Bilan 2010 de l Assurance Maladie Obligatoire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan 2010 de l Assurance Maladie Obligatoire"

Transcription

1 Bilan 2010 de l Assurance Maladie Obligatoire Octobre 2011

2 Table des matières I. Population : A. CNSS : Population du secteur privé : Evolution de la population couverte : Répartition des salariés par secteur d activité : Répartition des assurés par tranche de salaire : Répartition de la population ayant les droits ouverts par région : Répartition de la population couverte par sexe et par tranche d âge : B. CNOPS : Evolution de la population immatriculée : Répartition des assurés par type d employeur : Répartition des assurés par tranche de salaire : Répartition des assurés par sexe et par tranche d âge : Répartition de la population couverte par région : C. Comparatif CNOPS-CNSS : Population couverte : Comparatif des salaires CNOPS-CNSS : Comparatif pour quelques régions CNOPS-CNSS : II. Cotisations et contributions :

3 A. CNSS : Cotisations et contributions dues : Cotisations et contributions encaissées : Cotisations et contributions non recouvrées : Cotisations et contributions par type d assuré : B. CNOPS : Cotisations et contributions dues : Cotisations et contributions encaissées : Cotisations et contributions par type d assuré : Cotisation annuelle moyenne par type d assuré : III. Dépenses : A. CNSS : Remboursement des frais engagés : Rythme des remboursements : Dépenses par région : Répartition des bénéficiaires des soins par tranche d âge : Comparatif du coût moyen par dossier : Dépenses par famille de soins : Délais de remboursement : Dépense moyenne par type d assuré ventilée par sexe : B. CNOPS :

4 1. Remboursement des frais engagés : Rythme des remboursements : Dépenses par région : Répartition des bénéficiaires des soins par tranche d âge : Comparatif du coût moyen par dossier : Dépenses par famille d actes : Délais de remboursement : Dépense moyenne par type d assuré ventilée par sexe : C. Comparatif CNSS-CNOPS : IV. Les affections de longue durée : A. CNSS : Répartition des bénéficiaires en ALD par tranche d âge : La population bénéficiaire des soins en ALD par type d assuré : Répartition des dépenses ALD par région : Répartition des personnes en ALD : Les dépenses par type d ALD : Comparaison des dépenses : B. CNOPS : Répartition des dépenses ALD par tranche d âge : La population bénéficiaire des soins en ALD : Répartition des dépenses ALD par région :

5 4. Répartition des personnes bénéficiaires en ALD : Répartition des dépenses ALD : Comparaison des dépenses : C. Comparatif CNSS-CNOPS : V. Equilibre budgétaire : Réserves de sécurité : Bilan d exploitation : Frais de gestion :

6 Préambule Le présent rapport présente le bilan du régime de l'assurance Maladie Obligatoire au titre de l'exercice 2010, géré par la Caisse Nationale des Organismes de Prévoyance Sociale (CNOPS) et la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale (CNSS). Le bilan annuel AMO, présente l évolution du régime enregistrée au cours de l année 2010, selon les quatre principaux axes suivants : La Population concernée; Les Cotisations et contributions ; La Consommation médicale, en particulier celle des ALD ; L Equilibre budgétaire du régime. Les données présentées dans ce rapport proviennent principalement des états statistiques et des informations communiqués par les Organismes gestionnaires à la demande de l ANAM, relativement à la consommation médicale des assurés, à leur gestion et à leur comptabilité. Ces données étant appuyées par les états financiers réglementaires. Tout en notant les efforts importants et continus consentis par les organismes gestionnaires pour le renseignement des tableaux statistiques, l absence de données fines de la consommation médicales limite le champ d analyse de ce rapport, en ce qui concerne l évolution des dépenses des prestations et bien médicaux et en particulier celles des médicaments par leur nature

7 I. Population : A. CNSS : 1. Population du secteur privé : 2. Evolution de la population couverte : 3. Répartition des salariés par secteur d activité : 4. Répartition des assurés par tranche de salaire : 5. Répartition de la population ayant les droits ouverts par région : 6. Répartition de la population couverte par sexe et par tranche d âge : B. CNOPS : 1. Evolution de la population immatriculée : 2. Répartition des assurés par type d employeur : 3. Répartition des assurés par tranche de salaire : 4. Répartition des assurés par sexe et par tranche d âge : 5. Répartition de la population couverte par région : C. Comparatif CNOPS-CNSS : 1. Population couverte : 2. Comparatif des salaires CNOPS-CNSS : 3. Comparatif pour quelques régions CNOPS-CNSS : - 7 -

8 I.Population : A.CNSS : 1.Population du secteur privé : Population éligible à la CNSS (Cotisante à l'amo) et pensionnés non éligibles à la CNSS Droits ouverts Droits fermés Population éligible à la CNSS (Cotisante à l'amo) et pensionnés non éligibles à la CNSS Population bénéficiant des Population dispositions générale Total de l'article Droits ouverts Droits fermés Total 114 Population bénéficiant des dispositions de l'article 114 Population générale Population ayant les droits ouverts Taux d'évolution Population bénéficiant des dispositions de l'article 114 Population générale Actifs ,0% 3,0% 6,8% Assurés ,8% 5,1% 8,6% Conjoints ,4% 7,4% Enfants ,5% -0,3% 5,4% Pensionnés ,3% -0,8% -3,7% Assurés ,4% -3,0% 0,7% Conjoints ,9% 18,6% -4,8% Enfants ,6% -5,4% -9,5% Ensemble ,1% 2,9% 5,5% Assurés ,3% 4,9% 7,7% Conjoints ,8% 7,8% Enfants ,6% -0,4% 3,9% - 8 -

9 La population globale du secteur privé est passée de à entre 2009 et 2010, enregistrant ainsi une augmentation de 5.5%. Au titre de 2010, cette population se répartit comme suit : bénéficiaires ayant les droits ouverts en progression de 10.1% par rapport à bénéficiaires de type actif ayant les droits fermés contre en 2009 enregistrant ainsi une baisse de 5% pensionnés ayant les droits fermés y compris les pensionnés non éligibles à l AMO CNSS; La population bénéficiant des dispositions de l article 114 a augmenté de 2.9% passant de à entre 2009 et Evolution de la population couverte : - 9 -

10 Evolution de la population couverte ayant les droits ouverts : 2007 Evolution Evolution Evolution Evolution Actifs ,0% ,5% ,4% ,0% Assurés actifs ,3% ,0% ,7% ,8% Ayants droit ,6% ,2% ,9% ,5% Pensionnés ,5% ,4% ,7% ,3% Assurés pensionnés ,5% ,1% ,3% ,4% Ayants droit ,8% ,8% ,0% ,0% Total ,8% ,7% ,5% ,1% Source:Etats financiers et statistiques La population ayant les droits ouverts a augmenté de 10.1% entre 2009 et 2010 avec une augmentation de +13% au niveau de la population des actifs et une baisse au niveau de la population des pensionnés (-3.3%). En quatre ans, la population des assurés actifs est passée de à soit une augmentation de 45% entre 2007 et 2010.Par contre, les assurés pensionnés ont connu une hausse de 7% durant la même période passant de à avec une stagnation entre 2009 et Evolution de la population couverte ayant les droits fermés :

11 Evolution Evolution Actifs ,6% ,3% Assurés ,1% ,5% Ayants droit ,5% ,3% La population des assurés ayant les droits fermés est en baisse depuis 2008 : après une baisse de 1.6% entre 2008 et 2009, cette population a diminué de 5.3%. On considère qu un assuré a les droits fermés au cours de l année de référence : 1.Si, au cours de cette année, il n a eu à aucun moment les droits ouverts bien même qu il ait cotisé à un moment ou un autre faute d avoir rempli les conditions d être déclaré et avoir cotisé pour une période de plus de 54 jours au cours de six mois consécutifs ; 2.Si, malgré avoir été déclaré, le paiement n ait pas suivi la déclaration tout le long de l exercice de référence

12 Evolution de la part des assurés titulaires de pension dans la population éligible avec droits ouverts : 100,0% 90,0% 80,0% 70,0% 60,0% 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 0,0% 10,9% 21,3% 19,8% 18,5% 16,7% Salariés Pensionnés L'abaissement du plancher mensuel de la pension de 910 Dhs pour les agriculteurs et 1289 Dhs pour les autres secteurs à 500 Dhs (montant minimum de la pension d invalidité et de vieillesse servie par la CNSS en novembre 2007), a permis d'étendre la couverture à une tranche assez importante de la population des pensionnés. Ceci a augmenté la part des assurés pensionnés de 10 points dans la population totale des assurés en 2007 par rapport à Depuis 2007, cette proportion a baissé passant de 21.3% en 2007 à 19.8% en 2008 et 18.5% en 2009 pour atteindre 16.7% en 2010 en raison de l augmentation plus rapide de la population active éligible par rapport à celle des titulaires de pension

13 3.Répartition des salariés par secteur d activité : Secteurs Population immatriculée AMO %immatriculé AMO dans le secteur Population 114 %114 dans le secteur Total Part de chaque secteur dans le total Part cumulée Industries manufacturières % % ,0% 24,0% Bâtiment et travaux publics % % ,2% 40,1% Commerce ; réparations automobile et d'articles domestiques % % ,6% 55,7% Immobiliers, location et services aux entreprises % % ,2% 69,9% Agriculture, chasse, sylviculture % % ,6% 76,5% Transports et Communications % % ,5% 82,1% Hôtels et Restaurants % % ,1% 87,1% Education % % ,0% 90,2% Activités financières % % ,7% 92,8% Pêche, aquaculture % % ,6% 95,5% Services collectifs, sociaux et personnels % % ,8% 97,3% Santé et action sociale % % ,5% 98,7% Industries extractives % % ,8% 99,5% Administration publique % % ,3% 99,8% Activités extra-territoriales % % ,1% 99,9% Production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau % % ,1% 100,0% Services domestiques % 35 10% 358 0,0% 100,0% Total % % ,0%

14 Les industries manufacturières viennent en tête des activités exercées avec une part de 24%. Elles sont suivies du BTP avec une part de 16.2% puis le commerce avec une part de 15.6%.Puis, le secteur de l immobilier qui représente 14.2%. Pour ces quatre secteurs, nous constatons qu une part de 34.4% relève de la population

15 4.Répartition des assurés par tranche de salaire : Actifs Pensionnés Total Tranches de salaires Evolution Evolution %Cumulé 2010 %Cumulé Evolution Moins de 1400 dhs ,0% ,6% ,8% ,0% -7,8% De [ 1400 à 2100 [ dhs ,9% ,4% ,1% ,9% 2,8% De [ à [ dhs ,7% ,8% ,8% ,6% 24,3% De [ à [ dhs ,0% ,0% ,9% ,5% 23,8% De [ à [ dhs ,6% ,6% ,9% ,9% 17,5% De [ à [ dhs ,6% ,3% ,1% ,3% 24,3% De [ à [ dhs ,8% ,0% ,4% 24,8% De [ à [ dhs ,4% ,5% ,0% 20,4% De [ à [ dhs ,8% ,3% ,9% 20,8% De [ à [ dhs ,8% ,0% ,7% 29,8% De [ à [ dhs ,8% ,5% ,3% 23,8% De [ à [ dhs ,7% ,1% ,9% 27,7% Plus de dhs ,6% ,0% ,0% 150,6% Total ,8% ,4% ,3% Source:Etats financiers et statistiques Nous constatons une baisse de l effectif des assurés au niveau de la tranche des moins de 1400 Dhs aussi bien pour les actifs (- 11.0%) que pour les pensionnés (- 4.6%). Par contre, Les salariés qui touchent plus de Dhs ont connu une augmentation importante de l ordre de 150%. La part de la population immatriculée à l AMO ayant les droits ouverts et déclarant moins que le SMIG a baissé entre 2009 et 2010 passant respectivement de 53.1% à 46.9%. Pour ce qui est de la part des salariés qui déclarent moins de 6000 dhs par mois (soit le plafond de la base des cotisations, au titre de la prestation vieillesse), elle a baissé de deux points passant de 94% en 2009 à 92% en

16 5. Répartition de la population ayant les droits ouverts par région : Evolution 2009 Evolution 2010 entre 2007 et entre 2008 Région Effectif 2008 Effectif et 2009 Effectif Evolution entre 2009 et 2010 Part de la population Grand Casablanca ,8% ,1% ,1% 27,0% Souss Massa Draa ,5% ,0% ,3% 12,3% Rabat Salé Zemmour Zear ,4% ,3% ,4% 9,5% Tanger Tétouan ,1% ,3% ,5% 9,1% Marrakech Tensift Al-Haouz ,7% ,7% ,6% 8,5% Doukkala Abda ,3% ,0% ,8% 5,7% Meknès Tafilalet ,2% ,6% ,9% 5,5% Fès Boulemane ,2% ,7% ,1% 4,9% l'oriental ,5% ,0% ,4% 4,5% Gharb Chrarda Beni Hssen ,9% ,9% ,3% 4,3% Chaouia Ouardigha ,2% ,2% ,7% 3,1% Taza Al Hoceima Taounate ,0% ,0% ,6% 2,2% Tadla Azilal ,6% ,3% ,3% 2,1% Guelmim Es-semara ,4% ,2% ,6% 0,5% Laayoune Boujdour Sakia El Hamra ,2% ,1% ,2% 0,5% Oued Ed-dahab-Lagouira ,6% ,4% ,8% 0,2% Total ,9% ,3% ,1% 100,0% Source:Etats financiers et statistiques

17 Au titre de l année 2010, une proportion de 57.8% de la population ayant les droits ouverts à l AMO-CNSS est concentrée dans les régions suivantes : Grand Casablanca : 27.0% ; Souss Massa Drâa : 12.3% ; Rabat, Salé, Zemmour Zaïre : 9.5% ; Tanger Tetouan : 9.1%. Les régions qui ont connu une hausse importante entre 2009 et 2010 sont : Oued Ed-dahab Lagouira : (+37.8%) ; Laayoune Boujdour Sakia El Hamra : (+23.2%) ; Tanger Tetouan : (+20.5%) ; Rabat Salé Zemmour Zear : (+19.4%)

18 6.Répartition de la population couverte par sexe et par tranche d âge : Par type d assuré et par tranche d âge : Actifs et ayants droits 2010 Pensionnés % Actifs et ayants droits % Pensionnés 2009 %en %en 2010 [ 0-1 ] ,7% 113 0,3% ,5% ,4% -0,6% ] 1-5 ] ,1% ,9% ,0% ,3% 13,5% ] 5-10 ] ,1% ,9% ,9% ,7% 8,4% ] ] ,1% ,9% ,7% ,4% 7,7% ] ] ,2% ,8% ,7% ,4% 6,3% ] ] ,8% ,2% ,8% ,0% 14,7% ] ] ,6% 991 0,4% ,8% ,1% 14,7% ] ] ,1% ,9% ,3% ,7% 15,0% ] ] ,3% ,7% ,0% ,0% 10,8% ] ] ,8% ,2% ,8% ,1% 14,4% ] ] ,1% ,9% ,5% ,5% 10,4% ] ] ,3% ,7% ,1% ,3% 16,1% ] ] ,5% ,5% ,2% ,1% 7,5% ] ] ,2% ,8% ,4% ,3% 6,2% ] ] ,2% ,8% ,6% ,3% -2,7% [plus de 70 ans] ,3% ,7% ,6% ,2% 2,8% Total ,3% ,7% ,0% ,0% 10,1% Source:Etats financiers et statistiques Total Evolution entre 2009 et

19 La part de la population âgée de 0 à 15 ans est passée de 29,1% en 2009 à 28,8% en La population en âge d activité soit de 15 à 60 ans représente 60,3% en 2010 contre 59,2% en La proportion des bénéficiaires âgés de plus de 60 ans est de 10,9% en 2010 contre 11,7% en 2009, car une plus grande augmentation des actifs a été enregistrée au cours de cette année

20 Pyramide des âges : Répartition de la population ayant les droits ouverts par sexe et tranche d'âge f h [plus de 70 ans] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] 5-10 ] ] 1-5 ] [ 0-1 ]

21 La population éligible ayant les droits ouverts à l AMO-CNSS est composée de 53% d hommes et 47% de femmes. La pyramide des âges fait ressortir des profils similaires pour les hommes et les femmes qui ont moins de 40 ans. Par contre, l effectif des hommes âgés de plus de 45 ans-s avère être plus important avec un écart qui peut atteindre 48% comme c est le cas pour la tranche des personnes ayant plus de 70 ans. Sex-ratio : 2,50 Sex-ratio=(nbr d'hommes/nbr de femmes) 2,00 1,75 1,91 1,50 1,00 0,50 1,09 1,06 1,11 1,06 1,02 0,96 0,96 0,97 1,05 1,14 1,24 1,26 1,18 1,52 0,

22 B.CNOPS : 1.Evolution de la population immatriculée : Evolution Evolution Actifs ,3% ,1% Assurés ,7% ,6% Ayants droits ,0% ,5% Pensionnés ,2% ,2% Assurés ,9% ,1% Ayants droits ,5% ,3% Total ,7% ,3% La population immatriculée au titre du régime AMO dans le secteur public a légèrement augmenté de 1,3% entre 2009 et Cette hausse est due principalement à l évolution importante (+27,1%) qu a connue la population des assurés titulaires de pension

23 Evolution de la population des assurés pensionnés dans la population des assurés : Evolution de la part des assurés pensionnés dans la population immatriculée AMO Actifs Pensionnés 18,2% 19,8% 23,7% La part des assurés pensionnés est passée de 18,2% à 19,8% entre 2008 et 2009 puis elle a gagné quatre points en 2010 atteignant ainsi 23,7%. Evolution de la population des bénéficiaires ayant les droits fermés : Evolution Actifs % Assurés % Ayants droit % Pensionnés % Assurés % Ayants droit % Total %

24 2.Répartition des assurés par type d employeur : Employeur Effectif % Paierie Principale du Royaume ,3% Collectivités locales ,2% Etablissements publics ,2% Autres Empolyeurs ,3% Total Employeurs ,0% Caisse de retraite Effectif % Caisse marocaine des retraites ,1% Régime collectif d'allocation de Retraite ,2% Autres pensionnés ,7% Total caisses de retraite ,0% Nous constatons que 62,3% des assurés actifs relèvent de la paierie principale du royaume et 16,2% des collectivités locales. Pour ce qui est des titulaires de pension, 75,1% sont affiliés à la Caisse Marocaine des Retraites

25 3.Répartition des assurés par tranche de salaire : Tranches de salaire Actifs % % Cumulé Pensionnés % % Cumulé Total % % Cumulé Moins de 1400 dhs ,9% 0,9% ,1% 35,1% ,8% 9,8% De [ 1400 à 2100 [ dhs ,2% 1,1% ,9% 49,0% ,8% 13,5% De [ à [ dhs ,1% 11,2% ,5% 58,5% ,9% 23,5% De [ à [ dhs ,4% 17,6% ,1% 65,6% ,6% 30,0% De [ à [ dhs ,7% 24,2% ,4% 71,0% ,3% 36,4% De [ à [ dhs ,9% 34,2% ,1% 74,1% ,2% 44,5% De [ à [ dhs ,0% 44,2% ,8% 78,9% ,6% 53,2% De [ à [ dhs ,7% 55,9% ,0% 81,9% ,4% 62,6% De [ à [ dhs ,0% 58,9% ,3% 83,1% ,6% 65,2% De [ à [ dhs ,6% 60,5% ,6% 85,7% ,9% 67,1% De [ à [ dhs ,7% 61,2% ,4% 90,1% ,6% 68,7% De [ à [ dhs ,1% 72,2% ,1% 93,2% ,0% 77,7% Plus de dhs ,1% 79,4% ,9% 94,1% ,5% 83,2% Salaire NI ,6% 100,0% ,9% 100,0% ,8% 100,0% Total ,0% ,0% ,0% - Nous constatons que 23.5% des assurés touchent un salaire inférieur à 2800 Dhs par mois et participent donc avec un taux de cotisation réel supérieur à 2.5% de leur salaire. Environ 7.1% des salariés touchent un salaire supérieur à dhs et cotisent avec un taux réel inférieur à 2.5% de leur salaire

26 4.Répartition des assurés par sexe et par tranche d âge : Evolution Actifs et Pensionnés et % % Total % Total % ayants droit ayants droit [ 0-1 ] ,2% 310 1,8% ,7% ,3% -71,0% ] 1-5 ] ,8% ,2% ,4% ,5% -1,5% ] 5-10 ] ,5% ,5% ,8% ,9% -10,4% ] ] ,9% ,1% ,4% ,6% -9,0% ] ] ,7% ,3% ,7% ,5% -5,2% ] ] ,9% ,1% ,8% ,8% 0,1% ] ] ,6% ,4% ,7% ,1% -8,8% ] ] ,5% ,5% ,9% ,1% -3,6% ] ] ,8% ,2% ,7% ,9% -1,9% ] ] ,6% ,4% ,9% ,2% -2,5% ] ] ,1% ,9% ,3% ,7% -3,4% ] ] ,3% ,7% ,8% ,2% -3,3% ] ] ,1% ,9% ,9% ,9% 1,5% ] ] ,5% ,5% ,4% ,5% -0,2% ] ] ,4% ,6% ,6% ,6% 0,4% âge à déterminer ,3% ,7% ,0% ,2% 167,1% Total ,0% ,0% ,0% ,0% 1,3% Alors que la population globale a augmenté de 1.3%, nous constatons une baisse importante au niveau de la tranche [0.1 [ (-71%) et une augmentation beaucoup plus importante au niveau de la tranche [plus de 70 ans[ (+167%)

27 Pyramide des âges : Répartition de la population couverte par sexe et tranche d'âge âge à déterminer ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] 5-10 ] ] 1-5 ] [ 0-1 ] Femmes Hommes Au titre de 2010, la population immatriculée AMO-CNOPS est constituée de : 51% d hommes ; 49% de femmes. Au titre de l exercice 2010, la population immatriculée AMO-CNOPS se répartit comme suit : 26.2% de bénéficiaires âgés de 0 à 15 ans dont 54% sont des hommes et 46% des femmes ; 56.7% de bénéficiaires ayant entre 15 et 60 ans dont 51% sont de sexe masculin et 49% de sexe féminin ; 17.1% de bénéficiaires ayant plus de 60 ans dont 47% sont des hommes et 53% des femmes

28 Sex-ratio : Sex-ratio=nbr d'hommes/nbr de femmes 1,80 1,60 1,40 1,20 1,00 0,80 0,60 0,40 0,20 0,00 1,10 1,23 1,18 1,19 1,16 0,81 0,71 0,74 0,98 0,88 1,33 1,13 1,53 1,24 1,26 0,

29 5.Répartition de la population couverte par région : Evolution Région Bénéficiaires % % Cumulé Bénéficiaires % % Cumulé Rabat Salé Zemmour Zear ,3% 20,3% ,6% 21,6% 7,6% Grand Casablanca ,7% 35,0% ,8% 35,4% -4,6% Souss Massa Draa ,8% 42,8% ,4% 42,9% -2,8% Meknès Tafilalet ,6% 50,4% ,3% 50,2% -3,2% l'oriental ,5% 56,9% ,5% 56,7% 1,1% Marrakech Tensift Al-Haouz ,7% 63,6% ,5% 63,2% -0,9% Tanger Tétouan ,9% 69,5% ,0% 69,2% 1,9% Fès Boulemane ,4% 74,9% ,4% 74,6% 1,9% Chaouia Ouardigha ,0% 78,9% ,2% 78,8% 4,8% Tadla Azilal ,5% 82,4% ,1% 82,8% 18,1% Doukkala Abda ,2% 86,7% ,0% 86,8% -5,6% Gharb Chrarda Beni Hssen ,7% 91,4% ,1% 89,9% -34,4% Taza Al Hoceima Taounate ,2% 94,6% ,0% 92,8% -5,6% Guelmim Es-semara ,5% 97,1% ,1% 94,9% -15,4% Laayoune Boujdour Sakia El Hamra ,0% 99,1% ,0% 96,9% 0,1% Oued Ed-dahab-Lagouira ,5% 99,6% ,5% 97,4% 4,0% Région NI ,4% 100,0% ,6% 100,0% - Total ,0% ,0% - 1,3% Les quatre régions suivantes : Rabat Salé, Grand Casablanca, Souss Massa et Meknès concentrent 50.2% de la population immatriculée AMO-CNOPS

30 C.Comparatif CNOPS-CNSS : 1.Population couverte : CNOPS CNSS TOTAL Evolution Evolution Evolution Actifs ,1% ,0% ,0% Assurés ,6% ,5% ,3% Ayants droit ,5% ,8% ,0% Pensionnés ,2% ,0% ,2% Assurés ,1% ,1% ,1% Ayants droit ,3% ,2% ,7% Total ,3% ,8% ,3% 2.Comparatif des salaires CNOPS-CNSS : CNOPS CNSS Actifs % Pensionnés % Total % Actifs % Pensionnés % Total % Moins de Dhs % % % % % % Plus de Dhs % % % % 0 0% % Salaire indéterminé % % % Total % % % % % %

31 3.Comparatif pour quelques régions CNOPS-CNSS : CNSS Région Effectif % % de la population globale CNOPS Effectif % % de la population globale Population marocaine globale* Effectif % % de la population globale Grand Casablanca % 19% % 10% % 100% Souss Massa Draa % 10% % 6% % 100% Rabat Salé Zemmour Zear % 10% % 22% % 100% Tanger Tétouan % 9% % 6% % 100% Marrakech Tensift Al-Haouz % 7% % 5% % 100% Doukkala Abda % 8% % 5% % 100% Meknès Tafilalet % 7% % 9% % 100% Fès Boulemane % 8% % 9% % 100% l'oriental % 6% % 9% % 100% Total % 9% % 8% % 100% *Population en 2009 selon l'annuaire statistique

32 II. Cotisations et contributions : A. CNSS : 1. Cotisations et contributions dues : 2. Cotisations et contributions encaissées : 3. Cotisations et contributions non recouvrées : 4. Cotisations et contributions par type d assuré : B. CNOPS : 1. Cotisations et contributions dues : 2. Cotisations et contributions encaissées : 3. Cotisations et contributions par type d assuré : 4. Cotisation annuelle moyenne par type d assuré :

33 II.Cotisations et contributions : A.CNSS : 1.Cotisations et contributions dues : Exercice de mise en recouvrement En milliers de Dhs Exercice d'imputation ,0% ,8% ,9% ,8% ,9% ,3% ,3% ,0% ,3% ,0% ,7% ,2% ,9% ,3% ,0% ,2% ,3% ,5% ,7% ,2% ,0% ,0% ,6% ,3% ,1% ,0% ,3% ,0% ,4% ,0% ,5% ,5% ,0% ,0% Nous notons une nette amélioration de la part des cotisations et contributions mises en recouvrement l exercice même. Cette proportion est passée de 60.3%, à 74.2% entre 2005 et 2006 pour atteindre 92.1%, 94.4% et 96.5% respectivement pour les exercices 2007, 2008 et Toutefois, l inflexion en diminution du montant des cotisations et contributions dues au titre des exercices 2007 et 2009 reste inexpliquée et fera l objet d investigations complémentaires

34 2. Cotisations et contributions encaissées : Total 2010 Exercice de recouvrement En milliers de Dhs Exercice d'imputation ,0% ,4% ,7% ,7% ,2% ,8% ,2% ,0% ,9% ,0% ,5% ,5% ,5% ,6% ,0% ,8% ,5% ,8% ,0% ,8% ,0% ,9% ,7% ,1% ,2% ,0% ,6% ,2% ,2% ,0% ,2% ,8% ,0% ,0% La cadence de recouvrement des cotisations et contributions émises au cours d un exercice s améliore d année en année passant de 55.6% en 2005 à 86.8% en

35 3. Cotisations et contributions non recouvrées : Cotisations et contributions dues à fin 2010 Cotisations et contributions recouvrées à fin Reste à recouvrer Reste à recouvrer % 12% -2% 15% -16% 18% 49% A fin décembre 2010, 49% des cotisations appelées relativement à l exercice 2005 restent encore à recouvrer. Pour les exercices 2007 et 2009, le montant des cotisations encaissées excède le montant des cotisations dues respectivement de 16% et de 2% au titre de ces exercices

36 4.Cotisations et contributions par type d assuré : Evolution Evolution Effectif des actifs ,7% ,8% Cotisations et contributions des actifs (en milliers) ,9% ,8% Cotisation et contribution moyenne par actif ,5% ,9% Effectif des pensionnés ,3% ,4% Cotisations des pensionnés (en milliers) ,8% ,7% Cotisation moyenne par pensionné ,4% 975 7,3% Effectif total ,8% ,3% Cotisations et contributions totales ,9% ,3% Cotisation et contribution moyenne par assuré ,1% ,7% Source:Etats financiers et statistiques La cotisation contribution moyenne est passée de 2805 Dhs à 2353 Dhs entre 2008 et 2009, enregistrant ainsi une baisse de 16%.Elle s est redressée légèrement de 2.7% en

37 B.CNOPS : 1.Cotisations et contributions dues : Les données concernant les cotisations et contributions dues n ont pas été communiquées. 2.Cotisations et contributions encaissées : Exercice Concerné Exercice d'encaissement

38 3.Cotisations et contributions par type d assuré : Evolution Evolution Cotisations ,5% ,6% Cotisations des assurés actifs ,4% ,0% Cotisations des titulaires de pensions ,1% ,1% Contibutions ,2% ,7% Contributions patronales ,4% ,4% Autres cotisations et contributions ,1% ,4% Total ,9% ,7% Source:Etats financiers et statistiques Après une augmentation de 4% entre 2008 et 2009, le montant total des cotisations et contributions dues a progressé de 6,7% en Cotisation annuelle moyenne par type d assuré : Evolution Evolution Effectif des actifs ,7% ,6% Cotisations et contributions des actifs ,4% ,2% Cotisation et contribution moyenne par actif ,2% ,6% Effectif des pensionnés ,9% ,1% Cotisations des pensionnés ,1% ,1% Cotisation moyenne par pensionné ,2% ,3% Effectif total ,2% ,8% Cotisations et contributions totales ,0% ,0% Cotisation et contribution moyenne par assuré ,8% ,1% Source:Etats financiers et statistiques Après une stabilisation de la cotisation moyenne par pensionné ente 2008 et 2009, celle-ci a baissé de 17.3% en La cotisation et contribution moyenne par actif est passée de 3476 à 3899 entre 2008 et 2010, soit une évolution annuelle moyenne de 5.9%

39 III. Dépenses : A. CNSS : 1. Remboursement des frais engagés : 2. Rythme des remboursements : 3. Dépenses par région : 4. Répartition des bénéficiaires des soins par tranche d âge : 5. Comparatif du coût moyen par dossier : 6. Dépenses par famille de soins : 7. Délais de remboursement : 8. Dépense moyenne par type d assuré ventilée par sexe : B. CNOPS : 1. Remboursement des frais engagés : 2. Rythme des remboursements : 3. Dépenses par région : 4. Répartition des bénéficiaires des soins par tranche d âge : 5. Comparatif du coût moyen par dossier : 6. Dépenses par famille d actes : 7. Délais de remboursement : 8. Dépense moyenne par type d assuré ventilée par sexe :

40 III.Dépenses : A.CNSS : 1.Remboursement des frais engagés : Frais engagés Montants remboursés et réglés En millions de Dhs % dans total Mts liquidés /Frais engagés Exercice ,43 678,53 100,0% 73,2% Déboursements directs des assurés 477,51 313,03 46,1% 65,6% Tiers payant 449,92 365,49 53,9% 81,2% Exercice ,69 955,50 100,0% 66,9% Déboursements directs des assurés 847,60 476,01 49,8% 56,2% Tiers payant 581,09 479,50 50,2% 82,5% Le taux de prise en charge est passée de 73.2% en 2009 à 66.9% en 2010, cette baisse est due à l extension du panier des soins à l ambulatoire dont le taux de remboursement fixée à 70% demeure moins élevé que le taux de prise en charge de l hospitalisation et des affections de longue durée qui constituaient en grande partie le panier des soins de la CNSS avant l extension à tous les soins ambulatoires. Au titre de l année comptable 2010, le taux de prise en charge global des frais engagés par les assurés s est élevé en 2010 à 66.9%. Le taux de remboursement des dossiers déboursés directement par les assurés est de 56.2%. Par contre, le taux de prise en charge des dossiers Tiers payant est de 82.5%. Les montants remboursés aux assurés et ceux réglés aux prestataires sont à des niveaux proches et représentent respectivement 49.8% et 50.2%

41 2.Rythme des remboursements : En termes de nombre de dossiers : Exercice d'imputation Total Estimation du nombre de dossiers restant à payer à fin 2010 Exercice de paiement ,0% ,6% ,7% ,8% ,9% ,3% ,7% ,0% 0 0,0% 51 0,0% 272 0,2% 937 0,8% ,7% ,1% ,0% 0 0,0% 123 0,1% 927 0,4% ,5% ,0% ,0% ,6% 783 0,2% ,6% ,5% ,0% ,5% ,6% ,0% ,0% ,4% ,6% La proportion des dossiers traités- l année même du recours aux soins- a connu une amélioration entre 2006 et 2008 passant de 75.1% à 85.5%. Puis, elle a baissé à 83,0% en 2009 et à 68.6% en 2010, année de l extension du panier de soins à l ambulatoire qui a enregistré une augmentation du nombre de dossiers imputés à l exercice entre 2009 et 2010 de 255%

42 En termes de montants : Total Provision pour dossiers restant à payer à fin 2010 Exercice de paiement En millions de Dhs Exercice d'imputation 2 777,3 100,0% 445,4 16,0% 948,0 34,1% 674,1 24,3% 426,9 15,4% 208,6 7,5% 74,2 2,7% ,0 100,0% 0,0 0,0% 0,2 0,2% 0,9 0,7% 2,4 2,0% 44,4 36,4% 74,2 60,8% ,2 100,0% 0,0 0,0% 0,6 0,2% 4,3 1,8% 77,1 31,3% 164,2 66,7% ,5 100,0% 16,0 3,4% 3,7 0,8% 105,3 22,3% 347,5 73,5% ,9 100,0% 43,5 5,7% 157,9 20,6% 563,6 73,7% ,6 100,0% 385,9 32,9% 785,7 67,1% En termes de montants, une part de 60.8% des dépenses relatives à l exercice 2006 a été payée l année même. Cette proportion est passée à 66.7% en 2007 pour se stabiliser aux alentours de 73% en 2008 et Nous notons une baisse de 6.6 points en 2010 imputable à l entrée en vigueur de l ambulatoire. Cette baisse, en termes de montants, reste moins importante qu en termes de nombre de dossiers car le coût moyen du dossier a connu une diminution puisque les frais des soins de ville demeurent moins élevés que les frais d hospitalisation

43 3. Dépenses par région : Région Population couverte % de la population Effectif sinistré Taux de prévalence Nombre de dossiers Dépenses (en milliers) % des dépenses Nombre de dossiers par bénéf des soins Dépense moyenne /bénéf des soins Grand Casablanca ,0% ,9% ,9% 2, Rabat Salé Zemmour Zear ,5% ,6% ,5% 2, Souss Massa Draa ,3% ,4% ,7% 2, Tanger Tétouan ,1% ,7% ,7% 2, Marrakech Tensift Al-Haouz ,5% ,8% ,1% 2, l'oriental ,5% ,3% ,3% 2, Fès Boulemane ,9% ,3% ,2% 2, Meknès Tafilalet ,5% ,1% ,1% 2, Doukkala Abda ,7% ,9% ,8% 2, Gharb Chrarda Beni Hssen ,3% ,6% ,5% 2, Chaouia Ouardigha ,1% ,6% ,2% 2, Tadla Azilal ,1% ,1% ,3% 2, Taza Al Hoceima Taounate ,2% ,0% ,3% 2, Laayoune Boujdour Sakia El Hamra ,5% ,4% ,2% 2, Guelmim Es-semara ,5% 931 6,7% ,1% 2, Oued Ed-dahab-Lagouira ,2% 269 5,8% ,0% 1, Total ,0% ,4% ,0% 2,

44 Le taux de recours aux soins varie selon les régions du royaume. Les taux les plus élevés s observent au niveau de la région du Grand Casablanca (19.9%), Rabat Salé Zemmour Zear (14.6%), l Oriental (14.3%) et Chaouia ouardigha (13.6%). Les parts de dépenses ne sont pas fonction des tailles des régions : La région du Grand Casablanca concentre 27% de la population couverte et s approprie 43.9% du montant total des dépenses. La région de Rabat abrite 9.5%de la population et s accapare 10.5% des dépenses totales. La région de Souss Massa Drâa représente 12.3% et 7.7% respectivement de la population couverte et des dépenses totales. Comparaison de la taille des régions et leurs dépenses % de la population % des dépenses 43,9% 27,0% 10,5% 7,7% 6,7% 6,1% 9,5% 12,3% 4,3% 9,1% 8,5% 4,2% 4,5% 4,9% 5,5% 4,1% 5,7% 3,8%

45 - 45 -

46 4.Répartition des bénéficiaires des soins par tranche d âge : Population couverte Effectif sinistré 2010 Montants (en milliers) Dépense moyenne /bénéf des soins Dépense moyenne /bénéf de la couverture dépense moyenne/bénéf des soins 2009 Evolution dépense moyenne/bénéf de la couverture dépense moyenne/bénéf des soins dépense moyenne/bénéf de la couverture [ 0-1 ] % -2% ] 1-5 ] % 11% ] 5-10 ] % 18% ] ] % 30% ] ] % 60% ] ] % 28% ] ] % 26% ] ] % 32% ] ] % 29% ] ] % 37% ] ] % 33% ] ] % 19% ] ] % 26% ] ] % 36% ] ] % 32% [plus de 70 ans] % 36% Total % 28%

47 La dépense moyenne par bénéficiaire des soins est de 2618 Dhs en 2010 contre 4707 en 2009, soit en baisse de 44%. Evolution du taux de sinistralité entre 2009 et % 28% 25% 22% 16% 15%9% 6% 4% 7% 12% 14% 15% 15% 18% 16% 13% 14% 13% 12% 7% 3% 1% 3% 5% 5% 4% 4% 4% 5% 8%10% Cette augmentation trouve son explication dans l extension du panier des soins à l ambulatoire

48 5.Comparatif du coût moyen par dossier : Montants ( en milliers) 2010 Nombre de dossiers Coût moyen /dossier Montants ( en milliers) Nombre de dossiers Coût moyen /dossier Evolution Coût moyen /dossier [ 0-1 ] ,1% ] 1-5 ] ,6% ] 5-10 ] ,5% ] ] ,9% ] ] ,7% ] ] ,4% ] ] ,2% ] ] ,7% ] ] ,2% ] ] ,6% ] ] ,5% ] ] ,1% ] ] ,8% ] ] ,4% ] ] ,6% [plus de 70 ans] ,8% Total ,2% 2009 Nous constatons une baisse du coût moyen du dossier de 32% après l entrée en vigueur de l ambulatoire, étant donné une fréquence de dossiers ambulatoires qui a évolué de 81% en 2009 à 94% en 2010 et le rapport relatif du coût moyen d un dossier ambulatoire par rapport au coût du dossier «hospitalisations» de l ordre de 0,

49 6.Dépenses par famille de soins : Evolution Ecart relatif du poids de chaque poste Actifs Pensionnés Total % Total % Médicaments ,4% ,6% 40,0% -0,6% Dialyse ,5% ,8% 38,4% -1,7% Hospitalisations ,8% ,5% 17,6% -16,5% Hospitalisations chirurgicales ,8% ,8% 18,6% -15,8% Hospitalisations médicales ,6% ,2% 14,7% -18,5% Autres hospitalisations ,5% ,6% 12,5% -20,1% Accouchement ,3% ,3% 19,2% -15,4% Césarienne ,2% ,8% 23,4% -12,4% Voie basse ,1% ,5% 5,2% -25,3% Consultations et visites ,6% ,0% 98,5% 41,0% généralistes ,1% ,5% 218,6% 126,3% spécialistes ,6% ,5% 82,6% 29,7% Analyses biologiques ,8% ,4% 85,3% 31,6% Actes d exploration et de spécialité ,2% ,3% 93,5% 37,4% Radiologie et imagerie médicale ,2% ,4% 125,4% 60,0% Autres ,2% ,7% 35,3% -3,9% Total ,0% ,0% 40,8% 0,0%

50 Entre 2009 et 2010, Les dépenses ont augmenté de 41%. Au titre de l année 2010 : Le poste «médicaments»s accapare 32.4%des dépenses totales suivi du poste de la «dialyse»avec 20.5%. La part des dépenses des consultations et visites auprès des médecins généralistes est de 19% contre 81% pour les consultations et visites auprès des médecins spécialistes. En termes de fréquence, les médecins spécialistes s accaparent 68% du nombre de consultations au détriment des médecins généralistes qui représentent 32%. Ce constat montre le rôle faible qu occupent les médecins généralistes dans le système de la couverture médicale et de santé en général.ce qui nécessite des actions fortes pour redresser cette situation

51 7.Délais de remboursement : Délai pour accorder une prise en charge : Nombre de demandes de prises en charge reçues Délai moyen pour accorder une prise en charge (en nombre d'heures) Evolution ,5% ,0% Le nombre de demandes de prise en charge a augmenté de 31% entre 2009 et Le délai moyen pour accorder une prise en charge s est stabilisé à 12 heures. Délai de remboursement des dossiers de soins : Délais en mois Délai <= 1 1 < Délai <=2 2 < Délai <= 3 Délai >3 Total Evolution Nombre de dossiers de soins remboursés (liquidés pendant la période de référence) % 33,7% 25,2% 19,0% 22,0% 100,0% Nombre de dossiers de soins remboursés (liquidés pendant la période de référence) % 47,6% 23,9% 21,1% 7,4% 100,0% Nombre de dossiers de soins remboursés (liquidés pendant la période de référence) 47,3% 119,1% 87,8% 514,1% 107,7% La proportion des dossiers remboursés dans un délai inférieur à un mois est de 33.7% au titre de 2010 contre 47.6% en Le pourcentage des dossiers remboursés dans un délai qui dépasse trois mois est de 22.0% alors qu il n a été que de 7.4% en

52 8.Dépense moyenne par type d assuré ventilée par sexe : Population couverte Nombre de bénéficiaires 2010 Montant remboursé en milliers Taux de sinistralité Dépense moyenne Assuré actif ,7% masculin ,2% féminin ,6% Pensionné ,2% masculin ,6% féminin ,0% Ensemble ,4% masculin ,9% féminin ,1% Source : Etats financiers et statistiques Le taux de prévalence est plus élevé chez les bénéficiaires de sexe féminin.par contre, la dépense moyenne est plus élevée chez les hommes que chez les femmes

53 B.CNOPS : 1.Remboursement des frais engagés : Frais engagés Montants liquidés Mts liquidés/frais engagés % dans Mts liquidés Exercice ,9% 100,0% Remboursement aux assurés ,6% 50,9% Règlement aux prestataires ,5% 49,1% Exercice ,5% 100,0% Remboursement aux assurés ,3% 47,7% Règlement aux prestataires ,6% 52,3% Exercice ,0% 100,0% Remboursement aux assurés ,9% 43,4% Règlement aux prestataires ,6% 56,6% Exercice ,9% 100,0% Remboursement aux assurés ,8% 51,7% Règlement aux prestataires ,7% 48,3% Exercice ,2% 100,0% Remboursement aux assurés ,0% 52,3% Règlement aux prestataires ,8% 47,7%

TRAVAUX D OBSERVATOIRE. Clientèle MDM

TRAVAUX D OBSERVATOIRE. Clientèle MDM TRAVAUX D OBSERVATOIRE Clientèle MDM 1 RÉGIONS GRAND-CASABLANCA CHAOUIA-OUARDIGHA CENTRE SUD DOUKKALA ABDA FES BOULEMANE GHARB CHRARDA BENI HSSEN LAAYOUNE BOUJDOUR SAKIA EL HAMRA MARRAKECH TENSIFT - AL

Plus en détail

SOMMAIRE RESIDENCES DAR SAADA RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION SYNTHESE GLOBALE DES RESULTATS SYNTHESE DES RESULTATS PAR TYPE D'ORDRE

SOMMAIRE RESIDENCES DAR SAADA RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION SYNTHESE GLOBALE DES RESULTATS SYNTHESE DES RESULTATS PAR TYPE D'ORDRE SOMMAIRE RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION 2 SYNTHESE GLOBALE DES RESULTATS 3 SYNTHESE DES RESULTATS PAR TYPE D'ORDRE 4 SYNTHESE DES RESULTATS PAR QUALITE DE SOUSCRIPTEURS 5 STATISTIQUES PAR :

Plus en détail

Bilan de l Assurance Maladie Obligatoire

Bilan de l Assurance Maladie Obligatoire . Bilan de l Assurance Maladie Obligatoire -2011- -Octobre 2012- Table des matières I.Population... - 10 - A. CNSS... - 10-1. Population du secteur privé... - 10-2. Evolution de la population couverte...

Plus en détail

FICHIER. Création d Entreprises. Janvier 2009. Informations Statistiques 01.01.2008 au 31.12.2008

FICHIER. Création d Entreprises. Janvier 2009. Informations Statistiques 01.01.2008 au 31.12.2008 FICHIER Création d Entreprises Informations Statistiques 01.01.2008 au 31.12.2008 Janvier 2009 1 RÉGIONS CASABLANCA CHAOUIA OUARDIGHA DOUKKALA ABDA FES BOULEMANE GHARB CHRARDA BENI HSSEN LAAYOUNE BOUJDOUR

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle COUVERTURE SOCIALE AU MAROC COUVERTURE SOCIALE AU MAROC - Régime de sécurité sociale; - Régime du RCAR; - Code de la couverture

Plus en détail

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Hôtel El Aurassi 25 octobre 2010 Alger Algérie 1 Sommaire 1 2 3 4 Maroc : Chiffres clés Aperçu des régimes de sécurité sociale au Maroc Principales

Plus en détail

ANAPEC/DPM/ RAPPORT DE VEILLE 2015. www.anapec.org

ANAPEC/DPM/ RAPPORT DE VEILLE 2015. www.anapec.org Objectifs Arrêter les secteurs porteurs dans chaque région du Maroc; Identifier les projets de recrutement à court et moyen terme; Anticiper les besoins en recrutements sur les plans quantitatif et qualitatif;

Plus en détail

ARRETE. Arrêté du 02 septembre 2011 Concernant la collecte de données relatives au secteur de l énergie

ARRETE. Arrêté du 02 septembre 2011 Concernant la collecte de données relatives au secteur de l énergie Direction de l Observation et de la Programmation ARRETE Arrêté du 02 septembre 2011 Concernant la collecte de données relatives au secteur de l énergie La ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et

Plus en détail

Résultats Techniques. Introduction en Bourse de la société HPS

Résultats Techniques. Introduction en Bourse de la société HPS Résultats Techniques Introduction en Bourse de la société HPS Décembre 2006 SOMMAIRE RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION 3 SYNTHESE DES RESULTATS... 4 SYNTHESE PAR : TYPE D'ORDRES......... 6 MEMBRE

Plus en détail

Enquête Nationale auprès des Institutions Sans But Lucratif (ISBL)

Enquête Nationale auprès des Institutions Sans But Lucratif (ISBL) ROYAUME DU MAROC HAUT-COMMISSARIAT AU PLAN HAUT-COMMISSARIAT AU PLAN DIRECTION DE LA STATISTIQUE Rue Mohamed Belhassan El Ouazzani Haut-Agdal B.P 178 10001 Rabat - Maroc Tél : 05.37.27.29.00 - Fax : 05.37.77.32.17

Plus en détail

SITUATION DE L ABSENTÉISME POUR CAUSE DE MALADIE EN 2009

SITUATION DE L ABSENTÉISME POUR CAUSE DE MALADIE EN 2009 SITUATION DE L ABSENTÉISME POUR CAUSE DE MALADIE EN 2009 SALARIÉS DU SECTEUR PRIVÉ Analyse de l absentéisme Méthodologie 1. Champs étudiés Sont retenues toutes les occupations de tous les salariés du secteur

Plus en détail

LE MINISTRE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION MONSIEUR LE MINISTRE D'ETAT, MESDAMES ET MESSIEURS LES MINISTRES ET SECRETAIRES D'ETAT.

LE MINISTRE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION MONSIEUR LE MINISTRE D'ETAT, MESDAMES ET MESSIEURS LES MINISTRES ET SECRETAIRES D'ETAT. Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET DB3/DLR/EB Circulaire n 43 E Circulaire n 43.E du 31-12-2003 Rabat, le 31/12/2003 LE MINISTRE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION A MONSIEUR LE MINISTRE D'ETAT, MESDAMES

Plus en détail

Exposé sous le thème: la sécurité sociale. Mlle Kaoutar El Mahdaoui

Exposé sous le thème: la sécurité sociale. Mlle Kaoutar El Mahdaoui Exposé sous le thème: la sécurité sociale Réalisée par: Encadré par Mlle Jalila Boussakri M.KHALID FARID Mlle Kaoutar El Mahdaoui Plan Introduction Axe I : Le régime de la CNSS: SECTION1: principe général

Plus en détail

EVALUATION DE L EFFICACITE ENERGETIQUE DES REGIONS MAROCAINES EN TERMES DE CONSOMMATION D ELECTRICITE ET CHOIX D INDICATEURS DE PERFORMANCES

EVALUATION DE L EFFICACITE ENERGETIQUE DES REGIONS MAROCAINES EN TERMES DE CONSOMMATION D ELECTRICITE ET CHOIX D INDICATEURS DE PERFORMANCES Centre de Recherche en Economie et Droit de l'energie EVALUATION DE L EFFICACITE ENERGETIQUE DES REGIONS MAROCAINES EN TERMES DE CONSOMMATION D ELECTRICITE ET CHOIX D INDICATEURS DE PERFORMANCES Najwa

Plus en détail

Le régime marocain de sécurité sociale - 2007

Le régime marocain de sécurité sociale - 2007 Le régime marocain de sécurité sociale - 2007 I) Généralités A) Structure B) Organisation C) Affiliation D) Financement II) Prestations A) Maladie - Maternité B) Allocations familiales C) Décès D) Invalidité

Plus en détail

Tableau de bord du secteur de l Immobilier 2011

Tableau de bord du secteur de l Immobilier 2011 Royaume du Maroc Ministère de l Habitat, de l Urbanisme et de la Politique de la Ville Tableau de bord du secteur de l Immobilier 2011 L Observatoire de l Habitat Direction de la Promotion Immobilière

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PRESENTATION DU FAFCEA... 3 II. L ACTIVITE EN 2013... 5 FORMATION... 6 1) LE BUDGET DU FAFCEA... 6 Les dépenses de formation par secteur en 2013... 8 A.

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC HAUT- COMMISSARIAT AU PLAN

ROYAUME DU MAROC HAUT- COMMISSARIAT AU PLAN ROYAUME DU MAROC HAUT- COMMISSARIAT AU PLAN LE MAROC DES LE REGIONS MAROC DES REGIONS 2010 2010 2 LE MAROC DES REGIONS 2010 3 4 SOMMAIRE CARTE REGIONALE DU MAROC 7 PRINCIPAUX INDICATEURS REGIONAUX 8 REGION

Plus en détail

PROGRAMME D ELECTRIFICATION RURALE GLOBAL

PROGRAMME D ELECTRIFICATION RURALE GLOBAL PROGRAMME D ELECTRIFICATION RURALE GLOBAL 20 Village électrifié dans la province d Azilal Depuis le démarrage du PERG, un budget d environ 8 milliards 762 millions de dirhams a été engagé par l ONE pour

Plus en détail

LA DRC EST À VOTRE DISPOSITION POUR REPONDRE A VOS QUESTIONS L ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE DE BASE

LA DRC EST À VOTRE DISPOSITION POUR REPONDRE A VOS QUESTIONS L ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE DE BASE LA DRC EST À VOTRE DISPOSITION POUR REPONDRE A VOS QUESTIONS L ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE DE BASE LES QUESTIONS ESSENTIELLES POUR UN PROFESSIONNEL DE LA SANTE DANS LE SECTEUR PUBLIC Q 1- Qu est ce que

Plus en détail

Le nouveau régime d Assurance Maladie. Mécanismes de mise en œuvre

Le nouveau régime d Assurance Maladie. Mécanismes de mise en œuvre Le nouveau régime d Assurance Maladie Mécanismes de mise en œuvre Principes et objectifs Le rapprochement entre les régimes d assurance maladie: régime de base obligatoire et unifié. Le maintien du principe

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

CCFP 14 décembre 2015

CCFP 14 décembre 2015 CCFP 14 décembre 2015 Débat annuel sur les orientations de la politique des retraites dans la fonction publique 2 ème thème 1 2 ème thème 2. Une approche de l équité inter-régimes au regard de l impact

Plus en détail

Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE

Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 161 II. PRÉSENTATION... 162 III. MÉTHODOLOGIE... 162 IV. SOURCES DE DOCUMENTATION... 163 GRAPHIQUES... 164 TABLEAUX...

Plus en détail

Arrêtés au 31/12/2013 Date de rafraîchissement des provisions au 31/03/2014

Arrêtés au 31/12/2013 Date de rafraîchissement des provisions au 31/03/2014 Contrat(s) juridique(s) : AIP212146S Arrêtés au 31/12/213 Date de rafraîchissement des provisions au 31/3/214 Direction technique, le 22/5/214 Sommaire EFFECTIFS Répartition des effectifs par assurés /

Plus en détail

jusqu'au 31/03/2012 à partir du 01/04/2012 Tranche A 2,36% 2,49% Tranche B 3,36% 3,54%

jusqu'au 31/03/2012 à partir du 01/04/2012 Tranche A 2,36% 2,49% Tranche B 3,36% 3,54% COMMUNICATION DE LA COMMISSION PARITAIRE DU 08/03/2012 ÉVOLUTION DU REGIME FRAIS DE SANTÉ ET PRÉVOYANCE DANS LA CONVENTION COLLECTIVE DES CAUE : CE QUI VA CHANGER LE 1 er AVRIL 2012. Les partenaires sociaux

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

LE DROIT SOCIAL AU MAROC

LE DROIT SOCIAL AU MAROC LE DROIT SOCIAL AU MAROC LE DROIT SOCIAL AU MAROC I- Formation et cessation des contrats de travail II- Durée légale du travail III- Régime de sécurité sociale I- Formation et cessation des contrats de

Plus en détail

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants 1 Les prestations 2 Les prestations maladie-maternité 1/2 Les prestations maladie en nature (médicaments, honoraires ) sont les mêmes que les

Plus en détail

Hanoï 6 novembre 2012. par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets

Hanoï 6 novembre 2012. par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets Hanoï 6 novembre 2012 par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets STRUCTURE de l exposé INTRODUCTION 1.Le fonctionnement du système 2.Le financement du système 3.La gestion du système QUESTIONS

Plus en détail

Les retraites du régime des non-salariés agricoles

Les retraites du régime des non-salariés agricoles Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD septembre 2013 Les retraites du régime des non-salariés agricoles Eléments démographiques et financiers de l ensemble des retraités

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire NOTICE D INFORMATION Régime Complémentaire STATUT JURIDIQUE DU RCAR Le RCAR est une institution de prévoyance sociale : dotée de la personnalité morale et de l autonomie financière, créée par le Dahir

Plus en détail

Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE

Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 155 II. LISTE DES TABLEAUX... 155 III. PRÉSENTATION... 156 IV. MÉTHODOLOGIE... 156 V. SOURCES DE DOCUMENTATION...

Plus en détail

Étude actuarielle Rapport définitif no. 2 Rapport de l évaluation actuarielle Caisse Nationale des Organismes de Prévoyance Sociale (CNOPS)

Étude actuarielle Rapport définitif no. 2 Rapport de l évaluation actuarielle Caisse Nationale des Organismes de Prévoyance Sociale (CNOPS) Étude actuarielle Rapport définitif no. 2 Rapport de l évaluation actuarielle Caisse Nationale des Organismes de Prévoyance Sociale (CNOPS) Préparé le 26 juillet 2004 Table des matières 1 Sommaire exécutif...

Plus en détail

Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc

Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc A- Implantation d une société au Maroc : 1. Aspects juridiques - Implantation sous forme de société commerciale (les formes les plus courantes) : Société

Plus en détail

Info Syndicale : complémentaire Santé

Info Syndicale : complémentaire Santé Info Syndicale : complémentaire Santé La complémentaire santé des Salariés non-cadres La complémentaire santé des salariés agricoles non cadre évolue afin de répondre aux obligations mises en place par

Plus en détail

Profil au 31 décembre 2012 des bénéficiaires de la retraite au titre. de la pénibilité créée par la loi du 9 novembre 2010

Profil au 31 décembre 2012 des bénéficiaires de la retraite au titre. de la pénibilité créée par la loi du 9 novembre 2010 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 14 Document de travail, n engage pas le Conseil Profil

Plus en détail

Ce document est disponible également sur le site Web du HCP : www.hcp.ma

Ce document est disponible également sur le site Web du HCP : www.hcp.ma Haut-Commissariat au Plan 2 Sommaire Avant-propos...5 Démographie...7 Femmes Chefs de ménage et Femmes vivant seules... 19 Education et alphabétisation... 33 Activité, Emploi et Chômage... 45 Pauvreté

Plus en détail

ÉTUDE DE L INVALIDITÉ Pensions - Allocations - Rentes. Flux 2011 CNRACL ATIACL

ÉTUDE DE L INVALIDITÉ Pensions - Allocations - Rentes. Flux 2011 CNRACL ATIACL ÉTUDE DE L INVALIDITÉ Pensions - Allocations - Rentes Flux 2011 CNRACL ATIACL Etablissement de Bordeaux Direction de la gouvernance des fonds Unité Etudes et Statistiques RETRAITES 1 SOMMAIRE 1. LES ACCIDENTS

Plus en détail

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17)

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17) III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés () La pension d invalidité est un revenu de remplacement accordé à titre temporaire. Ce revenu compense

Plus en détail

Ce document est disponible également sur le site Web du HCP : www.hcp.ma

Ce document est disponible également sur le site Web du HCP : www.hcp.ma Octobre 2014 Haut-Commissariat au Plan 2 SOMMAIRE AVANT-PROPOS...5 DEMOGRAPHIE...7 FEMMES CHEFS DE MENAGE ET FEMMES VIVANT SEULES... 25 EDUCATION ET ALPHABETISATION... 47 ACTIVITE, EMPLOI ET CHOMAGE...

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

ETUDE RELATIVE A LA RELANCE DE

ETUDE RELATIVE A LA RELANCE DE ROYAUME DU MAROC PREMIER MINISTRE === MINISTERE DELEGUE CHARGE DE L HABITAT ET DE L URBANISME === SECRETARIAT GENERAL === DIRECTION DE LA PROMOTION IMMOBILIERE ETUDE RELATIVE A LA RELANCE DE L HABITAT

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN

ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN DECEMBRE 2004 DIVISION DU RECENSEMENT ECONOMIQUE ET DES ENQUETES AUPRES DES ETABLISSEMENTS DIRECTION DE LA STATISTIQUE Sommaire Avant-Propos.....3 I- Aperçu méthodologique

Plus en détail

Régime de Complémentaire Frais de Santé des salariés non cadres en agriculture de PICARDIE

Régime de Complémentaire Frais de Santé des salariés non cadres en agriculture de PICARDIE Régime de Complémentaire Frais de Santé des salariés non cadres en agriculture de PICARDIE Le régime Complémentaire frais de santé prend effet au 1 er janvier 2010 et comprend : Les pourcentages indiqués

Plus en détail

Formalités d immatriculation

Formalités d immatriculation Formalités d immatriculation 1- Nouvelle immatriculation Pour vous immatriculer ou inscrire vos ayants droits, veuillez noter les pièces exigibles en fonction de chaque situation Assuré Fiche signalétique

Plus en détail

Agence Nationale de l Assurance Maladie

Agence Nationale de l Assurance Maladie Agence Nationale de l Assurance Maladie La Couverture Médicale de Base, 7 ans après 2 ème Conférence Nationale sur la Santé *** Chakib TAZI DG ANAM Marrakech, le 1 er juillet 2013 1 SOMMAIRE 1. Contexte

Plus en détail

1 - Salaires nets tous secteurs confondus

1 - Salaires nets tous secteurs confondus N 627 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2011 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail

FORMASTAT 2007. * Section 2 du chapitre II du titre IV du livre V du Code du travail

FORMASTAT 2007. * Section 2 du chapitre II du titre IV du livre V du Code du travail rapport d analyse FORMASTAT 2007 Analyse quantitative de l activité de formation des entreprises bénéficiaires de l aide financière de l État en matière de formation professionnelle continue en 2007 I

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU DE BORD DE SUIVI DES MUTUELLES DE SANTE AU CAMEROUN

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU DE BORD DE SUIVI DES MUTUELLES DE SANTE AU CAMEROUN PROGRAMME GERMANO CAMEROUNAIS DE SANTE / SIDA (PGCSS) VOLET MICRO ASSURANCE ET MUTUELLES DE SANTE (MAMS) B.P. 7814 / YAOUNDE / CAMEROUN / TEL. ( 00237 ) 2221 18 17 / 221 91 18 / FAX ( 00237 ) 2221 91 18

Plus en détail

TEXTE ADOPTE n 796 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2001-2002 21 février 2002 PROPOSITION DE LOI tendant à la création d un régime

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE Pour la mise en place et le suivi de régime de prévoyance santé des branches professionnelles ou des entreprises

GUIDE PRATIQUE Pour la mise en place et le suivi de régime de prévoyance santé des branches professionnelles ou des entreprises Par Patricia PENGOV GUIDE PRATIQUE Pour la mise en place et le suivi de régime de prévoyance santé des branches professionnelles ou des entreprises I. Mise en place d une obligation en matière de prévoyance

Plus en détail

ENIM. Etablissement National des Invalides de la Marine

ENIM. Etablissement National des Invalides de la Marine CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Document N 3.17 Document de travail, n engage pas le Conseil Septembre 2005 ENIM Etablissement National

Plus en détail

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 32 DU

Plus en détail

ETUDES STATISTIQUES Avril 2005

ETUDES STATISTIQUES Avril 2005 ETUDES STATISTIQUES Avril 2005 Table des matières I. LA CARRIERE D UN TRAVAILLEUR SALARIE a. L âge au début de la carrière b. Le type de carrière (temps complet/temps partiel c. Le taux d activité sur

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de bord social Juillet 2013 SOMMAIRE Note de présentation Population et ménages.... 1 Indicateurs relatifs à la population Indicateurs

Plus en détail

SOMMAIRE. B. Mobilisation du foncier en appui au Plan Maroc Vert ------------------------------------ 21

SOMMAIRE. B. Mobilisation du foncier en appui au Plan Maroc Vert ------------------------------------ 21 SOMMAIRE INTRODUCTION------------------------------------------------------------------------------------------------------- 3 I. Caractéristiques du Domaine Privé de l Etat -----------------------------------------------------------

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

Les retraites du régime des non-salariés agricoles Eléments démographiques et financiers au 30 juin 2015

Les retraites du régime des non-salariés agricoles Eléments démographiques et financiers au 30 juin 2015 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL janvier 2016 Les retraites du régime des non-salariés agricoles Eléments démographiques et financiers au 30 juin 2015

Plus en détail

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux Fiche 18 Notions clés sur la protection sociale des élus locaux En matière de protection sociale, une des premières avancées pour les élus locaux a été constituée par la mise en place d un régime de retraite

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Etudes, Actuariat et statistiques

Etudes, Actuariat et statistiques Etudes, Actuariat et statistiques Mots clés Pension de réversion IRCANTEC Octobre 2014 Résumé L Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l Etat et des collectivités publiques

Plus en détail

REFORME CNSS 1959-2008

REFORME CNSS 1959-2008 REFORME CNSS 1959-2008 REFORME CNSS 1959-2008 1959-1978 1959 Institution du régime de sécurité sociale des salariés de l industrie, du commerce et des professions libérales 1960 Fixation des modalités

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

0 son Post. Liste Des Postes De Responsa bi lité. Chef de service D'Exploitation et d'appui

0 son Post. Liste Des Postes De Responsa bi lité. Chef de service D'Exploitation et d'appui Liste Des Postes De Responsa bi lité 0 son Post Chef de svice D'Exploitation et d'appui Division de l'informatique et des méthodes Division de l'approvisionnement Direction de l'epidémiologie et de la

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé La direction de l entreprise.. (forme juridique et dénomination sociale) dont le

Plus en détail

Etudes, Actuariat et statistiques

Etudes, Actuariat et statistiques Etudes, Actuariat et statistiques Mots clés Pension de réversion CNRACL Octobre 2014 Résumé La Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL) est un régime de retraite complet

Plus en détail

FONDS DE LA RENTE TRANSITOIRE

FONDS DE LA RENTE TRANSITOIRE AVENANT AU REGLEMENT FONDS DE LA RENTE TRANSITOIRE Article premier - Définition Le présent règlement du Fonds de la rente transitoire (ci-après: "le Fonds") est un complément au règlement principal de

Plus en détail

La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés

La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés Par l article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008, les partenaires sociaux ont mis en place

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM

Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM Contenu Contenu... 1 1. Facultés... 2 2. CMR... 3 3. Corps fluviaux... 4 4. Corps maritimes... 5 5. Conclusion... 5 Le 8 juin 2011, l Association

Plus en détail

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Séminaire de préparation à la retraite ONU Genève 09/04/2014 ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Sommaire Le système de Sécurité Sociale en France Les différents régimes de sécurité

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

N 35. Isabelle GIRARD-LE GALLO LA CONSOMMATION MÉDICALE DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU EN 2000

N 35. Isabelle GIRARD-LE GALLO LA CONSOMMATION MÉDICALE DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU EN 2000 D I R E C T I O N D E S S T A T I S T I Q U E S E T D E S É T U D E S N 35 Isabelle GIRARD-LE GALLO LA CONSOMMATION MÉDICALE DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU EN 2000 En 2000, un patient bénéficiaire de la CMU

Plus en détail

Les retraites du régime des Non-Salariés Agricoles Eléments démographiques et financiers au deuxième trimestre 2014

Les retraites du régime des Non-Salariés Agricoles Eléments démographiques et financiers au deuxième trimestre 2014 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL décembre 2014 Les retraites du régime des Non-Salariés Agricoles Eléments démographiques et financiers au deuxième trimestre

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2016 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2013 2014 Prévisions 2015 0,7 0,6-0,6-3,2-2,7-1,6-4,6-6

Plus en détail

Programme «financement» - Partie I Données de cadrage

Programme «financement» - Partie I Données de cadrage Programme «financement» - Partie I Données de cadrage Indicateur n 4 : Évolution de la structure des recettes du régime général et des régimes d assurance sociale des administrations de sécurité sociale

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Comptes de résultatsr

Comptes de résultatsr Comptes de résultatsr Exercice 2007 Caisse des dépôts et consignations Établissement Public n 374 Direction du développement 08.09.2008 SOMMAIRE PREAMBULE SECURITE SOCIALE : RAPPEL DES MESURES 2007 / 2008

Plus en détail

Djibouti. Système d Assurance Maladie Universelle

Djibouti. Système d Assurance Maladie Universelle Système d Assurance Maladie Universelle Loi n 24/AN/14/7ème du 5 février 2014 [NB - Loi n 24/AN/14/7ème du 5 février 2014 portant mise en place d un système d Assurance Maladie Universelle] Titre 1 - Principes

Plus en détail

monnaie Dar As-Sikkah, entité appartenant à Bank Al-Maghrib, fabrique les pièces de Et les billets de banque en circulation

monnaie Dar As-Sikkah, entité appartenant à Bank Al-Maghrib, fabrique les pièces de Et les billets de banque en circulation Monnaie Un peu d histoire... Avant l apparition de la monnaie, il y avait le troc, qui constitue l échange d un produit contre un autre d une valeur équivalente Mais celui-ci posait de nombreuses contraintes

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Tableau de Bord des Finances Publiques

Tableau de Bord des Finances Publiques Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de Bord des Finances Publiques février 2010 Sommaire Note de présentation I Tableaux des indicateurs statistiques et graphiques

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

LES PROGRAMMES D APPUI A LA COMPETITIVITE DES PME. Hanane SADEQ

LES PROGRAMMES D APPUI A LA COMPETITIVITE DES PME. Hanane SADEQ LES PROGRAMMES D APPUI A LA COMPETITIVITE DES PME Hanane SADEQ Date: 25-9-2013 Sommaire L APPUI AUX PME: AU CŒUR DES DIFFÉRENTES STRATÉGIES SECTORIELLES LES PROGRAMMES D APPUI A LA PME CONSISTANCE ET OBJECTIFS

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR L ANNEE 2015 SOMMAIRE INTRODUCTION 1 1ERE PARTIE : CAPITAL HUMAIN DANS LA FONCTION PUBLIQUE MAROCAINE 2

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR L ANNEE 2015 SOMMAIRE INTRODUCTION 1 1ERE PARTIE : CAPITAL HUMAIN DANS LA FONCTION PUBLIQUE MAROCAINE 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 1 1ERE PARTIE : CAPITAL HUMAIN DANS LA FONCTION PUBLIQUE MAROCAINE 2 I. APERCU RETROSPECTIF DE L EFFECTIF DU PERSONNEL DE L ETAT AU TITRE DE LA PERIODE 2007-2014 1. Effectif et population

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans DOSSIER DE PRESSE Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans 6 juin 2012 Fiche 1 : Présentation de la mesure Fiche 2 : Pourquoi cette mesure? Fiche 3 : Comment s appliquera-t-elle? A qui bénéficiera-t-elle?

Plus en détail

Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998

Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998 Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998 Avenant n 65 du 30 décembre 2014 portant modification de l article 11.2 «Prévoyance des salariés cadres»

Plus en détail

La préparation de votre retraite constitue une étape importante de votre vie où vous

La préparation de votre retraite constitue une étape importante de votre vie où vous II - Préparer votre retraite En introduction : La préparation de votre retraite constitue une étape importante de votre vie où vous pouvez faire le point sur les droits obtenus dans les différents régimes

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M À, le Objet : Généralisation de la complémentaire santé

Plus en détail

Retraite additionnelle

Retraite additionnelle Direction Logistique et Prospective Unité Conseil Juridique Référence :. Loi n 2003-775 du 21 août 2003 portant réforme des retraites (article 76).. Décret n 2003-1306 du 26 décembre 2003 relatif au régime

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Séminaire de préparation à la retraite UNOG 26/03/2015 1 ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Sommaire Le système de Sécurité Sociale (SS) en France Les valeurs et principes de base

Plus en détail

Régime de prévoyance obligatoire p.2. Régime frais de santé obligatoire "Base Prime" p.3. Régime frais de santé facultatif "Confort" p.

Régime de prévoyance obligatoire p.2. Régime frais de santé obligatoire Base Prime p.3. Régime frais de santé facultatif Confort p. aide à domicile régime de prévoya nce et frais de santé Convention Collective Nationale de la Branche de l Aide, de l Accompagnement, des Soins et des Services à Domicile Ta b l e a u x d e g a r a n t

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail