Le convoi 76 du 30 juin 1944, Paroles de témoins et documents d archives SOMMAIRE Avant-Propos p. 013 par Chantal Dossin

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le convoi 76 du 30 juin 1944, Paroles de témoins et documents d archives SOMMAIRE Avant-Propos p. 013 par Chantal Dossin"

Transcription

1 Le convoi 76 du 30 juin 1944, Paroles de témoins et documents d archives SOMMAIRE Avant-Propos p. 013 par Chantal Dossin Préface p. 015 par Jean-Louis Steinberg, 88 ans, survivant du convoi 76 Introduction p. 017 Les témoignages écrits et oraux p. 017 Les archives p. 017 Les archives du Mémorial de la Shoah p. 018 La liste des déportés du convoi 76 p. 018 Les registres des entrées à Drancy p. 018 Les archives du YIVO p. 018 Les Archives nationales p. 018 Les archives de la Préfecture de Police de Paris p. 018 Les archives du Musée d Auschwitz p. 018 Sources des témoignages écrits de déportés du convoi p. 019 Sources des témoignages oraux et de la correspondance écrite de déportés du convoi p. 019 Première partie déportés pour Auschwitz, de l arrestation à la déportation Liste du convoi 76 p. 023 Chapitre I : Étude sociologique du convoi p. 035 Toutes les classes d âge p. 035 Une majorité de Français p. 036 Une minorité de Juifs étrangers p. 038 Les activités professionnelles p. 039 L origine géographique des déportés p. 040 À Paris p. 041 En province p. 042 Les camps parisiens, un «vivier de Juifs» p. 042 Chapitre II : Les arrestations à Paris et en zone sud p. 043 Le processus des arrestations à Paris : p. 043 documents d archives et témoignages La plupart des arrestations sont des arrestations individuelles p. 044 Des rafles limitées mais bien réelles p. 048 Les arrestations en zone sud p. 050 Les circonstances des arrestations p. 051

2 La poursuite des arrestations à Nice et dans la région p. 051 L intensification des arrestations dans la région de Toulouse p. 051 Interrogatoires, tortures et exécutions à Lyon et dans sa banlieue p. 055 Des dénonciations qui ont facilité le travail de la Gestapo p. 057 Des Juifs résistants arrêtés p. 057 Sylvain Caen, membre de l Armée secrète de Haute-Savoie p. 059 Richard Sufit, agent de liaison de Combat et de l Armée secrète p. 060 Mojszesz (Marc) Goldman dit «Mireille», chef d un maquis p. 060 de l Armée secrète en Dordogne, dit «maquis des Sangliers» Roland Haas, membre du réseau Plutus p. 061 Ginette Salomon, membre du réseau Plutus p. 062 Suzanne Buisson, née Lévy, militante socialiste p. 062 Jean-Louis Steinberg, membre des Jeunesses Communistes p. 063 Jean-Claude Kahn dit «Claude», résistant non affilié p. 063 à un mouvement Éva Cahen, membre de l OSE, une association juive d assistance p. 063 et de résistance Hermann Patchmann, pseudonyme «Hubert», agent de liaison p. 064 pour les groupes de l AJ, une organisation de résistance juive Roger Klimovitsky dit «Climaud», chef régional des EIF p. 064 Georges et Itta Lewitz, membres des EIF, et la rafle de l École de Travail p. 064 L École de Travail, des origines à 1942 p. 065 L évolution de l École de juin 1942 à juin 1944 p. 065 Georges Lewitz, organisateur du sauvetage d adolescents juifs p. 067 Les anciens élèves de l école témoignent de ce travail de sauvetage p. 070 Le déroulement de la rafle p. 071 Chapitre III :Le camp de Drancy p. 075 Organisation et fonctionnement du camp p. 076 Les conditions de vie au camp p. 078 Chapitre IV : Des wagons vers Pitchipoï p. 081 Les préparatifs du voyage p. 081 Le déroulement du voyage p. 082 La tentative d évasion p. 083 Chapitre V : Les conditions de vie et de travail dans le complexe concentrationnaire d Auschwitz p. 087 Premier regard sur le camp depuis le wagon p. 090 La perception du processus de la sélection sur la rampe de Birkenau p. 091 Travailler au camp p. 093 À Monowitz p. 094 À Birkenau p. 097 Le Revier, infirmerie des détenus, appelé KB à Monowitz p. 098 Un lieu de repos p. 101 Un lieu de parole et de solidarité p. 101 Un lieu d information et de résistance p. 102

3 L antichambre du crématoire : témoignages de médecins détenus p. 103 Survivre p. 104 Le facteur chance p. 105 La jeunesse, un facteur favorable à la survie p. 106 S économiser au travail p. 107 Être dans un bon Kommando p. 107 Témoignages de jeunes p. 107 Témoignage de Jean-Louis Steinberg, membre de l organisation clandestine p. 108 de résistance du camp de Monowitz Ne pas être seul et s entraider p. 109 La rage de vivre p. 110 Être résistant dans le camp de Monowitz p. 110 La volonté de témoigner p. 112 Chapitre VI : Les marches de la mort, dernière étape de la solution finale p. 113 L évacuation d Auschwitz, à partir du 17 janvier 1945 p. 113 La marche des hommes de Monowitz à Gleiwitz p. 114 Le transport en wagons découverts de Gleiwitz à Buchenwald p. 114 Les trains de la mort à partir de Buchenwald avril 1945 p. 115 Les principaux itinéraires des déportés du convoi 76, après l évacuation d Auschwitz Les détenus demeurés au camp d Auschwitz entre évacuation et libération p. 116 p. 118 En guise de bilan p. 121 Liste des femmes entrées au camp de Birkenau le 4 juillet 1944 p. 121 Liste des hommes entrés au camp de Birkenau le 4 juillet 1944 p. 123 Deuxième partie Histoires individuelles Chapitre VII : Adolescentes de 13 à 17 ans, au camp de femmes de Birkenau p. 131 Jacqueline Houly p. 131 Simone Kadosche p. 134 Rachel Meyokas p. 137 Louise Salisse p. 139

4 Chapitre VIII : Adolescents de 13 à 17 ans, au camp de Monowitz p. 143 André Berkover p. 143 Claude Hirsch p. 147 David Nathan p. 151 Robert Wajcman p. 156 Chapitre IX : Des femmes au camp de Birkenau p. 161 Estréa Asséo p. 161 Fanny Chiel p. 164 Henriette Cohen p. 167 Sarah Etlinger p. 170 Chapitre X : Des hommes au camp de Monowitz p. 173 Moïse Benyacar p. 173 Jean Gotfryd p. 177 Roland Haas p. 181 Henri Schochet p. 185 Jean-Louis Steinberg p. 189 Georges Wellers p. 193 Chapitre XI : Frères et sœurs au camp, Monowitz et Birkenau p. 197 Paul, André, Françoise et Marcelle Roth p. 197 Chapitre XII : Témoignages de quelques descendants de déportés disparus p. 203 Lina et Renée Ganon, Berla et Isaac Hakim Blanche et Michèle Gelernter, Oucher-Zelig et Gitla Tygel p. 203 p. 206 Lejb et Szyfra Goldberg p. 209 Dario Ossona p. 211 André Salomon p. 214 De l importance de témoigner auprès des jeunes p. 219 Par Jean-Louis Steinberg, 88 ans, survivant du convoi 76 En guise de conclusion p. 221 Un convoi à la fois unique et similaire aux autres p. 221

5 Annexes p. 223 Annexe I : Graphique de l infirmerie du camp de Buna-Monowitz p. 225 Annexe II : Allocution de Robert Waitz, le 16 avril 1967, lors de l inauguration du monument international d Auschwitz-Birkenau p. 226 Annexe III : Liste des hommes restés au camp après son évacuation p. 232 Annexe IV : Liste des femmes restées au camp après son évacuation p. 233 Bibliographie p. 235 Table des graphiques, tableaux, cartes et plan p. 237 Table des photographies p. 238 Table des documents d archives p. 240 Table des textes encadrés p. 243 Les publications du Cercle d étude de la Déportation et de la Shoah Amicale d Auschwitz p. 244

Au sujet des convois partis de France par Katy Hazan

Au sujet des convois partis de France par Katy Hazan Au sujet des convois partis de France par Katy Hazan 1 Quelques chiffres significatifs 76 000 Juifs sont partis de France en 83 convois d environ un millier de personnes chacun. Le 84 e est parti de Belgique,

Plus en détail

La répression et la déportation en France occupée ( ) : L exemple du fort de Romainville

La répression et la déportation en France occupée ( ) : L exemple du fort de Romainville La répression et la déportation en France occupée (1940 1944) : L exemple du fort de Romainville Dès leur retour des camps de concentration nazis, les déportés ont cherché à mettre des mots sur ce qu ils

Plus en détail

La déportation des Juifs de Reichshoffen

La déportation des Juifs de Reichshoffen ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DU BAS-RHIN La déportation des Juifs de Reichshoffen Photomontage ADBR Dossier élève Mars 2009 FICHE 1. Contexte : présence des Juifs à Reichshoffen 1. Prise de nom des Juifs en

Plus en détail

Mémoires... Le projet «M émoires de l'horreur» : les lectures théâtralisées du 19 mai (amphithéâtre du lycée agricole)

Mémoires... Le projet «M émoires de l'horreur» : les lectures théâtralisées du 19 mai (amphithéâtre du lycée agricole) Mémoires... L'histoire est une discipline qui se rapporte à des éléments passé et à la mémoire. Elle étudie l'évolution des sociétés dans le temps. Elle se veut objective. La mémoire, quant à elle, est

Plus en détail

Association des rescapés de Montluc. Rétrospective è anniversaire de l Association

Association des rescapés de Montluc. Rétrospective è anniversaire de l Association Association des rescapés de Montluc Rétrospective 2014 70è anniversaire de l Association 6 janvier 2014, réunion mensuelle Galette des Rois chez Annie Pacaud 23 janvier 2014 Commémorations et exposition

Plus en détail

DISTINGUER LES DIMENSIONS ARTISTIQUES ET HISTORIQUES DE L ŒUVRE : la représentation du processus d extermination

DISTINGUER LES DIMENSIONS ARTISTIQUES ET HISTORIQUES DE L ŒUVRE : la représentation du processus d extermination DISTINGUER LES DIMENSIONS ARTISTIQUES ET HISTORIQUES DE L ŒUVRE : la représentation du processus d extermination 2) Après avoir lu les documents historiques ci-dessous analysez les vignettes extraites

Plus en détail

PROJET HISTOIRE-MEMOIRE RIVESALTES IZIEU - LYON Parcours d enfants juifs

PROJET HISTOIRE-MEMOIRE RIVESALTES IZIEU - LYON Parcours d enfants juifs L objectif du projet était de construire et transmettre une culture humaniste et citoyenne par : - La construction de connaissances historiques sur les persécutions antisémites et les phénomènes de collaboration

Plus en détail

La résistance dans les camps nazis. Quelles limites? Quelles problématiques? Quelles sources?

La résistance dans les camps nazis. Quelles limites? Quelles problématiques? Quelles sources? La résistance dans les camps nazis Quelles limites? Quelles problématiques? Quelles sources? Quelles limites? Sujet limité aux camps nazis.. Mais la résistance dans les camps français est exclue. Différencier

Plus en détail

LES ARCHIVES DE LA DÉPORTATION AU PÔLE AVCC

LES ARCHIVES DE LA DÉPORTATION AU PÔLE AVCC LES ARCHIVES DE LA DÉPORTATION AU PÔLE AVCC Le Pôle des archives des victimes des conflits contemporains Antenne caennaise du Service historique de la Défense depuis 2005. Héritière du ministère des anciens

Plus en détail

ROBERT STEEGMANN. Struthof. Le KL-Natzweiler et ses kommandos : une nébuleuse concentrationnaire des deux côtés du Rhin

ROBERT STEEGMANN. Struthof. Le KL-Natzweiler et ses kommandos : une nébuleuse concentrationnaire des deux côtés du Rhin ROBERT STEEGMANN Struthof Le KL-Natzweiler et ses kommandos : une nébuleuse concentrationnaire des deux côtés du Rhin 1941-1945 Préface de Pierre Ayçoberry LA NUÉE BLEUE Table Préface, par Pierre Ayçoberry

Plus en détail

Première partie Images et témoignages des camps

Première partie Images et témoignages des camps Table des matières INTRODUCTION... 11 Première partie Images et témoignages des camps dans le temps de la Communication L événement des camps : une accréditation problématique... 27 La première rencontre

Plus en détail

2.Documents divers relatifs à son activité de rabbin et d aumônier militaire

2.Documents divers relatifs à son activité de rabbin et d aumônier militaire AP 3 Sommaire 1.Correspondance personnelle 2.Documents divers relatifs à son activité de rabbin et d aumônier militaire 3.Divers Paris, janvier 1997 Archives Paul Bauer (1902-1985) - Provenance : Le fond

Plus en détail

Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? UN camp de concentration d extermination? =un camp parmi d autres?

Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? UN camp de concentration d extermination? =un camp parmi d autres? L.DOLEANS - Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? Page 1 sur 7 Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? Intro : chiffres des victimes UN camp de concentration d extermination? =un camp parmi d autres?

Plus en détail

A LA DECOUVERTE DE LA SHOAH

A LA DECOUVERTE DE LA SHOAH A LA DECOUVERTE DE LA SHOAH «Auschwitz est un lieu où, à la fois, il y a peu et beaucoup à voir. Peu, car c est avant tout un immense champ de ruines. Beaucoup, car ses ruines lorsqu on en connaît l histoire,

Plus en détail

Dossier d activités. Collège-Lycée

Dossier d activités. Collège-Lycée Dossier d activités Collège-Lycée LES DEUX GUERRES MONDIALES A COMPIEGNE Recherchez des informations et des documents sur les deux guerres mondiales à Compiègne. La Première guerre mondiale - L arrivée

Plus en détail

Auschwitz-Birkenau 1940_1945 Camp de concentration et centre de mise à mort

Auschwitz-Birkenau 1940_1945 Camp de concentration et centre de mise à mort Exposition itinérante Livret d accompagnement pédagogique Auschwitz-Birkenau 1940_1945 Camp de concentration et centre de mise à mort Service pédagogique Institut pédagogique Edmond J. Safra 2 Livret d

Plus en détail

Concours de la Résistance et de la Déportation

Concours de la Résistance et de la Déportation Concours de la Résistance et de la Déportation Le service éducatif est à votre disposition pour toute exploitation de documents d archives sur le sujet de l année scolaire 2014-2015 : «La libération des

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées?

HISTOIRE DES ARTS. Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées? HISTOIRE DES ARTS Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées? Etude du tableau de David Olère réalisé en 1950 : Les

Plus en détail

Fonds Geneviève Delmas (archives des MUR et du MLN, ) Inventaire. Philippe Mezzasalma

Fonds Geneviève Delmas (archives des MUR et du MLN, ) Inventaire. Philippe Mezzasalma Fonds Geneviève Delmas (archives des MUR et du MLN, 1941-1945) Inventaire Philippe Mezzasalma Nanterre BDIC 2003 1 Inventaire du fonds Geneviève Delmas, membre du secrétariat général des Mouvements Unis

Plus en détail

SERGE SMULEVIC. Avec l'aimable autorisation de Myriam Smulevic dite «Sala»». Collectif Histoire et Mémoire

SERGE SMULEVIC. Avec l'aimable autorisation de Myriam Smulevic dite «Sala»». Collectif Histoire et Mémoire SERGE SMULEVIC Avec l'aimable autorisation de Myriam Smulevic dite «Sala»». Collectif Histoire et Mémoire Serge Smulevic est né le 6 avril 1921 à Varsovie. La famille émigre en France en 1923. Son père

Plus en détail

FICHIERS ORIGINAUX D'ENTRÉE AUX CAMPS DE BUCHENWALD ET MAUTHAUSEN,

FICHIERS ORIGINAUX D'ENTRÉE AUX CAMPS DE BUCHENWALD ET MAUTHAUSEN, FICHIERS ORIGINAUX D'ENTRÉE AUX CAMPS DE BUCHENWALD ET MAUTHAUSEN, 1943-1945 607 MI 1 à 8 Répertoire numérique Monique Leblois-Péchon, chargée d études documentaires à la section du XXème siècle Première

Plus en détail

Voyage à Auschwitz-Birkenau

Voyage à Auschwitz-Birkenau Lycée Marie Madeleine Fourcade à Gardanne - Site académique > LES DISCIPLINES > HISTOIRE GEOGRAPHIE > Voyage à Auschwitz-Birkenau Voyage à Auschwitz-Birkenau jeudi 30 janvier 2014, par Mme Blanc, documentaliste

Plus en détail

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque Concours national i de la Résistance et de la Déportation Documentaires Bibliographie Édition 2014-2015 «C est arrivé, cela peut donc arriver de nouveau

Plus en détail

LE CONSEIL NATIONAL DE LA RÉSISTANCE

LE CONSEIL NATIONAL DE LA RÉSISTANCE Q'I G 7~ ESPRIT DE LA RÉSISTANCE La Guerre»/ L'Occupation La Déportation La Libération Directeurs : Henri MICHEL Boris MIRKINE - GUETZÉVITCH f Daniel MAYER LE CONSEIL NATIONAL DE LA RÉSISTANCE Les Institutions

Plus en détail

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque Concours national i de la Résistance et de la Déportation Témoignages Bibliographie Édition 2014-2015 «Peut-être que ce qui s est passé ne peut pas être

Plus en détail

Fonds Amicale de Bergen-Belsen

Fonds Amicale de Bergen-Belsen F delta res 940 / Fonds Amicale de Bergen-Belsen Inventaire réalisé par Emmanuelle Sruh (mars 2009) Référence : FR BDIC F delta res 940 Intitulé du fonds : Fonds Amicale de Bergen-Belsen Dates extrêmes

Plus en détail

TEMOIGNAGE d. d ISAAC BORNE. Isaac BORNE est né à Anvers en Belgique le 10 avril Son vrai nom est Isaac BORNSTEIN

TEMOIGNAGE d. d ISAAC BORNE. Isaac BORNE est né à Anvers en Belgique le 10 avril Son vrai nom est Isaac BORNSTEIN TEMOIGNAGE d d ISAAC BORNE Isaac BORNE est né à Anvers en Belgique le 10 avril 1923 Son vrai nom est Isaac BORNSTEIN Un père diamantaire, Zelig, né en 1891, une mère décédée en 1939 des suites d'une longue

Plus en détail

Importance matérielle (quantité en boîtes, liasses ou dimension en ml): 7 dossiers

Importance matérielle (quantité en boîtes, liasses ou dimension en ml): 7 dossiers 1 Fonds : Recueil [camps de concentration] Référence : FR BDIC (ou RCR) cote F delta res 924 Intitulé du fonds : Camps de concentration, Allemagne Dates extrêmes: 1937-1991 Niveau de description : au dossier

Plus en détail

Elles étaient en guerre ( )

Elles étaient en guerre ( ) Elles étaient en guerre (1939-1945) ELLES ÉTAIENT EN GUERRE 1939-1945 Un film de Fabien Béziat et Hugues Nancy Note d intention de Fabien Béziat et Hugues Nancy Auteurs réalisateurs du film Si aux lendemains

Plus en détail

CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION

CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION ACADEMIE DE NANTES SESSION 2009 SUJET DE QUATRIEME CATEGORIE : Classe de troisième rédaction d un devoir individuel en classe, portant sur le sujet

Plus en détail

19 J Fonds déposé le 4 octobre 1977 par M. Masson

19 J Fonds déposé le 4 octobre 1977 par M. Masson Concours National de la Résistance et de la Déportation Sujet 2012 «Résister dans les camps nazis». On présentera les différentes formes qu'a pu prendre cette résistance et les valeurs qu'en transmettent

Plus en détail

HISTOIRE - Chapitre 1 : L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France

HISTOIRE - Chapitre 1 : L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France HISTOIRE - Chapitre 1 : L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France (René Clément, 1946) (Rose Bosch, 2010) Bande-Annonce : Quelle image de la France pendant l occupation montre

Plus en détail

Sauvez les enfants! Juillet-août Un désastre pour 250 enfants en France,

Sauvez les enfants! Juillet-août Un désastre pour 250 enfants en France, Email 9-2011 Enfants Sauvez les enfants! Juillet-août 1944 Un désastre pour 250 enfants en France, un triomphe pour 600 en Belgique A la fin du printemps 1944, de 350 à 500 enfants juifs se trouvent dans

Plus en détail

La France sous l occupation allemande

La France sous l occupation allemande La France sous l occupation allemande 1 La France en septembre 1939 En 1938, le gouvernement du Front populaire de Léon Blum a été remplacé par un gouvernement de tendance national-conservateur sous Édouard

Plus en détail

Le Service éducatif du Musée de la Résistance en Morvan

Le Service éducatif du Musée de la Résistance en Morvan Association pour la Recherche sur l Occupation et la Résistance en Morvan ARORM Musée de la Résistance en Morvan Maison du Parc 58 230 SAINT-BRISSON 03 86 78 72 99 museeresistance.morvan@orange.fr www.museeresistancemorvan.fr

Plus en détail

LA FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA DEPORTATION

LA FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA DEPORTATION LA FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA DEPORTATION présente l exposition LA DEPORTATION 42 panneaux de format 80 x 60 cm Le Nazisme L extension du Reich Les camps de concentration Développement du système

Plus en détail

agenda des commémorations de la déportation des Juifs de France 75 e anniversaire du départ des convois de l année 1942

agenda des commémorations de la déportation des Juifs de France 75 e anniversaire du départ des convois de l année 1942 agenda des commémorations de la déportation des Juifs de France 75 e anniversaire du départ des convois de l année 1942 du 27 mars au 11 novembre 2017 Les commémorations de la déportation des Juifs de

Plus en détail

Les rafles d octobre 1942 : la persécution nazie en Anjou.

Les rafles d octobre 1942 : la persécution nazie en Anjou. Conseil général de Maine-et-Loire Les rafles d octobre 1942 : la persécution nazie en Anjou. Archives départementales de Maine-et-Loire Les dossiers du service éducatif n 3 I - ORGANISER LA RAFLE Dans

Plus en détail

Ecole Nationale Supérieure de la Police. Résistants parmi les commissaires recrutés avant Albert Louis Lebon. Daniel Rousseau.

Ecole Nationale Supérieure de la Police. Résistants parmi les commissaires recrutés avant Albert Louis Lebon. Daniel Rousseau. Résistants parmi les commissaires recrutés avant 1940 Albert Louis Lebon (Juin 1908 à Hautmont - juin 1988) Albert Louis LEBON devient secrétaire de police (commissaire adjoint) à la Préfecture de Police

Plus en détail

FONDS JEAN VEDRINE Prisonniers de Guerre rapatriés

FONDS JEAN VEDRINE Prisonniers de Guerre rapatriés FONDS JEAN VEDRINE Prisonniers de Guerre rapatriés FONDS JEAN VEDRINE [Recueil. Prisonniers de guerre rapatriés. Documents divers]/ Commissariat général aux prisonniers de guerre rapatriés et aux familles

Plus en détail

Le camp du Struthof

Le camp du Struthof Le camp du Struthof 1941-1945 Le 1 er mai 1941, au lieu-dit «le Struthof», les nazis ouvrent un camp de concentration, le KL-Natzweiler. Seul camp de concentration sur le territoire de la France actuelle,

Plus en détail

Questionnaire. Les réponses sont données à la fin du questionnaire.

Questionnaire. Les réponses sont données à la fin du questionnaire. Évaluez et renforcez les connaissances de vos élèves sur l histoire du sauvetage des enfants juifs pendant la Seconde Guerre mondiale en leur soumettant 49 questions sur la bande dessinée Les Enfants sauvés.

Plus en détail

Les REDLICH, d AMIENS à AUSCHWITZ

Les REDLICH, d AMIENS à AUSCHWITZ 1 Les REDLICH, d AMIENS à AUSCHWITZ Zelman et Gitla Redlich, née Czapnik, sont juifs d origine polonaise. Le père, Zelman, est né à Koszyce en 1898, la mère, Gitla, est née en 1905 à Varsovie. C est Zelman

Plus en détail

Cheminement de Médiation Espace SHOAH Mémorial de Caen

Cheminement de Médiation Espace SHOAH Mémorial de Caen Cheminement de Médiation Espace SHOAH Mémorial de Caen Médiation directe pour des élèves de 3 ème du Collège Lemière avant l évaluation de l espace en Focus Group 1- Photo 1 A Paris, au milieu des passants,

Plus en détail

Strasbourg Clermont-Ferrand, 1943, Jacques Feldbau

Strasbourg Clermont-Ferrand, 1943, Jacques Feldbau Strasbourg Clermont-Ferrand, 1943, Jacques Feldbau p. 1/18 Strasbourg Clermont-Ferrand, 1943, Jacques Feldbau Michèle Audin IRMA et UFR math-info Université de Strasbourg Strasbourg Clermont-Ferrand, 1943,

Plus en détail

SERVICE ÉDUCATIF DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA DORDOGNE

SERVICE ÉDUCATIF DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA DORDOGNE SERVICE ÉDUCATIF DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA DORDOGNE Les fusillés du 13 juin 1944 à Mareuil Ecole élémentaire Paul Degail, Cycle 3 (Mareuil-sur-belle) Dossier pédagogique n 1 CE DOCUMENT PEUT ÊTRE

Plus en détail

Un film pour le devoir de mémoire : La rafle

Un film pour le devoir de mémoire : La rafle HDA : Un film pour le devoir de mémoire : La rafle Présentation de l œuvre : -Auteur et travail mené pour réaliser ce film : Roselyn Bosch née en 1961, c est une réalisatrice (dirige la fabrication du

Plus en détail

VEIL Simone ( )

VEIL Simone ( ) 1 VEIL Simone (1927 - ) 1) Le témoin : Simone VEIL est née Simone Jacob le 13 juillet 1927 à Nice. Elle est issue d une famille bourgeoise juive mais laïque. Elle obtient le baccalauréat au lycée de filles

Plus en détail

DU DEBARQUEMENT A LA LIBERATION

DU DEBARQUEMENT A LA LIBERATION DU DEBARQUEMENT A LA LIBERATION ROLE DES RESISTANTS La résistance naît le 18 juin 1940, avec l'appel lancé à la radio depuis Londres, sur la BBC par le Général de Gaulle. Il est en opposition avec la décision

Plus en détail

centre d'histoire de la résistance et de la déportation

centre d'histoire de la résistance et de la déportation centre d'histoire de la résistance et de la déportation Questionnaire pédagogique - lycée Bienvenue au Centre d Histoire de la Résistance et de la Déportation. Pendant la visite, tu peux te repérer grâce

Plus en détail

Voyage d étude à Auschwitz

Voyage d étude à Auschwitz Modifiez le style des sous-titres du masque Auschwitz David Hebert décembre 2005 Camp de concentration Voyage d étude à Auschwitz Pourquoi aller à Auschwitz? D après la revue d histoire de la Shoah Ø C

Plus en détail

Exposition. JUIN Samedi 11 juin 2016 à 15h à Jargeau Rendez vous devant l entrée du collège. Visite commentée

Exposition. JUIN Samedi 11 juin 2016 à 15h à Jargeau Rendez vous devant l entrée du collège. Visite commentée Contact : Marion Jouhanneau Médiatrice culturelle, chargée des publics et de la communication 02 38 42 03 91 mediationculturelle@cercil.eu En Juin,Juillet et Août 2016 au Cercil Musée Mémorial des enfants

Plus en détail

LA CREATION DU CAMP DE STRUTHOF-NATZWEILER

LA CREATION DU CAMP DE STRUTHOF-NATZWEILER LA CREATION DU CAMP DE STRUTHOF-NATZWEILER Carte 1 : La France en 1941. Carte 2 Carte 3 : les camps annexes : 1)Dans quelle région se trouve l ancien camp de concentration du Struthof? 2)Quelle est la

Plus en détail

LES DIFFERENTS TYPES DE COMMEMORATIONS AU VERCORS Guy Giraud

LES DIFFERENTS TYPES DE COMMEMORATIONS AU VERCORS Guy Giraud LES DIFFERENTS TYPES DE COMMEMORATIONS AU VERCORS Guy Giraud «Un peuple qui oublie son passé est condamné à le revivre, un peuple sans souvenirs est un peuple sans avenir» François Mitterrand Extrait de

Plus en détail

Dessins de Thomas Geve, rescapé des camps nazis à l âge de 15 ans

Dessins de Thomas Geve, rescapé des camps nazis à l âge de 15 ans Dessins de Thomas Geve, rescapé des camps nazis à l âge de 15 ans Thomas, de son véritable nom Simcha Cohen, a trois ans lorsque Adolf Hitler accède au pouvoir. Son père, chirurgien juif allemand, ne peut

Plus en détail

CIRCULAIRE N 3559 DU 11/05/2011

CIRCULAIRE N 3559 DU 11/05/2011 CIRCULAIRE N 3559 DU 11/05/2011 CIRCULAIRE Administrative Projet OBJET LE TRAIN DES 1000 POUR AUSCHWITZ-BIRKENAU MAI 2012 DESTINATAIRE Direction Secondaire RÉSEAUX Tous PÉRIODE - A Monsieur le Ministre-Président

Plus en détail

Comment résister dans les camps nazis

Comment résister dans les camps nazis CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATIN Comment résister dans les camps nazis Lauréate des collèges Coline EMERIT 2012 A C A D E M I E D E B O R D E A U X INTRODUCTION Tout acte qui tend

Plus en détail

Références du document. Intégration pédagogique

Références du document. Intégration pédagogique Références du document Titre : Internés, Déportés, Fusillés, Morts au combat du VAR Date : 1945 (?) Nature : Carte Cote : 1 FI 27 Intégration pédagogique Niveau de classe concernée : Troisième Place dans

Plus en détail

CAPACITÉS PRÉVUES AU PROGRAMME ; VOCABULAIRE ; EXEMPLES DE DÉVELOPPEMENTS CONSTRUITS ; SUJETS RÉELLEMENT DONNÉS AU BREVET

CAPACITÉS PRÉVUES AU PROGRAMME ; VOCABULAIRE ; EXEMPLES DE DÉVELOPPEMENTS CONSTRUITS ; SUJETS RÉELLEMENT DONNÉS AU BREVET CAPACITÉS PRÉVUES AU PROGRAMME ; VOCABULAIRE ; EXEMPLES DE DÉVELOPPEMENTS CONSTRUITS ; SUJETS RÉELLEMENT DONNÉS AU BREVET Version du 23/09/2014 Sommaire : touche Ctrl + cliquer sur le titre pour aller

Plus en détail

Une gare entre Drancy et Auschwitz

Une gare entre Drancy et Auschwitz Une gare entre Drancy et Auschwitz Nature du document : Carte postale de la gare de déportation de Bobigny des archives municipales de Bobigny Date du document : 1931 Lieu du document : La gare de Bobigny

Plus en détail

Le génocide des Juifs dans l Europe nazie ( )

Le génocide des Juifs dans l Europe nazie ( ) Le génocide des Juifs dans l Europe nazie (1933-1945) (Séquence pédagogique proposée par Laurent Guitton, lycée Ph. Lamour de Nîmes) Préalables Épistémologiques : - Prendre en compte la dimension européenne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Journée internationale des victimes de la Shoah - Lancement de la saison mémorielle

DOSSIER DE PRESSE. Journée internationale des victimes de la Shoah - Lancement de la saison mémorielle MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 27 Janvier 2012 Journée internationale des victimes de la Shoah - Lancement de la saison mémorielle 1942-2012 Contact : SGA/COM

Plus en détail

Compte-rendu de stage rédigé par Mylène Cabour et Yann Soulier

Compte-rendu de stage rédigé par Mylène Cabour et Yann Soulier Entre mémoire et histoire : le témoignage, enjeux et avenir Compte-rendu de stage rédigé par Mylène Cabour et Yann Soulier Stage de formation organisé à la maison d Izieu avec le soutien de la Direction

Plus en détail

Commémoration du 70e anniversaire du Conseil national de la Résistance et de l'arrestation de Jean Moulin JEAN MOULIN

Commémoration du 70e anniversaire du Conseil national de la Résistance et de l'arrestation de Jean Moulin JEAN MOULIN Commémoration du 70e anniversaire du Conseil national de la Résistance et de l'arrestation de Jean Moulin COMBATTRE POUR LA REPUBLIQUE JEAN MOULIN 1ère STMG LGT JEAN MOULIN THOUARS 2012-2013 JEAN MOULIN

Plus en détail

La Shoah Eléments de compréhension

La Shoah Eléments de compréhension La Shoah Eléments de compréhension Notes prises durant mon voyage d études en Pologne, à Auschwitz-Birkenau en Mars 2007 (Mr PERRONNO) Tout d abord, nous sommes partis en voiture de Caen pour rejoindre

Plus en détail

De la lumière à l ombre. Vivre et résister dans les Alpes-Maritimes dans la crainte de la déportation

De la lumière à l ombre. Vivre et résister dans les Alpes-Maritimes dans la crainte de la déportation Questionnaire de l exposition des Archives départementales des AlpesMaritimes De la lumière à l ombre : vivre et résister dans les AlpesMaritimes dans la crainte de la déportation. Avril 2016 De la lumière

Plus en détail

Université d automne de niveau 3. du 25 octobre au 1 er novembre L enseignement de la Shoah et les pratiques pédagogiques en Israël

Université d automne de niveau 3. du 25 octobre au 1 er novembre L enseignement de la Shoah et les pratiques pédagogiques en Israël Université d automne de niveau 3 du 25 octobre au 1 er novembre 2016 L enseignement de la Shoah et les pratiques pédagogiques en Israël Le Mémorial de la Shoah organise, du 25 octobre au 1 er novembre

Plus en détail

Contact for further information about this collection RG M

Contact for further information about this collection RG M RG-43.111M Archives départementales de l'ardèche 57 J FONDS LOUIS-FRÉDÉRIC DUCROS/ COMITE D'HISTOIRE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE, SECTION DE L'ARDÈCHE Répertoire numérique par François STÉVENIN PRIVAS

Plus en détail

Mondiale

Mondiale CM2 LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE TITRES THEMES NOTIONS DOCUMENTS VISITES - RESSOURCES La Seconde Guerre - l ampleur de la guerre (cartes, Mondiale documents statistiques) La violence du XX e siècle : les

Plus en détail

L enseignement de la Shoah et les pratiques pédagogiques en Israël

L enseignement de la Shoah et les pratiques pédagogiques en Israël Université d automne en Israël pour les enseignants du samedi 28 octobre au samedi 4 novembre 2017 L enseignement de la Shoah et les pratiques pédagogiques en Israël Le Mémorial de la Shoah organise, du

Plus en détail

Les archives de l Association nationale des anciennes déportées et internées de la Résistance (ADIR)

Les archives de l Association nationale des anciennes déportées et internées de la Résistance (ADIR) Les archives de l Association nationale des anciennes déportées et internées de la Résistance (ADIR) L Association nationale des anciennes déportées et internées de la Résistance (ADIR) s est créée en

Plus en détail

Optimisez vos processus administratifs

Optimisez vos processus administratifs Maurice AUMAGE Optimisez vos processus administratifs Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3050-1 SOMMAIRE Avant-propos..................................... 1 Les 10 composantes du processus administratif...........

Plus en détail

Les déportations de répression concernent déportés, par convois de 1000 à 2000 personnes.

Les déportations de répression concernent déportés, par convois de 1000 à 2000 personnes. Musée de la Résistance et de la Déportation du Cher, Bourges. 15 avril 2014, conférence de Thomas Fontaine, historien : «Déporter, politiques de déportation et répression en France occupée, 1940-1944.»

Plus en détail

AUSCHWITZ L usine de la mort. HERITIER Candice 1ES2

AUSCHWITZ L usine de la mort. HERITIER Candice 1ES2 AUSCHWITZ L usine de la mort HERITIER Candice 1ES2 Sommaire I- Auschwitz II- Un camp d extermination et de concentratio III- Les expériences de Mengele à Auschwitz IV- Les évasions V- La libération VI-

Plus en détail

Concours National de la Résistance et de la Déportation Communiquer pour résister

Concours National de la Résistance et de la Déportation Communiquer pour résister Concours National de la Résistance et de la Déportation 2012-2013 Communiquer pour résister P R É S E N T A T I O N D E S S O U R C E S D I S P O N I B L E S A U X A R C H I V E S D É P A R T E M E N T

Plus en détail

ELEMENTS DE CORRECTION

ELEMENTS DE CORRECTION ELEMENTS DE CORRECTION 1. Biographie de david Olère 4. Dans la salle des fours 2. Les inaptes au travail 5. Bilan 3. Après le gazage 6. Développement construit BIOGRAPHIE : David Olère Naissance à Varsovie

Plus en détail

INSTITUT CGT D HISTOIRE SOCIALE. Fonds de Louis Saillant 38 CFD 1-6

INSTITUT CGT D HISTOIRE SOCIALE. Fonds de Louis Saillant 38 CFD 1-6 INSTITUT CGT D HISTOIRE SOCIALE Fonds de Louis Saillant 38 CFD 1-6 2003 1 Introduction Louis Saillant (1910-1974), ouvrier sculpteur sur bois, en 1929, il devient secrétaire du syndicat de l ameublement

Plus en détail

Atelier Prix littéraire OPALIVRES Juin 2009 Lauréat : Bernard GALLENT pour «Le secret derrière la porte» Editions OSKAR

Atelier Prix littéraire OPALIVRES Juin 2009 Lauréat : Bernard GALLENT pour «Le secret derrière la porte» Editions OSKAR Atelier Prix littéraire OPALIVRES Juin 2009 Lauréat : Bernard GALLENT pour «Le secret derrière la porte» Editions OSKAR mise en forme : Lydie GEORGE Conseillère En 1939 mais aussi toutes les années avant

Plus en détail

SÉANCE 1 L ÉTAT FRANÇAIS ET LA COLLABORATION. Comment l État Français a-t-il collaboré avec l Allemagne à partir de 1940?

SÉANCE 1 L ÉTAT FRANÇAIS ET LA COLLABORATION. Comment l État Français a-t-il collaboré avec l Allemagne à partir de 1940? SÉANCE 1 L ÉTAT FRANÇAIS ET LA COLLABORATION Comment l État Français a-t-il collaboré avec l Allemagne à partir de 1940? L entrée dans la 2 ème Guerre Mondiale : Une «drôle de guerre» : 03/09/1939 10/05/1940

Plus en détail

La liste est classée alphabétiquement

La liste est classée alphabétiquement La liste est classée alphabétiquement ABSI Keren-Or 78, avenue des Champs Elysées Adath Shalom - Communauté juive Massorti de Paris 8, rue Georges Bernard Shaw 75015 PARIS Agence juive pour Israël 10,

Plus en détail

Mise à jour du 21/07/2008 ETAT DESCRIPTIF DES DOCUMENTS DE LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE NUMERISES POUR LE MEMORIAL DE LA SHOAH

Mise à jour du 21/07/2008 ETAT DESCRIPTIF DES DOCUMENTS DE LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE NUMERISES POUR LE MEMORIAL DE LA SHOAH Mise à jour du 21/07/2008 ETAT DESCRIPTIF DES DOCUMENTS DE LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE NUMERISES POUR LE MEMORIAL DE LA SHOAH 1 Documents de la Préfecture d Indre-et-Loire 10 W 66 Administration allemande

Plus en détail

Une méthodologie et des outils opérationnels pour conduire vos transformations

Une méthodologie et des outils opérationnels pour conduire vos transformations , 2014 ISBN : 978-2-212-55817-3 É r i c De l ava l l é e COMMUNIQUER ANTICIPER LE S 10 NÉGOCIER ASSOCIER RÈGLES D OR DU ACCOMPAGNER PILOTER CHANGEMENT Une méthodologie et des outils opérationnels pour

Plus en détail

L histoire des Juifs de Tunisie pendant la Seconde Guerre mondiale

L histoire des Juifs de Tunisie pendant la Seconde Guerre mondiale L histoire des Juifs de Tunisie pendant la Seconde Guerre mondiale CONTENU DE L EXPOSITION Cette exposition évoque le destin des Juifs de Tunisie pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle donne un bref

Plus en détail

Une famille juive dans la tourmente de Strasbourg à Périgueux

Une famille juive dans la tourmente de Strasbourg à Périgueux Archives départementales de la Dordogne 9 rue Littré 24000 Périgueux 16 mars-12 juin 2009 Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h Une famille juive dans la tourmente de Strasbourg à Périgueux 1939-1944 Cette

Plus en détail

Les petites mains d Adèle

Les petites mains d Adèle DOSSIER DE PRESSE Entrée d Auschwitz, Pologne Présentation de l exposition Le 6 juin 1990 à Auvillar, plusieurs malles et valises, étiquetées et scellées, sont ouvertes pour la première fois depuis 1942.

Plus en détail

l Histoire Transmettre Musée de Lorris édition de la Résistance et de la Déportation

l Histoire Transmettre Musée de Lorris édition de la Résistance et de la Déportation Musée de Lorris Musée départemental de la Résistance et de la Déportation édition 2017 Transmettre l Histoire de la Résistance et de la Déportation www.museelorris.fr 02 38 94 84 19 www.loiret.fr Pourquoi

Plus en détail

EXPOSITION 27 JANVIER 23 MARS 2008 DERNIERS SOUVENIRS OBJETS DES CAMPS DE PITHIVIERS ET BEAUNE-LA-ROLANDE

EXPOSITION 27 JANVIER 23 MARS 2008 DERNIERS SOUVENIRS OBJETS DES CAMPS DE PITHIVIERS ET BEAUNE-LA-ROLANDE EXPOSITION 27 JANVIER 23 MARS 2008 DERNIERS SOUVENIRS OBJETS DES CAMPS DE PITHIVIERS ET BEAUNE-LA-ROLANDE 1941 1942 Entre mai 1941 et juillet 1942, le régime de Vichy a procédé à l internement de milliers

Plus en détail

Devoir d histoire / La Seconde Guerre mondiale / 3 ème / / Clg Anne Frank

Devoir d histoire / La Seconde Guerre mondiale / 3 ème / / Clg Anne Frank Devoir d histoire / La Seconde Guerre mondiale / 3 ème / 20.02.2014 / Clg Anne Frank Prénom : Nom : 3 ème Auto-Évaluation du devoir à faire une fois TOUT TERMINÉ : compétence N 7.1.1 Que penses-tu de ton

Plus en détail

un film de témoignages un entretien exclusif avec Boris Cyrulnik 10 DVD 15 heures d images

un film de témoignages un entretien exclusif avec Boris Cyrulnik 10 DVD 15 heures d images avec le «Comité Ecole de la rue Tlemcen» un film de 52 18 témoignages un entretien exclusif avec Boris Cyrulnik 10 DVD 15 heures d images Contacts L Oizeau rare : Jean-Gabriel Carasso 06 09 25 34 58 loizorare@orange.fr

Plus en détail

Corrigé du contrôle sur l URSS

Corrigé du contrôle sur l URSS Corrigé du contrôle sur l URSS Documents du contrôle Document 1 : la terreur au quotidien Mon mari était un bon travailleur et il était partisan du pouvoir soviétique ; il m a épousée, moi simple paysanne

Plus en détail

La Résistance en Morvan, Camille

La Résistance en Morvan, Camille La Résistance en Morvan, Camille Une étude de cas proposée par Bruno Lédy, en charge du service éducatif du musée de la Résistance en Morvan à St- Brisson. Objectifs Raconter valeurs dont se réclament

Plus en détail

FICHES MÉDICALES DES DÉPORTÉS DANS LES CAMPS DE RAVENSBRÜCK, FLOSSENBURG ET BUCHENWALD,

FICHES MÉDICALES DES DÉPORTÉS DANS LES CAMPS DE RAVENSBRÜCK, FLOSSENBURG ET BUCHENWALD, FICHES MÉDICALES DES DÉPORTÉS DANS LES CAMPS DE RAVENSBRÜCK, FLOSSENBURG ET BUCHENWALD, 1943-1945 608 MI 1 à 4 Répertoire numérique Monique Leblois-Péchon, chargée d études documentaires à la section du

Plus en détail

LA MÉMOIRE DE LA SECONDE GUERRE

LA MÉMOIRE DE LA SECONDE GUERRE RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Histoire LA MÉMOIRE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE EN FRANCE Introduction Historiens étudient : événements mémoire des événements Seconde Guerre mondiale histoire

Plus en détail

LE MÉMORIAL DU MONT-VALÉRIEN

LE MÉMORIAL DU MONT-VALÉRIEN SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE LE MÉMORIAL DU MONT-VALÉRIEN RÉSISTANCE ET RÉPRESSION WWW.CHEMINSDEMEMOIRE.GOUV.FR LE MÉMORIAL DU MONT-VALÉRIEN LIEU D EXÉCUTION

Plus en détail

Morvan. Morvan. Activités Pédagogiques Musée. Mémorial. Parc. Parc. de la Résistance en morvan. de dun les places. naturel régional du

Morvan. Morvan. Activités Pédagogiques Musée. Mémorial. Parc. Parc. de la Résistance en morvan. de dun les places. naturel régional du t Musée de la Résistance en morvan Mémorial de dun les places Activités Pédagogiques 2016-2017 t Parc naturel régional du Morvan Parc naturel régional du Morvan Notre service éducatif propose un accueil

Plus en détail

Communiquer pour résister

Communiquer pour résister Communiquer pour résister 1940-1945 Concours national de la Résistance et de la Déportation 2013 Définition du sujet, problématiques, pistes pédagogiques, ressources Marie-Claude Albert Définition du sujet

Plus en détail

Dossier pédagogique Questionnaire : Les Voies de la Liberté

Dossier pédagogique Questionnaire : Les Voies de la Liberté INFORMATIONS Dossier pédagogique Questionnaire : Les Voies de la Liberté Salle du fond à l étage Le musée est situé route de Laval, à 2 km environ du centre de Châteaubriant (44), à la Sablière, carrière

Plus en détail

DESTINS CROISÉS DE JEAN-PIERRE VERNANT ET PIERRE VIDAL-NAQUET. 1 er avril > 19 septembre 2010 CITOYENS EN RÉSISTANCE

DESTINS CROISÉS DE JEAN-PIERRE VERNANT ET PIERRE VIDAL-NAQUET. 1 er avril > 19 septembre 2010 CITOYENS EN RÉSISTANCE DESTINS CROISÉS DE JEAN-PIERRE VERNANT ET PIERRE VIDAL-NAQUET 1 er avril > 19 septembre 2010 CITOYENS EN RÉSISTANCE Jean-Pierre Vernant et Pierre Vidal-Naquet, 1986 / Coll. Centre Louis Grenet ÉDITO Figure

Plus en détail

F.F.D.J.F. : MILITANTS DE LA MÉMOIRE

F.F.D.J.F. : MILITANTS DE LA MÉMOIRE Bulletin de Liaison des Fils et Filles des Déportés Juifs de France Association régie par la Loi de 1901 32 rue La Boëtie 75008 Paris F.F.D.J.F. : MILITANTS DE LA MÉMOIRE ISSN 1162-826X N 96 - JUIN 2007

Plus en détail