Permis unique pour un data center à VAUX-SUR-SÛRE. - Construction d un centre de données informatiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Permis unique pour un data center à VAUX-SUR-SÛRE. - Construction d un centre de données informatiques"

Transcription

1 AVIS Réf. : CWEDD/13/AV.343 Date : Permis unique pour un data center à VAUX-SUR-SÛRE 1. DONNEES DE BASE Demande : - Permis unique - Rubrique : Projet : - Construction d un centre de données informatiques - Localisation : Morhet-Station - Situation au plan de secteur : zone d activité économique mixte - Catégorie : n 1 Aménagement du territoire, urbanisme, activités commerciales et de loisirs > Une brève description est reprise en annexe. Demandeur : BNP Paribas, Paris Auteur de l étude : ARIES consultants s.a., Rosières Autorités compétentes : Fonctionnaires technique et délégué Date de réception du dossier : 13/02/2013 Visite de terrain : 07/03/2013, en présence de l auteur d étude

2 2. AVIS SUR LA QUALITE DE L'ETUDE D INCIDENCES Le CWEDD estime que l auteur a livré une étude de qualité satisfaisante à l'exception du chapitre consacré à la biodiversité. Au niveau du contenu Le CWEDD apprécie notamment l'évaluation détaillée des incidences paysagères et architecturales. Le CWEDD regrette la faiblesse du chapitre faune et flore, des lacunes dans le chapitre 'hydrologie et égouttage et l absence d analyse des liens entre ces thématiques. En effet, le projet se trouve sur un versant au pied duquel coule un ruisseau de grande qualité, adjoint à une réserve naturelle et à un site Natura 2000 constitués de milieux en rapport direct avec le réseau hydrographique. L'ensemble constitue un habitat, au minimum potentiel, pour la moule perlière et la loutre (espèces prioritaires, objet de projet LIFE). Or, l étude n analyse pas : - s il y a présence effective de la moule perlière et de la loutre ; - les paramètres de débit et de qualité du ruisseau à maîtriser pour préserver ces espèces et les milieux protégés ni les incidences que le projet pourrait avoir sur ces paramètres : risque de pollution par des sédiments surtout en phase chantier et mesures préventives à prendre ; incidences du rejet du bassin d orage, au débit fixé par le projet ; incidences du drainage recommandé des bâtiments en termes de quantité, de destination des eaux à évacuer, d'effet sur la nappe et d'alimentation du ruisseau ; - l'infiltration et le débit de la nappe en situation existante ; - le point de rejet : noue le long de la N85 ou réseau hydrographique? Suite à la visite, des informations complémentaires ont été envoyées au CWEDD, informations qui permettent de répondre à certaines questions soulevées. Le CWEDD regrette également : - l'absence d'une mise en perspective explicite de la notion de PUE (Power Usage Effectiveness) avec les enjeux environnementaux d'un tel projet. A ce propos, le CWEDD s étonne que le PUE particulier du projet ait été calculé avec les données météorologiques d Orly ; - l absence de mention d éventuelles alternatives de refroidissement et leurs avantages/inconvénients/risques comparatifs. Le free-cooling indirect est présenté comme le seul concept valable et à ce titre est le seul envisagé ; - une erreur d'unité, dans le chapitre climat, sur la valeur importante qu'est la consommation énergétique annuelle d'un bâtiment de traitement des données (exprimée erronément en kwh/an en place de MWh/an) ce qui sème le doute sur l'exactitude du calcul des émissions CO 2, entre autres ; - l absence de détail sur le traitement des lisères. Réf. : CWEDD/13/AV.343 Page 2 sur 5

3 Au niveau de la forme Le CWEDD apprécie l'abondance, la qualité et le caractère didactique des illustrations, cartes et figures. Toutefois les schémas relatifs au free-cooling indirect manquent de clarté pour les non initiés. Le résumé non technique Le CWEDD estime que le résumé non technique est de qualité insatisfaisante. En effet, le document reprend les principaux éléments de l étude et souffre des mêmes lacunes que celle-ci notamment en matière de biodiversité. De plus, le texte est parfois tellement succinct qu il ne permet pas de comprendre les tableaux de recommandations, probablement collés de l étude. Ainsi à titre d exemple, dans le chapitre énergie, qu est-ce que le PUE? A tout le moins un lexique aurait pu être fourni. Ensuite, quelques éléments de description du contexte sont manquants, ainsi que des illustrations : PS, égouttage, sous-sol, installations internes Enfin, aucune alternative énergétique n est décrite. 3. AVIS SUR L'OPPORTUNITE ENVIRONNEMENTALE DU PROJET Vu les lacunes de l étude dans l'évaluation des incidences sur la biodiversité, le CWEDD ne peut se prononcer sur l opportunité environnementale du projet. Pour le solde, le CWEDD appuie toutes les recommandations de l auteur et insiste particulièrement sur les suivantes, dont certaines ont déjà été approuvées par le demandeur dans les documents de suivi des recommandations : - réduire autant que possible la fréquence et/ou la durée des tests de maintenance très énergivores et sources importantes de rejets de CO 2 et autres polluants atmosphériques ; - choisir des appareillages électriques offrant les meilleurs rendements (transformateurs, onduleurs e.a.) ; - établir en concertation avec le DNF la liste des espèces indigènes autorisées pour les plantations, tant pour les essences ligneuses que pour les espèces herbacées (zone humide, prés fleuris). Exécuter toutes les plantations d'intégration paysagère recommandées et ajuster le niveau des plateformes avec le point le plus bas du relief de la zone d implantation de chaque élément ; - mettre en place un suivi acoustique comprenant des mesures aux points sensibles afin de vérifier le bon respect des normes en vigueur ; - veiller à ce que l éclairage soit éteint la nuit ; - veiller à laisser une ouverture basse de cm entre les clôtures et le sol afin de permettre le passage de la petite faune ; - veiller à ce que l eau rejetée dans les eaux de surface soit de qualité conforme à la législation ; Réf. : CWEDD/13/AV.343 Page 3 sur 5

4 - vérifier le dimensionnement du séparateur d hydrocarbure situé en amont du bassin d orage (calcul sur base de la pluviométrie locale) et adapter la taille des canalisations en fonction des recommandations de l auteur d étude. 4. REMARQUES AUX AUTORITES COMPETENTES Le CWEDD souhaite la réalisation d'une évaluation environnementale du chantier de pose des fibres optiques reliant les centres de Bastogne et de Vaux-sur-Sûre, celui-ci ne faisant pas partie des demandes de permis relatives à ces centres. Le CWEDD appuie également la recommandation de l auteur visant à prévoir l aménagement de trottoirs et passages piétons pour permettre la circulation piétonne entre le site et les arrêts de bus. Réf. : CWEDD/13/AV.343 Page 4 sur 5

5 Annexe Brève description du projet Avertissement : Les informations reprises ci-après sont données à titre indicatif et sont destinées à un usage interne dans le cadre de la préparation de l avis. Elles ne sont pas constitutives de l avis du CWEDD. Le projet consiste en la construction d un centre de données informatiques (data center) à Vaux-sur- Sûre, à l intersection des N85 et N848, dans le parc d activités de Nives. Il fait partie d un plan global de BNP Paribas visant à se doter de 4 data centers : deux en France et deux en province de Luxembourg (Vaux-sur-Sûre et Bastogne). Il s agit de construire sur chaque terrain, en trois phases successives échelonnées sur 15 ans, trois bâtiments de data center et un bâtiment logistique. La première phase sera opérationnelle en Les phases suivantes en 2020 et Le projet est composé de trois bâtiments techniques et informatiques (8.700 m² chacun), d un bâtiment tertiaire (770 m²) et des différentes annexes : parking (2.038 m²), cabines haute tension (1.100 et m²), etc. La demande de permis d urbanisme ne concerne que le premier des trois bâtiments mais la demande de permis d environnement reprend l ensemble des installations futures. Le projet occupe la totalité d une ZAEM. Il est compris au sein d un périmètre de reconnaissance économique, sur un terrain d environ 11,9 ha récemment déboisé, dessouché et gyrobroyé. Autour du site, on retrouve principalement une forêt de conifères, excepté une portion en bordure ouest (prairie et cours d eau). Trois ruisseaux s écoulent depuis, sur et aux abords du projet. Ces eaux se dirigent ensuite vers un site Natura Un SGIB et une RNOB sont également recensés au sud. Trois nouvelles lignes électriques souterraines (dont une ligne de secours) seront tirées (hors demande) afin d alimenter le matériel informatique et la climatisation de façon ininterrompue. Les lignes principales seront tirées depuis le poste de Villeroux (6,2 km). La ligne de secours sera repiquée à partir de la ligne aérienne Orgeo-Villeroux passant à 2 km à l est. Des câbles de fibre optique seront également posés dans ces tranchées. Le projet prévoit un système de batterie de premier secours pouvant maintenir le système fonctionnel le temps que les groupes électrogènes puissent se mettre en route (autonomie de 5 jours grâce à litres de fuel en citernes enterrées). La température en entrée des serveurs doit être de maximum 25 C. Le projet comportera dès lors plusieurs installations pour le refroidissement des locaux : groupes froids à condensation à air, centrales de traitement d air (free cooling indirect), pompes, armoires de climatisation, pompes à chaleur et chaudières électriques de secours. Les groupes froids ne fonctionneront que lorsque la température extérieure sera trop haute. Un principe de confinement par allées froides sera appliqué. Une consommation électrique de MWh/an est prévue (environ MWh/an hors IT). L emplacement des bâtiments des phases 2 et 3 seront gérés en prairie fleurie cultivée. Le projet n implante aucun bâtiment au sud de la parcelle. La zone sera aménagée avec des prairies sèches fauchées, des pairies humides, des parcelles boisées en régénération et des bassins d orage en escalier (1.605 m³). Le site se trouve en zone de régime d assainissement autonome au PASH. Un système de traitement des eaux usées de 30 EH sera installé. Les eaux épurées rejoindront ensuite le réseau des eaux pluviales. Les eaux pluviales des voiries transiteront par un séparateur d hydrocarbures. Le projet sera très visible depuis le sud. Un rond-point à cinq branches est prévu à l intersection des nationales. Le projet sera directement accessible depuis celui-ci. Plusieurs sentiers seront supprimés ou déplacés. Une exportation de minimum m³ de terres en dehors du site est prévue. En cas d utilisation des générateurs, des dépassements de certaines valeurs limites en termes de bruit sont prévues. Réf. : CWEDD/13/AV.343 Page 5 sur 5

AVIS. Demande de permis unique pour la création d un centre de formation à la pratique du golf sur le site dit «du Haras» rue Belle-Vue à PEPINSTER

AVIS. Demande de permis unique pour la création d un centre de formation à la pratique du golf sur le site dit «du Haras» rue Belle-Vue à PEPINSTER AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.1216 Liège, le 28 août 2006 Objet : Demande de permis unique pour la création d un centre de formation à la pratique du golf sur le site dit «du Haras» rue Belle-Vue à PEPINSTER

Plus en détail

Demande : - Permis d environnement pour le projet immobilier mixte «Rive Gauche»

Demande : - Permis d environnement pour le projet immobilier mixte «Rive Gauche» AVIS Réf. : CWEDD/13/AV.1148 Date : Permis d environnement pour le projet immobilier mixte «Rive Gauche» à CHARLEROI 1. DONNEES DE BASE Demande : - Permis d environnement pour le projet immobilier mixte

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique pour l implantation et l exploitation d un parc commercial au lieu-dit «Les Mottards» à Châtelineau (CHATELET) Objet :

AVIS. Demande de permis unique pour l implantation et l exploitation d un parc commercial au lieu-dit «Les Mottards» à Châtelineau (CHATELET) Objet : AVIS Réf. : CWEDD/09/AV.1544 Liège, le 14 septembre 2009 Objet : Demande de permis unique pour l implantation et l exploitation d un parc commercial au lieu-dit «Les Mottards» à Châtelineau (CHATELET)

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005 AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.276 Liège, le 14 mars 2005 Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Avis du CWEDD portant sur une demande de permis de lotir à Franc-Waret (FERNELMONT) L avis

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis unique relative à l aménagement d un complexe sportif sur le domaine du Bois-Saint-Jean au Sart Tilman à LIEGE

AVIS. Objet : Demande de permis unique relative à l aménagement d un complexe sportif sur le domaine du Bois-Saint-Jean au Sart Tilman à LIEGE AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.392 Liège, le 11 avril 2005 Objet : Demande de permis unique relative à l aménagement d un complexe sportif sur le domaine du Bois-Saint-Jean au Sart Tilman à LIEGE Avis du CWEDD

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/05/AV.1552. Liège, le 28 novembre 2005

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/05/AV.1552. Liège, le 28 novembre 2005 AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.1552 Liège, le 28 novembre 2005 Objet : Demande de permis unique relative à la construction et à l exploitation d un parc de 10 éoliennes de puissance unitaire de maximum 3 MW sur

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique pour le stockage et la distribution de mazout de chauffage et de diesel routier chez TAHON s.a. à BRUNEHAUT.

AVIS. Demande de permis unique pour le stockage et la distribution de mazout de chauffage et de diesel routier chez TAHON s.a. à BRUNEHAUT. AVIS Réf. : CWEDD/08/AV.1520 Liège, le 22 septembre 2008 Objet : Demande de permis unique pour le stockage et la distribution de mazout de chauffage et de diesel routier chez TAHON s.a. à BRUNEHAUT Avis

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique pour la régularisation d une piste d écolage de maîtrise automobile à MALMEDY. Objet : Réf. : CWEDD/07/AV.

AVIS. Demande de permis unique pour la régularisation d une piste d écolage de maîtrise automobile à MALMEDY. Objet : Réf. : CWEDD/07/AV. AVIS Réf. : CWEDD/07/AV.529 Liège, le 26 mars 2007 Objet : Demande de permis unique pour la régularisation d une piste d écolage de maîtrise automobile à MALMEDY Avis du CWEDD portant sur la demande de

Plus en détail

Permis unique pour un centre logistique à Vaulx (TOURNAI) - Construction et exploitation d un centre logistique bimodal

Permis unique pour un centre logistique à Vaulx (TOURNAI) - Construction et exploitation d un centre logistique bimodal AVIS Réf. : CWEDD/11/AV.1127 Date : Permis unique pour un centre logistique à Vaulx (TOURNAI) 1. DONNEES DE BASE Demande : - Permis unique - Rubrique : 61.20.03 Projet : - Construction et exploitation

Plus en détail

Permis unique pour un parc éolien à Steinbach (GOUVY) - Catégorie : n 4 Processus industriels relatif à l énergie

Permis unique pour un parc éolien à Steinbach (GOUVY) - Catégorie : n 4 Processus industriels relatif à l énergie AVIS Réf. : CWEDD/11/AV.802 Date : Permis unique pour un parc éolien à Steinbach (GOUVY) 1. DONNEES DE BASE Demande : - Permis unique - Rubrique : 40.10.01.04.03 Projet : - Implanter et exploiter un parc

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/03/AV.1116. Liège, le 8 septembre 2003

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/03/AV.1116. Liège, le 8 septembre 2003 AVIS Réf. : CWEDD/03/AV.1116 Liège, le 8 septembre 2003 Objet : Etude d'incidences sur l'environnement relative à la demande de permis d urbanisme relatif à une modification sensible du relief du sol du

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique pour un centre de regroupement de boues de dragage de type A au lieu-dit «Vraimont» à TUBIZE.

AVIS. Demande de permis unique pour un centre de regroupement de boues de dragage de type A au lieu-dit «Vraimont» à TUBIZE. AVIS Réf. : CWEDD/08/AV.2114 Liège, le 8 décembre 2008 Objet : Demande de permis unique pour un centre de regroupement de boues de dragage de type A au lieu-dit «Vraimont» à TUBIZE Avis du CWEDD portant

Plus en détail

ANNEXE 12 EVALUATION SIMPLIFIEE NATURA 2000

ANNEXE 12 EVALUATION SIMPLIFIEE NATURA 2000 PROJET DE CONSTRUCTION D UN ENTREPOT COUVERT Dossier de demande d enregistrement Rubrique 1510 Réf : 9B2297-N-15-0010 Indice : C Annexe 12 Page : 1/8 ANNEXE 12 EVALUATION SIMPLIFIEE NATURA 2000 SOMQ34A

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis d environnement pour l aménagement et l exploitation d un terrain d entraînement de sport moteur à ROCHEFORT

AVIS. Objet : Demande de permis d environnement pour l aménagement et l exploitation d un terrain d entraînement de sport moteur à ROCHEFORT AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.378 Liège, le 13 mars 2006 Objet : Demande de permis d environnement pour l aménagement et l exploitation d un terrain d entraînement de sport moteur à ROCHEFORT Avis du CWEDD portant

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/03/AV.1187. Liège, le 22 septembre 2003

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/03/AV.1187. Liège, le 22 septembre 2003 AVIS Réf. : CWEDD/03/AV.1187 Liège, le 22 septembre 2003 Objet : Etude d'incidences relative à l élaboration d un Plan communal d aménagement dérogatoire au plan de secteur Sud- Luxembourg dit «Le Ranch»,

Plus en détail

- Rubriques : 40.10.01.03.02 et 63.12.09.03.03. - Renouvellement de permis d environnement de la centrale thermique de Monsin

- Rubriques : 40.10.01.03.02 et 63.12.09.03.03. - Renouvellement de permis d environnement de la centrale thermique de Monsin AVIS Réf. : CWEDD/13/AV.1142 Date : Renouvellement du permis d environnement pour la centrale thermique de Monsin (LIEGE) 1. DONNEES DE BASE Demande : - Permis d environnement - Rubriques : 40.10.01.03.02

Plus en détail

AVIS Réf. : CWEDD/10/AV.262 22/02/2010

AVIS Réf. : CWEDD/10/AV.262 22/02/2010 AVIS Réf. : CWEDD/10/AV.262 Permis unique pour l implantation et l exploitation d un centre européen de logistique et de stockage de produits dangereux et non dangereux à SENEFFE 1. DONNEES DE BASE Demande

Plus en détail

AVIS. Demande de permis d environnement pour une société de nettoyage industriel REMI TACK & Fils s.a. à ESTAIMPUIS. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.

AVIS. Demande de permis d environnement pour une société de nettoyage industriel REMI TACK & Fils s.a. à ESTAIMPUIS. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV. AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.320 Liège, le 27 février 2006 Objet : Demande de permis d environnement pour une société de nettoyage industriel REMI TACK & Fils s.a. à ESTAIMPUIS Avis du CWEDD portant sur la

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis d environnement de Chemviron Carbon à Marche-lez- Ecaussinnes (ECAUSSINNES) Réf. : CWEDD/05/AV.173

AVIS. Objet : Demande de permis d environnement de Chemviron Carbon à Marche-lez- Ecaussinnes (ECAUSSINNES) Réf. : CWEDD/05/AV.173 AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.173 Liège, le 14 février 2005 Objet : Demande de permis d environnement de Chemviron Carbon à Marche-lez- Ecaussinnes (ECAUSSINNES) Avis du CWEDD portant sur la demande de permis

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement LES CARACTÉRISTIQUES DU SOL ET DE LA PARCELLE Maggy HOVERTIN MATRIciel Objectifs de la présentation Définir

Plus en détail

AVIS. Complément d étude. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.1565. Liège, le 23 octobre 2006

AVIS. Complément d étude. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.1565. Liège, le 23 octobre 2006 AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.1565 Liège, le 23 octobre 2006 Objet : Demande de permis unique relative à la régularisation d une porcherie d engraissement de 3.500 porcs et d une étable de 30 bovins à Kettenis

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/04/AV.1380. Liège, le 11 octobre 2004

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/04/AV.1380. Liège, le 11 octobre 2004 AVIS Réf. : CWEDD/04/AV.1380 Liège, le 11 octobre 2004 Objet : Etude d'incidences sur l'environnement relative à la demande de permis unique pour une plate-forme de tri-concassage de déchets inertes de

Plus en détail

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse.

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. Gestion des eaux de pluie et de ruissellement Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. 22/04/2009 Introduction des techniques alternatives dans la réflexion du Grand Toulouse Pourquoi

Plus en détail

La zone correspond à la partie centrale du Carré.

La zone correspond à la partie centrale du Carré. La zone correspond à la partie centrale du Carré. Il s agit d une zone en cours d urbanisation, destinée à recevoir des équipements publics ou privés, des activités tertiaires ou de bureaux ainsi que des

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement PROCESSUS DE CONCEPTION Piotr Kowalski MK ENGINEERING Objectif(s) de la présentation Développement du processus

Plus en détail

Les eaux usées et pluviales dans la construction. Plan de l exposé

Les eaux usées et pluviales dans la construction. Plan de l exposé Les eaux usées et pluviales dans la construction La gestion des eaux usées domestiques dans les permis Station d épuration d Arlon Vendredi 22 novembre 2013 Aline BAUDUIN 1 Plan de l exposé Introduction

Plus en détail

VADE MECUM DU RESEAU EAU USEE ET EAU PLUVIALE

VADE MECUM DU RESEAU EAU USEE ET EAU PLUVIALE VADE MECUM DU RESEAU EAU USEE ET EAU PLUVIALE LE RACCORDEMENT AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT : UNE OBLIGATION LEGALE L étanchéité parfaite est la qualité principale d un réseau d assainissement. Elle

Plus en détail

REGLEMENT. Dossier de modification Pièce n 2

REGLEMENT. Dossier de modification Pièce n 2 MODIFICATION DU PLAN LOCAL D URBANISME GENTILLY [DÉPARTEMENT DU VAL DE MARNE] REGLEMENT Dossier de modification Pièce n 2 Pour approbation par délibération du Conseil Municipal TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

Ma maison Haute Qualité Environnementale:

Ma maison Haute Qualité Environnementale: Ma maison Haute Qualité Environnementale: les meilleurs choix à la conception. Conseils et exemples en Eco-construction Marc Somers Architecte & Architecte d intérieur Sommaire Introduction: Les 14+1 objectifs

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

DOCUMENT D'INCIDENCES pour l'élaboration de votre dossier de Déclaration Loi sur l'eau

DOCUMENT D'INCIDENCES pour l'élaboration de votre dossier de Déclaration Loi sur l'eau RAPPEL DES REFERENCES DU DOSSIER (réservé à l'administration) N Cascade :... Date de dépôt :... Tampon GUE : Direction Départementale des Territoires du Gers Guichet unique de l'eau DOCUMENT D'INCIDENCES

Plus en détail

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration (capacité inférieure à 100 EH) L eau préservée... Cette brochure ne concerne pas

Plus en détail

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières.

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières. La zone correspond à une zone d urbanisation future, non équipée, située au nord-est de la commune entre les voies ferrées et les territoires des communes limitrophes de Combs-la-Ville et Moissy- Cramayel.

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

Seul l arrêté fait foi pour fixer le contenu des prescriptions à justifier. Justifications à apporter dans le dossier de demande d enregistrement.

Seul l arrêté fait foi pour fixer le contenu des prescriptions à justifier. Justifications à apporter dans le dossier de demande d enregistrement. Guide de justification rubrique 2515 (broyage, concassage, criblage ) Arrêté ministériel de prescriptions générales pour les installations soumises à enregistrement Comme indiqué à l article 3 de l arrêté

Plus en détail

Comment pratiquement gérer l eau et la nature sur une parcelle? Séminaire du 21/11/2013 Maggy Hovertin

Comment pratiquement gérer l eau et la nature sur une parcelle? Séminaire du 21/11/2013 Maggy Hovertin Comment pratiquement gérer l eau et la nature sur une parcelle? Séminaire du 21/11/2013 Maggy Hovertin Plan de l exposé Introduction: L urbanisation et ses impacts négatifs Gérer autrement les eaux de

Plus en détail

Assainissement des eaux usées

Assainissement des eaux usées Assainissement des eaux usées? d assainissement collectif Éditeur responsable Bernard ANTOINE Directeur général adjoint Juillet 00 Crédits photos Enterpix - Kévin Manand www.sxc.hu AIVE Vous construisez

Plus en détail

L assainissement des eaux urbaines résiduaires

L assainissement des eaux urbaines résiduaires L assainissement des eaux urbaines résiduaires Nouveaux aspects réglementaires AIVE 24 avril 2007 Le Code de l Eau AGW désignant les zones de baignade (24/07/03) ( ) Décret sur la protection des eaux de

Plus en détail

Gestion innovante des eaux de ruissellement Actions sur le bassin Loire bretagne

Gestion innovante des eaux de ruissellement Actions sur le bassin Loire bretagne Gestion innovante des eaux de ruissellement Actions sur le bassin Loire bretagne Philippe AGENET Chargé de mission «Assainissement non collectif Eaux pluviales» Agence de l Eau Loire Bretagne Un règlement

Plus en détail

INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION

INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION Opérations de superficie supérieure ou égale à 1 ha et opérations de superficie inférieure à 1 ha mais comprenant au moins 3 lots Dossiers

Plus en détail

R E D A N G E / A T T E R T

R E D A N G E / A T T E R T FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION COMMODO/INCOMMODO CLASSE 2 N 0403010201: ATELIERS DE TRAVAIL DU BOIS, à l exception de ceux exploités à des fins purement éducatives dans les écoles Etablissements

Plus en détail

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection)

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection) LOI DU 10 JUIN 1999 RELATIVE AUX ETABLISSEMENTS CLASSES FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION CLASSE 2 (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres

Plus en détail

HIPPODROME DE LONGCHAMP / PARIS DOSSIER LOI SUR L EAU / JUILLET 2013 ANNEXE 2

HIPPODROME DE LONGCHAMP / PARIS DOSSIER LOI SUR L EAU / JUILLET 2013 ANNEXE 2 HIPPODROME DE LONGCHAMP / PARIS DOSSIER LOI SUR L EAU / JUILLET 2013 ANNEXE 2 HIPPODROME DE LONGCHAMP PERMIS DE CONSTRUIRE NOTICE TECHNIQUE INFILTRATION DES EAUX DE DRAINAGE JUILLET 2013 SOMMAIRE 1 OBJET

Plus en détail

Contexte et enjeux de la gestion des eaux pluviales

Contexte et enjeux de la gestion des eaux pluviales Contexte et enjeux de la gestion des eaux pluviales Contexte et enjeux de la gestion des eaux pluviales SOMMAIRE Évolution des interventions de l'homme sur le cycle de l'eau et leur impact Les enjeux et

Plus en détail

Projet photovoltaïque de Villebois Compléments au permis de construire n 00144415A0002 1

Projet photovoltaïque de Villebois Compléments au permis de construire n 00144415A0002 1 (Ain) Demande présentée par CN AIR, filiale 100% 2, rue André Bonin 69316 LYON Cedex 04 Contact : Martin FORCET - 04 26 23 19 88 m.forcet@cnr.tm.fr Projet photovoltaïque de Villebois Compléments au permis

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis de valorisation du terril Sainte-Henriette à MORLANWELZ. Réf. : CWEDD/05/AV.390. Liège, le 11 avril 2005

AVIS. Objet : Demande de permis de valorisation du terril Sainte-Henriette à MORLANWELZ. Réf. : CWEDD/05/AV.390. Liège, le 11 avril 2005 AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.390 Liège, le 11 avril 2005 Objet : Demande de permis de valorisation du terril Sainte-Henriette à MORLANWELZ Avis du CWEDD portant sur la demande de permis de valorisation du terril

Plus en détail

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE Etude d incidence Natura 2000_V3 71/99 4.1 PREAMBULE Un projet peut présenter deux types d impacts : des impacts

Plus en détail

«LES PETITS PRES» Réunion du 21 Juin 2011. Mutabilis. Réalisation d une Zone d Aménagement Concerté. Equipe de maîtrise d œuvre

«LES PETITS PRES» Réunion du 21 Juin 2011. Mutabilis. Réalisation d une Zone d Aménagement Concerté. Equipe de maîtrise d œuvre Réalisation d une Zone d Aménagement Concerté «LES PETITS PRES» Réunion du 21 Juin 2011 Equipe d urbaniste / paysagiste Mutabilis ZAC «Les Petits Prés» - MONTGERMONT (35) architecture et paysage Equipe

Plus en détail

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t T h i m o n v i l l e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e A n n e x e s a u r è g l e m e n t Vu pour être annexé à la délibération du 20 décembre 2013 P L U Cachet de la Mairie et signature du Maire

Plus en détail

Aide aux communes. Assainissement des eaux urbaines résiduaires

Aide aux communes. Assainissement des eaux urbaines résiduaires Aide aux communes Assainissement des eaux urbaines résiduaires Mémento à l usage des agents communaux version : septembre 2012 L eau préservée... Service d aide aux communes drève de l Arc-en-Ciel, 98

Plus en détail

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur»

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» Comment récupérer des calories sur un Data Center présentation de J-Louis PERROT le 06/02/2014 Le Centre de Calcul de l IN2P3 du CNRS Le CC IN2P3 est un prestataire

Plus en détail

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration (capacité inférieure à 100 EH) L eau préservée... Cette brochure ne concerne pas

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/07/AV.28. Liège, le 08 janvier 2007

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/07/AV.28. Liège, le 08 janvier 2007 AVIS Réf. : CWEDD/07/AV.28 Liège, le 08 janvier 2007 Objet : Demande de permis unique pour l extension, la transformation et l exploitation d une porcherie d élevage et d engraissement à Dottignies (MOUSCRON)

Plus en détail

Réunion d information préalable du public

Réunion d information préalable du public Réunion d information préalable du public Demande de permis d environnement Mise en location de kayaks sur la Lesse entre Houyet et Anseremme 15 juin 2015 Contenu de la réunion Présidence de la réunion

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE RENNES METROPOLE Commune de Bourgbarré Plan Local d Urbanisme Orientations d Aménagement et de Programmation Révision approuvée par DCM du 10/05/2011 Modification n 1 approuvée

Plus en détail

VALORISER L EAU ET LES ZONES HUMIDES. Fiche 2.10 ET ASSURER LEUR QUALITÉ 1 LE CONTEXTE 1.1 ENTITÉ(S) CONCERNÉE(S) 1.2 LOCALISATION

VALORISER L EAU ET LES ZONES HUMIDES. Fiche 2.10 ET ASSURER LEUR QUALITÉ 1 LE CONTEXTE 1.1 ENTITÉ(S) CONCERNÉE(S) 1.2 LOCALISATION Fiche 2.10 VALORISER L EAU ET LES ZONES HUMIDES ET ASSURER LEUR QUALITÉ Priorité 2 Version 1-Version provisoire 20/10/14 1 LE CONTEXTE 1.1 ENTITÉ(S) CONCERNÉE(S) L ensemble du territoire communal Liens

Plus en détail

PLAN de PREVENTION des RISQUES REGLEMENT GENERAL

PLAN de PREVENTION des RISQUES REGLEMENT GENERAL PLAN de PEVENTION des ISQUES MEUSE AMONT I 4-4 - : zone rouge B : zone bleue Bc : zone bleu clair EGLEMENT GENEAL Sont interdits : X X X toutes constructions, remblais, plantations, travaux et installations

Plus en détail

AFIET LES DATA CENTERS. LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1

AFIET LES DATA CENTERS. LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1 AFIET LES DATA CENTERS LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1 Pourquoi un data center? 68 % des français se connectent à des réseaux sociaux 2020 : 44 Trillions de Gbs data avec quelle énergie?

Plus en détail

La zone UJ est destinée aux activités de toutes natures, notamment industrielles.

La zone UJ est destinée aux activités de toutes natures, notamment industrielles. DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UJ CARACTERE DE LA ZONE. La zone UJ est destinée aux activités de toutes natures, notamment industrielles. Les constructions à usage d habitation ne sont autorisées que

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

Eau - Assainissement

Eau - Assainissement PRESERVER LA BIODIVERSITE ET LES RESSOURCES NATURELLES La préservation des milieux humides est l un des points clefs d une politique de développement durable ; tant en raison des intérêts biologiques de

Plus en détail

CAHIER DE RECOMMANDATIONS ENVIRONNEMENTALES

CAHIER DE RECOMMANDATIONS ENVIRONNEMENTALES Annexe 2 CAHIER DE RECOMMANDATIONS ENVIRONNEMENTALES Ce cahier de recommandations environnementales est destiné aux demandeurs d autorisation d urbanisme. Il est uniquement informatif et se réfère à la

Plus en détail

Appel à projet : gestion innovante des eaux de ruissellement. Jeudi 12 février 2013 réunion DAEEL

Appel à projet : gestion innovante des eaux de ruissellement. Jeudi 12 février 2013 réunion DAEEL Appel à projet : gestion innovante des eaux de ruissellement Jeudi 1 février 013 réunion DAEEL 1 1. Contexte, objectifs, planning & critères de sélection. Présentation globale des réponses 3. Présentation

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/03/AV.1637. Liège, le 22 décembre 2003

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/03/AV.1637. Liège, le 22 décembre 2003 AVIS Réf. : CWEDD/03/AV.1637 Liège, le 22 décembre 2003 Objet : Etude d'incidences sur l'environnement relative à la demande de permis unique pour l extension et l exploitation d un Centre d Environnement

Plus en détail

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT Notice de Zonage d assainissement Eaux Usées Commune de LORIENT SOMMAIRE Contexte... 3 Définitions... 3 Rappels réglementaires... 4 Description du plan de zonage d assainissement d eaux usées... 5 Annexe

Plus en détail

Atelier 13 : Gestion innovante des eaux de ruissellement, des actions originales menées sur le bassin versant Loire Bretagne

Atelier 13 : Gestion innovante des eaux de ruissellement, des actions originales menées sur le bassin versant Loire Bretagne Atelier 13 : Gestion innovante des eaux de ruissellement, des actions originales menées sur le bassin versant Loire Bretagne Sébastien LE COUSTUMER Chargé de mission eau et inondations Conseil général

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière

DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière Articles L1331-11-1 du code de la santé publique et L271-4 du code de la construction et de l habitation Date de la visite : 02/11/2015

Plus en détail

GRETZ-ARMAINVILLIERS. Commune du Département de Seine et Marne P.L.U. Plan Local d'urbanisme RÈGLEMENT

GRETZ-ARMAINVILLIERS. Commune du Département de Seine et Marne P.L.U. Plan Local d'urbanisme RÈGLEMENT GRETZ-ARMAINVILLIERS Commune du Département de Seine et Marne P.L.U Plan Local d'urbanisme RÈGLEMENT 23 novembre 2015 ZONE UE En application de l article R.123-10-1 du code de l urbanisme, il est précisé

Plus en détail

Assainissement des eaux urbaines résiduaires :

Assainissement des eaux urbaines résiduaires : Novembre 2013 Assainissement des eaux urbaines résiduaires : Quels équipements de gestion des eaux usées prévoir? Mémento à l usage des architectes et géomètres Éditeur responsable : Bernard ANTOINE Directeur

Plus en détail

Thème : Gestion des déchets

Thème : Gestion des déchets Thème : Gestion des déchets 1. Suivre les quantités de déchets produits et les coûts d élimination Utiliser un tableur de suivi et mettre en place une procédure de suivi dans l entreprise 2. Sensibiliser

Plus en détail

Avant-projet de décret relatif à la gestion des sols. Adoption de l avis : Assemblée plénière du 8/12/2015, à l unanimité

Avant-projet de décret relatif à la gestion des sols. Adoption de l avis : Assemblée plénière du 8/12/2015, à l unanimité AVIS Réf. : CWEDD/15/AV.1341 Avant-projet de décret relatif à la gestion des sols 0. DONNEES INTRODUCTIVES Destinataire : Préparation de l avis : Carlo DI ANTONIO, Ministre de l Environnement, de l Aménagement

Plus en détail

Champis. Éco lotissement. Garnier. présentation. Alja Darribère Conception éco-lieux

Champis. Éco lotissement. Garnier. présentation. Alja Darribère Conception éco-lieux Champis Éco lotissement Garnier Alja Darribère Conception éco-lieux présentation Présentation Principes L'écolotissement Garnier, lotissement durable Le lotissement écologique repose sur des principes

Plus en détail

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES Service : Contact Courriel: Objet Assainissement Non Collectif Sophie Ramette Vincent Brébant Cahier des charges étude de définition (D3) ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Plus en détail

Forum annuel Plan Climat des Alpes-Maritimes

Forum annuel Plan Climat des Alpes-Maritimes Forum annuel Plan Climat des Alpes-Maritimes 15 Novembre 2013 Franck Lavagna franck.lavagna@orange.com Directeur des relations avec les Collectivités Locales José-Pedro Machado josepedro.machado@orange.com

Plus en détail

Etat initial de l environnement zoom sur la carrière de Guerville

Etat initial de l environnement zoom sur la carrière de Guerville Les sociétés Lafarge et SITA FD souhaitent réaliser une plateforme de tri, transit, traitement et valorisation de matériaux dont des terres polluées sur la carrière de Guerville. Pour se faire, le projet

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/04/AV.895. Liège, le 21 juin 2004

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/04/AV.895. Liège, le 21 juin 2004 AVIS Réf. : CWEDD/04/AV.895 Liège, le 21 juin 2004 Objet : Etude d'incidences sur l'environnement relative à la demande de renouvellement du permis d environnement de l Unité de Valorisation Energétique

Plus en détail

DEPARTEMENT DU CHER COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE BOURGES BOURGES PLUS ENQUETE PUBLIQUE

DEPARTEMENT DU CHER COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE BOURGES BOURGES PLUS ENQUETE PUBLIQUE DEPARTEMENT DU CHER COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE BOURGES BOURGES PLUS ENQUETE PUBLIQUE Sur la demande pour le rejet des eaux pluviales collectées sur le site de la ZAC Technopôle Lahitolle sur la commune

Plus en détail

L Assainissement des eaux usées Régions de Charleroi et du Sud-Hainaut

L Assainissement des eaux usées Régions de Charleroi et du Sud-Hainaut TEXTE L Assainissement des eaux usées Régions de Charleroi et du Sud-Hainaut 24/11/2010 Plan de l exposé Législation en matière de collecte et d épuration des eaux usées Régimes d assainissement et obligations

Plus en détail

la plateforme des engagements

la plateforme des engagements la plateforme des engagements Index La plateforme des engagements Les 35 engagements de la COMPAGNIE électrique de bretagne Les retombées économiques L emploi local Les partenariats écoles-entreprises

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date Séminaire Arceau Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective Intervenant le Grand Paris Service Date Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme 2 ème Révision approuvée le 15 décembre 2005 1 ère Modification et Révision simplifiées approuvées le 21 décembre 2006 2 ème Modification approuvée le 20 mars 2009 3 ème MODIFICATION

Plus en détail

Complexe de calcul du CEA Optimisation et suivi énergétique Jean-Marc DUCOS (jean-marc.ducos@cea.fr)

Complexe de calcul du CEA Optimisation et suivi énergétique Jean-Marc DUCOS (jean-marc.ducos@cea.fr) Complexe de calcul du CEA Optimisation et suivi énergétique Jean-Marc DUCOS (jean-marc.ducos@cea.fr) CEA TER@TEC Juin 2012 PAGE 1 SOMMAIRE Présentation du complexe de calcul du CEA Infrastructures techniques

Plus en détail

Bureau d étude guyanais spécialisé en environnement

Bureau d étude guyanais spécialisé en environnement AGIR ENVIRONNEMENT Bureau d étude guyanais spécialisé en environnement Nos domaines d activités : Inspection vidéo de réseaux Etudes réglementaires Gestion des eaux pluviales Gestion des eaux usées Nuisances,

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 Eléments techniques complémentaires au cahier des charges 2012 et 2013 Ce document précise les conditions d éligibilité

Plus en détail

Organisation des travaux. LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet

Organisation des travaux. LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet Organisation des travaux 4 170 LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet Quelles seront les différentes étapes du chantier du réseau du Grand Paris? Plusieurs méthodes pourront être

Plus en détail

A - Documents constitutifs d une demande de raccordement

A - Documents constitutifs d une demande de raccordement FORMULAIRE DE DEMANDE DE RACCORDEMENT D UN PROGRAMME IMMOBILIER AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION DE LA C.E.S.M.L. Ce document est à utiliser pour une demande de raccordement d un lotissement à usage résidentiel

Plus en détail

Rencontre avec les associations de protection de l environnement - 4 décembre 2013 - Présentation des projets de notes de «cadrage»

Rencontre avec les associations de protection de l environnement - 4 décembre 2013 - Présentation des projets de notes de «cadrage» Rencontre avec les associations de protection de l environnement - 4 décembre 2013 - Présentation des projets de notes de «cadrage» zones de mouillage et d équipements légers (ZMEL) implantation de serres

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PROLONGATION D UN PERMIS D ENVIRONNEMENT

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PROLONGATION D UN PERMIS D ENVIRONNEMENT COMMUNE D'UCCLE Environnement V/correspondant : Conny Roelens Tel. : 02/348.68.65. - Fax 02/348.66.28. Courriel : environnement4@uccle.be FORMULAIRE DE DEMANDE DE PROLONGATION D UN PERMIS D ENVIRONNEMENT

Plus en détail

PROPRIÉTÉ DE CHASSE JP 759 E.J

PROPRIÉTÉ DE CHASSE JP 759 E.J PROPRIÉTÉ DE CHASSE JP 759 E.J DESCRIPTIF GÉNÉRAL Situation : Dans le Sud Ouest de la France, à 1h30 de l Aéroport International TOULOUSE/BLAGNAC, à 45 minutes d ALBI, la Préfecture du TARN, à 30 minutes

Plus en détail

Cette plate-forme est aménagée en deux zones distinctes, une zone conteneurs et une zone de vrac, elle-même divisée en trois : Vrac n 1, n 2 et n 3.

Cette plate-forme est aménagée en deux zones distinctes, une zone conteneurs et une zone de vrac, elle-même divisée en trois : Vrac n 1, n 2 et n 3. A B INTRODUCTION La société Carrières et Ballastières de Picardie (société en nom collectif dont les associés sont les sociétés CEMEX Granulats et HOLCIM France) souhaite exploiter par campagne une installation

Plus en détail

LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES

LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES 1/ approbation du projet l'aménageur est tenu de récupérer les eaux pluviales de l'ensemble du bassin versant auquel appartient son programme. pour les programmes comportant

Plus en détail

(Partie française située sur le territoire du bassin Rhin-Meuse)

(Partie française située sur le territoire du bassin Rhin-Meuse) DIRECTIVE 2000/60/CE DU PARLEMENT EUROPEEN ET DU CONSEIL DU 23 OCTOBRE 2000 ETABLISSANT UN CADRE POUR UNE POLITIQUE COMMUNAUTAIRE DANS LE DOMAINE DE L EAU (Partie française située sur le territoire du

Plus en détail

Résumé non technique de l étude d impact

Résumé non technique de l étude d impact de l étude d impact 2 2.1 Contexte environnant 2.1.1 Faune et flore La proximité de zones artificialisées, d infrastructures routières majeures et l exploitation antérieures des terres agricoles qui constituent

Plus en détail

Traitement des exigences liés au Développement Durable dans le projet

Traitement des exigences liés au Développement Durable dans le projet Traitement des exigences liés au Développement Durable dans le projet Gestion de l énergie Equipe A Equipe B Equipe C On vise un niveau Haute Performance Energétique (gain de 8% sur la consommation réglementaire)

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Ville de Choisy-le-Roi

Plan Local d Urbanisme Ville de Choisy-le-Roi Plan Local d Urbanisme Ville de Choisy-le-Roi Règlement Zone UP P.O.S. approuvé le 25 novembre 1991 P.O.S. modifié en dernier lieu le 15 février 2012 P.L.U. arrêté le 15 février 2012 P.L.U. approuvé le

Plus en détail

Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN)

Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN) Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN) Thème : Plan de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) Djibo BOUBACAR (Ph. D), responsable

Plus en détail

renforcement d un réseau de télécommunications, île beausoleil, parc national des îles de la baie géorgienne, ontario (canada)

renforcement d un réseau de télécommunications, île beausoleil, parc national des îles de la baie géorgienne, ontario (canada) C a s 3 renforcement d un réseau de télécommunications, île beausoleil, parc national des îles de la baie géorgienne, ontario (canada) par Marc Duchesne et Marc Lapointe Bell Canada Limitée F3.1 Présentation

Plus en détail