Premier Congrès de l'afep

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Premier Congrès de l'afep"

Transcription

1 Premier Congrès de l'afep Jeudi 9 décembre h30 : Accueil des participants 9h00-10h00 : Ouverture du congrès Sandrine Rousseau (Vice Présidente Région Nord Pas de Calais) Nicolas Vaneecloo (Directeur du CLERSE) Philippe Rollet (Président Université Lille 1) Pierre Mathiot (Directeur de Sciences Po Lille) Allocution générale d André Orléan (Président de l AFEP) Crise de l économie, crise de la science économique? Animation : E. Le Héron (Sciences Po Bordeaux) 10h15-12h15 : Plénière 1 F. Lordon (CNRS) J. Sapir (EHESS) I. Cassiers (Université de Louvain) L. Cordonnier (Université Lille 1) J. Gadrey (Université Lille 1) H. Sterdyniak (OFCE) 12h30-14h : Déjeuner - Buffet page 1

2 14h - 16h : Ateliers Croissance et répartition Présidence : P. Petit, Université Paris 13 Animation : T. Dallery, Université Lille 1 J.L. Bailly : De la suraccumulation et de l'extension des crédits à la consommation comme facteurs aggravants des inégalités sociales M. Maurin : Keynes, le libre-échange et le protectionnisme J. Melmiès : Concurrence et reports de contrainte F. Van de Velde : Les Post Keynésiens comme synthèse classico-keynésienne V. Vernay : Approches keynésiennes de la crise S. Charles : L'hypothèse d'instabilité financière de Minsky sous un nouvel angle M. Charpe : Households' debt, default and banking crisis M. Lavoie : Après la crise financière globale : perspectives pour les théories hétérodoxes et la théorie post-keynésienne D. Lang : Sortie de crise : les économistes atterrés 1.2. Economie du développement Présidence : C. Laurent, INRA Animation : B. Boidin, Université Lille 1 M. N'Dour : L'accès : enjeux d'une notion centrale et ambigüe du développement A. Piveteau et E. Rougier : Aux racines des nouvelles prescriptions expertes. Pour une économie politique comparée des stratégies industrielles R. Andrade : Doing dissenting economics in the periphery: the political economy of Maria da Conceicao Tavares B. Prevost : Nouveau discours social de la Banque mondiale F. Bardet et R. Cusso : De la science économique en lutte contre la pauvreté : l'approche expérimentale au prisme de son projet d'empowerment P.E. Batchom : Le folklore dans les relations internationales : effets sociaux de scène et démocratie d'affaire dans l'ordre politique international. Une analyse de la stratégie des firmes multinationales dans la promotion de la transparence dans les industries extractives R. Herrera : Un renouveau de l'économie du développement? J.P. Moatti et B. Ventelou : Crise Financière, crise des financements pour la santé dans les pays du Sud: quels ajustements, quelles conséquences pour le développement 1.3. Economie territoriale Présidence : G. Colletis, Université Toulouse 1 Animation : T. Lamarche, Université Paris 7 M. Renault : La construction participative d indicateurs de bien-être : Retour sur une expérience C. Tutin : Qu est-il arrivé aux marchés du logement? C. du Tertre : Développement durable : un changement du rapport des entreprises aux territoires M. Mailfert : Propositions d indicateurs de développement durable pour l écologie industrielle : méthodologie et premiers résultats P. Grouiez : Stratégies régionales et régulation sectorielle et territoriale des configurations productives : le cas de l'agroalimentaire russe L. Bourdeau-Lepage et E. Tovar : Augmentation du bien-être en Île-de-France. Une mesure à l aidede l approche par les capabilités R. Demissy : Le territoire comme système socioéconomique : construction d'un ensemble conceptuel autour de l'analyse territoriale C. Carrincazeaux, M. Coris et A. Piveteau : Délocalisations : l'enjeu n'est pas dans la mesure du phénomène mais dans la compréhension des processus V. Frigant et J.B. Layan : Une analyse comparée de l évolution du commerce international de composants automobiles entre la France et l Allemagne : croiser un point de vue d économie internationale et d économie industrielle page 2

3 1.4. Dynamiques Institutionnelles Présidence : B. Chavance, Université Paris 7 Animation : A. Labrousse, Université de Picardie S. Ille : The Theory of Conflict analysis B. Chavance : La théorie institutionnelle de John Commons : le modèle de l'etat et la méthode du commun law E. Bertrand : What do cattle and bees tell us about the Coase theorem? H. Charmettant et M. Rocca : 20 ans après, que reste-t-il de l'économie des conventions? Points de départ pour une contribution à un institutionnalisme F. Facchini M. Melki : Idéologie et changement institutionnel E. Ruze : Comprendre la viabilité des parties "auxiliaires" des communautés open-source : la complémentarité des approches évolutionnistes et conventionnalistes dans l'analyse de l'émergence de routines F. Bessis et D. Remillon : Les lois économiques font-elles la loi au Parlement? Etude comparée des débats parlementaires relatifs à la réduction du temps de travail : les 40 heures et les 35 heures 1.5. Economie du travail Présidence : F. Michon, CNRS Animation : B. Lamotte, Université Grenoble 2 N. Berta, C. Signoretto et J. Valentin : La rupture conventionelle : hypothèses d'impacts sur l'évolution de la structure des ruptures de contrat de travail J.F. Lejeune : Les règles de l'individualisation de la relation de travail. L'exemple du secteur bancaire en France et au Royaume-Uni C. Aubert : En finir avec les "formes intermédiaires" de l'emploi? Réflexions autour du recours au portage salarial et à l'auto entrepreneuriat dans la presse B. Françon : L'économie politique des lois Hartz ( ) M. Guyonvarc'h et G. Flocco : "La crise avant la crise", Une pratique et une rhétorique persistante dans le monde du travail F. Bailly, F.X. Devetter et F. Horn : Les dynamiques (quantitatives et qualitatives) de l'emploi dans les services à la personne : une analyse en termes de conventions 1.6. Crises et enjeux européens Présidence : F. Lordon, CNRS Animation : G. Raveaud, Université Paris 8 C. Ramaux : Leçons de crise : les limites de l'approche étroite de l'etat social R. Colliat : Diversité des systèmes fiscaux européens, construction d'une typologie pour une analyse institutionnaliste F. Labondance : Politique monétaire de crise ou Crise de la politique monétaire? G. Raveaud : "Europe 2020", ou la résistance de l'orthodoxie européenne à la crise F. Ulgen : Crise systémique et régulation dans les économies monétaires de marché B. Vallageas : L'augmentation des capitaux propres des banques ne sert à rien et m'empêchera pas une nouvelle crise C. Bessy et O. Favereau : Régulation du marché du travail et conceptions du droit, l'incompréhension néolibérale des faits et des règles 1.7. Economie sociale et solidaire Présidence : J.P. Domin, Université de Reims Animation : F. Jany-Catrice, Université Lille 1 P. Glemain et E. Poutier : Les apports de l'économie sociale & solidaire au renouveau de l'économie politique. L'acte de solidarité comme acte politique H. Defalvard : titre à préciser N. Farvaque : titre à préciser L. Gardin : Entrepreneurs sociaux et économie sociale et solidaire, continuités et ruptures M. Lefebvre et N. Farvaque : Spécificités du dialogue social dans l'économie sociale et solidaire : le cas de l'aide à domicile D. Messaoudi : Comment une fusion-réorganisation au sein d'une banque mutualiste génère du stress professionnel : une méthode d'analyse des facteurs de risques psychosociaux N. Richez-Battesti : Entreprises sociales, innovations sociales et Economie sociale et Solidaire : entre métamorphose du capitalisme vers une finalité sociale, Economie plurielle et alternative au capitalisme? page 3

4 L avenir de notre discipline Animation : F. Jany-Catrice (Université Lille 1) et G. Raveaud (Université Paris 8) 16h15-18h15 : Plénière 2 C. du Tertre (Université Paris 7) F. Vatin (Université Paris 10) P. Minard (EHESS) R. Perez (Université Montpellier 1) G. Colletis (Université Toulouse 1) S. Michel (Université Montpellier 1, CNU) 18h30 : Assemblée Générale de l'afep 20h : Repas de Gala page 4

5 Vendredi 10 décembre h - 11h : Ateliers Philosophie Economique Présidence : A. Berthoud, Université Lille 1 Animation : P. Mardellat, Sciences Po Lille S. Saberan : Le juste et l'utile au regard du vrai, une reconstruction kantienne des objets de l'économie politique walrasienne R. Gaucher : Penser l'économie à partir de la psychologie du bonheur H. Jorda et M. Pouchol : La logique des compétences contre l'esprit critique : lectures croisées d'hannah Arendt et Michel Foucault A. Berthoud : Critique de l'économie aristotélicienne P. Mardellat : Pourquoi la philosophie économique? C. Pignol : Rousseau, l'agent et la philosophie économique J. Magnan de Bornier : Hayek, philosophe de l'économie R. Kroes : Le Modèle et le Réel J.L. Corriéras : En quête d'un chemin : ebauche d'une méthode pour appréhender la réalité economique 2.2. Emploi Présidence : F. Legendre, Université Paris 12 Animation : F.X. Devetter, Université Lille 1 J. A. Dos Santos Ferreira : L institutionnalisation de la relation d emploi et de l innovation : l heur et le malheur des marchés internes du travail et des processus d apprentissage le cas de la sidérurgie brésilienne P. Courtioux : Emploi public et enseignement supérieur : une analyse des risques de valorisation des diplômes C. Pollak : Le maintien en emploi des seniors en Europe : l'importance des conditions de travail M. Bruyere et L. Lize : Mobilité professionnelle : une approche en termes de segmentation A. Fretel : Accompagnement et professionnalisation des structures : quand l'absence de doctrine administrative modifie les pratiques G. Rieucau et G. de Larquier : Trouver son emploi en mobilisant ses relations de proximité : une question de stratégie ou d'opportunité? 2.3. Economie et sciences sociales Présidence : F. Eymard-Duvernay, Université Paris 10 Animation : F. Bessis, Université Lyon 2 G. Montant : Expansion, dépression et collusion : le cas des houillères belges en M. Leroy : Crise de la globalisation économique et action publique biaisée à l'aune de la sociologie fiscale F. Héran : A propos des limites de l'évaluation socio-économique, le cas des infrastructures de transport en milieu urbain R. Sharra et M. Nyssens : Pour une analyse interdisciplinaire du concept d'innovation sociale O. Brette : Orthodoxie et hétérodoxies. Essai sur la structure de la science économique contemporaine P. Ricordel : La déception comme ressort de l'action collective C. Laurent : Pluralité des sciences et décision publique : au delà de l économie R. Koumakhov : Psychologie économique des conventions et quelques implications pour la crise financière E. Dacheux et D. Goujon : La délibération, un concept clé de l'économie politique page 5

6 2.4. Mondialisation et économie internationale Présidence : E.M. Mouhoub, Université Paris 13 Animation : R. Herrera, CNRS F. Makhlouf : Evaluation de la sensibilité des transferts de fonds vis-à-vis des économies des pays d'origine : cas du Maroc C. S. Dedecca et A.W. Menezes : Régulation sociale, croissance économique et création d'emplois au Brésil S. Guidecocq et M. Rocca : Les pronostics des théories économiques pour une réforme "Obama" de la politique d'immigration : les influences de la majorité et de la conjoncture M. Gaulard : Le paradoxe brésilien : la baisse récente des inégalités, opportunité ou danger pour la croissance économique? J. Mazier et G. Tiou-Tagba-Aliti : Déséquilibres mondiaux et régimes de change : une approche en termes de modèle SFC J. Marie : Quelle trajectoire macroéconomique pour l Argentine depuis la crise de 2001? Enjeux et limites de la stratégie actuelle 2.5. Retraite et protection sociale Présidence: J.M. Harribey, Université Bordeaux 4 Animation : C. Ramaux, Université Paris 1 C. Mills : Crise systèmique et crise du système de retraites M. Zemmour : Economie politique de la protection sociale : l'interaction entre assurance et assistance modélisée A. Reimat : L'évolution de longue période des régimes spéciaux de retraite en France, quels enseignements? A. Eydoux : La solidarité en crise? Reformes des retraites, et activation des «seniors»: les chausse-trappes du vieillissement actif 2.6. Gouvernance Présidence : R. Perez, Université Montpellier 1 Animation : N. Postel, Université Lille 1 A. Eymery, D. Sanchis et A. Kerbal : Favoriser l émergence d indicateurs de performance alternatifs dans les entreprises en confrontant les points de vue V. Revest : La substitution de la régulation par la réputation: le cas de l'alternative Investment Market A. Naamane : Construction des indicateurs d'alerte des crises financières par la méthode des signaux d'alerte J.O. Charron : Pour une critique efficace de la théorie de l'efficience C. Lantenois et B. Coriat : La montée de "la share holder value" et ses impacts sur les stratégies industrielles des firmes O. Weinstein : Firme, propriété et gouvernance : de Berle et Means à Jensen et Meckling C. Durand : Chaînes globales de marchandises et accumulation : un agenda de recherche G. de Larquier : L'entreprise : espace de valorisation entre trois marchés L économie politique en action Animation : D. Plihon (Université Paris 13) 11h15-12h45 : Plénière 3 S. Montagne (CNRS) F.D. Vivien (Université de Reims) J. Valentin (Université Paris 1) F. Jany-Catrice (Université Lille 1) P. Combemale (Lycée Henri IV) P. Batifoulier (Université Paris 10) 12h45-14h : Déjeuner - Buffet page 6

7 14h - 16h : Ateliers Economie et développement durable Présidence : F.D. Vivien, Université de Reims Animation : C. Beaurain, Université du Littoral Côte d Opale B. Burgenmeier : Une Economie seule, est une mauvaise économie : la responsabilité de l'entreprise face au développement durable P. Roman : Economie écologique politique des impacts environnementaux. Etat des lieux et mise en perspective P. Légé et C. Durand : Over accumulation, Rising costs and the relevance of the stationary state issue in developed countries J. Milanesi : Quel avenir pour les enquêtes d'évaluation monétaire de l'environnement? Ou Economie de la réglementation des OGM. Une approche par la qualité J.C. Kroll et A. Trouve : L'impasse de l'orthodoxie économique : l'exemple du débat sur le quotas laitiers 3.2. Economie de la santé Présidence : M. Gadreau, Université de Bourgogne Animation : P. Batifoulier, Université Paris 10 M. Barry : La coordination des donateurs de l'aide : un objectif aux présupposés contestables C. André : La santé en Europe : typologie des modes de transformation des systèmes de santé et typologie des évolutions des "résultats" J.P. Domin : Le dilemme efficacité versus équité dans le financement des établissements hospitaliers : une lecture en termes d'économie politique S. Guennif : L économie politique du brevet au Sud : enjeux, difficultés et résistances autour de l accessibilité des médicaments essentiels P. Mazet, H. Revil, A. Rode et Y. Saillard : Politiques de santé et non recours aux soins V. Parel : L'accès aux soins des personnes en situation irrégulière P. Abecassis et N. Coutinet : Élaboration de la politique du médicament : l'influence de l'industrie pharmaceutique 3.3. Crise du capitalisme et rapport salarial Présidence : B. Friot, Université Paris 10 Animation : B. Tinel, Université Paris 1 J.P. Dupré : Une autre théorie de la valeur P. Boccara : Pour des avancées des théories hétérodoxes face à l'aggravation de la crise systémique et à la crise des sciences économiques R. Desai et A. Freeman : Valeur et théorie de la crise dans le "Grande Récession" M. Montalban : Les enjeux de la théorie de la valeur et de la monnaie dans le marxisme et la Théorie de la régulation : critiques et synthèses I. Cassiers et G. Thiry : Du PIB aux nouveaux indicateurs de prospérité : les enjeux d'un tournant historique F. Munier : Derrière les arguties comptables : l'insécurité économique annonce la dépression B. Dupont : Une contribution à la théorie marxiste des cycles J. Maucourant : Après la Grande Crise de 2008 : les mots du Marché et les choses du Capital 3.4. L économie encastrée? Présidence : J. Bourdieu, INRA Animation : A. Bidet, CNRS S. Plociniczak : De la forme hybride aux réseaux : le prix Nobel d'économie 2009 Oliver Williamson en question J.F. Vidal : L'influence du catholicisme social sur les institutions de l'allemagne O. Barbie : Quels économistes s'intéressent encore à la sociologie économique? M. Morin : La reproduction de l'éonomique à travers la demande de mythologies sociales et politiques dont elle fait l'objet T. Dallery, F. Eloire et J. Melmiès : Leadership individuel et leadership collectif : une identification des leaders de marché et de leurs performances économiques grâce à l'analyse des réseaux sociaux G. Stathakis : Economic development and social change ; the classical views and the moderns D. Milonakis : From political economy to economics H. Tordjman et V. Boisvert : La nature de la marchandise dans le capitalisme contemporain page 7

8 3.5. Questions monétaires et financières Présidence : R. Tortajada, Université Grenoble 2 Animation : D. Lang, Université Paris 13 M. Porcheron : L'impertinence de l'intérêt dans le prêt de monnaie C. Sinapi : Fondements institutionnels de "l'hypothèse d'instabilité financière" de Minsky : apports à une analyse des propositions de régulation financière. S. Diop : La régulation du money manager capitalism : une perspective minskyenne M. Lutfalla : L'euthanasie du rentier peut-elle être une solution aux crises? Retour sur la pensée de JM Keynes C. Gnos : Théorie de l'économie monétaire de production versus théorie de l'économie d'échanges réels : l'alternative keynésienne A. Asensio : Taux d'intérêt d'équilibre et transactions financières dans les modèles post-keynésiens C. Roche : Réhabiliter la pensée économique et monétaire de Locke B. Théret : L intégration de la monnaie dans les théories économiques et financières mainstream américaines de l après-guerre : un bilan critique 3.6. Enseignement et sciences sociales Présidence : A. Orléan*, CNRS Animation : N. Postel, Université Lille 1 E. Le Nader (APSES) : titre à préciser S. Beaud (AFS) : titre à préciser S. Gloria-Palermo et G. Palermo : L histoire de la Cooptation Universitaire en Italie P. Combemale : titre à préciser J. Fretel (AECSP) : titre à préciser A. Caillé* (Paris X- Nanterre, MAUSS) : titre à préciser Vers un renouveau de l économie politique? Animation : O. Favereau (Université Paris 10) 16h30-18h30 : Plénière 4 C. Pignol (Université Paris 1) B. Chavance (Université Paris 7) B. Théret (CNRS) A. Caillé (Université Paris 10) A. Freeman (AHE) M. Lavoie (Université d Ottawa) S. Jallais* (Université Paris 1) P.N. Giraud (Mines Paris Tech) 18h30 : Cocktail de clôture page 8

Philippe BANCE Président du Conseil scientifique international du CIRIEC CREAM Normandie Université (Univ. Rouen)

Philippe BANCE Président du Conseil scientifique international du CIRIEC CREAM Normandie Université (Univ. Rouen) 20 ème Congrès du CIRIEC International Buenos Aires, octobre 2014 Philippe BANCE Président du Conseil scientifique international du CIRIEC CREAM Normandie Université (Univ. Rouen) 1 Hétérodoxie versus

Plus en détail

L INDUSTRIE PAPETIÈRE FACE AU

L INDUSTRIE PAPETIÈRE FACE AU L INDUSTRIE PAPETIÈRE FACE AU DÉVELOPPEMENT DE LA BIORAFFINERIE LIGNOCELLULOSIQUE Dynamiques institutionnelles et perspectives territoriales Clarisse CAZALS (Irstea) Arnaud SERGENT (Irstea) Tina RAMBONILAZA

Plus en détail

PRINCIPAUX THEMES DE RECHERCHE ABORDES

PRINCIPAUX THEMES DE RECHERCHE ABORDES Laurent CORDONNIER Né en 1964 Maître de conférences HDR en économie Faculté des sciences économiques et sociales Université de Lille 59 655 Villeneuve d Ascq cedex Tél: 03.20.43.66.64. ou 03.20.43.69.69.

Plus en détail

Monnaie, chômage et capitalisme

Monnaie, chômage et capitalisme Franck Van de Velde Monnaie, chômage et capitalisme Presses Universitaires du Septentrion internet : www.septentrion.com Sommaire Introduction Générale 7 1. Monnaie 7 2. Monnaie et capitalisme 10 3. Monnaie,

Plus en détail

UNIVERSITE TOULOUSE (UT1)

UNIVERSITE TOULOUSE (UT1) CURRICULUM VITAE résumé COLLETIS Gabriel Professeur de Sciences économiques À l'université de Toulouse (UT1) UNIVERSITE TOULOUSE (UT1) LEREPS Manufacture des Tabacs 21 allée de Brienne 31170 Toulouse Tél.

Plus en détail

Elise Penalva Icher FONCTIONS

Elise Penalva Icher FONCTIONS Maître de Conférence, Sociologie Université Paris Dauphine IRISSO, UMR 7170 Place du Maréchal de Lattre de Tassigny 75775 Paris Cedex 16 elise.penalva@dauphine.fr Elise Penalva Icher FONCTIONS Septembre

Plus en détail

La structure du capital des entreprises marocaines côtées en bourse

La structure du capital des entreprises marocaines côtées en bourse LISTE DES THESES ENREGISTREES AU CEDOC Formation Doctorale : Sciences de gestion Sujet de thèse L analyse technique en tant qu outil d anticipation des crises boursières : Entre réalité et surréalisme

Plus en détail

Projets soutenus par la MSH Paris Nord à l'issue de son appel à projets 2011

Projets soutenus par la MSH Paris Nord à l'issue de son appel à projets 2011 There are no translations available. Projets soutenus par l'axe 3 en 2011 l en 2010 l en 2009 l en 2008 à l'issue de son appel à projets 2011 La valorisation de l'immatériel : un dialogue entre théories

Plus en détail

La responsabilité sociale des entreprises (RSE)

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) La responsabilité sociale des entreprises (RSE) *** Sélection de documents La Responsabilité sociale correspond à la mise en œuvre par les entreprises des trois piliers du développement durable : aspects

Plus en détail

Programme des enseignements. Double Diplôme Bac+5 Sciences Po Bordeaux Université Mundiapolis

Programme des enseignements. Double Diplôme Bac+5 Sciences Po Bordeaux Université Mundiapolis Programme des enseignements Double Diplôme Bac+5 Sciences Po Bordeaux Université Mundiapolis Année/Semestre Première année Semestre 1 Première année Semestre 2 Introduction à l'économie politique Histoire

Plus en détail

Comment choisir la spécialité pour la classe de Terminale? Une démarche en trois étapes

Comment choisir la spécialité pour la classe de Terminale? Une démarche en trois étapes Comment choisir la spécialité pour la classe de Terminale? Une démarche en trois étapes 1 Identifier des prérequis éventuels liés aux Identifier des prérequis éventuels liés aux choix d orientation post-bac

Plus en détail

Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche. École des Hautes Études en Sciences Sociales. Master Sciences Economiques et Sociales

Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche. École des Hautes Études en Sciences Sociales. Master Sciences Economiques et Sociales Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche École des Hautes Études en Sciences Sociales Master Sciences Economiques et Sociales Parcours «Institutions, Economie et Société» Ancienne spécialité

Plus en détail

CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES. Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe

CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES. Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe 2009 SUJET 1 Le rôle de l information dans le fonctionnement

Plus en détail

Comprendre l'économie sociale

Comprendre l'économie sociale Comprendre l'économie sociale Fondements et enjeux Jean-François Draperi DUNOD Table des matières Introduction. Comprendre et entreprendre PREMIÈRE PARTIE POURQUOI L'ÉCONOMIE SOCIALE? 1. L'économie sociale

Plus en détail

Calendrier des examens - Session de contrôle Juin 2015 1 ère Année Licence Appliquée en Informatique de Gestion

Calendrier des examens - Session de contrôle Juin 2015 1 ère Année Licence Appliquée en Informatique de Gestion 1 ère Année 1 ère Année Licence Appliquée en Informatique de Gestion LUNDI 08/06/2015 MARDI 09/06/2015 MERCREDI 10/06/2015 JEUDI 11/06/2015 VENDREDI 12/06/2015 SAMEDI 13/06/2015 LUNDI 15/06/2015 MARDI

Plus en détail

Les États face à la crise

Les États face à la crise INSTITUT DE RECHERCHE JURIDIQUE DE LA SORBONNE (IRJS) ANDRÉ TUNC UMR DE DROIT COMPARE UNIVERSITE PARIS 1 CNRS ÉCOLE NATIONALE D ADMINISTRATION Les États face à la crise Sorbonne Salle Louis Liard 12-13

Plus en détail

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013 Concours interne de l agrégation du second degré Concours interne d accès à l échelle de rémunération des professeurs agrégés dans les établissements d enseignement privés sous contrat du second degré

Plus en détail

[Aucun étudiant ne. sera autorisé à passer les examens sans la présentation de sa carte d'étudiant.].

[Aucun étudiant ne. sera autorisé à passer les examens sans la présentation de sa carte d'étudiant.]. [Aucun étudiant ne sera autorisé à passer les examens sans la présentation de sa carte d'étudiant.]. 1 ère Année 1 ère Année Licence Appliquée en Informatique de Gestion Mercredi 11/06/2014 Jeudi 12/06/2014

Plus en détail

Projet soutenu par la MSH Paris Nord à l'issue de son appel à projets 2012

Projet soutenu par la MSH Paris Nord à l'issue de son appel à projets 2012 There are no translations available. Projets soutenus par l'axe 3 thème 4 en 2012 l en 2009 Projet soutenu par la MSH Paris Nord à l'issue de son appel à projets 2012 Sur le renouvellement des cadres comptables

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES

RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES INSTITUT NEMO 36/38 avenue Pierre Brossolette 92240 MALAKOFF Tel : 01 79 41 13 40 Fax : 01 49 85 00 04 n VERT : 0800 80 40 22 Nouveau référentiel applicable

Plus en détail

EXAMENS DU SEMESTRE D'AUTOMNE 2015-2016

EXAMENS DU SEMESTRE D'AUTOMNE 2015-2016 EXAMENS DU SEMESTRE D'AUTOMNE 2015-2016 Mise à jour du : mercredi 18 novembre 2015 Jeudi 10 décembre 2015 3h 8h30-11h30 Soumission ou révolte : le sujet politique en questions 16962 Collège U 480 2h 10h30-12h30

Plus en détail

COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EN SCIENCES ECONOMIQUES SCIENCES SOCIALES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES

COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EN SCIENCES ECONOMIQUES SCIENCES SOCIALES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES Ministère de la Communauté française COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EN SCIENCES ECONOMIQUES ET SCIENCES SOCIALES 2000 TABLE DES MATIÈRES Sciences économiques Compétences Objets pour l'enseignement

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

Stabilité financière et banques centrales

Stabilité financière et banques centrales André ICARD Stabilité financière et banques centrales Préface de Jean-Claude Trichet Président de la Banque Centrale Européenne C3 ECONOMICA 49 rue Héricart, 75015 Paris TABLE DES MATIERES Préface Avant-propos

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER «MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE»

PRESENTATION GENERALE DU MASTER «MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE» PRESENTATION GENERALE DU MASTER «MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE» 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

Masters Professionnels

Masters Professionnels École Pégase Masters Professionnels Management de projets RH Formation en alternance / Contrat de Professionnalisation 2 jours à l école et 3 jours en entreprise Objectif : Ces Masters ont pour but de

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

LICENCE INGENIERIE DES SERVICES E- Parcours MANAGEMENT TERRITORIAL DES SERVICES DE PROXIMITÉ

LICENCE INGENIERIE DES SERVICES E- Parcours MANAGEMENT TERRITORIAL DES SERVICES DE PROXIMITÉ PRÉSENTATION LICENCE INGENIERIE DES SERVICES E- Parcours MANAGEMENT TERRITORIAL DES SERVICES DE PROXIMITÉ Dans un contexte où les métiers sont en pleine évolution et les compétences de plus en plus pointues,

Plus en détail

Intitulé Matière semestre année CM TD ECTS Département de rattachement Allemand 2 L1 24 2 Administration économique et sociale Allemand 2 L2 24 2

Intitulé Matière semestre année CM TD ECTS Département de rattachement Allemand 2 L1 24 2 Administration économique et sociale Allemand 2 L2 24 2 Intitulé Matière semestre année CM TD ECTS Département de rattachement Allemand 2 L1 24 2 Administration économique et sociale Allemand 2 L2 24 2 Administration économique et sociale Allemand 2 M1 9 1

Plus en détail

L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité

L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité Université citoyenne d Attac Toulouse, 22 août 2008 Jean-Marie Harribey et Dominique Plihon Les principes néolibéraux Théories de Hayek, Friedman

Plus en détail

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat ,/f wí (t ICQ Agricultures du monde Les questions qui font peur Les solutions pour agir durablement Jacques Loyat L I gjwjjmimiii III Sommaire INTRODUCTION 1. LA QUESTION ACRICOLE AUJOURD'HUI i Agricultures

Plus en détail

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : économique et commerciale Option : Economique (ECE) Discipline : Economie, sociologie et histoire du monde contemporain (ESH)

Plus en détail

Crise de la dette publique Quelles causes? Comment en sortir?

Crise de la dette publique Quelles causes? Comment en sortir? Crise de la dette publique Quelles causes? Comment en sortir? Dominique Plihon Université Paris Nord Conseil Scientifique d Attac Membre des Economistes Atterrés 29 août 2015 Plan de la présentation 1/

Plus en détail

L organisation du développement: apprentissage et résilience

L organisation du développement: apprentissage et résilience Conférence L organisation du développement: apprentissage et résilience Paul Prévost UN REGARD STRATÉGIQUE SUR LE DÉVELOPPEMENT D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE: APPRENTISSAGE ET RÉSILIENCE Paul Prévost Ph.D.

Plus en détail

Liste des centres d'intérêt 2008

Liste des centres d'intérêt 2008 CENTRES D'INTERET 2008 Liste des centres d'intérêt 2008 Associations, Groupes sociaux et cultures 08 001 La dimension interculturelle 08 002 Le management des associations 08 003 Relation bénévole / salarié

Plus en détail

Demain l emploi si...

Demain l emploi si... Demain l emploi si... Sous la direction de Michel Didier Le rapport REXECODE 2006 Table des matières Remerciements..................................2 Introduction.....................................5

Plus en détail

L impact de l économie sociale et solidaire

L impact de l économie sociale et solidaire Conférence publique à Luxembourg 13 octobre 2015 L impact de l économie sociale et solidaire Prof. Jacques DEFOURNY Centre d'economie Sociale, HEC - ULg EMES European Research Network PLAN 1. L ESS dans

Plus en détail

Alternatives Économiques - Hors-Série Numéro 105 - avril 2015

Alternatives Économiques - Hors-Série Numéro 105 - avril 2015 Pages 38 à 41. Pourquoi on a fait l'euro. Alternatives Économiques - Hors-Série Numéro 105 - avril 2015 - situe en 1970 le projet de créer une monnaie unique au sein de la Communauté économique européenne

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

Master of Science (MSc) Management des Politiques Publiques

Master of Science (MSc) Management des Politiques Publiques Master of Science (MSc) Management des Politiques Publiques Sciences Po Lille et Audencia Nantes École de Management Année universitaire 2015-2017 Responsables de la formation : Sciences Po Lille : Nicolas

Plus en détail

Programme de l épreuve n 2 d admissibilité

Programme de l épreuve n 2 d admissibilité Examen national d aptitude pour l accès à l emploi de secrétaire général de chambres de métiers et de l artisanat (Annexe III du statut du personnel des chambres de métiers et de l artisanat) DROIT PUBLIC

Plus en détail

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général.

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général. C est une section technologique dans un lycée général. En STG, les élèves découvrent l entreprise, son environnement économique et juridique, s initient au management des organisations, à l information

Plus en détail

ATELIER : LA COOPERATION DANS LE SECTEUR SAP

ATELIER : LA COOPERATION DANS LE SECTEUR SAP ATELIER : LA COOPERATION DANS LE SECTEUR SAP Session 3 (14h30-15h15) - Parcours COOPERER MUTUALISER Découvrir Alain VILLEZ, directeur adjoint et responsable du secteur «Personnes âgées» de l Uriopss NPDC

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

ANNEXES A LA DELIBERATION

ANNEXES A LA DELIBERATION 3 ANNEXES A LA DELIBERATION 4 Annexe 1 : Organisation des Etats généraux Structuré par le dialogue entre les parties prenantes, le processus de concertation des Etats Généraux sera continu et se prolongera

Plus en détail

références la réponse à une demande réelle de la communauté scientifique

références la réponse à une demande réelle de la communauté scientifique 03 les références la réponse à une demande réelle de la communauté scientifique Voici un aperçu des sources de données disponibles au sein du CASD. Ce sont des données individuelles très détaillées indirectement

Plus en détail

WS32 Institutions du secteur financier

WS32 Institutions du secteur financier WS32 Institutions du secteur financier Session 1 La vision chinoise Modernisation du système financier chinois : fusion de différentes activités bancaires et financières, accès des ménages au marché des

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. PREMIÈRE PARTIE Origines historiques, développements théoriques des interactions entre droit et économie 31

TABLE DES MATIÈRES. PREMIÈRE PARTIE Origines historiques, développements théoriques des interactions entre droit et économie 31 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION. SITUER LE DROIT PAR RAPPORT À L ACTION ÉCONOMIQUE. LES APPORTS CROISÉS DE L ÉCONOMIE INSTITUTIONNALISTE ET DE LA SOCIOLOGIE DU DROIT... 9 Pour une conception endogène du

Plus en détail

Laboratoire de Recherche en développement territoriale, environnementale et énergétique. FPK Khouribga

Laboratoire de Recherche en développement territoriale, environnementale et énergétique. FPK Khouribga Laboratoire de Recherche en développement territoriale, environnementale et énergétique FPK Khouribga Laboratoire de Recherche en Stratégie et Management des Organisations LASMO ENCG Settat LABORATOIRE

Plus en détail

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1 UE 5 - ECONOMIE Niveau L : 210 heures 18 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Grands courants de pensée et principaux faits économiques et sociaux (35 heures) 1.1 Histoire des faits

Plus en détail

Crise financière et perspectives économiques

Crise financière et perspectives économiques Crise financière et perspectives économiques Genval, le 26 janvier 2009 Guy QUADEN Gouverneur de la Banque nationale de Belgique 2/ 19 La crise financière en bref Première phase (jusque septembre 2008)

Plus en détail

Que faire après un BTS SP3S?

Que faire après un BTS SP3S? Que faire après un BTS SP3S? CDI LA TRONCHE 2015-2016 Retrouvez ce document sur le portail documentaire du CDI La Tronche : http://vps61320.ovh.net/index.php?lvl=infopages&pagesid=12 LICENCES La licence

Plus en détail

De l Economie sociale à l entrepreneuriat social

De l Economie sociale à l entrepreneuriat social De l Economie sociale à l entrepreneuriat social Des enjeux d actualité Un Paradoxe Très présente dans notre vie quotidienne. Méconnue du grand public. Un Regain d actualité Le chômage de masse La mondialisation

Plus en détail

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires?

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Atelier de l Observatoire, 24 et 25 septembre 2009, Créteil Le développement durable appelle les territoires à préserver et

Plus en détail

Université du Québec à Rimouski Liste des cours avec le code EQE Département sociétés, territoires et développement

Université du Québec à Rimouski Liste des cours avec le code EQE Département sociétés, territoires et développement Liste des cours avec le code EQE Département sociétés, territoires et développement Sigle de cours Titre cours Code EQE APE10097 Atelier de pratiques d'études 03000 APR50195 Sem. interdisciplinaire d'int.

Plus en détail

LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG. laboratoires. LM2CE et LAMSAD (FSJES) (ESTB)

LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG. laboratoires. LM2CE et LAMSAD (FSJES) (ESTB) Laboratoire LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG laboratoires LM2CE et LAMSAD () (ESTB) Axes de Recherche 1. Quelles innovations financières au service de l innovation

Plus en détail

Master Domaine Droit, Économie, Gestion Mention Économie des Organisations et Gouvernance M2 Etudes et Conseil

Master Domaine Droit, Économie, Gestion Mention Économie des Organisations et Gouvernance M2 Etudes et Conseil UFR d'economie et de Gestion 10, placette Lafleur BP 2716 80027 Amiens Cedex 1 www.u-picardie.fr Objectifs Publics Débouchés Modalités d'accès Organisation Contrôle des connaissances Formation continue

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES D ENTRÉE EN 3 ème ANNÉE

PROGRAMME DES ÉPREUVES D ENTRÉE EN 3 ème ANNÉE Durée 4H, coefficient 1 L épreuve de culture générale vise un triple but : 1 ère ÉPREUVE : CULTURE GÉNÉRALE 1. Vérifier le niveau général des connaissances des candidats Si l épreuve ne comporte aucun

Plus en détail

Macroéconomie monétaire

Macroéconomie monétaire Sergio Rossi Macroéconomie monétaire Théories et politiques BRUYLANT L.G.D.J Schulthess Avant-propos Remerciements V VII Liste des figures XIX Liste des tableaux Liste des abréviations XXI XXIII Introduction

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

La France est-elle compétitive?

La France est-elle compétitive? La France est-elle compétitive? Cafés Géographiques de Montpellier Gilles Ardinat, professeur agrégé et docteur en Géographie, enseignant à l Université Paul Valéry, Montpellier III C est à l occasion

Plus en détail

Marketing opérationnel

Marketing opérationnel Programme MASTER Les MAJEURES du Spring Semester 2011 Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte 210 heures de cours. Pôle

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Composition à partir d'un dossier portant sur les éléments généraux du droit et sur le droit des affaires

Composition à partir d'un dossier portant sur les éléments généraux du droit et sur le droit des affaires Concours externe de l agrégation du second degré Section économie et gestion Programme de la session 2013 Les candidats à l'agrégation externe d économie et gestion ont le choix entre cinq options : -

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

Economie et Politique du Tourisme International

Economie et Politique du Tourisme International François Vellas Economie et Politique du Tourisme International 2 e édition 3 ECONOMICA 49, rue Héricart, 75015 Paris TABLE DES MATIERES INTRODUCTION PREMIERE PARTIE : ANALYSE ECONOMIQUE DU TOURISME INTERNATIONAL

Plus en détail

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans cyril.hedoin@univreims.fr www.rationalitelimitee. wordpress.com Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans Tel : 03 26 91 87 20 Port : 06 26 96 75 28 Maître de conférences en sciences économiques

Plus en détail

Doctoriales en sciences sociales. Université d été en sciences sociales

Doctoriales en sciences sociales. Université d été en sciences sociales Doctoriales en sciences sociales «Santé et famille : l apport des approches qualitatives» Université d été en sciences sociales «Stratégies de lutte contre la pauvreté : approches méthodologiques et transversales»

Plus en détail

Charte francilienne pour un Tourisme Responsable Ici et Là- bas

Charte francilienne pour un Tourisme Responsable Ici et Là- bas Charte francilienne pour un Tourisme Responsable Ici et Là- bas Préambule «Le voyage est pourtant d'abord une rencontre humaine, un cheminement vers soi et une quête de l'autre grâce au détour de l'ailleurs.

Plus en détail

Activités REGARDS 2013-2014

Activités REGARDS 2013-2014 Activités REGARDS 2013-2014 Mardi 24 juin 2014, 10h00-12h00, Amphithéâtre du Bâtiment Recherche Nathalie Sarrouy-Watkins"La théorie de l effectuation et l incertitude du couple produit-marché dans le processus

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

La finance durable a-elle un avenir durable?

La finance durable a-elle un avenir durable? La finance durable a-elle un avenir durable? La perspective du microcrédit Emmanuelle Javoy 1 L exclusion bancaire Les bénéficiaires Le client type des services de microfinance est une «personne à faibles

Plus en détail

Le diplôme de master sanctionne des parcours types comprenant : - une voie à finalité professionnelle débouchant sur un master professionnel, celuici

Le diplôme de master sanctionne des parcours types comprenant : - une voie à finalité professionnelle débouchant sur un master professionnel, celuici Master Droit (Semestres 1 et 2) Mentions : Droit privé et sciences criminelles Droit de l entreprise et des contrats Droit social Droit public Droit des activités transnationales Activités économiques

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE Partie 3: Quelle est la place de l'union Européenne dans l'économie globale? Être capable de définir Notions à acquérir

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

MARKETING SOCIAL. Organisé par Réso solidaire

MARKETING SOCIAL. Organisé par Réso solidaire MARKETING SOCIAL Organisé par Réso solidaire pôle de développement de l économie sociale et solidaire du pays de Rennes www.resosolidaire.org 02 99 26 34 60 1 COMMENT FAIRE DE NOS VALEURS DES ARGUMENTS?

Plus en détail

Les Living Labs, le Forum LLSA Thématique : Ecosystème et modèles économiques des LL

Les Living Labs, le Forum LLSA Thématique : Ecosystème et modèles économiques des LL Animateurs Myriam Le Goff-Pronost et Fabien Harel Les Living Labs, le Forum LLSA Thématique : Ecosystème et modèles économiques des LL Dans une démarche d innovation ouverte, le Living Lab favorise de

Plus en détail

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation IEP AIX

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation IEP AIX Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la 2010-2011 IEP AIX IEP Intitulé Religion et société en Europe et en Méditerranée Management interculturel et médiation religieuse Journalisme

Plus en détail

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Conduite fin 2009, cette étude porte sur les différents types d organisations des Achats

Plus en détail

SYSTÈME DE CLASSIFICATION DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES DE L'INSTITUT RÉGIONAL D'ADMINISTRATION DE LYON

SYSTÈME DE CLASSIFICATION DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES DE L'INSTITUT RÉGIONAL D'ADMINISTRATION DE LYON SYSTÈME DE CLASSIFICATION DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES DE L'INSTITUT RÉGIONAL D'ADMINISTRATION DE LYON 04 72 82 17 03 / 15 / 16 documentation@ira-lyon.gouv.fr Institut régional d administration

Plus en détail

Banque, marchés financiers, investisseurs institutionnels, gouvernance d entreprise.

Banque, marchés financiers, investisseurs institutionnels, gouvernance d entreprise. Esther Jeffers Maître de conférence à l Université Paris 8 Email : esther.jeffers@univ-paris8.fr Thèmes de recherche Banque, marchés financiers, investisseurs institutionnels, gouvernance d entreprise.

Plus en détail

Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain.

Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain. Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain. Professeur Hugh Campbell Université d Otago, Nouvelle-Zélande La politique agricole avant la Deuxième guerre

Plus en détail

Journées de l AES (Association d économie sociale) Innovations sociales, Innovations économiques

Journées de l AES (Association d économie sociale) Innovations sociales, Innovations économiques XXXIV èmes Journées de l AES (Association d économie sociale) Innovations sociales, Innovations économiques Organisées par le Centre de recherche en économie de Grenoble (EA 4625), Jeudi 11 et vendredi

Plus en détail

Appel à communication

Appel à communication Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie (MEDDE, Paris, France) Commissariat général au développement durable (CGDD) Direction de la recherche et de l innovation (DRI) Service

Plus en détail

Développement du marché financier

Développement du marché financier Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Développement du marché financier Juillet 1997 Document de travail n 21 Développement du marché financier Juillet 1997 Le développement

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

Approches macroéconomique et fiscale. Introduction à la première partie... 14

Approches macroéconomique et fiscale. Introduction à la première partie... 14 TABLE DES MATIERES Préface... 5 Avant- propos... 9 Partie 1 Approches macroéconomique et fiscale Introduction à la première partie... 14 CHAPITRE 1 La politique budgétaire est- elle encore efficace pour

Plus en détail

JORDAN MELMIÈS Né le 25 juin 1984 (27 ans) - Nationalité française E-mail : jordan.melmies@hotmail.fr

JORDAN MELMIÈS Né le 25 juin 1984 (27 ans) - Nationalité française E-mail : jordan.melmies@hotmail.fr JORDAN MELMIÈS Né le 25 juin 1984 (27 ans) - Nationalité française E-mail : jordan.melmies@hotmail.fr Adresse académique : Cité Scientifique, USTL, Bât. SH2, 59655 Villeneuve d Ascq cedex Téléphone : 03

Plus en détail

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ;

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ; ALLOCUTION DU MDSSPA A L OUVERTURE DES TRAVAUX DES JOURNEES DE CONCERTATION SUR UNE STRTATEGIE D EXTENSION DE LA MUTUALITE AU MALI (21 au 23 janvier 2010) --------------------------------------------------

Plus en détail

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF 7 JUILLET 2015 Pascal COSTE Président du Conseil Départemental Programme cadre : "Pour une économie porteuse d'emplois" Volonté d'associer

Plus en détail

Transformation sociale. Renouveler les structures de rémunération. 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.

Transformation sociale. Renouveler les structures de rémunération. 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil. Transformation sociale Renouveler les structures de rémunération 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.fr Notre cabinet 18 ans d expérience dans le domaine du Conseil 2 associés

Plus en détail

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Une politique publique de l'alimentation Art.L.230-1. du code rural : La politique publique de l'alimentation vise à assurer à la population l'accès,

Plus en détail

Alain FAYOLLE. Éditions d Organisation, 2003 ISBN : 2-7081-2826-4

Alain FAYOLLE. Éditions d Organisation, 2003 ISBN : 2-7081-2826-4 Alain FAYOLLE Le métier de cr éateur d entrepri se, 2003 ISBN : 2-7081-2826-4 Sommaire INTRODUCTION Retrouver l esprit et la liberté d entreprendre...1 Atténuer l un des paradoxes de notre société : entreprendre...4

Plus en détail

«silver économie» économie orientée vers les seniors. St Savin - commission économie

«silver économie» économie orientée vers les seniors. St Savin - commission économie «silver économie» économie orientée vers les seniors 2 Répondre aux enjeux sociaux par une approche économique 3 4 Population relative au niveau national et départemental 5 Projection sur le Sud Vienne

Plus en détail

Jérôme Eneau Université Rennes 2 Jean-François Roussel Université de Sherbrooke. Université de Lorraine Nancy 11 & 12 avril 2013.

Jérôme Eneau Université Rennes 2 Jean-François Roussel Université de Sherbrooke. Université de Lorraine Nancy 11 & 12 avril 2013. Jérôme Eneau Université Rennes 2 Jean-François Roussel Université de Sherbrooke Université de Lorraine Nancy 11 & 12 avril 2013 Éléments de contexte en France Un contexte de réformes accélérées, une logique

Plus en détail

LISTE DES PUBLICATIONS

LISTE DES PUBLICATIONS CONUS MARIE-FRANCE Université Paul Valéry, Montpellier III U.F.R. IV, Département A.E.S. ROUTE DE MENDE, BP 5043 34199 MONTPELLIER CEDEX 5 Tél. : 06.84.45.51.38 E-mail : marie-france.conus@univ-montp3.fr

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail