CEBO. COMMISSION DE L ENVIRONNEMENT DE BRUXELLES-OUEST asbl

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CEBO. COMMISSION DE L ENVIRONNEMENT DE BRUXELLES-OUEST asbl"

Transcription

1 CEBO COMMISSION DE L ENVIRONNEMENT DE BRUXELLES-OUEST asbl Bulletin trimestriel N 284 : 41e année Octobre - décembre 2011 Publié avec l aide de la Commune de Ganshoren Secrétariat CEBO Tél. : Editeur responsable : Jean Rommes, avenue du Cimetière 5, 1083 Bruxelles Selon que l automne sera plus ou moins chaud, le vulcain différera ou pas son départ migratoire vers le Sud de l Europe. Magalie Tomas Millan - 1 -

2 EDITORIAL Et le Molenbeek regagna son lit (suite) Le bulletin précédent vous a informé de la première phase des travaux initiée par Bruxelles Environnement afin de reconnecter le Molenbeek au ruisseau traversant le marais de Ganshoren et qui n était plus alimenté que par les sources situées dans le bois du Laerbeek à Jette. La seconde phase qui débute cet automne, va concerner l aménagement du Molenbeek au delà de la rue au Bois et la réserve naturelle proprement dite (voir carte ci-dessous). Le but poursuivi est de protéger et d étendre les groupements végétaux définis comme prioritaires et ce grâce à une gestion hydraulique bien calibrée (irrigation de prairies), tant par temps sec (étiage) que par temps de pluie (crues). Les travaux prévus sont les suivants : Neutralisation du détournement du cours d eau (by-pass) à l entrée du marais vers le collecteur Création d une zone humide tampon de décantation peu profonde qui permet de faire passer l eau à travers une levée sableuse calcarifère Création d une noue (fosse d infiltration) avec installation de seuils (barrages) Création d une zone humide de débordement de crue décennale assez profonde Levée de terre le long du collecteur Etablissement de seuils sur le Molenbeek et sur les fossés perpendiculaires servant à rehausser le niveau des eaux Fonçage (pose d une canalisation) sous la voie ferrée Remplacement des peupliers par des frênes et des saules Etrépages locaux (enlèvement de la couche superficielle du sol la plus riche en matière organique) Aménagement de mares à batraciens. Pour être complet, signalons que Bruxelles Environnement vient également d ouvrir un chantier destiné à prolonger un pertuis du Molenbeek à Grand-Bigard afin d augmenter sensiblement le débit du ruisseau par temps sec. Jean Rommes Président BRUXELLES ENVIRONNEMENT - IBGE - 2 -

3 ACTIVITES Visites guidées de la vallée du Molenbeek les samedis 1er octobre, 5 novembre et 3 décembre Découverte de deux réserves naturelles régionales : le Poelbos et le marais de Jette. Ces deux sites font partie de la Zone Spéciale de Conservation Natura 2000 de la Vallée du Molenbeek. R.V. à 14 h devant l entrée de la réserve du Poelbos, av. du Laerbeek 112 à Jette (face au terminus UZ Brussel des bus 13, 14, 53). Prévoir bottes ou bonnes chaussures. Chiens non admis. Guide nature : Jean Rommes (02/ ). UZ Brussel D autres activités nature? Consultez les sites et Non à l élargissement du Ring! Mobilisation pour le bois du Laerbeek à Jette le dimanche 9 octobre Un an après le début de la mobilisation jettoise contre le projet d extension du Ring au niveau du bois régional du Laerbeek, le mouvement ne faiblit pas. La commune de Jette reste déterminée à donner de la voix pour préserver cet espace vert repris dans une Zone Spéciale de Conservation Natura Venez participer à cette promenade suivie d un pique-nique (à apporter) et d un drink offert au chalet de l amitié (chemin des Moutons) : un moyen convivial de faire le point de la situation et de continuer à sensibiliser le public à cette problématique. Rendez-vous à 11 h à côté du chalet du Laerbeek, avenue du Laerbeek 145. Renseignements : administration communale de Jette - Eco-conseillère 02/

4 BREVES Bourse aux plantes sauvages le dimanche 20 novembre Voici enfin venue la 23ième édition de la Bourse aux Plantes de Natagora! Pour l occasion, l équipe "Nature au Jardin" (www.natureaujardin.be) mettra les petits plats dans les grands et vous proposera dans une ambiance de fête tout un panel d activités pour devenir expert dans l accueil de la vie sauvage au jardin. Venez vous procurer les plantes indigènes pour rendre votre jardin plus attractif pour la faune locale : arbres et arbustes pour la haie ou le bosquet, grimpantes et petits fruitiers, fleurs sauvages sous forme de graines ou de plantules selon vos souhaits. L occasion aussi de glaner une série de conseils et d astuces pour aménager votre jardin naturel grâce à la présence de plusieurs associations. Cette année encore, la Bourse aux Plantes aura lieu à la Maison du Développement Durable, Mundo-B, située à Ixelles (www.mundo-b.org) : une belle occasion de découvrir les nombreuses associations qui y ont installé leurs pénates. Gagnez un nichoir pour les oiseaux du jardin grâce à un concours et participez aux différentes animations (intérieures et extérieures) qui vous seront proposées. Mundo-B, rue d'edimbourg 26 à 1050 Ixelles (porte de Namur : métro lignes 2 et 6, bus 34, 64, 80). De 10 h à 16 h. Une nouvelle réserve naturelle à Wemmel L administration communale de Wemmel et l'agence des Routes (AWV) du Ministère flamand de la Mobilité et des Travaux publics ont signé un accord pour la gestion de 7 hectares de zone verte comprise entre le Ring, le chemin des Moutons, l avenue de l Arbre Ballon et la chaussée de Bruxelles. L objectif étant de gérer cette zone en tant que réserve naturelle, la commune entamera des pourparlers avec Natuurpunt. Ce nouveau statut devrait permettre à terme de prendre des mesures pour y interdire l accès aux quads. Des possibilités existent également d y créer, comme en Forêt de Soignes, une aire de jeux pour les enfants (speelbos). (Nieuwsblad, 30/08/2011) Une carte de Bruxelles pour se mettre au vert Bruxelles Environnement vient d éditer un plan de Bruxelles reprenant tous les espaces verts, qu ils soient gérés ou pas par l administration de l environnement et de l énergie de la Région de Bruxelles-Capitale. On y trouve aussi les tracés de la Promenade Verte et des sentiers de Grande Randonnée ainsi que la liste des réserves naturelles et forestières, et de nombreuses infos générales et pratiques. Infos : 02/ Vous souhaitez recevoir ce bulletin en couleurs sous forme électronique? Rien de plus simple : envoyez un en mentionnant OK bulletin à l adresse suivante : - 4 -

5 Chronique naturaliste été 2011 Zone Spéciale de Conservation Vallée du Molenbeek Région de Bruxelles-Capitale Jean Rommes Le châtelain des saules Une bonne surprise attendait les participants à la visite guidée organisée par la CEBO le 1er samedi de juillet au marais de Jette : l apparition d un grand insecte aux couleurs chatoyantes et aux antennes particulièrement longues. Observation exceptionnelle quand on sait que ce coléoptère connu sous le nom de capricorne musqué (ou aromie musquée) vit principalement à l état de larve dans les saules. Au bout d une période estimée entre un et trois ans, cette larve creuse une logette dans laquelle elle se nymphose pour donner naissance à l adulte au bout de deux semaines. Long de 15 à 34 mm, ce longicorne étonne par sa parure vert doré, aux tonalités variant selon les individus, devenant quelquefois bleuâtres, violacées, carminées ou rougeâtres. Le mâle aux antennes plus longues que le corps, ne dispose que d une à deux semaines pour se reproduire, heureusement aidé par les particules odorantes (phéromones) émises aussi bien par le mâle que par la femelle. Photo : Philippe Funcken Saperde (Agapanthie) à pilosité verdâtre Ardoisé, parfois légèrement métallisant, avec un revêtement nébuleux de poils jaune ocracé, cet autre longicorne (famille des Cérambycidés) a été observé au marais de Ganshoren. On le trouve sur diverses plantes des milieux humides (angélique, berce, eupatoire...) dans lesquelles se développe la larve. Plus petit que le capricorne musqué, il ne dépasse pas 22 mm. Photo : Bernard de Cuyper - 5 -

6 Chronique naturaliste été 2011 Entomologie Vallée du Molenbeek Des papillons blancs à distinguer Le dernier recensement des papillons diurnes dans les jardins organisé par Natagora le premier week-end d août a vu les Piérides (3 espèces) occuper la première place avec près de 75 % de fréquence d observation. Si ces espèces de papillons blancs ont été regroupées, c est parce qu il n est pas toujours facile de les différencier sur le terrain. Ci-dessous figure un petit rappel des critères qui doivent guider votre choix. Piéride du chou Cette espèce est la plus grande des trois piérides. A la face supérieure, la tache noire située au sommet de l aile antérieure (tache apicale) est en forme de boomerang, faisant apparaître une symétrie. La face inférieure de l aile postérieure est uniformément colorée de jaune pâle. La femelle, contrairement au mâle, porte deux taches noires bien visibles sur ses ailes antérieures. Piéride de la rave De taille intermédiaire entre les 2 autres piérides, cette espèce possède aussi des revers jaunâtres mais se distingue de la piéride du chou par des taches apicales asymétriques. Le mâle ne possède jamais plus d une tache noire sur ses ailes antérieures alors que la femelle en arbore deux. Piéride du navet En plus de taches apicales asymétriques, la plus petite de nos piérides possède à la face inférieure de l aile postérieure, des nervures claires largement bordées de gris vert. La répartition des taches chez mâle et femelle est semblable à celle de la piéride de la rave. Photos : Magalie Tomas Millan - 6 -

7 Chronique naturaliste été 2011 Ornithologie Vallée du Molenbeek Berchem-Ste-Agathe Cigognes blanches Grande émotion le samedi 20 août à Berchem-Sainte-Agathe : une habitante de la rue des Chats observe 25 cigognes blanches dans les prairies humides du site du Kattebroeck. Le voisinage des vaches ne les dérange nullement puisqu elles se reposent et déambulent à pas lents pendant au moins une heure. Leur pérégrination ne s arrête pas là puisque 19 cigognes sont observées le même jour, posées sur le toit d'un immeuble près du site du Zavelenberg (V. Daems). Le mot de la fin de cette journée faste revient à Bernard Vilain, ornithologue d Aves, qui signale que plus de 15 cigognes blanches ont passé la nuit du 20 au 21 sur les poteaux d éclairage de l avenue Charles Quint à la hauteur du Krëfel, juste en face de la réserve naturelle. La cigogne blanche, emblème de la CEBO, n a donc pas fait dans la demi-mesure pour visiter les terres de nos actions! Photos : Monique Vervaecke et Magalie Tomas Millan - 7 -

8 Chronique naturaliste été 2011 Ornithologie Vallée du Molenbeek Zellik Les phragmites, oiseaux des marais La migration des oiseaux a aussi permis le 3 juillet l observation d une petite fauvette des zones humides : le phragmite des joncs. Parmi les sites connus à Bruxelles et occupés entre 1947 et 1954 figurait le marais de Ganshoren. La population nicheuse à Bruxelles s est effondrée dans les années 1960 avec un dernier chanteur le 21 mai 1968 au Grand Etang de Boitsfort. Un cousin éloigné Très semblable, le phragmite aquatique (ci-dessus) est principalement réparti en Biélorussie et en Pologne. Les observations de migrateurs en Belgique sont rares et concernent surtout la région côtière. Photo phragmite des joncs : Magalie Tomas Millan Photo phragmite aquatique : J.-Sébastien Rousseau-Piot Chevêche d Athéna Réduite comme peau de chagrin, la population bruxelloise de cette petite chouette s est maintenue dans les campagnes de l ouest d Anderlecht. Un nouveau noyau semble s installer au nord-ouest de l agglomération en continuité avec la population de la Flandre où cette photo a été prise à Relegem (Asse) le 15 septembre. Photo : Bernard de Cuyper Envie d en savoir plus? Consultez les sites internet et En y encodant vos données et en y plaçant vos photos, vous nous permettrez d alimenter une prochaine chronique consacrée à l automne

9 Amis du Scheutbos/Vrienden van het Scheutbos Jean Leveque / Activités des Amis du Scheutbos Dimanche 2 octobre, de 10 h à 17 h : Fête de la Nature Nous participons à la Fête de la Nature organisée par l'échevinat de l'environnement de Molenbeek au Parc Marie-José (aisément accessible au départ de Beekkant ou de la gare de l'ouest). Venez nous rendre visite à notre stand, et tentez votre chance avec notre Quizz nature (premiers degrés s'abstenir). Voir aussi l'annonce en dernière page (plein de stands instructifs et d'activités intéressantes et ludiques; il y a aussi des possibilités de restauration). Samedi 8 octobre, à 10 h : nettoyage ANNULÉ Incroyable : il n'y a pas assez de choses à ramasser pour justifier l'organisation de cette journée. En partie grâce à la discipline accrue des promeneurs, en partie grâce à quelques volontaires anonymes qui ramassent périodiquement, en partie grâce à une action récente de 40 élèves de la Cité joyeuse. Triste nouvelle pour tous les Amis du Scheutbos qui n'auront pas cette fois l'occasion de passer une sympathique demi-journée ensemble. Mais de là à aller nous-mêmes répandre des ordures pour nous assurer de la prochaine occurrence de l'événement, il y a de la marge, hein?! Dimanche 16 octobre, à 10 h : les champignons Guides : Renaud Delfosse et Jean Leveque Rendez-vous au chalet des gardiens du Parc régional, au bout de la rue du Scheutbosch (1080 Molenbeek-Saint- Jean). Celle-ci s'amorce en face du terminus du bus 86, et à proximité de l'arrêt Machtens du bus 49. Vous y apprendrez à reconnaître les grandes familles de champignons. Pas la peine d'emmener votre petit panier, la cueillette étant interdite en région bruxelloise. Dimanche 20 novembre, à 10 h : les mystères de la botanique Guide : Jean Leveque. Même lieu de R-V. Nous chercherons ensemble le fil qui tire les troncs d'arbres vers le haut, le mécanisme d'horlogerie qui permet aux plantes de compter le temps, les GSM qu'elles utilisent pour communiquer entre elles, leurs techniques de selfdéfense, leur esprit de compétition

10 Un coup de main inespéré Le jeudi 8 septembre, 40 enfants et 25 adultes ont consacré leur matinée au bénéfice de la biodiversité du Scheutbos. C'était une initiative du JGI (Jane Goodal Institute) qui a conçu le projet et rassemblé autour de lui 40 enfants de la Cité joyeuse et 20 adultes de Levi-Strauss. L'échevinat de l'environnement de Molenbeek a fourni le support organisationnel et logistique, tandis que les Amis du Scheutbos ont participé dans une plus modeste mesure. Un groupe d'adultes a construit dans l'angle sud-ouest de la friche une spirale à insectes, à l'instar de celle qui existe au Domaine des Silex. C'est une construction en pierres plates et terre, plantée de diverses plantes aromatiques indigènes (origan, menthe, thym,...) et garnie de refuges à insectes et micromammifères (crevasses naturelles entre les pierres, bottes de branches d'arbre à papillons dont la moelle est creusée facilement par les abeilles solitaires,...). Ceci est une heureuse addition au Scheutbos et nous attendons avec impatience les premiers locataires. Un second groupe d'adultes a éliminé la renouée d'une bonne partie de la grande station nord-ouest, et de l'entièreté de la station des potagers sud. Ce qui permettra à nos volontaires de terminer la saison sans stress. Les enfants, quant à eux, ont : ramassé le produit de la fauche d'une parcelle de la friche nord-ouest (fauche effectuée préalablement par les Plantations) nettoyé la zone nord du Scheutbos initié l'arrachage de la renouée qui pousse le long de la plaine de jeux assisté à une partie de la construction de la spirale Martine Wauters et Alain Simon, qui encadraient les enfants, leur ont expliqué en détail le pourquoi de leurs actions, ajoutant ainsi l'indispensable valeur éducative à l'aide réelle qu'ils nous ont apportée. Nous osons espérer que ces enfants, très motivés et sous la guidance de leurs éducateurs, " parraineront " la station de renouée qu'ils ont commencé à nettoyer. Cette journée exceptionnelle fait suite à celles de fin juin (14 personnes de Loreal) et de fin juillet (15 personnes de Natagora). Toutes ces personnes ont permis à nos volontaires de souffler un peu. Qu'elles en soient toutes mille fois remerciées. Photos : Martine Wauters

11 La photosynthèse et ses conséquences L'oxygène est la clé de la Vie sur notre planète. Sans oxygène, notre planète ne serait ni verte (pas de photosynthèse) ni bleue (pas de purification de l'air). Sans oxygène, pas d'eau non plus : le bombardement UV n'aurait pas été arrêté par la couche d'ozone, et les molécules d'eau auraient été brisées une à une, l'oxygène naissant étant absorbé par le fer des roches, et l'hydrogène disparaissant dans l'atmosphère. C'est en fait le bombardement UV qui est responsable de la disparition des océans de Venus, et peut-être aussi de Mars. L'oxygène est aussi responsable de la grande taille des organismes vivants d'aujourd'hui. Considérez une chaîne alimentaire typique : un grand prédateur mange un petit animal, qui mange un gros insecte qui lui-même se nourrit de petits insectes, qui eux consomment des champignons qui se nourrissent de débris végétaux. A chaque échelon, de l'énergie est perdue. Or, l'énergie est fournie par la respiration, littéralement le brûlage de sucres. On estime que la respiration à l'aide d'oxygène a un rendement de 40 %, alors que d'autres modes utilisant par ex le Fe et le S n'ont qu'un rendement de 10 %. Après 2 échelons, le contenu énergétique de la base de la pyramide alimentaire aurait déjà été réduit à 1 %, ce qui rend impossible l'existence de longues chaînes, et donc de gros animaux, dont l'homme. L'oxygène provient de la photosynthèse... et d'accidents géologiques. Je m'explique : la photosynthèse fabrique des molécules organiques au départ d'eau et de CO2 en utilisant l'énergie solaire (6CO2 + 6H20 + photons = C6H12O6 + 6O2). La respiration fait exactement l'inverse : les molécules organiques sont brûlées par l'oxygène pour donner du CO2, de l'eau et de l'énergie. Puisque toute molécule organique in fine sera brûlée dans la respiration, le bilan total est nul : autant d'oxygène est consommé que ce qui a été produit initialement. Pour produire une atmosphère riche en oxygène, il a fallu retirer du circuit de grandes quantités de matières organiques avant qu'elles ne puissent être oxydées : les enterrer, ou les décanter au fond des mers. Le volcanisme et les grandes glaciations sont les accidents qui ont permis la production nette d'oxygène. Les premières bactéries utilisaient une photosynthèse sans eau, à base de Fe ou de S. Pourquoi et comment se sont-elles tournées finalement vers l'eau comme matière première? L'eau est extraordinairement stable, et il a fallu que l'évolution invente un processus extrêmement compliqué : il fallait deux photosystèmes en série pour additionner l'énergie de deux photons pour pouvoir briser la molécule d'eau. C'est sur cette première étape du processus de photosynthèse que se concentrent aujourd'hui des milliers de chercheurs dans le monde : c'est en effet la clé qui permettra de résoudre nos problèmes énergétiques et climatiques. Briser la molécule d'eau en utilisant l'énergie solaire, recueillir l'hydrogène produit et le brûler pour redonner de l'énergie et de l'eau : voilà la pierre philosophale de nos alchimistes d'aujourd'hui! Voyez-vous la terre en bleu sur la photo ci-contre? Si non, c'est que vous ne lisez pas la version électronique de notre gazette. Il y a un remède : envoyez votre adresse à notre éditeur très responsable; le bénéfice esthétique (pour vous) et économique (pour nous) est considérable!

12 Fête de la Nature à Molenbeek Vente de semences, plantes indigènes, fruits, légumes et nourriture bio Balades nature - balades ornithologiques - balades contées Démonstrations de compostage - toilettes sèches Promenade en attelage de chevaux brabançons Activités pour enfants : jeux en bois - grimage Promenades à la découverte des arbres par Patrick Verhaeghe Départs à 11 h 15 et 14 h 30 SOS faucon crécerelle Ce 19 septembre, appelée à la rescousse par le service des Travaux publics de Molenbeek qui signalait qu un "faucon pèlerin" avait atterri sur leur balcon du 4è étage, j ai constaté qu il s agissait en fait d un jeune faucon crécerelle... complètement apprivoisé, qui était même venu se poser spontanément sur l'épaule d'une des personnes présentes avant d'aller batifoler plus loin! Manifestement un oiseau élevé en captivité et fugueur donc, bien qu'il ne soit pas bagué. Je l'ai donc attrapé facilement, même s'il a alors un peu protesté. Nouveau signe de son imprégnation : il s'est calmé quand, après l'avoir emmené dans une boîte en carton, on l'a placé dans une grande cage à chat! Là, il s'est mis à nous observer avec curiosité, pas effrayé pour un sou.il se trouve désormais au centre de revalidation d'anderlecht. Texte : Martine Wauters. Photo : Nicodème Lonfils

ANIMATIONS AU CENTRE NATURE DU HOUTLAND

ANIMATIONS AU CENTRE NATURE DU HOUTLAND ANIMATIONS AU CENTRE NATURE DU HOUTLAND Grand jeu nature extérieur, au fil des saisons Les enfants, en petites équipes, à partir d'un plateau de jeu grandeur nature, partent à la découverte de la nature

Plus en détail

CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS

CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS Présentation Depuis 1983, le CPIE (Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement) Pays de Serres-Vallée du Lot, agit : Dans le domaine de

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Les Jardins Suspendus fêtent leurs 5 ans.

Les Jardins Suspendus fêtent leurs 5 ans. - 1 - Les Jardins Suspendus fêtent leurs 5 ans. Cette année 2013 marquera, pour les Jardins Suspendus, le cinquième anniversaire de son ouverture au public en septembre 2008. Afin de célébrer cet anniversaire,

Plus en détail

Je suis la haie. Un petit peu d histoire. Quelle est l origine des haies? En fait, il n y a pas une origine mais trois.

Je suis la haie. Un petit peu d histoire. Quelle est l origine des haies? En fait, il n y a pas une origine mais trois. Je suis faite d arbres, petits et grands, et je suis bien plus belle que les murs ou les clôtures que je remplace. Je suis un abri et un garde manger pour beaucoup d animaux et je possède encore bien d

Plus en détail

FORMULE à la ½ journée à la Maison des Collines

FORMULE à la ½ journée à la Maison des Collines FORMULE à la ½ journée à la Maison des Collines Oiseaux de chez nous Partir en balade à l écoute des chants d oiseaux. Nous ouvrirons grand nos oreilles pour profiter de cette balade et identifier par

Plus en détail

Déchets fermentescibles Composteur Composte

Déchets fermentescibles Composteur Composte Astuce pour réussir son compost La durée du jour augmente, les températures sont plus douces, mais oui, le printemps arrive! Il est temps de penser à son jardin. Pour obtenir de beaux légumes, il faut

Plus en détail

Et plus de 200 rendez-vous à découvrir sur lille.fr ou naturealille.org

Et plus de 200 rendez-vous à découvrir sur lille.fr ou naturealille.org Les immanquables de mai à août! Et plus de 200 rendez-vous à découvrir sur lille.fr ou naturealille.org LilleFrance @lillefrance Atelier apiculture du Club Happy Api Day Tous les jeudis > de mai à juin

Plus en détail

Module P1 Code Descriptif Type d activités Niveaux. La diversité des insectes aquatiques

Module P1 Code Descriptif Type d activités Niveaux. La diversité des insectes aquatiques Module P1 Co Descriptif Type d activités Niveaux P1 Le Module P1 est composé 2 ateliers: La diversité s insectes aquatiques Par la Société Entomologique France Association s Coléoptéristes Français A l'ai

Plus en détail

Un jardin communautaire à Delémont

Un jardin communautaire à Delémont Un jardin communautaire à Delémont Sommaire De la graine... p. 3 Qu'est-ce qu'un jardin communautaire? p.4...a l'éclosion d'une fleur p5 Un jardin communautaire à Delémont. Les besoins spécifiques. Instigatrice

Plus en détail

Droles de champignons!

Droles de champignons! Les Rendez-vous de l Automne Du 19 au 27 octobre 2013 Droles de champignons! Ce livret appartient à :... Un champignon, c est quoi? Le champignon est un être vivant :, il n appartient ni aux végétaux,

Plus en détail

Classe «Environnement et développement durable» - La Maison de l Estuaire - Arzal OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Classe «Environnement et développement durable» - La Maison de l Estuaire - Arzal OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Classe «Environnement et développement durable» - La Maison de l Estuaire - Arzal OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L organisation de séjour et la vie en collectivité qui en découle sont une occasion irremplacable

Plus en détail

Dropbox par un nul et pour des nuls

Dropbox par un nul et pour des nuls Dropbox par un nul et pour des nuls Dropbox que je traduirai (à voir) par Boite de Dépôt est une boite dans laquelle on va déposer des fichiers ou des dossiers. Pour faire quoi : - mettre mes dossiers

Plus en détail

Si vous avez des questions à nous poser, vous pouvez nous envoyer

Si vous avez des questions à nous poser, vous pouvez nous envoyer Bienvenue à la Chers enfants, Bonjour, je m appelle HECTOR Je suis la mascotte de la Maison de la Nature et de l Environnement 65. Nous allons bientôt passer un moment ensemble. Nous nous réjouissons,

Plus en détail

Direction de Namur Direction de Malmedy Direction de Mons Direction de Neufchâteau

Direction de Namur Direction de Malmedy Direction de Mons Direction de Neufchâteau 1 Direction générale opérationnelle de l'agriculture, des Ressources naturelles et de l'environnement Département de l'agriculture Département de la Nature et des Forêts Département de la Ruralité et des

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Une expérience authentique en Namibie

Une expérience authentique en Namibie Une expérience authentique en Namibie Aucun autre pays n est similaire à la Namibie. C est le bon moment pour le visiter car des lodges luxueux ont maintenant ouverts leur portes et le tourisme n est pas

Plus en détail

Je jardine au naturel

Je jardine au naturel Je jardine au naturel Je prends soin de mon jardin Je broie, je paille Que faire de ses déchets verts? Vous disposez d un jardin, que vous entretenez vousmême. Un petit coin de paradis, qui génère en moyenne

Plus en détail

Chauves-Souris 2011. Protection des Chauves-Souris dans le Diois (Drôme)

Chauves-Souris 2011. Protection des Chauves-Souris dans le Diois (Drôme) Chauves-Souris 2011 Protection des Chauves-Souris dans le Diois (Drôme) Date et localisation de la mission 2 Structures partenaires 2 Contexte 3 Objectifs 3 Rôle du volontaire 3 Suivi du projet 4 Formation

Plus en détail

Une question de RESPONSABILITÉ

Une question de RESPONSABILITÉ Une question de RESPONSABILITÉ Je partage mon TERRITOIRE Je suis l un des quelque 800 000 ours noirs qui habitent les forêts de l Amérique du Nord. Je vis plus particulièrement au Québec, territoire que

Plus en détail

DISPOSITIONS LÉGALES : MURS, CLÔTURES ET HAIES

DISPOSITIONS LÉGALES : MURS, CLÔTURES ET HAIES DISPOSITIONS LÉGALES : MURS, CLÔTURES ET HAIES Fréquemment, les citoyens nous demandent quelles sont les distances à respecter pour planter une haie ou une barrière. Vous trouverez ci-dessous quelques

Plus en détail

Le Zoning industriel d Anderlecht

Le Zoning industriel d Anderlecht Le Zoning industriel d Anderlecht - Un exemple de partenariat fructueux entre entreprises, commune et milieu associatif! Rédacteur pour Natagora : Pascal Hauteclair Mars 2011 Pour plus d infos sur le Réseau

Plus en détail

CONTENU DE LA BOÎTE. 9 jetons «Site archéologique» 5 jetons «Construction la plus haute»

CONTENU DE LA BOÎTE. 9 jetons «Site archéologique» 5 jetons «Construction la plus haute» Un jeu de Sébastien Pauchon - Illustrations de Mathieu Leyssenne - Design de Cyril Demaegd FAQ et forum : http://www.ystari.com - Merci à Fritz Lang pour sa somptueuse vision de la ville du futur! Un JEU,

Plus en détail

Communauté de Communes de Villers-Cotterêts / Forêt de Retz

Communauté de Communes de Villers-Cotterêts / Forêt de Retz Communauté de Communes de Villers-Cotterêts / Forêt de Retz SORTIES NATURE L OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAL DE VILLERS-COTTERÊTS / FORÊT DE RETZ fait découvrir au public les différents aspects de la

Plus en détail

CONSEILS D INSTALLATION

CONSEILS D INSTALLATION CONSEILS D INSTALLATION L installation des toilettes Ecodomeo nécessite la création d une pièce pour le compostage (local de compostage), adaptée à votre habitation. Il est important de prêter une attention

Plus en détail

- - - - - - - avez-vous un ARBRE. remarquable - - - - région de bruxelles-capitale

- - - - - - - avez-vous un ARBRE. remarquable - - - - région de bruxelles-capitale ARBRE avezvous un remarquable? région de bruxellescapitale Renseignements Direction des Monuments et des Sites CCN rue du Progrès 80 1035 Bruxelles tél. 02/204 28 93 ou 91 fax 02/204 15 22 cleclercq@mrbc.irisnet.be

Plus en détail

Un lieu pédagogique et ludique pour permettre d encourager les changements de comportements de chaque visiteur et usager.

Un lieu pédagogique et ludique pour permettre d encourager les changements de comportements de chaque visiteur et usager. Un lieu pédagogique et ludique pour permettre d encourager les changements de comportements de chaque visiteur et usager. UN BAtIMENt 500 m² bâtis en bois, paille, chaux et terre Avec son identité architecturale

Plus en détail

Animations 2015-2016. Evénements Cours&Ateliers - Visites

Animations 2015-2016. Evénements Cours&Ateliers - Visites Animations 2015-2016 Evénements Cours&Ateliers - Visites Les Evénements du Clos Fougères Septembre 2015 Samedi 19 septembre - Journées du Patrimoine Visite commentée de notre verger conservatoire de plus

Plus en détail

LES FleuveS. definition. Le Fleuve Loire, un fleuve vivant

LES FleuveS. definition. Le Fleuve Loire, un fleuve vivant LES FleuveS definition Un fleuve est un cours d eau qui se jette dans une mer ou un océan. Il prend sa source des montagnes ou d un lac et est alimenté par des ruisseaux ou rivières. On dit qu il coule

Plus en détail

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances Chapitre 18 Les probabilités OBJECTIFS DU CHAPITRE Calculer la probabilité d événements Tester ses connaissances 1. Expériences aléatoires Voici trois expériences : - Expérience (1) : on lance une pièce

Plus en détail

Coccinelle. Bonjour, je m appelle Adalia et je suis une coccinelle RENCONTRE. avec une

Coccinelle. Bonjour, je m appelle Adalia et je suis une coccinelle RENCONTRE. avec une T H E O R I E RENCONTRE Coccinelle avec une Bonjour, je m appelle Adalia et je suis une coccinelle 1 Je fais partie de la grande famille des insectes. J ai 6 pattes, 2 ailes cachées sous mes élytres rouges

Plus en détail

Classe de découverte à Vaujany. Milieu montagnard

Classe de découverte à Vaujany. Milieu montagnard Centre de vacances à Vaujany / Alpe-d Huez Classes de découverte & séjours de vacances Classe de découverte à Vaujany Milieu montagnard Contenu éducatif Programmes scolaires & ressources locales Composée

Plus en détail

Les parcs, jardins et espaces naturels de Gestel

Les parcs, jardins et espaces naturels de Gestel Septembre 2008 Les parcs, jardins et espaces naturels de Gestel TYPES D ESPACES NOM QUARTIER NUMERO Parc urbain Domaine du Lain Centre ville 20 Espace sportif Parc des sports Centre ville 21 Espace sportif

Plus en détail

Tarifs, séjours à thème, offres spéciales, promotions 2014-2015

Tarifs, séjours à thème, offres spéciales, promotions 2014-2015 Tarifs, séjours à thème, offres spéciales, promotions 2014-2015 Nichés au cœur de la Haute-Savoie, entre Léman et Mont Blanc, les «Cîmes du Léman» vous proposent d allier nature et traditions. Le petit

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

EN ROUTE VERS UN BRUXELLES PLUS MOBILE DÉCOUVREZ ICI LE RÉSEAU DE BUS DE DEMAIN NORD-OUEST

EN ROUTE VERS UN BRUXELLES PLUS MOBILE DÉCOUVREZ ICI LE RÉSEAU DE BUS DE DEMAIN NORD-OUEST EN ROUTE VERS UN FR BRUXELLES PLUS MOBILE DÉCOUVREZ ICI LE RÉSEAU DE BUS DE DEMAIN NORD-OUEST Anderlecht, Berchem-Sainte-Agathe, Ville de Bruxelles, Ganshoren, Jette, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean Version

Plus en détail

COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE

COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE Le but d une expérience de laboratoire est souvent de vérifier un résultat théorique à l aide d un montage. Puisqu il est impossible (sinon très rare)

Plus en détail

LA DESCRIPTION DE L HÔTEL

LA DESCRIPTION DE L HÔTEL 1 HÔTEL NOS CHAMBRES LA DESCRIPTION DE L HÔTEL Le P4W Hotel-Residence accueille les visiteurs de Szombathely, la ville surnommée aussi la Reine de l Ouest, désirant de se détendre ou en visite d affaires

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 23 février au 03 mars 2013 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

ANIMATIONS EVENEMENTS

ANIMATIONS EVENEMENTS ANIMATIONS et EVENEMENTS 2015 Du 1er au 30 Avril: Ouverture de l'écomusée aux visiteurs individuels et familles le mercredi de 14h30 à 17h30 Entrez dans une scierie hydraulique du 19ème siècle et venez

Plus en détail

www.notre-dame-de-gravenchon.fr

www.notre-dame-de-gravenchon.fr L ALLÉE NOTRE-DAME L allée Notre-Dame s épanouit davantage lors du printemps. L allée Notre-Dame est l axe majeur du parc de la vallée du Télhuet. C est en parcourant cette allée que vous pourrez observer

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Parc Naturel. Braives - Burdinne - Héron - Wanze. Fêtes à thèmes - Promenades - Cycle Nature - Cycle Verger - Jardin de Pitet - Conférences

Parc Naturel. Braives - Burdinne - Héron - Wanze. Fêtes à thèmes - Promenades - Cycle Nature - Cycle Verger - Jardin de Pitet - Conférences Parc Naturel Burdinale Mehaigne Braives - Burdinne - Héron - Wanze Fêtes à thèmes - Promenades - Cycle Nature - Cycle Verger - Jardin de Pitet - Conférences Agenda 2013 Février Vendredi 1 er février -

Plus en détail

Règlement 2014 du concours photo AVES «Emotion Ailes»

Règlement 2014 du concours photo AVES «Emotion Ailes» Règlement 2014 du concours photo AVES «Emotion Ailes» Préambule: Connaître, faire connaître, protéger, aimer les oiseaux. Tels sont les buts d Aves, le pôle ornithologique de Natagora. Ces buts, nous désirons

Plus en détail

Pour les maternelles aussi! Animations pédagogiques. du parc naturel de la Vallée de l attert

Pour les maternelles aussi! Animations pédagogiques. du parc naturel de la Vallée de l attert Pour les maternelles aussi! Animations pédagogiques du parc naturel de la Vallée de l attert Sommaire Introduction 4 Les activités à faire en classe 5 1. Les chauves-souris, un monde renversant! 5 2.

Plus en détail

Le blaireau. Préserver la biodiversité dans le Grand Lyon

Le blaireau. Préserver la biodiversité dans le Grand Lyon Le blaireau Préserver la biodiversité dans le Grand Lyon Le Blaireau sur le territoire du Grand Lyon La grande faune aux portes de la ville Le Blaireau européen (Meles meles) est l un des plus gros mammifères

Plus en détail

<Les symphytes : des guêpes sympathiques qui ne piquent pas> par Henri Savina Les hyménoptères symphytes, appelées aussi tenthrèdes ou encore «mouches à scie», sont bien des guêpes et non des mouches,

Plus en détail

Station n 6: Aménagement d'espaces verts sur façades de maison à la Schlosserstraße

Station n 6: Aménagement d'espaces verts sur façades de maison à la Schlosserstraße Station n 6: Aménagement d'espaces verts sur façades de maison à la Schlosserstraße Façades à la Schlosserstraße avec des plantes en pots, des glycines et du lierre C'estprécisémentdanslecentredensedelaville,où

Plus en détail

Dossier de presse «Le Centre Ethnobotanique de l AquascopeVirelles»

Dossier de presse «Le Centre Ethnobotanique de l AquascopeVirelles» Dossier de presse «Le Centre Ethnobotanique de l AquascopeVirelles» Après 3 années de chantier, le Centre Ethnobotanique ouvre ses portes végétales! Bienvenue dans le monde épatant des plantes sauvages

Plus en détail

Livret du participant

Livret du participant Livret du participant F Programme du weekend SAMEDI 9h00 à 9h30 Emargement des équipes Pays-de-la-Loire et Bretagne 9h30 à 10h00 Emargement des équipes Hors Pays-de-la-Loire et Bretagne 10h15 Mot d accueil

Plus en détail

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous :

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous : L oxygène dissous Pourquoi l'oxygène dissous est-il important? L air que nous respirons contient de l oxygène (O 2 ), c est bien connu. Il y en a aussi dans les cours d eau, suite au contact entre l air

Plus en détail

Domino des contes. Le Petit Chaperon Rouge Pierre et le Loup Les Trois Petits Cochons Le Petit Poucet Le Loup et les Sept Chevreaux -

Domino des contes. Le Petit Chaperon Rouge Pierre et le Loup Les Trois Petits Cochons Le Petit Poucet Le Loup et les Sept Chevreaux - Domino des contes Le Petit Chaperon Rouge Pierre et le Loup Les Trois Petits Cochons Le Petit Poucet Le Loup et les Sept Chevreaux - Objectif : - E.C. d associer un texte court à l image qui y correspond

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

17 logements LA CLÉ DES CHAMPS SAINT-CONTEST. Extension urbaine. Densité résidentielle brute. à l hectare

17 logements LA CLÉ DES CHAMPS SAINT-CONTEST. Extension urbaine. Densité résidentielle brute. à l hectare Densité résidentielle brute 17 logements à l hectare Extension urbaine Indicateurs de l'opération Nombre de logements 127 logements (86 individuels et 41 logements collectifs) Surface du terrain 7,28 hectares

Plus en détail

PARC NATIONAL DE XUAN THUY

PARC NATIONAL DE XUAN THUY PARC NATIONAL DE XUAN THUY Un projet de Vietnam and Friends I. A propos du Parc National Xuan Thuy Le Parc National Xuan Thuy est situé à 150km au sud-ouest de Hanoi, entre le Fleuve Rouge et la côte.

Plus en détail

Respecter les valeurs de la nature ISO 140 0

Respecter les valeurs de la nature ISO 140 0 Respecter les valeurs de la nature on nem tion envir a c fi ti r e C 1 ISO 140 0 entale L entreprise Klasmann-Deilmann est la plus performante des entreprises du domaine des supports de culture. Associant

Plus en détail

Ethic Etapes Clair Matin

Ethic Etapes Clair Matin ETHIC ETAPES CLAIR MATIN Place de l Eglise 63230 Saint-Ours-Les-Roches tel : 04 73 60 21 41 contact@clair-matin.fr www.clair-matin.fr Ethic Etapes Clair Matin La nature à portée de pieds Sommaire Pour

Plus en détail

PAZAAK : UN JEU POUR STAR WARS. (Une aide de Jeu rédigée par Ikaar )

PAZAAK : UN JEU POUR STAR WARS. (Une aide de Jeu rédigée par Ikaar ) PAZAAK : UN JEU POUR STAR WARS. (Une aide de Jeu rédigée par Ikaar ) Préparation : Lorsque vous défiez un autre joueur au jeu de Pazaak, il faut commencer par parier sur le match en définissant le montant

Plus en détail

Trappeurs : traces et indices de vie. Moulages.

Trappeurs : traces et indices de vie. Moulages. Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2015/2016 Dernière mise à jour le : 18/05/2015 Centre Les Mésanges Darbres Ardèche Brochure page 48 Classes accueillies : toutes classes Passeport découverte

Plus en détail

Nouvelles d Olivier et Lydia Coince, «Les Fleurs de Pays de Verdon»

Nouvelles d Olivier et Lydia Coince, «Les Fleurs de Pays de Verdon» 8 Mardi 24 Septembre 2013 Vendredi 27 Septembre 2013 Cette semaine, les volontaires sont : (liste des personnes de distribution à consulter ICI) MAIS OU ETES-VOUS?? C EST FINI LES VACANCES? NON? Mardi

Plus en détail

découvrez EvEnEmEntiEl, SEminairE, team Building

découvrez EvEnEmEntiEl, SEminairE, team Building Découvrez le Evenementiel, Seminaire, Team Building Nous vous offrons ce que les plus grands studios de cinéma utilisent L acteur Tomer Sisley et son équipe de cascadeurs professionnels vous proposent

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif Communauté d Agglomération de Marne et Gondoire Commune de LESCHES Zonage d assainissement EU Notice d enquête publique ANNEXES Annexe 1 : Annexe 2 : Annexe 3 : Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

à l environnement et au développement durable

à l environnement et au développement durable Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement éducation à l environnement et au développement durable Offre pédagogique nature & jardin 2016 pour les groupes scolaires du cycle 1 au cycle 3 à la

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F)

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) Dès que le poisson entre dans votre usine, vous

Plus en détail

DECOUVERTE DU MILIEU MEDITERRANEEN : SORTIE AU MASSIF DE LA GARDIOLE

DECOUVERTE DU MILIEU MEDITERRANEEN : SORTIE AU MASSIF DE LA GARDIOLE Ecole le Balader 30 avril 2010 CE2/CM1 DECOUVERTE DU MILIEU MEDITERRANEEN : SORTIE AU MASSIF DE LA GARDIOLE LOCALISATION DU MASSIF DE LA GARDIOLE Itinéraire Lattes -> Maison forestière de la Gardiole Conclusion

Plus en détail

Plaine d Ansot & Muséum d histoire naturelle

Plaine d Ansot & Muséum d histoire naturelle Plaine d Ansot & Muséum d histoire naturelle PROGRAMME MAI > AOÛT 2015 animations conférences sorties nature MAI Samedi 2 mai > 15h-17h DÉCOUVERTE IKÉBANA : «Moribana : bouquet d accueil avec les fleurs

Plus en détail

Activités avec Bureau des Guides. au départ de l'auberge de Jeunesse de Saint-Vith. Bureau des Guides www.bureaudesguides.eu - Mobile : 0498 04 30 68

Activités avec Bureau des Guides. au départ de l'auberge de Jeunesse de Saint-Vith. Bureau des Guides www.bureaudesguides.eu - Mobile : 0498 04 30 68 Activités avec Bureau des Guides au départ de l'auberge de Jeunesse de Saint-Vith 1 Table des Matières Introduction I. Faune II. Habitats III. Wildcraft & Orientation IV. Coin des Artistes V. Outdoor Annexe

Plus en détail

Troc Party - Atelier de customisation de vêtements De 14h à 18h / Gratuit / Adultes Samedi mars On met l couvert!

Troc Party - Atelier de customisation de vêtements De 14h à 18h / Gratuit / Adultes Samedi mars On met l couvert! Troc Party - Atelier de customisation de vêtements Venez troquer vos vêtements et cosmétiques avec ceux des autres participants! Organisée en partenariat avec l association DREAM Habillez Moi Ethique,

Plus en détail

Assemblée Générale de l Association pour la Sauvegarde de Domme et de ses Remparts

Assemblée Générale de l Association pour la Sauvegarde de Domme et de ses Remparts Assemblée Générale de l Association pour la Sauvegarde de Domme et de ses Remparts L assemblée générale 2013 de l ASBDR s est tenue le 10 janvier 2014 à 20 heures à Domme Le nombre d adhérents au 31 décembre

Plus en détail

Animations pédagogiques sur l environnement

Animations pédagogiques sur l environnement Animations pédagogiques sur l environnement La Galoupiote, association loi 1901 - Cynthia Guerrero & Rémi Jacquier cafe.citoyen@la-galoupiote.com - 06-16-57-37-11 www.la-galoupiote.com (en cours de réalisation

Plus en détail

La gestion des doublons

La gestion des doublons fims.informatique@skynet.be 01.10 10.02 N 3 La gestion des doublons Dans la plupart des bases de données, les doublons sont souvent inévitables. Il est parfois complexe de les gérer car les informations

Plus en détail

Sophie Machot. Groupe Eyrolles, 2014 ISBN : 978-2-212-55705-3

Sophie Machot. Groupe Eyrolles, 2014 ISBN : 978-2-212-55705-3 Sophie Machot, 2014 ISBN : 978-2-212-55705-3 F leurir sa vie en quatre étapes! 9 Introduction Fleurir sa vie en quatre étapes! Il faut cultiver son jardin. Candide ou l Optimisme de Voltaire Apprendre

Plus en détail

LE TRÉSOR DES MOUSQUETAIRES

LE TRÉSOR DES MOUSQUETAIRES LE TRÉSOR DES MOUSQUETAIRES Premier parcours interactif œnotouristique dans l appellation Jurançon DOMAINE DU CINQUAU LE MOT DU PROPRIÉTAIRE Le Domaine du Cinquau est dans ma famille depuis presque 400

Plus en détail

Fichier de jeux et situations d apprentissage en escalade

Fichier de jeux et situations d apprentissage en escalade Fichier de jeux et situations d apprentissage en escalade Jeux et situations imaginées par les initiateurs SAE de la promotion «16 au 19 avril 2005» au CD Rhône ffme. Page 1 sur 19 RELAIS BLOC DISPOSITIF:

Plus en détail

Plantes en fête. Dossier de Presse. Auray. à Kerplouz. 3 & 4 octobre 2015

Plantes en fête. Dossier de Presse. Auray. à Kerplouz. 3 & 4 octobre 2015 Auray 3 & 4 octobre 2015 à Kerplouz Société d Horticulture du Pays d Auray www.hortiauray.com Parc du lycée de Kerplouz Samedi de 11h à 18h30 Dimanche de 9h30-18h30 Dossier de Presse SOMMAIRE I. La Société

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

RECAPITULATIF DE LA REUNION FORESTIERE DU 23 OCTOBRE 2015

RECAPITULATIF DE LA REUNION FORESTIERE DU 23 OCTOBRE 2015 RECAPITULATIF DE LA REUNION FORESTIERE DU 23 OCTOBRE 2015 Vendredi 23 octobre 2015 a eu lieu la réunion d information forestière sur un type de coupe particulier dans les boisements de résineux. Le fonctionnement

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

Activités Bureau des Guides

Activités Bureau des Guides Activités Bureau des Guides au départ du CENTRE DE DEPAYSEMENT ET DE PLEIN AIR DE MARBEHAN 1 Table des Matières Introduction I. Faune II. Habitats III. Wildcraft & Orientation IV. Coin des Artistes V.

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket*

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* COMMENCER LE SPORT PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* La sédentarité liée à nos modes de vie participe à une augmentation de risques pour la santé

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

Mise à l herbe, les années se suivent!

Mise à l herbe, les années se suivent! Mise à l herbe, les années se suivent! Les vaches laitières du centre de formation ont été mises à l herbe de-nouveau un jeudi. En 2010 c était le 1 er avril, cette année ce fut le 31 mars 2011. La mise

Plus en détail

Les Français et le dépannage à domicile

Les Français et le dépannage à domicile Décembre 2013 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain n n Echantillon de 1009 personnes représentatif de la population nationale des 18 ans et plus Selon la méthode des quotas (sexe,

Plus en détail

La campagne CINTRES JAUNES des PETITS RIENS

La campagne CINTRES JAUNES des PETITS RIENS La campagne CINTRES JAUNES des PETITS RIENS LES PETITS RIENS EN 2 MOTS, C EST QUOI? Une Mission Sociale Les Petits Riens, c est une entreprise d économie sociale active depuis 75 ans, où travaillent plus

Plus en détail

Projet d aménagements paysagers

Projet d aménagements paysagers La note d intention 6. La note d intention Qu est-ce que la note d intention? La note d intention a pour but de présenter et argumenter les principaux choix de conception, ceci afin de justifier et valoriser

Plus en détail

Coordonnées de l organisateur :

Coordonnées de l organisateur : Projet éducatif et projet pédagogique des séjours de vacances aux Ecuries de Novert Coordonnées de l organisateur : Ecuries de Novert Virginie PAROT Domaine de Novert 19 360 MALEMORT-sur-CORREZE www.domainedenovert.com

Plus en détail

CHARTE Charte Section Loisirs Détente Septembre 2014

CHARTE Charte Section Loisirs Détente Septembre 2014 CHARTE CHARTE Préambule La charte Loisirs Détente vient en complément des statuts et du règlement intérieur de l Alerte St Jean. Une annexe spécifique a été établie pour la randonnée et le cyclotourisme.

Plus en détail

COMMUNE DE GUEUX. Lotissement vert PERMIS D AMENAGER PA 2 NOTICE DESCRIPTIVE

COMMUNE DE GUEUX. Lotissement vert PERMIS D AMENAGER PA 2 NOTICE DESCRIPTIVE COMMUNE DE GUEUX 4 rue de l'eglise 51390 Gueux Tél. 03 26 03 60 26 Fax : 03 26 03 58 85 COMMUNE DE GUEUX Lotissement vert PERMIS D AMENAGER PA 2 NOTICE DESCRIPTIVE Avril 2012 4 rue Jean Baptiste Clément

Plus en détail

Activités Bureau des Guides

Activités Bureau des Guides Activités Bureau des Guides au départ de l'auberge des Castors à Hockai 1 Table des Matières Introduction I. Faune II. Habitats III. Wildcraft & Orientation IV. Coin des Artistes V. Outdoor Annexe I: Activités

Plus en détail

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy.

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy. o p Ex La BIOdiversité à Soisy! Flambé Espèce présente à Soisy. Qu est-ce que la Biodiversité? La biodiversité, contraction de «biologique» et de «diversité», représente la diversité des êtres vivants

Plus en détail

Les éditions la vache qui lit. présentent

Les éditions la vache qui lit. présentent Les éditions la vache qui lit présentent Un style graphique différent des précédents ouvrages Dans cet ouvrage, nous changeons d univers! Les couleurs chatoyantes des craies grasses de Tony Rochon laissent

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail