Fiche 9 La forêt et le cycle du carbone

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche 9 La forêt et le cycle du carbone"

Transcription

1 Activités Objectifs Réaliser des mesures sur un montage expérimental. Saisir des informations dans un document vidéo ou en ligne. Effectuer des recherches sur Internet. Réaliser des schémas. Rédiger un argumentaire. Extraits du programme de seconde LA BIOSPHERE ENSEMBLE DE LA MATIERE VIVANTE Notion de respiration, de fermentation, synthèse chlorophyllienne. Supports de travail * Le DVD : LE CYCLE DU CO2 L atmosphère et la biosphère sont couplées. Influence de l homme. Action sur la température de surface. ÉVOLUTION HISTORIQUE DE LA COMPOSITION DE L'ATMOSPHERE La courbe des températures fossiles et des teneurs en CO2 au cours du quaternaire récent. THEME AU CHOIX L'enseignant peut ainsi choisir librement un sujet (thème) d'étude. Le sujet peut être la mise en relation de deux points, apparemment éloignés du programme, ou un développement de celui-ci sans introduction de nouvelles notions fondamentales ou un travail expérimental particulier. - «La forêt de montagne», chapitre «une fonction de préservation». - «La forêt de montagne», rubrique «En savoir plus Le stockage du carbone». * Sites Internet : - Site de la Cité des Sciences et de l industrie «Opération carbone», rubrique «Le cycle du carbone». - Site «Planet Terre». - Site « dossier «La forêt, le bois et le réchauffement climatique» du 4 mars Site « dossier «L IF n 7 mars 2005 La forêt française, un puits de carbone?». Auteur Françoise Ménant Prolongements - Site « document «Bois Construction et Environnement». - Site « actualité «L institut du développement durable met un bémol au potentiel de séquestration de CO2» du 25/11/ Site « actualité «Forêts : le piège à carbone montre ses limites» du 10/10/

2 1) Consultation des documents de travail - DVD «La forêt de montagne», chapitre «une fonction de préservation» Bernard FISCHESSER, ingénieur au CEMAGREF, montre la richesse de l écosystème de la forêt et l interaction de ses composantes végétales et animales. Il insiste sur l activité des champignons, décomposeurs qui recyclent les éléments minéraux du bois, libérant notamment le carbone. - Site de la Cité des Sciences et de l industrie «Opération carbone», rubrique «Le cycle du carbone». Ce site fournit de nombreuses données qualitatives et quantitatives, des schémas et des animations, et des références de sites pour approfondir les notions. - Site «Planet Terre». Ce site réalisé par l ENS de Lyon avec le soutien de la DGESCO apporte des compléments scientifiques précis et régulièrement actualisés, sous forme de textes, schémas et conférences enregistrées en vidéo. Le moteur de recherche permet d obtenir les pages documentaires sur le cycle du carbone, sur l évolution des concentrations atmosphériques au cours du dernier millénaire, et des températures moyennes depuis Il est également possible d accéder à ces ressources par la rubrique «programme officiel». - Site « dossier «La forêt, le bois et le réchauffement climatique» du 4 mars Forêt : un puit de carbone important mais à effet limité Tout le monde sait ainsi que les végétaux par le phénomène de la photosynthèse captent du CO2 dans l air pour le stocker sous forme d herbe, de feuilles, de bois, de racines. On oublie parfois que dans le même temps, les végétaux respirent pour assurer leurs multiples fonctions vitales. Ils rejettent alors du gaz carbonique comme les animaux ou les êtres humains. Ces émissions de CO2 représentent environ la moitié des quantités absorbées de gaz carbonique durant la journée. La différence se retrouve dans la croissance des arbres. Ainsi une tonne de bois sec est constituée de 400 à 500 kg de carbone. Mais lorsque les arbres meurent, la matière organique se décompose. Les minéraux restent au sol et le gaz carbonique repart dans l atmosphère. La forêt ne constitue un puits de carbone que dans la mesure où elle grandit. Ainsi, les " forêts vierges " de la zone tropicale qui offrent avec environ 200 à 400 tonnes de carbone par ha le plus important stock en place, ne sont pas des puits de carbone. Arrivées à un stade de maturité et d équilibre, les " forêts naturelles " n accumulent plus de carbone car il pousse autant d arbres qu il en meurt. Pour autant leur incidence dans les mécanicismes d émissions de carbone n est pas négligeable. Leur destruction, en particulier lors de processus de défrichage par brûlis, revient à libérer d un coup plusieurs centaines de tonnes de carbone pour chaque ha détruit. Dans ce cas, elles sont sources de carbone. Au total, le processus de déforestation serait responsable d à peu près 20 % des émissions artificielles de gaz carbonique chaque année. Les puits de carbone forestiers ont des limites : à raison de 3 à 5 tonnes de stockage de carbone par an et par ha, il faudrait pour compenser les émissions artificielles de CO2 des surfaces de nouvelles forêts considérables (de l ordre de 850 millions d ha à 1 milliard d ha, soit 15 à 20 fois la surface de la France). L effet puits de carbone ne sera important que durant 100 ans et déclinera en suite pour s annuler au bout de 200 ans environ quand la forêt naturelle aura atteint son point d équilibre. Au-delà le bilan sera nul. La forêt ne captera plus de carbone supplémentaire. Elle pourrait même alors devenir, dans certaines conditions défavorables, des sources de carbone. Quelques chiffres. Le carbone et la forêt : une tonne de bois sec = 400 kg de carbone. Le carbone dans un arbre : 78% dans le bois (tronc, branches), 6% dans les feuilles, 16% dans les racines. Le stock moyen de carbone par ha de formation végétale en France : forêt = 138 tonnes/hectare ; prairie = 65 tonnes/hectare ; terre cultivable = 43 tonnes/hectare. 02

3 - DVD «La forêt de montagne», rubrique «En savoir plus Le stockage du carbone» Bernard FISCHESSER rappelle que : - les activités humaines ajoutent chaque année à l atmosphère 3 milliards de tonnes de carbone, augmentant ainsi le taux de dioxyde de carbone qui est un gaz à effet de serre ; - depuis un siècle la température a augmenté de 1 C ; - une partie de ce carbone vient du défrichement abusif de la forêt équatoriale et tropicale ; toutes les 2 secondes on en défriche et on en brûle l équivalent de la superficie d un terrain de football ; - 1 ha de forêt capte chaque année 3 tonnes de carbone ; - dans une forêt âgée le cycle du carbone est équilibré : elle rejette autant de carbone qu elle en capte ; - 1 ha d une forêt de 60 à 120 ans en Chartreuse représente 100T de carbone fixé ; la forêt piège deux fois plus de carbone qu une culture. Il existe plusieurs façons d agir par la gestion des forêts contre l augmentation du taux atmosphérique de dioxyde de carbone : - augmenter la surface de la forêt en reboisant, les forêts en croissance fixant plus de carbone qu elles n en rejettent ; - couper à l âge optimal ; - ne pas brûler sur place ni laisser le bois se décomposer, mais l utiliser comme bois de construction ; - utiliser le bois à la place des combustibles fossiles. - Site « dossier «L IF n 7 mars 2005 La forêt française, un puits de carbone?» Les forêts stockent plus de la moitié du carbone des terres émergées (1120 gigatonnes de carbone). Elles jouent donc un rôle déterminant dans la régulation du taux de CO2 atmosphérique. En moyenne, les peuplements à plus fort stock par unité de surface sont les sapinières (87 tonnes de C/ha) et les hêtraies (84 tonnes de C/ha). Les sols forestiers constituent d importants réservoirs de carbone organique terrestres. En France, ils stockent 1140 mégatonnes de C, soit 79 tonnes de C/ha. Deux stratégies sont envisageables pour permettre aux forêts d augmenter leur capacité de lutte contre le changement climatique : l augmentation de la surface forestière par boisement des terres agricoles permet un accroissement pérenne des stocks de carbone dans la biomasse et dans les sols ; l augmentation de l âge d exploitabilité des forêts accroît le niveau de stock (tonnes de C/ha) dans la biomasse ligneuse. Avec du matériel adapté et performant, le bois énergie émet douze fois moins de gaz à effet de serre en équivalent carbone que la filière charbon, huit fois moins que la filière fuel domestique, sept fois moins que la filière gaz naturel et deux fois moins que la filière électricité. Il présente de plus l avantage d être neutre puisqu il absorbe autant de carbone qu il en émet, contrairement aux autres énergies. 03

4 2- Questionnement : La forêt est un écosystème particulièrement diversifié, Elle est souvent citée comme un des facteurs de régulation du taux de CO2 dans l atmosphère, pouvant compenser les rejets humains et ainsi limiter l effet de serre et le réchauffement climatique. Question n 1 : Précisez la nature et l origine des échanges gazeux au niveau d une forêt. Pour cela, réalisez des montages expérimentaux avec différents échantillons prélevés en forêt : un végétal chlorophyllien, un animal, un champignon, un peu de litière du sol. Représentez ces échanges par un schéma quantifié, pour une forêt âgée et pour une forêt en croissance. Question n 2 : Représentez le cycle du carbone par un autre schéma plus global incluant les émissions dues aux activités humaines, les réservoirs naturels et en mettant en relief le rôle de la forêt. Question n 3 : Recherchez des renseignements chiffrés sur l évolution de la concentration de CO2 et de la température dans l atmosphère au cours des derniers siècles. Question n 4 : Expliquez comment, par une gestion optimale des forêts, il serait possible d obtenir une réduction efficace du taux de CO2 dans l atmosphère. 04

5 3) Eléments de réponse Question n 1 : Il s agit d une première approche du couplage entre atmosphère et biosphère, par les phénomènes de respiration, de fermentation et de synthèse chlorophyllienne. Les échanges gazeux de la respiration sont connus depuis le cycle central du collège. La fermentation a pu être abordée en 6ème à l occasion de l étude de la transformation biologique d un aliment, et le dégagement de CO2 a pu être évoqué. Le rôle des végétaux chlorophylliens dans l oxygénation des milieux a été cité au cycle central. Ces différents métabolismes sont donc inégalement maîtrisés, et un bilan des échanges gazeux doit être construit en seconde. Les montages expérimentaux pourront utiliser des capteurs d ExAO (expérimentation assistée par ordinateur). Le schéma fera intervenir les différentes composantes biologiques de l écosystème forêt : végétaux chlorophylliens, animaux, champignons, microorganismes du sol. Il montrera le double transfert (absorption et émission) de CO2 et de dioxygène. Pour la forêt âgée, l échange doit montrer un équilibre entre absorption et émission (pour le carbone, de l ordre de 3 T par ha et par an). Pour la forêt en croissance, il est difficile de quantifier car les valeurs vont dépendre des essences considérées, du climat Des chiffres sont cependant fournis dans certains manuels de SVT de la classe de seconde. A défaut, le schéma mentionnera simplement un rejet de CO2 inférieur à l absorption. Question n 2 : Ce schéma mentionnera les réservoirs et les flux de carbone organiques et inorganiques. Quelques données chiffrées sont disponibles sur le DVD : - augmentation du carbone atmosphérique par les activités humaines de l ordre de 3 milliards de tonnes par an ; - absorption au niveau des forêts par photosynthèse de 3 T de carbone par ha et par an ; - biomasse des forêts de Chartreuse (hêtraies et sapinières) 80 à 100 T de carbone par ha. Mais il faudra rechercher la plupart des informations nécessaires en ligne, par exemple sur les sites indiqués et notamment celui de la Cité des Sciences (Opération carbone). Ce dernier, dans le bandeau «savoirs +», case «Points Docs», renvoie entre autres au site Planète Terre de l Université de Laval (Québec), et tout particulièrement un cours sur «Les grands cycles biogéochimiques et les changements climatiques». Le site «Planet Terre» propose aussi des schémas de synthèse simples. Question n 3 : Toujours sur le site «Planet Terre» l on trouvera des graphiques classiques. Il est également possible avec tout moteur de recherche de se procurer des extraits du 4ème rapport du GIEC (groupe d experts intergouvernemental sur l évolution des climats) : outre des données sur les évolutions récentes de la température, sont apportées des données sur la fonte des glaces, l élévation mesurée du niveau des mers et les scénarios pour les évolutions futures. Question n 4 : Les documents proposés fournissent toutes les données utiles. Il s agit de souligner : - qu une augmentation des surfaces forestières accroît la quantité de carbone immobilisé, stocké en dehors de l atmosphère ; de ce point de vue les forêts sont beaucoup plus efficaces que les cultures, car elles représentent plus de matière organique par unité de surface ; - que lorsqu elles sont jeunes, avec des arbres en croissance, les forêts augmentent leur quantité de matière organique par unité de surface ; elles prélèvent donc plus de CO2 qu elles n en rejettent dans l atmosphère. En revanche une forêt âgée, en équilibre, rejette autant de CO2 qu elle en absorbe. 05

6 La déforestation est dommageable dès lors que les bois coupés sont soit brûlés, soit abandonnés à la décomposition : la masse de carbone qu ils représentent est libérée sous forme de CO2 dans l atmosphère. En revanche, si le bois récolté est utilisé pour les constructions, et que la forêt âgée est remplacée par de jeunes arbres, la même surface forestière prélève au final une quantité accrue de CO2. L efficacité maximale est donc atteinte non pas dans les forêts naturelles mais lors d exploitations optimales, récoltant le bois dès qu une biomasse importante est atteinte, mais avant que le ralentissement de la croissance des arbres ne ramène leurs prélèvements de CO2 à un niveau voisin de celui de leurs émissions. Mais il faut rester conscient des limites de cette solution : à raison de 3 à 5 tonnes de stockage de carbone par an et par ha, il faudrait pour compenser les émissions artificielles de CO2 des surfaces de nouvelles forêts considérables (de l ordre de 850 millions d ha à 1 milliard d ha, soit 15 à 20 fois la surface de la France). D où un regain d intérêt pour le bois combustible : plutôt que de chercher à compenser les apports de CO2 résultant de l usage des combustibles fossiles, il est possible de les limiter en remplaçant ces derniers par le bois, source renouvelable de carbone recyclable. Le site de la Cité des Sciences et de l industrie «Opération carbone», rubrique «Opération carbone en Amazonie», «Forêts et changements climatiques» - propose une animation réalisée par le CIRAD qui constitue une bonne synthèse sur ce thème. 06

Fiche 11 La forêt bien gérée, un puits de carbone

Fiche 11 La forêt bien gérée, un puits de carbone Activités Saisir des informations dans un document vidéo ou en ligne. Effectuer des recherches sur Internet. Organiser et participer à un débat. Rédiger un argumentaire. Objectifs Extraits du programme

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT IV LE COUPLAGE DES ENVELOPPES TERRESTRES Introduction La Terre est une planète originale de part la présence : - D une enveloppe gazeuse, l atmosphère

Plus en détail

Fiche 8 Jeu du Carbone

Fiche 8 Jeu du Carbone Fiche 8 Jeu du Carbone Les transports sont responsables de 30 % des émissions de gaz à effet de serre, principalement sous forme de CO 2. Les échanges de carbone ont toujours existé sur terre par la respiration,

Plus en détail

Océan : Pompe biologique

Océan : Pompe biologique Océan : Pompe biologique Juin-Juillet-Aout L ensemble de la biosphè biosphère terrestre Décembre-Janvier-Février Septembre-Octobre-Novembre Mars-April-Mai Production primaire océanique (4 saisons) (Phytoplancton,

Plus en détail

La biomasse, énergie d avenir?

La biomasse, énergie d avenir? La biomasse, énergie d avenir? Hervé Bichat Fondation Tuck, le 23 septembre 2013 Éditions Quae 1 - la biomasse et la transition énergétique 2 le cas de la culture du blé 3 quelques conclusions générales

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONFERENCE DU MARDI 8 DECEMBRE 2015

DOSSIER DE PRESSE CONFERENCE DU MARDI 8 DECEMBRE 2015 DOSSIER DE PRESSE CONFERENCE DU MARDI 8 DECEMBRE 2015 La production forestière pour un meilleur environnement Pendant que les chefs d état prennent des engagements pour le climat, sur les territoires,

Plus en détail

Le bois en chiffre. La France dispose aujourd hui du troisième massif forestier européen. Source : Institut Forestier National PAGE 1

Le bois en chiffre. La France dispose aujourd hui du troisième massif forestier européen. Source : Institut Forestier National PAGE 1 Le bois en chiffre La France dispose aujourd hui du troisième massif forestier européen. Source : Institut Forestier National PAGE 1 Le bois, le carburant des appareils La forêt en France, c est : 15 millions

Plus en détail

Activité 1 : Les caractéristiques du sol, un écosystème naturel de surface

Activité 1 : Les caractéristiques du sol, un écosystème naturel de surface Connaissances Le sol est le produit des interactions entre biosphère, lithosphère et atmosphère. Le sol est un écosystème caractérisé par une faune et une flore singulière permettant un recyclage de la

Plus en détail

THEME 2 : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol

THEME 2 : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol THEME 2 : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Quels sont les ressources utilisées par les Hommes? L eau La nourriture : végétale et animale L énergie ( charbon, gaz, pétrole, électricité) L

Plus en détail

Modélisation du cycle du carbone en classe de seconde. Michèle Prieur Formation INRP Mai 2008

Modélisation du cycle du carbone en classe de seconde. Michèle Prieur Formation INRP Mai 2008 Modélisation du cycle du carbone en classe de seconde Michèle Prieur Formation INRP Mai 2008 Contexte d enseignement - Contexte de recherche ENSEIGNEMENT Expérimentation article 34 : Expérimentation pédagogique

Plus en détail

L eau liquide permet la vie sur Terre

L eau liquide permet la vie sur Terre Introduction 1 L eau liquide permet la vie sur Terre 2 La Terre, une planète habitable à l atmosphère singulière 3 Les particularités de l atmosphère terrestre 4 Diagramme de l atmosphère 5 Bilan L atmosphère

Plus en détail

Fiche 8 Jeu du Carbone

Fiche 8 Jeu du Carbone Fiche 8 Jeu du Carbone Les transports sont responsables de 30% des émissions de gaz à effet de serre dont principalement le Co2. Les échanges de carbone ont toujours existé sur terre par la respiration,

Plus en détail

La forêt, une communauté vivante

La forêt, une communauté vivante Qu est-ce qu un arbre? - Cite au moins deux éléments nécessaires au développement de l arbre? - Relève deux éléments participant au processus de photosynthèse. - Quel élément, essentiel à la vie, l arbre

Plus en détail

2. Le changement climatique et les forêts

2. Le changement climatique et les forêts 7 2. Le changement climatique et les forêts LES PROCESSUS ET LES PROJECTIONS DE CHANGEMENT CLIMATIQUE Le climat de la Terre évolue continuellement sous l influence de diverses forces naturelles. Mais actuellement,

Plus en détail

l effet de serre Le saviez-vous? Comment ça marche? QU EST CE QUE...

l effet de serre Le saviez-vous? Comment ça marche? QU EST CE QUE... L effet de serre est le phénomène naturel permettant à la Terre de retenir la chaleur du Soleil à l intérieur de l atmosphère. Lorsque le rayonnement solaire touche la surface, la chaleur qui s en dégage

Plus en détail

Agriculture biologique et changement climatique

Agriculture biologique et changement climatique Agriculture biologique et changement climatique Les enseignements d un colloque (Clermont-Ferrand, 17-18 avril 2008) Claude Aubert DinABio, 19-20 mai 2008 Petit rappel En France, l agriculture, c est 24%

Plus en détail

ACTIVITÉS A N S

ACTIVITÉS A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E KIMBE BAY Nouvelle Guinée T YPE AGE ACTIVITÉS 11-15 A N S L O B J E T D E L E S C A L E M O R C E A U D E B OI S L A P R O

Plus en détail

Captage, Stockage et Valorisation du CO2 Une solution pour demain

Captage, Stockage et Valorisation du CO2 Une solution pour demain Captage, Stockage et Valorisation du CO2 Une solution pour demain Accueil >> Pourquoi le CSCV? >> Le CO2 en cause Le CO2 en cause Les activités humaines en première ligne Après des controverses scientifiques

Plus en détail

Flux et bilan de carbone en forêt tropicale humide guyanaise Le dispositif «Guyaflux» B. Burban (INRA Kourou) D. Bonal (INRA Nancy)

Flux et bilan de carbone en forêt tropicale humide guyanaise Le dispositif «Guyaflux» B. Burban (INRA Kourou) D. Bonal (INRA Nancy) Flux et bilan de carbone en forêt tropicale humide guyanaise Le dispositif «Guyaflux» B. Burban (INRA Kourou) D. Bonal (INRA Nancy) Séminaire organisé par le projet CARPAGG «le carbone en forêt et en prairies

Plus en détail

Du charbon à la machine Le charbon est un des premiers combustibles fossiles utilisés par les hommes. Il ne commence à être utilisé de façon

Du charbon à la machine Le charbon est un des premiers combustibles fossiles utilisés par les hommes. Il ne commence à être utilisé de façon Du charbon à la machine Le charbon est un des premiers combustibles fossiles utilisés par les hommes. Il ne commence à être utilisé de façon systématique qu au XVIe siècle. Le charbon, en particulier la

Plus en détail

«ADAPTATION DE L OUTIL EX-ACT ET EVALUATION DE L EMPREINTE CARBONE DE LA FILIERE ANACARDE AU BURKINA FASO»

«ADAPTATION DE L OUTIL EX-ACT ET EVALUATION DE L EMPREINTE CARBONE DE LA FILIERE ANACARDE AU BURKINA FASO» «ADAPTATION DE L OUTIL EX-ACT ET EVALUATION DE L EMPREINTE CARBONE DE LA FILIERE ANACARDE AU BURKINA FASO» THIOMBIANO S.T a*, WEISMAN N a, PEYRACHE R b a Laboratoire Biomasse Energie et Biocarburant--Institut

Plus en détail

Agriculture biologique et changement climatique

Agriculture biologique et changement climatique Agriculture biologique et changement climatique Les enseignements d un d colloque (Clermont-Ferrand, 17-18 18 avril 2008) Claude Aubert DinABio, 19-20 mai 2008 Petit rappel En France, l agriculture, l

Plus en détail

- Environnement et développement durable - Lecture de textes documentaires

- Environnement et développement durable  - Lecture de textes documentaires Titre de l atelier : Halte au réchauffement climatique! Domaines d activité - Environnement et développement durable http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=85723 - Lecture

Plus en détail

Agir sur l émission des gaz à effet de serre

Agir sur l émission des gaz à effet de serre Agir sur l émission des gaz à effet de serre - Problématique générale - Effet de serre et réchauffement climatique - Gaz à effet de serre ; origines et contributions - Dioxyde de carbone : émission absorption

Plus en détail

Pratiques agroécologiques: «quand l'amélioration de la productivité agricole. climatique»

Pratiques agroécologiques: «quand l'amélioration de la productivité agricole. climatique» par Hery RAZAFIMAHATRATRA Maîtres de conférences à l ESSA ESSA- 24 Septembre 2015 Au début: Ensemble de pratiques agricoles ordinaires Pratiques agroécologiques: «quand Actuellement: rime avec la lutte

Plus en détail

Quelques éléments de science sur la «séquestration» du carbone.

Quelques éléments de science sur la «séquestration» du carbone. Quelques éléments de science sur la «séquestration» du carbone. 1. Sait-on mesurer la séquestration de C par les forêts? 2. Les contrôles du cycle du carbone forestier 3. Impacts du changement global sur

Plus en détail

Les mesures de transition nécessaires dans un contexte de lutte aux changements climatiques

Les mesures de transition nécessaires dans un contexte de lutte aux changements climatiques Les mesures de transition nécessaires dans un contexte de lutte aux changements climatiques Robert Beauregard Doyen Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique Conseil québécois d Unifor 5 mai

Plus en détail

Exercice 1 : QCM (6 pts) Choisir la ou les bonne(s) réponse(s). Ecrire uniquement la ou les lettre(s).

Exercice 1 : QCM (6 pts) Choisir la ou les bonne(s) réponse(s). Ecrire uniquement la ou les lettre(s). SVT Nom : N o : Date : Examen I- 12/02/16 Classe : 2nde Durée : 90 min Sciences de la Vie et de la Terre Il sera particulièrement tenu compte du soin apporté au travail et de l orthographe La page 5 est

Plus en détail

Thème 2 Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol

Thème 2 Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Thème 2 Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol L Homme a besoin de matière et d énergie. La croissance démographique place l humanité face à un enjeu majeur : trouver et exploiter des ressources

Plus en détail

F6 / La biosphère est une interface entre les différentes enveloppes terrestres

F6 / La biosphère est une interface entre les différentes enveloppes terrestres F6 / La biosphère est une interface entre les différentes enveloppes terrestres F6_Activité 2_EXERCICE : Le cycle du Carbone Le cycle du carbone est un des plus importants cycles biogéochimiques planétaires

Plus en détail

COMPRENDRE 15E Avenue Saint Jean de Beauregard ORSAY Tél

COMPRENDRE 15E Avenue Saint Jean de Beauregard ORSAY Tél 1 COMPRENDRE 15E Avenue Saint Jean de Beauregard 91400-ORSAY Tél. 01 60 10 45 92 http://comprendre.orsay.free.fr Compte rendu de la rencontre-débat du mardi 12 avril 2016 à Orsay Le réchauffement climatique

Plus en détail

Acquis 6ème: - Animaux et végétaux sont des êtres vivants. - Ils occupent des milieux de vie variés, terrestres ou aquatiques.

Acquis 6ème: - Animaux et végétaux sont des êtres vivants. - Ils occupent des milieux de vie variés, terrestres ou aquatiques. Acquis 6ème: - Animaux et végétaux sont des êtres vivants. - Ils occupent des milieux de vie variés, terrestres ou aquatiques. - Tous les êtres vivants, à quelques exceptions près, respirent. - Au cours

Plus en détail

Séminaire de restitution de projet CARbone des Pâturages de Guyane et Gaz à effet de serre

Séminaire de restitution de projet CARbone des Pâturages de Guyane et Gaz à effet de serre Séminaire de restitution de projet CARbone des Pâturages de Guyane et Gaz à effet de serre C A R P A G G Le carbone en forêt et en prairies issues de déforestation en Guyane, processus, bilans et perspectives,

Plus en détail

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Audrey Trévisiol Service Agriculture et Forêts - ADEME Melle, 6 décembre 2011 Plan de la présentation Changement climatique :

Plus en détail

Le cycle du Carbone. N atomique : 6 M atomique : 12,011 Principaux isotopes stables : 12 C, 98,89%; 13 C : 1,11%

Le cycle du Carbone. N atomique : 6 M atomique : 12,011 Principaux isotopes stables : 12 C, 98,89%; 13 C : 1,11% Le cycle du Carbone N atomique : 6 M atomique : 12,011 Principaux isotopes stables : 12 C, 98,89%; 13 C : 1,11% 17ème élément constituant l'écorce terrestre (0,08%) Représente respectivement 0.0015% et

Plus en détail

Enjeux planétaires contemporains

Enjeux planétaires contemporains II2 Activité 1 Problème : Comment l'utilisation des combustibles fossiles peuvent impactées le cycle du carbone? Le cycle du carbone Mo.2 Enjeux planétaires contemporains Situation de départ : Jeanne se

Plus en détail

FICHE D'AIDE AUX RÉVISIONS POUR LE DS5 DE SVT. Seconde 1- thème 2 TP1 à TP4, cycle du carbone inclus Bilan 1 et 2, livre p. 105 à 146 et p.

FICHE D'AIDE AUX RÉVISIONS POUR LE DS5 DE SVT. Seconde 1- thème 2 TP1 à TP4, cycle du carbone inclus Bilan 1 et 2, livre p. 105 à 146 et p. FICHE D'AIDE AUX RÉVISIONS POUR LE DS5 DE SVT Seconde 1- thème 2 TP1 à TP4, cycle du carbone inclus Bilan 1 et 2, livre p. 105 à 146 et p.160 à 183 Vocabulaire à connaître : CO2=dioxyde de carbone, O2=dioxygène,

Plus en détail

La Terre en héritage : gérer la planète

La Terre en héritage : gérer la planète La Terre en héritage : gérer la planète «Global change», la notion de pollution. L atmosphère perturbée Le sol perturbé La pollution de l hydrosphère Les pluies acides Le trou de l Ozone L homme modifie

Plus en détail

Réalisation de travaux pratiques en ateliers tournants, en classe de cinquième, incluant un dispositif EXAO

Réalisation de travaux pratiques en ateliers tournants, en classe de cinquième, incluant un dispositif EXAO Réalisation de travaux pratiques en ateliers tournants, en classe de cinquième, incluant un dispositif EXAO Objectifs cognitifs : Comme l être humain, tous les êtres vivants respirent. Chez tous les êtres

Plus en détail

Effet de serre. Lumière du Soleil

Effet de serre. Lumière du Soleil Effet de serre Lumière du Soleil Tout corps émet un rayonnement infrarouge qui augmente avec la température. Le rayonnement infrarouge est piégé dans la serre. 1 Effet de serre dans l atmosphère Est naturel

Plus en détail

LE MODULE DE SENSIBILISATION

LE MODULE DE SENSIBILISATION LE MODULE DE SENSIBILISATION ÉNERGIE Les différents types d énergie Les sources d énergies fossiles : Pétrole, gaz naturel, charbon Ce sont les énergies issues de la fossilisation de matières organiques

Plus en détail

Exercice Bonus de la Fiche 19 : Le diaporama 60 minutes

Exercice Bonus de la Fiche 19 : Le diaporama 60 minutes Exercice Bonus de la Fiche 19 : Le diaporama 60 minutes Concevez un diaporama qui porte sur les six défis principaux du développement durable. Dans ce diaporama vous devez intégrer les éléments suivants

Plus en détail

Flux et stocks de carbone dans les produits bois: Prise en compte dans les Déclarations Environnementales

Flux et stocks de carbone dans les produits bois: Prise en compte dans les Déclarations Environnementales Flux et stocks de carbone dans les produits bois: Prise en compte dans les Déclarations Environnementales Gérard Deroubaix - FCBA JEMAB 2017 Atelier 3 Labels et réglementation carbone Les déclarations

Plus en détail

Énergie solaire et biomasse

Énergie solaire et biomasse Énergie solaire et biomasse Fiche enseignant 1 À travers cette proposition d activité, l enseignant pourra travailler avec ses élèves sur la notion de biomasse à partir de l exemple concret des céréales,

Plus en détail

Description physico-chimique de l oxygène

Description physico-chimique de l oxygène Techniques du milieu naturel Option protection de l environnement Matière 1 : 147-454-FE Description physico-chimique de l oxygène Présenté par Cindy Brassard à Annette Huot, professeure Cégep de Saint-Félicien,

Plus en détail

Découvre le thème de la planche. 1. Décris ce que tu vois sur les dessins.

Découvre le thème de la planche. 1. Décris ce que tu vois sur les dessins. Découvre le thème de la planche. 1. Décris ce que tu vois sur les dessins. 2. Observe attentivement la planche afin de répondre aux questions. Pourquoi parle-t-on de changement climatique? Selon toi, est-ce

Plus en détail

ENVIRONNEMENT ENJEU : LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENJEU : LE DÉVELOPPEMENT DURABLE L HOMME ET LA BIOSPHERE L EFFET DE SERRE NATUREL

ENVIRONNEMENT ENJEU : LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENJEU : LE DÉVELOPPEMENT DURABLE L HOMME ET LA BIOSPHERE L EFFET DE SERRE NATUREL ENJEU : LE DÉVELOPPEMENT DURABLE L HOMME ET LA BIOSPHERE L EFFET DE SERRE NATUREL CO2 ET EFFET DE SERRE ADDITIONNEL LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POURQUOI AGIR OBJECTIF 20-20-20 HORIZON 2050 ENJEU : LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Pourquoi la Terre se réchauffe-t-elle? 2. Page 1/5

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Pourquoi la Terre se réchauffe-t-elle? 2. Page 1/5 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Pourquoi la Terre se réchauffe-t-elle? 2 Page 1/5 Pourquoi la Terre se réchauffe-t-elle? Parmi elles, on sait aujourd hui que l intensification de l effet de serre est

Plus en détail

comprendre la formation du charbon et les conséquences de son utilisation sur l environnement.

comprendre la formation du charbon et les conséquences de son utilisation sur l environnement. Activité 1 : Rechercher, extraire et organiser les informations à partir de documents et d échantillons pour comprendre la formation du charbon et les conséquences de son utilisation sur l environnement.

Plus en détail

Quelques définitions...

Quelques définitions... Écologie des écosystèmes Cas particulier des agro-écosystèmes et des écosystèmes forestiers Carole Chateil chateil@mnhn.fr Quelques définitions...! Espèce : groupe de populations naturelles réellement

Plus en détail

PROGRESSION / PROGRAMMATION COLLEGE : 6 E

PROGRESSION / PROGRAMMATION COLLEGE : 6 E PROGRESSION / PROGRAMMATION COLLEGE : 6 E Sur une base de 30 semaines de cours dans l année. Caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants (10%, 3 semaines) I. LES COMPOSANTES

Plus en détail

Le cycle du carbone et l effet de serre anthropogène. UE libre UBO CLIMAT : Le cycle du carbone. Pourquoi faut-il nous intéresser au Carbone?

Le cycle du carbone et l effet de serre anthropogène. UE libre UBO CLIMAT : Le cycle du carbone. Pourquoi faut-il nous intéresser au Carbone? UE libre UBO CLIMAT : Passé,, présent, futur Le cycle du carbone et l effet de serre anthropogène Chapitre 8 Le cycle du carbone S.Speich - N.Daniault UBO Climat 7_ 1 S.Speich - N.Daniault UBO Climat 7_

Plus en détail

Trace écrite séance 3. Réponses séance 3. BILAN : Rôle de la forêt

Trace écrite séance 3. Réponses séance 3. BILAN : Rôle de la forêt S23 L évolution d un environnement géré par l Homme : la forêt L importance de la biodiversité. Séance 1 : Les trois rôles de la forêt pour l'homme La fonction sociale La fonction économique Le fonction

Plus en détail

Partie A : Respiration et occupation des milieux de vie. Chapitre I : Respirer dans des milieux de vie différents (p 11)

Partie A : Respiration et occupation des milieux de vie. Chapitre I : Respirer dans des milieux de vie différents (p 11) Partie A : Respiration et occupation des milieux de vie Chapitre I : Respirer dans des milieux de vie différents (p 11) I Les échanges de gaz lors de la respiration chez les animaux Quels sont les gaz

Plus en détail

Energie de la biomasse. diversifiée et durable

Energie de la biomasse. diversifiée et durable Energie de la biomasse diversifiée et durable Qu ont en commun des pelures de bananes, des déchets de récoltes et des engrais de ferme? Tous sont de la biomasse qui recèle une précieuse énergie utilisable

Plus en détail

Département Expertise et Valorisation

Département Expertise et Valorisation Insérer la Nouvelle-Calédonie dans le processus international de lutte contre le changement climatique, avec l élaboration progressive d objectifs de stabilisation et de réduction des émissions de GES

Plus en détail

Activité 24 : Découvrir une relation entre caractéristiques du milieu, respiration et répartition des êtres vivants

Activité 24 : Découvrir une relation entre caractéristiques du milieu, respiration et répartition des êtres vivants 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Respiration et occupation des milieux de vie Notions contenus Compétences Exemples d activités Les caractéristiques du milieu déterminent les conditions

Plus en détail

Activité 28 : Découvrir la respiration des organes

Activité 28 : Découvrir la respiration des organes Activité 28 : Découvrir la respiration des organes 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Notions. contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

ENERGIES FOSSILES ET ENERGIES RENOUVELABLES

ENERGIES FOSSILES ET ENERGIES RENOUVELABLES ENERGIES FOSSILES ET ENERGIES RENOUVELABLES Document 1 : Durée de formation de 6 sources d énergie Source d énergie Vent, Soleil, Eau Bois Charbon Pétrole ou gaz naturel Durée de formation 0 année 15 à

Plus en détail

LE PROJET FORÊT-BOIS

LE PROJET FORÊT-BOIS France Bois Industries Entreprises Cei Bois LE PROJET FORÊT-BOIS pour la France France Bois Forêt (FBF) et France Bois Industries Entreprises (FBIE) sont à l initiative du «Projet Forêt-Bois pour la France»

Plus en détail

LE CLIMAT CHANGE... Conception et réalisation: Pascal Descamps animateur sciences

LE CLIMAT CHANGE... Conception et réalisation: Pascal Descamps animateur sciences LE CLIMAT CHANGE... 1 Conception et réalisation: Pascal Descamps animateur sciences Sur la Terre, le climat a toujours évolué... LES VARIATIONS DU CLIMAT La dernière glaciation a eu lieu il y a 20 000

Plus en détail

Lumière sur la photosynthèse

Lumière sur la photosynthèse Les fiches pédagogiques accompagnent et complètent la série des pastilles vidéos pédagogiques. Pour une meilleure compréhension, il est recommandé de combiner les deux supports. apprendre la nature Lumière

Plus en détail

Outil d évaluation des coûts de la REDD+ Introduction détaillée. Kinshasa,

Outil d évaluation des coûts de la REDD+ Introduction détaillée. Kinshasa, Outil d évaluation des coûts de la REDD+ Introduction détaillée. Kinshasa, 23.04.2013 Programme 23.04.2013 09:00 10:30 Introduction détaillée à l outil Échanges 10:30 10:45 Pause café 10:45 11:00 Sélection

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2013 CORRIGE Epreuve E2 U21 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L ENVIRONNEMENT Durée : 4 heures Coefficient : 3 La calculatrice est interdite pour cette

Plus en détail

Thème 2 Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Le soleil : une source d énergie essentielle

Thème 2 Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Le soleil : une source d énergie essentielle Thème 2 Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Le soleil : une source d énergie essentielle Une exemple de démarche d investigation Document Professeur G.Grousset- Académie de Lyon novembre 2010

Plus en détail

Une usine zéro CO2 L essentiel Comment ça marche

Une usine zéro CO2 L essentiel Comment ça marche Une usine zéro CO 2 Afin de réduire l impact effet de serre des activités industrielles et contribuer à l atteinte des objectifs du protocole de Kyoto et de l après-kyoto, il est important d envisager

Plus en détail

Programme de la journée

Programme de la journée Programme de la journée Session 1. Discours d ouverture Présentations introductives Contexte du développement de l agriculture et de l élevage Session 2 Les flux de carbone : Comment se réalise le stockage

Plus en détail

Ordinateurs avec tableur (Excel ou openoffice). L idéal est de faire travailler les élèves par deux.

Ordinateurs avec tableur (Excel ou openoffice). L idéal est de faire travailler les élèves par deux. Buts de l activité Un premier modèle climatique : l évolution du CO 2 atmosphérique Marc Jamous, IPSL-LSCE (France) marc.jamous@ipsl.jussieu.fr version du 19 octobre 2010 Donner aux élèves une première

Plus en détail

Oui aux biocarburants! - Mais auxquels?

Oui aux biocarburants! - Mais auxquels? Oui aux biocarburants! - Mais auxquels? Prof. Christian Hardtke Département de Biologie Moléculaire Végétale Université de Lausanne Le problème principal : le réchauffement de la planète la cause du problème:

Plus en détail

RÔLE DES SOLS AGRICOLES DANS LA SÉQUESTRATION DU CO2 ATMOSPHÉRIQUE

RÔLE DES SOLS AGRICOLES DANS LA SÉQUESTRATION DU CO2 ATMOSPHÉRIQUE RÔLE DES SOLS AGRICOLES DANS LA SÉQUESTRATION DU CO2 ATMOSPHÉRIQUE Denis Angers, Ph. D., spécialiste en sol Chercheur scientifique Centre de recherche et de dévelopement sur les sols et les grandes cultures

Plus en détail

Quelle est l énergie utilisée pour faire fonctionner nos moyens de transports? D où provient-elle?

Quelle est l énergie utilisée pour faire fonctionner nos moyens de transports? D où provient-elle? Quelle est l énergie utilisée pour faire fonctionner nos moyens de transports? D où provient-elle? Compétence(s) attendue(s) : Nature de l'énergie de fonctionnement. Identifier l'énergie utilisée dans

Plus en détail

Un nouveau rôle pour les forêts et le secteur forestier dans les objectifs climatiques de l Union européenne après 2020

Un nouveau rôle pour les forêts et le secteur forestier dans les objectifs climatiques de l Union européenne après 2020 t h i n k f o r e s t Un nouveau rôle pour les forêts et le secteur forestier dans les objectifs climatiques de l Union européenne après 2020 Par Gert-Jan Nabuurs 1, Philippe Delacote 2, David Ellison

Plus en détail

Prise en compte de la lutte contre le changement climatique dans l aménagement durable des ressources forestières

Prise en compte de la lutte contre le changement climatique dans l aménagement durable des ressources forestières Prise en compte de la lutte contre le changement climatique dans l aménagement durable des ressources forestières Alain Billand Yaoundé, Forest Day Novembre 2009 Les principales modalités d aménagement

Plus en détail

UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE

UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE NOM : PRÉNOM : CLASSE : UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE SÉANCE 2 VOYAGER = POLLUER? J OBSERVE fiche élève ce2 cm1 cm2 Observe la vidéo puis réponds aux questions. a) Que rejettent dans l atmosphère les

Plus en détail

BO SPE SVT : METABOLISME

BO SPE SVT : METABOLISME BO SPE SVT : METABOLISME Thème : Diversité et complémentarité des métabolismes (10 semaines) Autotrophie et hétérotrophie ont été identifiées en classe de seconde comme deux types majeurs de métabolismes

Plus en détail

quiz Tout savoir (ou presque) sur le développement durable!

quiz Tout savoir (ou presque) sur le développement durable! 2015 : année du climat La France sera le pays hôte de la 21 e Conférence climat du 30 novembre au 11 décembre 2015. Cette conférence doit aboutir à un accord international sur le climat afin de lutter

Plus en détail

Temps de culture Lot A Lot B 0 jour jours jours

Temps de culture Lot A Lot B 0 jour jours jours Question : Proposez des évaluations de 5 minutes à chaque début de séance, visant à vérifier les acquis de la semaine précédente, ainsi qu une évaluation d 1 heure à la fin de cette partie. Vous pouvez

Plus en détail

FERTI-pratiques. Engrais azotés. Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32

FERTI-pratiques. Engrais azotés. Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32 FERTI-pratiques Engrais azotés Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32 L azote, promoteur de la croissance L azote est un élément nutritif qui entre dans la composition des protéines. Il

Plus en détail

L observatoire du Carbone et des GES

L observatoire du Carbone et des GES L observatoire du Carbone et des GES construction et finalite d un outil d aide a la decision pour la Guyane Séminaire REDD+ mardi 15 Novembre 2015 Guyane Energie Climat Membres et partenariat Membres

Plus en détail

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l environnement OFEV Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de

Plus en détail

IDées - réunion du 29 juin 2015 Jean-Luc DUNOYER, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts

IDées - réunion du 29 juin 2015 Jean-Luc DUNOYER, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts Les stratégies Forêt-Bois possibles pour la France face au changement climatique IDées - réunion du 29 juin 2015 Jean-Luc DUNOYER, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts France = 4 ème pays

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2012 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Collège

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2012 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Collège REPÈRE 12DNBCOLSVTMEAG3 DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2012 Série Collège DUREE : 45 minutes COEFFICIENT : 1 2 points seront attribués à l orthographe et à la présentation de votre composition. L usage

Plus en détail

Que se passe-t-il? Pourquoi la terre se réchauffe? Un phénomène naturel

Que se passe-t-il? Pourquoi la terre se réchauffe? Un phénomène naturel Que se passe-t-il? Pourquoi la terre se réchauffe? La terre se réchauffe parce que la part des gaz à effet de serre dans l'atmosphère augmente. L'atmosphère terrestre est composée en quasi-totalité d'azote

Plus en détail

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique En développant en 2009 un tableau de bord de l énergie et du climat, l ADEME souhaite

Plus en détail

Dossier documentaire sur le Charbon

Dossier documentaire sur le Charbon Dossier documentaire sur le Charbon Un échantillon de charbon avec une empreinte de végétal Echantillon de charbon vu au MO La composition de cet échantillon a été analysée : il est composé de 86.7 % de

Plus en détail

École Technique Écologie

École Technique Écologie École Technique Écologie Fonctionnement des Écosystèmes et cycles Biogéochimiques : Écologie fonctionnelle Le cadre de l écologie fonctionnelle Dans un contexte donné, l écologie fonctionnelle s intéresse

Plus en détail

KIRI-Rapidus. l arbre magique

KIRI-Rapidus. l arbre magique KIRI-Rapidus l arbre magique Kiri-Rapidus Kiri-Rapidus contribue à la protection de l environnement. Il répond aux normes et standards des stratégies nationales sectorielles du Maroc: - Pacte Emergence

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le bois énergie sans jamais avoir oser le demander

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le bois énergie sans jamais avoir oser le demander 3 mai 2006 Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le bois énergie sans jamais avoir oser le demander Le bois est une source d énergie renouvelable VRAI Le bois est une énergie renouvelable car

Plus en détail

LES FORETS DE L EUROPE 2007

LES FORETS DE L EUROPE 2007 LES FORETS DE L EUROPE 2007 La santé et la vitalité de l écosystème forestier 0-15 16-30 31-45 46-60 61-75 6N 2W Les ressources forestières et leur contribution aux cycles globaux du carbone Les forêts

Plus en détail

Combattre les changements climatiques en aménageant la forêt et en utilisant le bois : Un enjeu pour les générations futures

Combattre les changements climatiques en aménageant la forêt et en utilisant le bois : Un enjeu pour les générations futures Combattre les changements climatiques en aménageant la forêt et en utilisant le bois : Un enjeu pour les générations futures Robert Beauregard Doyen Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Plus en détail

Réalisation Primavera Crédits photos : Fotolia/CIBE/UCFF - 06/13. Le bois, la première des énergies renouvelables

Réalisation Primavera Crédits photos : Fotolia/CIBE/UCFF - 06/13. Le bois, la première des énergies renouvelables Réalisation Primavera - 01 55 21 63 85 Crédits photos : Fotolia/CIBE/UCFF - 06/13 Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La filière forêt-bois représente

Plus en détail

Bonjour, N hésitez pas à me contacter pour obtenir. Merci. Michel Campagna

Bonjour, N hésitez pas à me contacter pour obtenir. Merci. Michel Campagna Bonjour, Le dossier du carbone forestier étant complexe, je vous fais parvenir un document qui répond aux deux questions complémentaires de la Commission mais qui présente des notions de base sur le carbone

Plus en détail

PAPIER Mythes et Réalités

PAPIER Mythes et Réalités PAPIER Mythes et Réalités Colophon Édition : Paper Chain Forum www.paperchainforum.org 2017 Éditeur responsable : Firmin François Paper Chain Forum Bd. de la Plaine 5 1050 Bruxelles Coordination et rédaction

Plus en détail

THÈME 1 : RESPIRATION ET OCCUPATION DES MILIEUX DE VIE

THÈME 1 : RESPIRATION ET OCCUPATION DES MILIEUX DE VIE THÈME 1 : RESPIRATION ET OCCUPATION DES MILIEUX DE VIE Chapitre 1 : La respiration dans les différents milieux de vie Un organisme vivant est constitué d une ou plusieurs cellules Ex : animaux (Homme),

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les. Forêts

Consensus Scientifique sur. les. Forêts page 1/9 Consensus Scientifique sur Source : FAO (2006) les Forêts Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les forêts recouvrent un tiers des terres de notre planète. Elles fournissent des matières premières,

Plus en détail

Gaz à effet de serre et contribution de l agriculture

Gaz à effet de serre et contribution de l agriculture Gaz à effet de serre et contribution de l agriculture J-F Soussana 1 et P Cellier 2 1. Unité de Recherche sur l Ecosystème Prairial, INRA, Clermont-Ferrand 2. Environnement et Grandes Cultures, INRA Grignon

Plus en détail

LES CONDITIONS DE LA VIE: UNE PARTICULARITÉ DE LA TERRE?

LES CONDITIONS DE LA VIE: UNE PARTICULARITÉ DE LA TERRE? Thème 1 - La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant: une planète habitée LES CONDITIONS DE LA VIE: UNE PARTICULARITÉ DE LA TERRE? I. La planète terre dans le système solaire L univers =>

Plus en détail

B. Des échanges liés à l utilisation des réservoirs de carbone modélisés au laboratoire

B. Des échanges liés à l utilisation des réservoirs de carbone modélisés au laboratoire TP..4 Uttiilliisattiion des rréserrvoiirrs de carrbone de lla lliitthosphèrre ett rréponse de ll enviirronnementt Enjeux planétaires contemporains. 1 ère partie : l énergie. - 2. Le défi énergétique Les

Plus en détail

Inventaire québécois

Inventaire québécois Inventaire québécois des GAZ À EFFET DE SERRE 1990-2000 Le présent document constitue la synthèse d un rapport détaillé portant sur l inventaire des émissions de gaz à effet de serre (GES)* produits par

Plus en détail

PAPIER Mythes et Réalités

PAPIER Mythes et Réalités PAPIER Mythes et Réalités PAPIER & ENVIRONNEMENT - Découvrez la vérité derrière les mythes MYTHES Le papier détruit les forêts Seul le papier recyclé est acceptable Le papier produit trop de CO 2 et pollue

Plus en détail