LA MECANIQUE. Chapitre 2 : Poids et masse (p 26) I Nature de la masse et du poids Le poids et la masse sont-ils de même nature?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA MECANIQUE. Chapitre 2 : Poids et masse (p 26) I Nature de la masse et du poids Le poids et la masse sont-ils de même nature?"

Transcription

1 LA MECANIQUE : Poids et masse (p 26) I Nature de la masse et du poids Le poids et la masse sont-ils de même nature? Activité 1 p 28 Observation des documents Réponse aux questions 1 à 5

2 I Nature de la masse et du poids 1. La masse marquée 500 g est celle qui contient le plus d atomes de métal. 2. La grandeur physique qui exprime la quantité de matière présente dans un objet est la masse de cet objet : son unité est le kilogramme (Kg). 3. La masse d un objet ne change pas si cet objet est déplacé car la quantité de matière (atomes et/ou molécules) que contient cet objet ne varie pas. La masse d un objet est indépendante du lieu où il se trouve.

3 I Nature de la masse et du poids 4. Le fil qui supporte l objet est tendu parce que la Terre exerce sur l objet une action attractive à distance. 5. La Terre exerce une action attractive à distance sur tout objet situé à sa surface ou proche d elle : cette action est appelée poids. Le poids des masses marquées posées sur la table est responsable du fait que ces objets restent posés sur la table (en l absence de gravité, les objets «flotteraient»).

4 I Nature de la masse et du poids CONCLUSION (p32) La masse (m) d un objet caractérise la quantité d atomes ou de molécules contenue dans cet objet. L unité de masse du système international est le kilogramme (kg). La masse reste constante quel que soit le lieu. Le poids d un objet est l action à distance qu exerce la Terre sur cet objet.

5 : Poids et masse (p 26) I I Le poids est une grandeur physique Comment l attraction terrestre s exerce-t-elle sur un corps? Activité 2 p 29 Observation des documents et réponse aux questions 1 à 4 Interprétation et réponse aux questions 4 à 7 Je conclue

6 I I Le poids est une grandeur physique 1. La direction du fil qui supporte l objet est verticale. Le sens de la chute est du haut vers le bas. 2. Le poids d un objet se mesure avec un dynamomètre. L unité de poids est le Newton (N). 3. Sur le dynamomètre de gauche (doc C), l intervalle entre deux graduations correspond à 0,05 N. Sur celui de droite, l intervalle entre deux graduations correspond à 0,1 N. 4. L objet suspendu au dynamomètre de gauche a un poids P 1 = 1 N. L objet suspendu au dynamomètre de droite a un poids P 2 = 2 N.

7 I I Le poids est une grandeur physique 5. L action attractive de la Terre s exerce selon la verticale du lieu. Elle est dirigée vers le centre de la Terre, ce qui entraine un mouvement du haut vers le bas des objets soumis à cette action et situés au voisinage de la Terre. 6. La bille chute car elle est soumise à l action attractive à distance de la Terre, ce qui se manifeste par le mouvement de chute de la bille. Le ressort s allonge sous l action de la masse suspendue attirée par la Terre. 7. La Terre exerce une action attractive à distance sur tout objet situé à son voisinage: cette action est appelée poids de l objet.

8 I I Le poids est une grandeur physique CONCLUSION (p32) Le poids d un objet situé au voisinage de la Terre est une action qui s exerce selon la verticale du lieu vers le bas. Le poids est mesuré avec un dynamomètre : l unité de poids est le newton (N).

9 : Poids et masse (p 26) I I I Relation entre masse et poids Existe-t-il une relation entre la masse et le poids d un corps? Travaux pratiques Je réalise l expérience décrite p 30 Je trace la courbe sur papier millimétré J interprète les résultats en répondant aux questions 1 à 4

10 I I I Relation entre masse et poids 1. L ensemble des points obtenus sur le graphique est aligné sur une même droite, qui passe par l origine. 2. Les valeurs du poids et de la masse sont proportionnelles. 3. On constate que le rapport P/m est constant et voisin de 10N/kg quelle que soit la mesure réalisée. 4. La relation mathématique liant le poids P (en newton) d un objet et sa masse (en kg) est : P = m x g où g est l intensité de la pesanteur.

11 I I I Relation entre masse et poids CONCLUSION (p33) La relation mathématique entre le poids P et la masse m d un objet est : P = m x g Avec P en newtons (N), m en kilogrammes (kg) et g en newtons/kilogrammes (N/kg). La grandeur g est l intensité de la pesanteur : sa valeur approchée, qui varie à la surface de la Terre, est 10 N/kg.

12 : Poids et masse (p 26) I V Conversion d énergie Pourquoi l eau d un barrage acquiert-elle de la vitesse au cours de sa chute? Activité 4 p 31 J observe les documents p 31 et je réponds aux questions 1 et 2 J interprète en répondant aux questions 3 à 6

13 I V Conversion d énergie 1. La Terre exerce sur l eau une action attractive à distance qui est responsable du mouvement de chute de l eau. 2. Les pales du moulin de gauche, situées en hauteur, tournent moins rapidement que les pales du moulin de droite, situées en bas. L eau chute avec une vitesse qui augmente au fur et à mesure de sa chute.

14 I V Conversion d énergie 3. Du fait de sa position par rapport au sol, l eau possède un certaine énergie, appelée énergie de position. C est la présence de la Terre près de l eau qui fait que l eau peut potentiellement effectuer un mouvement. Tout au long de sa chute, l eau possède toujours cette énergie qui diminue jusqu au moment où elle touche le sol ; l eau ne peut plus effectuer de chute, son énergie de position est alors nulle.

15 I V Conversion d énergie 4. Au cours de sa chute l eau acquiert de l énergie de mouvement, appelée énergie cinétique, qui traduit le fait que la vitesse de l eau augmente au cours de sa chute. Elle provient de la conversion de l énergie de position en énergie cinétique. 5. La somme des énergies de position et cinétique est appelée énergie mécanique.

16 I V Conversion d énergie 6. Au cours de la chute de l eau, l énergie mécanique de l eau reste constante, car la diminution d énergie de position est exactement compensée par l augmentation d énergie cinétique.

17 CONCLUSION (p33) I V Conversion d énergie Un objet au voisinage de la Terre possède une énergie de position. S il chute, son énergie de position diminue tandis que l énergie cinétique due à sa vitesse augmente : l énergie de position est convertie en énergie cinétique. La somme de l énergie de position et de l énergie cinétique, appelée énergie mécanique, reste constante au cours de la chute.

9. Connaître les caractéristiques du poids. Cette image représente un fil à plomb. 1.Qu elle est la direction du fil à plomb?

9. Connaître les caractéristiques du poids. Cette image représente un fil à plomb. 1.Qu elle est la direction du fil à plomb? 9. Connaître les caractéristiques du poids. Cette image représente un fil à plomb. 1.Qu elle est la direction du fil à plomb? G La verticale est la direction du fil à plomb. 2.Justifier cette position.

Plus en détail

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort Chapitre 5 Le ressort Le ressort est un élément fondamental de plusieurs mécanismes. Il existe plusieurs types de ressorts (à boudin, à lame, spiral etc.) Que l on comprime ou étire un ressort, tel que

Plus en détail

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet ( P P B P C bjectifs distinguer le poids et la masse d un objet utiliser la relation de proportionnalité entre le poids et la masse énoncer et utiliser la condition d équilibre d un solide soumis à deux

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL du BREVET

DIPLÔME NATIONAL du BREVET DIPLÔME NATIONAL du BREVET Session 2010 PHYSIQUE CHIMIE Série Collège DURÉE : 45 min - COEFFICIENT : 1 Ce sujet comporte 6 pages numérotées de 1/6 à 6/6. Le candidat s assurera en début d épreuve que le

Plus en détail

Exprime sur ce document, toutes les idées qui te passent par la tête lorsque tu entends le mot force.

Exprime sur ce document, toutes les idées qui te passent par la tête lorsque tu entends le mot force. Chapitre 1 : Rappel sur la notion de force 1) Mes représentations Exprime sur ce document, toutes les idées qui te passent par la tête lorsque tu entends le mot force. Constatation La perception du mot

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces non parallèles Si un solide soumis à l'action de 3 forces A

Plus en détail

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique.

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Relation entre le poids et la masse d un corps Formule : P = m. g Avec p : poids en newton (N) m : masse en kilogramme

Plus en détail

Mesures et incertitudes

Mesures et incertitudes En physique et en chimie, toute grandeur, mesurée ou calculée, est entachée d erreur, ce qui ne l empêche pas d être exploitée pour prendre des décisions. Aujourd hui, la notion d erreur a son vocabulaire

Plus en détail

P = F S S.BINET FORCES PRESSANTES 1/5. relation Pression / Force / Surface. forces pressantes : Les solides : Cas n 1 : cas n 2 :

P = F S S.BINET FORCES PRESSANTES 1/5. relation Pression / Force / Surface. forces pressantes : Les solides : Cas n 1 : cas n 2 : ACTIVITE 1 : relation Pression / Force / Surface. forces pressantes : Les solides : Cas n 1 : cas n 2 : Mousse Mousse 1. Placez la masse sur le morceau de mousse. Que se passe t-il à l équilibre? La mousse

Plus en détail

Chapitre 4 Statique des fluides

Chapitre 4 Statique des fluides Chapitre 4 Statique des fluides Un fluide est corps liquide (état compact et désordonné) ou gazeux (état dispersé et désordonné). On ne s intéresse ici qu à une partie de la statique des fluides : la notion

Plus en détail

Ec= ½. M. V² M : masse du solide (kg); V : vitesse du solide (m.s-1)

Ec= ½. M. V² M : masse du solide (kg); V : vitesse du solide (m.s-1) Energie mécanique Em= Ec+ Ep Ec: énergie cinétique (J); Ep: énergie potentielle (J); Ec= ½. M. V² M : masse du solide (kg); V : vitesse du solide (m.s-1) Ep= M.g.zg M : masse du solide (kg); g : intensitéde

Plus en détail

1 ère S La petite voiture Physique Mécanique

1 ère S La petite voiture Physique Mécanique Page 1 sur 5 1 ère S Physique Mécanique - Enoncé - Remarques préliminaires : - n prendra g = 9,8 N.kg -1. - n traaille dans un référentiel terrestre supposé galiléen. Un jouet, une «petite oiture», est

Plus en détail

, car la tension dans une corde est partout la même. P F

, car la tension dans une corde est partout la même. P F Physique 3 ème ADEG (Y.Reiser / LN) Mécanique 1 A. Mécanique A1. Machines simples Définition : On appelle machine simple un système mécanique (sans moteur) qui permet de réduire la force pour effectuer

Plus en détail

REALISER UNE ACTION QUE L ON PEUT MESURER

REALISER UNE ACTION QUE L ON PEUT MESURER Compétences spécifiques : Courir, sauter, lancer de différentes façons (par eemple : courir vite, sauter loin avec ou sans élan) Courir, sauter, lancer dans des espaces et avec des matériels variés (par

Plus en détail

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel Examen de la maturita bilingue de physique Session de mai 2013 Corrigé officiel Questions de cours Mécanique I. 1a) Référentiel le cadre par rapport auquel on étudie le mouvement. 1b) Réf. terrestre est

Plus en détail

Petit tutoriel pour Régressi

Petit tutoriel pour Régressi Petit tutoriel pour Régressi Récupération de données : Entrer les données au clavier Dans l onglet «fichier», choisir «Nouveau» puis «Clavier». Créer ensuite le nombre de colonnes correspondant aux nombre

Plus en détail

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE 2. L EFFET GYROSCOPIQUE Les lois physiques qui régissent le mouvement des véhicules terrestres sont des lois universelles qui s appliquent

Plus en détail

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g.

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g. PHYSQ 130: Hooke 1 LOI DE HOOKE: CAS DU RESSORT 1 Introduction La loi de Hooke est fondamentale dans l étude du mouvement oscillatoire. Elle est utilisée, entre autres, dans les théories décrivant les

Plus en détail

La gravitation universelle

La gravitation universelle La gravitation universelle Pourquoi les planètes du système solaire restent-elles en orbite autour du Soleil? 1) Qu'est-ce que la gravitation universelle? activité : Attraction universelle La cohésion

Plus en détail

Test d auto-évaluation 2010

Test d auto-évaluation 2010 SwissPhO Olympiade Suisse de Physique 2010 Test d auto-évaluation 2010 Ce test permet aux intéressés d évaluer leurs capacités à résoudre des problèmes et de reconnaître des lacunes dans certaines notions.

Plus en détail

TD 9 Problème à deux corps

TD 9 Problème à deux corps PH1ME2-C Université Paris 7 - Denis Diderot 2012-2013 TD 9 Problème à deux corps 1. Systèmes de deux particules : centre de masse et particule relative. Application à l étude des étoiles doubles Une étoile

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 15 Volant de badminton en perte d énergie?

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 15 Volant de badminton en perte d énergie? FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 15 Type d'activité Activité expérimentale Notions et contenus du programme de 1 ère S Compétences attendues du programme de 1 ère S Énergie d un point matériel

Plus en détail

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines FctsAffines.nb 1 Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008 Fonctions affines Supports de cours de mathématiques de degré secondaire II, lien hpertete vers la page mère http://www.deleze.name/marcel/sec2/inde.html

Plus en détail

CHAPITRE 2 DIAGRAMME DES PHASES A L EQUILIBRE

CHAPITRE 2 DIAGRAMME DES PHASES A L EQUILIBRE CHAPITRE 2 DIAGRAMME DES PHASES A L EQUILIBRE Contenu : Miscibilité totale Miscibilité partielle Plan du cours Objectif général Acquérir les notions de base associées à la formation des phases, de leurs

Plus en détail

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène A lire attentivement par les candidats Sujet à traiter par tous les candidats inscrit au BEP Les candidats répondront sur la copie. Les annexes éventuelles

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Centre de préparation au diplôme d'état d'audioprothésiste Epreuve de Physique (Durée: heures) 7 juillet Exercice : LA BALANCOIRE ( points) Une balançoire constituée

Plus en détail

Forces et Interactions

Forces et Interactions Février 2013 Cours de physique sur les Forces et les Interactions page 1 1 Objectifs Forces et Interactions Le but de ce cours est d'introduire la notion de force et d'étudier la statique, c'est-à-dire

Plus en détail

Sciences Boîte à Outils

Sciences Boîte à Outils Sciences Boîte à Outils Si le cours de Sciences, comme tous les autres d ailleurs, est fait pour te permettre d acquérir des connaissances générales, il doit aussi te servir à utiliser des techniques,

Plus en détail

Savoir son cours. COMP.9 Energie mécanique exercices. Quel frimeur! Comparer voiture et camion : Julie sur sa balançoire : Le bon choix :

Savoir son cours. COMP.9 Energie mécanique exercices. Quel frimeur! Comparer voiture et camion : Julie sur sa balançoire : Le bon choix : COMP.9 Energie mécanique exercices Savoir son cours Quel frimeur! Quelle est leur masse? E c = ½ m v m = E c/v Attention! La vitesse doit être en m/s! v = 45 km/h = 45/ 3,6 m/s = 1,5 m/s. Ainsi, m = 18

Plus en détail

5. Étude de fonctions

5. Étude de fonctions ÉTUDE DE FONCTIONS 33 5. Étude de fonctions 5.1. Asymptotes Asymptote verticale La droite = a est dite asymptote verticale (A. V.) de la fonction f si l'une au moins des conditions suivantes est vérifiée

Plus en détail

L élève doit avoir une connaissance pratique de la force normale, du poids, des schémas d équilibre et de l analyse graphique.

L élève doit avoir une connaissance pratique de la force normale, du poids, des schémas d équilibre et de l analyse graphique. Leçon Frottement L applet Frottement simule le mouvement d une pile de livres tirée sur une surface rugueuse par un dynamomètre de traction. Préalables L élève doit avoir une connaissance pratique de la

Plus en détail

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION CORRECTION DS n 8 Cinétique et chimie organique I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION On se propose d étudier la cinétique de la réaction totale entre les ions dichromate Cr 2 O 7 2-

Plus en détail

Caractérisation et visualisation d un signal complexe en 3 Dimensions

Caractérisation et visualisation d un signal complexe en 3 Dimensions Caractérisation et visualisation d un signal complexe en 3 Dimensions Introduction Le but de ce TP est de caractériser et de visualiser en 3 Dimensions des signaux simples et complexes sans recourir à

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

REVISION ET CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DES TUNNELS DE SECHAGE TEXTILES

REVISION ET CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DES TUNNELS DE SECHAGE TEXTILES REVISION ET CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DES TUNNELS DE SECHAGE TEXTILES Les encres plastisol sèchent lorsqu on les soumet à une température durant un certain laps de temps. En bref, on peut dire que le

Plus en détail

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h)

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h) DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ CONCOURS BLANC calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h) Sujet Vaisseau spatial... 2 I.Vaisseau spatial dans un champ newtonien... 2 II.Vitesse de libération...3 A.Option

Plus en détail

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES THÈME : Planète Terre et son environnement Niveau : seconde LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES EXTRAIT DU BO: La Terre est une planète du système solaire L'énergie solaire reçue par les planètes varie

Plus en détail

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Yves A. Delhaye 10 mai 2015 15 :21 Résumé Le lien entre les orbites des astres dans le système solaire et les coniques est établi. La définition des coniques

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

PROGRESSION EN SCIENCES PHYSIQUES CLASSE DE 3 ème B

PROGRESSION EN SCIENCES PHYSIQUES CLASSE DE 3 ème B PROGRESSION EN SCIENCES PHYSIQUES CLASSE DE 3 ème B Mardi 31/08 Mardi 7/9 : 1h Mardi 14/9 : Chapitre 1 : Production de l énergie électrique Quel est le point commun des différentes centrales électriques?

Plus en détail

Estimation Expert. Manuel utilisateur

Estimation Expert. Manuel utilisateur Sommaire Présentation... 3 Saisie des données personnelles... 3 Saisie de la carrière professionnelle... 4 Saisie des droits... 9 Sélection de l âge de départ à la retraite souhaité.... 11 Préconisation

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail

Communauté française de Belgique. Cours 219 Série 2 ENSEIGNEMENT À DISTANCE PHYSIQUE C2D. Mécanique. Notions de base. Cours 219.

Communauté française de Belgique. Cours 219 Série 2 ENSEIGNEMENT À DISTANCE PHYSIQUE C2D. Mécanique. Notions de base. Cours 219. Cours 219 Communauté française de Belgique Série 2 ENSEIGNEMENT À DISTANCE PHYSIQUE C2D Mécanique Notions de base Cours 219 Série 2 Cours 219 - Physique Série 2 - Présentation Page 2 Cours 219 - Physique

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur ht ANALYSE SPECTRALE Une espèce chimique est susceptible d interagir avec un rayonnement électromagnétique. L étude de l intensité du rayonnement (absorbé ou réémis) en fonction des longueurs d ode s appelle

Plus en détail

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL Opérations dans un système positionnel OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL INTRODUCTION Dans tout système de numération positionnel, les symboles sont utilisés de façon cyclique et la longueur du correspond

Plus en détail

Tableur Généralités. Définition Utilité. Feuille de calcul - Cellules

Tableur Généralités. Définition Utilité. Feuille de calcul - Cellules Tableur Généralités Définition Utilité Un tableur * est un logiciel qui permet de construire et de visualiser des tableaux, contenant des données et surtout des formules de calcul. On peut utiliser un

Plus en détail

1/28 CharlyGRAAL SOMMAIRE

1/28 CharlyGRAAL SOMMAIRE 1/28 SOMMAIRE CFAO Description du CharlyRobot 2 Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur 3 Procédure à suivre 4 CAO Dimension du plan 5 Dessin de la pièce Zone de travail 6 Rectangle 7 Polyligne

Plus en détail

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ]

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ] Les moments de force Les submersibles Mir peuvent plonger à 6 000 mètres, rester en immersion une vingtaine d heures et abriter 3 personnes (le pilote et deux observateurs), dans une sphère pressurisée

Plus en détail

Secteur 3 : Métiers de l'électricité - Électronique - Audiovisuel - Industries graphiques

Secteur 3 : Métiers de l'électricité - Électronique - Audiovisuel - Industries graphiques Examen : CAP Épreuve : Mathématiques-Sciences durée : 2 heures Secteur 3 : Métiers de l'électricité - Électronique - Audiovisuel - Industries graphiques Sont concernées les spécialités suivantes : Accessoiriste

Plus en détail

Transformations nucléaires

Transformations nucléaires I Introduction Activité p286 du livre Transformations nucléaires II Les transformations nucléaires II.a Définition La désintégration radioactive d un noyau est une transformation nucléaire particulière

Plus en détail

UTILISER SA CALCULATRICE GRAPHIQUE TI NSPIRE CX CAS

UTILISER SA CALCULATRICE GRAPHIQUE TI NSPIRE CX CAS UTILISER SA CALCULATRICE GRAPHIQUE TI NSPIRE CX CAS Table des matières I ) Bon à savoir 2 I.1. L écran d Accueil (Home), le Bloc-Note (Scratchpad) et les classeurs............................ 2 I.2. Le

Plus en détail

Microscopie à force atomique

Microscopie à force atomique Microscopie à force atomique DETREZ Fabrice Table des matières 1 Principe 2 2 Analyse structurale 3 3 Interactions pointes surfaces 4 4 Boucle d asservissement et contrastes 6 5 Traitement des Images 8

Plus en détail

Thème 12: Généralités sur les fonctions

Thème 12: Généralités sur les fonctions GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS 69 Thème 12: Généralités sur les fonctions 12.1 Introduction Qu est-ce qu une fonction? Une fonction est une sorte de "machine". On choisit dans un ensemble de départ A un

Plus en détail

TD : Oscillateur harmonique

TD : Oscillateur harmonique TD : Oscillateur harmonique Observation du chromosome X par microscopie à force atomique. À gauche : nanoparticules observées par microscopie à force atomique (AFM, SP1-P2). Image du Dr. K. Raghuraman

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur Composition écrite de Sciences de l'ingénieur Durée 4 heures Étude d'un système pluritechnique. Sont autorisés

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Étude des Systèmes Techniques Industriels SYSTÈME DE DISTRIBUTION AUTOMATIQUE DE BOISSONS CHAUDES ES 7600 NECTA-WITTENBORG.

Plus en détail

Introduction au béton armé selon l Eurocode 2

Introduction au béton armé selon l Eurocode 2 Jean-Louis Granju Introduction au béton armé selon l Eurocode 2 Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465375-1 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13528-2 Le béton armé : comment ça marche? 25 soudure

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

Précaution : Pour garantir des mesures correctes, le dynamomètre doit être réglé à zéro à l aide de la glissière avant d appliquer une force.

Précaution : Pour garantir des mesures correctes, le dynamomètre doit être réglé à zéro à l aide de la glissière avant d appliquer une force. * L appareil de mesure des forces est le dynamomètre Fonctionnement d un dynamomètre Un dynamomètre est formé d un boîtier dans lequel se trouve un ressort et est muni d une échelle graduée. Il contient

Plus en détail

FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE.

FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE. STILE FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE. 2 3 Magia. Une gamme de produits qui facilitera le choix de votre escalier idéal. 4 06 Guide pour la sélection. 16

Plus en détail

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE)

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) N : Date : 20 juin 2013 Nom : CORRECTION Classe :2L. EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) NOTE : /40 S. I. Définis les termes suivants : série A I. molécule : la plus petite partie d un corps qui en possède

Plus en détail

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Nature de l activité : Réaliser 3 types de productions écrites (réécriture de notes, production d une synthèse de documents, production d une argumentation)

Plus en détail

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Le b.a.-ba du randonneur Fiche 2 Lire une carte topographique Mais c est où le nord? Quel Nord Le magnétisme terrestre attire systématiquement

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

Secteur 3 : Métiers de l'électricité - Électronique - Audiovisuel - Industries graphiques

Secteur 3 : Métiers de l'électricité - Électronique - Audiovisuel - Industries graphiques Examen : CAP Épreuve : Mathématiques-Sciences durée : 2 heures Secteur 3 : Métiers de l'électricité - Électronique - Audiovisuel - Industries graphiques Sont concernées les spécialités suivantes : Accessoiriste

Plus en détail

Fiche n 29 19/05/2002. WORD : les tableaux

Fiche n 29 19/05/2002. WORD : les tableaux Service informatique Enseignement Recherche Fiche n 29 19/05/2002 WORD : les tableaux Présentation des tableaux Un tableau se compose de lignes et de colonnes de cellules que vous remplissez de texte et

Plus en détail

Mathématiques et petites voitures

Mathématiques et petites voitures Mathématiques et petites voitures Thomas Lefebvre 10 avril 2015 Résumé Ce document présente diérentes applications des mathématiques dans le domaine du slot-racing. Table des matières 1 Périmètre et circuit

Plus en détail

Pose des liteaux Première rangée Demi tuile Pose Grande Romane Fixations en ligne de gouttière Closoirs ventilés

Pose des liteaux Première rangée Demi tuile Pose Grande Romane Fixations en ligne de gouttière Closoirs ventilés Nous allons suivre pas à pas la pose du modèle Grande Romane en mode classique, sur liteaux, pour la réalisation d'une toiture à deux rampants suivant les étapes : Pose des liteaux Première rangée Demi

Plus en détail

Mathématiques. Géométrie

Mathématiques. Géométrie Mathématiques CE2 Nombres Calcul Géométrie Grandeurs Mesures AVANT-PROPOS Ce livret a été réalisé dans le but de rendre plus lisibles les compétences à acquérir en mathématiques au terme du CE2. Il donne

Plus en détail

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION.

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit

Plus en détail

Création de travaux réalistes avec une surface Maille

Création de travaux réalistes avec une surface Maille Création de travaux réalistes avec une surface Maille Ariel Garaza Díaz Né à Montevideo, en Uruguay, Ariel vit et travaille à Madrid, en Espagne. Depuis 1980, il est dessinateur professionnel et utilise

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Manuel de l utilisateur Traduit par Arnaud Collet Pour en savoir plus sur les graphes de fonctions, le tracé des tableaux de valeurs, la résolution des équations, les transformations, et plus encore! Si

Plus en détail

6 ème. Rallye mathématique de la Sarthe 2013/2014. 1 ère épreuve de qualification : Problèmes Jeudi 21 novembre 2013

6 ème. Rallye mathématique de la Sarthe 2013/2014. 1 ère épreuve de qualification : Problèmes Jeudi 21 novembre 2013 Retrouver tous les sujets, les corrigés, les annales, les finales sur le site du rallye : http://sarthe.cijm.org I Stéphane, Eric et Christophe sont 3 garçons avec des chevelures différentes. Stéphane

Plus en détail

Le sujet est à rendre avec la copie.

Le sujet est à rendre avec la copie. NOM : Prénom : Classe : ACADEMIE DE BORDEAUX Collège Jean Moulin, COULOUNIEIX-CHAMIERS Durée : h DIPLOME NATIONAL DU BREET Série Collège Brevet BLANC Du janvier 01 Epreuve : MATHEMATIQUES Les calculatrices

Plus en détail

Correction Exam Final Macro du 14/05/2013

Correction Exam Final Macro du 14/05/2013 Correction Exam Final Macro du 14/05/2013 Sumudu Kankanamge : sumudu.kankanamge@univ-tlse1.fr Remarque Un mot sur la correction : comme il s agit d un devoir de Macroéconomie, je pense que c est important

Plus en détail

Numération Les nombres inférieurs à 59

Numération Les nombres inférieurs à 59 Numération Les nombres inférieurs à 59 Programmes de 2008 Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 1 000. Repérer et placer ces nombres sur une droite graduée, les

Plus en détail

ACTIVITÉ PRATIQUE LA REPRESENTATION DU REEL. Modélisation d un Smartphone

ACTIVITÉ PRATIQUE LA REPRESENTATION DU REEL. Modélisation d un Smartphone NOM : Prénom : Classe : ACTIVITÉ PRATIQUE LA REPRESENTATION DU REEL ITEC Rotation des spécialités Modélisation d un Smartphone Objectif : découvrir les fonctions de base pour la création d une pièce sous

Plus en détail

Fiche guide Formation des images

Fiche guide Formation des images Fiche guide Formation des images Cette fiche guide «Formation des images» vous sera utile pour les TP O1 et O2. Elle contient l essentiel de ce que vous devez savoir et savoir-faire. Vous n y aurez pas

Plus en détail

Chapitre 9. La théorie du choix du consommateur

Chapitre 9. La théorie du choix du consommateur Chapitre 9 La théorie du choix du consommateur Le consommateur Comment sont prises les décisions de consommation? La théorie économique propose un modèle Le consommateur a un comportement maximisateur

Plus en détail

C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés. Session 2014. Épreuve : Mathématiques - Sciences Physiques. Durée : 2 heures Coefficient : 2

C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés. Session 2014. Épreuve : Mathématiques - Sciences Physiques. Durée : 2 heures Coefficient : 2 C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés Session 2014 Épreuve : Mathématiques - Sciences Physiques Durée : 2 heures Coefficient : 2 Spécialités concernées : Agent d assainissement et de collecte

Plus en détail

Designer d escalier GUIDE DE L UTILISATEUR. Stair Designer-1

Designer d escalier GUIDE DE L UTILISATEUR. Stair Designer-1 Designer d escalier GUIDE DE L UTILISATEUR Stair Designer-1 Stair Designer-2 Designer d escalier Le Designer d escalier rend facile la réalisation et la mise en place d escaliers sur mesure dans votre

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTRONIQUE SESSION 2002. E p r e u v e : P H Y S I Q U E A P P L I Q U É E

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTRONIQUE SESSION 2002. E p r e u v e : P H Y S I Q U E A P P L I Q U É E BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTRONIQUE SESSION 2002 Calculatrice à fonctionnement autonome autorisée (circulaire 99-186 du 16.11.99) E p r e u v e : P H Y S I Q U E P P L I Q U É E Durée : 4 heures

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

Chapitre 4 - Spectroscopie rotationnelle

Chapitre 4 - Spectroscopie rotationnelle Chapitre 4 - Spectroscopie rotationnelle 5.1 Classification Déterminer à quelle catégorie (sphérique, symétrique, asymétrique) appartiennent ces molécules : a) CH 4, b) CH 3 F, c) CH 3 D, d) SF 6, e) HCN,

Plus en détail

Activité 1 : LIRE L ARTICLE CI-DESSOUS

Activité 1 : LIRE L ARTICLE CI-DESSOUS Activité 1 : LIRE L ARTICLE CI-DESSOUS Le prix de votre automobile Le budget moyen (*) consacré par chaque français à sa voiture augmente chaque année. Étape 1 Enoncé du problème Comment réaliser une feuille

Plus en détail

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE?

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? Fiche professeur TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : température, unité, conversion, Celsius, Fahrenheit, représentation, régression, modèle. 1. Objectifs a. Aspects

Plus en détail

Bardeau individuel Cèdre blanc de l Est

Bardeau individuel Cèdre blanc de l Est Guide d installation Avant de commencer l installation, prenez le temps de lire ce guide en entier pour bien comprendre les exigences et les étapes à suivre pour une bonne installation. Mises en garde

Plus en détail

+ Engineering Equation Solver

+ Engineering Equation Solver + Engineering Equation Solver EES V. 15/10/12 Partie 2 Master 2 GSI Maitrise de l Energie Julien Réveillon, Prof. Université de Rouen Julien.Reveillon@coria.fr http://www.cfdandco.com + 2/ Exercice Cycle

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono 1. Mots manquants a. scalaire b. aimants/courants c. aiguille aimantée d. électrostatique. e. uniforme/ parallèles. f. la verticale/la Terre g. gravitation/la

Plus en détail

BREVET BLANC 2 - MATHEMATIQUES

BREVET BLANC 2 - MATHEMATIQUES BREVET BLANC 2 - MATHEMATIQUES I- PRESENTATION DE L'EPREUVE DE MATHEMATIQUES AU BREVET 1. Durée de l'épreuve : 2 heures 2. Nature de l'épreuve : écrite 3. Objectifs de l'épreuve : Les acquis à évaluer

Plus en détail

I- Définitions des signaux.

I- Définitions des signaux. 101011011100 010110101010 101110101101 100101010101 Du compact-disc, au DVD, en passant par l appareil photo numérique, le scanner, et télévision numérique, le numérique a fait une entrée progressive mais

Plus en détail

Section «Maturité fédérale» EXAMENS D'ADMISSION Session de février 2014 RÉCAPITULATIFS DES MATIÈRES EXAMINÉES. Formation visée

Section «Maturité fédérale» EXAMENS D'ADMISSION Session de février 2014 RÉCAPITULATIFS DES MATIÈRES EXAMINÉES. Formation visée EXAMENS D'ADMISSION Admission RÉCAPITULATIFS DES MATIÈRES EXAMINÉES MATIÈRES Préparation en 3 ou 4 semestres Formation visée Préparation complète en 1 an 2 ème partiel (semestriel) Niveau Durée de l examen

Plus en détail

TP SIN Traitement d image

TP SIN Traitement d image TP SIN Traitement d image Pré requis (l élève doit savoir): - Utiliser un ordinateur Objectif terminale : L élève doit être capable de reconnaître un format d image et d expliquer les différents types

Plus en détail

ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS

ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS TABLES DES MATIERES 1 PRESENTATION GENERALE 3 1.1 LES PROCESSUS DE LA GESTION DES COURRIERS 3 1.2 COURRIERS ARRIVES 3 1.3 COURRIERS DEPART 3 1.4 COURRIERS INTERNE

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

SCDC- Bissy. Résumé non technique de l étude de dangers

SCDC- Bissy. Résumé non technique de l étude de dangers Eras Metal Calais / Note d information du Préfet / Présentation des modifications SCDC- Bissy Résumé non technique de l étude de dangers Réf. Entime 3302-006-007 / Rév. A /16.07.2013 DOC. ICPE / 2211-006-008

Plus en détail

POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section : i-prépa Audioprothésiste (annuel) - MATHEMATIQUES 8 : EQUATIONS DIFFERENTIELLES - COURS + ENONCE EXERCICE - Olivier

Plus en détail

SYSTEME DE PARTICULES. DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) Table des matières

SYSTEME DE PARTICULES. DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) Table des matières Physique Générale SYSTEME DE PARTICULES DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) TRAN Minh Tâm Table des matières Applications de la loi de Newton pour la rotation 93 Le gyroscope........................ 93 L orbite

Plus en détail