Modélisation des processus. Mise en pratique autour d un projet de système d information opérationnel et de communication

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modélisation des processus. Mise en pratique autour d un projet de système d information opérationnel et de communication"

Transcription

1 Modélisation des processus Mise en pratique autour d un projet de système d information opérationnel et de communication ÉTAT-MAJOR DES ARMÉES DÉLÉGATION GÉNÉRALE POUR L ARMEMENT

2 Rappel : les cercles vertueux de la modélisation Description du métier Interopérabilité Modélisation des processus Urbanisation Conception des systèmes École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 2

3 Objectif Illustrer l intérêt de la démarche de modélisation Au profit de la maîtrise du système d information - Maîtrise des architectures métier - Urbanisation - Maîtrise de l interopérabilité Au profit du développement d un système informatique - Support de la maîtrise d ouvrage pour la compréhension du domaine - Approche globale de la complexité d un système École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 3

4 Mise en pratique sur un exemple Un scénario d emploi autour du développement d un système d Aide à la planification de niveau opératif De nombreux intervenants Étatiques Industriels Différents rôles Modélisateurs Contributeurs Utilisateurs École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 4

5 Domaine métier m de la modélisation Cdt stratégique Cdt opératif Cdt tactique terre Cdt tactique marine Cdt tactique air École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 5

6 Le déroulement d du scénario I II Création du modèle du niveau opératif par un groupe de travail étatique Utilisation pour la rédaction du besoin militaire III Préconisations des urbanistes IV V Prise en compte du MPIA pour l interopérabilité Appropriation par un centre de doctrine École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 6

7 Déroulement du scénario II Développement d un système informatique PREPARATION CONCEPTION REALISATION UTILISATION Conception des systèmes Interopérabilité IV Description du métier I Maîtrise du système d information Description du métier V III Urbanisation École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 7

8 I Création du modèle du niveau opératif par un groupe de travail étatique Acteurs concernés Groupe de travail experts opérationnels Modélisateurs étatiques Description Question/réponse entre modélisateurs et experts Modélisation à grosse maille des processus du domaine, des acteurs externes et des flux avec ces acteurs École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 8

9 I Création du modèle du niveau opératif par un groupe de travail étatique II PREPARATION Conception des systèmes Modèle général des processus du domaine Description du métier I Maîtrise du système d information École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 9

10 II Utilisation pour la rédaction r du besoin militaire Acteurs concernés États-majors Modélisateurs étatiques Description Approfondissement des activités couvertes par le futur SIOC Liste des messages à échanger en interne et avec l extérieur Lien entre les services fonctionnels et les activités École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 10

11 II Utilisation pour la rédaction r du besoin militaire II PREPARATION Conception des systèmes CONCEPTION Modèle général des processus du domaine Modèle approfondi et services fonctionnels Caractérisation des flux Interopérabilité IV Maîtrise du système d information Urbanisation III École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 11

12 III Préconisations des urbanistes Acteurs concernés Urbanistes Équipe de programme Description Services fonctionnels identifiés pendant la phase de conception projetés sur le POS Préconisation des urbanistes pour le systèmes : - De normes applicables sur un secteur fonctionnel - De module applicatif de référence sur un secteur École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 12

13 III Préconisations des urbanistes CONCEPTION REALISATION Modèle approfondi et services fonctionnels Préconisations : normes, modules applicatifs III Urbanisation Maîtrise du système d information École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 13

14 IV Prise en compte du MPIA pour l interopérabilité Acteurs concernés Industriel Équipe de programme Description Besoins d échange identifiés dans le modèle Production d un MCD/A Traçabilité entre le MPIA et le MCD/A École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 14

15 IV Prise en compte du MPIA pour l interopérabilité CONCEPTION REALISATION Caractérisation des flux Traçabilité du MPIA sur les messages ADATP3 Maîtrise du système d information Interopérabilité IV École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 15

16 V Appropriation par un centre de doctrine Acteurs concernés Centre de doctrine Modélisateurs étatiques Description Mise en place d un glossaire à l étude Consolidation des messages Validation du modèle École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 16

17 V Appropriation par un centre de doctrine UTILISATION RETEX d emploi du système Description du métier Maîtrise du système d information Modèle complet V École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 17

18 Déroulement du scénario II Développement d un système informatique PREPARATION CONCEPTION REALISATION UTILISATION Conception des systèmes Interopérabilité IV Description du métier I Maîtrise du système d information Description du métier V III Urbanisation École Système de Systèmes Tutoriel 2 20/03/07 Diapositive N 18

WGS4FM Formation SAP S/4 HANA Finance

WGS4FM Formation SAP S/4 HANA Finance WGS4FM Formation SAP S/4 HANA Finance Objectif A l issue de la formation, le stagiaire saura expliquer l architecture de SAP S/4 HANA Finance et les options de déploiement de Central Finance. Il saura

Plus en détail

Sommaire. C est quoi? Enjeux, bénéfices, risques Quelles convergences? Les processus Un exemple de mutualisation. Séminaire SDS : socle Mars 2007

Sommaire. C est quoi? Enjeux, bénéfices, risques Quelles convergences? Les processus Un exemple de mutualisation. Séminaire SDS : socle Mars 2007 Le socle Mars 2007 Sommaire C est quoi? Enjeux, bénéfices, risques Quelles convergences? Les processus Un exemple de mutualisation Diapositive N 2 Différentes acceptions du terme socle Diapositive N 3

Plus en détail

Objectif des travaux. École SDS Avril 2008 Diapositive N 2 MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

Objectif des travaux. École SDS Avril 2008 Diapositive N 2 MINISTÈRE DE LA DÉFENSE École SDS 2008 Session 2 : ingénierie des systèmes de systèmes Exemple de l architecture de référence du système d annuaires du ministère de la défense Objectif des travaux Disposer d'une description structurée,

Plus en détail

GESTION DES ATTAQUES DE NATURE TERRORISTE ET DES TUEURS DE MASSE DE TYPE AMOK

GESTION DES ATTAQUES DE NATURE TERRORISTE ET DES TUEURS DE MASSE DE TYPE AMOK GESTION DES ATTAQUES DE NATURE TERRORISTE ET DES TUEURS DE MASSE DE TYPE AMOK LES NOUVEAUX DÉFIS : Du tireur isolé au terroriste, plus personne n'est à l'abri des risques Aujourd'hui la société est impactée

Plus en détail

Journées Santé Travail & 19 octobre 2016 Grand-Hôtel Paris Corinne EMO

Journées Santé Travail & 19 octobre 2016 Grand-Hôtel Paris Corinne EMO Journées Santé Travail 2016 18 & 19 octobre 2016 Grand-Hôtel Paris Corinne EMO Les spécificités des TPE 80 % de TPE Echanges de données Echanges de données Système d information adapté Les SSTI ont besoin

Plus en détail

EXERCICE FRANCO-ALGERIEN RAIS HAMIDOU 08

EXERCICE FRANCO-ALGERIEN RAIS HAMIDOU 08 EXERCICE FRANCO-ALGERIEN RAIS HAMIDOU 08 Sommaire Fiche 1 Note aux rédactions Fiche 2 Le rôle du préfet maritime Fiche 3 Objectifs de l exercice Fiche 4 Déroulement de l exercice Fiche 5 Moyens mis en

Plus en détail

ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS)

ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS) ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS) 4 Contexte de l organisme. 4 Contexte de l organisme 4 Contexte de l'organisation 4.1 Compréhension de l organisme et de son contexte 4.1 Compréhension

Plus en détail

METHODOLOGIE D INTEGRATION DE PROGICIEL CHEZ UN CLIENT

METHODOLOGIE D INTEGRATION DE PROGICIEL CHEZ UN CLIENT METHODOLOGIE D INTEGRATION DE PROGICIEL CHEZ UN CLIENT GÉNÉRALITÉS Un «petit client» achète un progiciel, Un «client Moyen» achète un progiciel avec une méthode projet, Un «gros client» achète un projet

Plus en détail

Concours interne de l agrégation et CAER - PA

Concours interne de l agrégation et CAER - PA Les candidats à l'agrégation interne d'économie et gestion ont le choix entre cinq options : - option A : administration et ressources humaines ; - option B : finance et contrôle ; - option C : marketing

Plus en détail

Définition de l architecture

Définition de l architecture Définition de l architecture 07.05.2010 SOMMAIRE 1. 2. Clients cible :... 3 Objectifs de l offre :... 3 3. Bénéfices client :... 3 4. Démarche méthodologique :... 4 4.1. Phase 1 : Identification des impacts

Plus en détail

Ingénieur Système et Télécom Système d information

Ingénieur Système et Télécom Système d information Page 1 sur 5 ² REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Nom Fonction Date Martine Véniard Directeur du Système d Information Signature 1. FONCTION - 2. MISSIONS PRINCIPALES DU POSTE Macro-Processus Processus

Plus en détail

LA DÉMARCHE. La démarche proposée est basée sur un cycle de vie en cascade, et elle est constituée des étapes suivantes: 1.

LA DÉMARCHE. La démarche proposée est basée sur un cycle de vie en cascade, et elle est constituée des étapes suivantes: 1. DÉMARCHE LA DÉMARCHE La démarche proposée est basée sur un cycle de vie en cascade, et elle est constituée des étapes suivantes: 1. Etude préalable 2. Spécification des exigences (ou expression des besoins)

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en FINANCE

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en FINANCE PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va exercer des responsabilités

Plus en détail

CHEF DE PROJET DECISIONNEL H/F

CHEF DE PROJET DECISIONNEL H/F CHEF DE PROJET DECISIONNEL H/F Descriptif de l'offre : Médecins Sans Frontières, association médicale humanitaire internationale créée en 1971, apporte une assistance médicale à des populations aux prises

Plus en détail

Groupe de travail «Evolution fonctionnelle de la. GéoPlateforme 17» - 22 mai 2012 Groupe de travail «Evolution. GeoPlateforme17»

Groupe de travail «Evolution fonctionnelle de la. GéoPlateforme 17» - 22 mai 2012 Groupe de travail «Evolution. GeoPlateforme17» Groupe de travail «Evolution fonctionnelle de la GeoPlateforme17» 1 ORDRE DU JOUR 1 Les Recommandations de Mise en Œuvre d Inspire répondre aux *RMO d Inspire 3 Démonstrations IDG françaises 4 Réflexion

Plus en détail

Le parcours pédagogique Sage 1000 Finance. Sage Trésorerie 4 jours. Sage Moyens de paiement 2 jours

Le parcours pédagogique Sage 1000 Finance. Sage Trésorerie 4 jours. Sage Moyens de paiement 2 jours Vous êtes consultant, chef de projets, acteur clé au sein de votre entreprise et vous intervenez en phase de déploiement ou de paramétrage d un logiciel Sage, Optez pour les formations «Produits» : Nous

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Arrêté du 17 avril 2012 relatif à la formation initiale et statutaire des greffiers des services judiciaires NOR :

Plus en détail

Chapitre 2. 2 La saisie des données. Saisie des données Critères essentiels Aspects particuliers

Chapitre 2. 2 La saisie des données. Saisie des données Critères essentiels Aspects particuliers Chapitre 2 Saisie des données Critères essentiels Aspects particuliers Le thème du chapitre Construire, c est d abord organiser. La saisie des données est un préalable essentiel à tout nouveau projet.

Plus en détail

Philippe VILLEMUS. Le plan marketing. à l usage du manager

Philippe VILLEMUS. Le plan marketing. à l usage du manager Philippe VILLEMUS Le plan marketing à l usage du manager Table des matières Remerciements... Sommaire... V VII Introduction Pourquoi ce livre?... 1 Quel est l objectif de ce livre?... 2 À qui s adresse

Plus en détail

Modéliser les Exigences Enjeux & Bénéfices

Modéliser les Exigences Enjeux & Bénéfices Modéliser les Exigences Enjeux & Bénéfices Stéphane BADREAU COMPLIANCE Consulting - SPECIEF Paris 9 décembre 2014 Ingénierie des Exigences avec SysML - Paris 9 décembre 2014 1 Présentation Stéphane BADREAU

Plus en détail

Emploi opérationnel des drones par les forces terrestres : Nécessité et Evolutivité

Emploi opérationnel des drones par les forces terrestres : Nécessité et Evolutivité Rencontre Aviation Civile Aviation Militaire Emploi opérationnel des drones par les forces terrestres : Nécessité et Evolutivité Comment les drones sont devenus indispensables aux forces terrestres Complexité

Plus en détail

Faites entrer votre école dans l'ère du numérique. Projet Tablette

Faites entrer votre école dans l'ère du numérique. Projet Tablette Faites entrer votre école dans l'ère du numérique Projet Tablette 1 Faire entrer la mobilité Faire entrer la mobilité en salle de classe en salle de classe 2 La classe numérique : MDM (Gestion de la flotte

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise. 04 Architecture Fonctionnelle du SI

Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise. 04 Architecture Fonctionnelle du SI Master Informatique - MIAGE Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 04 Architecture Fonctionnelle du SI Philippe Declercq 2014-2015 Les processus métier d un domaine ou de l entreprise

Plus en détail

Rencontre Formateurs. Résultat de l enquête préalable. 3 février 2015

Rencontre Formateurs. Résultat de l enquête préalable. 3 février 2015 Rencontre Formateurs Résultat de l enquête préalable 3 février 2015 Objectif de l enquête Détecter les besoins, les difficultés, les attentes des formateurs internes et externes et rassembler les bonnes

Plus en détail

Structurer avec les procédures de pilotage en lien avec les projets

Structurer avec les procédures de pilotage en lien avec les projets 1 OF3-1 Structurer avec les procédures de pilotage en lien avec les projets Le pilotage et la coordination des projets nécessitent la définition et l élaboration en préalable d outils décrivant les modes

Plus en détail

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Santé Métier Activités essentielles Compétences Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Réaliser un diagnostic / une d organisation des soins et d organisation institutionnel et analyse.

Plus en détail

Plan de classement et nommage des archives numériques : Structurer l information pour mieux la conserver

Plan de classement et nommage des archives numériques : Structurer l information pour mieux la conserver Plan de classement et nommage des archives numériques : Structurer l information pour mieux la conserver Les Ateliers de la Démat 8 décembre 2016, TOURS SEP 2D Bureau Documentation et Archives Service

Plus en détail

ASSISTANCE A L ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR INFORMATIQUE (C.C.T.P.)

ASSISTANCE A L ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR INFORMATIQUE (C.C.T.P.) ASSISTANCE A L ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR INFORMATIQUE (C.C.T.P.) ARTICLE 1- Présentation du pouvoir adjudicateur Le système d information Le service est composé de informaticiens : Le réseau est

Plus en détail

Présentation du prototype d'environnement FOAD. E-Learning Africa Fabrice Trillaud Daouda Sawadogo Mai 2013

Présentation du prototype d'environnement FOAD. E-Learning Africa Fabrice Trillaud Daouda Sawadogo Mai 2013 Présentation du prototype d'environnement FOAD E-Learning Africa 2013 Fabrice Trillaud Daouda Sawadogo 29-31 Laboratoire L3i Université de La Rochelle Contexte Principe Environnement de médiation interactif

Plus en détail

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNÉRALE. Analyste d affaires senior PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION. Department.

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNÉRALE. Analyste d affaires senior PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION. Department. INFORMATION GÉNÉRALE POSITION Analyste d affaires senior Department TI Effectif Position Permanent PRÉPARÉ PAR Propriétaire du document Date de préparation HR 204.01.3 4 mars 2014 CONTRÔLE DE VERSION Version

Plus en détail

ORGANISATION DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE EN FRANCE: LE ROLE DE LA DGA

ORGANISATION DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE EN FRANCE: LE ROLE DE LA DGA ORGANISATION DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE EN FRANCE: LE ROLE DE LA DGA Jean-Paul Panié Directeur adjoint des relations internationales, DGA, Paris 1. Organisation du ministère de la défense français

Plus en détail

Sommaire AVANT PROPOS... 8 INTRODUCTION... 9 1. LA FORMALISATION DES OBJECTIFS... 10. 1.1. Le contexte... 10. 1.2. Les objectifs...

Sommaire AVANT PROPOS... 8 INTRODUCTION... 9 1. LA FORMALISATION DES OBJECTIFS... 10. 1.1. Le contexte... 10. 1.2. Les objectifs... Sommaire Contenu AVANT PROPOS... 8 INTRODUCTION... 9 PREMIERE ETAPE : LA DEFINITION DES OBJECTIFS STRATEGIQUES DE L ADMINISTRATION FISCALE ET LA MISE EN PLACE D UNE ORGANISATION ADAPTEE POUR L ELABORATION

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL Assistant(e) Ressources Humaines. Diplôme niveau III (inscrit au RNCP) Délivré par la DIRECCTE CODE CPF 2584

TITRE PROFESSIONNEL Assistant(e) Ressources Humaines. Diplôme niveau III (inscrit au RNCP) Délivré par la DIRECCTE CODE CPF 2584 TITRE PROFESSIONNEL Assistant(e) Ressources Humaines Diplôme niveau III (inscrit au RNCP) Délivré par la DIRECCTE CODE CPF 2584 CATÉGORIE DU STAGE Acquisition, entretien ou perfectionnement des connaissances.

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES BIM

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES BIM Document mis à jour le 2106/2016 PROFESSIONNELLE CCN DES ENTREPRISES D ARCHITECTURE Branche architecture 8 rue du chalet - 75010 PARIS Tél. : 01 42 84 28 71 www.branche-architecture.fr REFERENTIEL D ACTIVITES

Plus en détail

Edition avril ( renforcement des capacités africaines de maintien de la paix )

Edition avril ( renforcement des capacités africaines de maintien de la paix ) Edition avril 2004 ( renforcement des capacités africaines de maintien de la paix ) Les origines La France, fidèle à sa relation historique avec l Afrique, œuvre à y développer un partenariat d égal à

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION Architecture de l information Design de l information Design d interaction IAFACTORY Conseil en architecture de l information PROGRAMME DE FORMATION UX Architecture de l information et Design d expérience

Plus en détail

«LEMAN 06» «LEMAN 06» Conférence de presse Bases Objectifs visés Partenaires Scénario de base Structures Questions

«LEMAN 06» «LEMAN 06» Conférence de presse Bases Objectifs visés Partenaires Scénario de base Structures Questions Conférence de presse 07.11.2006 Conférence de presse 07.11.2006 1 Bases Objectifs visés Partenaires Scénario de base Structures Questions Conférence de presse 07.11.2006 2 1 Bases par M. le Conseiller

Plus en détail

Les acteurs locaux rassemblés pour la coproduction du référentiel OCS version 2.0 OCS 2D. Nord Pas de Calais. Florence Décaudin - PPIGE

Les acteurs locaux rassemblés pour la coproduction du référentiel OCS version 2.0 OCS 2D. Nord Pas de Calais. Florence Décaudin - PPIGE OCS 2D Nord Pas de Calais Les acteurs locaux rassemblés pour la coproduction du référentiel OCS version 2.0 Florence Décaudin - PPIGE Pourquoi une démarche d une nouvelle OCS? Des besoins hétérogènes mais

Plus en détail

Michel CHAVRET Ingénieur en chef Responsable de l agence de Lyon - SETEC ITS François JEANJEAN Ingénieur attaché d études - SETEC ITS

Michel CHAVRET Ingénieur en chef Responsable de l agence de Lyon - SETEC ITS François JEANJEAN Ingénieur attaché d études - SETEC ITS Michel CHAVRET Ingénieur en chef Responsable de l agence de Lyon - SETEC ITS François JEANJEAN Ingénieur attaché d études - SETEC ITS Année après année, les transports font appel à des technologies de

Plus en détail

Licence Sciences Sanitaires et Sociales Parcours Management de Proximité des Structures Gérontologiques et Médico-Sociales

Licence Sciences Sanitaires et Sociales Parcours Management de Proximité des Structures Gérontologiques et Médico-Sociales Formation Professionnelle Diplôme d Etat de niveau 2 * Licence Sciences Sanitaires et Sociales Parcours Management de Proximité des Structures Gérontologiques et Médico-Sociales Option Médico-Social F

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information Systèmes d information Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs

Plus en détail

Système d information des réseaux de santé. Journée Nationale des Industriels 18 octobre 2011.

Système d information des réseaux de santé. Journée Nationale des Industriels 18 octobre 2011. Système d information des réseaux de santé Journée Nationale des Industriels 18 octobre 2011. Les acteurs au service du patient différents profils, différentes missions, différentes organisations Radiologue

Plus en détail

Titre : Comment SMA a mis en œuvre collectivement la gestion de portefeuille des projets

Titre : Comment SMA a mis en œuvre collectivement la gestion de portefeuille des projets Projet d article commun SMA / Sciforma / PMO-Performance Titre : Comment SMA a mis en œuvre collectivement la gestion de portefeuille des projets Contexte : La DSI et les directions AMOA pratiquent depuis

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL

PROGRAMME DE TRAVAIL PROGRAMME DE TRAVAIL ATELIER DE FORMATION DES CADRES DES ADMINISTRATIONS DES ÉTATS MEMBRES SUR LES CONTRATS MINIERS : PRÉVENTION, GESTION DES CONFLITS ET RÉSOLUTION DES LITIGES Ouagadougou (Burkina Faso,

Plus en détail

FICHES PRATIQUES Règles Pratiques

FICHES PRATIQUES Règles Pratiques FICHES PRATIQUES Règles Pratiques Version 2015 QE 0126/1 ISO 9001 ISO 14001 Référentiel v 2015 V 2015 Tous Tous Problème posé Les exigences documentaires sont-elles allégées dans les versions 2015 d ISO

Plus en détail

Métier d Attaché de Recherche Clinique

Métier d Attaché de Recherche Clinique Formation Qualifiante au Métier d Attaché de Recherche Clinique Nous Préparons les Talents de Demain FORMATIONS : Pôle de compétences d Organisme de formation enregistré sous le numéro 11 94 08529 94 Société

Plus en détail

Gestion de Portefeuille de Projets Au service de la compétitivité

Gestion de Portefeuille de Projets Au service de la compétitivité Gestion de Portefeuille de Projets Au service de la compétitivité A paraître aux éditions Hermès Préface Introduction Remerciements De la stratégie d'entreprise à la gestion de portefeuille de projet SI

Plus en détail

Financement des actions extérieures décidées par l Union Européenne.

Financement des actions extérieures décidées par l Union Européenne. CICDE / RED 11/02/2014 Financement des actions extérieures décidées par l Union Européenne. L action de l Union Européenne sur la scène internationale vise à promouvoir des valeurs fondamentales 1. Dans

Plus en détail

GEI 455 Systèmes en temps réel. Représentation. Représentation des systèmes temps réel Spécifications. 11 mars, 2001 Philippe Mabilleau Ing.

GEI 455 Systèmes en temps réel. Représentation. Représentation des systèmes temps réel Spécifications. 11 mars, 2001 Philippe Mabilleau Ing. Représentation Représentation des systèmes temps réel Spécifications 11 mars, 2001 2 Différentes notations Composants «schéma de câblage» ou «schéma bloc» Graphes de collaboration diagramme de flux des

Plus en détail

Edelweb Des experts pour vous conseiller

Edelweb Des experts pour vous conseiller EdelWeb Page N 1 Edelweb Des experts pour vous conseiller Etudes de sécurité des services intégrés à un système d information [méthode et outillage] SOMMAIRE Problématique Intégration de la sécurité cycle

Plus en détail

Conduite de projets informatiques

Conduite de projets informatiques Conduite de projets informatiques Principes généraux et techniques Eric Bourreau Université Montpellier 1 ( Projet Plan des cours (Conduite de Définition et terminologie Le découpage d'un projet L estimation

Plus en détail

Ateliers RNHP Grenoble 2012 Atelier C2 référentiel métier du RAHP. Le référentiel métier du Réseau des Professionnels de l Habitat Participatif

Ateliers RNHP Grenoble 2012 Atelier C2 référentiel métier du RAHP. Le référentiel métier du Réseau des Professionnels de l Habitat Participatif Le référentiel métier du Réseau des Professionnels de l Habitat Participatif Déroulé de l atelier Présentation du RAHP Les phases d un projet d habitat participatif La maîtrise d ouvrage collective Les

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE (Jeune Expert Associé)

TERMES DE RÉFÉRENCE (Jeune Expert Associé) TERMES DE RÉFÉRENCE (Jeune Expert Associé) INFORMATIONS GÉNÉRALES Termes de référence créés/mis à jour le 12 janvier 2016 Titre Juriste associé (Déplacés internes) Secteur Protection Lieu d affectation

Plus en détail

De l Evaluation l Externe : Effet Miroir et conséquences sur les attendus du rapport

De l Evaluation l Externe : Effet Miroir et conséquences sur les attendus du rapport Séminaire de formation - Tempus TLQAA De l Evaluation l Interne à l Evaluation Externe : Effet Miroir et conséquences sur les attendus du rapport Sabine GOULIN Délégation à l Aide au Pilotage et à la Qualité,

Plus en détail

COURS DE FORMATION EN MODÉLISATION HYDROLOGIQUE ET HYDRAULIQUE À L AIDE DE RS MINERVE

COURS DE FORMATION EN MODÉLISATION HYDROLOGIQUE ET HYDRAULIQUE À L AIDE DE RS MINERVE COURS DE FORMATION EN MODÉLISATION HYDROLOGIQUE ET HYDRAULIQUE À L AIDE DE RS MINERVE Centre de recherche sur l environnement alpin CREALP 28 et 29 janvier 2015 - Lausanne OBJECTIFS Ce cours de formation

Plus en détail

IEN ECONOMIE GESTION -12/ DOC612V1

IEN ECONOMIE GESTION -12/ DOC612V1 MERCREDI 04/01/2012 Le référentiel de certification Architecture Du RAP au Référentiel de certification Contexte professionnel Pôles d activité IEN ECONOMIE GESTION -12/2011 - DOC612V1 2 Le référentiel

Plus en détail

Projet d implantation d AGF Informatique

Projet d implantation d AGF Informatique Projet d implantation d AGF Informatique David Horvat 6/12/2007 - Version n 1 Ce document a été utilisé au cours d'une présentation orale. Il ne constitue en aucune manière ni un exposé exhaustif de la

Plus en détail

Cadre des projets de e-santé, accompagnement et support des maîtrises d ouvrages régionales des SI

Cadre des projets de e-santé, accompagnement et support des maîtrises d ouvrages régionales des SI Cadre des projets de e-santé, accompagnement et support des maîtrises d ouvrages régionales des SI Point d avancement de la mission Rencontres inter-régionales 2 octobre 2014 1 Contexte et objectifs de

Plus en détail

Utilisation des Drones Navals dans le Contexte de la Guerre des Mines. GdR Robotique 24 janvier 2011

Utilisation des Drones Navals dans le Contexte de la Guerre des Mines. GdR Robotique 24 janvier 2011 Utilisation des Drones Navals dans le Contexte de la Guerre des Mines GdR Robotique 24 janvier 2011 Plan Menace mine et l intérêt d emploi des drones en GdM Concept d emploi des drones en GdM Fonctions

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE. FICHE DU POSTE N FPCAULOG (à diffuser au format PDF)

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE. FICHE DU POSTE N FPCAULOG (à diffuser au format PDF) IDENTIFICATION DU POSTE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE FICHE DU POSTE N FPCAULOG (à diffuser au format PDF) INTITULE DU POSTE : L ARCHITECTE APPLICATIF

Plus en détail

C MOBILITÉ PROGRAMME INNOVATION RECHERCHE CONNAISSANCE MOBILITÉ

C MOBILITÉ PROGRAMME INNOVATION RECHERCHE CONNAISSANCE MOBILITÉ PROGRAMME INNOVATION RECHERCHE CONNAISSANCE MOBILITÉ CONNAÎTRE LA MOBILITÉ : POUR QUI? POUR QUOI? DES SOURCES DE DONNÉES MULTIPLES ET DE VALEUR Des données disponibles au sein de SNCF Des données portées

Plus en détail

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 sur «Elaboration d une stratégie financière pour l organisation»

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 sur «Elaboration d une stratégie financière pour l organisation» FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveaux

Plus en détail

Qualité des données Comment intéresser les actuaires à la qualité des données?

Qualité des données Comment intéresser les actuaires à la qualité des données? Qualité des données Comment intéresser les actuaires à la qualité des données Jean-Guillaume Zanotti Directeur Actuariat Conseil jzanotti@deloitte.fr 23 Septembre 2016 Le temps du blocage La qualité des

Plus en détail

OPIIEC, le 5 mars 2010 Secteur de l Ingénierie. Observatoire Paritaire des métiers de l Informatique, de l Ingénierie, des Etudes et du Conseil

OPIIEC, le 5 mars 2010 Secteur de l Ingénierie. Observatoire Paritaire des métiers de l Informatique, de l Ingénierie, des Etudes et du Conseil OPIIEC, le 5 mars 2010 Secteur de l Ingénierie Observatoire Paritaire des métiers de l Informatique, de l Ingénierie, des Etudes et du Conseil Conduite de projet 4 Chef de projets 5 chargé de projet Développement

Plus en détail

LA DOCTRINE ONUSIENNE

LA DOCTRINE ONUSIENNE Ecoles d Été du CERIUM LA DOCTRINE ONUSIENNE APPROCHE ET OBJETCIFS Qu est-ce que c est la doctrine? «L ensemble des directives institutionnelles visant à appuyer et orienter le personnel chargé de préparer,

Plus en détail

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional»

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» regiosuisse filière de formation en management régional (MR) Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» Condensé des trois jours de cours du 22 au 24 novembre 2010,

Plus en détail

PARTIE 3 : PLAN D ACTION

PARTIE 3 : PLAN D ACTION PARTIE 3 : PLAN D ACTION 1. Des objectifs au programme d actions : 1.1 Concevoir de manière partagée un projet sportif du club. PHASES ACTIONS AVEC QUI OBJECTIF LIEU MOYENS INFORMATION PHASE PREPARATOIRE

Plus en détail

AFIS CT MBSE - RETEX NEXTER R. Boutemy 16/05/2014

AFIS CT MBSE - RETEX NEXTER R. Boutemy 16/05/2014 itscdt:cdt adisttelemetree:int acorrectionengis:int acorrectionensit:int asynchasseta:rhpbo... asynchamaacq:rhpb... asynchamaacq2:rhpb... asynchamaacq3:rhpb... asynchassmod:rhpb... asynchvtimod:rhpbo...

Plus en détail

Titre : Commandement de crise : quelle place pour l Incident Command System en France?

Titre : Commandement de crise : quelle place pour l Incident Command System en France? Publié sur : Plateforme Gestion et Techniques Opérationnelles Ressource : Article Auteur : Monet J.P.¹, Lahaye S. 1, Dumas M.¹, Schaller P. 2 Date : 06/10/2015 Titre : Commandement de crise : quelle place

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique PARTIE PERMANENTE Administration Centrale INSTRUCTION N 666/DEF/EMA/ESIC/SI relative à la formation des informaticiens militaires de niveau élevé. Du

Plus en détail

SPID V2. Refonte du système d information de la FFTT. Commission Fédérale de Formation 30/09/2017

SPID V2. Refonte du système d information de la FFTT. Commission Fédérale de Formation 30/09/2017 SPID V2 Refonte du système d information de la FFTT Commission Fédérale de Formation 30/09/2017 Le besoin et le contexte SPID V2 : un projet fédéral Le système SPID a été lancé en 2000-2001 et mis en production

Plus en détail

Le rôle du référent numérique

Le rôle du référent numérique dan Le rôle du référent numérique (1) les personnels de direction dans le pilotage de l'établissement et accompagner les 1 Conseiller enseignants dans prise en compte du numérique au quotidien dans les

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. LA GESTION (h/f) BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. LA GESTION (h/f) BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/CP/MM/DPAPH/PH/N 12-20 Céline PINERO 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE GRADE

Plus en détail

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie)

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Termes de Référence Evaluation Finale Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Composante gérée par EPD Introduction Le Programme d'appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie)

Plus en détail

Génération automatique des tests de bout-en-bout Démarche et mise en œuvre sur de grands systèmes IT

Génération automatique des tests de bout-en-bout Démarche et mise en œuvre sur de grands systèmes IT Arnaud Bouzy Consultant Senior arnaud.bouzy@smartesting.com Génération automatique des tests de bout-en-bout Démarche et mise en œuvre sur de grands systèmes IT Plan de la présentation Les tests de bout-en-bout

Plus en détail

LA CARTOGRAPHIE DES PROCESSUS DE L ENTREPRISE

LA CARTOGRAPHIE DES PROCESSUS DE L ENTREPRISE LA CARTOGRAPHIE DES PROCESSUS DE L ENTREPRISE Sommaire 1. Avant propos Les enjeux de la cartographie Un bilan actif de l entreprise 2. Approche de réalisation Le Cycle de vie Par où commencer? Quel niveau

Plus en détail

Assistance à Maîtrise d Ouvrage. Master 2 Miage 16/02/2011

Assistance à Maîtrise d Ouvrage. Master 2 Miage 16/02/2011 Le métier de Consultant t en Assistance à Maîtrise d Ouvrage Master 2 Miage 16/02/2011 Le métier de conseil en AMOA mc²i Groupe Questions - Réponses Le métier de conseil Les acteurs d un projet SI Futurs

Plus en détail

+ Évaluer l utilité sociale de son activité P.5 + Réussir sa campagne de crowdfunding P.6 + Méthode pédagogique P.7 + L intervenante P.

+ Évaluer l utilité sociale de son activité P.5 + Réussir sa campagne de crowdfunding P.6 + Méthode pédagogique P.7 + L intervenante P. Catalogue de formations Associations Un Grain de Sel est un cabinet indépendant de conseil en stratégie de communication et relations aux publics, spécialisé dans l'accompagnement des acteurs de l économie

Plus en détail

Un concept global de formation. Concevoir un concept général de formation

Un concept global de formation. Concevoir un concept général de formation Concevoir un concept général de formation 1 Qu entendons-nous par "Concept de formation"? 1. Un ensemble de modules de formation disposé selon un ordre logique et flexible, spécifique à chaque niveau et

Plus en détail

Offre de poste réf. O Responsable / Directeur.rice des Opérations Emploi

Offre de poste réf. O Responsable / Directeur.rice des Opérations Emploi Offre de poste réf. O17-032 Responsable / Directeur.rice des Opérations Emploi (H/F) Contrat à Durée Indéterminée Direction de rattachement : Opérations Service de rattachement : Domaine d Activité Stratégique

Plus en détail

Suivre au quotidien les indicateurs de la DSI, en intégrant les données provenant de sources multiples.

Suivre au quotidien les indicateurs de la DSI, en intégrant les données provenant de sources multiples. Apps VTOM BY Suivre au quotidien les indicateurs de la DSI, en intégrant les données provenant de sources multiples. PROJID est l éditeur de la solution Pilot4IT, suite logicielle de pilotage de la qualité

Plus en détail

DISPOSITIF ORSEC MARITIME ANTILLES 800 Maintenance en condition opérationnelle du dispositif Date de mise à jour FEVRIER 2013

DISPOSITIF ORSEC MARITIME ANTILLES 800 Maintenance en condition opérationnelle du dispositif Date de mise à jour FEVRIER 2013 MAINTENANCE EN CONDITION OPERATIONNELLE MAINTENANCE OPERATIONNELLE Page 1 sur 7 Révision 00 801. Sommaire 801. Sommaire 802. Préambule 810. Contrôle de pertinence 811. Réappréciation biennale du dispositif

Plus en détail

Formation «Maîtrise d œuvre réparation» Module 1 : Rôles et missions de la maîtrise d œuvre en phase conception (28 et 29 juin 2017)

Formation «Maîtrise d œuvre réparation» Module 1 : Rôles et missions de la maîtrise d œuvre en phase conception (28 et 29 juin 2017) Formation «Maîtrise d œuvre réparation» Module 1 : Rôles et missions de la maîtrise d œuvre en phase conception (28 et 29 juin 2017) Module 2 : Gestion contractuelle du chantier (24 et 25 oct 2017) Programme

Plus en détail

ACTIONS COLLECTIVES OPCALIA 2014 PROGRAMME DE FORMATION

ACTIONS COLLECTIVES OPCALIA 2014 PROGRAMME DE FORMATION ACTIONS COLLECTIVES OPCALIA 2014 PROGRAMME DE FORMATION ANIMER ET MOTIVER SON EQUIPE OBJECTIFS DE LA FORMATION OBJECTIF GENERAL Acquérir les méthodes et les outils pour animer et motiver son équipe au

Plus en détail

Urbanisation des SI et Architecture d Entreprise : Comment Différencier les Deux Approches? Genèse de l Architecture d Entreprise et de l Urbanisation

Urbanisation des SI et Architecture d Entreprise : Comment Différencier les Deux Approches? Genèse de l Architecture d Entreprise et de l Urbanisation Initiative pour une méthode publique «La théorie sans la pratique est inutile ; la pratique sans la théorie est aveugle.» Immanuel Kant Urbanisation des SI et Architecture d Entreprise : Comment Différencier

Plus en détail

PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 1. Présentation générale des périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) Garants de la qualité du diplôme et de sa cohérence avec les opportunités,

Plus en détail

Les fonctions et la norme ISDF

Les fonctions et la norme ISDF Les fonctions et la norme ISDF Formation donnée par Mathias Walter le 16 décembre 2014 à Prilly dans le cadre du groupe des utilisateurs vaudois du logiciel AtoM Contenu et structure 1. Les fonctions:

Plus en détail

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions :

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions : 90 Promouvoir l activité physique des jeunes MODULE 10 Évaluation Base méthodologique L évaluation d un projet repose sur le recueil et l analyse d informations pour permettre de formuler un jugement sur

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION SYNTHETIQUE DES MISSIONS DE L ERGONOME CONSEIL POUR UN PROJET ARCHITECTURAL INTRODUCTION

FICHE DE PRESENTATION SYNTHETIQUE DES MISSIONS DE L ERGONOME CONSEIL POUR UN PROJET ARCHITECTURAL INTRODUCTION FICHE DE PRESENTATION SYNTHETIQUE DES MISSIONS DE L ERGONOME CONSEIL POUR UN PROJET ARCHITECTURAL INTRODUCTION En conception architecturale, l ergonome conseil intervient soit en assistance à maîtrise

Plus en détail

NOR: INTE A. Vu le décret n du 12 juin 1992 modifié relatif à la formation de moniteur des premiers secours ;

NOR: INTE A. Vu le décret n du 12 juin 1992 modifié relatif à la formation de moniteur des premiers secours ; Arrêté du 8 août 2012 fixant le référentiel national de compétences de sécurité civile relatif à l unité d enseignement «pédagogie initiale et commune de formateur» NOR: INTE1232101A Le ministre de l intérieur

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL DE PARCOURS D ACCES A L EMPLOI

ANNEXE I REFERENTIEL DE PARCOURS D ACCES A L EMPLOI ANNEXE I REFERENTIEL DE PARCOURS D ACCES A L EMPLOI 1 ère Phase : PREPARATION A L EMPLOI Définir un projet de parcours dans le PLIE Module d accueil et d évaluation Travailler sur les freins à l emploi

Plus en détail

Description et Organisation de la formation. ANIMATEUR PROFESSIONNEL «Loisirs Tous Publics»

Description et Organisation de la formation. ANIMATEUR PROFESSIONNEL «Loisirs Tous Publics» Description et Organisation de la formation ANIMATEUR PROFESSIONNEL «Loisirs Tous Publics» L animateur accueille et encadre tous les publics en situation de loisirs et peut être amené à intervenir en direction

Plus en détail

Gala Préparation Militaire Supérieure Etat-Major

Gala Préparation Militaire Supérieure Etat-Major Gala 2017 - Préparation Militaire Supérieure Etat-Major Samedi 17 juin 2017 Gala Préparation Militaire Supérieure Etat-Major Promotion Orion La Préparation Militaire Supérieure EtatMajor (PMS-EM) en bref

Plus en détail

Dans les grandes organisations

Dans les grandes organisations Retour d expérience Audits de maturité des tests Dans les grandes organisations Modes d identification et causes de non qualité logicielle - solutions proposées Bertrand Cornanguer - JFTL2015 Résumé Contexte:

Plus en détail

David LAILLIER - Conseil en management

David LAILLIER - Conseil en management 1 David LAILLIER - Conseil en management Cadrage, conduite et supervision de projets complexes Pilotage de projets / programmes Conception et déploiement de solutions complexes (organisationnelles, SI,

Plus en détail

Note de synthèse Rédigée par O. TREPS et I. POSTIC Société CG2 conseil Pour le compte des HCC

Note de synthèse Rédigée par O. TREPS et I. POSTIC Société CG2 conseil Pour le compte des HCC HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR schéma D I R E C T E U R Système d information Note de synthèse Rédigée par O. TREPS et I. POSTIC Société CG2 conseil Pour le compte des HCC CHAPITRE 1 : UN VOLET DU PROJET D

Plus en détail

Eléments de cahier des charges : Adapter les techniques de recrutement aux nouveaux enjeux RH par l approche compétences

Eléments de cahier des charges : Adapter les techniques de recrutement aux nouveaux enjeux RH par l approche compétences Eléments de cahier des charges : Adapter les techniques de recrutement aux nouveaux enjeux RH par l approche compétences Le cahier des charges est le document qui permet de formaliser la demande de formation

Plus en détail

Système d Information Hospitalier (SIH) C2I Santé Catherine Duclos, Jean-Baptiste Lamy

Système d Information Hospitalier (SIH) C2I Santé Catherine Duclos, Jean-Baptiste Lamy Système d Information Hospitalier (SIH) C2I Santé Catherine Duclos, Jean-Baptiste Lamy (jibalamy@free.fr) 1 Plan de l exposé Information et organisation de l hôpital Définition du SIH Mise en oeuvre d

Plus en détail

ENTREPÔTS ET MAGASINS

ENTREPÔTS ET MAGASINS Michel Roux ENTREPÔTS ET MAGASINS Tout ce qu il faut savoir pour concevoir une unité de stockage Quatrième édition, 1995, 2001, 2003, 2008 ISBN : 978-2-212-54032-1 SOMMAIRE Chapitre 1 Introduction... 1

Plus en détail

Management. Master 2 Professionnel Systèmes d Information et de Connaissance (SIC) CONTENU DES ENSEIGNEMENTS DE M2

Management. Master 2 Professionnel Systèmes d Information et de Connaissance (SIC) CONTENU DES ENSEIGNEMENTS DE M2 École de Management Master 2 Professionnel Systèmes d Information et de Connaissance (SIC) Sous parcours Big Data Mention Management des Systèmes d Information Domaine Droit, Economie, Gestion CONTENU

Plus en détail