Le consortium des bibliothèques universitaires suisses

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le consortium des bibliothèques universitaires suisses"

Transcription

1 Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken 2011 Filière Information Documentaire HES Genève, 31 mars 2011 Le consortium des bibliothèques universitaires suisses Pascalia Boutsiouci, Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

2 DEFINITION: CONSORTIUM Un consortium (du latin signifiant «partenariat» ou «association») est une collaboration temporaire entre plusieurs acteurs à un projet ou programme dans le but d'obtenir un résultat. (Wikipedia) Groupement d'entreprises constitué pour la réalisation d'une opération financière ou économique. Des consortiums d'achat. consortium bancaire, pour le financement d'une opération, d'une entreprise etc. (Wikipedia) Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

3 SITE WEB: Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

4 WEINBERGSTRASSE 74 BATIMENT WEL Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

5 L organisation du consortium des bibliothèques universitaires suisses Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

6 STRUCTURE ORGANISATIONNELLE Le bureau central du consortium a son siège à la bibliothèque de l ETH Zurich (appel d offres) KUB / CBU conférence des bibliothèques universitaires suisses présidence élargie comité de pilotage - Président Dr. Heinz Dickenmann (Hauptbibliothek Universität Zürich) chef de projet Dr. Wolfram Neubauer (ETH-Bibliothek) bureau central Pascalia Boutsiouci Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

7 SIEGE DU CONSORTIUM A LA BIBLIOTHEQUE DE L ETH ZURICH Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

8 CONSORTIUM ET E-LIB.CH Chef de projet consortium et e-lib.ch Dr. Wolfram Neubauer bureau central du consortium direction: Pascalia Boutsiouci bureau central e-lib.ch direction: Susanne Benitz licences Pascalia Boutsiouci Mohamed El-Saad Susanne Manz Céline Saudou Christian Stutz retro.seals.ch numérisation rétrospective Yvonne Inden Michael Ehrismann assistents-étudiants projets (issu du projet E-Archiving) E-Depot Archivage central de périodiques Michael Ehrismann Susanne Manz Serveur de métadonnées Intégration dans les fonctions de recherche de E- lib.ch Michael Ehrismann coordination des projets e-lib.ch Susanne Benitz Maximiliane Okonnek financement à 100% par les partenaires financement: subventions fédérales et prestations propres des partenaires du consortium (0,6 FTE) financement: subventions de la confédération Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

9 QUI SOMMES NOUS? Cinq personnes travaillent au bureau du consortium Négociations 3.65 FTE Projets e-lib.ch 0.6 FTE (financement par le consortium) Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

10 L EQUIPPE DU CONSORTIUM Mohamed El-Saad Christan Stutz Susanne Manz Pascalia Boutsiouci Céline Saudou Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

11 Les membres du consortium Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

12 LES BIBLIOTHEQUES PARTENAIRES 2011 = 51 membres Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

13 LES MEMBRES I 10 universités cantonales Universität Basel Universität Bern Université de Fribourg Université de Genève Université de Lausanne Università della Svizzera Italiana Universität Luzern Université de Neuchâtel Universität St. Gallen Universität Zürich Domaine des EPF EPF Lausanne ETH Zürich Lib4RI: instituts de recherche EAWAG / EMPA PSI WSL Bibliothèque nationale suisse Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

14 LES MEMBRES II 7 hautes écoles spécialisées Berner Fachhochschule Fachhochschule Nordwestschweiz Fachhochschule Ostschweiz Fachhochschule Zentralschweiz Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale Scuola Universitaria Professionale della Svizzera Italiana Zürcher Fachhochschule 8 hautes écoles pédagogiques Alta Scuola Pedagogica Ticino HEP BEJUNE (Berne, Jura, Neuchâtel) HEP Fribourg HEP Valais HEP Vaud PH des Kantons St. Gallen PH Graubünden PH Thurgau Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

15 LES MEMBRES III Agroscope ACW: Agroscope Changins-Wädenswil ALP: Agroscope Liebefeld-Posieux ART: Agroscope Reckenholz-Tänikon CERN Library Banque nationale suisse Stiftung Kaleidos Fachhochschule Institut suisse pour l étude de l art SIK/ISEA Station ornithologique suisse Institut fédéral des hautes études en formation professionelle EHB/IFFP/IUFFP Medicines for Malaria Venture (MMV) Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

16 LES MEMBRES IV Institutions fédérales Office fédéral de la santé publique OFSP MeteoSchweiz Fonds national suisse de la recherche scientifique Musée national suisse Landesmuseum Zürich (musée national Zurich) Secrétariat d état à l économie SECO Office fédéral des assurances sociales OFAS Centres de formation professionelle santé et social Bildungszentrum Gesundheit Basel Stadt Bildungszentrum für Gesundheit Kanton Thurgau Bildungszentrum Gesundheit und Soziales Chur Medi; Zentrum für medizinische Bildung Bern Berner Bildungszentrum Pflege Zentrum für Ausbildung im Gesundheitswesen, Winterthur Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

17 RÜCKBLICK Historique Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

18 HISTORIQUE I En 1999 Projet d étude pour la création d un consortium en Suisse: «Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken» Projet soumis à la CUS (conférence des bibliothèques universitaires suisses) Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

19 HISTORIQUE II projet national de la CBU financement de départ de la Confédération Soutenu sous le cadre des «projets de coopération des universités cantonales» Période de financement: participation propre des partenaires à hauteur de 50% Les partenaires ont assumé la moitié des coûts du projet pour: module licences module E-Archiving infrastructure du bureau central (financement à 100% de la Confédération) Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

20 HISTORIQUE III Achat de licences électroniques pour 10 mio CHF Les universités cantonales ont assumé la moitié des coûts pour les licences Pas de contributions pour le domaine des EPF (EPFL et ETHZ) financement propre Le bureau central du consortium a été soutenu à 100% par le projet Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

21 HISTORIQUE IV Prolongation du projet par la CUS Achat de licence électroniques pour 4 mio CHF / Le consortium est soutenu par la Conférence des bibliothèques universitaires suisses (CBU) Financement propre par les partenaires lettre d engagement ferme Bureau central Acquisition des licences Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

22 Mission du consortium Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

23 LES TACHES DU CONSORTIUM Service aux utilisateurs Services suppléme ntaires Acquisition des produits Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

24 PRESTATIONS DE SERVICE DU CONSORTIUM Préparation des statistiques d utilisation Helpdesk Service de consultation Formations produits Ateliers & Séances d information Fonction watch & Cooperation internationale Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

25 PRESTATIONS DE SERVICE I Préparation des statistiques d utilisation: se fait deux fois par an Nous recueillons les données par les éditeurs Nous préparons le données dans des fichiers Excel pour les bibliothèques l évaluation est faite par les bibliothèques elles-mêmes Helpdesk: Nous offrons à nos membres un service d assistance Entretien d un helpdesk: Résolution des problèmes techiques et des problèmes d accès Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

26 PRESTATIONS DE SERVICE II Service de consultation: Consultation pour toute question comme p.ex. Les licences L affiliation Sujets actuels Formations produits: Nous organisons pour les bibliothèques des formations pour les produits (bases de données etc.) En coopération avec les éditeurs Formation dans les bibliothèques Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

27 Ateliers et séances d information: Organisation d ateliers (workshops) et des séances d information Une ou deux fois par an Traitant des questions d actualité Fonction watch et cooperation internationale: Fonction de veille (watch function) Coopération avec d autres consortia (Couperin, Autriche Allemagne ) Membres de la GASCO (German Austrian Swiss Consortia Organisation) et ICOLC (International Coalition of Library Consortia) Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

28 PARTICIPATION AU CONSORTIUM Participation au consortium Bibliothèques affiliées à une institution à but non lucratif Le comité de pilotage décide de l admission au consortium Une dizaine de demandes par an Environ trois/quatre nouveaux membres adhèrent au consortium par an Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

29 VALEUR AJOUTÉE POUR LES MEMBRES I Valeur ajoutée pour les bibliothèques I Important pouvoir d achat collectif rabais consortial Gain de temps pour les bibliothèques Compétence en négociation de licences travail effectué par le bureau central pour les membres Service de consultation: Know-how et soutien technique en ce qui concerne les problèmes d accès Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

30 VALEUR AJOUTÉE POUR LES MEMBRES II Valeur ajoutée pour les bibliothèques II Un seul signataire de contrat Facturation centralisée Collecte d informations Formation des professionels: ateliers, séances d information, formation produits Recherche et collecte sur les statistiques d utilisation Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

31 VALEUR AJOUTÉE POUR LES FOURNISSEURS Accès simple au marché par le consortium Augmentation des parts de marché Gain de temps: Un seul interlocuteur pour les négociations Une seule facture Un seul paiement Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

32 Produits et licences Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

33 Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

34 EXAMPLE STATISTIQUES I Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

35 EXAMPLE STATISTIQUES II Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

36 EXAMPLE STATISTIQUES III Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

37 EXAMPLE LISTE DE TITRES Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

38 EXAMPLE CONTRAT Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

39 PRODUITS EN 2011 Revues et livres électroniques Plus de titres Plus de 100 bases de données spécialisées STM Arts & Humanities Social sciences Bases de données multidisciplinaires Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

40 DEPENSES DE LICENCES PAR LE CONSORITUM CHF 12'000'000 CHF 10'000'000 Coût total licences environ 80 mio. CHF 2010 environ 10 mio. CHF 2011 plus de 13 mio. CHF CHF 8'000'000 CHF 6'000'000 CHF 4'000'000 CHF 2'000'000 CHF CHF 6'000' Coût total bases de données et revues électroniques CHF 5'000' CHF 4'000' CHF 3'000' CHF 2'000' CHF 1'000' Databases E-Journals CHF Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

41 PROCESSUS DE NEGOCIATIONS I Identifier les besoins et souhaits des partenaires Enquête annuelle auprès des partenaires Chaque année en printemps Demander des offres chez les éditeurs Négocier les produits avec les éditeurs Contrat conclu par le consortium Un seul contrat et une seule signature pour tous les partenaires Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

42 PROCESSUS DE NEGOCIATIONS II Organisation Les bibliothèques reçoivent les factures par une agence: Ce service est fourni par Swets Accès aux produits Se fait principalement par IP Se fait partiellement par AAI/Shibboleth coopération du consortium avec SWITCH qui fournit et développe des prestations de services pour les hautes écoles suisses spécifiquement dans le domaine des technologies de l'information et de la communication. Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

43 DE LA NEGOCIATION AU CONTRAT: DESCRIPTION DU PROCESSUS 3 accord des partenaires aux conditions 1 souhaits des partenaires Consortium 4 contrat avec fournisseur / accès aux ressources pour les partenaires 2 offre conditions négociation Bibliothèque Fournisseur Professeurs, chercheurs et étudiants contents Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

44 RÜCKBLICK Projets réalisés par le consortium Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

45 Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken 2011 PROJETS E-LIB.CH DU CONSORTIUM retro.seals.ch numérisation rétrospective de revues à caractère régional ouverture de la plateforme retro.seals.ch aux contenus régionaux E-Depot service pour l'archivage central de contenus sous licence (Post Cancellation Access) Serveur de métadonnées intégration du serveur des métadonnées dans les fonctions de recherche de E-lib.ch intégration de séries de métadonnées

46 Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

47 RETRO.SEALS.CH Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

48 e-lib.ch: La bibliothèque électronique suisse Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

49 Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

50 DOMAINES D ACTIVITE D E-LIB.CH I Portail suisse pour la recherche d'informations à caractère scientifique accès commun aux prestations et aux services délivrés par une vingtaine de sous-projets De nombreux partenaires mènent à bien les différents sousprojets, qui bénéficient d'un crédit d'impulsion de la Confédération pour la période Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

51 DOMAINES D ACTIVITE D E-LIB.CH II Recherche et utilisation Portail et site web solutions single-signon Portails spécifiques et fonctions de recherche Dévolopper des standards pour le domaine de l information Contenu électronique Retronumérisation de vieux imprimés revues livres manuscrits Archivage numérique central à long terme de données numériques Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

52 PROJETS E-LIB.CH Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

53 ORGANIGRAMME E-LIB.CH Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

54 PROMOTIONS E-LIB.CH Attributions Subventions et prestations propres Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

55 RÜCKBLICK Et l avenir? Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

56 Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken 2011 CONSORTIUM ET E-LIB.CH bureau central négociation licences conseil, helpdesk relations publiques formations, ateliers statistiques etc. licences recherche/ utilisation portail et site web solutions single-sign-on portails spécifiques et fonctions de métarecherche interconnexion des serveurs de documents transmission de compétence en matière d'information et de médias projets e-lib.ch contenu électronique Retro.seals.ch E-Depot serveur de métadonnées observation du marché coopération au niveau national numérisation retrospective standards et guide archivage électronique à long terme Disponibilité et accessibilité durables du contenu électronique

57 Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken 2011 SERVICE CENTRAL POUR LES BIBLIOTHEQUES UNIVERSITAIRES A PARTIR DE 2013 bureau central négociation licences conseil, helpdesk relations publiques formations, ateliers statistiques etc licences recherche/ utilisation portail et site web solutions single-sign-on portails spécifiques et fonctions de métarecherche interconnexion des serveurs de documents transmission de compétence en matière d'information et de médias service/ organisation Contenu électronique analyse conseil observation du marché coopération au niveau national numérisation retrospective standards et guide archivage électronique à long terme Disponibilité et accessibilité durables du contenu électronique

58 Nouveau projet soutenu par la CUS PCI projets de coopération et d innovation dès 2013 Accès à l information scientifique But: organisation centralisée Fusion des deux institutions en une infrastructure commune: Consortium des bibliothèques universitaires suisses Bibliothèque électronique suisse e-lib.ch L AVENIR Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

59 UNE SEULE ORGANISATION CENTRALE Consortium Un seul service pour toutes les hautes écoles suisses e-lib.ch Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

60 MISSION Accès à l information scientifique pour toutes les hautes écoles suisses (licences nationales) Suivre l évolution de l accès à l information scientifique négociations networking international coopération échange d informations participer dans le processus d innovation Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

61 COOPERATION INTERNATIONALE I ICOLC - International Coalition of Library Consortia Groupe informel membres: plus de 200 consortia du monde entier Discussion entre les consortia sur les questions d intérêt commun Deux réunions/conférences par an Une aux Etats-Unis Une en Europe Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

62 Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

63 COOPERATION INTERNATIONALE II GASCO - German, Austrian and Swiss Consortia Organisation Groupe de travail plate-forme coopération stratégique des bibliothèques pour l achat des licences électroniques (revues électroniques, bases de données et livres électroniques) Fondée en 2000 Membres: Allemagne, Autriche, Suisse, Luxembourg Deux réunions par an (janvier et juillet à Francfort) Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

64 Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

65 LA PERSPECTIVE EUROPEENNE II Consortia en Allemagne Système fédéral d Allemagne (Bundesländer) Six consortia régionaux Gemeinsamer Bibliotheksverbund (GBV) Göttingen Consortia régionaux: Niedersachsen, Sachsen-Anhalt, Thüringen, Hamburg, Bremen, Mecklenburg-Vorpommern, Schleswig-Holstein Kooperativer Bibliotheksverbund Berlin-Brandenburg (KOBV) Berlin Hochschulbibliothekszentrum des Landes Nordrhein-Westfalen (hbz) Köln Hessisches Bibliotheks- und Informationssystem (HEBIS) Frankfurt am Main Bibliotheks Service-Zentrum Baden-Württemberg (SWB) Konstanz Baden-Württemberg, Saarland, Sachsen, Rheinland-Pflaz Bayern-Konsortium München (Bayerische Staatsbibliothek) Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

66 LA PERSPECTIVE EUROPÉENNE II Consortia des institutions de recherche (p.ex. Max- Planck Digital Library) Membres de la GASCO (German Austrian Swiss Consortia Organisation) et ICOLC Financement des consortia allemands par les Länder Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

67 LA PERSPECTIVE EUROPÉENNE III Hautes écoles en Allemagne Plus de 400 hautes écoles 105 Universités 211 Hautes écoles spécialisées 6 Hautes écoles pédagogiques n/statistiken/bildungforschungkultur/hochschulen/hochschulen.psml Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

68 LA PERSPECTIVE EUROPÉENNE IV Le consortium français Couperin Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

69 LA PERSPECTIVE EUROPÉENNE V Dates Couperin 1999 création de Couperin 4 universités fondatrices: Strasbourg 1, Nancy 1, Marseille 2, Angers) Plus de 200 membres (PRES*, 93 universités, 82 grandes écoles, 25 organismes de recherche et 14 autres organismes) 60 négociateurs volontaires issus des établissements membres *Les pôles de recherche et d enseignement supérieur (PRES) permettent aux universités, grandes écoles et organismes de recherche, de mettre en cohérence leurs différents dispositifs, de mutualiser leurs activités et leurs moyens. Objectif : proposer une offre de recherche et de formation plus cohérente, plus lisible et mieux adaptée aux besoins des territoires. Début 2011, on compte 21 PRES. (http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid20724/les-poles-rechercheenseignement-superieur.html) Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

70 Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

71 Le consortium en Autriche Kooperation E- Medien Fondé en 2005 Membres LA PERSPECTIVE EUROPÉENNE VI 19 universités publiques 13 universités privées 18 hautes écoles spécialisées 40 institutions de recherche Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

72 HTTPS://WWW.KONSORTIEN.AT/SSL/ Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

73 LA PERSPECTIVE EUROPÉENNE VII Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

74 Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken

LE CONSORTIUM DES BIBLIOTHÈQUES UNIVERSITAIRES SUISSES. Pascalia Boutsiouci, 21 janvier 2010

LE CONSORTIUM DES BIBLIOTHÈQUES UNIVERSITAIRES SUISSES. Pascalia Boutsiouci, 21 janvier 2010 LE CONSORTIUM DES BIBLIOTHÈQUES UNIVERSITAIRES SUISSES Pascalia Boutsiouci, 21 janvier 2010 Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken 2010 WEINBERGSTRASSE 74 8006 ZÜRICH Consortium des bibliothèques

Plus en détail

Au service des universités: Le consortium des bibliothèques universitaires suisses

Au service des universités: Le consortium des bibliothèques universitaires suisses HEIG-VD Journées d informations Yverdon-les-Bains, 26 septembre 2013 Au service des universités: Le consortium des bibliothèques universitaires suisses Pascalia Boutsiouci, consortium des bibliothèques

Plus en détail

Journée Swets. Garantir l accès durable aux revues électroniques et e-books, est-ce possible?

Journée Swets. Garantir l accès durable aux revues électroniques et e-books, est-ce possible? Journée Swets Fribourg, le 23 septembre 2011 Garantir l accès durable aux revues électroniques et e-books, est-ce possible? Susanne Manz Consortium des bibliothèques universitaires suisses Le Consortium

Plus en détail

Consortium des bibliothèques universitaires suisses

Consortium des bibliothèques universitaires suisses Newsletter No. 2 1/2011 Approvisionnement coordonné en information électronique pour les hautes écoles suisses L équipe du Bureau central du Consortium. De g. à dr.: Susanne Manz, Christian Stutz, Darja

Plus en détail

MOBILITE ERASMUS SUISSE STATISTIQUES 2011-2012. Fondation ch

MOBILITE ERASMUS SUISSE STATISTIQUES 2011-2012. Fondation ch MOBILITE ERASMUS SUISSE STATISTIQUES 2011-2012 Fondation ch Avril 2013 INDEX 1. Mobilité étudiante... 3 a. Données générales... 3 b. Étudiants partant à l étranger... 5 i. Établissements d enseignement

Plus en détail

Concentration des forces dans l information scientifique

Concentration des forces dans l information scientifique Programme CUS 2013-2016 P-2 "Information scientifique: accès, traitement et sauvegarde" Concentration des forces dans l information scientifique Approuvée par la CUS le 3 avril 2014 Direction du programme:

Plus en détail

Contributions liées à des projets 2017-2020: Mandat commun de la CUS et du Conseil des HES à la CRUS, à la KFH et à la COHEP

Contributions liées à des projets 2017-2020: Mandat commun de la CUS et du Conseil des HES à la CRUS, à la KFH et à la COHEP 206D/13 Schweizerische Universitätskonferenz Conférence Universitaire Suisse Conferenza universitaria svizzera 30 janvier 2014 / gb-bh Contributions liées à des projets 2017-2020: Mandat commun de la CUS

Plus en détail

GBIF.ch, webfauna, cbol la pointe de l iceberg

GBIF.ch, webfauna, cbol la pointe de l iceberg GBIF.ch, webfauna, cbol la pointe de l iceberg Séance Commission Scientifique CSCF du 17 avril 2013, CSCF Neuchâtel Dr Mahmoud Bouzelboudjen Responsable GIS & Formation, Service Informatique & Chargé de

Plus en détail

Cantons et villes dans le système statistique suisse

Cantons et villes dans le système statistique suisse Gian Antonio Paravicini Bagliani Président de la conférence des offices régionaux de statistique de la Suisse CORSTAT Cantons et villes dans le système statistique suisse La fonction statistique s'est

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

Convention du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d adoption internationale

Convention du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d adoption internationale Convention du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d adoption internationale RS 0.211.221.311; RO 2003 415 I Liste des autorités centrales et autorités compétentes chargées

Plus en détail

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La prévoyance professionnelle constitue le 2 e pilier

Plus en détail

Point d actualité numérique des bibliothèques de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Point d actualité numérique des bibliothèques de l Enseignement supérieur et de la Recherche 14 e Journées des pôles associés et de la coopération Point d actualité numérique des bibliothèques de l Enseignement supérieur et de la Recherche MESR - Mission de l'information scientifique et technique

Plus en détail

Profession Culture Langue. Invitation Conférence ASCI 2015. Genève, 22.09.15, 14h00 17h45

Profession Culture Langue. Invitation Conférence ASCI 2015. Genève, 22.09.15, 14h00 17h45 Invitation Conférence ASCI 2015 Genève, 22.09.15, 14h00 17h45 Profession Culture Langue La communication interne et intégrée : comment maîtriser les langues pour surmonter les barrières culturelles et

Plus en détail

Demande de programme CUS

Demande de programme CUS Schweizerische Universitätskonferenz Conférence universitaire suisse Conferenza universitaria svizzera Contributions liées à des projets 2013-2016 Demande de programme CUS N.B. Par souci de lisibilité,

Plus en détail

Assuré dans le monde entier. Bon voyage avec la couverture d assurance de la Suva en cas d accidents non professionnels survenant à l étranger

Assuré dans le monde entier. Bon voyage avec la couverture d assurance de la Suva en cas d accidents non professionnels survenant à l étranger Assuré dans le monde entier. Bon voyage avec la couverture d assurance de la Suva en cas d accidents non professionnels survenant à l étranger L assurance contre les accidents non professionnels survenant

Plus en détail

Master of Advanced Studies HUMAN CAPITAL MANAGEMENT. www.mas-hcm.ch

Master of Advanced Studies HUMAN CAPITAL MANAGEMENT. www.mas-hcm.ch Master of Advanced Studies HUMAN CAPITAL MANAGEMENT Master of Advanced Studies HUMAN CAPITAL MANAGEMENT MAS HCM: la formation intégrée des DRH et futur-e-s DRH Singularités du MAS en Human Capital Management

Plus en détail

Master en Travail social. Nouveau programme avec deux options!

Master en Travail social. Nouveau programme avec deux options! Master en Travail social 2015 Nouveau programme avec deux options! HES-SO Fabrice Nobs HES-SO Thierry Parel 2 Le travail social vise à prévenir et à combattre les problèmes sociaux tels que l exclusion,

Plus en détail

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 Pour un meilleur échange entre chercheuses et chercheurs en Suisse : Réseau Recherche en pédagogie spécialisée et banque de données de la recherche du

Plus en détail

SPECIALISTE EN MEDIAS SOCIAUX. Formation professionnelle préparant au diplôme SAWI de Spécialiste en médias sociaux.

SPECIALISTE EN MEDIAS SOCIAUX. Formation professionnelle préparant au diplôme SAWI de Spécialiste en médias sociaux. SPECIALISTE EN MEDIAS SOCIAUX Formation professionnelle préparant au diplôme SAWI de Spécialiste en médias sociaux. LAUSANNE - BIENNE 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants permettant de

Plus en détail

Dispositions générales. Nom et siège. But

Dispositions générales. Nom et siège. But Statuts Schweizerische Vereinigung der Pflegedienstleiterinnen und -leiter Association Suisse des Directrices et Directeurs des Services Infirmiers Associazione Svizzera dei Capi Servizio Cure Infermieristiche

Plus en détail

Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier

Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier Swiss Finance Institute Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier Une coopération à l'échelon national Déclaration d'intention

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AUX MASTERS OF ADVANCED STUDIES (MAS) INTERUNIVERSITAIRES

CONVENTION RELATIVE AUX MASTERS OF ADVANCED STUDIES (MAS) INTERUNIVERSITAIRES CONVENTION RELATIVE AUX MASTERS OF ADVANCED STUDIES (MAS) INTERUNIVERSITAIRES L Université de Fribourg ; L Université de Genève ; L Université de Lausanne ; L Université de Neuchâtel ; L Institut de hautes

Plus en détail

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS RESPONS RESPONS RESidents Perspectives Of Living in Nursing Homes in Switzerland est un projet du Domaine santé de la Haute école spécialisée bernoise. RESPONS étudie la qualité des soins du point de vue

Plus en détail

Fariba Moghaddam Bützberger fariba.moghaddam@hes-so.ch

Fariba Moghaddam Bützberger fariba.moghaddam@hes-so.ch Fariba Moghaddam Bützberger fariba.moghaddam@hes-so.ch 1 Formation master MSE existe depuis 2008 Formation accréditée et reconnue par la confédération depuis 2012 2 Développement des compétences scientifiques

Plus en détail

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance Synthèse rédigée par Raymond Bérard, directeur de l ABES, à partir du dossier de candidature d ISTEX aux Initiatives d excellence et des réunions

Plus en détail

Grow your own way. Tes possibilités de carrière. www.pwc.ch/careers. The opportunity of a lifetime:

Grow your own way. Tes possibilités de carrière. www.pwc.ch/careers. The opportunity of a lifetime: www.pwc.ch/careers Grow your own way Tes possibilités de carrière The opportunity of a lifetime: Audit Conseil juridique et fiscal Conseil économique Services internes Une mine d expériences: éditorial

Plus en détail

Statuts de la Conférence des Chefs de Département de l'economie publique de Suisse occidentale

Statuts de la Conférence des Chefs de Département de l'economie publique de Suisse occidentale Statuts de la Conférence des Chefs de Département de l'economie publique de Suisse occidentale Article 1 Nom et siège 1.1. Sous la dénomination "Conférence des Chefs de Département de l'economie publique

Plus en détail

Pistes pour la recherche d informations

Pistes pour la recherche d informations Pistes pour la recherche d informations Portail de liens de la bibliothèque : www.netvibes.com/bcga Documentation de l atelier sur le site de l école : http://www.cgafr.ch/fr/formation/travaux-de-maturite

Plus en détail

SPECIALISTE EN MARKETING SPORTIF. Formation professionnelle préparant au Diplôme SAWI de Spécialiste en marketing sportif.

SPECIALISTE EN MARKETING SPORTIF. Formation professionnelle préparant au Diplôme SAWI de Spécialiste en marketing sportif. SPECIALISTE EN MARKETING SPORTIF Formation professionnelle préparant au Diplôme SAWI de Spécialiste en marketing sportif powered by 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants permettant de choisir

Plus en détail

Master of Science in Engineering (MSE)

Master of Science in Engineering (MSE) Master of Science in Engineering (MSE) Première page: J ai choisi les études au sein du MSE en technologies industrielles parce que j étais motivé par l opportunité d assister à des cours dans différentes

Plus en détail

UN PATRIMOINE EN LIGNE

UN PATRIMOINE EN LIGNE UN PATRIMOINE EN LIGNE Digitaliser les collections historiques et contemporaines de la presse suisse pour en garantir la pérennité et les rendre accessibles Un projet coopératif de PresseSuisse, de la

Plus en détail

Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration

Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration Formation destinée aux cadres des secteurs public et parapublic - L ESSENTIEL EN BREF

Plus en détail

FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS)

FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS) FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS) ORGANISATION FAÎTIERE DES EMPLOYEURS ET DES ORGANISATIONS PATRONALES

Plus en détail

4ème Symposium national pour la gestion de la qualité dans le secteur de la santé

4ème Symposium national pour la gestion de la qualité dans le secteur de la santé 4ème Symposium national pour la gestion de la qualité dans le secteur de la santé La gestion de la qualité dans l impasse? 12 Mai 2011 - Auditorium Ettore Rossi, Inselspital, Berne Intervenants: Michael

Plus en détail

Evaluation du Réseau Santé Psychique Suisse

Evaluation du Réseau Santé Psychique Suisse Universität Zürich Institut für Politikwissenschaft Forschungsbereich Policy-Analyse & Evaluation Evaluation du Réseau Santé Psychique Suisse Sur mandat de l Office fédéral de la santé publique Thomas

Plus en détail

Social Media Benchmark: KPI des organisations touristiques en Suisse et à l international. Mai 2015

Social Media Benchmark: KPI des organisations touristiques en Suisse et à l international. Mai 2015 Social Media Benchmark: KPI des organisations touristiques en Suisse et à l international Mai 2015 Contenu 1. Résumé 2. Contexte 3. Méthodologie 4. Résultats 02.06.2015 2 1. Résumé : Objectifs et méthodologie

Plus en détail

Information et communication

Information et communication Information et communication Pour les nouveaux diplômés HES en information documentaire, en communication ainsi qu en traduction, l insertion professionnelle s avère difficile. Près de la moitié d entre

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE Valables à partir du 1 er janvier 2008 Légende des abréviations ASMP ASD AGC ARD CC CCA CR FFMP WS NOS NWS RFJM ZS Association Suisse de la musique populaire (Association

Plus en détail

GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION

GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION Formation pratique certifiante préparant au Certificat SAWI de Généraliste en marketing et communication LAUSANNE 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants

Plus en détail

Haute école de travail social Recherche et développement. Hautes écoles sans obstacles: état des lieux

Haute école de travail social Recherche et développement. Hautes écoles sans obstacles: état des lieux Haute école de travail social Recherche et développement Hautes écoles sans obstacles: état des lieux Rapport final Sylvie Kobi & Kurt Pärli Novembre 2010 En coopération avec l Institut de droit des affaires

Plus en détail

Evénementiel & Sponsoring

Evénementiel & Sponsoring POUR LES PROFESSIONNELS PAR LES PROFESSIONNELS Evénementiel & Sponsoring Formation professionnelle préparant au Diplôme SAWI de Spécialiste en événementiel & sponsoring SAWI garantie d excellence Facteurs

Plus en détail

Statuts FSEA. FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009

Statuts FSEA. FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009 Statuts FSEA FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009 La FSEA en bref La FSEA est l organisation faîtière de la formation continue en Suisse. Ses membres sont des organisations

Plus en détail

www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans l Audit

www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans l Audit www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans l Audit L union fait la force Parce qu ils sont essentiels pour la qualité de votre travail, nous accordons

Plus en détail

Effets et durée de l assurance-accidents obligatoire Assurance par convention

Effets et durée de l assurance-accidents obligatoire Assurance par convention Effets et durée de l assurance-accidents obligatoire Assurance par convention Sommaire 1. Assurance contre les accidents professionnels (AAP) 3 2. Assurance contre les accidents non professionnels (AANP)

Plus en détail

Formation continue de secrétaire médicale H+ pour employées de commerce

Formation continue de secrétaire médicale H+ pour employées de commerce Formation continue de secrétaire médicale H+ pour employées de commerce Formation continue de secrétaire médicale H+ *Cette formation continue s adresse également aux candidats masculins. Groupe cible

Plus en détail

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de chois ir une formation auprès du SAWI

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de chois ir une formation auprès du SAWI SALES DIRECTOR Formation professionnelle supérieure en management de la vente préparant au Diplôme SAWI de Sales Director et au Diplôme fédéral de Chef de vente 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs

Plus en détail

Correspondances internationales de train avec transport de vélos par les voyageurs

Correspondances internationales de train avec transport de vélos par les voyageurs Suisse Italie Suisse c 35 q dp 05.42 Genève 12.18 ar c 32 q A 24 ar 8.17 Domodossola 09.48 dp ar 09.38 Milano Centrale 08.28 dp 4 EPR c 39 q dp 13.42 Genève 16.18 ar c 34 q A 24 ar 16.12 Domodossola 13.48

Plus en détail

30 mai 2006 06.136. Interpellation du groupe socialiste

30 mai 2006 06.136. Interpellation du groupe socialiste DECS 30 mai 2006 06.136 Interpellation du groupe socialiste Enseignement de la biologie Enseignement de la biologie: le rectorat de l Université de Neuchâtel fait d une pierre plusieurs coups: début de

Plus en détail

Newsletter 2 2014. Masterplan «Formation aux professions des soins» Impressum. Éditorial

Newsletter 2 2014. Masterplan «Formation aux professions des soins» Impressum. Éditorial Masterplan «Formation aux professions des soins» Newsletter 2 2014 Impressum SEFRI, janvier 2014 Publiée au format électronique en français et en allemand. Commande: www.sbfi.admin.ch/sante Editeur Éditorial

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES AKAD École Supérieure spécialisée en Banque et Finance SA École supérieure reconnue par la Confédération ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES

Plus en détail

Programme CUS P-2 Information scientifique: accès, traitement et sauvegarde

Programme CUS P-2 Information scientifique: accès, traitement et sauvegarde Traduction (seule la version originale allemande fait foi) Programme CUS P-2 Information scientifique: accès, traitement et sauvegarde Bases de la stratégie Contrôle des versions Date Statut Traitement

Plus en détail

F CH 05 Assurance-maladie

F CH 05 Assurance-maladie F CH 05 Assurance-maladie 1. Ce qui est différent en Suisse... 2 1.1 Prestations en nature et prestations en espèces assurées séparément... 2 1.2 Admission dans une assurance-maladie et paiement des primes...

Plus en détail

L enseignement supérieur et la recherche en Suisse

L enseignement supérieur et la recherche en Suisse L enseignement supérieur et la recherche en Suisse Photographies: CERN (page 1); ZHAW, Wädenswil (page 4); Paul Scherrer Institut (page 5); Tonatiuh Ambrosetti, ETH Zurich (page 6); Jungfrauregion (page

Plus en détail

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo APPEL A PROJETS TELECOM 2009 Sommaire Présentation d... 3 à TELECOM WORLD 2009..4 Stand. 5 Communication...7 L offre et le prix...8 Appel à projets...9

Plus en détail

Ecole de commerce EC. La voie scolaire vers une formation commerciale. Direction de l instruction publique du canton de Berne

Ecole de commerce EC. La voie scolaire vers une formation commerciale. Direction de l instruction publique du canton de Berne Ecole de commerce EC La voie scolaire vers une formation commerciale Direction de l instruction publique du canton de Berne Office de l enseignement secondaire du 2 e degré et de la formation professionnelle

Plus en détail

Programme EcoEntreprise

Programme EcoEntreprise Programme EcoEntreprise Evaluer, Maîtriser et Valoriser le développement durable en entreprise Laetitia Estève Floch Le Landeron, le 3/11/2011 Constats: Exigences croissantes des prescripteurs: collectivités

Plus en détail

1. Créer une société en Suisse occidentale

1. Créer une société en Suisse occidentale Nestle, (canton of Vaud) 1. Créer une société en Suisse occidentale Sommaire 1.1 Éligibilité 1.2 Différentes étapes de la création d une société généralités 1.3 Choix de la forme juridique de la société

Plus en détail

Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI]

Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI] Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI] Les Hautes écoles spécialisées Les Hautes écoles spécialisées

Plus en détail

12. Formation et recherche.

12. Formation et recherche. 12. Formation et recherche. Pour un pays comme la Suisse, pauvre en matières premières, le niveau de qualification de la main-d œuvre et le caractère continu de l innovation constituent le capital le plus

Plus en détail

Convention tarifaire

Convention tarifaire Convention tarifaire entre L'assurance-invalidité (AI), représentée par l Office fédéral des assurances sociales (en abrégé ci-après assureur) et le Konsortium Schweizer Blindenmedieninstitutionen (KSB),

Plus en détail

Rapport de la commission de l'éducation, de la formation, de la culture et des sports

Rapport de la commission de l'éducation, de la formation, de la culture et des sports Grand Conseil Commission de l'éducation, de la formation, de la culture et des sports Grosser Rat Kommission für Erziehung, Bildung, Kultur und Sport Rapport de la commission de l'éducation, de la formation,

Plus en détail

6.07 Assurance-maladie Assurance-maladie obligatoire Réduction individuelle des primes

6.07 Assurance-maladie Assurance-maladie obligatoire Réduction individuelle des primes 6.07 Assurance-maladie Assurance-maladie obligatoire Réduction individuelle des primes Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref En vertu de la loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal), l assurancemaladie

Plus en détail

Le master en administration publique (MPA) à l IDHEAP : Une formation multidisciplinaire pour les directeurs d établissements scolaires

Le master en administration publique (MPA) à l IDHEAP : Une formation multidisciplinaire pour les directeurs d établissements scolaires Le master en administration publique (MPA) à l IDHEAP : Une formation multidisciplinaire pour les directeurs d établissements scolaires 1 Plan succinct de la présentation Pourquoi entreprendre une formation

Plus en détail

DIPLÔME FEDERAL DE WEB PROJECT MANAGER. Formation supérieure

DIPLÔME FEDERAL DE WEB PROJECT MANAGER. Formation supérieure DIPLÔME FEDERAL DE WEB PROJECT MANAGER Formation supérieure 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants permettant de choisir une formation auprès du SAWI Plus de 40 ans d expérience dans la formation

Plus en détail

Statistique des bourses et des prêts d études cantonaux. Manuel pour le relevé 2014

Statistique des bourses et des prêts d études cantonaux. Manuel pour le relevé 2014 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Division Education 15 Education et science Décembre 2014 Statistique des bourses et des prêts d études cantonaux Manuel pour

Plus en détail

IMPACT DE LA FISCALITÉ ET DES FRAIS DE GARDE DES ENFANTS SUR LE REVENU DISPONIBLE DES PARENTS EXERÇANT UNE ACTIVITÉ LUCRATIVE

IMPACT DE LA FISCALITÉ ET DES FRAIS DE GARDE DES ENFANTS SUR LE REVENU DISPONIBLE DES PARENTS EXERÇANT UNE ACTIVITÉ LUCRATIVE Zurich, le 8 janvier 2014 Dr. Regina Schwegler, Andrea Schultheiss IMPACT DE LA FISCALITÉ ET DES FRAIS DE GARDE DES ENFANTS SUR LE REVENU DISPONIBLE DES PARENTS EXERÇANT UNE ACTIVITÉ LUCRATIVE Sur mandat

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er octobre 2014) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er juillet 2010) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Initiative sur les bourses d études : le mauvais chemin vers l égalité des chances dossierpolitique

Initiative sur les bourses d études : le mauvais chemin vers l égalité des chances dossierpolitique Initiative sur les bourses d études : le mauvais chemin vers l égalité des chances dossierpolitique 30 mars 2015 Numéro 3 Initiative sur les bourses d études L «Initiative sur les bourses d études», déposée

Plus en détail

Connaître ses droits. dans le commerce de détail

Connaître ses droits. dans le commerce de détail Connaître ses droits dans le commerce de détail Table des matières Introduction 4 Unia améliore vos conditions de travail 5 Le contrat de travail 6 La durée du travail 7 Les heures supplémentaires 7 Le

Plus en détail

PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs

PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs Efficiency matters. Bienvenue à la réunion d information PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs Lausanne, 5 avril 2012 Parrainage: Financé par:

Plus en détail

La recherche au sein des hautes écoles spécialisées 2012: descriptions, analyses, conclusions

La recherche au sein des hautes écoles spécialisées 2012: descriptions, analyses, conclusions Version courte du rapport final (*) La recherche au sein des hautes écoles spécialisées 2012: descriptions, analyses, conclusions À l'intention de l Office fédéral de la formation professionnelle et de

Plus en détail

Compétences transversales & E-learning coopératifs Pour les enseignants et doctorants Séminaire Settat (17-18 May 2012)

Compétences transversales & E-learning coopératifs Pour les enseignants et doctorants Séminaire Settat (17-18 May 2012) Compétences transversales & E-learning coopératifs Pour les enseignants et doctorants Séminaire Settat (17-18 May 2012) Afin de mener à bien leurs activités de recherche, les enseignants chargés de cours

Plus en détail

Nos secteurs d activité :

Nos secteurs d activité : Au travers des compétences des spécialistes de chaque activité, DCS est à même de vous offrir pour chacune de ses prestations un service personnalisé de qualité. Présente à Genève depuis 1973, Data Conversion

Plus en détail

PARC D INNOVATION SUISSE RÉGION SUISSE DU NORD-OUEST

PARC D INNOVATION SUISSE RÉGION SUISSE DU NORD-OUEST PARC D INNOVATION SUISSE RÉGION SUISSE DU NORD-OUEST Editeur Association Parc d Innovation Suisse région Suisse du Nord-Ouest Imprimerie buysite AG, Bâle Illustrations Burckhardt+Partner, Bâle Beatrice

Plus en détail

Newsletter de la CRUS, no 39 / juillet 2014

Newsletter de la CRUS, no 39 / juillet 2014 Newsletter de la CRUS, no 39 / juillet 2014 La newsletter électronique de la CRUS paraît six fois par année, la semaine suivant la séance plénière de la CRUS. Elle comprend quatre rubriques: le Highlight

Plus en détail

Bourses de mobilité pour doctorantes et doctorants Doc.Mobility

Bourses de mobilité pour doctorantes et doctorants Doc.Mobility www.snf.ch Wildhainweg 3, Case postale 8232, CH-3001 Berne Tél. +41 (0)31 308 22 22 Division Carrières Bourses de mobilité Bourses de mobilité pour doctorantes et doctorants Doc.Mobility Directives pour

Plus en détail

Conférence Clusis: DPO De l indépendance légale à l indépendance de l action. - Le cas du Valais - 28 octobre 2014

Conférence Clusis: DPO De l indépendance légale à l indépendance de l action. - Le cas du Valais - 28 octobre 2014 Conférence Clusis: DPO De l indépendance légale à l indépendance de l action - Le cas du Valais - 28 octobre 2014 lic. iur. Ursula Sury, RA ancienne préposée à la protection des données et à la transparence

Plus en détail

Négociation Elsevier : un accord est signé

Négociation Elsevier : un accord est signé Négociation Elsevier : un accord est signé A la date du 31 janvier 2014, le consortium Couperin en charge de la négociation pour l'abonnement à la Freedom collection, l'agence Bibliographique de l'enseignement

Plus en détail

Les défis des Universités Européennes. Patrick Aebischer, Président de l EPFL

Les défis des Universités Européennes. Patrick Aebischer, Président de l EPFL Les défis des Universités Européennes Patrick Aebischer, Président de l EPFL Présentation ANRT-FutuRIS, 16.09.2010 Contexte Europe Constat Prédominance des Universités américaines et anglaises dans les

Plus en détail

Certificat d études avancées (CAS)

Certificat d études avancées (CAS) Certificat d études avancées (CAS) Education à l environnement par la nature (EEN) Rencontre entre les réseaux FREE HEP et REE, 2 novembre 2011, HEP VAUD, Lausanne Déroulement I. Les organismes de formation

Plus en détail

Prestations et rabais pour les membres du SSM. Prestations et rabais pour les membres du SSM inscrits au Registre professionnel

Prestations et rabais pour les membres du SSM. Prestations et rabais pour les membres du SSM inscrits au Registre professionnel Prestations et rabais pour les membres du SSM Prestations et rabais pour les membres du SSM inscrits au Registre professionnel Prestations pour les membres du SSM Consultation et protection juridique Le

Plus en détail

«Le haut niveau de qualité

«Le haut niveau de qualité 3 4 8 12 14 18 19 Bienvenue chez Nos principes Vos avantages SA Ostermundigenstrasse 99 3006 Berne www.swisscom.ch/it-services Votre informatique en bonnes mains «Le haut niveau de qualité a été déterminant

Plus en détail

Statuts de l association swissuniversities

Statuts de l association swissuniversities Berne, le 20 janvier 2015 Statuts de l association swissuniversities swissuniversities Effingerstrasse 15, Case postale 3000 Berne 1 www.swissuniversities.ch Statuts de l association swissuniversities

Plus en détail

Schweizerische Gesell- Société Suisse pour Società Svizzera per Swiss Society for schaft für Oralchirurgie la Chirurgie Orale la Chirurgia Orale Oral

Schweizerische Gesell- Société Suisse pour Società Svizzera per Swiss Society for schaft für Oralchirurgie la Chirurgie Orale la Chirurgia Orale Oral Schweizerische Gesell- Société Suisse pour Società Svizzera per Swiss Society for schaft für Oralchirurgie la Chirurgie Orale la Chirurgia Orale Oral Surgery und Stomatologie et la Stomatologie e la Stomatologia

Plus en détail

INSIGHT. 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne

INSIGHT. 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne INSIGHT Invitation 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne La Fondation d investissement pour la prévoyance en faveur du personnel IST a le plaisir de vous inviter à son prochain séminaire institutionnel

Plus en détail

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013 MASTER ANIMATEUR DE CLUSTER ET DE RESEAUX TERRITORIAUX PRESENTATION DU DIPLOME FRANCO-ALLEMAND 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES A ACQUERIR: Former des animateurs de cluster et de réseaux territoriaux

Plus en détail

Statuts de l association faîtière suisse pour les examens professionnels et supérieurs en Human Resources

Statuts de l association faîtière suisse pour les examens professionnels et supérieurs en Human Resources Statuts de l association faîtière suisse pour les examens professionnels et supérieurs Editeurs : HR Swiss Société Suisse de Gestion des Ressources Humaines SEC Suisse Union Patronale Suisse swissstaffing

Plus en détail

Swiss Sport Management Center LE MANAGEMENT DU SPORT. Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet

Swiss Sport Management Center LE MANAGEMENT DU SPORT. Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet 6 modules de 2 jours du 2 octobre au 14 décembre 2012 En partenariat avec Swiss Sport Management Center LE SPORT, UN PHÉNOMÈNE À MANAGER Le sport est

Plus en détail

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études DISPOSITIONS D APPLICATION DU REGLEMENT D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR DES FILIERES ECONOMIE D ENTREPRISE, TOURISME, INFORMATIQUE DE GESTION, INFORMATION DOCUMENTAIRE, DROIT ECONOMIQUE ET INTERNATIONAL

Plus en détail

Sous la responsabilité de Katia Horber-Papazian, professeure avec la collaboration de Caroline Jacot Descombes, Dr en administration publique

Sous la responsabilité de Katia Horber-Papazian, professeure avec la collaboration de Caroline Jacot Descombes, Dr en administration publique Sous la responsabilité de Katia Horber-Papazian, professeure avec la collaboration de Caroline Jacot Descombes, Dr en administration publique 11 jeudis et un vendredi, du 18 septembre au 17 décembre 2015

Plus en détail

Plan de mise en œuvre du concept national maladies rares

Plan de mise en œuvre du concept national maladies rares Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Assurance maladie et accidents Etat 4 mai 2015 Plan de mise en œuvre du concept national maladies rares

Plus en détail

Bourses de mobilité pour doctorantes et doctorants Doc.Mobility

Bourses de mobilité pour doctorantes et doctorants Doc.Mobility www.snf.ch Wildhainweg 3, Case postale 8232, CH-3001 Berne Tél. +41 (0)31 308 22 22 Division Carrières Bourses de mobilité Bourses de mobilité pour doctorantes et doctorants Doc.Mobility Directives pour

Plus en détail

Je suis au chômage. Que faire?

Je suis au chômage. Que faire? Je suis au chômage. Que faire? Sommaire Introduction 4 Je suis membre d Unia et au chômage 4 J ai reçu ma lettre de licenciement. Que dois-je faire? 5 Choisissez la caisse de chômage Unia 5 Inscription

Plus en détail

Nous assurons tous vos revenus, dès le premier franc!

Nous assurons tous vos revenus, dès le premier franc! Nous assurons tous vos revenus, dès le premier franc! Plan de prévoyance MV Prévoyance professionnelle compétence éprouvée conditions attrayantes stratégie de placement avisée administration efficace www.musikundbildung.ch

Plus en détail

EconomicS and management (B Sc)

EconomicS and management (B Sc) L université chez soi! Bachelor of Science in EconomicS and management (B Sc) Branches d études : Economie politique et Gestion d entreprise Formation universitaire compatible avec un emploi, une famille,

Plus en détail

Loterie Romande. financier

Loterie Romande. financier 2011 Rapport financier Société de la Loterie de la Suisse Romande 13, rue Marterey Case postale 6744 1002 Lausanne CH Tél. + 41 21 348 13 13 Fax + 41 21 348 13 14 info@loro.ch www.loro.ch Sommaire Bilan

Plus en détail

Ordonnance de l EPF de Zurich sur la formation continue à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich

Ordonnance de l EPF de Zurich sur la formation continue à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich Ordonnance de l EPF de Zurich sur la formation continue à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich (Ordonnance sur la formation continue à l EPF de Zurich) 414.134.1 du 26 mars 2013 (Etat le 1 er octobre

Plus en détail