4 III.

Plus en détail

Introduction. 4. Définir le cadre praxéologique des marines de guerre contemporaines. 1ère partie. Asseoir la stratégie navale

Introduction. 4. Définir le cadre praxéologique des marines de guerre contemporaines. 1ère partie. Asseoir la stratégie navale Seapower. Les fondamentaux de la stratégie navale au 21 ème siècle, Coll. «Bibliothèque stratégique», Economica, Paris, 2009, 414 pages. Table des illustrations Glossaire des abréviations 1. Le cadre technique

Plus en détail

Edition avril ( renforcement des capacités africaines de maintien de la paix )

Edition avril ( renforcement des capacités africaines de maintien de la paix ) Edition avril 2004 ( renforcement des capacités africaines de maintien de la paix ) Les origines La France, fidèle à sa relation historique avec l Afrique, œuvre à y développer un partenariat d égal à

Plus en détail

Formation préparatoire à la certification professionnelle LEAD IMPLEMENTER ISO/CEI (SMCA : Système de Management de la Continuité d Activité)

Formation préparatoire à la certification professionnelle LEAD IMPLEMENTER ISO/CEI (SMCA : Système de Management de la Continuité d Activité) Formation préparatoire à la certification professionnelle LEAD IMPLEMENTER ISO/CEI 22301 (SMCA : Système de Management de la Continuité d Activité) Cette formation a pour but de préparer les candidats

Plus en détail

MEDIATION CONSOMMATION : PRINCIPES ET MODE D EMPLOI

MEDIATION CONSOMMATION : PRINCIPES ET MODE D EMPLOI MEDIATION CONSOMMATION : PRINCIPES ET MODE D EMPLOI Les 4, 5 et 28 avril 2016 à Paris Les 11, 12 avril et 5 mai 2016 à Montpellier MEDIATION CONSOMMATION : PRINCIPES ET MODE D EMPLOI TROIS JOURS DE FORMATION

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION SESSION 2017 E3 FORME PONCTUELLE PRATIQUES PROFESSIONNELLES DE GESTION ADMINISTRATIVE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION SESSION 2017 E3 FORME PONCTUELLE PRATIQUES PROFESSIONNELLES DE GESTION ADMINISTRATIVE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION SESSION 2017 E3 FORME PONCTUELLE PRATIQUES PROFESSIONNELLES DE GESTION ADMINISTRATIVE Vous vous êtes inscrit(e) au baccalauréat professionnel Gestion Administration

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL PRÉAMBULE En application de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale, toute entreprise doit désormais organiser pour

Plus en détail

D e s p r o j e t s e t d e s H o m m e s a u s e r v i c e d e l i n n o v a t i o n EDI & FLUX.

D e s p r o j e t s e t d e s H o m m e s a u s e r v i c e d e l i n n o v a t i o n EDI & FLUX. D e s p r o j e t s e t d e s H o m m e s a u s e r v i c e d e l i n n o v a t i o n EDI & FLUX www.bluteams.fr Présentation Blute@ms Group, créée en 2008, est composée de 3 filiales : Direction de Projets

Plus en détail

Pour une conception facilitant la gestion ultérieure des infrastructures routières. Démarche qualité

Pour une conception facilitant la gestion ultérieure des infrastructures routières. Démarche qualité Pour une conception facilitant la gestion ultérieure des infrastructures routières Démarche qualité Formalisation des processus de conception d un projet routier 1 La démarche qualité de la direction des

Plus en détail

Ce document est une version simplifiée du programme de technologie 3ème.

Ce document est une version simplifiée du programme de technologie 3ème. PROGRAMME DE TECHNOLOGIE (1) -Préambule- ème Ce document est une version simplifiée du programme de technologie ème. Pré-requis Au cycle d orientation, les activités permettent de faire la synthèse, d

Plus en détail

Entretien professionnel / Manager

Entretien professionnel / Manager Entretien professionnel / Manager L entretien professionnel CREACTION Concept Formation Marie BOURION : marie.bourion@creaction-concept.fr 9 Rue Castérès 92110 Clichy tel. : 01 47 39 02 02 de 800 à 3910

Plus en détail

Note de synthèse Rédigée par O. TREPS et I. POSTIC Société CG2 conseil Pour le compte des HCC

Note de synthèse Rédigée par O. TREPS et I. POSTIC Société CG2 conseil Pour le compte des HCC HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR schéma D I R E C T E U R Système d information Note de synthèse Rédigée par O. TREPS et I. POSTIC Société CG2 conseil Pour le compte des HCC CHAPITRE 1 : UN VOLET DU PROJET D

Plus en détail

Activités informatiques

Activités informatiques Développement d un Système d Informations Statistiques sur les Entreprises (SISE) en Tunisie Documentation technique finale Activités informatiques Contrat de Jumelage n TU/07/AA/OT/02 Sommaire 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Présentation de la phase «Incubateur»

Présentation de la phase «Incubateur» HLM «La relation innovante aux locataires» Albert David, Sébastien Damart, Emilie Canet, Nicolas Monomakhoff, Antoine Acoulon Présentation de la phase «Incubateur» Rappel sur le programme de Recherche

Plus en détail

Cette formation permet aux participants de maîtriser l administration des bases de données SQL Server 2012.

Cette formation permet aux participants de maîtriser l administration des bases de données SQL Server 2012. Administration de bases de données Microsoft SQL Server 2012 Durée : 5 jours Référence : ADSQL12 Cette formation permet aux participants de maîtriser l administration des bases de données SQL Server 2012.

Plus en détail

TECHNOLOGIE Préambule E.heurtebize

TECHNOLOGIE Préambule E.heurtebize ème Préambule Pré-requis Ce document est une version simplifiée du programme de technologie ème. Au cycle d orientation, les activités permettent de faire la synthèse, d exploiter, d élargir et d approfondir

Plus en détail

QSE : qualité et gouvernance des systèmes d information

QSE : qualité et gouvernance des systèmes d information 12 mai 2014 QSE : qualité et gouvernance des systèmes d information Module n 1 : les processus d'intégration de la dans les projets SI Agenda 1. Introduction 2. Une démarche-type d'isp 2 Introduction Pourquoi

Plus en détail

Architecture des SI Urbanisation Architecture de services Présentation du contexte métier du Projet et de son organisation

Architecture des SI Urbanisation Architecture de services Présentation du contexte métier du Projet et de son organisation Architecture des SI Urbanisation Architecture de services Présentation du contexte métier du Projet et de son organisation S. Servigne - 2015-2016 Projet Urbanisation AA - SOA 1 Objectif du projet : mise

Plus en détail

Les fonctions et la norme ISDF

Les fonctions et la norme ISDF Les fonctions et la norme ISDF Formation donnée par Mathias Walter le 16 décembre 2014 à Prilly dans le cadre du groupe des utilisateurs vaudois du logiciel AtoM Contenu et structure 1. Les fonctions:

Plus en détail

Partie IV Cadre de Réponse

Partie IV Cadre de Réponse Appel d offre Outil informatique de gestion logistique des collections (OLIMP) Partie IV Cadre de Réponse Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC) [Tapez un texte] TABLE DES MATIERES

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION METIER EN MICROFINANCE POUR L ANNEE 2016 CONTEXTE METHODES PEDAGOGIQUES SUIVI PERSONNALISE DURÉE

PROGRAMME DE FORMATION METIER EN MICROFINANCE POUR L ANNEE 2016 CONTEXTE METHODES PEDAGOGIQUES SUIVI PERSONNALISE DURÉE PUBLIC CIBLE CHEFS D AGENCE INTERVENANT S Animé par : Des consultants experts spécialistes dans la gestion des IMF et issus du secteur financier décentralisé. Des experts de Global Business Group spécialisés

Plus en détail