Estelle Dion, Ing. Ingénieure commerciale & Assistance Technique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Estelle Dion, Ing. Ingénieure commerciale & Assistance Technique"

Transcription

1 Outils géophysiques permettant de définir en temps réel la position et l estimé de la nature du minerai dans les trous de production et galeries de développement des mines de métaux de base Par Frédéric Gaucher, B.Sc., Boutefeu VALE Technology Development (Canada) Ltd Pierre Gaucher, Ing., MBA Président et propriétaire Circé Malo Lalande, Ing., MASc. Géophysicienne & Directrice Générale Estelle Dion, Ing. Ingénieure commerciale & Assistance Technique

2 Qui sommes-nous? Instrumentation GDD Inc. Instrumentation GDD Inc. est un chef de file mondial dans l'instrumentation géophysique de haute technologie pour l'exploitation minière et l'exploration géophysique. Depuis 1977, GDD a développé, fabriqué et vendu un large éventail d'instruments géophysiques électromagnétiques (EM) et électriques (résistivité et PP). Régis Desbiens, ing. Co-fondateur Edwin Gaucher, ing., Ph.D. Co-fondateur Pierre Gaucher, ing., MBA Président and Propriétaire

3 Contenu 1. Historique du Système SSW de GDD 2. Nouvelle sonde SSW, modèle Jumbo 3. Tests effectués à la mine Coleman (Vale)

4 Historique du Système SSW de GDD Diamètre standard: 1 po 5/16 Un des grands défis associés à l exploitation minière de gisements souterrains consiste à creuser les galeries de façon à suivre la veine ou la lentille de minerai et ainsi éviter la dilution (présence élevée de stérile = moins de profit). La sonde SSW permet de définir en 3D et en temps réel la position du minerai et d'adapter un plan de minage en fonction des limites réelles du minerai. Permet de mesurer en temps réel et simultanément, la signature magnétique et électromagnétique de la roche avoisinante dans les trous des chantiers de production. Développé en 2000 Méthode électromagnétique pour les mines en production.

5 Historique du Système SSW de GDD Diamètre standard: 1 po 5/16 Retour sur l investissement élevé! Pourquoi dynamiter quand il est possible de l éviter? Permet d augmenter la teneur du minerai au moulin jusqu'à 10%, selon certains utilisateurs. Obtenez des résultats rapidement: permet de sonder un trou de 30 mètres de profondeur à intervalles de 10 cm en moins de 2 minutes. Rapide et facile d utilisation Illustration d un contact parfaitement clair entre le minerai et la roche stérile déterminé avec le Système SSW.

6 Historique du Système SSW de GDD Diamètre standard: 1 po 5/16 Très bons résultats obtenus dans les mines de nickel Corrélation établie entre la teneur en Nickel et la réponse obtenue avec la sonde SSW. Le système SSW fait partie intégrale des opérations minières de plusieurs mines canadiennes et internationales: - Glencore - Québec, Ontario - Vale - Manitoba - Canadian Royalties Inc. Québec - First Nickel Inc. - Ontario - Rio Tinto - Brésil - Eagle Mine LLC États-Unis - Karara Mining Ltd - Australie Exemple d utilisation de la SSW à la Mine Nunavik Nickel de CRI

7 Contenu 1. Historique du Système SSW de GDD 2. Nouvelle sonde SSW, modèle Jumbo 3. Tests effectués à la mine Coleman (Vale)

8 Nouvelle sonde SSW, modèle Jumbo Diamètre Jumbo: 1 po En 2016, Instrumentation GDD a développé une sonde plus étroite. Pourquoi le nom de Jumbo? C est le nom de la machine sous terre qui fait les trous d exploration de type Jumbo. Elle permet entre autre de dicter la direction en temps réel lorsque le développement perd la veine et de la retrouver rapidement à peu de frais. Même technologie que la SSW standard, seul le diamètre a été modifié pour lui permettre d être utilisé dans les galeries de développement. Différence de diamètre: SSW standard - 1 po 5/16 Jumbo - 1 po

9 Nouvelle sonde SSW, modèle Jumbo Diamètre Jumbo: 1 po Principe physique - Induction électromagnétique - Domaine des fréquences - Plusieurs fréquences qui permettent de définir qualitativement la signature magnétique et conductrice du materiel situé à 30 cm autour du trou.

10 Contenu 1. Historique du Système SSW de GDD 2. Nouvelle sonde SSW, modèle Jumbo 3. Tests effectués à la mine Coleman (Vale)

11 Tests à la mine Coleman (Vale) Diamètre Jumbo: 1 po 22 juillet 2016 Tests géophysiques (levé EM dans le domaine des fréquences) effectués par l équipe de la mine Coleman, Vale Technology Development à Levack, Ontario, avec le nouveau modèle de sonde Jumbo du système SSW de GDD. Objectifs - Tester le nouveau modèle de sonde Jumbo (1 po) du système SSW de GDD. - Détecter la présence de conducteurs électromagnétiques à proximité d une galerie en développement. Pourquoi Pour aider à déterminer la direction future de la galerie et identifier les zones potentielles de minéralisation. Résultat: Le levé a permis de détecter plusieurs conducteurs de part et d autre de la galerie qui sont fort probablement associés à des veines riches en EGP.

12 Tests à la mine Coleman (Vale) Diamètre Jumbo: 1 po Type de minéralisation (2 km sous terre): - Sulfures massifs incluant: chalcopyrite, pentlandite, pyrrhotite, avec EGPs (Pt, Pd, Co, Au). - Hypothèse de départ: Minérai conducteur - Veines plus petites, faciles à perdre, non linéaires (présence de plis, failles, etc.) Exemple: en présence d une faille - Tu perds plusieurs quarts de travail à essayer de retrouver la veine. - Avec la sonde SSW, en une journée, tu retrouves la veine: économie en temps et argent Vu 3D de la galerie avec la localisation des 4 trous qui ont été mesurés avec la Jumbo

13 Tests à la mine Coleman (Vale) Méthodologie: - La sonde Jumbo a été reliée à une série de push rods pour la pousser dans les trous (tests). - Mesures prises à toutes les 0,5 pi (tests). - Les trous mesuraient entre 25 et 50 pi de longueur. - Les lectures ont été prises deux fois dans chaque trou.

14 Tests à la mine Coleman (Vale) Résultats: - Matériel hautement conducteur dans les trous 2 et 3 : peut représenter des veines de minéralisation non identifiées - Les conducteurs plus faibles des trous 1 et 4 représentent probablement des plus petites veines du gisement déjà connu.

15 Tests à la mine Coleman (Vale) Résultats: - Rouge: valeurs de conductivité - Bleu: valeurs de susceptibilité magnétique - Les résultats sont basés sur l amplitude de la réponse de la sonde Jumbo

16 Tests à la mine Coleman (Vale)

17 Tests à la mine Coleman (Vale) Conclusions: - Rentable - Facile - Rapide - Innovateur - Le levé a permis de détecter plusieurs conducteurs de part et d autre de la galerie qui sont fort probablement associés à des veines riches en EGP. - La sonde Jumbo du système SSW de GDD permet de donner des informations directes sous terre à l opérateur d équipement et d identifier en temps réel les conducteurs présents (économie en temps et argent). - Possibilité de prendre des décisions rapidement au sujet du développement de la galerie et la caractérisation du minérai versus le stérile.

18 Remerciements VALE Technology Development (Canada) Ltd - Frédéric Gaucher, B.Sc., Boutefeu - Sean Dickie, P. Geo - Toute l équipe de la Mine Coleman Instrumentation GDD Inc. - Régis Desbiens, ing. - Toute l équipe de R&D et de la production

19 MERCI!

Métanor recoupe 5,4 g/t Au sur 9 mètres et confirme le prolongement des zones à teneur élevées dans la fosse Barry

Métanor recoupe 5,4 g/t Au sur 9 mètres et confirme le prolongement des zones à teneur élevées dans la fosse Barry Pour diffusion immédiate Métanor recoupe 5,4 g/t Au sur 9 mètres et confirme le prolongement des zones à teneur élevées dans la fosse Barry Le 27 avril 2016 Val-d Or, Québec, Canada : Ressources Métanor

Plus en détail

Abaissez vos coûts, pas vos normes. Le Sprinter de Mercedes-Benz

Abaissez vos coûts, pas vos normes. Le Sprinter de Mercedes-Benz Abaissez vos coûts, pas vos normes. Le Sprinter de Mercedes-Benz Pointez en arrivant. Comment imaginez-vous une dure journée de travail? La voyez-vous passée à calculer des chiffres et des montants ou

Plus en détail

Le financement public et l avenir du secteur minier au Québec

Le financement public et l avenir du secteur minier au Québec Dentons Canada S.E.N.C.R.L. Le financement public et l avenir du secteur minier au Québec Association des économistes québécois 38 ième congrès annuel Québec, 24 mai 2013 Le secteur minier au Québec On

Plus en détail

CHAMBRE DES MINES DU MALI LE POTENTIEL DU SECTEUR MINIER MALIEN: ENJEUX ET PERSPECTIVES 1

CHAMBRE DES MINES DU MALI LE POTENTIEL DU SECTEUR MINIER MALIEN: ENJEUX ET PERSPECTIVES 1 CHAMBRE DES MINES DU MALI LE POTENTIEL DU SECTEUR MINIER MALIEN: ENJEUX ET PERSPECTIVES 1 PLAN INTRODUCTION I- LE POTENTIEL MINIER MALIEN II- LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT MINIER MALIEN III- LES PERSPECTIVES

Plus en détail

Les mines de l argent en Devon dans le Moyen Age. Dr Peter Claughton University of Exeter

Les mines de l argent en Devon dans le Moyen Age. Dr Peter Claughton University of Exeter Les mines de l argent en Devon dans le Moyen Age Dr Peter Claughton University of Exeter P.F.Claughton@exeter.ac.uk Introduction Je dirais principalement à propos les mines de Bere Ferrers en le sud ouest

Plus en détail

Proposer une démarche permettant de répondre au problème posé. Étape 2 : Mettre en œuvre un protocole de résolution (20min)

Proposer une démarche permettant de répondre au problème posé. Étape 2 : Mettre en œuvre un protocole de résolution (20min) TP 1 : étude de la géothermie des mines Gaspé au Québec Obligatoire THEME 2 Chapitre 2 Fiche sujet candidat La Terre émet à sa surface de l énergie thermique. L Homme utilise cette énergie, dite géothermique,

Plus en détail

LEGISLATION PETROLIERE, LES INCITATIONS ET LA STRATEGIE POUR ATTIRER LES INVESTISSEMENTS DANS LE SECTEUR

LEGISLATION PETROLIERE, LES INCITATIONS ET LA STRATEGIE POUR ATTIRER LES INVESTISSEMENTS DANS LE SECTEUR LEGISLATION PETROLIERE, LES INCITATIONS ET LA STRATEGIE POUR ATTIRER LES INVESTISSEMENTS DANS LE SECTEUR Novembre 2015 JOURNEES MINIERES ET PETROLIERES 2015 LAMINE ALEXIS DEMBELE DIRECTEUR AUREP SOMMAIRE

Plus en détail

Réal Daigneault CERM/UQAC 1

Réal Daigneault CERM/UQAC 1 Réal Daigneault CERM/UQAC 1 Le développement du secteur minéral au Saguenay-Lac-Saint-Jean Réal Daigneault Université du Québec à Chicoutimi Réal Daigneault CERM/UQAC 2 Plan de la présentation Mise en

Plus en détail

Fiche d information économique : Étude de cas

Fiche d information économique : Étude de cas Cette fiche d information présente les résultats d une étude de cas menée auprès de sept entreprises porcines ayant récemment installé un système de filtration d air. Des données ont été recueillies afin

Plus en détail

Comité Départemental de Spéléologie du Jura

Comité Départemental de Spéléologie du Jura Comité Départemental de Spéléologie du Jura SPELEO SECOURS FRANÇAIS Jura Jura Spéléo Secours Français Jura Compte rendu recyclage CPT 2010 Page 1 sur 5 Participants : - SSF 39 : Michel MENIN, Fredéric

Plus en détail

Imagerie par échographie US (merci à Salah Ouertani)

Imagerie par échographie US (merci à Salah Ouertani) Imagerie par échographie US (merci à Salah Ouertani) US = ultra-son (f > 20 000 Hz) Echographie = utilisation des ultra-sons à des fins diagnostiques: - méthode non-invasive - imagerie des organes Principe:

Plus en détail

3. Méthode de creusement de tunnel.

3. Méthode de creusement de tunnel. 3. Méthode de creusement de tunnel. Creusement par tranchée couverte 1. On creuse 2 tranchées parallèles délimitant la section du tunnel avec un grappin d excavation. Creusement par tranchée couverte 2.

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA GEODETECTION DES RESEAUX ENTERRES

LES PRINCIPES DE LA GEODETECTION DES RESEAUX ENTERRES LES PRINCIPES DE LA GEODETECTION DES RESEAUX ENTERRES LE DETECTEUR DE PRECISION ET SON GENERATEUR Ce sont les outils principaux de la détection. Le principe est de détecter les champs magnétiques et non

Plus en détail

G A Z O N O R et European Gas Benelux

G A Z O N O R et European Gas Benelux G A Z O N O R et European Gas Benelux GAZONOR - Historique La société GAZONOR a été créée en 1991 par Charbonnages de France. Depuis, elle capte le gaz de mine issu des anciennes exploitations du bassin

Plus en détail

La compétitivité des entreprises canadiennes à l international: Regard sur 5 industries peu connues

La compétitivité des entreprises canadiennes à l international: Regard sur 5 industries peu connues La compétitivité des entreprises canadiennes à l international: Regard sur 5 industries peu connues Kristelle Audet Économiste, Le Conference Board du Canada audet@conferenceboard.ca conferenceboard.ca

Plus en détail

Plan Nord Tirer profit de ce nouveau territoire

Plan Nord Tirer profit de ce nouveau territoire Plan Nord Tirer profit de ce nouveau territoire Série Café Manufacturiers Exportateurs du Québec Nochane Rousseau, Associé Leader, Services aux sociétés minières et initiative Plan Nord Le 27 mars 2012

Plus en détail

EXAMEN #3 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 40% de la note finale

EXAMEN #3 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 40% de la note finale EXAMEN #3 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 40% de la note finale Hiver 2013 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 2 points 1. Une sphère métallique de rayon a possède une charge de 5 µc. Elle est entourée

Plus en détail

Plan Nord Tirer profit de ce nouveau territoire

Plan Nord Tirer profit de ce nouveau territoire www.pwc.com/ca/plannord Plan Nord Tirer profit de ce nouveau territoire Nochane Rousseau, Associé Leader, Services aux sociétés minières et initiative Plan Nord Le 1 er mai 2012 Pourquoi le Plan Nord?

Plus en détail

Modélisation stochastique de champs de vitesse géophysique en exploration pétrolière. D. Geraets le 21 octobre 2002

Modélisation stochastique de champs de vitesse géophysique en exploration pétrolière. D. Geraets le 21 octobre 2002 Modélisation stochastique de champs de vitesse géophysique en exploration pétrolière D. Geraets le 21 octobre 2002 Exploration pétrolière Exploration pétrolière Exploration pétrolière Exploration pétrolière

Plus en détail

Prospection Géophysique : Méthode Electrique

Prospection Géophysique : Méthode Electrique Prospection Géophysique : Méthode Electrique Introduction, résistivité et sondage électrique Romain Brossier romain.brossier@ujf-grenoble.fr ISTerre, Université Joseph Fourier Grenoble L3P PPRS 09/10/2012

Plus en détail

Prototype de suivi hydrogéophysique hautefréquence

Prototype de suivi hydrogéophysique hautefréquence Prototype de suivi hydrogéophysique hautefréquence du sous-sol imageau Cap Omega Rond Point Benjamin Franklin CS 39521 34960 Montpellier Cedex 2 Tél.: +33 (0)4 67 20 41 31 Notre métier Concevoir et construire

Plus en détail

Site de découverte du camp minier de Sudbury

Site de découverte du camp minier de Sudbury Lieu de naissance d un district minier mondialement connu Coordonées (46.52110 o 81.5337 o ) Vue aérienne de la mine Murray avant l inondation de la fosse. (À droite) Plaque commémorative sur le bord de

Plus en détail

Techniques d instrumentation ultrasonique appliquées à. à la caractérisation de l endommagement d ouvrages souterrains.

Techniques d instrumentation ultrasonique appliquées à. à la caractérisation de l endommagement d ouvrages souterrains. Techniques d instrumentation ultrasonique appliquées à la caractérisation de l endommagement d ouvrages souterrains Cyrille Balland, François Forney, Will Pettitt To cite this version: Cyrille Balland,

Plus en détail

Canada Royaume-Uni. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o F Le 15 novembre 2011

Canada Royaume-Uni. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o F Le 15 novembre 2011 Canada Royaume-Uni Publication n o 211-139-F Le 15 novembre 211 Alexandre Gauthier* Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

CHAPITRE 1 : DESCRIPTION D UNE BOUCLE DE COMMANDE

CHAPITRE 1 : DESCRIPTION D UNE BOUCLE DE COMMANDE CHAPITRE 1 : DESCRIPTION D UNE BOUCLE DE COMMANDE DESCRIPTION D UNE BOUCLE DE COMMANDE... 5 DÉFINITION D UN SYSTÈME ASSERVI... 6 RÉGULATION ET POURSUITE... 9 OBJECTIFS DES ASSERVISSEMENTS... 9 Objectifs

Plus en détail

TRAVAUX de MINAGE en ZONE PERIURBAINE - Retour d expérience sur des mesures de vibrations Chantier de la LINO (21)

TRAVAUX de MINAGE en ZONE PERIURBAINE - Retour d expérience sur des mesures de vibrations Chantier de la LINO (21) TRAVAUX de MINAGE en ZONE PERIURBAINE - Retour d expérience sur des mesures de vibrations Chantier de la LINO (21) LR Autun : S. Valfort, F. Jeanpierre, R. Fernandez LR Clermont-Ferrand : J.-J. Leblond

Plus en détail

Adapter l énergie. Poste de. distribution

Adapter l énergie. Poste de. distribution PAGE : 1/8 En France, l alimentation en énergie varie en fonction de la puissance souscrite Lorsque la puissance n'excède pas 250kVA, le client est directement alimenté par le réseau de distribution public

Plus en détail

La sécheresse et les routes de la région Centre

La sécheresse et les routes de la région Centre La sécheresse et les routes de la région Centre Retour d expérience sur la surveillance des sites du CG 41 et sur le chantier test du CG 36 D. MATHON Direction Territoriale Normandie Centre 16 Avril 2014

Plus en détail

Enquête industrielle INVESTISSEMENTS. Méthodologie. En Haute-Yamaska. À Granby 2015 : $ 2014 : $ 2013 : $

Enquête industrielle INVESTISSEMENTS. Méthodologie. En Haute-Yamaska. À Granby 2015 : $ 2014 : $ 2013 : $ Enquête industrielle Méthodologie Le sondage a été effectué sur le territoire complet de la Haute-Yamaska afin de maintenir la continuité des statistiques que nous produisons annuellement depuis 1993.

Plus en détail

Diagnostic de l humidité dans le bâtiment Evolutions et innovations

Diagnostic de l humidité dans le bâtiment Evolutions et innovations Diagnostic de l humidité dans le bâtiment Evolutions et innovations Sandrine Herinckx CSTC - Laboratoire Rénovation L humidité dans le bâtiment Traitement de l humidité ascensionnelle février-mars 2015

Plus en détail

Abcourt fait l acquisition de l usine de traitement et de la mine Géant Dormant

Abcourt fait l acquisition de l usine de traitement et de la mine Géant Dormant POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Bourse de croissance TSX ABI.V 4 mars 2016 Abcourt fait l acquisition de l usine de traitement et de la mine Géant Dormant Mont-St-Hilaire, Québec, Canada, 4 mars 2016 (À moins

Plus en détail

Management de la santé et de la sécurité au travail. Optimisez votre gestion par des objectifs et des indicateurs pertinents

Management de la santé et de la sécurité au travail. Optimisez votre gestion par des objectifs et des indicateurs pertinents Management de la santé et de la sécurité au travail Optimisez votre gestion par des objectifs et des indicateurs pertinents La production et la qualité se gèrent. La santé et la sécurité aussi. Pour transformer

Plus en détail

Le marché des certificats d économie d énergie Fonctionnement et premiers enseignements Haitham Joumni

Le marché des certificats d économie d énergie Fonctionnement et premiers enseignements Haitham Joumni Le marché des certificats d économie d énergie Fonctionnement et premiers enseignements Haitham Joumni Comment arrivera-t-on à réduire la pollution en France? La mise en place des certificats d économie

Plus en détail

CE COMMUNIQUÉ DE PRESSE N EST PAS POUR DISTRIBUTION AUX ETATS-UNIS, NI AUX AGENCES DE NOUVELLES AMÉRICAINES. Pour diffusion immédiate

CE COMMUNIQUÉ DE PRESSE N EST PAS POUR DISTRIBUTION AUX ETATS-UNIS, NI AUX AGENCES DE NOUVELLES AMÉRICAINES. Pour diffusion immédiate CE COMMUNIQUÉ DE PRESSE N EST PAS POUR DISTRIBUTION AUX ETATS-UNIS, NI AUX AGENCES DE NOUVELLES AMÉRICAINES Pour diffusion immédiate TSX:FER Century Iron Mines Corporation et Augyva Mining Resources annoncent

Plus en détail

La sécurité Sécurité des personnes & Prévention des risques

La sécurité Sécurité des personnes & Prévention des risques La sécurité Sécurité des personnes & Prévention des risques Contexte métier : Ingénieur sécurité en milieu hospitalier Correction Évaluation n 2 Évaluer et présenter les risques électriques encourus par

Plus en détail

Potentiel de résilience d une organisation Application à des services municipaux

Potentiel de résilience d une organisation Application à des services municipaux Potentiel de résilience d une organisation Application à des services municipaux Canadian Risk and Hazards Network 13ème symposium annuel Session 3A : Resilience in Civil Society Montréal (Québec, Canada)

Plus en détail

JOURNÉE D INFORMATION SCIENTIFIQUE BOVINS LAITIERS ET PLANTES FOURRAGÈRES ------------------------------------------------------------------------------------------------ Moduler le taux de gras du lait

Plus en détail

PREMIERS RESULTATS DE L ANALYSE DES DONNEES DU CONSEIL DE GESTION A L EXPLOITATION FAMILIALE (CGEF) SUR MARADI

PREMIERS RESULTATS DE L ANALYSE DES DONNEES DU CONSEIL DE GESTION A L EXPLOITATION FAMILIALE (CGEF) SUR MARADI REPUBLIQUE DU NIGER CHAMBRE REGIONALE D AGRICULTURE DE MARADI Tel: (227) 20 41 01 38 / Email: cramaradi@yahoo.fr Etablissement public à caractère professionnel créé par la Loi 2000/15 du 21 Août 2000 PREMIERS

Plus en détail

Première S Chapitre 10. Le magnétisme. I. Le champ magnétique. 1. L effet d un champ magnétique. 2. Aimant et champ magnétique.

Première S Chapitre 10. Le magnétisme. I. Le champ magnétique. 1. L effet d un champ magnétique. 2. Aimant et champ magnétique. Première S Chapitre 10 Le magnétisme.. Le champ magnétique. 1. L effet d un champ magnétique. Dans certaines circonstances, une aiguille aimantée s oriente comme soumise à un couple. On dit alors que dans

Plus en détail

Le régime de redevances minières, fiscalité et coûts de gestion reliés à un projet minier : les retombées économiques des projets miniers au Québec

Le régime de redevances minières, fiscalité et coûts de gestion reliés à un projet minier : les retombées économiques des projets miniers au Québec Le régime de redevances minières, fiscalité et coûts de gestion reliés à un projet minier : les retombées économiques des projets miniers au Québec Présentation au BAPE sur l uranium 19 septembre 2014

Plus en détail

Consultez un professionnel de la PI.

Consultez un professionnel de la PI. La propriété intellectuelle (PI) peut être un de vos actifs les plus importants. Comprendre les subtilités de la loi canadienne ou des lois internationales qui régissent la PI peut être déconcertant. Exploitez

Plus en détail

Mise à jour des réserves et des ressources minérales pour la mine Canadian Malartic par suite de la conclusion de l acquisition d Osisko

Mise à jour des réserves et des ressources minérales pour la mine Canadian Malartic par suite de la conclusion de l acquisition d Osisko Mise à jour des réserves et des ressources minérales pour la mine Canadian Malartic par suite de la conclusion de l acquisition d Osisko (Tous les montants sont en dollars américains, sauf indication contraire)

Plus en détail

de la Terre À l aide du document -B- Le dynamisme interne de la Terre, complète le questionnaire suivant.

de la Terre À l aide du document -B- Le dynamisme interne de la Terre, complète le questionnaire suivant. LE DYNAMISME INTERNE DE LA TERRE À l aide du document -B- Le dynamisme interne, complète le questionnaire suivant. 1. Comment Alfred Wegener appela-t-il son hypothèse selon laquelle les continents bougeaient

Plus en détail

TOMRA : HISTOIRE DE LA SOCIÉTÉ

TOMRA : HISTOIRE DE LA SOCIÉTÉ TOMRA : HISTOIRE DE LA SOCIÉTÉ TOMRA a été fondée en 1972 sur la base d une innovation qui a permis de démarrer une activité de conception, de fabrication et de vente de machines de reverse vending destinées

Plus en détail

FAITS ESSENTIELS SUR LE SECTEUR CANADIEN DU JEU VIDÉO

FAITS ESSENTIELS SUR LE SECTEUR CANADIEN DU JEU VIDÉO 2015 FAITS ESSENTIELS SUR LE SECTEUR CANADIEN 1 TABLE DES MATIÈRES Le secteur canadien du jeu vidéo Taille 4 Emploi 5 Recrutement et 6-7 compétences Projets 8-9 LE SECTEUR CANADIEN Géographie Québec 11

Plus en détail

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb DESCRIPTION DU PROJET SHAWI ALGUES

Plus en détail

PRODUIRE POUR DÉCOUVRIR. Discovering by producing. Présentation aux investisseurs Octobre 2016

PRODUIRE POUR DÉCOUVRIR. Discovering by producing. Présentation aux investisseurs Octobre 2016 PRODUIRE POUR DÉCOUVRIR Discovering by producing Présentation aux investisseurs Octobre 2016 ACCORD DE CONFIDENTIALITÉ Le présent document renferme des informations confidentielles. Ce feuillet d information

Plus en détail

Loi normale et échantillonnage

Loi normale et échantillonnage Loi normale et échantillonnage 1. Loi normale Exemple introductif Une entreprise produit des ampoules. Soit la variable qui à chaque ampoule associe sa durée de vie en heures. Cette durée n est pas nécessairement

Plus en détail

Colloque de l Association des prospecteurs du SLSJ 24 mars Brigitte Poirier, CONSOREM

Colloque de l Association des prospecteurs du SLSJ 24 mars Brigitte Poirier, CONSOREM Colloque de l Association des prospecteurs du SLSJ 24 mars 2016 Brigitte Poirier, CONSOREM Plan de la présentation 1. Mise en contexte 2. Définition et objectifs de la carte routière minérale 3. Pourquoi

Plus en détail

RETOUR D EXPERIENCE SUR LE METRO DU CAIRE

RETOUR D EXPERIENCE SUR LE METRO DU CAIRE RETOUR D EXPERIENCE SUR LE METRO DU CAIRE 26/03/2015 Benjamin LECOMTE, VINCI CONSTRUCTION GRANDS PROJETS Construction de la ligne 1 du métro du CAIRE (anciennement Ligne Régionale Nord Sud) Dates : 11/1981

Plus en détail

Creusez l idée du Sans Tranchée. DIJON 22 Mars 2016

Creusez l idée du Sans Tranchée. DIJON 22 Mars 2016 Creusez l idée du Sans Tranchée DIJON 22 Mars 2016 Creusez l idée du Sans Tranchée JT DIJON 22 mars 2016 LA CERTIFICATION DES PRESTATAIRES Jean VERRIER Secrétaire de la FNEDRE Président du COPIL certification

Plus en détail

Éclosion d infections à E. coli O157:H7 pulsovar 849 liée à du fromage au lait cru, 2008

Éclosion d infections à E. coli O157:H7 pulsovar 849 liée à du fromage au lait cru, 2008 Éclosion d infections à E. coli O157:H7 pulsovar 849 liée à du fromage au lait cru, 2008 Eric Levac Journée d échange sur les toxi-infections alimentaires et les zoonoses MSSS et MAPAQ 20 octobre 2011

Plus en détail

Autonomie énergétique Installer une petite éolienne chez vous est-ce possible?

Autonomie énergétique Installer une petite éolienne chez vous est-ce possible? Autonomie énergétique Installer une petite éolienne chez vous est-ce possible? meteolien SARL - Equitao 7 rue Auber 31000 Toulouse Tél : 05.61.72.55.21 www.meteolien.com L'entreprise Études techniques

Plus en détail

Opération AAA Associés pour l Amélioration des Approvisionnements

Opération AAA Associés pour l Amélioration des Approvisionnements Cliquez pour modifier le style du titre SALON DE L INDUSTRIE 2015 RELATION CLIENT / FOURNISSEURS Opération AAA Associés pour l Amélioration des Approvisionnements Qui evidence CLEXTRAL en bref C.A. 2013

Plus en détail

Mobilier urbain technique innovant SÉRIE ÉVÉNEMENT. mcmintegration.com

Mobilier urbain technique innovant SÉRIE ÉVÉNEMENT. mcmintegration.com Mobilier urbain technique innovant SÉRIE ÉVÉNEMENT mcmintegration.com SÉRIE ÉVÉNEMENT Une infrastructure permanente configurable selon vos besoins pour l organisation d événements dans les lieux publics

Plus en détail

Mines en chiffres INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. L investissement minier au Québec en 2014 ÉCONOMIE. Rappel des faits

Mines en chiffres INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. L investissement minier au Québec en 2014 ÉCONOMIE. Rappel des faits ÉCONOMIE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Rappel des faits Mines en chiffres L investissement minier au Québec en 2014 L Institut de la statistique du Québec gère, pour le compte du ministère de l

Plus en détail

Le projet BlackRock Un gisement de Fer/Vanadium de classe mondiale Chibougamau, Québec. Hiver 2013

Le projet BlackRock Un gisement de Fer/Vanadium de classe mondiale Chibougamau, Québec. Hiver 2013 Le projet BlackRock Un gisement de Fer/Vanadium de classe mondiale Chibougamau, Québec Hiver 2013 Énoncés prospectifs Sauf pour ce qui est des énoncés de faits historiques relatifs à la Société, certains

Plus en détail

LE CHOIX DU CHAUFFAGE BIOMASSE EN 2002 ET 2013 GABRIEL BEAUREGARD

LE CHOIX DU CHAUFFAGE BIOMASSE EN 2002 ET 2013 GABRIEL BEAUREGARD LE CHOIX DU CHAUFFAGE BIOMASSE - EN 2002 ET 2013 GABRIEL BEAUREGARD 1970 2000 CULTURE DE TOMATES DE SERRES Début de la Production Partenariat avec mon épouse Nicole et mon fils Louis David Etat des lieux

Plus en détail

Forage et fracturation hydraulique

Forage et fracturation hydraulique Forage et fracturation hydraulique Jean-Jacques Biteau d après la documentation utilisée en conférences par Total Plan La conception des puits pétroliers La construction des puits La fracturation hydraulique

Plus en détail

Portrait de l offre en capital d investissement au Québec

Portrait de l offre en capital d investissement au Québec Portrait de l offre en capital d investissement au Québec Banque de développement du Canada, Caisse de dépôt et placement du Québec, Capital régional et coopératif Desjardins, Finance Montréal, Fondaction

Plus en détail

Notes cours : Analyse de données Statistique descriptive Enseignant : M. KECHICHED Rabah

Notes cours : Analyse de données Statistique descriptive Enseignant : M. KECHICHED Rabah Notes cours : Analyse de données Statistique descriptive Enseignant : M. KECHICHED Rabah Département : Sciences de la Terre et de l Univers Université 1. ANALYSE DE DONNEES STATISTIQUES 1. 1. Analyse monovariée

Plus en détail

Environnement pour le confort et la performance du veau de grain. Suzelle Barrington, ing., agr., Ph.D., FIC

Environnement pour le confort et la performance du veau de grain. Suzelle Barrington, ing., agr., Ph.D., FIC Environnement pour le confort et la performance du veau de grain Suzelle Barrington, ing., agr., Ph.D., FIC Environnement pour le confort du veau Investissements et décisions financières 1. Logement; 2.

Plus en détail

LA FILIERE COURTE. Définition :

LA FILIERE COURTE. Définition : LA FILIERE COURTE Envie de manger plus frais, plus goûteux, de consommer local, de connaître l origine des aliments et la façon dont ils sont produits, de se réapproprier son alimentation... Nombreuses

Plus en détail

Rapport BRGM/RP FR octobre Appui aux administrations BRGM DREAL. Service géologique Régional Provence Alpes Côtes d Azur

Rapport BRGM/RP FR octobre Appui aux administrations BRGM DREAL. Service géologique Régional Provence Alpes Côtes d Azur Rapport d expertise pour la reconnaissance de l état de catastrophe naturelle mouvements de terrain sur cinq communes du Var (Le Rayol-Canadel-sur-mer, Vidauban, Trans-en-Provence, Villecroze et Tourtour)

Plus en détail

SMEPE Rencontre-débat «photovoltaïque au sol : enjeux et perspectives» 29 octobre Paul NEAU, bureau d études ABIES

SMEPE Rencontre-débat «photovoltaïque au sol : enjeux et perspectives» 29 octobre Paul NEAU, bureau d études ABIES SMEPE Rencontre-débat «photovoltaïque au sol : enjeux et perspectives» 29 octobre 2009 Paul NEAU, bureau d études ABIES www.abiesbe.com Abies Bureau d études en environnement spécialisé en énergies renouvelables

Plus en détail

MODULE 5. Performances-seuils. Résistivité, loi de Pouillet Effets thermiques. L élève sera capable

MODULE 5. Performances-seuils. Résistivité, loi de Pouillet Effets thermiques. L élève sera capable I MODULE 5. Résistivité, loi de Pouillet. Effets thermiques. Performances-seuils. L élève sera capable. d évaluer l incidence de la variation de la section, de la longueur, de la matière d un conducteur

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES EN FRANÇAIS DANS LES BUREAUX FÉDÉRAUX À TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR

ENQUÊTE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES EN FRANÇAIS DANS LES BUREAUX FÉDÉRAUX À TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR ENQUÊTE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES EN FRANÇAIS DANS LES BUREAUX FÉDÉRAUX À TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR 2012 Novembre 2012 Centre scolaire et communautaire Des Grands-Vents 65, chemin Ridge, suite 233 Saint-Jean

Plus en détail

Appel à exposition de produits éco-conçus

Appel à exposition de produits éco-conçus Appel à exposition de produits éco-conçus Colloque Eco-conception 2014 Le 17 avril 2014 à St-Etienne Co organisateurs : : Le présent document constitue le cahier des charges de l appel à projets «Exposition

Plus en détail

MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES. Présentée par : Mr. Yahia AZRI Membre du Comité de Direction ANAM

MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES. Présentée par : Mr. Yahia AZRI Membre du Comité de Direction ANAM MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES الصناعة وزارة و المناجم Présentée par : Mr. Yahia AZRI Membre du Comité de Direction ANAM Agence Nationale des Activités Minières ANAM Missions et Activités de l ANAM

Plus en détail

Le MDEIE, votre partenaire d affaires! Au sein même du Ministère, une équipe de spécialistes vous offre un éventail d expertises

Le MDEIE, votre partenaire d affaires! Au sein même du Ministère, une équipe de spécialistes vous offre un éventail d expertises Le MDEIE, votre partenaire d affaires! Au sein même du Ministère, une équipe de spécialistes vous offre un éventail d expertises Mission du Ministère Soutenir le développement économique, l'innovation

Plus en détail

Conférence de presse sur l implantation de la société Olmix à Saint Hilaire de Riez * * * Vendredi 12 septembre 2014 à 14 h 30

Conférence de presse sur l implantation de la société Olmix à Saint Hilaire de Riez * * * Vendredi 12 septembre 2014 à 14 h 30 Conférence de presse sur l implantation de la société Olmix à Saint Hilaire de Riez * * * Vendredi 12 septembre 2014 à 14 h 30 La Vendée a réaffirmé, lors du colloque «Vendée Avenir» du 4 juin dernier

Plus en détail

La pierre architecturale au Québec : mise en contexte

La pierre architecturale au Québec : mise en contexte La pierre architecturale au Québec : mise en contexte Pierre Verpaelst en collaboration avec Y. Bellemare (MRNF) Plan de la présentation Définitions Exploration Mise en valeur 1 ère transformation 2 e

Plus en détail

UN PORT INTERNATIONAL FICHE 4-02

UN PORT INTERNATIONAL FICHE 4-02 UN PORT INTERNATIONAL FICHE 4-02 La région de Québec possède historiquement des liens très étroits avec les activités portuaires et maritimes. Le port de Québec a toujours constitué un centre d activités

Plus en détail

Le massif métamorphique du Tanneron

Le massif métamorphique du Tanneron Le massif métamorphique du Tanneron Circuit du Prigonnet Circuit du Prigonnet Structure du massif, les gneiss du socle, la ceinture de tonalite, le batholithe de granite du Rouet la rhyolite venant de

Plus en détail

Géophysique en forage

Géophysique en forage Géophysique en forage Géophysique en forage Définition: techniques géophysique mises en œuvre à l intérieur d un forage. Mesures paramètres physiques α=f(z) Caractérisation du milieu + Interprétation des

Plus en détail

Cartes PVc. caractéristiques. Zone d ardoisine. Fichiers acceptés PDF entièrement vectorisé (police de caractère également), JPEG haute définition.

Cartes PVc. caractéristiques. Zone d ardoisine. Fichiers acceptés PDF entièrement vectorisé (police de caractère également), JPEG haute définition. Cartes PVc caractéristiques Fichiers acceptés PDF entièrement vectorisé (police de caractère également), JPEG haute définition. Résolution du fichier 300dpi Mode colorimétrique CMJN (pantone converti en

Plus en détail

Programme de formation d assistant en environnement et d initiation à la vie professionnelle

Programme de formation d assistant en environnement et d initiation à la vie professionnelle Programme de formation d assistant en environnement et d initiation à la vie professionnelle Produisant des avantages à plus long terme pour des communautés isolées Le 4 juin 2015 Aperçu u Introduction

Plus en détail

INDICE DES PRIX A LA PRODUCTION INDUSTRIELLE, ENERGETIQUE ET MINIERE

INDICE DES PRIX A LA PRODUCTION INDUSTRIELLE, ENERGETIQUE ET MINIERE ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN INDICE DES PRIX A LA PRODUCTION INDUSTRIELLE, ENERGETIQUE ET MINIERE (Base 100 : 1997 : 100 ) 3 ème Trimestre 0212 ISSN 0851-0954 DIRECTION DE LA STATISTIQUE

Plus en détail

Contribution de l industrie du nickel au développement calédonien. Olivier Sudrie (dme) & Laurent Châtenay (SAP)

Contribution de l industrie du nickel au développement calédonien. Olivier Sudrie (dme) & Laurent Châtenay (SAP) Contribution de l industrie du nickel au développement calédonien Olivier Sudrie (dme) & Laurent Châtenay (SAP) Plan Un focus autour de 2 questions principales: 1. Quelles contributions du secteur à la

Plus en détail

Sommaire. 1. Executive Summary. 2. Les technologies du solaire thermique. 3. THEIA, un capteur à concentration innovant

Sommaire. 1. Executive Summary. 2. Les technologies du solaire thermique. 3. THEIA, un capteur à concentration innovant 1 Sommaire 2 1. Executive Summary 2. Les technologies du solaire thermique 3. THEIA, un capteur à concentration innovant 4. Une même technologie pour un marché diversifié 5. Perspectives 1. Executive Summary

Plus en détail

CONFERENCE ET EXPOSITION SUR LES SECTEURS MINIER ET PETROLIER MAURITANIENS PROJET DE TRANSPORT MINERALIER SUR LE FLEUVE SENEGAL

CONFERENCE ET EXPOSITION SUR LES SECTEURS MINIER ET PETROLIER MAURITANIENS PROJET DE TRANSPORT MINERALIER SUR LE FLEUVE SENEGAL CONFERENCE ET EXPOSITION SUR LES SECTEURS MINIER ET PETROLIER MAURITANIENS PROJET DE TRANSPORT MINERALIER SUR LE FLEUVE SENEGAL (Nouakchott, 13 15 octobre 2014) Présenté par Monsieur Solomani DIAKITE Directeur

Plus en détail

Opportunités pour les co-produits du sciage

Opportunités pour les co-produits du sciage Opportunités pour les co-produits du sciage CIFQ-Ateliers-Conférences Gilles Brunette Directeur Fabrication de matériaux composites Endroit: Date: Québec Le 9 septembre 2011 Contexte Diminution de la demande

Plus en détail

guide pratique photovoltaïque Branchements producteur - consommateur Août 2009 HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE

guide pratique photovoltaïque Branchements producteur - consommateur Août 2009 HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE guide pratique photovoltaïque Août 2009 Branchements producteur - consommateur Branchements producteur - consommateur Sommaire Contexte du guide pratique... p. 3 Principe de raccordement... p. 4 Injection

Plus en détail

Etude des couples payssecteurs. porteurs à l exportation

Etude des couples payssecteurs. porteurs à l exportation Etude des couples payssecteurs porteurs à l exportation M. Ramon FERNANDEZ, directeur Directeur général g du Trésor Objectifs de l él étude Quantifier la demande mondiale par pays et secteur à horizon

Plus en détail

La culture de l aronia au Québec. Par : Francis Bernier Blanchet, agr. Cultur Innov

La culture de l aronia au Québec. Par : Francis Bernier Blanchet, agr. Cultur Innov La culture de l aronia au Québec Par : Francis Bernier Blanchet, agr. Cultur Innov Contenu de la conférence C est quoi l aronia? D où ça vient l aronia? C est quoi qu on fait avec de l aronia? Quelles

Plus en détail

Biométhane porté vers un point d injection: conception d un projet : technologies, coûts, contraintes et atouts

Biométhane porté vers un point d injection: conception d un projet : technologies, coûts, contraintes et atouts COMITÉ CONSULTATIF BIOGAZ 09 Mai 2016 Biométhane porté vers un point d injection: conception d un projet : technologies, coûts, contraintes et atouts Jacky BONNIN 1 Contexte Cas de figure: le producteur

Plus en détail

Potentiels d Injection de biométhane dans le réseau de distribution en France

Potentiels d Injection de biométhane dans le réseau de distribution en France Potentiels d Injection de biométhane dans le réseau de distribution en France 1. Acteurs: CRIGEN, GrDF et le biométhane 2. Besoin initial 3. Choix de l outil 4. Démonstration 13/10/2014 CRIGEN Le CRIGEN

Plus en détail

Chapitre 9. La région du Centre. Résumé

Chapitre 9. La région du Centre. Résumé Chapitre 9 La région du Centre Résumé L Ontario et le Québec forment la région du Centre du Canada. Plus de la moitié de la population du Canada vit dans les villes et les villages du sud du Québec et

Plus en détail

SOUS SYSTEME BAIN REGULE

SOUS SYSTEME BAIN REGULE SOUS SYSTEME BAIN REGULE TP N 1 Etude d un capteur sonde PT 100 1. Prérequis : - Analyser et interpréter une documentation technique. - Connaître les caractéristiques techniques d une sonde PT 100. 2.

Plus en détail

MICROSCOPE ELECTRONIQUE A BALAYAGE

MICROSCOPE ELECTRONIQUE A BALAYAGE BOUVOT Simon groupe E2 MICROSCOPE ELECTRONIQUE A BALAYAGE Professeur : Mr Viallet 16 Mai 2011 1/7 Dans ce rapport, on effectuera une analyse du microscope électronique à balayage afin de comprendre son

Plus en détail

ACTIVITES MINIERES ET CHANGEMENT CLIMATIQUE: IMPACTS ET PERSPECTIVES POUR LE CAMEROUN

ACTIVITES MINIERES ET CHANGEMENT CLIMATIQUE: IMPACTS ET PERSPECTIVES POUR LE CAMEROUN ACTIVITES MINIERES ET CHANGEMENT CLIMATIQUE: IMPACTS ET PERSPECTIVES POUR LE CAMEROUN PAR: ONDING ETEME François Expert Environnemental et Social au PRECASEM Novembre 2015 PLAN Contexte Localisation des

Plus en détail

20 ans d excellence suisse au profit de clients internationaux

20 ans d excellence suisse au profit de clients internationaux 20 ans d excellence suisse au profit de clients internationaux au sein d un groupe international, surcotec a construit sa réputation dans le domaine de la métallisation sous vide au fil du temps et de

Plus en détail

FLEURIR SON PAS DE PORTE VILLE DE PORNICHET REALISATION ORIGINALE

FLEURIR SON PAS DE PORTE VILLE DE PORNICHET REALISATION ORIGINALE FLEURIR SON PAS DE PORTE VILLE DE PORNICHET REALISATION ORIGINALE AVEC LA PARTICIPATION DE : Novembre 2013 Remerciements : Alain Goetschel, Service espaces verts de Pornichet Titre Correspondants Plante

Plus en détail

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité Avis de non-responsabilité Les prévisions et opinions émises dans cette présentation reflètent celles des présentateurs/auteurs seulement et ne reflètent en aucun cas celles de Bourse de Montréal Inc.

Plus en détail

La gestion de l eau en fraisière

La gestion de l eau en fraisière L EAU, SOURCE DE QUALITÉ ET DE RENDEMENT Le vendredi 10 février 2006, Hôtel Mortagne, Boucherville La gestion de l eau en fraisière Louis GOSSELIN, producteur agricole Ferme François Gosselin inc. Saint-Laurent,

Plus en détail

SPICE en intégrité du signal. Alain CHAROY -

SPICE en intégrité du signal. Alain CHAROY - SPICE en intégrité du signal Alain CHAROY - a.charoy@aemc.fr Pourquoi simuler l intégrité de signaux? Irréaliste de mesurer plus de 1000 points Irréaliste de mesurer des évènements trop rares. Irréaliste

Plus en détail

Investir dans la longévité des vaches, c est payant!

Investir dans la longévité des vaches, c est payant! Investir dans la longévité des vaches, c est payant! Doris Pellerin Steve Adams, François Bécotte, Roger Cue, Robert Moore, René Roy Plan De quoi parle-t-on? Quand une vache devient-elle rentable? Pourquoi

Plus en détail

Origine des eaux souterraines

Origine des eaux souterraines Origine des eaux souterraines Les eaux souterraines proviennent essentiellement de l'infiltration dans un terrain des eaux de l atmosphère et de l hydrosphère : précipitations, eau des lacs, des océans

Plus en détail

Cartes stratégiques du bruit - Etude 2 Communes de l agglomération parisienne

Cartes stratégiques du bruit - Etude 2 Communes de l agglomération parisienne - Etude 2 Communes de l agglomération parisienne Résumé non technique 26 mars 2009 Préparé pour : Autorités compétentes de l agglomération parisienne Direction Départementale de l Equipement et de l Agriculture

Plus en détail

Survol des équipements Véhicules de soutènement Véhicules de facilitation de l écoulement de minerai Véhicules utilitaires

Survol des équipements Véhicules de soutènement Véhicules de facilitation de l écoulement de minerai Véhicules utilitaires Survol des équipements Véhicules de soutènement Véhicules de facilitation de l écoulement de minerai Véhicules utilitaires Expérience dans le domaine minier, expertise en ingénierie pluridisciplinaire,

Plus en détail