Collège La Nadière 427, Bd Francis Vals PORT LA NOUVELLE Fax LES ENJEUX DE LA CLASSE DE 3 SEPTEMBRE 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Collège La Nadière 427, Bd Francis Vals PORT LA NOUVELLE Fax LES ENJEUX DE LA CLASSE DE 3 SEPTEMBRE 2014"

Transcription

1 Collège La Nadière 427, Bd Francis Vals PORT LA NOUVELLE Fax LES ENJEUX DE LA CLASSE DE 6EME 3 SEPTEMBRE 2014

2 Aïe, mon enfant rentre en 6 ème!... C est un grand, qui, petit à petit, va acquérir sa propre autonomie. C est un processus normal! Attention, il était le plus grand à l école il est le plus petit au collège! Les nouveautés du collège: changement de salle et de professeur, multitude d enseignants, rythme des cours, nouvelles règles risquent de le déstabiliser, un certain temps.

3 Le collège, 4 années charnières Les classes, et les équipes, du collège accompagnent l élève dans la réalisation de son projet personnel (orientation fin de 3 ème ). L ensemble des personnels œuvre à la réussite de tous les élèves. La réussite implique des efforts de la part des élèves: L écoute active en cours, l apprentissage des connaissances, le travail personnel (maison), l organisation et la méthode de travail. L assiduité et la ponctualité sont également indispensables. La réussite nécessite le suivi de la scolarité par les parents. Des rencontres régulières avec les équipes pédagogiques et les moyens informatiques permettent aux parents de suivre la scolarité de leur enfant. Les 3 cycles du collège se déroulent en 4 ans.

4 le Socle Commun de Connaissances, de Compétences et de Culture? Il a été instauré par la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école du 23 avril «La scolarité obligatoire doit garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l'acquisition d'un socle commun de connaissances, de compétences et de culture, auquel contribue l'ensemble des enseignements dispensés au cours de la scolarité. Le socle doit permettre la poursuite d'études, la construction d'un avenir personnel et professionnel et préparer à l'exercice de la citoyenneté. Les éléments de ce socle commun et les modalités de son acquisition progressive sont fixés par décret, après avis du Conseil supérieur des programmes. (article L du code de l'éducation)».

5 Quelles connaissances? Quelles compétences? Maîtrise de la langue française Pratique d'une langue vivante étrangère Principaux éléments de mathématiques et culture scientifique et technologique Maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication Culture humaniste Compétences sociales et civiques Autonomie et initiative

6 Le cycle d adaptation : la 6ème Décret n du 24 juillet 2013 relatif aux cycles d'enseignement à l'école primaire et au collège Le cycle d'adaptation a pour objectif d'affermir les acquis fondamentaux de l'école élémentaire et d'initier les élèves aux disciplines et méthodes propres à l'enseignement secondaire. Tous les élèves bénéficient de deux heures d'accompagnement personnalisé par semaine. Les équipes pédagogiques proposent des réponses adaptées aux besoins des élèves, et, selon la nécessité, des programmes personnalisés de réussite éducative (PPRE). Les élèves choisissent une première langue vivante étrangère ou deux langues vivantes dans les classes bi langues. En plus des enseignements obligatoires, diverses activités éducatives pourront être proposées dans le cadre de l accompagnement éducatif.

7 LE RYTHME DE L ANNEE SCOLAIRE Rencontres parents-professeurs: Une première rencontre se déroulera mardi 7 octobre 2014 à 17h15. D autres rencontres seront programmées à l issue des conseils de classe Les conseils de classe L année est divisée en 3 parties appelées «trimestres». A la fin de chaque trimestre, l équipe pédagogique se réunit en Conseil de classe sous la présidence du chef d établissement. Un bulletin trimestriel est remis aux parents (rencontre parents-professeurs ou envoi courrier) Le conseil de classe est composé de: membres de droit: chef d établissement ou son représentant (préside), du C.P.E, des enseignants de la classe et éventuellement du Conseiller d Orientation Psychologue. Membres élus (2 délégués élèves) Membres désignés (2 parents d élèves si possible parents dans une autre classe). En fin d année scolaire, le chef d établissement décide de l orientation de l élève

8 L organisation des classes: 3 classes de 6 ème Chacune a un professeur principal auquel vous devrez vous adresser en cas de nécessité. (possibilité de demande de rendez vous par le biais du carnet de liaison). 6emeA 6emeB 6emeC Mme BEYLY M. LAMOUR Mme MENARD Chaque classe a un emploi du temps qui lui est propre L EDT définitif sera effectif dès lundi 8 septembre.

9 Le service de la Vie Scolaire Un chef de service: Le Conseiller Principal d Education Des assistantes d Education Des missions Un projet

10 Nos partenaires institutionnels La Conseillère d Orientation Psychologue L infirmière Le service social de la Direction Académique

11 INFOS EN BREF EDT définitif le 8 septembre 2014 Première rencontre parents-professeurs: 7 octobre 2014 Elections des représentants des parents d élèves le Conseil de classe T1: du 4 au 12 décembre 2014 Seconde rencontre parents-professeurs: 15 à 19 décembre 2014 (remise bulletin T1) Remise des bulletins après conseil de classe T2 (début avril 2015) Site du collège et Pronote pour suivre toute l actualité du collège et la scolarité de vos enfants.

12 Je souhaite à chacune et chacun une excellente année scolaire, riche en réussite. C. HASSLAUER Principale

Gestionnaire de paie - Comptable assistant

Gestionnaire de paie - Comptable assistant Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/06/2016. Fiche formation Gestionnaire de paie - Comptable assistant - N : 7607 - Mise à jour : 15/06/2016 Gestionnaire de paie - Comptable

Plus en détail

RÈGLEMENT D ADMISSION. à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES)

RÈGLEMENT D ADMISSION. à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES) RÈGLEMENT D ADMISSION à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES) en formation continue (dont apprentissage) en complément de formation dans le cadre de la validation des

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE D ETABLISSEMENT

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE D ETABLISSEMENT REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE D ETABLISSEMENT PREAMBULE Le Comité Technique d Etablissement (C. T. E.) du Centre Hospitalier de SOMAIN est régi par les textes législatifs et réglementaires suivants

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS SESSION 2016. Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles

CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS SESSION 2016. Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles SESSION 2016 Le titulaire du C.A.P Petite enfance est un professionnel qualifié compétent pour l accueil

Plus en détail

place des Droits de l Homme et du Citoyen 91011 Evry Cedex Tél : 01 60 91 63 98 I www.evry.fr

place des Droits de l Homme et du Citoyen 91011 Evry Cedex Tél : 01 60 91 63 98 I www.evry.fr place des Droits de l Homme et du Citoyen 91011 Evry Cedex Tél : 01 60 91 63 98 I www.evry.fr ement tionn t de fonc n e m e l g è R Des éta cueil c a d s t n blisseme d Evry e l l i V a ts de l n a f n

Plus en détail

Règlement d'admission

Règlement d'admission Règlement d'admission concernant la formation d'éducateur spécialisé 1. Définition de la profession et du contexte de l intervention des éducateurs spécialisés Selon l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le 23 janvier 2012 ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le ministre de la défense, le ministre de l éducation

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : PROGRAMMES ET SERVICES À L ÉLÈVE Politique : Excursions éducatives (abrogée) PSE.11.0 En vigueur le : 9 septembre 1998

Plus en détail

Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie

Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie CIRCULAIRE N 3982 DU 03/05/2012 Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie Réseaux: tous Niveaux et services: Primaire : Primaire / Secondaire Période: Année

Plus en détail

Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016

Note à l'attention des candidats CAP PETITE ENFANCE Session 2016 Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016 (Modalité : Épreuves Ponctuelles Terminales) Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT PRIVE HORS

Plus en détail

L IFET à vos côtés pour vous accompagner dans votre mandat. Des leviers d actions, des formations

L IFET à vos côtés pour vous accompagner dans votre mandat. Des leviers d actions, des formations Formations additionnelles au catalogue du 1 er semestre 2016 Des leviers d actions, des formations L IFET à vos côtés pour vous accompagner dans votre mandat La formation au service de la dynamisation

Plus en détail

Chef de chantier gros oeuvre

Chef de chantier gros oeuvre Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/06/2016. Fiche formation Chef de chantier gros oeuvre - N : 19299 - Mise à jour : 08/12/2015 Chef de chantier gros oeuvre Lycée Technique

Plus en détail

REGLEMENT DE SELECTION POUR L ENTREE EN

REGLEMENT DE SELECTION POUR L ENTREE EN REGLEMENT DE SELECTION POUR L ENTREE EN FORMATION MENANT AU DIPLOME D'ETAT D EDUCATEUR SPECIALISE 1 - MODALITES & CONDITIONS D'INSCRIPTION 1-1 LA FORMATION PREPARATOIRE AU DEES N EST OUVERTE QU AUX CANDIDATS

Plus en détail

RÉF.: EASO/2016/CA/003

RÉF.: EASO/2016/CA/003 Avis de vacance pour le poste d assistant en ressources humaines (agent contractuel, GF III) au sein du Bureau européen d appui en matière d asile (EASO) RÉF.: EASO/2016/CA/003 Publication Intitulé de

Plus en détail

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2015/2016

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2015/2016 NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2015/2016 Avant-propos : Vous trouverez ci-après exposées les informations utiles à votre participation au mouvement intra départemental : calendrier, barème, types

Plus en détail

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2016/2017

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2016/2017 NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2016/2017 Avant-propos : Vous trouverez ci-après exposées les informations utiles à votre participation au mouvement intra départemental : calendrier, barème, types

Plus en détail

e-box La boîte aux lettres électronique sécurisée pour Entreprises & Citoyens

e-box La boîte aux lettres électronique sécurisée pour Entreprises & Citoyens e-box La boîte aux lettres électronique sécurisée pour Entreprises & Citoyens Mars 2016 J. Vos 1 e-box en général Les origines de l e-box Début des années 2000, l ONSS veut pouvoir contacter électroniquement

Plus en détail

Dossier de Pré inscription en Seconde Professionnelle. Rentrée 2014-2015

Dossier de Pré inscription en Seconde Professionnelle. Rentrée 2014-2015 Dossier de Pré inscription en Seconde Professionnelle Rentrée 2014-2015 L Ecole LA MACHE propose aux jeunes : Une formation professionnelle faisant une large part aux travaux pratiques d atelier s appuyant

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Technico-commercial en commerce international de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Commission de liaison CM2-6ème collège C.CLAUDEL MONTREUX CHÂTEAU d23 12D0900026 31 Commission de liaison CM2-6ème collège RIMBAUD d24 12D0900027 32

Commission de liaison CM2-6ème collège C.CLAUDEL MONTREUX CHÂTEAU d23 12D0900026 31 Commission de liaison CM2-6ème collège RIMBAUD d24 12D0900027 32 CODE IDENTIFIANT PAGE LIBELLÉ ASH a01 12D0900001 4 Aide à la prise de fonction a04 12D0900002 5 Scolarisation individuelle des élèves présentant des troubles du comportement a05 12D0900003 6 Scolarisation

Plus en détail

Avec la SMAvie BTP, construisez votre avenir

Avec la SMAvie BTP, construisez votre avenir Avec la SMAvie BTP, construisez votre avenir Un Groupe ancré dans une profession Le Groupe SMABTP est l assureur spécialiste du secteur de la construction. Parmi ses 140 000 sociétaires figurent des intervenants

Plus en détail

SE FORMER A L ARIFTS. www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR

SE FORMER A L ARIFTS. www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR SE FORMER A L ARIFTS www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS EDUCATEUR SPECIALISE

Plus en détail

FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018

FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018 FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018 Siège Social : IFSP 15, rue des Tulipiers 38280 VILLETTE D ANTHON Tél. 06 25 45 92 85 ou 06 74 10 14 16 / Mail : contact@ifsp-lyon.fr

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT V.A.E. D.S.B. VISANT LE DIPLÔME D ÉTAT ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ (DEES) Inscriptions ouvertes jusqu au 19 novembre 2009.

ACCOMPAGNEMENT V.A.E. D.S.B. VISANT LE DIPLÔME D ÉTAT ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ (DEES) Inscriptions ouvertes jusqu au 19 novembre 2009. IRTS Aquitaine PÔLE RESSOURCES AQUITAINE Ce.F ITS Fondation John Bost Pierre Bourdieu ETCHARRY Formation Ce.F Centre de Formation au Travail Sanitaire et Social - Fondation John Bost DOSSIER D INSCRIPTION

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE ORIENTATIONS DE BASE Le travail reste aujourd hui le meilleur, voire le seul moyen de reconnaissance sociale. Il offre dans un certain nombre de cas des possibilités d action

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Maître de l ouvrage : Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : TRAVAUX D ENTRETIEN DES TOITURES ET DES DISPOSITIFS ANTI-

Plus en détail

Bachelier assistant de direction option langues et gestion option médical

Bachelier assistant de direction option langues et gestion option médical Bachelier assistant de direction option langues et gestion option médical NOS ATOUTS Une Haute Ecole à taille humaine Un encadrement de proximité Un accueil et un suivi personnalisés des étudiants Des

Plus en détail

Circulaire n 5528 du 15/12/2015

Circulaire n 5528 du 15/12/2015 Circulaire n 5528 du 15/12/2015 Soutien aux élèves de l enseignement secondaire pour le lancement d une campagne de lutte contre le (cyber) harcèlement au sein de l école Appel à projets Réseaux et niveaux

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA 1 Principes, critères essentiels (en bleu) et critères désirés/recommandés (bleu clair). PRINCIPE 1 : Respect de la législation Critère

Plus en détail

Notice explicative ENQUÊTE SUR LES BUDGETS DE RECHERCHE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

Notice explicative ENQUÊTE SUR LES BUDGETS DE RECHERCHE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction générale de la recherche et de l innovation Direction générale pour la recherche et l'innovation Direction générale

Plus en détail

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable 1 2 Le crédit permet à l emprunteur d acquérir des biens et services ou de réaliser des investissements,

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES Contexte : La Communauté de communes du Pays de Lumbres (CCPL) porte un réseau de 13 médiathèques, connu sous le nom de réseau PLUME. Ces

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS?

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS? CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI ENTRÉE EN SERVICE AU 1ER JANVIER 2012 (CNAPS) Prestataires et clients de la sécurité privée TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LE SOUTIEN DU THEATRE PRIVE 48 rue de Laborde 75008 PARIS Tél. : 01-42-27-45-97 / Fax : 01-40-54-83-73 STATUTS

ASSOCIATION POUR LE SOUTIEN DU THEATRE PRIVE 48 rue de Laborde 75008 PARIS Tél. : 01-42-27-45-97 / Fax : 01-40-54-83-73 STATUTS ASSOCIATION POUR LE SOUTIEN DU THEATRE PRIVE 48 rue de Laborde 75008 PARIS Tél. : 01-42-27-45-97 / Fax : 01-40-54-83-73 STATUTS Adoptés par le Conseil d administration et L Assemblée générale du 23 avril

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE FORMATION CONTINUE DOSSIER DE CANDIDATURE Master Mention Economie et gestion de la santé Parcours Management Stratégique des Services et Établissements pour Personnes Âgées (M2SEPA)

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION DU CONSEIL

PROJET DE DELIBERATION DU CONSEIL REPUBLIQUE FRANCAISE PROJET DE DELIBERATION DU CONSEIL n 2016-1085 Conseil du 21 mars 2016 commission principale : éducation, culture, patrimoine et sport objet : Partenariat avec l'association FC Lyon

Plus en détail

PATRIMMO CROISSANCE L ESSENTIEL

PATRIMMO CROISSANCE L ESSENTIEL PATRIMMO CROISSANCE L ESSENTIEL au 01.01.2016 L IMMOBILIER DE CONVICTION LA 1 ÈRE SCPI PRINCIPALEMENT INVESTIE EN NUE-PROPRIÉTÉ UN PATRIMOINE RÉSIDENTIEL SOCIAL ET INTERMÉDIAIRE UNE CAPITALISATION À LONG

Plus en détail

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU DOSSIER DE PRESSE LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU CONFERENCE DE PRESSE du 24 mars 2011 www.mediation-eau.fr Agence Point Virgule Claire-Anne Brule Solenn Morgon

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES. Du Mardi 09 Juin 2015

RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES. Du Mardi 09 Juin 2015 RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES Du Mardi 09 Juin 2015 1 Intervenir à trois échelles : Au niveau de l agglomération = échelle de la «politique publique cohérente» Au niveau de l opération d aménagement

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE Sciences, Technologies, Santé. Gestion de la production industrielle REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

LICENCE PROFESSIONNELLE Sciences, Technologies, Santé. Gestion de la production industrielle REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES LICENCE PROFESSIONNELLE Sciences, Technologies, Santé Gestion de la production industrielle Spécialité : Optimisation des Préparations Industrielles Arrêté d habilitation : 20080263 REGLEMENT DU CONTRÔLE

Plus en détail

CMTC CODE : TAG 0721

CMTC CODE : TAG 0721 R é p u b l i q u e Al g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e Ministère de la Formation et de l enseignement Professionnels Institut National de la Formation المعھد الوطني للتكوين

Plus en détail

RAppoRT D'ACTiviTé. Développement durable Responsabilité sociale de la CARSAT

RAppoRT D'ACTiviTé. Développement durable Responsabilité sociale de la CARSAT RAppoRT D'ACTiviTé Développement durable Responsabilité sociale de la CARSAT 2014 Édito La Carsat Normandie s est inscrite dans une démarche de Développement durable depuis 2008. Elle s appuie sur le plan

Plus en détail

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous?

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous? UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS Qui sommes-nous? ARCOOP est une coopérative d'activités et d'emploi (CAE) généraliste, qui regroupe 70 entrepreneurs de différents horizons et différents métiers (bâtiment,

Plus en détail

Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital. Point d avancement décembre 2013

Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital. Point d avancement décembre 2013 Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital Point d avancement décembre 2013. Ambition et Enjeux Ambition : Elever l expérience du patient à l hôpital au même niveau

Plus en détail

coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité

coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité le projet pointcarré un tiers-lieu situé à Saint-Denis, dans le 93. un lieu mutualisé, de travail,

Plus en détail

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS Diffusion contrôlée : - Membres du comité - Examinateurs - Référents techniques page 1/11 I / Certification initiale 1-1 Candidature

Plus en détail

COOP DEC Infos une lettre de l Agence COOP DEC Conseil. Voir la lettre en PdF : http://www.coopdec.org/upload/rubrique/pages/86/86_rubrique.

COOP DEC Infos une lettre de l Agence COOP DEC Conseil. Voir la lettre en PdF : http://www.coopdec.org/upload/rubrique/pages/86/86_rubrique. Voir la lettre en PdF : http://www.coopdec.org/upload/rubrique/pages/86/86_rubrique.php COOP DEC Info - n 88 mai 2012 Lettre d'informations sur la coopération décentralisée Pour tout problème de lecture,

Plus en détail

Communauté de Communes de l Aulne Maritime. Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels

Communauté de Communes de l Aulne Maritime. Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels Communauté de Communes de l Aulne Maritime Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels 1 Présentation générale La Communauté de Communes de l Aulne Maritime a été créée en décembre 2001

Plus en détail

LETTRE DE MISSION PERSONNE PHYSIQUE

LETTRE DE MISSION PERSONNE PHYSIQUE LETTRE DE MISSION PERSONNE PHYSIQUE Le client Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Ville : Le conseiller Nom de l'établissement : Nom du conseiller : Prénom du Conseiller : Nom du dirigeant : Prénom

Plus en détail

INVITATIONS PRESSE UBS

INVITATIONS PRESSE UBS Du 07 au 11 septembre 2015 n 79 INVITATIONS PRESSE UBS INVITATION PRESSE N 1 LORIENT Mardi 8 septembre, à 11h45 Présidence Rue Armand GUILLEMOT - Conférence de presse officielle de rentrée de l UNIVERSITE

Plus en détail

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas - Lire et s entraîner (CIDEB) : recommandé pour l autoentraînement à la lecture et la compréhension écrite

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas - Lire et s entraîner (CIDEB) : recommandé pour l autoentraînement à la lecture et la compréhension écrite BU Geneva - CAS FR 313 Intensive Advanced French SESSION AUTOMNE 2015 *** Professeur : Niloufar Latour Titre : Docteur en Linguistique Appliquée et Didactique des Langues (Université Stendhal - Grenoble,

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Sous-Direction de l Action Sportive Service du Sport de Haut Niveau et des Concessions Sportives 2015 DJS 105 Subvention (40.000 euros) à la Ligue de Paris de Tennis

Plus en détail

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Département de Saône-et-Loire Comité stratégique permanent du numérique du 21 septembre 2015 Sommaire 1- Un réseau d acteurs 2- Rappel de la stratégie de déploiement

Plus en détail

Contribution à l évaluation de la médecine scolaire

Contribution à l évaluation de la médecine scolaire Rapport demandé par le président de l Assemblée nationale pour le comité d évaluation et de contrôle des politiques publiques (article L. 132-5 du code des juridictions financières) Contribution à l évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Energie solaire de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire 19 Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire La retraite supplémentaire, encore appelée retraite surcomplémentaire, désigne les régimes de retraite facultatifs par capitalisation (non légalement

Plus en détail

Premiers enseignements de la réforme. RAF Angoulême 19 nov. 2015

Premiers enseignements de la réforme. RAF Angoulême 19 nov. 2015 Premiers enseignements de la réforme RAF Angoulême 19 nov. 2015 Tour d horizon des changements : - Nouvel accord de branche - Entretien professionnel - CEP Conseil en Evol. Professionnelle - CPF Compte

Plus en détail

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Lemoine Pierre publié le 30 juin 2005, mise à jour le 21 janvier 2008

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Lemoine Pierre publié le 30 juin 2005, mise à jour le 21 janvier 2008 OpenCplusnet UN PROGICIEL LIBRE POUR LES STRUCTURES DE SERVICES À LA PERSONNE Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Lemoine Pierre publié le 30 juin 2005, mise à jour

Plus en détail

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

Edito. Sommaire. contre le cancer. Les événements Vaincre le Cancer. Bulletin d information n 48 - Novembre 2013. Challenge Nathalie 2013

Edito. Sommaire. contre le cancer. Les événements Vaincre le Cancer. Bulletin d information n 48 - Novembre 2013. Challenge Nathalie 2013 nwl_mise en page // :5 Page Dossier : L expérimentation au service de la recherche Les événements Vaincre le Cancer contre le cancer Challenge Nathalie 0 Le challenge a été crée par Carla et Daniel VIGNERON,

Plus en détail

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Promotion de projets et développement Berne, le 22 septembre 2011 Analyse de la situation

Plus en détail

DECRET N 68-DF-254 Portant modalités d application du régime des congés payés.

DECRET N 68-DF-254 Portant modalités d application du régime des congés payés. DECRET N 68-DF-254 Portant modalités d application du régime des congés payés. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FEDERALE, VU la Constitution du 1er Septembre 1961; VU le n 67/LF/67 du 12 Juin 1957 portant

Plus en détail

MATERNELLE ET INFANTILE ACCUEILLIR UN ENFANT GUIDE PRATIQUE POUR LES ASSISTANTS MATERNELS

MATERNELLE ET INFANTILE ACCUEILLIR UN ENFANT GUIDE PRATIQUE POUR LES ASSISTANTS MATERNELS #charentemaritime #activeattractive D partement de la Charente-Maritime PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE ACCUEILLIR UN ENFANT GUIDE PRATIQUE POUR LES ASSISTANTS MATERNELS POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL DE L ETABLISSEMENT DE-LIVRON / GOLETTE DU 26 MAI 2015 DE 17H30 A 19H00. Mme Séverine GAMMEL, directrice de l établissement

COMPTE RENDU DU CONSEIL DE L ETABLISSEMENT DE-LIVRON / GOLETTE DU 26 MAI 2015 DE 17H30 A 19H00. Mme Séverine GAMMEL, directrice de l établissement REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement obligatoire Etablissement primaire De-Livron / Golette COMPTE RENDU DU CONSEIL DE L ETABLISSEMENT

Plus en détail

Charte du Système d information sur la nature et les paysages (SINP) et de l observatoire régional de la biodiversité (ORB) de la région Centre Val

Charte du Système d information sur la nature et les paysages (SINP) et de l observatoire régional de la biodiversité (ORB) de la région Centre Val Charte du Système d information sur la nature et les paysages (SINP) et de l observatoire régional de la biodiversité (ORB) de la région Centre Val de Loire Version 1.0 adoptée le 8 septembre 2015 Préambule

Plus en détail

La chaleur solaire au service de l économie locale

La chaleur solaire au service de l économie locale La chaleur solaire au service de l économie locale Mise en place d'un Plan Chaleur Solaire sur le territoire de Valence Romans Sud Rhône Alpes Collectivité TEPOS : une ambition politique et des actions

Plus en détail

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC)

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) Règlement n o 4 Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) 94.12.06.09 amendé 99.04.28.09 amendé 02.02.27.08 amendé 07.06.20.10 09.06.17.09 Article 1 Conditions

Plus en détail

SEANCE DU 28 JUILLET 2010

SEANCE DU 28 JUILLET 2010 ASSEMBLEE DE CORSE DELIBERATION N 10/143 AC DE L ASSEMBLEE DE CORSE DECIDANT DE LA MISE EN ŒUVRE DE L ACTION SOCIALE DE LA COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE EN FAVEUR DE SES AGENTS SEANCE DU 28 JUILLET

Plus en détail

Développement du jeune enfant page 1

Développement du jeune enfant page 1 Développement du jeune enfant page 1 Développement du jeune enfant page 2 Rapport remis à Laurence Rossignol Ministre des Familles, de l Enfance et des Droits des Femmes Développement du jeune enfant Modes

Plus en détail

Sciences de l Ingénieur

Sciences de l Ingénieur Sciences de l Ingénieur PROJET PANNEAU SUIVEUR COMMENT CONCEVOIR UN SUPPORT MÉCANIQUE QUI PUISSE MODIFIER EN PERMANENCE L'ANGLE D'INCLINAISON PAR RAPPORT AU SOL, COUPLÉ AVEC UN SYSTÈME ÉLECTRIQUE QUI PERMET

Plus en détail

Internationaux de Thiais. Concours photo «Street Art»

Internationaux de Thiais. Concours photo «Street Art» REGLEMENT DU JEU : Article 1 : ORGANISATION Le COMSE Comité d Organisation des Internationaux de Gymnastique Rythmique de Thiais - ci-après «l Organisateur», organise, un Jeu-concours gratuit et sans obligation

Plus en détail

Nom du groupe : 1 /roissyenbrie

Nom du groupe : 1 /roissyenbrie Nom du groupe : 1 /roissyenbrie 1) INFORMATIONS GÉNÉRALES Dans le cadre du concours Roissy et ses Jeunes Talents, la ville de Roissy en Brie souhaite encourager l émergence de jeunes talents roisséens

Plus en détail

Appel à candidature PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2016

Appel à candidature PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2016 Appel à candidature PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2016 Date limite de dépôt : 6 juin 2016 Chers artistes, Nous sommes heureux de vous présenter les modalités d inscription à la neuvième édition du Prix MAIF

Plus en détail

ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité?

ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité? ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité? Donner des moyens à l AFB grâce aux redevances Il existe

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE RÈGLEMENT N o 5 RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifié le 10 juin 2014 cegepdrummond.ca Adopté au conseil d administration : 87-04-28-04 Modifié : 22 septembre 1987 (CA-87-09-22-09)

Plus en détail

La nouvelle agence de La Foa

La nouvelle agence de La Foa DOSSIER DE PRESSE Nouméa, jeudi 9 juillet 2015 La nouvelle agence de La Foa L agence de la FOA a été inaugurée le jeudi 9 juillet 2015 en présence de Thierry CORNAILLE, Président du Conseil d Administration

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES STRUCTURES PETITE ENFANCE

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES STRUCTURES PETITE ENFANCE REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES STRUCTURES PETITE ENFANCE Approuvé par le Conseil Municipal du 25 juillet 2014 1 SOMMAIRE PREAMBULE... 4 Chapitre 1 - MODES D ACCUEIL... 4 1.1 L accueil collectif... 4 1.1.1

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. «Management des unités. commerciales» Préparation au diplôme. par correspondance

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. «Management des unités. commerciales» Préparation au diplôme. par correspondance en partenariat avec BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR «Management des unités commerciales» Préparation au diplôme par correspondance - manager une unité commerciale - gérer a relation avec la clientèle -

Plus en détail

La distinction entre l accident du travail et l accident de trajet

La distinction entre l accident du travail et l accident de trajet La distinction entre l accident du travail et l accident de trajet Accident du travail ou de trajet : la santé du salarié peut, du fait ou à l occasion de son travail, se trouver altérée. Il bénéficie

Plus en détail

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Adoptée par le conseil d administration lors de sa 304 e assemblée, le 17 juin 2014 (résolution n o 2718) Dans cette politique, le masculin

Plus en détail

UGSEL NORD LILLE 16 RUE NEGRIER 59042 LILLE. TEL : 03.20.51.22.93 FAX : 03.20.55.96.30 COURIEL : ugsel@ddeclille.org

UGSEL NORD LILLE 16 RUE NEGRIER 59042 LILLE. TEL : 03.20.51.22.93 FAX : 03.20.55.96.30 COURIEL : ugsel@ddeclille.org UGSEL NORD LILLE 16 RUE NEGRIER 59042 LILLE TEL : 03.20.51.22.93 FAX : 03.20.55.96.30 COURIEL : ugsel@ddeclille.org FEDERATION SPORTIVE ET EDUCATIVE DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE 277 RUE SAINT JACQUES 75240

Plus en détail

REGLEMENT DE PARTICIPATION AU CHALLENGE MOBILITE INTER-ETABLISSEMENTS

REGLEMENT DE PARTICIPATION AU CHALLENGE MOBILITE INTER-ETABLISSEMENTS REGLEMENT DE PARTICIPATION AU CHALLENGE MOBILITE INTER-ETABLISSEMENTS Article 1- Organisation Le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l Agglomération Clermontoise (SMTC- AC) organise, du lundi 5

Plus en détail

STATUTS du CLUB ALPIN FRANÇAIS NIMES CEVENNES

STATUTS du CLUB ALPIN FRANÇAIS NIMES CEVENNES STATUTS du CLUB ALPIN FRANÇAIS NIMES CEVENNES Association affiliée à la Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne (FFCAM) Approuvés par l assemblée générale du 14 novembre 2014 PREAMBULE Dans

Plus en détail

Le Recteur de l académie de Nice, Chancelier des universités. Mesdames et Messieurs les Chefs d établissement du second degré

Le Recteur de l académie de Nice, Chancelier des universités. Mesdames et Messieurs les Chefs d établissement du second degré Le Recteur de l académie de Nice, Chancelier des universités à Mesdames et Messieurs les Chefs d établissement du second degré Mesdames et Messieurs les Directeurs de CIO Rectorat Département de la Gestion

Plus en détail

LibERté Et. pour une REtRaitE. Galya Retraite Entreprise/Madelin. Assuré d avancer

LibERté Et. pour une REtRaitE. Galya Retraite Entreprise/Madelin. Assuré d avancer LibERté Et performance pour une REtRaitE sur-mesure Galya Retraite Entreprise/Madelin Assuré d avancer Galya Retraite, c est : une offre commune pour le dirigeant et ses salariés ; un supplément de retraite

Plus en détail

EDUS 1101 Méthodologie de l observation. Mme Joëlle Berrewaerts

EDUS 1101 Méthodologie de l observation. Mme Joëlle Berrewaerts EDUS 1101 Méthodologie de l observation Mme Joëlle Berrewaerts Les différentes phases d une recherche 6 grandes phases : (processus dynamique!) 1) Définir la PROBLEMATIQUE de départ (QP de recherche) +

Plus en détail

Catalogue Formations de janvier à juillet 2016

Catalogue Formations de janvier à juillet 2016 Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Provence-Alpes-Côte d Azur Territoires Bouches-du-Rhône cmar-paca.fr Catalogue Formations de janvier à juillet 2016 ET EURS REPRENEURS TRANSFORMEZ-VOUS! CHEFS

Plus en détail

Sommaire. S p o r t s. T o u r i s m e N T I C

Sommaire. S p o r t s. T o u r i s m e N T I C La vie sociale des personnes handicapées s enrichit d un accès à la culture, aux sports, au tourisme et aux nouvelles technologies de l information et de la communication désormais plus facile Sommaire

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt en vue de l exploitation de lignes de nuit de transport ferroviaire de voyageurs

Appel à manifestation d intérêt en vue de l exploitation de lignes de nuit de transport ferroviaire de voyageurs Appel à manifestation d intérêt en vue de l exploitation de lignes de nuit de transport ferroviaire de voyageurs 1. Contexte de l appel à manifestation d intérêt. 1.1 Les trains d équilibre du territoire

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

AVENANT N 27 DU 24 NOVEMBRE 2014

AVENANT N 27 DU 24 NOVEMBRE 2014 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8535. COOPÉRATIVES D UTILISATION DE MATÉRIEL AGRICOLE (Bretagne et Pays de la Loire)

Plus en détail

FORMULAIRE D'INSCRIPTION

FORMULAIRE D'INSCRIPTION PREFET DE LA REGION FRANCHE-COMTE FORMULAIRE D'INSCRIPTION RECRUTEMENT SANS CONCOURS D'ADJOINT ADMINISTRATIF DE 2 ème CLASSE DE L'INTERIEUR ET DE L'OUTRE-MER Session 2014 Date limite de retrait du formulaire

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE (DEF) Règlement de la filière de culture générale et maturité spécialisée

DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE (DEF) Règlement de la filière de culture générale et maturité spécialisée DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE (DEF) Règlement de la filière de culture générale et maturité spécialisée La cheffe du Département de l'éducation et de la famille, vu le règlement de la Conférence

Plus en détail

infos office n 8 Bachelet s éclaire de vives couleurs Dans ce n o... > Diagnostic de performance énergétique : pour qui? pour quoi? p.

infos office n 8 Bachelet s éclaire de vives couleurs Dans ce n o... > Diagnostic de performance énergétique : pour qui? pour quoi? p. Dans ce n o... > Diagnostic de performance énergétique : pour qui? pour quoi? p.4 > Saint-Ouen HLM forme des futurs gardiens p.7 > Portrait de Nora Belaïdi p.8 office n 8 OCTOBRE DÉCEMBRE 2009 infos Bachelet

Plus en détail