REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES 1"

Transcription

1 REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES 1 TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES ET CONDITIONS ARTICLE 1 INSTITUTION - BUTS ET AFFILIATION Il est institué, conformément à l article L du Code de Sécurité Sociale, un régime Invalidité-Décès pour les chirurgiens-dentistes non salariés. Il a pour but de verser, dans les conditions prévues au titre II, sous la forme d allocations annuelles ou de liquidation unique, des prestations aux chirurgiens-dentistes atteints d incapacité professionnelle permanente (handicaps physiques ou mentaux), aux conjoints survivants et aux orphelins. Il a également pour but de verser, dans les conditions prévues au Titre III, sous forme d Indemnités Journalières, des prestations aux chirurgiens-dentistes atteints d incapacité professionnelle temporaire. Tout chirurgien-dentiste en activité inscrit à la Caisse est affilié obligatoirement au régime d assurance Invalidité-Décès. Il est redevable, dès la date de son affiliation à la Caisse, des cotisations afférentes à ce régime et ce, jusqu à l âge de 65 ans accomplis. Les chirurgiens-dentistes visés au 3ème alinéa de l article 1er des statuts du régime d Assurance Vieillesse Complémentaire sont affiliés obligatoirement au régime d assurance Invalidité-Décès. Demeurent affiliés obligatoirement au régime d Incapacité professionnelle permanente décès les chirurgiens-dentistes âgés de moins de 65 ans bénéficiant d une retraite anticipée et les chirurgiens-dentistes bénéficiant d une retraite pour inaptitude à partir de l âge de 60 ans, sous réserve que leur conjoint n ait pas atteint l âge de 65 ans ou qu ils aient des enfants à charge. Les chirurgiens-dentistes peuvent, dans leur soixante-sixième année, adhérer facultativement au régime, sous réserve de remplir les conditions suivantes : 1. qu ils aient cotisé au régime Invalidité-Décès au moins depuis les 5 dernières années consécutives, 2. que leur conjoint n ait pas atteint l âge de 65 ans ou qu ils aient des enfants à charge. 1 Décret n du 28 décembre 1961 modifié. 1

2 La garantie souscrite en faveur du conjoint dans le cadre de l'adhésion facultative cesse de plein droit au jour du divorce ou du décès de ce conjoint, sans préjudice de celle ayant pu exister en faveur des enfants à charge du chirurgien-dentiste. Les retraités ne peuvent toutefois prétendre au bénéfice des avantages consentis au titre de l invalidité. Peuvent continuer de cotiser facultativement, sur leur demande, au régime d incapacité professionnelle permanente décès, les adhérentes chirurgiens-dentistes qui, à la suite d une maternité, interrompent provisoirement leur activité professionnelle, dans la limite maximale de trois ans, et sous réserve de rester inscrites à l Ordre des Chirurgiens- Dentistes. ARTICLE 2 Les adhérents sont redevables de la totalité de la cotisation annuelle. Toutefois, la première cotisation est réduite de moitié si l affiliation au régime a lieu au cours du second semestre. Le montant des cotisations est fixé par décret sur la proposition du Conseil d Administration de la Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes. Les cotisations dues par les adhérents âgés de plus de 65 ans sont majorées d après un barème annexé aux présents statuts. La cotisation est annuelle. Elle est payable chaque année dans sa totalité avant le 30 juin. Toutefois, la faculté est laissée aux assujettis de s acquitter en deux termes égaux exigibles avant le 31 mars pour le premier terme et avant le 30 septembre de chaque année pour le second terme. Les cotisations non versées aux dates limites fixées ci-dessus donnent lieu à l application de majorations de retard calculées à raison de 1 % par mois ou fraction de mois écoulées depuis la date limite d exigibilité. Les assujettis peuvent en cas de force majeure ou de bonne foi dûment prouvée demander à la Commission de Recours Gracieux la réduction ou la suppression de la majoration encourue en application de l alinéa qui précède : cette demande n est recevable qu après règlement de la totalité des cotisations qui ont donné lieu à application de ladite majoration. Des délais de paiement peuvent être accordés par le directeur de la Caisse de retraite. ARTICLE 3 Les risques Incapacité Professionnelle Permanente Décès et Incapacité Professionnelle Temporaire sont couverts par une cotisation annuelle. La garantie n est donnée que si l affilié est à jour de toutes ses cotisations dans le présent régime. 2

3 Le non paiement de la cotisation dans le délai d un mois après la date d envoi de la lettre de mise en demeure entraîne la suspension de la garantie pour l année en cours. La cotisation reste due avec application des majorations de retard. La garantie ne sera accordée à nouveau qu après mise à jour des cotisations dues et des majorations de retard si l adhérent n est pas décédé. En ce qui concerne le risque Incapacité Professionnelle Permanente et sous réserve de la condition précitée, la garantie n est pas accordée pendant les dix premières années d affiliation lorsque la cessation d activité a pour cause une maladie ou un accident dont l existence est antérieure à l affiliation de l adhérent à la Caisse autonome, sauf si l'assuré relève des dispositions prévues aux articles R et suivants du Code de Sécurité Sociale. L entrée en jouissance des allocations versées par le régime d Incapacité Professionnelle Permanente Décès est fixée au premier jour du mois qui suit la demande d allocation d invalidité professionnelle ou la date du décès de l adhérent. TITRE II - INCAPACITE PROFESSIONNELLE PERMANENTE - DECES ARTICLE 4 ALLOCATION D'INVALIDITE PROFESSIONNELLE Une allocation annuelle est accordée à tout chirurgien-dentiste affilié atteint d un handicap physique ou mental à caractère permanent qui le contraint à interrompre totalement son activité professionnelle. La Commission d Inaptitude donne son avis sur l existence de l invalidité professionnelle. Le Conseil d Administration décide du droit à l allocation. La permanence de l invalidité professionnelle peut faire l objet, à tout moment d un contrôle. L allocation est servie au chirurgien-dentiste incapable d exercer jusqu au premier jour du trimestre civil qui suit son soixantième anniversaire. Lorsque le titulaire atteint cet âge, l allocation en cause est remplacée par la retraite complémentaire vieillesse, laquelle est calculée dans les conditions prévues aux articles 13 et 17 du Régime Complémentaire de retraite. Le chirurgien-dentiste incapable d exercer doit justifier sa cessation d'exercice en produisant une attestation du Président du Conseil Départemental de l Ordre, établissant soit sa radiation du Tableau, soit son inscription sur la liste des praticiens inscrits au Tableau sans exercer. 3

4 Après examen, si ces attestations cessaient d être valables, le service de l allocation serait immédiatement suspendu et, dans cette éventualité, ne pourrait reprendre qu après une décision de la Commission compétente et du Conseil d Administration. Il en serait de même dans le cas où l intéressé effectuerait un remplacement. Montant de l'allocation : le montant de l allocation totale annuelle d invalidité professionnelle s élève à 820 points. Majoration de l allocation : l allocation est majorée de 240 points pour chacun des enfants à charge tels qu ils sont définis à l article 8. Les enfants à charge inscrits dans le régime antérieurement au 1er janvier 1986 bénéficient des dispositions du présent article. Points gratuits : en application de l'article 3 des statuts du Régime Complémentaire de retraite géré par la Caisse, l'adhérent chirurgien-dentiste invalide bénéficie chaque année à compter de l'année civile suivant celle où il aura été admis à l'invalidité, de l'attribution gratuite de 6 points de retraite dans le Régime Complémentaire, points qui seront pris en charge par le présent régime. ARTICLE 4 BIS Les adhérents chirurgiens-dentistes, anciens déportés ou internés, titulaires de la carte déporté ou interné de la Résistance ou de la carte de déporté ou interné politique, dont la pension militaire d invalidité a été accordée pour un taux d invalidité global d au moins 60 %, qui cessent toute activité professionnelle, sont présumés atteints, s ils sont âgés d au moins 55 ans, d une invalidité les rendant absolument incapables d exercer une profession quelconque. Ils bénéficient, en conséquence, des avantages au présent régime d assurance. ARTICLE 5 ALLOCATION AU CONJOINT SURVIVANT 1. Allocation annuelle : Conditions d attribution : une allocation annuelle ou une allocation unique est accordée au conjoint survivant qui était, lors du décès de l adhérent, marié depuis au moins deux ans. Toutefois, aucune condition de durée n est exigée s il existe un enfant issu de ce mariage ou, ceci sous réserve de l appréciation du Conseil d Administration, si le décès a pour cause un fait subit et imprévisible. L allocation annuelle est supprimée si le conjoint survivant se remarie. a) Durée de l allocation : l allocation est servie jusqu à 65 ans ou 60 ans en cas d inaptitude au travail. b) Montant de l allocation : l allocation annuelle versée s élève à 532 points. Elle est diminuée chaque année d'un montant correspondant à l'acquisition de la base forfaitaire de 6 points du Régime Complémentaire, destinée à la constitution de la retraite de réversion du conjoint survivant. 4

5 A l âge de 65 ans ou de 60 ans en cas d inaptitude au travail, l allocation annuelle est remplacée par la retraite de réversion du Régime Complémentaire, conformément aux articles 11, 12 et 22 des statuts du Régime Complémentaire. 2. Allocation unique : Le versement d une allocation unique comporte les deux modalités suivantes : a) Allocation unique en cas de renonciation à l allocation annuelle : une allocation unique peut être accordée sur demande aux conjoints survivants ayant droit à l allocation annuelle mais y renonçant de plein gré de façon définitive, dans les trois mois du décès du «de cujus». Cette allocation unique sera égale au montant de cinq allocations annuelles si l ayant droit a moins de 61 ans, au montant de quatre allocations s il se trouve dans sa soixantedeuxième année, au montant de trois allocations s il se trouve dans sa soixante-troisième année, au montant de deux allocations s il se trouve dans sa soixante-quatrième année et d une allocation s il se trouve dans sa soixante-cinquième année. b) Allocation unique au conjoint ne pouvant bénéficier de l allocation annuelle : le conjoint survivant d un adhérent décédé ne pouvant bénéficier d une allocation annuelle aura droit à une allocation unique égale à trois allocations annuelles s il a moins de soixante-trois ans, à deux s il se trouve dans sa soixante-quatrième année et à une allocation s il se trouve dans sa soixante-cinquième année. ARTICLE 6 ALLOCATION AUX ORPHELINS Une rente d éducation annuelle est accordée aux enfants à charge de l adhérent décédé. Conditions d attribution : la rente d éducation est accordée aux enfants à charge, définis à l article 8 ci-dessous et dans les limites et conditions fixées par cet article. Montant de l allocation : le montant de la rente d éducation est égal pour chaque enfant à charge à 360 points. Il en est de même si l ascendant décédé était bénéficiaire d une allocation d incapacité ou d inaptitude. Tout orphelin dont le père et la mère étaient adhérents au présent régime, peut cumuler deux rentes d éducation. Les orphelins inscrits dans le régime antérieurement au 1er janvier 1986 bénéficient des dispositions du présent article. 5

6 ARTICLE 7 ALLOCATION IMMEDIATE Les bénéficiaires de l allocation immédiate sont par priorité et dans l ordre : 1. le conjoint survivant non séparé de corps en vertu d un jugement ou d un arrêté définitif, 2. les descendants, 3. les ascendants, 4. à défaut d une des personnes désignées aux 1., 2. et 3. ci-dessus, la ou les personnes qui étaient, au jour du décès, à la charge effective, totale et permanente de l assuré. Cette allocation est versée en une seule fois : elle correspond à 300 points. ARTICLE 8 CONDITIONS ET DUREE DES ALLOCATIONS D ENFANTS A CHARGE Est considéré comme enfant à charge tout enfant légitime, reconnu ou adopté conformément aux dispositions du Code Civil. L allocation est versée jusqu à l'âge de 18 ans révolus. Elle peut, sur décision du Conseil d'administration de la Caisse, être prolongée annuellement et jusqu'à 25 ans au plus, si l intéressé justifie poursuivre des études scolaires et supérieures. Le droit à l'allocation d'orphelin à titre viager n'est ouvert que sous la condition nécessaire, suffisante et préalable que la (ou les) infirmité(s) dont est atteint l'enfant, ultérieurement bénéficiaire, fasse l'objet d'une constatation par la Commission d'inaptitude, saisie par l'adhérent, avant que l'enfant ultérieurement bénéficiaire de l'allocation d'orphelin à titre viager ait atteint l'âge de 18 ans ou de 25 ans en cas de poursuite des études scolaires ou supérieures, dans les conditions de l'alinéa précédent. Ce droit peut être confirmé dans son principe préalablement au décès de l'adhérent. La liquidation ultérieure intervenant au moment du décès de l'adhérent, doit nécessairement être validée par le Conseil d'administration. L'enfant invalide bénéficiant, à compter de la liquidation, de l'allocation d'orphelin à titre viager, doit justifier annuellement auprès de la Commission d'inaptitude, de la persistance des conditions de versement de ladite allocation, laquelle peut, le cas échéant, sur avis de la Commission et décision du Conseil d'administration, être suspendue. L'allocation d'orphelin à titre viager est suspendue si l'intéressé bénéficie des dispositions, soit de l'article 212 du code civil, soit de celles des articles 270 et 281 du même texte. Un contrôle pourra être régulièrement réalisé par la demande de production d'une fiche d'état civil récente. Après contrôle du Conseil d'administration, le versement de l'allocation ainsi suspendu peut être repris. 6

7 TITRE III - INCAPACITE PROFESSIONNELLE TEMPORAIRE ARTICLE 9 Le chirurgien-dentiste atteint d incapacité professionnelle temporaire peut bénéficier d une Indemnité Journalière dans les conditions ci-après. ARTICLE 10 La couverture du risque Incapacité Professionnelle Temporaire n est plus obligatoire à partir du premier jour du semestre civil qui suit le soixante-cinquième anniversaire. La couverture du régime Incapacité Professionnelle Temporaire prend donc fin de ce fait, sauf adhésion volontaire prévue à l article 11. Tout chirurgien-dentiste reconnu en état d Incapacité Professionnelle Temporaire de plus de 90 jours, au premier jour d un semestre civil est exonéré de la fraction de cotisation relative au régime d Incapacité Professionnelle Temporaire. ARTICLE 11 A partir du premier jour du semestre civil qui suit son soixante-cinquième anniversaire, le chirurgien-dentiste peut demander le maintien de son affiliation au régime d Incapacité Professionnelle Temporaire, à titre d adhérent volontaire. Cette demande doit être déposée, sous peine de forclusion, dans les six mois qui suivent la date de radiation en tant qu adhérent obligatoire. Le chirurgien-dentiste adhérent volontaire au régime d Incapacité Professionnelle Temporaire peut demander, à tout moment, sa radiation de ce régime. La radiation prend effet au premier jour du semestre civil suivant la date de la demande de radiation. Toute nouvelle affiliation volontaire demandée après la date à laquelle la radiation a été prononcée est irrecevable. ARTICLE 12 INDEMNITES JOURNALIERES Une Indemnité Journalière est accordée au chirurgien-dentiste cotisant ou régulièrement exonéré des cotisations des régimes obligatoires vieillesse, en cas de cessation de toute activité professionnelle, sous quelque forme que ce soit, pour cause de maladie ou d accident (à l exclusion des accidents survenus par faits de guerre). Cette indemnité est attribuée à partir du quatre-vingt-onzième jour qui suit le début de l incapacité d exercer, à condition que l assuré soit à jour de toutes ses cotisations aux régimes obligatoires, ou après l expiration de ce délai, à partir du trente-et-unième jour suivant la date à laquelle est intervenu le règlement des cotisations encore dues. 7

8 ARTICLE 13 DECLARATION D INCAPACITE D EXERCICE La déclaration de la date de cessation d activité doit être faite avant l expiration du deuxième mois qui suit l arrêt de travail. Toute déclaration postérieure à ce terme n ouvrira de droit à l Indemnité Journalière qu à compter du trente-et-unième jour suivant cette déclaration, sauf avis contraire du Conseil. La déclaration doit être accompagnée d un certificat médical précisant la date de l arrêt de travail et estimant la durée probable de l incapacité temporaire totale. ARTICLE 14 CONTROLE DE L INCAPACITE D EXERCICE Le chirurgien-dentiste en arrêt de travail doit fournir toutes justifications utiles. La Caisse est autorisée à déléguer, à tout moment, son médecin contrôleur auprès de l intéressé. Celui-ci peut, lors de cette visite (dont il aura été préalablement informé) se faire assister d un médecin de son choix. En cas de désaccord, la procédure d expertise est diligentée suivant les formes prévues par le Code de la Sécurité Sociale. La Commission d Inaptitude est chargée d assurer l ensemble du contrôle et de prendre toutes décisions utiles. Celles-ci peuvent être déférées à la Commission de Recours Gracieux, sous réserve de toutes voies de recours prévues par le Code de la Sécurité Sociale. Les frais d expertise seront supportés par moitié par la Caisse et par l intéressé. ARTICLE DISPOSITIONS GENERALES L Indemnité Journalière est payable mensuellement, à terme échu, dans le courant du mois suivant, sous réserve de la présentation, tous les mois, d un certificat médical constatant la continuité de l incapacité totale d exercice, et d une attestation sur l honneur de n avoir effectué aucun acte relevant de la profession dentaire, ni aucun travail rémunéré quelles que soient ses modalités pendant la période d incapacité. 8

9 Le service cesse : en cas de décès du bénéficiaire, en cas de reprise de l activité (même partielle), en cas de radiation (à partir du premier jour du trimestre civil suivant celle-ci), ou d une période continue de trente-six mois à partir de la date d effet de la prestation, sur la décision de la Commission d Inaptitude qui statue sur l incapacité permanente à tout moment. 2. DISPOSITIONS PARTICULIERES A. En cas de reprise d activité et de rechute : En cas de rechute de la même maladie dans un délai inférieur à un an, le service de l Indemnité Journalière est repris à dater du quinzième jour de cette rechute, sauf dérogation appréciée par la Commission d Inaptitude. Le total du service de l Indemnité Journalière ne peut excéder 36 mois, sous réserve des dispositions concernant les chirurgiens-dentistes de plus de 65 ans. En cas de rechute, après plus d un an de reprise d activité même partielle, il s agit d un nouvel arrêt de travail. B. Dispositions particulières tenant compte de l âge de l intéressé a) Chirurgiens-dentistes âgés de moins de 65 ans : Si à l expiration d une période de trente-six mois de prestations continues ou à tout moment sur décision motivée de la Commission d Inaptitude, l intéressé reste en état d incapacité totale d exercice, la procédure de reconnaissance de l inaptitude dans le Régime Complémentaire, s il est âgé de plus de 60 ans, ou celle de l incapacité professionnelle permanente dans le cas contraire, est engagée. Si l incapacité professionnelle permanente est reconnue, l inscription au présent régime cesse de plein droit et l intéressé bénéficie, ainsi que ses ayants droit, des avantages du régime d Incapacité Professionnelle Permanente Décès. Si l incapacité professionnelle permanente ou l inaptitude n est pas reconnue, le service de l indemnité journalière peut être prolongé pour une nouvelle période maximum de 24 mois, à titre exceptionnel, sur décision de la Commission d Inaptitude. b) Chirurgiens-dentistes âgés de plus de 65 ans : Le dossier du chirurgien-dentiste en état d incapacité temporaire à son soixante-cinquième anniversaire ou postérieurement à cette date est obligatoirement examiné par la Commission d Inaptitude. 9

10 A la suite de cet examen, ou bien le chirurgien-dentiste est invité à prendre sa retraite ou bien il est maintenu ou admis au régime de l incapacité professionnelle temporaire, mais dans ce cas, l'indemnité journalière est servie au taux de 60 %. Le versement de cette indemnité ne peut excéder douze mois. ARTICLE 16 DETERMINATION DU MONTANT DE L INDEMNITE JOURNALIERE Le montant de l indemnité journalière est fixé chaque année par le Conseil d Administration de la Caisse. TITRE IV- DISPOSITIONS COMMUNES ARTICLE 17 Il est institué à la Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes un fonds d'action sociale alimenté en partie par le présent régime suivant les dispositions figurant en annexe. ARTICLE 18 MODIFICATION DES STATUTS Les présents statuts pourront être modifiés sur décision prise à la majorité des deux tiers des membres du Conseil d Administration de la Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes, et après approbation des Ministères de Tutelle. ARTICLE 19 Le Conseil d Administration détermine chaque année pour l année suivante d après les prévisions de recettes, la somme totale à distribuer entre tous les bénéficiaires, déduction faite des frais de gestion et de la part des cotisations affectée aux réserves, et fixe en conséquence, la valeur du point de rente. ARTICLE 20 Les dispositions des présents statuts relatives au régime d Incapacité Professionnelle Permanente Décès prennent effet au 1er janvier 1977 et celles relatives au régime d Incapacité Professionnelle Temporaire au 1er janvier

11 ANNEXE AUX STATUTS DU REGIME INVALIDITE-DECES Barème des majorations des cotisations prévu par le premier alinéa de l article 2. La cotisation annuelle sera majorée d autant de fois 15 % qu il y a d unités dans le total résultant de l addition du nombre d années d âge de l adhérent dépassant soixante-cinq ans augmenté du nombre d années à courir par le conjoint pour atteindre son soixantecinquième anniversaire. Toute fraction d année est comptée pour une année complète. La majoration s applique à partir de l année au cours de laquelle l adhérent a atteint son soixante-cinquième anniversaire, son soixantième anniversaire en cas d inaptitude et son cinquante-cinquième anniversaire en cas de retraite anticipée. En cas d absence de conjoint et en présence d enfants mineurs, la cotisation n est pas majorée. En présence d un enfant, mineur ou majeur, handicapé physique, le montant de la cotisation est majoré de 100 %. 11

TITRE III REGIME INVALIDITE DECES

TITRE III REGIME INVALIDITE DECES TITRE III REGIME INVALIDITE DECES ARTICLE PREMIER Conformément à l article L.644-2 du Code de la Sécurité Sociale, il est institué un régime d assurance invaliditédécès, fonctionnant à titre obligatoire

Plus en détail

REGIME INVALIDITE DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1

REGIME INVALIDITE DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 REGIME INVALIDITE DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué conformément à l article L. 644 2 du Code de la Sécurité Sociale un

Plus en détail

REGIME INVALIDITE DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1

REGIME INVALIDITE DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 REGIME INVALIDITE DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 LIVRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens

Plus en détail

REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1

REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes

Plus en détail

REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES 1

REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES 1 REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES 1 CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Le régime dit "d'assurance invalidité décès" des sages femmes, institué conformément aux dispositions de l'article

Plus en détail

TITRE II RÉGIME COMPLÉMENTAIRE

TITRE II RÉGIME COMPLÉMENTAIRE ARTICLE 27 Les allocataires s'engagent à fournir un certificat de vie chaque fois que la demande leur en sera faite, sous peine de voir suspendre le service des allocations jusqu'à réception par la Caisse

Plus en détail

REGIME COMPLEMENTAIRE 1

REGIME COMPLEMENTAIRE 1 REGIME COMPLEMENTAIRE 1 Décret n 2008-1423 du 19 décembre 2008 fixant les modalités d'intégration des sages-femmes aux régimes relevant de la section professionnelle mentionnée au 4 de l'article R. 641-1

Plus en détail

REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1

REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES ET CONDITIONS Article 1 INSTITUTION - BUTS ET AFFILIATION Il est institué, conformément à l

Plus en détail

Cotisations Mémento des chirurgiens-dentistes

Cotisations Mémento des chirurgiens-dentistes Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations 2012 Mémento des chirurgiens-dentistes Cotisations en première et deuxième année d activité Lorsque vous débutez votre

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU REGIME SUPPLEMENTAIRE DE RETRAITE COLLECTIVE (RSRC) De l Institution de Prévoyance Banque Populaire

NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU REGIME SUPPLEMENTAIRE DE RETRAITE COLLECTIVE (RSRC) De l Institution de Prévoyance Banque Populaire NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU REGIME SUPPLEMENTAIRE DE RETRAITE COLLECTIVE (RSRC) De l Institution de Prévoyance Banque Populaire Entrée en vigueur le 1 er juillet 2014 Addendum à effet du 1 er janvier

Plus en détail

CCN DES CABINETS MEDICAUX REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL NON CADRES -

CCN DES CABINETS MEDICAUX REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL NON CADRES - Ancienneté requise : Un an d ancienneté dans le cadre du contrat de travail du participant DECES DECES TOUTES CAUSES En cas de Décès d un participant, il est versé au(x) bénéficiaire(s) un CAPITAL dont

Plus en détail

REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE FACULTATIF D'ASSURANCE VIEILLESSE DES MEDECINS

REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE FACULTATIF D'ASSURANCE VIEILLESSE DES MEDECINS REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE FACULTATIF D'ASSURANCE VIEILLESSE DES MEDECINS 46, RUE SAINT-FERDINAND - 75841 PARIS CEDEX 17 TEL. 01 40 68 32 00 FAX 01 40 68 33 73 SERVEUR VOCAL 01 40 68 33 72 INTERNET

Plus en détail

Traitement et indemnités

Traitement et indemnités Loi (10232) concernant le traitement et la retraite des magistrats de la Cour des comptes (LTRCC) (D 1 13) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Chapitre I Traitement

Plus en détail

Affiliation du chirurgien dentiste

Affiliation du chirurgien dentiste 2014 Affiliation du chirurgien dentiste EFFET DE L AFFILIATION Premier jour du trimestre civil qui suit le début d activité dans : le régime de base des libéraux, le régime complémentaire, le régime invalidité

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de la fonction publique

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de la fonction publique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Décret n relatif au droit à la cessation anticipée d activité et à l attribution de l allocation spécifique de cessation anticipée d activité aux

Plus en détail

DECRET. relatif au rétablissement de l assurance veuvage pour les conjoints de salariés et de salariés agricoles

DECRET. relatif au rétablissement de l assurance veuvage pour les conjoints de salariés et de salariés agricoles RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi et de la santé NOR : DECRET relatif au rétablissement de l assurance veuvage pour les conjoints de salariés et de salariés agricoles Publics concernés

Plus en détail

Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Ministère des Affaires sociales et de la Santé Page 1 sur 5 Ministère des Affaires sociales et de la Santé Pension d invalidité publié le : 05.11.15 - mise à jour : 21.04.16 Handicap et dépendance Les salariés qui, à la suite d un accident ou d une

Plus en détail

LA CNSS AU SERVICE DES ASSURES SOCIAUX

LA CNSS AU SERVICE DES ASSURES SOCIAUX ان ا ا ا LA CNSS AU SERVICE DES ASSURES SOCIAUX PRESENTATION GENERALE Le régime mauritanien de sécurité sociale tel qu institué par la loi n 67 039 du 03 Février 1967, est administré par un Conseil d Administration

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités M me Vergnon 16 septembre 2016 Votre caisse de retraite Effectifs au 1 er juillet 2016 2 Collèges Affiliés

Plus en détail

JORF n 0149 du 29 juin Texte n 25

JORF n 0149 du 29 juin Texte n 25 JORF n 0149 du 29 juin 2011 Texte n 25 ARRETE Arrêté du 23 juin 2011 portant approbation des statuts du régime d assurance vieillesse complémentaire de la section professionnelle des agents généraux d

Plus en détail

ACCORD DU 20 MAI 2005 (1)

ACCORD DU 20 MAI 2005 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE RÉMUNÉRATION DES SALARIÉS ET APPRENTIS DES COOPÉRATIVES D UTILISATION DE MATÉRIEL AGRICOLE

Plus en détail

Affiliation de la sage femme

Affiliation de la sage femme 2014 Affiliation de la sage femme EFFET DE L AFFILIATION Premier jour du trimestre civil qui suit le début d activité dans : le régime de base des libéraux, le régime complémentaire, le régime invalidité

Plus en détail

Collège des conjoints survivants retraités M me Colas 29 septembre 2017

Collège des conjoints survivants retraités M me Colas 29 septembre 2017 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués 1 Collège des conjoints survivants retraités M me Colas 29 septembre Votre caisse de retraite 2 Effectifs au 1 er janvier Votre caisse de retraite

Plus en détail

N 102 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE

N 102 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE PROJET DE LOI adopté le 28 juin 1980 N 102 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1979-1980 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE portant diverses dispositions en vue ^d'améliorer la situation

Plus en détail

N 3574 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 3574 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 3574 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 6 février 2002. PROPOSITION DE LOI visant à supprimer toute différence

Plus en détail

Cotisations. Mémento des sages-femmes. Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes

Cotisations. Mémento des sages-femmes. Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Mémento des sages-femmes Cotisations 2014 Début d activité p. 2 En cours d activité p. 5 dispenses et Réductions de cotisations [non rachetables] p. 11 Dispenses [rachetables] p. 12 Exonérations de cotisations

Plus en détail

RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées

RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées Fiche n 10 RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées 01/04/2016 Les personnes handicapées issues du secteur privé et du secteur public depuis la loi du 11 février 2005, peuvent bénéficier de la retraite

Plus en détail

Journée de la protection sociale des non-salariés agricoles

Journée de la protection sociale des non-salariés agricoles Journée de la protection sociale des non-salariés agricoles La retraite des non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire La retraite des non-salariés agricoles Les conditions La retraite forfaitaire (RF)

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3314 Convention collective nationale IDCC : 2412. PRODUCTION DE FILMS D ANIMATION (1 re édition en préparation)

Plus en détail

STATUTS DU REGIME DES ALLOCATIONS SUPPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE (A. S. V.)

STATUTS DU REGIME DES ALLOCATIONS SUPPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE (A. S. V.) STATUTS DU REGIME DES ALLOCATIONS SUPPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE (A. S. V.) 46, RUE SAINT-FERDINAND - 75841 PARIS CEDEX 17 TEL. 01 40 68 32 00 FAX 01 40 68 33 73 SERVEUR VOCAL 01 40 68 33 72 INTERNET http://www.carmf.fr

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE AVENANT N 10 DU 17 DÉCEMBRE 2014 A L AVENANT N 4 DU 20 JANVIER 1999

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE AVENANT N 10 DU 17 DÉCEMBRE 2014 A L AVENANT N 4 DU 20 JANVIER 1999 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COLLABORATEURS SALARIÉS DES CABINETS D ECONOMISTES DE LA CONSTRUCTION ET DE METREURS- VERIFICATEURS DU 16 AVRIL 1993 AVENANT N 10 DU 17 DÉCEMBRE 2014 A L AVENANT N 4

Plus en détail

LES CONDITIONS D ATTRIBUTION DE LA PENSION

LES CONDITIONS D ATTRIBUTION DE LA PENSION Pensions de vieillesse Montants au 1er janvier 2017 Circulaire interministérielle n DSS/SD3A/2015/299 du 1er octobre 2015 ; circulaires CNAV n 2015-48 du 19 octobre 2015, n 2015-64 du 18 décembre 2015

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension d invalidité des veuves et des veufs invalides. Base juridique

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension d invalidité des veuves et des veufs invalides. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension d invalidité des veuves et des veufs invalides Base juridique Articles

Plus en détail

Règlement du régime de maintien de droits arrêté au 31 décembre 1999 du

Règlement du régime de maintien de droits arrêté au 31 décembre 1999 du Règlement du régime de maintien de droits arrêté au 31 décembre 1999 du 18.11.99 TITRE I : PRINCIPES GENERAUX Article 1 : Objet et date de mise en oeuvre Le régime de maintien de droits a pour objet de

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents Collège des conjoints survivants retraités. Mme Colas 1 er octobre 2015

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents Collège des conjoints survivants retraités. Mme Colas 1 er octobre 2015 Transparents 2015 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités Mme Colas 1 er octobre 2015 Votre caisse de retraite Les élus de la CARMF 2 Élus de

Plus en détail

Objet : Demande d'allocation Temporaire de Cessation d Activité (ATCA)

Objet : Demande d'allocation Temporaire de Cessation d Activité (ATCA) Ministère de l'agriculture et de la Pêche Secrétariat Général (SG) Service des Ressources Humaines (SRH) Sous-Direction Mobilité, Emplois, Carrières (MEC) Bureau de l' Enseignement Agricole (BEA) Dossier

Plus en détail

L allocation journalière de présence parentale

L allocation journalière de présence parentale Fiche technique n 65 L allocation journalière de présence parentale Articles L. 544-1 à L.544-8 du Code de la sécurité sociale Articles R. 544-1 à R.544-3 du Code de la sécurité sociale Décret n 2006-659

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère du travail, de l emploi et de la santé NOR : DECRET

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère du travail, de l emploi et de la santé NOR : DECRET RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi et de la santé NOR : DECRET Relatif à l âge d ouverture du droit à pension de retraite et portant application des articles 17, 20 (III) et 21 (III)

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION SOMMAIRE:

RECUEIL DE LEGISLATION SOMMAIRE: 233 MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 14 18 avril 1961 SOMMAIRE: Arrêté grand-ducal du 10 avril 1961 portant

Plus en détail

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES Décret n 2007 458 du 25 mars 2007 relatif au régime des prestations complémentaires de vieillesse des chirurgiens dentistes prévu

Plus en détail

AVENANT N 56 DU 16 DÉCEMBRE 2015

AVENANT N 56 DU 16 DÉCEMBRE 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 56 DU

Plus en détail

Le Guide du Retraité

Le Guide du Retraité Le Guide du Retraité Sommaire AVANT PROPOS...5 I- PENSION DE RETRAITE 1.1. OUVERTURE DU DROIT A PENSION DE RETRAITE...6 1.1.1 Retraite normale... 6 1.1.2 Retraite anticipée...6 1.1.3 Retraite différée...8

Plus en détail

Les Principaux TYPES DE CONGES. Congé de Maladie Ordinaire

Les Principaux TYPES DE CONGES. Congé de Maladie Ordinaire Les Principaux TYPES DE CONGES Congé de Maladie Ordinaire TITULAIRES ET STAGIAIRES Loi N 84-16 du 11 janvier 1984, Art. 34-2, 1er alinéa Décret N 86-442 du 14 mars 1986, Art. 24 et 27 Définition Arrêt

Plus en détail

Brochure n o

Brochure n o MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3159-1000 Convention collective nationale IDCC : 2596. COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES AVENANT N O 2 DU

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3159 Convention collective nationale IDCC : 2596. COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES

Plus en détail

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES DECRETS

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES DECRETS REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES TEXTES REGLEMENTAIRES ET CODIFIES EN VIGUEUR AU 1 ER JANVIER 2008 DECRETS Décret n 71 542 du 2 juillet 1971 relatif au régime

Plus en détail

Organigramme de la CARMF

Organigramme de la CARMF Organigramme de la CARMF M. CHAFFIOTTE DIRECTEUR M. PEYRE Comptabilité M. ROSSIGNOL AGENT COMPTABLE M me DESVINGT M. VANHEECKHOET Informatique M. GENNEQUIN M. LEVY M. ROUAUD DIRECTEUR ADJOINT Secrétaire

Plus en détail

ACCORD DU 26 FÉVRIER 2010

ACCORD DU 26 FÉVRIER 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3138 Convention collective nationale IDCC : 184. IMPRIMERIES DE LABEUR ET INDUSTRIES GRAPHIQUES ACCORD

Plus en détail

PENSION D INVALIDITE

PENSION D INVALIDITE Fiche n 6 PENSION D INVALIDITE 04/08/17 La pension d'invalidité est un revenu de remplacement. Il vise à compenser une perte de salaire résultant de la perte de capacité de travail ou de gains, due à la

Plus en détail

PENSION D INVALIDITÉ [ASSURÉ SALARIÉ]

PENSION D INVALIDITÉ [ASSURÉ SALARIÉ] cadre réservé à la CAFAT Date de réception DEMANDE DE PENSION D INVALIDITÉ [ASSURÉ SALARIÉ] Assurance Maladie 4 rue du général Mangin BP L5-98849 Nouméa cedex Tél. : 25 58 14 Fax. : 25 58 39 maladie@cafat.nc

Plus en détail

Annexe 2. La notion d enfant est utilisable, sans autre considération, pour l attribution des majorations pour enfants nés.

Annexe 2. La notion d enfant est utilisable, sans autre considération, pour l attribution des majorations pour enfants nés. Annexe 2 Définitions relatives aux enfants pris en compte (remplace les annexes jointes à la circulaire Agirc-Arrco 2004-26 DRE du 26 octobre 2004 pour les retraites prenant effet à compter du 1 er janvier

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2011-291 du 18 mars 2011 relatif au régime spécial du personnel de la Société nationale des chemins

Plus en détail

AVENANT N 4 DU 9 JUIN 2016

AVENANT N 4 DU 9 JUIN 2016 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif PRÉVOYANCE DES SALARIÉS NON CADRES DES COOPÉRATIVES D UTILISATION DE MATÉRIEL AGRICOLE (Bretagne)

Plus en détail

LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE 1 LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE des O. P. A. Régime actuel : 1,24% Qui est concerné? En complément de leur régime de retraite complémentaire obligatoire par répartition, l ensemble

Plus en détail

Avenant n 1 au règlement de prévoyance 2012

Avenant n 1 au règlement de prévoyance 2012 Avenant n 1 au règlement de prévoyance 2012 pour les enseignants dans les Ecoles-clubs et les centres de sport et de loisirs de la communauté Migros Modification du règlement décidée à la réunion du conseil

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3037 Convention collective nationale IDCC : 1921. PERSONNEL DES HUISSIERS DE JUSTICE AVENANT N O 26 DU

Plus en détail

PRENOUVEL PREVOYANCE NON CADRES

PRENOUVEL PREVOYANCE NON CADRES DECES DECES TOUTES CAUSES En cas de Décès d un participant pendant la période d assurance et au plus tard avant son départ en retraite, il est versé au(x) bénéficiaire(s) un CAPITAL dont le montant est

Plus en détail

AVENANT N 2 DU 15 AVRIL 2010

AVENANT N 2 DU 15 AVRIL 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3125 Convention collective nationale IDCC : 1586. INDUSTRIES CHARCUTIÈRES (Salaisons, charcuteries,

Plus en détail

AVENANT N O 141 DU 30 NOVEMBRE 2006 (1)

AVENANT N O 141 DU 30 NOVEMBRE 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 9661. EXPLOITATIONS VITICOLES, MARAÎCHÈRES, ARBORICOLES, HORTICOLES, DE POLYCULTURE, D ÉLEVAGE ET PÉPINIÈRES

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE FORMATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE FORMATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE FORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE DESCRIPTIF DES GARANTIES PERSONNEL CONCERNE Les bénéficiaires des garanties du régime de prévoyance

Plus en détail

SERVICES AUX PARTICULIERS

SERVICES AUX PARTICULIERS SERVICES AUX PARTICULIERS FICHE PRATIQUE Accueil particulierssocial - SantéInvaliditéRetraite pour invalidité (fonction publique) Social - Santé HANDICAP Invalidité Invalidité dans le secteur privé Pension

Plus en détail

PENSION D INVALIDITE

PENSION D INVALIDITE Fiche n 6 PENSION D INVALIDITE 01/04/16 La pension d'invalidité est un revenu de remplacement. Il vise à compenser une perte de salaire résultant de la perte de capacité de travail ou de gains, due à la

Plus en détail

Avenant n 1 au règlement de prévoyance ente

Avenant n 1 au règlement de prévoyance ente Avenant n 1 au règlement de prévoyance 2012 ente Modification du règlement décidée à la réunion du conseil de fondation du 23 novembre 2016 valable à partir du 1 er janvier 2017 Les nouvelles dispositions

Plus en détail

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes Mémento des chirurgiens-dentistes Cotisations 2016 Début d activité /page 2 En cours d activité /page 5 Dispenses et réductions de /page 10 cotisations [non rachetables] Dispenses [rachetables] /page 11

Plus en détail

d e s Chirurgiens Dentistes Cotisations Mémento des sages-femmes

d e s Chirurgiens Dentistes Cotisations Mémento des sages-femmes Ca i s s e Au t o n o m e d e Retraite d e s Chirurgiens Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations Mémento des sages-femmes La sage-femme Vous débutez votre activité [1 ère et 2 ème années] Lorsque vous

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord départemental

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord départemental MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord départemental PROTECTION COMPLÉMENTAIRE PRÉVOYANCE DES SALARIÉS NON CADRES DES EXPLOITATIONS AGRICOLES ET

Plus en détail

Mémento. Cumul emploi retraite p.12. en cours d activité p.5. exonérations, dispenses et réductions non rachetables p.10. PRESTATIONS p.

Mémento. Cumul emploi retraite p.12. en cours d activité p.5. exonérations, dispenses et réductions non rachetables p.10. PRESTATIONS p. Mémento des sages-femmes Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes 50 avenue Hoche 75381 PARIS Cedex 08 Tél : 01 40 55 42 42 www.carcdsf.fr s 2017 En début d activité p.2

Plus en détail

AVENANT N 33 DU 16 DÉCEMBRE 2015

AVENANT N 33 DU 16 DÉCEMBRE 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 33 DU

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1637 du 26 décembre 2014 relatif au calcul des cotisations et contributions sociales des travailleurs

Plus en détail

AVENANT N 47 DU 22 FÉVRIER 2011

AVENANT N 47 DU 22 FÉVRIER 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3266 Convention collective nationale IDCC : 1671. MAISONS D ÉTUDIANTS AVENANT N 47 DU 22 FÉVRIER 2011 MODIFIANT L AVENANT

Plus en détail

ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION DE LA CONVENTION SUR LA SÉCURITÉ SOCIALE CONCLUE

ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION DE LA CONVENTION SUR LA SÉCURITÉ SOCIALE CONCLUE ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION DE LA CONVENTION SUR LA SÉCURITÉ SOCIALE CONCLUE ENTRE LE GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ET LA RÉPUBLIQUE DE POLOGNE En application de l article

Plus en détail

DIRECTION DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS, TECHNIQUES, SOCIAUX ET DE SANTÉ ; PERSONNELS ENSEIGNANTS ET NON ENSEIGNANTS

DIRECTION DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS, TECHNIQUES, SOCIAUX ET DE SANTÉ ; PERSONNELS ENSEIGNANTS ET NON ENSEIGNANTS DIRECTION DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS, TECHNIQUES, SOCIAUX ET DE SANTÉ ; PERSONNELS ENSEIGNANTS ET NON ENSEIGNANTS ADMISSION À LA RETRAITE DES PERSONNELS DES DIFFÉRENTS CORPS DE L ÉDUCATION NATIONALE

Plus en détail

Cotisations. Mémento des sages-femmes. Caisse Autonome de Retraite

Cotisations. Mémento des sages-femmes. Caisse Autonome de Retraite Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations 2013 Mémento des sages-femmes Début d activité page 2 En cours d activité page 5 Réductions de cotisations page 11

Plus en détail

AVENANT N 51 DU 6 NOVEMBRE 2013

AVENANT N 51 DU 6 NOVEMBRE 2013 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8262. EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES (Côte-d Or, Nièvre, Yonne) (21 novembre

Plus en détail

Congé de présence parentale

Congé de présence parentale Le 6 septembre 2012 Références : Loi 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la Fonction Publique Territoriale (article 60 sexies). Décret n 2006-1022 du 21 août

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord départemental du 9 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison

Plus en détail

CONGÉ LONGUE MALADIE DES FONCTIONNAIRES

CONGÉ LONGUE MALADIE DES FONCTIONNAIRES CONGÉ LONGUE MALADIE DES FONCTIONNAIRES Définition de la longue maladie Une liste des maladies ouvrant droit à ce congé est fixée dans l arrêté du 14/03/1986 Si un agent demande à bénéficier du C.L.M pour

Plus en détail

REGLEMENT DE PREVOYANCE

REGLEMENT DE PREVOYANCE REGLEMENT DE PREVOYANCE Plan de prévoyance salarié avec plusieurs employeurs (MA) Valable à partir du 0.0.07 Les désignations de personne s appliquent toujours aux deux sexes. Outre les dispositions ci-après,

Plus en détail

TITRE I : PRINCIPES GENERAUX

TITRE I : PRINCIPES GENERAUX REGLEMENT DU REGIME DE MAINTIEN DE DROITS ARRETE AU 31 DECEMBRE 1999 ====================================================================================== TITRE I : PRINCIPES GENERAUX Article 1 : Objet

Plus en détail

AVENANT N O 124 DU 11 DÉCEMBRE 2006 (1)

AVENANT N O 124 DU 11 DÉCEMBRE 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 9601. EXPLOITATIONS AGRICOLES DE POLYCULTURE ET D ÉLEVAGE, ENTREPRISES DE TRAVAUX AGRICOLES ET RURAUX ET COOPÉRATIVES

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif GARANTIE DE RESSOURCES EN CAS DE MALADIE OU D ACCIDENT DES SALARIÉS DES EXPLOITATIONS DE POLYCULTURE,

Plus en détail

- soit lorsque le salarié en cause a épuisé ses droits aux indemnités journalières prévues à l'article L du Code de la Sécurité Social e,

- soit lorsque le salarié en cause a épuisé ses droits aux indemnités journalières prévues à l'article L du Code de la Sécurité Social e, Article 9 : Sont insérés les Titres 13 et 14 rédigés comme suit : «TITRE 13 CONGES DE MALADIE RENTES INVALIDITE ET CAPITAL DECES 13.01 - Congés de maladie 13.01.1 - Droits et obligations du salarié En

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS MESDAMES, MESSIEURS, Tous les responsables politiques multiplient les prises de position en faveur de l égalité entre les hommes et

EXPOSE DES MOTIFS MESDAMES, MESSIEURS, Tous les responsables politiques multiplient les prises de position en faveur de l égalité entre les hommes et N 1984 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 1er décembre 1999. PROPOSITION DE LOI abrogeant de plein droit toutes

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 29/03/2011 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE SOUS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SECURISATION JURIDIQUE Référence de classement : 1. 010.04; 1.010.10;

Plus en détail

Parents ou enfants JE FAIS FACE A LA MALADIE OU AU HANDICAP

Parents ou enfants JE FAIS FACE A LA MALADIE OU AU HANDICAP 2011 Parents ou enfants JE FAIS FACE A LA MALADIE OU AU HANDICAP 1 Je suis handicapé(e), j ai plus de 20 ans L allocation aux adultes handicapés p. 3 J ai un enfant handicapé de moins de 20 ans L allocation

Plus en détail

Vos droits à l'assurance maladie. Vous êtes un agent en activité. La prévoyance. Vous prenez un congé autre qu un congé annuel. Elle est chargée :

Vos droits à l'assurance maladie. Vous êtes un agent en activité. La prévoyance. Vous prenez un congé autre qu un congé annuel. Elle est chargée : Accueil > Assurance Maladie /> Votre couverture santé /> Vos droits à l'assurance maladie / www.cprpsncf.fr Vos droits à l'assurance maladie Nous assurons les risques maladie, maternité, invalidité, vieillesse

Plus en détail

REGLEMENT DE PREVOYANCE

REGLEMENT DE PREVOYANCE REGLEMENT DE PREVOYANCE Plan de prévoyance MA (salariés au service de plusieurs employeurs) Valable à partir du 0.0.04 Les désignations de personne s appliquent toujours aux deux sexes. Vorsorgereglement

Plus en détail

Les spécificités de la retraite de base des artisans et commerçants. Direction de la sécurité sociale

Les spécificités de la retraite de base des artisans et commerçants. Direction de la sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 avril 2009 à 9 h 30 «Les régimes de retraite des indépendants : les problématiques spécifiques» Document N 7 Document de travail, n engage pas

Plus en détail

CARPIMKO. 6, place Charles de Gaulle SAINT QUENTIN- YVELINES Tél:

CARPIMKO. 6, place Charles de Gaulle SAINT QUENTIN- YVELINES Tél: CARPIMKO 6, place Charles de Gaulle 78882 SAINT QUENTIN- YVELINES Tél: 01.30.48.10.00 CAISSE AUTONOME de RETRAITE et de PREVOYANCE des INFIRMIERS, MASSEURS KINESITHERAPEUTES, ORTHOPHONISTES-ORTHOPTISTES

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2005-724 du 29 juin 2005 relatif à l allocation aux adultes handicapés et modifiant le code de la sécurité

Plus en détail

SECTION 6 PRESTATIONS DE RETRAITE

SECTION 6 PRESTATIONS DE RETRAITE SECTION 6 PRESTATIONS DE RETRAITE 6.1 Modalités des rentes de retraite Un participant qui prend sa retraite reçoit une rente de retraite viagère payable mensuellement le premier jour de chaque mois, à

Plus en détail

Statuts du Régime de Base d'assurance Vieillesse

Statuts du Régime de Base d'assurance Vieillesse Statuts du Régime de Base d'assurance Vieillesse 46, RUE SAINT-FERDINAND - 75841 PARIS CEDEX 17 TEL. 01 40 68 32 00 FAX 01 40 68 33 73 MINITEL 3614 CARMF SERVEUR VOCAL 01 40 68 33 72 INTERNET http://www.carmf.fr

Plus en détail

A l article 2 de l accord du 5 juin 2006, il est inséré un second alinéa l accord du 5 juin 2006 rédigé comme suit :

A l article 2 de l accord du 5 juin 2006, il est inséré un second alinéa l accord du 5 juin 2006 rédigé comme suit : AVENANT N 58 du 5 Novembre 2014 Précisant et complétant l avenant n 3 du 19 Mars 2014 RELATIF AU REGIME DE PREVOYANCE & A LA PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE A L ACCORD DU 5 JUIN 2006 Préambule : Le présent avenant

Plus en détail

Mémento. modalités de calcul des cotisations p.3. PRESTATIONS DU RÉGIME INVALIDITÉ-DÉCÈS p.8. Choix des cotisations p.2

Mémento. modalités de calcul des cotisations p.3. PRESTATIONS DU RÉGIME INVALIDITÉ-DÉCÈS p.8. Choix des cotisations p.2 Mémento des conjoints s Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes 50 avenue Hoche 75381 PARIS Cedex 08 Tél : 01 40 55 42 42 www.carcdsf.fr Cotisations 2017 Choix des cotisations

Plus en détail

Congé de présence parentale

Congé de présence parentale Le 31 mars 2014 Pôle gestion et accompagnement du personnel Service conseil statutaire Références : SO/MC Contact : 02.96.58.64.09 conseil.statutaire@cdg22.fr Références : Loi 84-53 du 26 janvier 1984

Plus en détail