Internet : Bulle ou Boum? Par : Charles-Henry Guillaume

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Internet : Bulle ou Boum? Par : Charles-Henry Guillaume"

Transcription

1 Internet : Bulle ou Boum? Par : Charles-Henry Guillaume

2 L humain pense en, JE / MOI Gouvernements/ Entreprises/ Institutions PRODUITS ET SERVICES Communication traditionnelle Virtuel WEB2.0 Partenaires Fournisseurs Client Je / Moi Communautés Employés Syndicats Actionnaires Investisseurs

3 Le marché est une conversation Le marché est composé d'êtres humains, pas de secteurs démographiques

4 L'Internet permet la conversation entre les gens, ce qui n'était tout simplement pas possible dans l'ère du média de masse L'hyperlien sublime la hiérarchie

5 Cette conversation en réseau (social) facilite l'émergence de nouvelles formes puissantes d'organisation sociale et la possibilité croissante de circulation d'information (de valeurs)

6 Cela a comme résultat, que les marchés sont plus intelligents, mieux informés, mieux organisés. La participation des gens à un réseau social peut les changer fondamentalement

7 Les gens trouvent qu'ils obtiennent une information plus juste à l'intérieur d'un réseau, entre participants, plutôt que d'un commerçant

8 Il n'y a pas de secret. Le réseau en connaît davantage que la compagnie au sujet de son produit. Que la nouvelle soit bonne ou mauvaise, Ils le disent à tous.

9 Cette montée du Web participatif vient peut-être avec la quête très contemporaine d être quelqu un dans une société de plus en plus anonyme

10 Grandes tendances du marché Les gens changent leur façon d obtenir de l information L Internet devient le média de choix pour l information ou la formation Dans l évolution des communications, les gens veulent de moins en moins lire et recherchent le mode vidéo (webdiffusion et web télé) comme mode de communication.

11 Introduction Aujourd'hui Internet est le premier endroit consulté pour obtenir de l'information sur une entreprise, une organisation. C est pourquoi il est essentiel que les dirigeants accordent une attention particulière à la qualité de leur site et s'engagent dans la stratégie Web de leur société. Un bon site doit présenter une information concise, facile à trouver et à comprendre.

12 Introduction - 2 Internet a transformé notre façon de consommer, de communiquer, d interagir et de comprendre notre environnement. La démocratisation de l accès et de la diffusion de l information a modifié nos habitudes de consommation et impose un nouveau partenariat entre l émetteur et le récepteur.

13 Alphabétisation J ai souvent comparé le web au processus d alphabétisation - Savons-nous lire? - Comprenons-nous le langage Internet? Ne pas savoir utiliser Internet, revient à ne pas savoir lire!

14 Communication traditionnelle Communiqué de presse Brochure Dépliant ( flyer ) Carte d affaires Présentation Powerpoint Conférence médiatique Journaux / Radio / Télévision / Radio communautaire Publicité / Vidéo Etc...: - documents administratifs : carte de visite carte commerciale papier entête facture lettre chèque - documents commerciaux : prospectus tract catalogue pochette - documents publicitaires : dépliant publicité magazine affiche visuel revue livre édition menu de restaurant reproduction de documents d après originaux faire-part de naissance, de mariage, remerciements, voeux, invitation calendrier sous-main...

15 Communication électronique Internet, Intranet, Extranet Affichage numérique Communication par courriel Visionnement ou téléchargement de photos et vidéos Blogue, RSS Wikis, Widgets Webcast, Podcast, Vidcast SEO Formation ou recrutement en ligne Téléphonie cellulaire, IP, satellitaire Écoute ou téléchargement de musique en ligne Jeu en ligne ou en réseau Virus, ver, espiogiciel, trojan, GPS

16 Blogues Réseaux sociaux

17 Web L Internet a créé un tel engouement que de nouvelles entreprises naissaient quotidiennement. Des investisseurs engloutissaient toutes leurs économies dans les point-coms (dot com). Une exubérance irrationnelle, selon l ancien président de la Réserve fédérale américaine Alan Greenspan Cette situation a mené au krach boursier du début des années 2000

18 WEB1.0 Création des premiers site Internet de compagnie - Foisonnement des artisans - La manne débarque en ville : PTM/ACME/COGNICASE/CGI/NURUN Crise de l an 2000 i.e. $$$$ Les médias se mettent de la partie : - La dérive des médias : le début coïncide avec l arrivée de l information continue à la télévision (Guy Fournier)

19 Plus vite que son ombre

20 Croissance fulgurante La plupart des nouvelles sont publiées sur l Internet de 3 à 8 heures avant de paraître dans les médias traditionnels médias Internet canadiens non conventionnels +250 médias canadiens conventionnels sur l Internet groupes de discussion +50 millions de blogues +5 nouveaux noms de domaines chaque minute +3 nouveaux sites Internet chaque minute

21 Nous sommes exposés à un volume croissant de sources d information.

22 Convergence Tout le monde a maintenant entendu parler de convergence C est le mariage des médias traditionnels : presse écrite radio télévision En bref, l'art de produire et fournir des contenus pour plusieurs plateformes

23 Presse écrite

24 Radio

25 Télévision

26 De convergence à multiplateforme

27 Médias et internautes Avec Internet, les auditoires ont abandonné leur passivité pour butiner leurs propres sources d information. L internaute n est plus une cible, il chasse maintenant lui-même son information. Par conséquent, l auditoire se fractionne au profit d une multitude de sources et de supports. Les chaînes spécialisées, le web, les blogues et les quotidiens gratuits proposent une offre qui accélère la segmentation des auditoires. La surabondance d information favorise le développement d une connaissance horizontale i.e. on connaît beaucoup de choses mais de façon superficielle. Cette fragmentation favorise d ailleurs une consommation à la carte, rendant presque utopique la fidélisation des internautes.

28 Il faut trouver le Spin I want to know the Buzz Bill Fox, mon dernier patron On vit un «shift» journalistique de ce qui est important vers ce qui est intéressant. Mission de Pathfinder vers mars = important Procès de OJ Simpson = intéressant

29 Un nouveau language Prestation électronique de services (PES): Le gouvernement en ligne doit permettre au citoyen : D accéder aux informations que détient l État sur eux et de les utiliser; D être consulté et de participer aux débats de société (démocratie en ligne); De réaliser des transactions avec l État de façon rapide et efficace en tout temps. Rapport sur le gouvernement en ligne M. Henri-François Gautrin, député de Verdun et adjoint parlementaire du premier ministre. 7 juin 2004

30 Choc générationnel Certains affirment qu'internet a créé le plus grand choc générationnel depuis l'arrivée du rock'n'roll dans les années 50. Une sociologue de Berkeley va encore plus loin: Internet, dit-elle, c'est ce qui a donné le plus d'indépendance aux adolescents depuis... l'invention de l'automobile. - Médias -Grandir en ligne, Paul Cauchon, Le Devoir du lundi 04 férier 2008 Les ados d'aujourd'hui représentent la première génération à naître avec Internet et à grandir dans le monde virtuel.

31 Les jeunes Surprendre, être audacieux, développer un concept original, éviter les adaptation Bien que l'internet fasse partie intégrante de leur quotidien, les jeunes consomment aujourd'hui encore beaucoup de télévision - l'internet représente 20% de leur consommation de médias (de 12 à 29 ans) alors que ce pourcentage s élève a 17% pour la télévision Loin d être passive, cette génération aime d'abord et avant tout participer. Ils veulent émettre leurs opinions, s'adresser directement aux entreprises, commenter les produits, réaliser du contenu. etc. Faire place à la créativité s'avère donc une formule gagnante lorsqu'on communique avec eux À éviter: - Ils ont horreur des entreprises qui tentent de les rejoindre en imitant leur façon de parler ou encore de se comporter, prévient Patrice Lagarde. De toute façon, leur jargon change tellement rapidement que le temps de réaliser la pub, l'expression est souvent dépassée. En outre, ils détestent qu'on adopte un discours qui les infantilise, ils veulent être traités en adultes.

32 Les jeunes - II L'Internet des jeunes : avant tout une messagerie instantanée pour communiquer et socialiser Information et documentation, une seule formule: Google+ Wikipédia La crédibilité du Web: un peu plus de prudence La blogosphère des adolescents: un extension des relations entre pairs Les jeux vidéos: l'attirance des mondes virtuels La présence parentale: plus vers la confiance que le contrôle Référence: -Piette, J., Pons, C.-M. et Giroux, L. (2007). Les jeunes et Internet : 2006 (Appropriation des nouvelles technologies). Québec: Ministère de la Culture et des Communications, Gouvernement du Québec. - Les jeunes Québécois et Internet, Gabriel Dumouchel, Le Devoir, Le lundi 04 février :00

33 Rien n est éternel Aussi, au même titre que l arrivée de la cassette signalait la fin du vinyle et que le CD signalait la fin de la cassette le CD est-il mort? L usager n aime plus passer de chanson à chanson, il aime son ipod!

34 Le commerce électronique Selon l'enquête sur le commerce électronique et la technologie (ECET) effectuée annuellement par Statistique Canada, les ventes en ligne des secteurs privé et public auraient cru de 40 % au pays au cours de la dernière année pour atteindre 49,9 milliards de dollars. Bien que ces résultats impressionnent, le commerce électronique ne représente toutefois qu'une parcelle de l'ensemble du marché du détail, soit un peu plus de 1 % des ventes globales. La plus forte croissance (42 %) a été enregistrée dans le secteur privé avec des ventes qui totalisent 46,5 milliards, Alors que celles du secteur public ont crû de 17 % pour se chiffrer à 3,4 milliards. Spécifions également que la plupart de ces ventes s'effectuent entre entreprises. Ce qui représente 68 % du commerce électronique dans le secteur privé. Autre preuve que les affaires électroniques font maintenant partie du quotidien des entreprises canadiennes: 45 % d'entre elles ont effectué des achats en ligne en 2006.

35 Le commerce électronique - II Certains secteurs d'activité tirent davantage leur épingle du jeu que d'autres. Ainsi, dans le secteur privé, quatre industries se partagent 61% des ventes en ligne : le commerce de gros (19 %) le transport et l'entreposage (18 %) la fabrication (14 %) le commerce de détail (10 %) L'expérience nous apprend que toutes les entreprises gagnent aujourd'hui à utiliser Internet. Toutefois, il n'y a pas de recette unique. Ce qui permet à un concurrent de se démarquer, peut s'avérer un gouffre financier pour son entreprise. D'où l'importance d'analyser sa situation avant de se lancer dans l'acquisition de solutions technologiques On voit encore trop d'entreprises gaspiller des fortunes dans des projets qui ne donnent aucun résultat.

36 Web 2.0 La capacité qu ont les gens d utiliser un éventail d outils technologiques et informationnels comme plateforme aux fins d expression personnelle et de collaboration dans l élaboration du cyberespace YouTube + 60 millions de visiteurs par mois Attire plus de la moitié des internautes qui visionnent des vidéos sur le net. Wikipedia En septembre ,29 millions d articles en 253 langues FaceBook + 33 millions d internautes + 6,9 millions d internautes canadiens (fréq: 1/mois) nouveaux par jour

37 Le réseau social Les sites de réseautage font partie du web 2.0, la deuxième génération Internet, où le contenu de la Toile est nourri par l utilisateur. Les blogues et des sites comme Wikipédia, YouTube, MySpace, Facebook ou LinkedIn en font partie.

38 Le phénomène FACEBOOK Je poke, donc je suis Patrick Lagacé, LaPresse, le mardi 11 décembre 2007 J'ai ouvert mon compte Facebook il y a six mois, cynique comme tout. Chaque fois que j'allais gosser dans mon profil, consulter mes courriels, répondre à un poke ou envoyer une chanson à un «ami», je me disais: Maudit que c'est niaiseux. Six mois plus tard, je ne suis plus cynique, je ne me sens plus niaiseux. Je suis sur Facebook, c'est un arrêt obligé de tous mes voyages sur le web. Facebook est une rallonge de mon identité réelle, l'abri Tempo de ma vie virtuelle.

39 Je poke, donc je suis - 2 Six mois plus tard, je réalise que Facebook est surtout la manifestation bien concrète, bien tangible d'une réalité bien moderne: une partie de notre identité, de nos jours, se trouve sur le web. Ça, ça existait déjà, je sais avant juin Mais Facebook a ajouté LE truc qui manquait à notre identité virtuelle: celles des autres. Une communauté. Une place publique

40 Je poke, donc je suis - 3 Facebook est un changement de paradigme, de culture, d'époque. Facebook, c'est Google, c'est YouTube, c'est Hotmail, c'est itunes, c'est un club de rencontres, c'est un fan-club, c'est la cour d'école, c'est un rave et c'est une arène politique. Tout ça en même temps. Tout ça imbriqué, interrelié, en interactivité. Il y a de tout, sur Facebook. Pas que des «amis». Il y a des pétitions. Des cadeaux à donner, à recevoir. Des groupes d'intérêts politiques, sociaux, sportifs, culturels. Il y a, bref, de la vie intelligente, sur Facebook...

41 Je poke, donc je suis - 4 Je disais que je suis monté dans le train Facebook par conformisme, par effet de mode. Mais j'y suis encore parce que je suis un animal grégaire, une bête sociale. Un être humain, quoi... Un être humain du XXIe siècle. Un pied dans le réel. L'autre dans le virtuel.

42 Pas que Facebook Mais il n y a pas que FaceBook, de plus en plus de sites de réseautage voient le jour : LinkedIn (Monde des affaires) Viadeo (Européen) Piczo (Jeunes du primaire et secondaire) Club pinguin (Encore plus jeunes) Twitter Welcom (FaceBook pour l élite) Pulse Les réseaux en lignes privés initialement conçus comme outil de recherche auprès des consommateurs par des sociétés des secteurs de la technologie et des jeux vidéo se répandent comme une traînée de poudre. Ils remplacent peu à peu les groupes de discussion. Plus efficaces Rétroaction rapide

43 Réseaux sociaux : des audiences différentes selon les continents

44 La personnalité de l année 2007

45 L étiquette The Economist : The etiquette of telecommunications: Mai 1864 : des politiciens britanniques reçoivent un télégramme non désiré (Le premier «spam») 1870 : Comment répondre au téléphone Ahoy vs Hello 1903 : Parler au téléphone en petite tenue It shows that new communications technologies have been prompting questions about etiquette ever since the advent of the telegraph in the 19th century. The pattern is always the same: 1. a new technology emerges on the scene, and nobody can be quite sure how it will be employed, or the appropriate etiquette for its use. 2. So users have to make up the rules as they go along.

46 2 e partie

47 Un outil majeur dans la panoplie du conseiller en communications Voyons donc maintenant quelques-uns des principaux outils que l Internet nous a donné : Site web Forums / Groupe de discussion et Blogue Newsletters / Bulletin Outils technologiques de pointe Wiki Sondage en ligne Et tutti quanti

48 L utilisation du Web dans les communications L environnement d affaires d aujourd hui nécessite l utilisation d outils technologiques de pointe de plus en plus évolués, notamment des banques de données puissantes, conviviales et efficaces, des réseaux d échange de données informatisées et des plateformes de télécommunication permettant la connectivité entre les systèmes internes et externes. Depuis le début de la décennie, l univers des communications est complètement transformé : il est numérique, à haute vitesse, sans fil, sans frontières ni distances, nous sommes partout à la fois, de façon instantanée!

49 Site Internet

50 Harmonie et consistance La gestion d un site Internet requiert l harmonisation de trois éléments : La gestion journalière du site. L ergonomie du design : architecture de navigation, mise en page de la page d accueil, gestion des gabarits, recherche, noms de domaine, etc. La qualité du contenu informationnel et des textes écrits, la qualité du français en particulier et de la langue en générale, les autres médiums utilisés pour véhiculer les messages (webcam, blogs, groupes de discussion, etc.) et maintenant la vidéo. La consistance est cruciale pour la réussite de l ergonomie du design ainsi que pour les autres éléments de gestion d un site. La consolidation des activités web servira à faire ressortir la marque afin d en démontrer la force réelle.

51 Bombardier.com

52 Bombardier.com - II Aujourd hui

53 Pas si simple 3 exemples : American Airlines World Trade Center United Airlines

54 American Airlines Le 11 septembre

55 World Trade Center Le 11 septembre (PM)

56 United Airlines Le 11 septembre (PM)

57 Forum et blogue

58 Forum de discussion Discussion d un courtier sur un Forum au sujet de Tembec

59 Blogue

60 Newsletter / Bulletin

61 Bell Mosaic Le bulletin électronique

62 Bell SYNC Le papier virtuel

63 Outils technologiques de pointe CRM Média CRM Investisseurs CRM = Customer Relation Management tool CMS = Customer Management Solution/System Veille médiatique

64 CRM - média

65 CRM - média

66 CRM - Investisseurs

67 CRM Investisseurs - 2

68 CRM Investisseurs - 3

69 CRM Investisseurs - 4

70 CRM Investisseurs - 5

71 CRM Investisseurs - 6

72 CRM Investisseurs - 7

73 CMR Exemples de fonctionnalité Recherche avancée Rapports personnalisés et automatisés Impression des étiquettes, des listes et catégorisation Intégration Microsoft Excel Intégration des appels d actionnaires («retail calls») Fonction d aide intégrée Lien avec plate-forme d entreprise pour information contact Fonction de gestion d historique Extranet des investisseurs etc.

74 Les avantages La formation d un réseau de partenariats au sein de la Société L augmentation considérable de l étendue de l information disponible (obtenue, partagée, diffusée) grâce aux contributions de nombreux gestionnaires de contenu La création d un guichet unique pour obtenir de l information financière et opérationnelle critique Le processus de mise à jour est presque transparent en ce sens qu il n ajoute rien à la journée de travail des gestionnaires de contenu.

75 L autre versant Plus que jamais, l Internet carbure à l information (Cookies, Spyware, Logs de navigation) L utilisation intensive de bases de données Au sujet des divers contenu du net Des consommateurs Des communautés d intérêt Des divers produits

76 Système automatisé de surveillance La clé, utiliser un système automatisé de surveillance des médias et sites d intérêts Grâce à une liste de mots clés, le système effectue une veille permanente sur tous les sites d'information désirés On peut modifier soi-même sa liste de mots clés et on est averti par courriel dès qu'un article est publié ou qu une modification est apportée Chaque fois qu'une nouvelle est publiée, le système lit et analyse le contenu, il inscrit le URL des articles pertinents, accompagné de divers renseignements sur sa publication. Le système peut également servir à surveiller des sites ou projets spécifiques Dorénavant, les systèmes lisent aussi le contenu vidéo.

77 ICE Exemple de système de veille

78 ICE - 2

79 Savoir = Pouvoir Le besoin de savoir est encore plus important aujourd hui pour pouvoir rapidement Mesurer les tendances Anticiper les menaces, et Saisir les occasions d agir

80 Wiki Wikipedia Wiki en entreprise

81 Wikipédia

82 Wiki d entreprise

83 Sondage en ligne

84 Le validateur web IMMEDIATE WebValidator TM is a holistic balanced approach to understanding Web site relationships. This model maps the relationships of actual users with a Web site. It is a universally applicable change measurement methodology that helps owners strategically optimize continuous site improvements by capturing and interpreting real user experience. DESIRABILITY Navigation It is easy to locate what you are looking for. Motivation You are Satisfied from a positive experience. Navigation Motivation Adoption Content LONG TERM Interactivity Adoption You will make repeat visits and may eventually develop loyalty. Content The desired content is there. Interactivity You can interact in the way that you want. USEFULNESS

85 Gratuit en ligne Survey Monkey Freeonlinesurveys.com Freepollkit.com Questionform.com

86 Tutti quanti

87 Web social

88 Encore et encore

89 De Kosse? Discover the best of the web on Digg Everything on Digg is submitted and voted on by people like you. The site has discussion areas in which users may discuss the posted links and vote for or against others' comments. When there are enough votes against a given comment, it will not be displayed by default, although a reader can display it through a link or preference. Users who submit articles which other users like and subsequently "vote up" receive "karma" points as a reward for submitting interesting articles. StumbleUpon helps you discover and share great websites. As you click Stumble!, we deliver high-quality pages matched to your personal preferences. ShareThis lets you share to all of your profiles, blogs, friends and contacts. If you see something you want to share, simply click the ShareThis button on the webpage or your browser plugin for instant sharing. Delicious is a social bookmarking service that allows users to tag, save, manage and share web pages from a centralized source. With emphasis on the power of the community, Delicious greatly improves how people discover, remember and share on the Internet.

90 Twitter Un outil social se démarque de nos jours. David Pogue New York Times 11 février 2009 True, there s nothing quite like Twitter. It s a Web site where you can broadcast very short messages 140 characters, max to anyone who s signed up to receive them. It s like a cross between a blog and a chat room. sonaltech/12pogue.html?scp=2&sq=twitter&st=cse

91 Web télé

92 La web télé Le monde des communications est en pleine effervescence : l écrit cède de plus en plus sa place à la vidéo. YPG F1

93 Cinq piliers des relations publiques sur Internet Connaître son public cible, ses besoins et habitudes Cibler l approche communicationnelle et faire un choix de messages pertinents, pour éviter de le submerger Profiler l information qui lui est destinée Servir et démontrer la valeur ajoutée de votre présence sur le Web Fidéliser ses visiteurs en vous assurant d être une source régulière d information

94 Attirer l attention Comprenons-nous bien «OUI» le web est important Mais, les modes de communication traditionnelle le sont tout autant Alors votre enjeu n est pas nécessairement d avoir le meilleur site mais plutôt de vous assurer que votre site soit connu et reconnu comme «référence» dans votre secteur Or, le web à l inverse de la télévision, demande une action de la part du consommateur/public il n est plus passif Il faut attirer l attention du public!

95 Fidéliser Étonner son auditoire, lui faire vivre une expérience particulière et stimuler ses sens pourraient donc s'avérer la nouvelle manière de le fidéliser. Une façon de faire qui n'est peut-être pas si nouvelle, si on pense à tous ces restos, boutiques et hôtels où le personnel nous porte une attention si particulière qu'il nous donne du coup l'envie d'en parler à un ami.

96 Fréquence L Internet est d abord un outil de communication, de connectivité et de transaction avec le monde qui nous entoure. Il élimine les frontières. Il rend l information disponible rapidement. Il bénéficie aux leaders de leur domaine. L efficacité d un site Internet se défini alors comme sa capacité à permettre aux consommateurs de se rendre au bout de leur tâche tout en maximisant leur degré de satisfaction La réduction du nombre de culs-de-sac est un facteur-clé de l efficacité d un site

97 Transparence L internaute utilise de plus en plus l Internet pour obtenir de l information concernant votre institution et pour y accomplir des tâches (transactions). Récemment, dans le New York Times, le chroniqueur Thomas Friedman notait que l ascension des blogues et du Web2.0 forçait tout le monde, individus comme institutions, à adopter un comportement impeccable. «Parce qu au XXIe siècle, tout se sait, tout se voit, tout peut être révélé.» Plus que jamais, les entreprises doivent se montrer vigilantes face à l'information qu'elles-mêmes, leurs employés ou encore leurs partenaires d'affaires divulguent sur leur organisation, dans la vraie vie comme sur l Internet (sites web, blogues, forums, réseaux virtuels, etc.). Certaines informations peuvent sembler anodines, mais ce sont l'analyse et la mise en parallèle de plusieurs données qui deviennent dangereuses Ex. : Prince Harry Druge Report

98 Conclusion Avec la venue de l Internet, le bouche-à-oreille a été propulsé au rang des médias les plus puissants. C'est pourquoi les organisations doivent miser sur cette force et donner à leurs auditoires l'envie de parler de leurs produits et services, de répandre la bonne nouvelle. Cela exige des interventions qui font appel à la créativité, à la magie. Plus encore, cela fait appel de nos jours aux puissants algorithmes développés par les compagnies. Plus que jamais, les entreprises doivent se distinguer. Leurs produits ou leurs services ne doivent pas seulement combler les besoins primaires de leurs clients, ils doivent aussi, et surtout, les séduire.

99 Merci! Charles-Henry Guillaume Pecunia Conseiller senior, communication et stratégie

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation MEDIAS SOCIAUX Web Marketing > les principaux leviers SITE EDITEUR SITE MARCHAND SITE VITRINE SITE SERVICE Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux

Plus en détail

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet!

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Stéphanie Pahaut Coordinatrice Tourisme Qualité tourismequalite@coeurdelardenne.be 1 Du marketing traditionnel au marketing numérique

Plus en détail

Sommaire Principales conclusions

Sommaire Principales conclusions Sommaire Principales conclusions À quoi ressemble la vie en ligne des jeunes Canadiens moyens? Tout d'abord, ces enfants et ces adolescents sont très branchés, la plupart d'entre eux ayant l'habitude d'aller

Plus en détail

Déployer une Stratégie Web Globale

Déployer une Stratégie Web Globale Lundi 23 Avril 2012 Déployer une Stratégie Web Globale au service de sa structure Plan de la présentation A) Internet en France aujourd'hui B) Internet : une constellation de moyens à disposition C) Pourquoi

Plus en détail

Service de création de site Internet

Service de création de site Internet Service de création de site Internet 1 Service de création de site Internet Présence et Action culturelles Introduction Quand l Internet fut créé dans les années 80, personne n imaginait que ce réseau

Plus en détail

Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité?

Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité? Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité? CCI Rennes Bretagne Eco-Entreprises - L association Bretagne Eco-Entreprises met en synergie les compétences de ses 65 entreprises membres

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

Vulgarisation scientifique

Vulgarisation scientifique Vulgarisation scientifique Pourquoi vulgariser les travaux des chercheurs? Les médias pour rejoindre la population Qu est-ce qu une nouvelle? La promotion de la science sur Internet Techniques de vulgarisation

Plus en détail

Ma vie d internaute. L évolution de mes habitudes numérique

Ma vie d internaute. L évolution de mes habitudes numérique Ma vie d internaute L évolution de mes habitudes numérique Une étude menée à travers le monde Un projet mené sur un échantillon de 11 pays ROYAUME-UNI FRANCE ESPAGNE RUSSIE ETATS-UNIS CANADA MEXIQUE BRESIL

Plus en détail

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sommaire exécutif Préparé pour le ministère du Patrimoine canadien 4 septembre 2012 Date d attribution

Plus en détail

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Internet et prévention Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Journées Annuelles de Santé Publique 1 décembre 2011 I- CONTEXTE : les jeunes français (15-24 ans) et Internet

Plus en détail

10 points clés pour apprivoiser les réseaux sociaux en PME et TPE. club entrepreneurs ISC -6 Novembre 2014 à 19H

10 points clés pour apprivoiser les réseaux sociaux en PME et TPE. club entrepreneurs ISC -6 Novembre 2014 à 19H 10 points clés pour apprivoiser les réseaux sociaux en PME et TPE club entrepreneurs ISC -6 Novembre 2014 à 19H PETIT RAPPEL HISTORIQUE Quelques dates et chiffres clé pour comprendre l ampleur du phénomène

Plus en détail

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing Audio and Web Conferencing services Orange Business Services Web Conferencing web conferencing completely integrated audio and web services conference availability 24hrs/7days up to 100 participants complete

Plus en détail

Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC)

Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC) Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC) OBJECTIFS - Créer une boutique sous wordpress et la référencer. - Mise en place du contenu, des articles Une bonne connaissance

Plus en détail

CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service

CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service 1 09.11.2015 Table des matières 1 Solution PMM... 3 2 Réception et utilisation du message quotidien... 3 3 Portail de gestion de votre profil PMM...

Plus en détail

tourisme et Internet la deuxième vague Journée du tourisme des Îles de la Madeleine - novembre 2008

tourisme et Internet la deuxième vague Journée du tourisme des Îles de la Madeleine - novembre 2008 tourisme et Internet la deuxième vague Journée du tourisme des Îles de la Madeleine - novembre 2008 sommaire le tourisme (voyage) et Internet : un bref retour les trois composantes de la présence en ligne

Plus en détail

parcours client «client

parcours client «client «Bien communiquer à moindre coût: trucs & astuces» Bertrand VAN DEN DOOREN Cercle de Wallonie Namur, le 07 juin 2013 1 Parcours du public et moments s Les actions de communication se programment tout au

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Communication & Médias Sociaux Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Postulat de départ,, Le Web social fait référence à une vision d'internet considérée,,

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités acquia.com +33 (0)1 79 97 25 70 +44 (0)1865 520 010 John Eccles House, Robert

Plus en détail

Créer un site internet >

Créer un site internet > Créer un site internet > 1. Définir les objectifs du site dans le cadre d'une stratégie de communication globale et d'une stratégie de e-marketing 2. Rédiger un cahier des charges 3. Organiser la consultation

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES RÉSEAUX SOCIAUX

TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES RÉSEAUX SOCIAUX TAMENTO Agence de Webmarketing TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES INBOUND MARKETING REFERENCEMENT COMMUNICATION VISUELLE DEVELOPPEMENT WEB 2 Christophe MENANI Associé Responsable du développement Responsable

Plus en détail

Comment communiquent les cabinets à l ère du numérique?

Comment communiquent les cabinets à l ère du numérique? Mardi 17 novembre 2015 Comment communiquent les cabinets à l ère du numérique? Bertrand SALLIOU Directeur Adjoint EXPERT INFOS - Les Echos Publishing Comment communiquent les cabinets à l ère du numérique

Plus en détail

L ogre Facebook mangera-t-il le petit poucet Twitter?

L ogre Facebook mangera-t-il le petit poucet Twitter? A propos Epertises Solutions Formations Contactez-nous L ogre Facebook mangera-t-il le petit poucet Twitter? Le 9 février 2010, dans Média et réseau sociau, par Nicolas Bariteau Bonjour! si vous venez

Plus en détail

C branché Petit lexique du vocabulaire informatique

C branché Petit lexique du vocabulaire informatique Vous informer clairement et simplement C branché Petit lexique du vocabulaire informatique L univers de l informatique et d Internet est riche en termes plus ou moins techniques. Pour vous aider à vous

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Learning

Contents National 4 French Reading; Context: Learning Contents National 4 French Reading; Context: Learning (questions extracted from General past papers) Question Topic Learning in context (Forum: should you do holidays? Solène replies) Learning in context

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours

Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours Dates : du 7 au 18 septembre 2015 LE METIER DE COMMUNITY MANAGER Le métier de «community manager» est né il y a environ cinq ans de la nécessité de communiquer sur

Plus en détail

Les réseaux sociaux à l UNIL

Les réseaux sociaux à l UNIL Réunion des webmasters Les réseaux sociaux à l UNIL lundi, 3 juin 13 1 2 Les réseaux sociaux à l UNIL lundi, 3 juin 13 «Comment allez-vous?» Enquête 2012 2 Les réseaux sociaux à l UNIL lundi, 3 juin 13

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Sylvie Boulet Responsable de la Mission TIC de la Chambre de Commerce et d Industrie de Lot-et-Garonne s.boulet@ccit47.fr Tél : 05 53 77 10 84 Les réunions

Plus en détail

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s Forum - Deauville - Octobre 2012 Présentation de l étude Women s State of the Media

Plus en détail

LES 5 SECRETS DE L ACQUISITION CLIENTS AVEC FACEBOOK OLIVIER MARTINEAU

LES 5 SECRETS DE L ACQUISITION CLIENTS AVEC FACEBOOK OLIVIER MARTINEAU ! LES 5 SECRETS DE L ACQUISITION CLIENTS AVEC FACEBOOK OLIVIER MARTINEAU Pas besoin de prendre des photos : télécharger http://social-sb.com/z/11894 #1 NE COMPTEZ PAS SUR VOTRE PAGE FAN #1 Fans anonymes

Plus en détail

Les réseaux sociaux au service de l emploi

Les réseaux sociaux au service de l emploi Les réseaux sociaux au service de l emploi Boucle accueil emploi Mercredi 29 juin 2011 Julie Sabadell INFOthèque Les réseaux avant Internet Une existence bien antérieure à Internet Différents types de

Plus en détail

Le Marketing en ligne: La clé du succès. Planification & outils

Le Marketing en ligne: La clé du succès. Planification & outils Le Marketing en ligne: La clé du succès Planification & outils L agenda de cette présentation Ce que nous allons couvrir : L importance d une bonne planification d affaires Comment créer avec succès un

Plus en détail

Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers. Responsable webmarketing International chez Jymeo

Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers. Responsable webmarketing International chez Jymeo Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers Responsable webmarketing International chez Jymeo Auteur de deux livres en web analytique aux éditions ENI Formateur et consultant indépendant

Plus en détail

Formations Web. Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone

Formations Web. Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone Formations Web Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone Formations Web CCI Formation vous propose 8 formations WEB 1 formation Smartphone Nos formations se déroulent

Plus en détail

Découvrez Outlook.com, la nouvelle génération d e-mail!

Découvrez Outlook.com, la nouvelle génération d e-mail! Découvrez Outlook.com, la nouvelle génération d e-mail! Dossier de presse Septembre 2013 édito Lancé en août 2012, Outlook.com est le nouveau service de messagerie gratuit pour le grand public de Microsoft,

Plus en détail

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF ==> Download: CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF - Are you searching for Cest Pour Mieux Placer Mes Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

! Qu est-ce que le! Social Listening?! Pourquoi est-il si important dans la communication pharma?

! Qu est-ce que le! Social Listening?! Pourquoi est-il si important dans la communication pharma? Qu est-ce que le Social Listening? Pourquoi est-il si important dans la communication pharma? Qu est-ce que le Social Listening? Pourquoi est-il si important dans la communication pharma? Les média sociaux

Plus en détail

Chapitre 1 Les galeries photos en ligne 15

Chapitre 1 Les galeries photos en ligne 15 Chapitre 1 Les galeries photos en ligne 15 1.1. Stocker et partager des photos en ligne avec Flickr... 16 Consulter les photos de Flickr... 17 Créer un compte et partager des photos... 21 Intégrer Flickr

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Utiliser les médias sociaux Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Plan de présentation Les médias sociaux au Québec L utilisation des plateformes Les médias sociaux : Un outil d affaire? Pour

Plus en détail

Tourisme : cap vers le Web 2.0

Tourisme : cap vers le Web 2.0 Tourisme : cap vers le Web 2.0 Aujourd hui et Demain Orléans 27 novembre 2007 www.detente.fr p.viceriat@detente.fr Qu est est-ce que le Web 1.0? Le Web 1.0 est une manière simple et économique de mettre

Plus en détail

CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM

CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM Utiliser efficacement les médias sociaux Par Michel Grenier, MBA Julie Laporte, MBA Julie Morin, BAA Partenaire principal: Plan de présentation Quoi? Les médias sociaux

Plus en détail

Une étude pour les membres d OCLC

Une étude pour les membres d OCLC Perceptions des bibliothèques 2010 Contexte et communauté Une étude pour les membres d OCLC Études pour les membres 2003 2005 2007 2009 2010 Le consommateur d information - 2005 1. Pour les jeunes, c est

Plus en détail

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ CRÉER ET GÉRER SON IDENTITÉ NUMÉRIQUE François BONNEVILLE Aricia Jean-Baptiste MERILLOT Photo & Cetera Le terme d'identité recouvre plusieurs

Plus en détail

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction Introduction La nature, pour être commandée, doit être obéie.» Francis Bacon, peintre anglo-irlandais. En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, soit un quart de la population

Plus en détail

Web 2.0 : Terme Marketing Interfaces ergonomiques, intégration (Ajax, Flash) Vidéo Communautaires (spécialisé) Flux RSS API (Google Map, Piclens )

Web 2.0 : Terme Marketing Interfaces ergonomiques, intégration (Ajax, Flash) Vidéo Communautaires (spécialisé) Flux RSS API (Google Map, Piclens ) Buzz Web 2.0 : Terme Marketing Interfaces ergonomiques, intégration (Ajax, Flash) Vidéo Communautaires (spécialisé) Flux RSS API (Google Map, Piclens ) les internautes deviennent les principaux acteurs

Plus en détail

Médias sociaux et la recherche de l information l un beau défis! d. Mirjana Martic, spécialiste de l information d affaires, 30 novembre 2011

Médias sociaux et la recherche de l information l un beau défis! d. Mirjana Martic, spécialiste de l information d affaires, 30 novembre 2011 Médias sociaux et la recherche de l information l : un beau défis! d Mirjana Martic, spécialiste de l information l d affaires, 30 novembre 2011 L objectif de cette communication 1. Essayer de vous démontrer

Plus en détail

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Le markéting en ligne Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Plan de la présentation Introduction Naissance des réseaux sociaux L influence des relations en ligne L importance d

Plus en détail

http://www.bysoft.fr

http://www.bysoft.fr http://www.bysoft.fr Flash Slideshow Module for MagentoCommerce Demo on http://magento.bysoft.fr/ - Module Slideshow Flash pour MagentoCommerce Démonstration sur http://magento.bysoft.fr/ V3.0 ENGLISH

Plus en détail

Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires. 14h00 à 15h00

Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires. 14h00 à 15h00 CONFÉRENCE 12/10/2014 Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires 14h00 à 15h00 Valérie MILWARD, Hotelrestovisio Maguette MBOW, Horeka Mickael BALONDRADE, Cap Conseils FORMATION AU

Plus en détail

LE MIX RESEAUX SOCIAUX, EMPLOYES ET ENTREPRISES

LE MIX RESEAUX SOCIAUX, EMPLOYES ET ENTREPRISES 1/6 LE MIX RESEAUX SOCIAUX, EMPLOYES ET ENTREPRISES Sommaire Introduction... 2 On les utilise, on les ignore, on les fustige.... 2 Un canal de recrutement qui évolue.... 2 Ce que vous pourriez y découvrir

Plus en détail

FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK)

FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK) FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK) Par Marie Nicollet Stratégie et Web Marketing PLAN DE LA FORMATION 1. Facebook: état des lieux 2. How-to ; créer une page Facebook 3. Comportements

Plus en détail

RECHERCHE INTERNET CANADA PUBLIE SON RAPPORT SUR LA DEUXIÈME ÉTAPE D UNE ÉTUDE PORTANT SUR LES HABITUDES D UTILISATION D INTERNET DES CANADIENS

RECHERCHE INTERNET CANADA PUBLIE SON RAPPORT SUR LA DEUXIÈME ÉTAPE D UNE ÉTUDE PORTANT SUR LES HABITUDES D UTILISATION D INTERNET DES CANADIENS À diffuser immédiatement Le mercredi 24 septembre 2008 RECHERCHE INTERNET CANADA PUBLIE SON RAPPORT SUR LA DEUXIÈME ÉTAPE D UNE ÉTUDE PORTANT SUR LES HABITUDES D UTILISATION D INTERNET DES CANADIENS Un

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

Réseaux sociaux Optimisez votre ROI

Réseaux sociaux Optimisez votre ROI Introduction A. La dimension sociale présente et future 13 B. Objectif, cible et structuration de ce livre 17 Les médias sociaux, enjeux et sources de succès A. Introduction 21 B. État des lieux des médias

Plus en détail

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC :

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : 1ere Edition Baromètre SOCIAL MINDS Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : Présentation «Social Minds» est un baromètre quantitatif dont la 1 ère édition a été réalisée en Mars 2012, commandité

Plus en détail

Web 2.0 professionnel : Au service de votre compétitivité!

Web 2.0 professionnel : Au service de votre compétitivité! Web 2.0 professionnel : Au service de votre compétitivité! Lons-le-saunier, 3 novembre 2008 Louis Naugès - Revevol www.revevol.eu 1 1 - Contexte humain 2 - Infrastructures 2012 3 - Postes de travail 2012

Plus en détail

Atelier 2. Les Réseaux Sociaux

Atelier 2. Les Réseaux Sociaux Atelier 2 Les Réseaux Sociaux Les réseaux sociaux pour les Professionnels Déroulement START IDENTIFIER COMPRENDRE les réseaux sociaux xle fonctionnement PREPARER UTILISER OPTIMISER MESURER son lancement

Plus en détail

L automobile a besoin de «marketeurs» évolués.

L automobile a besoin de «marketeurs» évolués. Accueil À propos Contact Catégorie Flux RSS Rechercher... Search L automobile a besoin de «marketeurs» évolués. Actualités, Information, Web Marketing Eric Saint-Frison 25 octobre 2011 à 9 h 32 min L article

Plus en détail

Collab : bâtir un réseau collaboratif d entreprise. Christian Roy Conseiller centre d expertise en collaboration Desjardins

Collab : bâtir un réseau collaboratif d entreprise. Christian Roy Conseiller centre d expertise en collaboration Desjardins Collab : bâtir un réseau collaboratif d entreprise Christian Roy Conseiller centre d expertise en collaboration Desjardins 1 Christian Roy Responsable du centre d expertise en collaboration Formation Gestion

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB

RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB Ecoute MOI Regarde MOI Recrute MOI Regarde MOI Accepte MOI RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB Comment les investir? quels impacts sur le référencement? SOMMAIRE RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB PANORAMA 2014 ET USAGES POURQUOI

Plus en détail

E-réputation de L Entreprise. Et les autres. «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place»

E-réputation de L Entreprise. Et les autres. «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place» + E-réputation de L Entreprise Et les autres «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place» + Introduction : Vidéo 2 + Des chiffres 3 Internet est désormais le 1er canal

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved Publicité et Vidéo sur Internet (1 partie) L Echangeur Paris Le 9 février2010 Introduction Pourquoi cette conférence? 2 Introduction Agenda 9:30 : La vidéo sur Internet 9:30 : L état du marché 10:45 :

Plus en détail

Veille Web automatisée & Knowledge Sharing (KS) = Veille personnalisée MASS CUSTOMIZATION

Veille Web automatisée & Knowledge Sharing (KS) = Veille personnalisée MASS CUSTOMIZATION Veille Web automatisée & Knowledge Sharing (KS) = Veille personnalisée MASS CUSTOMIZATION Sur la plateforme KS, les clients de la veille peuvent s abonner aux thématiques qu ils souhaitent. Ils peuvent

Plus en détail

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations.

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. CHAPITRE 3 Nom Date 1 Vocabulaire Mots 1 PENDANT ET APRES LES COURS 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. 1 Patrick arrive à l école à huit heures. 2 Il passe la journée

Plus en détail

Médias et francophonie État des lieux

Médias et francophonie État des lieux Médias et francophonie État des lieux Le monde des médias ne change pas. Il a déjà changé! De toutes les industries culturelles, celles des médias est peut-être celle qui connaît les plus grands bouleversements.

Plus en détail

Du référencement naturel au social marketing. Janvier 2010 Salon e-marketing

Du référencement naturel au social marketing. Janvier 2010 Salon e-marketing Du référencement naturel au social marketing Janvier 2010 Salon e-marketing > Nous, qui sommes devant vous Identité SAS au capital de 132 000 euros Siège sociale à Nantes et bureaux à Paris 17 consultants

Plus en détail

Web et médias sociaux : moyen de participation ou de réaction des citoyens? 23 e colloque du Réseau québécois de Villes et Villages en santé

Web et médias sociaux : moyen de participation ou de réaction des citoyens? 23 e colloque du Réseau québécois de Villes et Villages en santé Web et médias sociaux : moyen de participation ou de réaction des citoyens? 23 e colloque du Réseau québécois de Villes et Villages en santé PRÉSENTATIONS Marie-Claude Leblanc, chargée de communication

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? Conférence RAI - Lundi 12 Octobre 2015

Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? Conférence RAI - Lundi 12 Octobre 2015 Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? Conférence RAI - Lundi 12 Octobre 2015 1 «Si le savoir-faire de l entreprise est sa raison d être, le faire-savoir est la garantie de sa pérennité» Dans un

Plus en détail

Chapitre 1 Entrer dans l univers Google 13. Rechercher avec Google sur Internet et son PC 35

Chapitre 1 Entrer dans l univers Google 13. Rechercher avec Google sur Internet et son PC 35 Chapitre 1 Entrer dans l univers Google 13 1.1. Qu est-ce que Google?... 14 Un bref historique... 15 Présentation du groupe... 16 1.2. Vers le Web 2.0... 17 Qu est-ce que le Web 2.0?... 17 Une technologie

Plus en détail

Votre entreprise se porte mieux dans un monde connecté LES CONNEXIONS SONT ESSENTIELLES

Votre entreprise se porte mieux dans un monde connecté LES CONNEXIONS SONT ESSENTIELLES Votre entreprise se porte mieux dans un monde connecté LES CONNEXIONS SONT ESSENTIELLES Chaque jour sur Facebook 2 milliards 500 millions 250 millions de publications, que les utilisateurs aiment ou commentent

Plus en détail

Politique. d utilisation de Facebook

Politique. d utilisation de Facebook Politique d utilisation de Facebook Adoptée par le Conseil d administration, le 20 septembre 2012 Table des matières Préambule 3 Ce qui amène la TROCL sur Facebook 4 Qui est sur Facebook actuellement?

Plus en détail

REALISATION D UN FLIP BOOK

REALISATION D UN FLIP BOOK REALISATION D UN FLIP BOOK I. Préambule Vous disposez de fichiers sources de qualité pour la réalisation de votre flip book. Il est utile de connaître quelques éléments techniques pour la réalisation de

Plus en détail

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING «Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING NOTIONS DE BASE «Quizz» Street marketing Tribal marketing Ethno marketing Guerrilla marketing Marketing direct Marketing viral ROI UGC KPI SML BAO RS

Plus en détail

Lotus Connections 2.5

Lotus Connections 2.5 Lotus Connections 2.5 Donner sens au Web 2.0 Mash-ups Facebook bookmarking del.icio.us RSS Wiki LinkedIn REST AJAX ATOM Web 2.0 Digg Blogs Tags Social Networks Consumerization folksonomy Video Sharing

Plus en détail

B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance

B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance Domaine B7 B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance KARINE SILINI UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE SUPPORT DE COURS EN LIBRE DIFFUSION Version du 4 décembre 2009 Table des matières

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

«Les relations presse face au web 2.0, les nouveaux enjeux d un métier en pleine mutation»

«Les relations presse face au web 2.0, les nouveaux enjeux d un métier en pleine mutation» Nicolas Marguerite INITIAL ISEFAC Année scolaire 2009-2010 Bachelor de communication «Les relations presse face au web 2.0, les nouveaux enjeux d un métier en pleine mutation» Référent du mémoire : Caroline

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER?

COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? Benoit DUDRAGNE http://bdc-etourisme.com Benoit.dudragne@gmail.com www.facebook.com/bdc.conseil.etourisme

Plus en détail

Le Web2.0. Dans cette session, parlerons du Web 2.0 et de l automatisation de vos revenus sur internet.

Le Web2.0. Dans cette session, parlerons du Web 2.0 et de l automatisation de vos revenus sur internet. Le Web2.0 Dans cette session, parlerons du Web 2.0 et de l automatisation de vos revenus sur internet. Le Web 2.0 Le Web 2.0 concerne toutes les nouvelles plateformes qui arrivent et sont arrivées ces

Plus en détail

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

Stratégie webmarketing

Stratégie webmarketing Stratégie webmarketing OBJECTIFS - Comprendre et maîtriser les différents techniques et leviers de promotion online utilisés par les professionnels Chefs d entreprise, créateurs d entreprise, webmasters,

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

«Les réseaux sociaux comme facilitateur d interactions avec le citoyen»

«Les réseaux sociaux comme facilitateur d interactions avec le citoyen» «Les réseaux sociaux comme facilitateur d interactions avec le citoyen» Comment utiliser pleinement les ressources que vous offrent les réseaux sociaux et leurs différentes fonctions pour optimaliser vos

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

Réseaux sociaux Petit guide de survie Tactika inc.

Réseaux sociaux Petit guide de survie Tactika inc. Réseaux sociaux Petit guide de survie Tactika inc. clement.gagnon@tactika.com www.tactika.com @tactika http://ca.linkedin.com/in/tactika Points discutés Définition Classification Le marché Vie privée Quelques

Plus en détail

plan tactique des médias sociaux

plan tactique des médias sociaux plan tactique des médias sociaux plan tactique des médias sociaux Ce plan inclut les objectifs tactiques à suivre pour atteindre les buts suivants des médias sociaux : 1. Augmenter le nombre de prospects

Plus en détail