Internet : Bulle ou Boum? Par : Charles-Henry Guillaume

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Internet : Bulle ou Boum? Par : Charles-Henry Guillaume"

Transcription

1 Internet : Bulle ou Boum? Par : Charles-Henry Guillaume

2 L humain pense en, JE / MOI Gouvernements/ Entreprises/ Institutions PRODUITS ET SERVICES Communication traditionnelle Virtuel WEB2.0 Partenaires Fournisseurs Client Je / Moi Communautés Employés Syndicats Actionnaires Investisseurs

3 Le marché est une conversation Le marché est composé d'êtres humains, pas de secteurs démographiques

4 L'Internet permet la conversation entre les gens, ce qui n'était tout simplement pas possible dans l'ère du média de masse L'hyperlien sublime la hiérarchie

5 Cette conversation en réseau (social) facilite l'émergence de nouvelles formes puissantes d'organisation sociale et la possibilité croissante de circulation d'information (de valeurs)

6 Cela a comme résultat, que les marchés sont plus intelligents, mieux informés, mieux organisés. La participation des gens à un réseau social peut les changer fondamentalement

7 Les gens trouvent qu'ils obtiennent une information plus juste à l'intérieur d'un réseau, entre participants, plutôt que d'un commerçant

8 Il n'y a pas de secret. Le réseau en connaît davantage que la compagnie au sujet de son produit. Que la nouvelle soit bonne ou mauvaise, Ils le disent à tous.

9 Cette montée du Web participatif vient peut-être avec la quête très contemporaine d être quelqu un dans une société de plus en plus anonyme

10 Grandes tendances du marché Les gens changent leur façon d obtenir de l information L Internet devient le média de choix pour l information ou la formation Dans l évolution des communications, les gens veulent de moins en moins lire et recherchent le mode vidéo (webdiffusion et web télé) comme mode de communication.

11 Introduction Aujourd'hui Internet est le premier endroit consulté pour obtenir de l'information sur une entreprise, une organisation. C est pourquoi il est essentiel que les dirigeants accordent une attention particulière à la qualité de leur site et s'engagent dans la stratégie Web de leur société. Un bon site doit présenter une information concise, facile à trouver et à comprendre.

12 Introduction - 2 Internet a transformé notre façon de consommer, de communiquer, d interagir et de comprendre notre environnement. La démocratisation de l accès et de la diffusion de l information a modifié nos habitudes de consommation et impose un nouveau partenariat entre l émetteur et le récepteur.

13 Alphabétisation J ai souvent comparé le web au processus d alphabétisation - Savons-nous lire? - Comprenons-nous le langage Internet? Ne pas savoir utiliser Internet, revient à ne pas savoir lire!

14 Communication traditionnelle Communiqué de presse Brochure Dépliant ( flyer ) Carte d affaires Présentation Powerpoint Conférence médiatique Journaux / Radio / Télévision / Radio communautaire Publicité / Vidéo Etc...: - documents administratifs : carte de visite carte commerciale papier entête facture lettre chèque - documents commerciaux : prospectus tract catalogue pochette - documents publicitaires : dépliant publicité magazine affiche visuel revue livre édition menu de restaurant reproduction de documents d après originaux faire-part de naissance, de mariage, remerciements, voeux, invitation calendrier sous-main...

15 Communication électronique Internet, Intranet, Extranet Affichage numérique Communication par courriel Visionnement ou téléchargement de photos et vidéos Blogue, RSS Wikis, Widgets Webcast, Podcast, Vidcast SEO Formation ou recrutement en ligne Téléphonie cellulaire, IP, satellitaire Écoute ou téléchargement de musique en ligne Jeu en ligne ou en réseau Virus, ver, espiogiciel, trojan, GPS

16 Blogues Réseaux sociaux

17 Web L Internet a créé un tel engouement que de nouvelles entreprises naissaient quotidiennement. Des investisseurs engloutissaient toutes leurs économies dans les point-coms (dot com). Une exubérance irrationnelle, selon l ancien président de la Réserve fédérale américaine Alan Greenspan Cette situation a mené au krach boursier du début des années 2000

18 WEB1.0 Création des premiers site Internet de compagnie - Foisonnement des artisans - La manne débarque en ville : PTM/ACME/COGNICASE/CGI/NURUN Crise de l an 2000 i.e. $$$$ Les médias se mettent de la partie : - La dérive des médias : le début coïncide avec l arrivée de l information continue à la télévision (Guy Fournier)

19 Plus vite que son ombre

20 Croissance fulgurante La plupart des nouvelles sont publiées sur l Internet de 3 à 8 heures avant de paraître dans les médias traditionnels médias Internet canadiens non conventionnels +250 médias canadiens conventionnels sur l Internet groupes de discussion +50 millions de blogues +5 nouveaux noms de domaines chaque minute +3 nouveaux sites Internet chaque minute

21 Nous sommes exposés à un volume croissant de sources d information.

22 Convergence Tout le monde a maintenant entendu parler de convergence C est le mariage des médias traditionnels : presse écrite radio télévision En bref, l'art de produire et fournir des contenus pour plusieurs plateformes

23 Presse écrite

24 Radio

25 Télévision

26 De convergence à multiplateforme

27 Médias et internautes Avec Internet, les auditoires ont abandonné leur passivité pour butiner leurs propres sources d information. L internaute n est plus une cible, il chasse maintenant lui-même son information. Par conséquent, l auditoire se fractionne au profit d une multitude de sources et de supports. Les chaînes spécialisées, le web, les blogues et les quotidiens gratuits proposent une offre qui accélère la segmentation des auditoires. La surabondance d information favorise le développement d une connaissance horizontale i.e. on connaît beaucoup de choses mais de façon superficielle. Cette fragmentation favorise d ailleurs une consommation à la carte, rendant presque utopique la fidélisation des internautes.

28 Il faut trouver le Spin I want to know the Buzz Bill Fox, mon dernier patron On vit un «shift» journalistique de ce qui est important vers ce qui est intéressant. Mission de Pathfinder vers mars = important Procès de OJ Simpson = intéressant

29 Un nouveau language Prestation électronique de services (PES): Le gouvernement en ligne doit permettre au citoyen : D accéder aux informations que détient l État sur eux et de les utiliser; D être consulté et de participer aux débats de société (démocratie en ligne); De réaliser des transactions avec l État de façon rapide et efficace en tout temps. Rapport sur le gouvernement en ligne M. Henri-François Gautrin, député de Verdun et adjoint parlementaire du premier ministre. 7 juin 2004

30 Choc générationnel Certains affirment qu'internet a créé le plus grand choc générationnel depuis l'arrivée du rock'n'roll dans les années 50. Une sociologue de Berkeley va encore plus loin: Internet, dit-elle, c'est ce qui a donné le plus d'indépendance aux adolescents depuis... l'invention de l'automobile. - Médias -Grandir en ligne, Paul Cauchon, Le Devoir du lundi 04 férier 2008 Les ados d'aujourd'hui représentent la première génération à naître avec Internet et à grandir dans le monde virtuel.

31 Les jeunes Surprendre, être audacieux, développer un concept original, éviter les adaptation Bien que l'internet fasse partie intégrante de leur quotidien, les jeunes consomment aujourd'hui encore beaucoup de télévision - l'internet représente 20% de leur consommation de médias (de 12 à 29 ans) alors que ce pourcentage s élève a 17% pour la télévision Loin d être passive, cette génération aime d'abord et avant tout participer. Ils veulent émettre leurs opinions, s'adresser directement aux entreprises, commenter les produits, réaliser du contenu. etc. Faire place à la créativité s'avère donc une formule gagnante lorsqu'on communique avec eux À éviter: - Ils ont horreur des entreprises qui tentent de les rejoindre en imitant leur façon de parler ou encore de se comporter, prévient Patrice Lagarde. De toute façon, leur jargon change tellement rapidement que le temps de réaliser la pub, l'expression est souvent dépassée. En outre, ils détestent qu'on adopte un discours qui les infantilise, ils veulent être traités en adultes.

32 Les jeunes - II L'Internet des jeunes : avant tout une messagerie instantanée pour communiquer et socialiser Information et documentation, une seule formule: Google+ Wikipédia La crédibilité du Web: un peu plus de prudence La blogosphère des adolescents: un extension des relations entre pairs Les jeux vidéos: l'attirance des mondes virtuels La présence parentale: plus vers la confiance que le contrôle Référence: -Piette, J., Pons, C.-M. et Giroux, L. (2007). Les jeunes et Internet : 2006 (Appropriation des nouvelles technologies). Québec: Ministère de la Culture et des Communications, Gouvernement du Québec. - Les jeunes Québécois et Internet, Gabriel Dumouchel, Le Devoir, Le lundi 04 février :00

33 Rien n est éternel Aussi, au même titre que l arrivée de la cassette signalait la fin du vinyle et que le CD signalait la fin de la cassette le CD est-il mort? L usager n aime plus passer de chanson à chanson, il aime son ipod!

34 Le commerce électronique Selon l'enquête sur le commerce électronique et la technologie (ECET) effectuée annuellement par Statistique Canada, les ventes en ligne des secteurs privé et public auraient cru de 40 % au pays au cours de la dernière année pour atteindre 49,9 milliards de dollars. Bien que ces résultats impressionnent, le commerce électronique ne représente toutefois qu'une parcelle de l'ensemble du marché du détail, soit un peu plus de 1 % des ventes globales. La plus forte croissance (42 %) a été enregistrée dans le secteur privé avec des ventes qui totalisent 46,5 milliards, Alors que celles du secteur public ont crû de 17 % pour se chiffrer à 3,4 milliards. Spécifions également que la plupart de ces ventes s'effectuent entre entreprises. Ce qui représente 68 % du commerce électronique dans le secteur privé. Autre preuve que les affaires électroniques font maintenant partie du quotidien des entreprises canadiennes: 45 % d'entre elles ont effectué des achats en ligne en 2006.

35 Le commerce électronique - II Certains secteurs d'activité tirent davantage leur épingle du jeu que d'autres. Ainsi, dans le secteur privé, quatre industries se partagent 61% des ventes en ligne : le commerce de gros (19 %) le transport et l'entreposage (18 %) la fabrication (14 %) le commerce de détail (10 %) L'expérience nous apprend que toutes les entreprises gagnent aujourd'hui à utiliser Internet. Toutefois, il n'y a pas de recette unique. Ce qui permet à un concurrent de se démarquer, peut s'avérer un gouffre financier pour son entreprise. D'où l'importance d'analyser sa situation avant de se lancer dans l'acquisition de solutions technologiques On voit encore trop d'entreprises gaspiller des fortunes dans des projets qui ne donnent aucun résultat.

36 Web 2.0 La capacité qu ont les gens d utiliser un éventail d outils technologiques et informationnels comme plateforme aux fins d expression personnelle et de collaboration dans l élaboration du cyberespace YouTube + 60 millions de visiteurs par mois Attire plus de la moitié des internautes qui visionnent des vidéos sur le net. Wikipedia En septembre ,29 millions d articles en 253 langues FaceBook + 33 millions d internautes + 6,9 millions d internautes canadiens (fréq: 1/mois) nouveaux par jour

37 Le réseau social Les sites de réseautage font partie du web 2.0, la deuxième génération Internet, où le contenu de la Toile est nourri par l utilisateur. Les blogues et des sites comme Wikipédia, YouTube, MySpace, Facebook ou LinkedIn en font partie.

38 Le phénomène FACEBOOK Je poke, donc je suis Patrick Lagacé, LaPresse, le mardi 11 décembre 2007 J'ai ouvert mon compte Facebook il y a six mois, cynique comme tout. Chaque fois que j'allais gosser dans mon profil, consulter mes courriels, répondre à un poke ou envoyer une chanson à un «ami», je me disais: Maudit que c'est niaiseux. Six mois plus tard, je ne suis plus cynique, je ne me sens plus niaiseux. Je suis sur Facebook, c'est un arrêt obligé de tous mes voyages sur le web. Facebook est une rallonge de mon identité réelle, l'abri Tempo de ma vie virtuelle.

39 Je poke, donc je suis - 2 Six mois plus tard, je réalise que Facebook est surtout la manifestation bien concrète, bien tangible d'une réalité bien moderne: une partie de notre identité, de nos jours, se trouve sur le web. Ça, ça existait déjà, je sais avant juin Mais Facebook a ajouté LE truc qui manquait à notre identité virtuelle: celles des autres. Une communauté. Une place publique

40 Je poke, donc je suis - 3 Facebook est un changement de paradigme, de culture, d'époque. Facebook, c'est Google, c'est YouTube, c'est Hotmail, c'est itunes, c'est un club de rencontres, c'est un fan-club, c'est la cour d'école, c'est un rave et c'est une arène politique. Tout ça en même temps. Tout ça imbriqué, interrelié, en interactivité. Il y a de tout, sur Facebook. Pas que des «amis». Il y a des pétitions. Des cadeaux à donner, à recevoir. Des groupes d'intérêts politiques, sociaux, sportifs, culturels. Il y a, bref, de la vie intelligente, sur Facebook...

41 Je poke, donc je suis - 4 Je disais que je suis monté dans le train Facebook par conformisme, par effet de mode. Mais j'y suis encore parce que je suis un animal grégaire, une bête sociale. Un être humain, quoi... Un être humain du XXIe siècle. Un pied dans le réel. L'autre dans le virtuel.

42 Pas que Facebook Mais il n y a pas que FaceBook, de plus en plus de sites de réseautage voient le jour : LinkedIn (Monde des affaires) Viadeo (Européen) Piczo (Jeunes du primaire et secondaire) Club pinguin (Encore plus jeunes) Twitter Welcom (FaceBook pour l élite) Pulse Les réseaux en lignes privés initialement conçus comme outil de recherche auprès des consommateurs par des sociétés des secteurs de la technologie et des jeux vidéo se répandent comme une traînée de poudre. Ils remplacent peu à peu les groupes de discussion. Plus efficaces Rétroaction rapide

43 Réseaux sociaux : des audiences différentes selon les continents

44 La personnalité de l année 2007

45 L étiquette The Economist : The etiquette of telecommunications: Mai 1864 : des politiciens britanniques reçoivent un télégramme non désiré (Le premier «spam») 1870 : Comment répondre au téléphone Ahoy vs Hello 1903 : Parler au téléphone en petite tenue It shows that new communications technologies have been prompting questions about etiquette ever since the advent of the telegraph in the 19th century. The pattern is always the same: 1. a new technology emerges on the scene, and nobody can be quite sure how it will be employed, or the appropriate etiquette for its use. 2. So users have to make up the rules as they go along.

46 2 e partie

47 Un outil majeur dans la panoplie du conseiller en communications Voyons donc maintenant quelques-uns des principaux outils que l Internet nous a donné : Site web Forums / Groupe de discussion et Blogue Newsletters / Bulletin Outils technologiques de pointe Wiki Sondage en ligne Et tutti quanti

48 L utilisation du Web dans les communications L environnement d affaires d aujourd hui nécessite l utilisation d outils technologiques de pointe de plus en plus évolués, notamment des banques de données puissantes, conviviales et efficaces, des réseaux d échange de données informatisées et des plateformes de télécommunication permettant la connectivité entre les systèmes internes et externes. Depuis le début de la décennie, l univers des communications est complètement transformé : il est numérique, à haute vitesse, sans fil, sans frontières ni distances, nous sommes partout à la fois, de façon instantanée!

49 Site Internet

50 Harmonie et consistance La gestion d un site Internet requiert l harmonisation de trois éléments : La gestion journalière du site. L ergonomie du design : architecture de navigation, mise en page de la page d accueil, gestion des gabarits, recherche, noms de domaine, etc. La qualité du contenu informationnel et des textes écrits, la qualité du français en particulier et de la langue en générale, les autres médiums utilisés pour véhiculer les messages (webcam, blogs, groupes de discussion, etc.) et maintenant la vidéo. La consistance est cruciale pour la réussite de l ergonomie du design ainsi que pour les autres éléments de gestion d un site. La consolidation des activités web servira à faire ressortir la marque afin d en démontrer la force réelle.

51 Bombardier.com

52 Bombardier.com - II Aujourd hui

53 Pas si simple 3 exemples : American Airlines World Trade Center United Airlines

54 American Airlines Le 11 septembre

55 World Trade Center Le 11 septembre (PM)

56 United Airlines Le 11 septembre (PM)

57 Forum et blogue

58 Forum de discussion Discussion d un courtier sur un Forum au sujet de Tembec

59 Blogue

60 Newsletter / Bulletin

61 Bell Mosaic Le bulletin électronique

62 Bell SYNC Le papier virtuel

63 Outils technologiques de pointe CRM Média CRM Investisseurs CRM = Customer Relation Management tool CMS = Customer Management Solution/System Veille médiatique

64 CRM - média

65 CRM - média

66 CRM - Investisseurs

67 CRM Investisseurs - 2

68 CRM Investisseurs - 3

69 CRM Investisseurs - 4

70 CRM Investisseurs - 5

71 CRM Investisseurs - 6

72 CRM Investisseurs - 7

73 CMR Exemples de fonctionnalité Recherche avancée Rapports personnalisés et automatisés Impression des étiquettes, des listes et catégorisation Intégration Microsoft Excel Intégration des appels d actionnaires («retail calls») Fonction d aide intégrée Lien avec plate-forme d entreprise pour information contact Fonction de gestion d historique Extranet des investisseurs etc.

74 Les avantages La formation d un réseau de partenariats au sein de la Société L augmentation considérable de l étendue de l information disponible (obtenue, partagée, diffusée) grâce aux contributions de nombreux gestionnaires de contenu La création d un guichet unique pour obtenir de l information financière et opérationnelle critique Le processus de mise à jour est presque transparent en ce sens qu il n ajoute rien à la journée de travail des gestionnaires de contenu.

75 L autre versant Plus que jamais, l Internet carbure à l information (Cookies, Spyware, Logs de navigation) L utilisation intensive de bases de données Au sujet des divers contenu du net Des consommateurs Des communautés d intérêt Des divers produits

76 Système automatisé de surveillance La clé, utiliser un système automatisé de surveillance des médias et sites d intérêts Grâce à une liste de mots clés, le système effectue une veille permanente sur tous les sites d'information désirés On peut modifier soi-même sa liste de mots clés et on est averti par courriel dès qu'un article est publié ou qu une modification est apportée Chaque fois qu'une nouvelle est publiée, le système lit et analyse le contenu, il inscrit le URL des articles pertinents, accompagné de divers renseignements sur sa publication. Le système peut également servir à surveiller des sites ou projets spécifiques Dorénavant, les systèmes lisent aussi le contenu vidéo.

77 ICE Exemple de système de veille

78 ICE - 2

79 Savoir = Pouvoir Le besoin de savoir est encore plus important aujourd hui pour pouvoir rapidement Mesurer les tendances Anticiper les menaces, et Saisir les occasions d agir

80 Wiki Wikipedia Wiki en entreprise

81 Wikipédia

82 Wiki d entreprise

83 Sondage en ligne

84 Le validateur web IMMEDIATE WebValidator TM is a holistic balanced approach to understanding Web site relationships. This model maps the relationships of actual users with a Web site. It is a universally applicable change measurement methodology that helps owners strategically optimize continuous site improvements by capturing and interpreting real user experience. DESIRABILITY Navigation It is easy to locate what you are looking for. Motivation You are Satisfied from a positive experience. Navigation Motivation Adoption Content LONG TERM Interactivity Adoption You will make repeat visits and may eventually develop loyalty. Content The desired content is there. Interactivity You can interact in the way that you want. USEFULNESS

85 Gratuit en ligne Survey Monkey Freeonlinesurveys.com Freepollkit.com Questionform.com

86 Tutti quanti

87 Web social

88 Encore et encore

89 De Kosse? Discover the best of the web on Digg Everything on Digg is submitted and voted on by people like you. The site has discussion areas in which users may discuss the posted links and vote for or against others' comments. When there are enough votes against a given comment, it will not be displayed by default, although a reader can display it through a link or preference. Users who submit articles which other users like and subsequently "vote up" receive "karma" points as a reward for submitting interesting articles. StumbleUpon helps you discover and share great websites. As you click Stumble!, we deliver high-quality pages matched to your personal preferences. ShareThis lets you share to all of your profiles, blogs, friends and contacts. If you see something you want to share, simply click the ShareThis button on the webpage or your browser plugin for instant sharing. Delicious is a social bookmarking service that allows users to tag, save, manage and share web pages from a centralized source. With emphasis on the power of the community, Delicious greatly improves how people discover, remember and share on the Internet.

90 Twitter Un outil social se démarque de nos jours. David Pogue New York Times 11 février 2009 True, there s nothing quite like Twitter. It s a Web site where you can broadcast very short messages 140 characters, max to anyone who s signed up to receive them. It s like a cross between a blog and a chat room. sonaltech/12pogue.html?scp=2&sq=twitter&st=cse

91 Web télé

92 La web télé Le monde des communications est en pleine effervescence : l écrit cède de plus en plus sa place à la vidéo. YPG F1

93 Cinq piliers des relations publiques sur Internet Connaître son public cible, ses besoins et habitudes Cibler l approche communicationnelle et faire un choix de messages pertinents, pour éviter de le submerger Profiler l information qui lui est destinée Servir et démontrer la valeur ajoutée de votre présence sur le Web Fidéliser ses visiteurs en vous assurant d être une source régulière d information

94 Attirer l attention Comprenons-nous bien «OUI» le web est important Mais, les modes de communication traditionnelle le sont tout autant Alors votre enjeu n est pas nécessairement d avoir le meilleur site mais plutôt de vous assurer que votre site soit connu et reconnu comme «référence» dans votre secteur Or, le web à l inverse de la télévision, demande une action de la part du consommateur/public il n est plus passif Il faut attirer l attention du public!

95 Fidéliser Étonner son auditoire, lui faire vivre une expérience particulière et stimuler ses sens pourraient donc s'avérer la nouvelle manière de le fidéliser. Une façon de faire qui n'est peut-être pas si nouvelle, si on pense à tous ces restos, boutiques et hôtels où le personnel nous porte une attention si particulière qu'il nous donne du coup l'envie d'en parler à un ami.

96 Fréquence L Internet est d abord un outil de communication, de connectivité et de transaction avec le monde qui nous entoure. Il élimine les frontières. Il rend l information disponible rapidement. Il bénéficie aux leaders de leur domaine. L efficacité d un site Internet se défini alors comme sa capacité à permettre aux consommateurs de se rendre au bout de leur tâche tout en maximisant leur degré de satisfaction La réduction du nombre de culs-de-sac est un facteur-clé de l efficacité d un site

97 Transparence L internaute utilise de plus en plus l Internet pour obtenir de l information concernant votre institution et pour y accomplir des tâches (transactions). Récemment, dans le New York Times, le chroniqueur Thomas Friedman notait que l ascension des blogues et du Web2.0 forçait tout le monde, individus comme institutions, à adopter un comportement impeccable. «Parce qu au XXIe siècle, tout se sait, tout se voit, tout peut être révélé.» Plus que jamais, les entreprises doivent se montrer vigilantes face à l'information qu'elles-mêmes, leurs employés ou encore leurs partenaires d'affaires divulguent sur leur organisation, dans la vraie vie comme sur l Internet (sites web, blogues, forums, réseaux virtuels, etc.). Certaines informations peuvent sembler anodines, mais ce sont l'analyse et la mise en parallèle de plusieurs données qui deviennent dangereuses Ex. : Prince Harry Druge Report

98 Conclusion Avec la venue de l Internet, le bouche-à-oreille a été propulsé au rang des médias les plus puissants. C'est pourquoi les organisations doivent miser sur cette force et donner à leurs auditoires l'envie de parler de leurs produits et services, de répandre la bonne nouvelle. Cela exige des interventions qui font appel à la créativité, à la magie. Plus encore, cela fait appel de nos jours aux puissants algorithmes développés par les compagnies. Plus que jamais, les entreprises doivent se distinguer. Leurs produits ou leurs services ne doivent pas seulement combler les besoins primaires de leurs clients, ils doivent aussi, et surtout, les séduire.

99 Merci! Charles-Henry Guillaume Pecunia Conseiller senior, communication et stratégie

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Communication & Médias Sociaux Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Postulat de départ,, Le Web social fait référence à une vision d'internet considérée,,

Plus en détail

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation MEDIAS SOCIAUX Web Marketing > les principaux leviers SITE EDITEUR SITE MARCHAND SITE VITRINE SITE SERVICE Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

Pour débuter sur LinkedIn

Pour débuter sur LinkedIn Pour débuter sur LinkedIn Ça sert à quoi? Remplir son profil Développer et réseauter 1 LinkedIn, ça sert à quoi 1. Communication externe Oubliez les adresses courriel erronées, les CRM et les applications

Plus en détail

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012 STRATÉGIES E-MARKETING Mars 2012 7 stratégies e-marketing D après un document réalisé par l ESC Lille 1 Le buzz marketing Le bouche à oreille du web Objectifs Développer sa visibilité Améliorer sa notoriété

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Web et médias sociaux : moyen de participation ou de réaction des citoyens? 23 e colloque du Réseau québécois de Villes et Villages en santé

Web et médias sociaux : moyen de participation ou de réaction des citoyens? 23 e colloque du Réseau québécois de Villes et Villages en santé Web et médias sociaux : moyen de participation ou de réaction des citoyens? 23 e colloque du Réseau québécois de Villes et Villages en santé PRÉSENTATIONS Marie-Claude Leblanc, chargée de communication

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

Internet et les médias sociaux

Internet et les médias sociaux Internet et les médias sociaux Chiffres et tendances 2014 2,5 milliards d internautes à travers le monde Dont 1,9 milliard sur les réseaux sociaux > Soit 74% des internautes 68% des français sont sur les

Plus en détail

Le WEB 2.0 Par où commencer? Mardi 22 septembre 2015

Le WEB 2.0 Par où commencer? Mardi 22 septembre 2015 Le WEB 2.0 Par où commencer? Mardi 22 septembre 2015 Détail Formation a comme mission d offrir une variété de services de formation pratiques et agréables qui favorisent le développement des compétences

Plus en détail

Créer un site internet >

Créer un site internet > Créer un site internet > 1. Définir les objectifs du site dans le cadre d'une stratégie de communication globale et d'une stratégie de e-marketing 2. Rédiger un cahier des charges 3. Organiser la consultation

Plus en détail

Gestion d E-réputation. Management de marque

Gestion d E-réputation. Management de marque Renforcez votre présence sur Internet Stratégie Digitale Gestion d E-réputation Community Management Management de marque Web Marketing 0 www.forcinet.ma 1 Qui Sommes-Nous? Forcinet est une entreprise

Plus en détail

Veille Web automatisée & Knowledge Sharing (KS) = Veille personnalisée MASS CUSTOMIZATION

Veille Web automatisée & Knowledge Sharing (KS) = Veille personnalisée MASS CUSTOMIZATION Veille Web automatisée & Knowledge Sharing (KS) = Veille personnalisée MASS CUSTOMIZATION Sur la plateforme KS, les clients de la veille peuvent s abonner aux thématiques qu ils souhaitent. Ils peuvent

Plus en détail

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/ Offre de service! Les médias sociaux Facebook attire plus de clics que Google. Facebook a attiré plus de 200 millions de nouveaux usagers l an passé. 80% des compagnies utilisent Facebook. Source : http://www.clickz.com/

Plus en détail

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE CENTRE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES CONTINUES LE CATALOGUE DE FORMATIONS NUMÉRIQUES POUR DÉVELOPPER DE MEILLEURES

Plus en détail

Les outils de communication

Les outils de communication FICHE DE SYNTHÈSE Module 8 Les outils de communication - MODULE SEMAINE 8 - SOMMAIRE : I) Les différents média de communication...2 II) Savoir tirer parti des réseaux sociaux...2 1/6 I) LES DIFFÉRENTS

Plus en détail

Les réseaux sociaux au service de l emploi

Les réseaux sociaux au service de l emploi Les réseaux sociaux au service de l emploi Boucle accueil emploi Mercredi 29 juin 2011 Julie Sabadell INFOthèque Les réseaux avant Internet Une existence bien antérieure à Internet Différents types de

Plus en détail

FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK)

FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK) FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK) Par Marie Nicollet Stratégie et Web Marketing PLAN DE LA FORMATION 1. Facebook: état des lieux 2. How-to ; créer une page Facebook 3. Comportements

Plus en détail

Communiquez avec vos cibles professionnelles. 1 er média social B2B d actualité

Communiquez avec vos cibles professionnelles. 1 er média social B2B d actualité Communiquez avec vos cibles professionnelles 1 er média social B2B d actualité * «Observatoire de l impact du numérique sur le métier des Cols Bleus» IDC, 02/2015 ** «BtoB buyer behavior» - 2013 *** «Les

Plus en détail

Social Partner vous accompagner à développer une communauté les réseaux sociaux

Social Partner vous accompagner à développer une communauté les réseaux sociaux Qui sommes nous? Fort de son expérience depuis plusieurs années sur les réseaux sociaux, Net Social Réputation s associe avec Victoria Communication expert en communication B to B pour fonder Social Partner

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme : Emilie /

Plus en détail

Atelier 2. Les Réseaux Sociaux

Atelier 2. Les Réseaux Sociaux Atelier 2 Les Réseaux Sociaux Les réseaux sociaux pour les Professionnels Déroulement START IDENTIFIER COMPRENDRE les réseaux sociaux xle fonctionnement PREPARER UTILISER OPTIMISER MESURER son lancement

Plus en détail

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE CENTRE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES CONTINUES LE CATALOGUE DE FORMATIONS NUMÉRIQUES POUR DÉVELOPPER DE MEILLEURES

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS Table des matières Présentation de la plateforme d envoi de courriels... 4 1- Gestion des contacts... 5 1.1. Base de données... 5 1.1.1- Création

Plus en détail

Circuit d Influence. Ambassadeurs. Early Adopters. Influenceurs. Décideurs. Utilisateurs

Circuit d Influence. Ambassadeurs. Early Adopters. Influenceurs. Décideurs. Utilisateurs Circuit d Influence Ambassadeurs Early Adopters Influenceurs Décideurs Utilisateurs Les 4 cultures de l Inbound Marketing : Innovation Obsession-client Différence Impertinence Le nouveau modèle

Plus en détail

Digital /Social Marketing. NADAV EVENT MANAGEMENT Contact : Nadya CHAMOR 06 64 42 09 09 contact@nadavevent.com

Digital /Social Marketing. NADAV EVENT MANAGEMENT Contact : Nadya CHAMOR 06 64 42 09 09 contact@nadavevent.com Digital /Social Marketing NADAV EVENT MANAGEMENT Contact : Nadya CHAMOR 06 64 42 09 09 contact@nadavevent.com Application mobile..à disposition de 5 Millions d utilisateurs au Maroc L application comporte

Plus en détail

Jeudi 16 octobre 2014

Jeudi 16 octobre 2014 Jeudi 16 octobre 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 TOUR DE TABLE Salah Animateur numérique du territoire un ensemble d individus, organisations reliés entre eux

Plus en détail

ANIMER. J ai un site internet et maintenant?

ANIMER. J ai un site internet et maintenant? J ai un site internet et maintenant? Chaque jour, des milliers de sites internet voient le jour. Site vitrine ou site marchand, l animation d un site internet est cruciale pour votre réussite! Rencontrer

Plus en détail

TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES RÉSEAUX SOCIAUX

TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES RÉSEAUX SOCIAUX TAMENTO Agence de Webmarketing TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES INBOUND MARKETING REFERENCEMENT COMMUNICATION VISUELLE DEVELOPPEMENT WEB 2 Christophe MENANI Associé Responsable du développement Responsable

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE MARKETING DES MÉDIAS SOCIAUX?

QU EST-CE QUE LE MARKETING DES MÉDIAS SOCIAUX? Les médias sociaux sont maintenant presque aussi utilisés que le courriel pour partager des nouvelles et de l information en ligne. Facebook compte plus de 1 milliard d utilisateurs, plus de 55 millions

Plus en détail

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX CYBERCAMP FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX Pourquoi être présent sur les médias sociaux? Aujourd hui, 70 à 100 % de vos clients sont des internautes! 72 % des français sont des internautes 92 % de ces internautes

Plus en détail

Médias sociaux et la recherche de l information l un beau défis! d. Mirjana Martic, spécialiste de l information d affaires, 30 novembre 2011

Médias sociaux et la recherche de l information l un beau défis! d. Mirjana Martic, spécialiste de l information d affaires, 30 novembre 2011 Médias sociaux et la recherche de l information l : un beau défis! d Mirjana Martic, spécialiste de l information l d affaires, 30 novembre 2011 L objectif de cette communication 1. Essayer de vous démontrer

Plus en détail

Une révolution est en cours

Une révolution est en cours Une révolution est en cours - Période de très grands changements - Crise économique / Crise des médias - L internet est omniprésent dans nos vies - Sur-Consommation VS Sur-Publicité - Les habitudes de

Plus en détail

Bienvenue dans un nouvel univers!

Bienvenue dans un nouvel univers! 2790, St-Martin Est Suite 5 LAVAL (QC) H7E 5A1 450 661-2473 ou 514 519-1966 http://www.iboom.ca - infos@iboom.ca Bienvenue dans un nouvel univers! Boomerang multimédia est le prolongement d'une agence

Plus en détail

Stratégie webmarketing

Stratégie webmarketing Stratégie webmarketing OBJECTIFS - Comprendre et maîtriser les différents techniques et leviers de promotion online utilisés par les professionnels Chefs d entreprise, créateurs d entreprise, webmasters,

Plus en détail

Package Réseau Social RSV4

Package Réseau Social RSV4 Rapide à mettre en place, simple à prendre en main, et surtout très économique! Package Réseau Social RSV4 Applicable au : 01/09/2013 Une solution clé en main Solutions proposées Nous sommes capables de

Plus en détail

Pass / 28 Novembre 2012. By Philippe Coudol

Pass / 28 Novembre 2012. By Philippe Coudol Pass / 28 Novembre 2012 By Philippe Coudol Un peu d histoire Quelques chiffres Les leviers de la stratégie digitale Les 10 secrets d un bon dispositif La visibilité Sur les moteurs Sur les médias sociaux

Plus en détail

Communiquez avec vos cibles professionnelles. 1 er média social B2B d actualité

Communiquez avec vos cibles professionnelles. 1 er média social B2B d actualité Communiquez avec vos cibles professionnelles 1 er média social B2B d actualité *«Observatoire de l impact du numérique sur le métier des Cols Bleus» IDC, 02/2015 **«Les artisans et l Internet mobile» -

Plus en détail

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association ,, Véritable partenaire du commerce de proximité, nous vous accompagnons

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

Cours de Community Management Master 2 CAWEB

Cours de Community Management Master 2 CAWEB Cours proposé le 6 janvier 2015 Cours de Community Management Master 2 CAWEB Chargé d enseignement : Max Schleiffer, consultant social media Notre Programme 19/11 : Présentation du métier de Community

Plus en détail

HELLO! AGENCE INTERACTIVE, DESIGN & DEVELOPPEMENT. >> licornpublishing.com

HELLO! AGENCE INTERACTIVE, DESIGN & DEVELOPPEMENT. >> licornpublishing.com HELLO! AGENCE INTERACTIVE, DESIGN & DEVELOPPEMENT L A G E N C E Agence interactive, nous vous accompagnons dans vos projets web et de design graphique D E P U I S 2 0 0 6 : C R E AT I O N D E S IT E S

Plus en détail

Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours

Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours Dates : du 7 au 18 septembre 2015 LE METIER DE COMMUNITY MANAGER Le métier de «community manager» est né il y a environ cinq ans de la nécessité de communiquer sur

Plus en détail

DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX

DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX Le rôle des réseaux sociaux est de chercher à se faire connaître afin d agrandir ses relations amicales ou professionnelles. Ainsi, grâce à divers réseaux sociaux vous

Plus en détail

Libérer le pouvoir des médias sociaux Passer du Like au Love

Libérer le pouvoir des médias sociaux Passer du Like au Love Libérer le pouvoir des médias sociaux Passer du Like au Love Pascal Hary Customer experience & Social Sales Development Director 1 Copyright 2013, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved. pascal.hary@oracle.com

Plus en détail

Catalogue Formations. Outils pratiques Le «Web» Site vitrine Site Joomla! Site marchand

Catalogue Formations. Outils pratiques Le «Web» Site vitrine Site Joomla! Site marchand Catalogue Formations Outils pratiques Le «Web» Site vitrine Site Joomla! Site marchand Kristel Beurrois Tel : 06 63 93 35 38 Email : kristel.beurrois@arketic.com Eric DUFOUR Tel : 06 73 92 09 58 Email

Plus en détail

Université Montpellier I UFR Administration Économique et Sociale (AES) DU Création et Maintenance de Sites Internet E-CRM

Université Montpellier I UFR Administration Économique et Sociale (AES) DU Création et Maintenance de Sites Internet E-CRM Université Montpellier I UFR Administration Économique et Sociale (AES) DU Création et Maintenance de Sites Internet E-CRM Présentée par Yun LIU 06/2010 Introduction PLAN Présentation de l'e-crm Les principaux

Plus en détail

Introduction à l Entreprise 2.0

Introduction à l Entreprise 2.0 Introduction à l Entreprise 2.0 Dérivé du Web 2.0 Philosophie autour du partage et de collaboration Somme de technologies Web 2.0 Volonté de redonner le pouvoir aux utilisateurs, «internautes acteurs»

Plus en détail

Les médias sociaux Des outils de développement, de réseautage et de promotion Présenté par. CindyRivard.com

Les médias sociaux Des outils de développement, de réseautage et de promotion Présenté par. CindyRivard.com Les médias sociaux Des outils de développement, de réseautage et de promotion Présenté par CindyRivard.com Médias Sociaux Outil de diffusion d informations Permet la création et l échange de contenu en

Plus en détail

Quelle mise en œuvre opérationnelle?

Quelle mise en œuvre opérationnelle? Quelle mise en œuvre opérationnelle? Ville de Toulouse Retour d expérience Franck MENIGOU Direction de la communication Responsable digital de la Ville de Toulouse et de Toulouse Métropole Constat En

Plus en détail

votre site web et autre stratégie digitale

votre site web et autre stratégie digitale votre site web et autre stratégie digitale 2014 SERVICES sur mesure Audit Stratégie éditoriale Production de contenu Webrédaction Blogs, réseaux sociaux Veille Community Management Accompagnement de projet

Plus en détail

Les amis de mes amis sont mes clients ETUDE. LittlelessConversation. Agence Conseil en Communication

Les amis de mes amis sont mes clients ETUDE. LittlelessConversation. Agence Conseil en Communication ETUDE Les amis de mes amis sont mes clients LittlelessConversation Agence Conseil en Communication AVERTISSEMENT Toutes les marques commerciales déposées ou non déposées citées dans ce document sont la

Plus en détail

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ;

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ; Ce site utilise des Cookies, émis également par des tiers, pour des raisons de fonctionnalité, pratiques et statistiques indiquées dans notre politique en matière de Cookies. Politique en matière de Cookies

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

NOUVEAU SITE INTERNET Une vitrine dédiée à la qualité, la fierté et la passion

NOUVEAU SITE INTERNET Une vitrine dédiée à la qualité, la fierté et la passion NOUVEAU SITE INTERNET Une vitrine dédiée à la qualité, la fierté et la passion Par MARLÈNE RANCOURT, agente de communication, Communications et vie syndicale, PLQ Une série de boutons conduisent directement

Plus en détail

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011 Forum sur les réseaux sociaux Activité de la rentrée Association des étudiants de l'université du 3e âge Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et

Plus en détail

La génération digitale : précurseur d une nouvelle relation aux médias et aux contenus

La génération digitale : précurseur d une nouvelle relation aux médias et aux contenus La génération digitale : précurseur d une nouvelle relation aux médias et aux contenus Les 15-24 ans : la génération digitale, qui a grandi avec internet et le portable. Elle initie de nouveaux usages

Plus en détail

Le tourisme à l ère du commerce électronique

Le tourisme à l ère du commerce électronique SYLLABUS DE COURS Le tourisme à l ère du commerce électronique But visé par l atelier Cet atelier de perfectionnement a pour but de permettre aux participants d être en mesure d intégrer le commerce électronique

Plus en détail

1. Apec, juin 2012. 2013 Pearson France Community management Paul Cordina, David Fayon

1. Apec, juin 2012. 2013 Pearson France Community management Paul Cordina, David Fayon Introduction 1 I n t r o d u c t i o n Les médias sociaux (réseaux sociaux, blogs, wikis*, forums, etc.) sont au cœur du Web 2.0. La communication traditionnelle et descendante, dont le paroxysme se matérialise

Plus en détail

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci!

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci! Enfin, Voici l'information que VOUS attendiez depuis longtemps. Vous allez découvrir une méthode inédite et des secrets que la plupart des affiliés ne connaitront jamais... Par: Mustapha GASSEM Le Dans

Plus en détail

COMMENT METTRE A JOUR SON SITE WEB?

COMMENT METTRE A JOUR SON SITE WEB? Un site web est d autant plus intéressant pour l internaute qu il est actualisé. A contrario, une information obsolète peut ternir l image de l entreprise (manque de dynamisme, manque de rigueur ). Différentes

Plus en détail

la solution globale à vos besoins d information de presse.

la solution globale à vos besoins d information de presse. la solution globale à vos besoins d information de presse. Un produit qui a fait ses preuves grâce à une entreprise solide. Dans des marchés en constante évolution, la gestion de l information est devenue

Plus en détail

Les clients numériques

Les clients numériques Les clients numériques Aujourd hui, les clients sont aussi des clients numériques. Ce sont des consommateurs qui, via le numérique, décident de leurs actes d achats sur Internet. Les comportements de ces

Plus en détail

SOLUTION D INTELLIGENCE ET DE VISUALISATION SOCIALE

SOLUTION D INTELLIGENCE ET DE VISUALISATION SOCIALE SOLUTION D INTELLIGENCE ET DE VISUALISATION SOCIALE OUIBEAT EST UNE SOLUTION D INTELLIGENCE ET DE VISUALISATION SOCIALE 100% PERSONNALISABLE qui intègre les réseaux sociaux et la publicité pour concevoir

Plus en détail

Je gère ma relation client. Le 8 septembre 2015

Je gère ma relation client. Le 8 septembre 2015 Je gère ma relation client Le 8 septembre 2015 Je gère ma relation client On se présente! Qu est ce que la Gestion de la Relation Client? Définition La Gestion Relation Client (GRC) : C est l ensemble

Plus en détail

Pulsarbeonpush@gmail.com. Affiliate link: https://www.beonpush.com/s/pulsar

Pulsarbeonpush@gmail.com. Affiliate link: https://www.beonpush.com/s/pulsar Pulsarbeonpush@gmail.com Affiliate link: https://www.beonpush.com/s/pulsar INTRODUCTION AU RTB Enchères en temps réel Beonpush a été créé en 2015 et enregistrée le 3 Août 2015 en Angleterre et au Luxembourg.

Plus en détail

Agence de communication globale. www.mypitaya.fr. Réalisations stratégie - web - print - multimedia

Agence de communication globale. www.mypitaya.fr. Réalisations stratégie - web - print - multimedia Agence de communication globale www.mypitaya.fr 2015 Réalisations stratégie - web - print - multimedia Pitaya s engage à être... Créatif L agence soumet des idées pertinentes et originales, car votre communication

Plus en détail

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE CENTRE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES CONTINUES LE CATALOGUE DE FORMATIONS NUMÉRIQUES POUR DÉVELOPPER DE MEILLEURES

Plus en détail

Promouvoir sa boutique sur Facebook

Promouvoir sa boutique sur Facebook Promouvoir sa boutique sur Facebook Table des matières Facebook pour les débutants 2 Introduction 2 Facebook par Wikipedia 2 Ouvrez un compte sur Facebook (pour ceux qui n en ont pas) 2 Editez votre profil

Plus en détail

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet!

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Stéphanie Pahaut Coordinatrice Tourisme Qualité tourismequalite@coeurdelardenne.be 1 Du marketing traditionnel au marketing numérique

Plus en détail

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques Introduction Définition Actions à mettre en œuvre Bonnes pratiques Introduction Introduction Production- Vente - Consommation Télévision Documents

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2013

// Enquête de satisfaction. Résultats 2013 // Enquête de satisfaction Résultats 2013 Niveau de recommandation La moitié de nos clients «actifs» ont été interrogés fin 2013 et tout début 2014. Nous tenons à remercier ceux qui nous ont accordé du

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

parcours client «client

parcours client «client «Bien communiquer à moindre coût: trucs & astuces» Bertrand VAN DEN DOOREN Cercle de Wallonie Namur, le 07 juin 2013 1 Parcours du public et moments s Les actions de communication se programment tout au

Plus en détail

PROMOUVOIR SON ASSOCIATION GRACE AUX RESEAUX SOCIAUX

PROMOUVOIR SON ASSOCIATION GRACE AUX RESEAUX SOCIAUX PROMOUVOIR SON ASSOCIATION GRACE AUX RESEAUX SOCIAUX Bruno GARCIA http://assodiabal.free.fr assodiabal@free.fr janvier 2013 Définition Un réseau social est constitué d'individus ou de groupes reliés par

Plus en détail

plan tactique des médias sociaux

plan tactique des médias sociaux plan tactique des médias sociaux plan tactique des médias sociaux Ce plan inclut les objectifs tactiques à suivre pour atteindre les buts suivants des médias sociaux : 1. Augmenter le nombre de prospects

Plus en détail

E-réputation de L Entreprise. Et les autres. «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place»

E-réputation de L Entreprise. Et les autres. «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place» + E-réputation de L Entreprise Et les autres «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place» + Introduction : Vidéo 2 + Des chiffres 3 Internet est désormais le 1er canal

Plus en détail

SOLUTIONS WEB MARKETING & COMMUNICATION

SOLUTIONS WEB MARKETING & COMMUNICATION SOLUTIONS WEB MARKETING & COMMUNICATION Logo & identité visuelle Production imprimée Création de sites internet Référencement & réseaux sociaux Publicité en ligne Newsletter & emailing L AGENCE INDÉPENDANTE

Plus en détail

Compte rendu du groupe de travail n 1 «Les médias, les réseaux sociaux et les comités de jumelage»

Compte rendu du groupe de travail n 1 «Les médias, les réseaux sociaux et les comités de jumelage» Compte rendu du groupe de travail n 1 «Les médias, les réseaux sociaux et les comités de jumelage» Date : 18.10.2014 Durée : 14h 15h30 Lieu : Kolping-Akademie, Würzburg Evénement : réunion de l OFAJ Référente

Plus en détail

Quelles sont les règles d or : réseaux sociaux, référencement, CGV, plate-forme, site e-commerce

Quelles sont les règles d or : réseaux sociaux, référencement, CGV, plate-forme, site e-commerce ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Peut-on encore réussir sur internet en 2014? //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

D UN BON REFERENCEMENT

D UN BON REFERENCEMENT #QUICK GUIDE LES PRINCIPES DE BASE D UN BON REFERENCEMENT EDITION DECEMBRE 2013 // UNE PUBLICATION 1 LES PRINCIPES DE BASE D UN BON RÉFÉRENCEMENT RÉFÉRENCEMENT Introduction Vous attendez beaucoup de votre

Plus en détail

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur Utiliser les outils du Web 2.0 Dans sa pratique d enseignant et de formateur Vincent Pereira Formateur Consultant Communautés numériques Blogueur http://www.formateurconsultant.com/ Non Théo, il n y a

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

BIEN COMMUNIQUER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR LES ASSOCIATIONS

BIEN COMMUNIQUER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR LES ASSOCIATIONS BIEN COMMUNIQUER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR LES ASSOCIATIONS Communiquer avec les réseaux sociaux, pourquoi faire? - pour être plus visible - pour faire connaître ses actions - pour promouvoir un évènement

Plus en détail

Étude de faisabilité pour le réseautage des entreprises biologiques dans la région de la Capitale-Nationale

Étude de faisabilité pour le réseautage des entreprises biologiques dans la région de la Capitale-Nationale Étude de faisabilité pour le réseautage des entreprises biologiques dans la région de la Capitale-Nationale Rapport final Réalisé par Marie-Claude Lapierre, agr. Centre de référence en agriculture et agroalimentaire

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Cycle Innovation & Connaissance 57 petit déjeuner Jérôme SANZELLE, Allmyski 11 avril 8h30-10h SKEMA Animatrice : Valérie BLANCHOT COURTOIS

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE SA ISO N 2 01 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME & NUMÉRIQUE D E L I N F O R M AT I O N... À L AC C O M PAG N E M E N T 5-20 16 D O S F O R M U L A I R E AU POURQUOI DES ATELIERS-CONFÉRENCES SUR LE NUMÉRIQUE?

Plus en détail

Présentation des activités

Présentation des activités Présentation des activités 17/02/2015 Remy.gras@acit-conseil.com Généralités Alhena apporte son expertise en Digital Marketing à ses clients au travers plusieurs offres Community management Formation (Prise

Plus en détail

Sur Internet. tout se sait Sachez-le Vos données personnelles : quels sont vos droits?

Sur Internet. tout se sait Sachez-le Vos données personnelles : quels sont vos droits? Sur Internet tout se sait Sachez-le Vos données personnelles : quels sont vos droits? Questions Êtes-vous abonné(e) à un réseau social? Avez-vous déjà créé un blog? Avez-vous cherché les informations attachées

Plus en détail

NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER. NewPoint Information Technology Consulting

NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER. NewPoint Information Technology Consulting NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER NewPoint Information Technology Consulting Contenu 1 Big Data: Défi et opportunité pour l'entreprise... 3 2 Les drivers techniques et d'entreprise de BIG DATA...

Plus en détail

CMS. Emailing GED. Événements. Gestion de projets. Gestion commercial. Réapprovisionnement BPM. Collaboratif. Objectif. Statistique. Equipe.

CMS. Emailing GED. Événements. Gestion de projets. Gestion commercial. Réapprovisionnement BPM. Collaboratif. Objectif. Statistique. Equipe. Mobilité CRM Service Marketing Spécifique Régles Workflow ROI Communication Règles BPM Budget Automatisation Collaboratif Partage Statistique Arrivées Départs Online Charge de travail Planning Événements

Plus en détail

Les affaires et le Web

Les affaires et le Web Les affaires et le Web Plan de la journée Initiation aux réseaux sociaux Vos expériences Principes de base vs clientèle type Facebook vs autres réseaux Twitter et Pinterest Les médias sociaux au jour le

Plus en détail

Gérer son image en ligne : besoin réel ou nombrilisme? Albéric Guigou & Juliette Descamps Reputation Squad

Gérer son image en ligne : besoin réel ou nombrilisme? Albéric Guigou & Juliette Descamps Reputation Squad Gérer son image en ligne : besoin réel ou nombrilisme? Albéric Guigou & Juliette Descamps Reputation Squad La e-reputation c est quoi exactement? Pourquoi est-ce important? Les Gens parlent de vous quand

Plus en détail

Module 1 - Concevoir des supports de communication traditionnels

Module 1 - Concevoir des supports de communication traditionnels Les ateliers @ssociatifs Cycle d initiations aux outils numériques et aux usages du multimédia pour la promotion du secteur associatif De novembre 2013 à juin 2014 / Gratuit Les présentations ne requièrent

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES REALISATION DE SITE WEB

CAHIER DES CHARGES REALISATION DE SITE WEB CAHIER DES CHARGES REALISATION DE SITE WEB Nom de l entreprise : Nom du projet : Personne à contacter dans l entreprise : Adresse : Tel : Email : 1. PRESENTATION DE L ENTREPRISE Une présentation en quelques

Plus en détail

TUTORIEL : CRÉER ET ANIMER UNE PAGE FACEBOOK

TUTORIEL : CRÉER ET ANIMER UNE PAGE FACEBOOK Pourquoi créer une page professionnelle Facebook? -Facebook est un outil de communication gratuit (formules payantes selon ses besoins et objectifs) -Facebook améliore votre visibilité sur internet -Facebook

Plus en détail