La problématique de l exécution sur les marchés financiers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La problématique de l exécution sur les marchés financiers"

Transcription

1 La problématique de l exécution sur les marchés financiers Trading, performance et optimisation Février 2006 Marlène Denize Equity Program Trading Charles-Albert Lehalle Trading & Research

2 L activité d Exane BNP Paribas! Métier de broker! Apporter liquidité en trouvant des contreparties pour la facilitation d échanges de titres. Interface sociétés de gestion marché. 2

3 Les ordres clients! Typologie unitaire! Sens (Achat / Vente)! Quantité! Titre (Code)! Marché! Instruction (marché, ouverture, clôture, soignant, limité) correspondant à la stratégie de gestion du client 3

4 Le carnet d ordres! Bid - Ask! Dynamique de l offre et de la demande sur un titre! Problématique de liquidité selon taille de l ordre -> Façon de «travailler» l ordre dans le Marché! Trois dimensions : Prix, Volume et Temps 4

5 Le mécanisme du passage d ordres! Carnet d ordres limité! Présente l offre et la demande conditionnelles sur un titre de façon partielle! Acheteur ou apporteur de liquidité! Ordre de taille importante contrôle du Market Impact (dynamique offre / demande en réponse à une transaction) 5

6 Cotation en continu: se placer au sein du carnet d ordres! Par exemple à l achat! Je vais chercher un vendeur (je paye la fourchette bid-ask pour cela) trade acheteur de liquidité! Je me place dans le carnet (je cours le risque de ne jamais être exécuté) en attente de trade apporteur de liquidité => En échange de ce risque, le vendeur de liquidité est rémunéré! Aller à l exécution => payer la «fourchette bid-ask» : le market impact (qui dépend essentiellement de cette fourchette, des volumes disponibles dans le marché, de la volatilité) 6

7 Program Trading! Spécificité : Trading cohérent et simultané de listes d ordres (=programmes) structurées ou non (analyse)! Chaque Ordre = Sens A / V, Quantité, Titre (Code), Marché! Rôle : Offrir aux gérants de fonds la meilleure qualité d exécution possible en adéquation avec leur stratégie de gestion de portefeuille (benchmark)! Deux types d exécution :! Programme d ordres défini par le client! Génération et exécution automatique d un panier indiciel! Diversification du risque 7

8 Analyse Pre-Trade! Nombre de lignes, Montant Brut Global! Montant net global Client net acheteur ou vendeur! Répartition du poids des valeurs au sein du panier! Concentration géographique et sectorielle Analyse de corrélation! Liquidité des valeurs (en % du volume de la journée)! Opportunités de cross, Taille des spreads! Performance des titres et secteurs impliqués! Objectifs : Mieux appréhender la stratégie du client souscription, rebalancement cash neutre, réallocation Le conseiller dans sa stratégie d exécution et définir un benchmark approprié Evaluer la performance moyenne espérée Evaluer les risques de trading associés (isoler des ensembles cohérents) 8

9 Choix du benchmark Benchmark statique : Mesure d une performance absolue! Prix d ouverture ou de clôture! Point d entrée (pratique) Implementation Shortfall Benchmark dynamique : Mesure d une performance relative! TWAP : Prix moyen pondéré par le temps (difficile à mesurer car trades = processus à sauts + nécessité de choisir échelle de temps)! TVOL : Target Volume Participer à un % des volumes échangés dans le Marché! VWAP : Prix moyen pondéré par le volume Influence du benchmark sur le mode d exécution du trader! Ordre limité, marché, iceberg selon horizon du trader! Impact immédiat sur le carnet d ordres 9

10 Méthodologie d exécution optimisée Ordres marché Pool d ordres + Benchmark Analyse pré trade Profil de volume Profil de risque Analyse post trade Rythme de l exec Client Ré ajustements Alerte Surveillanc e du contexte de trading 10

11 Risques inhérents à l exécution! Principales forces en oppositions lors d une exécution :! Le coût d aller trouver une contrepartie (market impact instantané)! Le coût de l attente d une contrepartie (qui comprend le risque de marché ET le risque d anti sélection)! Cela au milieu de mouvements de marché 11

12 Risque de non liquidité! En acceptant un ordre, on assume le «risque de non liquidité» du marché relativement à cet ordre! Les gestionnaires ont en charge un autre risque : celui de la gestion du portefeuille (diversification, opportunités, suivi d indices, etc).! Ils transfèrent ce risque à leur intermédiateur (broker) 12

13 Le principe du transfert de risque! Les produits dérivés sont par nature des média de transfert de risque! Les options d achat et de vente sont des média de transfert de risque de marché court terme (pas instantanés)! La titrisation est un moyen de repackager du risque! Les CDO (Collateralized Debt Obligation) sont des média très évolués de transformation et de revente du risque (par diversification)! Qui se débarrasse du risque : les institutionnels! Qui prend les risques : les (hedge) funds! => objectif : évacuer les risques systémiques sur de multiples agents : une diversification à l échelle des marché mondiaux 13

14 Importance du transfert de risque sur les marchés «Derivatives have permitted the unbundling of financial risks. Because risks can be unbundled, individual financial instruments now can be analyzed in terms of their common underlying risk factors, and risks can be managed on a portfolio basis. [ ] Hedge funds at times have been important sellers of options and suppliers of options market liquidity, especially during periods when increases in interest rate volatility have caused spikes in options prices. [ ] Indeed, the increasing transfer of systematic risks from banks to entities with lower leverage and longer time horizons may, other things equal, push credit spreads lower. Such investors may naturally have a greater tolerance for risk than banks.» Alan Greenspan - May 5,

15 Une mesure de l ampleur du phénomène de transfert de risque : les produits dérivés de crédit Tous produits (CDS, CDO, CDO synthétiques), en milliards de $ [source ISDS] 15

16 L optimisation de la performance! Les mesures de performances! Qualité d un suivi de trajectoire! Espérance variance! Mesures empiriques! Les principales variables impactant la performance! Volumes usuels! Fourchette bid-ask! Volatilité intra-day! Optimiser la performance 16

17 Optimiser une poursuite Mesurer les performances d une poursuite! Problématique de la poursuite (paradoxe de Zénon) 17

18 Mesures de performance! Mesurer l écart à la cible en fin de trajectoire! VWAP : prix moyen à l unité! Mesurer la suite des écarts à la cible pendant la poursuite! Un critère neutre : somme des carrés des écarts = variance! => Référentiel de risque précisé par le client! Deux critères! Performance finale à livraison! Risque couru pendant la trajectoire 18

19 Qualité d exécution Critères de performance! Mesurer l écart au benchmark! Vérifier que l on a bien maîtrisé le risque rentabilité risque Cet équilibre rentabilité / risque est usuel! On le mesure uniquement sur un grand nombre de «réalisations»! Une stratégie d exécution optimisée dissymétrise le risque achat ATTENTION : l écart au benchmark dépend aussi de conditions exogènes! Le contexte du marché ce jour là! Le volume à exécuter (capacité à participer aux trades) 19

20 Mesure externe! Il est possible de l approcher sur un grand nombre d ordres passés.! La tracking error est la variance de cette distribution: risque réel supporté par le buy side en échange d une recherche de performance! Les forts risques devraient être couverts par une immobilisation de capital! Point de vue «value at risk» (Bâle II) ou «economic capital» 20 proportion risk capital performance Ecarts au benchmark %! La performance possible dépend du contexte (orientation du marché, volume de l ordre, secteur, etc)! La «value at risk» dépend de ces différents paramètres (peut-on tirer un enseignement sur la performance des coûts d exécution mesurée le 7 juillet 2005?)

21 Les mesures de performance en pratique! Trajectoire de l exécution (VWAP)! Suivi des Volumes! Scoring de la performance! Positionnement dans le marché 21

22 Les mesures de performance en pratique! Trajectoire de l exécution (VWAP)! Suivi des Volumes! Scoring de la performance! Positionnement dans le marché 22

23 Optimiser une exécution! Comprendre les moyens d action réel et surtout leur impact sur la qualité de l exécution! État du carnet d ordre (Volume, fourchette) Formule «usuelle»! Volatilité (risque de marché)! Corrélations entre tout cela! Cadre théorique existant! Contrôle de la trajectoire moyenne en bornant le risque (contrôle optimal, HJB classique, viabilité [Aubin])! Contrôle système dynamique perturbé [Azencott] 23

24 Exemple abaques des volumes attendus dans la journée! Quels outils?! Modèle structurel (processus)! Statistiques des valeurs extrêmes! Fonction de répartition empirique! Savoir surveiller ses hypothèses (point de vue Bayésien) 24

25 Tirer profit de la connaissance de l impact du volume des ordres sur les performances Effet du volume relatif de l ordre! Deux effets opposés (sur un intervalle de temps) :! Plus l ordre est volumineux et plus il va générer de «market impact»! Plus l ordre est petit et plus le «risque conjoint prix-volume» (incompressible) pris va être grand! 1. il est nécessaire de découper l ordre suivant une cartographie multi critères, dont celle des «volumes anticipés dans la journée» ; ce ne sont pas des historiques! 2. en deçà d un certain volume, le risque conjoint prix-volume est trop grand => augmentation de la tracking error 25

26 NESTLE DANONE UNILEVER ASS. BRITISH FOODS Trading & Exemples de surveillance des anticipations : CADBURRY le 6 octobre 2005 CADBURY SCHWEPPES PLC DIAGEO 26 HEINEKEN PERNOD-RICARD

27 Bilan! Le trading est soumis un risque spécifique: le risque conjoint prixvolume.! Une mesure statistique des performances d une exécution est possible. Elle doit être corrigée du risque conjoint ou analysée par catégories de comparables (marché, taille relative des ordres, volatilité des titres, ).! L expertise conduit à générer des cartographies exploitée par les traders et les algorithmes. 27

28 QUESTIONS 28

29 Piloter une exécution par une analyse multi-critères : l analyse pré-trade! Positionner les différents critères ayant potentiellement un impact sur la performance de l exécution! Pour les différentes lignes d un panier (constitution éventuelle de «sous paniers» plus cohérents)! Pour les différents moments de la journée pour chaque ligne! Mise au points de «profils optimaux»! Cartographies (critères à suivre) rythmées! Surveillance des anticipations 29

30 Contexte de marché: Vers une comparaison transverse coût VWAP sur ALCATEL le risque 30

31 Cartographie intraday: volatilité attendue Insert text here! Insert text here! Insert text here 31

32 Cartographie intraday: Spread BID-ASK attendu Insert text here! Insert text here! Insert text here 32

33 Cartographies intraday : Spread en ticks Insert text here! Insert text here! Insert text here 33

34 Important Notice: Please refer to our Complete Disclosure notice available on The opinion expressed on the underlying stock is a summary of an Exane equity research analyst's views. Detailed published research on this/these stock(s), including Exane's commitment of transparency on potential conflicts of interest, is available on the Exane's Website, or can be sent upon request. This research is produced by EXANE SA and / or EXANE LTD ( EXANE ) on behalf of themselves. EXANE SA is regulated by the "Autorité des Marchés Financiers" (AMF) and EXANE LTD is regulated by the "Financial Services Authority" (FSA). In accordance with the requirements of FSA COB R and associated guidances Exane s policy for managing conflicts of interest in relation to investment research" is set up on Exane s web site (www.exane.com). Exane follows as well the guidelines set up in the code of conduct of the AFEI (Association Francaise des Entreprises d'investissement) on "managing conflicts of interest in the field of investment research". This code of conduct is available on Exane s web site (www.exane.com). This research is solely for the private information of the recipients. All information contained in this research report has been compiled from sources believed to be reliable. However, no representation or warranty, express or implied, is made with respect to the completeness or accuracy of its contents, and it is not to be relied upon as such. Opinions contained in this research report represent Exane's current opinions on the date of the report only. Exane is not soliciting an action based upon it, and under no circumstances it is to be used or considered as an offer to sell, or a solicitation of any offer to buy. While Exane endeavours to update its research reports from time to time, there may be legal and/or other reasons why Exane cannot do so and, accordingly, Exane disclaims any obligation to do so. This report is provided solely for the information of professional investors who are expected to make their own investment decisions without undue reliance on this report and Exane accepts no liability whatsoever for any direct or consequential loss arising from any use of this report or its contents. This report may not be reproduced, distributed or published by any recipient for any purpose. Any United States person wishing to obtain further information or to effect a transaction in any security discussed in this report should do so only through Exane, Inc., which has distributed this report in the United States and, subject to the above, accepts responsibility for its contents. BNP PARIBAS has acquired an interest in VERNER INVESTISSEMENTS the parent company of EXANE. VERNER INVESTISSEMENTS is controlled by the management of EXANE. BNP PARIBAS s voting rights as a share holder of VERNER INVESTISSEMENTS will be limited to 40% of overall voting rights of VERNER INVESTISSEMENTS. PARIS Exane S.A. 16 Avenue Matignon Paris France Tel: (+33) Fax: (+33) FRANKFURT Branch of Exane S.A. Bockenheimer Landstrasse Frankfurt am Main Germany Tel: (+49) Fax: (+49) GENEVA Branch of Exane S.A. Cours de Rive Geneva Switzerland Tel: (+41) Fax: (+41) LONDON Exane Ltd 20 St. James s Street London SW1A 1ES UK Tel: (+44) Fax: (+44) / 9433 MILAN Branch of Exane S.A. Via dei Bossi Milan Italy Tel: (+39) Fax: (+39) NEW YORK Exane Inc. 640 Fifth Avenue 15th floor New York, NY USA Tel: (+1) Fax: (+1) ZURICH Representative office of Exane S.A. Lintheschergasse Zurich Switzerland Tel: (+41) Fax: (+41)

Crédit Agricole CIB. Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change. Paris, Jeudi 6 Février 2014. www.ca-cib.

Crédit Agricole CIB. Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change. Paris, Jeudi 6 Février 2014. www.ca-cib. Crédit Agricole CIB Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change Paris, Jeudi 6 Février 2014 www.ca-cib.com Le marché Euro PP Le développement du marché Euro PP Volumes

Plus en détail

La perception du profil de crédit de l émetteur affecte la valorisation de l obligation.

La perception du profil de crédit de l émetteur affecte la valorisation de l obligation. Présentation Optimiser la gestion d un portefeuille obligataire Dans un contexte de rendements historiquement bas, RMG propose une stratégie de gestion de portefeuilles obligataires permettant d améliorer

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ LISTE DE VERIFICATION Pour éviter tous retards dans le traitement de votre application pour l ouverture d un compte avec Oxford Markets ( OM, l Entreprise ) Veuillez suivre

Plus en détail

FORMULAIRE D OUVERTURE DE COMPTE ENTREPRISE

FORMULAIRE D OUVERTURE DE COMPTE ENTREPRISE FORMULAIRE D OUVERTURE DE COMPTE ENTREPRISE LISTE DE VERIFICATION Pour éviter tous retards dans le traitement de votre application pour l ouverture d un compte avec Oxford Markets ( OM, l Entreprise )

Plus en détail

Swap: Utilisation et risques Approche de gestion pour les consommateurs

Swap: Utilisation et risques Approche de gestion pour les consommateurs Paris 5 avril 2013 Swap: Utilisation et risques Approche de gestion pour les consommateurs Serge LESCOAT Associé INDAR ENERGY Conseiller en Investissements Financiers Membre du CNCIF Association agréé

Plus en détail

Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI.

Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI. Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI. François Banville Partenaire exécutif chez Gartner Gartner is a registered trademark of Gartner, Inc. or its affiliates.

Plus en détail

Finance durable et microfinance

Finance durable et microfinance Finance durable et microfinance Résultats du sondage fait auprès d investisseurs professionnels de Suisse Romande Janvier 2014 Copyright Symbiotics 2014 1 Disclaimer This document is meant for information

Plus en détail

Un système KYC robuste et sa valeur ajoutée commerciale

Un système KYC robuste et sa valeur ajoutée commerciale MY JOURNEY BEGAN AT 19, WHEN I LANDED IN THE COLDEST PLACE I D EVER EXPERIENCED. MAJID AL-NASSAR BUSINESS OWNER AND PROPERTY INVESTOR. EVERY JOURNEY IS UNIQUE. Un système KYC robuste et sa valeur ajoutée

Plus en détail

Private & Confidential

Private & Confidential 1 2 Disclaimer This Presentation (the Presentation) is for information only and does not constitute an offer or commitment and it is not for distribution to retail client and is directed exclusively to

Plus en détail

La recherched emploi: Etapes et points d attention

La recherched emploi: Etapes et points d attention La recherched emploi: Etapes et points d attention Isabelle Dehut - HR & Internal Communication T H I N K I N G A H E A D B E G I N S N O W 1 Agenda Bilan personnel Lettre de candidature CV Postuler Entretien

Plus en détail

La fourchette de cotation est fonction d une part des actifs composant le benchmark de l ETF, mais aussi d autres facteurs exposés ci-dessous.

La fourchette de cotation est fonction d une part des actifs composant le benchmark de l ETF, mais aussi d autres facteurs exposés ci-dessous. Executive summary Comme pour la plupart des titres traités sur les marchés, la fourchette de cotation d un ETF est égale à la différence entre son prix de vente, càd le prix auquel un investisseur peut

Plus en détail

Etats-Unis. Le QE en 10 questions. 1. A quoi sert le Quantitative Easing (QE)? 2. Le Quantitative Easing (QE) est-il efficace?

Etats-Unis. Le QE en 10 questions. 1. A quoi sert le Quantitative Easing (QE)? 2. Le Quantitative Easing (QE) est-il efficace? Recherche économique et stratégies d'investissement Etats-Unis 19 novembre 2010 Etude Pierre-Olivier Beffy +33 1 44 95 53 53 pierre_olivier.beffy@exanebnpparibas.com Le QE en 10 questions Amélie de Montchalin

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013

www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013 www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013 Bâle III n est qu une des réglementations à venir Toute une série d autres initiatives font

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

Bons d'option émis par. SOCIETE GENERALE (en qualité d'emetteur)

Bons d'option émis par. SOCIETE GENERALE (en qualité d'emetteur) CONDITIONS DEFINITIVES POUR LES BONS D'OPTION SUR ACTION EN DATE DU 18 NOVEMBRE 2011 Bons d'option émis par SOCIETE GENERALE (en qualité d'emetteur) Les modalités applicables aux Bons d'option figurent

Plus en détail

Aider les entreprises à réaliser leur potentiel. NBGI Private Equity Limited is authorised and regulated by the Financial Services Authority

Aider les entreprises à réaliser leur potentiel. NBGI Private Equity Limited is authorised and regulated by the Financial Services Authority Aider les entreprises à réaliser leur potentiel NBGI Private Equity Limited is authorised and regulated by the Financial Services Authority Disclaimer This document has been prepared by NBGI PE France

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up www.pwc.com Petits déjeuners des PME & Start-up Robert Hinterberger Senior Manager Agenda 1. Suisse 2. et les PME 3. Les principales fonctions externalisées 4. Les avantages de l externalisation 5. Les

Plus en détail

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations Conférence Bales II - Mauritanie Patrick Le Nôtre Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations AGENDA Le positionnement et l approche de SAS Notre légitimité dans les

Plus en détail

L'Offre sera ouverte pendant 18 jours de bourse, à un prix par action de 152,30 EUR. BPCE International et Outre-Mer

L'Offre sera ouverte pendant 18 jours de bourse, à un prix par action de 152,30 EUR. BPCE International et Outre-Mer CORPORATE EVENT NOTICE: Offre publique d'achat simplifiée REUNION(BANQUE DE LA) PLACE: Paris AVIS N : PAR_20150402_02663_EUR DATE: 02/04/2015 MARCHE: EURONEXT PARIS Le 02/04/2015, l'autorité des marchés

Plus en détail

CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION

CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION Club AM No17, Novembre 2007 David Angel, ITG (c) 2007 All rights reserved. Not to be reproduced without permission. Sommaire ITG experts en Best Execution Notion

Plus en détail

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Fabrice GRELIER fabrice.grelier@fr.ibm.com RATIONAL en SCÈNE 2007 IBM Corporation Objectif

Plus en détail

Multiple issuers. La cotation des actions ROBECO ci-dessous est suspendue sur EURONEXT PARIS dans les conditions suivantes :

Multiple issuers. La cotation des actions ROBECO ci-dessous est suspendue sur EURONEXT PARIS dans les conditions suivantes : CORPORATE EVENT NOTICE: Suspension de cotation Multiple issuers PLACE: Paris AVIS N : PAR_20141002_07393_EUR DATE: 02/10/2014 MARCHE: EURONEXT PARIS La cotation des fonds mentionnés ci-dessous sera suspendue

Plus en détail

PAR_20141217_09543_EUR DATE: 17/12/2014. Suite à l'avis PAR_20141119_08654_EUR

PAR_20141217_09543_EUR DATE: 17/12/2014. Suite à l'avis PAR_20141119_08654_EUR CORPORATE EVENT NOTICE: Emission avec maintien du droit préférentiel de souscription, d obligations convertibles en actions ordinaires nouvelles assorties de bons de souscription d action («OCABSA») -

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 L impératif du développement durable va transformer tous les secteurs économiques Capacité écologique

Plus en détail

Problématiques dans trading à haute fréquence

Problématiques dans trading à haute fréquence Extrait de la présentation de Charles-Albert Lehalle, Atelier Trading & Micro-structure, Collège de France, 10 Décembre 2008. mdang@cheuvreux.com Recherche Quantitative, Séminaire de la finance, VNFinance

Plus en détail

Guide WHS FX options. Commencer à trader les options FX. Prevoyez la tendance sur les marchés des devises ou couvrez vos positions avec les options FX

Guide WHS FX options. Commencer à trader les options FX. Prevoyez la tendance sur les marchés des devises ou couvrez vos positions avec les options FX Commencer à trader les options FX Guide WHS FX options Prevoyez la tendance sur les marchés des devises ou couvrez vos positions avec les options FX Affinez votre style de trading et vos perspectives de

Plus en détail

Certificate of Incorporation Certificat de constitution

Certificate of Incorporation Certificat de constitution Request ID: 017562932 Province of Ontario Date Report Produced: 2015/04/27 Demande n o : Province de l Ontario Document produit le: Transaction ID: 057430690 Ministry of Government Services Time Report

Plus en détail

Private banking: après l Eldorado

Private banking: après l Eldorado Private banking: après l Eldorado Michel Juvet Associé 9 juin 2015 Toutes les crises génèrent de nouvelles réglementations Le tournant de 2008 Protection des clients MIFID, UCITS, FIDLEG Bilan des banques

Plus en détail

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Sun Microsystems, Inc. 901 San Antonio Road Palo Alto, CA 94303-4900 USA 650 960-1300 Fax 650 969-9131 Part No. 806-3729-10 March 2000, Revision

Plus en détail

Moneta Long Short T2 2010

Moneta Long Short T2 2010 Moneta Long Short T2 2010 17 rue de la Paix 75002 PARIS Tél.: 01 58 62 53 30 Fax : 01 58 62 53 39 Email : contact@moneta.fr Site web : www.moneta.fr Société de Gestion Agréée par l AMF 9 Juillet 2010 Moneta

Plus en détail

86 rue Julie, Ormstown, Quebec J0S 1K0

86 rue Julie, Ormstown, Quebec J0S 1K0 Tel : (450) 829-4200 Fax : (450) 829-4204 Email : info@rout-am.com Contacts: Jean Côté jean@rout-am.com Jocelyn Côté jocelyn@rout-am.com Dispatch info@rout-am.com Phone: (450) 829-4200 Fax: (450) 829-4204

Plus en détail

BNP Paribas Investment Partners

BNP Paribas Investment Partners FOR PROFESSIONAL INVESTORS BNP Paribas Investment Partners Conférence téléphonique - Gestion obligataire Jeudi 4 juillet 2013 2 Eurozone Fixed Income Performances à fin juin 2013 Eurozone main bond indices

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Société en commandite Gaz Métro CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Taux de la contribution au Fonds vert au 1 er janvier 2009 Description Volume Coûts Taux 10³m³ 000 $ /m³ (1) (2)

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

DynAmiser vos investissements

DynAmiser vos investissements DynAmiser vos investissements Aequam en quelques mots Jeune entreprise indépendante et innovante Agréée AMF n GP-10000038 Incubée par le Pôle Sponsorisée par Fondatrice de Savoir-faire / Innovation 5 associés

Plus en détail

Baring Asset Management

Baring Asset Management Baring Asset Management Barings en bref Baring France SAS 35 avenue Franklin Roosevelt 75008 Paris Tel +33 (0)1 53 93 60 00 Janvier 2015 Baring Asset Management Limited 155 Bishopsgate, London, EC2M 3XY

Plus en détail

Concept & Politique d investissement

Concept & Politique d investissement Concept & Politique d investissement Exposition maximale aux par compartiment Concept & Politique d investissement Comparaison de la des compartiments Exemple @ a Top Point 33% 22% -23% -34% @ Bottom Point

Plus en détail

APPENDIX 2. Provisions to be included in the contract between the Provider and the. Holder

APPENDIX 2. Provisions to be included in the contract between the Provider and the. Holder Page 1 APPENDIX 2 Provisions to be included in the contract between the Provider and the Obligations and rights of the Applicant / Holder Holder 1. The Applicant or Licensee acknowledges that it has read

Plus en détail

Les caractéristiques de l'offre sont décrites dans l'avis Euronext PAR_20150708_05360_EUR. 15/09/2015 à 16h (Euroclear) et à minuit (SCORE)

Les caractéristiques de l'offre sont décrites dans l'avis Euronext PAR_20150708_05360_EUR. 15/09/2015 à 16h (Euroclear) et à minuit (SCORE) CORPORATE EVENT NOTICE: Offre publique d'achat CANAL PLUS (STE ED) PLACE: Paris AVIS N : PAR_20150828_06716_EUR DATE: 28/08/2015 MARCHE: EURONEXT PARIS Suite à l'avis PAR_20150708_05360_EUR Le 28/08/2015,

Plus en détail

FUTURES COMPRENDRE VOTRE RELEVE DE COMPTE. WH SELFINVEST Est. 1998 Luxemburg, France, Belgium, Poland, Germany, Netherlands

FUTURES COMPRENDRE VOTRE RELEVE DE COMPTE. WH SELFINVEST Est. 1998 Luxemburg, France, Belgium, Poland, Germany, Netherlands FUTURES COMPRENDRE VOTRE RELEVE DE COMPTE WH SELFINVEST Est. 1998 Luxemburg, France, Belgium, Poland, Germany, Netherlands Copyrigh 2007-2011: all rights attached to this guide are the sole property of

Plus en détail

P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S

P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S Il est courant pour les employeurs d octroyer à leurs employés des prêts préférentiels ou des subventions d intérêts. L économie

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

http://versaillesfinances.com/ Thursday 18th of December 2014 08:58:19 AM Document generated by https://siteoid.com/

http://versaillesfinances.com/ Thursday 18th of December 2014 08:58:19 AM Document generated by https://siteoid.com/ http://versaillesfinances.com/ Thursday 18th of December 2014 08:58:19 AM Se Connecter Ouvrir un compte NOS SOLUTIONS QUI SOMMES-NOUS PLATEFORMES SERVICES PRODUITS & INSTRUMENTS OUVREZ VOTRE COMPTE http://versaillesfinances.com/

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

GASCOGNE PAR_20150827_06702_ALT DATE: 27/08/2015. Pour faire suite à l'avis PAR_20150827_06701_EUR I - ADMISSION D'ACTIONS PAR COTATION DIRECTE

GASCOGNE PAR_20150827_06702_ALT DATE: 27/08/2015. Pour faire suite à l'avis PAR_20150827_06701_EUR I - ADMISSION D'ACTIONS PAR COTATION DIRECTE CORPORATE EVENT NOTICE: Admission par cotation directe GASCOGNE PLACE: Paris AVIS N : PAR_20150827_06702_ALT DATE: 27/08/2015 MARCHE: Alternext Paris Pour faire suite à l'avis PAR_20150827_06701_EUR I

Plus en détail

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements M&G Global Macro Bond Fund Anthony Doyle Directeur des investissements 1 Caractéristiques du Fonds M&G Global Macro Bond Fund Gérant : Gérant adjoint : Jim Leaviss Mike Riddell Date de lancement : Octobre

Plus en détail

A v a n t a g e s e n n a t u r e

A v a n t a g e s e n n a t u r e 17/06/2015 www.bdo.lu A v a n t a g e s e n n a t u r e L imposition des avantages en nature au Luxembourg est basée sur le principe général selon lequel tous les avantages, tant en espèces qu en nature,

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité?

Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité? Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité? Eric DOMAGE Program manager IDC WE Security products & Solutions Copyright IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved. Quelques

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Examen Final. Indications

Examen Final. Indications DANS LE SECTEUR BANQUE-ASSURANCE NOM : MATRICULE : PRENOM : Examen Final Problèmes Indications Veuillez respecter les indications suivantes: 1. Vous avez 3 heures à disposition 2. Veuillez vérifier que

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ

PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ Juillet 2015 Swiss Finance & Property AG Swiss Finance & Property AG est une société spécialisée en matière d investissements immobiliers et de conseil mettant l accent sur la

Plus en détail

Plateforme Lyxor. Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative

Plateforme Lyxor. Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative Plateforme Lyxor Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative Gestion alternative Une classe d actifs attractive Avec plus de 7,600 hedge funds à travers le monde (source HFR Industry Report Q4

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Package Contents. System Requirements. Before You Begin

Package Contents. System Requirements. Before You Begin Package Contents DWA-125 Wireless 150 USB Adapter CD-ROM (contains software, drivers, and manual) Cradle If any of the above items are missing, please contact your reseller. System Requirements A computer

Plus en détail

Prise en compte de la liquidité dans les algorithmes de trading

Prise en compte de la liquidité dans les algorithmes de trading Prise en compte de la liquidité dans les algorithmes de trading clehalle@cheuvreux.com Resp. de la Recherche Quant., Atelier Trading & Micro Structure 10 décembre 2008 Contenu La liquidité en Europe Les

Plus en détail

Eiffel Investment Group

Eiffel Investment Group Eiffel Investment Group Emerging Manager Day Morningstar / NExT AM 19 Décembre 2012 Eiffel Investment Group (EIG) EIG est un gérant alternatif investissant en crédit et actions européennes avec une approche

Plus en détail

Optimisez la gestion de vos projets IT avec PPM dans le cadre d une réorganisation. SAP Forum, May 29, 2013

Optimisez la gestion de vos projets IT avec PPM dans le cadre d une réorganisation. SAP Forum, May 29, 2013 Optimisez la gestion de vos projets IT avec PPM dans le cadre d une réorganisation SAP Forum, May 29, 2013 Optimisez la gestion de vos projets IT avec PPM dans le cadre d une réorganisation Frédérique

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

22/09/2014 sur la base de 55,03 euros par action

22/09/2014 sur la base de 55,03 euros par action CORPORATE EVENT NOTICE: Amortissement d'orane Reprise de cotation PUBLICIS GROUPE S.A. PLACE: Paris AVIS N : PAR_20140902_06559_EUR DATE: 02/09/2014 MARCHE: EURONEXT PARIS Amortissement en titres et en

Plus en détail

Services professionnels en architecture et genie du batiment - Renovation du chalet et de la pataugeoire - Parc Mederic-Martin

Services professionnels en architecture et genie du batiment - Renovation du chalet et de la pataugeoire - Parc Mederic-Martin Opportunity Notice Services professionnels en architecture et genie du batiment - Renovation du chalet et de la pataugeoire - Parc Mederic-Martin Opportunity Information Organization: Quebec Organization

Plus en détail

Annexe IV: Politique d Exécution dans le Meilleur Intérêt du Client. Appendix IV: Summary of the Policy to Act in the Best Interest of the Client

Annexe IV: Politique d Exécution dans le Meilleur Intérêt du Client. Appendix IV: Summary of the Policy to Act in the Best Interest of the Client Appendix IV: Summary of the Policy to Act in the Best Interest of the Client IV. Summary of the Policy to Act in the Best Interest of the Client Annexe IV: Politique d Exécution dans le Meilleur Intérêt

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD CEI IEC 747-6-3 QC 750113 Première édition First edition 1993-11 Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets Partie 6: Thyristors Section trois Spécification

Plus en détail

Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) CODIFICATION

Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2001-406 DORS/2001-406 Current

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT A Guideline on the Format of District Planning Commission Staff Reports

Plus en détail

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure.

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure. Recipient s name 5001-EN For use by the foreign tax authority CALCULATION OF WITHHOLDING TAX ON DIVIDENDS Attachment to Form 5000 12816*01 INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been

Plus en détail

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques «Re-analysis is a powerful tool in the review of important studies, and should be supported with data made available by

Plus en détail

OROLIA PAR_20150619_04782_ALT DATE: 19/06/2015

OROLIA PAR_20150619_04782_ALT DATE: 19/06/2015 CORPORATE EVENT NOTICE: Offre publique de rachat d'actions PLACE: Paris AVIS N : PAR_20150619_04782_ALT DATE: 19/06/2015 MARCHE: Alternext Paris Le 19/06/2015, l'autorité des marchés financiers (l'"amf")

Plus en détail

BUSINESSVALUATOR. Management presentation

BUSINESSVALUATOR. Management presentation BUSINESSVALUATOR Management presentation English pages 2 to 12, French pages 13 to 23 Jean-Marc Bogenmann Designer of BusinessValuator Accredited consultant in business transfer jeanmarcbogenmann@iib.ws

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

ÉTUDE SPÉCIALE. TD Economics DON DE BIENFAISANCE AU CANADA COMBLER L ÉCART

ÉTUDE SPÉCIALE. TD Economics DON DE BIENFAISANCE AU CANADA COMBLER L ÉCART ÉTUDE SPÉCIALE TD Economics DON DE BIENFAISANCE AU CANADA COMBLER L ÉCART Faits saillants En 13, les Canadiens ont continué de donner généreusement à des organismes de bienfaisance : leurs dons ont totalisé

Plus en détail

Un environnement porteur pour les conseillers financiers?

Un environnement porteur pour les conseillers financiers? E N Q U E T E M O R N I N G S T A R P A T R I M O N I A 2 0 1 5 Un environnement porteur pour les conseillers financiers? www.patrimonia.fr Résultats complets Septembre 2015 Document réservé aux conseillers

Plus en détail

HUAWEI TECHNOLOGIES CO., LTD. channelroad. A better way. Together.

HUAWEI TECHNOLOGIES CO., LTD. channelroad. A better way. Together. HUAWEI TECHNOLOGIES CO., LTD. channelroad A better way. Together. Partenaires sur la nouvelle Route de la soie Progresser le long d une nouvelle Route de la soie et être partenaire de Huawei présentent

Plus en détail

Les perspetives ternes de croissance annoncent le retour d'un climat de méfiance et d'aversion au risque sur les marchés.

Les perspetives ternes de croissance annoncent le retour d'un climat de méfiance et d'aversion au risque sur les marchés. FX Daily Briefing Highlights Les perspetives ternes de croissance annoncent le retour d'un climat de méfiance et d'aversion au risque sur les marchés. L'euro est prévu en hausse d'ici la fin de l'année.

Plus en détail

Name Use (Affiliates of Banks or Bank Holding Companies) Regulations

Name Use (Affiliates of Banks or Bank Holding Companies) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Name Use (Affiliates of Banks or Bank Holding Companies) Regulations Règlement sur l utilisation de la dénomination sociale (entités du même groupe qu une banque ou société

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

BLUELINEA. 269.826,00 EUR composé de 1.349.130 actions de valeur nominale 0,20 EUR Date de création : 17/01/2006

BLUELINEA. 269.826,00 EUR composé de 1.349.130 actions de valeur nominale 0,20 EUR Date de création : 17/01/2006 CORPORATE EVENT NOTICE: Inscription par cotation directe BLUELINEA PLACE: Paris AVIS N : PAR_20120221_02921_MLI DATE: 21/02/2012 MARCHE: MARCHE LIBRE A l'initiative du membre de marché ARKEON Finance agissant

Plus en détail

NOTICE. General rules for applying the package method by Euronext Paris and by C21 clearing system.

NOTICE. General rules for applying the package method by Euronext Paris and by C21 clearing system. NOTICE >> LCH.Clearnet SA Corporate Reference No.: 2008-084 NOTICE From : Rules and Regulation Department Date : July 6 th, 2008 Subject Referred documentation LCH.Clearnet SA publishes hereinafter a Notice

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

CRM Company Group lance l offre volontaire de rachat en espèces des 2 100 OC 1 restant en circulation.

CRM Company Group lance l offre volontaire de rachat en espèces des 2 100 OC 1 restant en circulation. CORPORATE EVENT NOTICE: Offre volontaire de rachat CRM COMPANY GROUP PLACE: Paris AVIS N : PAR_20121121_10423_ALT DATE: 21/11/2012 MARCHE: Alternext Paris CRM Company Group lance l offre volontaire de

Plus en détail

408,6 M 66,4 M. Chiffres clés 2010. de PNB. de résultat net. collaborateurs. Nicolas Chanut. L année 2010 a été marquée par deux faits importants :

408,6 M 66,4 M. Chiffres clés 2010. de PNB. de résultat net. collaborateurs. Nicolas Chanut. L année 2010 a été marquée par deux faits importants : Exane en bref Chiffres clés 2010 408,6 M de PNB 66,4 M de résultat net 880 collaborateurs L année 2010 a été marquée par deux faits importants : L Asset Management a atteint une taille critique en termes

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

Following PAR_20140306_01745_EUR, PAR_20140306_01745_EUR, PAR_20140321_02104_EUR et PAR_20140416_02854_EUR

Following PAR_20140306_01745_EUR, PAR_20140306_01745_EUR, PAR_20140321_02104_EUR et PAR_20140416_02854_EUR CORPORATE EVENT NOTICE: Offre publique d'achat en surenchère EIFFEL(SOCIETE DE LA TOUR) PLACE: Paris AVIS N : PAR_20140505_03271_EUR DATE: 05/05/2014 MARCHE: EURONEXT PARIS Following PAR_20140306_01745_EUR,

Plus en détail

A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S

A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S 08/05/2015 www.bdo.lu A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S La loi du 24 juillet 2014 concernant l aide financière de l Etat pour études supérieures est entrée en vigueur

Plus en détail

Comment ces deux modèles de financement de l économie ont-ils résisté à la crise? Il faut regarder :

Comment ces deux modèles de financement de l économie ont-ils résisté à la crise? Il faut regarder : janvier N 7 Financement des entreprises par les marchés aux États-Unis, financement des entreprises par les banques dans la zone euro : que nous a appris la crise? Les entreprises aux États Unis sont surtout

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT PAR DESTINATION ET INFORMATION SECTORIELLE. Presentation de Mr. Christian MULLIEZ

COMPTE DE RESULTAT PAR DESTINATION ET INFORMATION SECTORIELLE. Presentation de Mr. Christian MULLIEZ COMPTE DE RESULTAT PAR DESTINATION ET INFORMATION SECTORIELLE Presentation de Mr. Christian MULLIEZ Plan Rappel des impacts IFRS : - sur le chiffre d affaires... 4 - sur le résultat d exploitation. 5 -

Plus en détail