Les Établissements recevant du public. La prévention incendie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Établissements recevant du public. La prévention incendie"

Transcription

1 Les Établissements recevant du public La prévention incendie 1

2 Sommaire Partie 1 : Les établissements recevant du public Partie 2 : La prévention incendie Partie 3 : L organisation de la prévention dans les Deux-Sèvres Partie 4 : Le rôle du maire Partie 5 : Les commissions de sécurité Partie 6 : Les procédures 2

3 Partie 1 Les Établissements recevant du public (E.R.P.) 3

4 1. QUE SIGNIFIE L ABRÉVIATION E.R.P? E.R.P = Établissement Recevant du Public Tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont admises: soit librement, 2. QU EST CE QU UN E.R.P? soit moyennant une rétribution ou participation quelconque ou dans lesquels sont tenues des réunions à tout venant ou sur invitation, payante ou non. L'article R du code de la construction et de l'habitation 3. EXEMPLE Cinéma, restaurants, hôtels, centres commerciaux, salles polyvalentes, musées, écoles, maisons de retraite 4

5 4. COMMENT CLASSE T-T ON LES E.R.P? Selon 2 critères: Type Selon la nature de l exploitation de l établissement Catégorie Selon l effectif maximal susceptible d être accueilli et présent simultanément dans l établissement. x = seuil d assujettissement (Varie suivant l activité de l E.R.P., ex : restaurant 200 p. et maternelle 100 élèves) 5

6 Partie 2 La prévention incendie dans les E.R.P. 6

7 1. LES RISQUES D INCENDIE Quels sont les effets d un incendie? Les conséquences: humaines (blessés, morts); économiques (fermeture de l établissement, ); environnementales (pollution de l air, des eaux superficielles ou souterraines et des sols). Exemple de catastrophes humaines 1938: magasins les nouvelles galeries à Marseille, 75 morts; 1993: Clinique de Bruz, 18 morts; 1992: Effondrement de tribune stade Furiani: 18 morts, blessés; 1999: Tunnel du mont Blanc, 40 morts. 7

8 2. QU EST CE QUE LA PRÉVENTION INCENDIE? Mesures techniques, administratives et réglementaires Objectif : assurer la sauvegarde des personnes accueillies dans les E.R.P. Éviter l existence d un risque incendie Empêcher sa propagation ou à en limiter ses effets. Faciliter l évacuation des occupants Permettre une action rapide et efficace de l intervention des services de secours. La prévention est une étape essentielle dans l élaboration d un projet. Prévention = Prévenir 8

9 3. QUELS SONT LES PRINCIPES DE LA PRÉVENTION? Les buts? Assurer la sécurité des personnes; Limiter les pertes matérielles; Permettre une action rapide et efficace des services de secours. Les objectifs? Limiter les risques d éclosion d un sinistre; Limiter la propagation d un incendie; Permettre l évacuation des personnes lors d un sinistre; Faciliter l intervention des secours. Recherches techniques; Les bases? Analyse des sinistres antérieurs (retour d expérience). 9

10 4. PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SÉCURITS CURITÉ INCENDIE Sont définis en fonction: de la destination du bâtiment et de l importance de son activité. En règle générale, dans les E.R.P on envisagera une évacuation en cas d incendie. La réglementation afférente aux E.R.P, a pour objectif d assurer la sécurité des personnes contre les risques d incendie et de panique. Ces principes sont au nombre de 9. 10

11 4. PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SÉCURITÉ INCENDIE 1. Les bâtiments ou locaux accueillant du public doivent être construits de manière à permettre l évacuation rapide et en bon ordre de la totalité des occupants. 2. Présence de façades accessibles aux engins de lutte contre l incendie. PREMIERS SECOURS SAPEURS-POMPIERS DE PARIS 11

12 4. PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SÉCURITÉ INCENDIE 3. Les dégagements et les sorties doivent être en nombre suffisants et bien répartis. SORTIE SORTIE 4. Un bon comportement au feu des matériaux 12

13 4. PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SÉCURITÉ INCENDIE 5. Un isolement efficace entre les locaux à risques particuliers 6. Un éclairage de sécurité doit être prévu dans tous les cas 13

14 4. PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SÉCURITÉ INCENDIE 7. Interdiction de stocker, distribuer ou utiliser des matières dangereuses (produits explosifs, toxiques, inflammables ) dans l établissement. 8. Les installations techniques (électricité, chauffage, gaz, ascenseurs, désenfumage, ) doivent présenter des garanties de sécurité et de bon fonctionnement. 14

15 4. PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SÉCURITÉ INCENDIE 9. Présence de moyens de secours adaptés (alarme, extincteurs, consignes de sécurité, ) 15

16 PARTIE 3 L organisation de la Prévention dans les Deux-Sèvres

17 Découpage territorial de la prévention Pôle Nord au CS Bressuire (Compagnies de Thouars, Bressuire, Parthenay) Th 40% de l activité - Ltn MAROLLEAU -Ltn PIGNON Br Py Pôle Sud à l état-major de Chauray - Cdt VERNOUX (responsable) - Cne DELBART -Ltn REY Nt SM Ml 60% de l activité

18 Activité ERP 4273 ERP recensés dans les Deux Sèvres : - 65 ERP 1ere catégorie ERP 2, 3 et 4ème catégorie ERP 5ème catégorie à sommeil Br Th Py 40% de l activité environ ERP 5ème catégorie (sans locaux à sommeil) Activité moyenne annuelle : Nt SM Ml 60% de l activité 671 études de projets 673 visites de sécurité

19 Objectifs Garantir un conseil technique de qualité aux autorités préfectorales et communales. Garantir le respect des délais réglementaires de traitement de dossiers (PC et AT). Garantir le respect de la périodicité des visites réglementaires des ER.P. Garantir une réponse identique sur l ensemble du département. Garantir un service de proximité par une répartition géographique judicieuse des préventionnistes sur le département (Nord et Sud).

20 Partie 4 Le rôle du Maire en matière d E.R.P. d 20

21 1. CADRE JURIDIQUE ET LÉGALL La responsabilité du Maire A la responsabilité de police administrative sur sa commune; Veille au respect de l ordre public, de la sûreté, de la salubrité et de la sécurité publique; Est titulaire de pouvoirs de police administrative spéciale; Est l autorité principale en matière d E.R.P. et doit donc veiller au respect de la réglementation correspondante. En cas de sinistre qui est responsable? 1. Exploitant: en cas de non respect des règles de sécurité E.R.P. Il engage sa responsabilité civile voire pénale. 2. Maire : en cas d ommissions, négligences ou insuffisances constatées dans le suivi et le contrôle des E.R.P. Sa responsabilité civile et pénale peut alors être engagée. 3. Préfet. 21

22 2. LES COMPÉTENCES DU MAIRE A partir de quel moment les devoirs du Maire en matière de prévention incendie sont essentiels? De la construction à la fermeture d un E.R.P. Il intervient dans les 3 étapes de la vie de l établissement : 3. Durant l exploitation : Visites périodiques de contrôle 1. Construction, extension, modification, changement d activité 2. Ouverture, réception des travaux 22

23 3. LES DÉCISIONS D RÉGLEMENTAIRESR Le Maire 1. Délivre les permis de construire et les autorisations de travaux non soumis à permis; 2. Délivre, par arrêté, l autorisation d ouverture pour tous les E.R.P. du 1er groupe ainsi que ceux de la 5 ème catégorie comportant des locaux à sommeil; 3. Fait procéder aux visites de sécurité par la commission de sécurité compétente; 4. Notifie aux exploitants le résultat des visites ainsi que sa décision après avis de la commission; 5. Préside la commission communale de sécurité; 6. Décide de l évacuation ou de la fermeture d un bâtiment dangereux; 7. Autorise les procédures particulières: implantation et l ouverture de Chapiteaux, Tentes et Structures recevant plus de 50 personnes; manifestations exceptionnelles, 8. Établit annuellement la liste des E.R.P ; 9. Signe l avis relatif au contrôle de la sécurité. 23

24 4. LE MAIRE ET LES COMMISSIONS DE SÉCURITÉ Le Maire est un membre essentiel des commissions de sécurité, puisqu il: participe activement aux travaux de celles-ci; sa présence est obligatoire pour qu elles puissent émettre un avis. A quoi servent ces commissions? 1. Elles apportent un soutien technique au Maire compte tenu de la spécificité de la réglementation. 2. Elles émettent: des avis consultatifs «favorables ou défavorables»; pour les E.R.P du 1 er groupe et ceux de la 5 ème catégorie comportant des locaux à sommeil; concernant les permis de construire, les autorisations de travaux et les visites de sécurité (ouverture, périodiques ou inopinées). 24

25 Partie 5 Les commissions de sécurité 25

26 1. L ORGANISATION DEPARTEMENTALE Commission Consultative Départementale de Sécurité et d Accessibilité (C.C.D.S.A.) 3 sous-commissions départementales spécialisées actives Sécurité contre les risques d incendie et de panique dans les E.R.P. Accessibilité aux personnes en situation d handicape (se réunit tous les mardi à 14h00 au SDIS Chauray). Homologation des enceintes sportives. Se réunit en formation plénière 1 fois par an pour faire un bilan dans le domaine des 3 souscommissions spécialisées * Visites de sécurité des E.R.P. de 1ère catégorie (+ de 1500 p.) * Etude de permis de construire, d autorisation de travaux et de demande de dérogation pour les E.R.P. (se réunit tous les jeudi à 14h00 au SDIS Chauray) Des Commissions de Sécurité d Arrondissements de Parthenay et Bressuire Des Commissions Communales de sécurité 26

27 La Sous Commission Départementale de Sécurité Incendie E.R.P. En Deux-Sèvres, elle est présidée par le Chef du S.I.D.P.C. ou son adjoint Les membres avec voix délibérative : le Chef du S.I.D.P.C., le D.D.S.I.S, le D.D.S.P., le D.D.T. ou leurs représentants Les membres en fonction du dossier à traiter : le Maire ou son représentant, les membres de la C.C.D.S.A.

28 Les Commissions de Sécurité d Arrondissements de Parthenay et Bressuire Assurent les visites de sécurité des ERP de la 2ème, 3ème, 4ème et 5ème catégorie comportant des locaux à sommeil et le suivi des avis défavorables émis par les Commissions Communales de Sécurité pour les ERP de 2ème, 3ème, 4ème et 5ème catégorie. Emettent des avis consultatifs Favorables ou Défavorables. Se composent : - d un Président (voie prépondérante en cas d égalité) Monsieur le Sous-Préfet ou son représentant. - de membres permanents : Le Maire de la commune concernée ou un Adjoint désigné par lui. A défaut, il peut être représenté par un Conseiller Municipal qu il aura désigné. Un agent de la DDT. Un représentant des forces de l ordre, police ou gendarmerie. Un Sapeur-Pompier Préventionniste titulaire du brevet de prévention ou de l unité de valeur PRV2 ou PRV3. - d autres membres en fonction du dossier à traiter : * DDCSPP En l absence de l un des membres désignés, les Commissions de Sécurité d Arrondissement de Parthenay et Bressuire ne peuvent émettre d avis. 28

29 Les Commissions Communales de Sécurité Assurent les visites de sécurité des ERP de la 2ème, 3ème, 4ème et 5ème catégorie ne comportant pas de locaux à sommeil. Nota : Les petits établissements de la 5ème catégorie sans locaux à sommeil n ont pas obligation de visite de la commission de sécurité, y compris à l ouverture (banques, petits magasins, ). Emettent des avis consultatifs Favorables ou Défavorables. Se composent : -d un Président (voie prépondérante en cas d égalité) Mr le Maire ou son adjoint ou un conseiller municipal délégué par arrêté. -de membres permanents : Un agent de la DDT. Un représentant des forces de l ordre, police ou gendarmerie. Un Sapeur-Pompier Préventionniste. - d autres membres en fonction du dossier à traiter : * DDCSPP 29

30 Les Commissions de Sécurité n ont pas compétence pour : Vérifier la solidité à froid d une structure fixe ou mobile (voir organisme agréé). Les installations foraines. Les lieux de bains et de baignades. Les installations extérieures des piscines, toboggans et aires de jeux. La sécurité incendie des monuments historiques qui ne reçoivent pas de public. Les courses automobiles et karting (circuits). Les tunnels routiers et ferroviaires.

31 Partie 6 Les procédures 31

32 PHASE 1 : AUTORISATION DE CONSTRUIRE, AMÉNAGER OU MODIFIER UN ÉTABLISSEMENT. Il appartient au Maire d autoriser les constructions ou travaux d un E.R.P sur le territoire de sa commune. 1. Exploitant transmet sa demande d autorisation au Maire par l intermédiaire d un dossier. S il y a des pièces manquantes, délai de 1 mois à partir de la date du dépôt pour les réclamer au pétitionnaire. 2. Avis obligatoire de la Sous Commission Départementale : Pour les E.R.P du 1 er groupe et ceux de la 5 ème catégorie; rendu dans un délai maximum de 2 mois. 3. Décision du Maire Un délai de 6 mois maximum pour les autorisations de construire et 5 mois pour les autorisations de travaux. Si Avis favorable de la commission: le Maire délivre l arrêté de permis de construire ou autorisation de travaux (prescriptions mineures) Si Avis défavorable motivé: le P.C. ou A.T. doit être refusé, c est un avis qui lie le Maire. Il doit délivrer un arrêté de refus de P.C ou A.T. 32

33 PHASE 2: OUVERTURE AU PUBLIC DE L ÉTABLISSEMENT L ouverture au public des E.R.P du 1 er groupe et ceux de la 5 ème catégorie comportant des locaux à sommeil est soumise à l autorisation du Maire après avis des commissions compétentes. Après construction neuve ou travaux 1. Exploitant est tenu de demander au Maire l autorisation d ouverture. Il doit lui transmettre un dossier. 2. Visite d ouverture : Le Maire demande la visite de la commission de sécurité compétente, 1 mois avant la date prévue de l ouverture. Avis de la commission et transmission d un procès verbal au Maire. 3. Décision du Maire En cas d avis favorable: il prend un arrêté d ouverture qui est notifié directement à l exploitant. En cas d avis défavorable: il prend un arrêté de refus d ouverture ou un arrêté d ouverture (programme de travaux avec échéancier). 33

34 PHASE 3: VISITES PÉRIODIQUES ET INOPINÉES DE SÉCURITÉ Au cours de leur exploitation, les E.R.P du 1 er groupe et ceux de la 5 ème catégorie comportant des locaux à sommeil sont soumis à des visites périodiques de contrôle. 1. Convocation des membres de la commission de sécurité compétente au moins 10 jours avant la date de visite. 2. Visite de l établissement. 3. Avis de la Commission Rendu sous-forme de procès verbal qui doit être notifié à l exploitant par le Maire. 3. Décision du Maire En cas d avis favorable: il prend un arrêté (prescriptions mineures). En cas d avis défavorable: Il prend un Arrêté de fermeture Il prend un Arrêté de poursuite d exploitation Il n agit pas de poursuite d exploitation 34

35 Le parcours du procès s verbal de visite Commission Communale de Sécurité SDIS rédige le rapport et le PV de visite Le Maire Signe le PV, transmet1 exemplaire à chaque membre de la commission (SDIS, DDT, DDSP ou Gendarmerie ) Puis le notifie à Exploitant ou Propriétaire

36 Si avis Favorable : notifié - par arrêté d ouverture - par arrêté de poursuite d exploitation

37 Si avis Défavorable : notifié - par arrêté de poursuite d exploitation Mise en demeure, de préférence par arrêté municipal, de manière à ce que l exploitant réalise les travaux dans des délais que le Maire lui aura fixés (support : Plan Directeur de Sécurité proposé par l exploitant). - par arrêté de fermeture Si l établissement présente un danger grave et imminent, le Maire peut ordonner sa fermeture par mesure de sauvegarde en s appuyant sur le PV de visite qui doit, dans ce cas, être très explicite. - le Maire n agit pas Le Préfet peut exercer son pouvoir de substitution s il constate une défaillance du Maire, et ce, après mise en demeure restée sans résultat. Le Préfet assure le suivi des avis défavorables d dans le département

38 Chacun doit apporter sa pierre à l édifice au travers de ses compétences propres

39

40 Merci de votre attention Avez-vous des questions? 40

Réunion d information d maires. curité contre les et de panique dans les établissements recevant du public (ERP)

Réunion d information d maires. curité contre les et de panique dans les établissements recevant du public (ERP) Réunion d information d des maires Le règlement r de sécurits curité contre les risques d incendie d et de panique dans les établissements recevant du public (ERP) Des drames au règlement r 1938 1970 1973

Plus en détail

Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP)

Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP) Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP) Pour éviter qu un incident ne se transforme en tragédie, les commissions pour la sécurité contre les risques d incendie et de

Plus en détail

Les établissements recevant du public. Qu'est ce qu'un ERP? Le cas particulier des églises Les acteurs de la prévention La vie d'un ERP

Les établissements recevant du public. Qu'est ce qu'un ERP? Le cas particulier des églises Les acteurs de la prévention La vie d'un ERP Les établissements recevant du public Qu'est ce qu'un ERP? Le cas particulier des églises Les acteurs de la prévention La vie d'un ERP Qu'est ce qu'un ERP? A - Définition Art R 123.2 du CCH Constituent

Plus en détail

REGLEMENTATION INCENDIE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ASSISTANT DE PREVENTION 2013

REGLEMENTATION INCENDIE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ASSISTANT DE PREVENTION 2013 REGLEMENTATION INCENDIE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ASSISTANT DE PREVENTION 2013 Introduction Pourquoi? Risques ne sont pas nuls : potentiel calorifique, énergie, air. Extinction n est pas

Plus en détail

sécurité contre l incendie et la panique s o m m a i r e la PRÉvEntiOn... Page 5 son but les moyens réglementaires le contrôle

sécurité contre l incendie et la panique s o m m a i r e la PRÉvEntiOn... Page 5 son but les moyens réglementaires le contrôle s o m m a i r e la PRÉvEntiOn... Page 5 son but les moyens réglementaires le contrôle les modifications apportées PaR le décret du 8 mars 1995... Page 8 une réforme importante les raisons de la réforme

Plus en détail

LES ERP LES COMMISSIONS LA PROCEDURE DE CONSULTATION LE POUVOIR DE POLICE

LES ERP LES COMMISSIONS LA PROCEDURE DE CONSULTATION LE POUVOIR DE POLICE 1 LES ERP LES COMMISSIONS LA PROCEDURE DE CONSULTATION LE POUVOIR DE POLICE 2 Définition d un ERP ( ART R 123-2 du CCH ) Constituent des ERP tous bâtiments, locaux, enceintes dans lesquels des personnes

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

PREFET DES YVELINES. 7 octobre 2014

PREFET DES YVELINES. 7 octobre 2014 PREFET DES 7 octobre 2014 Les commissions de sécurité Sommaire Rôle des commissions de sécurité Domaines de compétence Fonctionnement et délais Composition 2 Les commissions de sécurité Sommaire Rôle des

Plus en détail

Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.)

Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.) Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.) Qu est-ce que c est? L'article R123-2 du Code de la Construction et de l'habitation précise : "... constituent des établissements recevant du public tous

Plus en détail

car elle conditionne la détermination de la catégorie du futur ERP qu une autorisation complémentaire au titre de l article

car elle conditionne la détermination de la catégorie du futur ERP qu une autorisation complémentaire au titre de l article Service urbanisme opérationnel Unité pilotage, expertise, conseil, animation en ADS et publicité 01 60 32 13 34 C Permis 77 Etablissement Recevant du Public n 19 Etablissement recevant du public dans le

Plus en détail

LES CONDITIONS D EXERCICE DE LA POLICE DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC PREALABLE

LES CONDITIONS D EXERCICE DE LA POLICE DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC PREALABLE LES CONDITIONS D EXERCICE DE LA POLICE DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC PREALABLE A/ Une réglementation et un contrôle spécifiques - une réglementation fondée sur le Code de la Construction et de

Plus en détail

Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du

Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles, un magasin, ou vous souhaitez devenir exploitant d un tel établissement, et vous

Plus en détail

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 DE 5èmes CATEGORIES Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 Cdt JL IMBERT SDIS Esplanade de l Arm l Armée d Afrique d 84018 AVIGNON CEDEX 1 * Tél T l 04.90.81.18.18. 1 / 17 LES DIFFERENTES REGLEMENTATIONS

Plus en détail

Préfecture de l Allier. Que dois-je faire en ma qualité d exploitant?

Préfecture de l Allier. Que dois-je faire en ma qualité d exploitant? Préfecture de l Allier Que dois-je faire en ma qualité d exploitant? - réaliser les contrôles et vérifications périodiques des installations techniques, tels que prévus par le règlement de sécurité, -

Plus en détail

OBLIGATIONS RELATIVES À LA CRÉATION OU MODIFICATION D UN ERP

OBLIGATIONS RELATIVES À LA CRÉATION OU MODIFICATION D UN ERP L exploitation d un Établissement Recevant du Public nécessite de respecter un certain nombre de règles spécifiques. Deux domaines sont particulièrement surveillés : l accessibilité, ces établissements

Plus en détail

doit également perme PREFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (E.R.P)

doit également perme PREFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (E.R.P) Ce document d information doit également perme PREFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (E.R.P) (débits de boissons, restaurants, hôtels, commerces.) Ce document

Plus en détail

LES ERP ET LA REGLEMENTATION INCENDIE

LES ERP ET LA REGLEMENTATION INCENDIE REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP LES ERP ET LA REGLEMENTATION INCENDIE REG 04-1 LES ERP 1/ Définition de l'e.r.p. Constituent des E.R.P. tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont

Plus en détail

SOMMAIRE. Annexe 2 Modèle de demande d autorisation de construire (PC) --------------------- p. 8 à 12

SOMMAIRE. Annexe 2 Modèle de demande d autorisation de construire (PC) --------------------- p. 8 à 12 SOMMAIRE Annexe 1 Composition d un dossier à soumettre à l avis des sous-commissions de sécurité et d accessibilité Autorisation de Travaux) ---------------------------- p. 3 à 7 Annexe 2 Modèle de demande

Plus en détail

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE PRÉFET DES ARDENNES Direction départementale des territoires Service Sécurité et bâtiment durable Accessibilité ddt-accessibilite@ardennes.gouv.fr NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS

Plus en détail

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public accessibilité l essentiel > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

Préfecture des Landes / Service Départemental d'incendie et de Secours (bureau prévention) / Direction Départementale des Territoires et de la Mer

Préfecture des Landes / Service Départemental d'incendie et de Secours (bureau prévention) / Direction Départementale des Territoires et de la Mer Préfecture des Landes / Service Départemental d'incendie et de Secours (bureau prévention) / Direction Départementale des Territoires et de la Mer AVRIL 2005-modifié 2015 SOMMAIRE 1 - LES E.R.P. - LES

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P )

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P ) ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P ) 1 1 1 I. DEFINITION D UN E R P Article R123-2 du C.C.H (décret 2007-1327 du11.09.2007) Constitue un établissement recevant du public tout bâtiment,

Plus en détail

REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP)

REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Direction des Lycées REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Avril 2002 I. Réglementation en vigueur. Code de la construction et de l'habitation. ( CCH ) Arrête du 25 juin 1980 modifié

Plus en détail

Les Agendas d Accessibilité Programmée (Ad Ap) Réunion avec les maires 09/02/15 Troyes

Les Agendas d Accessibilité Programmée (Ad Ap) Réunion avec les maires 09/02/15 Troyes Les Agendas d Accessibilité Programmée (Ad Ap) Réunion avec les maires 09/02/15 Troyes Le cadre réglementaire La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d'accès à tout par tous». Les établissements

Plus en détail

Sécurité et Accessibilité dans les Établissements Recevant du Public (ERP)

Sécurité et Accessibilité dans les Établissements Recevant du Public (ERP) B PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE Sécurité et Accessibilité dans les Établissements Recevant du Public (ERP) Guide pratique à l usage des maires et des élus Juillet 2015 Le Préfet, Pour le Préfet et par délégation,

Plus en détail

Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 03/2012

Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 03/2012 Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP Pilote : P Date : 03/2012 Généralités sur les ERP Définition de l ERP et généralités en sécurité contre l incendie Qu est-ce qu un E.R.P.? Art.

Plus en détail

Guide. Les commissions de sécurité dans les établissements recevant du public. Vous êtes Maire, Maître d ouvrage ou Exploitant, Quel est votre rôle?

Guide. Les commissions de sécurité dans les établissements recevant du public. Vous êtes Maire, Maître d ouvrage ou Exploitant, Quel est votre rôle? préfet de l ain Guide Les commissions de sécurité dans les établissements recevant du public Vous êtes Maire, Maître d ouvrage ou Exploitant, Quel est votre rôle? Sommaire Définition et objectifs de la

Plus en détail

CCDSA du lundi 23 février 2015 Sujets divers

CCDSA du lundi 23 février 2015 Sujets divers CCDSA du lundi 23 février 2015 Sujets divers Direction départementale des territoires de l'ain www.ain.gouv.fr Traitement des dossiers techniques amiante Direction départementale des territoires de l'ain

Plus en détail

REUNION DES MAIRES DU VAL D OISE

REUNION DES MAIRES DU VAL D OISE REUNION DES MAIRES DU VAL D OISE Organisation de la prévention des risques Organisation de la prévention des risques Accessibilité des établissements recevant du public 1 La commission consultative départementale

Plus en détail

SECURITE ET ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) GUIDE A L'USAGE DES MAIRES

SECURITE ET ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) GUIDE A L'USAGE DES MAIRES SECURITE ET ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) GUIDE A L'USAGE DES MAIRES Préfecture de la Marne Juin 2011 Alors que la sécurité incendie s impose comme une préoccupation majeure

Plus en détail

GUIDE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS DE LA SAVOIE

GUIDE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS DE LA SAVOIE GUIDE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS DE LA SAVOIE GROUPEMENT PREVENTION 226 rue de la Perrodière 73230 ST ALBAN LEYSSE Tel : 04 79 60 73 33 - Fax : 04 79 60 73 25 Courriel : prevention@sdis73.fr

Plus en détail

La prévention des risques, et plus particulièrement celui du risque incendie, est au cœur de la politique française de sécurité civile.

La prévention des risques, et plus particulièrement celui du risque incendie, est au cœur de la politique française de sécurité civile. MÉMENTO SÉCURITÉ INCENDIE ET ACCESSIBILITÉ DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) À L USAGE DES ÉLUS LE MOT DU PRÉFET La prévention des risques, et plus particulièrement celui du risque incendie,

Plus en détail

LE GUIDE DE GESTION DE LA PREVENTION

LE GUIDE DE GESTION DE LA PREVENTION LE GUIDE DE GESTION DE LA PREVENTION 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 1. LES MISSIONS... 3 1.1. La prévention contre les risques d incendie et de panique dans les ERP et IGH... 3 1.1.1 Un contexte règlementaire...

Plus en détail

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7 Les Formalités concernant les Etablissements Recevant du Public Cahier Technique n 7 Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles,

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS. Les procédures administratives

L ACCESSIBILITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS. Les procédures administratives L ACCESSIBILITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS Les procédures administratives LES GRANDS PRINCIPES Sauf rares exceptions, les travaux concernant un ERP sont soumis à autorisation municipale préalable. Tous

Plus en détail

Le Maire et les Établissements Recevant du Public

Le Maire et les Établissements Recevant du Public Le Maire et les Établissements Recevant du Public ERP Guide pratique à l usage des maires EDITION 2007 1 2 3 TABLE DES MATIERES LA PRÉVENTION DANS LES ERP ET LES IGH... 8 1) Définition... 8 2) Principes

Plus en détail

Les Rendez-Vous. Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg. de l'hôtellerie Restauration. Le 24 Mai 2011

Les Rendez-Vous. Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg. de l'hôtellerie Restauration. Le 24 Mai 2011 Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg Les Rendez-Vous de l'hôtellerie Restauration Le 24 Mai 2011 Le rôle de la sous-commission départementale d'accessibilité (SCDA) et le dispositif dérogatoire

Plus en détail

LA REGLEMENTATION INCENDIE

LA REGLEMENTATION INCENDIE LA REGLEMENTATION INCENDIE SOMMAIRE 1/ Les objectifs de la règlementation incendie 2/ Les grandes familles de construction soumises à la règlementation incendie 3/ La règlementation incendie en bref 4/

Plus en détail

Ce document d information est destiné aux responsables d E.R.P afin que ceux-ci puissent mieux connaître les obligations légales qui leur incombent

Ce document d information est destiné aux responsables d E.R.P afin que ceux-ci puissent mieux connaître les obligations légales qui leur incombent it également perme Z.I La Bouriette - BP 1053 11870 Carcassonne Cedex 09 Standard : 04.68.79.59.00 Rue Jean Bringer - BP 1053 11836 Carcassonne Standard : 0821 803 011 GUIDE A L USAGE DES EXPLOITANTS Sécurité

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire Cette notice a été élaborée à votre attention dans le but de faciliter votre

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES DANS LES ERP

PREVENTION DES RISQUES DANS LES ERP b PREVENTION DES RISQUES DANS LES ERP Définitioniti Définition d un ERP : Etablissement Recevant du Public (définition du Code de la Construction et de l Habitation : Art.123-2) «L ensemble des constructions

Plus en détail

Guide à destination des maires rôle opérationnel et responsabilité en tant qu autorité de police

Guide à destination des maires rôle opérationnel et responsabilité en tant qu autorité de police Guide à destination des maires rôle opérationnel et responsabilité en tant qu autorité de police Prévention contre les risques d incendie dans les ERP et les IGH page 3 à 34 Analyse des risques dans les

Plus en détail

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie)

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie) Mémento Sécurité incendie dans les petits hôtels (de 5 e catégorie) Les grands principes de la prévention incendie Le cadre réglementaire Les contacts utiles Les grands principes de la prévention incendie

Plus en détail

Accessibilité des ERP/IOP * de 5 e catégorie aux personnes handicapées

Accessibilité des ERP/IOP * de 5 e catégorie aux personnes handicapées Accessibilité des ERP/IOP * de 5 e catégorie aux personnes handicapées Pourquoi et comment remplir son Agenda d Accessibilité Programmée (Ad AP) SYNOPSIS DE RAPPEL DES OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES LES 6

Plus en détail

(Notice de Sécurité)

(Notice de Sécurité) Service Vie Associative et Municipale DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN E.R.P DE TYPE CHAPITEAUX-TENTES-STRUCTURES (Notice de Sécurité) RAPPEL DE LA REGLEMENTATION Les dispositions du règlement

Plus en détail

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011 CATALOGUE CATALOGUE 2011 1 SOMMAIRE Professionnelle de la prévention, de l éducation et de la sécurité incendie, toute demande de formation spécifique est envisageable dès lors qu elle entre dans le cadre

Plus en détail

PROCEDURES ADMINISTRATIVES : AUTORISATION DE TRAVAUX

PROCEDURES ADMINISTRATIVES : AUTORISATION DE TRAVAUX PROCEDURES ADMINISTRATIVES : AUTORISATION DE TRAVAUX Véronique IMBAULT Mélanie BINET Juin 2012 3 cas possibles Autorisation de travaux (AT) seule : travaux d'aménagements intérieurs sans changement de

Plus en détail

Définition d un Établissement Recevant du Public (ERP) : Vos partenaires pour répondre à vos questions :

Définition d un Établissement Recevant du Public (ERP) : Vos partenaires pour répondre à vos questions : Définition d un Établissement Recevant du Public (ERP) : «Tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont admises, soit librement, soit moyennant une rétribution ou une participation

Plus en détail

Définition d un Établissement Recevant du Public (ERP) : Vos partenaires pour répondre à vos questions :

Définition d un Établissement Recevant du Public (ERP) : Vos partenaires pour répondre à vos questions : Définition d un Établissement Recevant du Public (ERP) : «Tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont admises, soit librement, soit moyennant une rétribution ou une participation

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE La sécurité des établissements recevant du public

GUIDE PRATIQUE La sécurité des établissements recevant du public GUIDE PRATIQUE La sécurité des établissements recevant du public Guide pratique destiné aux maires et aux élus Août 2013 SDIS de l Eure - Guide pratique destiné aux maires et aux élus. 2 SOMMAIRE 1 ERE

Plus en détail

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 OBJECTIFS Assurer la sécurité des personnes et la sécurité incendie des biens. PUBLIC / PRE REQUIS Postulants agents de sécurité incendie en établissement recevant

Plus en détail

DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC BASE REGLEMENTAIRE

DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC BASE REGLEMENTAIRE DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Une notice de sécurité est à joindre obligatoirement à tout dossier concernant la construction d'un établissement recevant du public. BASE REGLEMENTAIRE

Plus en détail

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO :

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO : Etat des lieux en hygiène et sécurité dans un établissement scolaire Rectorat Inspection en Hygiène et sécurité Dossier suivi par M. Gilbert ROUSSEAU Téléphone 05 57 57 39 82 Fax 05 57 57 87 40 Mél: Gilbert.rousseau@acbordeaux.fr

Plus en détail

MEET PRO BRETAGNE JEUDI 14 NOVEMBRE 2013

MEET PRO BRETAGNE JEUDI 14 NOVEMBRE 2013 MEET PRO BRETAGNE JEUDI 14 NOVEMBRE 2013 Sécurité et Réglementation Préventionet Réglementation INTERVENANTS Yann ESTEVE Gérant de CAP EVENEMENTIEL Débats animés par l agence Phares & Balises Préventionet

Plus en détail

1 Table des matières générale

1 Table des matières générale OUTILS PRATIQUES chap. 1 page 1 1 0 - Outils pratiques Chap. 1 - Chap. 2 - Index Chap. 3 - Abréviations et sigles 1 - Sécurité incendie Chap. 1 - Généralités concernant les ERP Chap. 2 - Principes de sécurité

Plus en détail

LE MAIRE, LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) LES COMMISSIONS DE SECURITE

LE MAIRE, LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) LES COMMISSIONS DE SECURITE Dossier N 6 PREFET DU PAS DE CALAIS SIDPC GUIDE DES PROCEDURES A L USAGE DES MAIRES LE MAIRE, LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC et LES COMMISSIONS DE SECURITE Mise à jour : 26 novembre 2012 DOSSIER

Plus en détail

La Commission Consultative Départementale. de Sécurité et d Accessibilité (CCDSA) Guide pratique à l usage des maires

La Commission Consultative Départementale. de Sécurité et d Accessibilité (CCDSA) Guide pratique à l usage des maires CABINET SERVICE INTERMINISTERIEL DE DEFENSE ET DE PROTECTION CIVILE PREFECTURE DES YVELINES La Commission Consultative Départementale de Sécurité et d Accessibilité (CCDSA) Guide pratique à l usage des

Plus en détail

EXPOSITIONS-FOIRES-SALONS TEMPORAIRES A VOCATION COMMERCIALE TYPE T

EXPOSITIONS-FOIRES-SALONS TEMPORAIRES A VOCATION COMMERCIALE TYPE T EXPOSITIONS-FOIRES-SALONS TEMPORAIRES A VOCATION COMMERCIALE TYPE T Un arrêté du 18 novembre 1987modifié, fixe des dispositions particulières pour l organisation d expositions, foires expositions ou salons

Plus en détail

LE MAIRE, LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) LES COMMISSIONS DE SECURITE

LE MAIRE, LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) LES COMMISSIONS DE SECURITE Dossier N 6 PREFET DU PAS DE CALAIS SIDPC GUIDE DES PROCEDURES A L USAGE DES MAIRES LE MAIRE, LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC et LES COMMISSIONS DE SECURITE Mise à jour : 7 septembre 2012 DOSSIER

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 14 novembre 2012 relative à la protection contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public relevant du secteur public de la direction de la protection

Plus en détail

Le ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales

Le ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES SOUS DIRECTION DE LA DEFENSE CIVILE Paris, le 23 avril 2003 ET DE LA PREVENTION DES RISQUES Bureau de la Réglementation Incendie et des Risques pour le

Plus en détail

Rôle des Maires en matière de sécurité contre les risques. d incendie et de panique et d organisation des secours

Rôle des Maires en matière de sécurité contre les risques. d incendie et de panique et d organisation des secours Rôle des Maires en matière de sécurité contre les risques d incendie et de panique et d organisation des secours Guide pratique 2014 Sommaire Préambule 4 I. Le Rôle du Maire 5 II. La prévention et ses

Plus en détail

SECURITE ET ACCESSIBILITE dans les établissements recevant du public ERP

SECURITE ET ACCESSIBILITE dans les établissements recevant du public ERP PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME SECURITE ET ACCESSIBILITE dans les établissements recevant du public ERP Guide pratique à l usage des maires PREAMBULE POUVOIRS DU MAIRE RAPPELS Selon le code général des collectivités

Plus en détail

A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente

A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente Mise à jour : Septembre 201 2 I Etablissements recevant du public (ERP) Références réglementaires : Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

Module de contrôle ERP Cours C5 - GENERALITES - ANALYSE DU RISQUE - RAPPORT DE VISITE

Module de contrôle ERP Cours C5 - GENERALITES - ANALYSE DU RISQUE - RAPPORT DE VISITE Module de contrôle ERP Cours C5 - GENERALITES - ANALYSE DU RISQUE - RAPPORT DE VISITE LES COMMISSIONS DE SECURITE LES COMMISSIONS DE SECRURITE Décret du 8 mars 1995 1 - Commission Centrale de Sécurité

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Le terme Etablissement Recevant du Public (ERP), renvoi à l article R123-2 du Code de la construction et de l habitation, au terme duquel «constituent des établissements

Plus en détail

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ET INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ET INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ET INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC Direction départementale de l'équipement de la Haute-Vienne Pôle constructions publiques SOMMAIRE Les ERP concernés Les Nouvelles exigences

Plus en détail

Service départemental d incendie et de secours de l'hérault

Service départemental d incendie et de secours de l'hérault Service départemental d incendie et de secours de l'hérault ! "!#$ %&$!#'!(#!'!)#*&+,*!,'!)-&&!##(),* '!#*,()##!!%,#!&!.%,'+$+()& Définition d'un établissement recevant du public-----------------------------------------------------------

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Qu est-ce qu un ERP? ERP «Tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des sont admises, soit librement, soit moyennant une rétribution ou une participation quelconque,

Plus en détail

Guide pratique à l usage des maires. Le Maire et les Etablissements Recevant du Public. - Edition 2012 - PREFET DU JURA

Guide pratique à l usage des maires. Le Maire et les Etablissements Recevant du Public. - Edition 2012 - PREFET DU JURA PREFET DU JURA Le Maire et les Etablissements Recevant du Public (Centre Hospitalier de Lons-le-Saunier) Guide pratique à l usage des maires - Edition 2012-1 2 P R E A M B U L E Le risque d incendie d

Plus en détail

MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE

MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE CONVENTION D UTILISATION COMMUNE DES INSTALLATIONS DETECTION-INCENDIE et INTRUSION 2 MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL

Plus en détail

Délibération n 315 du 30 août 2013. relative à la protection contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public

Délibération n 315 du 30 août 2013. relative à la protection contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public relative à la protection contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public Historique : Créée par : relative à la protection contre les risques d incendie et de panique

Plus en détail

DATE ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

DATE ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC THEME ERP DATE ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC 27/05/2015 Définition Un établissement recevant du public (ERP) désigne tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes

Plus en détail

II Rappel du dispositif des Ad AP. III Instruction de l Ad AP - modalités

II Rappel du dispositif des Ad AP. III Instruction de l Ad AP - modalités Plan de la présentation I Rappel des obligations II Rappel du dispositif des Ad AP UME - 9 Mars 2015 III Instruction de l Ad AP - modalités Ad'AP = Agenda d'accessibilité Programmée 1 er Organisation de

Plus en détail

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2 Préconisations pour la mise en place de panneaux Service PréveNTiON edition mars 2010 En l absence de réglementation applicable à l installation de panneaux,

Plus en détail

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 6 : Instruction et motivation des demandes de dérogation 1. Instruction des demandes de permis de

Plus en détail

Doctrine départementale d application des règles régissant la prévention des risques d incendie et de panique

Doctrine départementale d application des règles régissant la prévention des risques d incendie et de panique Doctrine départementale d application des règles régissant la prévention des risques d incendie et de panique Préfète de la Mayenne AVANT-PROPOS Les textes réglementant la prévention contre les risques

Plus en détail

Préfecture de la Charente SIDPC Direction départementale de l équipement Service départemental d incendie et de secours. Page 1

Préfecture de la Charente SIDPC Direction départementale de l équipement Service départemental d incendie et de secours. Page 1 SÉCURITÉ ET ACCESSIBILITÉ Dans les Etablissements Recevant du Public Guide pratique à l usage des maires Préfecture de la Charente SIDPC Direction départementale de l équipement Service départemental d

Plus en détail

La sécurité dans les établissements recevant du public. Guide pratique à l'usage des maires

La sécurité dans les établissements recevant du public. Guide pratique à l'usage des maires La sécurité dans les établissements recevant du public Guide pratique à l'usage des maires Édition 2014 LE MOT DE LA PRÉFÈTE En tant que premier élu de votre commune, vous êtes à la fois agent de l État

Plus en détail

COMMISSIONS DE SECURITE ET D'ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

COMMISSIONS DE SECURITE ET D'ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC PREFET DU LOIRET COMMISSIONS DE SECURITE ET D'ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC VOUS ETES MAIRE! QUEL EST VOTRE ROLE ET QUELLES SONT VOS RESPONSABILITES? PREFECTURE DU LOIRET CABINET

Plus en détail

Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU

Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU 1 Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU SOMMAIRE 2 Manipulation extincteur page 3 Equipier de première intervention / évacuation page 4 Equipier d intervention technique page 5 Equipier

Plus en détail

SOMMAIRE. Pages Editos 2. Les pouvoirs de police du Maire et la sécurité dans les Etablissements recevant du Public.

SOMMAIRE. Pages Editos 2. Les pouvoirs de police du Maire et la sécurité dans les Etablissements recevant du Public. SOMMAIRE Pages Editos 2 Les pouvoirs de police du Maire et la sécurité dans les Etablissements recevant du Public. 6 Qu est ce qu un Etablissement recevant du Public (E.R.P). 7 Classement des E.R.P.. 8

Plus en détail

Les hôtels dits «meublés»

Les hôtels dits «meublés» Les hôtels dits «meublés» Définition Régime applicable en matière de police Qu est ce qu un «hôtel meublé»? Les «garnis» et meublés dans l histoire Le statut de la loi du 2 avril 1949 - les homologations

Plus en détail

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie) Effectif < à 20 personnes et sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie) Effectif < à 20 personnes et sans locaux à sommeil prevolivier www.ssiap.com Notice descriptive de sécurité ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie) Effectif < à 20 personnes et sans locaux à sommeil RÉGLEMENTATION APPLICABLE

Plus en détail

w w w. v i l l e d u g o s i e r. f r

w w w. v i l l e d u g o s i e r. f r www.villedugosier.fr Mot du maire La ville du Gosier connue pour son dynamisme économique et touristique a vu sa notoriété renforcée par l obtention du label «ville nautique». Fort de cette avancée, nous

Plus en détail

La loi «handicap» Loi du 11 février 2005. juin 2012 - Christine Leray

La loi «handicap» Loi du 11 février 2005. juin 2012 - Christine Leray La loi «handicap» Loi du 11 février 2005 juin 2012 - Christine Leray r SOMMAIRE Le handicap en France Les situations de handicap La loi du 11 février 2005 Quels bâtiments sont concernés Quelles obligations

Plus en détail

Accessibilité ERP. Octobre 2012

Accessibilité ERP. Octobre 2012 Accessibilité ERP Octobre 2012 point de départ : une priorité nationale La loi du 11 février 2005 Loi pour l'égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation Ville de Perpignan Direction Générale des Services Techniques Etablissement Recevant du Public Consignes Générales d Exploitation 1- Surveillance de l établissement En présence du public, l établissement

Plus en détail

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique Ville de Bures sur Yvette Vidéo-protection Charte d éthique La vidéo-protection est un outil au service de la politique de prévention et de sécurité de la Ville de Bures sur Yvette. Ses objectifs sont

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 3 sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant du Public du 2 ème groupe

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE

LA SECURITE INCENDIE LA SECURITE INCENDIE Prévention et Réglementation Béatrice Kissien-Schmit Inspectrice du travail Formatrice INTEFP Mai 2013 Formation des membres du CHSCT 1 PLAN PREVENTION Objectifs Mesures de prévention

Plus en détail

ACCESSIBILITE POUR LES PERSONNES HANDICAPEES

ACCESSIBILITE POUR LES PERSONNES HANDICAPEES ACCESSIBILITE POUR LES PERSONNES HANDICAPEES Situation : Au 1 er janvier 2015, l ensemble des ERP (Etablissements Recevant du Public) existants devront Etre accessibles aux personnes en situation de handicap

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

Maintenance Obligatoire

Maintenance Obligatoire Maintenance Obligatoire Lots Textes Nbre d intervention annuelle Portes piétonnes automatiques Ascenseurs-monte plats- EPMR Décret 92-333 Arrêté du 18 novembre 2004 Arrêté du 11 mars 1977 9 à 12 fois par

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS TEXTES REGLEMENTAIRES APPLICABLES ERP DU 1 er GROUPE ET DE 5 ème CATEGORIE Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

Relevé des avis de la réunion du 07 juin 2012 de la sous-commission permanente de la Commission Centrale de Sécurité ****************

Relevé des avis de la réunion du 07 juin 2012 de la sous-commission permanente de la Commission Centrale de Sécurité **************** DIRECTION GENERALE DE LA SECURITE CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES DIRECTION DES SAPEURS-POMPIERS Sous-direction des services d incendie et des acteurs du secours Bureau de la Réglementation Incendie

Plus en détail

Le point de vue des sapeurs-pompiers sur les. systèmes de lutte contre. l incendie par brouillards d eau

Le point de vue des sapeurs-pompiers sur les. systèmes de lutte contre. l incendie par brouillards d eau Le point de vue des sapeurs-pompiers sur les systèmes de lutte contre l incendie par brouillards d eau Lieutenant-colonel Ronan POILVERD Chef du bureau prévention PLAN La culture du risque française: un

Plus en détail

SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DE VAUCLUSE

SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DE VAUCLUSE SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DE VAUCLUSE GROUPEMENT PREVENTION PREVISION DES RISQUES JUIN 2014 SDIS Esplanade de l'armée d'afrique 84018 AVIGNON Cedex 1 Tél: 04.90.81.18.18 wwwsdis84.fr

Plus en détail

Les établissements d une superficie supérieure ou égale à 16 m² mais inférieure à 50 m² Font l objet d une déclaration ( 3 de l'article CTS 1)

Les établissements d une superficie supérieure ou égale à 16 m² mais inférieure à 50 m² Font l objet d une déclaration ( 3 de l'article CTS 1) Aix-en-Provence Ville Thermale et Climatique PhF 17/05/2013 Service de la Réglementation et de la Police Administrative Hôtel de Ville - 13616 Aix-en-Provence Tél : 04.42.91.93.44 Fax : 04.42.91.94.16@mairie-aixenprovence.fr

Plus en détail

Audit, Conseil et Assistance

Audit, Conseil et Assistance Audit, Conseil et Assistance Experto Risk vous apporte son expertise pour vous accompagner dans le domaine de la sécurité Vous vous interrogez sur vos obligations en matière de sécurité. Vous souhaitez

Plus en détail