Une entreprise innovante

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une entreprise innovante"

Transcription

1

2 Une entreprise innovante Morphosis est une société spécialisée dans l extraction des métaux rares et précieux issus des déchets informatiques, électroniques et Telecom. Nous faisons d une obligation réglementaire qui représente généralement une charge une source de revenu. Morphosis est dotée de procédés innovants qui lui ont permis d être considérée comme l une des 100 entreprises les plus éco-innovantes en Europe.

3 Chiffres clés Localisation : Le Havre (76), Madrid, Milan Bâtiment : m² couvert, m² extérieur. 30 collaborateurs en Europe Autorisations : Déclaration préfectorale pour tonnes/an, Déclaration de négoce et courtage, Déclaration de transport de Déchets Dangereux et non Dangereux. Évolution du CA en M : ,35 0,75 1,75 3,75 4, * * Donnée Prévisionnelle

4 Action Internationale Nous importons des D3E de différentes zones

5 Produits traités PRODUITS COMPLETS SOUS-PRODUITS Ecrans plats Serveurs Modem Routeurs Téléphonies fixes et mobiles Pièces détachées Réacteur, Modem, Switch Réseau télécom : BTS, BSC, RSL, FAI, DSLAM Cartes électroniques connectiques bains Disques durs Produits cuivrés Précieux Divers

6 Gestion des produits PRODUIT GESTION DE LA LOGISTIQUE INGENIERIE DEMANTELEMENT VALORISATION ET REPORTING COLLECTE RECEPTION TRI ANALYSE LABORATOIRE DEMANTELEMENT DESTRUCTION DE DONNÉES EXTRACTION DES METAUX COMMUNS ET PRECIEUX TRAÇABILITÉ RECHERCHE ET DEVELOPEMENT ANALYSE CYCLE DE VIE

7 Valorisation Matière Nos sources de revenues permettant la création de valeur pour vous Production de métal fin Mise à disposition du métal fin (lingot, grenaille) Production de sous-produits Aurocyanure Chlorure d argent Nitrate d argent

8 Valorisation Matière Extraction des métaux communs et précieux Méthode mécanique Broyage à différentes granulométries Granulation Séparation électromagnétique Séparation par courant de Foucault Séparation par densimétrie Méthode pyrométallurgique Calcination Coupellation Pyrolyse Méthode chimique et électrochimique Électrolyse Cémentation Grenaillage Précipitation

9 Gestion de la logistique Transport réglementé Respect des réglementations pour le transport des DEEE : Décret N du 30 juillet 1998, Respect du Code de l Environnement Remise du Bordereau de Suivi des Déchets (BSD) : A l enlèvement du matériel pour signature Suite à la pesée du matériel Gestion complète du BSD (remplissage, archivage, ) Base et stock tampon Partenariat avec des EA sur tout le territoire pour optimiser la collecte

10 INGENIERIE Analyse des méthodes de démantèlement à appliquer aux produits Manuel Automatisé Semi-automatisé Analyse de la composition exacte du produit XRF Absorption atomique ICP Laboratoire d analyse au sein de notre département R&D

11 Démantèlement des DEEE Démantèlement manuel : Outillage électroportatif d aide au démantèlement Partenariat avec le secteur adapté et protégé Permet une meilleure séparation des équipements Pas de perte de matière Démantèlement mécanique : Processus industriel mécanique Possession d une chaîne interne de broyage Permet une meilleure séparation des matériaux => Choix de la technique en fonction du matériel et/ou de la valorisation optimale

12 Démantèlement des DEEE Effacement de données : Utilisation d un logiciel d effacement des données: WipeDrive Logiciel reconnu par l ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d information) Destruction physique des disques durs : Destruction par chocs mécaniques Emission d un certificat de destruction Respect des normes ISO 9001 et ISO 14001

13 Reporting Reporting technique : Nombre de lots enlevés avec identifiants Nombre de lots traités et leurs compositions Bilan matière des lots traités Mise en place d un système EDI entre Morphosis et ses clients Reporting réglementaire : Transmission des BSD liés aux lots identifiés du mois Veille règlementaire Reporting financier : Tableau récapitulatif avec copie des factures Statistiques et analyses financières Reporting sur mesure en fonction des standards client

14 Références

15 Récompenses et Labels Réseau mondial Membre du Pacte Mondial des Nations Unies Commission Européenne Récompense ECOLINK+ : 100 entreprises les plus éco-innovantes d Europe Ministère des finances Statut de Jeune Entreprise Innovante Partenariat avec OSEO sur la création d un logiciel de suivi en temps réel de la traçabilité des produits. CCI du Havre: Trophée du développement durable 2011 ADEME : Certification professionnelle pour les bilans carbone Inocéane: Labélisée «Entreprise innovante» Prix Cleantech republic Prix spécial de la Rédaction remis à Pollutec 2013

16 Recherche et Développement Mise en œuvre : Utilisation de technologies moins énergivores et plus écologiques Optimisation des processus mécaniques Partenariats internationaux : Avec des Universités : Cambridge (UK), King SaudUniversity (KSA) Avec des laboratoires de recherche privés Process innovant : Récupération de l'étain (Sn) et du plomb (Pb), de l'or (Au), de l argent (Ag), du palladium (Pd), du platine (Pt), du nickel (Ni) et du cuivre (Cu) avec des acides faibles en évitant au maximum les phases de pyrométallurgie

17 Gestion des déchets d équipements électriques et électroniques Contact : 576 Boulevard Jules Durand LE HAVRE Tél:

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Programme 1. PCI : la présentation 2. Green IT : la définition 3. GEPI : la boîte

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES www.sita.fr UN PARTENAIRE EXPERT POUR OPTIMISER LA GESTION DE VOS DEEE SITA DEEE a été créée

Plus en détail

The Art of Precious Metal Transformation au service de l industrie horlogère, bijoutière et joaillière

The Art of Precious Metal Transformation au service de l industrie horlogère, bijoutière et joaillière The Art of Precious Metal Transformation au service de l industrie horlogère, bijoutière et joaillière PAMP SA et le groupe MKS PAMP SA Produits Artistiques Métaux Précieux fait partie du groupe MKS qui,

Plus en détail

Demi-produits Apprêts, Chaînes Bijoux terminés Matériel et outillage Traitement et récupération Or d investissement Alliages dentaires

Demi-produits Apprêts, Chaînes Bijoux terminés Matériel et outillage Traitement et récupération Or d investissement Alliages dentaires En 1800, Melle Alemandet Mr Lyon créent un comptoir d affinage de métaux précieux : le Comptoir Lyon -Alemand. Depuis, nous n avons cessé de compléter nos gammes de produits et services. Nous sommes aujourd

Plus en détail

Société BIS RECYCLAGE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE

Société BIS RECYCLAGE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE 1 INFORMATIONS GENERALES SUR LE SITE...1 2 ELEMENTS TECHNIQUES...2 2.1 PRINCIPALES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES... 2 2.2 ELEMENTS

Plus en détail

Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage.

Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage. Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage. Service Economique Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Côte d Or 65-69,

Plus en détail

Ateliers Sans Frontières Un dispositif professionnel et solidaire pour le traitement de vos ordinateurs

Ateliers Sans Frontières Un dispositif professionnel et solidaire pour le traitement de vos ordinateurs Ateliers Sans Frontières Un dispositif professionnel et solidaire pour le traitement de vos ordinateurs Savoir-faire à Bonneuil-sur-Marne Partage d expérience dans les pays du Sud Notre expertise au service

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN SOMMAIRE 01. NATURE et découvertes en quelques chiffres 02. Construire un plan green 03. Mesurer l empreinte écologique 04. Conclusion - 2 01. NATURE

Plus en détail

CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE

CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE Répondre à des problématiques industrielles en génie des procédés et environnement en s appuyant sur les compétences de laboratoires académiques

Plus en détail

GIMI Green-IT. PCI reçoit le Trophée de l Innovation SISEG 2010 pour son logiciel GIMI Green-IT Gestion de la consommation d énergie

GIMI Green-IT. PCI reçoit le Trophée de l Innovation SISEG 2010 pour son logiciel GIMI Green-IT Gestion de la consommation d énergie GIMI Green-IT PCI reçoit le Trophée de l Innovation SISEG 2010 pour son logiciel GIMI Green-IT Gestion de la consommation d énergie Entrez dans une démarche de gestion des coûts et de maîtrise de l environnement

Plus en détail

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1663 rév. 5. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1663 rév. 5. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard Convention N 2393 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1663 rév. 5 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Impacts de l'informatique : ressources, énergie, déchets ; que nous révèlent les analyses de cycle de vie?

Impacts de l'informatique : ressources, énergie, déchets ; que nous révèlent les analyses de cycle de vie? Impacts de l'informatique : ressources, énergie, déchets ; que nous révèlent les analyses de cycle de vie? 8 juin 2010 Journée InTech (INRIA) Françoise Berthoud Francoise.Berthoud@grenoble.cnrs.fr Groupe

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production Toutes les actions sont à réaliser obligatoirement B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production du candidat Etablissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve

Plus en détail

Johnson Matthey Plc Johnson Matthey & Brandenberger AG

Johnson Matthey Plc Johnson Matthey & Brandenberger AG Johnson Matthey Plc Johnson Matthey & Brandenberger AG Percival Norton Johnson George Matthey Histoire 1817 Percival Norton Johnson s installe à Londres en tant qu essayeur 1851 Johnson & Matthey est fondée

Plus en détail

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile 2 nd vie des produits technologiques Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile SOMMAIRE Electronique Grand Public : un marché de masse! Un cadre réglementaire : depuis 2006

Plus en détail

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération Panorama de branche Industries et commerce de la récupération Industries et commerce de la récupération Avant-propos méthodologique La partie «données économiques» prend en compte l ensemble du secteur

Plus en détail

Guide du tri des cartes et circuits imprimés.

Guide du tri des cartes et circuits imprimés. Parce que le tri des cartes et circuits imprimés se révèle être le parcours du combattant Guide du tri des cartes et circuits imprimés. Valable au sein de l entreprise Moonen Cédric Introduction. Guide

Plus en détail

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Actualités Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Avril 2012 - Fiche n 1 Rédigée par Margot Liatard CCIR Champagne-Ardenne Qu est ce qu un déchet dangereux? Les déchets dangereux sont des déchets

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE 52 000 lycéens 65 lycées publics (1,2 millions de m² de locaux) 39 lycées privés 1 Les priorités comtoises en matière d éducation par de nouvelles politiques L accès pour tous à l éducation Gratuité des

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : ENLEVEMENT ET ELIMINATION DE DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX SUR LE SITE DE L INRA DE JOUY-EN-JOSAS ET DOMAINES RATTACHES

CAHIER DES CHARGES : ENLEVEMENT ET ELIMINATION DE DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX SUR LE SITE DE L INRA DE JOUY-EN-JOSAS ET DOMAINES RATTACHES CAHIER DES CHARGES : ENLEVEMENT ET ELIMINATION DE DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX SUR LE SITE DE L INRA DE JOUY-EN-JOSAS ET DOMAINES RATTACHES DECEMBRE 2006 1. OBJET DE LA PRESTATION L activité du centre

Plus en détail

Mémoire technique Aide à la rédaction

Mémoire technique Aide à la rédaction Mémoire technique Aide à la rédaction Pour apprécier la valeur technique de l offre, le maître d ouvrage peut exiger des candidats la fourniture d un mémoire technique. Deux cas de figure s offrent alors

Plus en détail

Gestion écoresponsable des déchets

Gestion écoresponsable des déchets Gestion écoresponsable des déchets R E C Y C L E R, V A L O R I S E R E T E L I M I N E R P O U R P R E S E R V E R L E N V I R O N N E M E N T E T C O N T R I B U E R A U D E V E L O P P E M E N T D U

Plus en détail

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation > Les nuances de carbure à grain ultra-fin se caractérisent par une dureté très élevée et une excellente résistance à l usure. Elles sont utilisées à la fabrication d outils de fraisage et de forets pour

Plus en détail

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie et les CQP des industries chimiques @ COPYRIGHT LEEM - Page 1 sur 51 Sommaire 1 - Finalités des passerelles... 3 2 - Principes

Plus en détail

Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques.

Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques. Parole d experts Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques. Panel d experts autour de Prof. Eric PIRARD, ULg - GeMMe Avec le soutien de : Les déchets

Plus en détail

Modulaire. Précis. Efficace. www.stsindustrie.com

Modulaire. Précis. Efficace. www.stsindustrie.com Modulaire. Précis. Efficace. www.stsindustrie.com 2 STS: Solutions de Traitement de Surface STS: Solutions de Traitement de Surface Modulaire. Précis. Efficace STS vous offre des solutions sur mesure pour

Plus en détail

Système Management Environnemental

Système Management Environnemental Système Management Environnemental Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine - Bassin Eaux Pluviales Environnemental Politique Qualité Sécurité Environnement Sommaire Norme

Plus en détail

RECUPERATEUR METAUX PRECIEUX

RECUPERATEUR METAUX PRECIEUX RECUPERATEUR METAUX PRECIEUX ELECTRUM RECUPERATEUR ELECTROLYTIQUE OR ARGENT PALLADIUM www.siebec.com ELECTRUM Recuperateur metaux precieux L appareil Electrum est destiné à la récupération électrolytique

Plus en détail

Ingénierie administrative Gestion financière Gestion documentaire

Ingénierie administrative Gestion financière Gestion documentaire Ingénierie administrative Gestion financière Gestion documentaire Des solutions d externalisation performantes, du diagnostic au suivi complet de vos projets. Oralys, une filiale du Groupe Ortec. Nos équipes

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Octobre 2012 Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Convaincu de l impérieuse nécessité pour les entreprises de prendre en compte les

Plus en détail

PRODUITS - Téléphone portable

PRODUITS - Téléphone portable PRODUITS - Téléphone portable Saturday, December 13, 2014 http://eco3e.eu/produits/telephone-portable/ Table des matières 1. Définition du produit 1.1 Composition d un téléphone portable seconde génération

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles H. Bonnes pratiques environnementales 1. Déchets La gestion des déchets est régie par : des grands principes définissant, par exemple, les responsabilités du producteur ou détenteur de déchets ou la prise

Plus en détail

Un geste pour un monde meilleur. Recycler4Green. www.recycler4green.com

Un geste pour un monde meilleur. Recycler4Green. www.recycler4green.com Un geste pour un monde meilleur Recycler4Green www.recycler4green.com La tranquillité du recyclage informatique dans un environnement de plus en plus complexe. Notre activité Recycler4Green propose aux

Plus en détail

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX . MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX NOMENCLATURE : 81-17 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

i-depots i-gedexpert i-compta i-bureau

i-depots i-gedexpert i-compta i-bureau La descendance Full WEB i-depots i-gedexpert i-compta i-bureau > Des solutions efficaces qui facilitent les échanges et contribuent activement à la satisfaction et la fidélisation de vos clients. 1 - La

Plus en détail

Guide pratique Détenteurs Professionnels. Les lampes usagées ne se jettent plus: elles doivent être recyclées! Et vous qu en faites-vous?

Guide pratique Détenteurs Professionnels. Les lampes usagées ne se jettent plus: elles doivent être recyclées! Et vous qu en faites-vous? Guide pratique Détenteurs Professionnels Les lampes usagées ne se jettent plus: elles doivent être recyclées! Et vous qu en faites-vous? Plusieurs solutions existent : Les faire enlever gratuitement par

Plus en détail

Septembre 2013. Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives

Septembre 2013. Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives Septembre 2013 Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives Si le recours aux matériaux recyclés ou aux déchets inertes progresse, les secteurs d activité du bâtiment ou des travaux

Plus en détail

Autorisation pour le négoce ou le courtage de déchets. Informations pour remplir le formulaire de demande

Autorisation pour le négoce ou le courtage de déchets. Informations pour remplir le formulaire de demande Autorisation pour le négoce ou le courtage de déchets Informations pour remplir le formulaire de demande Administration de l environnement Division des déchets 1, Avenue du Rock n Roll L-4361 Esch/Alzette

Plus en détail

Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable. Matinfo3 CNRS - 2013

Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable. Matinfo3 CNRS - 2013 Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable Matinfo3 CNRS - 2013 Questionnaire pour les postes fixes et portables : Questionnaire DD Dans le présent document,

Plus en détail

Dr Berdj Haroutunian, 5, Chemin Gottret ch-1255 VEYRIER tél 00 41 (0)22 784-01-18 www.haroutunian.ch E-mail : berdj@haroutunian.ch

Dr Berdj Haroutunian, 5, Chemin Gottret ch-1255 VEYRIER tél 00 41 (0)22 784-01-18 www.haroutunian.ch E-mail : berdj@haroutunian.ch 1 L UTILISATION DU PLOMB EN DENTISTERIE : MYTHE OU REALITE Dr Berdj HAROUTUNIAN, Genève Le plomb ne devrait en principe pas être utilisé en dentisterie car il n est pas considéré comme un oligo-élément

Plus en détail

Green IT. Jeudis 2 et 9 octobre 2014. Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC)

Green IT. Jeudis 2 et 9 octobre 2014. Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC) Centre de formation Green IT Jeudis 2 et 9 octobre 2014 Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC) Green IT Réduire la consommation énergétique des

Plus en détail

MAÎTRISEZ VOTRE PARC EN TOUTE LIBERTÉ!

MAÎTRISEZ VOTRE PARC EN TOUTE LIBERTÉ! MAÎTRISEZ VOTRE PARC EN TOUTE LIBERTÉ! UN EXPERT EN LOCATION ET GESTION D ÉQUIPEMENTS TECHNOLOGIQUES BNP Paribas Rental Solutions répond à vos besoins pour maîtriser votre parc d équipements technologiques

Plus en détail

CHOISISSEZ LA SéCURITé ET LA PERFORMANCE POUR L EXPLOITATION DE VOS CENTRALES

CHOISISSEZ LA SéCURITé ET LA PERFORMANCE POUR L EXPLOITATION DE VOS CENTRALES CHOISISSEZ LA SéCURITé ET LA PERFORMANCE POUR L EXPLOITATION DE VOS CENTRALES EDF EN SERVICES, VOTRE PARTENAIRE POUR L EXPLOITATION-MAINTENANCE DES CENTRALES éoliennes ET SOLAIRES SUPERVISION 24H/24 +

Plus en détail

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Le plan doit être introduit en langue française ou néerlandaise. Les données sont reprises

Plus en détail

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique AG2I / R2D2 : En Marin route de Pessan 32000 Auch (Gers en Gascogne) ZI du

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS

LA GESTION DES DECHETS LA GESTION DES DECHETS AML BATIMENT Ensemble contribuons à protéger l environnement AML Bâtiment Page 1 LA GESTION DES DECHETS SUR LES CHANTIERS AML BATIMENT AML Bâtiment Page 2 SOMMAIRE POURQUOI CONNAITRE

Plus en détail

L équipement choisit devra être nomade, il servira aux visiteurs en déplacements et sera donc sujets à des limitations de tailles et de poids.

L équipement choisit devra être nomade, il servira aux visiteurs en déplacements et sera donc sujets à des limitations de tailles et de poids. I.Cahier des charges Afin de remplacer les ordinateurs portables obsolètes des visiteurs, nous avons mis en place un cahier des charges afin de sélectionner plusieurs équipements pour ensuite les comparer

Plus en détail

Principe de fonctionnement des batteries au lithium

Principe de fonctionnement des batteries au lithium Principe de fonctionnement des batteries au lithium Université de Pau et des pays de l Adour Institut des Sciences Analytiques et de Physicochimie pour l Environnement et les Matériaux 22 juin 2011 1 /

Plus en détail

Notre système de management. Qualité et Environnement

Notre système de management. Qualité et Environnement Notre système de management Ce document est destiné à nos clients, partenaires et collaborateurs et a pour volonté de décrire simplement nos activités et notre système de management Qualité et Environnement

Plus en détail

Solutions pour le calibrage et l entretien Gamme complète d accessoires indispensables

Solutions pour le calibrage et l entretien Gamme complète d accessoires indispensables Solutions laboratoires Solutions pour les laboratoires Tampons ph Étalons de conductivité Solutions de mesure redox et O 2 dissous Solutions de mesure ISE Solutions de maintenance Solutions pour le calibrage

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

Groupe de travail «Dynamiser la prévention»

Groupe de travail «Dynamiser la prévention» Plan départemental de prévention et de gestion des déchets non dangereux Groupe de travail «Dynamiser la prévention» 15 octobre 2014 Réunion du 15 octobre Déroulement de la réunion : - Don alimentaire

Plus en détail

Guide pratique de la Collectivité Locale

Guide pratique de la Collectivité Locale Guide pratique de la Collectivité Locale Objet Ce Guide édité par Récylum* présente : - la procédure de contractualisation (via l Organisme Coordonnateur); - les modalités de mise à disposition et d enlèvement

Plus en détail

Dynacor annonce une récupération métallurgique de l or allant jusqu à 96,43% dans le matériel minéralisé de Tumipampa

Dynacor annonce une récupération métallurgique de l or allant jusqu à 96,43% dans le matériel minéralisé de Tumipampa 2015 Dynacor Gold Mines Inc. (Dynacor) Symbol: DNG Toronto Stock Exchange (TSX) Shares outstanding: 36 425 667 Dynacor annonce une récupération métallurgique de l or allant jusqu à 96,43% dans le matériel

Plus en détail

La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise. Juillet 2004

La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise. Juillet 2004 La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise Juillet 2004 1 Contexte (1) Directive 2000/53/CE + Décision européenne des déchets 2000/532/CE: le VHU non dépollué est un déchet dangereux le

Plus en détail

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE 2011 DU SIAAP

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE 2011 DU SIAAP BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE 2011 DU SIAAP Sommaire 1/ DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNÉE 2 2/ ANNÉE DE REPORTING DE L EXERCICE ET L ANNÉE DE RÉFÉRENCE 3 Utilisation d énergie sur

Plus en détail

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2012, toutes options Séries détaillées 2006 à 2013, Option Filières

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2012, toutes options Séries détaillées 2006 à 2013, Option Filières Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2012, toutes options Séries détaillées 2006 à 2013, Option Filières Présentation des prix de la reprise Page 1 Contenu du document La «Reprise des Matériaux»

Plus en détail

Les effluents des établissements hospitaliers. Direction des Affaires Techniques

Les effluents des établissements hospitaliers. Direction des Affaires Techniques Les effluents des établissements hospitaliers J. DROGUET - Présentation Hopitech 2007 Contexte Les établissements hospitaliers sont de gros consommateurs d eau (env 800-1000 L/lit). Les différents types

Plus en détail

COP MESSAGGIO 2014/2015 MESSAGGIO COP 2014 / 2015

COP MESSAGGIO 2014/2015 MESSAGGIO COP 2014 / 2015 MESSAGGIO COP 2014 / 2015 1 Monsieur le Secrétaire Général, Par cette lettre, j ai l honneur de vous confirmer que messaggio soutien les 10 principes du Pacte des Nations Unies concernant les droits de

Plus en détail

Sartorius DocuClip & Docu-pH Meter. La nouvelle référence pour des analyses électrochimiques sûres

Sartorius DocuClip & Docu-pH Meter. La nouvelle référence pour des analyses électrochimiques sûres Sartorius DocuClip & Docu-pH Meter La nouvelle référence pour des analyses électrochimiques sûres Docu-pH Meter Une base solide pour des résultats sûrs La sécurité commence par un fonctionnement facile

Plus en détail

ANR. Votre atout sous-traitance. www.anr-services.fr. www.anr-services.fr

ANR. Votre atout sous-traitance. www.anr-services.fr. www.anr-services.fr Votre atout sous-traitance www.anr-services.fr www.anr-services.fr INDUSTRIE Câblage - Connectique Câbles sertis et faisceaux électriques Coffrets et armoires électriques Borniers et connecteurs pour aéronautique,

Plus en détail

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE la Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE Filiale du Groupe Suez Environnement et Leader en France,

Plus en détail

Ambitionner une dynamique des territoires. Ambitionner une gouvernance exemplaire VISION. Joël Séché Président-Directeur général RAPPORT ANNUEL 2013

Ambitionner une dynamique des territoires. Ambitionner une gouvernance exemplaire VISION. Joël Séché Président-Directeur général RAPPORT ANNUEL 2013 Nos métiers sont à la confluence du traitement de pollutions difficiles et de la recherche de solutions à la rareté croissante des matières premières et de l énergie. Joël Séché Président-Directeur général

Plus en détail

à l intelligence économique

à l intelligence économique Délégation interministérielle à l intelligence économique Délégation interministérielle à l intelligence économique Avril 2014 Kit de présentation Qu est-ce-que c est? DIESE-Lab est un logiciel évaluant

Plus en détail

Green Approach. Une réponse agréée pour le recyclage des Déchets d Equipements Electriques et Electroniques (DEEE)

Green Approach. Une réponse agréée pour le recyclage des Déchets d Equipements Electriques et Electroniques (DEEE) Green Approach Une réponse agréée pour le recyclage des Déchets d Equipements Electriques et Electroniques (DEEE) Dans le respect des principes de développement durable 2 Table des matières Recyclage des

Plus en détail

Forum Client Cegid Bienvenue

Forum Client Cegid Bienvenue Forum Client Cegid Bienvenue Dématérialisation de documents Factures clients, factures fournisseurs, relances, commandes d achat, ordres de transport, etc. : automatisez et dématérialisez vos flux documentaires!

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 1 er juin 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 8 sur 152 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

Présentation ERP. Présentation d ERP Organisation d ERP Présentation d ERP. Présentation d ERP ERP SAS FRANCE

Présentation ERP. Présentation d ERP Organisation d ERP Présentation d ERP. Présentation d ERP ERP SAS FRANCE Présentation ERP Présentation d ERP Société créée en France en 2002 4 membres fondateurs : Braun-Gillette, Electrolux, Hewlett Packard et Sony EUROPEAN RECYING PLATFORM E R P Société par actions simplifiée

Plus en détail

Colloque EDD 24 septembre 2008 Et l économie dans tout ça?

Colloque EDD 24 septembre 2008 Et l économie dans tout ça? Colloque EDD 24 septembre 2008 Et l économie dans tout ça? PROJET EN EDUCATION EN VUE DU DEVELOPPEMENT DURABLE Secondaire I Présenté par Gilles Blandenier, enseignant secondaire, Collège des Terreaux,

Plus en détail

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles Février 2012 Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles CONFIDENTIEL Sommaire Mise en contexte sur DMA / LM Objectifs du programme de DMA / LM Composantes

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Aménagement du Territoire de l Environnement et du Tourisme CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE (C.N.T.P.P) Présentée

Plus en détail

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières Présentation des prix de la reprise Page 1 Contenu du document La «Reprise des Matériaux»

Plus en détail

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable La stratégie développement durable de Nov@log Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable Sommaire Un mot sur le partenariat Nov@log-Lucie Introduction : contexte Conséquence

Plus en détail

Conférence CRESTEL. Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015

Conférence CRESTEL. Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015 Conférence CRESTEL Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015 1 Bonnes pratiques de certification, de conformité En matière de SSI, la «perfection», un «système sans faille», est toujours l objectif

Plus en détail

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION Journées SFRP : Démantèlement des installations nucléaires et problématiques associées Serge PEREZ CEA/INSTN, Alain PIN CEA/INSTN. www-instn.cea.fr GRENOBLE 23 ET 24 OCTOBRE

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS Capacités COMPÉTENCES C1 Préparation des activités Réalisation d activités Relations avec les clients, avec

Plus en détail

Le document au cœur du Green IT

Le document au cœur du Green IT Le document au cœur du Green IT Loïc Le Cam Directeur Général Xerox Global Services France Page 1 Groupe Xerox Chiffres clés (2007) Xerox Innovation Group Xerox Office Group Xerox Production Systems Xerox

Plus en détail

CAPACITÉS ET COMPETENCES

CAPACITÉS ET COMPETENCES CAPACITÉS ET COMPETENCES C1 COMMUNIQUER, S INFORMER C1 1 EMETTRE, RECEVOIR DES INFORMATIONS Utiliser les appellations et les représentations graphiques. Elément et ou toute partie d ouvrage, plans, cahier

Plus en détail

DURABLEMANUEL QUALITE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT

DURABLEMANUEL QUALITE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DURABLEMANUEL QUALITE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT > SOMMAIRE UTILISATION P 3 POLITIQUE DE LA DIRECTION P 4 LE GROUPE P 5 TRAÇABILITÉ P 6 MANAGEMENT DE LA QUALITÉ P 7 ORGANIGRAMME P 8 CARTOGRAPHIE DES P

Plus en détail

la Facture électronique mes premiers pas

la Facture électronique mes premiers pas b e X la Facture électronique SOMMAIRE INTRODUCTION Pourquoi émettre des factures?... 5 Pourquoi passer à l électronique?... 6 Etape 1 : qu est-ce que c est? 8 Définition... 8 Modes d échange... 8 Etape

Plus en détail

Céline Blanc (BRGM) Avec la collaboration de P.Bodenez, A.Margueret (MEDDE, DGPR/B3S) L.Rouvreau, M.Scamps (BRGM)

Céline Blanc (BRGM) Avec la collaboration de P.Bodenez, A.Margueret (MEDDE, DGPR/B3S) L.Rouvreau, M.Scamps (BRGM) Actualités sur la mise en place de la méthodologie de réutilisation hors site des terres excavées : Bilan de la mise en place au bout d un an, mise en place de nouveaux GT, rédaction de nouveaux guides,

Plus en détail

I partie : diagnostic et proposition de solutions

I partie : diagnostic et proposition de solutions Session 2011 BTS assistant de manager Cas Arméria: barème et corrigé Remarque: la 1 ère partie doit être cohérente avec les éléments déterminants du contexte décrit dans cet encadré, qui n est pas attendu

Plus en détail

La métrologie au laboratoire. vigitemp 10. centrale de surveillance et de traçabilité vigitemp kit de cartographie vigicart

La métrologie au laboratoire. vigitemp 10. centrale de surveillance et de traçabilité vigitemp kit de cartographie vigicart La métrologie au laboratoire vigitemp 10 centrale de surveillance et de traçabilité vigitemp kit de cartographie vigicart La métrologie au laboratoire vigitemp 10 Base de données Utilisateur Principe général

Plus en détail

la Facture électronique mes premiers pas

la Facture électronique mes premiers pas b X la Facture électronique mes premiers pas 2 e SOMMAIRE INTRODUCTION Pourquoi émettre des factures?... 5 Pourquoi passer à l électronique?... 6 Etape 1 La facture électronique : qu est-ce que c est?

Plus en détail

SILVERPROD Presentation. Juin 2012

SILVERPROD Presentation. Juin 2012 SILVERPROD Presentation Juin 2012 SILVERPROD SILVERPROD EN CHIFFRES Création en 1967 Un capital de 1 M et une croissance maîtrisée Un CA de 5 M Plus de 200 références industrielles Une présence sur le

Plus en détail

Code à l intention des partenaires commerciaux

Code à l intention des partenaires commerciaux Code à l intention des partenaires commerciaux Groupe Axpo Code à l intention des partenaires commerciaux 02 03 Table des matières Introduction... 05 I. Éthique commerciale et intégrité... 07 II. Respect

Plus en détail

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso)

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) PLAN 1) Le point sur la réglementation en matière de prélèvements et d analyses alimentaires 2) Comment déterminer la durée

Plus en détail

Quels enjeux? 4. Quels bénéfices pour qui? 5. Les économies réalisables 6. Les caractéristiques et fonctionnalités en bref 7

Quels enjeux? 4. Quels bénéfices pour qui? 5. Les économies réalisables 6. Les caractéristiques et fonctionnalités en bref 7 SOMMAIRE Quels enjeux? 4 Quels bénéfices pour qui? 5 Les économies réalisables 6 Les caractéristiques et fonctionnalités en bref 7 L exploitation de la solution 8 L accompagnement à la mise en place et

Plus en détail

Notice explicative du formulaire CERFA n 12571*01 relatif au bordereau de suivi des déchets dangereux

Notice explicative du formulaire CERFA n 12571*01 relatif au bordereau de suivi des déchets dangereux Notice explicative du formulaire CERFA n 12571*01 Décret n 2005-635 du 30 mai 2005 Arrêté du 29 juillet 2005 Notice explicative du formulaire CERFA n 12571*01 relatif au bordereau de suivi des déchets

Plus en détail

Normes et marquage CE

Normes et marquage CE Nathalie Maraval Délégation Afnor Midi-Pyrénées Normes et marquage CE CCI du Lot - 17 Le Groupe AFNOR : Un groupe de services pour développer et valoriser vos performances Opérateur central du système

Plus en détail

Présentations GTF. Point de vue d un utilisateur final. Durée de vie des ouvrages : Approche Prédictive, PerformantielLE et probabiliste

Présentations GTF. Point de vue d un utilisateur final. Durée de vie des ouvrages : Approche Prédictive, PerformantielLE et probabiliste Présentations GTF Présenté par : Georges NAHAS Organismes : Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) Paris 26 mai 2009 Introduction Le vieillissement des ouvrages de génie civil et plus

Plus en détail

Bio-Rad Laboratories CONTRÔLE DE QUALITÉ. Le logiciel de Bio-Rad pour une gestion experte du contrôle de qualité

Bio-Rad Laboratories CONTRÔLE DE QUALITÉ. Le logiciel de Bio-Rad pour une gestion experte du contrôle de qualité Bio-Rad Laboratories CONTRÔLE DE QUALITÉ Le logiciel de Bio-Rad pour une gestion experte du contrôle de qualité CONTRÔLE DE QUALITÉ 1 Unity Real Time 2.0 Unity Real Time 2.0 est un logiciel pour la gestion

Plus en détail

Annexe 1 : Dossier de Spécifications générales et détaillées du Système Informatique de Gestion des déchets de mobilier professionnel

Annexe 1 : Dossier de Spécifications générales et détaillées du Système Informatique de Gestion des déchets de mobilier professionnel Annexe 1 : Dossier de Spécifications générales et détaillées du Système Informatique de Gestion des déchets de mobilier professionnel Sommaire 1 Contexte du projet 11 1.1 L ECO-ORGANISME VALDELIA... 11

Plus en détail

www.sita.fr INNOVANTES POUR LA VALORISATION DE VOS DÉCHETS 20 000 collaborateurs à votre service

www.sita.fr INNOVANTES POUR LA VALORISATION DE VOS DÉCHETS 20 000 collaborateurs à votre service www.sita.fr DES SOLUTIONS INNOVANTES POUR LA VALORISATION DE VOS DÉCHETS 20 000 collaborateurs à votre service SITA : PARTENAIRE DE LA VALORISATION DE VOS DÉCHETS SITA, filiale de SUEZ ENVIRONNEMENT, est

Plus en détail

TIG XP 5 Logiciel de maintenance. Simplifiez l organisation de votre maintenance

TIG XP 5 Logiciel de maintenance. Simplifiez l organisation de votre maintenance TIG XP 5 Logiciel de maintenance Simplifiez l organisation de votre maintenance Plus de productivité avec une maintenance bien organisée Organiser la maintenance et la lubrification des équipements est

Plus en détail

Guide de gestion des équipements informatiques et électroniques en fin de vie utile

Guide de gestion des équipements informatiques et électroniques en fin de vie utile Guide de gestion des équipements informatiques et électroniques en fin de vie utile (Procédures pour le réemploi, la récupération, et le traitement sécurisé des supports de données) Technologies de l information

Plus en détail