Les guides pratiques de la MNT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les guides pratiques de la MNT"

Transcription

1 Les guides pratiques de la MNT Tout ce qu il faut savoir Pour bien préparer sa retraite

2 Réussir votre départ à la retraite : mode d emploi à l usage des agents territoriaux Le départ en retraite est une étape importante de la vie. Elle se prépare plusieurs années avant votre départ. Les démarches peuvent vous paraître compliquées car la réforme des retraites modifie les repères habituels. De plus, vos droits à la retraite diffèrent selon votre statut, votre emploi, votre durée de service C est pourquoi une grande partie de ce guide s attache à des questions simples : A quel âge pourrai-je partir en retraite? Comment sera calculée ma pension? En quoi consistent la décote et la surcote? Pourrai-je bénéficier d une pension de réversion?... Au moment de la retraite, se posent aussi les questions relatives à votre mutuelle et à votre protection sociale : Dois-je avertir ma mutuelle? Comment? Que va-t-il se passer si je ne bénéficie plus du contrat collectif de mon employeur? Avec ce guide conçu pour vous, la Mutuelle Nationale Territoriale souhaite : l vous accompagner lors de ce tournant important de votre vie l vous faciliter l accès à l information l vous aider dans vos démarches l vous permettre de réussir pleinement votre passage à la retraite Avis aux lecteurs Les textes relatifs à la réforme des retraites sont fréquemment modifiés en raison de l accélération de la réforme. Les informations contenues dans ce guide sont valables au 1 er février Nous vous invitons à vous rapprocher de votre employeur ou de votre caisse de retraite pour connaître les dernières évolutions applicables à votre cas.

3 Sommaire VOS DROITS À LA RETRAITE Vous êtes titulaire p 2-9 A quel âge pouvez-vous partir en retraite? Comment est calculée votre pension? Que faire si vous n avez pas atteint tous vos trimestres de cotisation? Quand s appliquent la décote et la surcote? Pouvez-vous prétendre au minimum garanti? En quoi consiste la pension de réversion? p 2 Vous êtes non-titulaire A quel âge pouvez-vous partir en retraite? Comment est calculée votre pension? Quand s appliquent la décote et la surcote? Pouvez-vous prétendre au minimum contributif? Comment s évalue le montant de la retraite complémentaire? En quoi consiste la pension de réversion? LA PRÉPARATION DE VOTRE DÉPART À LA RETRAITE Deux ans avant Six mois avant Trois mois avant BIEN VIVRE VOTRE RETRAITE Place aux activités! Vous protéger, protéger les vôtres Conserver votre indépendance Les aides possibles de votre mutuelle Lexique p 1O-15 p p p

4 LES DROITS A LA RETRAITE DES AGENTS TITULAIRES En tant qu agent titulaire, effectuant une durée hebdomadaire de travail au moins égale à 28 heures, vous cotisez à une caisse de retraite spécifique : la Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales, la CNRACL. Cela vous ouvre des droits particuliers. A quel âge pouvez-vous partir en retraite? L âge légal de départ à la retraite diffère selon votre catégorie, «sédentaire» ou «active». Catégorie sédentaire : entre 6O et 62 ans Depuis le 1 er janvier 2012, l âge légal de départ à la retraite passe progressivement de 60 à 62 ans, par tranche de 5 mois. Par exemple : l né(e) en 1952, vous partez à 60 ans et 9 mois l né(e) à partir du 1 er janvier 1955, vous partez à 62 ans. Bon à savoir Pour prétendre à une retraite de fonctionnaire, vous devez justifier d au moins deux ans de services effectifs (avant le 1 er janvier 2011, il fallait justifier d au moins 15 ans de services). Les agents titulaires Combien de trimestres faut-il cotiser? Pour avoir une retraite à taux plein, vous devez avoir cotisé un certain nombre de trimestres, différent selon la date de naissance : l nés en 1953 ou 1954 : 165 trimestres, soit un peu plus de 41 ans. l nés en 1955 : 166 trimestres. l nés à partir du 1 er janvier 1956 : chaque année, un décret fixe le nombre de trimestres nécessaires pour une retraite à taux plein pour les personnes ayant 56 ans. Par exemple, si vous avez 54 ans en 2012, le 31 décembre 2014 au plus tard, vous connaîtrez le nombre exact de trimestres demandés. 2

5 Bon à savoir Si vous êtes en situation de pouvoir partir «à taux plein» mais que la durée de cotisation liée à votre date de naissance n a pas encore été fixée, c est la durée en vigueur l année d ouverture de votre droit à la retraite qui sera prise en compte. Catégorie active : entre 55 et 57 ans Depuis le 1 er janvier 2012, l âge légal de départ à la retraite de la catégorie active passe progressivement de 55 à 57 ans, par tranche de 5 mois. Par exemple : l nés en 1957, vous partez à 55 ans et 9 mois l nés à partir du 1er janvier 1960, vous partez à 57 ans Attention : la durée des services effectifs exigée pour un départ au titre de la catégorie active évolue aussi et passe progressivement de 15 années à 17 années de services au 1 er janvier Cas particuliers : passage de 50 à 52 ans Pour les agents des réseaux souterrains des égouts et les identificateurs de l institut médico-légal de la préfecture de police, l âge légal de départ passe progressivement à 52 ans, avec une durée effective de services portée à 17 ans d ici Pour en savoir plus, consultez la rubrique «Vous êtes Actif - Réforme des retraites» sur Vous y trouverez des tableaux et des exemples précis. Pensez aussi à vous rapprocher de votre employeur qui reste votre interlocuteur privilégié! 3 Les agents titulaires

6 Les possibilités de départ anticipé En cas de handicap Les personnes handicapées, atteintes d une incapacité permanente d au moins 80%, peuvent partir en retraite à partir de 55 ans. Pour invalidité Sans possibilité de reclassement, un agent territorial reconnu en situation d invalidité peut demander à liquider sa retraite, sans condition d âge ni de durée de cotisation. Pour carrière longue Les agents ayant commencé à travailler tôt et justifiant d un nombre de trimestres cotisés suffisant pour une retraite à taux plein, peuvent partir avant l âge minimum requis. Par exemple : l 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans l 58 ans pour ceux qui ont commencé à travailler à 14 ou 15 ans Comment est calculée votre pension? La retraite à taux plein correspond à 75% du traitement indiciaire brut, perçu pendant les 6 derniers mois d activité. La formule de calcul est la suivante : T x 75% x (TL/TN) T : dernier traitement indiciaire TL : nombre de trimestres liquidables TN : nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d une retraite à taux plein. Les agents titulaires Exemple : Né le 1 er janvier 1955, Pierre, agent de maîtrise principal titulaire au 9 ème échelon de son grade, prendra sa retraite le 1 er janvier A cette date il totalisera 168 trimestres d assurance dont 148 en qualité de fonctionnaire territorial puisqu il a été recruté par la commune Le Paradis le 1 er janvier Le nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d une retraite à taux plein étant de 166 trimestres et son dernier traitement indiciaire annuel de ,31. Sa pension annuelle de fonctionnaire territorial s élèvera donc à : 25.17O,31 X 75% X (148/166) = 16.83O,75 (soit 1.4O2,56 par mois). N.B : Pierre devra se rapprocher de la CARSAT pour liquider les 20 trimestres correspondant à sa vie professionnelle de salarié dans le secteur privé. 4

7 Attention : ce calcul ne tient pas compte des primes éventuelles. Il est possible de les intégrer dans la limite de 20% du traitement indiciaire brut annuel. Si vous avez bénéficié de la nouvelle bonification indiciaire (NBI) au cours de votre carrière, vous avez droit à un supplément de pension. Pour en savoir plus, rapprochez-vous de votre employeur qui reste votre interlocuteur privilégié! Bonifications et majorations À la durée de services prise en compte pour le calcul de votre retraite, peuvent s ajouter des bonifications et des majorations : l Pour chaque enfant né ou adopté avant le 1 er janvier 2004, bonification d un an. Cela vaut aussi pour les enfants (du conjoint ou recueillis) dont la prise en charge a débuté avant cette date, sous condition d un arrêt effectif d activité pour maternité, adoption l Pour chaque enfant né avant le 1 er janvier 2004, les femmes bénéficient d une bonification d un an si elles ont accouché durant leurs études, dans la limite de deux ans avant leur recrutement et titularisation dans la Fonction publique territoriale. 5 Les agents titulaires

8 l Pour chaque enfant né à compter du 1 er janvier 2004, les femmes bénéficient d une majoration de six mois de leur durée d assurance, si elles n ont pas bénéficié de 6 mois ou plus au titre de l interruption ou de la réduction d activité pour élever un enfant. l Pour les enfants handicapés à 80% minimum, les parents bénéficient d une majoration de leur durée de cotisation de 1 trimestre par période d éducation de 30 mois, jusqu au 20e anniversaire de l enfant. l Pour 3 enfants et plus : les parents voient leur pension majorée de 10% pour 3 enfants, et 5% par enfant supplémentaire. Les enfants (légitimes, naturels ou adoptifs) doivent avoir été élevés pendant 9 ans, soit avant leur 16 e anniversaire, soit avant l âge où ils ont cessé d être à charge au sens du code de la Sécurité sociale (20 ans). l Pour la catégorie «active» : certains agents (sapeurspompiers) bénéficient d une bonification de 1/5 e de la durée de services effectifs, dans la limite de cinq années. Cela a une influence sur la durée de services, mais pas sur le montant de leur pension, qui reste à 75% du traitement indiciaire brut. Les agents titulaires 6 Bon à savoir Pour les femmes comme pour les hommes, les interruptions pour congé maternité, parental, d adoption, de présence parentale, de disponibilité pour élever un enfant de moins de 8 ans ou toute interruption partielle pour raisons familiales, sont comptabilisées. Elles sont intégrées dans la durée de services. l En cas de travail à temps partiel : si vous travaillez à temps partiel, vous pouvez demander à ce qu une période soit comptabilisée comme un temps plein, en requérant une surcotisation (valable pour les périodes de travail réalisées après le 1 er janvier 2004). Cette option est cependant limitée à 4 trimestres.

9 Que faire si vous n avez pas atteint tous vos trimestres de cotisation? Certains agents, titularisés en fin de carrière, n ont pas les 2 ans de cotisation exigés pour prétendre à la retraite du régime spécial des fonctionnaires. Si c est votre cas, vous serez rattaché(e) au régime obligatoire de l Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l Etat et des collectivités publiques (IRCANTEC) et au régime général. Les cotisations que vous aurez payées à la CNRACL seront reportées sur ce régime général (sans les primes). Vous pouvez également faire le choix de prolonger votre activité professionnelle au-delà de l âge limite fixé, dans les conditions suivantes : l 1 année par enfant à votre charge à l âge limite de départ en retraite, avec un maximum de trois ans de prolongation. l 1 année pour l agent qui, à 50 ans, a trois enfants vivants, à condition qu il soit apte à tenir son emploi. Ces périodes de travail seront prises en compte dans le calcul de la pension. Si, malgré ces prolongations, les annuités exigées ne sont pas atteintes, il est possible de convenir avec la hiérarchie de prolonger encore l activité (dans la limite de 10 trimestres). 7 Les agents titulaires

10 Quand s appliquent la décote et la surcote? La décote Si vous n atteignez pas une certaine durée de cotisation accumulée au cours de votre carrière au moment où vous souhaitez partir en retraite (liquider votre pension), une décote vous sera appliquée : le montant de votre pension sera minoré. La minoration est fixée à 0,125% par trimestre manquant dans la durée de cotisation (d assurance) globale nécessaire pour obtenir une pension au taux maximal. Elle augmentera progressivement pour atteindre 1,25% par trimestre en La décote s applique : l soit sur le nombre de trimestres d écart entre l âge à la date de liquidation et la limite d âge. l soit sur le nombre de trimestres manquants pour atteindre le total de trimestres normalement requis pour bénéficier d une retraite à taux plein moins le nombre de trimestres retenus en durée d assurance. C est toujours la situation la plus avantageuse pour vous qui est prise en compte. La surcote Si, au-delà de l âge légal de départ en retraite et si vous avez totalisé le nombre de trimestres nécessaire pour bénéficier d une pension à taux plein, vous poursuivez votre activité professionnelle, vous bénéficiez d une surcote pour chaque trimestre supplémentaire travaillé. La surcote est fixée à 1,25% par trimestre. Les agents titulaires 8

11 Pouvez-vous prétendre au minimum garanti? Le régime des agents titulaires prévoit un minimum garanti de pension, accessible aux agents qui remplissent l une des conditions suivantes : l bénéficier d une durée d assurance suffisante pour une retraite à taux plein l avoir atteint l âge auquel s annule la décote l être admis à la retraite pour invalidité l bénéficier d une retraite anticipée, selon les conditions expliquées précédemment. Attention : l octroi du minimum garanti est soumis à de multiples critères. Pour en savoir plus, rapprochez-vous de votre employeur qui reste votre interlocuteur privilégié! En quoi consiste la pension de réversion? Lors d un décès, le conjoint survivant ou divorcé peut avoir droit à une pension de réversion. Celle-ci est égale à 50 % de la pension obtenue par le titulaire ou qu il aurait pu obtenir au jour du décès. A cette pension peuvent s ajouter les moitiés de la rente d invalidité et de la majoration pour enfant, si le titulaire décédé bénéficiait de ces avantages. 9 Les agents titulaires

12 LES DROITS A LA RETRAITE DES AGENTS NON TITULAIRES En tant qu agent non titulaire, vous bénéficiez du régime de retraite général, comme tout salarié du secteur privé. À quel âge pouvez-vous partir en retraite? Depuis le 1 er janvier 2012 et jusqu en 2018, l âge légal de départ à la retraite passe progressivement de 60 à 62 ans, par tranches de 4 mois. Par exemple : l nés en 1952 : 60 ans et 8 mois l nés en 1955 : 61 ans et 8 mois l nés à partir du 1 er janvier 1956, vous partez à 62 ans L âge légal de départ en retraite est fixé à 60 ans, pour les agents nés avant le 1 er juillet Avec la récente réforme, chaque année, les futurs retraités partiront 4 mois plus tard à la retraite jusqu en À cette date, les personnes nées à partir du 1 er janvier 1956 partiront en retraite à 62 ans minimum. Combien de trimestres faut-il cotiser? Pour avoir une retraite à taux plein, vous devez avoir cotisé un certain nombre de trimestres, différent selon votre date de naissance, par exemple : l nés en 1949 : 161 trimestres l nés en 1952 : 164 trimestres l nés en 1953 et 1954 : 165 trimestres l nés à partir du 1 er janvier 1955 : 166 trimestres Les agents non titulaires 1O

13 Les possibilités de départ anticipé l En cas de handicap ou d invalidité Les agents atteints d une incapacité permanente d au moins 80% ou d un handicap comparable, ou reconnus travailleurs handicapés, peuvent demander un départ anticipé. Les conditions varient selon l année de naissance et l âge envisagé pour le départ anticipé. L âge de départ peut varier entre 55 et 59 ans selon les cas. l Pour carrière longue Les agents ayant commencé à travailler tôt et justifiant d un nombre de trimestres cotisés suffisant pour une retraite à taux plein, peuvent partir avant l âge minimum requis, sous réserve d une durée totale d assurance (de cotisation) minimale. Les conditions de départ varient en fonction de l année de naissance, de l âge à partir duquel le départ à la retraite anticipée est envisagé, et de l âge à partir duquel l agent a commencé à travailler. L âge de départ varie de 56 à 60 ans selon les cas. Par exemple : l 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans l 58 ans pour ceux qui ont commencé à travailler à 14 ou 15 ans Bon à savoir Un employeur n a pas le droit de mettre à la retraite un agent de moins de 70 ans sans son accord. 11 Les agents non titulaires

14 Comment est calculée votre pension? Votre pension de retraite, à taux plein, est calculée sur la base de 50% de votre salaire annuel moyen, sur les 25 meilleures années de rémunération (pour les générations nées à partir de 1948). Plus exactement, votre pension est calculée ainsi : Pension annuelle = SAM x Tx d D SAM : salaire annuel moyen (sur les 25 meilleures années) T : taux (50%) d : durée d assurance au régime général D : durée de référence (nombre de trimestres cotisés) Exemple : Né le 1 er janvier 1955, Jean, agent non titulaire, prendra sa retraite le 1 er janvier A cette date il totalisera 148 trimestres de salarié dans le secteur privé et 20 trimestres d agent non titulaire à la commune d Enfer. Son salaire annuel moyen sur les 25 dernières années est de ,31. Aussi, sa pension annuelle sera de : 25.17O,31 X 5O% X 148 = 11.O86, (soit 923,91 par mois) N.B : Jean aura cotisé à la retraite complémentaire Ircantec durant ses 20 trimestres d agent non titulaire. A ce titre il percevra 0,45887* X le nombre de points acquis pendant les 5 années d agent public non titulaire. Les agents non titulaires Le nombre de trimestres d assurance comprend les trimestres cotisés et les trimestres assimilés (période militaire, maladie, maternité, invalidité, chômage, majorations de durée d assurance pour enfants...). Pour valider un trimestre cotisé, il faut avoir perçu un salaire ou un revenu correspondant à 200 fois le Smic horaire (1.772 e en 2010 pour un trimestre). Les majorations Le montant de la pension de retraite est majoré de 10% pour les agents : l ayant eu au moins 3 enfants l ayant recueilli ou adopté un ou plusieurs enfants, élevés au moins 9 ans jusqu à leur 16 ème anniversaire l majoration de 5% supplémentaires par enfant au-delà de 3. Il existe aussi, sous conditions, des majorations pour : l conjoint à charge l handicap l tierce personne à charge en cas de dépendance. 12 (* valeur au 1 er avril 2011)

15 Bon à savoir pour les femmes l Les indemnités journalières perçues lors du congé maternité sont prises en compte dans le calcul de la retraite. l Les mères de 3 enfants âgées de 55 ans ou plus, qui n ont pas tous leurs trimestres parce qu elles ont interrompu leur carrière pour élever leurs enfants, bénéficient de la retraite à taux plein à 65 ans. Elles peuvent aussi l avoir à taux plein, avant cet âge, si elles ont tous leurs trimestres. Quand s appliquent la décote et la surcote? La décote Il est possible de prendre sa retraite avant l âge de départ programmé mais si, au moment de partir en retraite, vous n atteignez pas une certaine durée de cotisation cumulée au cours de votre carrière, une décote vous sera appliquée : le montant de votre pension sera minoré. l Pour un assuré né avant 1944, la décote est de 1,25 point par trimestre manquant. l Pour un assuré né après 1952, elle sera progressivement ramenée à 0,625 point d ici Pour éviter cette minoration de votre pension, vous pouvez : l soit poursuivre votre activité pour avoir une carrière complète, l soit différer la liquidation de votre pension, sans nécessairement poursuivre votre activité professionnelle, jusqu à l âge d annulation de la décote. L âge d annulation de la décote va être progressivement relevé pour atteindre 66 ans en 2019 et 67 ans en La surcote Bon à savoir La décote n est pas applicable aux fonctionnaires justifiant d un taux d invalidité égal ou supérieur à 80%, ou mis à la retraite pour invalidité. Si vous décidez de travailler au-delà de l âge légal et des trimestres de cotisation exigés, votre pension sera alors majorée (surcote), à raison de 0,75% par trimestre supplémentaire au-delà de la date d obtention du taux plein. 13 Les agents non titulaires

16 Pouvez-vous prétendre au minimum contributif? Si vous avez liquidé votre pension de retraite sur la base d un taux plein mais que son montant est faible car vous avez cotisé sur de bas revenus, vous pouvez bénéficier du minimum contributif : votre retraite de base est augmentée pour être portée à un montant minimal, fixé à 7.297,85 e par an, soit 608,15 e par mois (montant 2011). Ce minimum peut être majoré si vous totalisez 120 trimestres de cotisation. Il passe alors à 7.974,55 e par an, soit 664,54 e par mois. Le montant de la pension de retraite perçu au titre de la retraite complémentaire vient également s ajouter au minimum contributif. Les allocations supplémentaires Certaines allocations peuvent venir compléter votre retraite : l l allocation supplémentaire d invalidité (Asi) l l allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). L allocation supplémentaire d invalidité s applique en cas de départ anticipé, sans condition d âge minimal. Le bénéficiaire peut la percevoir jusqu à ce qu il puisse prétendre à l allocation de solidarité aux personnes âgées. Les agents non titulaires L allocation de solidarité aux personnes âgées, anciennement appelée Minimum vieillesse, est une pension de retraite minimum accordée, sous conditions de ressources, aux personnes n ayant pas suffisamment cotisé aux régimes de retraite pour pouvoir bénéficier d un revenu minimum d existence à la retraite. Elle s élève à 8.907,34 e par an, soit 742,28 e par mois. L Aspa et l Asi sont accordées aux personnes qui résident de façon stable et régulière en métropole ou dans les Dom, sous conditions de ressources, et en tenant compte, pour les couples, de leur situation (marié, pacsé ou concubin). Comment s évalue le montant de la retraite complémentaire? Les agents non titulaires cotisent à l Ircantec pour le régime de retraite complémentaire obligatoire. C est un système de retraite par points, collectés tout au long de la carrière. Les agents peuvent en bénéficier à l âge où ils justifient de toutes les conditions pour obtenir leur retraite à taux plein, ou plus tard à l âge limite d activité. 14

17 Comment calculer le montant de la retraite complémentaire? Il suffit de multiplier le nombre de points accumulés par la valeur de liquidation du point en vigueur à la date de départ. Le point Ircantec est revalorisé chaque année. Pour calculer le montant de votre retraite complémentaire, prenez la valeur de l année où vous soldez votre pension. À titre informatif, la valeur du point a été portée à 0,45887 e à partir du 1 er avril Bon à savoir Dans certains cas, des points sont attribués sans contrepartie de cotisations, notamment au titre des enfants élevés. Quand s applique la décote? Il est possible de demander sa retraite complémentaire dix ans avant l âge limite d activité, mais le montant de votre pension de retraite subit alors une décote. Le nombre de points est réduit en fonction : l soit de votre âge l soit des trimestres manquants (selon ce qui est plus avantageux pour vous). La décote ne s applique pas aux agents bénéficiant de conditions particulières de départ anticipé : carrière longue, invalidité, etc. Quand s applique la surcote? Si vous demandez votre retraite complémentaire après l âge limite d activité, vous bénéficiez d une surcote. Le nombre de points de retraite est majoré de 0,75 % par trimestre écoulé entre l âge limite d activité et l âge effectif de départ en retraite. Les services accomplis sur cette même période voient le nombre de points de retraite majorés de 0,625% par trimestre accompli. En quoi consiste la pension de réversion? En cas de décès, pendant ou avant votre retraite, votre conjoint peut bénéficier d une partie (54 %) de la pension de base que vous perceviez ou auriez perçue. Il ne peut la toucher que s il a atteint 55 ans et s il dispose de ressources annuelles ne dépassant pas fois le Smic horaire pour une personne seule soit, au 1 er décembre 2011, ,20 e/an. 15 Les agents non titulaires

18 LA PRÉPARATION de votre départ À LA RETRAITE Quel que soit votre statut, vous bénéficiez d un droit à l information sur vos droits futurs à la pension de retraite. Ce droit à l information comporte la délivrance, par votre ou vos caisses de retraite, d un relevé de situation individuelle qui récapitule vos droits et pour les agents âgés de 55 ans, une estimation du montant de vos pensions de retraite. Dans la Fonction publique territoriale, le service des ressources humaines peut vous donner ces informations 2 ans avant Titulaires et non titulaires ne suivent pas exactement le même parcours. Tenezen compte dans la préparation de votre retraite. Quoi qu il en soit, anticipez votre départ 2 ans avant la date prévisionnelle! La préparation de votre départ à la retraite Vous êtes agent titulaire Le premier document qui vous servira de base pour préparer votre départ en retraite est l «état général des services». Il récapitule les périodes où vous avez cotisé tout au long de votre carrière, précise les dates et vos différents emplois. Votre employeur vous transmet ce document dans l année : l de vos 53 ans si vous comptez au moins 15 ans de service actif. l de vos 58 ans dans les autres cas. Vérifiez bien cet état général et transmettez à votre employeur vos remarques si vous y relevez des erreurs ou des manques. Attention : si, au cours de votre carrière, vous avez été non-titulaire ou si vous avez exercé d autres activités professionnelles non prises en compte dans votre état général, vous devrez demander un relevé de carrière aux caisses de retraite de votre (vos) ancienne(s) activité(s), ainsi qu aux caisses complémentaires. Vous êtes agent non titulaire Dès 55 ans, vous pouvez vous rapprocher de votre employeur pour recueillir les informations nécessaires et aborder différentes questions : l Quand pourrez-vous partir? l À quel taux? l Pouvez-vous racheter les périodes manquantes?... 16

19 Vous allez également recevoir votre relevé individuel de situation (RIS) de la part du groupement d intérêt public Info Retraite. Il vous est aussi possible d en faire la demande spontanément auprès de votre caisse de retraite. Vous pouvez avoir une première estimation de votre âge de départ et du montant de votre pension sur le site Plus vous êtes proche de la date de départ, plus les réponses de ce simulateur sont fiables! Six mois avant Pour faire débloquer vos droits Vous devez engager les démarches pour vous assurer que vos droits seront bien débloqués à temps : l Vous êtes titulaire Déposez une demande de départ officielle auprès du service Ressources Humaines de votre employeur. l Vous êtes non titulaire Demandez votre retraite de base à la caisse d assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT). Attention : selon votre région, il vous faudra contacter un autre organisme : l en Ile-de-France : la caisse nationale d assurance vieillesse (CNAV) l en Haut-Rhin, Bas-Rhin et Moselle : la caisse régionale d assurance vieillesse de Strasbourg. l dans les Dom : les caisses générales de Sécurité sociale. l Vous avez été ET titulaire ET non titulaire Si au cours de votre carrière, vous avez été agent titulaire et non-titulaire, ou salarié, vous devez faire deux demandes distinctes aux organismes ad hoc cités ci-dessus. Bon à savoir Si vous êtes, ou avez été, non titulaire, pensez aussi à adresser une demande à l Ircantec! 17 La préparation de votre départ à la retraite

20 Trois mois avant Avec le départ à la retraite, se posent les questions relatives à votre protection sociale. Les démarches relatives à votre mutuelle peuvent être différentes d un organisme à un autre. A titre d exemple, voici quelques repères pour les adhérents à la Mutuelle Nationale Territoriale. Adhérents individuels Si vous être adhérent à titre individuel, sans passer par votre employeur, le fait de partir à la retraite constitue un changement de statut. Trois mois avant votre départ en retraite, prenez rendez-vous avec votre conseiller MNT et remettez-lui un document officiel de votre employeur précisant la date de votre départ en retraite : l soit l arrêté de mise à la retraite, l soit une attestation signée de votre maire, président ou DGS. Votre interlocuteur MNT vous conseillera sur les étapes à venir afin de continuer à bénéficier d une bonne couverture santé. La préparation de votre départ à la retraite Adhérents à un contrat collectif Si vous êtes adhérents à titre collectif, par le biais de votre employeur, le fait de partir en retraite remet en question votre rattachement à ce contrat collectif. Afin que soient suspendues vos cotisations, et que, le cas échéant, votre contrat soit clos, votre mutuelle doit être prévenue en temps et en heure. Il se peut que votre employeur s en charge mais il n en a pas obligation. Nous vous recommandons donc de prendre rendez-vous avec votre conseiller MNT pour : l l informer de votre départ en retraite l réfléchir ensemble à la meilleure solution pour que vous continuiez à bénéficier d une bonne couverture santé. 18 Bon à savoir Les cotisations de certaines mutuelles n augmentent plus avec l âge ; elles restent fixes afin de préserver votre niveau de vie (hors éventuelle évolution générale). C est le cas avec la MNT où les cotisations n augmentent plus en fonction de l âge à partir de 65 ans.

21 BIEN VIVRE VOTRE RETRAITE Place aux activités! Pour nombre de personnes, le passage à la retraite ne rime pas du tout avec inactivité. Au contraire! Ce peut être l occasion d avoir un revenu complémentaire ou d élargir votre cercle de connaissances Une activité que vous aimez et rémunérée! Il est possible de cumuler votre pension de retraite avec la rémunération d une activité. Les agents non-titulaires peuvent cumuler intégralement leur pension de retraite et le revenu d une activité complémentaire, aux conditions suivantes : l soit avoir atteint l âge limite de départ et cotisé la durée suffisante pour avoir une retraite à taux plein l soit avoir atteint l âge maximal pour solder votre retraite (entre 65 et 67 ans selon votre année de naissance). Les agents titulaires, quant à eux, peuvent aussi cumuler leur retraite avec un emploi dans une des trois Fonctions publiques, pourvu que le montant annuel brut des revenus d activité ne dépasse pas le tiers du montant annuel brut de leur pension, et 50% du montant du minimum garanti. Les pensionnés CNRACL doivent impérativement en informer la CNRACL. Les titulaires peuvent cumuler intégralement leur pension et les revenus d une activité complémentaire, s il s agit de : l activités artistiques ou juridictionnelles, l emploi dans le secteur privé ou en profession libérale. Jean, 63 ans, fait l entretien des jardins de son voisinage ; Annie, 67 ans, assure à temps partiel l accueil et le secrétariat d un centre culturel. 19 Bien vivre votre retraite

Guide du futur retraité

Guide du futur retraité Guide du futur retraité 2013 Sommaire L âge de la retraite page 04 Le droit à pension page 09 Les avantages liés aux enfants et les bonifications page 10 Le calcul de la pension page 12 Les prélèvements

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Unité Retraites CDG76 Janvier 2012 La CNRACL Les principaux textes 1 1945 : ordonnance 45-993 du 17 mai 1947 : décret 47-1846 du 19 septembre 1949 : décret 49-1416

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti...

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... FONCTIONNAIRES : FICHE 44 44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... Le principe de calcul de la pension de retraite repose sur trois éléments principaux : le nombre

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 4 Vos cotisations

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

Les évolutions du simulateur de calcul de pension

Les évolutions du simulateur de calcul de pension Les évolutions du simulateur de calcul de pension Mise à jour : 18/02/2014 1. OBJET DU DOCUMENT Ce document présente les évolutions du simulateur de pensions CNRACL depuis la réforme des retraites 2010.

Plus en détail

Lexique : Les termes à connaître

Lexique : Les termes à connaître D O S S I E R R E T R A I T E N PAGES I - GLOSSAIRE A) Lexique : Les termes à connaître (par ordre alphabétique)... 2 II - ÉLÉMENTS QUI SONT À PRENDRE EN COMPTE B) Âge d ouverture des droits... 9 C) Carrières...

Plus en détail

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite Ma retraite mode d'emploi Le guide pour comprendre et préparer sa retraite Avant-propos Sommaire Retraite à la française Le panorama des régimes de retraite Principes communs de fonctionnement Mots-clés

Plus en détail

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ Circulaire n 24/2006 Cl. C 477 Colmar, le 29 juin 2006 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68000 COLMAR 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

Retraite des fonctionnaires

Retraite des fonctionnaires Retraite des fonctionnaires Ce guide pratique est conçu pour répondre aux principales questions que se pose tout futur retraité d une des trois fonctions publiques de l État, territoriale et hospitalière.

Plus en détail

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Décembre 00 Ce document est proposé à titre d information. En effet, certaines dispositions de la loi portant réforme des retraites,

Plus en détail

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Claude-Annie Duplat Votre retraite Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Chapitre 4 Le nouveau calcul de la retraite de base La loi d août 2003 portant réforme des retraites

Plus en détail

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E4 La retraite IRCANTEC A. La retraite complémentaire IRCANTEC I. Acquisition des droits II. Montant de la retraite IRCANTEC III. En cas de décès IV.

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003.

LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003. LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003. La loi n 2003-775 constitue une réforme importante pour la retraite des professeurs agrégés. Certains points restent imprécis

Plus en détail

La retraite du fonctionnaire

La retraite du fonctionnaire La retraite du fonctionnaire Réglementation en vigueur au 1 er mai 2012 Cette brochure rassemble l essentiel des informations relatives au régime des pensions civiles et militaires de retraite applicable

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE

TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE Réussissons une réforme juste SOMMAIRE I. CE QUI NE CHANGE PAS, CE QUI CHANGE 3 II. QUESTIONS/RÉPONSES 7 1 - J APPARTIENS À UN CORPS DE

Plus en détail

Le lexique «retraite»

Le lexique «retraite» Votre retraite 47 Le lexique «retraite» PRÉAMBULE Le «Lexique retraite», publié en supplément du n 203 de Direction, reprenait les dispositions de la loi de novembre 2010. La loi n 2014-40 du 20 janvier

Plus en détail

Ma retraite. Mode d emploi. Le guide pour comprendre et préparer sa retraite

Ma retraite. Mode d emploi. Le guide pour comprendre et préparer sa retraite Ma retraite Mode d emploi Le guide pour comprendre et préparer sa retraite 1 1/ MA RETRAITE SELON MON STATUT page 8 Mes droits en fonction de mon statut professionnel 2/ MA RETRAITE AU CAS PAR CAS page

Plus en détail

REUNION D INFORMATION AFFILIES

REUNION D INFORMATION AFFILIES BENEFICIAIRES NON SALARIES NON SALARIES TYPES DE REGIMES Obligatoires et légaux REGIME DE BASE REGIME DE BASE Régimes complémentaires Salariés + Régime Général de de Régimes la la Sécurité Sociale complémentaires

Plus en détail

Retraite. Principales mesures du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF (applicables jusqu au 31/12/2016)

Retraite. Principales mesures du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF (applicables jusqu au 31/12/2016) Retraite Principales mesures du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF (applicables jusqu au 31/12/2016) Depuis le 1 er juillet 2008, le règlement du régime spécial de retraite du personnel

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Préparer sa retraite MA RET RAITE Sommaire Le système de retraite en France, deux grands principes...2 Pour les régimes du privé, du salariat agricole, de l

Plus en détail

guide de la retraite CNRACL

guide de la retraite CNRACL supplément CoTe SUD n 6 guide de la retraite CNRACL Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales mai 2007 Sommaire Préambule... 4 Références règlementaires... 6 La pension 1 L âge

Plus en détail

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES Sommaire Fiche n 1 : Les textes de référence Fiche n 2 : Les bénéficiaires Fiche n 3 : Les périodes d études concernées Fiche n 4 : Les modalités du rachat Fiche n 5

Plus en détail

La retraite du fonctionnaire

La retraite du fonctionnaire La retraite du fonctionnaire Réglementation en vigueur au 1er mars 2015 Cette brochure rassemble l essentiel des informations relatives au régime des pensions civiles et militaires de retraite applicable

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret.

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret. MESURE PRÉVOYANT L'ÉLARGISSEMENT DES POSSIBILITÉS DE DÉPART À LA RETRAITE À 60 ANS Questions-Réponses Décret n 2012-847 du 2 juillet 2012 1 A qui la mesure bénéficiera-t-elle? Cette mesure concerne l ensemble

Plus en détail

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 Contact presse Éva Quickert-Menzel 01 44 38 22 03 Sommaire Chiffres-clés des retraites...

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? Salariés NOVEMBRE 2012 nouveauté Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? 2012 etraite anticipée rretraite anticipée Conditions Trimestres retenus Démarches B Les conditions Le décret du 2

Plus en détail

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations Veufs MARS 2015 Veuvage, vos droits B Retraite de réversion B Allocation de veuvage B Autres prestations Veuvage, vos droits À la perte de votre conjoint, de nombreuses démarches sont à accomplir. L Assurance

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGA/SDDPRS/N2004-1213 Date: 12 juillet 2004

NOTE DE SERVICE DGA/SDDPRS/N2004-1213 Date: 12 juillet 2004 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction générale de l administration Sous-direction du développement professionnel et des relations sociales Bureau

Plus en détail

N 851. Nantes, le 19 juillet 2012. Département des retraites et de l accueil Bureaux 1A et 1B

N 851. Nantes, le 19 juillet 2012. Département des retraites et de l accueil Bureaux 1A et 1B DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE DES RETRAITES DE L'ETAT 10, BOULEVARD GASTON-DOUMERGUE 44964 NANTES CEDEX 9 www.pensions.bercy.gouv.fr Nantes, le 19 juillet 2012 Département des retraites

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER www.assemblee-afe.fr FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS Claudine SCHMID Zurich, septembre 2010 Rapporteur général de la Commission de l Union européenne Conseiller

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

Les guides pratiques de la MNT

Les guides pratiques de la MNT Les guides pratiques de la MNT Tout ce qu il faut savoir sur... Les aides à l acquisition d une complémentaire santé Les aides à l acquisition d une complémentaire santé : mode d emploi à l usage des agents

Plus en détail

Social RETRAITE ANTICIPÉE A 60 ANS. n 946-1 Octobre 2012. Numéro spécial DICTIONNAIRE PERMANENT. Bulletin. Sommaire général p. 2

Social RETRAITE ANTICIPÉE A 60 ANS. n 946-1 Octobre 2012. Numéro spécial DICTIONNAIRE PERMANENT. Bulletin. Sommaire général p. 2 DICTIONNAIRE PERMANENT Bulletin n 946-1 Social Numéro spécial RETRAITE ANTICIPÉE A 60 ANS Sommaire général p. 2 Consulter aussi : www.editions-legislatives.fr Éditions Législatives ISSN 1760-9526 - Publication

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale FICHE THÉMATIQUE Protection sociale C Ce document vous apporte des informations utiles sur vos droits en matière de protection sociale et sur vos régimes de retraite obligatoires dans le cadre du plan

Plus en détail

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE La Sécurité sociale française, créée en 1945, repose sur le principe de la solidarité nationale où chacun est aidé pour faire face aux aléas de la vie. Ainsi, elle couvre

Plus en détail

SYSTEME NATIONAL DE RETRAITE

SYSTEME NATIONAL DE RETRAITE SYSTEME NATIONAL DE RETRAITE I.- PRINCIPES FONDAMENTAUX DU SYSTEME NATIONAL DE RETRAITE L assurance vieillesse n a été instituée pour l ensemble des salariés qu en 1953 ; avant cette date, quelques corporations

Plus en détail

Votre guide retraite et prévoyance

Votre guide retraite et prévoyance Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Votre guide retraite et prévoyance 2015 Cotisations Retraite de base Retraite complémentaire Prévoyance Votre compte en ligne SOMMAIRE

Plus en détail

CONSEILS -EN- PATRIMOINE. Étude réalisée le : XXXXXX

CONSEILS -EN- PATRIMOINE. Étude réalisée le : XXXXXX CONSEILS -EN- PATRIMOINE ETUDE RETRAITE Étude réalisée le : XXXXXX Vous avez souhaité des éléments de réflexion concernant la préparation de votre retraite. La présente étude a été établie sur la base

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux Fiche 18 Notions clés sur la protection sociale des élus locaux En matière de protection sociale, une des premières avancées pour les élus locaux a été constituée par la mise en place d un régime de retraite

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES CCN N 3241 - CCN du 25-11-87 étendue par arrêté du 9-6-88, JO 18-6-88 - CC de commerces de détail du vêtement et

Plus en détail

L Aphnu, toujours à vos côtés en cas de coup dur

L Aphnu, toujours à vos côtés en cas de coup dur APHNU - votre partenaire santé et prévoyance L Aphnu, toujours à vos côtés en cas de coup dur Des garanties conçues avec et pour les praticiens hospitaliers en partenariat avec A P H N U APHNU Le partenaire

Plus en détail

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO PENSIONS DE RÉVERSION DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 8 JUIN 2015 Pensions de réversion de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Division des Etablissements d Enseignement Privé

Division des Etablissements d Enseignement Privé Division des Etablissements d Enseignement Privé DEEP/14-654-323 du 15/12/2014 RETRAITE ANNEE 2015 ET REGIME ADDITIONNEL DE RETRAITE PERSONNELS ENSEIGNANTS DU SECOND DEGRE DES ETABLISSEMENTS PRIVES SOUS

Plus en détail

Tous ensemble, Maitrisons nos dépenses de santé

Tous ensemble, Maitrisons nos dépenses de santé P Des outils à votre disposition Vous cherchez des tarifs de consultation, des adresses de médecins,. www.ameli-direct.ameli.fr Vous cherchez des informations sur les centres mutualistes. www.mutualite.fr

Plus en détail

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE sozialversicherungen der Schweiz ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) Prestations Assurance-vieillesse et

Plus en détail

Guide de la retraite. Comprendre la retraite pour mieux la préparer. banque de GRANDE CLIENTÈLE / épargne / services financiers spécialisés

Guide de la retraite. Comprendre la retraite pour mieux la préparer. banque de GRANDE CLIENTÈLE / épargne / services financiers spécialisés Guide de la retraite Comprendre la retraite pour mieux la préparer banque de GRANDE CLIENTÈLE / épargne / services financiers spécialisés comprendre la retraite pour mieux la préparer comment fonctionne

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco le livret du salarié. n o 1. Le livret du salarié

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco le livret du salarié. n o 1. Le livret du salarié Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco le livret du salarié Guide salariés n o 1 avril 2014 Le livret du salarié Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères... 8 Points

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE

LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE Fiche n 6 LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE Le montant d une pension dépend : - du nombre de trimestres liquidables, - de la durée de services et bonifications nécessaire pour obtenir une pension

Plus en détail

La mise en ordre de mutuelle

La mise en ordre de mutuelle Version n : 1 Dernière actualisation : 14-12-2007 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une mutuelle? 3) Qu est-ce que la mise en ordre de mutuelle? 4) Qu entend-on par «remboursement des soins de

Plus en détail

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale Le salaire des internes en DES de Médecine Générale *************** «Le salaire est la contrepartie du travail fourni» Guide pratique du droit au travail, La Documentation Française. **************** (I)

Plus en détail

VOTRE GUIDE RETRAITE ET PRÉVOYANCE

VOTRE GUIDE RETRAITE ET PRÉVOYANCE CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES VOTRE GUIDE RETRAITE ET PRÉVOYANCE 2015 COTISATIONS RETRAITE DE BASE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE PRÉVOYANCE VOTRE COMPTE

Plus en détail

Agents des collectivités de VENDEE

Agents des collectivités de VENDEE Réunion d information Agents des collectivités de VENDEE Contrat prévoyance «maintien de salaire» Le groupe SMACL, leader sur la marché de l assurance des collectivités SMACL Santé: mutuelle Régie par

Plus en détail

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE NOTE D INFORMATION MARS 2008 Mise à jour JUIN 2009 (Annule et remplace la précédente) LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction

Plus en détail

Le congé de présence parentale

Le congé de présence parentale Le congé de présence parentale 1. Définition Ce congé non rémunéré est prévu par l article 60 sexies de la loi du 26 janvier 1984 qui dispose que le congé de présence parentale est accordé au fonctionnaire

Plus en détail

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 mars 2011 à 9 h 30 «Inaptitude, incapacité, invalidité, pénibilité et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Invalidité

Plus en détail

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat Nous sommes là pour vous aider Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat Articles D.1 et D.21 du code des pensions civiles et militaires de retraite et demande de retraite additionnelle Article

Plus en détail

MON EMPLOI. Dans ce chapitre

MON EMPLOI. Dans ce chapitre MON EMPLOI L entrée dans le monde du travail est une étape marquante, particulièrement quand il s agit de devenir fonctionnaire, puisque c est un statut que l on garde souvent toute sa vie professionnelle.

Plus en détail

La retraite et l inaptitude au travail

La retraite et l inaptitude au travail La retraite et l inaptitude au travail 1 Le calcul de la retraite Salaire annuel moyen X Taux X Trimestres du RG Calculé sur les 25 meilleures années Varie entre 160 25% minimum et 50% maximum 2 Le taux

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE PRENDRE VOTRE RETRAITE

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE PRENDRE VOTRE RETRAITE CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE PRENDRE VOTRE RETRAITE Mise à jour novembre 2009 En fonction de la loi n 2003-775 du 21 août 2003 portant réforme des retraites et des décrets d application. Vous pensez

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Votre guide de l invalidité-décès 2013 Afin de vous permettre de comprendre le SOMMAIRE La cotisation du régime

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T)

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) NOTE D INFORMATION CV Réf. : II-6-1-14 Pôle des services 1 er avril 2011 Tel : 05 63 60 16 66 1-3 Temps de travail Mail : services@cdg81.fr COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) Décret n 2004-878 du 26 août 2004

Plus en détail

SOMMAIRE. ! Souhaitez-vous des conseils?... 3. ! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5

SOMMAIRE. ! Souhaitez-vous des conseils?... 3. ! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5 SOMMAIRE! Souhaitez-vous des conseils?... 3! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5! Quelles modifications peuvent intervenir dans le paiement de ma pension?... 8! Quels sont

Plus en détail

Mieux comprendre la protection sociale

Mieux comprendre la protection sociale Mieux comprendre la protection sociale www.cnrs.fr Direction des ressources humaines Service du développement social Septembre 2010 1 - En préambule Premier volet : ma protection sociale en quelques lignes

Plus en détail

Le temps partiel. Guide du temps partiel des fonctionnaires et des agents non titulaires des trois fonctions publiques

Le temps partiel. Guide du temps partiel des fonctionnaires et des agents non titulaires des trois fonctions publiques MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Le temps partiel Guide du temps partiel des fonctionnaires et des agents non titulaires des trois fonctions publiques Guide du temps partiel des fonctionnaires et des

Plus en détail

AXA Épargne Retraite Entreprise Guide itinéraire retraite

AXA Épargne Retraite Entreprise Guide itinéraire retraite AXA Épargne Retraite Entreprise Guide itinéraire retraite Décembre 2011 Édito L e départ à la retraite est une étape importante dans votre vie. Vous disposerez de plus de temps libre pour vous et vos

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS (C.E.T.)

LE COMPTE EPARGNE TEMPS (C.E.T.) CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA LOIRE LE COMPTE EPARGNE TEMPS (C.E.T.) Références - Décret n 2004-878 du 26 août 2004 modifié relatif au compte épargne temps dans la fonction

Plus en détail

la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite

la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite INTRODUCTION Se préparer à bien vivre sa retraite c est important!

Plus en détail

Assurance et prévoyance

Assurance et prévoyance Assurance et prévoyance Assistance famille en cas d accident. IDCP Des prestations d assistance sont prévues en cas d accident par le contrat IDCP. Elles peuvent être déclenchées après appel préalable

Plus en détail

I CONDITIONS D ACCÈS À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ

I CONDITIONS D ACCÈS À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ NOTE TECHNIQUE RELATIVE À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ ordonnance n 82-297 du 31 mars 1982 (modifiée notamment par la loi n 2003-775 du 21 Août 2003 portant réforme des retraites article 73 et le

Plus en détail

Retraites. Ce qu il reste à préserver

Retraites. Ce qu il reste à préserver Le COR préconise un autre système de retraite Ce qu il reste à préserver Depuis la loi de 2003 portant réforme des retraites, certains s entendent à considérer que tout est perdu et qu il ne servirait

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

1 AN APRES : BILAN D UNE REFORME DE PROGRES SOCIAL

1 AN APRES : BILAN D UNE REFORME DE PROGRES SOCIAL LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES 1 AN APRES : BILAN D UNE REFORME DE PROGRES SOCIAL Pour les jeunes p.3 Pour les salariés ayant travaillé à temps partiel ou emploi précaire

Plus en détail

Les facteurs de modulation du montant de pension selon l âge de départ à la retraite et la durée validée en France et à l étranger

Les facteurs de modulation du montant de pension selon l âge de départ à la retraite et la durée validée en France et à l étranger CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2014 à 9 h 30 «Ages légaux de la retraite, durée d assurance et montant de pension» Document n 5 Document de travail, n engage pas le

Plus en détail

RETRAITE. Après la réforme de 2010. Petit guide Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

RETRAITE. Après la réforme de 2010. Petit guide Sgen-CFDT Midi-Pyrénées RETRAITE Petit guide Sgen-CFDT Midi-Pyrénées Après la réforme de 2010 Ce petit guide a pour but de mettre à plat les nouveaux textes de la loi sur les retraites 2010. Si notre opposition à cette loi s

Plus en détail

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012 France France : le système de retraite en 212 Dans le secteur privé, le système de retraite repose sur deux piliers obligatoires : un régime général lié à la rémunération et des dispositifs professionnels

Plus en détail

PROFESSIONNELS LIBÉRAUX

PROFESSIONNELS LIBÉRAUX C a i s s e I n t e r p r o f e s s i o n n e l l e d e P r é v o y a n c e e t d A s s u r a n c e V i e i l l e s s e PROFESSIONNELS LIBÉRAUX 2011 LE MOT DU PRÉSIDENT SOMMAIRE Chers confrères, ce Guide

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

ATTRIBUTION DU SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT

ATTRIBUTION DU SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT Circulaire n 43/2009 Cl. C 4315 Colmar, le 08 décembre 2009 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68027 COLMAR CEDEX 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net

Plus en détail

La rémunération. Échelonnement indiciaire de 1 re classe

La rémunération. Échelonnement indiciaire de 1 re classe Bernard LEPREUX La rémunération Cet article contient de nombreuses références à des numéros de Direction plus anciens. Si vous n avez pas (ou plus) ces numéros, ils sont tous consultables et téléchargeables

Plus en détail

Comparaison des règles de calcul des pensions entre régimes. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Comparaison des règles de calcul des pensions entre régimes. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 juin 2009 9 h 30 «Les règles des différents régimes : points de convergence, spécificités et conséquences pour les assurés» Document N 2 Document

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT Présentation Gan Prévoyance Un spécialiste de la protection sociale complémentaire Depuis plus de 65 ans, Gan Prévoyance est dédiée à la protection sociale, individuelle et

Plus en détail

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A Dossier retraite Mise à jour : 10/03/2014 Vos ressources De quelles ressources disposerez-vous lors de votre départ en retraite? Elles sont de 5 natures : - La retraite sécurité sociale dite retraite de

Plus en détail

conseils pratiques aux retraités civils et militaires

conseils pratiques aux retraités civils et militaires conseils pratiques aux retraités civils et militaires conseils pratiques aux retraités civils et militaires Cette brochure se propose de répondre aux questions que vous vous posez le plus souvent lorsque

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail