OUVRAGES Abiven Maurice

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OUVRAGES Abiven Maurice"

Transcription

1 7. OUVRAGES Abiven Maurice Aries Philippe Aurenche Sophie Bacqué Marie-Frédérique Beth Blandine Boureau François et Coll. Une éthique pour la mort Desclée de Brouwer, Paris, 1995 Pour une mort plus humaine InterÉditions, 1990 Pour une mort plus humaine: Expérience d une unité hospitalière en soins palliatifs Masson, 2004 Essais sur l histoire de la mort en Occident Le Seuil, Paris, 1975 La mort devant soi Collection Mutations, Éditions Autrement, Paris, 2003 Le deuil à vivre Odile Jacob, Paris, 1995 Deuil et Santé Odile Jacob, Paris, 1997 L accompagnement du mourant en milieu hospitalier Doin, Paris,1985 Pratique du traitement de la Douleur Doin, Paris, 1988 Boureau François, Douleurs aiguës, douleurs chroniques, Blond Serge soins palliatifs, Med - Line, 2004 Cadart Bruno Carol Anne En fin de vie Le Centurion, Paris, 1989 Les médecins et la mort, Aubier, Paris,

2 OUVRAGES (suite) Couvreur Chantal Delisle Isabelle Les soins palliatifs Encyclopédie de santé publique Medsi/Mac Graw Hill, Paris, 1989 Accompagnement et soins des malades Fleurus, 1992 Doyle Derek/Hanks Geoffrey Oxford Text book Palliative Medecine Mac Donalds Neil Oxford Medical publication, 1993 Foucault Claudette L art de soigner en soins palliatifs, Perspectives Infirmières Presses de L Université de Montréal, 1996 Galzain (de) Christophe Quand les soins sont comptés Richard Marie-Sylvie Éditions Saint Paul, Paris, 1998 Gauvain-Piquard Annie La douleur de l enfant Meignier Michel Calman Lévy, 1993 Gomas Jean-Marie Guyot Françoise Hanus Michel Hirsch Emmanuel et Coll. Soigner à domicile des malades en fin de vie Le Cerf, Paris, 1993 (2 e édition) Vous leur direz... La pensée sauvage, 1996 Les deuils dans la vie Maloine, 1994 Partir, l accompagnement des mourants Le Cerf, Paris, 1986 Médecine. Éthique Le Cerf, Paris, 1990 Face aux fins de vie et à la mort Éthique AP-HP, Vuibert, Paris, 2004 Jacquemin Dominique et coll Manuel de soins palliatifs Dunod, Paris, 2001 Éthique des soins palliatifs Dunod, Paris,

3 OUVRAGES (suite) Jankelevitch Vladimir Jomain Christine Kubler-Ross Elisabeth Mailland V. et coll Martino Bernard Monbourquette Jean Morin Edgar M Uzan (de) Michel La mort Flammarion, Paris, 1977 Mourir dans la tendresse Le centurion, Paris, 1984 Les derniers instants de la vie Labor et Fides, Genève, 1975 Douleurs, soins palliatifs et infection par le VIH, Masson, Paris,1998 Voyage au bout de la vie Balland, Paris, 1987 Aimer, perdre, assumer les difficultés et les deuils de la vie, grandir Bayard Centurion, Paris, 1995 L homme et la mort Le Seuil, Paris, 1970 De l art à la mort Gallimard, Paris, 1977 Poletti Rosette, Vivre son deuil et croître, Dobbs Barbara Jouvence, Genève, 1997 Plon Florence Poulain Philippe Raimbault Ginette Rapin Charles-Henri et Coll. Questions de vie ou de mort. Soins palliatifs et accompagnement des familles Belles Lettres, 2004 Douleurs en oncologie John Libbey, 2005 Lorsque l enfant disparaît Odile Jacob, Paris, 1999 Fin de vie Payot, Lausanne,

4 OUVRAGES (suite) Regnard Claude, Davis Andrew Richard Marie-Sylvie Ruszniewski Martine Salamagne Michèle Saunders Cicely, Baines Mary Schaerer René et Coll. Sebag-Lanoé Renée Thomas Louis-Vincent Verspieren Patrick Vimort Jacques Guide du soulagement des symptômes dans les cancers avancés (traduction du Dr M. H. Salamagne), Manchester, 1989, distribué par le CREFAV Soigner la relation en fin de vie Dunod, Paris, 2003 Face à la maladie grave : patients, famille, soignants Privat, 1995 Le groupe de parole à l hôpital Dunod, Montrouge, 1999 Accompagner jusqu au bout de la vie Le Cerf, Paris, 1993 La vie aidant la mort, thérapeutiques antalgiques et soins palliatifs en phase terminale (traduction du Dr M. Salamagne) Medsi, Paris, 1986 Soins palliatifs en cancérologie et en phase terminale Doin, Paris, 1987 Mourir accompagné Desclée de Brouwer, Paris, 1984 Soigner le grand âge Desclée de Brouwer, Paris, 1992 Anthropologie de la mort Payot, Paris, 1975 Face à celui qui meurt Desclée de Brouwer, Paris, 1984 Ensemble face à la mort Accompagnement spirituel Le Centurion, Paris,

5 OUVRAGES (suite) Ziegler Jean Collectif Les vivants et les morts Le Seuil, 1975 Module 6 : Douleur, soins palliatifs, accompagnement - Estem, 200X??? Collectif SFAP Soin infirmier L infirmière et les soins palliatifs, Éditions Masson, 1999 REVUES ASP Liaisons de L ASP Fondatrice JALMALV La Lettre de la SFAP ASP Fondatrice 44, rue Blanche Paris 4 bis, rue Hector Berlioz Grenoble 110, avenue Émile Zola Paris European Journal Instituto Nazionale dei Tumori of Palliative Care Via Venezian Milano, Italie Journal de l association Instituto Nazionale dei Tumori européenne de soins Via Venezian 1 palliatifs (EAPC) Hayward Medical Communications Kentford (GB) Revue francophone suisse de soins palliatifs Médecine Palliative Revue bimestrielle INFOKARA CESCO 11, chemin de la Saronnière 1245 Collonge Bellerive, Suisse Éditions Masson Paris 183

6 REPERTOIRE Le Répertoire des soins palliatifs en France (SFAP) Ce guide répertorie toutes les unités, équipes mobiles, associations et structures anti-douleur ainsi que les structures où se former aux soins palliatifs? ASSOCIATIONS NATIONALES SFASP. Société Française d Accompagnement et de Soins Palliatifs (Répertoire des structures de Soins palliatifs) 106 avenue Émile Zola, Paris Tel : Fax : www. sfap.org UNASP. Union Nationale des associations pour le développement des soins palliatifs JALMALV. Fédération Jusqu à la Mort Accompagner La Vie (fédération d une soixantaine d associations) 132 rue du Faubourg Saint-Denis, Paris Tel : Fax : Association pour le développement des soins palliatifs (ASP) avenue de Clichy, Paris Tel : Fax : Fondation nationale de gérontologie 49 rue Mirabeau, Paris Vivre son deuil (France, Belgique, Suisse) 7 rue Taylor, Paris Tel :

7 Palliatifs.org Le site francophone des Soins Palliatifs Dialogpalliatif.org Service de listes de discussions Centre de Ressources National - Association François-Xavier Bagnoud 125 rue d Avron, Paris Tél. : Fax : ORGANISME EUROPÉEN EAPC. European Association for Palliative Care POUR LES ENFANTS Pediadol Réflexions sur les soins palliatifs en pédiatrie 185

8 ASSOCIATIONS RÉGIONALES Albatros 33 rue Pasteur, Lyon Tel : Fax : org Association Alliance «Soulager toujours, épanouir la vie jusqu à la mort» 196 rue Achard, Bordeaux Tel : Fax : Association Pierre Clément Alsace 4, rue Wencker, Strasbourg Tél. : Fax :

palliatifs accompagnement

palliatifs accompagnement palliatifs & accompagnement Sommaire PAGE 4 PAGE 5 PAGE 8 PAGE 11 PAGE 12 Définition des soins palliatifs En pratique, que sont les soins palliatifs? À qui s adressent les soins palliatifs? Quelles aides

Plus en détail

Patients atteints de maladie grave ou en fin de vie

Patients atteints de maladie grave ou en fin de vie Document réservé aux professionnels de santé - État des connaissances - Mai 2009 Repères pour votre pratique Patients atteints de maladie grave ou en fin de vie Soins palliatifs et accompagnement Les progrès

Plus en détail

droits des malades et fin de vie

droits des malades et fin de vie DOCUMENT à CONSERVER ET À EMPORTER si VOUS êtes HOSPITALISé droits des malades et fin de vie La loi Leonetti Le respect de la personne Le rôle de votre médecin L accès aux soins palliatifs Photo couverture

Plus en détail

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu-

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Accompagnement de fin de vie: un travail d équipe Fin de vie en EHPAD Quel que soit le lieu de la «toute fin de vie» et du décès des résidents d Ehpad, l accompagnement

Plus en détail

l enfant La douleur Quelles réponses? SÉANCES THÉMATIQUES Vendredi 9 décembre 2011 Jeudi 8 décembre 2011 ATELIERS DE FORMATION

l enfant La douleur Quelles réponses? SÉANCES THÉMATIQUES Vendredi 9 décembre 2011 Jeudi 8 décembre 2011 ATELIERS DE FORMATION ASSOCIATION POUR LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR DE L ENFANT journées La douleur de l enfant Quelles réponses? Vendredi 9 décembre 2011 SÉANCES Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et

Plus en détail

Introduction. Quel objectif?

Introduction. Quel objectif? Le deuil et vous Introduction Vous venez de perdre un être cher et vous allez peut-être entrer dans une période difficile, un temps de séparation, d ajustement : un temps de deuil. Quel objectif? Par cette

Plus en détail

Quelles attitudes en fin de vie? Acharnement? Euthanasie? Soins palliatifs?

Quelles attitudes en fin de vie? Acharnement? Euthanasie? Soins palliatifs? Quelles attitudes en fin de vie? Acharnement? Euthanasie? Soins palliatifs? Dr Christophe TRIVALLE Service de Gérontologie et Soins Palliatifs Hôpital Paul Brousse «Nombre de débats actuels initiés par

Plus en détail

Quel avenir pour les équipes mobiles de soins palliatifs?

Quel avenir pour les équipes mobiles de soins palliatifs? Quel avenir pour les équipes mobiles de soins palliatifs? Aude Le Divenah Praticien hospitalier, chargée de mission, Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Les soins palliatifs se

Plus en détail

Programme DPC des infirmiers

Programme DPC des infirmiers Catalogue de formations de la FNFCEPPCS pour l année 2015 Programme DPC des infirmiers Le catalogue peut évoluer en cours d année ; nous vous en tiendrons informés. 1 L INFIRMIER DE CENTRE DE SANTÉ FACE

Plus en détail

HISTORIQUE DES SOINS PALLIATIFS ET ENJEUX POUR LE FUTUR

HISTORIQUE DES SOINS PALLIATIFS ET ENJEUX POUR LE FUTUR HISTORIQUE DES SOINS PALLIATIFS ET ENJEUX POUR LE FUTUR CHANTAL COUVREUR Sociologue, Docteur en Santé Publique Présidente de «Mediteam» Si l on s intéresse à l histoire des soins palliatifs, on constate

Plus en détail

Sélection d ouvrages sur les soins palliatifs et la fin de vie

Sélection d ouvrages sur les soins palliatifs et la fin de vie Centre National de Ressources Soin Palliatif Site internet www.soin-palliatif.org Tél 01 53 72 33 10 - Fax 01 53 72 33 01 35 rue du Plateau CS 20004 75958 Paris cedex 19 Sélection d ouvrages sur les soins

Plus en détail

Assises Nationales du Maintien à Domicile 14 17 juin 2000 La douleur Les soins palliatifs. EXPERIENCE DE SOINS D'UNE EQUIPE A DOMICILE Dr AVEROUS

Assises Nationales du Maintien à Domicile 14 17 juin 2000 La douleur Les soins palliatifs. EXPERIENCE DE SOINS D'UNE EQUIPE A DOMICILE Dr AVEROUS EXPERIENCE DE SOINS D'UNE EQUIPE A DOMICILE Dr AVEROUS INTRODUCTION (Présentation de l'association François-Xavier Bagnoud) L'Association L'association qui porte le nom de François-Xavier Bagnoud est une

Plus en détail

Doit on et peut on utiliser un placebo dans la prise en charge de la douleur?

Doit on et peut on utiliser un placebo dans la prise en charge de la douleur? Doit on et peut on utiliser un placebo dans la prise en charge de la douleur? Dr Philippe Poulain Unité Territoriale de Soins Palliatifs Polyclinique de l Ormeau Tarbes phpoulain@wanadoo.fr Placebo: de

Plus en détail

La complexité humaine, la méthode II, p 333, Flammarion Traité de l'efficacité, François Jullien, p 108/111, Grasset

La complexité humaine, la méthode II, p 333, Flammarion Traité de l'efficacité, François Jullien, p 108/111, Grasset T I O N D E L ' A C L E T I F ƒ R E N R ƒ L E NOTES ACTION ADAPTATION APPRENTISSAGE LISTE AUTONOMIE AUTO ORGANISATION BIFURCATION CAUSALITÉ CHANGEMENT CHAOS La complexité humaine, la méthode II, p 333,

Plus en détail

Droits des personnes malades en fin de vie

Droits des personnes malades en fin de vie R S L S Droits des personnes malades en fin de vie Dr. R. Mislawski Médecin coordonnateur, Docteur en droit Sommaire Introduction 1 Domaine de la loi 2 Conditions de fond de mise en œuvre de la loi 3 Critères

Plus en détail

Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P)

Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P) Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P) Plan de la présentation I. Contexte français II. Contexte international III. Le processus IV.

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 Liste des centres de vaccination désignés pour effectuer la vaccination anti-amarile et délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune Mise

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

Droits des malades en fin de vie. Connaître la loi Leonetti et l appliquer

Droits des malades en fin de vie. Connaître la loi Leonetti et l appliquer Droits des malades en fin de vie Connaître la loi Leonetti et l appliquer Lorsque la médecine trouve ses limites et que la personne, avec ses proches, se situe dans la perspective d une échéance annoncée,

Plus en détail

Convention constitutive

Convention constitutive Convention constitutive Entre les parties signataires, Vu les textes législatifs suivants : - l article L. 6321-1 du Code de Santé Publique relatif aux réseaux de santé - la loi n 2002-303 du 4 mars 2002

Plus en détail

INCERTITUDE 3 È M E C O L L O Q U E I N T E R S O C I É T É S S A V A N T E S

INCERTITUDE 3 È M E C O L L O Q U E I N T E R S O C I É T É S S A V A N T E S CLINIQUE Le 20 Mars 2015 À l Auditorium de l'hôpital Européen Georges Pompidou INFORMATIONS PRATIQUES SUR : www.cliniquedelincertitude.fr www.afsos.org www.sfetd-douleur.org www.sfpo.fr SECRÉTARIAT : 06

Plus en détail

J adresse mes sincères remerciements à Maître VIANES pour avoir accepté d encadrer ce travail de recherche, pour son accompagnement et son aide

J adresse mes sincères remerciements à Maître VIANES pour avoir accepté d encadrer ce travail de recherche, pour son accompagnement et son aide J adresse mes sincères remerciements à Maître VIANES pour avoir accepté d encadrer ce travail de recherche, pour son accompagnement et son aide précieuse au cours de cette année. Je remercie le Docteur

Plus en détail

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé La Maison mars-juin 2014 des familles Enfants, familles et célibataires bienvenus! L inscription pour participer aux activités est gratuite mais nécessaire. La Maison des familles a déménagé au 18/18bis,

Plus en détail

Toute équipe mobile comprend. Aspects infirmiers du travail d Équipe Mobile de Soins Palliatifs. Cadre réglementaire et missions d une EMSP

Toute équipe mobile comprend. Aspects infirmiers du travail d Équipe Mobile de Soins Palliatifs. Cadre réglementaire et missions d une EMSP Med Pal 2005; 4: 80-84 Masson, Paris, 2005, Tous droits réservés Martine Nectoux, Infirmière clinicienne, Juvignac, Patrick Thominet, Cadre de santé, EMSP Pitié Salpêtrière, Paris. Summary The nurse s

Plus en détail

Conférence de consensus

Conférence de consensus Avec la participation de Conférence de consensus L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES EN FIN DE VIE ET DE LEURS PROCHES Mercredi 14 et jeudi 15 janvier 2004 Faculté Xavier-Bichat - PARIS TEXTE DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

LISTE DES GASTRO-ENTEROLOGUES DES YVELINES

LISTE DES GASTRO-ENTEROLOGUES DES YVELINES LISTE DES GASTRO-ENTEROLOGUES DES YVELINES AUBERGENVILLE Docteur TENNENBAUM Ruth Centre Hospitalier Privé du Montgardé 32, rue du Montgardé ( 01.30.95.10.24 CARRIERES SOUS POISSY Docteur ELIAS Safwan 257,

Plus en détail

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 Liste des centres de vaccination désignés pour effectuer la vaccination anti-amarile et délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune Mise

Plus en détail

Gérontologie en institution et à domicile

Gérontologie en institution et à domicile Accompagnement de la fin de vie Gérontologie en institution et à domicile Dr Lucien Mias, Maître-toile Bibliographie - Bacqué M-F., Le deuil à vivre, Odile Jacob, Paris, 1995, 288 p. - Bacqué M-F., Apprivoiser

Plus en détail

Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA :

Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA : Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA : Constats de départ Objectifs du projet Présentation de l outil

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte

La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Jean-Claude Bernard La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte

Plus en détail

Croissance spirituelle : Vieillir le cœur en paix!

Croissance spirituelle : Vieillir le cœur en paix! Croissance spirituelle : Vieillir le cœur en paix! Bien vieillir, c est beaucoup plus que faire de l exercice, surveiller son alimentation, se distraire, voyager, etc. C est une question psychologique

Plus en détail

DOULEUR et SOINS INFIRMIERS

DOULEUR et SOINS INFIRMIERS DOULEUR et SOINS INFIRMIERS Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2015 Agir en tant que professionnel ressource dans le domaine de la prise en charge de la personne souffrant de douleur aiguë ou chronique,

Plus en détail

CSSS-IUGS SERVICE DE LA BIBLIOTHÈQUE LISTE DES NOUVELLES ACQUISITIONS AVRIL 2013

CSSS-IUGS SERVICE DE LA BIBLIOTHÈQUE LISTE DES NOUVELLES ACQUISITIONS AVRIL 2013 CSSS-IUGS SERVICE DE LA BIBLIOTHÈQUE LISTE DES NOUVELLES ACQUISITIONS AVRIL 2013 Ces documents sont disponibles pour consultation sur place ou pour emprunt. La localisation est indiquée à la suite de la

Plus en détail

Prof. Lytta Basset. CALENDRIER DES CONFÉRENCES, COURS PUBLICS ET FORMATIONS CONTINUES Septembre 2013 juin 2014

Prof. Lytta Basset. CALENDRIER DES CONFÉRENCES, COURS PUBLICS ET FORMATIONS CONTINUES Septembre 2013 juin 2014 Prof. Lytta Basset CALENDRIER DES CONFÉRENCES, COURS PUBLICS ET FORMATIONS CONTINUES Septembre 2013 juin 2014 SEPTEMBRE 2013 Septembre 2013 Samedi 7 : MORGES 11H -12H15 : Débat avec Frédéric Lenoir dans

Plus en détail

Préfecture Alpes-Maritimes 06

Préfecture Alpes-Maritimes 06 Administration DÉPARTEMENTS Préfecture Alpes-Maritimes 06 Nice et sa célèbre baie des Anges MOEBS STÉPHANE - FOTOLIA PRÉFET DES ALPES-MARITIMES CHRISTOPHE MIRMAND DR Né le 22 juillet 1961 IEP-Paris DESS

Plus en détail

La notion de soutien dans le cadre d une équipe belge de soins palliatifs à domicile INTRODUCTION

La notion de soutien dans le cadre d une équipe belge de soins palliatifs à domicile INTRODUCTION La notion de soutien dans le cadre d une équipe belge de soins palliatifs à domicile INTRODUCTION Le concept d équipe de soutien dans les soins palliatifs à domicile belges est récent. On évoque aussi

Plus en détail

LE MALADE EN FIN DE VIE

LE MALADE EN FIN DE VIE LE MALADE EN FIN DE VIE Un précepte, donc à suivre scrupuleusement, est celui de ne jamais abandonner un malade même en état de mort imminente et de tout mettre en œuvre pour relever les forces, et soulager

Plus en détail

Démence et fin de vie chez la personne âgée

Démence et fin de vie chez la personne âgée Démence et fin de vie chez la personne âgée Dr C le Provost Gériatre C.H.B.A Vannes Dr M Michel Gériatre C.H.U Rennes Démence et fin de vie Sujet grave: la mort la «de mens» = être privé de son esprit

Plus en détail

Le processus de professionnalisation du cadre de santé : Cadre de santé ou Cadre de soins?

Le processus de professionnalisation du cadre de santé : Cadre de santé ou Cadre de soins? Le processus de professionnalisation du cadre de santé : Cadre de santé ou Cadre de soins? Laurent QUENEC HDU Descriptif : Le métier de cadre de santé est en constante évolution : le cadre est aujourd

Plus en détail

LA FIN DE VIE AUX URGENCES: LES LIMITATIONS ET ARRÊTS DES THÉRAPEUTIQUES ACTIVES. Dr Marion DOUPLAT SAMU- Urgences Timone

LA FIN DE VIE AUX URGENCES: LES LIMITATIONS ET ARRÊTS DES THÉRAPEUTIQUES ACTIVES. Dr Marion DOUPLAT SAMU- Urgences Timone LA FIN DE VIE AUX URGENCES: LES LIMITATIONS ET ARRÊTS DES THÉRAPEUTIQUES ACTIVES Dr Marion DOUPLAT SAMU- Urgences Timone SOMMAIRE 1. La mort aux urgences 2. Les Limitations et Arrêts des Thérapeutiques

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR. Contact presse : Catherine Amy

DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR. Contact presse : Catherine Amy IntégrerSciencesPoAix en Provence,Lille,Lyon,Rennes,Strasbourg,Toulouse Lundi24juin2013 DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR Contact presse : Catherine Amy Coordination de la

Plus en détail

Sondage auprès de la population canadienne sur la problématique des soins de fin de vie Septembre 2013

Sondage auprès de la population canadienne sur la problématique des soins de fin de vie Septembre 2013 Sondage auprès de la population canadienne sur la problématique des soins de fin de vie Septembre 2013 2013 Ipsos. Tous droits réservés. Contient des informations confidentielles et propriétaires d Ipsos

Plus en détail

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE.

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE. 2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS Avec le Haut Patronage de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative CANCER ET ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE ORGANIGRAMME DES SEMINAIRES Promotion 2013 FORMATION COMPLEMENTAIRE EN MEDECINE POUR LES MEDECINS Pour les enseignants, ces enseignements seront à faire tous les 2 ans 1 - Module

Plus en détail

N 175 - JANVIER 2015

N 175 - JANVIER 2015 N 175 - JANVIER 2015 Sommaire E-SANTÉ LA REVOLUTION EN MARCHE 07. ÉDITORIAL par Michel Barth (1984), Drs Daniel Legendre & Claude Meisel 08. L e-santé au service de la Démocratie en santé Jean-Luc Plavis

Plus en détail

En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF

En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF Tél. : 04 42 21 06 22 Fax : 04 42 21 27 04 Mail : if.conseil@wanadoo.fr Site : www.ifconseil.eu Un partenariat Basé sur la lecture attentive

Plus en détail

M me Florence Chanut. «Injection : Comment articuler prévention, éducation et réduction des risques?»

M me Florence Chanut. «Injection : Comment articuler prévention, éducation et réduction des risques?» M me Florence Chanut Psychiatre Responsable du programme de psychiatrie des toxicomanies du Centre Hospitalier Universitaire de Montréal (CHUM) Professeur adjoint de clinique au département de psychiatrie

Plus en détail

Projet de vie pour la fin de vie auprès des personnes en situation de handicap

Projet de vie pour la fin de vie auprès des personnes en situation de handicap 1 Projet de vie pour la fin de vie auprès des personnes en situation de handicap Formations Don Bosco et Kan Ar Mor en octobre et novembre 2011 Document de synthèse par Françoise BIZIEN ifso 2 SOMMAIRE

Plus en détail

Des dispositifs de prise en charge et d accompagnement de la maladie d alzheimer

Des dispositifs de prise en charge et d accompagnement de la maladie d alzheimer La lettre de L observatoire Des dispositifs de prise en charge et d accompagnement de la maladie d alzheimer Novembre 203 - Numéro double 28-29 La fin de vie suscite depuis plusieurs années des questionnements

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

UFR Lettres et Sciences Humaines Accréditation 2015-2020 Filière : Sciences de la Société, mention Information Communication Niveau L3

UFR Lettres et Sciences Humaines Accréditation 2015-2020 Filière : Sciences de la Société, mention Information Communication Niveau L3 Intitulé UE 5.2 : Communication et organisation Ects : 5 Coeff. : Volume horaire : CM : 26 h TD : 10 h Pré-requis : Initiation aux notions sur les fondamentaux de la discipline SIC Le cours propose d apporter

Plus en détail

Prise en charge palliative chez les personnes ayant une démence

Prise en charge palliative chez les personnes ayant une démence Prise en charge palliative chez les personnes ayant une démence Concept Équipe multidisciplinaire 7 personnes travaillant sur le terrain 1 personne de référence par 2 UV Avoir au moins 160h de formation

Plus en détail

Je tenais à remercier M. Movermann qui m a accueillie au sein de sa direction et m a aidé dans la rédaction de ce mémoire. Merci aussi à tous les

Je tenais à remercier M. Movermann qui m a accueillie au sein de sa direction et m a aidé dans la rédaction de ce mémoire. Merci aussi à tous les Je tenais à remercier M. Movermann qui m a accueillie au sein de sa direction et m a aidé dans la rédaction de ce mémoire. Merci aussi à tous les agents de la DRH de la Région Rhône-Alpes, pour leur accueil

Plus en détail

F. BILLION-REY V. LACROIX

F. BILLION-REY V. LACROIX Centre Hospitalier de Lons le Saunier Service Pharmacie et Stérilisation Centrale Plaidoyer pour le développement de la Pharmacie Clinique au Centre Hospitalier de Lons le Saunier F. BILLI-REY V. LACRIX

Plus en détail

SOLIDARITÉS NUMÉRIQUES

SOLIDARITÉS NUMÉRIQUES RENCONTRE des Espaces Culture Multimédia SOLIDARITÉS NUMÉRIQUES proposée par le Ministère de la culture et de la communication (Délégation au développement et aux affaires internationales) en partenariat

Plus en détail

Le meilleur chemin pour nous contacter?

Le meilleur chemin pour nous contacter? Le meilleur chemin pour nous contacter? Vous avez des questions sur les soins à domicile? Vous avez besoin de services ou de soins particuliers? N hésitez pas à nous contacter pour trouver ensemble la

Plus en détail

25 ème du Congrès de la Société Française

25 ème du Congrès de la Société Française 25 ème du Congrès de la Société Française a n n i v e r s a i r e de Psycho-Oncologie Jeudi 27 et vendredi 28 novembre 2008 Université Paris Descartes - Paris 6 ème Cancers, cultures et pratiques de soins

Plus en détail

MYRIADE Formation développe ses formations et ses actions autour des relations interpersonnelles et la professionnalisation des acteurs.

MYRIADE Formation développe ses formations et ses actions autour des relations interpersonnelles et la professionnalisation des acteurs. M Y R I A D E F O R M A T I O N :: U N P A R T E N A R I A T F I A B L E D A N S L E V O L U T I O N D E S C O M P E T E N C E S D E S P R O F E S S I O N N E L S MYRIADE Formation développe ses formations

Plus en détail

ET D ACTEUR DU CH ANGEMENT

ET D ACTEUR DU CH ANGEMENT FORMATION DE COACH ET D ACTEUR DU CH ANGEMENT LA FORMATION Coach & Team Le présent document a pour objet de donner des éléments d information sur la formation d acteur du changement et de coach «Coach

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE. (11 074 signes espaces compris)

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE. (11 074 signes espaces compris) 1 Dans le cadre du décret Education Permanente La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE (11 074 signes espaces compris) Le volontariat et ses limites dans le secteur social et des soins

Plus en détail

DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE PSYCHIATRIE Faculté Médecine Poitiers Année 2002 Professeur J. L. SENON Psychiatrie

DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE PSYCHIATRIE Faculté Médecine Poitiers Année 2002 Professeur J. L. SENON Psychiatrie DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE PSYCHIATRIE Faculté Médecine Poitiers Année 2002 Professeur J. L. SENON Psychiatrie Accompagnement des Personnes Atteintes de Maladies Génétiques et de leur Famille D.U. - 1

Plus en détail

Nouveautés Deauville Le Havre - Novembre 2011

Nouveautés Deauville Le Havre - Novembre 2011 Médiathèque, campus Le Havre 30, rue de Richelieu 76087 Le Havre Cedex Tél. 02 32 92 59 64 Fax 02 35 42 11 16 doc@em-normandie.fr mardi 29 novembre 2011 Nouveautés Deauville Le Havre - Novembre 2011 460

Plus en détail

ROLES DU PHARMACIEN HOSPITALO-UNIVERSITAIRE: VISION D AVENIR

ROLES DU PHARMACIEN HOSPITALO-UNIVERSITAIRE: VISION D AVENIR ROLES DU PHARMACIEN HOSPITALO-UNIVERSITAIRE: VISION D AVENIR Dr. Pascal BONNABRY, PD Pharmacie des HUG Genève PRESSIONS D EVOLUTION Externes Situation économique Besoin de rentabilité Concurrence Législation

Plus en détail

Pour les références spécifiquement données par Claudine Goyot, voir page 6.

Pour les références spécifiquement données par Claudine Goyot, voir page 6. Stages : conter avec les 5 sens les 29 et 30 mai 2010 et conter pour les tout-petits les 12 et 13 juin 2010 à la MJC Etoile Animatrice :Claudine Goyot : clocogo@hotmail.fr Les participants au stage des

Plus en détail

Caroline John, Sophie Kamel, Vincent Dombre, Joao Da Costa Rodrigues, Yann Coattrenec

Caroline John, Sophie Kamel, Vincent Dombre, Joao Da Costa Rodrigues, Yann Coattrenec Caroline John, Sophie Kamel, Vincent Dombre, Joao Da Costa Rodrigues, Yann Coattrenec Plan de l exposé 1. Introduction 2. Déséquilibre offre demande 3. Donneur 4. Receveur 5. Liste d attente 6. Aspect

Plus en détail

FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA SOLIDARITE SECRETARIAT D ETAT A LA SANTE ET A L ACTION SOCIALE

FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA SOLIDARITE SECRETARIAT D ETAT A LA SANTE ET A L ACTION SOCIALE FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA SOLIDARITE SECRETARIAT D ETAT A LA SANTE ET A L ACTION SOCIALE 1999 La Fondation nationale de gérontologie et le ministère des affaires

Plus en détail

L hôpital dans la société. L expérience du CHU de Paris, l AP HP. Pierre Lombrail, Jean-Yves Fagon

L hôpital dans la société. L expérience du CHU de Paris, l AP HP. Pierre Lombrail, Jean-Yves Fagon L hôpital dans la société. L expérience du CHU de Paris, l AP HP. Pierre Lombrail, Jean-Yves Fagon Colloque Santé et Société Quels déterminants de santé et quel système de soins pour la santé de toute

Plus en détail

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau Son historique La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau a été créée en 1990, par un groupe de parents et d amis d enfants atteints de cancer.

Plus en détail

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

CONGRÈS. Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30

CONGRÈS. Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30 CONGRÈS Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30 Sous la présidence du Professeur Catherine WEIL-OLIVIER Et du Docteur François VIE LE SAGE LA SANTE PUBLIQUE APPARTIENT A TOUS Pavillon Dauphine Place

Plus en détail

Prise en charge des patientes et patients en fin de vie

Prise en charge des patientes et patients en fin de vie Prise en charge des patientes et patients en fin de vie Directives médico-éthiques de l ASSM Approuvées par le Sénat de l ASSM le 25 novembre 2004. La version allemande est la version d origine I. Préambule

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Ouverture...15. Michel DREYFUS Présyndicalisme... 19

TABLE DES MATIÈRES. Ouverture...15. Michel DREYFUS Présyndicalisme... 19 TABLE DES MATIÈRES Ouverture...15 Première Partie Présyndicalisme Michel DREYFUS Présyndicalisme... 19 Arnaud-Dominique HOUTE «Tous pour un, un pour tous!» : les comités de retraités de gendarmerie à la

Plus en détail

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ACADEMIE Nom et prénom Téléphone MCTR Téléphone secrétariat FAX électronique MCTR électronique secrétariat AIX -MARSEILLE TAUDOU Pierre

Plus en détail

QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES SOINS :

QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES SOINS : QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES SOINS : existe-t-il une spécificité oncologique? Sandy Decosterd, Infirmière spécialiste clinique en oncologie Marie-José Roulin, Directrice adjointe des soins LA SÉCURITÉ DES SOINS

Plus en détail

POLITIQUES GÉRONTOLOGIQUES et gestion des Établissements d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes. Executive Master. Promotion 2010-2011

POLITIQUES GÉRONTOLOGIQUES et gestion des Établissements d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes. Executive Master. Promotion 2010-2011 POLITIQUES GÉRONTOLOGIQUES et gestion des Établissements d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes Executive Master Promotion 2010-2011 Direction : Luc BROUSSY, Directeur EHPA CONSEIL DOSSIER DE SOUTENANCE

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 24 juin 2010 à 18 h 00 --------------------------------- AUJOURD HUI vingt quatre juin deux mille dix LE CONSEIL MUNICIPAL de la Ville

Plus en détail

Le programme. 1ère JOURNÉE NATIONALE. le 6 décembre 2008. de Nantes Métropole DE LA RESPONSABILITÉ INFIRMIÈRE. Cité Internationale des Congrès

Le programme. 1ère JOURNÉE NATIONALE. le 6 décembre 2008. de Nantes Métropole DE LA RESPONSABILITÉ INFIRMIÈRE. Cité Internationale des Congrès 1ère JOURNÉE NATIONALE DE LA RESPONSABILITÉ INFIRMIÈRE sous le Haut patronage de Mme Roselyne Bachelot- Narquin, Ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative et en partenariat

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DÉPARTEMENT D ANTHROPOLOGIE PAVILLON LIONEL-GROULX SALLE : C-3050. ANT-3214 : ANTHROPOLOGIE DE LA MORT Roland VIAU

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DÉPARTEMENT D ANTHROPOLOGIE PAVILLON LIONEL-GROULX SALLE : C-3050. ANT-3214 : ANTHROPOLOGIE DE LA MORT Roland VIAU UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DÉPARTEMENT D ANTHROPOLOGIE PAVILLON LIONEL-GROULX SALLE : C-3050 ANT-3214 : ANTHROPOLOGIE DE LA MORT Roland VIAU TRIMESTRE HIVER 2014 MERCREDI, 8H30-11H30 DU 08 JANVIER AU 16 AVRIL

Plus en détail

FORMATION PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR

FORMATION PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR L EXPERIENCE DU TERRAIN 2011 AU SERVICE DE VOS EXIGENCES 2012 FORMATION Le F : Centre de Liaison d Etude et de Formation 1 PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR SOMMAIRE Présentation de la Société P.3 à 5 Concept

Plus en détail

Programme Année Universitaire 2015 2016 (Sous réserve de l'accord des intervenants) MASTER 1 «MEDECINE LEGALE & CRIMINALISTIQUE»

Programme Année Universitaire 2015 2016 (Sous réserve de l'accord des intervenants) MASTER 1 «MEDECINE LEGALE & CRIMINALISTIQUE» Programme Année Universitaire 2015 2016 (Sous réserve de l'accord des intervenants) MASTER 1 «MEDECINE LEGALE & CRIMINALISTIQUE» Lieu des cours Se reporter au programme MAJ du 02 sept 2015 - Master 1 2015/2016

Plus en détail

Formation des Fondés de pouvoir et Cadres supérieurs des agences comptables de Sécurité Sociale

Formation des Fondés de pouvoir et Cadres supérieurs des agences comptables de Sécurité Sociale Formation des Fondés de pouvoir et Cadres supérieurs des agences comptables de Sécurité Sociale Programme homologué au niveau I de Management Général des organisations sanitaires et sociales Responsables

Plus en détail

On a l habitude de dire que la qualité de l emplacement détermine la pertinence de l investissement, pour Philéas Lodge c est une évidence.

On a l habitude de dire que la qualité de l emplacement détermine la pertinence de l investissement, pour Philéas Lodge c est une évidence. Investir au centre du pôle hospitalo-universitaire et au coe ur de la vie Le pôle hospitalo-universitaire lyonnais offre la particularité historique d être principalement regroupé dans l Est de la ville

Plus en détail

Guide pour le développement de la formation infirmière en soins palliatifs en Europe

Guide pour le développement de la formation infirmière en soins palliatifs en Europe Association Européenne de Soins Palliatifs (EAPC) Guide pour le développement de la formation infirmière en soins palliatifs en Europe Formation infirmière en soins palliatifs: Rapport du Groupe de Travail

Plus en détail

Archives des discussions de pathologies rares et ou émergentes provenant de la liste de discussion «INFECTIO-FLASH» de la SPILF.

Archives des discussions de pathologies rares et ou émergentes provenant de la liste de discussion «INFECTIO-FLASH» de la SPILF. Archives des discussions de pathologies rares et ou émergentes provenant de la liste de discussion «INFECTIO-FLASH» de la SPILF Question initiale le 201103 Melioidose Nous venons d'avoir dans le service

Plus en détail

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Atelier n 11 Monter un parcours de soins sur une approche territoriale ciblée 2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Françoise ELLIEN,

Plus en détail

9. Les registres d essais cliniques

9. Les registres d essais cliniques 9. Les registres d essais cliniques Les registres d essais thérapeutiques sont des bases de données qui enregistrent les essais thérapeutiques planifiés, en cours de réalisation ou terminés, possédant

Plus en détail

Nom Prénom chapter. Repas seul

Nom Prénom chapter. Repas seul Nom Prénom chapter nombre de lieu Repas + conducteur passager motos d'arrivée Nuit 1 DROUX Michel BOURGOGNE 1 1 VERDUN 1 2 BOURDON Jean Marc BRAVEHEART DES DEUX CAPS 1 1 VERDUN 1 3 BOURDON Raphaëlle BRAVEHEART

Plus en détail

Annuaire _ ACADÉMIE DE LYON 2014-2015. Localisation une Localisation deux

Annuaire _ ACADÉMIE DE LYON 2014-2015. Localisation une Localisation deux can opé Annuaire _ ACADÉMIE DE LYON 2014-2015 Localisation une Localisation deux Table des matières DIRECTION & AGENCE COMPTABLE 5 SITE DE LYON - SERVICES COMMUNS TRANSVERSAUX 7 SITE DE LYON - MÉDIATION

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

Edito SOS manque de places!

Edito SOS manque de places! G R O U P E P O L Y H A N D I C A P F R A N C E 11 bis, rue Théodore de Banville - 75017 PARIS Tél: 09 53 66 97 39 Fax 09 58 66 97 39 gpf.secretariat@free.fr - @GPFpolyhandicap NUMERO 33 OCTOBRE 2014 Edito

Plus en détail

REVUE DES ACQUISITIONS

REVUE DES ACQUISITIONS REVUE DES ACQUISITIONS Document réalisé par GRAPHITI-Cirdd Midi-Pyrénées / septembre 2014 1 PUBLICATIONS DE L OFDT (Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies) Derniers rapports publiés. Ces

Plus en détail

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines Hôpital de jour (HDJ) Permet des soins ou examens nécessitant plateau

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

Les soins infirmiers en oncologie : une carrière faite pour vous! Nom de la Présentatrice et section de l'acio

Les soins infirmiers en oncologie : une carrière faite pour vous! Nom de la Présentatrice et section de l'acio Les soins infirmiers en oncologie : une carrière faite pour vous! Nom de la Présentatrice et section de l'acio Grandes lignes Pourquoi les soins en cancérologie sont-ils un enjeu de santé important? Les

Plus en détail

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS Marie-José Roulin Directrice adjointe des soins Hôpitaux Universitaire de Genève Cette présentation expose les

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

Face à La VIe Garches 2010-2011. Projet & Photos BaPTIsTe LIGneL. TaIna Tervonen DesIGn ATeLIer LarGe de l atelier CHévara

Face à La VIe Garches 2010-2011. Projet & Photos BaPTIsTe LIGneL. TaIna Tervonen DesIGn ATeLIer LarGe de l atelier CHévara Face à La VIe Garches 2010-2011 Projet & Photos BaPTIsTe LIGneL TexTes TaIna Tervonen DesIGn ATeLIer LarGe de l atelier CHévara 10 janvier - 4 Mars 2012 Le Service Pierrette infirmière Ma blouse blanche,

Plus en détail