TER R EBO N N E D u 22 a u 28 ja n vier e a n n ée, n o 35 FIER JO U R N A L IN D ÉP EN D AN T M EMBRE D HEBD O S Q UÉBEC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TER R EBO N N E D u 22 a u 28 ja n vier 201 4 55 e a n n ée, n o 35 FIER JO U R N A L IN D ÉP EN D AN T M EMBRE D HEBD O S Q UÉBEC"

Transcription

1 55 55 ans ans Recycle-moi après lecture CHEVROLET BUICK 1325, CARRÉE MASSON TERREBONNE Contient des fibres recyclées TER R EBO N N E D u 22 a u 28 ja n vier e a n n ée, n o 35 FIER JO U R N A L IN D ÉP EN D AN T M EMBRE D HEBD O S Q UÉBEC JEUX OLYMPIQUES De Terrebonne à Sotchi Pages A-6 et A-7 (Dave Holland Photography) ous NLE CAHIER CULTUREL ET PATRIMOINE ous Les DIFFÉRENTES NLE LE CAHIER CULTUREL ET PATRIMOINE notes de l AMOUR Les HAUTS et les BAS de la vie de COUPLE MASCOUCHE Vers l ACQUISITION du MANOIR seigneurial Page B-1Page A-11 POLICE DE TERREBONNE Guy DUBOIS passe le FLAMBEAU Page A-20

2 A-2 Le mercredi 22 janvier LA REVUE - 1 seule place ayant toutes ses marques de nourritures pour chiens et chat en magasin (Certaines marques sont sur commande) 905, boul. des Seigneurs Oiseaux Poissons Chiens-chats Rongeurs reptiles * * * * * N O S NOUVEAUTÉS * * * * * LIT, TAPIS ET HAMAC CHAUFFANT Pour chien et chat *thermostat incorporé * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * COLLIERS ET LAISSES Canadian Classic -40% RABAIS MANTEAU Plus d un e centaine en inventaire -20% RABAIS Non applicable manteaux : Canada Pooch IDÉAL BALANCE 4 saveurs de biscuits pour chien Spécial Pomme Citrouille Patate douce Canneberge Rég. : 5.99$ 3 99$ SAC BIODÉGRADABLE 120 sacs (8 rouleaux) *Garde les endroits de promenade propre Spécial 6 99$ Rég. : 15.99$ Carte-fidélité informatisée OUVERT 7 JOURS BOIS À GRUGER GREEN Votre rongeur se fera les dents en se régalant! Produit vedette LIFE MATE 5$ de rabais * À l achat d un sac de 11,8kg et plus pour chien Carte-fidélité informatisée 15$ de rabais Pour rongeur NOUVEAU Pose de faux ongles couleurs ass. Gâterie pour chien et chat TRUE RAW CHOICE Une gâterie santé qui contient une source naturelle de protéine et de chondroitine. Excellent pour les dents, la peau, le pelage ainsi que pour les articulations LA LITIÈRE AGGLOMÉRANTE pour prévenir les problèmes urinaires en fonction du PH, le sable change de couleur (au contact de l urine) pour signaler des problèmes de santé. Nourriture chien et chat Spécial valide jusqu au 2 février 2014 Nourriture chien Eukanuma natural «Excel» - Agneau grande race - Agneau senior - Agneau contrôle du poids À partir de 48.99$ 5$ de rabais * À l achat d un sac de 6.8kg pour chat Sac spécialement identifié Sac spécialement identifié Spécial valide jusqu au 2 février 2014 ou épuisement des stocks Spécial valide jusqu à épuisement des stocks Spécial valide jusqu à épuisement des stocks Carte-fidélité informatisée À l achat de nourriture pour chat «les 4 solutions ciblés» * Perte de poids * Prévention boules de poil * Les sans céréales * Pour chats difficiles 3$ de rabais + 1 can Natural Choice gratuite Vous voulez essayer une nouvelle nourriture haute de gamme? ÉCHANTILLONS GRATUITS pour chien ou chat en magasin * Quantité limitée par client, détails en magasin Wow! 52 99$ Wow! 38 99$ Carte-fidélité informatisée Nourriture chien et chat SANS GRAINS Dinde, poulet, saumon / Poisson océanique et saumon 3$ de rabais Tout format sans grains Les spéciaux sont valides jusqu au 2 février 2014 Vieillissement en santé Convient aux dents et aux gencives sensibles Aide à stimuler l appétit Favorise la santé de la peau et du pelage Chien adulte Maintien moyen et grande race 15 kg Carte-fidélité informatisée From Royal Canin ÂGÉ 12+ VOTRE CHAT PRÉSENTE-T-IL DES SIGNES DE VIEILLISSEMENT? *Chien adulte Grande race maintien 15 kg Oven Bake Cani Source Carte-fidélité informatisée 5$ de rabais + can gratuites Carte-fidélité informatisée 3$ de rabais Spécial valide jusqu au 2 février 2014 MILLET EN GRAPPE 1kg 3$ de rabais Wow! 12 50$ 5$ de rabais Pattes et ailes de canard Trachée d agneau Pattes de poulet Un vrai festin naturel pour vos oiseaux PLANCHE À GRIFFES Cat it Rég. : 17.99$ Il en oublie le divan! Repti Bark 26.4 litre Un substrat idéal pour les terrariums tropicaux Habitrail Ovo Maze Spécial 19 99$ Rég. : 28.99$ Un terrain de jeux amusant autant pour votre petit rongeur que pour votre enfant #62665 Carte-fidélité informatisée Recevez un sac GRATUIT après 6 achats et plus selon l articles : nourriture chiens, chats, oiseaux, rongeurs, litière chats. * Notez que les produits ci-haut sont sélectionnés par l Animalerie et les compagnies.

3 ACTUALITÉ Le mercredi 22 janvier LA REVUE - A-3 Le contrat de déneigement de la zone 3 est-il respecté? G auvreau Excavation, ancien détenteur du contrat de déneigement dans la zone 3 - secteur sud-ouest (chemin des Anglais) à Mascouche remet en question les pratiques du déneigeur actuel, Excavation Anjou. Dans un tract distribué à 44 résidences du coin, on invoque que, dans la nuit du 13 au 14 janvier, de la neige «contaminée» a été soufflée sur les terrains plutôt que dûment ramassée. Karine Limoges Mis au parfum de la situation, le direc - teur au Service des communications de la Ville de Mascouche, Francis Ville - neuve, a maintenu que «selon le devis, aussitôt qu il y a des chutes de neige de plus de 10 centimètres, le déneigeur doit ramasser la neige; cependant, pour l élargissement de la chaussée, la Ville autorise le soufflage de la neige sur les terrains soit une ou deux fois par hi - ver». Contacté par La Revue, le prési - dent d Excavation Anjou, Yvan Dubé, confirme avoir élargi ce secteur «à la de - mande de la Ville pour économiser les coûts de déglaçage, non prévus au con - trat». «Contrairement [à ce que dit le] tract, il ne s agit pas de neige contami - née, mais contenant du sable, du cal - cium et de l abrasif», explique M. Ville - neuve. Allégations de sous-traitance En avril dernier, à la séance du conseil municipal, une pétition de 650 noms si - gnifiait l insatisfaction des citoyens à l égard du service de déneigement de la zone 3. À ce moment, le recours à la sous-traitance soit à Bisson Déneige - ment avait été invoqué, ce que main - tiennent encore aujourd hui Linda et Ri - chard Gauvreau. Francis Villeneuve as - sure que la Ville a fait les vérifications re - quises en début de saison hivernale, s assurant que les employés figuraient au nombre des effectifs d Excavation Anjou. «Si les équipements sont utilisés d ailleurs, il faut obtenir l autorisation de la direction des travaux publics», spéci - fie-t-il toutefois. Yvan Dubé, d Excava - tion Anjou, martèle qu il n a aucunement recours à la sous-traitance, ce qui pour - rait s avérer motif à résiliation de contrat selon les conditions du devis dont La Revue a obtenu copie. «Nos équipe - ments nous appartiennent à 100 %», ajoute-t-il. Richard Gauvreau affirme pour sa part avoir été lui-même appro - ché par Excavation Anjou pour un prêt de ses équipements. «J ai dit oui, à con - dition qu il se retire, mais il a finalement trouvé quelqu un d autre pour le faire, soutient-il. Et maintenant, nous n avons pas de contrat parce que nous sommes honnêtes!» Yvan Dubé nie quant à lui que cette conversation ait eu lieu. Pour supporter la thèse de recours à la sous-traitance, Gauvreau Excavation soulève que le lieu d entreposage doit être situé dans un rayon de 10 kilomè - tres de l hôtel de ville. Or, le bordereau de soumission d Ex - cavation Anjou, entreprise située à Montréal, indique que ses équipements ont été remisés au 1412, avenue de la Gare où se trouve cependant l entre - prise Acier Pesant. «C est une shop de métal, il n y a pas de garage con - Excavation Anjou entreposerait ses équipements au 1412, avenue de la Gare; or, l adresse abrite l en treprise Acier Pesant, et aucun véhicule de déneigement ne semble présent dans la cour extérieure. forme pour une entreprise de déneige - ment!» peste M. Gauvreau. Yvan Dubé explique louer l endroit et disposer de «l espace nécessaire». Enfin, Gauvreau Excavation, qui sur - veille activement les activités du dénei - geur, maintient qu il y a défaut de pré - sence d un signaleur qui assure norma - lement la sécurité. Anjou Excavation ar - gumente qu il ne sort jamais sans signa - leur et que le service de police se charge de vérifier constamment ses opérations, ce que confirme la Ville. Le signaleur demeure également exigé par devis et le Code de la sécurité routière, ainsi M. Villeneuve invite tout citoyen té - moin qu un signaleur manque à l appel à contacter le service de police. INSPECTION DES VIADUCS Le MTQ fait ses devoirs A près qu un fragment de béton se soit ré - cemment détaché du pont d étagement Henri-Bourassa, sur l autoroute 40 Ouest, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a procédé à des inspections sur 605 structures ciblées comme présentant un risque de délamination, dont sept sur le territoire de Laval Mille-Îles. On parle ici de structures souvent uti - lisées par les automobilistes moulinois, soit le pont d étagement de l autoroute 640 à Charlemagne, les viaducs du boulevard Le Carrefour Est et Ouest au-dessus de l autoroute 15 à Laval, les structures du boulevard Le Gardeur sur l autoroute 40 en direction Est et Ouest à Repentigny, le viaduc à la croi - sée des autoroutes 13 Sud et de l auto - route 640 à Boisbriand, ainsi que le pont d étagement à la hauteur de la route 335 et de l autoroute 640 à Boisdes-Filion. Ces structures ont été ins - pectées les 15 et 16 janvier. Alors que les six premières n ont né - cessité aucune intervention immédiate, le pont d étagement situé à Bois-des-Fi - lion a dû subir des travaux de préven - tion. «Nous avons procédé à des inter - ventions de délaminage, c est-à-dire que nous avons retiré des fragments de béton de la structure. Ces travaux n ont eu aucun impact sur l intégrité de la structure», précise Catherine Morin, de la direction Laval Mille-Îles du MTQ. Des inspections aux trois ans Elle précise que les 605 structures qui ont fait l objet d inspections au cours des derniers jours font déjà par - tie du programme annuel de sécurisa - tion du Ministère. Quant aux autres structures, notamment celles que l on retrouve sur le territoire des Moulins, elles ne présentent pas de fissures ou de délaminage, toujours selon Mme Morin. «Des inspections sont menées sur toutes les structures de la province aux trois ans. C est lors de ces inspec - tions que nous déterminons si les structures doivent être inscrites ou non au programme annuel de sécurisa - tion pour un suivi plus rigoureux». Notons que dans la foulée des événe - ments, le MTQ a revu ses protocoles d intervention, de sorte qu à la suite de tout événement météorologique excep - tionnel, une série de vérifications seront déclenchées sur les structures présen - tant des risques de chutes de béton. Texte: Véronick Talbot Poissons des chenaux Sainte-Anne-de-la-Pérade Toilettes chauffées Stationnement Patinoire Location de patins gratuite Glissade Jeux et clown Popcorn et barbe à papa Réservez maintenant votre cabane située près de l embouchure du fleuve, l endroit par excellence pour taquiner le poulamon. Bienvenue! Descente #2 Propriétaire Luc Cossette et Pascale Rompré Julie Kovacs Audioprothésiste PROTHÈSES AUDITIVES Technologie numérique Piles Réparation Jour Soir Domicile 1093, St-Louis, Terrebonne , 1 ere Avenue, Rawdon Petites annonces de 2 $ La couleur pour un p tit Valide pour un temps limité. Performance, dévouée et qualifiée en construction Bur : Cell : Vous voulez acheter ou vendre Appelez-moi REMAX DES MILLES- Î LES INC Chantal Auger Courtier immobilier Courtier en assurance de dommages Danny Brodeur Certifié par «L Autorité des marchés financiers» Affilié à Vous avez des problèmes pour vous assurer? Alcool au volant Suspension de permis Multiples accidents Fréquence de sinistres Financement, 2 e ou 3 e chance au crédit Etc. Appelez-moi! Terrebonne Prélèvements sanguin s SUR PLACE ou À DOMICILE Vaccins santé-voyage Infirmières membres de L OIIQ VACCIN CONTRE LA GRIPPE Ostéopathie Médico esthétique Reçu disponible ou , montée Masson Terrebonne J6W 2Z4 (face à la rue Ernest Mathieu) ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #

4 A-4 Le mercredi 22 janvier LA REVUE - ACTUALITÉ ENBRIDGE «Nous allons revenir à la charge» A près que la commission parlementaire sur l inversion du flux de l oléoduc 9B eut déposé un rapport favorable à l égard du projet d Enbridge, lequel a d ailleurs reçu le feu vert de l Office national de l énergie en décembre, le maire de Terrebonne se dit toujours interpellé par le dossier. D autant plus que des lettres reçues de la part de la société et des gouvernements fédéral et provincial lui confirment qu aucune de ces instances n est tenue d informer la Munici - palité en cas de déversement mineur sur son territoire. Véronick Talbot Rappelons qu après avoir appris qu un déversement de litres de pétrole avait eu lieu à la station de pompage d Enbridge à Terrebonne, le 12 mai 2011, sans qu elle n en ait été informée, l administration municipale n a pas ca - ché son indignation. Du coup, des let - tres ont été acheminées à Enbridge, au ministère de l Environnement du Qué - bec et à Environnement Canada afin de comprendre pourquoi la Ville n avait pas été mise au fait de l incident au mo - ment où il est survenu déversements par année «Le déversement a été limité aux ins - tallations appartenant à Enbridge, les produits pétroliers ont immédiatement été confinés, il n y avait aucun rejet de contaminant dans l environnement et une entreprise compétente a été man - datée pour effectuer la récupération du produit déversé. Seules les interven - tions faisant l objet d une intervention terrain de l équipe d Urgence-Environne - ment sont répertoriées au Registre. C est pourquoi ce déversement n a pas été inscrit. ( ) Lors d un déplacement sur le terrain, les intervenants d Ur - gence-environnement communiquent toujours avec les intervenants munici - paux de première ligne», a-t-on justifié du côté de Québec. «Environnement Canada ne peut pas assumer le rôle d alerter les municipali - tés pour les déversements qui surviennent au Canada chaque année», a-t-on signifié du côté du gouvernement fédéral. Enbridge, toutefois, a montré davan - tage d ouverture. «Étant donné qu il n y a eu ni feu ni déversement à l extérieur de notre site, nous n avions alors pas cru nécessaire d en aviser la Ville de Terrebonne. ( ) Si jamais un incident devait avoir des répercussions sur la po - pulation locale, ce qui n a pas été le cas en mai 2011, des démarches seraient immédiatement entreprises auprès des autorités locales afin que la sécurité des résidents et la protection de l environne - ment soient assurées. ( ) Nous com - prenons fort bien que la population et les parties prenantes s attendent à ce que nous en fassions encore plus. Et c est ce à quoi nous nous sommes en - gagés formellement lors des audiences de l Office national de l énergie et de la commission parlementaire tenue tout récemment à Québec.» «C est grave!» Des réponses qui n ont pas satisfait le maire Jean-Marc Robitaille. «Enbridge n a rien compris de notre demande. Nous avons demandé à la société si elle était prête à financer des plans particu - liers d interventions en cas d incidents, et plutôt que de répondre à notre ques - tion, elle s est justifiée sur les événe - ments de 2011 en nous rappelant que nous n avions pas à être mis au courant de la situation. En clair, nous avons une entreprise qui nous dit que la Ville n a - vait pas à être informée du déverse - ment, tout comme les deux paliers de gouvernement d ailleurs, et qui ne ré - pond pas aux vraies questions que nous lui avons posées. C est grave!» Malgré que la commission parlemen - taire n ait retenu qu une infime partie des recommandations qu avait soumi - ses la Communauté métropolitaine de Montréal dans son mémoire, auquel avait contribué la Ville de Terrebonne, et bien que l Office national de l énergie ait donné son aval au projet d inversion du flux de l oléoduc 9B, le premier magis - trat n entend pas en demeurer là dans ce dossier. «Nous maîtrisons très bien le dossier et nous avons l intention de revenir à la charge. J ai parlé avec le Jean-Marc Robitaille Le maire Jean-Marc Robitaille n entend pas demeurer les bras croisés en ce qui a trait au dossier d Enbridge. maire de Montréal, Denis Coderre, à cet effet. Il faut mettre notre pied à terre. Est-ce que nous allons attendre qu il ar - rive quelque chose avec le pipeline qui traverse nos territoires avant d agir? La réponse est non, et nous allons conti - nuer de revendiquer nos points», de conclure M. Robitaille. GESTION DE LA POPULATION ANIMALE Une nouvelle option se dessine D es étudiants universitaires lanaudois ont trois semaines, ils ont obtenu le finance - moment de mettre sous presse, plus décidé de créer un nouvel organisme de de 250 Lanaudois avaient signé la péti - bienfaisance de service animalier sur le ter - rain de pieds carrés, et ils tion en moins de 48 heures. «Le Berger ritoire. Les instigateurs du projet veulent sont présentement en négociation avec Blanc est une entreprise à but lucratif, ainsi offrir aux villes de la région une solu - Mascouche et Repentigny pour un es - et sa priorité demeurera toujours sa tion alternative au Berger Blanc, qui détient pace adéquat. Leur financement pro - marge de profit, prétend M. Eusanio. actuellement le contrat de gestion de la po - vient d entreprises privées sans lien Dans les circonstances, nous voulons pulation animale à Terrebonne et Mascou - avec le milieu de la gestion de la popula - offrir une solution alternative aux villes che, notamment. tion animale. qui sont liées par contrat à cette compa - C est ainsi que onze étudiants de Ter - «C est par amour pour les animaux gnie.» rebonne, Mascouche, Repentigny et La - que nous avons décidé de mettre en Bien que la jeune équipe ne compte valtrie, qui ne sont pas liés au milieu ani - place ce projet, et c est aussi pour cette pas de spécialiste en animaux, des malier par leur champ d études, ont dé - raison que des entreprises ont souhaité pourparlers sont en cours avec des vé - cidé de fonder Les amis de Pookie. Il y a nous financer», explique Danik Eusanio. térinaires désirant s impliquer dans le Lui et ses acolytes ont d ailleurs mis en projet. La liste des engagements de ligne une pétition pour que la population l organisme, dont un réseau de caméras Nos rubriques appuie la création de leur organisme. Au installé sur place avec webdiffusion en Quoi? Pardon? Je vous entends, mais je ne comprends pas toujours... Commerce en Revue A-22 Agenda communautaire..... A-24 Un brin d histoire B-7 Pellicule et popcorn B-14 Horoscope B-15 Retrouvez le plaisir d entendre de façon discrète et efficace Dépistage auditif sans frais Valide jusqu au 31 mars 2014 LABELLE AUDITION 385, montée Masson, bureau 104 sur rendez-vous Daphné Godin-Blouin Audioprothésiste continu, peut être consultée au - kie centre_de_service_animalier. Pour plus d information, vous pouvez écrire à Sous contrat jusqu en 2015 Jointe par le journal La Revue, la Ville de Terrebonne a indiqué ne pas avoir entendu parler de ce nouvel organisme. Elle rappelle toutefois qu elle a renouve - lé le contrat du Berger Blanc pour la pé - riode du 1er février 2013 au 31 janvier 2015, avec une option de reconduction pour 2015, et qu advenant que toutes les conditions soient remplies par l en - treprise, comme c est le cas actuelle - ment, le contrat ne pourra pas être rési - lié. «Nous continuons de faire un suivi rigoureux auprès du Berger Blanc, no - tamment par le biais de visites surpri - ses, et l ensemble des clauses au con - trat sont dûment respectées.» La situation est la même du côté de Mascouche, qui a renouvelé son contrat pour l année 2014, avec une option de reconduction pour En octobre, les deux Municipalités con - firmaient par ailleurs que l option d une solution régionale, en partenariat avec la Ville de Laval, était toujours sur la table. Texte: Véronick Talbot TÉLÉPHONE TÉLÉCOPIEUR INTERNET COURRIEL PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Karine Limoges JOURNALISTES-PIGISTES Raymond Berthiaume Christophe Scott Valérie Maynard Vanessa Blouin Pierre Vigneault Karyne Gaouette Marie-Claude Ainey Marilyn Ferland Pascal Lessard, photographe CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel François-R. Despatis-L Ecuyer DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy COORDONATRICE AUX VENTES Lise Bourdages REFLET ÉCONOMIQUE Mireille Cyr Francine Genest CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Jocelyne Fontaine Yves Chamberland Francine Genest Daniel Soucy Julie Gordian Gaétan Lachapelle Jonathan Lessard Annie Perron GUIDE DES ADRESSES Mireille Cyr Vivianne Morin RÉCEPTION / PETITES ANNONCES / ARCHIVES Carole Cyr Jessica Berry Marjolaine Vézina Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE / TYPOGAPHIE / MONTAGE Compo-Max Inc. Marcelles Hayes DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides NOUVEAU TIRAGE LA REVUE, journal hebdomadaire, est publiée par LA REVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Marie à Ter rebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépô t légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine, Saint-François ( Laval), Bois-des-Filion et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l abonnement (12 mois): Canada 165$, État-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits rése rvés. La reproduction des textes d information et d annonces publicitaires est interdite à moins d une autorisation écrite du directeur. Envoi de pub lication canadienne #

5 Le mercredi 22 janvier LA REVUE - A-5 Premières semaines heureuses L a décision de l administration Tremblay à Mascouche de faire l acquisition du Ma - noir et de ses terrains est importante, et elle démontre bien que le nouveau maire et son équipe ont l intention de tenir leurs engage - ments. J aime beaucoup les gens qui disent ce qu ils vont faire et qui font ce qu ils disent. En priorisant cette acquisition et en mettant en place une fondation sans but lucratif qui verra au rayonnement du site dans sa communauté, mais qui ira aussi chercher des sommes pour favoriser la mise en valeur de ce joyau historique et naturel de notre région, le nouveau con - seil se montre proactif. L intervention rapide de la Ville de Mas - couche dans le dossier du bris de la con - duite d eau vers le quartier du Lac Sam - son est un autre élément qui pèse favora - blement dans ces premières semaines d administration. Même sentiment qui semble habiter certains hommes et femmes d affaires qui voient la situation s éclaircir dans leurs relations avec la Municipalité, dont le ser - vice d urbanisme montrait un entêtement à appliquer certaines règles qui frisaient le ridicule. L arrivée d une administration forte à la tête du conseil municipal devrait favoriser l essor économique de la ville qui était sclérosé à la suite des derniers mois tumultueux de Richard Marcotte à la mairie. L embellie avec la mairesse Pa - quette n avait pas suffi à relancer le tout. Pour tous, cet intérim avait soulagé la pression, mais n avait pas permis le dé - blocage souhaité. Ce début de mandat tout en douceur pour Guillaume Tremblay la lune de miel n est pas encore complètement consom - mée présage une ambiance plus heu - reuse à l hôtel de ville et il en est de même à la MRC Les Moulins, où tout semble au beau fixe. Parmi les défis à venir pour l administra - Nouveau tion de Vision Démocratique de Mascou - che, notons la priorisation des engage - ments électoraux, une gestion serrée des deniers publics pour maintenir une taxa - tion compétitive et la remise en question de contrats passés qui méritent peut-être une sérieuse révision. L an dernier, le dé - neigement dans le secteur ouest de la ville en avait mécontenté plus d un avec la remise d une pétition de 650 noms de ci - toyens fâchés de la pauvre qualité du ser - vice. Prise avec la patate chaude, l admi - nistration Paquette a préféré laisser aller les choses. Le mécontentement se pour - suit donc cette année, et c est Guillaume Tremblay et son équipe qui aboutissent avec l affaire en cours. Déneigement et déglaçage approximatifs, mauvaise utilisa - tion des équipements, corridors scolaires mal déblayés, manque à certaines règles de sécurité et normes inscrites au con - trat : les doléances des citoyens envers l entrepreneur gagnant, Excavation Anjou et son présumé sous-traitant, sont lon - gues. La pétition de l an passé n a pas semblé forcer les correctifs attendus. Et quand il est question de déneige - ment, le tout est délicat et c est une af - faire que La Revue suivra de près. *** Un petit mot, en terminant, sur Jacques Forget, qui a rendu l âme la semaine der - nière. C était un homme d affaires pas - sionné par son métier, un visionnaire de son domaine et un exemple de détermi - nation. Avec ses enfants à la barre, en particulier Pierre et Michel, que je connais bien, je n ai aucun doute que les Viandes Jacques Forget prospéreront. C était un grand homme et l hommage que nous lui avions rendu au gala du 30 e Reflet économique était très à propos. J ai encore le frisson en me remémorant l ovation debout à laquelle il avait eu droit. C était fort mérité. Massothérapie-Orthothérapie Concept unique et innovateur 50% de rabais sur le premier traitement 4 0 % de rabais Épilation permanente à la lumière pulsée, ce pour toute la durée de votre traitement Nous offrons maintenant le Arrêtez le temps et inversez le vieillissement! Résultats visibles rapidement! Technologie utilisée en médecine esthétique combinant la radio fréquence et le champ magnétique pulsé. Un traitement efficace, sans douleur et sécuritaire. * Prix de lancement: + à l achat d une cure, obtenez un traitement gratuit. * Détails en clinique. Remodelage du corps sans chirurgie Réduction de la cellulite Raffermissement cutané Réduction des rides (Pour un temps limité) Pour le visage et le corps NOS SERVICES [ thérapeutique ] Maux de dos Lumbago (entorse lombaire) Troubles liés au stress Maux de tête Maux de cou Entorse Sciatique Épicondylite Douleurs musculaires et articulaires 1341, Grande-Allée, suite 204 Terrebonne (Québec) J6W 4K Prenez rendez-vous dès maintenant! [ détente ] Microdermabrasion Oxygénothérapie Poudre solaire colorescience Injection de Botox et de Juvéderm Photorajeunissement (tâches pigmentaires, couperose) Laser fractionnel 1540 (rides, cicatrices, vergetures ) , chemin Gascon, Terrebonne Électrolyse Facial Épilation à la cire Produits Lipomassage Nutrisaveurs, perdez du poids, gardez la ligne

6 A-6 Le mercredi 22 janvier LA REVUE - ACTUALITÉ Une autre expérience olympique pour Olivier Jean O livier Jean vivra ses seconds Jeux Olym - piques dans quelques semaines à Sotchi. L athlète originaire de Lachenaie quittera samedi pour Budapest, en Hongrie, afin de participer à un dernier camp d entraînement avec l équipe canadienne de patinage de vi - tesse courte piste. Pierre-Luc Chenel Le 1 er février, le patineur mettra en - suite les pieds à Sotchi, à moins d une semaine de l ouverture des olympiades. Après l expérience vécue à Vancouver en 2010, dont l obtention d une médaille d or au relais, Olivier Jean se sent da - vantage prêt à participer aux Jeux de Sotchi, quatre ans plus tard. «Je suis mieux préparé et je sais ce qui va arri - ver, a mentionné Jean. Je comprends un peu plus comment gérer mes émo - tions et ça va être plus naturel si je com - pare à Vancouver.» Le patineur de 29 ans n a pas l inten - tion de changer sa préparation avant les courses. Que ce soit pour une Coupe du monde, les Championnats du monde, les sélections nationales ou les Jeux Olympiques, il veut toujours travailler de la même façon. «La préparation s éche - lonne sur les quatre dernières années. Je ne fais rien de différent pour Sotchi, a-t-il spécifié. Je fais mes répétitions pour me sentir à l aise.» Sur les distances individuelles, Olivier Jean participera au 500 mètres et au 1000 mètres à Sotchi. En équipe, il sera sur la glace pour le relais. Le tout débute - ra le 10 février. Il n ira pas voir les autres TALBOT KINGSBURY - AVOCATS Me Lorraine Talbot et Me Réjean Kingsbury, dont l étude légale est établie à Terrebonne depuis 1991, sont heureux d annoncer la ve - nue de Me Stéphanie Dinel à compter du 27 janvier 2014 et lui souhaitent la bienvenue au sein de leur étude. Native de la région des Laurentides, Me Stéphanie Dinel qui habite Terrebonne est avocate et membre du Barreau du Québec depuis Détentrice d un baccalauréat en sciences politiques de l Université d Ottawa et diplô - mée en droit de l université du Québec à Montréal, Me Dinel a, à ce jour, œuvré prin - cipalement en matière de litiges civils, com - merciaux ainsi qu en droit du travail et de l emploi. Me Stéphanie Dinel possède une bonne expérience en litige devant les tribu - Me Stéphanie Dinel - Avocate Olivier Jean prendra part pour une deuxième fois aux Jeux Olympiques. Il admet se sentir plus en con fiance que lors des Jeux de Vancouver. (Photo : archives La Revue) naux ; elle a plaidé régulièrement depuis son admission au Barreau dans des litiges en droit immobilier, notamment en vices ca - chés, en droit de la responsabilité civile, des assurances, des contrats et en indemnisa - tion des accidents du travail. Me Dinel pos - sède également une expertise en droit du travail et a déjà œuvré au sein d une entre - prise à titre de conseiller légal aux ressour - ces humaines. La mission que s est donnée l entreprise de services juridiques TALBOT KINGSBURY, AVOCATS est de procurer des services pro - fessionnels de la plus haute qualité en droit civil, droit commercial et corporatif, droit im - mobilier, droit matrimonial, droit municipal, droit du travail, médiation familiale, rédaction de contrats et négociations et Me Dinel adhère pleinement à cette mission. TALBOT KINGSBURY - AVOCATS 227, boul. des Braves, bureau 101 Terrebonne, J6W 3H sports olympiques, préférant profiter de ses périodes de repos au maximum. «Je ne dois pas gaspiller d énergie, a avoué Jean, dont les compétitions s échelonne - ront sur plusieurs jours. Je ne veux pas être trop debout et je n irai pas voir d au - tres événements. Je me concentre sur ma préparation et ma routine.» L entraînement achève En congé de compétition depuis la minovembre, Olivier Jean et l équipe cana - dienne ont eu plusieurs semaines pour se préparer adéquatement. Les entraî - nements de différents niveaux et les pé - riodes de repos se sont enchaînés rapi - dement. «On a fait beaucoup de vo - lume, comme un cycle de mise en forme. On ne faisait pas beaucoup de vi - tesse, mais beaucoup de tours. Depuis deux semaines, on a fait une transition pour des courses plus spécifiques, où on fait des courts efforts avec peu de re - pos et beaucoup de vitesse», a analysé Jean, qui a pu participer à des simula - tions de course la semaine dernière SPÉCIALISTE DE L ASPIRATEUR DEPUIS PLUS DE 35 ANS ASPIRATEURS CENTRAUX BEAM, ELECTROLUX ET PLUSIEURS AUTRES MARQUES À partir de 349 Consultation GRATUITE 349 $ avec d autres patineurs canadiens. Le Terrebonnien a obtenu ses meilleu - res performances lors des deux derniè - res Coupes du monde en Italie et en Russie et a voulu construire sa prépara - tion là-dessus. «Tout s est très bien en - chaîné, a commenté Jean au sujet de sa forme physique et mentale. Je me sens bien et j ai hâte de courser. Je suis vrai - ment content par rapport à où je me trouve.» À Budapest, l équipe canadienne sera sur la glace deux fois par jour avec des petites séances. Olivier Jean pourra prendre le temps de se rétablir du déca - lage horaire qui sera de 9 heures lors - qu il aura les pieds en Russie. «Ça fait longtemps qu on voyage. Grâce au fait qu on arrive deux semaines en Europe avant les Olympiques, il ne devrait pas y avoir de problème, a-t-il conclu. On uti - lise la luminothérapie et on tente de se mettre à la lumière le plus possible pour s adapter, mais en bout de ligne, c est quatre ou cinq jours un peu bizarres et après, ça va.» Dr A. Chamma ORTHODONTISTE Votre spécialiste depuis plus de 25 ans 385, montée Masson, bureau chammaortho.com *Même édifice clinique dentaire familiale De tout pour votre aspirateur Vente Service Réparation Installation Appel de service 6 SUCCURSALES TERREBONNE REPENTIGNY ROSEMÈRE ST-EUSTACHE ST-JÉRÔME BLAINVILLE - MOTEURS - PIÈCES - SACS - FILTRES - ACCESSOIRES POUR TOUTES MARQUES LOCATION LAVEUSE À TAPIS Galeries Terrebonne CERTIFICAT CADEAU DISPONIBLE 1185, Boul. Moody Photos à titre indicatif seulement RBQ

7 ACTUALITÉ Le mercredi 22 janvier LA REVUE - A-7 Marc-Antoine Gagnon qualifié pour Sotchi M arc-antoine Gagnon a confirmé sa place dans l équipe olympique canadienne de ski acrobatique lors des dernières épreuves de la Coupe du monde en bosses. Cepen - dant, les réjouissances ont été de courtes durées, car l athlète de Terrebonne a quitté, lundi soir, pour Tignes, en France, afin de peaufiner sa préparation avant sa prestation olympique, le 10 février. Pierre-Luc Chenel Repos et entraînements sont au pro - gramme pendant une dizaine de jours. «Je veux seulement améliorer ce que je fais déjà de bien, comme mon ski et mes sauts, a dit Gagnon. Ce sont les dé - tails qui font la différence.» Marc-Antoine Gagnon a obtenu les di - videndes de ses années de travail et de sacrifices en se qualifiant pour les Jeux Olympiques. Il vient d atteindre le plus gros événement de sa carrière. «Je me sens vraiment accompli d a - voir réussi à me qualifier, a avoué Ga - gnon, qui a débuté le ski à l âge de 2 ans. Juste d aller aux Olympiques, je suis content et je n ai rien à perdre. Je vais donner mon 100%.» Le skieur de 22 ans a confiance en ses moyens avant d affronter la piste du Parc Rosa Khutor. Ses résultats à Deer Valley (3 e et 5 e ), Lake Placid (11 e ) et Val Saint-Côme (7 e ) l ont remis sur le droit chemin. Son nouveau saut, qu il utilise depuis les dernières semaines, est une réussite. «Je sais que je ne serai pas juste un participant et je sais que je m en vais là en ayant une bonne chance de médaille. L année olympique, ce n est pas facile, et le calibre va être fort là-bas, a-t-il commenté, ajoutant que le processus des qualifications olympiques a été stressant. Il va falloir que je fasse ma meilleure descente à vie. Je sais que si je fais ma meilleure descente possi - ble, j ai des chances de médaille.» Dans l ombre de Bilodeau et Kingsbury Alexandre Bilodeau et Mikaël Kingsbu - ry dominent la compétition mondiale de - puis quelques années. Bilodeau est le champion olympique en titre et Kingsbu - ry a remporté les deux derniers cham - pionnats des Coupes du monde. Les deux Québécois ont passé la saison à s échanger les deux premières places sur le podium, et l attention médiatique est davantage portée sur eux. De son côté, Marc-Antoine Gagnon ne se plaint pas de ne pas avoir les projec - teurs sur lui à Sotchi. «Je trouve que c est parfait, a-t-il admis. Les projecteurs seront sur eux lors des Jeux et comme je sais que je vais bien performer, je vais avoir moins de distractions.» À Sotchi, Marc-Antoine Gagnon ne veut pas déroger de sa préparation habi - tuelle. Il s attend à vivre les mêmes ef - fets secondaires du stress. «Quand je suis en compétition, je suis un peu stressé et avec l estomac un peu pe - sant. Le matin, je n ai pas beaucoup d appétit, a dit celui qui est bien heureux Une grande fierté pour la famille Gagnon C omme Marc-Antoine Gagnon, la famille du jeune athlète de Terrebonne a vécu beaucoup d émotions ce week-end, après que le skieur eut obtenu son billet pour les Jeux Olympiques. Sa mère, Diane Jacob, nous a fait parvenir un beau témoignage que nous souhaitons partager avec vous. «Que d émotions! Marc-Antoine a son billet pour les Jeux! Il le mérite tel - lement. Dès la fin de la compétition de dimanche à Val St-Côme, la dernière épreuve avant les Jeux, un grand groupe de supporteurs l attendait afin de le féliciter. On en a profité pour lui remettre ses vêtements olympiques. On a célébré, tous ensemble, la détermination et la persévérance de Marc-Antoine. Le grand-père de Marc-Antoine, Marcel Jacob, était présent et tellement fier de son petit-fils! Également, la copine de Marc-Antoine depuis sept ans, Isa - belle Tremblay, le supporte dans cette belle aventure. «Marc-Antoine me disait, dimanche, au retour de St-Côme, qu il va savourer et vivre pleinement son expérience olympique. Il est très heureux d avoir fait en compétition, et ce, depuis Deer Valley, un nouveau saut, un Cork 1080, qui a très bien été jugé. Il a confiance en son ski, en ses capacités de con - centration et de gestion du stress, et il est au sommet de sa forme. Nous serons, mon mari et moi, à Sotchi pour l encourager et vivre avec lui une partie de cette belle aventure. Merci de le suivre sur son site, au (VT) Marc-Antoine Gagnon a confiance en ses moyens avant d affronter la piste du Parc Rosa Khutor, lors des Jeux Olympiques de Sotchi. (Photo : archives La Revue) de compétitionner en soirée. Je veux rester dans ma bulle et me concentrer sur ma descente.» Avec une compétition dans les pre - miers jours des Jeux, Marc-Antoine Ga - gnon pourra profiter des autres sports olympiques par la suite. Il aimerait bien aller voir des parties de l équipe cana - dienne de hockey, qui seront disputées à 1h30 de route de son village olympi - que. Dans son coin, il y aura les épreu - ves de ski. 20 ans de pratique et une équipe attentive qui vous offre des traitements de haute qualité. Consultation suite à la recommandation de votre dentiste, la référence n est toutefois pas obligatoire. NOUVEAU POUR LA SANTÉ DE VOS PIEDS PROMOTION $ aux nouveaux clients Callosités, cors, durillons, crevasses Coupe et amincissement des ongles Ongles mycosiques Prévention d ongles incarnés DE RABAIS S pé c i a l i s t e e n s o in s d e s p i eds 1000, montée des Pionniers, #110, Terrebonne sur rendez-vous Technique sans aucun boîtier Membre de : L Association Québécoise des Orthodontistes L Association Canadienne des Orthodontistes , boul. De La Pinière (face à l autoroute 640) Terrebonne, Québec J6X 4V5

8 A-8 Le mercredi 22 janvier LA REVUE - ON COMMENCE L ANNÉE EN GRAND! IMAGINEZ VOTRE TRANSACTION FINALE! (SORTIE 44, AUTOROUTE 640) AVENUE DE LA GARE (SORTIE 44, AUTOROUTE 640) MONTÉE MASSON (ANGLE DE L ESPLANADE) MONTÉE MASSON (EN FACE DU SMART CENTRE) E ALBI OCCASION COM ON VOUS ATTEND!

9 Le mercredi 22 janvier LA REVUE - A ON VOUS ATTEND! 450 ON COMMENCE L ANNÉE EN GRAND! C EST LE TEMPS MAINTENANT! ON VOUS ATTEND! skyactiv GX 2014 NVXK64-AA00 À PARTIR DE WOW! $ Transport et préparation inclus. Taux d intérêt régulier compétitif. À L ACHAT D INTÉRÊT0 % 48 TAUX MOIS MODÈLE GT ILLUSTRÉ FINANCEMENT À L ACHAT D UNE MAZDA ,49% 36 MOIS - 2,99% 60 MOIS - 3,49% 72 MOIS D4XK64-AA00 GX 2014 SKYACTIV LE PLUS GRAND CHOIX! LOCATION 36 MOIS BASÉ SUR UN PRIX DE 17690, 00$* 0$ COMPTANT KILOMÈTRAGE ALLOUÉ POUR LA DURÉE DU BAIL KM COÛT DU KILOMÉTRAGE EXCÉDENTAIRE 0.08 $* VERSEMENTS AUX /2 SEMAINES * Transport et préparation inclus. MODÈLE GT ILLUSTRÉ D5XK64-AA00 SPORT GX SKYACTIV LIVRAISON IMMÉDIATE! LOCATION 36 MOIS BASÉ SUR UN PRIX DE 18690, 00$* 0$ COMPTANT KILOMÈTRAGE ALLOUÉ POUR LA DURÉE DU BAIL KM COÛT DU KILOMÉTRAGE EXCÉDENTAIRE 0.08 $* VERSEMENTS AUX /2 SEMAINES * Transport et préparation inclus. MODÈLE GT ILLUSTRÉ D4XS53-AA00 NOUVEAU PRIX! GX Transport et préparation inclus. Taux d intérêt régulier compétitif. MODÈLE JUSQU À ÀÉ ÉPUISEMENT DES «STOCKS»! GX ILLUSTRÉ * Taxes, RDPRM, immatriculation et frais de couleur en sus si applicable. Transport et préparation inclus. Les photos et couleur peuvent différer. Les offres sont sujetes à changement sans préavis. Communiquez avec un de nos représentants pour plus de détails. DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H À 21H ALLOCATION INCROYABLE POUR VOTRE ÉCHANGE!!! 3550 Avenue de la Gare, Mascouche Autoroute 640, sortie Sans frais

10 A-10 Le mercredi 22 janvier LA REVUE - ACTUALITÉ Un conflit qui cause des «dommages collatéraux» C est dans une salle comble que les élus Faut-il rappeler que depuis juillet, les Ville nous rembourse peut-être les frais de la Ville de Terrebonne ont participé à supplémentaires que nous devons dé - la première séance du conseil municipal de l année, le 20 janvier. Pour l occasion, une cinquantaine d intervenants et de bénévoles issus du milieu communautaire sont venus manifester leur amertume quant aux consé - quences du conflit de travail qui subsiste générale illimitée. Jocelyne Villemaire, de la chorale Voix des Moulins, s est ex - primée au nom de plusieurs organismes en faisant valoir l importance de régler ce conflit rapidement. «Nous subissons actuellement les im - entre la Municipalité et ses sur - pacts négatifs de cette grève. Terre - veillants-concierges. bonne est reconnue pour sa qualité de vie et elle a remporté plusieurs prix à cet égard. Les organismes du milieu contri - Véronick Talbot buent à la qualité de vie des citoyens et actuellement, ils sont dans l impossibili - té de remplir pleinement leur rôle. La uent. Plus de détais à l exposition. tio s s appliq iqu qu RBQ : *Des condi tion du Membre «RENDEZ-VOUS AU SALON réseau RÉNOVATION ET MAISON NEUVE!» Du 22 au 26 janvier, Place Forzani 4855, Louis-B-Mayer, Laval Pour nos visiteurs à la place Forzani seulement* vitreriegascon.com ESTIMATION GRATUITE Membre du réseau Jean-François a nçoi sar Arel, de el la apo populaire pula émission sion so de déco vitreriegascon.com 2681 chemin Gascon, Mascouche (coin autoroute 640) bourser pour la location de nouvelles salles, mais elle ne peut pas compenser les autres dommages collatéraux que nous subissons, notamment la perte de notre clientèle et par conséquent, de re - venus.» «La Ville tente de minimiser les im - pacts, mais les dommages collatéraux sont inévitables, a répondu le maire Jean-Marc Robitaille. Pour négocier, il faut être deux, et des séances de conci - liation sont prévues au cours des pro - chaines semaines. Nous espérons que ça va débloquer. Nos surveillants-con - cierges sont de bonnes personnes, ils font un excellent travail, et nous ne de - mandons pas mieux qu une résolution du conflit dans un cadre budgétaire res - ponsable. Parce que la qualité de vie des citoyens passe aussi par leur comp - te de taxes.» Les organismes du territoire peuvent toutefois se réjouir puisque tel qu ap - prouvé par le conseil municipal, ils se partageront $ en subven - tions, dont $ en soutien aux opérations pour la Maison des aînés de Terrebonne, $ à la Société de développement culturel de Terrebonne pour la tenue de divers événements, et $ à Action Événements pour l or - ganisation du Marché de Noël. 174 M$ en dépenses incompressibles Par ailleurs, plusieurs autres points à l ordre du jour de la séance du conseil ont retenu l attention, notamment l a - doption du projet de règlement sur le code d éthique et de déontologie des élus de la Ville de Terrebonne. Le conseil a par ailleurs autorisé l en - gagement de $ en dépen - ses incompressibles pour l année 2014, dont plus de 61 M$ en rémunération. Dans un autre ordre d idées, les élus ont adopté un règlement décrétant des travaux d aménagement et d éclairage au parc Marcel-De La Sablonnière pour un emprunt maximal de $. Deux règlements visant des travaux d aménagement et d éclairage d un ter - rain de football au parc-école Ar - mand-corbeil, pour un emprunt maximal de $, et d un terrain de soc - cer-football au parc Arc-en-ciel, pour un emprunt maximal de $, ont également été adoptés. Les élus ont aussi donné leur aval à la construction d un restaurant McDo - nald s et d un poste d essence Pe - tro-canada au 3465, montée Gagnon, Jocelyne Villemaire, de la chorale Voix des Moulins, s est exprimée au nom de plusieurs organismes. sous forme de projet intégré. Un projet de deux bâtiments de 6 logements et de trois bâtiments de 12 logements a aussi été autorisé sur la rue Anne-Hébert, alors qu il en va de même pour le projet de construction de 14 unités d habita - tion du 1025, rue Saint-Paul. Des citoyens ont enfin été nommés à titre de membres du comité consultatif d urbanisme, en l occurrence Serge Lé - ger, Jean Lavergne, Émilien Charest et Lucas Galarneau, pour un mandat de deux ans, et Danny St-Pierre, pour un mandat se terminant le 10 décembre. Nouveau directeur pour le Service de police À la suite du départ à la retraite du di - recteur du Service de police intermunici - pal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plai - nes/bois-des-filion, Guy Dubois, les élus ont nommé Marc Brisson à titre de nou - veau directeur de la police. «Je tiens à souligner le grand dévouement et l inté - grité de M. Dubois, qui a su mériter au fil des années le respect de ses collè - gues, du conseil municipal et de toute l organisation», a souligné le maire. Le renouvellement de l entente pour la fourniture d un service des incendies et d un service secondaire d appels d ur - gence incendie avec la Ville de Sainte- Anne-des-Plaines a par ailleurs été ratifié. La prochaine séance ordinaire du conseil municipal aura lieu le 10 février à 19 h 30. À Terrebonne, plus Ford que jamai s! ALLONGÉES Heures de service et de SOIR Sur rendez-vous Lundi, jeudi 7 h 30 à 18 h - Mardi, mercredi 7 h 30 à 20 h Vendredi 7h à 15 h TERR. FORD_16X65

11 ACTUALITÉ Le mercredi 22 janvier LA REVUE - A-11 Vers l acquisition du Manoir seigneurial L es élus de la Ville de Mascouche ont dé - cidé, lors de la séance du conseil muni - cipal le lundi 20 janvier, d aller de l avant dans le dossier du Manoir seigneurial. En effet, ils ont confié le mandat à l organisme Nature-Action Québec de négocier avec l actuel propriétaire de lieux afin d acquérir ce joyau patrimonial. Karine Limoges Tandis que le précédant conseil avait mandaté l organisme à but non lucratif à hauteur de $ pour évaluer les coûts de faisabilité du projet, il avait op - té pour ne pas poursuivre les démar - ches. L administration maintenant au pouvoir considère qu il vaut la peine d investir dans ce site qui deviendrait un grand parc. Rappelons que dans la planification du budget 2014, 2 M$ ont été prévus dans l opti - que de l acquisition du Manoir dans une première phase. Le mandat confié à Nature-Action Qué - bec comprend autant l acquisition de la forêt domaniale que ses édifices patri - moniaux. Le mandat s élève à $ dans la phase I et à $ dans la phase II. «Le plan de match s étale sur 22 mois, a confirmé le maire Guillaume Tremblay, et l organisme pourra s assu - rer d un prix correct. Ensuite, nous pour - rions créer une fondation pour chercher du financement privé.» Parmi les autres points importants soulevés à l ordre du jour, notons l a - doption du règlement pour fixer la ré - munération des élus durant les quatre prochaines années. La Ville a par ailleurs accepté de se porter caution d un prêt hypothécaire d un maximum de $ pour l or - ganisme Parenfants, qui désire démé - Les aînés au cœur des discussions L a députée de Masson, Diane Gadou - ry-hamelin, entamera une série de ren - contres au cours des prochains jours afin d échanger avec les aînés sur différents sujets tels que l assurance-autonomie et les soins de fin de vie. La première présentation publique se tiendra le 27 janvier de 13 h à 15 h à la salle de bingo de La Plaine, située au Les élus ont décidé d aller de l avant dans le dossier du Manoir seigneurial, et de confier à Nature -Action Québec le mandat de négocier l achat du bâtiment et de sa forêt domaniale. (Photo : Karine Limoges) nager dans un nouvel immeuble. AccèsLogis et chemin Saint-Henri De plus, la Municipalité a renouvelé à long terme le programme AccèsLogis Québec pour demander au gouverne - ment de développer davantage de loge - ments communautaires sur le territoire. «Une déficience a été remarquée, et nous soutenons l initiative de l orga - nisme Le Galop (Groupe d aménage - ment de logements populaires de La - naudière), a expliqué M. Tremblay. Nous en voulons le plus possible.» La limite de vitesse sur le chemin Saint-Henri a pour sa part été revue à la baisse, de 70 à 60 kilomètres à l heure, ce que réclamaient les résidents du 6881, boulevard Laurier. La seconde se déroulera à Mascou - che le 28 janvier de 9 h à 11 h 30 au Pavillon du Grand-Coteau, au 2500, boulevard Mascouche. Les personnes qui voudraient assister à l une de ces séances sont invitées à confirmer leur présence auprès de Sylvie Lépine au (VT) secteur. Guillaume Tremblay rencontre - ra par ailleurs cette semaine le maire de la paroisse de l Épiphanie pour collabo - rer à faire pression sur le gouvernement du Québec afin de réduire le camion - nage sur cette artère. Enfin, les élus ont modifié les directi - ves pour la location de salles lesquel - les avaient nui aux deux partis à l élec - tion municipale dans le but de suppri - mer la clause restreignant le prêt de lo - caux aux formations politiques. Ne payez plus un sou à votre propriétaire avant d avoir lu ce rapport spécial gratuit Si vous êtes comme la plupart des loca - taires, vous vous sentez pris au piège à l in - térieur des murs de votre appartement dans lequel vous ne vous sentez pas chez vous. Comment le pourriez-vous? Lorsque vous n êtes même plus en droit de planter un clou ou deux sans tracas. Vous vous sentez coincé dans l ornière du locataire sans au - cun moyen de vous en sortir et de posséder votre propre maison. Eh bien ne vous sentez plus pris au piège! Un nouveau rapport spécial GRATUIT inti - tulé «Comment arrêter de payer un loyer et posséder votre propre maison» a déjà aidé des dizaines de locataires à sortir du joug de leur propriétaire et emménager dans une magnifique maison qu ils peuvent vrai - ment appeler leur chez-soi. Vous pouvez faire de même en découvrant les étapes im - portantes dans notre rapport GRATUIT. Dans de rapport spécial, cela n a aucune différence, depuis combien de temps vous êtes locataire ou combien insurmontable peut vous sembler cette situation finan - cière, avec l aide de ce rapport, il devient soudainement très clair pour vous d écono - miser pour la mise de fonds et cesser de gaspiler des milliers de dollars par mois en loyer. Pour commander votre copie de rapport spécial, ou écoutez un bref message enregistré sur la façon de commander un exemplaire GRATUIT ou appelez au numéro sans frais et entrez le Vous pouvez appeler en tout temps, 24 heures par jour, 7 jours/semaine. Obtenez votre rapport spécial et ne gaspillez plus des milliers de dollars en loyer. Gracieuseté de Carolyne Laurier, courtier immobilier, RE/MAX des Mille-Îles inc. agence immobilère. Non destiné à solliciter des acheteurs sous contrat. Copyright (C) (2013) TFord.ca TERREBONNE FORD 2730, chemin Gascon (près 640)

12 A-12 Le mercredi 22 janvier LA REVUE - ACTUALITÉ ALBI LE GÉANT COMMENCE L ANNÉE EN GRAND Acquisitions, bonifications et créations d emplois Le 31 mars 2014, Albi Infiniti ouvrira ses portes à Mascouche, avec des installations neuves et une équipe prête à vous livrer l expérience Infiniti. (Photo : courtoisie) A lbi Le Géant a commencé l année sur les chapeaux de roue en signant l acquisi - tion de Grenier Nissan, devenue effective le 1er janvier. C est sans parler des nombreu - ses nouveautés qui attendent le Groupe au cours des prochains mois, qui entraineront la création de près de 100 emplois et qui contribueront, surtout, à la satisfaction de quelque clients. Véronick Talbot «Albi Le Géant étant déjà propriétaire de Nissan de Blainville, nous ne pou - vions pas passer à côté de l opportunité Denis Leclerc, propriétaire d Albi Le Géant. (Photo : courtoisie) VOTRE SALON, VOS SERVICES!! COIFFURE / POSE D ONGLES / ÉPILATION d acquérir Grenier Nissan lorsqu elle s est présentée à nous. Nissan est une marque à laquelle nous croyons. La qua - lité, le design et son accessibilité font de Nissan un incontournable pour les an - nées à venir. Albi Le Géant tient à faire partie des joueurs qui vont grandir avec cette compagnie en plein progression», confie Denis Leclerc, propriétaire du Groupe. Avec une équipe jeune et dynamique, des directeurs d expérience, les valeurs professionnelles qui ont fait la marque de Grenier Nissan par le passé et la tou - che qui fait le succès d Albi Le Géant, le tout nouveau Albi Nissan de Mascouche promet de combler la clientèle. À cet ef - fet, trois nouveaux directeurs ont été embauchés pour compléter l équipe qui était déjà en place. «La transaction s est déroulée rapide - ment et avec succès. Les deux parties ont transigé avec respect et transpa - rence», de préciser M. Leclerc. Infiniti arrive à Mascouche Par ailleurs, dès le 31 mars, Albi Infiniti ouvrira ses portes à Mascouche, avec des installations neuves et une équipe prête à vous livrer l expérience Infiniti. Cette concession deviendra la 12e du Groupe en opération et entrainera la création de 20 emplois. «Deux années de négociation auront été nécessaires pour amener Infiniti à Mascouche. Il s agira de la première bannière haut de gamme dans la région des Moulins. L arrivée du nouveau maire NOUVELLES HEURES D OUVERTURE AVENUE DE LA GARE, MASCOUCHE À L INTÉRIEUR DU CONCESSIONNAIRE LUNDI 9H - 17H MARDI 9H - 20H MERCREDI 9H - 17H JEUDI 9H - 20H VENDREDI 8H - 20H SAMEDI 9H - 14H AUTOROUTE 640, SORTIE 444 ENTRÉE DU SERVICE de Mascouche, Guillaume Tremblay, a fait débloquer les choses, qui en étaient au statut quo depuis environ 18 mois. C est tout un essor pour la région et je suis convaincu que cela pavera la voie à d autres manufacturier haut de gamme», de poursuivre M. Leclerc. La visite de la concession Albi Le Géant Mazda, l efficacité de son service et sa proximité avec la clientèle ont aussi pe - sé dans la balance. La crème des véhicules d occasion Le printemps 2014 verra également se concrétiser l ouverture d un méga centre de véhicules d occasion pour tout le Groupe, sur l Avenue de la Gare, où seront exposés pas moins de véhicules presque neufs à très bas kilo - métrage. Ce centre, auquel on annexera un entrepôt ainsi qu un lave-auto sans contact à l hiver 2014, permettra la créa - tion de 25 emplois. Du côté de Hyundai de Mascouche et de Kia, les concessions subiront une cure de rajeunissement alors que les installations de services seront boni - BRIS D AQUEDUC AU LAC SAMSON La Ville de Mascouche réagit promptement C onfrontée à un bris du tuyau d aqueduc desservant 317 habitations au Lac Sam - son, la Ville de Mascouche n a pas perdu de temps à réagir pour régler la situation. La pièce défectueuse a été dénichée et la brèche, colmatée en moins de 48 heures de travail des employés municipaux. Le premier appel d alerte a été fait à 12 h 40, le dimanche 12 janvier, avi - sant la Municipalité que l eau avait été complètement coupée dans un sec - teur du Lac Samson. Une lettre a été envoyée la journée même à l ensem - ble des résidents touchés par le bris d aqueduc. «Une vingtaine d employés municipaux ont dégagé le tuyau jusqu à 4 h du matin, a expliqué le maire Guillaume Tremblay. Le directeur des travaux publics a ensuite multiplié les appels pour trouver la pièce, d a - bord localisée à Calgary. Le lendemain, on l a trouvé sur la Rive-Sud.» Les pompiers de la Municipalité ont distribué quatre litres d eau à chaque porte pour pallier la situation. Un plan B pour installer un tuyau externe au système avait même été mis en place si les travaux initiaux n avaient pas fiées de six à huit baies de services. Au total, 24 emplois y seront créés. Quant à Albi Le Géant Mazda, enfin, avec l arrivée des Mazda 3 Sport et Ber - line 2014 ainsi que du Sport utilitaire CX , on souhaite procéder à l embau - che de 5 à 7 nouveaux représentants des ventes de véhicules neufs. Albi Sport Racing En décembre, le Groupe a fait l acquisi - tion d un entrepôt de p.c. pour se parer à l ouverture d Albi Sport Racing L Entrepôt, qui offrira plus de 250 véhicu - les de performance et qui servira d entre - pôt de pièces. «Une entente a été con - clue avec un très grand grossiste en piè - ces du Québec, ce qui nous permettra de mieux desservir toutes nos concessions et d offrir des prix plus que compétitifs à nos chers clients», conclut M. Leclerc. Pas de doute, avec ces nombreux changements, Albi Le Géant démontre sa volonté d offrir ce qu il y a de mieux à sa clientèle en termes d offres et de ser - vices. Pour plus d information, fonctionné tel que prévu. «Une cin - quantaine d intervenants ont joué un rôle important, a rendu hommage M. Tremblay. Je suis très satisfait du tra - vail accompli en synergie par notre équipe!» Le prolongement du réseau de l aque - duc municipal vers le Lac Samson a été réalisé en 2008 par Transport et Excava - tion Mascouche au coût de 5,2 M$, in - cluant une aide gouvernementale de $ de Québec. «Le réseau a été construit il y a qua - tre ans, ce n est pas normal qu il y ait bris et on évalue les possibilités, s est exprimé le maire. L espérance de vie d un réseau d aqueduc est en principe de ans.» Rappelons par ailleurs que des irré - gularités concernant la modification non conforme de ce contrat avaient été décelées par un rapport de vérifi - cation du ministère des Affaires muni - cipales en Les coûts dudit con - trat, puisque l entreprise a proposé de forer au lieu d excaver, avaient alors été augmentés de $. Texte : Karine Limoges

13 MUNICIPAL Le mercredi 22 janvier LA REVUE - A-13 HAUSSE DE TEMPÉRATURE Des patinoires y goûtent Malgré les conditions difficiles des derniers jours, la patinoire de l écluse pourra accueillir les patineurs du Carnaval sur l Île-des-Moulins du 24 au 26 janvier. (Photo : archives La Revue) L hiver s apprécie surtout par la pratique d activités extérieures, mais encore fautil que Dame Nature le permette. Le climat chaud de la dernière semaine a été dur avec plusieurs patinoires sur le territoire. Si la cinquantaine de patinoires réper - toriées à Terrebonne, excluant celle de l Île-des-Moulins, n a subi aucun contre - coup majeur de la hausse de tempéra - ture de la dernière semaine, selon la Municipalité, celles de Mascouche ont écopé. La quinzaine de patinoires sur le territoire ainsi que la glissade du parc des Pins, sur le chemin Sainte-Marie, ont en effet dû être fermées. Elles l étaient toujours en date du 17 janvier. Aux dires du directeur du Service des communications de la Ville de Mascou - che, Francis Villeneuve, la glace de cer - tains sites avait même entièrement fon - du. Seule la patinoire de l étang du Grand-Coteau était toujours accessible, bien que les conditions n étaient pas idéales. La température actuelle, qui cor - respond davantage aux normales de sai - son, donne sans doute un bon coup de main à l équipe déployée par la Ville pour rétablir la situation, d autant plus que le Rassemblement hivernal des Mascouchois arrive à grands pas. Du côté de l Île-des-Moulins, la patinoire de l écluse a elle aussi été fermée du 11 au 17 janvier. Une grande quantité d eau s était accumulée sur la glace et jamais la température n a été suffisamment basse pour lui permettre le gel complet. Acces - sible aux patineurs depuis samedi, la pati - noire ne peut accueillir la surfaceuse que depuis mardi. Les conditions de glisse de - vraient donc être bonnes pour le Carnaval sur l Île-des-Moulins. Texte: Pénélope Clermont Chirurgie privée VOS PIEDS. VOTRE SANTÉ. VOS PODIATRES DRS HOBEYCHI ET LÉGER À LA CLINIQUE ET CENTRE DE CHIRURGIE PODIATRIQUE DE TERREBONNE, 3017 boul. de la Pinière, TERREBONNE J6X 4V5 Hallux Valgus (oignons), Névrôme de Morton, Orteils marteaux, excision de corps étrangers Traitement d onychomycose au laser (champignons) Radiologie, échographie, fluoroscopie Orthèses plantaires (empreinte 3D avec laser) Soins des pieds par infirmières auxiliaires diplômées OBTENEZ UN MINIMUM DE 20 % SUR TOUTES LES SOLAIRES.* * Applicable sur les produits disponibles en magasin seulement. Ne peut être jumelé à aucune autre offre. Les escomptes peuvent varier d une boutique à une autre. Consultez notre personnel pour plus de détails. TERREBONNE MASCOUCHE LAVAL ST-FRANÇOIS

14 A-14 Le mercredi 22 janvier LA REVUE - LA BROCHETTE DE POULET INCLUANT SOUPE OU SALADE MAISON MUNICIPAL RIVIÈRE DES MILLE-ILES Les opérations de surveillance se poursuivent à Terrebonne 8.88 $ *sauf Dimanche au jeudi après 16h les jours fériés APRÈS LES FÊTES, LA CASA GRECQUE PENSE À VOUS! SPÉCIAL LANGOUSTINES 7 JOURS SUR 7 852, boul. des Seigneurs, Terrebonne La Ville de Terrebonne continue d être en état de veille en ce qui concerne la situation de la riviè re des Mille-Îles. En effet, du 26 décembre au 13 janvier, le niveau d eau de la rivière a été considéré «c ritique» pour les secteurs compris entre la Régie d aqueduc intermunicipale des Moulins et l autoroute 25 ainsi qu e celui de l Île Saint-Jean. Puis, tout au long de la dernière semaine, le niveau d eau de la rivière s est maintenu à «haut». «Il n y a pas de changement aux opérations de surveillance. Le froid attendu en cours de sem aine pourrait favoriser la formation de frasil, une pellicule formée par la glace qui commence à prendre», a expliqué la direction générale de la Municipalité. La firme-conseil Hydro-Météo ainsi que le service de Sécurité civile de la ville poursuivent ainsi leur travail de collaboration. Pour obtenir quelques c onseils de prévention en cas d inondation ou pour en savoir plus sur l état de situation, consultez le (KL) orthèses à tous vos souliers! Nos orthèses s ajustent Exclusif! Orthèses pour tous! Une orthèse faite sur mesure, dont la petite taille facilite le port dans la plupart des chaussures, pour traiter efficacement les maux de pieds, de genoux ou de dos et aligner la posture. Unique dans la région Résistante Performante Petite Confortable Efficace Évaluation posturale par imagerie Examen de la démarche Ouvert le samedi Dr Tania André, podiatre , montée Masson, local1, Mascouche

15 Quelques oubliées... L MUNICIPAL a Revue a constaté que quelques pancar - tes de la dernière élection municipale à Mascouche ont été oubliées et laissées der - rière. Plus de deux mois après la campagne électorale du 3 novembre, le paysage mas - couchois recèle encore les vestiges des can - didats ayant brigué les suffrages en La loi électorale stipule que «toute affi - che se rapportant à une élection doit être enlevée au plus tard 15 jours après le jour du scrutin». Sans chercher bien longtemps, la se - maine dernière, La Revue a aisément aperçu une affiche de Pierre Nevrau - mont, candidat indépendant à la mairie, sur le chemin Sainte-Marie. Un peu plus loin, en retrait près du chemin des An - glais, s élève toujours une affiche du candidat à la mairie Luc Thériault accom - pagné de son candidat dans le district 7 Le Rucher, Richard Patenaude. Au-delà du délai prescrit, selon l article 259,8 de la loi, la Municipalité ou le pro - priétaire des lieux ou des poteaux sur lesquels la pancarte a été installée peut «la faire enlever aux frais du parti ou du candidat qu elle favorise [ ] après lui avoir transmis un avis de cinq jours à cet Le candidat Pierre Nevraumont, défait à l élection du 3 novembre, trône toujours sur le chemin Sainte-Marie. effet». La Municipalité ne prévoit toute - fois pas d opération spéciale pour l enlè - vement des pancartes électorales. «Tout citoyen corporatif qui en identifie doit le signaler au Service du greffe, qui entrera en communication avec l agent officiel du parti en lui envoyant un avis», a ce - pendant ajouté Francis Villeneuve, direc - teur au Service des communications de la Ville de Mascouche. Corriger à la situation Appelé à commenter, Pierre Nevrau - mont s est dit au courant des deux ou trois pancartes laissées derrière. «Les bancs de neige rendent le travail difficile, mais je trouverai le moyen et des gens pour m aider à remédier à la si - tuation», a-t-il exprimé. N ayant pas fait l inventaire des endroits où ses affiches ont été posées, M. Nevraumont ajoute qu il devra les trouver. Luc Thériault a pour sa part répondu : «S il en reste une ou deux, elles ont été oubliées, nous avons été très proactifs et dès le lende - main, nous nous sommes mis sur l opé - ration.» Texte : Karine Limoges Le mercredi 22 janvier LA REVUE - A-15 Vous recherchez une prothèse dentaire qui : Sera bien ajusté Améliora votre santé Vous rajeuniras Augmentera votre espérance de vie Consultation GRATUITE - Prothèses sur implants; - Prothèses biofonctionnelles BPS; - Prothèses partielles; - Prothèses complètes; - Prothèses buccales (sport) - Plaque occlusale (bruxisme); - Traitement de blanchiment; - Réparation en 1 heure; - Pré-évaluation pour plan dentaire (assurance) - Financement disponible PROTHÈSES DENTAIRES DE PRÉCISION ET DE QUALITÉ SUPÉRIEURE 396, montée Masson, Mascouche Ça fait LONGTEMPS que vous y PENSEZ... C est maintenant LE BON MOMENT de CHANGER DE LOOK! GRANDE disponibilité! EXAMEN DE LA VUE SUR PLACE PAR DES O P T O M É T R I S T E S 50 % à 70 % de rabais sur la moitié des montures en magasin, INCLUANT DES GRANDES MARQUES! * MASCOUCHE : D RE CAROLINE NORMAND, D R YVES PROVOST ET D RE MARIA CARMELA RIZZUTO, OPTOMÉTRISTES Mascouche 242, montée Masson (face à Rona) La Plaine 5821, boul. Laurier, bur Maintenant situé dans le stationnement de Place Rosemère 57, boul. Bouthillier (en diagonale avec Dormez-vous) newlook.ca LA PLAINE : D RE CAROLINE NORMAND ET D R GAÉTANO SCAROLA, OPTOMÉTRISTES *Cette offre est valide pour un temps limité sur une sélection de montures et s applique à l achat de lunettes complètes incluant des verres ophtalmiques avec traitement résistant aux rayures. Ne peut s ajouter à tout autre rabais ou promotion. Monture à titre indicatif seulement. Détails en magasin. Michel Laurendeau, opticien.

16 A-16 Le mercredi 22 janvier LA REVUE - La méditation pour tous Gratuit BIENVENUE À LA SCIENCE DE LA SPIRITUALITÉ Tous les DIMANCHES Méditation : 11h à midi Midi à 13h - Lectures et causerie-vidéo suivi d un repas végétarien GRATUIT 19 janvier : L importance et les bienfaits du Satsang 26 janvier : La réceptivité 9 février : L amour et la dévotion 16 février : Théorie et pratique de la méditation sur la Lumière et le Son intérieurs 23 février : Obstacles sur le sentier spirituel et comment les surmonter Rencontre pour les nouveaux : 11h à midi Programme pour les enfants de 5 ans + : 11h à 13h Gratuit COURS DE MÉDITATION À Mascouche Mardis - 19h30 à 21h30-1 er cours : 28 janv, 4 et 11 fév 2 e cours : 25 fév, 4 et 11 mars À Ste-Thérèse Mardis - 14h à 16h - 1 cours : 25 fév, 4 et 11 mars RETRAITES DE MÉDITATION Méditation, échanges, et collation Samedis - 13h à 17h 8 fév : échange sur la paix intérieure 15 mars : le bonheur se trouve dans le contentement en soi et en Dieu 19 avr, 17 mai, 14 juin (autres thèmes à venir) ALIMENTATION VÉGÉTARIENNE Tofu à la Commensal Simple facile et infaillible. Samedi - 13h à14h30-1 fév Repas végé pour la famille Samedi - 12h30 à 14h - 22 mars Repas végé surprise Samedi - 12h30 à 15h - 12 avr ABC de la germination et alimentation vivante. Samedi - 12h30 à 15h - 3 mai HORAIRE (Inscription requise) Les fréquences de l Au-delà sont captées à l intérieur de l être humain par notre âme. Rajinder Singh Ouvert aux gens de toutes croyances Tous les MERCREDIS Méditation, causerie-vidéo, rencontre pour les nouveaux 19 h 30 à 21 h MIEUX-ÊTRE Conférences, cours, ateliers Méthode Écho Suivi pour les personnes ayant déjà participé. Vendredis - 19h30 à 21h - 7 fév, 6 juin Méthode Sedona Exercices simples et pratiques pour évacuer rapidement les émotions négatives. Dimanche - 14h à 16h - 16 fév Rester en paix malgré les problèmes Surmonter les vicissitudes de la vie avec sérénité. Mardi - 19h30 à 21h - 18 fév Méthode Écho (en 3 rencontres) Mieux faire circuler l énergie et être plus dégagé. Vendredis - 19h30 à 21h - 21 fév, 7, 14 mars Hatha Yoga Aucun pré requis et pas besoin d être un athlète. Professeure certifiée Vendredis 1930h à 21 h - 28 fév, 25 avr, 30 mai À la recherche de notre vraie identité Conférencier invité de Chicago Vendredi h à 21h - 21 mars Yoga du rire sans raison Dimanche - 14h à 15h - 30 mars Mon héritage de deux Grands Maîtres Spirituels Ce que j ai appris et reçu à leur contact. Vendredi h à 21h - 11 avril Vers une alimentation consciente Hormones, gluten, huiles essentielles, etc. Dimanche h à 1630h - 13 avril Centre de Méditation Mascouche 2255, chemin Ste-Marie (angle chemin des Anglais) Mascouche J7L 1A CentreMeditationMascouche.org Nouveau dans la région Centre de prothèse capillaire Avec tout achat d une prothèse, nous vous offrons un ensemble cadeau de départ pour la maison comprenant : 1 Shampoing 1 Brume revitalisante 1 Bonnet confort 1 Brosse à cheveu 1 Support à prothèse Prothèse capillaire - 40 modèles Bonnet 25 modèles - Volumisateur «Le peuple peut être trompé» Luc Thériault S MUNICIPAL il s est gardé jusqu ici une réserve, Luc Thériault, ex-candidat à la mairie face à Guillaume Tremblay, assumera dorénavant le rôle d opposition. En conférence de presse le 20 janvier, sans annoncer son re - tour en tant que candidat en 2017, M. Thé - riault a lancé un appel au ralliement à tous ceux qui souhaitent une saine opposition à Mascouche. Texte : Karine Limoges «J ai respecté un devoir de réserve de - puis le 3 novembre, a exprimé Luc Thé - riault. Je ne suis pas intervenu publique - ment, histoire de bien faire comprendre aux électeurs qu en bon démocrate, j ai accepté le résultat, mais là, à la pre - mière occasion, M. Tremblay renie sa parole.» Il invoque ainsi que le maire Tremblay a fait miroiter un gel de taxes en campagne électorale et qu au bud - get, il a augmenté de 2,48 % en moyenne le compte de taxes, au-delà de l augmentation du coût de la vie situé à 0,8 %. Le candidat défait avait affirmé que «le peuple ne se trompe jamais» et qu il respecterait sereinement l issue du vote. «Trois mois plus tard, je suis obligé d affirmer que si le peuple ne se trompe jamais, malheureusement, il peut être trompé», dit-il. Luc Thériault a laissé tomber, en séance du conseil, qu en ma - tière de transparence, «plus ça change, plus c est pareil», poussant l ironie à comparer l administration en place au ré - gime Marcotte. Il a demandé au conseil d appliquer une «gouvernance à don - nées ouvertes» et de consacrer une heure de période de questions pour ob - tenir les détails du budget de 69 M$. Guillaume Tremblay a pour sa part pro - posé à M. Thériault d envoyer ses inter - rogations par courriel, et qu il se fera «un plaisir d y répondre». Luc Thériault a renchéri en arguant que le document pu - Luc Thériault a réclamé une heure en période de questions pour obtenir des détails sur le budget de 69 M$ et lance un appel au ralliement pour exercer une saine opposition à Mascouche. (Photo : Karine Limoges) blic n avait pas été mis en ligne sur le site Internet de la Ville et qu il a dû faire une demande d accès l information pour les détails. «Ce sont 22 pages de don - nées qui n ont pas été déposées ni dif - fusées lors de l adoption du budget, ex - prime M. Thériault. Comment vou - lez-vous que l on assume une saine vigi - lance sans les chiffres?» N OTRE MISSION : OFFRIR LES Souriez à la vie MEILLEURS SERVICES, LE MEILLEUR SUIVI ET LES MEILLEURS SOINS. Orthodontie conventionnelle et Invisalign Implantologie Réhabilitation complète et esthétique Dentisterie générale S ERVICE DISCRET ET CONFIDENTIEL Salon la beauté en Soi 772, montée Masson, Mascouche Diane Provost Conseillère avec 25 ans d expérience en coiffure et maintenant spécialiste en prothèses capillaires Dr. Sébastien Beaupuis Dentiste , rue de Versailles Mascouche (Coin L Esplanade) www. sdle.ca

17 Le mercredi 22 janvier LA REVUE - A-17 À Terrebonne, plus Ford que jamai s! TERREBONNE FORD TFord.ca TFord.ca 2730, chemin Gascon (près 640) Heures de service ALLONGÉES et de SOIR Sur rendez-vous Lundi, jeudi 7 h 30 à 18 h Mardi, mercredi 7 h 30 à 20 h Vendredi 7h à 15 h LES ACHETEURS AVISÉS LISENT LES PETITS CARACTÈRES. Les véhicules illustrés peuvent être dotés d équi pements offerts en option. Les concessionnaires peuvent vendre ou louer à prix moindre. Ces offres s adressent à des particuliers admissibles uniquement, sur approbation du crédit par Crédit Ford. Cer tains clients pourraient ne pas être admissibles au taux d intérêt annuel le plus bas. Un dépôt de s écurité pourrait être exigé par Crédit Ford selon les termes et conditions régissant le contrat de crédit du client. Ces offres excluent les fra is d immatriculation, les assurances, le plein de carburant, des frais maximum de RDPRM de 44$ pour les véhicules loués, plus des frais de services externes de 4$, les droits spécifi ques sur les pneu s neufs, la TPS et la TVQ. Tous les prix et rabais sont appliqués à partir du prix de détail suggéré par le constructeur (PDSC). Pour obtenir tous les détails, consultez votre concessionnaire Ford, ou appelez le Centre des relations avec la clientèle Ford au Pour les commandes à l usine, un client admissible peut se prévaloir des primes/offre s promotionnelles de Ford en vigueur soit au moment de la commande à l usine, soit au moment de la l ivraison, mais non des deux. 1 Jusqu au 28 février 2014, louez une Fusion et Escape 2014 et obtenez un taux d intérêt annuel de 0 % pour un terme allant jusqu à 48 mois sur approbation du crédit par Crédit Ford. Certains clients pourraient ne pas être admissibles au taux d intérêt annuel plus bas. Tout montant qui pourrait être versé ou e xigé au début de la période de location ainsi que le montant des versements périodiques variera en f onction du modèle de véhicule choisi. Il en va de même pour la limite au degré d utilisation du véhi cule ainsi que du coût pour une utilisation excédentaire s il y a lieu. Consultez votre concessionnaire pour obtenir les renseignements compléme ntaires relatifs au modèle choisi. *Jusqu au 31 janvier 2014, obtenez 500 $/1 000 $/1 500 $/4 000 $ /4 500 $ en rabais du constructeur à l achat ou à la location d un véhicule Ford neuf parmi les modè les suivants : Escape 2014 (à l exception du moteur 2.0 L)/Escape 2.0 L 2013/Escape S 2013/Escape 1. 6 L 2013/Escape 2.0 L ** Entre le 14 janvier et le 28 février 2014, Ford du Canada Limitée dispensera les clients admissibles désir ant acheter ou louer un véhicule des quatre premiers versements aux deux semaines, jusqu à concurren ce d un montant maximum par véhicule admissible (l «Offre»). L Offre s applique aux quatre premier s versements pour les clients effectuant des paiements aux deux semaines et à la somme de 12 mensual ités divisée par 26 et multipliée par 4 pour les clients effectuant des paiements mensuels («les quatre premiers versements aux deux semain es»). Si l équivalent des quatre premiers versements aux deux semaines dépasse le montant maximum d e $ pour la Fusion et le Escape, le client devra acquitter le solde. Le client devra assumer l es quatre premiers versements aux deux semaines (ou la mensualité équivalente, selon le cas). Les cl ients achetant un véhicule recevront du concessionnaire un chèque du montant des quatre premiers versements aux deux semaines. Les clients a chetant au comptant ne sont pas admissibles à l Offre. Visitez ford.ca pour les détails. 8Cette offr e est en vigueur du 3 décembre 2013 au 31 janvier 2014 uniquement («la période de l offre») et s a dresse aux résidents canadiens membres en règle de Costco, en date du 30 novembre 2013 ou avant, qui achètent ou louent un véhicule Ford (à l exception des modèles suivants : Fiesta, Focus, C-MAX, Raptor, GT500, Mustang Boss 302, Transit Connect EV et camions poids moyen), (chacun étant un «véhicule admissible»). Une seule offre est applicable à l achat ou à la location d un (1) véhicule admissible par membre admissible de Costco, jusqu à concurrence de deux (2) véhicules par numéro de membre de Costco seulement. Cette offre est transférable aux personnes vivant dans le même foyer qu un membre admissible de Costco. Les taxes s appliquent avant la déduction de $ C AN. utilisée en vertu d une licence accordée par Price Costco International, Inc. ± Les cotes de c onsommation de carburant sont établies selon des méthodes d essai approuvées par Transports Canada. D après les ventes totales de véhicules légers au Canada pour 2010, 2011, 2012 et 2013 telles qu e lles ont été compilées par DesRosiers Automotive Consultants Inc. ainsi que par The Association of International Automobile Man ufacturers of Canada et l Association canadienne des constructeurs de véhicules SIRIUS Ca nada Inc. «SiriusXM», le logo SiriusXM, de même que les noms et logos des stations sont des marque s de commerce de SiriusXM Radio Inc. utilisées en vertu d une licence. Ford du Canada Limitée Tous droits réservés.

18 A-18 Le mercredi 22 janvier LA REVUE - J ai rencontré AVEC STEAMATIC LANAUDIÈRE, FINI LA MOISISSURE! A nciennement connu sous le nom de Groupe Pro-Jet, Steamatic Lanaudière est un leader en intervention après sinistre auprès des assureurs et des clients pour un nettoyage résidentiel, commercial et indus - triel. Offrant une vaste gamme de services allant du nettoyage de tapis à la restaura - tion après dégât d eau, en passant par le nettoyage de conduits d aération et la relo - calisation temporaire, l entreprise de Terre - bonne met aussi de l avant son service de retrait de la moisissure. Pénélope Clermont En plus d imprégner une pièce d une odeur désagréable et d avoir une appa - rence repoussante, la moisissure a des effets néfastes sur la santé des gens qui évoluent en sa présence. C est pour - quoi il est important de remédier à la si - tuation et d en retirer toutes les traces. Selon Éric Demers, gestionnaire de projets chez Steamatic Lanaudière, il est relativement facile de remarquer la pré - sence de moisissure. «Visuellement, on va voir des taches et on va sentir une odeur terreuse dans la pièce. Sans faire paniquer les gens, c est important de nettoyer la moisissure, d abord pour des raisons de santé, mais aussi parce qu elle se propage très rapidement et qu elle peut endommager la structure du bâtiment. Ce sont des particules vo - latiles. Plus elles sont en grande quanti - té, plus c est dangereux», explique-t-il. Pour éliminer toute trace de moisis - sure, M. Demers insiste sur l impor - tance de faire appel à des spécialistes en la matière, comme Steamatic Lanau - dière, dont l expertise ne comporte pas de frais. «Entreprendre soi-même les travaux, sans posséder les connaissan - ces ou l équipement adéquat, ne peut qu empirer le problème et inciter la pro - pagation, assure-t-il. Aussi, les gens pensent que si on ne voit rien, c est qu il n y a rien, mais ce n est pas tou - jours le cas. On peut peut-être avoir contaminé d autres pièces sans le sa - voir.» Des experts certifiés en la matière Spécialiste du nettoyage depuis 30 ans, Steamatic Lanaudière possède la certification ICCRC qui garantit la qualité du protocole utilisé pour retirer la moi - sissure. Sur place, les experts identi - fient et localisent la source du problème en isolant la zone de contamination. Ils éliminent ensuite les champignons tout en prévenant la multiplication des spo - res. Au besoin, ils peuvent nettoyer les zones environnantes afin de s assurer que la moisissure ne s y est pas déjà installée. Si certains services de nettoyage de moisissure peuvent retirer les spores existantes de façon efficace, mais négli - ger d en traiter la cause, ce n est pas le cas du service de nettoyage de moisis - sure de Steamatic, qui effectue une ins - pection complète des lieux afin de dé - terminer le niveau de service requis. De manière à éviter l accumulation dramatique de moisissure, M. Demers suggère aux gens d entretenir et d ins - pecter régulièrement leur domicile. «On peut notamment inspecter les toitures, les joints calfeutrant et vérifier le bassin de captation», souligne-t-il. Il faut égale - ment savoir que les inondations et les conditions humides comptent parmi les Steamatic Lanaudière, spécialiste du nettoyage de - puis 30 ans, garantit la qualité du protocole pour re - Steamatic tirer la moisissure. causes les plus fréquentes de moisis - sure. Cela est dû au fait que la moisis - sure dépend de l eau pour survivre et se développer. En cas de problème ou de doute, pen - sez Steamatic Lanaudière! Reportage publicitaire Lanaudière 1096, rue Lévis, local 1 Terrebonne, QC J6W 4L VACCINATION GRIPPE DOSES ENCORE DISPONIBLES PAR INJECTION 20$ adulte 15$ enfant VAPORISATEUR NASAL 25$ adulte et enfant VOYAGE VOUS PARTEZ EN VOYAGE N oubliez pas votre VACCINATION DÈS MAINTENANT Jocelyne Gagné, infirmière bachelière de plus de 31 ans d expérience, saura vous donner les recommandations pertinentes et une immunisation appropriée. Prenez un rendez-vous dès maintenant! , poste 10 Julie Doucet 805, montée Masson, Mascouche Une cuisine à votre image! Fabricant d armoires de cuisine et salle de bains *NOUVEAU* Financement Ex : Pour un projet de 5000$ financé 60 mois 103,55$/mois Pour un projet de 7500$ financé 60 mois 155,32$/mois Pour un projet de $ financé 60 mois 207,10$/mois Établie depuis 20 ANS FABRICANT avec sa propre usine Service personnalisé offert SANS INTERMÉDIAIRE Venez rencontrer nos DESIGNERS en salle de montre R.B.Q. : salles d exposition 3327, de la Pinière, Terrebonne A Duhamel, Pincourt

19 POLITIQUE Le mercredi 22 janvier LA REVUE - A-19 L DANS LA CIRCONSCRIPTION DE L ASSOMPTION Pierre Paquette représenterait le PQ face à François Legault a rumeur circulait depuis un moment, mais voilà qu elle se confirme. François Legault, chef de la CAQ et député de L Assomption, qui dessert l est de Terrebonne, aura un défi de taille lors des prochaines élections. En ef - fet, l ancien député fédéral de Joliette Pierre Paquette y représenterait le Parti Québécois, selon le quotidien Le Devoir. Gilles Bordonado Un économiste de gauche Il s agira d un candidat vedette pour le Parti Québécois puisque l économiste et enseignant a un parcours politique im - portant et imposant, faisant de lui l un des chefs de file du mouvement souve - rainiste au Québec. Ce résidant de L Assomption repré - sentait une partie du comté provincial de L Assomption lorsqu il fut député fédé - ral de Joliette, de 2000 à 2011, un atout de taille pour lui. Pendant son passage à Ottawa, Pierre Paquette, 58 ans, fut leader parlemen - taire et critique du Bloc Québécois sur la mondialisation, les institutions financiè - res et le commerce international. Il est actuellement professeur d économie au Cégep de Rosemont, où il a débuté sa carrière d enseignant. Son seul échec politique survint lors - qu il fut défait aux élections fédérales de 2001 par Francine Raynault, du NPD, à l occasion du balayage néo-démocrate sur le Québec. École pré-maternelle Places limitées! Avant de se lancer en politique, Pierre Paquette a été président du Conseil cen - tral de Montréal ( ) ainsi que Secrétaire général ( ) de la Con - fédération des syndicats nationaux (CSN). Il a aussi animé l émission «Droit de parole» à Télé-Québec ( ). Une courte victoire Notons qu aux élections générales de septembre 2012, François Legault l a emporté par une courte majorité, soit voix, sur Lizabel Nitoi, candidate péquiste peu connue. Qui plus est, près de voix sont allés aux candidats souverainistes de Québec Solidaire, d Option Nationale et du Parti Vert, des électeurs qui pourraient être tentés de voter pour Pierre Paquette lors d une prochaine élection. Sa présence comme candidat forcera assurément le chef de la CAQ à mener une campagne vigoureuse dans sa cir - conscription lors des prochaines élec - tions. Il devra y être présent s il ne veut pas perdre son siège, ce qui pourrait avoir des répercussions sur sa campa - gne nationale. L ancien député fédéral de Joliette et économiste Pierre Paquette représenterait le Parti Québécois dans L Assomption. de Terrebonne CIVIC DX 2014 EN LOCATION 88 $ * Aux deux semaines pendant 60 mois km / année Transport et préparation INCLUS 0 $ COMPTANT CR-V LX 2WD 2014 EN LOCATION 147 $ * Aux deux semaines pendant 60 mois km / année Transport et préparation + taxes A/C inclus 0 $ COMPTANT FIT DX 2014 EN LOCATION 83 $ * Aux deux semaines pendant 60 mois km / année Transport et préparation 0 $ COMPTANT ÉVÉNEMENT ZÉRO 0 $ COMPTANT L offre de location-bail est faite par Services Financiers Honda Inc. (SFHI), sur approbation de cré dit. Cette offre porte sur la Civic DX 2014 neuve (modèle FB2E2EEX), la Fit DX 2014 neuve (modèle GE 8G2EEX) et le CR-V LX 2 roues motrices 2014 neuf (modèle RM3H3EES). Franchise de kilométrage de km frais de 0,12 $ le kilomètre excédentaire. Transport et prépa ration de $ pour la Civic et la Fit et de $ et taxe sur le climatiseur de 100 $ inclus p our le CR-V. Prix à l achat pour de $ pour la Civic, pour la Fit et de $ pour le CR-V, transport et préparation et taxe sur le climatiseur inclus. Offres valides seulement p our les résidents du Québec chez les concessionnaires Honda du Québec participants. Offres d une dur ée limitée sujettes à changement sans préavis par le constructeur et valides sur les véhicules en inventaire. Photos à titre indicatif seulement. Voyez votre concessionnaire Honda pour plus de détails. de Terrebonne 2850, chemin Gascon, Terrebonne

20 A-20 Le mercredi 22 janvier LA REVUE - DES GENS DE ET D ACTION! «Je suis prêt» A près 37 ans et trois mois de loyaux ser - vices au sein du Service de police in - termunicipal de Terrebonne/Sainte-Annedes-Plaines/Bois-des-Filion, le directeur Guy Dubois entame une retraite bien méri - tée. Le vétéran rêvait tout jeune d enfiler l uniforme qu a porté son oncle avant lui. La Revue tient à lui rendre hommage, alors que se déroule cette semaine la cérémo - nie de passation des pouvoirs. Karine Limoges Guy Dubois avait le gabarit exigé de 5 11 à l époque, et il a choisi de servir à Terrebonne malgré une offre alléchante du côté de Montréal. «C était le fruit du hasard, raconte-t-il. Mes parents étaient de Terrebonne, mais nous sommes dé - ménagés à Montréal lorsque j étais jeune. Une ouverture de poste m a per - mis de poser ma candidature ici. Quand j étais tout jeune, mon oncle était poli - cier, et j étais fasciné par son uniforme et son travail lorsqu il me racontait ce qu il pouvait dire à un enfant.» L avantage de travailler à Terrebonne plutôt qu à Montréal? «La diversité du travail et la fonction qui est moins cata - loguée, répond M. Dubois. Par exem - ple, un agent peut faire le prélèvement d empreintes ou prendre les déposi - tions grâce à des formations à l interne régulièrement mises à jour. Mais si un agent souhaite faire partie d escoua - des spécialisées ou de la filature, peutêtre sera-t-il déçu.» Le directeur, à l en - trevue d embauche, invite les aspiran - tes recrues à une réflexion profession - nelle avant de faire leur choix d em - ployeur. Il se réjouit par ailleurs de la grande stabilité du personnel en poste depuis cinq ans. Dédié aux enquêtes Toute sa carrière, Guy Dubois a me - né de front des dossiers d enquête. «La guerre des motards de 1994 m a particulièrement marqué, alors que j étais capitaine aux enquêtes, se rap - pelle-t-il. Nous avons consacré beau - coup d heures à rassurer la population et le conseil municipal, par exemple, quand ça tirait du gun dans le sta - tionnement du Cinéma Guzzo Ça été une période intense. La disparition de Julie Surprenant [en 1999] a aussi été un dossier exceptionnel dans ma car - rière. Ce serait injuste de dire que c est un échec, mais plutôt une décep - tion. Je suis conscient des efforts que l on a fournis, mais je vais toujours penser à Julie et me demander si on a oublié quelque chose dans l enquête. Pourtant, on a tout exploré.» Les grands défis qui ont jalonné sa carrière s articulent autour de la répres - sion, mais également du travail effec - tué afin d empêcher l implantation des gangs de rue dans les bars du Vieux- Terrebonne et les autres endroits où tentent de s infiltrer le crime organisé. «Plusieurs membres recherchent des maisons de luxe à Terrebonne et rési - dent sur le territoire», poursuit M. Dubois. Par extension, les saisies de stupéfiants dans les serres intérieures, reliées à courte et moyenne distance au crime organisé, ont continué de se maintenir sans diminuer au cours des dernières années. Du surcroît, la lutte à la fraude et au clonage de cartes de crédit ou de débit a également fait l ob - jet d un suivi serré du Service de police de Terrebonne sous ses ordres. Entamant sa retraite, M. Dubois quitte non pas avec le sentiment du devoir accompli, mais en léguant le tra - vail de chef d orchestre à Marc Bris - son, actuellement directeur adjoint de la division des enquêtes. «Je suis con - tent de la belle réputation enviable que s est bâti le Service de police de Terre - bonne, et j ai confiance que Marc sera en mesure de continuer à motiver nos troupes malgré le contexte social de restriction de nos fonctions, de senten - ces réduites pour les détenus et de li - bérations prématurées.» Chronologie de carrière 1976 Entrée en service en tant qu agent de police 1983 Promu sergent-détective lors de la fusion de la paroisse Saint- Louis-de Terrebonne, poste duquel il démissionnera six mois plus tard 1985 Décroche le grade de sergent de patrouille responsable d une équipe de travail 1991 Entame des fonctions de capitaine à la surveillance du territoire 1992 Muté à la section des enquêtes 2004 Nommé inspecteur-chef 2005 Assermenté directeur de Service - Guy Dubois, directeur du Service de police Guy Dubois, directeur du Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois - des-filion, entame cette semaine sa retraite après 37 ans à servir. (Photo: Karine Limoges) Que trouvez-vous de satisfaisant à résoudre des enquêtes? Nous venons en aide aux victimes qui ont un deuil à faire, et nous les ai - dons à boucler la boucle. C est un travail très humain et empathique, mais qui comporte parfois quelques frustrations lors des sentences et délibérations ju - diciaires. À l heure de la retraite, avez-vous un regret quelconque? J ai retardé ma retraite de deux ans, car j aurais aimé m asseoir dans le fau - teuil du futur quartier général du Service. Le dossier est bien entamé, mais j ai sous-estimé le temps que cela prendrait, et ça me fait un petit pincement au cœur. Croyez-vous en la réhabilitation des délinquants? C est difficile d y croire à 100 %, mais il y aura toujours des exceptions, et je ne peux pas prétendre que ça n existe pas. Les statistiques nous montrent cependant la forte proportion des rechutes. Les programmes actuels en réha - bilitation ne répondent pas aux besoins. En quoi consiste votre plan de retraite? J ai vendu la maison, et j irai m installer au bord d un lac dans les Laurenti - des. J ai eu d autres offres, mais je ne suis pas intéressé. Je prendrai du re - pos et avec ma conjointe, nous allons évaluer ce que l on va faire. Pour l ins - tant, je regarderai le soleil se lever le matin sur le lac. Vous souhaitez souligner l implication d une personne de cœur et d action qui se dis - tingue par ses valeurs, son engagement et sa persévérance? Qu il s agisse de l un de vos proches, d une connaissance, d un organisme ou même d une personnalité de la région, n hésitez pas à nous faire parvenir vos suggestions à PLUS DE 500 VÉHICULES DISPONIBLES Services et qualité incomparable 2875, chemin Gascon, Terrebonne

ATELIER SUR LE LOGEMENT. Présenté par René Guitard

ATELIER SUR LE LOGEMENT. Présenté par René Guitard ATELIER SUR LE LOGEMENT Présenté par René Guitard Logement droit des locataires Locataires Avant d y emménager : dépôt ou lettre de garantie Pendant: Loyer, Réparations Expulsion Avis de déménagement Logement

Plus en détail

Proposé par Monsieur Justin Chabot, conseiller. Adopté à l unanimité des conseillers

Proposé par Monsieur Justin Chabot, conseiller. Adopté à l unanimité des conseillers Province de Québec M.R.C. d Arthabaska Municipalité de Saint-Albert Ouverture de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint- Albert, tenue le 1 er novembre 2010 à 19 h 30, au bureau municipal

Plus en détail

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU LUNDI 10 JUIN 2013

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU LUNDI 10 JUIN 2013 PROCÈS-VERBAL de la réunion ordinaire du conseil municipal de la Ville de Clermont, tenue à l hôtel de ville de Clermont, le 10 juin 2013 à 20 heures. 1. OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE ET CONSTATATION DU QUORUM

Plus en détail

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES PRÉAMBULE La Ville de Magog met les salles du centre communautaire, de l Espace culturel de Magog ainsi que la salle communautaire d Omerville à la disposition des organisations

Plus en détail

Province de Québec Municipalité de Saint-Elzéar Le 12 janvier 2015

Province de Québec Municipalité de Saint-Elzéar Le 12 janvier 2015 Province de Québec Municipalité de Saint-Elzéar Le 12 janvier 2015 Procès-verbal de la session ordinaire du conseil de la municipalité de Saint-Elzéar, tenue le 12 janvier 2015 à 19 h 30 à la salle du

Plus en détail

Immeubles commerciaux Voici un rappel important pour les propriétaires d immeubles nonrésidentiels

Immeubles commerciaux Voici un rappel important pour les propriétaires d immeubles nonrésidentiels Marché de la location (multirésidentiel) En discutant avec divers propriétaires d édifices à logement, on peut sentir que la location a ralentie quelque peu. Constat : un premier boom de location a eu

Plus en détail

Tous formants quorum sous la présidence de monsieur Gilles Nadeau, maire. 1. OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PAR UNE PRIÈRE

Tous formants quorum sous la présidence de monsieur Gilles Nadeau, maire. 1. OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PAR UNE PRIÈRE PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-GERVAIS 150, RUE PRINCIPALE SAINT-GERVAIS (QUÉBEC) G0R 3C0 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-GERVAIS, M.R.C. DE

Plus en détail

Sont présents à cette séance : 1 Ouverture de la Séance. 3 Mot de la directrice générale. 4 Question de l Assemblée

Sont présents à cette séance : 1 Ouverture de la Séance. 3 Mot de la directrice générale. 4 Question de l Assemblée Séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Gilles, tenue à la salle du conseil au 1605, rue Principale de Saint-Gilles, ce 10 janvier 2011 à 20h00. Sont présents à cette séance : Siège # 1

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLAGE DE LAWRENCEVILLE

PROVINCE DE QUÉBEC VILLAGE DE LAWRENCEVILLE PROVINCE DE QUÉBEC VILLAGE DE LAWRENCEVILLE Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal du Village de Lawrenceville, tenue le mardi 12 novembre 2013 à 19h30 à la salle du conseil, située

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE COMPLÉMENT D INFORMATION

AIDE-MÉMOIRE COMPLÉMENT D INFORMATION AIDE-MÉMOIRE COMPLÉMENT D INFORMATION Identifiez vos besoins et votre capacité financière En tant qu acheteur, vous devez vous assurer que le véhicule correspond vraiment à vos besoins et à votre capacité

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE ST-ETIENNE-DE-BEAUHARNOIS

MUNICIPALITÉ DE ST-ETIENNE-DE-BEAUHARNOIS MUNICIPALITÉ DE ST-ETIENNE-DE-BEAUHARNOIS CONTRAT D ENTRETIEN DES CHEMINS D HIVER DE LA MUNICIPALITÉ DE ST-ETIENNE-DE-BEAUHARNOIS POUR LES SAISONS : 2013-2014; 2014-2015; 2015-2016 ONT COMPARU EN CE JOUR

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D'AUDET COMTÉ DE MÉGANTIC COMPTON. M. Jean-Marc Grondin Mme Nathalie Grégoire M. Steve Vallerand

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D'AUDET COMTÉ DE MÉGANTIC COMPTON. M. Jean-Marc Grondin Mme Nathalie Grégoire M. Steve Vallerand PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D'AUDET COMTÉ DE MÉGANTIC COMPTON À LA SÉANCE ORDINAIRE ET RÉGULIÈRE DU CONSEIL DE CETTE MUNICIPALITÉ, TENUE À LA SALLE DE CONSEIL, LUNDI LE 4 JUILLET 2011 À 20h00 ET À

Plus en détail

Devenez votre propre patron

Devenez votre propre patron Devenez votre propre patron 5 BONNES RAISONS DE FAIRE PARTIE DE L ÉQUIPE Aucune franchise à payer Programme de démarrage exclusif Inventaire garanti et supporté par Amibouff Territoire protégé Financement

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 10 FÉVRIER2014 1. OUVERTURE DE LA SÉANCE ORDINAIRE 2. ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR

SÉANCE ORDINAIRE DU 10 FÉVRIER2014 1. OUVERTURE DE LA SÉANCE ORDINAIRE 2. ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR PROVINCE DE QUÉBEC SÉANCE ORDINAIRE DU 10 FÉVRIER2014 À une séance ordinaire de conseil de la Municipalité de Montcalm tenue le 10 février 2014, à l Hôtel de Ville, étaient présents les Conseiller(ère)s

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE

CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 268 rue Principale Tél. : 418-728-2006 Volume 7, Numéro 2 Janvier 2014 CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE Revenu Québec a mis en place un crédit

Plus en détail

Hugo Mc Dermott, Jacques Demers, Marie-Josée Beauregard, Lise Bachand et Vincent Perron

Hugo Mc Dermott, Jacques Demers, Marie-Josée Beauregard, Lise Bachand et Vincent Perron Province de Québec MRC des Maskoutains Municipalité de Saint-Dominique Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil de la municipalité de Saint- Dominique, tenue le 3 juin 2014, à 20 h, à la salle du

Plus en détail

EN CETTE NOUVELLE ANNÉE, LE CONSEIL D ADMINISTRATION ET LA DIRECTION DE L ARLPPHE VOUS

EN CETTE NOUVELLE ANNÉE, LE CONSEIL D ADMINISTRATION ET LA DIRECTION DE L ARLPPHE VOUS ARLPPHE JANVIER 2014 Volume 31 LE PLACOTEUX Association régionale pour le loisir et la promotion des personnes handicapées de l Estrie EN CETTE NOUVELLE ANNÉE, LE CONSEIL D ADMINISTRATION ET LA DIRECTION

Plus en détail

Tania Pariente-Müeller Nathalie Perreault Bénéficiaires Demanderesses. c. Pronotech construction Entrepreneur Intimé

Tania Pariente-Müeller Nathalie Perreault Bénéficiaires Demanderesses. c. Pronotech construction Entrepreneur Intimé RÉGIE DU BÂTIMENT DU QUÉBEC PLAN DE GARANTIE Contrat #: 043137 SORECONI SOCIÉTÉ POUR LA RÉSOLUTION DES CONFLITS INC. Dossier #:050829003 Tania Pariente-Müeller Nathalie Perreault Bénéficiaires Demanderesses

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE 494 e séance SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE, tenue le 8 septembre 2015,

Plus en détail

Ordre du jour Séance ordinaire du 5 novembre 2014 à 19h00 au Centre communautaire de Lac-Sainte-Marie

Ordre du jour Séance ordinaire du 5 novembre 2014 à 19h00 au Centre communautaire de Lac-Sainte-Marie MRC VALLÉE-DE-LA-GATINEAU PROVINCE DE QUÉBEC A) Ouverture et procédure Ordre du jour Séance ordinaire du 5 novembre 2014 à 19h00 au Centre communautaire de Lac-Sainte-Marie 1) Appel à l ordre 2) Mot de

Plus en détail

GUIDE DU CITOYEN APRÈS SINISTRE

GUIDE DU CITOYEN APRÈS SINISTRE GUIDE DU CITOYEN APRÈS SINISTRE Aucune parole, aussi réconfortante soit-elle ne peut diminuer la peine et la dévastation ressenties lors d un sinistre. Notre Service incendie vous présente cet outil d

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-LUC-DE-BELLECHASSE. Sylvain Bilodeau Denis Laflamme Marcel Leblanc

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-LUC-DE-BELLECHASSE. Sylvain Bilodeau Denis Laflamme Marcel Leblanc PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-LUC-DE-BELLECHASSE Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil municipal de la Municipalité de Saint-Luc-de-Bellechasse, tenue le mardi

Plus en détail

Si vous désirez revivre de beaux moments, il vous est possible d acheter un DVD des activités de l édition

Si vous désirez revivre de beaux moments, il vous est possible d acheter un DVD des activités de l édition 2012, no. 01 25 janvier MUNICIPALITÉ DE SAINT-FLAVIEN 177, RUE PRINCIPALE ST-FLAVIEN (QUÉBEC) G0S 2M0 TÉL. : 418-728-4190 FAX : 418-728-3775 M unicipalité de Saint- Flavien Courriel : municipalite@st-flavien.com

Plus en détail

SÉANCE RÉGULIÈRE DU 9 JUILLET 2012

SÉANCE RÉGULIÈRE DU 9 JUILLET 2012 PROVINCE DE QUÉBEC - CANADA MRC DE COATICOOK MUNICIPALITÉ DE SAINT-MALO SÉANCE RÉGULIÈRE DU 9 JUILLET 2012 PROCÈS-VERBAL de la séance régulière du conseil municipal de la Municipalité de Saint-Malo tenue

Plus en détail

Adopté à l unanimité des conseillers

Adopté à l unanimité des conseillers Province de Québec M.R.C. d Arthabaska Municipalité de Saint-Albert Ouverture de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint- Albert, tenue le 2 avril 2013 à 19h30, au bureau municipal,

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-HONORÉ-DE-SHENLEY. Sont présents à cette séance :

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-HONORÉ-DE-SHENLEY. Sont présents à cette séance : CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-HONORÉ-DE-SHENLEY Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Honoré-de-Shenley tenue à la salle municipale de Saint- Honoré-de-Shenley

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

Politique de prêt d équipements et de plateaux aux organismes à but non lucratif (OBNL)

Politique de prêt d équipements et de plateaux aux organismes à but non lucratif (OBNL) Politique de prêt d équipements et de plateaux aux organismes à but non lucratif (OBNL) ADOPTÉE LE : 2014 04 07 RÉSOLUTION : 2014 04 113 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 2 2. BUT DE LA... 2 3. OBJECTIFS

Plus en détail

Il y sera pris en considération les sujets suivants : 1. Ouverture de la séance (428-08-2015); 2. Adoption de l ordre du jour (429-08-2015);

Il y sera pris en considération les sujets suivants : 1. Ouverture de la séance (428-08-2015); 2. Adoption de l ordre du jour (429-08-2015); PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE TERREBONNE AVIS DE CONVOCATION A : M. Jean-Marc Robitaille M. Marc Campagna Mme Brigitte Villeneuve M. Frédéric Asselin Mme Nathalie Bellavance M. Clermont Lévesque Mme Marie-Claude

Plus en détail

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU MARDI 10 MARS 2009

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU MARDI 10 MARS 2009 PROCÈS-VERBAL de la réunion ordinaire du conseil municipal de la Ville de Clermont, tenue à l hôtel de ville de Clermont, le 10 mars 2009 à 20 heures. Sont présents : M. Luc Cauchon, conseiller M. Rosaire

Plus en détail

Était également présente Angèle Germain, directrice générale/secrétaire-trésorière.

Était également présente Angèle Germain, directrice générale/secrétaire-trésorière. Procès-verbal d'une séance ordinaire du Conseil de la municipalité de Villeroy, tenue le mardi 5 juin 2012, à 19 h 30, à la salle de l'école Centrale, 378, Principale. Sont présents : Réjean Perron, Yvan

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER :

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER : DEMANDE DE SERVICES JURIDIQUES PRO BONO (MATIÈRES FAMILIALES) CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER : DÉLAIS L examen de votre demande peut prendre au moins deux semaines. De plus, Pro Bono Québec

Plus en détail

La MRC d Argenteuil amèrement déçue par la décision de l Office national de l Énergie concernant le projet de la compagnie Enbridge

La MRC d Argenteuil amèrement déçue par la décision de l Office national de l Énergie concernant le projet de la compagnie Enbridge À publier immédiatement COMMUNIQUÉ La MRC d Argenteuil amèrement déçue par la décision de l Office national de l Énergie concernant le projet de la compagnie Enbridge Lachute, le 2 octobre 2015 - La MRC

Plus en détail

Sont présents : MM. Richard Préfontaine Pascal Morneau Dany Bossé Gilles A. Michaud Anik Corminboeuf Hervé Voyer Michel Lavoie

Sont présents : MM. Richard Préfontaine Pascal Morneau Dany Bossé Gilles A. Michaud Anik Corminboeuf Hervé Voyer Michel Lavoie Province de Québec Municipalité de Kamouraska Comté de Kamouraska Le 3 février 2014 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Kamouraska tenue le lundi, 3 février 2014 à 20

Plus en détail

Sainte-Famille, Île d'orléans, le 9 décembre 2010

Sainte-Famille, Île d'orléans, le 9 décembre 2010 Sainte-Famille, Île d'orléans, le 9 décembre 2010 Séance ordinaire du Conseil de la MRC de l'île d'orléans, le mercredi 8 décembre 2010, à 20 heures, à la salle municipale de Sainte-Famille, I.O., endroit

Plus en détail

InfoMaison No. 88 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier

InfoMaison No. 88 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier InfoMaison No. 88 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE THÉRÈSE-DE BLAINVILLE VILLE DE LORRAINE RÈGLEMENT 215-1

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE THÉRÈSE-DE BLAINVILLE VILLE DE LORRAINE RÈGLEMENT 215-1 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE THÉRÈSE-DE BLAINVILLE VILLE DE LORRAINE RÈGLEMENT 215-1 DÉCRÉTANT UNE POLITIQUE CONCERNANT LES PERMIS DE TOURNAGE ET DE RÉALISATION DE PHOTOGRAPHIES COMMERCIALES SUR

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE 439 ième séance SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE, tenue le 5 septembre 2012,

Plus en détail

UN AVOCAT PEUT-IL AGIR À TITRE DE COURTIER IMMOBILIER?

UN AVOCAT PEUT-IL AGIR À TITRE DE COURTIER IMMOBILIER? UN AVOCAT PEUT-IL AGIR À TITRE DE COURTIER IMMOBILIER? Par : Paul Mayer, du cabinet d avocats Fasken Martineau Les décisions récentes des tribunaux ont clairement démontré qu un avocat ne peut légalement

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009 52%86 264185027452867253 3294097452 264185%02272354926418 548232940927%2 4%3939548$2329272354926 2723%549264185027 850%27452867253%46507 %5272354$9264185%02272 0227235492%641850 452867253465%074%39395

Plus en détail

Parution : JUIN 2015. Les 3-4-5 juillet 2015. Feuillet à l intérieur. Une commandite. Imprimerie Desmarais & Fils Ltée

Parution : JUIN 2015. Les 3-4-5 juillet 2015. Feuillet à l intérieur. Une commandite. Imprimerie Desmarais & Fils Ltée Parution : JUIN 2015 Les 3-4-5 juillet 2015 Feuillet à l intérieur Une commandite Imprimerie Desmarais & Fils Ltée Bulletin de Saint-Adrien-d Irlande Page 1 Si vous avez de belles photos de paysages magnifiques

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE. Le déménagement

SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE. Le déménagement SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE Le déménagement La présente brochure traite de la façon de donner un préavis, de la façon de déménager plus tôt que prévu tout en respectant la loi, et de ce que vous

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

VILLE DE CANDIAC POLITIQUE SUR LES TOURNAGES CINÉMATOGRAPHIQUES ET PUBLICITAIRES

VILLE DE CANDIAC POLITIQUE SUR LES TOURNAGES CINÉMATOGRAPHIQUES ET PUBLICITAIRES VILLE DE CANDIAC POLITIQUE SUR LES TOURNAGES CINÉMATOGRAPHIQUES ET PUBLICITAIRES TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITION GÉNÉRALE...1 2. PRINCIPES...1 3. RESPONSABLE DE L APPLICATION DE LA POLITIQUE...1 4. DÉFINITIONS...1

Plus en détail

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU MARDI 20 JANVIER 2009

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU MARDI 20 JANVIER 2009 PROCÈS-VERBAL de la réunion ordinaire du conseil municipal de la Ville de Clermont, tenue à l hôtel de ville de Clermont, le 20 janvier 2009 à 20 heures. Sont présents : M.Éric Maltais, conseiller M. Luc

Plus en détail

15-23 ADOPTION DES PROCÈS-VERBAUX DES SÉANCES DU 12 ET 19 JANVIER 2015

15-23 ADOPTION DES PROCÈS-VERBAUX DES SÉANCES DU 12 ET 19 JANVIER 2015 PROCÈS-VERBAL de la session ordinaire du conseil municipal de la Municipalité de Saint-Flavien, tenue le lundi 9 février 2015 à 20h00, au lieu habituel des sessions dudit Conseil. PRÉSENTS : Madame Lucie

Plus en détail

Coopérer. pour créer l avenir

Coopérer. pour créer l avenir novembre 10 Coopérer pour créer l avenir Depuis 110 ans, chez Desjardins, premier groupe financier coopératif en importance au Canada, la coopération est notre âme et nos membres, notre raison d être.

Plus en détail

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 2 juillet 2013

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 2 juillet 2013 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 2 juillet 2013 PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil municipal de la Municipalité du Canton de Hampden tenue

Plus en détail

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROMOTEURS D ÉVÉNEMENTS ORGANISER UN ÉVÉNEMENT sur le territoire de la Ville de Terrebonne PAGE Préface La communauté terrebonnienne étant très dynamique, la sollicitation

Plus en détail

VILLE DE CARLETON-SUR-MER MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ D AVIGNON

VILLE DE CARLETON-SUR-MER MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ D AVIGNON VILLE DE CARLETON-SUR-MER MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ D AVIGNON Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de Carleton-sur-Mer tenue le 3 juillet 2012, 20 h, à la salle de

Plus en détail

Procès-verbal du conseil d agglomération de la Ville de Mont-Tremblant

Procès-verbal du conseil d agglomération de la Ville de Mont-Tremblant 0420 SÉANCE ORDINAIRE du conseil d agglomération, sous la présidence du maire, tenue le à 19 h 45, à l hôtel de ville situé au 1145, rue de Saint-Jovite et à laquelle sont présents les membres suivants

Plus en détail

Séance du 14 juin 2010

Séance du 14 juin 2010 Séance du 14 juin 2010 A une séance ordinaire du Conseil de cette municipalité tenue à la salle du Conseil, lundi, le 14 juin 2010, à 20h00. Sont présents: M. Éric Duhamel, M. Yves Durand, Mme Fleure Catafard,

Plus en détail

GUIDE DU PROGRAMME DE PARRAINAGE

GUIDE DU PROGRAMME DE PARRAINAGE GUIDE DU PROGRAMME DE PARRAINAGE TABLE DES MATIÈRES 1. Programme 3 2. L ingénieur junior et son parrain : deux partenaires 3 3. Le parrain et ses responsabilités 3 4. Responsabilités de l ingénieur junior

Plus en détail

Municipalité de Saint-Norbert-d Arthabaska MRC d Arthabaska

Municipalité de Saint-Norbert-d Arthabaska MRC d Arthabaska Municipalité de Saint-Norbert-d Arthabaska MRC d Arthabaska Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil municipal tenue le mardi 2 septembre 2014 à 20h00, à la salle du Conseil située au 44, rue Landry,

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PORTNEUF MRC DE PORTNEUF

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PORTNEUF MRC DE PORTNEUF PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PORTNEUF MRC DE PORTNEUF 2008-09-08 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de Portneuf tenue à la salle du conseil sis au 297, 1 re avenue, Ville

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS

RÈGLEMENT DU CONCOURS RÈGLEMENT DU CONCOURS Le concours GAGNEZ VOTRE ACHAT MC est organisé par Formation de vendeurs professionnels ainsi que les concessionnaires automobiles, véhicule d'occasion, motos, véhicules tout terrain,

Plus en détail

Appel d offres sur invitation Acquisition d une camionnette Honda Ridgeline Sport neuve 2013 ou 2014

Appel d offres sur invitation Acquisition d une camionnette Honda Ridgeline Sport neuve 2013 ou 2014 Appel d offres sur invitation Acquisition d une camionnette Honda Ridgeline Sport neuve 2013 ou 2014 La Municipalité vous invite à présenter une soumission pour la fourniture d une camionnette Honda Ridgeline

Plus en détail

Le directeur général, la greffière et le trésorier sont présents.

Le directeur général, la greffière et le trésorier sont présents. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BOISBRIAND Séance spéciale du 16 décembre 2002 Séance spéciale du conseil de la Ville de Boisbriand tenue le 16 décembre 2002 à 20 h 30 dans la salle des délibérations du conseil

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 9 JUILLET 2012 1. OUVERTURE DE LA SÉANCE ORDINAIRE 2. ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR

SÉANCE ORDINAIRE DU 9 JUILLET 2012 1. OUVERTURE DE LA SÉANCE ORDINAIRE 2. ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR PROVINCE DE QUÉBEC SÉANCE ORDINAIRE DU 9 JUILLET 2012 À une séance ordinaire de conseil de la Municipalité de Montcalm tenue le 9 juillet 2012, à l Hôtel de Ville, étaient présents les Conseiller(ère)s

Plus en détail

474-2013 Horaire des réunions du Conseil de ville pour 2014 Conflit avec l horaire des réunions de la MRC

474-2013 Horaire des réunions du Conseil de ville pour 2014 Conflit avec l horaire des réunions de la MRC PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE DANVILLE PROCÈS-VERBAL d un ajournement d une séance ordinaire des membres du conseil de la Ville de Danville, tenu le 20 novembre 2013 à 19h00, à la salle du conseil sise au

Plus en détail

Madame Déborah Bélanger, mairesse, et Monsieur Normand Girouard, conseiller, sont absents.

Madame Déborah Bélanger, mairesse, et Monsieur Normand Girouard, conseiller, sont absents. Province de Québec Ville de Rivière-Rouge Procès-verbal de la séance d ajournement du Conseil municipal, tenue en la salle du Conseil de l Hôtel de Ville de Rivière-Rouge, lundi le 27 mars 2006, à 19h30.

Plus en détail

TOURTERELLE École alternative 2240, rue André Brossard (Québec) J4Z 2Z8

TOURTERELLE École alternative 2240, rue André Brossard (Québec) J4Z 2Z8 TOURTERELLE École alternative 2240, rue André Brossard (Québec) J4Z 2Z8 Chers parents, COMMUNIQUÉ 3 MARDI, LE 20 SEPTEMBRE 2011 ( semaine Z) C est hier midi qu a débuté notre traditionnelle activité de

Plus en détail

S.V.P. imprimez 2 exemplaires du document plus bas, imprimant à partir de la PAGE (1).

S.V.P. imprimez 2 exemplaires du document plus bas, imprimant à partir de la PAGE (1). S.V.P. imprimez 2 exemplaires du document plus bas, imprimant à partir de la PAGE (1). Complétez les deux copies et faites les parvenir à l éleveuse de qui vous adoptez votre chiot. Si vous adopté un chiot

Plus en détail

ENSEMBLE DE CRÉDITS POUR LES PROPRIÉTAIRES D UN VÉHICULE TDI DE 2,0 L

ENSEMBLE DE CRÉDITS POUR LES PROPRIÉTAIRES D UN VÉHICULE TDI DE 2,0 L ENSEMBLE DE CRÉDITS POUR LES PROPRIÉTAIRES D UN VÉHICULE TDI DE 2,0 L FAQ À L USAGE DES CONSOMMATEURS Renseignements généraux et critères d admissibilité 1. En quoi consiste l ensemble de crédits pour

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE VAL-ALAIN. Comté de Lotbinière

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE VAL-ALAIN. Comté de Lotbinière LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL est tenue à l heure et au lieu des sessions, lundi le 9 janvier 2012 à 19h30 Sont présents/es : M. Daniel Turcotte Mme Manon Olivier Mme Marie-Claude Lemieux M.

Plus en détail

Ensemble, pour réaliser vos rêves

Ensemble, pour réaliser vos rêves Ensemble, pour réaliser vos rêves Vue d Ensemble... Journal trimestriel / Volume 6 numéro 2 / Printemps 2011 SPÉCIAL HABITATION PROMOTION Taux d intérêt À partir de seulement 2,9 % 1 FAITES VOS BOÎTES!

Plus en détail

1. OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE ET PRÉSENCE

1. OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE ET PRÉSENCE LE 2 MARS 2015 1. OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE ET PRÉSENCE Assemblée ordinaire du conseil municipal de Hatley, tenue au 2100, route 143, Hatley (Québec), lundi le 2 mars 2015 à 20 h, présidée par M. Denis

Plus en détail

Concours national 2015 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators - Prix de 15 000 $

Concours national 2015 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators - Prix de 15 000 $ Concours national 2015 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators - Prix de 15 000 $ SEULS LES RÉSIDENTS CANADIENS SONT ADMISSIBLES À CE CONCOURS RÉGI PAR LES LOIS CANADIENNES. 1. PÉRIODE DU

Plus en détail

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du conseil municipal tenue le 3 mai 2011 à 19 h 30 à la salle

Plus en détail

Assurance Protection-Voyage

Assurance Protection-Voyage En cas d urgence, appelez immédiatement Assistance aux Assurés Inc. 1 800 222-9978 (sans frais des États-Unis et du Canada) 001 800 514-1889 (sans frais du Mexique) 905 816-2562 (frais virés de partout

Plus en détail

Monsieur le maire, Paul-Arthur Blais, ouvre la séance à 19 heures et souhaite la bienvenue aux conseillers présents.

Monsieur le maire, Paul-Arthur Blais, ouvre la séance à 19 heures et souhaite la bienvenue aux conseillers présents. Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de ville de Paspébiac, tenue à la salle municipale de la Maison des citoyens ce 12 e jour du mois de mai 2014, à 19 heures sous la présidence de son Honneur

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

M. Robert Tessier Mme Michelle Bouchard Mme Marjolaine Guérin M. Jean-François Cossette

M. Robert Tessier Mme Michelle Bouchard Mme Marjolaine Guérin M. Jean-François Cossette PROVINCE DE QUÉBEC MRC MÉKINAC MUNICIPALITÉ DE LA PAROISSE DE SAINT-ROCH-DE-MÉKINAC Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de la Paroisse Saint-Roch-de-Mékinac, tenue à la salle

Plus en détail

Est également présente : Caroline Poirier, directrice générale et secrétaire-trésorière.

Est également présente : Caroline Poirier, directrice générale et secrétaire-trésorière. Province de Québec Municipalité Régionale de Comté des Sources Municipalité de Ham-Sud Procès-verbal de la session régulière du Conseil Municipal, tenue lundi, 5 août 2013, à 20h00 à la salle communautaire

Plus en détail

MÉMOIRE PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST AU SUJET DU À L INTENTION DE L PAR LA

MÉMOIRE PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST AU SUJET DU À L INTENTION DE L PAR LA MÉMOIRE À L INTENTION DE L AU SUJET DU PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST PAR LA FÉVRIER 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À PROPOS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DU SUD-OUEST DE MONTRÉAL... 3 1.1. COORDONNÉES...

Plus en détail

LIVRET DU LOCATAIRE AVERTI

LIVRET DU LOCATAIRE AVERTI LIVRET DU LOCATAIRE AVERTI Préparé par Marie-Eve Lavoie, intervenante juridique à Concertation-Femme, en mai 2009 INTRODUCTION Pour vivre paisiblement en société, il faut respecter les droits de tous et

Plus en détail

ARBITRAGE EN VERTU DU RÈGLEMENT SUR LE PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS (Décret 841-98 du 17 juin 1998)

ARBITRAGE EN VERTU DU RÈGLEMENT SUR LE PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS (Décret 841-98 du 17 juin 1998) ARBITRAGE EN VERTU DU RÈGLEMENT SUR LE PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS (Décret 841-98 du 17 juin 1998) Organisme d arbitrage autorisé par la Régie du bâtiment : SORECONI ENTRE : PIERRE

Plus en détail

GAGNEZ l ACHAT DE VOTRE VÉHICULE Du 1 er août 2013 au 31 juillet 2014

GAGNEZ l ACHAT DE VOTRE VÉHICULE Du 1 er août 2013 au 31 juillet 2014 Montréal 1751, rue Richardson bur. 4.311, QC H3K 1G6 514.798.1752 Québec 2600, boul. Laurier bur. 925, QC G1V 4W2 418.692.7777 Trois-Rivières 1609, boul. des Forges QC G8Z 1T7 819.841.0158 Sherbrooke 4645,

Plus en détail

Inutilisable. transaction. Spécimen

Inutilisable. transaction. Spécimen Inutilisable FORMULAIRE OBLIGATOIRE À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015 CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE MAISON MOBILE SUR TERRAIN LOUÉ NOTE Le présent formulaire doit être utilisé à compter du 1 er janvier

Plus en détail

Assurance responsabilité civile

Assurance responsabilité civile Assurance responsabilité civile Présenté à l Association québécoise des cadres scolaires (AQCS) le jeudi 5 novembre 2015 Préparée par Présenté par: Josée Howson, C.d A.A. Vice-présidente Courtier en assurance

Plus en détail

Le maire souhaite la bienvenue aux personnes présentes dans la salle et constate le quorum

Le maire souhaite la bienvenue aux personnes présentes dans la salle et constate le quorum MUNICIPALITÉ DE ST-PIERRE-DE-LA-RIVIÈRE-DU-SUD SESSION ORDINAIRE TENUE LE LUNDI 02 NOVEMBRE 2015 SESSION ORDINAIRE du conseil de la Municipalité de St-Pierre de la Rivière du sud tenu à la Mairie Lundi

Plus en détail

Canada DBV Bulletin d information

Canada DBV Bulletin d information Programme mixte des réfugiés désignés par un bureau des visas Réinstallation des réfugiés au Canada DBV Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet

Plus en détail

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper!

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Recherche et rédaction Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) Collaborateurs Vincent Ardouin (Cégep Marie-Victorin) Marylaine

Plus en détail

CENTRE DE LA FAMILLE VALCARTIER CHECK LIST. Pour mieux vous préparer lors d une ABSENCE PROLONGÉE. La famille, la force conjointe

CENTRE DE LA FAMILLE VALCARTIER CHECK LIST. Pour mieux vous préparer lors d une ABSENCE PROLONGÉE. La famille, la force conjointe CENTRE DE LA FAMILLE VALCARTIER CHECK LIST Pour mieux vous préparer lors d une ABSENCE PROLONGÉE La famille, la force conjointe ASSURANCES Adresse pour les réclamations Soins de santé et médicaments Sun

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE PORTNEUF MUNICIPALITÉ DE SAINT-THURIBE

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE PORTNEUF MUNICIPALITÉ DE SAINT-THURIBE PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE PORTNEUF MUNICIPALITÉ DE SAINT-THURIBE PROCÈS-VERBAL de la séance régulière du conseil de la Municipalité de Saint-Thuribe tenue le 9 septembre 2013 à 20h00 à la salle municipale

Plus en détail

Kit média Journal La Revue. Au cœur. d une grande histoire UN TERRITOIRE DE 168 081 CITOYENS DESSERVIS CHAQUE SEMAINE

Kit média Journal La Revue. Au cœur. d une grande histoire UN TERRITOIRE DE 168 081 CITOYENS DESSERVIS CHAQUE SEMAINE Kit média Journal La Revue Au cœur d une grande histoire UN TERRITOIRE DE 168 081 CITOYENS DESSERVIS CHAQUE SEMAINE 450 964 4444 Au cœur d une grande passion COMPRENDRE LE JOURNAL LA REVUE Le journal LA

Plus en détail

Photocopieur de marque Dialta # Di 3010 F. - Très bonne condition - Un cartouche de rechange - Télécopieur, Scanneur, Photocopieur.

Photocopieur de marque Dialta # Di 3010 F. - Très bonne condition - Un cartouche de rechange - Télécopieur, Scanneur, Photocopieur. Photocopieur de marque Dialta # Di 3010 F - Très bonne condition - Un cartouche de rechange - Télécopieur, Scanneur, Photocopieur 1000 $ négociable Imprimante de marque HP 1600 Très bonne condition Imprimante

Plus en détail

Feuillet explicatif c est l autonomie

Feuillet explicatif c est l autonomie Feuillet explicatif c est l autonomie Véhicules disponibles en libre-service pour une demi-heure, une heure ou plus longtemps 1 L autonomie est un besoin fondamental. L autonomie suppose un changement

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

En participant à cette loterie-voyage, vous confirmez que vous avez lu le présent document et que vous en acceptez toutes les conditions.

En participant à cette loterie-voyage, vous confirmez que vous avez lu le présent document et que vous en acceptez toutes les conditions. LOTERIE MAISON ADHÉMAR En participant à cette loterie-voyage, vous confirmez que vous avez lu le présent document et que vous en acceptez toutes les conditions. RÈGLEMENTS OFFICIELS 2015 1. La loterie

Plus en détail

SÉANCE SPÉCIALE DU 27 NOVEMBRE 2006. Me Danielle Lord, greffière est également présente. "AVIS DE CONVOCATION À UNE SÉANCE SPÉCIALE

SÉANCE SPÉCIALE DU 27 NOVEMBRE 2006. Me Danielle Lord, greffière est également présente. AVIS DE CONVOCATION À UNE SÉANCE SPÉCIALE SÉANCE SPÉCIALE DU 27 NOVEMBRE 2006 SÉANCE SPÉCIALE du conseil municipal de la ville de Mascouche, tenue le 27 novembre 2006, à 19 h 00 au 3038, chemin Sainte-Marie à Mascouche, Québec, lieu ordinaire

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-THÉRÈSE-DE-LA-GATINEAU

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-THÉRÈSE-DE-LA-GATINEAU CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-THÉRÈSE-DE-LA-GATINEAU Séance ordinaire du conseil de la susdite municipalité tenue à l école Laval, le lundi 3 mars 2014 à 19 h, à laquelle sont présents

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINT-CHARLES-DE-BELLECHASSE

MUNICIPALITÉ DE SAINT-CHARLES-DE-BELLECHASSE 1 QUÉBEC MRC DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-CHARLES-DE-BELLECHASSE Séance Séance ordinaire des membres du conseil de la Municipalité de Saintordinaire Charles-de-Bellechasse, MRC de Bellechasse,

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE L ANGE-GARDIEN COMTÉ DE MONTMORENCY

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE L ANGE-GARDIEN COMTÉ DE MONTMORENCY PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE L ANGE-GARDIEN COMTÉ DE MONTMORENCY SÉANCE ORDINAIRE DU LUNDI 1 er JUIN 2015 À la séance ordinaire du Conseil municipal de L Ange-Gardien, tenue à la salle de la Mairie,

Plus en détail

Formant quorum sous la présidence du maire, monsieur Réal Ouellet. Proposé par monsieur Gaétan Blier Appuyé par monsieur Luc Dastous

Formant quorum sous la présidence du maire, monsieur Réal Ouellet. Proposé par monsieur Gaétan Blier Appuyé par monsieur Luc Dastous VILLE DE PLESSISVILLE PROVINCE DE QUÉBEC CANADA Séance ordinaire du conseil de la Ville de Plessisville, tenue ce 4 e jour du mois de septembre 2012, aux heure et lieu habituels des séances du conseil,

Plus en détail

Province de Québec Municipalité de Saint-Philippe. Sont absents Monsieur Gaétan Brosseau, maire Monsieur le conseiller Benoit Bissonnette

Province de Québec Municipalité de Saint-Philippe. Sont absents Monsieur Gaétan Brosseau, maire Monsieur le conseiller Benoit Bissonnette Province de Québec Municipalité de Saint-Philippe Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal de la Municipalité de Saint-Philippe, tenue à la salle du conseil de l hôtel de ville, le 3 février

Plus en détail

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 2 / TABLE DES MATIÈRES 1. APERÇU DU PROGRAMME...3 1.1 Contexte...3 1.2 Description...3 2. ADMISSIBILITÉ...3 2.1 Clientèles admissibles...3 2.2 Véhicules

Plus en détail