Bactéries et levures de la bouche

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bactéries et levures de la bouche"

Transcription

1 Bactéries et levures de la bouche

2 Les virus Les virus sont à la limite du vivant et du non vivant, car ils peuvent se reproduire mais ils ne peuvent le faire seuls; ils sont dépendants de leurs hôtes où ils se multiplient et sont donc des parasites. Les virus sont les plus petits microorganismes (15 à 300 nanomètres). Le virus de l influenza

3 Les bactéries sont des cellules primitives, très simples. Elles sont observables à un grossissement de 1000 fois et sont donc plus grosses que les virus. Elles ont une croissance très rapide: certaines d entre elles subissent une division cellulaire toutes les 20 minutes! La bactérie Staphylococcus aureus

4 Exemple de multiplication d une colonie de bactéries 20 min. + tard 20 min. + tard 20 min. + tard 20 min. + tard

5 Sans bactéries pas de yogourt Deux bactéries sont essentielles à la transformation du lait en yogourt : Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus. Ces dernières consomment le lactose (le sucre du lait) et le transforment en acide lactique. Cet acide provoque la coagulation du lait et donne au yogourt à la fois sa texture solide et son goût aigre caractéristique. Finalement, l acidité contribue aussi à la conservation du yogourt puisqu elle empêche la multiplication de certaines bactéries nuisibles. Lorsque Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus travaillent ensemble, le temps de coagulation du lait se trouve réduit. L une des bactéries libère alors des substances qui favorisent la croissance de l autre. À un certain degré d acidité, cette croissance se ralentit et, sous l effet du froid, elle s arrête. Le yogourt contient donc un certain nombre de bactéries viables en fait à peu près cinq cent millions de microbes vivants par gramme! Streptococcus thermophilus Lactobacillus acidophilus

6 Les moisissures et les levures Ce sont des champignons microscopiques. Quand elles sont en très grand nombre, on peut les voir à l œil nu. Les moisissures et les levures possèdent une paroi cellulaire rigide et absorbent les nutriments dissous dans l environnement pour se nourrir. La moisissure Aspergillus ustus

7 La levure Saccharomyces cerevisiae Les levures sont de minuscules organismes vivants qui permettent de transformer naturellement des matières premières en produits fermentés. En utilisant le sucre, elles permettent par exemple de faire lever la pâte du pain. Sans elles, nous aurions donc du pain plat. Elles peuvent également utiliser le sucre présent dans le moût de raisin ou de bière, et le transformer en boisson alcoolisée en produisant alors de l éthanol et du gaz carbonique. Sans levures, il n y aurait ni vin, ni bière, ni alcool.

8 Les algues Comme les plantes, les algues contiennent de la chlorophylle ou d autres pigments photosynthétiques. Elles peuvent être unicellulaires et microscopiques ou pluricellulaires et atteindre plusieurs mètres de long. Les espèces d algues ont un large éventail de grandeurs et de formes, certaines sont même mobiles. L algue microscopique Spirogyra

9 Les protozoaires Les protozoaires sont unicellulaires, de forme ovale, sphérique ou allongée. Ils peuvent avoir un diamètre de 1 à 2000 µm (2 mm, donc visible à l œil nu). Certains sont mobiles, grâce à l action de cils, petits accessoires ressemblants à des cheveux, ou de flagelles, structures semblables à des fouets. Leurs mouvements sont rapides et prompts et attirent l attention lorsqu un échantillon d eau est observé au microscope. La paramécie Paramecium multimicronucleatum

10 Ces microbes utiles Il existe peu de milieux sur la Terre où on ne les rencontre pas, ils sont partout, depuis la nuit des temps Nombreux, minuscules et millénaires, les micro-organismes nous rendent parfois de bien grands services. Penicillium roqueforti

11 Ils sont partout Imaginez avoir un aïeul vieux de 3,8 milliards d années qui plongerait dans une piscine d eau bouillante. Et bien voilà le quotidien des micro-organismes. Ils sont non seulement la forme de vie la plus ancienne de la planète, mais ils s accommodent en plus d à peu près tous les milieux de vie possibles, aussi extrêmes soient-ils.

12 Une bactérie qui aime le froid : Polaromonas vacuolata Une bactérie extrêmophile : Thermus aquaticus Des algues bioluminescentes : Pyrocystis lunula

13 Les microbes de l'eau Les micro-organismes sont toujours présents dans l eau, en plus ou moins grande quantité. Dans ces milieux naturels, ils jouent souvent un rôle d épurateur qui dégrade aussi bien les déchets organiques que les polluants qui s y trouvent. Toute eau n est pas bonne à boire... De tous les micro-organismes présents dans l eau, seul un petit pourcentage est nuisible pour la santé. Pour la consommation humaine, l eau provenant des lacs et des rivières doit donc être filtrée et décontaminée afin d éliminer tout microbe pathogène. Les marais, des zones importantes pour l épuration de l eau Les micro-organismes sont particulièrement abondants dans les zones marécageuses. En plus de servir de nourriture à de nombreux animaux qui à leur tour seront mangés par de plus gros, ils «digèrent» les matières polluantes présentes dans l eau, les transformant ainsi en particules que les végétaux pourront absorber. Au sortir du marais, l eau est ainsi plus propre que lorsqu elle y est entrée. Comme c'est le cas pour tous les autres environnements terrestres, les étendues d'eau contiennent une grande variété et une grande quantité de micro-organismes. On y trouve des représentants de chaque type de microorganismes : protozoaires, algues, bactéries, champignons et même des virus! Heureusement pour nous, ces micro-organismes sont en grande majorité inoffensifs pour les humains.

14 Sans micro-organismes dans l'eau, il n'y aurait pas de poissons! Probablement que vous avez déjà entendu parler de la «chaîne alimentaire» dans laquelle les plantes sont mangées par les herbivores, puis les herbivores par les carnivores. Dans les milieux aquatiques, les microorganismes sont à la base de cette chaîne alimentaire. C est leur présence dans l eau qui permet l existence des poissons. Les bactéries et les champignons sont très importants dans la chaîne alimentaire... Ils vont se nourrir de tous les autres organismes! Véritables nettoyeurs du système, ils décomposent la majeure partie des organismes morts qui s y trouvent.

15 Des convives s'installent À l état naturel, les animaux hébergent un grand nombre de microorganismes. Dans certains cas, ils sont même essentiels à leur santé. Sans les microbes par millilitre présents dans leur estomac, les ruminants n arriveraient simplement pas à digérer l herbe qu ils avalent.

16 Les habitants du corps humain Les micro-organismes sont présents de façon naturelle sur la peau et dans certaines niches écologiques du corps humain. Lorsqu ils sont contrôlés et qu il y a équilibre entre eux, ils sont généralement inoffensifs. On dit même qu ils assureraient une certaine protection par leur simple présence, empêchant ainsi les microorganismes pathogènes «d occuper le terrain». h-corps

17 Toutes les informations et les images de cette présentation sont tirées du site du Musée Armand Frappier: &page=3110-microbes-f

LES CELLULES. Un être vivant (végétal ou animal) naît, respire, rejette des déchets, se nourrit, grandit, se reproduit et meurt.

LES CELLULES. Un être vivant (végétal ou animal) naît, respire, rejette des déchets, se nourrit, grandit, se reproduit et meurt. I) L organisation du vivant : Un être vivant (végétal ou animal) naît, respire, rejette des déchets, se nourrit, grandit, se reproduit et meurt. Exemple : Une cellule, une bactérie, une algue, un champignon,

Plus en détail

Les fonctions de nutrition

Les fonctions de nutrition Les fonctions de nutrition Auteur : Yves Kuster Formateur SVT ESPE de Bretagne Objectifs Ce cours en ligne vous apportera une information de base, richement illustrée, concernant les fonctions de nutrition.

Plus en détail

Une saine alimentation dans son assiette!

Une saine alimentation dans son assiette! Une saine alimentation dans son assiette! Pour grandir en forme et en santé, ton assiette doit être composée d aliments des 4 groupes alimentaires et en quantité suffisante. Pour débuter la journée du

Plus en détail

LES RELATIONS ENTRE LES ETRES VIVANTS DANS UN ECOSYSTEME

LES RELATIONS ENTRE LES ETRES VIVANTS DANS UN ECOSYSTEME LES RELATIONS ENTRE LES ETRES VIVANTS DANS UN ECOSYSTEME L'écologie (1) est la science qui étudie les interactions au sein des écosystèmes (2). Dans un écosystème, les relations trophiques (3) décrivent

Plus en détail

La paroi des procaryotes

La paroi des procaryotes Les procaryotes Les procaryotes appartiennent à deux domaines, les bactéries et les Archéobactéries, qui présentent de nombreuses caractéristiques structurales, physiologiques et biochimiques distinctes.

Plus en détail

DIVERSITE DU MONDE MICROBIEN

DIVERSITE DU MONDE MICROBIEN DIVERSITE DU MONDE MICROBIEN Les salmonelles : responsables d infections alimentaires. Les moisissures : responsables de la dégradation de certains aliments. La levure de bière vue au microscope optique.

Plus en détail

Qu est-ce que l ostéoporose?

Qu est-ce que l ostéoporose? Qu est-ce que l ostéoporose? L ostéoporose est une maladie caractérisée par une diminution de la quantité de tissus osseux. Les os deviennent fragiles, poreux et se brisent facilement. L os est un tissu

Plus en détail

AUJOURD HUI ON MANGE BIO

AUJOURD HUI ON MANGE BIO AUJOURD HUI ON MANGE BIO EDITO Tout le monde connaît l adage «bien manger c est le début du bonheur». En choisissant d introduire des aliments bio dans les menus proposés aux écoliers, les villes de Stains

Plus en détail

Identification et Quantification Rapide des Contaminations Chimiques et Microbiologiques Majeures des Vins

Identification et Quantification Rapide des Contaminations Chimiques et Microbiologiques Majeures des Vins Identification et Quantification Rapide des Contaminations Chimiques et Microbiologiques Majeures des Vins Pascal CHATONNET Stéphane BOUTOU Antoine Fleury Laboratoire EXCELL 33700 MERIGNAC France Contaminations

Plus en détail

La réalisation d une brochure de sensibilisation

La réalisation d une brochure de sensibilisation La réalisation d une brochure de sensibilisation un constat un constat une cause une cause CO 2 (dioxyde de carbone) CH 4 (méthane) O 3 (ozone) A l origine du réchauffement climatique : augmentation des

Plus en détail

Chapitre VI : Génétique Bactérienne

Chapitre VI : Génétique Bactérienne Chapitre VI : Génétique Bactérienne La biologie moléculaire est née dans les laboratoires de microbiologistes étudiant des virus et des bactéries telles que E.coli. Ce sont des expériences avec des virus

Plus en détail

Augmentation de la surface racinaire

Augmentation de la surface racinaire Introduction (10pts) Un être vivant, quel qu il soit, a besoin d énergie pour assurer son fonctionnement et son développement. Les végétaux terrestres utilisent la matière minérale dans leur environnement

Plus en détail

Journée thématique: CRITT Matériaux Alsace. «Les contaminants et défaillances dans l'industrie agroalimentaire» Les contaminants microbiologiques

Journée thématique: CRITT Matériaux Alsace. «Les contaminants et défaillances dans l'industrie agroalimentaire» Les contaminants microbiologiques Journée thématique: CRITT Matériaux Alsace «Les contaminants et défaillances dans l'industrie agroalimentaire» Les contaminants microbiologiques Intervenant : Bernard Hézard, Responsable Microbiologie

Plus en détail

Chapitre 2 : Les dynamiques de la population et le développement durable

Chapitre 2 : Les dynamiques de la population et le développement durable Chapitre 2 : Les dynamiques de la population et le développement durable Introduction : rappels sur la démographie Démographie : étude des populations et de leurs dynamiques (à partir de caractéristiques

Plus en détail

Sciences 8 la cellule exercices

Sciences 8 la cellule exercices Sciences 8 la cellule exercices Exercice 1 : Réponds aux questions suivantes au meilleur de tes connaissances : 1. La matière est composée de particules. De quoi sont composés les êtres vivants? 2. Quelle

Plus en détail

Leçon 1 : Pourquoi la qualité de l air est-elle si importante? (Emprunté et modifié de : www.ecoaction.gc.ca et www.davidsuzuki.

Leçon 1 : Pourquoi la qualité de l air est-elle si importante? (Emprunté et modifié de : www.ecoaction.gc.ca et www.davidsuzuki. Article médiatique; apprentissage du vocabulaire Le gouvernement du Canada lance le premier programme mondial de la Cote air santé (Emprunté et modifié de : www.ecoaction.gc.ca et www.davidsuzuki.org)

Plus en détail

Les régimes alimentaires des animaux.

Les régimes alimentaires des animaux. Les régimes alimentaires des animaux. Les animaux appartenant à une même espèce consomment un ensemble d aliments qui constitue leur régime alimentaire. Selon les espèces, les régimes sont très variables.

Plus en détail

L'ALIMENTATION DU JEUNE SPORTIF

L'ALIMENTATION DU JEUNE SPORTIF L'ALIMENTATION DU JEUNE SPORTIF Fiches sur le rôle des groupes d'aliments lors d'une activité physique Fiche enseignant alimentation 1 2009 LE JEUNE SPORTIF SON ALIMENTATION L'alimentation d'un sportif

Plus en détail

Chapitre 5 La génétique des bactéries et de leurs virus. Des colonies bactériennes lac + et lac - sur un milieu contenant un colorant indicateur

Chapitre 5 La génétique des bactéries et de leurs virus. Des colonies bactériennes lac + et lac - sur un milieu contenant un colorant indicateur Chapitre 5 La génétique des bactéries et de leurs virus Des colonies bactériennes lac + et lac - sur un milieu contenant un colorant indicateur Travailler avec des micro-organismes Les procaryotes comprennent

Plus en détail

L Entérite Catarrhale Epizootique (ECE)

L Entérite Catarrhale Epizootique (ECE) L Entérite Catarrhale Epizootique (ECE) Définition Entérite : affection de l intestin Catarrhale : inflammation d une muqueuse Epizootique : mal épidémique spécifique aux animaux L ECE est une maladie

Plus en détail

Chapitre 1 : La photosynthèse

Chapitre 1 : La photosynthèse Chapitre 1 : La photosynthèse Introduction: Les végétaux sont des êtres vivants car ils sont composés d une ou plusieurs cellules. Une cellule végétale est composée d une membrane, d un cytoplasme, d un

Plus en détail

Ce guide accompagne les classes et groupes inscrits dans le cadre des ateliers de l exposition ou en visite autonome (sur inscription uniquement).

Ce guide accompagne les classes et groupes inscrits dans le cadre des ateliers de l exposition ou en visite autonome (sur inscription uniquement). Avant propos Cette exposition a été réalisée par la Maison écocitoyenne de Bordeaux, en partenariat avec les centres d animation de la Ville. A partir d affiches publicitaires, les participants ont créé

Plus en détail

Origine des eaux souterraines

Origine des eaux souterraines Origine des eaux souterraines Les eaux souterraines proviennent essentiellement de l'infiltration dans un terrain des eaux de l atmosphère et de l hydrosphère : précipitations, eau des lacs, des océans

Plus en détail

Caractérisation des bandes riveraines. Lac Labelle

Caractérisation des bandes riveraines. Lac Labelle Caractérisation des bandes riveraines Lac Labelle 31 mars 2014 Inventaire terrain : Arnaud Holleville, biol. M.Env. Rédaction : Ariane Tremblay-Daoust, biol. M.Sc. Révision : Arnaud Holleville, biol. M.Env.

Plus en détail

Prix epe metronews 2016

Prix epe metronews 2016 Prix epe metronews 2016 GREGORI Anthony Ecole d Ingénieurs Léonard De Vinci REDUIRE RECYCLER REUTILISER RECREER Peut on dormir sur des mégots? Table des matières Introduction... 4 Le Mégot... 5 Compositions...

Plus en détail

«la rhinotrachéite infectieuse»

«la rhinotrachéite infectieuse» Fiche technique n 4 2 ème édition L herpèsvirose féline, «la rhinotrachéite infectieuse» L herpèsvirus félin (agent de la rhinotrachéite infectieuse féline) fait partie des agents impliqués dans le syndrome

Plus en détail

Sciences Le corps humain

Sciences Le corps humain CE1 et CE2 Sciences Le corps humain Le sang Le sang est composé d'un liquide (le plasma) et de cellules sanguines (les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes). Les globules rouges transportent

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Les aphtes sont des lésions ou ulcérations superficielles de la peau, non contagieuses ni infectieuses. La plupart du temps situés au niveau de la muqueuse buccale, les aphtes

Plus en détail

Présentation du site E-Phy

Présentation du site E-Phy Présentation du site E-Phy https://ephy.anses.fr/ Recherche rapide depuis la page d accueil Deux étapes : Entrer un nom, une partie du nom ou un numéro d AMM, puis choisissez le type de produit (PPP, adjuvant,

Plus en détail

Ce carnet personnel t a été remis par ton médecin. Tu trouveras notamment : des informations utiles sur l alimentation, le rôle de l eau dans l

Ce carnet personnel t a été remis par ton médecin. Tu trouveras notamment : des informations utiles sur l alimentation, le rôle de l eau dans l Carnet personnel 2 Ce carnet personnel t a été remis par ton médecin. Tu trouveras notamment : des informations utiles sur l alimentation, le rôle de l eau dans l organisme et des reins pour comprendre

Plus en détail

L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT

L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT 1) Généralités : La grande quantité d'eau abritée par la Terre lui a valu le surnom de planète bleue. Notre planète vue d un satellite. Nasa. L eau présente sur Terre forme

Plus en détail

Chapitre 5 : La sexualité des bactéries, transferts horizontaux de gènes

Chapitre 5 : La sexualité des bactéries, transferts horizontaux de gènes Microbiologie Chapitre 5 : La sexualité des bactéries, transferts horizontaux de gènes Partie 2 : La transduction I. Les vecteurs de la transduction : les bactériophages La transduction est un phénomène

Plus en détail

Tondre fait partie du Passé! Un gazon qui reste court avec une implantation rapide!

Tondre fait partie du Passé! Un gazon qui reste court avec une implantation rapide! Tondre fait partie du Passé! Un gazon qui reste court avec une implantation rapide! Un gazon qui reste court avec une implantation rapide permet de réduire de 35 % la fréquence de tonte Un gazon toujours

Plus en détail

L agriculture familiale :

L agriculture familiale : MADAGASCAR Année Internationale de l Agriculture Familiale (AIAF) 2014 et Journée Mondiale de l Alimentation (JMA) 2014 L agriculture familiale : une chance pour la planète et pour Madagascar Sécurité

Plus en détail

Ensilage. Technique la plus économique mais la plus vulnérable en terme de qualité Perte de 8 à 20%!

Ensilage. Technique la plus économique mais la plus vulnérable en terme de qualité Perte de 8 à 20%! Ensilage Technique la plus économique mais la plus vulnérable en terme de qualité Perte de 8 à 20%! Le 22 Mai 2015 1 Objectif d un ensilage 1. Chute rapide du Ph jusqu à un stade optimum 2. Spectre de

Plus en détail

Laboratoires Ultrateck Inc.

Laboratoires Ultrateck Inc. Laboratoires Ultrateck Inc. Stérilisateurs Naturels UVC pour Piscine Jacuzzi ou Spa POUR UNE MEILLEURE QUALITÉ DE VIE Fini les Odeurs Désagréables Toxique de Chlore et les Yeux qui Piquent Stérilisateurs

Plus en détail

Ceci n'est pas un article d'information sur les tenants et aboutissants du travail à l'extérieur de

Ceci n'est pas un article d'information sur les tenants et aboutissants du travail à l'extérieur de Que donner à manger au bébé quand la mère travale à l'extérieur Ceci n' pas article d'information sur les tenants aboutissants du trava à l'extérieur de la maison de l'allaitement. C article donne des

Plus en détail

QUELQUES STATISTIQUES

QUELQUES STATISTIQUES LE POINT SUR... Les collations Bien que les jeunes prennent habituellement deux repas sur trois à la maison, le nombre d heures passées en milieu scolaire signifie qu une certaine quantité d aliments doit

Plus en détail

www.ured-douala.com BI 125

www.ured-douala.com BI 125 II.1.1 Les lipides membranaires 1 Architecture Les lipides membranaires forment une bicouche qui fut mise en évidence en 1925. Des lipides extraits d une hématie par l acétone, formèrent sur l eau le double

Plus en détail

Machine de moulage centrifuge C.300. Manuel. http://www.letrainmagique.com

Machine de moulage centrifuge C.300. Manuel. http://www.letrainmagique.com Machine de moulage centrifuge C.300 Manuel http://www.letrainmagique.com Santé et sécurité Projections Vérifiez que vous portez toujours des protections correctes pour les yeux et que personne d autre

Plus en détail

Clôture en bois composite. Guide technique CLÔTURE MONTRÉAL

Clôture en bois composite. Guide technique CLÔTURE MONTRÉAL Clôture en bois composite Guide technique CLÔTURE MONTRÉAL Guide COMPOSEZ SELON VOS IDÉES 3 9 4 8 6 5 2 7 11 1 3 11 3 4 10 4 LAMES DE REMPLISSAGE Épaisseur 22 mm / Largeur Longueur 1,77 m 1 Brun exotique

Plus en détail

Comment obtenir un sourire plus brillant et blanc

Comment obtenir un sourire plus brillant et blanc Comment obtenir un sourire plus brillant et blanc Blanchir-dents.info Les Meilleures Astuces pour effectuer un Blanchiment des Dents Efficaces et Durable. Une Sélection des Meilleurs Produits de Blanchiment

Plus en détail

LA NUTRITION LES ADOS

LA NUTRITION LES ADOS BRIGITTE LASTRADE Brigitte Lastrade a été, de 1988 à 2000, membre de l équipe canadienne de judo. Elle est détentrice de 9 titres canadiens dont 6 en senior dans 3 catégories de poids différentes. Athlète

Plus en détail

l indigo (C 16 H 10 N 2 O 2 ) synthétisé en 1878 par Baeyer ;

l indigo (C 16 H 10 N 2 O 2 ) synthétisé en 1878 par Baeyer ; GÉÉRLITÉS Partie 1 : Généralités O O L indigo C est icolas Lémery qui, le premier, a divisé la chimie en deux domaines : chimie minérale (à partir de la matière inerte) ; chimie organique (à partir des

Plus en détail

Osons colorier et rendre visibles des notions mathématiques!

Osons colorier et rendre visibles des notions mathématiques! Osons colorier et rendre visibles des notions mathématiques! L atelier relate des pistes de travail explorées au sein d un groupe de recherche de l Irem de Lorraine et présentes dans la brochure «Mathématiques

Plus en détail

L EAU LA SOURCE DE LA VIE

L EAU LA SOURCE DE LA VIE L EAU LA SOURCE DE LA VIE L EAU, SOURCE DE VIE Préparé par Jungwacht Blauring, Suisse (Un merci tout spécial à l aumônier national Johannes Rösch et au comité «partenariat» de Jubla) Philippines CHIRO

Plus en détail

Des dents en santé pour la vie. 2 e et 3 e année

Des dents en santé pour la vie. 2 e et 3 e année Des dents en santé pour la vie 2 e et 3 e année Pourquoi avons nous besoin de nos dents? Pour manger! Pour manger notre nourriture. C est évident! Peux-tu imaginer manger une pomme, une carotte ou un hamburger

Plus en détail

L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble

L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble L éducation aux droits humains permet d acquérir des connaissances concernant les droits humains, mais aussi de développer des habiletés et

Plus en détail

www.tazilipo-hcgobesite.com Épilation au laser

www.tazilipo-hcgobesite.com Épilation au laser Épilation au laser L épilation au laser est une des procédures esthétiques les plus convoitées. Le poil poussant un peu partout sur le corps n est pas toujours souhaité. Souvent, les individus trouvent

Plus en détail

Chapitre n 1-Chimie. L'air qui nous entoure.

Chapitre n 1-Chimie. L'air qui nous entoure. Chapitre n 1-Chimie L'air qui nous entoure. Activité n 1:De quoi est composé l'air que nous respirons? Est-il un corps pur? Activité informatique. >Objectif: Utiliser l'outil informatique pour trouver

Plus en détail

PRODUITS DE SOINS DU VISAGE

PRODUITS DE SOINS DU VISAGE PRODUITS DE SOINS DU VISAGE 1/ Crèmes de soins ou crèmes traitantes Préparations cosmétiques destinées à protéger l épiderme du visage et à rétablir son équilibre physiologique. Peuvent être spécifiques

Plus en détail

Mieux bronzer... sans brûler, ni vieillir! Le programme

Mieux bronzer... sans brûler, ni vieillir! Le programme Mieux bronzer... sans brûler, ni vieillir! Le programme Bronzez sans risquer votre peau! Le soleil ne fait pas qu illuminer et réchauffer la Terre. Il émet toutes sortes de rayons visibles et invisibles.

Plus en détail

Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1

Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1 Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1 SOMMAIRE Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 2 COMMUNIQUE DE PRESSE LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET NETS A SEDHIOU Dans

Plus en détail

Prévenir... l excès de cholestérol

Prévenir... l excès de cholestérol Prévenir... l excès de cholestérol 11 Apprenons à connaître cet ennemi : le cholestérol... Qu est-ce que c est? C est une graisse naturelle, indispensable à l organisme. En particulier, c est un constituant

Plus en détail

Les virus et les bactéries

Les virus et les bactéries Les virus et les bactéries Les bactéries sont des procaryotes. Une cellule procaryote est plus petite et plus simple qu une cellule eucaryote. Les virus sont encore plus petits et plus rudimentaires. Les

Plus en détail

La Chambre d Agriculture accompagne les exploitants dans la lutte contre les taupes et rats-taupiers.

La Chambre d Agriculture accompagne les exploitants dans la lutte contre les taupes et rats-taupiers. La Chambre d Agriculture accompagne les exploitants dans la lutte contre les taupes et rats-taupiers. Les éleveurs des vallées pyrénéennes sont régulièrement confrontés à la présence de taupes, signe avant-courant

Plus en détail

COMMUNE DE LAUTREC. Elaboration d'une ZPPAUP Document annexe : Les grands enjeux

COMMUNE DE LAUTREC. Elaboration d'une ZPPAUP Document annexe : Les grands enjeux ANNEXES COMMUNE DE LAUTREC Elaboration d'une ZPPAUP Document annexe : Les grands enjeux Paysagiste d.p.l.g - 39 Rue de la Négrouillère - 81000 ALBI Tél : 05 63 47 60 06 Fax : 05 63 47 60 19 Email : labarthepaysagiste@wanadoo.fr

Plus en détail

Tous les pêcheurs le savent : suivant l'endroit où l'on se trouve le long d'un cours d'eau, on ne trouve pas les mêmes êtres vivants.

Tous les pêcheurs le savent : suivant l'endroit où l'on se trouve le long d'un cours d'eau, on ne trouve pas les mêmes êtres vivants. Chapitre 2 : Respiration et répartition des êtres vivants. Tous les pêcheurs le savent : suivant l'endroit où l'on se trouve le long d'un cours d'eau, on ne trouve pas les mêmes êtres vivants. Qu'est ce

Plus en détail

TP3 Les cellules animales et végétales

TP3 Les cellules animales et végétales THEME 1 La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Chapitre 1 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? TP3 Les cellules s et végétales Nous avons vu que les êtres vivants

Plus en détail

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU MIGRATION DE VAPEUR D'EAU Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET L air ambiant contient naturellement de l eau sous forme de vapeur. Sa quantité varie en fonction de la température

Plus en détail

Tu étudies la photosynthèse

Tu étudies la photosynthèse Tu étudies la photosynthèse La Photosynthèse C'est un processus qui permet à la plante de fabriquer du sucre (Glucose) qui va lui servir de source d'énergie pour la croissance, l'entretient et la reproduction.

Plus en détail

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe 2009 LAAS-CNRS JAUMOUILLÉ Rodolphe [ Tutoriel pour le logiciel de Simulation de communications distribuées et de reconnaissance de formes d une SmartSurface] Tutoriel pour un logiciel permettant de simuler

Plus en détail

LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE

LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE 1 Edito Réussir l inoculation de ses parcelles de soja et de luzerne est l étape clé pour optimiser la quantité et la qualité de sa récolte. C est

Plus en détail

Réseau de transport urbain et analyse des équipements pour une meilleure offre Ludovic Wassermann - MOBIGIS

Réseau de transport urbain et analyse des équipements pour une meilleure offre Ludovic Wassermann - MOBIGIS Réseau de transport urbain et analyse des équipements pour une meilleure offre Ludovic Wassermann - MOBIGIS Présentation de la société MOBIGIS MOBIGIS est une société française, éditrice de solutions informatiques

Plus en détail

l analyse du cycle de vie : l énergie grise

l analyse du cycle de vie : l énergie grise description l analyse du cycle de vie : l énergie grise 8 e année, sciences et technologie Source : Adapté de Life Cycle Analysis : Embedded Energy, Grade 7 Integrated Unit : Heat in the Environment, TDSB

Plus en détail

Architecture bactérienne

Architecture bactérienne UE : De l'agent infectieux à l'hôte Bactériologie Date : 11/02/2011 Plage horaire : 14-16h Promo : PCEM2 Enseignant : F.Mégraud Ronéistes : POUSSOT Benjamin STEMPFER Gautier Architecture bactérienne I.

Plus en détail

Cycledes approfondissements : Durée estimée d enseignement : 50 minutes. Objectifs d apprentissage Tous les élèves

Cycledes approfondissements : Durée estimée d enseignement : 50 minutes. Objectifs d apprentissage Tous les élèves Cycledes approfondissements : Le corps humain et l Education à la Santé : conséquences, à court et long termes, de notre hygiène ; actions bénéfiques ou nocives de nos comportements. Durée estimée d enseignement

Plus en détail

Introduction Générale

Introduction Générale Introduction Générale Jean Magnan de Bornier L introduction générale du cours a pour but de préciser ce qu est la discipline "Economie" ; on utilisera comme synonymes de ce mot les termes "analyse économique",

Plus en détail

«La Terre, la planète bleue», «l eau, source de vie». Deux expressions courantes qui rappellent l importance de l eau dans notre quotidien.

«La Terre, la planète bleue», «l eau, source de vie». Deux expressions courantes qui rappellent l importance de l eau dans notre quotidien. L eau 4 une ressource indispensable à ne pas gaspiller «La Terre, la planète bleue», «l eau, source de vie». Deux expressions courantes qui rappellent l importance de l eau dans notre quotidien. Comment

Plus en détail

J explore LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

J explore LE DÉVELOPPEMENT DURABLE J explore LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Cette année, le projet «LES EXPLORATEURS» nous fera découvrir le DÉVELOPPEMENT DURABLE (D.D.) Pourquoi parler de D.D.? Parce que ça touche TOUT LE MONDE; Parce que ça

Plus en détail

Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers

Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers L Homme a besoin de matière et d énergie. La croissance démographique place l humanité face à un enjeu majeur : trouver et exploiter des ressources

Plus en détail

l ADN, une molécule codée et variable

l ADN, une molécule codée et variable TP5 l ADN, une molécule codée et variable Rappel :Chez toutes les espèces, chaque chaîne de la molécule d ADN est constituée d un enchaînement de nucléotides. (A,T,G et C) Tous les êtres vivants possèdent

Plus en détail

Le système digestif. La nourriture qui n est pas utilisée est évacuée sous forme de déchets.

Le système digestif. La nourriture qui n est pas utilisée est évacuée sous forme de déchets. Le système digestif Le système digestif Le rôle du système digestif est de digérer les aliments et d éliminer les déchets. D abord, la nourriture entre dans le corps par la bouche, puis elle passe dans

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Cette nouvelle édition de CAP MATHS CP reste fidèle aux choix de la première édition. Ses fondements reposent toujours : Sur les recommandations des

Plus en détail

Résultats et impacts

Résultats et impacts Résultats et impacts «Installation d un moulin multifonctionnel dans le village de Monzonblena» Village de Monzonblena Carte du Mali Localisation: Début du projet : Mi-novembre 2008 Durée du projet : Objectif

Plus en détail

Qu est ce qu un MICROBE

Qu est ce qu un MICROBE Qu est ce qu un MICROBE Qu est ce qu un microbe? C est une créature vivante visible seulement avec un microscope. Ce sont les premières formes de vie apparues sur terre. Les microbes se trouvent partout.

Plus en détail

L entreprise et la production

L entreprise et la production Université Paris Est Créteil IUT DE CRETEIL VITRY Département de GEii 2 ème année du DUT de Génie Électrique et Informatique Industrielle Réalités humaines, économiques et sociales de l'entreprise 2 è

Plus en détail

Les micro-organismes efficaces au quotidien Au service de la terre, des animaux et des hommes Anne Lorch

Les micro-organismes efficaces au quotidien Au service de la terre, des animaux et des hommes Anne Lorch Les micro-organismes efficaces au quotidien Au service de la terre, des animaux et des hommes Anne Lorch TABLE DES MATIERES Préface Introduction Comment utiliser ce livre 1 re partie : Les EM - Eléments

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA CONTAMINATION ET DE LA DÉCONTAMINATION EN MILIEU INTÉRIEUR. Marie-Alix d Halewyn, Conseillère scientifique, Gestion des bio-risques

ÉVALUATION DE LA CONTAMINATION ET DE LA DÉCONTAMINATION EN MILIEU INTÉRIEUR. Marie-Alix d Halewyn, Conseillère scientifique, Gestion des bio-risques ÉVALUATION DE LA CONTAMINATION ET DE LA DÉCONTAMINATION EN MILIEU INTÉRIEUR Marie-Alix d Halewyn, Conseillère scientifique, Gestion des bio-risques RTHQ - 6 mai 2014 Contamination et décontamination PLAN

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPE DE LA FIP INFORMATIONS SUR LES MÉDICAMENTS DESTINÉES AUX PATIENTS

DÉCLARATION DE PRINCIPE DE LA FIP INFORMATIONS SUR LES MÉDICAMENTS DESTINÉES AUX PATIENTS International Pharmaceutical Federation Fédération Internationale Pharmaceutique Boîte postale 84200, NL-2508 AE La Haye, Pays-Bas DÉCLARATION DE PRINCIPE DE LA FIP INFORMATIONS SUR LES MÉDICAMENTS DESTINÉES

Plus en détail

Libre Forme 8 : la méthode pour perdre du poids d'où vous voulez!

Libre Forme 8 : la méthode pour perdre du poids d'où vous voulez! Libre Forme 8 : la méthode pour perdre du poids d'où vous voulez! Le 03/05/2011 - Karen Jégo - Validé par Dr Jean Michel Borys, médecin endocrinologue et nutritionniste L'objectif de la méthode Libre Forme

Plus en détail

Chocolat chaud. Bonjour,

Chocolat chaud. Bonjour, Chocolat chaud Bonjour, Le dimanche, pour le petit déjeuner, j aime bien faire ce chocolat. Il est épais, un peu comme le chocolat espagnol. Je me suis inspirée d une recette Thermomix du livre «A table

Plus en détail

Mon geste personnel pour aider l environnement

Mon geste personnel pour aider l environnement Mon geste personnel pour aider l environnement On ramasse des canettes et des sacs de plastique pour l environnement. VALORISER. EFFET SUR LA PLANèTE Ça va aider la planète parce que ça va faire moins

Plus en détail

Le réseau hydrographique

Le réseau hydrographique Le réseau hydrographique Le réseau hydrographique de la MRC représente un milieu aquatique d environ 600 kilomètres de cours d eau et du double de rives. Le fleuve Saint-Laurent représente le grand collecteur

Plus en détail

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE e Au XVII siècle, l invention du microscope a permis d observer des êtres vivants de toute petite taille: les micro-organismes (ou microbes). Comment les microbes déclenchent-ils

Plus en détail

Infection par le FIV, Le syndrome de l immunodéficience féline

Infection par le FIV, Le syndrome de l immunodéficience féline Fiche technique n 14 2 ème édition Infection par le FIV, Le syndrome de l immunodéficience féline Le syndrome de l'immunodéficience féline est communément appelé le «SIDA du chat». Il se transmet entre

Plus en détail

1.1 - Définition. 1.2 - Origine

1.1 - Définition. 1.2 - Origine 1.1 - Définition Les glucides ou sucres sont des composés naturels qui correspondent généralement à la formule brute C n (H 2 O) n, c est la raison pour laquelle on les appelle parfois hydrates de carbone

Plus en détail

CORRECTION Ch9. PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ENERGIE ELECTRIQUE I. Comment fonctionnent les centrales hydrauliques? p : 133

CORRECTION Ch9. PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ENERGIE ELECTRIQUE I. Comment fonctionnent les centrales hydrauliques? p : 133 CORRECTION Ch9. PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ENERGIE ELECTRIQUE I. Comment fonctionnent les centrales hydrauliques? p : 133 1.Centrale hydraulique. Compléter le schéma. Voir livre p : 133 2. Quelle forme

Plus en détail

La qualité de l air à proximité des plates formes aéroportuaires d Île de France, bilan annuel de

La qualité de l air à proximité des plates formes aéroportuaires d Île de France, bilan annuel de La qualité de l air à proximité des plates formes aéroportuaires d Île de France, bilan annuel de l observatoire SURVOL L Agence Régionale de Santé d Île de France (ARS IdF) a confié à Airparif l élaboration

Plus en détail

FICHE D ACTIVITE. Thème. Les chaînes et les réseaux alimentaires. Niveau. Objectifs. Matériel. Déroulement. Prolongements

FICHE D ACTIVITE. Thème. Les chaînes et les réseaux alimentaires. Niveau. Objectifs. Matériel. Déroulement. Prolongements FICHE D ACTIVITE Thème Les chaînes et les réseaux alimentaires Niveau Cycle II ( CP, CE1) et Cycle III Objectifs Matériel Déroulement Prolongements Reconstituer des chaînes alimentaires. Etablir des relations

Plus en détail

Chapitre 2: Les processus cellulaires assurent la survie des organismes vivants

Chapitre 2: Les processus cellulaires assurent la survie des organismes vivants Chapitre 2: Les processus cellulaires assurent la survie des organismes vivants "Les organismes vivants incluent des organismes unicellulaires et multicellulaires. Comprendre les processus cellulaires

Plus en détail

VOUS ÊTES EMPLOYEUR. À savoir

VOUS ÊTES EMPLOYEUR. À savoir VOUS ÊTES EMPLOYEUR 1 Embaucher une personne pour se faire aider à la maison, entretenir le jardin ou garder les enfants, c est devenir employeur; un employeur à la fois comme tous les autres, qui applique

Plus en détail

L imagerie médicale au service des thérapies innovantes

L imagerie médicale au service des thérapies innovantes L imagerie médicale au service des thérapies innovantes 02 DÉVELOPPER ET ÉVALUER DE NOUVELLES STRATÉGIES THÉRAPEUTIQUES : GÉNIQUE, CELLULAIRE, CHIRURGICALE, MÉDICAMENTEUSE Un ensemble de compétences MIRCen

Plus en détail

La naturopathie. S intéresse au terrain, l hygiène de vie et l environnement de l individu

La naturopathie. S intéresse au terrain, l hygiène de vie et l environnement de l individu Naturopathie et vieillissement " Qu est ce que la naturopathie? Bien vieillir, la prévention L accompagnement de la maladie d Alzheimer Page 1 La naturopathie Médecine non conventionnelle (CEE) Médecine

Plus en détail

Les ponts en maçonnerie Du diagnostic à la réparation

Les ponts en maçonnerie Du diagnostic à la réparation Les ponts en maçonnerie Du diagnostic à la réparation Réparation et renforcement des fondations Florian POUGET Cerema DTer Est DOA NANCY, 24 septembre 2015 1 Réparation des fondations des ponts voûtes

Plus en détail

Un musée en pleine évolution

Un musée en pleine évolution Un musée en pleine évolution Campagne de financement Campagne de financement Un musée en pleine évolution Le Musée de et de l évolution (MPE) est un organisme sans but lucratif et de bienfaisance reconnu

Plus en détail

Bassin versant de la rivière Ferrée

Bassin versant de la rivière Ferrée Carte d identité n 19 OBV de la Côte-du-Sud L'Île-d'Orléans Montmagny Québec L'Islet Cette carte d identité dresse le portrait du bassin versant de la rivière Ferrée, inclus dans le territoire de l OBV

Plus en détail

Votre lettre du Vos références Nos références Annexes DD/DD/SIPPT/201000366RA.9981

Votre lettre du Vos références Nos références Annexes DD/DD/SIPPT/201000366RA.9981 Note à Mesdames et Messieurs les Fonctionnaires généraux(ales). Votre lettre du Vos références Nos références Annexes DD/DD/SIPPT/201000366RA.9981 Objet : Sécurité: Sécurité lors de charge de batteries.

Plus en détail

Les molécules et les ions du corps

Les molécules et les ions du corps SBI3U Les molécules et les ions du corps Le cytoplasme constitue 27 à 30 L de liquide. Le volume de liquide entre les cellules = 11 à 13 L Le volume du liquide dans le plasma du sang = 3 à 3,5L Ce volume

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous les informations concernant les principales maladies, leurs zones à risque ainsi que les vaccinations adéquates.

Vous trouverez ci-dessous les informations concernant les principales maladies, leurs zones à risque ainsi que les vaccinations adéquates. Vaccinations Vous trouverez ci-dessous les informations concernant les principales maladies, leurs zones à risque ainsi que les vaccinations adéquates. Diphtérie Tétanos Polio Fièvre jaune Hépatite A Fièvre

Plus en détail