Ensemble. Décembre 2008 MUTUELLE LEROY-SOMER SOMMAIRE. Le bulletin d information de la Mutuelle Leroy-Somer n 24

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ensemble. Décembre 2008 MUTUELLE LEROY-SOMER SOMMAIRE. Le bulletin d information de la Mutuelle Leroy-Somer n 24"

Transcription

1 MUTUELLE LEROY-SOMER Contact Mutuelle Leroy-Somer Conception et réalisation 16 rue Brigade RAC ANGOULEME Mutuelle Leroy-Somer ANGOULEME Tél ou Imprimerie MEDIAPRINT CHASSENEUIL Courriel : Site : Décembre 2008 Ensemble SOMMAIRE - Faut-il supprimer les vacances?...p.2 - Composition du Conseil d Administration. p.3 - Compte-rendu de l Assemblée Générale 08 p.3 - Soins podologie pour diabétiques p.4 - Pourquoi les ALD ne profitent pas aux mutuelles?...p.4 - Une piqûre de rappel p.5 - p.5 - Troubles de l audition p.6 - Maladies nosocomiales p.7 - Mon alimentation p.8

2 Page 2 FAUT-IL SUPPRIMER LES VACANCES? (Jean Pierre AUVIN, Président) Tout au long du premier semestre 2008, le gouvernement n a cessé de tester, directement ou indirectement, l opinion publique au travers de vraies fausses pistes pour réduire le déficit de l assurance maladie obligatoire. Nous avons découvert tour à tour : - le projet de bouclier sanitaire; - la réduction de prise en charge à 100% des médicaments pour affection longue durée (ALD); - le transfert de l optique et du dentaire vers les complémentaires; - l augmentation du ticket modérateur; - et enfin, la taxation des complémentaires santé à hauteur d un milliard d euros. La manipulation de l opinion publique a atteint des sommets en Juillet, lorsqu on lui a laissé croire qu il n y avait finalement pas d autre solution que le choix entre l augmentation du ticket modérateur et une nouvelle taxe. En sollicitant l avis des organisations syndicales de salariés et des associations de malades pour trancher définitivement, le sommet de l hypocrisie était atteint car, bien évidemment, le gouvernement savait déjà quelle était l option à ne pas retenir afin d éviter une possible réaction d opposition massive. La période retenue pour annoncer le choix effectué n est pas non plus due au hasard. Laisser entendre au même moment que cette taxe aurait un caractère ponctuel alors que maintenant, dans la loi de financement de l assurance maladie, elle vient abonder le fonds CMU, et de manière exclusive, est tout simplement scandaleux. En rajouter, en criant à tous ceux qui veulent l entendre que les mutuelles auraient fait d importants "bénéfices" au cours des dernières années, grâce notamment à l augmentation du nombre des prises en charge par le régime obligatoire des ALD ou la baisse, voire le déremboursement de certains médicaments, est tout simplement malhonnête! En réalité, les résultats des mutuelles durant cette période ont été affectés sensiblement par des transferts de charges significatifs provenant du régime obligatoire, ainsi que par des augmentations non négligeables de certains actes médicaux attribués sans contrepartie à des professionnels de santé. A cela, il ne faut pas oublier d ajouter l explosion des dépassements d honoraires que les mutuelles peuvent de plus en plus difficilement éviter de prendre en considération. Les mutuelles ont, dans leur immense majorité, produit des résultats très proches de l équilibre. Il en est ainsi de notre mutuelle. Cette taxe supplémentaire de 3.40% (environ pour notre mutuelle) va plus que doubler la taxe CMU qui va ainsi passer à 5.9%. Contrairement à ce qui est dit par le gouvernement et malheureusement aussi par un certain nombre d élus de droite et de gauche, cela se traduira bien par un supplément de cotisation de 3,4% à plus au moins brève échéance pour tous les mutualistes et sans aucune contrepartie. En pleine crise économique et financière, au moment où le pouvoir d achat est globalement en recul, surtout pour les plus bas salaires, dans une période où le chômage est en recrudescence, le moins que l on puisse dire, c est que cette mesure est inopportune. Elle est même inacceptable. Elle l est d autant plus qu elle ne permettra pas, loin sans faut, de rééquilibrer les comptes de l assurance maladie obligatoire. Au-delà de cette taxe, il ne faut pas oublier l évolution continue du coût des dépenses de santé estimé à + 2,8% pour 2009 soit un handicap pour l année à venir de plus de 6%! Qui, dans ces conditions, va pouvoir continuer de s offrir une complémentaire santé? A l heure où chacun s accorde à reconnaître que l égal accès aux soins de tous n est pas garanti et qu il faut agir, que cela doit être une priorité, cette taxe va totalement à contre sens. Ce ne sont pas les mutuelles qui sont à l origine de l augmentation des dépenses de santé; elles la subissent bien, au même titre que l assurance maladie obligatoire! Où est la cohérence dans cette histoire quand on continue d attribuer aux médecins des augmentations successives sans réelle contrepartie, quand on maintient à 1% la taxe sur le chiffre d affaire pour les pharmaciens et qu on porte dans le même temps la taxe sur les complémentaires santé de 2,5% à 5,9%? Une fois de plus, le constat est double et implacable : - il est urgent de revoir l organisation du système de soins et de santé dans notre pays; - il est urgent aussi de se pencher sérieusement sur la question de son financement. C est le seul moyen pour espérer redonner corps, dans notre pays, à l égalité des chances pour tous d accéder à des soins de qualité. Le Conseil d Administration et le personnel administratif de la mutuelle vous souhaitent une Bonne et Heureuse Année 2009

3 Page 3 Conseil d Administration de la Mutuelle Leroy-Somer ANNEE 2008/2009 MEMBRES DU BUREAU Président M. AUVIN Jean-Pierre Retraité Vice-présidente M me CHABAUDIE Nicole LS Rabion Vice-présidente M elle BRISARD Elodie LS Rabion Secrétaire M. ANDRES Robert Retraité Trésorière Secrétaireadjointe Mme NOEL M.Annick LS Sillac 4325 Trésorier-adjoint M. FRADIN Bernard Retraité ADMINISTRATEURS Mme FORT M José LS Fonderie 5250 Melle BRUN M Christelle LS Agriers 5582 M. CADET J Pierre Retraité M. COUSSY Claude LS Rabion 5091 M. FAURE Pierre LS Mansle 5726 M. BAUDOUT Daniel LS Champniers 5942 M. GATIGNOL J Pierre Retraité M. GUERRY Bernard LS Agriers 5581 M. ROBIN Eric LS Sillac 4320 M. TALBOT Alain Retraité Mme STARCK Françoise Retraitée REPRESENTANTS CCE M. GELIN Frédéric LS Rabion 5079 M. PEROT Philippe LS Mansle 5629 ADMINISTRATIFS ASSISTANTE SOCIALE Mme LARCHER Nicole LS Rabion 5209 Mme RAFFOUX Francette LS Rabion 5209 Mme CHAMOULAUD D. LS Rabion 5088 Mme FARAGO Carole LS Sillac 4413 Compte-rendu de l Assemblée Générale du 1er Juillet 2008 Cent quatre vingt personnes ont participé à l Assemblée Générale dont 34 délégués. Concernant les comptes 2007, pour l essentiel : Fonds propres : (et représentent 277 jours de prestations contre 283 en 2006) Dépenses de consommation de santé : dont : Pharmacie + 0,49%,Dentaire +5,67%, optique +3,27% Résultat de l exercice : La mutuelle comptait au 31/12/2007, 6462 bénéficiaires avec 352 entrées et 305 sorties en sachant que nous avons eu 58 décès en A noter : les comptes analytiques font apparaître un déficit pour la 2ème année concernant les 0-20 ans, une rechute des résultats concernant les retraités au-delà de 70 ans et un déséquilibre financier concernant les ans. Tous les rapports et toutes les modifications statutaires ont été adoptés à l unanimité. Le Président de la Mutualité de la Charente, invité, a fait le point sur l évolution des travaux du mono-site au Centre Clinical et répondu aux nombreuses questions relatives à la cancérologie. J.P AUVIN

4 Page 4 Soins de podologie pour diabétiques Depuis le 24 Mai 2008, la CPAM rembourse les soins réalisés par les pédicures podologues conventionnés pour les diabétiques dont les pieds présentent des risques élevés de lésions ou de blessures importantes. Cellesci peuvent s infecter et causer un ulcère entraînant une hospitalisation et dans les cas les plus graves une gangrène pouvant parfois conduire à une amputation. Si vous êtes diabétiques, soyez vigilants si vos chaussures rencontrent une usure anormale ou si vos pieds sont blessés ou ulcérés et que ces plaies sont un peu douloureuses. Consultez votre médecin traitant qui saura vous conseiller et vous prescrire, si nécessaire, des soins pédicuriepodologie. Il vous indiquera également si ces soins peuvent être pris en charge par la CPAM en fonction du niveau de risque que vous présentez. Exemple de soins : traitement de fissures ou écorchures de la peau, suppression de durillons, etc. Dans ces cas, l assurance maladie prend en charge : 4 séances maxi de soins et d actes de prévention, si vous présentez des lésions des pieds du grade 2; 6 séances maxi de soins et d actes de prévention, si vous présentez des lésions des pieds du grade 3. Ces séances sont prescrites par votre médecin traitant ou votre diabétologue et réalisées par un pédicure podologue conventionné, formé et équipé pour cela. Le tarif de la consultation est fixé à 27, elle est remboursée à 60% ou à 100% si vous êtes déjà pris en charge par la sécu en ALD pour cette maladie. Le pédicure ne peut pas vous facturer de dépassements d honoraires pour ces soins. Les séances ne peuvent pas se faire au domicile car le professionnel de santé est tenu de réaliser ces soins à son cabinet afin de respecter de bonnes conditions d hygiène et de sécurité. + d infos sur le site ameli.fr M.A NOEL Pourquoi les ALD ne profitent pas aux mutuelles L augmentation des personnes en affection de longue durée (ALD) tire vers le haut les dépenses de l assurance maladie obligatoire. Mais, contrairement aux idées reçues, elle pèse également sur les dépenses des organismes complémentaires. " Cela est dû, tout d abord, au fait que, dans le cadre de l ALD, ne sont prises en charge à 100% par la Sécurité Sociale que les dépenses liées à l ALD, et même pour cette ALD, le forfait journalier ou les dépassements ne sont pas du tout pris en charge par l assurance maladie : ils sont donc remboursables par la mutuelle." Il faut également rappeler que les personnes en ALD ont besoin de plus de soins que les autres : "De tout cela, il résulte qu une personne en ALD, après remboursement par la Sécurité sociale, a un reste à charge total qui est de près du double de celui d une personne qui n est pas en ALD". Par ailleurs, les revalorisations d honoraires, la hausse des forfaits journaliers, ainsi que les dépassements d honoraires viennent alourdir la charge des ménages et des organismes complémentaires. Ainsi, entre 2004 et 2007, la part des ménages dans la consommation de soins et de biens médicaux a augmenté de 0,2 points, soit pas moins de 300 millions d euros en Celle des organismes complémentaires de 0,3 points (500 millions d euros). Sur la même période, la part de l assurance maladie obligatoire a diminué de 0,5 points(800 millions d euros). J.P AUVIN

5 Une piqûre de rappel Page 5 Pour joindre l Assurance Maladie au prix d un appel local depuis un poste fixe (0,028 la minute en heure pleine contre 0,12 auparavant). Après avoir composé le 36 46, vous avez le choix entre 2 possibilités : - soit obtenir des infos sur vos derniers remboursements : tapez étoile sur votre clavier téléphonique - soit être mis en relation avec un télé conseiller : tapez le numéro de votre département. pour consulter les décomptes de remboursement mutuelle. Sur le site de la mutuelle :www.mutuelle-leroysomer.com, dans espace adhérents, consulter les décomptes, vous arrivez directement sur le site Terciane. Muni de votre n identifiant inscrit sur le dernier relevé mutuelle Terciane, laissez vous guider. Vous recevrez ensuite par la poste et sous 15j votre code secret qui vous permettra de vous connectez systématiquement sur les interrogations à venir. Nouveauté sur Améli.fr : demande en ligne En cliquant sur ce site, vous pouvez dès à présent disposer d un Compte améli en ligne. Ce compte permet de visualiser vos remboursements de soins et les paiements d indemnités journalières versés par la CPAM. Pensez à vous munir de votre code Allosécu à 6 chiffres (inscrit sur votre dernier relevé de sécurité sociale). Site de la mutuelle: Pour suivre toute l actualité de votre mutuelle, les dernières infos, les imprimés à télécharger, le FAQ, les prestations, les cotisations, Surfez sur notre site Le Comité Central d Entreprise Leroy-Somer Pour vous informer des dernières actualités, d aide à vos projets et cadeaux, des manifestations, des loisirs et vacances, etc Vite un clic sur Pour y entrer, munissez vous de votre n de matricule de l entreprise Leroy Somer D. CHAMOULAUD Pour rester en bonne santé, on nous dit qu il faut manger 5 fruits et légumes par jour. >Je suis allé voir mon banquier, il est au top du top. >Il m a dit : >>> >Vos comptes, c est la fin des haricots. >L oseille n a plus la cote. >Vos placements ont fait chou blanc. >Dans quelques jours, vous n aurez plus un radis. >Il ne vous reste plus qu à prendre un avocat. >>> >Je lui ai répondu : >>> >Si je comprend bien, je n ai plus de poire pour la soif, ni de cerise sur le gâteau. >Mes économies sont mi-figue, mi-raisin, en plus je ne peux pas ramener ma fraise. >Toutes ces années de labeur, pour des prunes! R. ANDRES

6 Page 6 Ouverture d un 3ème Centre d Audition Mutualiste à Cognac Nous avons le plaisir de vous informer que la Mutualité Française Charente met à disposition de ces adhérents un 3ème Centre d Audition Mutualiste situé : Il s agit de développer l audioprothèse pour répondre au mieux aux besoins des adhérents mutualistes, améliorer la qualité de services et favoriser l accès de tous à des aides auditives au meilleur coût. 8 rue du 14 Juillet COGNAC Tél : Fax : D. CHAMOULAUD Près de 5 millions de Français souffrent de troubles de l audition, mais seuls 20% d entre eux sont appareillés. V ous avez des problèmes d audition? Parlez-en d abord à votre médecin traitant qui, au besoin, vous orientera vers un ORL. Celui-ci effectuera un bilan de votre déficience auditive et pourra vous prescrire une prothèse. Sachez que les appareils auditifs, basés sur la technologie du microphone, ont fait énormément de progrès au plan technologique. Ils ne guérissent pas les troubles, mais amplifient les sons. Les plus utilisés sont les contours d oreille, qui se placent derrière l oreille et sont reliés à un embout placé dans le conduit auditif. Ils conviennent à tous les types de surdité (légère à profonde). On trouve aussi des appareils intra-auriculaires, un mini appareil au poids plume qui se loge discrètement dans le conduit auditif. Les prothèses numériques sont beaucoup plus performantes que les analogiques. Elles restituent mieux l ambiance sonore et facilitent la compréhension de la parole. Sachez que la durée de vie d une prothèse est de 4 à 5 ans. Le prix d un appareil oscille entre 700 et euros (par oreille). Quant à son remboursement par la Sécurité sociale, il se fait sur la base d un tarif forfaitaire de soit auquel vient s ajouter la participation forfaitaire de la mutuelle Leroy-Somer de 500. D. CHAMOULAUD

7 Page 7 Maladies Nosocomiales Tout le monde a entendu parler des maladies nosocomiales. Les maladies nosocomiales sont un problème majeur de santé publique qui impacte lourdement la qualité de soins et pèse lourd sur l économie de santé. Pour la France, on estime le nombre de victimes de ce fléau entre et par an. Une enquête nationale de 1996 a montré que 8% des patients présents un jour donné à l hôpital étaient porteurs d une maladie nosocomiale. Le taux d infection varie suivant les spécialités. Il est 4 fois plus important dans les services de réanimation que dans les services de médecine ou de chirurgie. Un petit rappel : c est quoi une infection nosocomiale? On appelle maladie nosocomiale ou infection hospitalière toute maladie contractée à l hôpital et due à des microorganismes cliniquement ou microbiologiquement reconnaissables qui affectent : soit le malade, du fait de son admission à l hôpital ou des soins qu il a reçu en tant que patient hospitalisé ou en traitement ambulatoire, soit le personnel hospitalier du fait de son activité. Modes de contamination 1. par voie endogène c'est-à-dire, le malade s infecte par ses propres germes 2. par voie exogène, transmission d un malade à l autre par les mains, les instruments de travail du personnel médical ou paramédical ou par la contamination de l environnement hospitalier : eau (légionellose), matériel, alimentation. Les facteurs aggravants La gravité des pathologies qui ont nécessité des soins divers; Les procédures invasives pour diagnostic ou soins (endoscope, sonde); L augmentation du nombre de patients plus fragiles car immunodéprimés ou âgés; L augmentation du nombre de personnes qui côtoient les patients; Le non respect des règles d hygiène et d asepsie (manque de formation, problème de matériel.) La concentration importante de germes. Principales infections nosocomiales - infections urinaires (40%) - pneumopathies (10 à 15%) - infections du site opératoire (3 à 7%) - infections du cathéter (4%) - bactériémies et septicémies (6%). En conclusion Les infections nosocomiales ont un coût considérable en secteur humain : en France elles seraient la cause de plus de décès par an, en secteur économique : (450 à 750 millions par an) Les dégâts, la souffrance engendrés par ces maladies nosocomiales, les décès en nombre supérieur à ceux des accidents de la route nous obligent à considérer ce problème sérieusement. Il est inadmissible de quitter un lieu supposé de guérison plus malade qu au moment de son admission ou R. ANDRES

ENSEMBLE n 30. Le journal d information de la Mutuelle Leroy-Somer SOMMAIRE. - Edito - Fermeture de la Mutuelle. - Contrat Individuel

ENSEMBLE n 30. Le journal d information de la Mutuelle Leroy-Somer SOMMAIRE. - Edito - Fermeture de la Mutuelle. - Contrat Individuel ENSEMBLE n 30 Le journal d information de la Mutuelle Leroy-Somer SOMMAIRE - Edito - Fermeture de la Mutuelle P. 2 - Contrat Individuel P. 3 - Encore trop d oublis - Tarif Chambre Particulière - Enfants

Plus en détail

franchises non pas pour contribuer à boucher ledit trou mais pour participer au plan Alzheimer-Cancer.

franchises non pas pour contribuer à boucher ledit trou mais pour participer au plan Alzheimer-Cancer. N 22 Le mot du Président D accord la sécu accuse un déficit très important en 2007 (12 milliards d Euros). D accord les Français sont de gros consommateurs de médicaments (les recordmen du monde). D accord

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2016 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2013 2014 Prévisions 2015 0,7 0,6-0,6-3,2-2,7-1,6-4,6-6

Plus en détail

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent.

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. Dans la France de 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2011 Environnement de la protection sociale Le déficit du régime général En milliards d euros 2009 2010 Prévisions 2011-0,7-0,7 0-1,8-2,7-2,6-7,2-6,1-8,9-10,6-9,9-11,6-20,3-23,9-18,6

Plus en détail

débat carité : Constats»

débat carité : Constats» MUTUALITE FRANCAISE CÔTE-D OR YONNE Dr Nathalie Arnould Conférence débat «Santé Précarit carité : Constats» Samedi 18 octobre 2008 La Mutualité Française aise? Elle fédère la quasi-totalité des mutuelles

Plus en détail

ENSEMBLE N 28. Décembre 2010. 16 rue Brigade RAC 16000 ANGOULEME Mutuelle Leroy-Somer 16000 ANGOULEME

ENSEMBLE N 28. Décembre 2010. 16 rue Brigade RAC 16000 ANGOULEME Mutuelle Leroy-Somer 16000 ANGOULEME Décembre 2010 ENSEMBLE N 28 Contact Mutuelle Leroy-Somer Conception et réalisation 16 rue Brigade RAC 16000 ANGOULEME Mutuelle Leroy-Somer 16000 ANGOULEME 05 45 64 50 88/ 05 45 64 52 09 Imprimerie MEDIAPRINT

Plus en détail

ÉdiTO. milliards d euros que va rapporter la taxe exceptionnelle sur les revenus annuels supérieurs à 250 000!) Nous

ÉdiTO. milliards d euros que va rapporter la taxe exceptionnelle sur les revenus annuels supérieurs à 250 000!) Nous ENSEMBLE N 29 Décembre 2011 ÉdiTO PERCEPTEUR D IMPOT Le Gouvernement et une majorité de députés ont décidé sans concertation de doubler la taxe (TSCA) sur les mutuelles santé au 1er Octobre 2011 en la

Plus en détail

ENSEMBLE. EDITORIAL DU PRESIDENT N 18 Décembre 2005

ENSEMBLE. EDITORIAL DU PRESIDENT N 18 Décembre 2005 ENSEMBLE BULLETIN D INFORMATIONS DE LA MUTUELLE D ENTREPRISE LEROY-SOMER* * Mutuelle régie par le Code de la Mutualité sous le n 390722452 EDITORIAL DU PRESIDENT N 18 Décembre 2005 DESESPERANT!!!!!! Nous

Plus en détail

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014 Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014 Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014 Intervenant : - Jérôme Wittwer (Université de Bordeaux) Discutants : - Guillaume Sarkozy (Délégué

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2015 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2012 2013 Prévisions 2014 0,6 0,2-0,2-2,5-3,2-2,9-5,9-6,8-6

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

Tout savoir sur l'assurance santé

Tout savoir sur l'assurance santé Tout savoir sur l'assurance santé Protéger votre santé avec Generali Il est important que vous ayez les moyens de rester en bonne santé. Or les frais de santé en France sont de plus en plus élevés. Disposer

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

Être aux petits soins

Être aux petits soins L offre AG2R LA MONDIALE pour les PROFESSIONNELS Partout en France un acteur de référence de l assurance de protection sociale et patrimoniale santé Complémentaire santé Prévoyance Incapacité et invalidité

Plus en détail

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE 13, rue de la Mairie 92324 CHATILLON Cedex Tél : 01 42 31 03 03 SIREN 432 683 787 Assemblée Générale du 12 MAI 2015 2 ARTICLE 1 OBJET DE

Plus en détail

La santé en chiffres

La santé en chiffres La santé en chiffres Edition 2008-2009 La dépense de soins et de biens médicaux Financement Répartition 2007 par financeur Complémentaires : 13,6 % des dépenses soit 22,3 milliards d euros Assurances 3,2

Plus en détail

MUTUELLE DE NATIXIS. l adhésion du salarié au régime est obligatoire, comme par le passé, celle de ses ayants-droit éventuels est facultative ;

MUTUELLE DE NATIXIS. l adhésion du salarié au régime est obligatoire, comme par le passé, celle de ses ayants-droit éventuels est facultative ; MUTUELLE DE NATIXIS Résumé des garanties du contrat obligatoire de complémentaire santé de la Mutuelle de Natixis «Régime unifié» des salariés mis en place le 1 er juillet 2010 Concerne les salariés de

Plus en détail

LE REGLEMENT MUTUALISTE OBLIGATIONS DE LA MUTUELLE ET DE SES ADHERENTS

LE REGLEMENT MUTUALISTE OBLIGATIONS DE LA MUTUELLE ET DE SES ADHERENTS LE REGLEMENT MUTUALISTE OBLIGATIONS DE LA MUTUELLE ET DE SES ADHERENTS Le règlement mutualiste établi en conformité avec l article 4 des statuts de la M.F.C., fixe les rapports entre la mutuelle et ses

Plus en détail

AVENANCE. Adaptation des régimes Prévoyance et Santé. Réunion du 26 février 2009. www.mercer.fr

AVENANCE. Adaptation des régimes Prévoyance et Santé. Réunion du 26 février 2009. www.mercer.fr AVENANCE Adaptation des régimes Prévoyance et Santé Réunion du 26 février 2009 www.mercer.fr Préambule taxe Bachelot 1 Préambule taxe Bachelot Principe Mesure souhaitée par l Etat dans son projet de Loi

Plus en détail

ADDITIF AU REGLEMENT MUTUALISTE

ADDITIF AU REGLEMENT MUTUALISTE ADDITIF AU REGLEMENT MUTUALISTE Modifications applicables au 1 er JANVIER 2016 Décision du Conseil d Administration du 24 novembre 2015 Article 4 Conditions d admission Peuvent adhérer à la mutuelle les

Plus en détail

REGIME «PLUS» TARIFS 2013. Part salarié : 36 50 Part employeur : 19 Supplément conjoint : 15 REMBOURSEMENTS 2013

REGIME «PLUS» TARIFS 2013. Part salarié : 36 50 Part employeur : 19 Supplément conjoint : 15 REMBOURSEMENTS 2013 REGIME «PLUS» TARIFS 2013 Part salarié : 36 50 Part employeur : 19 Supplément conjoint : 15 REMBOURSEMENTS 2013 N.B : Ces remboursements s ajoutent à ceux de la sécurité sociale. HOSPITALISATION Hospitalisation

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE MA SÉCU ÉTUDIANTE LMDE. www.lmde.com

GUIDE PRATIQUE DE MA SÉCU ÉTUDIANTE LMDE. www.lmde.com GUIDE PRATIQUE DE MA SÉCU ÉTUDIANTE LMDE? www.lmde.com Bienvenue à la LMDE Vous avez choisi la LMDE Centre 601, centre national de Sécurité sociale étudiante, lors de votre inscription dans l enseignement

Plus en détail

TABLEAU DES GARANTIES DU SOCLE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE (R1)

TABLEAU DES GARANTIES DU SOCLE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE (R1) TABLEAU DES GARANTIES DU SOCLE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE (R1) Prestations dans la limite des frais réels Régime R1 HOSPITALISATION - Médicale et chirurgicale Frais de séjour Honoraires, actes de chirurgie

Plus en détail

PLAQUETTE D INFORMATION

PLAQUETTE D INFORMATION Mutuelle du personnel du groupe Société Générale PLAQUETTE D INFORMATION Registre National des Mutuelles N 784 410 805 Juillet 2010 Comment calculer un taux de remboursement de Mutuelle? Les remboursements

Plus en détail

Convention de Participation SANTE

Convention de Participation SANTE Convention de Participation SANTE Communauté de Communes Bretagne Romantique Version 03.10.2013 Sommaire 1. La MNT en chiffres 2. La participation employeur 3. Les garanties du contrat collectif santé

Plus en détail

Mieux comprendre la protection sociale

Mieux comprendre la protection sociale Mieux comprendre la protection sociale www.cnrs.fr Direction des ressources humaines Service du développement social Septembre 2010 1 - En préambule Premier volet : ma protection sociale en quelques lignes

Plus en détail

Vous optez pour la convention? N oubliez pas de joindre un RIB (Paiement par virement uniquement)

Vous optez pour la convention? N oubliez pas de joindre un RIB (Paiement par virement uniquement) Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade? Alors complétez et adressez cette fiche à : Mutuelle MYRIADE - Service Conventionnement Tiers Payant Allée de la Capère

Plus en détail

EVIDENCE. La complémentaire santé simple et claire

EVIDENCE. La complémentaire santé simple et claire EVIDENCE La complémentaire santé simple et claire 6 formules évolutives 3 thématiques pour renforcer votre couverture Gratuité à partir du 3 ème enfant de moins de 20 ans Aucune sélection médicale Tiers

Plus en détail

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Forfait 18 euros Parodontologie Auxiliaires médicaux Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé SOMMAIRE P. 3 A quoi sert une

Plus en détail

Mutuelle Renault. membre du. Règlement mutualiste

Mutuelle Renault. membre du. Règlement mutualiste Mutuelle Renault membre du Règlement mutualiste Mutuelle Renault membre du Obligations de la Mutuelle et de ses membres participants CHAPITRE 1 COTISATIONS ARTICLE 1 Les membres participants s engagent

Plus en détail

Reflexio Plénitude. La complémentaire santé sur-mesure pour les plus exigeants. www.francemutuelle.fr

Reflexio Plénitude. La complémentaire santé sur-mesure pour les plus exigeants. www.francemutuelle.fr Reflexio Plénitude La complémentaire santé sur-mesure pour les plus exigeants www.francemutuelle.fr Sécurité sociale et complémentaire, essayons d y voir plus clair! Qui rembourse quoi? La Sécurité sociale

Plus en détail

PROFITER D une AVANTAGES DE LA FISCALITÉ MADELIN. Santé Gérant Majoritaire

PROFITER D une AVANTAGES DE LA FISCALITÉ MADELIN. Santé Gérant Majoritaire santé Santé Gérant Majoritaire PROFITER D une MUTUELLE dédiée AVANTAGES DE LA FISCALITÉ MADELIN Qualité / prix Offres respectant votre budget avec des garanties de qualité. Un tarif indépendant de l âge.

Plus en détail

Mes Indispensables SMERAG

Mes Indispensables SMERAG Sécu étudiante & Mutuelle Mes Indispensables Année universitaire 2015-2016 La et moi 617 Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire

Plus en détail

En Direct réglementaire

En Direct réglementaire Centres de Santé & Etablissements de Santé Date : 28 septembre 2015 Contact : Pôle FIDES Bourgogne - Pôle Etablissements Côte d Or/Yonne - CPAM de la Côte d Or Téléphone : (du lundi au vendredi de 8h à

Plus en détail

Contrats Frais de santé. Bilan 2013

Contrats Frais de santé. Bilan 2013 Contrats Frais de santé Bilan 2013 1 Effectifs assurés au 31/12/2013 Structure de la Démographie Assurés Conjoints Enfants Total Bénéficiaires Coef. Bénéficiaires 2 376 1 230 2 221 5 827 2,45 Assurés Age

Plus en détail

Garantie Harmonie Santé Partenaires. Régime général. www.harmonie-mutuelle.fr

Garantie Harmonie Santé Partenaires. Régime général. www.harmonie-mutuelle.fr Garantie Harmonie Santé Partenaires Régime général www.harmonie-mutuelle.fr Votre santé mérite toute notre attention Les avantages de Harmonie Santé Partenaires Le partenariat conclu entre notre mutuelle

Plus en détail

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE 13, rue de la Mairie 92324 CHATILLON Cedex Tél : 01 42 31 03 03 R.N.M.432 683 787 JUILLET 2010 2 ARTICLE 1 OBJET DE LA GARANTIE Garantie

Plus en détail

Version approuvée par l Assemblée Générale du 26/06/2009

Version approuvée par l Assemblée Générale du 26/06/2009 Règlement Mutualiste Version approuvée par l Assemblée Générale du 26/06/2009 Le présent règlement mutualiste présente le contenu et la durée des engagements existants entre l adhérent et la Mutuelle dans

Plus en détail

Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale

Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale Remboursement total R.O. + Mutuelle Visites, consultations, actes, majorations des médecins généraliste et spécialistes 150% Analyses et examens

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées Une complémentaire santé obligatoire pour les salariés de la CCN 1966 L avenant 328 du 1 er

Plus en détail

LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR

LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR GUIDE ENTREPRISE LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SOMMAIRE Qu est-ce que le nouveau contrat responsable? 3 Quelles sont ses caractéristiques? 3 Et précisément? 3 Récapitulatif des

Plus en détail

Startup Santé. Les avantages pour vous :

Startup Santé. Les avantages pour vous : Startup Santé. - Documentation commerciale MUTUALP est une Mutuelle régie par le Code de la Mutualité, de l économie sociale et solidaire. C est une mutuelle régionale à taille humaine, solide et performante.

Plus en détail

Partenaire du SIMBAN, La Médicale fait bénéficier ses adhérents de conditions exclusives!

Partenaire du SIMBAN, La Médicale fait bénéficier ses adhérents de conditions exclusives! RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE Stéphane LAROCHELLE n client : 0C25803Y n contrat : 00958351UL date d expiration : 31/12/2015 Partenaire du SIMBAN, La Médicale fait bénéficier ses adhérents de conditions

Plus en détail

Guide pratique frais de santé

Guide pratique frais de santé www.mutuelle-saint-martin.fr Guide pratique frais de santé Bien vous accompagner dans le quotidien de votre complémentaire santé Mutuelle Saint-Martin Bien vous accompagner dans le quotidien de votre complémentaire

Plus en détail

PRESTATIONS COMPLEMENTAIRE MALADIE

PRESTATIONS COMPLEMENTAIRE MALADIE PRESTATIONS COMPLEMENTAIRE MALADIE au 1er janvier 2015 > Les prestations sont identiques pour les participants et les ayants droits. > Les remboursements sont effectués dans la limite des dépenses réelles.

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés de la Convention collective Nationale des Acteurs du LIen Social et FAmilial (ALISFA) : centres sociaux et

La complémentaire santé des salariés de la Convention collective Nationale des Acteurs du LIen Social et FAmilial (ALISFA) : centres sociaux et La complémentaire santé des salariés de la Convention collective Nationale des Acteurs du LIen Social et FAmilial (ALISFA) : centres sociaux et socioculturels, associations d accueil de jeunes enfants,

Plus en détail

En 2013, le régime de prévoyance de l industrie pharmaceutique compte plus de 80.000 salariés et 14.000 anciens salariés.

En 2013, le régime de prévoyance de l industrie pharmaceutique compte plus de 80.000 salariés et 14.000 anciens salariés. Contact Octobre 2013- N 17 Lettre d information du Régime de Prévoyance de l Industrie Pharmaceutique En 2013, le régime de prévoyance de l industrie pharmaceutique compte plus de 80.000 salariés et 14.000

Plus en détail

GARANTIE Optimale. garantie santé

GARANTIE Optimale. garantie santé GARANTIE Mutuelle Référencée Ministère De la Défense Pour vous et votre famille, vous voulez ce qui se fait de mieux : une protection santé optimale et des prestations vous garantissant les meilleurs soins.

Plus en détail

Santé Offre collective. une couverture santé adaptée aux besoins de votre entreprise et de vos salariés

Santé Offre collective. une couverture santé adaptée aux besoins de votre entreprise et de vos salariés Santé Offre collective une couverture santé adaptée aux besoins de votre entreprise et de vos salariés La Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Née de la fusion de la MNPLC,

Plus en détail

HOSPITALISATION HOSPITALISATION DENTAIRE

HOSPITALISATION HOSPITALISATION DENTAIRE HOSPITALISATION HOSPITALISATION DENTAIRE FORFAITS HOSPITALIERS La CPAM peut participer aux forfaits hospitaliers de moins d un an facture originale procuration si facture non acquittée FRAIS D ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

livret d accueil Frais de santé

livret d accueil Frais de santé www.verspieren.com livret d accueil Frais de santé Santé Prévoyance Ce document n a pas de valeur contractuelle. Télétransmission, tiers-payant, décompte frais de santé un langage parfois compliqué pour

Plus en détail

La prise en charge des plaies du pied et des amputations chez la personne diabétique : Les données du Sniiram de 2008 à 2012

La prise en charge des plaies du pied et des amputations chez la personne diabétique : Les données du Sniiram de 2008 à 2012 La prise en charge des plaies du pied et des amputations chez la personne diabétique : Les données du Sniiram de 2008 à 2012 Anne Fagot-Campagna (endocrinologue, épidémiologiste), Pierre Denis, Christelle

Plus en détail

Votre solution santé 333 221 Tableau de garanties 2016

Votre solution santé 333 221 Tableau de garanties 2016 UTR CFDT TOUS FRAIS engagés au cours d un séjour hospitalier Actes, soins, honoraires Séjour Journée d hospitalisation... Chambre particulière Médecine, Chirurgie, Obstétrique illimitée Soins de suite

Plus en détail

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité,

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes La Garantie Santé Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, immatriculée au registre national des mutuelles sous le

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux adhérents de la FEHAP

La complémentaire santé des salariés des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux adhérents de la FEHAP La complémentaire santé des salariés des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux adhérents de la FEHAP Une complémentaire santé obligatoire pour les salariés L accord 2015-01 du 27/01/2015

Plus en détail

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie»

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie» Dossier de presse «Choisissez l offre qui va avec votre vie» SOMMAIRE Renouveler l offre, un enjeu stratégique pour le groupe p.03, mutuelle professionnelle p.03 Un environnement économique, réglementaire

Plus en détail

LE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS DU SECTEUR DU TRANSPORT SANITAIRE

LE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS DU SECTEUR DU TRANSPORT SANITAIRE T R A N S P O R T LE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS DU SECTEUR DU TRANSPORT SANITAIRE S A N i T A I R E Votre interlocuteur : Nicolas SAINT-ETIENNE Conseiller Mutualiste Entreprises Tél : 03 84 45

Plus en détail

FRMJC-IDF. Catégorie de personnel : Ensemble du Personnel Adhésion à caractère obligatoire Proposition n 3S00427-1 Proposition réalisée le 02/10/2015

FRMJC-IDF. Catégorie de personnel : Ensemble du Personnel Adhésion à caractère obligatoire Proposition n 3S00427-1 Proposition réalisée le 02/10/2015 FRMJC-IDF Catégorie de personnel : Ensemble du Personnel Adhésion à caractère obligatoire Proposition n 3S00427-1 Proposition réalisée le 02/10/2015 Votre contact : Marc RICHARD Tel : 01 53 68 13 65 E-mail

Plus en détail

DENTA & OPTIPLUS. www.cmcm.lu. SITE INTERNET! Faites votre demande d adhésion sur SOMMAIRE NOUVEAU!

DENTA & OPTIPLUS. www.cmcm.lu. SITE INTERNET! Faites votre demande d adhésion sur SOMMAIRE NOUVEAU! NEWS LE JOURNAL DE LA CAISSE MEDICO-CHIRURGICALE MUTUALISTE EDITION DECEMBRE 2009 NOUVEAU! DENTA & OPTIPLUS La CMCM à vos côtés! La CMCM protège plus de 280 000 personnes. SITE INTERNET! Faites votre demande

Plus en détail

Offre Efficience Santé Extrait des prestations et services proposés applicables au 01/01/2015 Régime Général

Offre Efficience Santé Extrait des prestations et services proposés applicables au 01/01/2015 Régime Général Offre Extrait des prestations et services proposés applicables au 01/01/2015 Régime Général Prestations Frais médicaux courants Consultations/visites médecin spécialiste dans le parcours de soins 115 %

Plus en détail

PROTÉGER LA SANTÉ DE VOS SALARIÉS AVANTAGES RÉSERVÉS À L ENTREPRISE ET AUX SALARIÉS

PROTÉGER LA SANTÉ DE VOS SALARIÉS AVANTAGES RÉSERVÉS À L ENTREPRISE ET AUX SALARIÉS PROTÉGER LA SANTÉ DE VOS SALARIÉS AVANTAGES RÉSERVÉS À L ENTREPRISE ET AUX SALARIÉS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE ASSURER LE REMBOURSEMENT DE VOS DÉPENSES PRÉVOIR LE REMBOURSEMENT DE SES DÉPENSES DE

Plus en détail

PENSIONNES MARINE MARCHANDE. Catégorie de personnel : Retraités 06/12/2013

PENSIONNES MARINE MARCHANDE. Catégorie de personnel : Retraités 06/12/2013 PENSIONNES MARINE MARCHANDE Catégorie de personnel : Retraités Adhésion à caractère facultatif 06/12/2013 Votre conseiller : KARL THIERRY Tel : 0296016057 - Fax : 0296016099 E-mail : thierry.karl@harmonie-mutuelle.fr

Plus en détail

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE 13, rue de la Mairie 92324 CHATILLON Cedex Tél : 01 42 31 03 03 R.N.M.432 683 787 JUILLET 2008 2 ARTICLE 1 OBJET DE LA GARANTIE Garantie

Plus en détail

Fiche n 1 Modalités de l exercice conventionnel

Fiche n 1 Modalités de l exercice conventionnel Fiche n 1 Modalités de l exercice conventionnel Champ d application de la convention : Par analogie aux autres modèles de convention nationale, la convention s applique : d une part, aux CPAM et CGSS,

Plus en détail

Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe

Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe 13 juin 2014 Point de vue de la Mutualité Française sur les réseaux de soins Marylène Ogé-Jammet Directrice adjointe -Direction Santé de la

Plus en détail

PARTICULIERS APICIL COMPO. La Santé à la carte des Particuliers et des Familles. Ensemble, dessinons votre Protection Sociale Durable

PARTICULIERS APICIL COMPO. La Santé à la carte des Particuliers et des Familles. Ensemble, dessinons votre Protection Sociale Durable PARTICULIERS APICIL COMPO La Santé à la carte des Particuliers et des Familles. Ensemble, dessinons votre Protection Sociale Durable APICIL COMPO Un large choix de garanties pour construire la complémentaire

Plus en détail

Une couverture santé adaptée aux besoins spécifiques de ma famille.

Une couverture santé adaptée aux besoins spécifiques de ma famille. Santé Une couverture santé adaptée aux besoins spécifiques de ma famille. Esprit de Famille Des forfaits santé évolutifs en optique, orthodontie... Des services d assistance au retour d hôpital, du soutien

Plus en détail

le guide pratique santé

le guide pratique santé le guide pratique santé introduction En quelques points AG2R-MACIF Prévoyance est une institution de prévoyance issue du partenariat en assurances collectives santé et prévoyance entre le groupe MACIF

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE : MODES D EMPLOI

LA PROTECTION SOCIALE : MODES D EMPLOI LA PROTECTION SOCIALE : MODES D EMPLOI De quoi parle-t-on? La protection sociale est l'ensemble des mécanismes de prévoyance collective qui permettent de faire face financièrement aux aléas de la vie.

Plus en détail

ETAIENT PRESENTS : KUSSWIEDER François FNMF ASSISTAIENT A LA SEANCE :

ETAIENT PRESENTS : KUSSWIEDER François FNMF ASSISTAIENT A LA SEANCE : La Commission Permanente du Régime Local d'assurance Maladie s'est réunie le Mercredi 17 novembre 2010 sous la présidence de M. Daniel LORTHIOIS, Président ETAIENT PRESENTS : Mme ROSENBLATT Yolande CGT

Plus en détail

Mes Indispensables SMEREP

Mes Indispensables SMEREP Mes Indispensables Année universitaire 2014-2015 La et moi 617 Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire dès lors que je suis étudiant

Plus en détail

santé individuelle GARANTIE DES

santé individuelle GARANTIE DES santé individuelle GARANTIE DES ACCIDENTMAXIMA SURCOMPLémentaire FICHE PRODUIT 3 NIVEAUX DE formules > option 1 150/200 > option 2 300 > option 3 400 Cible Assurés, bénéficiant d une complémentaire santé,

Plus en détail

Une assurance complémentaire santé immédiate et sans limite d âge

Une assurance complémentaire santé immédiate et sans limite d âge Santé Une assurance complémentaire santé immédiate et sans limite d âge Esprit Vitalité Pas de questionnaire médical, des forfaits adaptés. Une cagnotte en cas d hospitalisation. Chez AXA, notre volonté

Plus en détail

Urgences. médicales. avoir le bon réflexe

Urgences. médicales. avoir le bon réflexe Urgences médicales v 1) Le SAMU c est quoi? Urgences médicales, c+/; Z2 C est le Service d Aide Médicale Urgente doté d un numéro de téléphone unique (15) gratuit, joignable 24h sur 24 et tenu au secret

Plus en détail

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ 2 INTRODUCTION LE GROUPE AG2R LA MONDIALE, UNE EXPERTISE COMPLÈTE EN ASSURANCE DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE

Plus en détail

Rencontre presse. Lundi 21 octobre de 14 h 30 à 16 h 00. La Boate 35 Rue de la Paix 13001 Marseille

Rencontre presse. Lundi 21 octobre de 14 h 30 à 16 h 00. La Boate 35 Rue de la Paix 13001 Marseille Rencontre presse Lundi 21 octobre de 14 h 30 à 16 h 00 La Boate 35 Rue de la Paix 13001 Marseille Echanges avec Jean-Paul Benoit, Président de la Mutualité Française PACA, autour de : Projet de loi de

Plus en détail

Mutuelle santé. Vous pourrez. toujours compter. sur votre mutuelle! Activance TNS

Mutuelle santé. Vous pourrez. toujours compter. sur votre mutuelle! Activance TNS Mutuelle santé Activance TNS Vous pourrez toujours compter sur votre mutuelle! Activance TNS Le haut de gamme pour les professionnels! Les Produit Prise en charge maximale pour l hospitalisation dès la

Plus en détail

ÉQUILIBRE + RG Régime général Sécurité Sociale

ÉQUILIBRE + RG Régime général Sécurité Sociale Régime général FRAIS MÉDICAUX Soins courants Visites, consultations, actes, majorations des médecins généralistes et spécialistes adhérant au CAS* 70 % 30 % 50 % 150 % Visites, consultations, actes, majorations

Plus en détail

R ENTREPRISES TPE PME : votre protection santé LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ POUR TOUS LES SALARIÉS

R ENTREPRISES TPE PME : votre protection santé LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ POUR TOUS LES SALARIÉS R ENTREPRISES LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ POUR TOUS LES SALARIÉS TPE PME : votre protection santé Dès votre 1 er salarié Renforcez la santé de votre entreprise en protégeant celle de vos

Plus en détail

OFFRE RÉSERVÉE AUX entreprises, TPE/PME et indépendants. Le guide. santé. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

OFFRE RÉSERVÉE AUX entreprises, TPE/PME et indépendants. Le guide. santé. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! OFFRE RÉSERVÉE AUX entreprises, TPE/PME et indépendants Le guide santé www.menagesprevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! On a toujours du mal à s y retrouver dans les principes de s de santé. Et si on

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE MUTUELLE DES AGENTS TERRITORIAUX ET MEMBRES EXTERIEURS DU TERRITOIRE DE BELFORT

REGLEMENT MUTUALISTE MUTUELLE DES AGENTS TERRITORIAUX ET MEMBRES EXTERIEURS DU TERRITOIRE DE BELFORT MUTUELLE DES AGENTS TERRITORIAUX ET MEMBRES EXTERIEURS DU TERRITOIRE DE BELFORT 1, rue Strolz 90000 BELFORT Tél. : 03 84 46 64 90 Fax : 03 84 46 64 99 E-mail : contact@mutame90.com Site : www.mutame90.com

Plus en détail

OFFRE DUO Avec nous, en santé comme en prévoyance, votre protection va vraiment plus loin!

OFFRE DUO Avec nous, en santé comme en prévoyance, votre protection va vraiment plus loin! OFFRE DUO Avec nous, en santé comme en prévoyance, votre protection va vraiment plus loin! 45% des agents des départements et régions ont déjà choisi nos trois mutuelles professionnelles. 7 bonnes raisons

Plus en détail

Complémentaire Santé. MCDef MELODY SANTE. Préservez votre capital santé

Complémentaire Santé. MCDef MELODY SANTE. Préservez votre capital santé 1 Complémentaire Santé MCDef MELODY SANTE Préservez votre capital santé 2 MCDEF MELODY SANTE À partir de 46,93 / mois* pour un assuré de 60 ans en formule ECO * département 79 Au fil du temps, les besoins

Plus en détail

Carnet de bord. www.mfbco.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. La Mutuelle de la mer

Carnet de bord. www.mfbco.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. La Mutuelle de la mer Carnet de bord www.mfbco.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ La Mutuelle de la mer INFOS PRATIQUES Comment vous faire indemniser? Vos frais de santé sont directement transmis par l ENIM et les CPAM conventionnées.

Plus en détail

TARN ET DADOU. Catégorie de personnel : Anciens Salariés Adhésion à caractère facultatif Proposition n CF00414-1 23/06/2015

TARN ET DADOU. Catégorie de personnel : Anciens Salariés Adhésion à caractère facultatif Proposition n CF00414-1 23/06/2015 TARN ET DADOU Catégorie de personnel : Anciens Salariés Adhésion à caractère facultatif Proposition n CF00414-1 23/06/2015 Votre conseillère : DUPONT MARIE HELENE - E-mail : marie-helene.dupont@harmonie-mutuelle.fr

Plus en détail

Améliorez vos garanties collectives!

Améliorez vos garanties collectives! Améliorez vos garanties collectives! BTP SANTÉ AMPLITUDE Amélioration de vos garanties. Ajout de bénéficiaires. SURCOMPLÉMENTAIRE INDIVIDUELLE PARTICULIERS SALARIÉS Vous bénéficiez d un contrat collectif

Plus en détail

Complémentaire Santé. Mieux la comprendre pour bien la choisir

Complémentaire Santé. Mieux la comprendre pour bien la choisir Complémentaire Santé Mieux la comprendre pour bien la choisir Ce document est destiné à vous aider à mieux comprendre ce qu est une complémentaire santé, ses garanties, ses mécanismes de remboursement

Plus en détail

La complémentaire santé collective recommandée par la branche BJOC : MUTEX l alliance mutualiste

La complémentaire santé collective recommandée par la branche BJOC : MUTEX l alliance mutualiste Convention Collective Nationale de la Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie et activités qui s y rattachent (CCN 3051) La complémentaire santé collective recommandée par la branche BJOC : MUTEX l alliance

Plus en détail

Choisissez le niveau de vos remboursements

Choisissez le niveau de vos remboursements Brochure Choisissez le niveau de vos remboursements Les taux et les forfaits indiqués dans le tableau ci-dessous incluent les remboursements de MIEL Mutuelle et ceux du Régime Obligatoire (RO). Les pourcentages

Plus en détail

ÉQUILIBRE + RL Régime local Sécurité Sociale (Alsace - Moselle)

ÉQUILIBRE + RL Régime local Sécurité Sociale (Alsace - Moselle) Régime local (Alsace - Moselle) s ÉQUILIBRE + FRAIS MÉDICAUX Dépassement Soins courants Visites, consultations, actes, majorations des médecins généralistes et spécialistes adhérant au CAS* 90 % 10 % 50

Plus en détail

ASS FRANCAISE DES DIABETIQUE DE BOURGOGNE. Catégorie de personnel : Membres Adhésion à caractère facultatif Proposition n T900848-1 31/10/2015

ASS FRANCAISE DES DIABETIQUE DE BOURGOGNE. Catégorie de personnel : Membres Adhésion à caractère facultatif Proposition n T900848-1 31/10/2015 ASS FRANCAISE DES DIABETIQUE DE BOURGOGNE Catégorie de personnel : Membres Adhésion à caractère facultatif Proposition n T900848-1 31/10/2015 Votre conseillère : BENSSANI SAADIA Tel : 03 80 40 24 20 06

Plus en détail

Offre santé 2015 FGMM-CFDT

Offre santé 2015 FGMM-CFDT SOMILOR - HARMONIE MUTUELLE Offre santé 2015 FGMM-CFDT Réservée aux adhérents régime général La FGMM-CFDT a négocié pour vous une complémentaire santé groupe SOMILOR-HARMONIE MUTUELLE. Bénéficiez de tous

Plus en détail

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient.

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient. Le développement des programmes d éducation thérapeutique du patient 2 ans après la loi Hôpital, patients, santé, territoire : quel bilan? Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique

Plus en détail

La complémentaire santé des salarié(e)s du réseau

La complémentaire santé des salarié(e)s du réseau La complémentaire santé des salarié(e)s du réseau Accessible aux salarié(e)s des réseaux partenaires sous conditions. Une complémentaire santé pour les salarié(e)s du réseau COORACE et de ses réseaux partenaires

Plus en détail