La vérification interne et l évaluation. L approche de la Direction de la vérification interne et de l évaluation des programmes de la SAAQ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La vérification interne et l évaluation. L approche de la Direction de la vérification interne et de l évaluation des programmes de la SAAQ"

Transcription

1 La vérification interne et l évaluation L approche de la Direction de la vérification interne et de l évaluation des programmes de la SAAQ

2 Positionnement de l organisation Comité de vérification Loi sur la gouvernance des sociétés d État Présidente et chef de la direction Vérification interne et Évaluation des programmes Direction de la vérification interne et de l'évaluation des programmes 2

3 Que fait notre direction? Soutient la présidente et chef de la direction. Soutient le comité de vérification. Contribue à l amélioration continue de l organisation par les mandats : o de vérification interne Fournit une assurance sur le degré de maîtrise des opérations. o d évaluation Apprécie, en partenariat avec les vice-présidences, la pertinence des activités de la Société, en mesure le degré d atteinte des objectifs ainsi que les effets et impacts. Direction de la vérification interne et de l'évaluation des programmes 3

4 Vérification et Évaluation Fiabilité Intégrité Conformité Efficacité Efficience Pertinence Effets Impacts Direction de la vérification interne et de l'évaluation des programmes 4

5 Vérification et évaluation à la SAAQ La vérification interne : L évaluation : Supporte la présidente et chef de la direction ainsi que les membres du comité de vérification en donnant une assurance sur le degré de maîtrise des opérations. Contribue à l amélioration continue de la Société en vérifiant les processus d affaires, le management des risques, les contrôles et la gouvernance de la SAAQ. Est effectuée conformément aux Normes internationales pour la pratique professionnelle de l'audit interne. Soutient les efforts des gestionnaires pour apprécier les résultats des divers programmes, politiques, processus, activités, etc. Contribue à améliorer la pertinence et le rendement des programmes, des politiques et des initiatives de la SAAQ. Est effectuée selon des principes inspirés des normes d évaluation adoptées par la Société canadienne d évaluation. Direction de la vérification interne et de l'évaluation des programmes 5

6 Mandats en vérification interne Domaines d intervention La gouvernance L optimisation des ressources Le contrôle interne La conformité Les technologies de l information Autres Validation du rapport annuel de gestion Suivi des travaux du Vérificateur général du Québec Direction de la vérification interne et de l'évaluation des programmes 6

7 Mandats en évaluation Domaines d intervention Pour des activités, processus, services ou programmes, examiner : Implantation Performance Retombées Autres Conseils en élaboration d indicateurs Bilans organisationnels Étalonnage Direction de la vérification interne et de l'évaluation des programmes 7

8 Synergie entre les pratiques Méthodologie/organisation du travail Évaluation Vérification Équipe de travail (favoriser la complémentarité et la polyvalence) - Développement de la compréhension _commune des affaires - Échange de techniques de travail - Partage d information - Partage de compétence - Orientation des efforts pour certains _mandats Résultats (plus value de la DVIEP) - Contribution à la saine gouvernance - Supporte la direction d entreprise - Contribue à l amélioration continue _organisationnelle - Supporte la prise de décisions - Amélioration de la robustesse des _processus Méthodes + Partage = Résultats Direction de la vérification interne et de l'évaluation des programmes 8

9 Les bénéfices de la cohabitation Les fonctions de la vérification interne et de l'évaluation contribuent à l atteinte des objectifs stratégiques. Permet une planification intégrée afin de mieux répondre aux attentes de la haute direction avec les ressources disponibles à titre d agent de changement. «Guichet unique» qui favorise l utilisation des produits appropriés pour répondre aux besoins de l organisation : Vérification mandats sélectionnés en fonction des risques; Évaluation mandats identifiés en fonction des besoins du client et de la haute direction pour soutenir la prise de décision. Approche multidisciplinaire qui favorise la rigueur, mais aussi les pratiques innovantes issues des divers champs d expertises. Permet une meilleure connaissance des affaires de l organisation. Direction de la vérification interne et de l'évaluation des programmes 9

10 Les défis de la cohabitation Ambiguïté des rôles respectifs des deux fonctions : Peut générer des difficultés au niveau de la fluidité des rapports entre les évaluateurs et les clients - frein à l évaluation participative; et Peut mener à une perception de «perte d indépendance» de la fonction de vérification par son rapprochement avec l approche client de l évaluation. Pour surmonter les défis dans une perspective d amélioration continue, il est essentiel de respecter les particularités de chaque fonction : Être conscient de la séparation des rôles propres à chacune des professions et des finalités des fonctions dans l organisation. Des efforts sont nécessaires de la part des ressources et de la gestion de la DVIEP pour expliquer aux clients les distinctions des deux fonctions. Direction de la vérification interne et de l'évaluation des programmes 10

11 Notre force Une équipe multidisciplinaire, diversifiée et engagée contribuant à l amélioration des façons de faire, en collaboration avec les experts des divers secteurs. Évaluation de programme Administration (finance, comptabilité, etc.) Expertise de la Société Technologie de l information Travail social, éducation et autre Direction de la vérification interne et de l'évaluation des programmes 11

12 Travail axé sur : L équipe de la DVIEP L indépendance et l objectivé La rigueur Le travail en équipe Les meilleures pratiques L innovation dans les façons de faire Le partenariat Le leadership Direction de la vérification interne et de l'évaluation des programmes 12

13 Période de discussion Qu en pensez-vous? Direction de la vérification interne et de l'évaluation des programmes 13

POLITIQUES Octobre 2007

POLITIQUES Octobre 2007 Octobre 2007 Page 1 sur 46 Sommaire Politique de fonctionnement des administratrices et administrateurs du conseil d administration de la CNPF... 3 Politique d élaboration, d adoption, d évaluation et

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations fonda 18, rue de Varenne 75007 Paris tel : 01 45 49 06 58 fax : 01 42 84 04 84 fonda@wanadoo.fr www.fonda.asso.fr La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole et les associations Présentation

Plus en détail

Français langue seconde : français de base

Français langue seconde : français de base Français langue seconde : français de base 1 Programme d études et guide d enseignement 2 3 4 Ministère de l Éducation Educational Programs & Services C.P. 6000 2005 Ministère de l Éducation Educational

Plus en détail

Posting number: 14-130. Title: Lennoxville Campus. Work Location:

Posting number: 14-130. Title: Lennoxville Campus. Work Location: Posting number: 14-130 Title: Campus: Work Location: Manager Human Resources Lennoxville Campus 2580 rue College, Sherbrooke, Quebec, Canada, J1M2K3 Champlain Regional College is seeking the services of

Plus en détail

Gestion des risques d entreprise Résumé

Gestion des risques d entreprise Résumé Gestion des risques d entreprise Résumé À moins d identifier rigoureusement les risques, on ne peut assurer une gouvernance et une gestion efficace. La nécessité de cerner, d évaluer et de contrôler ces

Plus en détail

Cas Marketing 1 Édition 2014

Cas Marketing 1 Édition 2014 Cas Marketing 1 Édition 2014 CAS : PROGRAMME EXCELLENCE JEUNESSE DESJARDINS LE MOUVEMENT DESJARDINS Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif du Canada. Notre mission est de contribuer

Plus en détail

Revue de littérature sur les approches explicatives des inégalités de santé en France

Revue de littérature sur les approches explicatives des inégalités de santé en France Revue de littérature sur les approches explicatives des inégalités de santé en France Dans le cadre d une comparaison de la santé et des comportements relatifs à la santé entre le sud-est de l Angletere

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ NOVEMBRE 2012 MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE!

MÉMOIRE PRÉSENTÉ NOVEMBRE 2012 MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE! MÉMOIRE PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE DE LA COMMISSION PERMANENTE SUR LA CULTURE, LE PATRIMOINE ET LES SPORTS PAR NOVEMBRE 2012 MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE! Mémoire déposé par SPORTSQUÉBEC

Plus en détail

CAHIER DU PARTICIPANT

CAHIER DU PARTICIPANT CAHIER DU PARTICIPANT Coordination des travaux : Pascale Daigle, Chaire de Tourisme de l UQAM Conception,recherche, rédaction : Pascale Daigle et Brigitte Maheu, Chaire de Tourisme de l UQAM Collaboration

Plus en détail

Observations du commissaire au développement durable, M. Jean Cinq-Mars

Observations du commissaire au développement durable, M. Jean Cinq-Mars Rapport du Vérificateur général du Québec à l Assemblée nationale pour l année 2015-2016 Rapport du commissaire au développement durable Printemps 2015 Observations du commissaire au développement durable,

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

Programme Management 2.0

Programme Management 2.0 Programme Management 2.0 Vous désirez augmenter vos compétences en gestion? Recevoir des trucs, des conseils et des outils en Management? Ou encore devenir un EXCELLENT COACH et maîtriser l art du Management

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé 1 Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé Présentation de Carl Julien, CFRE, vice-président et Gil Desautels, vice-président principal Le 20 octobre

Plus en détail

Adoptée : 27 avril 2010 (CC-2010-199) En vigueur : 27 avril 2010. Section 07

Adoptée : 27 avril 2010 (CC-2010-199) En vigueur : 27 avril 2010. Section 07 Politique relative au développement durable Adoptée : 27 avril 2010 (CC-2010-199) En vigueur : 27 avril 2010 Recueil des règles de gestion Service des ressources matérielles 1. Préambule Cette politique

Plus en détail

Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles

Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles Source : Enquête décembre 04 auprès des diplômés de Licence pro promo 0/ - Contact : Observatoire Des Etudiants (Agnès Binet) / ode@univ-pau.fr / 05.59.40.70.53 Dernière mise à jour : 08/05/5 Nombre de

Plus en détail

Transaction proposée entre Groupe TMX inc. et London Stock Exchange Group plc

Transaction proposée entre Groupe TMX inc. et London Stock Exchange Group plc Transaction proposée entre Groupe TMX inc. et London Stock Exchange Group plc Position de la FCCQ dans le cadre de la consultation publique tenue par l Autorité des marchés financiers 29 juin 2011 555,

Plus en détail

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution :

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : POLITIQUE 2500-031 TITRE : Politique de gestion intégrée des risques ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11 MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : ENTRÉE EN

Plus en détail

Logiciel de gestion d entretien de véhicules

Logiciel de gestion d entretien de véhicules Logiciel de gestion d entretien de véhicules Transport Nos domaines d expertise Municipalité Autobus Construction Construction Data Dis En affaires depuis 1990 Plus de 250 clients Produits de qualité reconnus

Plus en détail

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Élaboré par la Direction de la qualité, de la mission universitaire et de la pratique multidisciplinaire Approuvé par le Comité de

Plus en détail

Créé en 2002 Les Pêcheurs de perles

Créé en 2002 Les Pêcheurs de perles Créé en 2002 Les Pêcheurs de perles Roméo et Juliette Faust La Tragédie de Carmen La Veuve joyeuse La Belle Hélène Le Pays du sourire LANCEMENT DE L IMAGE DE MARQUE L économie sociale Solidarité Tourisme

Plus en détail

Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ

Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ Permis Immatriculation Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ Prévention Véhicules lourds Présentation à l ARGP Mars 2012 Victimes d accident Présenté par Nancy

Plus en détail

Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles

Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles Nombre de diplômés 86 Nombre de répondants 69 Situation au 01/12/14 En emploi 64 En études 3 Inactif 1 Recherche d'emploi 1 69 Agent administratif Mise en place de credit pour les entreprises (client pro)

Plus en détail

Le Plan d action gouvernemental (PAG) 2006 2012 : leçons apprises de l'évaluation

Le Plan d action gouvernemental (PAG) 2006 2012 : leçons apprises de l'évaluation Cette présentation a été effectuée le 25 novembre 2013, au cours de la demi-journée «Évaluer les initiatives en promotion de saines habitudes de vie» dans le cadre des 17es Journées annuelles de santé

Plus en détail

Innovation chez les PME : nécessité, diversité et facteurs de succès

Innovation chez les PME : nécessité, diversité et facteurs de succès Innovation chez les PME : nécessité, diversité et facteurs de succès Par : Josée St-Pierre 1, Ph.D., professeure titulaire Directrice du Laboratoire de recherche sur la performance des entreprises Présidente

Plus en détail

LES SECRETS DU SUCCÈS

LES SECRETS DU SUCCÈS Investir - Pour un Québec résolument moderne et innovateur Colloque organisé par le Conseil du patronat du Québec Montréal, le jeudi 11 novembre 2004 POINTS SAILLANTS DU COLLOQUE LES SECRETS DU SUCCÈS

Plus en détail

Un plans de la jeunesse nord-côtière en relation avec l eau de son environnement

Un plans de la jeunesse nord-côtière en relation avec l eau de son environnement Projet Expériences Un plans de la jeunesse nord-côtière en relation avec l eau de son environnement Coproduction du Conseil des loisirs scientifiques nord-côtier et Télé-Québec Réalisé par Astrid Mertens

Plus en détail

Notre. GÉNIE Location de personnel

Notre. GÉNIE Location de personnel Notre GÉNIE Location de personnel VOLCANIK, EN BREF Volcanik Marketing, un département marketing complet pour les PME du Québec. Volcanik propose une toute nouvelle approche marketing : le Génie Marketing.

Plus en détail

De la vision à l action. Démarche provinciale de transfert de connaissances du comité directeur de la recherche en traumatologie

De la vision à l action. Démarche provinciale de transfert de connaissances du comité directeur de la recherche en traumatologie De la vision à l action Démarche provinciale de transfert de connaissances du comité directeur de la recherche en traumatologie RÉDACTION Anabèle Brière, pht, Ph.D, chargée de projet en transfert des connaissances

Plus en détail

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE 1 2 3 4 Développer sa posture managériale : s affirmer dans tous les rôles de manager Définition du rôle et fonction du manager : donner du sens, épauler, accompagner, écouter... Encadrer plus efficacement

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DE PARTENARIATS STRATÉGIQUES EN MATIÈRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DE PARTENARIATS STRATÉGIQUES EN MATIÈRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DE PARTENARIATS STRATÉGIQUES EN MATIÈRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE REGLES ET PROCEDURES Conseil franco-québécois de coopération universitaire 2014-2015 Date limite pour soumettre

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL En vigueur à partir du 12 juin 2014 * * * Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches 6, rue Saint-Jean-Baptiste Est, bureau

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de l avenir. Ses besoins évoluent. Sa situation financière devient

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? TREBORA Conseil est un cabinet engagé dont les valeurs sont indissociables de sa mission :

QUI SOMMES-NOUS? TREBORA Conseil est un cabinet engagé dont les valeurs sont indissociables de sa mission : QUI SOMMES-NOUS? TREBORA Conseil est un cabinet de conseil offrant un accompagnement spécialisé en stratégie et en gouvernance durable, qui regroupe des conseillers associés issus de diverses disciplines

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non auditée) Exercice 2014-2015

Plus en détail

No.: 500-06- CLIFFORD W. SKARSTEDT résidant et domicilié au 87 Brunswick Drive, Beaconsfield, district de Montréal, Province de Québec H9W 5H0

No.: 500-06- CLIFFORD W. SKARSTEDT résidant et domicilié au 87 Brunswick Drive, Beaconsfield, district de Montréal, Province de Québec H9W 5H0 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL (recours collectif) C O U R S U P É R I E U R E No.: 500-06- CLIFFORD W. SKARSTEDT résidant et domicilié au 87 Brunswick Drive, Beaconsfield, district de

Plus en détail

Lean Management : une stratégie de long terme. Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable?

Lean Management : une stratégie de long terme. Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable? Lean Management : une stratégie de long terme Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable? Au cours de ces deux dernières années, les grandes entreprises du monde

Plus en détail

Viveris Management. Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME

Viveris Management. Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME Viveris Management Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME 1 Viveris Management, une société de gestion de fonds de capital investissement pour compte de tiers,

Plus en détail

La Capitale en un coup d œil

La Capitale en un coup d œil La Capitale en un coup d œil Guidée par les valeurs mutualistes qui l animent, La Capitale accompagne les personnes pour bâtir, protéger et valoriser ce qu elles considèrent comme essentiel à leur sécurité

Plus en détail

UN GROUPE D ÉTUDIANTS DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE RÉINVENTE LE DÉPLACEMENT EN ZONE URBAINE. L INNOVATION, C EST NOTRE MOTIVATION.

UN GROUPE D ÉTUDIANTS DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE RÉINVENTE LE DÉPLACEMENT EN ZONE URBAINE. L INNOVATION, C EST NOTRE MOTIVATION. UN GROUPE D ÉTUDIANTS DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE RÉINVENTE LE DÉPLACEMENT EN ZONE URBAINE. L INNOVATION, C EST NOTRE MOTIVATION. LA VISION, C EST L'ÉQUIPE DU PROJET VUE TIENT À OFFRIR SES SINCÈRES REMERCIEMENTS

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

La logistique au service de la productivité et de l agilité des PME

La logistique au service de la productivité et de l agilité des PME Activités d apprentissage concernant l adoption de technologies numériques Programme d aide à la recherche industrielle Programme pilote d adoption des technologies numériques Industrial Research Assistance

Plus en détail

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux, 2010 505, boul. De Maisonneuve

Plus en détail

PROFIL DE LA SOCIÉTÉ

PROFIL DE LA SOCIÉTÉ PROFIL DE LA SOCIÉTÉ 2 MAR3.0 CONSULTING INTERNATIONAL MAR3.0 Consulting International est une société de services de conseil qui offre des solutions et de la formation en gestion des talents, gestion

Plus en détail

Note de service. Processus officiel d adoption des normes de pratique Date limite pour commentaires : Le 30 avril 2007 Document 207024

Note de service. Processus officiel d adoption des normes de pratique Date limite pour commentaires : Le 30 avril 2007 Document 207024 Note de service À : De : Tous les Fellows, affiliés, associés et correspondants de l Institut canadien des actuaires Geoff Guy, président Conseil des normes actuarielles Date : Le 29 mars 2007 Objet :

Plus en détail

La recherche sur la sécurité routière au Canada et la prise de décision. Research on Road Safety in Canada and Decision Making

La recherche sur la sécurité routière au Canada et la prise de décision. Research on Road Safety in Canada and Decision Making La recherche sur la sécurité routière au Canada et la prise de décision Research on Road Safety in Canada and Decision Making Claire Laberge-Nadeau, M.D., M. Sc., M.A.H., C.S.P.Q. Professeure retraitée,

Plus en détail

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année)

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année) FICHE DE POSTE DE JEA FRANÇAIS AU PNUE POUR L EQUIPE POST-2015 TEAM/ BUREAU EXECUTIF Information Générale Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans

Plus en détail

Énoncé des principes du plan économique du Parti libéral du Québec

Énoncé des principes du plan économique du Parti libéral du Québec Énoncé des principes du plan économique du Parti libéral du Québec plq.org 2 Plan d action économique / Message du Premier Ministre MESSAGE DU PREMIER MINISTRE Lors de la campagne électorale de 2008,

Plus en détail

Le projet Sûres d Elles

Le projet Sûres d Elles Le projet Sûres d Elles Expérience et apprentissages Contrat de ville - 2006 1 L ÉVALUATION PARTICIPER À UNE ÉVALUATION, c est se donner un temps / espace pour regarder le passé et le présent pour mieux

Plus en détail

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE Au Canada, plus de mille chercheurs en sciences humaines financés par le CRSH étudient des questions qui contribuent à la prospérité des entreprises. Ils s intéressent

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Responsabilité de gestion : Direction générale Date d approbation : 1996.06.06 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 1996.06.06 Référence

Plus en détail

Politique en matière d investissement responsable

Politique en matière d investissement responsable Politique en matière d investissement responsable Le 12 février 2009 1. Notre mandat... 1 2. Nos principes... 1 3. Stratégie de placement...2 4. Engagement des actionnaires...3 5. Processus d engagement...4

Plus en détail

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE L Assemblée générale des Nations Unies constituait la Commission mondiale de l

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET PROGRAMME DE BOURSES POUR DE COURTS SÉJOURS À l EXTÉRIEUR DU QUÉBEC À L INTENTION DES ÉLÈVES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET Programme financé par le ministère de l Éducation,

Plus en détail

Mémoire. CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile.

Mémoire. CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles Mémoire Présenté par l Association des recycleurs de pièces d autos et de camions du Québec

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

Profitez de l aide financière du gouvernement!

Profitez de l aide financière du gouvernement! » LISTE DES PROGRAMMES EN AGROALIMENTAIRE Notez qu il s agit d une liste non exhaustive des programmes; d autres aides peuvent exister. Profitez de l aide financière du gouvernement! CULTIVONS L AVENIR

Plus en détail

CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES DE PLACEMENT ET SUR LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT

CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES DE PLACEMENT ET SUR LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT CERN/PFIC/21.6/Approuvé Original: anglais 10 Septembre 2013 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

Profil de leadership des gestionnaires

Profil de leadership des gestionnaires Profil de leadership des gestionnaires Apprentissage et développement Chambre des communes Quelques notions pour faciliter la consultation du Profil. INTRODUCTION DÉFINITIONS Profil de compétences : Liste

Plus en détail

Le ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs

Le ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs Le ministère du Développement durable, a pour mission d assurer la protection de l environnement, des écosystèmes naturels et de la biodiversité. Le Ministère doit contribuer au bien-être des générations

Plus en détail

Nos services de traduction Qualité. Rapidité. Professionnalisme.

Nos services de traduction Qualité. Rapidité. Professionnalisme. Nos services de traduction Qualité. Rapidité. Professionnalisme. Services linguistiques Cette page a été intentionnellement laissée en blanc 1. Notre portrait 2. Nos services 3. Notre expertise 4. Nos

Plus en détail

TENDANCES CLÉS DU MARCHÉ JURIDIQUE

TENDANCES CLÉS DU MARCHÉ JURIDIQUE PERSPECTIVE COMPLÉMENTAIRE TENDANCES CLÉS DU MARCHÉ JURIDIQUE Professeur Richard Susskind OBE Septembre 2012 Richard Susskind, 2012 L Association du Barreau canadien 865, avenue Carling, bureau 500 Ottawa

Plus en détail

FONDATION POUR LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE SUR LA SP (FRSSP)

FONDATION POUR LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE SUR LA SP (FRSSP) FONDATION POUR LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE SUR LA SP (FRSSP) SUBVENTION D ÉQUIPE POUR DES TRAVAUX DE RECHERCHE COOPÉRATIFS MULTICENTRIQUES (subvention d équipe) GUIDE SUR LE PROGRAMME Document révisé en

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D ALBERTVILLE

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D ALBERTVILLE PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D ALBERTVILLE Procès-verbal de la session ordinaire du Conseil municipal d'albertville, tenue le 13 avril 2015 20h, à l'édifice municipal d'albertville, à la salle Irenée

Plus en détail

Conférence Webcom 2008

Conférence Webcom 2008 Conférence Webcom 2008 Convaincre la haute direction des entreprises de la nécessité d intégrer les médias sociaux à leur stratégie Par: Michelle Blanc Associée Principale Analyweb Yves Carignan Président

Plus en détail

Le financement des PME au Québec PATRICK LATOUR, PREMIER VICE-PRÉSIDENT, CAPITAL DE CROISSANCE ET TRANSFERT D ENTREPRISE ASDEQ, MONTRÉAL, 21 MAI 2015

Le financement des PME au Québec PATRICK LATOUR, PREMIER VICE-PRÉSIDENT, CAPITAL DE CROISSANCE ET TRANSFERT D ENTREPRISE ASDEQ, MONTRÉAL, 21 MAI 2015 Le financement des PME au Québec PATRICK LATOUR, PREMIER VICE-PRÉSIDENT, CAPITAL DE CROISSANCE ET TRANSFERT D ENTREPRISE ASDEQ, MONTRÉAL, 21 MAI 2015 1 Dans cette présentation : Ø Bref portrait du financement

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES. Programme de prédéveloppement Du web à la télé. Octobre 2015

LIGNES DIRECTRICES. Programme de prédéveloppement Du web à la télé. Octobre 2015 LIGNES DIRECTRICES Programme de prédéveloppement Du web à la télé Octobre 2015 1 Table des matières 1. Mandat... 3 2. Structure administrative... 3 3. Vue d ensemble du Programme... 3 4. Demandeur admissible...

Plus en détail

GESTION DE LA PERFORMANCE

GESTION DE LA PERFORMANCE GESTION DE LA PERFORMANCE RÉDUISEZ L'ÉCART ENTRE VOTRE STRATÉGIE ET SON EXÉCUTION GESTION PERFORMANCE GESTION PROJETS GESTION RESSOURCES HUMAINES gestion PerformAnce GESTION PROJETS GESTION RESSOURCES

Plus en détail

Plan quinquennal de développement de la Côte-Nord 2014-2019

Plan quinquennal de développement de la Côte-Nord 2014-2019 Plan quinquennal de développement de la Côte-Nord 2014-2019 Principes fondamentaux du PQD de la Côte-Nord Des énoncés exploratoires relatifs à la vision se dégagent des principes fondamentaux qui transcendent

Plus en détail

LA RESPONSABILITE PENALE DE L'EXPERT-COMPTABLE

LA RESPONSABILITE PENALE DE L'EXPERT-COMPTABLE PRATIQUE DES AFFAIRES LA RESPONSABILITE PENALE DE L'EXPERT-COMPTABLE MAXIME DELHOMME Avocat ä la Cour Anden Secretaire de la Conference du Stage Preface de Frangois TERRE Professeur ä l'universite Paris

Plus en détail

SOMMAIRE DU RAPPORT ANNUEL 2013 DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL

SOMMAIRE DU RAPPORT ANNUEL 2013 DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL SOMMAIRE DU RAPPORT ANNUEL 2013 DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL Avertissement : LE PRÉSENT DOCUMENT CONSTITUE UN CONDENSÉ DU RAPPORT ANNUEL DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL. VOUS ÊTES INVITÉ À CONSULTER LA VERSION INTÉGRALE

Plus en détail

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé OMS-HPS Un outil à l usage des organisations Agence de la santé et des services sociaux de Montréal guide

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9

MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9 SOMMAIRE MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9 VOLET ÉDUCATION 11 VOLET RECHERCHE 12 CAMPAGNE DE FINANCEMENT

Plus en détail

«A Monsieur de saint Quentin de Ville

«A Monsieur de saint Quentin de Ville [Lettre écrite de la main même du Duc de Montpezat] «A Monsieur de saint Quentin de Ville dans L Intervale de mon Age de soixante neuf ans a La fin de mes Jours, je vous dois Le Bonheur d Avoir un Ami,

Plus en détail

S investir dans le secteur manufacturier québécois

S investir dans le secteur manufacturier québécois Février 2013 Positionnement de MEQ dans le cadre des consultations sur la politique industrielle S investir dans le secteur manufacturier québécois REPRÉSENTATION POLITIQUE / INFORMATION STRATÉGIQUE /

Plus en détail

Présentation Plan Marketing UDEM

Présentation Plan Marketing UDEM Association pour les enfants atteints de cancer Présentation Plan Marketing UDEM Janvier 2015 Lysanne Groulx Directrice communications et marketing Leucan - Plus de 35 ans d espoir Mission : Accroître

Plus en détail

Table des matières Préambule... 3 Schéma des compétences des CRHA et CRIA... 7

Table des matières Préambule... 3 Schéma des compétences des CRHA et CRIA... 7 MARS 2013 Table des matières Préambule... 3 Schéma des compétences des CRHA et CRIA... 7 Les compétences fondamentales L exercice du rôle-conseil... 14 L exercice du rôle de partenaire d affaires... 22

Plus en détail

INSTITUT TECHNOLOGIQUE DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU QUÉBEC

INSTITUT TECHNOLOGIQUE DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU QUÉBEC INSTITUT TECHNOLOGIQUE DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU QUÉBEC ORGANISATION DES JOURNÉES D INFORMATION ET DE SENSIBILISATION DES ENTREPRISES ET D AUTRES INTERVENANTS SOCIOÉCONOMIQUES DE LA CÔTE- NORD SUR

Plus en détail

Objet : Commentaires de l Association des banquiers canadiens sur le projet de loi 36 Loi sur la Banque de développement économique du Québec

Objet : Commentaires de l Association des banquiers canadiens sur le projet de loi 36 Loi sur la Banque de développement économique du Québec 1800, avenue McGill College Bureau 2480 Montréal (Québec) H3A 3J6 www.cba.ca Éric Prud homme Directeur, Direction du Québec Tél. : 514-840-8725 Téléc. : 514-282-7551 eprudhomme@cba.ca Le 8 mai 2013 Madame

Plus en détail

Développement de l organisation artistique et culturelle

Développement de l organisation artistique et culturelle 2 Stratégie sectorielle 2 : Développement de l organisation artistique et culturelle 99 Développement de l organisation artistique et culturelle Table des matières 1. Définition... 99 2. État des lieux

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec)

Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec) Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec) Priorité au discours prononcé Bonjour Mesdames et Messieurs. Je suis

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Occasions d affaires en Fédération de Russie

Occasions d affaires en Fédération de Russie Occasions d affaires en Fédération de Russie Justine Hendricks Vice-présidente, Groupe des ressources Énoncé des occasions d affaires La Russie est un marché exigeant qui offre des occasions d affaires

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LA COMMUNICATION DANS LA RESOLUTION DES CONFLITS

CHAPITRE 2 : LA COMMUNICATION DANS LA RESOLUTION DES CONFLITS CHAPITRE 2 : LA COMMUNICATION DANS LA RESOLUTION DES CONFLITS SECTION 1 : L ENTREPRISE, PREMIER AGENT FAVORISANT OU STERILISANT LA COMMUNICATION 1) Un terrain privilégié de la communication 1.1 Impossibilité

Plus en détail

Le paiement en ligne

Le paiement en ligne Le paiement en ligne securisation juridique et technique Cathie-Rosalie Joly >cience TABLE DES MATIERES Preface 13 Introduction 15 PREMIERE PARTIE. LES INSTRUMENTS DE PAIEMENT ELECTRONIQUE 21 Chapitre

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET dans le cadre du Programme de soutien à la mobilité enseignante en formation professionnelle Programme financé par le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Éducation

Plus en détail

Mission. www.lecinq.org

Mission. www.lecinq.org Mission Stimuler et financer le développement de partenariats de R&D industrie-recherche pour Renforcer l industrie des technologies médiatiques du Québec. 2 Le financement du CINQ Provient du Ministère

Plus en détail

FAQ Le programme de gestion des absences Assistance RETOUR

FAQ Le programme de gestion des absences Assistance RETOUR FAQ Le programme de gestion des absences Assistance RETOUR Assistance RETOUR s'inscrit dans la gamme complète de solutions en matière de gestion de la santé Retour EN FORCE de la Sun Life. Fondé sur le

Plus en détail

Réseau Liberté-Québec. Sondage auprès des adhérents Printemps 2012

Réseau Liberté-Québec. Sondage auprès des adhérents Printemps 2012 Réseau Liberté-Québec Sondage auprès des adhérents Printemps 2012 1 ÉDUCATION POST-SECONDAIRE ÉDUCATION POST-SECONDAIRE ÉTUDES UNIVERSITAIRES Comment qualifiez-vous l'augmentation des droits de scolarité

Plus en détail

Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité

Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité dans le cadre du 12 e Congrès national de Metropolis Immigration

Plus en détail

Les audits de projets, pourquoi?

Les audits de projets, pourquoi? Les audits de projets, pourquoi? Par Benoît Lalonde, MGP, MBA, PMP, CPM, OPM3 6 juin 2008 1 Pourtant! Airbus 380 Métro de Laval Eurotunnel Projet des armes à feu GIRES Hibernia Dcartes Vente et perception

Plus en détail

Carrière & Leadership

Carrière & Leadership Carrière & Leadership www.100jours.ca Carrière & Leadership est un cabinet-conseil dont la mission est d accompagner les cadres supérieurs et intermédiaires... hors de leur zone de confort. Notre service

Plus en détail

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO-

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- ALIMENTAIRE AU QUÉBEC RÉSULTATS D UNE CONSULTATION DES ACTEURS DU SECTEUR AGROALIMENTAIRE AU SUJET DE LEUR CONFIANCE ENVERS LEURS PERSPECTIVES FUTURES Préparé pour l Union

Plus en détail

Le partage du réseau cyclable montréalais : Avec qui et comment?

Le partage du réseau cyclable montréalais : Avec qui et comment? Direction générale Direction du greffe Division des élections du soutien aux commissions 275, rue Notre-Dame Est, Bureau R-134 Montréal, Québec H2Y 1C6 Téléphone : (514) 872-3770 Télécopieur : (514) 872-5655

Plus en détail

ANNEXE II : FORMATIONS EN SOINS DE DEVELOPPEMENT. Conditions de reconnaissance des formations par le SPF Santé publique

ANNEXE II : FORMATIONS EN SOINS DE DEVELOPPEMENT. Conditions de reconnaissance des formations par le SPF Santé publique CONTRAT VISANT LA FORMATION EN ALLAITEMENT MATERNEL ET EN SOINS DE DEVELOPPEMENT DU PERSONNEL MEDICAL ET SOIGNANT DES MATERNITES (MATERNITE ET NEONATOLOGIE) ANNEXE II : FORMATIONS EN SOINS DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

REQUÊTE INTRODUCTIVE D'INSTANCE PRÉCISÉE

REQUÊTE INTRODUCTIVE D'INSTANCE PRÉCISÉE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL No.: 500-06-000158-028 (Recours Collectif) C O U R S U P É R I E U R E ASSOCIATION POUR L ACCÈS À L AVORTEMENT Demanderesse c. PROCUREUR GÉNÉRAL DU QUÉBEC

Plus en détail

Comptes aux particuliers

Comptes aux particuliers Comptes aux particuliers info@caisse.biz caisse.biz COMPTES CHÈQUES COMPTES ILLIMITÉS UNIVERSEL 0,00 $ par mois 1 Transactions illimitées comprises, automatisée et au comptoir.* 1 Un solde minimum de 1

Plus en détail

Vous trouverez, par ordre alphabétique, une courte présentation de l expérience, des qualités et des compétences spécifiques de chaque coach.

Vous trouverez, par ordre alphabétique, une courte présentation de l expérience, des qualités et des compétences spécifiques de chaque coach. P A S UNE ÉQUIPE DE COACHS PROFESSIONNELS Pour trouver le coach qui vous convient, IC FORMATION a réuni une équipe de coachs professionnels qui ont des expériences et des profils variés. Vous trouverez

Plus en détail