Tourisme Pyrénéen Bilan de saison

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tourisme Pyrénéen Bilan de saison"

Transcription

1 Observatoire du tourisme pyrénéen Confédération Pyrénéenne du Tourisme Août 2012 Tourisme Pyrénéen Bilan de saison Hiver

2 ZONE D OBSERVATION, SOURCES ET MÉTHODES Zone de montagne touristique pyrénéenne - Zone d observation La zone d observation de l observatoire du tourisme pyrénéen correspond à la zone de montagne touristique définie par la Confédération Pyrénéenne du Tourisme en collaboration avec l ensemble des observatoires régionaux et départementaux partenaires (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne, Ariège, Aude, Pyrénées-Orientales). Plus restreinte que la zone de massif, elle comprend 630 communes réparties sur les 6 départements et les 3 régions de programme. Elle est composée d une «zone stations de montagne» et d une «zone montagne hors stations». La zone stations de montagne regroupe l ensemble des stations de sports d hiver ainsi que les communes dont l activité des hébergements touristiques est directement liée à l activité de la station (106 communes). La zone montagne hors stations est caractérisée par une demande touristique de montagne mais dont la fréquentation n est pas directement liée à la proximité d une station de sports d hiver (524 communes). Suivi de la Demande Touristique (SDT) Sofres Confédération Pyrénéenne du Tourisme SOFRES étudie l ensemble des déplacements des Français d au moins une nuit à l extérieur de leur domicile. L étude permet de décrire les voyages passés dans les Pyrénées et de comparer leurs caractéristiques à celles des voyages réalisés en France ainsi qu à celles de l ensemble des voyages recensés individus sont interrogés chaque mois par voie postale. Cet échantillon est représentatif de la population des résidents en France âgés de 15 ans et plus. L ensemble de la population jeune n est donc pas pris en compte, ainsi que la clientèle étrangère et le tourisme à la journée. La note de conjoncture hiver est réalisée, à partir des résultats mensuels et concerne les mois d octobre à mars. L étude porte sur l ensemble de la zone de montagne touristique pyrénéenne. Tableaux de Bord Economiques (TBE) Comète Confédération Pyrénéenne du Tourisme Le TBE est un outil d observation locale très précis mis à la disposition des stations. Il permet d établir un suivi hebdomadaire de l activité de trois secteurs d activités : l hébergement touristique (professionnel par type d hébergement et diffus), les remontées mécaniques, en hiver et le thermalisme, en été. La méthodologie d observation de la fréquentation touristique repose sur deux piliers : L analyse des stocks de lits «professionnels» d une station. Cette analyse est réalisée au travers de visites de terrain et d une collecte de données auprès de chacun des opérateurs (agents immobiliers, hôteliers, gestionnaires de centres de vacances ou de résidences du tourisme, campings ). La fréquentation «professionnelle» d un site est ensuite appréciée par enquêtes régulières et successives auprès des hébergeurs professionnels (locaux et nationaux). Une technique de production de données qui consiste en un croisement d indicateurs de consommation permettant d effectuer un contrôle de cohérence (analyse de la consommation en eau, en eau usée, analyse du tonnage des ordures ménagères) afin de définir avec précision la fréquentation globale d un site. L activité des lits diffus est issue de la différence entre la fréquentation globale ainsi définie et l activité du secteur professionnel relevée sur le terrain. Les données individuelles sont traitées de manière confidentielle. Par ailleurs, chaque participant au Tableau de Bord Economique (entreprise ou hébergeur) est directement destinataire d un comparatif individuel entre ses propres performances et celles de la station (ou de son secteur professionnel). De même, les résultats cumulés sur l ensemble du réseau pyrénéen permettent aux stations de se positionner par rapport au contexte touristique du massif, lui-même comparé aux résultats du réseau alpin des Tableaux de Bord Economiques. Les restitutions de résultats sont semestrielles et couvrent la période hivernale (de décembre à avril) et la période estivale (de mai à octobre). Durant l hiver , l étude a été menée sur un panel de 6 stations adhérentes au réseau pyrénéen des Tableaux de Bord Economiques. Enquête de fréquentation dans l hôtellerie 2012 INSEE et Secrétariat au tourisme, enquête de fréquentation hôtelière en Aquitaine, Languedoc- Roussillon et Midi-Pyrénées L enquête permet de mesurer mensuellement durant toute l année la fréquentation française et étrangère des hôtels pyrénéens. L enquête hôtelière est une enquête nationale réalisée depuis Elle résulte d une convention passée entre le Ministère chargé du Tourisme et l INSEE. Cette enquête mensuelle est réalisée toute l année auprès d un échantillon d hôtels de tourisme tirés de façon aléatoire par strate (catégorie/zone géographique). Afin d améliorer la qualité des résultats, l INSEE a appliqué depuis janvier 2006 quelques ajustements de sa méthode. La chaîne de traitement concernant les données de l enquête de fréquentation a ainsi été modifiée. L INSEE fournit les résultats annuels, semestriels et mensuels de l enquête menée auprès d un échantillon de 77 % d hôtels du parc pyrénéen. Durant l hiver , 81 % des hôtels enquêtés ont répondu à l enquête. Le semestre hivernal concerne la période allant de novembre à avril. Rappelons par ailleurs que l hôtellerie représente près de 10% de la capacité totale d hébergement touristique marchande dans les Pyrénées et des nuitées marchandes. L analyse porte sur l ensemble de la zone de montagne touristique pyrénéenne et permet de distinguer les résultats en «stations de montagne» et «hors stations de montagne». 2

3 sommaire LA FRÉQUENTATION FRANCAISE DANS LES PYRÉNÉES P Caractéristiques des voyages - Profil de la clientèle française L ACTIVITÉ DU RÉSEAU DES TABLEAUX DE BORD ÉCONOMIQUES P Fréquentation touristique globale - Structure de l offre et des séjours LA FRÉQUENTATION DANS LES HÔTELS PYRÉNÉENS P Offre hôtelière - Fréquentation hôtelière globale - Fréquentation hôtelière étrangère L ACTIVITÉ DES STATIONS DE SKI DE PISTE P Offre en ski de piste - Investissements - Chiffre d affaires des remontées mécaniques - Journées skieurs L ACTIVITÉ DES ESPACES NORDIQUES P À l échelle pyrénéenne - À l échelle nationale LES CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES P 14 Calendrier des vacances scolaires P 15 3

4 LA FRÉQUENTATION FRANÇAISE DANS LES PYRÉNÉES Source : Suivi de la Demande Touristique (SDT) 2011 Sofres Confédération Pyrénéenne du Tourisme 6,3 millions de nuitées et 1,2 million de voyages ont été réalisés par la clientèle française dans les Pyrénées CARACTÉRISTIQUES DES VOYAGES 95% des voyages sont des voyages personnels (A l échelle nationale, les voyages personnels représentent 88% des voyages) 86% des voyages sont des mono-séjours (un seul lieu de séjour) (89% en moyenne nationale) 60% des voyages sont réalisés en station de montagne Durée moyenne des voyages Répartition des voyages selon leur durée* Courts voyages 41% Longs voyages 59% * Courts voyages : 1 à 3 nuits - Longs voyages : 4 nuits et plus La durée moyenne des voyages en hiver dans les Pyrénées est de 5,4 nuits. Au niveau national, elle est de 4 nuits et 64% des voyages sont de courte durée. Saisonnalité de la fréquentation Répartition mensuelle des nuitées pyrénéennes Février 29% Mars 23% Janvier 19% Octobre 13% Novembre 4% Décembre 12% 52 % des nuitées ont été réalisées durant les mois de février et mars. 57 % des nuitées en hébergement marchand Mode d hébergement Hébergement marchand (57 % des nuitées) Hébergement non marchand (43 % des nuitées) Nuitées Voyages 50% 40% 30% 45% 39% 20% 10% 0% 5% 8% 2% 2% 5% 6% 11% 8% 11% 7% 5% 5% Hôtel Camping Location, gîte, chambre Autre hébergement payant Résidence secondaire 20% 21% Famille Amis Autre hébergement non payant 4

5 LA FRÉQUENTATION FRANÇAISE DANS LES PYRÉNÉES 53% des voyages sont réservés Prestations réservées (en % des voyages réservés) Départements de destination En % de nuitées Hébergement 94% Haute-Garonne 9% Hautes-Pyrénées 41% Transport 13% Activités sur le lieu de séjour 30% Ariège 15% Aude 3% Pyrénées-Orientales 22% Pyrénées-Atlantiques 10% La réservation directe auprès du prestataire de services concernent 53% des voyages réservés (70% en moyenne nationale). La réservation d une prestation par Internet concerne 52% des voyages réservés (58% en moyenne nationale). 84% des voyages sont réalisés en groupe, dont 48 % avec enfant PROFIL DE LA CLIENTÈLE FRANCAISE Structure d âge de la clientèle (en % des voyages) 65 ans et plus 8% ans 19% ans 33% ans 17% ans 23% 23% Profession et Catégorie Socioprofessionnelle du chef de famille (en % des voyages) 8% 21% 2% 19% 11% 16% Agriculteur Artisan, Commerçant, chef d'entreprise Cadre, profession libérale Profession intermédiaire Employé Ouvrier Inactif Régions de résidence En % de nuitées 60% Nuitées Voyages 50% 40% 44% 55% Ile de France 7% Autre 15% Midi-Pyrénées 24% 30% 20% 10% 0% 23% 18% 20% 19% 11% 7% Sud-Ouest Ouest Sud Est Région et Méditerranée bassins parisiens 2% 1% Est Poitou Charente 10% Pays de la Loire 11% Languedoc-Roussillon 12% Aquitaine 21% 5

6 L ACTIVITÉ DU RÉSEAU DES TABLEAUX DE BORD ÉCONOMIQUES Source : Tableaux de Bord Economiques (TBE) 2012 Comète Confédération Pyrénéenne du Tourisme Durant l hiver , les résultats du réseau pyrénéen concernent 6 stations. Elles représentent un potentiel de lits touristiques répartis de la façon suivante : Saint Lary 22% La Mongie 12% Vallée d Ax 21% Cauterets 19% Luchon 17% Gourette 9% FRÉQUENTATION TOURISTIQUE GLOBALE - 1% de nuitées pyrénéennes par rapport à l hiver (soit 2,338 millions nuitées réalisées sur le panel du réseau pyrénéen) Nombre hebdomadaire de nuitées produites dans le réseau pyrénéen Evolution de la fréquentation globale (Base 100 en 1997) Dans les Alpes, la fréquentation a progressé de + 2,8 % dans les stations villages et +1,1 % dans les stations d altitude. v Démarrage tardif de la saison Répartition des nuitées par période Janvier 25% Noël/Nouvel An 15% Décembre 3% Vacances de Printemps 6% Mars 15% Vacances d hiver 36% Evol/Hiver préc. Décembre - 33 % Noël/Nouv. An - 11,7 % Janvier + 4 % Vacances d hiver + 1,7 % Mars + 11,3 % Vacances de Printemps - 7,1 % TOTAL Saison - 1 % Avec un calendrier scolaire peu favorable (Noël et Nouvel An tombant un dimanche) et l arrivée tardive de la neige, le début de saison a été difficile pour les stations pyrénéennes. Faute de neige, le traditionnel lancement de saison n a pas pu avoir lieu début décembre à l occasion des fêtes espagnoles de l Inmaculada. La neige est finalement apparue en abondance les 18 et 19 décembre, alors que le premier week-end de vacances scolaires était déjà écoulé. Les progressions enregistrées de janvier à mars ont permis de limiter la baisse de fréquentation sur l ensemble de la saison. STRUCTURE DE L OFFRE ET DES SÉJOURS Répartition des lits par mode d hébergement Lits professionnels 32% Lits diffus 68% Répartition des séjours par mode d hébergement Séjours diffus 38% Séjours professionnels 62% 6

7 L ACTIVITÉ DU RÉSEAU DES TABLEAUX DE BORD ÉCONOMIQUES La part de lits professionnels est relativement similaire dans le réseau des stations village des Alpes (35 %). Elle s élève à 45 % dans les stations d altitude. En terme de fréquentation, les séjours professionnels représentent 65,3 % des séjours réalisés dans les stations village des Alpes et 70,6 % dans les stations d altitude. Répartition des lits par mode d hébergement professionnel Répartition des séjours par mode d hébergement professionnel 32% 40% 28% 18% 27% 12% 20% 10% 9% 4% La prédominance des séjours professionnels réalisés en résidence de tourisme est similaire sur le réseau des stations d altitude alpines : les résidences de tourisme représentent 37 % de l hébergement professionnel et 40,7 % des séjours professionnels. Dans les stations villages des Alpes, l activité des agences immobilières reste en première position (41 % de l offre et 36 % de la fréquentation). Les résidences de tourisme, avec 32 % de l offre professionnelle, réalisent 25 % des séjours professionnels. -1,1% de nuitées dans les hébergements professionnels (-0,7 % nuitées dans le secteur diffus) Evolution des séjours (Base 100 en 1997) Taux de remplissage des hébergements 43,2% 38,4% 31,9% 32,2% 34% 11,3% 10% 18% Seules les fréquentations des résidences de tourisme et les hôtels progressent par rapport à l hiver , avec respectivement +1,8 % et +0,5 % de séjours. Le nombre de séjours diminue de 3 % pour les agences immobilières et de 4,3 % dans les clubs et centres de vacances. Le taux de remplissage des lits professionnels a atteint son pic (65 %) durant la semaine 8 (période de vacances commune aux zones scolaires A et C). Quant aux lits diffus, le plus fort taux de remplissage a été atteint durant la semaine du nouvel an (25 %). Rendements des lits sur le cœur de la saison (semaines de 51 à 16) Réseau Pyrénéen Hiver 2011 Hiver 2012 Moyenne Réseau Pyrénéen 3,2 3,2 Secteur diffus 1,8 1,8 Secteur professionnel 5,9 6,2 Agences immobilières 5,6 5,8 Résidences de tourisme 7,3 7,8 Hôtels 5,5 5,7 Clubs, centres de vacances et gîtes 7,3 6,9 Campings 1,6 2 Ex : 1 lit en résidence de tourisme dans le réseau génère 7,8 séjours durant l hiver Nombre de séjours produits par le secteur résidence de tourisme/par le nombre de lits en résidence de tourisme. 42% c est le taux moyen de pénétration du ski de séjour durant le cœur de saison Taux de pénétration du ski de séjour 80% 60% 40% 20% o% Le taux de pénétration du ski de séjour correspond au rapport entre les journées skieurs du ski de séjour et les nuitées station. Durant l hiver , il s élevait à 40 %. 8% des séjours professionnels sont réalisés par la clientèle étrangère 7

8 LA FRÉQUENTATION DANS LES HÔTELS PYRÉNÉENS Source : Enquête de fréquentation hôtelière en Aquitaine, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées INSEE/Secrétariat au tourisme/confédération Pyrénéenne du Tourisme L OFFRE HÔTELIÈRE PYRÉNÉENNE 209 hôtels constituent le parc pyrénéen, en moyenne durant l hiver (Durant l hiver , le parc moyen était de 217 hôtels) Catégories Stations de montagne Hors Stations de montagne Total montagne touristique Répartition et 1 étoile % 18 % 2 étoiles % 67 % 3 étoiles et plus % 15 % Ensemble % 100 % Répartition départementale de l offre en zone montagne Répartition des chambres hôtelières Vers une amélioration de la qualité de la prestation Evolution du parc hôtelier en indice (Base 100 en 2000/01) Ariège 10% Aude 2% Haute-Garonne 14% Pyrénées-Orientales 21% Pyrénées-Atlantiques 17% Hautes-Pyrénées 36% Sans étoiles * ** *** et plus Ensemble / / / / / / / / / / / /12 LA FRÉQUENTATION HÔTELIÈRE GLOBALE nuitées ont été réalisées dans l hôtellerie pyrénéenne (- 2,6 % par rapport à l hiver ) Fréquentation de l hôtellerie par catégorie et par zone géographique Stations de montagne Hors Stations de montagne Total montagne touristique Catégories Taux d occupation (en %) Nombre d arrivées Nombre de nuitées Taux d occupation (en %) Nombre d arrivées Nombre de nuitées Taux d occupation (en %) Nombre d arrivées Nombre de nuitées 0 et 1 étoile étoiles et 4 étoiles Ensemble

9 LA FRÉQUENTATION DANS LES HÔTELS PYRÉNÉENS Evolution du taux d occupation moyen Evolution mensuelle du taux d occupation Hiver % 31% 31% 33% 34% 32% 34% Hiver Hiver % 48% 42% 36% 34% 34% 31% 27% 33% 33% 32% 28% 25% 28% 30% 26% 23% 24% 05/06 06/07 07/08 08/09 09/10 10/11 11/12 Novembre Décembre Janvier Février Mars Avril 63% des nuitées hôtelières sont réalisées en Midi-Pyrénées 29% des nuitées hôtelières sont réalisées dans les 3 et 4* (21 % en ) 1,9 jour, c est la durée moyenne des séjours produits par les hôtels pyrénéens LA FRÉQUENTATION HÔTELIÈRE ÉTRANGÈRE 8% des nuitées hôtelières sont réalisées par la clientèle étrangère (Stable par rapport à l hiver précédent) nuitées réalisées par la clientèle étrangère (- 2 % par rapport à l hiver précédent) Les principales clientèles étrangères NOMBRE DE NUITEES Nationalités Stations de montagne Hors stations de montagne Total montagne touristique Français Etrangers dont : Espagne Royaume-Uni Belgique Allemagne Ensemble Saisonnalité des nuitées étrangères Répartition mensuelle des nuitées Novembre Avril 6% Décembre 24% 13% Mars 14% Février 21% Janvier 22% Répartition des nuitées étrangères par catégories 71% de la fréquentation étrangère est réalisée en stations de montagne 2 jours, c est la durée moyenne des séjours de la clientèle étrangère dans l hôtellerie 9 0* et 1* 7% 3* et 4* 35% 2* 58%

10 L ACTIVITE DES STATIONS DE SKI DE PISTE Source : Confédération Pyrénéenne du Tourisme / Domaines Skiables de France OFFRE EN SKI DE PISTE 28 stations de ski de piste réparties sur 3 régions et 6 départements 746 pistes dont 91 noires, 244 rouges, 239 bleues et 172 vertes 376 remontées mécaniques et enneigeurs 31,485 millions d euros hors taxes investis par les stations pyrénéennes Répartition des investissements par poste de dépense (en %) 5% 13% 11% Neige de culture Remontées mécaniques Travaux de pistes 5% 38% 28% Aménagement accueil public Acquisition de matériel Autres Le montant global des investissements réalisés par les stations pour l hiver représente 34 % du chiffre d affaires des remontées mécaniques pyrénéennes. 83 % des investissements pyrénéens ont été réalisés en Midi- Pyrénées. Pour cette saison, le plus gros investissement a été réalisé sur le domaine du Grand Tourmalet (6,5 millions d euros) avec la mise en service d un télésiège débrayable 6 places en remplacement du télécabine. A noter également, la mise en œuvre du lac d altitude et du réseau de neige de culture sur la station du Mourtis (3 millions d euros). CHIFFRE D AFFAIRES DES REMONTÉES MÉCANIQUES 94,7 millions d euros TTC de chiffre d affaires des remontées mécaniques + 1,2 % par rapport à l hiver Evolution du chiffre d affaires des remontées mécaniques pyrénéennes En milliers d euros TTC Stabilité du CA par rapport à celui de la moyenne des quatre saisons précédentes Évolution du chiffre d affaires des remontées mécaniques depuis 5 ans Saison d hiver Chiffre d affaires (en milliers d euros TTC) Evolution/ saison précédente % % % % % La stabilité du chiffre d affaires par rapport à la moyenne des quatre saisons précédentes revêt de fortes variations annuelles étroitement liées aux conditions météorologiques. 10

11 L ACTIVITE DES STATIONS DE SKI DE PISTE Répartition géographique du chiffre d affaires Evolutions départementales du chiffre d affaires Pyrénées-Atlantiques 9% Pyrénées-Orientales 21% Hautes-Pyrénées 46% Ariège + Aude 10% Haute-Garonne 14% La station de Peyragudes dont le domaine skiable est situé sur deux départements (Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées) est comptabilisée dans les résultats de la Haute-Garonne. JOURNÉES SKIEURS Ariège + Aude Haute-Garonne Pyrénées-Atlantiques Hautes-Pyrénées Pyrénées-Orientales 4,816 millions de journées skieurs - 1,5% par rapport à l hiver (au niveau national, + 3% selon les données provisoires) Evolution du nombre de journées skieurs Répartition géographique des journées skieurs Pyrénées-Atlantiques 10% Pyrénées-Orientales 21% Hautes-Pyrénées 44% Haute-Garonne 14% Ariège + Aude 11% L évolution des journées skieurs est variable selon les départements. Comparées à la saison précédente, les journées skieurs sont en progression dans les Pyrénées-Atlantiques (+ 12 %), en Ariège (+ 9 %) et en Haute-Garonne (+ 4 %). Dans les stations des Hautes-Pyrénées, elles sont relativement égales à la saison précédente. Seul le département des Pyrénées-Orientales enregistre une diminution significative (-15 %). A cela la conjonction de deux principales raisons : des conditions d enneigement difficiles cette saison et probablement un impact plus particulièrement notable de la crise économique espagnole sur cette partie du massif située à proximité du bassin de clientèle barcelonaise. Répartition des journées skieurs par période Période 3 : 46% Période 5 : 1% Période 4 : 11% Période 1 : 19% Période 2 : 23% Période 1 : début de saison jusqu au 30/12 Période 2 : du 31/12 au 10/02 Période 3 : du 11/02 au 09/03 Période 4 : du 10/03 au 06/04 Période 5 : du 07/04 au 04/05-5,5% par rapport à la moyenne des quatre saisons précédentes (stable au niveau national selon les données provisoires) Evolution du nombre de journées skieurs depuis 5 ans Saison d hiver Nombre de Journées skieurs Evolution/ saison précédente ,1 % ,8 % ,3 % % ,5 % Evolutions départementales des journées skieurs Ariège+Aude Haute-Garonne Hautes-Pyrénées Pyrénées-Atlantiques Pyrénées-Orientales Source : Panel de conjoncture Domaines Skiables de France/Confédération Pyrénéenne du Tourisme Répartition des journées skieurs nationales par massif Vosges : 2% Massif Central : 2% Jura : 2% Pyrénées : 9% Alpes du Sud : 14% Isère / Drôme : 10% Haute-Savoie : 22% Savoie : 39% 11

12 L ACTIVITÉ DES ESPACES NORDIQUES Source : Confédération Pyrénéenne du Tourisme / Espaces Nordiques Pyrénéens / Atout France À L ÉCHELLE pyrénéenne 15 espaces nordiques journées nordiques 1 million d euros de chiffre d affaires nordique 16% du chiffre d affaires nordique pyrénéen est réalisé par la raquette. 73 % de la fréquentation raquette à neige sur circuits payants est réalisée en Ariège. Répartition du chiffre d affaires nordique pyrénéen Raquette : 16% Autres : 5% Ski de fond : 79% Autres : Piétons, chiens de traîneaux, luge Le ski de fond, 800 kilomètres de pistes pyrénéennes euros de chiffre d affaires ski de fond Evolution du chiffre d affaires ski de fond (sans forfaits raquettes et piétons) En milliers d euros TTC De l ordre de journées ski de fond Evolution du nombre de journées de ski de fond Répartition départementale de la fréquentation ski de fond Milliers de journées skieurs Journées skieurs 2011/2012 Ariège 34% Hautes-Pyrénées 24% Pyrénées-Orientales 19% Pyrénées-Atlantiques 23% 12

13 L ACTIVITÉ DES ESPACES NORDIQUES À L ÉCHELLE nationale 1,926 million de journées nordiques 9,1 millions d euros TTC du chiffre d affaires nordique 88 jours, c est le nombre moyen de jours d ouverture à l échelle nationale (68 dans les Pyrénées) 2,8 % du chiffre d affaires nordique français est réalisé par la raquette. 8,9 millions d euros de chiffre d affaires ski de fond 1,852 million de journées ski de fond Évolution du chiffre d affaires ski de fond Évolution du nombre de journées de ski de fond Milliers d euros TTC Milliers de journées skieurs Répartition du chiffre d affaires ski de fond (en milliers d euros) par massif Répartition du chiffre d affaires de la raquette à neige (en milliers d euros) par massif 812 : 9% 362 : 4% 2012 : 23% 356 : 4% Alpes du nord Alpes du Sud : 52% Jura Massif Central 156 : 61% 4 : 2% 12 : 5% 75 : 29% Alpes du Sud Jura Massif Central 701 : 8% Pyrénées Vosges 8 : 3% Pyrénées Vosges 13

14 Les conditions météorologiques Source : Météo France À l échelle de la montagne française L enneigement de la saison s est révélé très différent selon les massifs. Les Alpes du Nord ont connu une excellente saison avec des conditions météorologiques contrastées et un début d enneigement tardif. Dans les Alpes du Sud, l enneigement est plus précoce, dès novembre dans certains massifs. Ensuite, on observe un contraste marqué entre les massifs du nord qui bénéficient d un bon enneigement jusqu à début mars et ceux de l extrême sud où il est resté faible toute la saison. Dans les Pyrénées, l hiver sec a maintenu un enneigement déficitaire en décembre, janvier et mars, déficit plus net encore sur l est de la chaîne. Le manteau neigeux a malgré tout bénéficié de chutes de neige opportunes à la mi-décembre et début février qu aucun redoux pluvieux n a fait fondre prématurément. L épisode froid de la première quinzaine de février, accompagné de chutes de neige, figure parmi les plus intenses depuis 30 ans. Dans le Jura et les Vosges, le manque de neige s est régulièrement fait sentir en dessous de m. Plus haut, l enneigement a été plus abondant, mais la fonte a été assez précoce en mars. Dans le Massif Central, l enneigement est resté faible tout l hiver. Sur le massif pyrénéen Les premières chutes de neige se produisent à la fin du mois d octobre sur les crêtes frontières au-dessus de m. Cette première séquence se termine le 6 novembre par une perturbation de nord-ouest active qui dépose sur tout le versant nord des Pyrénées environ 50 cm à m et 10 cm à m. En novembre, le temps reste plutôt doux, ponctué de quelques perturbations peu actives, puis sec début décembre. La neige fond sur les versants sud et remonte progressivement au-dessus de m en versant nord. L enneigement se maintient au-dessus de m et à la mi-décembre il est déficitaire à toutes altitudes. Il neige alors le 17 décembre, de 70 cm sur l ouest à 30 cm sur le Capcir et nettement moins sur le sud de la Cerdagne. Ces chutes suffissent à rendre l enneigement normal pour la saison, malgré un net tassement provoqué par des températures élevées jusqu en fin de mois. Durant les premiers jours de janvier, plusieurs perturbations se succèdent avec de fortes variations de température. Elles prennent fin avec des pluies verglaçantes qui recouvrent toutes les Pyrénées d une couche de glace lisse de 1 à 2 cm d épaisseur, provoquant de nombreux accidents. La glace disparaît après les précipitations du 20 janvier et prend fin avec le retour des chutes de neige le 27 janvier. Le manteau neigeux est alors à nouveau très déficitaire, particulièrement sur l Est et le versant espagnol. Un épisode de froid intense s installe jusqu à la mi-février (-15 C à -20 C dans les stations). Pendant cette période, les chutes de neige sont très fréquentes, accompagnées de très forts vents de nord, accentuant le froid et dégarnissant de nombreux versants. Les hauteurs de neige deviennent alors à haute altitude conformes aux normales pour la saison et sont inhabituellement importantes à basse altitude. Un temps calme s installe le 18 février et persiste en mars, avec toutefois deux épisodes neigeux. D abord entre le 4 et le 6 mars, il tombe environ 10 cm sur la chaîne ; puis entre le 18 et le 22 mars, il neige sur la crête frontière et l est des Pyrénées, jusqu à 80 cm sur la Cerdagne. Mais globalement, le temps doux et ensoleillé fait fondre la neige en dessous de m. A la fin mars, la neige a disparu en dessous de m, un mois en avance par rapport à la normale, et présente un déficit de 20% à m. En avril, le temps redevient perturbé. Les chutes de neige, mais aussi de pluie, sont d abord faibles jusqu au 10 avril, plus conséquentes ensuite, presque quotidiennes. Le 15 avril, point d orgue de cette séquence, il tombe entre 30 et 60 cm sur la Haute-Ariège. En dessous de m et en dépit de températures fraîches, cette neige printanière fond rapidement. Au-dessus de m en revanche, la couche s épaissit régulièrement pour atteindre le maximum de l hiver. 120 Hauteur de neige sur l extrême Est des Pyrénées à 2150 m 250 Enneigement dans les Pyrénées occidentales/moyennes 100 Moyenne m Moyenne m Moyenne 15/10 22/10 29/10 5/11 12/ /12 17/12 24/12 31/12 7/01 19/11 26/11 3/12 28/01 4/02 11/02 18/02 25/02 3/03 10/03 17/03 14/01 21/01 24/03 31/03 7/04 14/04 21/04 28/04 5/05 12/05 19/05 26/05 2/06 Bilan de l enneigement sur l Est des Pyrénées 9/ /10 22/10 29/10 5/11 12/11 19/11 10/12 17/12 24/12 31/12 7/01 26/11 3/12 28/01 4/02 11/02 18/02 25/02 3/03 10/03 17/03 14/01 21/01 24/03 31/03 7/04 14/04 21/04 28/04 5/05 12/05 19/05 26/05 2/06 Bilan de l enneigement sur l Ouest des Pyrénées 9/06 14

15 Calendrier des vacances scolaires Début de saison Noël Hiver Printemps ZONE A [ ] au mardi [ ] [ ] [ ] [ ] [ ] En France ZONE B [ ] au mardi [ ] [ ] [ ] [ ] [ ] ZONE C [ ] au mardi [ ] [ ] [ ] [ ] [ ] À l étranger Espagne Grande-Bretagne du lundi [ ] [ ] du vendredi [ ] [ ] du vendredi [ ] au mardi [ ] du vendredi [ ] [ ] [30/03/12] au mardi [10/04/12] du vendredi [30/03/12] [16/04/12] ZONE A : Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Nantes, Rennes, Toulouse ZONE B : Aix-Marseille, Amiens, Besançon, Dijon, Lille, Limoges, Nice, Orléans-Tours, Poitiers, Reims, Rouen, Strasbourg ZONE C : Bordeaux, Créteil, Paris, Versailles Le départ en vacances a lieu après la classe, la reprise des cours le matin des jours indiqués. Le calendrier scolaire de la saison présentait des contraintes sur les périodes de Noël/Nouvel An avec les fêtes situées le dimanche. Le positionnement de Pâques au début du mois d avril constituait quant à lui un élément plutôt favorable. 15

16 Alain Baschenis, Jean-Noël Herranz, Alexis Molteni Confédération Pyrénéenne du Tourisme 7, rue des Prêtres - BP Toulouse CEDEX 6 Contact : Tél

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012

GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012 GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012 COMETE - 14/12/2012 258 RUE PERRIER GUSTIN - 73 000 BASSENS Tel : 04 79 62 77 62 - Fax : 01 57 67 95 98 - Email : infos@comete-conseils.fr Bilan

Plus en détail

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015 1 Modèle économique de TIGNES 2 SOMMAIRE 1. Les spécificités de la capacité d accueil 2. La fréquentation selon les saisons 3. L activité du domaine skiable 4. Les performances commerciales sur les marchés

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

TOURISME PYRÉNÉEN BILAN DE SAISON HIVER CONFÉDÉRATION PYRÉNÉENNE DU TOURISME

TOURISME PYRÉNÉEN BILAN DE SAISON HIVER CONFÉDÉRATION PYRÉNÉENNE DU TOURISME TOURISME PYRÉNÉEN BILAN DE SAISON HIVER 2015-2016 O B S E R VAT O I R E D U T O U R I S M E P Y R É N É E N CONFÉDÉRATION PYRÉNÉENNE DU TOURISME www.lespyrenees.net BILAN TOURISTIQUE DE L HIVER 2015/2016

Plus en détail

GIRONDE BILAN TOURISTIQUE

GIRONDE BILAN TOURISTIQUE GIRONDE BILAN TOURISTIQUE 2012 COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME DE LA GIRONDE MAISON DU TOURISME DE LA GIRONDE 21, cours de l Intendance 33000 BORDEAUX Tél. : 05 56 52 61 40 Fax : 05 56 81 09 99 E-Mail

Plus en détail

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX Observatoire de suivi de l économie touristique Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX SOMMAIRE Le tourisme en Dordogne, parc et évolution Le tourisme en Dordogne, les principaux

Plus en détail

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Modane, 15 décembre 2006 François VICTOR 1 Les points à traiter Quel bilan pour l activité touristique en Maurienne pour l hiver 2005/2006?

Plus en détail

Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique

Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique N 3 - Avril 2013 Numéro 150 : Avril 2013 Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique En 2009, dans la zone de montagne touristique pyrénéenne, les emplois salariés

Plus en détail

Premium Eden BF 125 BF 123 BF 122 BF 121 BF 228 BF 227 BF 226 BF 229 BF 230

Premium Eden BF 125 BF 123 BF 122 BF 121 BF 228 BF 227 BF 226 BF 229 BF 230 Le Domaine des Bois-Francs en Normandie Vos tarifs 1/2 Nos prix comprennent : La location d un cottage entièrement équipé (1) (mobilier, vaisselle, couettes avec housses, draps et oreillers etc.) pour

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Communiqué de presse 18 Décembre 2012

Communiqué de presse 18 Décembre 2012 Tendances touristiques : 1 ère vague de l Observatoire National des Stations de Montagne ANMSM Atout France Communiqué de presse 18 Décembre 2012 Le début de saison est perçu comme meilleur que l an passé

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Ce document présente les indicateurs de l économie touristique de l Oise. Edition mai 11 www. SOMMAIRE Rédaction : Oise

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

Stations de Ski Béarn Pays basque

Stations de Ski Béarn Pays basque Stations de Ski Béarn Pays basque Comité départemental du tourisme Béarn Pays basque Juin 2013 Notes Méthodologiques Préambules L Observatoire CDT Béarn Pays basque & In Extenso THR des Stations de Ski

Plus en détail

FLAINE Le Refuge du Golf

FLAINE Le Refuge du Golf Vous propose Un séjour de Ski à Le Refuge du Golf Résidence de tourisme 4* située à Flaine, à 1 850 m d'altitude, entre le parcours de golf et le Hameau de Flaine, Le Refuge du Golf bénéficie d une vue

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE LA MONTAGNE EN HIVER ÉDITION 2015. www.tourisme-aquitaine.fr 1

LES CHIFFRES CLÉS DE LA MONTAGNE EN HIVER ÉDITION 2015. www.tourisme-aquitaine.fr 1 5 LES CHIFFRES CLÉS DE LA MONTAGNE EN HIVER ÉDITION 5 www.tourismeaquitaine.fr LA MONTAGNE AQUITAINE EN HIVER, UN SECTEUR DYNAMIQUE L Aquitaine est vaste, ses attraits riches et diversifiés. Si son littoral

Plus en détail

1980/1981 (Arrêté du 9 janvier 1980)

1980/1981 (Arrêté du 9 janvier 1980) 1980/1981 (Arrêté du 9 janvier 1980) «Dans chaque académie, la date de début des vacances d été de l année scolaire 1979/1980 ainsi que le calendrier de l année scolaire 1980/1981 pour les écoles maternelles

Plus en détail

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Conférence de Presse Jeudi 18 octobre 2012 Un PIB supérieur à 1 milliard d euros Tourisme, réel levier économique pour le département de Vaucluse

Plus en détail

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 25/26 Syndicat du Pays de Maurienne François VICTOR Détente Consultants Décembre 26 1 Sommaire Objectifs du tableau de bord Les flux et les recettes

Plus en détail

Tableau de bord du tourisme

Tableau de bord du tourisme Tableau de bord du tourisme décembre 2012 o c T O U R I S M E Directeur de la publication : Pascal Faure Direction éditoriale : François Magnien Auteurs : Séverine Francastel, Abdel Khiati, Jean-Christophe

Plus en détail

Journée Valaisanne du Tourisme

Journée Valaisanne du Tourisme Journée Valaisanne du Tourisme Défis, Tendances et Innovations en matière d hébergement touristique Martigny - 5 Octobre 2015 Pierre Olivier TOUMIEUX - CEO Groupe LAGRANGE SOMMAIRE 2 1. Le Groupe LAGRANGE

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014

LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014 LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014 Dans une région où la clientèle potentielle est conséquente Une position stratégique au cœur de l Europe du Nord-Ouest et du triangle

Plus en détail

TOURISME PYRÉNÉEN BILAN DE SAISON HIVER OBSERVATOIRE DU TOURISME PYRÉNÉEN CONFÉDÉRATION PYRÉNÉENNE DU TOURISME

TOURISME PYRÉNÉEN BILAN DE SAISON HIVER OBSERVATOIRE DU TOURISME PYRÉNÉEN CONFÉDÉRATION PYRÉNÉENNE DU TOURISME TOURISME PYRÉNÉEN BILAN DE SAISON HIVER 2014-2015 OBSERVATOIRE DU TOURISME PYRÉNÉEN CONFÉDÉRATION PYRÉNÉENNE DU TOURISME www.lespyrenees.net BILAN TOURISTIQUE DE L HIVER 2014/2015 ZONE D OBSERVATION, SOURCES

Plus en détail

vers Auch vers Tarbes - Pau Bordeaux A 64 vers Toulouse Lannemezan Arreau Loudenvielle vers Luchon Peyragudes Val Louron vers Espagne

vers Auch vers Tarbes - Pau Bordeaux A 64 vers Toulouse Lannemezan Arreau Loudenvielle vers Luchon Peyragudes Val Louron vers Espagne Saint Lary-Soulan - Hautes-Pyrénées (65) Nous rejoindre à SAINT LARY-SOULAN vers Auch vers Tarbes - Pau Bordeaux A 64 vers Toulouse Lannemezan Arreau Saint-Lary-Soulan Piau Engaly vers Espagne classes

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

TOURISME PYRÉNÉEN BILAN DE SAISON HIVER OBSERVATOIRE DU TOURISME PYRÉNÉEN CONFÉDÉRATION PYRÉNÉENNE DU TOURISME

TOURISME PYRÉNÉEN BILAN DE SAISON HIVER OBSERVATOIRE DU TOURISME PYRÉNÉEN CONFÉDÉRATION PYRÉNÉENNE DU TOURISME TOURISME PYRÉNÉEN BILAN DE SAISON HIVER 2014-2015 OBSERVATOIRE DU TOURISME PYRÉNÉEN CONFÉDÉRATION PYRÉNÉENNE DU TOURISME www.lespyrenees.net ZONE D OBSERVATION SOURCES ET MÉTHODES ZONE D OBSERVATION, SOURCES

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 30 juin 2015 Principaux enseignements - Bilan du début de saison : une bonne dynamique générale, particulièrement marquée

Plus en détail

BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012

BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012 BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012 Réalisé par l Observatoire de l Office de Tourisme d Angers Loire Métropole LE TOURISME SUR LE TERRITOIRE D ANGERS LOIRE MÉTROPOLE C EST

Plus en détail

Hôtellerie traditionnelle

Hôtellerie traditionnelle Hôtellerie traditionnelle 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 a. Condition d ouverture d un établissement hôtelier... 6 b. Demande de classement d un établissement

Plus en détail

Tableau de bord du tourisme

Tableau de bord du tourisme Tableau de bord du tourisme février 2013 T O U R I S M E Directeur de la publication : Pascal Faure Direction éditoriale : François Magnien Auteurs : Séverine Francastel, Abdel Khiati, Jean-Christophe

Plus en détail

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Fiche marché La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Données de cadrage Données économiques PPopulation : 16,8 millions d habitants Taux de croissance

Plus en détail

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état Dossier de presse Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état le mercredi 11 janvier 2015 à la Clusaz Contact : Service

Plus en détail

Note de conjoncture Vague 3 - Pyrénées- Hiver

Note de conjoncture Vague 3 - Pyrénées- Hiver PYRÉNÉES Bilan de la fréquentation touristique durant la période d intervacances n 1 Tendances et prévisions pour les vacances d hiver et la période d intervacances n 2 Un mois de janvier marqué par l

Plus en détail

Le tourisme hivernal en Isère

Le tourisme hivernal en Isère LES BILANS DE L OBSERVATOIRE EDITION 2017 Le tourisme hivernal en Isère Isère Tourisme Palais du Parlement 4 place Saint André 38 000 Grenoble Chiffres clés 2015/16 et évolutions Focus sur les hébergements

Plus en détail

Observation de l Economie Touristique

Observation de l Economie Touristique Observation de l Economie Touristique Suivi mensuel de la fréquentation touristique - Saison 2014 Station du Grau du Roi-Port Camargue PARTIE 1 : TENDANCE GLOBALE : N 1-Mai 2014 Sur l ensemble des professionnels

Plus en détail

MORILLON TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012

MORILLON TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012 MORILLON TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012 COMETE - 05/10/2012 258 RUE PERRIER GUSTIN - 73 000 BASSENS Tel : 04 79 62 77 62 - Fax : 01 57 67 95 98 - Email : infos@comete-conseils.fr Bilan 1/22

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE Synthèse de l enquête de fréquentation touristique estivale 2014 Estimation de la fréquentation touristique d agrément et des retombées économiques

Plus en détail

Saison hiver

Saison hiver n 38 Novembre 2015 Bilan touristique détaillé Saison hiver 2014-2015 Sauze Super Sauze www.alpes-haute-provence.com BILAN TOURISTIQUE DETAILLE SAISON HIVER 2014/2015 Météo et enneigement Le démarrage de

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015 Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes Vendredi 13 février 2015 Bilan et perspectives de l hôtellerie en France Progresser dans des environnements complexes 1. Bilan

Plus en détail

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : Le parc des immeubles en copropriété : un échantillon

Plus en détail

EVALUATION DE L'IMPACT ECONOMIQUE DU TOURISME DANS LE PAYS HORLOGER

EVALUATION DE L'IMPACT ECONOMIQUE DU TOURISME DANS LE PAYS HORLOGER EVALUATION DE L'IMPACT ECONOMIQUE DU TOURISME DANS LE PAYS HORLOGER Syndicat mixte du Pays Horloger Comité Régional du Tourisme - Observatoire Régional du Tourisme CARTE DES COMMUNES DU PAYS HORLOGER Laval-le-

Plus en détail

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon Lyon 25 novembre Real Estate & Hotels Tourisme - Hôtellerie - Loisirs Présentation de la 38 ème édition

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez Résultats de l enquête client 2010-2011 Golfe de Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les réponses

Plus en détail

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme Objectifs et principes méthodologiques de l étude 3 L offre d hébergements 5 La fréquentation des hébergements 6 La consommation touristique 7 La production des entreprises touristiques 8 L emploi lié

Plus en détail

Année académique 2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 2014-2015

Année académique 2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 2014-2015 N 62 Janvier 2016 Introduction La Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche a publié au mois d octobre dernier

Plus en détail

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique III. La demande touristique et ses évolutions 1. État actuel de la demande touristique Les statistiques internationales et européennes : Croissance du tourisme international de 5 à 6 % en 2005 Forte croissance

Plus en détail

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Le secteur: Marché utile Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Statistiques du tourisme : le suivi de la demande intérieure (SDT) L offre : suivi du parc et de la fréquentation des

Plus en détail

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 LA GRANDE-MOTTE NOTE DE TENDANCES L AVIS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME GRAND-MOTTOIS TENDANCES GENERALES JUIN 2014 : TENDANCES EQUIVALENTES A CELLES DE 2013 Juin 2014

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA RESUME DE L EDITION 2013 DONNEES 2012 Le Tableau de bord des investissements touristiques en France a été mis en place en 2006 par Atout France.

Plus en détail

SKI & ANGLAIS A COURCHEVEL LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour

SKI & ANGLAIS A COURCHEVEL LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour LE SEJOUR Référence > COURANGLAISPAQ 2013 Agrément > JEUNESSE ET SPORTS Dates > Du 13/04/2013 au 27/04/2013 Ages > de 12 à 17 ans A partir de > 460,00 Frais de dossier > 19,00 /personne ACTIVITÉS : Stage

Plus en détail

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme LAin et ses principaux marchés touristiques Date : novembre 2010 Observatoire d Aintourisme Le marché français Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais Dans cette fiche marché, le Bassin Lyonnais correspond à la

Plus en détail

7 La formation continue 7

7 La formation continue 7 7 La formation continue 7 7.1 La formation continue : évolution 218 7.2 La formation continue dans les Greta 220 7.3 La formation continue dans l enseignement supérieur 222 217 7 La formation continue

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

FENETRE SUR L INTERNATIONAL

FENETRE SUR L INTERNATIONAL FENETRE SUR L INTERNATIONAL Introduction & Stratégie d Isère Tourisme 27 mars 2014 FENETRE SUR L INTERNATIONAL 1 Introduction Points de repère 27 mars 2014 LA CLIENTÈLE ÉTRANGÈRE EN ISÈRE 2013 1,8 MILLION

Plus en détail

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Suivi de la Demande Touristique 2007 Novembre 2008 Contact TNS Sofres Département Sésame, pôle Tourisme Béatrice Guilbert 01 40 92 44 00 beatrice.guilbert@tns-sofres.com

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Lyon 2011. Mardi 15 février 2011

Les tendances de l hôtellerie Lyon 2011. Mardi 15 février 2011 Les tendances de l hôtellerie Lyon 2011 Mardi 15 février 2011 Avant-propos : Méthodologie Deloitte : Un leader de l observation statistique en France Une base de données rassemblant les performances de

Plus en détail

BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008. Page 1

BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008. Page 1 BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008 Page 1 I/ PRESENTATION DE L ENQUETE Rappel : En 2006, la CCI de Narbonne, Lézignan-Corbières et Port-la-Nouvelle a mis en place un observatoire

Plus en détail

8- Réduction du volume des décharges dans le 2 nd degré

8- Réduction du volume des décharges dans le 2 nd degré 8- Réduction du volume des décharges dans le 2 nd degré I) Définition de la mesure Définir, en s appuyant sur la nomenclature en vigueur, le volume par académie des activités d éducation et de formation

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Recueil. d indicateurs 100 % et analyses 2011 SEPTEMBRE 2011

L OBSERVATOIRE. Recueil. d indicateurs 100 % et analyses 2011 SEPTEMBRE 2011 L OBSERVATOIRE e % Recueil * d indicateurs 100 % et analyses 2011 SEPTEMBRE 2011 Le ski, moteur de l économie touristique de la montagne française Domaines Skiables de France fédère les 236 opérateurs

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Hiver 2015 / 2016 ZOOM SAISON SOMMAIRE UNE BONNE SAISON MÉTÉO. CALENDRIERS: des points positifs. unpointdéfavorable : 1/12

Hiver 2015 / 2016 ZOOM SAISON SOMMAIRE UNE BONNE SAISON MÉTÉO. CALENDRIERS: des points positifs. unpointdéfavorable : 1/12 ZOOM SAISON Hiver 2015 / 2016 UNE BONNE SAISON L hiver 2015/2016, avec 39,9 millions de nuitées globales, est le deuxième meilleur hiver en 22 saisons d observation, juste après l hiver record de 2012/2013.

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 52 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

Schéma de développement touristique du Pays Dolois 2011-2016

Schéma de développement touristique du Pays Dolois 2011-2016 Schéma de développement touristique du Pays Dolois 2011-2016 L activité touristique du Pays Dolois, quel constat? Quel cap pour le tourisme dolois? Les champs de progrès pour le tourisme dolois 26 mai

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère LES BILANS DE L OBSERVATOIRE EDITION 2015 Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère Eté Isère Tourisme Palais du Parlement 4 place Saint André 38 000 Grenoble http://pro.isere-tourisme.com

Plus en détail

Tout le 64 à 64 euros automne 2011 C O M I T É D É P A R T E M E N T A L D U T O U R I S M E B É A R N P AY S B A S Q U E

Tout le 64 à 64 euros automne 2011 C O M I T É D É P A R T E M E N T A L D U T O U R I S M E B É A R N P AY S B A S Q U E automne 2011 C O M I T É D É P A R T E M E N T A L D U T O U R I S M E B É A R N P AY S B A S Q U E Contexte et étapes principales Contexte et objectifs Printemps 2009, cellule de crise : Anticiper une

Plus en détail

Tableau de Bord de la certification

Tableau de Bord de la certification Tableau de Bord de la certification Observatoire BBC - Effinergie 2015 Rénovation Bureau Grand Site Saint Victoire Architecte : Bolikian Architecte Mandataire Ce tableau de bord a pour objectif de présenter

Plus en détail

VACANCES EN MONTAGNE 2009 2010, premières tendances prometteuses

VACANCES EN MONTAGNE 2009 2010, premières tendances prometteuses Dossier de presse VACANCES EN MONTAGNE, premières tendances prometteuses Contacts presse : ATOUT FRANCE Stéphanie Cadet : 4 6 7 75 stephanie.cadet@franceguide.com Ski France / ANMSM Laure Froissart : 47

Plus en détail

Observatoire de l'impact économique des flux de l'aéroport

Observatoire de l'impact économique des flux de l'aéroport Observatoire de l'impact économique des flux de l'aéroport 2011 éro éco ÉTUDE RÉALISÉE PAR LA CHAMBRE ÉCONOMIQUE DE LA DORDOGNE ASSOCIATION DES 3 CHAMBRES CONSULAIRES DU DÉPARTEMENT Provenance des passagers

Plus en détail

Le s Orres, Oz en Oisan s et Cauteret s

Le s Orres, Oz en Oisan s et Cauteret s communiqué CAES n 1094 LOCATION S HIVER Le s Orres, Oz en Oisan s et Cauteret s Le s Orres (Haute s- Alpe s) altitude 155 0 m- 277 0 m du 16.0 2. 2 0 1 3 au La neige au soleil, voilà ce que vous offrent

Plus en détail

Présentation de la station DSP centre aquatique des Grandes Combes. Courchevel Ski Resort - www.courchevel.com

Présentation de la station DSP centre aquatique des Grandes Combes. Courchevel Ski Resort - www.courchevel.com Présentation de la station DSP centre aquatique des Grandes Combes Courchevel Ski Resort - www.courchevel.com Courchevel Courchevel : 4 villages De1300 to 1850 metres, 4 villages reliés par des navettes

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 4

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 4 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 4 6 mars 2015 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE SUISSE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques et touristiques : Population globale : 7,7 millions d habitants Densité de population : 186 habitants/km2

Plus en détail

L observation au CRTA. Les travaux pérennes : Enquêtes dans les hébergements Flux touristiques

L observation au CRTA. Les travaux pérennes : Enquêtes dans les hébergements Flux touristiques L observation au CRTA Les travaux pérennes : Enquêtes dans les hébergements Flux touristiques Participation aux enquêtes nationales pérennes de l INSEE Enquête de fréquentation dans l hôtellerie Grâce

Plus en détail

PANEL NATIONAL SKI : UN OUTIL D OBSERVATION CONTINUE DE LA DEMANDE DES CLIENTS DES STATIONS DE SPORTS D HIVER.

PANEL NATIONAL SKI : UN OUTIL D OBSERVATION CONTINUE DE LA DEMANDE DES CLIENTS DES STATIONS DE SPORTS D HIVER. PANEL NATIONAL SKI : UN OUTIL D OBSERVATION CONTINUE DE LA DEMANDE DES CLIENTS DES STATIONS DE SPORTS D HIVER. A l origine de la création du Panel National Ski, se trouve le constat de la difficulté des

Plus en détail

Ski & Surf sensations à Courchevel LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour

Ski & Surf sensations à Courchevel LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour LE SEJOUR Référence > COURCH2014 Agrément > JEUNESSE ET SPORTS Dates > Du 15/02/2014 au 15/03/2014 Ages > de 12 à 13 ans A partir de > 695,00 Frais de dossier > 19,00 /personne Après un test d'évaluation,

Plus en détail

09 - Ariège : ASCOU. En haute saison : (WE et vacances scolaires) forfait journée adulte : 18,50 au lieu de 21

09 - Ariège : ASCOU. En haute saison : (WE et vacances scolaires) forfait journée adulte : 18,50 au lieu de 21 La neige est arrivée et comme chaque année, le Comité Régional Caf de Midi- Pyrénées vous propose de nombreux avantages avec votre licence dans les stations de ski des Pyrénées. Nous sommes attachés à

Plus en détail

Enquête sur nos clientèles touristiques

Enquête sur nos clientèles touristiques Dossier de presse 2012 : P.Leroux Provence-Alpes-Côte d Azur Enquête sur nos clientèles touristiques Sommaire Origine géographique, comportement, dépenses des touristes 3 Enquête mode d emploi 4 1./ Quel

Plus en détail

SÉJOURS LINGUISTIQUES

SÉJOURS LINGUISTIQUES s s n ne 1 a u Je 0 à 2 de FÉVRIER PRINTEMPS 1 Vivons les langues SÉJOURS LINGUISTIQUES TARIFS SPÉCIAUX RÉSERVÉS AUX COMITÉS D ENTREPRISE FÉVRIER 2015 PRINTEMPS 2015 MALTE ALLEMAGNE ESPAGNE 1 01 42 67

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important Numéro 145 : décembre 2012 Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important En 2009, le tourisme en Midi-Pyrénées génère 44 000 emplois salariés, soit 4,5 % de l emploi salarié total.

Plus en détail

L'OFFRE EN THALASSOTHERAPIE LOCALISATION DES ETABLISSEMENTS

L'OFFRE EN THALASSOTHERAPIE LOCALISATION DES ETABLISSEMENTS SOMMAIRE L'offre La fréquentation Les indicateurs économiques Synthèse Un peu de prospective... p1 p2 p4 p5 p5 La Charente-Maritime est identifiée comme l un des départements leader en France en termes

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

La vente des logements en France : caractéristiques et intervenants. Département Finance

La vente des logements en France : caractéristiques et intervenants. Département Finance La vente des logements en France : caractéristiques et intervenants Département Finance FICHE TECHNIQUE Enquête postale réalisée pour L ADRESSE par TNS Sofres: Echantillon tiré du panel Métascope de TNS

Plus en détail

LE PRIX DU FORFAIT PLUSIEURS ETUDES LE CONFIRMENT : C EST EN FRANCE QU ON SKIE AU MEILLEUR PRIX

LE PRIX DU FORFAIT PLUSIEURS ETUDES LE CONFIRMENT : C EST EN FRANCE QU ON SKIE AU MEILLEUR PRIX Communiqué de presse LE PRIX DU FORFAIT PLUSIEURS ETUDES LE CONFIRMENT : C EST EN FRANCE QU ON SKIE AU MEILLEUR PRIX C est ce que constatait en 2009 le cabinet anglo-saxon SNOW24, à l issue d une étude

Plus en détail

Les stations de montagne font un bilan très positif des vacances d hiver mais restent prudentes pour celles de Printemps

Les stations de montagne font un bilan très positif des vacances d hiver mais restent prudentes pour celles de Printemps Communiqué de presse 18 mars 2013 Tendances touristiques : 4eme vague de l Observatoire National des Stations de Montagne ANMSM Atout France Les stations de montagne font un bilan très positif des vacances

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 590 Décembre 2014 La mobilité à longue distance des Français en 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 2013, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Digne les Bains, le 8 décembre 2009 Service études ingénierie et développement, ADT 04 1 La démarche Au préalable

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France!

Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France! Communiqué de presse - juillet 2015 Bilan 1 er semestre 2015 et prévisions de réservations estivales Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France! En ce début de saison estivale 2015,

Plus en détail

Le tourisme en 2013 Bilan provisoire du 1 er semestre et perspectives estivales

Le tourisme en 2013 Bilan provisoire du 1 er semestre et perspectives estivales o c t o u r i s m e Le tourisme en 2013 Bilan provisoire du 1 er semestre et perspectives estivales juillet 2013 Daniel Rulfi Sylvie Scherrer Ce dossier a été réalisé par la mission statistiques et études

Plus en détail

Le panorama de l'hiver 2013-2014

Le panorama de l'hiver 2013-2014 Le panorama de l'hiver 2013-2014 SOMMAIRE Les déplacements liés aux vacances scolaires d hiver en France 1 Les vacances de Noël 2013 et du Nouvel An 2014 1 Le calendrier des prévisions de difficultés de

Plus en détail

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 Cette publication a été réalisée par le Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine à partir de l analyse des résultats de l Enquête de fréquentation hôtelière

Plus en détail