l économie circulaire un cercle vertueux Faire avancer toutes les envies d entreprendre Des FabLabs pour fabriquer ses objets! p.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "l économie circulaire un cercle vertueux Faire avancer toutes les envies d entreprendre www.aisne.cci.fr Des FabLabs pour fabriquer ses objets! p."

Transcription

1 numéro 32 octobre 2014 success stories Biolabo contribue à soigner plus de 20 millions de patients chaque année p.12 on en parle Des FabLabs pour fabriquer ses objets! p.4 Faire avancer toutes les envies d entreprendre Approvisionnement durable L économie circulaire est un système d échange et de production qui vise à diminuer l impact sur l environnement. Éco-conception LA GESTION DES DÉCHETS Recyclage Écologie industrielle L OFFRE ET LES ACTEURS ÉCONOMIQUES Allongement de la durée d usage LA DEMANDE ET LE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS Consommation responsable à la une P.7 l économie circulaire un cercle vertueux

2 en ouverture Nos équipes vous accompagnent dans le déploiement des actions en faveur de la transition écologique et de la compétitivité des entreprises. Charles RIBE Président de la Chambre de Commerce et d Industrie de l Aisne édito Jusqu à présent, la logique de notre économie de marché était fondée sur un modèle linéaire de consommation de ressources naturelles : extraire > fabriquer > consommer en masse > jeter. Malgré les efforts de chacun pour réduire les impacts environnementaux et développer le recyclage, ce modèle n est pas soutenable dans la durée car les ressources s épuisent. Le développement de l économie circulaire devient un enjeu majeur. Nous avons souhaité y consacrer le dossier central de cette édition. Les entreprises doivent adapter leurs modèles économiques et leurs méthodes de travail pour anticiper cette mutation en agissant sur la conception, l approvisionnement, la fabrication, la logistique, l offre de service La CCI de l Aisne, avec ses partenaires, s engage pour faire de l économie circulaire un levier de développement des entreprises et du territoire. sommaire Consultez le nouveau site internet de la CCI de l Aisne! Pratique et facile d accès, il s adapte automatiquement à une lecture sur les différents supports : ordinateur, tablette ou smartphone. Vous y trouverez toutes les informations pour créer, développer ou reprendre une entreprise dans l Aisne. agenda actualités contacts formations publications services en ligne Découvrez aussi le fichier d entreprises de l Aisne en ligne : Consultez les informations sur les établissements du département de l'aisne Analysez les entreprises avec notre exploration statistique Achetez des fichiers d entreprise en ligne Chambre de Commerce et d Industrie de l Aisne 83 boulevard Jean Bouin - BP Saint-Quentin Cedex T F Directeur de la publication : Charles Ribe - Directeur de la rédaction : Sylvie Henrion Ont participé à la rédaction : l ensemble des collaborateurs - Graziella Basile, journaliste Crédits photos et images : CCI de l Aisne - Biolabo - Fruits rouges de l Aisne - Greenfield - ORÉE - Fotolia : Alexander Raths - HieroGraphic - Kotoyamagami - Lucadp - Monkey Business - Olly - Yamamen ISSN : Tirage : exemplaires Impression : Groupe Morault (labellisé Imprim Vert) Routage : BRC (Brochage Routage de Champagne) Conception graphique et mise en page : à la une 7l économie circulaire 2 le magazine de la CCI de l Aisne octobre 2014

3 en ouverture En bref La CCI Picardie met l innovation à la portée de tous La CCI Picardie organise, du 3 au 20 novembre, la 2 e édition du Mois de l Invention et de la Propriété Intellectuelle (MIPI 2014). Au programme, des expositions (contrefaçon et impression 3D), des ateliers, des conférences et un colloque national dans le cadre de l année de l innovation. Contact Vincent Becquet L Urssaf, premier financeur de la protection sociale, modernise ses échanges Le 20 octobre à 14 h, l Urssaf de Picardie organise à Saint-Quentin à la CCI de l Aisne, des ateliers de découverte et d échanges sur : la déclaration sociale nominative, obligation pour les employeurs dès 2016 l entraide familiale la sous-traitance ou comment se prémunir contre le travail illégal la nouvelle organisation de l accueil de l Urssaf pour répondre aux attentes des employeurs. Une table ronde, en présence de Gérard Gilmant, directeur de l Urssaf de Haute-Normandie et auteur de La Protection sociale dans son époque, vous fera découvrir comment l Urssaf, premier financeur de la protection sociale, œuvre chaque jour pour répondre aux attentes des entreprises et contribue à la solidarité nationale. Chacun repartira avec des informations pratiques pour réaliser au mieux ses obligations déclaratives! Inscriptions opportunités Vous voulez recruter un apprenti, il est encore temps! Vous souhaitez renforcer votre équipe et vous envisagez d intégrer un jeune salarié pour le former à vos méthodes de travail? La signature d un contrat d apprentissage est possible jusqu au 30 novembre. Pour vous accompagner, une équipe se charge du recrutement : de l entretien de motivation à la mise en relation jeune/entreprise. CCI Aisne Formation offre quatre voies vers l emploi via l alternance, allant du CAP au BAC +2, dans les domaines de la : vente gestion À la rentrée 2014, deux nouvelles formations diplômantes niveau BAC +2 : > Attaché commercial > Assistant manager tourisme - hôtellerie - restauration Contacts Lucie Richard ou Isabelle de Zitter En savoir + fleuristerie restauration on en parle sucess stories LES EXPERTS Le CIP accompagne les Les fruits rouges Améliorer le statut entreprises en difficulté de l Aisne des stagiaires le magazine de la CCI de l Aisne octobre

4 on en parle innovation des fablabs pour fabriquer ses objets Des FabLabs (Laboratoire de Fabrication) s ouvrent. Après celui de Château-Thierry en septembre, deux verront le jour dans les villes de Soissons et de Saint-Quentin. «Un FabLab est une communauté ouverte constituée de jeunes, adultes, professionnels, artistes qui ont l ambition de réaliser un objet innovant. Elles se retrouvent dans le FabLab pour partager leur savoir-faire aussi bien pour la conception que pour la réalisation. Celui-ci met à leur disposition des machines : ordinateurs, découpe-laser, imprimantes 3D, découpevinyles, fraiseuse, perceuse à colonne», explique Étienne de Montarnal, directeur industrie à la CCI de l Aisne. Le FabLab de Château-Thierry, installé dans les locaux de la mission locale depuis septembre, a été créé sous l impulsion de la sous-préfecture de Château-Thierry et de la CCI de l Aisne. «Ce FabLab offrira l opportunité de rencontres entre les entreprises et les jeunes. C est un atout pour le territoire car les industriels ont des difficultés à recruter», poursuit Antoine Selosse, trésorier du FabLab et directeur du site de NTN à Crézancy. faciliter les démarches d innovation Consciente de l importance de cette innovation, la CCI a aussi pris l initiative d un FabLab à Soissons en partenariat avec le Lycée Léonard de Vinci et soutient le «Faubourg Numérique» de la société 4 Planet à Saint-Quentin. Elle souhaite ainsi donner aux jeunes une nouvelle image du travail de la matière : conception numérique, propreté, rapidité qui caractérisent l industrie d aujourd hui. «Un FabLab propose aux entrepreneurs un lieu de prototypage rapide pour faciliter leur démarche d innovation et soutient la création de projet d activités nouvelles de la part de jeunes, d adultes, parfois en reconversion professionnelle, qui peuvent devenir d éventuels créateurs d entreprise», précise Baptiste Selhum, président du FabLab de Soissons et gérant de la société 4Axes Conception à Soissons. En savoir + FabLab Château-Thierry 7 avenue de l Europe FabLab Soissons Lycée Léonard de Vinci - 1 espace Jean Guerland Faubourg numérique Saint-Quentin 101 rue du Général Leclerc parrainage Chefs d entreprise, participez au développement de l esprit d entreprendre des jeunes! L association Entreprendre pour Apprendre - Picardie (EPA) anime le programme mini-entreprise, véritable outil d initiation des jeunes à la création d entreprise. Elle intervient dans plus de 100 établissements picards et sensibilise plus de jeunes. Son action ne peut avoir de sens que si des représentants des entreprises locales s impliquent et jouent un rôle de «coach». La réussite du projet ne dépend pas d eux mais leurs interventions y contribuent largement. Accompagner des jeunes dans la réalisation de projets entrepreneuriaux concrétise la politique de Responsabilité Sociale de l Entreprise (RSE). Le parrain (ou la marraine) se retrouve face à des jeunes plein d ambition. Il les accompagne, apporte un regard de professionnel, son expérience, ses savoir-faire et partage ses compétences. Il démystifie l image du dirigeant, favorise le rapprochement du monde de l éducation avec celui de l entreprise. Chacun développe ainsi son esprit d entreprendre et révèle les talents. Il s agit d une belle aventure et de belles rencontres! En savoir + picardie.entreprendre-pour-apprendre.fr 4 le magazine de la CCI de l Aisne octobre 2014

5 on en parle événement Passion client : le commerce en fête du 8 au 18 octobre! Plus de 400 commerçants et restaurateurs du département de l Aisne participeront à l opération Passion Client, un grand moment de fête initié par la CCI de l Aisne. Du 8 au 18 octobre, chaque commerçant engagé dans l action proposera une animation spécifique de convivialité dans son point de vente pour remercier ses clients de leur fidélité. Passion Client, c est aussi un grand jeu «tickets à gratter» avec plus de lots à gagner (sacs shopping, entrées gratuites dans différents sites touristiques, cinémas, piscines ) grâce au concours d une trentaine de partenaires que la CCI de l Aisne remercie vivement pour leur participation. L opération sera très largement relayée auprès du grand public dans le cadre d un plan média d envergure. Liste des commerçants participants, lots à gagner et partenaires de l opération sur : Contact Christine Paccioni réseau accompagner les créateurs-repreneurs d entreprise Dans le cadre du réseau CCI Entreprendre, une réflexion a été menée par la CCI de l Aisne pour aboutir à une nouvelle offre d accompagnement des porteurs de projets plus adaptée et à la mesure des attentes des créateurs et repreneurs. À lire Baromètre économique du commerce de détail dans l Aisne Juin 2014 Résultats d une enquête réalisée entre le 1 er et le 16 juin auprès de 136 établissements industriels et prestataires de services de l Aisne afin d évaluer et d anticiper la conjoncture. Le redressement de l activité amorcé fin 2013 se confirme et l année 2014 semble avoir débuté sous de meilleurs auspices que l année précédente. Même si ce redémarrage des affaires ne profite pas encore à l emploi qui continue de se dégrader, il semble s insérer dans un contexte d éclaircie de l activité industrielle et avoir des répercussions favorables au niveau de la trésorerie des entreprises. Les perspectives sont orientées favorablement mais demeure toutefois une certaine prudence, principalement liée au manque de visibilité. nouvelle offre se veut être sur mesure, globale personnalisée» «Cette précise Sébastien Pluche, directeur juridique de la CCI de l Aisne. «Elle est adaptée au projet et au secteur d activité ; un conseiller référent accompagne le créateur-repreneur tout au long de son parcours, le conseille sur les démarches mais aussi sur sa future vie de patron». La création d entreprise est un défi et pour mieux le relever, la CCI de l Aisne propose cette nouvelle offre qui va se décomposer en plusieurs réunions et six ateliers permettant ainsi un accompagnement «à la carte». vers un business plan efficace «La première étape est la mise en œuvre d une réunion collective Devenir patron, ça veut dire quoi? qui permettra ainsi aux porteurs de projets de se positionner et de se rendre compte de la cohérence de leur projet», explique Sébastien Pluche. «Six ateliers collectifs seront ensuite proposés. Ils seront suivis d entretiens individuels et un conseiller de la CCI guidera le créateur-repreneur pour l étude approfondie de chacune des composantes de son projet, pour la définition des actions à mener les plus opérantes et pour la construction d un business plan efficace». Les entretiens individuels répondent aux interrogations du porteur de projet dans le domaine juridique, social et fiscal ; ils le préparent à trouver les financements indispensables. «À l aboutissement du projet, toutes les formalités d enregistrement de l entreprise sont faites en un seul lieu, dans notre Centre de Formalités des Entreprises», conclut Sébastien Pluche. «À toutes les étapes du projet, la CCI de l Aisne se mobilise toujours pour sa réussite». Contact Sébastien Pluche Guide d accueil du nouvel arrivant 2014 Éditions du Soissonnais et du Laonnois L accueil de nouveaux collaborateurs est une étape importante pour les entreprises et il est essentiel que ces nouveaux arrivants aient, non seulement une bonne image de l entreprise qu ils intègrent, mais également du territoire qu ils viennent habiter. Afin de faciliter cette approche territoriale et permettre une meilleure installation des salariés, la CCI de l Aisne a décidé d éditer des livrets d accueil qui sauront faire découvrir toutes les potentialités que les territoires axonais offrent au niveau économique, social, culturel et touristique. Après la parution du guide sur le Saint-Quentinois en avril, retrouvez toutes les informations utiles sur le Soissonnais et le Laonnois. Contact Carole Delcourt le magazine de la CCI de l Aisne octobre

6 on en parle Farfouil en fête mise sur une solution automatisée de vente en ligne et en magasin Spécialisée dans la vente d articles de fête et la location de costumes, l entreprise, reprise par Grégory Bobin en 2012, décide de développer son commerce en ligne. Suite à un audit de site réalisé par Aisne Numérique, le gérant s aperçoit des limites de son site internet, en décide fin 2013 la refonte totale et met en place une solution de gestion informatique intégrée. Fiches produits, stocks, prix sont ainsi gérés au travers d une seule interface et relayés automatiquement sur les places de marché (Ebay, Amazon ), le site e-commerce et le magasin. À la fois plus efficace et plus performante, cette mutation a permis à ce commerce de proximité de se développer grâce à la vente par Internet qui représente désormais 40 % du chiffre d affaires et une augmentation de 10 % des ventes en boutique. Contact Raphaël Trépant Loi Hamon pour les e-commerçants : soyez vigilants! Si vous êtes e-commerçant, la loi Hamon a modifié substantiellement les règles de la vente en ligne avec une obligation de mise en conformité au 14 juin Si vous n êtes pas certain d être à jour, ne tardez pas et consultez les dernières évolutions de la loi sur faire face À chaque difficulté, une solution appropriée! Des difficultés même passagères peuvent entraîner l entreprise dans une situation insurmontable. Ce risque peut être écarté en prenant les bonnes décisions au bon moment grâce à l appui du Centre d Information sur la Prévention des difficultés (CIP). «Le CIP consiste à faire connaître l ensemble des dispositifs mobilisables pour prévenir ou traiter le plus en amont possible les difficultés des entreprises et donner ainsi aux chefs d entreprise les meilleures chances de les dépasser et trouver les solutions adaptées», précise Sébastien Pluche, directeur du service juridique de la CCI de l Aisne. Ce centre a été mis en œuvre au niveau local par le greffe du Tribunal de Commerce de Saint-Quentin avec l appui de la CCI de l Aisne et des partenaires tels que le Conseil régional de l Ordre des Experts-comptables, la Compagnie régionale des Commissaires aux Comptes, les juges et anciens juges des Tribunaux de Commerce, la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Aisne... Dès l apparition des premiers signes de difficultés (perte d un marché important, défaillance d un client, problèmes sociaux, problèmes avec les banquiers, retards de paiement, perte du crédit fournisseur ou lorsque la trésorerie devient trop tendue ), il est important pour le chef d entreprise de réagir. Pour cela, il existe des outils qu il faut connaître et utiliser. Les membres des CIP sont là pour accompagner le chef d entreprise dans sa démarche en toute confidentialité et discrétion. «Les équipes de la CCI de l Aisne accompagnent les entreprises au quotidien», conclut Sébastien Pluche. «Elles les aident à faire face aux difficultés rencontrées, se mobilisent pour examiner avec elles la nature et l importance des difficultés et trouve les solutions les mieux adaptées». Contacts Sébastien Pluche Imman Ousslim CIP - Greffe du Tribunal de Commerce de Saint-Quentin le magazine de la CCI de l Aisne octobre 2014

7 à la une l économie circulaire, un cercle vertueux Prenant conscience que les ressources naturelles ne sont pas inépuisables et que l environnement doit être préservé, les entrepreneurs s engagent dans la voie de l économie circulaire basée sur des principes durables. le magazine de la CCI de l Aisne octobre

8 à la une stratégie d entreprise vers une mutation vitale de notre économie «Rien ne se perd, tout se transforme» mais l économie circulaire va bien au-delà du seul traitement des déchets. Le concept prend en compte à la fois la production et l offre des biens et services ainsi que la demande et le comportement des consommateurs. Il repose sur une approche en sept axes, qui, combinés, forment un cercle vertueux : l éco-conception, l écologie industrielle, l économie de fonctionnalité, le ré-emploi, la réparation, la réutilisation et le recyclage. Passer d une économie linéaire (extraire > produire > consommer > jeter) à une économie circulaire, vise, quel que soit le domaine d activité, à réduire la consommation de matières premières, éviter la production de déchets (jusqu au «zéro déchet») et contribuer à la baisse des coûts d exploitation. Le bois, le papier, le textile sont par nature des matières facilement recyclables. L entreprise d insertion Le Relais, présente dans le Soissonnais, collecte et valorise des matières textiles depuis plus de 30 ans. Elle a pu diversifier son activité en transformant une partie des vêtements en «métisse», une fibre performante pour l isolation. Réutiliser les matières premières issues de déchets pour fabriquer de nouveaux produits tend à se développer et le recyclage gagne de nouvelles filières comme le plastique. À Château-Thierry, Michel Py, dirigeant de la société CIFRA (Calandrage Industriel Français) en est convaincu. «Le recyclage est un métier d avenir. Nous avons inventé une machine à broyage et nous refaisons du film plastique avec un produit compétitif et peu onéreux. Nous récupérons des déchets en fin de vie que nous transformons en produit de longue durée. Le cercle est vertueux», affirme le chef d entreprise. Entre 65 et 70 % de la production de PVC est aujourd hui fabriquée à partir de déchets industriels ou issus de chantiers de démolition. Cette mutation de l activité, opérée par nécessité à l issue d un dépôt de bilan, a permis de conserver 80 emplois sur le site et de développer un réseau de sous-traitance locale. Sophie Rossel de Valopteam conseille les chefs d entreprises et les collectivités dans la recherche de filières de valorisation pour les déchets, plus particulièrement le plastique et le papier carton. Pour les déchets valorisables, elle préconise la solution «la plus locale et la plus compétitive possible. Cependant certaines matières sont très difficiles à traiter ou ne sont pas recyclables car il n existe pas encore de process... ou les quantités détenues par les entreprises sont trop insuffisantes». Dans ce dernier cas, elle recommande aux entrepreneurs de «communiquer entre eux» afin de trouver une solution commune. Dans la filière bois, Jean-François Mordome joue la carte du réseau pour promouvoir le bois issu de filières courtes et valoriser l image du peuplier dans la construction durable. L installation d un four de traitement thermique dans la Somme est une initiative qui permet de proposer de nouveaux produits «100% made in Picardie», créatrice d emplois sur le territoire et Recyclage Allongement de la durée d usage Approvision durab LA GESTION DES DÉCHETS LA DEMANDE ET LE COMPOR DES CONSOMM 8 le magazine de la CCI de l Aisne octobre 2014

9 nement le TEMENT ATEURS présentant un bilan carbone très faible. Dans sa scierie, la Société d Emballages Industriels du Soissonnais à Juvigny, Jean-François Mordome fabrique des emballages à partir de bois de peuplier. Seulement 55 % du produit est utilisé pour fabriquer des planches. Il a su capter de nouvelles filières pour les chutes de bois et les plaquettes, comme les pellets (granulés de bois) pour la sciure ou l alimentation des chaudières biomasse. L écorce part en Champagne où elle est utilisée dans l amendement, le paillage des vignes. Chez GKN à Ribemont, spécialisée dans la sous-traitance automobile, économiser les matières premières et préserver l environnement est une préoccupation bien ancrée dans le groupe. Cette société saisit toutes les opportunités pour réduire Éco-conception L OFFRE ET LES ACTEURS ÉCONOMIQUES Consommation responsable Écologie industrielle la consommation de ressources et veille à une gestion responsable des déchets. À l issue d un diagnostic réalisé par la CCI, les améliorations ont engendré des gains tant économiques qu environnementaux. Cette démarche permanente et globale passe aussi par l installation d un webserveur permettant de gérer à distance certains équipements et par l installation de dispositifs favorisant la valorisation énergétique. Il en est de même pour l hôtel La Bannière de France à Laon : les recommandations émises à l issue de deux diagnostics réalisés dans leur établissement afin de réduire la consommation d énergie ont été, pour partie, mises en pratique. «Nous avons essayé de sensibiliser les clients en affichant des formulaires dans les chambres présentant un certain nombre de consignes en matière d économie d eau, d électricité... De même, nous avons sensibilisé les femmes de chambre et le personnel en cuisine pour qu ils adoptent de nouvelles pratiques plus économiques», détaillent le directeur Hassan Moustadraf et son épouse. Le bilan effectué recommande un changement du mode de chauffage. Créer une dynamique sur un territoire Pour promouvoir l économie circulaire, la CCI de l Aisne a initié une démarche d écologie industrielle et territoriale aussi bien dans les secteurs de l industrie que de l hôtellerie. Cette réflexion collective et partenariale vise à définir une stratégie pour limiter la consommation en ressources et en énergie sur le territoire. La dynamique a permis de définir un plan d actions à mettre en œuvre collectivement pour répondre à des enjeux individuels. Les chefs d entreprise axonais qui ont choisi d entrer dans cette démarche de transition, ont la possibilité d adhérer à des groupes de travail mis en place dans les territoires, le Saint-Quentinois et la Thiérache notamment, afin de leur permettre de réfléchir collectivement à la recherche de solutions pour limiter leur consommation en ressources ou en énergie, mais aussi mutualiser les compétences ou valoriser les déchets industriels. Contact Stéphanie Josso Appel à projets 2014 Éco-innovations en Picardie Le Conseil régional de Picardie, l'ademe, Bpifrance et l'état via la DIRECCTE proposent un appel à projets pour susciter et soutenir les projets éco-innovants, sources de développement économique durable et facteurs de compétitivité en Picardie. Cet appel à projets est porté par l'agence Régionale de l'innovation Picardie (ARI Picardie). L'appel à projets est ouvert à tous secteurs d'activités. Les entreprises éligibles sont celles implantées en Picardie, en priorité les PME-TPE. Date limite des candidatures : 14 novembre 2014 Règlement et lettre d'intention à télécharger sur : le magazine de la CCI de l Aisne octobre

10 à la une RENDEZ-VOUS Comment tirer profit de vos déchets avec la méthanisation? Réponse à la CCI de l Aisne le 19 novembre Les avantages de la méthanisation une gestion efficace des déchets organiques une économie de ressources une diminution des émissions de gaz à effet de serre la production d énergies renouvelables, avec possibilité d autonomie énergétique à la ferme ou en industrie La valorisation de déchets organiques par la méthanisation concerne plusieurs secteurs : L agriculture : déjections animales, résidus de culture Les collectivités : tontes de gazon, graisses de station d épuration L industrie agro-alimentaire : rebuts de fabrication Les commerces : invendus ou pertes La restauration : rebuts de préparation et de consommation des repas La méthanisation est une technologie basée sur la dégradation par des micro-organismes de matières organiques fermentescibles, en conditions contrôlées et en l absence d oxygène (en milieu anaérobique). * Union Cette européenne: manifestation Fonds Européen est de organisée Développement dans Régional le cadre - du projet INTERREG efface les CIS2T, fontièrescofinancé par l Union Européenne. Elle aboutit à la production de : > biogaz, utile à la production d électricité et de chaleur, pour injection dans le réseau de gaz naturel ou encore la production d un carburant, > digestat, utile pour l épandage et le compostage, ou utilisation en remplacement d engrais. Pour permettre aux producteurs de déchets organiques et porteurs de projets locaux d échanger sur les opportunités de la méthanisation, la CCI de l Aisne et les partenaires du projet CIS2T* organisent le mercredi 19 novembre à Saint Quentin toute une journée sur cette thématique : tables rondes, partage d expérience et mise en relation au travers de rendez-vous d affaires. Contact Stéphanie Josso recyclage Greenfield : La collecte de papier bureau en circuit court En choisissant de recycler le contenu des corbeilles de bureau pour fabriquer sa pâte à papier, l usine Greenfield est entrée dans le cercle vertueux de l économie circulaire bien avant l heure. Leader européen dans la fabrication de pâte à La chaîne de tri des papiers papier blanche de haute à l Esat de Bellevue, à qualité avec notamment Chierry. une gamme de papier éco-responsable, le site castel est aujourd hui propriété du groupe Arjowiggins. «Nous revalorisons le déchet papier le plus proprement possible pour lui redonner vie», explique Luce Catté, chargée des relations publiques et de l accompagnement des partenaires de l économie sociale et solidaire. «Ce travail de recyclage se fait dans le respect des normes environnementales, le site possédant l écolabel européen. Pour l approvisionnement, nous travaillons avec les grands acteurs du recyclage mais il faut savoir qu en France seulement 25 % du papier de bureau est recyclé. Il reste des gisements dans les TPE-PME, difficiles à capter car diffus. Nous avons signé des partenariats avec une cinquantaine d acteurs de l économie sociale et solidaire pour lesquels l activité papier est adaptée. L ÉSAT (Établissement et Services d Aide par le Travail) de Chierry collecte sur le secteur du sud de l Aisne et une structure partenaire située à Liesse-Notre-Dame, collecte sur le nord. Nous les accompagnons en leur fournissant les outils de communication nécessaires à la bonne connaissance de l activité. Idéalement, nous souhaiterions que toute entreprise puisse trouver un collecteur». Donner du sens au geste de tri «Nous sensibilisons le client au geste du tri et travaillons sur l optimisation des collectes avec une offre à la carte. Le circuit est très court. Le client est assuré de la destination de l ensemble du papier et du lieu de recyclage. En fin d année, nous effectuons un retour vers le client en lui communiquant les informations environnementales relatives à sa collecte, une manière de donner du sens au geste de tri», poursuit Luce Catté. Greenfield mène aussi ses propres démarches. C est ainsi que l usine a obtenu la certification Iso pour son amélioration en matière de réduction d énergie. Par ailleurs, depuis 2009, l entreprise est entrée dans le programme «Climate Savers» de WWF international (Fonds mondial pour la nature). 10 le magazine de la CCI de l Aisne octobre 2014

11 un regard une démarche partenariale qui implique les entreprises et les acteurs locaux. L association ORÉE (Organisation pour le Respect de l Environnement dans l Entreprise) a pour mission d animer un réseau multi-acteurs dont l objectif est de promouvoir les meilleures pratiques environnementales à l échelle des territoires. Nathalie Boyer, déléguée générale, témoigne. Quelle est la vision d ORÉE de l économie circulaire? NB : ORÉE décline sa priorité économie circulaire avec trois entrées : 1. une approche produit / service (éco-conception, économie de fonctionnalité ) 2. une approche filière (recyclage /valorisation) 3. une approche territoire (écologie industrielle et territoriale). En matière d éco-conception, nous avons créé une plateforme internet ainsi qu un guide destiné aux PME. De même nous initierons dès la rentrée, une opération pilote inédite en économie de fonctionnalité à Cergy-Pontoise. Dans le domaine du recyclage et de la valorisation, notre action passe par la mise en place de clubs métiers. L objectif est de réunir nos industriels adhérents en vue de massifier des filières existantes, de faire émerger de nouvelles filières adaptées aux besoins exprimés et d initier des projets industriels concrets. Dernièrement, nous avons réalisé un recueil de démarches d écologie industrielle et territoriale rassemblant les démarches nationales et quelques exemples à l international. De même, avec l appui d acteurs franciliens, des fiches méthodologiques à destination d élus et de directeurs de service de collectivités ont été rédigées afin de faciliter l intégration de ce type de démarches sur leurs territoires. Ces outils sont téléchargeables sur Comment valoriser le concept auprès des chefs d entreprises? NB : Autrefois nous parlions d impact sur l environnement, de pollution... Aujourd hui nous mettons en avant les économies de ressources, les économies d énergie. L intérêt de ces démarches multi-partenariales est bien sûr de diminuer les impacts sur l environnement sans oublier qu elles sont aussi créatrices d emplois non délocalisables sur les territoires. Dans quelles conditions la démarche d écologie industrielle est-elle opérationnelle sur un territoire? NB : Il s agit d une démarche multi-partenariale. Il est donc indispensable qu il y ait une animation pour s assurer de la prise de conscience des intérêts par les entrepreneurs, pour mettre en place et maintenir une dynamique de coopération. La confiance, le respect de la confidentialité sont également indispensables. Des rencontres conviviales et informelles sont mises en place. Pour que la démarche réussisse, il est nécessaire d avoir le soutien des acteurs et des entreprises du territoire. En savoir+ le magazine de la CCI de l Aisne octobre

12 success stories Biolabo, dirigée par Jean-François Charpentier (à droite), contribue à soigner plus de 20 millions de patients dans le monde chaque année, avec l appui de ses distributeurs (à gauche, le distributeur algérien). pépite Biolabo mise sur l export Maizy Installée à Maizy, Biolabo fabrique des réactifs pour la biologie médicale. Plusieurs millions de tests sont commercialisés chaque année permettant aux laboratoires d effectuer des analyses pour le bilan lipidique (cholestérol, triglycérides ), pour la coagulation du sang... familiale a été créée en 1979 par mon père, autodidacte. «L entreprise Au milieu des années 90, nous avons constaté que le modèle de vente directe aux utilisateurs français nécessitait des budgets considérables alors qu à l étranger, la structuration de la force commerciale des importateurs était telle qu elle leur permettait de couvrir leurs marchés nationaux», explique Jean- François Charpentier, PDG de Biolabo. Opportunités à l international Changement de business model, Biolabo expose son savoir-faire sur des salons internationaux. Améliorer la visibilité de la marque par le design en passant par l augmentation du nombre des événements et de la surface des stands, telle est la stratégie de l entreprise. «Une fois le réseau en place, il ne reste plus qu à travailler sur l offre et la relation commerciale : tarifs dégressifs (plutôt qu agressifs), élargissement de la gamme», poursuit Jean-François Charpentier. «Il ne faut pas avoir d a priori sur un pays ou sur un marché car nous sommes définitivement dans un marché mondial. Il faut savoir profiter des services des organismes d appui à l international tels CCI International Picardie, Ubifrance et leurs partenaires. Ne pas lâcher la proie pour l ombre et traiter idéalement les affaires les plus rapides et parfois les plus petites pour se faire la main. Penser à utiliser le dispositif du Volontariat International en Entreprise (VIE) pour développer sa présence et donc son chiffre d affaires à l étranger». Ambition Biolabo a bien d autres projets. La récente acquisition d Abliance (Compiègne) lui octroie de fait un savoir-faire supplémentaire. Grâce à un important programme de R&D et le lancement de nouveaux produits, Jean-François Charpentier prévoit de doubler son chiffre d affaires d ici à 5 ans avec la création de nombreux emplois à la clé. En savoir + La timeline de Biolabo 1979 Création d une SARL 1992 Passage en SA 2003 Déménagement dans l Aisne Rachat progressif des participations par la holding 2014 Rachat d Abliance à Compiègne 5 M 100 de chiffre d affaires 34 salariés millions de tests réalisés chaque année 95% du chiffre d affaires généré à l export dans 80 pays 12 le magazine de la CCI de l Aisne octobre 2014

13 made in aisne Le Val d Omignon, entre tourisme et bourrellerie Localisés à Trefcon dans la vallée de l Omignon, les gîtes équestres de la famille Wynands proposent des promenades et randonnées «pleine nature», à cheval ou en attelage et même en canoë. Mais en complément de cette activité, le Val d Omignon fabrique depuis 27 ans des selles, des harnais «cousu main» mais aussi des licols success stories «L a structure d une selle comporte différents éléments et se trouve être complexe. Aussi, la fabrication demande un savoir-faire important. Nos produits sont fait main et sont donc un gage de qualité», explique Hubert Wynands. «Pour que ce type de matériel résiste aux intempéries, l assemblage, l épaisseur et la qualité des cuirs sont des éléments à ne pas négliger». La matière d un des constituants de la selle, l arçon, est en fibres et résine, un composite classique qui demandait une sous-traitance. Hubert Wynands, fort de ses connaissances dans le secteur, s est rapproché du lycée Jean Macé de Chauny afin d étudier la faisabilité d acquérir cette compétence en interne. «La fabrication d un prototype et une formation nous permettent désormais de fabriquer nos propres arçons. Ce qui nous permet de maîtriser les coûts, la qualité et les délais de fabrication», précise Hubert Wynands. Du made in Aisne fabriqué avec fierté et passion! En savoir + export Les fruits rouges de l Aisne à la conquête des continents Cette entreprise, implantée à Laon, est devenue en 20 ans le leader en France des petits fruits frais mais pas uniquement En 1990, des agriculteurs décident de se lancer dans la production et la vente de fruits rouges. D une activité saisonnière, cette entreprise est devenue un acteur majeur sur ce marché. Elle emploie aujourd hui plus d une centaine de personnes à l année. «Notre gamme couvre la majorité des fruits rouges présents dans le monde. Nous restons très attachés à nos 70 producteurs locaux en Picardie et en Champagne-Ardenne mais nous travaillons également avec des producteurs étrangers afin de pouvoir approvisionner nos clients toute l année», explique Sylvie Cathelain, directrice. Dans le but de pouvoir répondre également à la demande des industriels, avec une gamme de fruits surgelés et transformés (purées et coulis), la société s est dotée, en 2003, d une filiale au Maroc fournissant plus de tonnes de fraises. «L entreprise s est beaucoup développée non seulement par la taille de l outil industriel à Laon qui a quasiment triplé depuis 2010, mais aussi par la conquête de nouveaux marchés notamment à l international», ajoute Sylvie Cathelain. En 2012, un département «export» a vu le jour et se développe, grâce, notamment, à des participations à des salons internationaux et le recrutement de 2 commerciaux trilingues. Aujourd hui, l entreprise travaille avec plus de clients répartis dans 17 pays notamment en Asie, Russie, Europe du Nord, Moyen Orient et sur le continent Américain. En savoir + Les 35 restaurateurs de France de l Aisne ont été à l honneur à Passion Commerce le 31 mars 2014 et ont reçu un trophée par Charles Ribe, président de la CCI de l Aisne, en présence d Hervé Bouchaert, préfet de l Aisne et de Francis Attrazic, président de l'association nationale des maîtres-restaurateurs. Les maîtresrestaurateurs anticipent le «fait maison»! Un décret relatif au label «fait maison» a été publié en juillet. Désormais les restaurateurs pourront faire figurer cette mention à un endroit visible pour les consommateurs sous certaines conditions. Cette disposition s applique de plein droit aux «maîtres-restaurateurs». Ce titre décerné par le préfet après audit par des cabinets accrédités par l État, garantit l élaboration de plats faits maison à partir de produits frais et du terroir, réalisés par des personnes qualifiées, dans un cadre de qualité et avec un service attentionné. La CCI de l Aisne démontre son attachement à la valorisation de professionnels engagés sur la qualité, tant en terme de savoir-faire que de formation continue et qualifiante puisqu elle accompagne depuis plusieurs années les professionnels de la restauration dans l obtention du titre «maître-restaurateur». À l occasion de Passion Commerce 2014, le président de la CCI de l Aisne, Charles Ribe, a honoré l engagement qualité de 35 restaurateurs du département de l Aisne. «Ce label Restaurateurs de France constitue une véritable garantie pour les consommateurs, puisqu ils offrent de vrais produits frais concoctés de A à Z dans leurs cuisines». Contact Stéphane LIABEUF le magazine de la CCI de l Aisne octobre

14 les experts recrutement Le contrat de professionnalisation : des avantages pour l employeur Le contrat de professionnalisation s adresse aux jeunes de 16 à 25 ans souhaitant acquérir une qualification professionnelle ou compléter leur formation initiale. Tous les employeurs assujettis au financement de la formation professionnelle continue peuvent bénéficier du contrat de professionnalisation. Ce contrat ouvre droit, pour l employeur qui embauche un demandeur d emploi de plus de 45 ans et dans certaines limites, à une exonération de cotisations patronales de sécurité sociale et d allocations familiales. Une aide forfaitaire plafonnée à e peut être accordée aux employeurs qui embauchent et forment un demandeur d emploi, âgé de 26 ans et plus, dans le cadre d un contrat de professionnalisation. L aide est versée en 2 fois au cours du 3 e et 10 e mois d exécution du contrat de travail et est attribuée sous certaines conditions. Une aide de l État est également prévue au profit des employeurs qui embauchent, en contrat de professionnalisation, un demandeur d emploi de 45 ans et plus. Les titulaires des contrats de professionnalisation ne sont pas pris en compte dans les effectifs de l entreprise pour l application des dispositions législatives ou réglementaires et ce jusqu au terme du contrat ou jusqu à la fin de l action de professionnalisation en fonction de la durée du contrat. Contact Sébastien Pluche Imman Ousslim formation taxe d apprentissage, des changements en 2015 La taxe sert à financer le développement des formations technologique, professionnelle et d apprentissage. Elle est due principalement par les entreprises employant des salariés et exerçant une activité commerciale, industrielle ou artisanale. Son montant est calculé sur la base des salaires versés par ces employeurs. La loi de finances rectificative pour 2013 a fusionné la taxe d apprentissage et la contribution additionnelle. Ainsi, pour les rémunérations versées depuis le 1 er janvier 2014 pour la collecte 2015, le taux de la taxe d apprentissage proprement dite est de 0,68 % (CGI art ter B). Dans le prolongement de ce projet de loi dont les dispositions n avaient pas abouti, le projet de loi de finances rectificative pour 2014 détermine la répartition de la taxe en distinguant trois composantes : la «fraction régionale» qui représenterait 56 % de la taxe, le «quota» destiné aux Centres de Formation des Apprentis (CFA) et aux sections d apprentissage qui serait de 21 % de la taxe, le «hors quota» qui représenterait 23 % de la taxe. Contact Sébastien Pluche international De nouvelles dispositions pour assurer vos actions de prospection sur les marchés étrangers L assurance prospection a fait l objet de nouvelles mesures décidées par l État dans un souci de simplification, tout en préservant la dynamique de soutien à l export. Ces aménagements concernent : l assurance prospection (AP) : quotité garantie supprimée pour les entreprises innovantes, prise en compte des dépenses au titre de conseil et de gestion, disparition des dépenses d implantation industrielle à l étranger, suppression des liquidations intermédiaires, possibilité à certaines entreprises de bénéficier du dispositif d avance sur indemnité, allongement des durées de remboursement l assurance prospection premiers pas (A3P) : plafonnement du budget garanti, prise en compte des dépenses relatives à la création d un site internet, nombre de contrats successifs fixé à deux par entreprises pour l ensemble du dispositif, la redéfinition de certains postes de garantie. Ces nouvelles dispositions sont applicables depuis le 16 juin En savoir + prospection 14 le magazine de la CCI de l Aisne octobre 2014

15 les experts législation Du nouveau pour améliorer le statut des stagiaires Le 10 juillet, la loi n relative au développement, à l encadrement des stages et à l amélioration du statut des stagiaires a été adoptée. Elle vise à sécuriser le jeune et à replacer le stage dans un véritable parcours de formation et d insertion professionnelle. Les droits des stagiaires ont été concrètement modifiés : Fin des stages de plus de 6 mois Sauf dérogation, la durée des stages ne pourra plus excéder 6 mois, pour un même stagiaire, dans une même entreprise et par année d enseignement. Temps de travail limité L entreprise devra inscrire les stagiaires dans une partie spécifique du registre unique du personnel et établir un décompte des durées de présence du stagiaire, n excédant pas la durée de travail des salariés de l entreprise. Une rémunération dès le premier jour du stage de plus de 2 mois, plus importante et non imposable. Des congés possibles En cas de grossesse, paternité, adoption, le stagiaire bénéficie de congés et d autorisations d absence d une durée équivalente à celles prévues pour les salariés. Des tickets restaurants s ils sont en place dans l entreprise et des indemnités de transport. Nombre limité de stagiaires sur une même semaine civile On parle d un quota de 10 % de l effectif de l entreprise pour celles de plus de 30 salariés et d un plafond de 3 stagiaires pour les petites entreprises (décret à venir). En savoir + Articles L124-6 et 12 à 14 du Code de l éducation Contact François Deltour retenez la date Mardi 7 octobre Passion d Entreprendre Rendez-vous des chefs d entreprise de l Aisne Center Parcs Lac de l Ailette Du 8 au 18 octobre Passion Client Opération de valorisation du commerce de proximité Dans l Aisne Mercredi 19 novembre Valorisation des co-produits et déchets : Focus sur la méthanisation CCI de l Aisne - Saint-Quentin Du 3 au 20 novembre Le Mois de l Innovation et de la Propriété Industrielle CCI Picardie - Amiens Retrouvez tous les événements CCI en scannant le code ci-dessous ou sur Création Reprise Transmission > La CCI vous accompagne C Fonds de commerce alimentation générale Situé au cœur de la Communauté de Communes du Pays Laonnois en zone touristique dans un petit village proposant une diversité de petits commerces. Local de 230 m². CA : effectif : 1 prix : C Café tabac presse / fdj-loto / dépôt de gaz Situé au cœur d un village de habitants du secteur Laonnois. Fonds de commerce de 60 m² permettant la création d une activité petite restauration. CA : effectif : 1 prix C Camping caravaning et parcours de pêche Situé au cœur de la Thiérache dans un bourg de habitants. La cession de ce fonds s accompagne de la cession des murs comprenant 5 hectares de terrain et 3 étangs mais aussi d une maison d habitation de 150 m². CA : prix murs et fonds : C Commerce alimentation générale / viennoiserie / croissanterie / point chaud Situé au cœur du secteur Laonnois. Fonds de commerce de 104 m². Bénéficie d un bel emplacement. CA : effectif : 1 prix : C Fonds de commerce de chaussures Rue piétonne centre ville de Saint-Quentin proche de la basilique. Chaussures féminin et masculin haute et moyenne gamme par rapport aux grandes marques. CA : prix : S Fonds de commerce de diagnostic immobilier particuliers et professionnels situé au nord du département. Partenariat important avec les agences immobilières et notaires avec tout de même une possibilité de développement de l activité. CA : prix : E Société de fabrication et pose de menuiserie bois et matière plastique - charpente située dans le sud de l Aisne - avec une clientèle principalement constituée de professionnels et institutionnels. Matériels d exploitation et installations de production mis aux normes. CA : effectif : 27 prix : le magazine de la CCI de l Aisne octobre

16 votre cci dans l aisne Saint-Quentin 83 boulevard Jean Bouin BP Saint-Quentin Cedex T Château-Thierry Centre consulaire 1 avenue de l Europe Château-Thierry T Laon Centre consulaire 3 rue des Minimes Laon T Soissons Centre consulaire 2 rue Quinette Soissons T Vervins Centre consulaire 5 avenue du Préau - RN Vervins T cci aisne formation 3 rue des Minimes Laon T allo cci

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR Les solutions pour entreprendre Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR SOMMAIRE 3 INITIER VOTRE PROJET > Démarrer votre projet

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

Approches territoriales AAPs et Aides

Approches territoriales AAPs et Aides Approches territoriales AAPs et Aides Stéphane LECOINTE ADEME - Direction Régionale Bretagne Chargé de missions déchets / économie circulaire stephane.lecointe@ademe.fr 02 99 85 87 10 L ADEME en quelques

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Atelier ATLANPOLE 9 avril 2013 Florence CROSSAY Conseiller International - Responsable de Pôle Conseil CCI International

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises Région Haute-Normandie Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises 4 A savoir 5 Parcours simplifié 6 Diagnostic création 7 Coup de Pouce 8

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

3 PRIORITÉS D ACTIONS POUR UNE DYNAMIQUE ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DES TERRITOIRES

3 PRIORITÉS D ACTIONS POUR UNE DYNAMIQUE ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DES TERRITOIRES 3 PRIORITÉS D ACTIONS POUR UNE DYNAMIQUE ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DES TERRITOIRES Association multi-acteurs Créée en 1992 Réflexion commune sur les meilleures pratiques environnementales à l échelle

Plus en détail

LA POSTE et COPACEL : un an de partenariat

LA POSTE et COPACEL : un an de partenariat Communiqué de presse Paris, le 6 mars 2014 LA POSTE et COPACEL : un an de partenariat Déjà 10 000 tonnes de papiers collectées 2400 entreprises clientes Objectif : 50 000 tonnes de papier collectées en

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

«Quand utilité sociale rime avec performance économique»

«Quand utilité sociale rime avec performance économique» L entrepreneuriat social en Lorraine : un projet pour vous «Quand utilité sociale rime avec performance économique» «Les entreprises sociales partagent une même ambition : mettre leur projet entrepreneurial

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier PPR P APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR Notre mission : vous apprendre un métier Le Centre de Formation des Apprentis Régional de la Chambre de

Plus en détail

Les aides pour la création et reprise d entreprise

Les aides pour la création et reprise d entreprise Les aides pour la création et reprise d entreprise Pour créer sa boite, mieux vaut être accompagné Pourquoi SE FAIRE ACCOMPAGNER lors du lancement? Pour gagner du temps en ayant accès à des informations

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 18 octobre 2010 DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 1 2 Les entreprises artisanales démontrent chaque jour leur vitalité et sont l un des moteurs de

Plus en détail

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!]

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!] Développeur de talents École Universitaire de Management Cultivez votre différence! L I.A.E de www.iae-grenoble.fr Depuis plus de cinquante ans, l IAE de forme à la fois des managers «double compétence»

Plus en détail

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Présentation de la CCI Versailles-Yvelines Club des Entrepreneurs de la Plaine de Versailles 1 PATRICK BERNHEIM Membre du Bureau de la CCI Versailles-Yvelines

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Êtes-vous prêt à entreprendre?

Êtes-vous prêt à entreprendre? Êtes-vous prêt à entreprendre? 1 La CCI Oise : qui sommes nous? 20 000 entreprises Etablissement public au service des entreprises Sous la responsabilité des chefs d entreprises Proximité : 3 implantations

Plus en détail

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Retrouvez toutes nos formations sur www.cma-nantes.fr (espace CIFAM) Sommaire

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Salon des entrepreneurs de Paris Mercredi 4 février 2015 à 16 heures 30 Janvier

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 18/12/2014. ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les

Plus en détail

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional 12 réunions d octobre à décembre 2013 Un PNR c est quoi? C est un label réservé aux territoires remarquables (paysages/nature/patrimoine culturel)

Plus en détail

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières EXPERTS-COMPTABLES La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi?

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? Vendredi 23 septembre 2011 à Bordeaux Dossier de presse de la Fédération Nationale des CREPI Contact presse : Guillaume BENOIT 06 19 47 37

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former CCI Dordogne Axes stratégiques 2011 ı 2015 cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former Evolution du nombre d entreprises entre 2005 et 2010 8 000 7 000 6 000 5 000 4 000 3 000 6 125 5 151 2 522 6 472

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015 Dossier de presse Mai 2015 Sommaire 1) Communiqué de presse 2) Présentation de l opération semaine nationale de l apprentissage 3) La formation en apprentissage : une priorité pour les CCI 4) Les développeurs

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Entreprises La réforme de l apprentissage L ACCUEIL DES STAGIAIRES Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE NOUVELLE RÉGLEMENTATION 2015 TAXE D APPRENTISSAGE FICHES PRATIQUES Des CCI partout en France, une CCI près de chez vous pour vous simplifier la taxe. À L ÉCOUTE AU QUOTIDIEN Nos conseillers vous renseignent

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Je flashe sur les métiers du Tertiaire www.cifam.fr Sommaire Avec le CIFAM,

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2013 1 Sommaire P 5 Chiffres clés 2013 p 6 De l accueil au comité P 7 Le financement

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE CE QUI CHANGE EN 2015

TAXE D APPRENTISSAGE CE QUI CHANGE EN 2015 TAXE D APPRENTISSAGE CE QUI CHANGE EN 2015 Loi de finances rectificative 2013 du 29 décembre 2013 Loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, l emploi et la démocratie sociale Loi de finances

Plus en détail

LES SOLUTIONS POUR ENTREPRENDRE. Créer, reprendre, transmettre une entreprise

LES SOLUTIONS POUR ENTREPRENDRE. Créer, reprendre, transmettre une entreprise LES SOLUTIONS POUR ENTREPRENDRE Créer, reprendre, transmettre une entreprise GUIDE DES PRESTATIONS EDITION 2015 / 2016 C H A M B R E D E C O M M E R C E E T D I N D U S T R I E D U V A R LES SOLUTIONS

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT POITIERS LA ROCHE SUR YON LA ROCHELLE L école supérieure de l Alternance du Groupe AFC POITIERS 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT Tél. 05 49 38 08 38 Fax : 05 49 38 28 14 - info@afc-formation.fr

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 21/10/2014 Unité territoriale de Paris 21/10/2014 2 Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires

Plus en détail

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions édito Le Conseil général du Gard s est engagé à travers sa politique d achat dans

Plus en détail

Comment l industrie du recyclage des papiers cartons participe-t-elle efficacement à l économie sociale de la France?

Comment l industrie du recyclage des papiers cartons participe-t-elle efficacement à l économie sociale de la France? Du mardi 27 novembre au vendredi 30 novembre 2012 Comment l industrie du recyclage des papiers cartons participe-t-elle efficacement à l économie sociale de la France? B E R N A R D R O T H É P R É S I

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

Guide des aides à l apprentissage

Guide des aides à l apprentissage APPRENTISSAGE Guide des aides à l apprentissage 2015-2016 La Région Languedoc-Roussillon s est engagée à améliorer les conditions de vie des apprentis en participant aux frais liés à leur parcours de formation.

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

PRINCIPE D INTEGRATION AU RĖSEAU GCL

PRINCIPE D INTEGRATION AU RĖSEAU GCL PRINCIPE D INTEGRATION AU RĖSEAU GCL Le Groupe GCL Qui est GCL? Le réseau GCL, fort de son expérience dans le Sud Ouest de la France, a décidé d accentuer son développement au niveau national depuis 2006

Plus en détail

Appel à Projets Régionaux PM up. du 03/12/2013 au 30/01/2014

Appel à Projets Régionaux PM up. du 03/12/2013 au 30/01/2014 Appel à Projets Régionaux PM up du 03/12/2013 au 30/01/2014 Quelques chiffres PM up existe depuis 2008 780 PME-PMI lauréates 2 300 candidatures déposées depuis 2008 84% des lauréats ont plus de 10 salariés

Plus en détail

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Terres Romanes en Pays Catalan est porteur, en partenariat avec le Pnr

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015

APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015 APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE 1 CONTEXTE ACTUEL : Le froid représente une part importante

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

LA VENTE DIRECTE, UN SECTEUR QUI RECRUTE ET FORME DES VENDEURS

LA VENTE DIRECTE, UN SECTEUR QUI RECRUTE ET FORME DES VENDEURS LA VENTE DIRECTE, UN SECTEUR QUI RECRUTE ET FORME DES VENDEURS La vente directe en plein essor recrute 10.000 nouveaux commerciaux à temps partiel ou à temps plein En s engageant à recruter 10.000 personnes,

Plus en détail

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2 2.2 Les impôts et taxes PARTIE 2 L avis de l expert-comptable La plupart des taxes sont dues à partir d un certain seuil d effectif (avec une période de franchise totale de 3 ans puis partielle : formation

Plus en détail

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE Entreprises et plateformes FRANCE INITIATIVE NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE La réussite des entreprises que nous aidons à naître Notre rôle : apporter un coup de pouce financier à ceux

Plus en détail

Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Collectivités Territoriales

Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Collectivités Territoriales Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Le baromètre des «professionnels du développement durable au sein des» est la première enquête nationale réalisée avec eux

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail