Grille d évaluation en structure

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Grille d évaluation en structure"

Transcription

1 Grille d évaluation en structure Toilette complète d un adulte au lit (16 items) Informé la personne du soin et mis la présence? d hygiène avant et après la toilette? Proposé à la personne le bassin ou l urinoir avant la toilette? Installé correctement la personne avant et après la toilette? Protégé le lit? Respecté les règles d ergonomie, la pudeur et l autonomie de la personne? La toilette du visage et du cou Placé une serviette sur l oreiller? Lavé le visage et le cou correctement dans son ensemble? Essuyé en tamponnant sans frotter? La toilette des membres, du torse et de l abdomen en décubitus dorsal L élève a-t-elle Déplacé systématiquement la serviette sous la partie du corps à laver? Lavé, rincé et séché correctement les membres supérieurs, le torse et le ventre? Respecté les règles d hygiène pour laver le pubis et le sexe de l usager? Lavé, rincé et séché correctement les membres inférieurs? La toilette du dos et du siège en décubitus latéral Lavé, rincé, séché l ensemble du dos et du siège correctement? Observation Communiqué correctement avec la personne? 1

2 Fait correctement les transmissions? Le change de protection au lit (8 items) Informé la personne du soin et mis la présence? d hygiène avant et après le change de protection? Installé correctement la personne avant et après le change? Respecté les règles d ergonomie, de pudeur et d autonomie de la personne? Protégé le lit? Le change de la protection souillée L élève a-t-elle Réalisé correctement le change et la toilette des organes génitaux dans son ensemble? Communiqué correctement avec la personne? Fait la transmission? 2

3 La pose d un bassin et d un urinal (16 items) Mis sa présence? d hygiène avant la pose et après la dépose? Installé correctement la personne? La pose du bassin Ouvert la barrière? Placé l alèse à usage unique sous la région pelvienne et glissé rapidement le bassin si le patient peut se soulever? Recouvert le patient en s éloignant pendant la miction ou les selles? La pose de l urinal Laissé le patient placer lui-même l urinal s il est indépendant? Aidé le patient à mettre en place l urinal si le patient ne peut pas le placer luimême? Recouvert le patient et s est-elle éloignée pendant la miction? La dépose du bassin ou de l urinal L élève a-t-elle Répondu à l appel du patient (sonnette)? Enlevé le bassin ou l urinal avec douceur et remis la barrière lorsque le patient a terminé? Proposé une toilette génito-anale? Réinstallé le patient confortablement et aéré la chambre? L élimination des urines et des selles Porté le bassin ou l urinal dans le local «vidoir»? Eliminé les déchets? Lavé ses mains et replacé le bassin ou l urinal dans son lieu de rangement? La transmission Fait la transmission 3

4 La réfection d un lit inoccupé (9 items) Frappé à la porte, mis sa présence et aéré la chambre? d hygiène avant et après la réfection? Laissé les chariots de linge sale et de linge propre à la porte? Mis le lit à plat et ajusté à sa hauteur? Réalisé la réfection du lit correctement dans son ensemble? Respecté les principes d ergonomie? Adapté le lit à la hauteur de la personne? Fermé la fenêtre, retiré la présence? Réalisé les transmissions? 4

5 Le balayage humide (14 items) d hygiène avant et après le balayage? Etiré la gaze pour libérer le produit agglutinant? Posé la gaze au sol? Fixé la gaze sur la plaque du balai trapèze grâce aux points de fixation? Commencé par le déroutage de la pièce par la méthode au poussé? Traité la surface médiane par la méthode à la godille en commençant à l extrémité de la pièce puis en revenant vers la sortie? Emprisonné les salissures non adhérentes en repliant la gaze sur elle-même? Utilisé la pelle et la balayette si besoin pour ramasser les résidus? Vérifié la qualité de son travail? Entretenu et rangé le matériel et les produits? Jeté les gazes usagées? Essuyé le manche du balai à l aide d une lavette humide? Rangé le matériel à sa place? Effectué un lavage hygiénique des mains? 5

6 Aide à la prise de repas en prévention des fausses routes (14 items) Vérifié que la personne est bien assise et que la table bien positionnée? Adapté sa posture pour être face à la personne? Donné de petites bouchées? Présenté la cuillère par le bas? Privilégié le chaud et le froid, pas le tiède? Fait baisser la tête? Incité à mâcher et à avaler? Vérifié que la bouche était vidée? Fait des pauses à chaque bouchée? Fait tousser de temps en temps? Incité la personne à ne pas parler en mangeant? Retiré le plateau dès la fin du repas? Enlevé les aliments et les boissons à la disposition de la personne? Laissé la personne assise pendant 20 minutes après le repas? 6

7 Grille d évaluation à domicile Réfection d un lit occupé (13 items) Respecté les règles d hygiène et géré le matériel avant et après la réfection? L enlèvement des pièces de linge Réglé le lit à la bonne hauteur et mis le lit à plat? débordé le lit, enlevé l oreiller en maintenant la tête de l usager, retiré les couvertures pièce par pièce? Pensé à la frilosité et la pudeur de la personne? Le change de l alèse et du drap du dessous Respecté la mise de la barrière de sécurité dans la procédure ainsi que le placement de l usager? Roulé le drap et l alèse? Respecté les zones propres et sales en manipulant le linge? Réalisé une friction préventive antiescarre? Réinstallé l usager en position confortable? Le change du drap de dessus Respecté la pudeur de l usager? Respecté la procédure du change d un drap du dessus? Replacé si besoin les barrières de sécurité et redescendu le lit à la hauteur de la personne? Les transmissions Effectué les transmissions? 7

8 Transfert du lit au fauteuil d un usager semi-autonome (5 items) Prévenu l usager? Utilisé les règles d ergonomie et de sécurité afin de déplacer l usager? Attendu un instant avant de lever l usager pour éviter malaises et vertiges? Enfilé les pantoufles? Installé confortablement l usager en toute sécurité? 8

9 Le rasage mécanique (5 items) d hygiène avant et après le rasage? Réalisé correctement le rasage mécanique (tendre la peau, rincer )? Séché délicatement avec une serviette de toilette en tamponnant? Proposé une lotion après-rasage et le miroir à l usager? Fait la transmission? Habillage de l adulte (4 items) Respecté les règles d hygiène avant et après l habillage? Préparé les vêtements dans l ordre d utilisation et réalisé correctement l habillage? Eu des gestes doux? Respecté les possibilités de l usager? 9

10 Aide à la toilette (7 items) d hygiène avant et après l aide? Aidé l usager à se lever, proposé d aller aux toilettes avant de débuter le soin? Aidé l usager à s installer confortablement sur la chaise devant le lavabo? Stimulé l usager à faire sa toilette du haut du corps (visage, cou, membres supérieurs, torse) tout en veillant à son confort et à sa sécurité, en la conseillant et en respectant ses habitudes? Aidé l usager à se laver et s habiller en respectant son autonomie et son intimité? Raccompagné l usager jusqu à son fauteuil et installé l usager confortablement? Fait les transmissions écrites sur l exécution du soin, les observations réalisées au cours du soin, la réaction de l usager? 10

11 Préparation d un repas (3 items) Géré le matériel, les ingrédients et respecté les règles d hygiène avant et après la préparation? Vérifié la qualité du repas (en goûtant)? Respecté les zones propres et sales au cours de la préparation du repas? 11

Grille d évaluation en structure

Grille d évaluation en structure Grille d évaluation en structure Toilette complète d un adulte au lit (43 items) Informé la personne du soin? Mis sa présence, fermé les fenêtres et vérifié la température de la pièce? Préparé tout son

Plus en détail

MODULE 5 - COMPLÉMENT L AIDE AUX ACTES D HYGIÈNE CORPORELLE AU LIT. Formation d Adaptation à l Emploi Auxiliaire de Vie Réseau DomAliance

MODULE 5 - COMPLÉMENT L AIDE AUX ACTES D HYGIÈNE CORPORELLE AU LIT. Formation d Adaptation à l Emploi Auxiliaire de Vie Réseau DomAliance MODULE 5 - COMPLÉMENT L AIDE AUX ACTES D HYGIÈNE AU LIT Formation d Adaptation à l Emploi Auxiliaire de Vie Réseau DomAliance MODULE 5 L AIDE AUX ACTES D HYGIÈNE 1 ère étape : Aide aux actes d hygiène

Plus en détail

TOILETTE COMPLÈTE AU LAVABO

TOILETTE COMPLÈTE AU LAVABO CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE TOILETTE COMPLÈTE AU LAVABO FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Soin qui permet d assurer la propreté du corps et des téguments et d en préserver l

Plus en détail

TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE

TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Soin de confort et de protection pour maintenir

Plus en détail

AIDE A LA TOILETTE AU LAVABO

AIDE A LA TOILETTE AU LAVABO Page : 1/7 Date de création : Date de révision : Date d évaluation : Destinataires : Type Nom Profession Action / Info. Nom & Prénom Fonction ou Instance Date Rédaction Relecture Validation Approbation

Plus en détail

Réfection du lit REFECTION DU LIT

Réfection du lit REFECTION DU LIT Réfection du lit - 1 - REFECTION DU LIT BUTS - Favoriser le confort du bénéficiaire de - Maintenir une hygiène quotidienne - Prévenir les escarres FREQUENCE Au minimum 1x/j ou plus si nécessaire. *PREPARATION

Plus en détail

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Collier Miami JTO

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Collier Miami JTO MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Collier Miami JTO Définition : Le collier Miami JTO est un collier cervical rigide (collier Miami) auquel a été ajouté une extension rigide (extension JTO). De cette façon, lorsque

Plus en détail

Réfection du lit et changement des draps. Dr. Kaouthar Beltaief Service des urgences Monastir

Réfection du lit et changement des draps. Dr. Kaouthar Beltaief Service des urgences Monastir Réfection du lit et changement des draps Dr. Kaouthar Beltaief Service des urgences Monastir 26.10.14 Introduction La sécurité sanitaire, la qualité des soins et la lutte contre les infections associées

Plus en détail

Quick-audit HDM. Formation des auditeurs. Scénarios Mises en situation Etablissements de santé

Quick-audit HDM. Formation des auditeurs. Scénarios Mises en situation Etablissements de santé Quick-audit HDM Formation des auditeurs Scénarios Mises en situation Etablissements de santé Objectifs S entraîner à remplir la grille d observation avec des cas concrets Identifier les opportunités de

Plus en détail

CHANGEMENT D UNE POCHE DE STOMIE (COLOSTOMIE/UROSTOMIE)

CHANGEMENT D UNE POCHE DE STOMIE (COLOSTOMIE/UROSTOMIE) CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE CHANGEMENT D UNE POCHE DE STOMIE (COLOSTOMIE/UROSTOMIE) FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Le changement de poche de stomie consiste

Plus en détail

Quick-audit HDM. Formation des auditeurs. Scénarios Mises en situation Etablissements médico-sociaux

Quick-audit HDM. Formation des auditeurs. Scénarios Mises en situation Etablissements médico-sociaux Quick-audit HDM Formation des auditeurs Scénarios Mises en situation Etablissements médico-sociaux Objectifs S entraîner à remplir la grille d observation avec des cas concrets Identifier les opportunités

Plus en détail

SOINS DE BOUCHE ET DENTAIRES

SOINS DE BOUCHE ET DENTAIRES CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE SOINS DE BOUCHE ET DENTAIRES FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Le soin de bouche est un soin permettant d'assurer une hygiène buccale adéquate

Plus en détail

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Corset moulé avec extension SOMI

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Corset moulé avec extension SOMI MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Corset moulé avec extension SOMI Fractures dorsales hautes Définition : Un corset moulé TLSO (thoraco-lombosacré) avec extension SOMI sert à limiter les mouvements de la colonne vertébrale

Plus en détail

LA REFECTION DU LIT DECRIRE LES DIFFERENTS ELEMENTS DU LIT D HOPITAL ENUMERER LES REGLES GENERALES DE REFECTION DES LITS

LA REFECTION DU LIT DECRIRE LES DIFFERENTS ELEMENTS DU LIT D HOPITAL ENUMERER LES REGLES GENERALES DE REFECTION DES LITS LA REFECTION DU LIT OBJECTIFS SPECIFIQUES DECRIRE LES DIFFERENTS ELEMENTS DU LIT D HOPITAL ENUMERER LES REGLES GENERALES DE REFECTION DES LITS DECRIRE LES TECHNIQUES DE REFECTION DE LITS. PLAN I - GENERALITES

Plus en détail

SOMMAIRE S INFORMER INFORMER GÉRER

SOMMAIRE S INFORMER INFORMER GÉRER PARTIE 1 SOMMAIRE S INFORMER INFORMER GÉRER Fiche 1 Identifier les besoins de l enfant Interroger les responsables.. 9 Fiche 2 Observer, repérer, consulter et transmettre... 11 Fiche 3 Préparer des postes

Plus en détail

MANUCURE, PÉDICURE (PÉDILUVE)

MANUCURE, PÉDICURE (PÉDILUVE) CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE MANUCURE, PÉDICURE (PÉDILUVE) FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Soins des pieds et des mains (laver et couper les ongles, soins de bienêtre et d

Plus en détail

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENTS DANS LE SERVICE SSR

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENTS DANS LE SERVICE SSR GRILLE D AUTO EVALUATION DES LES PLUS FREQUENTS DANS LE SERVICE SSR F.B. / Elève AS Niveau de maîtrise NA CA A M NA CA A M NA CA A M SAVOIR FAIRE DE BASE toilette au lit Partielle/Totale aide à la toilette

Plus en détail

Le petit livret du soignant Tome 2 : Mode d emploi de la fiche pictographique d autonomie

Le petit livret du soignant Tome 2 : Mode d emploi de la fiche pictographique d autonomie PR-PVI-FT-05 Le petit livret du soignant Tome 2 : Mode d emploi de la fiche pictographique d autonomie Autonomie Fonctionnement Fonctionnement de la fiche pictographique Code couleur LAISSER FAIRE La

Plus en détail

Un point sur le détartrant

Un point sur le détartrant Un point sur le détartrant Pourquoi détartrer? Propreté visuelle Eviter la prolifération dupseudomonasaeruginosa Où et quand détartrer? WC : 1x par semaine.déterminer un jour dans le service Robinetteries

Plus en détail

Le lavement évacuateur

Le lavement évacuateur Le lavement évacuateur Dr Wahid Bouida Service des urgences EPS.F.B.MONASTIR Définition Introduction d un liquide par l anus dans le but de débarrasser le gros intestin de matières fécales accumulées ou

Plus en détail

PETIT LAVEMENT ÉVACUATEUR

PETIT LAVEMENT ÉVACUATEUR CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE PETIT LAVEMENT ÉVACUATEUR FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indication Instillation d une solution dans le rectum, le côlon

Plus en détail

Harnais et accessoires de levage

Harnais et accessoires de levage 24 Harnais et accessoires de levage Les harnais et autres accessoires de levage sont des éléments clés de la gamme étendue de produits de levage, transfert et manutention de personnes Guldmann. Les harnais

Plus en détail

DEPENDANCE GRILLE (ADL) : ACTIVITY OF DAILY LIVING. 6 ITEMS (plusieurs actions) Adaptée au PMSI psychiatrie

DEPENDANCE GRILLE (ADL) : ACTIVITY OF DAILY LIVING. 6 ITEMS (plusieurs actions) Adaptée au PMSI psychiatrie DEPENDANCE GRILLE (ADL) : ACTIVITY OF DAILY LIVING Adaptée au PMSI psychiatrie 6 ITEMS (plusieurs actions) A- Habillage B- Mobilité C- Alimentation D- Continence E- Comportement F- Communication FORMATION

Plus en détail

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENTS DANS LE SERVICE DE NEURO

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENTS DANS LE SERVICE DE NEURO GRILLE D AUTO EVALUATION DES LES PLUS FREQUENTS DANS LE SERVICE DE NEURO NEURO / Elève AS SAVOIR FAIRE DE BASE toilette au lit Partielle/Totale aide à la toilette lavabo /douche Partielle/Totale refection

Plus en détail

ACTIVITES POUVANT ETRE REALISEES PAR LE STAGIAIRE AUPRES DE L ADULTE NON AUTONOME : PERSONNE HANDICAPEE ET/OU AGEE

ACTIVITES POUVANT ETRE REALISEES PAR LE STAGIAIRE AUPRES DE L ADULTE NON AUTONOME : PERSONNE HANDICAPEE ET/OU AGEE ACTIVITES POUVANT ETRE REALISEES PAR LE STAGIAIRE AUPRES DE L ADULTE NON AUTONOME : PERSONNE HANDICAPEE ET/OU AGEE 1. Soins d hygiène corporelle et de confort Soins d hygiène : - Aide à la toilette au

Plus en détail

AUDIT PORT DE GANTS RESEAU ANJELIN 2013 et 2015

AUDIT PORT DE GANTS RESEAU ANJELIN 2013 et 2015 AUDIT PORT DE GANTS RESEAU ANJELIN 2013 et 2015 Réseau ANJELIN 17 novembre 2015 Véronique Bigot Infirmière Hygiéniste Coordinatrice Réseau ANJELIN Contexte Mésusage des gants mis en évidence lors des audits

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL AIDE SOIGNANT RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS

REFERENTIEL PROFESSIONNEL AIDE SOIGNANT RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS REFERENTIEL PROFESSIONNEL AIDE SOIGNANT RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS L aide soignant exerce son activité sous la responsabilité de l infirmier, dans le cadre du rôle qui relève de l initiative de celui-ci,

Plus en détail

UE 5.1 Promotion 2013/2016 UE 5.1 S1 Accompagnement de la personne dans la réalisation de ses soins quotidiens

UE 5.1 Promotion 2013/2016 UE 5.1 S1 Accompagnement de la personne dans la réalisation de ses soins quotidiens UE 5.1 S1 Accompagnement de la personne dans la réalisation de ses soins quotidiens SITUATION SINGULIERE Vous êtes en service de pédiatrie spécialisé en chirurgie orthopédique. Il est 19h, Cyprien, 8 ans,

Plus en détail

"La bonne gestion des excréta comme première arme contre le péril fécal" Journée EMS -Arlin Hte Normandie- Dec D.Landriu

La bonne gestion des excréta comme première arme contre le péril fécal Journée EMS -Arlin Hte Normandie- Dec D.Landriu "La bonne gestion des excréta comme première arme contre le péril fécal" Journée EMS -Arlin Hte Normandie- Dec 2013- D.Landriu Définition Concerne les matières éliminées par l organisme les selles : réservoir

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Hygiène des mains professionnels et résidents 1. Objectif Appliquer une hygiène des mains adaptée à chaque activité, afin d éviter la transmission croisée manuportée des microorganismes. 2. Domaine d application-personnel

Plus en détail

CONCOURS D AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL

CONCOURS D AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONCOURS D AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL MERCREDI 14 JANVIER 2015 EPREUVE : Résolution d un cas pratique DUREE 2 HEURES COEFFICIENT 3 Consignes à lire avant le commencement

Plus en détail

PRENDRE UN BAIN PARTIEL

PRENDRE UN BAIN PARTIEL FICHE APPRENANT PRENDRE UN BAIN PARTIEL ACTIVITE 1 DECOUVERTE DU THEME 1.1. Remue-méninges à partir d une image. Associez les mots de la liste suivante avec les parties du corps des deux fiches. Visage,

Plus en détail

#!! $ # #! +!!!./$!! $!!!

#!! $ # #! +!!!./$!! $!!! " # $ %& %& $ ' ( ) * # # + $ ",-./$ $ "" " # 0 1-2222222222222 -22222222222-222222 - 22222222222222222222222222222222222222 222222232222222222222222222222222222222222 % &-22222222222222222222 222222232222222222222222222222222222222222

Plus en détail

les Précautions d hygiène Standard et Complémentaires

les Précautions d hygiène Standard et Complémentaires les Précautions d hygiène Standard et Complémentaires Formation Diplôme d Etat d Infirmier(e) Unité d Enseignement 2.10 S1 Infectiologie et Hygiène Faculté de Versailles Saint-Quentin en Yvelines Dr Isabelle

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SOIN DE BOUCHE NON MEDICAMENTEUX

FICHE TECHNIQUE SOIN DE BOUCHE NON MEDICAMENTEUX FICHE TECHNIQUE SOIN DE BOUCHE NON MEDICAMENTEUX Le soin de bouche non médicamenteux relève du rôle propre de l infirmier(ère) : il est réalisé en collaboration avec les aides soignant (e)s. C est un soin

Plus en détail

Désinfection d un chariot de soins

Désinfection d un chariot de soins Désinfection d un chariot de soins UE 4.1 S.1 SOINS DE CONFORT ET DE BIEN ETRE IFSI DE ST DENIS PROMOTION 2011-2014 1 1 Généralités PLAN Définition Les différents types de chariots Le chariot le plus simple

Plus en détail

SURVEILLANCES DE DRAINAGE POST OPÉRATOIRE

SURVEILLANCES DE DRAINAGE POST OPÉRATOIRE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE SURVEILLANCES DE DRAINAGE POST OPÉRATOIRE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Observer les signes et symptômes locaux et généraux en lien avec

Plus en détail

Petites scènes de la vie quotidienne

Petites scènes de la vie quotidienne 12 ème Journée du Réseau Régional d Hygiène de Basse-Normandie Protection des IAS chez les professionnels de santé, encore et toujours les précautions standard Petites scènes de la vie quotidienne Marie-Alix

Plus en détail

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités Annexe IV à l arrêté du 25 janvier 2005 relatif aux modalités d organisation de la validation des acquis de l expérience pour l obtention du diplôme professionnel d aide-soignant Diplôme professionnel

Plus en détail

SOMMAIRE. Rappels 1 Les 14 besoins fondamentaux de Virginia Henderson 2 Hygiène du soignant. 3 Prise en charge d un patient

SOMMAIRE. Rappels 1 Les 14 besoins fondamentaux de Virginia Henderson 2 Hygiène du soignant. 3 Prise en charge d un patient SOMMAIRE Rappels 1 Les 14 besoins fondamentaux de Virginia Henderson 2 Hygiène du soignant 3 Prise en charge d un patient Partie 1 Soins d hygiène et de confort 4 Toilette au lit 5 Toilette au lavabo 6

Plus en détail

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENTS DANS LE SERVICE DU MUP

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENTS DANS LE SERVICE DU MUP MUP / ETUDIANT IDE Niveau de maîtrise SAVOIR FAIRE DE BASE toilette au lit Partielle/Totale aide à la toilette lavabo /douche Partielle/Totale refection de lit occupé/ inocupé habillage /déshabillage aide

Plus en détail

CUISINE Poste de plonge

CUISINE Poste de plonge CUISINE Poste de plonge Version 1 Créée le 14/09/2011 Mise à jour : 23/04/12 GENERALITES Activité observée : Deux agents sont chargés d assurer le nettoyage de la vaisselle et des couverts utilisés lors

Plus en détail

Prévention du risque infectieux en établissement médico-social Retour d expérience de l enquête «gestion des excréta»

Prévention du risque infectieux en établissement médico-social Retour d expérience de l enquête «gestion des excréta» Prévention du risque infectieux en établissement médico-social Retour d expérience de l enquête «gestion des excréta» 21 mai 2015 21/05/2015 FERMYN LAURE CADRE DE SANTE 1 21/05/2015 FERMYN LAURE CADRE

Plus en détail

Nettoyage quotidien des bureaux Cartes de procédure

Nettoyage quotidien des bureaux Cartes de procédure Nettoyage quotidien des bureaux Cartes de procédure Si vous aviez de quelconques questions ou commentaires, ou le besoin de recommander ce jeu de cartes, veuillez appeler le -800-558-2332. Pour commencer

Plus en détail

Absorption par inspiration d un médicament et/ou de vapeur d eau dans les voies respiratoires.

Absorption par inspiration d un médicament et/ou de vapeur d eau dans les voies respiratoires. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE INHALATION FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indications Contre-indication Absorption par inspiration d un médicament et/ou de vapeur d eau dans

Plus en détail

Hygiène pratique dans les structures d accueil, d hébergement et de soins pour les personnes âgées

Hygiène pratique dans les structures d accueil, d hébergement et de soins pour les personnes âgées Hygiène pratique dans les structures d accueil, d hébergement et de soins pour les personnes âgées Quelle tenue pour faire quoi? 5 ème rencontre départementale de lutte contre les infections nosocomiales

Plus en détail

Meilleure fiction «SANTÉ»

Meilleure fiction «SANTÉ» Meilleure fiction «SANTÉ» Sont nominés: Meilleure fiction «SANTÉ» Nomination dans les catégories: Prix spécial du jury 2017: 1 Catégorie «meilleur costume 1 er rôle» Série NINA Catégorie «meilleur costume

Plus en détail

Gestion des excréta. Réunion annuelle du Réseau FAM et MAS. 20 mars 2015

Gestion des excréta. Réunion annuelle du Réseau FAM et MAS. 20 mars 2015 Gestion des excréta Réunion annuelle du Réseau FAM et MAS 20 mars 2015 Les excréta : c est quoi? Les excréta : (Mot latin n. m. pl.xixème siècle. participe passé de excernere (voir Excrément) excrementum)

Plus en détail

PROTOCOLE. Page : 1 de 5 La Chartreuse LE BALAYAGE HUMIDE DES SOLS Créé le : 03/03/2006 Applicable le 04/09/2006

PROTOCOLE. Page : 1 de 5 La Chartreuse LE BALAYAGE HUMIDE DES SOLS Créé le : 03/03/2006 Applicable le 04/09/2006 Page : 1 de 5 MISE A JOUR N version Objet de la révision et nature des modifications OBJET Décrire la technique permettant un balayage humide des sols pour l élimination des poussières, salissures et autres

Plus en détail

BIO NETTOYAGE LORS D UN ISOLEMENT SEPTIQUE OU PROTECTEUR

BIO NETTOYAGE LORS D UN ISOLEMENT SEPTIQUE OU PROTECTEUR Page : 1 de 6 MISE A JOUR N version : 1 OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS RELECTURE ET MISE A JOUR LE 6 AOUT 2012 OBJET Décrire la technique de réalisation du bio nettoyage appliquée dans

Plus en détail

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE ASEPTIQUE

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE ASEPTIQUE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE ASEPTIQUE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Le pansement a pour objectif de maintenir un milieu

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UN PATIENT PORTEUR DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE Catherine DENEUVE IDE hygiéniste Fécamp Martine THIERRY IDE hygiéniste Le Havre

PRISE EN CHARGE D UN PATIENT PORTEUR DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE Catherine DENEUVE IDE hygiéniste Fécamp Martine THIERRY IDE hygiéniste Le Havre Journée Hygiène et Qualité des Soins 1 er octobre 2013 PRISE EN CHARGE D UN PATIENT PORTEUR DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE Catherine DENEUVE IDE hygiéniste Fécamp Martine THIERRY IDE hygiéniste Le Havre Respecter

Plus en détail

ANALYSE DE SELLES FICHE TECHNIQUE DE SOINS

ANALYSE DE SELLES FICHE TECHNIQUE DE SOINS CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE ANALYSE DE SELLES FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Inspection d échantillons de selles (volume, consistance, couleur), de recherche

Plus en détail

Soins à domicile en cas de risque de contagion

Soins à domicile en cas de risque de contagion Lavage des mains Désinfection des mains Mettre un masque de protection Moyens auxiliaires Changer les draps du patient alité Retirer des gants Bandage des jambes d un patient qui doit garder le lit Lavage

Plus en détail

Amputés Actifs. Le chemin vers l indépendance. Brochure facile à utiliser pour:

Amputés Actifs. Le chemin vers l indépendance. Brochure facile à utiliser pour: Amputés Actifs Le chemin vers l indépendance Brochure facile à utiliser pour: Cette brochure vous aider à comprendre et à préparer votre rétablissement. Lisez-le avec le physiothérapeute et l ergothérapeute.

Plus en détail

Gestion des excrétas Grands et petits soucis de la région

Gestion des excrétas Grands et petits soucis de la région Gestion des excrétas Grands et petits soucis de la région Nord Pas de Calais Dr Karine Blanckaert Médecin Coordonnateur Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales Nord-Pas de Calais

Plus en détail

ABLATION DES FILS ET DES AGRAFES

ABLATION DES FILS ET DES AGRAFES CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE ABLATION DES FILS ET DES AGRAFES FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Méthode consistant a enlever les sutures cutanées sur une plaie

Plus en détail

REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE

REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE Les différentes étapes! RAPPEL : Tout pansement souillé ou non occlusif doit être changé sans délai LE MATERIEL NECESSAIRE! Habillage : Avant tout soin : Friction Hydro-alcoolique

Plus en détail

Programme de techniques professionnelles

Programme de techniques professionnelles Programme de techniques professionnelles Connaissances Indicateurs d'évaluation INDICATEURS COMMUNS AUX DIFFÉRENTES TECHNIQUES - Énoncé du principe de chaque technique. - Justification du choix d'une technique.

Plus en détail

Mesures barrières face à la grippe A(H1N1)

Mesures barrières face à la grippe A(H1N1) Mesures barrières face à la grippe A(H1N1) Protections individuelles pour se protéger et ne pas contaminer les autres Les principaux modes de transmission des virus sont : La voie aérienne, c est-à-dire

Plus en détail

Escarres : prévention

Escarres : prévention fiche Escarres : prévention Définition L escarre est un trouble trophique lié à la compression des muscles et des tissus cutanés entre une saillie osseuse et un plan dur. La prévention des escarres comprend

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Hygiène des mains professionnels et résidents 1. Objectif Appliquer une hygiène des mains adaptée à chaque activité, afin d éviter la transmission croisée manuportée des microorganismes. 2. Domaine d application-personnel

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE SAINT QUENTIN

CENTRE HOSPITALIER DE SAINT QUENTIN N de version : A Nombre de Pages : 16 Rédaction Nom : Service Hygiène Unité de Soins palliatifs Date : Septembre 2011 Validation Nom : C.L.I.N. Date : Juin 2012 Réactualisation Néant. I- DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

Plus en détail

Evaluation AGIRR Dr VERDAVAINNE. Hôpital Emile-Roux

Evaluation AGIRR Dr VERDAVAINNE. Hôpital Emile-Roux Evaluation AGIRR Dr VERDAVAINNE. Hôpital Emile-Roux 17-02-2014 Autonomie Gérontologique et Groupe Iso-Ressources Modèle évaluant les activités effectuées ou non par une personne seule permettant de définir

Plus en détail

31/01/2017. Les circuits du linge: ET LES CHARIOTS DE SOINS. 1.Législation: 2.Étude de cas: Sommaire:

31/01/2017. Les circuits du linge: ET LES CHARIOTS DE SOINS. 1.Législation: 2.Étude de cas: Sommaire: Sommaire: Les circuits du linge: ET LES CHARIOTS DE SOINS IFAS 2017. Module 6 CIDC Cadre formateur 1.Législation 2.Étude de cas Circuit du linge propre et 3.Le linge propre a. Stockage b. Du bon usage

Plus en détail

L hygiène des véhicules sanitaires des sapeurs pompiers

L hygiène des véhicules sanitaires des sapeurs pompiers L hygiène des véhicules sanitaires des sapeurs pompiers SOMMAIRE La désinfection simplifiée La désinfection courante La désinfection approfondie L hygiène des mains L antisepsie des mains Le matériel /

Plus en détail

Je pars en PFMP en école maternelle

Je pars en PFMP en école maternelle Lycée Professionnel Robert Buron CONTEXTE ECOLE MATERNELLE Classe 2BASSP POLE 2 Animation Education à la santé Je pars en PFMP en école maternelle Préparer son arrivée : Rédiger vos objectifs de stage

Plus en détail

TD : CONCEPTS SOINS DE CONFORT ET DE BIEN ÊTRE

TD : CONCEPTS SOINS DE CONFORT ET DE BIEN ÊTRE TD : CONCEPTS SOINS DE CONFORT ET DE BIEN ÊTRE UE 4.1 Promotion 2015-2018 21/10/2015 1 Consignes Dans le cadre du prendre soins et en regard des situations suivantes : Identifier les éléments incorrects

Plus en détail

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE SEPTIQUE

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE SEPTIQUE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE SEPTIQUE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indication Protection adhésive pour aseptiser

Plus en détail

Restitution Audit «Précautions Standard» 14 juin 2012 S.S.I.A.D.

Restitution Audit «Précautions Standard» 14 juin 2012 S.S.I.A.D. Restitution Audit «Précautions Standard» 14 juin 2012 S.S.I.A.D. Marie - Claude DERBIER Directrice CCAS de la ville de Valence SSIAD Fonctionnement Convention CH VAlence 2 Contexte Action d évaluation

Plus en détail

Grille d évaluation du besoin personne âgée dépendante

Grille d évaluation du besoin personne âgée dépendante Recueil fait par Date de la demande : / /_ Numéro de dossier : _ Plan d'aide établi par _ Nature du GIR IDENTITE Nom : Prénom : Age : Sexe : Adresse : Téléphone e-mail Mobile HABITATION Maison individuelle

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES EN SOINS PERSONNELS Le soin exfoliant

PROFIL DE COMPÉTENCES EN SOINS PERSONNELS Le soin exfoliant PROFIL DE COMPÉTENCES EN SOINS PERSONNELS Le soin exfoliant Équipe de production à la société Éduconseil inc. Responsabilité du projet et collaboration à la rédaction Lise Horth Directrice générale Recherche

Plus en détail

Initié par le constat des professionnels de l absence de protocole de prévention et de prise en charge des escarres. traitement des escarres

Initié par le constat des professionnels de l absence de protocole de prévention et de prise en charge des escarres. traitement des escarres Travail réalisé depuis 2010 au sein d un groupe pluridisciplinaire: aides soignantes, IDE, ergothérapeute, cadres de santé, directeur des soins, médecins Initié par le constat des professionnels de l absence

Plus en détail

LE BIONETTOYAGE DES LOCAUX

LE BIONETTOYAGE DES LOCAUX LE BIONETTOYAGE DES LOCAUX Pourquoi nettoyer? Limiter la multiplication des germes sur les surfaces et dans l air Assurer un cadre agréable et sécurisant aux personnes hébergées et au personnel de l établissement

Plus en détail

Les suites opératoires

Les suites opératoires Les suites opératoires Suivant le type d intervention, le lever sera possible dès le lendemain ou dans les cinq premiers jours qui suivent l opération. La position assise se fera le plus souvent sur un

Plus en détail

LA CHAMBRE DU MALADE

LA CHAMBRE DU MALADE LA CHAMBRE DU MALADE OBJECTIFS SPECIFIQUES : ENUMERER TOUT LE MOBILIER NECESSAIRE TITER TOUT LE MATERIEL UTILISABLE PAR LE MALADE EXPLIQUER LES MESURES D HYGIENE DE CONFORT ET DE SECURITE NECESSAIRE DANS

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD. Formation IFSI Unité d enseignement 2.10.S1

LES PRECAUTIONS STANDARD. Formation IFSI Unité d enseignement 2.10.S1 LES PRECAUTIONS STANDARD Formation IFSI Unité d enseignement 2.10.S1 1 UN PEU D HISTOIRE.. En 1985, découverte VIH = virus responsable du SIDA Protection des patients et du personnel Précautions Universelles

Plus en détail

CARNET DE LIAISON SESSION

CARNET DE LIAISON SESSION Arrêté du 10 Septembre 2004 CARNET DE LIAISON SESSION NOM : ETABLISSEMENT : FICHE SIGNALETIQUE DU STAGIAIRE NOM : Prénom : Photo Date et lieu de naissance : Adresse : Téléphone : / / / / Responsable légal

Plus en détail

Table des matières. Repose pied. Outil. Montage du dossier. Réglage du repose pied. Réglage des reposes pieds divisés. Montage des accoudoirs

Table des matières. Repose pied. Outil. Montage du dossier. Réglage du repose pied. Réglage des reposes pieds divisés. Montage des accoudoirs Table des matières Edition 2 2012 03 29 FR1301-1 Outil 2:1 Montage des accoudoirs 2:3 Réglage de l angle tronc - cuisse 4:1 Réglage du dos 4:3 Ceinture de hanche 6:1 Accoudoir 7:1 Tablette 7:3 Montage

Plus en détail

Equipement de Protection Individuelle

Equipement de Protection Individuelle Mission NRBC CHU-Hôpitaux de Rouen Equipement de Protection Individuelle Agents pathogènes émergents Classe 4 Type Fièvre Hémorragique EBOLA PROCEDURE HABILLAGE et DESHABILLAGE en binome (Décembre 2014)

Plus en détail

SOINS ET SURVEILLANCE D UNE SONDE NASO-GASTRIQUE ET ALIMENTATION

SOINS ET SURVEILLANCE D UNE SONDE NASO-GASTRIQUE ET ALIMENTATION CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE SOINS ET SURVEILLANCE D UNE SONDE NASO-GASTRIQUE ET ALIMENTATION FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Sonde au niveau du tube digestif

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES COMPÉTENCES CAP ATMFC ASSISTANT TECHNIQUE EN MILIEUX FAMILIAL ET COLLECTIF Nom / Prénom:...

TABLEAU DE BORD DES COMPÉTENCES CAP ATMFC ASSISTANT TECHNIQUE EN MILIEUX FAMILIAL ET COLLECTIF Nom / Prénom:... S INFORMER S INFORMER TABLEAU DE BORD DES COMPÉTENCES CAP ATMFC ASSISTANT TECHNIQUE EN MILIEUX FAMILIAL ET COLLECTIF Nom / Prénom:.... COMPETENCE : C11 - PRENDRE LES CONSIGNES DE TRAVAIL C - 111 Décoder

Plus en détail

E. WARIN, CESF CHUN, EOHH IFAS GESTION DU LINGE

E. WARIN, CESF CHUN, EOHH IFAS GESTION DU LINGE E. WARIN, CESF CHUN, EOHH - 2017 IFAS GESTION DU LINGE INTRODUCTION Utilisation de linge dans tout l hôpital Tenues professionnelles Articles de literies et d hôtellerie Linge chirurgical Articles de ménage

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE DECEDEE

PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE DECEDEE PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE DECEDEE LA TOILETTE MORTUAIRE «Laver le corps mort, plus qu un simple geste d hygiène, c est physiquement et de façon émotionnelle prendre acte de la réalité de la mort»

Plus en détail

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX Formation d Aide Soignant La rentrée a lieu la première semaine du mois de septembre. La durée de la formation est de 41 semaines soit 1435 heures d enseignement théorique et clinique en institut de formation

Plus en détail

TEXTE DE L ÉPREUVE DESTINÉ AUX CANDIDAT(E)S

TEXTE DE L ÉPREUVE DESTINÉ AUX CANDIDAT(E)S TEXTE DE L ÉPREUVE DESTINÉ AUX CANDIDAT(E)S MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE : Suite à une annonce parue dans le journal local, vous postulez à l emploi de femme ou valet de chambre de l hôtel de la gare.

Plus en détail

Présentation des locaux et du matériel GRETA de l Aube Filière du Sanitaire et Social

Présentation des locaux et du matériel GRETA de l Aube Filière du Sanitaire et Social Présentation des locaux et du matériel ---------------------------- GRETA de l Aube Filière du Sanitaire et Social GRETA de l Aube Site de Bar/Aube - 10200 BAR SUR AUBE Type de salles Matériel 2 salles

Plus en détail

1. HYGIENE ET PROTECTION DU PERSONNEL SOIGNANT EN CONTACT RAPPROCHE AVEC UN PATIENT SUSPECT OU CONTAMINE PAR LA GRIPPE AVIAIRE

1. HYGIENE ET PROTECTION DU PERSONNEL SOIGNANT EN CONTACT RAPPROCHE AVEC UN PATIENT SUSPECT OU CONTAMINE PAR LA GRIPPE AVIAIRE 1 / 5 1. HYGIENE ET PROTECTION DU PERSONNEL SOIGNANT EN CONTACT RAPPROCHE AVEC UN PATIENT SUSPECT OU CONTAMINE PAR LA 1.1 La tenue de protection : elle est revêtue sur un pyjama en tissu. Les chaussures

Plus en détail

HYGIÈNE DES MAINS GÉNÉRALITÉS QUAND DOIT-ON SE LAVER LES MAINS? CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE

HYGIÈNE DES MAINS GÉNÉRALITÉS QUAND DOIT-ON SE LAVER LES MAINS? CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE GÉNÉRALITÉS Le lavage des mains est le moyen le plus efficace de prévenir la transmission des infections. Cela est particulièrement vrai en service de garde et en milieu scolaire, où les personnes sont

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU FAUTEUIL

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU FAUTEUIL FICHES PDSB - MANŒUVRES AU FAUTEUIL Asseoir dans un fauteuil Supervision S'asseoir dans un fauteuil 1-211a Assistance partielle Assister la cliente à s'asseoir dans un fauteuil roulant o par contrepoids

Plus en détail

AGGIR. Autonomie. Autonomie corporelle et mentale 10 variables discriminantes. domestique et sociale 7 variables illustratives

AGGIR. Autonomie. Autonomie corporelle et mentale 10 variables discriminantes. domestique et sociale 7 variables illustratives AGGIR PP-10-00 Autonomie corporelle et mentale 10 variables discriminantes Cohérence Orientation Toilette Habillage Alimentation Hygiène de l'élimination Transferts Déplacement intérieur Déplacement extérieur

Plus en détail

MODELAGE MINCEUR. LE CONCEPT Modelage amincissant pour parfaire la silhouette et redessiner ses contours.

MODELAGE MINCEUR. LE CONCEPT Modelage amincissant pour parfaire la silhouette et redessiner ses contours. MODELAGE MINCEUR 30 à 45min SOIN SEC LE CONCEPT amincissant pour parfaire la silhouette et redessiner ses contours. CIBLE Toutes les cellulites : adipeuse et/ou aqueuse et/ou fibreuse. Femmes pressées.

Plus en détail

Lavage manuel des sols

Lavage manuel des sols Toute opération de lavage sera précédée d un balayage humide Action chimique et mécanique permettant d éliminer les salissures adhérentes sur les sols plastiques ou carrelés et sur tout sol supportant

Plus en détail

Les protocoles (Réaliser par les Formateurs Techniques de l INHNI Ouest) Les protocoles

Les protocoles (Réaliser par les Formateurs Techniques de l INHNI Ouest) Les protocoles Les protocoles V7 1 Table des matières I. ENTRETIEN COURANT... 3 A. Entretien des sanitaires... 4 B. Lavage mécanisé à l autolaveuse... 5 C. Lavage manuel... 6 D. Entretien d un sol dur... 7 E. Entretien

Plus en détail

Le change au lit du résident dépendant

Le change au lit du résident dépendant Le change au lit du résident dépendant Journée régionale EMS Haute Normandie 4 décembre 2014 Nouara Baghdadi pour le groupe de travail Nord Pas de Calais «Gestion des excreta» H.Andre ; C.Barroun ; F.Debosschere

Plus en détail

Protocole Sondage urinaire clos stérile chez la femme

Protocole Sondage urinaire clos stérile chez la femme Hôpital de Soultz N S PT.S.035.1 Protocole Sondage urinaire clos stérile chez la femme SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : SERVICE DE SOINS

Plus en détail

Prévention du risque infectieux en Ehpad: Quelques points essentiels Journée régionale 10 octobre 2017

Prévention du risque infectieux en Ehpad: Quelques points essentiels Journée régionale 10 octobre 2017 Prévention du risque infectieux en Ehpad: Quelques points essentiels Journée régionale 10 octobre 2017 Ivana Novakova Infirmière Hygiéniste Cpias Ile-de-France Le lieu de soins et le risque infectieux

Plus en détail

I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... Téléphone : Fax :... Poste occupé dans l entreprise :

I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... Téléphone : Fax :... Poste occupé dans l entreprise : CQP-ih Employé(e) d Etages I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) Nom :... Prénom : Adresse :...... Code Postal

Plus en détail

DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation)

DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) www.certidev.com N de récépissé : DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) I IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Nom : Prénom : Numéro de sécurité sociale

Plus en détail

-EHPAD VILLA JEAN CASALONGA-

-EHPAD VILLA JEAN CASALONGA- -EHPAD VILLA JEAN CASALONGA- QUESTIONNAIRE DES HABITUDES DE VIE NOM DU RESIDENT (E) : AIDANT-PRINCIPAL : NOM : Coordonnées téléphoniques : PERSONNE DE CONFIANCE* : NOM : Coordonnées téléphoniques : PROTECTION

Plus en détail