Mécanique dynamique classique. Physique mécanique. Types de force. Qu est-ce qu une force? F g

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mécanique dynamique classique. Physique mécanique. Types de force. Qu est-ce qu une force? F g"

Transcription

1 Physique mécanique But: analyser le mouvement des corps. 1) Comment ça bouge? ) Pourquoi ça bouge? position, vitesse, accélération, temps forces 3) Comprendre les lois expliquant le mouvement cinématique dynamique énergie, quantité de mouvement, travail, puissance 1 Mécanique dynamique classique La mécanique dynamique classique sert à faire le lien entre le mouvement des corps et les forces qui agissent sur eux. Pourquoi le mot classique? Parce que ses origines remontent loin dans le passé et que c est le premier type de mécanique que nous avons découvert. Depuis ce temps, nous avons ajouté la mécanique quantique et la mécanique relativiste. Quels types d objets peuvent être étudiés par la mécanique classique? 1) Des objets de grandes dimensions par rapport à celles des atomes. ) Des objets se déplaçant à des vitesses grandement inférieures à la vitesse de la lumière. Qu est-ce qu une force? ypes de force Une force est une interaction entre deux objets. Les forces sont invisibles, seuls leurs effets sont détectables: accélération, changement de direction, déformation... out ce qui fait accélérer un objet (qui change sa vitesse et/ou sa direction) est nécessairement une force. Mais attention, un objet qui bouge n est pas nécessairement sous l effet d une force, de même qu un objet immobile peut être sous l effet d une force. Unités de force: le newton (N) 1 N 1 kg m/s autres: livres (1 lb 4,448 N), dyne (1 dyne 10-5 N) 3 Forces fondamentales (aucun contact physique entre les corps): force gravitationnelle: tout ce qui a une masse attire les autres masses; très longue portée (entre galaxies) Gm1m F g r force électromagnétique: agit entre deux charges (positives ou négatives), attraction ou répulsion, portée moyenne kq1q Fe r forces nucléaires (forte et faible): au niveau du noyau atomique, impliquées dans les réactions nucléaires et la radioactivité, très fortes mais de très courte portée, donc elles ne seront pas étudiées en mécanique classique. 4

2 ypes de force 1 ère loi de Newton Forces usuelles: celles qu on utilise dans la vie de tous les jours (+ la gravité) - poussée - tension - compression - frottement Note: Contrairement aux forces fondamentales, ces forces nécessitent un contact entre les deux objets. Les forces usuelles sont des conséquences des forces fondamentales (ex: force nucléaire donne une solidité aux atomes et les atomes sont accrochés ensemble par la force électromagnétique : rigidité des objets). 5 «out corps au repos conserve son état de repos et tout corps en mouvement conserve son mouvement rectiligne uniforme (vitesse constante ) en l absence de force résultante extérieure.» Il faut faire quelque chose pour que les choses changent! Autrement dit: L accélération d un corps est nulle lorsque la force résultante appliquée sur ce corps est nulle. ΣF 0 v v donc, a 0 et constante 6 Exemple de problème sur la 1 ere loi de Newton Vous rappelez-vous de l exemple du souque à la corde utilisé dans l évaluation sur les vecteurs? Je l ai modifié légèrement pour donner: Un groupe de 8 personnes décident de jouer à une nouvelle version du souque à la corde. Dans cette version, il y a 8 cordes de 3m de long attachées à un anneau métallique situé au centre d un trou circulaire (rayon de m) rempli de boue. La corde numéro 1 représentera la direction de l axe des x positif dont l origine est le centre de l anneau métallique et sera tirée par Antoine avec une force de 100N. Les autres cordes seront toutes séparées par un angle de 45 commençant dans le sens horaire sauf celle de Sarah, et seront tirées dans l ordre par, Josianne (75N), Keven (80N), Marie-Philippe (90N), Josua (10N), Anabel (60N), Jonathan (75N) et Sarah (Qu on ne connaît pas). Le système entier ne bouge pas lorsqu ils tirent tous en même temps. rouvez la force (en quantité vectorielle) avec laquelle Sarah doit tirer dans un tel cas. 7 Systèmes inertiels de référence Un système inertiel de référence est un système dans lequel s applique la première loi de Newton. Il existe deux types de systèmes qui pourraient servir de système de référence inertiel. Quels sont-ils? 1) Un système complètement immobile. Ce genre de système est purement théorique car il n existe aucun endroit dans l Univers qui soit absolument immobile. ) Un système se déplaçant à vitesse constante en ligne droite. Encore une fois, un tel système est difficile à trouver, mais il peut facilement être approximé. Par exemple, sur la erre, nous subissons constamment un changement de direction dû à l orbite et à la rotation de la erre. Mais comme ces accélérations sont faibles comparées à l attraction gravitationnelle de la erre, on peut considérer un système à la surface de la erre comme un système inertiel de référence. 8

3 Masse et inertie Qu est-ce que la masse d un objet? La masse est la mesure de l inertie de l objet, sa résistance à toute variation de vitesse et/ou de direction. La masse d un objet lui est propre et est indépendante des conditions extérieures. L inertie est la propriété de la matière à s opposer au changement de mouvement (l inertie est la résistance au changement). Un objet au repos a tendance à rester au repos. Un objet en mouvement à vitesse constante tend à conserver son état de mouvement. 9 ème Loi de Newton «Lorsqu il existe une force résultante (ΣF 0), cette force résultante cause une accélération sur l objet qui la subie». L accélération est inversement proportionnelle à la masse de l objet: plus un objet est massif, moins l accélération sera grande pour une même force. Elle est aussi proportionnelle à la force appliquée sur l objet. ΣF ma 1 N 1 kg m/s Par définition du Newton, une force de 1N causera une accélération de 1 m/s sur un objet de 1 kg. 10 ème Loi de Newton ème Loi de Newton ΣF r ΣF ma : force résultante, donc la somme vectorielle des forces. m: masse, confère à l objet sa résistance au changement de vitesse, i.e. son inertie. a r : accélération ou taux de changement de vitesse en grandeur et/ou en direction. Puisque l accélération est l effet produit par la force, elle a la même direction que la force résultante. 11 Comme la force et l accélération sont des vecteurs, ont peut les étudier à l aide de leurs composantes x et y. On obtient donc: ΣF ma v v Σ F m x a x v v ΣF x + ΣF v Σ F v m y y a y NOE: Ces équations en x et en y seront très utiles, car il est souvent beaucoup plus facile d étudier un problème sur les forces en faisant des calculs séparés en x et en y. 1

4 Exemple de problème La classe au complet va à la Ronde pour étudier la physique des manèges (faute d y aller en réalité, tentons au moins de se l imaginer). ous ensemble, ils décident d aller faire un tour dans le Boomerang et ils sont les seuls à embarquer dans le manège pour ce tour. Le Boomerang un train ayant une masse de 7000 Kg et la montée est faite à l aide d un câble à 45 par rapport à l horizontale. 1) Quelle force le moteur doit-il être capable de fournir pour faire monter le train à vitesse constante avec seulement les étudiants à bord? ) Quelle sera la tension dans le câble lorsque vous monterez? 3) Quelle force le moteur doit-il être capable de fournir pour faire monter le train à vitesse constante complètement rempli (supposons une limite de 150 Kg pour chaque personne? Loi de la gravitation universelle Force d attraction qui relie tous les couples possibles d objets qui ont une masse. F g Gm m r 1 G 6, N m /kg : constante gravitationnelle r: distance entre les masses m 1 et m 4) Quelle sera la tension minimale que le câble devra être capable de tolérer dans ce cas? Poids Le poids est la force d attraction gravitationnelle pour un objet près de la surface terrestre (ou d une autre planète). On peut considérer que toute la masse de la erre est concentrée en son centre, donc: m M et r R. P GmM R GM m R F g M 5,9736 x 10 4 kg R 6370 km mg GM GM p donc, g sur erre, ou g autre planète R R p 15 Poids et masse Il est bien important de ne pas confondre la masse d un objet et son poids. el que mentionné plus tôt, la masse d un objet lui est propre et est indépendante de l environnement dans lequel cet objet se situe. Pour ce qui est du poids, par contre, on peut le définir comme étant la force s appliquant sur une masse à l intérieur d un champ gravitationnel. Où g est l accélération gravitationnelle Donc, P mg subie par l objet, qui équivaut à 9,8 m/s sur la erre. Exemple: Calculez la valeur de g et le poids d une personne ayant une masse de 60 kg: La masse est restée la a) sur la erre (5, kg)? même, mais le poids (effet b) sur la Lune (7,35 10 kg)? de la gravité) a changé. 16

5 3 ème Loi de Newton (Action-Réaction) La force exercée sur un corps A par un corps B est égale en grandeur et opposée en direction à la force exercée sur le corps B par le corps A. ur F AB ur F BA 3 ème Loi de Newton Implications: On ne peut parler de la force d un corps, mais plutôt de la force appliquée sur un corps. Les forces existent toujours en paires (aucune force ne peut exister toute seule). Chaque force de la paire agit sur un objet différent. L effet de chaque force peut être différent sur chaque objet (dépend de l inertie de chaque objet). Exemple: L effet de la erre sur moi vs. l effet de moi sur la erre. NOE: Par convention, F 17 AB désigne la force exercée sur A par B ème Loi de Newton Attention: Des forces égales en grandeur et opposées en direction ne sont pas nécessairement des paires action-réaction. Force normale (N) out objet en contact avec un autre objet subit une force normale. Cette force est toujours perpendiculaire (normale) à la surface en contact et est une réaction à une autre force. Exemple: Dans le cas représenté ci-dessous, supposons que F750 N, m pc 1 Kg et M gc 5 Kg). rouvez toutes les forces normales. N 1 N F N a N b 19 P 1 P 0

6 Poids apparent Le poids apparent correspond à la normale appliquée sur un corps par une surface. Si la normale est plus grande que le poids, on se sent plus lourd que normalement. Si elle est plus petite, on se sent plus léger. Diagramme de forces Pour l instant, on peut considérer l objet qui subit les forces comme une particule à l origine. On identifie les forces agissant sur l objet et on les indique par des vecteurs (flèches). On choisit un système d axe et indique les angles. 1 Étapes de résolution de problèmes Exemple de problème sur la e loi de Newton Faites le diagramme de forces de l objet. ruc: toujours mettre un axe positif (x ou y) parallèle à l accélération. Inscrivez toutes les valeurs connues: masse, grandeurs de certaines forces, angles Appliquez la ème loi de Newton en x et en y. Souvent, l accélération est seulement dans une direction, donc ΣF0 pour un des axes. Résoudre le problème mathématique. Attention aux unités! Pensez aux résultats: sont-ils plausibles? Les signes sont-ils cohérents? 3 Un étudiant en physique au Cégep de hetford, appelons le Bruno, doit se présenter à son premier cours de physique avec un professeur réputé pour sa cruauté envers ses étudiants, appelons le Stéphane. Ayant entendu des choses au sujet de ce professeur que personne ne devrait avoir à entendre, Bruno refuse de se présenter à ce cours, de peur de ne jamais en ressortir. Deux de ses amis, appelons les Keven (85 Kg) et Antoine (70 Kg), doivent donc le traîner de force dans les corridors du Cégep jusqu à sa classe. Bruno (masse de 75 kg) se débat et tire dans le sens opposé à la direction de sa classe avec une force de 1500 N. Keven tire sur le bras gauche de Bruno avec un angle de 15 par rapport à la trajectoire de Bruno, alors qu Antoine tire avec une force de 900 N sur son bras droit. La force résultante fait en sorte que Bruno suit une trajectoire rectiligne dans le corridor avec une accélération de 0,5 m/s initialement. Calculez: 1) La force résultante du système. ) La force avec laquelle tire Keven sur le bras gauche de Bruno. 3) L angle selon lequel tire Antoine sur le bras droit de Bruno. 4

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu P a g e 1 Phsique atellite à la recherche de sa planète Exercice résolu Enoncé Le centre spatial de Kourou a lancé le 1 décembre 005, avec une fusée Ariane 5, un satellite de météorologie de seconde génération

Plus en détail

Test d auto-évaluation 2010

Test d auto-évaluation 2010 SwissPhO Olympiade Suisse de Physique 2010 Test d auto-évaluation 2010 Ce test permet aux intéressés d évaluer leurs capacités à résoudre des problèmes et de reconnaître des lacunes dans certaines notions.

Plus en détail

Forces et Interactions

Forces et Interactions Février 2013 Cours de physique sur les Forces et les Interactions page 1 1 Objectifs Forces et Interactions Le but de ce cours est d'introduire la notion de force et d'étudier la statique, c'est-à-dire

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono 1. Mots manquants a. scalaire b. aimants/courants c. aiguille aimantée d. électrostatique. e. uniforme/ parallèles. f. la verticale/la Terre g. gravitation/la

Plus en détail

Chap 8 - TEMPS & RELATIVITE RESTREINTE

Chap 8 - TEMPS & RELATIVITE RESTREINTE Chap 8 - TEMPS & RELATIVITE RESTREINTE Exercice 0 page 9 On considère deux évènements E et E Référentiel propre, R : la Terre. Dans ce référentiel, les deux évènements ont lieu au même endroit. La durée

Plus en détail

La gravitation universelle

La gravitation universelle La gravitation universelle Pourquoi les planètes du système solaire restent-elles en orbite autour du Soleil? 1) Qu'est-ce que la gravitation universelle? activité : Attraction universelle La cohésion

Plus en détail

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites I- Les trois lois de Kepler : Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites Les lois de Kepler s'applique aussi bien pour une planète en mouvement

Plus en détail

TD 9 Problème à deux corps

TD 9 Problème à deux corps PH1ME2-C Université Paris 7 - Denis Diderot 2012-2013 TD 9 Problème à deux corps 1. Systèmes de deux particules : centre de masse et particule relative. Application à l étude des étoiles doubles Une étoile

Plus en détail

Cours et exercices satellites et communications spatiales

Cours et exercices satellites et communications spatiales Les télécommunications par satellites offrent des possibilités complémentaires aux communications par lignes et ondes terrestres. Quelques notions de physique aident à comprendre le fonctionnement de ces

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Yves A. Delhaye 10 mai 2015 15 :21 Résumé Le lien entre les orbites des astres dans le système solaire et les coniques est établi. La définition des coniques

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 3 : Dynamique SMPC1 Chapitre 3 : Dynamique du point matériel I Lois fondamentales de la dynamiques I.1)- Définitions Le Référentiel de Copernic: Le référentiel

Plus en détail

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x =

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x = LE NOMBRE D OR Présentation et calcul du nombre d or Euclide avait trouvé un moyen de partager en deu un segment selon en «etrême et moyenne raison» Soit un segment [AB]. Le partage d Euclide consiste

Plus en détail

Équivalence masse-énergie

Équivalence masse-énergie CHPITRE 5 NOYUX, MSSE ET ÉNERGIE Équivalence masse-énergie. Équivalence masse-énergie Einstein a montré que la masse constitue une forme d énergie appelée énergie de masse. La relation entre la masse (en

Plus en détail

Mouvement et vitesse . A A B

Mouvement et vitesse . A A B Chapitre 1 Mouvement et vitesse I/ Caractère relatif d'un mouvement Le mouvement d'un objet est décrit par rapport à un autre objet qui sert de référence ( le référentiel) exemple : assis dans une voiture

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

TS Devoir surveillé N 3 mardi 08/01/2013

TS Devoir surveillé N 3 mardi 08/01/2013 TS Devoir surveillé N 3 ardi 8//3 No et Préno : Note : / Toute réponse doit être justifiée. Eercice : Le saut de la grenouille (7,5 points) Etienne Jules Marey (Beaune 83 Paris 94) physiologiste français,

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

SYSTEME DE PARTICULES. DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) Table des matières

SYSTEME DE PARTICULES. DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) Table des matières Physique Générale SYSTEME DE PARTICULES DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) TRAN Minh Tâm Table des matières Applications de la loi de Newton pour la rotation 93 Le gyroscope........................ 93 L orbite

Plus en détail

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet ( P P B P C bjectifs distinguer le poids et la masse d un objet utiliser la relation de proportionnalité entre le poids et la masse énoncer et utiliser la condition d équilibre d un solide soumis à deux

Plus en détail

ACTION DES CHAMPS ELECTRIQUE ET MAGNETIQUE SUR LE MOUVEMENT DES ELECTRONS. MESURE DU RAPPORT e/m

ACTION DES CHAMPS ELECTRIQUE ET MAGNETIQUE SUR LE MOUVEMENT DES ELECTRONS. MESURE DU RAPPORT e/m EEl 1 ACTION DES CHAMPS ELECTRIQUE ET MAGNETIQUE SUR LE MOUVEMENT DES ELECTRONS MESURE DU RAPPORT e/m 1. THEORIE 1.1. Effet d un champ électrique sur une charge électrique Dans un champ électrique E une

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

Eléments de Physique Nucléaire

Eléments de Physique Nucléaire Eléments de Physique Nucléaire 1 SOMMAIRE Chapitre I : Caractéristiques générales du Noyau Chapitre II : Énergie de liaison du Noyau Chapitre III : Transformations radioactives Chapitre IV : Réactions

Plus en détail

Chapitre 3. Dynamique. 3.1 La quantité de mouvement. 3.1.1 Étude expérimentale

Chapitre 3. Dynamique. 3.1 La quantité de mouvement. 3.1.1 Étude expérimentale Chapitre 3 Dynamique Après avoir décrit les mouvements, nous allons nous intéresser aux causes qui les produisent. Notre but est d énoncer les règles qui régissent les mouvements. La dynamique, déjà introduite

Plus en détail

Syllabus Cours de physique de 5 e secondaire

Syllabus Cours de physique de 5 e secondaire École secondaire de l Érablière Syllabus Cours de physique de 5 e secondaire Enseignant Stéphane Bondu courriel : site: bons001@emp.cssamares.qc.ca PHY504.wikispaces.com Matériel requis - 1 cartable à

Plus en détail

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE 2. L EFFET GYROSCOPIQUE Les lois physiques qui régissent le mouvement des véhicules terrestres sont des lois universelles qui s appliquent

Plus en détail

Cours de Physique 3BC. Yves Reiser

Cours de Physique 3BC. Yves Reiser Cours de Physique 3BC Yves Reiser version du 24 septembre 2015 Table des matières I Mécanique 4 1 Rappels sur les forces................................. 5 1.1 Les effets d une force.............................

Plus en détail

CHAPITRE II : STATIQUE

CHAPITRE II : STATIQUE CHPITRE II : STTIQUE - Généralités : I. NTIN DE RCE : En mécanique, les forces sont utilisées pour modéliser des actions mécaniques diverses (actions de contact, poids, attraction magnétique, effort ).

Plus en détail

Brevet blanc ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES février 2015 page 1/9

Brevet blanc ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES février 2015 page 1/9 Brevet blanc ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES février 2015 page 1/9 C o r r e c t i o n Soigner la rédaction des explications et des réponses : la qualité de cette rédaction et la maîtrise de la langue sont notées

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

B - LE CHAMP ELECTRIQUE

B - LE CHAMP ELECTRIQUE B - L CHAP LCTRIQU B - 1 - L VCTUR CHAP LCTRIQU L'orientation du vecteur champ électrique dépend de la nature (positive ou négative) de la charge qui le produit. L effet de ce champ (attraction ou répulsion)

Plus en détail

Chapitre 7 Leschangementsde référentiels

Chapitre 7 Leschangementsde référentiels Chapitre 7 Leschangementsde référentiels 59 7.1. Introduction 7.1.1. Position du problème L étude des trajectoires di ère selon le référentiel dans lequel on se place. Par exemple, observons la valve d

Plus en détail

Chapitre 5 : Le travail d une force :

Chapitre 5 : Le travail d une force : Classe de 1èreS Chapitre 5 Physique Chapitre 5 : Le travail d une force : Introduction : fiche élève Considérons des objets qui subissent des forces dont le point d application se déplace : Par exemple

Plus en détail

6 Les forces mettent les objets en mouvement.

6 Les forces mettent les objets en mouvement. 6 Les forces mettent les objets en mouvement. Tu dois devenir capable de : Savoir expliquer la proportion directe entre la force et l accélération à l aide d un exemple ; expliquer la proportion inverse

Plus en détail

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE 1. Notion de champ Si en un endroit à la surface de la Terre une boussole s'oriente en pointant plus ou moins vers le nord, c'est qu'il existe à l'endroit où elle se trouve,

Plus en détail

10 leçon 2. Leçon n 2 : Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU)

10 leçon 2. Leçon n 2 : Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU) 0 leçon 2 Leçon n 2 : Contact entre deu solides Frottement de glissement Eemples (PC ou er CU) Introduction Contact entre deu solides Liaisons de contact 2 Contact ponctuel 2 Frottement de glissement 2

Plus en détail

Chapitre 7. Électromagnétisme. 7.1 Magnétisme. 7.1.1 Aimants

Chapitre 7. Électromagnétisme. 7.1 Magnétisme. 7.1.1 Aimants Chapitre 7 Électromagnétisme 7.1 Magnétisme 7.1.1 Aimants Les aimants furent découverts d abord en Chine et puis en Grèce. Les premiers aimants sont des pierres noires qui ont la propriété d attirer des

Plus en détail

Les préconceptions en physique

Les préconceptions en physique Introduction: Obstacles courants à l apprentissage: 1. L élève manque d information ou de vocabulaire. 2. L élève ne possède pas les outils nécessaires. 3. L élève n est pas réceptif parce qu il ne se

Plus en détail

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique.

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Relation entre le poids et la masse d un corps Formule : P = m. g Avec p : poids en newton (N) m : masse en kilogramme

Plus en détail

EXAMEN #1 PHYSIQUE MÉCANIQUE 20% de la note finale

EXAMEN #1 PHYSIQUE MÉCANIQUE 20% de la note finale EXMEN #1 PHYSIQUE MÉNIQUE 20% de la note finale Hiver 2011 Nom : haque question à choix multiples vaut 3 points 1. Un projectile est lancé avec un angle de 45 avec l horizontale et retombe à une hauteur

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces non parallèles Si un solide soumis à l'action de 3 forces A

Plus en détail

les forces en physique sont des grandeurs vectorielles, définies par :

les forces en physique sont des grandeurs vectorielles, définies par : STATIQUE STATIQUE PLANE (Statics) Définition : étude de l équilibre des corps. En statique plane les actions et les forces étudiées appartiennent toutes à un même plan Les forces et les moments : une action

Plus en détail

Chapitre 15 - Champs et forces

Chapitre 15 - Champs et forces Choix pédagogiques Chapitre 15 - Champs et forces Manuel pages 252 à 273 Après avoir étudié les interactions entre deux corps en s appuyant sur les lois de Coulomb et de Newton, c est un nouveau cadre

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

À propos des matrices échelonnées

À propos des matrices échelonnées À propos des matrices échelonnées Antoine Ducros appendice au cours de Géométrie affine et euclidienne dispensé à l Université Paris 6 Année universitaire 2011-2012 Introduction Soit k un corps, soit E

Plus en détail

C - LE CHAMP MAGNÉTIQUE

C - LE CHAMP MAGNÉTIQUE C - LE CHAMP MAGNÉTQUE C - 1 - ORGNE DES CHAMPS MAGNÉTQUES L existence de champs magnétiques est liée aux déplacements de charges électriques. En plus d un champ électrique, une charge électrique en mouement

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - I. Vecteur champ magnétique : a) Détection : si l on saupoudre de limaille de fer un support horizontal au-dessous

Plus en détail

Chapitre 1 Cinématique du point matériel

Chapitre 1 Cinématique du point matériel Chapitre 1 Cinématique du point matériel 7 1.1. Introduction 1.1.1. Domaine d étude Le programme de mécanique de math sup se limite à l étude de la mécanique classique. Sont exclus : la relativité et la

Plus en détail

TUTORAT D'ELECTROTECHNIQUE

TUTORAT D'ELECTROTECHNIQUE DRIEU Samuel GARIT Florent TUTORAT D'ELECTROTECHNIQUE Etude d'un véhicule électrique Nous allons ici étudier un véhicule tout électrique mue par une machine électrique. Dans une première partie, nous étudierons

Plus en détail

MATURITA DES SECTIONS BILINGUES FRANCO-TCHÈQUES ET FRANCO-SLOVAQUES EXAMEN DE MATURITA BILINGUE. Année scolaire 2014/2015 Session de mai 2015

MATURITA DES SECTIONS BILINGUES FRANCO-TCHÈQUES ET FRANCO-SLOVAQUES EXAMEN DE MATURITA BILINGUE. Année scolaire 2014/2015 Session de mai 2015 MATURITA DES SECTIONS BILINGUES FRANCO-TCHÈQUES ET FRANCO-SLOVAQUES EXAMEN DE MATURITA BILINGUE Année scolaire 2014/2015 Session de mai 2015 ÉPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 3h Le sujet est constitué de cinq

Plus en détail

Principes de la Mécanique

Principes de la Mécanique Chapitre 1 Principes de la Mécanique L expérience a montré que tous les phénomènes observés dans la nature obéissent à des lois bien déterminées. Ces lois peuvent être, en plus, déterministes ou indéterministes.

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane. 30/06/2014 http://www.udppc.asso.

Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane. 30/06/2014 http://www.udppc.asso. Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane 30/06/2014 http://www.udppc.asso.fr PARTIE A : BESOINS EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET SOLUTION DU MOTEUR

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

association adilca www.adilca.com LA FORCE DE GUIDAGE

association adilca www.adilca.com LA FORCE DE GUIDAGE LA FORCE DE GUIDAGE Dans un dossier ADILCA à lire par ailleurs ( la force centrifuge ), nous avons démontré que la force centrifuge n était qu une force imaginaire, la seule force à considérer quand la

Plus en détail

Résolution d équations non linéaires

Résolution d équations non linéaires Analyse Numérique Résolution d équations non linéaires Said EL HAJJI et Touria GHEMIRES Université Mohammed V - Agdal. Faculté des Sciences Département de Mathématiques. Laboratoire de Mathématiques, Informatique

Plus en détail

Chapitre 0 Introduction à la cinématique

Chapitre 0 Introduction à la cinématique Chapitre 0 Introduction à la cinématique Plan Vitesse, accélération Coordonnées polaires Exercices corrigés Vitesse, Accélération La cinématique est l étude du mouvement Elle suppose donc l existence à

Plus en détail

CHAPITRE V : Le champ électrique

CHAPITRE V : Le champ électrique CHAPITRE V : Le champ électrique V.1 La notion de champ a été introduite par les physiciens pour tenter d'expliquer comment deux objets peuvent interagir à distance, sans que rien ne les relie. A la fois

Plus en détail

Exprime sur ce document, toutes les idées qui te passent par la tête lorsque tu entends le mot force.

Exprime sur ce document, toutes les idées qui te passent par la tête lorsque tu entends le mot force. Chapitre 1 : Rappel sur la notion de force 1) Mes représentations Exprime sur ce document, toutes les idées qui te passent par la tête lorsque tu entends le mot force. Constatation La perception du mot

Plus en détail

Auto-évaluation d acquisition des connaissances

Auto-évaluation d acquisition des connaissances Section e Physique 25.09.2015 Auto-évaluation acquisition es connaissances Inications préalables : L objectif est une auto-évaluation u progrès concernant les connaissances acquises penant le cours. Ce

Plus en détail

EXERCICE I : NEW HORIZONS (11 pts) Document 1 : mission vers PLUTON. Document 2 : propulseurs à l hydrazine. Document 3 : le système de PLUTON

EXERCICE I : NEW HORIZONS (11 pts) Document 1 : mission vers PLUTON. Document 2 : propulseurs à l hydrazine. Document 3 : le système de PLUTON EXERCICE I : NEW HORIZONS (11 pts) Document 1 : mission vers PLUTON Document 2 : propulseurs à l hydrazine Document 3 : le système de PLUTON 1 Document 4 : les ondes électromagnétiques Questions 1- Décollage

Plus en détail

Continuité et dérivabilité d une fonction

Continuité et dérivabilité d une fonction DERNIÈRE IMPRESSIN LE 7 novembre 014 à 10:3 Continuité et dérivabilité d une fonction Table des matières 1 Continuité d une fonction 1.1 Limite finie en un point.......................... 1. Continuité

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Suite énoncé des exos du Chapitre 14 : Noyaux-masse-énergie I. Fission nucléaire induite (provoquée)

Plus en détail

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation Introduction à la télédétection 3 - Description et orbite d'un satellite d'observation OLIVIER DE JOINVILLE Table des matières I - Description d'un satellite d'observation 5 A. Schéma d'un satellite...5

Plus en détail

STATIQUE GRAPHIQUE ET STATIQUE ANALYTIQUE

STATIQUE GRAPHIQUE ET STATIQUE ANALYTIQUE ÉCOLE D'INGÉNIEURS DE FRIBOURG (E.I.F.) SECTION DE MÉCANIQUE G.R. Nicolet, revu en 2006 STATIQUE GRAPHIQUE ET STATIQUE ANALYTIQUE Eléments de calcul vectoriel Opérations avec les forces Equilibre du point

Plus en détail

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 NOTION DE TORSEUR 3. 2.1 Définition 3 2.1.1 Propriétés liées aux torseurs 4 2.1.2 Produit ou comoment de deux torseurs 4

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 NOTION DE TORSEUR 3. 2.1 Définition 3 2.1.1 Propriétés liées aux torseurs 4 2.1.2 Produit ou comoment de deux torseurs 4 SOAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 NOTION DE TORSEUR 3 2.1 Définition 3 2.1.1 Propriétés liées aux torseurs 4 2.1.2 Prouit ou comoment e eux torseurs 4 2.2 Torseurs élémentaires 4 2.2.1 Torseur couple 4 2.2.2 Torseur

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4)

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 1 ère S TRIMESTRE 1 Programme 2011 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

LE CHAMP MAGNETIQUE Table des matières

LE CHAMP MAGNETIQUE Table des matières LE CHAMP MAGNETQUE Table des matières NTRODUCTON :...2 MSE EN EVDENCE DU CHAMP MAGNETQUE :...2.1 Détection du champ magnétique avec une boussole :...2.2 Le champ magnétique :...3.2.1 Le vecteur champ magnétique

Plus en détail

U 315 J. 5008 SESSION 2003. Filière MP PHYSIQUE. ENS de Paris. Durée : 6 heures

U 315 J. 5008 SESSION 2003. Filière MP PHYSIQUE. ENS de Paris. Durée : 6 heures U 315 J. 5008 SESSION 2003 Filière MP PHYSIQUE ENS de Paris Durée : 6 heures L usage de calculatrices électroniques de poche à alimentation autonome, non imprimantes et sans document d accompagnement,

Plus en détail

Galiléo. Galiléo : le système européen de positionnement par satellite

Galiléo. Galiléo : le système européen de positionnement par satellite Galiléo Voici quelques informations sur une situation concrète où le caractère relatif du temps est à prendre en compte. Plutôt que sur le système américain GPS, pourquoi ne pas travailler autour du système

Plus en détail

Chapitre 4 Statique des fluides

Chapitre 4 Statique des fluides Chapitre 4 Statique des fluides Un fluide est corps liquide (état compact et désordonné) ou gazeux (état dispersé et désordonné). On ne s intéresse ici qu à une partie de la statique des fluides : la notion

Plus en détail

LA FORCE CENTRIFUGE. En effet, cette force tend à expulser les voitures en dehors d un virage serré.

LA FORCE CENTRIFUGE. En effet, cette force tend à expulser les voitures en dehors d un virage serré. LA ORCE CENTRIUGE Introduction La force centrifuge est assez connue du public, elle fait d ailleurs l objet d une question pouvant être posée pour l obtention du permis de conduire. En effet, cette force

Plus en détail

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel Examen de la maturita bilingue de physique Session de mai 2013 Corrigé officiel Questions de cours Mécanique I. 1a) Référentiel le cadre par rapport auquel on étudie le mouvement. 1b) Réf. terrestre est

Plus en détail

MATURITA DES SECTIONS BILINGUES FRANCO-TCHEQUES ET FRANCO-SLOVAQUES EXAMEN DE MATURITA BILINGUE. Année scolaire 2009/10 Session de mai 2010

MATURITA DES SECTIONS BILINGUES FRANCO-TCHEQUES ET FRANCO-SLOVAQUES EXAMEN DE MATURITA BILINGUE. Année scolaire 2009/10 Session de mai 2010 MATURITA DES SECTIONS BILINGUES FRANCO-TCHEQUES ET FRANCO-SLOVAQUES EXAMEN DE MATURITA BILINGUE Année scolaire 009/10 Session de mai 010 EPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 3 heures Le sujet est constitué de cinq

Plus en détail

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ]

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ] Les moments de force Les submersibles Mir peuvent plonger à 6 000 mètres, rester en immersion une vingtaine d heures et abriter 3 personnes (le pilote et deux observateurs), dans une sphère pressurisée

Plus en détail

MACHINES SIMPLES, MÉCANISMES ET TECHNIQUES

MACHINES SIMPLES, MÉCANISMES ET TECHNIQUES MACHINES SIMPLES, MÉCANISMES ET TECHNIQUES Ce document s adresse à des adultes. 2010-2011 La mécanique Quelques définitions Mécanique Mécanisme Utilité d un mécanisme Mise en fonction des mécanismes Force

Plus en détail

Panorama de l astronomie

Panorama de l astronomie Panorama de l astronomie 7. Les étoiles : évolution et constitution des éléments chimiques Karl-Ludwig Klein, Observatoire de Paris Gaël Cessateur & Gilles Theureau, Lab Phys. & Chimie de l Environnement

Plus en détail

, car la tension dans une corde est partout la même. P F

, car la tension dans une corde est partout la même. P F Physique 3 ème ADEG (Y.Reiser / LN) Mécanique 1 A. Mécanique A1. Machines simples Définition : On appelle machine simple un système mécanique (sans moteur) qui permet de réduire la force pour effectuer

Plus en détail

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX T ale S Introduction : Une réaction nucléaire est Une réaction nucléaire provoquée est L'unité de masse atomique est une unité permettant de manipuler aisément

Plus en détail

1 ère S La petite voiture Physique Mécanique

1 ère S La petite voiture Physique Mécanique Page 1 sur 5 1 ère S Physique Mécanique - Enoncé - Remarques préliminaires : - n prendra g = 9,8 N.kg -1. - n traaille dans un référentiel terrestre supposé galiléen. Un jouet, une «petite oiture», est

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/8 Semestre 1 Physique 120 périodes selon OrFo AAF4.1 Mécanique 20 AAF4.1.1 Cinématique Calculer des mouvements uniformes, rectilignes et circulaires Expliquer l'accélération gravitationnelle

Plus en détail

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort Chapitre 5 Le ressort Le ressort est un élément fondamental de plusieurs mécanismes. Il existe plusieurs types de ressorts (à boudin, à lame, spiral etc.) Que l on comprime ou étire un ressort, tel que

Plus en détail

ASPECTS DE LA PROPULSION SPATIALE

ASPECTS DE LA PROPULSION SPATIALE ÉCOLE DES PONTS PARISTECH SUPAERO (ISAE), ENSTA PARISTECH, TELECOM PARISTECH, MINES PARISTECH, MINES DE SAINT ÉTIENNE, MINES DE NANCY, TÉLÉCOM BRETAGNE, ENSAE PARISTECH (FILIÈRE MP) ÉCOLE POLYTECHNIQUE

Plus en détail

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007 Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses Guillaume Martinez 17 décembre 2007 1 Table des matières 1 Le projet 3 1.1 Objectif................................ 3 1.2 Les choix techniques.........................

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

La géométrie du cercle. Durée suggérée: 3 semaines

La géométrie du cercle. Durée suggérée: 3 semaines La géométrie du cercle Durée suggérée: 3 semaines Aperçu du module Orientation et contexte Dans le présent module, les élèves étudieront les propriétés des cercles. Ils découvriront la relation entre la

Plus en détail

PHYS-F-104_C) Physique I (mécanique, ondes et optiques) Solutions des questions d'examens (2004-2013)

PHYS-F-104_C) Physique I (mécanique, ondes et optiques) Solutions des questions d'examens (2004-2013) PRESSES UNIVERSITAIRES DE BRUXELLES UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES Physique I (mécanique, ondes et optiques) Solutions des questions d'examens (004-013) Pascal VANLAER Titulaire Notes rédigées par Pierre

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Plan du chapitre «Milieux magnétiques»

Plan du chapitre «Milieux magnétiques» Plan du chapitre «Milieux magnétiques» 1. Sources microscopiques de l aimantation en régime statique 2. Etude macroscopique de l aimantation en régime statique 3. Aimantation en régime variable 4. Les

Plus en détail

OTIS. Mod. La modernisation réinventée. Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort. Et plus d attention à l environnement.

OTIS. Mod. La modernisation réinventée. Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort. Et plus d attention à l environnement. OTIS Mod La modernisation réinventée Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort Et plus d attention à l environnement. GeN2 Mod, un concept novateur. ➍ CÂBLE TRADITIONNEL EN ACIER ➌ ➋ ➌ ➌ POULIE

Plus en détail

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10.

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. A1 Trouvez l entier positif n qui satisfait l équation suivante: Solution 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. En additionnant les termes du côté gauche de l équation en les mettant sur le même dénominateur

Plus en détail

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN 21 Résonance Magnétique Nucléaire : RMN Salle de TP de Génie Analytique Ce document résume les principaux aspects de la RMN nécessaires à la réalisation des TP de Génie Analytique de 2ème année d IUT de

Plus en détail

COUVERTURE AUTOMATIQUE

COUVERTURE AUTOMATIQUE COUVERTURE AUTOMATIQUE MODELE N'CARLIT MANUEL D INSTALLATION ET D ENTRETIEN N de série : Indice de révision : 001-2011-09-05 INDEX - Personnel et matériel nécessaires au déchargement et au montage Page

Plus en détail

Votre Réseau est-il prêt?

Votre Réseau est-il prêt? Adapter les Infrastructures à la Convergence Voix Données Votre Réseau est-il prêt? Conférence IDG Communications Joseph SAOUMA Responsable Offre ToIP Rappel - Définition Voix sur IP (VoIP) Technologie

Plus en détail

NOTICE DOUBLE DIPLÔME

NOTICE DOUBLE DIPLÔME NOTICE DOUBLE DIPLÔME MINES ParisTech / HEC MINES ParisTech/ AgroParisTech Diplômes obtenus : Diplôme d ingénieur de l Ecole des Mines de Paris Diplôme de HEC Paris Ou Diplôme d ingénieur de l Ecole des

Plus en détail

Formation Technique solaire

Formation Technique solaire Formation Technique solaire Sites internet et adresses http://www.swissolar.ch/ http://www.sebasol.ch/ http://www.bfe.admin.ch/index.html?lang=fr http://www.geneve.ch/autorisations-construire/ Formulaire

Plus en détail

L oscillateur OSCILLATEUR HARMONIQUE. Chapitre 1. I. Introduction, définitions. I.1. Exemple. I.2. Caractérisation du mouvement

L oscillateur OSCILLATEUR HARMONIQUE. Chapitre 1. I. Introduction, définitions. I.1. Exemple. I.2. Caractérisation du mouvement Chapitre 1 OSCILLATEUR HARMONIQUE harmonique étudié dans ce chapitre est un oscillateur mécanique constitué d un ressort et d une masse. Cet exemple simple permettra L oscillateur d introduire le concept

Plus en détail