À la une ENTREPRENEURIAT Le plein d énergie RMS-Network

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "À la une ENTREPRENEURIAT Le plein d énergie RMS-Network"

Transcription

1 LA REVUE DES DIPLÔMÉS DE REIMS MANAGEMENT SCHOOL SEPTEMBRE 2011 N 36 4 À la une ENTREPRENEURIAT Le plein d énergie RMS-Network Career Center Un nouveau service Rentrée des tribus L événement du mois Soirée inter-réseaux Une synergie payante

2 Le mot du président RMS-Network : leader de l innovation Depuis plus de dix ans notre association se développe autour de l idée d être innovante dans la manière de structurer et d animer son réseau. Si aucune étude n avait permis de dresser un bilan, c est chose faite depuis juin dernier avec la publication du numéro de mai 2011 de Grandes écoles magazine*. Son dossier révèle que RMS-Network est l une des six associations de la première catégorie avec cinq innovations mises en avant, à égalité avec l ESCP, Audencia, Centrale, Skéma et Rouen (écoles de commerce et d ingénieurs). Ce résultat est le fruit du travail des bénévoles et des permanents qui participent au dynamisme de notre réseau. Qu ils en soient remerciés. Le lancement du service entrepreneur, la refonte du site Web en version 2.0 pour la fin de l année, le Career Center et l animation du réseau sont autant de chantiers en cours montrant que ce travail, telle la condamnation de Sisyphe, reste un éternel recommencement. Au-delà du classement à court terme, l analyse du bilan global se révèle également primordiale : douze innovations majeures se détachent parmi les institutions sondées, or RMS-Network les a toutes réalisées ou va les finaliser dans les douze mois à venir. Jean-Michel HUET Président de RMS-Network * Numéro 49, 98 pages. 51 grandes écoles passées en revue et leurs DG et présidents d association interrogés sur leurs innovations : tableau à retrouver en rubrique «Vu dans la presse» page 38. DR Sommaire N 36 Septembre À la une 16 Association 22 Réseau 34 RMS 28 Entre nous Une beauté engagée Homme de passion et de raison Club Entrepreneurs Aider les entrepreneurs Et si vous deveniez auto-entrepreneur? RMS Start Up Africa Pep S Assemblée générale Mission Flash : nouveau service Career Center : portraits de deux personnalités Partager votre expérience professionnelle avec les étudiants Clubs Pro Clubs Loisirs Club E-Business : dix ans déjà Tribus France Tribus Monde Anniversaires de promos Un statut associatif pour porter ses ambitions Actualités de la Fondation Carnet Vu dans la presse Rédacteur en chef et directeur de publication : Jean-Michel Huet Comité éditorial : Marion Morato, Michel Klein RMS-Network : Association des diplômés de RMS, dépositaire de la Charte Chorus Contact 91, rue de Miromesnil Paris Tél. : Conception graphique : Emmanuelle Janvier, Impression & mise en page : Le Réveil de la Marne - Épernay Tél. : Tirage : ex Dépôt légal : septembre 2011 N ISSN : RMS-Network s Chorus Septembre 2011 N 36

3 À la une Entrepreneuriat ENTREPRENEURIAT Le plein d énergie RMS-Network Si le nombre d entreprises créées en France au premier semestre 2011 accuse une baisse par rapport à 2010, il n empêche qu il ne cesse d augmenter, une croissance notamment liée au statut de l autoentrepreneur. Dans le domaine de l entrepreneuriat, notre réseau fait preuve d une belle énergie qui méritait un tour d horizon complet, à commencer par les témoignages de nos diplômés, en passant par les Business Angels, l accompagnement aux entrepreneurs et bien d autres services encore! «Une beauté engagée» Qualifiée d écolo convaincue par le magazine Elle en 2009, Violette Watine, Sup de Co 97 et lauréate du prix Entrepreneur des Trophées du Management en 2009, lançait sa propre entreprise en 2006 après ce qu elle qualifie de «cheminement personnel et profond». Elle avoue alors avoir adopté «une nouvelle philosophie : consommer moins, se détacher du matériel». Notre ex-cadre chez L Oréal-Paris lançait donc en 2006 le site mademoisellebio.com, une boutique de produits sélectionnés avec exigence, une expertise et un blog. Au départ, une conviction : plus qu une niche, la cosmétique bio peut devenir le standard de la beauté. Il était intéressant, cinq ans plus tard, de l interroger sur ses motivations d entrepreneur et, au passage, de savoir s il existait ou non une fibre entrepreneuriale féminine Un entretien franc et passionnant comme l aventure qu elle reconnaît vivre : courage d entreprendre, naïveté, force de caractère, solitude et équilibre personnel. Les secrets d une passion et d un quotidien engagé, d une green beauty doublée d un entrepreneur décidé! Comment définiriez-vous le type d entrepreneur que vous pensez être? La question n est pas facile. Je dirais que j ai la tête dans les étoiles et les pieds sur terre. Autrement dit, de façon passionnée et intuitive, je vais nourrir ma vision de long terme et le cap que je souhaite donner à l entreprise. N 36 Septembre 2011 RMS-Network s Chorus 3

4 À la une Entrepreneuriat En parallèle, au quotidien, je me frotte au terrain et à ses réalités pour trouver des solutions pragmatiques et faire avancer le business de façon optimale. La tête dans les étoiles et les pieds sur terre. Quel a été votre plus grand challenge dans la création de votre activité? Comment l avezvous relevé et quelles qualités vous ont alors semblé les plus fortes? Au début, chaque jour, je pensais qu après ce défi, ce serait plus facile. En réalité, être chef d entreprise, c est relever des challenges au quotidien et sans répit. Donc mon plus grand challenge a été de m adapter à cette réalité, d accepter que chaque jour soit un nouveau combat. Dans le commerce (et particulièrement celui du Web), si on n avance pas, on recule. Tous les jours, il faut chercher de nouvelles idées, de nouveaux moyens d innover et d avancer plus vite que ses concurrents. Nous sommes en mouvement permanent et en doute perpétuel : à aucun moment, nous ne sommes en zone de confort, comme peut l être un cadre supérieur qui maîtrise le périmètre de son poste. En terme de qualités, je dirais qu il faut une certaine dose de leadership, de passion, d esprit d analyse, d intuition, d écoute, de ténacité et de naïveté (ou d inconscience selon certains). En d autres termes, il faut aimer les défis, avoir le sens du business, savoir former et motiver ses équipes, être à l écoute (du marché et de son entourage), avoir une grande capacité de travail et être confortable avec le doute permanent. Au final, vous êtes seul à bord quand il est question de prendre une «grosse» décision. La naïveté est indispensable d abord pour ne pas se rendre compte de ce qui nous attend, et ensuite pour croire que ce sera toujours plus aisé qu en réalité. À terme, qu est-ce qui s est révélé le plus difficile? J ai créé Mademoiselle bio sans associé actif dans l entreprise. J étais ainsi seule à bord. D un côté, c est très appréciable (pas de conflit d associés). Mais au quotidien, c est beaucoup plus difficile à vivre. J ai dû assumer toutes les casquettes de l entreprise, même celles avec lesquelles j étais moins à l aise (analyses financières ). Et surtout, pour les décisions très importantes, j ai toujours été seule. J ai compensé en m entourant intelligemment (actionnaires, famille). Mais avec le recul, je pense qu il est indispensable de trouver le bon binôme pour plus d efficacité. Je ne savais pas qu il existe des réseaux pour trouver son associé. Il ne faut pas hésiter à chercher activement son complément avant de se lancer dans l aventure. Je pense que cela fait gagner beaucoup de temps et d énergie. Diriez-vous qu en tant que femme vous avez rencontré plus de difficultés? Que vous avez eu une approche différente de l entrepreneuriat? Iriez-vous jusqu à dire qu il existe des archétypes «entrepreneur femme» et «entrepreneur homme»? Quelles sont leurs principales différences et sur quoi se rejoignent-ils? Il faut arrêter avec les stéréotypes. Le fait d être une femme ne m a pas handicapée dans le développement de mon entreprise. Au contraire, je pense que nombreux sont ceux qui «saluaient» la femme, mère de famille, chef d entreprise, même si leurs attentes étaient comparables à celles qu ils auraient pu avoir pour un homme chef d entreprise. Au final, l entrepreneur va avoir les qualités de l homme ou de la femme qu il est. Personnellement, j ai toujours été claire : ma famille est un pilier indispensable dans mon équilibre, aussi je 4 RMS-Network s Chorus Septembre 2011 N 36

5 ne l ai jamais sacrifiée pour mon entreprise, même si je n ai jamais autant travaillé de ma vie! En revanche, j ai accepté de mettre en veilleuse ma vie sociale et mes loisirs personnels durant les premières années de création. Le mot de la fin? Deux facteurs clés de succès, que nous n avons pas évoqués : savoir s entourer : créer son entreprise n est pas une décision facile. Et pour avancer sur un tel projet, il faut savoir s entourer à toutes les étapes de la croissance. Au début du projet, il existe beaucoup de structures pour accompagner les porteurs de projet. Elles se révèlent très précieuses. Il ne faut pas hésiter à les solliciter. Par ailleurs, il faut savoir parler de son idée. Souvent, au début, on ne veut pas l exposer de peur de la voir «piquée». En vérité, c est bien plus riche de partager son idée avec des amis, des pros (futurs clients ou partenaires) ou toute personne que l on juge pertinente. En écoutant leurs réflexions, leurs idées, en rencontrant leurs contacts, vous affinez votre idée, vous la mûrissez et la rendez compétitive ; être uni avec son conjoint : c est fou le nombre de chefs d entreprise qui ont divorcé suite à la création de leur société. Créer son entreprise va demander beaucoup à l entrepreneur (du temps, de l énergie, de l attention et même des efforts financiers). Il est indispensable que la décision de créer son entreprise soit partagée et assumée par le couple et pas seulement par l entrepreneur. Ainsi, quand les efforts seront à fournir, le couple sera solidaire et uni. Pour conclure, créer son entreprise est une aventure passionnante et même POUR PLUS D INFO Homme de passion et de raison Diplômé CEFA-MBA part time en 2001, Pascal Gradt est aujourd hui président directeur général du groupe CPN. Ancien animateur de la tribu lilloise du réseau des diplômés, son parcours a fait de lui le lauréat du prix Entrepreneuriat du Trophée du Management RMS- Network en novembre ans, de formation initiale en électronique et mécanique suivie par six années dans l industrie aéronautique en Alsace (groupe Safran), passionné d arboriculture, je m engage dans une formation en arboriculture fruitière. Après un passage dans une coopérative fruitière du Val de Loire, je crée en 1991 Euro Fruit Assistance, société de conseil et d assistance technique en arboriculture fruitière, que je développe avec douze collaborateurs jusqu à un million d euros, et 85 % du marché nord est de la France. La bulle Internet vient balayer la société sur un projet de développement fondé sur le Web. Formation MBA (Executive à Reims Management School) en Recruté en 2001 par Exel Industries pour diriger et intégrer la société AGROTRONIX dans le groupe. Expérience aussi difficile qu enrichissante s agissant d une reprise d entreprise avec un management direct par le PDG du groupe et l intégration des outils internes de reporting groupe. Remis en confiance par cette nouvelle et enrichissante expérience, je décide alors de me relancer dans l entreprenariat. Envie et confiance complètement retrouvées grâce aussi à l accompagnement bénévole que j effectue auprès de quelques candidats à la reprise du réseau Entreprendre Nord. Suite à une prise de contact en N 36 Septembre 2011 RMS-Network s Chorus 5

6 À la une Entrepreneuriat C est la confiance en soi qui permet d entreprendre. mars 2008 et une signature en novembre 2010, me voilà à la barre de CPN. Groupe de 50 personnes, répartis sur quatre sites (Lille, Beauvais, Massy, Dijon) et réalisant 9 milions d euros de chiffre d affaires annuel, CPN est spécialisé dans la distribution de produits consommables et équipements pour les pressings, petites blanchisseries et collectivités. Comme beaucoup d entrepreneurs je suis audacieux et pressé, alors il est très difficile de prendre le temps de trouver la bonne entreprise. Mon implication dans les différents réseaux de la région (club APM, réseau Entreprendre Nord, club Gagnants, RMS-Network «tribu Cht i») a permis de faciliter l aboutissement de mon projet de reprise, non pas de façon directe mais grâce aux experts que j ai pu consulter ou faire intervenir à travers ces derniers. Je suis surtout très pragmatique et j ai appris beaucoup de mes échecs et de mes succès passés. Je ne cherche pas à me faire plaisir avec des hypothèses mirifiques comme j avais tendance à le faire lorsque j étais jeune avec un enthousiasme parfois exubérant. J ai eu la chance de pouvoir préparer la reprise de CPN avec le personnel clé de l entreprise cédée, ce qui a considérablement facilité mon intégration au sein de la société. D autre part, l entreprise étant saine et le savoir-faire de base déjà bien en place, j ai donc pu me consacrer très naturellement au management et à l organisation. En effet, le groupe que j ai repris était en phase finale de différentes croissances externes et n avait pas encore adapté l organisation à cette nouvelle situation : un vrai bonheur car c était justement là mes principales compétences. Toutefois, je n ai vraiment mis en œuvre la nouvelle organisation qu après dix mois dans la société, après avoir pris le temps de rencontrer l ensemble des équipes, de connaître les pouvoirs en place et de les impliquer dans le projet. Les principales difficultés ont été de surmonter mon impatience : en effet, issu de structure plus légère, j avais pris l habitude d une réactivité très forte. Avec un groupe, même si les structures sont légères, la réactivité chute assez fortement. J ai pris sur moi et, avec beaucoup de pragmatisme, j ai mis en œuvre une forte ténacité à aller au bout des projets ; ce qui me donne de la crédibilité et doit ainsi permettre la mise en place d un changement culturel au sein de l entreprise. Je suis dans l attente mais j ai bon espoir compte tenu des premiers effets visibles. Personnellement, j ai souhaité renforcer fortement l équilibre féminin/masculin car je suis convaincu que c est une réelle opportunité dans l entreprise : j ai donc commencé à mettre en place des collaboratrices à des postes clés. Il n y a pas de réelle différence entre homme et femme, ce sont plutôt les qualités «d entrepreneur» que je privilégie. Et pour chaque entreprise ou service, ces qualités sont différentes ; je dirais même que pour chaque phase ces qualités évoluent, et que nous pouvons à la fois les retrouver chez des femmes et des hommes. Un collaborateur entreprenant est une ressource formidable pour l entreprise : c est sa confiance en lui qui lui permet d entreprendre, quel que soit l entreprise. Alors mon rôle d entrepreneur est de développer la confiance (par les compétences et le savoir-être) de mes équipes et de juste leur donner le cap. J entretiens ou développe cette confiance en soi par un management individuel d une heure et demie mensuellement avec chaque cadre du comité de POUR PLUS D INFO 6 RMS-Network s Chorus Septembre 2011 N 36

7 Club Entrepreneurs Trois conférences et un (re)lancement! Relancé le jeudi 30 mars 2011 à l occasion de sa première conférence mensuelle sur le thème du «Rachat d entreprises», le club Entrepreneurs voyait Emmanuel Savary, coanimateur et par ailleurs entrepreneur, partager ses vingt ans d expérience en matière de croissance externe devant un parterre d une quinzaine de diplômés. Ainsi, le réseau d entrepreneurs RMS se reconstitue, et les porteurs de projets ont pu discuter avec des chefs d entreprise aguerris. La seconde conférence rassemblait vingt-huit personnes autour de «La création de start-up sur le Web». Nos trois intervenants, Violette Watine (RMS), fondatrice de Mademoiselle bio, Guillaume Potier, fondateur de Balloon, et Joe Tabet, associé de la banque d affaires Melcion Chassagne et Cie, faisaient face à une dizaine de porteurs de projets présents dans la salle. L enthousiasme et la personnalité de nos conférenciers ont eu raison de notre planning dont l horaire a été largement dépassé! Au-delà de la création d entreprise sur le Web, c est à un vibrant plaidoyer pour l esprit d entreprendre que se sont livrés nos invités. Notre troisième conférence, en mai, portait sur le thème de «L isolement chez les entrepreneurs». Une trentaine de diplômés ont pu entendre les interventions d Olivier Fecherolle (Viadeo), Jean-Luc Jouhannaud (Visconti), Christian Cor (Consotel) et Emmanuel Savary (CCIP). Conscients de la nécessité de bien s entourer lorsqu on est chef d entreprise, chaque invité a pu illustrer un des volets du thème : l importance d entretenir son réseau pour Olivier Fecherolle, la solution du coaching personnalisé pour Jean-Luc Jouhannaud, coach d entrepreneurs venu avec l un de ses clients et témoin, Christian Cor, et enfin, le mentorat pour Emmanuel Savary, lequel suit des entrepreneurs à la CCIP. N 36 Septembre 2011 RMS-Network s Chorus 7

8 À la une Entrepreneuriat JUIN : LE TEMPS DU LANCEMENT DES BUSINESS ANGELS RMS! Après ces trois conférences, le temps était venu de célébrer le lancement officiel du club Entrepreneurs et celui des Business Angels RMS! Le président de RMS-Network, Jean-Michel Huet, a débuté l événement par une courte introduction souhaitant longue vie au club Entrepreneurs RMS nouvelle formule. Délocalisé pour l occasion au siège de l association RMS-Network, le club a invité Claude Rameau, coprésident de France Angels (réseau national de Business Angels) et ancien directeur de l Insead, à venir nous parler de son activité de soutien aux entrepreneurs et plus globalement de financement d entreprise. Claude Rameau a été l un des premiers investisseurs à accompagner, à titre privé, de jeunes entreprises en France, alors que cela existait à l étranger, notamment en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Les Business Angels, en plus d investir une partie de leur patrimoine, s impliquent personnellement aux côtés de l entrepreneur en apportant leurs expériences, réseaux et soutien. Se regrouper pour investir présente d indéniables avantages : réduire le risque en investissant moins mais dans plus de projets, bénéficier de l expertise des autres investisseurs et attirer plus de dossiers de candidature. À la question de savoir ce qui le faisait courir en matière de Business Angels, Claude Rameau précisait lors d un entretien : «La recherche officielle est la recherche de gain en capital, mais la vraie raison et je crois qu elle vaut pour tous les Business Angels, c est l envie de participer à un projet et de se passionner pour cette aventure.» Après cette conférence d une heure, tradition rémoise oblige, tout le monde se retrouvait autour d une coupe de champagne! Nos remerciements vont à Marion et Catherine, déléguées de l association RMS- Network, pour leur aide dans la préparation et l organisation de cet événement. Prochain rendezvous en septembre, dans une formule légèrement modifiée! Contact et renseignements : Emmanuel Savary et Maxime Pierrot Création d un club Business Angels composé d anciens de POUR ALLER PLUS LOIN : businessangels.com En partenariat avec France Angels et Paris Business Angels, notre réseau d anciens a décidé de créer avant fin 2011 le réseau Reims Management School Business Angels (RMS BA). Pour assurer sa crédibilité, ce réseau devra démarrer au moins avec vingt Business Angels issus de RMS, un président et un suppléant. L investissement par projet est estimé de 200 à euros, en fonction de la valorisation du projet à financer (avec une prise de participation au capital de 20 % au maximum). Nous bénéficierons du savoir-faire, du réseau et de l excellent sourcing de France Angels concernant les porteurs de projets. Claude Rameau (Claude Rameau, coprésident de France Angels) nous apportera sa contribution et son savoir-faire indéniable. Contact et renseignements : Emmanuel Savary et Maxime Pierrot 8 RMS-Network s Chorus Septembre 2011 N 36

9 Aider les entrepreneurs Une offre novatrice de RMS-Network Révélée dans l édition de janvier de votre revue Chorus, la proposition d accompagnement des entrepreneurs a depuis fait du chemin, pilotée de main de maître par Jean-Pascal Gazel. Il était intéressant, dans ce numéro spécial «Entreprendre», de revenir sur les avantages de l offre. UN SERVICE DE DIAGNOSTIC ET DE SOUTIEN Sur l initiative d un de ses administrateurs, Jean- Pascal Gazel, l association a mis en place un service de diagnostic et de soutien aux futurs entrepreneurs, avec le concours d autres clubs : marketing, RH, seniors, e-business. Cette addition de compétences «métiers» et «secteurs» est une force de notre service. Ce dernier s adresse à tous les membres de RMS-Network, diplômés et étudiants, mais afin de ne pas remplacer les consultants de métier, seuls les entrepreneurs ne disposant pas déjà d un conseil en bénéficient. Limitées à huit heures par projet, nos prestations sont bénévoles. Conduit en deux étapes, «Évaluation» et «Suivi», le service bénéficie des compétences nécessaires à la viabilité de votre entreprise. Un point est effectué l année du démarrage de votre projet, puis trois ans après. Pour vous, c est la preuve de l efficacité de notre service et de l engagement que nous prenons sur plusieurs années. L entreprenariat présente toujours un risque qu il s agit de réduire grâce à l étude motivée de votre projet. Il vous appartiendra par la suite de faire appel aux conseils professionnels adaptés que vous jugerez bon de consulter. Pour aller plus loin : présentation complète et détaillée du service sur rubrique Services Contact et renseignements : Jean-Pascal Gazel rms-network.com La preuve de l efficacité de notre service. PORTRAIT Diplômé de Sup de Co (1985), Jean-Pascal Gazel est maître en droit et expert-comptable. Il est administrateur de RMS-Network, ancien animateur du club Finance et créateur du service entrepreneur. Après une carrière dans l audit puis dans l industrie comme contrôleur de gestion et enfin dans le consulting au sein d un Big Four, il gère sa propre structure depuis dix ans, le cabinet Opteo Entrepreneurs, société d audit et de conseil dédiée aux PME. Il réalise des conférences et des consultations pour les entrepreneurs lors d événements professionnels comme le Salon des entrepreneurs. Il est également agréé consultant en création et reprise d entreprise auprès de l ordre des experts-comptables et de l APCE. N 36 Septembre 2011 RMS-Network s Chorus 9

10 À la une Entrepreneuriat Félicitations, vous êtes patron! Et si vous deveniez autoentrepreneur? Instaurée par le gouvernement début 2009, une procédure simplifiée est désormais accessible et a déjà permis à Français de devenir entrepreneurs en toute simplicité. Pourquoi pas vous? Votre projet finalisé, connectez-vous sur le site officiel (voir infra) pour déclarer votre entreprise. Vous recevrez quelques jours après votre numéro Siret qui en confirmera la création. Félicitations, vous êtes patron! Ce statut mérite à présent un petit rappel de ses avantages, mais aussi de ses inconvénients. Des avantages indéniables : administratifs : la simplicité de la procédure fait l intérêt du statut. Pas d immatriculation au registre du commerce et des sociétés ni au répertoire des métiers ; de même, les obligations comptables sont réduites à la tenue d un livre de recettes, d un registre d achats et à la sauvegarde de vos factures originales ; fiscaux : les auto-entrepreneurs sont dispensés de TVA (la mention «TVA non applicable ou exonérée, art. 293 B du CGI» doit figurer sur chaque facture). Les auto-entrepreneurs bénéficient d une exonération de trois ans de cotisation foncière des entreprises (anciennement taxe professionnelle). Enfin, l auto-entrepreneur peut choisir l option du versement libératoire qui permet de régler l impôt sur le revenu tout de suite ; sociaux : le paiement des cotisations sociales est lié à la réalisation ou non d un chiffre d affaires. Les modalités de calcul et de règlement des cotisations sociales sont simplifiées, notamment parce que l auto-entrepreneur n a pas d avance de cotisation à faire en l absence de rentrée de chiffre d affaires. L impossibilité de récupérer la TVA peut, pour certaines activités, desservir l entrepreneur. Le chiffre d affaires ne peut excéder un certain plafond : euros pour l activité d achat/ revente et euros pour les prestations de services. À l arrivée, ce statut attractif n est pas la solution pour toutes les activités et s adresse en priorité à trois cibles potentielles : les étudiants qui mènent leur première activité tout en poursuivant leurs études ; les chômeurs souhaitant se lancer dans une activité ; les retraités voulant développer une activité en complément de leur retraite. Ces catégories auront d autant plus intérêt à y recourir que le statut d auto-entrepreneur n est pas exclusif puisque le cumul avec les Assedic ou le RSA est possible. S il se trouve que les inconvénients prédominent, il est préférable de recourir au système de l entreprise individuelle à responsabilité limitée, mieux adapté (TVA, chiffre d affaires non limité), notamment parce qu il permet d inscrire son activité dans le temps, alors que le statut d auto-entrepreneur semble quant à lui plus adapté au lancement d une activité ou à une activité temporaire. Enfin, attention à la déclaration d auto-entrepreneur, qui est gratuite! Il faudra donc vous méfier des organismes réclamant des frais d inscription ou d adhésion. Catherine Lammens Des inconvénients ciblés L imposition étant faite sur le chiffre d affaires et non sur le bénéfice, ce statut exclut les activités nécessitant de lourds investissements. 10 RMS-Network s Chorus Septembre 2011 N 36

11 RMS Start Up, le challenge entrepreneurial RMS En mars de cette année, RMS décidait le lancement le mois suivant d un challenge entrepreneurial dénommé RMS Start Up, ouvert à tous les étudiants et destiné tant à développer leurs compétences entrepreneuriales qu à révéler ce talent chez eux. L OBJECTIF Le challenge consiste à faire travailler des groupes encadrés par des professeurs RMS durant deux journées consécutives, sur des projets de création d entreprise pour : démystifier l acte de créer une entreprise ; accompagner le développement d idées d activités nouvelles par un ensemble d outils de formation mêlant les connaissances et la pratique du terrain ; acquérir des connaissances pratiques sur la démarche de gestion de projet, appliquée à la création d entreprise ; découvrir et/ou développer des aptitudes entrepreneuriales ; manager un projet en équipe ; valoriser cette expérience dans le CV et le cadre des études des étudiants concernés. LE PRINCIPE PÉDAGOGIQUE Tout au long du challenge, les étudiants sont accompagnés et conseillés par des professeurs du groupe RMS, et aussi dotés d un ensemble de ressources pédagogiques. Chaque équipe valorise son concept et son projet d entreprise au plus près des réalités économico-financières. LE JURY En fin de programme, les équipes et leur projet sont évalués à l écrit et à l oral par un jury composé notamment de professionnels de l accompagnement à la création, mais aussi de l innovation et du monde financier. Le jury désigne alors deux lauréats et récompense d une part les deux équipes ayant le mieux exploité les compétences de leurs membres dans le cadre de leur projet innovant, et d autre part les projets les plus aboutis dans le processus de création d entreprise. LES RÉSULTATS Pour cette première édition, le thème imposé offrait deux options autour d un même axe : créer une entreprise autour d un produit/service, soit avec un positionnement luxe, soit dans le domaine des énergies renouvelables. Des dix-huit projets de bonne facture, le jury a distingué Matchplan et Eternalis, tous deux présentés le mardi 12 mars dernier. À l arrivée, Eternalis est le premier lauréat de RMS Start Up LES LAURÉATS - Jessica Tea (1 re année Sup de Co), - Fu-chang Tran (1 re année Sup de Co), - Dimitri Radun (2 e année Sup de Co), - Cyril Paradisi (3 e année Sup de Co), - Fernando Prieto (3 e année Sup de Co), - Maxime Salomon (Tema). N 36 Septembre 2011 RMS-Network s Chorus 11

12 À la une Entrepreneuriat ETERNALIS : LAURÉAT START UP 2011 : UN PROJET ÉTONNANT Spécialisée dans l organisation des funérailles, Eternalis propose trois offres originales : - «Diamond» : la transformation des cendres d un défunt(e) en diamant l incarnation de l éternel fait luxe ; - «Crystal» : la matérialisation des cendres d un défunt(e) en objet unique, tel un précieux échiquier incrusté des cendres du défunt ; - «Galaxy» : la dispersion des cendres dans l espace, via la navette spatiale Virgin Galactic. LE TÉMOIGNAGE DES LAURÉATS : Quelle est l origine de votre projet? Notre coach nous a vraiment aidés à repousser les limites de notre réflexion, jusqu à formuler un projet qui pouvait passer pour extravagant, et c est ainsi que le domaine du service funéraire a été abordé. Nous n étions pas tous enthousiasmés, mais c est précisément cela qui s est révélé être un atout, parce que nous avons dû étudier dans le détail tous les aspects du projet et travailler en amont une solide argumentation. Le caractère hétérogène de notre groupe lui donnait sa richesse : à l origine du projet, Cyril a pris la direction du groupe. Passionné de nouvelles technologies, Dimitri s est occupé de la réalisation Web, tandis que Jessica et Fu-chang se concentraient sur les aspects marketing avec Maxime pour la partie étude de marché. Et Fernando, spécialisé en finance de marchés, a travaillé la partie financière. Quelles études particulières avez-vous réalisées? Pour ce projet un peu excentrique, il fallait travailler autour de sa viabilité, de la possibilité de le réaliser. Des recherches dans le domaine scientifique, notamment, ont prouvé qu un business modèle était réalisable et nous avons même découvert un concept américain similaire au nôtre. Comment s est déroulée la compétition? Ce concours offre l opportunité de se découvrir une âme d entrepreneur ou de confirmer son penchant pour la création d entreprise. La compétition entre les équipes était très palpable et les conditions de travail stressantes mais propices à l émergence d idées. Nous nous sommes sentis poussés mentalement et physiquement dans nos derniers retranchements. Mais sans hésiter, nous sommes tous partants pour renouveler cette expérience très enrichissante l année prochaine. Et demain? Cyril a continué à participer à des challenges étudiants, terminant quatrième au Grand Match de l innovation organisé par Canal+. Il se concentre actuellement sur un projet de création d entreprise avec un autre étudiant de l école. Dimitri travaille également sur un projet de création d entreprise. Fu-chang et Maxime envisagent de reprendre le club des Entrepreneurs de RMS l année prochaine ou de créer une association qui aura pour mission de promouvoir l entrepreneuriat. CQFD! Reims Junior Conseil (junior POUR ALLER PLUS LOIN juniorconseil.com Contact : juniorconseil.com Tél. : Trente ans d expérience et parmi les trente meilleures junior entreprises françaises! Reims Junior Conseil, Junior de Reims Management School, est une association professionnelle loi 1901 créée en 1981 et administrée par des étudiants de RMS. Avec plus de 800 membres, dont 14 administrateurs, elle réalise chaque année des études pour le compte d entreprises et d acteurs économiques opérant dans des secteurs d activité variés. Finaliste du prix de l Excellence 2004 et finaliste du challenge Meilleur espoir 2008, la junior entreprise est certifiée AFAQ- AFNOR depuis À savoir Quatre domaines de compétence : marketing : étude de marché, lancement de produit, étude de satisfaction et d impact ; création d entreprise : business plan, lancement de produit innovant, argumentaire commercial ; stratégie d entreprise : étude d implantation, élaboration de stratégie commerciale, positionnement stratégique ; communication : traduction, étude d image et de notoriété, communication interne, baromètres. Les étudiants en place forment leurs repreneurs pendant un an, afin de leur permettre de capitaliser leur expérience et connaissances. Quelques références : BNP Paribas, Chubb, Michael Page, Kraft, L Oréal, Imerys, PME tissu local, SNCF, etc. «Aujourd hui, nous n hésitons pas à conseiller les services de Reims Junior Conseil, tant en interne qu à nos nombreux partenaires institutionnels.» Thierry Galeron, chef de Projet TGV Est européen 12 RMS-Network s Chorus Septembre 2011 N 36

13 N 36 Septembre 2011 RMS-Network s Chorus 13

14 À la une Entrepreneuriat À l origine du projet : Africa Pep S est né de la volonté de trois personnes passionnées par l Afrique, de participer à la croissance de ce continent riche en ressources. Cette association loi 1901 s est créée autour d un projet, fédérant des personnes aux expériences, parcours et compétences complémentaires, toutes convaincues qu il existe un réel besoin pour accompagner l entrepreneuriat en Afrique. Delphine Adenot, présidente et porteuse du projet (photo) Sarah Lagente, secrétaire générale Nathalie Boquien, trésorière 14 RMS-Network s Chorus Septembre 2011 N 36

15 AFRICA PEP S Projet de création d un réseau de pépinières d entreprise en Afrique. L an dernier, RMS-Network a soutenu le projet «World2gather» de deux diplômés TEMA 2010, Nicolas Swirsky et Thomas Desphieux, qui souhaitaient réaliser un tour du monde à vélo. Cette année, l association RMS-Network s engage pour soutenir «Africa Pep S», un nouveau projet présenté par Delphine Adenot (Cesem 2008). Les petites et moyennes entreprises sont parmi les acteurs clés d une transformation économique efficace, permettant l innovation, la création d emplois et valeur ajoutée. Elles sont un des chaînons essentiel du développement local structuré et contribuent pleinement à renforcer le lien social. Aussi bien en ville qu en milieu rural, elles favorisent la promotion et la diffusion de la culture d entreprise ; elles créent un environnement favorable aux affaires et à la bonne gouvernance. Aujourd hui, en Afrique, les PME apportent encore peu au tissu économique. Pourtant leur développement contribuerait fortement à la viabilité et à la performance à long terme du secteur privé sur le continent. En dépit des nombreuses difficultés qui existent pour développer le secteur des PME en Afrique (étroitesse des marchés locaux, faiblesse d accès au crédit, accès difficile à l information sur les opportunités d affaires, manque de soutien aux jeunes entrepreneurs ), on entrevoit une perspective optimiste, grâce à l engagement des États africains en matière d harmonisation du droit des affaires. Partout dans le monde, les pépinières d entreprises voient le jour pour aider le développement des PME. Une pépinière d entreprise se définit comme une «structure d accueil, d hébergement, d accompagnement et d appui aux porteurs de projet et aux créateurs d entreprise. La pépinière est un outil de développement économique local. Elle offre un soutien au porteur de projet et au créateur d entreprise jusqu au développement de l entreprise, et son insertion dans le tissu économique» (Afnor). Les retours de l activité des pépinières montrent tout l intérêt pour un entrepreneur d être dans une telle structure. En effet, le créateur de projet sort de son isolement grâce à la mutualisation des services et à un suivi de son activité. Les pépinières d entreprises se développent de plus en plus en Afrique mais elles en sont à leurs premiers pas et ne couvrent pas tous les besoins des créateurs d entreprise. Fort de ce constat, Africa Pep S souhaite développer un réseau de pépinières d entreprises en Afrique pour l appui au développement des PME. Le projet se décline en deux phases : l étude de marché (août 2011 à mars 2012) et la création du réseau de pépinières d entreprises (à partir d avril 2012). L étude de marché permettra de finaliser l évaluation des besoins des entrepreneurs dans les pays suivants : Burkina Faso, Togo, Benin, Cameroun, Gabon et Congo Brazzaville. Les habituelles techniques d études telles que questionnaires, focus groupes, séances de réflexion et d innovation, et sondages seront utilisées. Des visites de pépinières seront effectuées en Afrique, plus particulièrement au Ghana (Busy Internet incubator à Accra) ainsi qu en France (La Ruche à Paris et autres pépinières en Ile-de-France). Le «business plan», après analyse de l étude de marché, permettra de concrétiser le projet de la création de la première pépinière d entreprise d Africa Pep S. Il définira, à court et moyen terme, les objectifs, les moyens, la viabilité, le processus de mise en œuvre et les indicateurs de suivi de croissance. La vision de pépinières d entreprises d Africa Pep S repose sur trois volets : offre d hébergement, accompagnement personnalisé, et approche POUR ALLER PLUS LOIN Si vous souhaitez contribuer à ce beau projet ou pour toute information : Delphine Adenot (Cesem 2008) & Sarah Lagente : blogspot.com N 36 Septembre 2011 RMS-Network s Chorus 15

16 Association Assemblée générale RMS-Network 2011 Rapports moraux et financiers, nouveaux administrateurs Conformément à ses statuts, l assemblée générale s est tenue le 27 mai 2011 dernier au siège de l association, 91 rue de Miromesnil à Paris, de 19 à 20 heures. Au-delà des rapports moraux et financiers 2010, du plan de développement et du budget 2011, elle a également été l occasion de renouveler un tiers du conseil d administration. Notre président, Jean-Michel Huet, a ouvert l assemblée en déposant devant lui les statuts de l association, le règlement intérieur et l annuaire des diplômés. Jean-Louis Fidric, secrétaire général, a ensuite présenté le rapport moral et le plan de développement. Eddy Topalian, trésorier, présentait quant à lui le rapport financier 2010 et le budget Ces documents sont à retrouver dans l édition d avril 2011 de notre revue Chorus et sont aussi accessibles sur wwww.rms-network.com à la rubrique «Bibliothèque du site». 216 cotisants se sont exprimés pour cette assemblée générale ordinaire (contre 181 l an passé). 1 ère résolution : Donnez-vous quitus au conseil d administration pour les actions menées en 2010? Oui 99,1 % Non 0,9 % 2 e résolution : Donnez-vous quitus au conseil d administration pour le rapport moral 2010? Oui 99,1 % Non 0,9 % 3 e résolution : Approuvez-vous le plan de développement 2011? Oui 97,2 % Non 2,8 % 4 e résolution : Donnez-vous quitus au conseil d administration pour le rapport financier 2010? Oui 98,1 % Non 1,9 % 5 e résolution : Approuvez-vous le budget 2011? Oui 98,1 % Non 1,9 % Renouvellement par tiers du conseil d administration. Collège des candidats par promotion : Philippe Couderc (Sup de Co 87) 85,6 % Sylvain Dalle (MBA 98) 69 % Renouvellement par tiers du conseil d administration. Collège des candidats parrainés par des animateurs de clubs : Antoine Baras (Sup de Co 06 club Markerting) 79,6 % Fabrice Lajugie de La Renaudie (Sup de co 94 club Distribution) 75,5 % Renouvellement par tiers du conseil d administration. Collège des candidats parrainés par des animateurs de tribus régionales et internationales : Benoît Hains (Sup de Co 07 Île-de-France) 75,0 % Daniel Nothelfer (Cesem 01 Allemagne) 71,3 % Fabrice Sorbier (MBA 00 Lyon) 59,3 % 16 RMS-Network s Chorus Septembre 2011 N 36

17 Bureau de l association Jean-Michel Huet Président (Sup de Co 97 Directeur associé BearingPoint) Martine Lepel Vice-présidente (Cesem 84 MBA 02 Head of Business Partnerships and Innovation Sogessur) Adeline Simon Vice-présidente (Sup de Co 99 Chef de projet Internet Motor Presse) Eddy Topalian Trésorier (Sup de Co 01 Associé LT & Associés) Jean-Louis Fidric Secrétaire général (Sup de Co 00 Directeur associé Actiss Partners) REPRÉSENTANTS DES CLUBS Viviane Neiter (Sup de Co 80 Consultante Neiter Consulting) Fabrice Lajugie (Sup de Co 94 Directeur général Thyssen MGTI) Antoine Baras (Sup de Co 06 Chef de produit Henkel France SA) REPRÉSENTANTS DES RÉGIONS Didier Durandy Représentant Normandie (Sup de Co 71 Gérant Management Dynamics) Benoît Hains Représentant Île-de-France (Sup de Co 07 Auditeur interne Sade Veolia Eau) Fabrice Sorbier Représentant Rhône-Alpes (CEFA-MBA 00 Consultant en direction d entreprise Ad res Conseil) REPRÉSENTANTS PAYS Jean-Philippe Verdier (Sup de Co 96 Associate M&A Greenhill & Co) Sylvain Dalle (MBA 98 GPB Head Office Risk Manager HSCBC) REPRÉSENTANTS PROMOTIONS Christine Marcouyoux (Sup de Co 76 PDG Productis) Philippe Couderc (Sup de Co 87 Associe PwC Transaction Services) Alexandre Fiorito(Sup de Co 02 West and Central Africa Business Developper Saint-Gobain) Laurent de La Vaissière (Cesem 00 Senior Manager Deloitte) Susanne Thirion-Liepmann (Cesem 92 CFO France ADP GSI) Jean-Pascal Gazel (Sup de Co 85 Expert-comptable OPTEO Entrepreneurs) André Pitié (Sup de Co 00 DG Trombi) Daniel Nothelfer (Cesem 01 Directeur Nordic Capital NC Advisory GmbH) Muriel Blaublomme (Sup TG 94 Sup de Co 96 Responsable organisation Société Générale) Anne-Sophie Frenove (Téma 03 Responsable marketing France HTC) Le conseil d administration reflète la richesse et la diversité du réseau. Programmes : Sup de Co 61 % Cesem 17 % MBA/mastères 13 % Téma/Sup TG 8 % Provenance régionale : Résidents en Île-de-France : 57 % Résidents en province : 17 % Résidents à l étranger : 26 % Promotion moyenne : 1995 (administrateurs diplômés entre 1970 et 2007). Le mandat des nouveaux élus prendra fin en 2014 Jean-Michel Huet Président de RMS-Network N 36 Septembre 2011 RMS-Network s Chorus 17

18 Association Missions flash Nouveau service du Career Center Depuis cinq ans, votre Career Center a mis en place de nombreux nouveaux outils pour répondre à vos attentes : le bilan flash, la préparation flash aux entretiens d embauche, le coaching opérationnel au téléphone, les tests de personnalité. Aujourd hui, nous mettons en place les missions flash! Avec l appui du bureau de l association et sur la base d un constat que nous avons effectué, nous avons décidé de franchir une nouvelle étape en mettant en contact pour des missions ponctuelles les diplômés entre deux jobs (CDI ou CDD) et les diplômés dirigeant des organisations, des services ou des filiales confrontés à des besoins de ressources à court terme. Nous avons décidé de franchir une nouvelle étape. LA SITUATION De plus en plus de diplômés qui rendent visite au Career Center sont en recherche d emploi. Cette formule leur permet de rester actifs et de tenter de nouvelles expériences sans risque par rapport à leur carrière. La durée de recherche a tendance à s allonger régulièrement, au point de créer une certaine tension, accompagnée de doutes sur sa propre employabilité. Les entreprises sont de plus en plus hésitantes à s engager sur le long terme dans des recrutements. Le réseau des diplômés est à la fois considérable et sous-exploité, étant donné l étendue des possibilités existantes. Des exemples de missions flash? Étude de marché dans un pays non prospecté jusque-là par l entreprise mais bien connu par le diplômé, réorganisation d un service logistique, métier de base du diplômé Certains d entre vous nous s interrogent également sur l opportunité de faire évoluer leur carrière dans une nouvelle direction : de l audit financier vers le contrôle de gestion, du marketing vers le Didier Durandy (Sup de Co 71), responsable Career Center commercial, d un grand groupe vers une PME, de l administration vers le privé, etc. En France, il est mal vu de trop s éloigner de son métier de base, au risque de commettre l irréparable : devenir atypique. Or le Career Center est le plus souvent approché par des diplômés pour lesquels une carrière rectiligne est synonyme d ennui, de démotivation, de plafonnement intellectuel. Au travers de l expérience vécue à travers la mission flash, ils sauront si le changement dont ils rêvaient leur convient finalement ou non. Ce nouveau service permettra ainsi de tenter des expériences nouvelles et enrichissantes, aussi bien pour le diplômé proposant une mission originale que pour celui qui l accepte. LA SOLUTION Le portage salarial répond parfaitement à l esprit de ce nouveau service. Nous avons donc signé un accord de partenariat avec la société Links Portage, du groupe Links Conseil, d excellente réputation. Links Portage, présent dans les principales villes de France, gère en effet les 18 RMS-Network s Chorus Septembre 2011 N 36

19 salaires d un millier de consultants ne souhaitant pas s embarrasser de tous les aspects administratifs liés à la création de leur propre entité. Notre interlocuteur principal au sein du groupe Links Conseil, Bruno Lenain, responsable grands comptes, est lui-même diplômé de l école (RMS 93). Quelle est la mécanique du portage salarial? Contrairement aux sociétés d intérim et de management de transition, le diplômé en transition professionnelle traite directement avec l entreprise recherchant de nouvelles compétences : définition de la mission et du planning, négociation du montant de la prestation (au besoin avec l assistance de Links). Lorsqu un accord est obtenu sur le contour de la mission, Links Portage devenu employeur gère l ensemble des aspects contractuels entre le diplômé et l entreprise, qui facture le montant des honoraires négociés et rétrocède un salaire net de frais de gestion et de charges sociales. Aucune démarche administrative et autres enregistrements ne sont nécessaires ni pour le diplômé «offreur» ni pour le diplômé «demandeur». LE RÔLE DE RMS-NETWORK Communication sur la mise en place de ce nouveau service avec la double approche missions proposées/missions demandées auprès de l ensemble du réseau de diplômés cotisants. Réception des offres et des demandes via une interface. Examen et tri des dossiers. Constitution d un listing et publication des annonces mises à jour dans une rubrique dédiée du site Web de l association. Échanges avec les intéressés dans l hypothèse d un possible «matching». Mise en contact mutuelle avec l accord des deux parties. Transmission du dossier (précontrat et documents administratifs) à Links Portage pour contractualisation. FLASH MISSION EN BREF En tant que collaborateur d une entreprise : proposer une mission précise et courte (à plein temps ou temps partiel) à des diplômés de Reims Management School avec toutes les garanties de sérieux que cela comporte. En tant que diplômé actuellement en transition professionnelle : déterminer au fur et à mesure du déroulement de votre mission si le type de travail qu on vous a confié vous convient mieux ou moins bien que le précédent métier exercé, continuer de chercher votre futur job pendant ce temps-là (soirs et week-ends) et justifier d une activité (l inaction étant mal perçue à la fois par les autres et par soi-même). Nous pouvons vous aider! Toutes vos demandes seront étudiées et à cet effet, un formulaire à nous remettre vous sera adressé. Contact et renseignements : Didier Durandy, Sup de Co 71 Tél POUR ALLER PLUS LOIN Retrouvez tous les services du Career Center en ligne sur Entre autres : Bilan Flash, Préparation Entretien, Rédaction CV, et les ateliers programmés dans l agenda. Aux membres : Pensez à l entretien préliminaire gratuit! (Informations au ) N 36 Septembre 2011 RMS-Network s Chorus 19

20 Association Career Center : portraits de deux personnalités GÉRALDINE MOREAU GOBARD Elle participe aux côtés de Didier Durandy aux bilans flash ainsi qu aux préparations flash des entretiens d embauche. Coach, de formation psy, Géraldine s est spécialisée dans la résolution de problèmes personnels et professionnels. Tandis que Didier se concentre sur les aspects techniques de la carrière et des objectifs du diplômé, elle recherche une adéquation entre la personnalité et le parcours du candidat. Ce tandem de choc s est rôdé depuis presque trois ans pour offrir une prestation intense, rapide et efficace. Leur prestation, Bilan Flash ou Préparation Flash, est réalisée au cour de séances uniques de deux POUR PLUS D INFORMATION Patricia a animé l atelier «Parler en public Effectuer des présentations» en date du 30 mars dernier (à consulter sur l agenda du site) POUR ALLER PLUS LOIN Contact et renseignements : Appelez l association qui vous mettra en relation avec le Career Center PATRICIA GLÉVILLE Actrice de renom on l a vue au théâtre Marigny, Patricia a rejoint le Career Center pour assister les diplômés dans leurs prestations verbales : prises de parole en public, participation à des comités de direction, discussions âpres avec leurs N + 1, animation de séminaires ou d équipes Toutes les techniques sont passées en revue et testées par Patricia lors de séminaires en petit comité : comment rentrer dans une salle, s assoir, prendre la parole, répliquer à une opposition, rassurer et intéresser son auditoire. Des séances individuelles sont également proposées, de façon à résoudre des problèmes ou préparer des prestations ad hoc. 20 RMS-Network s Chorus Septembre 2011 N 36

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06 Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes étudiants avant le mardi 15 décembre 2009 (cachet de la Poste faisant foi) par courrier à :

Plus en détail

«L art d accompagner les dirigeants» COACHING CROISÉ ACCOMPAGNEMENT DE DIRIGEANTS ET MENTORAT. Le partenaire de votre réussite

«L art d accompagner les dirigeants» COACHING CROISÉ ACCOMPAGNEMENT DE DIRIGEANTS ET MENTORAT. Le partenaire de votre réussite «L art d accompagner les dirigeants» COACHING CROISÉ ACCOMPAGNEMENT DE DIRIGEANTS ET MENTORAT F A I S O N S CONNAISSANCE > VOUS ÊTES Dirigeant d une petite ou moyenne entreprise Repreneur d une entreprise

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Développement des Individus, des Compétences et des Motivations. ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée»

Développement des Individus, des Compétences et des Motivations. ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée» Développement des Individus, des Compétences et des Motivations ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée» 1 UNE ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR POURQUOI? La complexité de notre environnement incite

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Conseil opérationnel en transformation des organisations

Conseil opérationnel en transformation des organisations Conseil opérationnel en transformation des organisations STRICTEMENT CONFIDENTIEL Toute reproduction ou utilisation de ces informations sans autorisation préalable de Calliopa est interdite Un cabinet

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

confronter Changer échanger Découvrir m s n a Bien d ans sa vie MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL www.afpipaysdelaloire.

confronter Changer échanger Découvrir m s n a Bien d ans sa vie MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL www.afpipaysdelaloire. er Partager confronter échanger évoluer Changer réfléchir Découvrir e d n a l s i e B mpétenc co ier, t é m son. s n a Bien d ans sa vie bien d MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL

Plus en détail

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Développement compétences Apprentissage Programmes «executive» Chaires d entreprise VAE Partenariats Stages International Intra-entreprise

Plus en détail

évoluer VALUE capitalisation

évoluer VALUE capitalisation UP (pron-(^ p ) La société actuelle appelle à toujours plus de performance. Ex : Les hommes et les femmes d entreprises sont appelés à évoluer en permanence. VALUE (pron-vaelju) Aujourd hui, on parle encore

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS SOCIAL CLUB la rencontre des expertises le social club, partenaire des expertscomptables Votre ambition : fournir le meilleur conseil social et patrimonial à vos clients.

Plus en détail

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8.

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8. 1 Sommaire Présentation Générale 3 Nos Métiers 4 Nos Services 5 Notre Valeur ajoutée 6 Notre Philosophie 7 Nos Clients 8 Notre Equipe 9 Contact 12 2 Présentation Advise UP Associés Cabinet de conseil,

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

1-Cianéo : Grandir Ensemble. 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options. 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour

1-Cianéo : Grandir Ensemble. 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options. 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour Sommaire : 1-Cianéo : Grandir Ensemble... p3 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options... p5 3-Cianéo : Vous n êtes pas seul... 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour...

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

BP 50135 75263 PARIS Cedex 06

BP 50135 75263 PARIS Cedex 06 Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le mardi 15 décembre

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGRÉE PAR L ge Le guide du parraina F.L. - M. Dufour - EPAHN nseiller co t e r e g ra u co n e r, e Partag rs les mini-entrepreneu www.epa-hautenormandie.fr Créer ensemble La Mini Entreprise-EPA est une

Plus en détail

Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH?

Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH? Jeudi 03 Avril 2014 Session n 15 12h20-13h15 Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH? Comment gérer le sourcing, la planification des besoins de recrutement et la gestion

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Appel à projets Solidarité intergénérationnelle

Appel à projets Solidarité intergénérationnelle Appel à projets Solidarité intergénérationnelle Soutenir le développement de projets solidaires innovants par le crowdfunding et la mobilisation des étudiants 1 1 L APPEL A PROJETS 2 LES ORGANISATEURS

Plus en détail

Créer son entreprise lorsqu on est demandeur d emploi

Créer son entreprise lorsqu on est demandeur d emploi FÉVRIER 2015 ENTREPRENEURS N 15 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Créer son entreprise lorsqu on est demandeur d emploi Ce guide

Plus en détail

Bien se faire conseiller

Bien se faire conseiller Bien se faire conseiller Comment choisir son cabinet d aide à la création Se faire accompagner surtout au début, est vraiment indispensable. Une boutique de gestion est le partenaire idéal pour vous aider

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

J ai une idée. concours de la création d entreprise. Dossier de candidature. catégorie 1 création d entreprise

J ai une idée. concours de la création d entreprise. Dossier de candidature. catégorie 1 création d entreprise J ai une idée concours de la création d entreprise 2014 Dossier de candidature catégorie 1 création d entreprise CONCOURS «CREATION D ENTREPRISE - J AI UNE IDEE 2014 Afin de valoriser l entrepreneuriat

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Parce que chacun doit avoir la liberté d entreprendre. Parce que

Plus en détail

Préprogramme des thématiques

Préprogramme des thématiques 16 & 17 novembre 2011 Cité des Congrès de Nantes Préprogramme des thématiques Thème 2011 Comment booster son développement commercial? Programmes dédiés Jeunes et entrepreneurs My franchise et commerce

Plus en détail

- permettre le maintien et le développement des liens d amitié et de solidarité entre les étudiants et les diplômés des différentes promotions ;

- permettre le maintien et le développement des liens d amitié et de solidarité entre les étudiants et les diplômés des différentes promotions ; Projet de fusion des associations fondatrices de fbs Alumni I - Objectif du projet de fusion Le Conseil d administration a validé lors du CA du 12 juin 2013 la décision de procéder à la fusion/absorption

Plus en détail

Dossier de presse. Lancement du nouveau CIVIWEB : 18 février 2010. Sommaire

Dossier de presse. Lancement du nouveau CIVIWEB : 18 février 2010. Sommaire Dossier de presse Lancement du nouveau CIVIWEB : 18 février 2010 Sommaire Lancement du nouveau CIVIWEB... Pages 2 et 3 - Les fonctionnalités d un job board - Zoom sur l Espace Perso - Place aux nouvelles

Plus en détail

BADGE Responsable Commercial

BADGE Responsable Commercial BADGE Responsable Commercial www.audencia.com Audencia Group en chiffres 3 000 étudiants de 64 nationalités 17 000 diplômés issus des 17 programmes de formation 147 partenaires académiques dans 50 pays

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion Ressources Humaines Management QHSE

FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion Ressources Humaines Management QHSE FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion QHSE Un développement constant De 1992 à 2012, l IFA de Rambouillet a connu une croissance forte et ininterrompue. Aujourd hui,

Plus en détail

CRÉER. L offre de services

CRÉER. L offre de services CRÉER L offre de services 1 Français sur 5 rêve de créer son entreprise Vous aussi? Que vous ayez envie de créer une entreprise qui se développera sur son territoire ou que vous envisagiez de créer une

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

Responsable Commercial

Responsable Commercial Responsable Commercial TITRE RNCP Niveau II Embarquez avec nous, Challengez votre carrière. EXECUTIVE EDUCATION www.audencia.com Audencia Group en chiffres + 3 500 étudiants de 81 nationalités 19 000 de

Plus en détail

Le sur mesure et la proximité à votre service

Le sur mesure et la proximité à votre service CONSEIL L accompagnement de l entreprise : Orchidée vous apporte son analyse et ses conseils pour vous accompagner dans la gestion de votre personnel. Parce que vous manquez de temps, de détachement ou

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Management de projet Programme de stage Le métier de Chef de Projet 2 Objectifs 2 Démarche 3 Contenu du programme 4 Modalités d intervention 5 Quelques références 6 www.laurentderauglaudre.com 1/6 370

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

BNP Paribas accompagne vos projets innovants PÔLE INNOVATION

BNP Paribas accompagne vos projets innovants PÔLE INNOVATION BNP Paribas accompagne vos projets innovants PÔLE INNOVATION L innovation est une des composantes majeures de la performance. Elle nécessite de recourir à des investisseurs, de solliciter des financements,

Plus en détail

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Le développement d affaires Notre concept unique d accompagnement à l indépendance

Plus en détail

Comptabilité par internet isobec

Comptabilité par internet isobec Comptabilité par internet isobec Sobec a investi dans la réalisation d un logiciel de saisie et de mise à disposition de données comptables. Grâce aux codes qui vous sont fournis, vous avez accès à votre

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat Ecole Supérieure de Commerce et de Marketing ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE Ecole reconnue par l Etat Choisissez l ISTEC L ISTEC en chiffres 930 étudiants 50 ans d expérience 3 000

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Il n y a rien dans le monde qui n ait son moment décisif, et le chef-d oeuvre de la bonne conduite est de connaître

Plus en détail

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Audit Consulting Conseil juridique, fiscal et social Outsourcing Etudes sectorielles Conseil en RH

Plus en détail

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales»

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne- Ardenne) Contact : Franck MOREL Chargé d affaires

Plus en détail

CONSEIL EN RECRUTEMENT. search. Trouver le meilleur pilote pour conduire votre stratégie

CONSEIL EN RECRUTEMENT. search. Trouver le meilleur pilote pour conduire votre stratégie CONSEIL EN RECRUTEMENT Trouver le meilleur pilote pour conduire votre stratégie CONSEIL EN RECRUTEMENT/ notre positionnement est le spécialiste du conseil en recrutement de cadres marketing et communication

Plus en détail

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom. Dossier de Presse ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.fr sommaire Société 3 Services 3 Expertise 4 Conseil 5 Formation

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Le Prix OCIRP Acteurs Économiques

Plus en détail

Entreprendre en franchise

Entreprendre en franchise Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Diplôme d Université «ENTREPRENEURIAT :

Diplôme d Université «ENTREPRENEURIAT : U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Institut d Administration des Entreprises de Paris Diplôme d Université «ENTREPRENEURIAT : DIRIGER, CREER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE»

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas!

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! Contrats en alternance Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! BNP Paribas est leader des services bancaires et financiers en Europe avec ses quatre marchés domestiques : Belgique,

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de son projet de se lancer en affaires. Ça vous stimule. Après tout,

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

BADGE Responsable Commercial

BADGE Responsable Commercial BADGE Responsable Commercial www.audencia.com Audencia Group en chiffres 3 000 étudiants de 64 nationalités 17 000 diplômés issus des 17 programmes de formation 147 partenaires académiques dans 50 pays

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 1er semestre 2016 CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Offre de formations liée à la gestion et au développement d entreprise. BUREAUTIQUE INFORMATIQUE Faites vos documents d entreprise avec 18

Plus en détail

Questionnaire : évaluation de la maturité d un projet de création d entreprise

Questionnaire : évaluation de la maturité d un projet de création d entreprise Questionnaire : évaluation de la maturité d un projet de création d entreprise Réalisé (A) Bien avancé (B) En cours (C) Non fait (D) Le projet. La règle à suivre : avoir défini notre projet de manière

Plus en détail

LES DIFFÉRENTES SOLUTIONS DE FINANCEMENT

LES DIFFÉRENTES SOLUTIONS DE FINANCEMENT LES DIFFÉRENTES SOLUTIONS DE FINANCEMENT POUR DÉVELOPPER VOS PROJETS Salon des Entrepreneurs de Paris 5 février 2015 10h00-10h45 Intervenant Elsa Simoni o Directeur des missions d accompagnement et de

Plus en détail

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH»

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Présentation du Master 2 Management des Ressources Humaines Créé en 1991, le Master

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Plan Défi Biotech Santé

Plan Défi Biotech Santé Plan Défi Biotech Santé Positionnement Concurrentiel et Commercial Présentation de l opération 24 novembre 2011 24 novembre 2011 1/20 2011 Intervenants Denis le Bouteiller, responsable de la mission Expérience

Plus en détail

Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans!

Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans! Saint-Etienne, le 18 mars 2013 Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans! Vendredi 15 mars 2013, Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme-Ardèche

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE DAMIEN PÉAN ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE LES GUIDES PRATIQUES GESTION - COMPTABILITÉ - FINANCE Comprendre les comptes annuels et améliorer la situation financière de l entreprise

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers - Madame la Ministre, - (Monsieur le député), - Monsieur le Président du comité de direction BGL BNP PARIBAS

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation Pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation Pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon DOCUMENT ACCOMPAGNANTS Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation Pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Opencité, qu est-ce que c est? Opencité est

Plus en détail

Une équipe dynamique à votre service Une offre sur mesure pour vous accompagner sur le marché britannique. www.ccfgb.co.uk

Une équipe dynamique à votre service Une offre sur mesure pour vous accompagner sur le marché britannique. www.ccfgb.co.uk Une équipe dynamique à votre service Une offre sur mesure pour vous accompagner sur le marché britannique www.ccfgb.co.uk POURQUOI LE ROYAUME-UNI? Marché de proximité de plus de 61 millions de consommateurs

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Conseiller(ère) mutualiste. Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Conseiller(ère) mutualiste. Dossier de recevabilité VAE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Certificat de Qualification Professionnelle Conseiller(ère) mutualiste Dossier de recevabilité VAE Candidat

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

PROVOCATEUR DE PERFORMANCE

PROVOCATEUR DE PERFORMANCE DE PERFORMANCE PROVOCATEUR DE PERFORMANCE PROVOCATEUR Notre société s est créée en 1996 autour d une ambition forte. Apporter une réponse globale, personnalisée et innovante à nos clients pour les aider

Plus en détail