Premier Groupe bancaire et financier Trophées :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Premier Groupe bancaire et financier Trophées :"

Transcription

1 2012

2 2012 Attijariwafa bank société anonyme au capital de MAD - Siège social : 2, boulevard Moulay Youssef, Casablanca. Agréée en qualité d établissement de crédit par arrêté du ministre des finances et de la privatisation n du 22 décembre 2003 tel que modifié et complété - RC 333. Tél. :

3 BEST BANK AWARD 2012 Premier Groupe bancaire et financier du Maghreb Trophées : et 6 e à l échelle du continent, Attijariwafa bank, une multinationale panafricaine AFRICA AWARD collaborateurs agences 6,2 millions de clients 1 er collecteur d épargne au Maroc 1 er financeur de l économie au Maroc 1 er acteur de l investissement bancaire et des activités de marché au Maroc

4 2012 Un engagement, une éthique, des valeurs Attijariwafa bank s engage à concilier, dans chacune de ses actions : croissance, rentabilité et progrès social, à travers une culture d entreprise fondée sur cinq valeurs fédératrices qui inspirent sa démarche stratégique, imprègnent ses principes déontologiques et éthiques et contribuent à définir son identité. Leadership Solidarité Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 p.8 Rencontre avec le président p.10 Croissance, performance et progrès partagé p.22 BONNE gouvernance ET STRATÉGIE au service de la performance p.38 Un engagement de proximité ET D EXCELLENCE à l égard DE L ENSEMBLE DES SEGMENTS DE CLIENTÈLE SOMMAIRE Profil du Groupe p.12 Chiffres clés 2012 p.14 Faits Marquants 2012 p.18 Comité de direction et de coordination p.24 Gouvernance d entreprise p.28 Rencontre avec la direction générale p.32 Banque de financement et d investissement p.40 Banque Transactionnelle p.42 Banque de marchés des capitaux p.44 Banque de Détail p.46 Banque Multicanal p.53 Sociétés de financement spécialisées p.54 Engagement Éthique Chapitre 4 p.66 Une responsabilité sociale ancrée dans les valeurs et la culture du Groupe WAFA Assurance p.58 Banque de détail à l international p.59 Conformité, déontologie et qualité p.68 Capital humain p.70 Fondation Attijariwafa bank p.74 environnement p.78 Citoyenneté p.82 Rapport de gestion ACHATS p.79

5 rencontre avec le président 2012 Rencontre avec le président Mohamed El Kettani, Président Directeur Général L évolution du Groupe Attijariwafa bank de ces dernières années est source de fierté : 1 er Groupe au Maroc, 1 er Groupe au Maghreb, 6 e Groupe à l échelle du continent. Quelle est votre vision du Groupe pour les prochaines années? Effectivement, nos réalisations sont conformes à nos attentes. En moins d une décennie, la physionomie de notre Groupe s est transformée. Nous avons beaucoup appris au contact de nouveaux marchés. Ces performances ont été atteintes grâce à trois leviers fondamentaux : - la vision, la solidité et le soutien de nos actionnaires de référence ; - la confiance et la fidélité de nos clients ; - la mobilisation et la détermination de notre capital humain. Notre objectif à moyen terme est d approfondir l ancrage africain aussi bien dans les pays où nous sommes présents que dans la contribution de leurs activités au revenu total du Groupe. Notre ambition est de devenir dans chaque pays d accueil, une banque de référence pour participer efficacement à l effort de bancarisation de masse, accompagner les TPE et PME à la création et au développement, être le partenaire de choix des Grandes Entreprises et soutenir le financement du commerce interafricain et des projets d infrastructure. Nous souhaitons, à l horizon 2015, porter la contribution de nos filiales à l international à 30 % du revenu global du Groupe. Comment le Groupe a-t-il réussi à juguler les effets de la crise tout en consolidant sa position de leader? Tout d abord, il y a lieu de souligner que notre Groupe développe des activités de banque universelle dans tous les territoires où il opère. De ce fait, nous servons tous les segments de clientèle. Des citoyens à faible revenu jusqu à la gestion de fortune et de la TPE/ PME jusqu à la multinationale. Par ailleurs, nous offrons toutes sortes de produits et services bancaires et financiers. Enfin, nous évoluons dans des marchés ouverts où les taux de bancarisation sont encore faibles. Face à ces marchés ouverts, nous déployons des politiques commerciales appropriées, portées par des actions de synergies fortes intermétiers et une gestion des risques rigoureuse et anticipative, tout en gardant notre capacité à réagir rapidement face au retournement des situations. Mais tout ceci n est possible sans le professionnalisme et la mobilisation de nos femmes et nos hommes. En effet, pour relever tous ces défis, il faut des hommes et des femmes motivés et impliqués au quotidien. Comment réussissez-vous à fédérer toutes les énergies autour de projets, à chaque fois plus ambitieux? À mon sens, c est l élément central de notre plan de développement stratégique. Notre politique de gestion des ressources humaines joue un rôle majeur dans l accompagnement des évolutions de notre Groupe et ce, du recrutement jusqu à l accompagnement post-retraite, en passant par la formation/perfectionnement, la gestion des carrières et la motivation. Notre Groupe fait progresser en permanence ses capacités managériales à travers une grande proximité des managers avec leurs collaborateurs et le maintien d un esprit d équipe fort. Le développement géographique de notre Groupe a constitué un défi comportant plusieurs volets, tels que la gestion de projets complexes de transformation des banques acquises, la mise en œuvre des synergies de coûts et de revenus entre nos filiales, ou encore l apprentissage d un environnement de plus en plus multiculturel. Nos équipes ont été à la hauteur de ces défis, ce qui a permis de révéler plusieurs talents et de consolider le sentiment de fierté d appartenance à notre Groupe. Notre ambition est de valoriser les ressources locales, qui doivent être représentées à tous les échelons de responsabilité aussi bien au niveau de nos filiales qu au niveau de nos instances dirigeantes centrales. Nos recrues dans les pays subsahariens suivent des cursus de formation et de stages au sein de notre siège au Maroc avant d être affectées dans leur pays cible, ce qui leur permet d appréhender la culture de notre Groupe, de faciliter la communication et aussi de forger le sentiment d appartenance à notre Groupe. Je tiens à rendre hommage à toutes nos femmes et à tous nos hommes qui sont au quotidien, au service d une Afrique qui avance. Attijariwafa bank est aujourd hui très engagée dans l action citoyenne, à travers sa Fondation. Quels en sont les axes stratégiques? La Fondation Attijariwafa bank structure ses actions autour de 3 pôles, représentant ses axes stratégiques. Le Pôle Éducation couvre tous les niveaux de l enseignement, du préscolaire au supérieur et inclut l encouragement de l esprit d entreprenariat chez les jeunes. Outre, notre soutien financier, nos actions mobilisent également les compétences de nos collaborateurs. Le Pôle Art & Culture œuvre pour la démocratisation de l accès à l art, l éducation artistique des jeunes, la mise à l honneur de grandes figures de l art marocain et le soutien de jeunes talents, y compris d Afrique subsaharienne. Le Pôle Édition & Débats favorise un échange constructif entre experts et citoyens autour de problématiques économiques, sociétales et culturelles, y associe les jeunes afin qu ils développement leur sens critique et leur esprit d analyse et valorise enfin la recherche et la production intellectuelle. À ces 3 grands axes s ajoutent de nombreuses actions de soutien à des associations à caractère social. L ensemble des actions de la Fondation fait naturellement écho à la stratégie de notre Groupe d œuvrer à l essor économique et au développement interculturel. 9 10

6 Chapitre Chapitre 1 1 Croissance, performance et progrès partagé Attijariwafa bank, Un groupe en mouvement Profil du groupe 12 Chiffres clés faits marquants ,0 (+7%) PNB en milliards de dirhams 9,4 (+9 %* ) RBE en milliards de dirhams 5,3 (+10 %* ) RN en milliards de dirhams 4,5 (+9 %* ) RNPG en milliards de dirhams Chiffres au 31 décembre 2012 * hors éléments exceptionnels Malgré un contexte économique peu favorable, le Groupe Attijariwafa bank a enregistré des résultats positifs, en phase tant avec sa stratégie que son modèle économique. L année 2012 a également été marquée par de nombreux événements, dont le Forum International «Afrique Développement», devenu un rendezvous incontournable à l échelle du continent. De même, Attijariwafa bank a lancé une opération d augmentation de capital réservée exclusivement aux collaborateurs du Groupe. Cette opération dont le montant s est élevé à 2,1 milliards de dirhams a été finalisée avec succès, portant la participation des collaborateurs de la banque et de ses filiales au Maroc à 5,1 %. Une enveloppe supplémentaire d 1 milliard de dirhams est programmée pour les salariés des filiales internationales.

7 Chapitre 1 Profil du groupe 2012 Chapitre 1 Leader incontesté du secteur bancaire et financier au Maroc, Attijariwafa bank est un acteur de référence tant dans la collecte de l épargne que dans le financement de l économie, où il occupe la 1 re place à l échelle nationale. Il est aussi le 1 er acteur dans les métiers de la banque d investissement et des activités de marché au Maroc. Attijariwafa bank est également le Groupe numéro 1 à l échelle du Maghreb et de la région UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine) et un acteur de référence au sein de la CEMAC (Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale). Riche de ses collaborateurs, Attijariwafa bank est présent dans 22 pays et compte 6,2 millions de clients. Le Groupe dispose du réseau de distribution le plus large au Maroc avec agences et le plus dense en Afrique. Avec une action au quotidien basée sur les valeurs du leadership, de l engagement, de la citoyenneté, de l éthique et de la solidarité, Attijariwafa bank mobilise l ensemble de ses ressources au service du continent africain. Réseau, clients et effectifs Au 31 décembre Pays Agences agences au Maroc 188 agences au Maghreb 58 agences en Europe et au Moyen Orient 285 agences en Afrique de l Ouest PARIS Agences TUNIS 82 agences en Afrique Centrale agences au Maroc CASABLANCA DAKAR Collaborateurs 6,2 millions de Clients BAMAKO LIBREVILLE Actionnariat Au 31 décembre 2012 capital MAD 14,4 % 5,3 % 28,3 % 5,1 % Au 31 décembre 2011 capital MAD 15,1 % 29,6 % 5,6 % 1,0 % 46,8 % 48,7 % 188 agences au Maghreb 58 agences et bureaux de représentation en Europe et au Moyen Orient 285 agences en Afrique de l Ouest 82 agences en Afrique Centrale Groupe SNI Institutionnels nationaux Flottant et autres Grupo Santander Personnel du Groupe 13 14

8 Chapitre 1 CHIFFRES CLÉS Chapitre 1 Total crédits clientèle en milliards MAD Total dépôts clientèle en milliards MAD 201,4 Fonds propres en milliards MAD Total bilan en milliards MAD 31/12/10 31/12/11 21% 16% 4% Des indicateurs au vert malgré le ralentissement économique +7% +15% et de développement à travers la diversification de ses 247,6 produits et métiers et le développement des synergies Résultat net 230,7 en milliards MAD 200,2 28,0 306,7 Produit net bancaire en milliards MAD 14,7 Résultat brut d exploitation en milliards MAD 8,2 31/12/12 +9% +4% 218,8 31/12/10 31/12/11 +8% 30,3 31/12/10 31/12/11 343,5 31/12/10 31/12/11 15,9 31/12/10 31/12/11 +5% 8,7 227,0 31/12/12 +17% 35,4 31/12/12 +7% +12% 368,3 31/12/12 +8% +7% 17,0 31/12/12 +8% 9,4 Une stratégie de diversification par métier et par géographie Le modèle économique du Groupe Attijariwafa bank s appuie sur une diversification des métiers et des zones géographiques d implantation. Structure du produit net bancaire consolidé 31 décembre 2012 Marge d intérêt Marge sur commission Résultat des activités de marché Résultat des autres activités Contribution par activité au produit net bancaire consolidé 31 décembre 2012 Banque Maroc, Europe et Zone Offshore Banque de Détail à l International (BDI) Sociétés de Financement Spécialisées (SFS) Assurance 59% 21% 12% 16% Wafacash 7% Wafa Immobilier 7% Wafabail 9% 25% 8% 4% Wafa LLD 5% 59% Attijari Factoring 2% 55% 21% 16% Wafacash 7% Wafa Immobilier 7% Wafabail 9% Wafasalaf 31% Wafa Assurance 39% 4% Wafa LLD 5% 12% 25% 59% Ventilation du PNB des filiales au Maroc* 31 décembre 2012 Attijari Factoring 2% En dépit d une conjoncture difficile en 2012, le Groupe Attijariwafa bank a poursuivi sa stratégie de croissance 8% Wafa Assurance 39% Ventilation du PNB BDI par pays 31 décembre % 16% Wafa Immobilier 7% Wafabail 9% Wafacash 7% Wafasalaf 31% 55% Cameroun 11% Gabon 11% 12% entre ses filiales. Les performances enregistrées, marquées notamment par une amélioration de 7 % du produit net bancaire, confirment la pertinence du modèle économique adopté par le Groupe. 25% Congo 7% Côte d Ivoire 13% 4% Wafa LLD 5% Mali 5% 8% 59% Attijari Factoring 2% Mauritanie 2% Tunisie 30% Sénégal 21% 55% Wafa Assurance 39% Cameroun 11% Gabon 11% 12% 25% Congo 7% Côte d Ivoire 13% Mali 5% 8% Coût du risque en % Taux de contentialité en % ROE en % ROA Mauritanie 2% Tunisie 30% Sénégal 21% 4,7 55% Bénéfice par action en MAD 21,3 +0,1 % +12 % 5,3 31/12/10 31/12/11 0,58 % 0,31 % 31/12/10 31/12/11 5,3 % en % 1,5 % 31/12/10 31/12/11 5,3 31/12/12 +0,17 pt -0,27 pt 4,9 % 31/12/10 31/12/11 20,4 % +9 % -3 % 23,1 0,48 % 31/12/12 +0,18 pt -0,38 pt 21,2 % 31/12/10 31/12/11 1,5 % 22,4 31/12/12 5,1 % 31/12/12 +0,8 pt -3,6 pts 17,6 % 31/12/12-0,01 pt -0,1 pt 1,4 % 31/12/10 31/12/11 31/12/12 Wafasalaf 31% *Assurance et Sociétés de Financement Spécialisées (SFS) 31/12/10 31/12/11 31/12/12 15 Wafacash 7% Wafa Immobilier Wafa LLD 5% Attijari Factoring 2% Mali Mauritanie 16

9 Chapitre 1 CHIFFRES CLÉS Chapitre TCAM Évolution des contributeurs au Résultat Net Part du Groupe au 31 décembre 2012 Banque Maroc, Europe et zone Offshore +3,9 % -3,6 % +8,6 % +0,1 % Sociétés de Financement Spécialisées +9,6 % +14,2 % +1,6 % +11,9 % Assurance -19,1 % +36,9 % -30,1 % +5,2 % Banque de Détail à l International +5,1 % +51,8 % +62,8 % +26,3 % Performances boursières Au terme de l année 2012, le titre Attijariwafa bank surperforme le MASI. Sur les trois dernières années, sa performance s établit à 15,9 % versus une contre-performance de -10,4 % pour l indice de référence de la place casablancaise et -0,5 % pour l indice bancaire. En 2012, le titre représente le meilleur couple croissance/valorisation du secteur bancaire marocain avec un niveau de PER de 14,0x contre une moyenne de 18,9x pour le secteur bancaire. Par ailleurs, le Groupe Attijariwafa bank a drainé des volumes moyens quotidiens de 19,2 millions de dirhams sur le Marché Central et de 15,1 millions de dirhams sur le Marché de Blocs. Évolution du titre Attijariwafa bank vs MASI Du 31/12/2008 au 02/04/2013 Tableau de bord de l actionnaire Année Cours de clôture (MAD) Capitalisation boursière à la clôture (kmad) Maximum de la période Minimum de la période Cours moyen pondéré (MAD) Volume moyen quotidien Marché Central (MMAD) 14,3 27,4 20,5 19,2 Volume moyen quotidien Marché de Blocs (MMAD) 45,0 26,0 8,8 15,1 Performance de l'action 4,9 % 50,7% -14,0 % -10,6 % Rendement des fonds propres (RoE) 22,7 % 20,4% 21,2 % 17,6 % Dividende (MAD) 6,0 8,0 8,5 9,0 PER 13,2 x 19,2 x 15,2 x 14,0 x Rendement des dividendes 2,2 % 2,0 % 2,4 % 2,9 % - première capitalisation du secteur bancaire et 2 e du Royaume : 63,0 milliards de dirhams au 31 décembre Au 31 décembre 2012, le titre Attijariwafa bank enregistre une baisse de -10,6% dans un contexte de marché boursier baissier (-15,1% pour le MASI). Attijariwafa bank vs MASI du 31/12/2008 au 02/04/ Base 100 déc AWB : +4,9% MASI : -4,9% MASI Flottant ATTIJARIWAFA BANK AWB : -10,6% MASI : -15,1% AWB : -14,0% MASI : -12,9% Rating AWB : +3,2% MASI: -2,9% AWB : +50,7% MASI : +21,2% Source : Attijari Intermédiation Fitch Rating Janvier 2013 Long-term en devises Short-term en devises BB+ B Standard & Poor s Décembre 2012 Long-term BB Short-term B Capital Intelligence Septembre 2012 Long-term BBB- Short-term A3 - Au 2 avril 2013, la performance year- Long-term en monnaie locale BBB- Perspective stable Financial Strength BBB to-date de l action Attijariwafa bank 90 Short-term en monnaie locale F3 Perspective stable s établit à +3,2 % contre -2,9 % Perspective stable pour le MASI /12/08 13/7/09 23/1/10 5/8/10 15/2/11 28/8/11 9/3/12 19/9/12 1/4/

10 Chapitre 1 Faits Marquants Chapitre 1 Groupe Attijariwafa bank Au service de l Afrique qui avance. L Afrique qui avance en campagne Le Groupe Attijariwafa bank a lancé à l occasion de la Coupe d Afrique des Nations une campagne institutionnelle d envergure continentale couvrant, outre le Maroc, l ensemble des pays africains où il est implanté. Première campagne du genre depuis le démarrage de la stratégie de croissance du Groupe à l international, elle se veut être un véritable hommage à l Afrique qui avance. Diffusée à travers la télévision, la presse, la radio, l affichage urbain et le web, elle met en valeur la dimension panafricaine du Groupe et la synergie déployée entre ses différentes filiales pour développer l Afrique. Et de 3 pour le Master «Banque et Marchés Financiers» 2012 a été l année de la consécration de la troisième promotion des lauréats du Master International «Banque et Marchés Financiers». Organisée le 3 avril 2012 au siège de la banque, la cérémonie de remise des diplômes a été marquée par la présence de l Ambassadeur du Royaume d Espagne et de nombreuses personnalités du monde universitaire, des affaires et de la finance. Fruit d un partenariat tissé entre la Fondation Attijariwafa bank, la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales de l Université Hassan II de Casablanca, Grupo Santander, l Université de Cantabria, la Fondation UCEIF et la Fondation Euro-Arabe, cette formation aboutit à un double diplôme, marocain et européen. «Les compétences que vous avez acquises à travers votre parcours académique ainsi que vos aptitudes et qualités personnelles seront essentielles pour la construction de votre avenir et l avenir de notre pays c est vous qui le construirez et c est avec vous qu il va être construit», a déclaré le Président Directeur Général du Groupe, Mohamed El Kettani, à cette occasion. Attijariwafa bank société anonyme au capital de DH - Siège social : 2, boulevard Moulay Youssef, Casablanca. Agréée en qualité d établissement de crédit par arrêté du ministre des finances et de la privatisation n du 22 décembre 2003 tel que modifié et complété. Téléphone / RC 333 Janvier Février Mars Avril Mai Du 30 avril au 11 Mai 2012 INVESTISSONS EN NOUS Investissons en nous Fidèle à sa démarche de motivation et de mobilisation des ressources, Attijariwafa bank a lancé une opération d augmentation de capital réservée exclusivement aux collaborateurs de la banque et ses filiales aussi bien au Maroc qu à l étranger. Entrant dans une logique de partage du fruit de l effort et de la croissance et dans la continuité des Offres Publiques de Vente de 2005 et 2007, cette opération porte sur un montant de 3,1 milliards de dirhams (dont 2,1 milliards pour les collaborateurs au Maroc et 1 milliard pour les collaborateurs à l étranger). Avec cette émission d actions nouvelles, la participation des collaborateurs au Maroc au capital d Attijariwafa bank est portée à 5,1 %, soit le plus haut niveau de participation des salariés au capital d une société cotée à l échelle nationale et l un des plus élevés sur le plan international. Cette augmentation de capital, de par son envergure et la décote significative consentie, traduit une réelle volonté du Groupe d impliquer les collaborateurs dans son développement. Ahmed Ben Yessef 50 ans de peinture Dans le prolongement naturel de son engagement en faveur de la promotion de l art, la Fondation Attijariwafa bank a organisé une exposition en hommage à un des piliers de la peinture au Maroc, Ahmed Ben Yessef. Le vernissage de cette exposition a eu lieu à l Espace Actua au siège de la banque, sous le thème «Ahmed Ben Yessef, les paysages de l âme». Plus qu une exposition, ce fut l occasion d un retour sur l œuvre d un pionnier, «porteuse de paix et d espoir, [qui] lui vaut la reconnaissance internationale et le place parmi les artisans du dialogue interculturel. Il est aussi celui qui immortalise les grands rendez-vous de notre histoire, celui grâce auquel notre billet de banque de Cent Dirhams est une œuvre d art», comme l a résumé, à l occasion, M. Boubker Jai, Directeur Général du Groupe Attijariwafa bank. Hommage aux Talents des Marocaines Attijariwafa bank a rendu hommage à toutes les femmes et à leur dimension plurielle à travers une campagne institutionnelle sur les principaux médias. La banque a ainsi souhaité signifier sa reconnaissance aux Marocaines en mettant en avant à la fois leur rôle professionnel et leur rôle citoyen. Zakia Entrepreneur et militante associative Attijariwafa bank, rend hommage aux talents des Marocaines Attijariwafa bank société anonyme au capital de DH - Siège social : 2, boulevard Moulay Youssef, Casablanca. Agréée en qualité d établissement de crédit par arrêté du ministre des finances et de la privatisation n du 22 décembre 2003 tel que modifié et complété - RC M. Mohamed El Kettani distingué À l occasion de la journée internationale de la femme, l association Fès Saïss a organisé le trophée «Fez Golden Gate» qui récompense les personnalités, hommes ou femmes, ayant accompli une action significative envers l émancipation de la femme ou en faveur du développement socio-économique et culturel de notre pays. Cette année 2012, le trophée «Économie» a été attribué au Président Directeur Général du Groupe Attijariwafa bank, Mohamed El Kettani. D autres trophées ont été remis à d éminentes personnalités marocaines dans des catégories diverses. Les collaboratrices à l honneur Au programme de la Journée Internationale de la Femme, une distribution de présents a eu lieu à l échelle du Groupe. C est à cette même occasion que les collaboratrices artistes peintres de la banque (faisant partie de l atelier de Peinture, qui se tient tous les dimanches au Club Bouskoura), ont organisé un vernissage intitulé «Les Femmes Peintres». Des collaboratrices artistes ont ainsi émerveillé, le temps d une exposition, les convives qui ont répondu à l invitation. Les œuvres ont été accrochées aux cimaises du restaurant de la banque. Un accord de partenariat pluriel Le Groupe Attijariwafa bank et l Institut Supérieur de Commerce et d Administration des Entreprises (ISCAE) ont conclu un accord de partenariat. Au programme de cet accord, le développement de la chaire de recherche «PME/TPE», par un concours récompensant les trois meilleurs mémoires réalisés par les étudiants, le développement d un portail universitaire et l introduction de la carte électronique universitaire Jamiati au bénéfice du Groupe ISCAE. Par cette convention, le Groupe Attijariwafa bank s engage également à communiquer ses besoins en stages et en recrutements au Groupe ISCAE. Enfin, il est prévu aussi que des responsables de la banque animent des conférences et participent à des séminaires organisés par l école. Attijirawafa bank sur les rythmes des musiques du monde Œuvrant pour le rayonnement des arts et de la culture, le Groupe Attijariwafa bank s est de nouveau associé au Festival Mawazine, Rythmes du Monde, le plus grand festival de musique du Royaume et l un des principaux rendez-vous artistiques à l échelle mondiale. La participation à cette 11 e édition signe l engagement du Groupe au côté de l excellence culturelle et artistique

11 Chapitre 1 Faits Marquants Chapitre 1 Musique et civilisations Au service du rapprochement des peuples et des cultures, le Festival des Musiques Sacrées de Fès a fait du dialogue et de l ouverture à autrui ses valeurs phares. Le Groupe Attijariwafa bank s est, cette année encore, porté partenaire de la 18 e édition du festival, placé sous le thème «Réenchanter le Monde» avec un Hommage particulier au grand poète perse «Omar Al Khayyam». Les collaborateurs distingués L entité «Qualité Groupe» a organisé, pour la deuxième année consécutive, la cérémonie du «Prix Qualité». Quelques 64 collaborateurs lauréats ont ainsi été distingués, sur la base de clients ayant fait l objet d enquêtes de satisfaction. Pour l édition 2012, le périmètre du prix Qualité a été enrichi pour inclure 5 catégories de prix, 22 thématiques et 100 indicateurs de mesure. Juin Juillet Septembre Octobre Novembre Décembre Penser le monde d aujourd hui Devenue un carrefour incontournable d idées et de propositions, la Conférence économique internationale d Attijariwafa bank a eu lieu pour sa 2 e édition sous le thème «Évolutions de l économie marocaine dans un contexte de reconfigurations mondiales». Présidée par M. Mohamed El Kettani et rehaussée par la présence d éminentes personnalités, l événement a réuni 600 décideurs économiques et partenaires internationaux du Maroc. L objectif de cette rencontre est de contribuer aux débats que connaît le pays sur les enjeux et opportunités de développement, tant au niveau local que régional. Cette conférence a également été marquée par l attribution de prix aux meilleurs bacheliers de l année. Le major de chaque branche, à l échelle nationale, a été convié par la Fondation Attijariwafa bank, dans le cadre de ses actions visant à encourager et distinguer les élèves brillants. La Fondation Attijariwafa bank élargit son champ d actions au préscolaire Très engagé dans les actions liées à l éducation, le Groupe Attijariwafa bank a conclu un partenariat avec Care International Maroc dans le domaine de l éducation préscolaire. L objectif de ce partenariat est de favoriser l insertion scolaire des enfants, de réduire le taux d échec et l abandon scolaire. Ce programme sera déployé sur 3 ans par l accompagnement de 40 écoles préscolaires et environ enfants de 3 à 6 ans. Le projet porte également sur une meilleure intégration sociale et économique des parents à travers leur plus grande implication dans l éducation de leurs enfants. Environ familles et 40 associations de parents d élèves sont visées. Le grand rendez-vous du continent Organisé à Casablanca sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la 2 e édition du Forum «Afrique Développement», placée sous le thème «Quels leviers d accélération pour la coopération Sud-Sud?» a tenu toutes ses promesses. En effet, fort de la pertinence de sa mission de catalyseur des échanges entre les acteurs économiques, le Forum a réuni plus de personnalités (hommes politiques, diplomates, opérateurs économiques ) venues de 12 pays et a enregistré plus de rendez-vous d affaires. La cérémonie de clôture a été marquée par l attribution des Trophées de la Coopération Sud-Sud, remis aux entreprises contribuant le plus au développement des échanges et des investissements intra-africains. L excellence valorisée et récompensée Le Groupe Attijariwafa bank a perpétué une tradition destinée à valoriser le savoir et encourager l excellence. Organisée en partenariat avec le Ministère de l Éducation Nationale, la cérémonie de remise des prix aux étudiants les plus méritants, admis aux grandes écoles d ingénieurs et de commerce marocaines, a été l occasion de distinguer 32 étudiants, issus des classes préparatoires publiques marocaines et ayant obtenu les meilleurs classements aux épreuves des concours. À cette occasion et face à un auditoire sur le point de s engager dans la vie active, M. Mohamed El Kettani a exposé les opportunités qu offre notre continent à travers une conférence intitulée «Continent Africain, perspectives et potentiel d avenir»

12 Chapitre Chapitre 2 2 Bonne gouvernance et stratégie au service de la performance Anticipation, adaptation, Attijariwafa bank à l écoute de son environnement Comité de direction et de coordination 24 Gouvernance d entreprise 28 Rencontre avec la direction générale Nombre d agences 22 Nombre de pays 5 femmes parmi les membres du comité de direction et de coordination Chiffres au 31 décembre 2012 La bonne gouvernance est un credo du Groupe Attijariwafa bank. Aussi, s appuiet-elle sur de multiples instances de direction, de contrôle, d audit et de risk management au service de la performance. Attijariwafa bank bâtit également son action autour d une stratégie de développement à l horizon 2015, axée sur la diversification par métier et par géographie.

13 Chapitre 2 Comité de direction et de coordination 2012 Chapitre 2 Mohamed EL KETTANI Président Directeur Général Hassan BEDRAOUI Directeur Général Adjoint Banque Transactionnelle Groupe Wafaa GUESSOUS Directeur Général Adjoint logistique et Achats Groupe Saad BENWAHOUD Directeur Général Adjoint Région Nord-Ouest Boubker JAI Directeur Général pôle Banque de Financement et Investissement, de Marchés des Capitaux & Filiales Financières Hassan BERTAL Directeur Général Adjoint Marché des Entreprises Talal EL BELLAJ Directeur Général Adjoint Gestion Globale des Risques Chakib ERQUIZI Directeur Général Adjoint Banque de Marchés des Capitaux Groupe Omar BOUNJOU Directeur Général pôle Banque de Détail Omar GHOMARI Directeur Général Adjoint Capital Humain Groupe Saad BENJELLOUN Directeur Général Adjoint Région du Grand Casablanca Mohamed HAITAMI Directeur Général Adjoint Sociétés de Financement Spécialisées Ismail DOUIRI Directeur Général pôle Finances, Technologie et Opérations 25 26

14 Chapitre 2 Comité de direction et de coordination 2012 Chapitre 2 Mounir OUDGHIRI Directeur Général Adjoint Banque de Détail à l International Youssef ROUISSI Directeur Général Adjoint Banque de Financement & d Investissement Groupe Said SEBTI Directeur Général Adjoint Région Nord-Est Malika EL YOUNSI Directeur Exécutif Conseil Juridique Groupe Rachid KETTANI Directeur Exécutif Finances Groupe Noufissa KESSAR Directeur Exécutif Banque Privée Younes BELABED Directeur Exécutif Support et Moyens Pôle Banque de Détail Saloua BENMEHREZ Directeur Exécutif Communication Groupe Mohamed BOUBRIK Directeur Exécutif Région Sud-Ouest Mohamed SOUSSI Directeur Exécutif Services et Traitements Groupe Fouad MAGHOUS Directeur Exécutif Région Sud Driss MAGHRAOUI Directeur Exécutif Marché Particuliers & Professionnels Mouaouia ESSEKELLI Directeur Exécutif DG Attijariwafa bank Europe Soumaya LRHEZZIOUI Directeur Exécutif Systèmes d Information Groupe Ismail EL FILALI Directeur Exécutif Audit Général Groupe Rachid EL BOUZIDI Directeur Exécutif Marché des Marocains Résidant à l Étranger 27 28

15 Chapitre 2 Gouvernance d entreprise 2012 Chapitre 2 Un règlement intérieur définit les missions ainsi que les modalités d organisation et de tenue des réunions du Conseil d Administration. Une charte de l Administrateur regroupe l ensemble des droits et obligations liés à la fonction d Administrateur, notamment sur le plan de la confidentialité des informations, de la gestion des conflits d intérêt et des opérations portant sur l action Attijariwafa bank. Le gouvernement d entreprise et la déontologie sont des principes d action dans la ligne de conduite du Groupe. Ils s appliquent à toutes les filiales en s adaptant à leur activité et à leur taille. Outre, les règles qui régissent le fonctionnement du Conseil d Administration, plusieurs organes de contrôle et de gestion ont été instaurés. Quatre comités spécialisés composés d Administrateurs, sont issus du Conseil d Administration : le Comité Stratégique est chargé du pilotage et de la surveillance du Groupe ; le Comité d Audit et des Comptes analyse les comptes du Groupe, examine le programme d intervention des commissaires aux comptes et s assure de l efficacité du contrôle des risques et des services d audit interne et externe ; le Comité des Grands Risques statue sur la politique globale des risques et valide les grands engagements du Groupe ; le Comité des Nominations et des Rémunérations soumet au Conseil les propositions relatives à la nomination et aux rémunérations des dirigeants du Groupe. Respectant le principe de collégialité des décisions retenu au sein du Groupe, différents comités, composés des responsables de la banque et/ou d experts métiers, statuent dans tous les domaines d activité avec différents niveaux de compétence. En amont de ce dispositif, le comité de Direction Générale dispose d une vue synthétique des activités opérationnelles du Groupe, pilote les grands projets stratégiques et prépare les questions à soumettre au Conseil d Administration. Le Comité de Direction et de Coordination assure la gestion opérationnelle et administrative du Groupe

16 Chapitre 2 Gouvernance d entreprise 2012 Chapitre 2 Conseil d Administration M. Abdelaziz ALAMI Président d honneur M. Mohamed EL KETTANI Président Directeur Général M. Antonio ESCAMEZ TORRES Vice-Président M. Mounir EL MAJIDI Administrateur - Représentant SIGER M. Hassan BOUHEMOU Administrateur - Représentant SNI M. José REIG Administrateur M. Abed YACOUBI SOUSSANE Administrateur M. Javier HIDALGO BLAZQUEZ Administrateur M. Manuel VARELA Administrateur - Représentant Grupo Santander M. Hassan OURIAGLI Administrateur M me Wafaa GUESSOUS Secrétaire du Conseil Comité Stratégique Membres Fonction M. Mohamed EL KETTANI Président Directeur Général Attijariwafa bank M. Hassan BOUHEMOU Administrateur - Représentant SNI M. Antonio ESCAMEZ TORRES Vice-Président M. José REIG Administrateur Comité des Grands Risques Membres Fonction M. Mohamed EL KETTANI Président Directeur Général Attijariwafa bank M. Hassan BOUHEMOU Administrateur - Représentant SNI M. José REIG Administrateur Membres invités M. Ismail DOUIRI Directeur Général - Pôle Finances, Technologie et Opérations M. Talal EL BELLAJ Directeur Général Adjoint - Gestion Globale des Risques Comité d Audit et des Comptes Membres Fonction M. Abed YACOUBI-SOUSSANE Président M. Hassan OURIAGLI Administrateur M. José REIG Administrateur Membres invités M. Talal EL BELLAJ Directeur Général Adjoint - Gestion Globale des Risques M. Ismail EL FILALI Directeur Exécutif - Audit Général Groupe M. Rachid KETTANI Directeur Exécutif - Finances Groupe Comité des Nominations et des Rémunérations Membres Fonction M. Mounir EL MAJIDI Administrateur - Représentant SIGER M. Hassan BOUHEMOU Administrateur - Représentant SNI M. José REIG Administrateur 31 32

17 Chapitre 2 Rencontre avec la direction générale 2012 Chapitre 2 UNE DYNAMIQUE SOUTENUE DE DÉVELOPPEMENT À L INTERNATIONAL Décembre-04 fusion entre la BCM et Wafabank Septembre-05 octroi d un agrément bancaire au Sénégal Novembre-05 Acquisition de 54 % dans la Banque du Sud en Tunisie en consortium entre Attijariwafa bank et Grupo Santander, donnant naissance à Attijari bank Tunisie Création d Attijariwafa bank Europe Nombre de pays africains de présence (hors Maroc) Juillet-06 Début des opérations d Attijariwafa bank au Sénégal Janvier-07 Acquisition de 67 % de la Banque Sénégalo- Tunisienne suivie par la fusion avec Attijariwafa bank Sénégal Avril-08 Acquisition de 79 % de CBAO Sénégal par Attijariwafa bank, ONA / SNI Début de la présence d Attijariwafa bank en Guinée Bissau suite à l acquisition de CBAO Novembre-08 Acquisition de 51 % de la Banque Internationale pour le Mali Decembre-08 fusion entre Attijari bank Sénégal et CBAO Septembre, Décembre-09 Acquisition du Crédit du Congo et de l Union Gabonaise de Banque (2 filiales du Crédit Agricole) Acquisition de la Société Ivoirienne de Banque et du Crédit du Sénégal (2 filiales du Crédit Agricole) Décembre-10 Acquisition par un consortium formé par Attijariwafa bank (67 %) et Groupe Banque Populaire (33 %) de 80 % de la BNP Paribas Mauritanie, qui devient alors Attijari bank Mauritanie lancement des activités bancaires au Burkina Faso Avril-11 Acquisition de 51 % de la Société Commerciale de Banque Cameroun Nous constatons ces dernières années au Maroc un accroissement manifeste du nombre de grands projets structurants, notamment dans l énergie et les infrastructures. Comment Attijariwafa bank anticipe-t-elle cette donne et accompagne-t-elle les investisseurs? Historiquement, le Groupe a été présent dans tous les projets d envergure menés dans le cadre des orientations stratégiques du Maroc. Cela prouve qu Attijariwafa bank dispose de moyens et de capacités à même d apporter le meilleur appui à ce type d initiatives que ce soit pour conseiller, monter les financements classiques ou structurés et bien entendu, durant le cycle d exploitation, apporter les concours financiers, les produits et services de gestion des flux entre autres. Nous nous appuyons sur une panoplie complète de prestations actualisée en permanence et portée notamment par nos équipes d experts reconnus dans les financements de projets, les métiers de banque d affaires ou de marchés des capitaux. Notre anticipation se nourrit de notre expérience et se confirme à travers notre présence permanente sur le marché auprès des opérateurs économiques. Le reste vient naturellement et les clients et prospects nous sollicitent systématiquement. Boubker JAI, Directeur Général pôle Banque de Financement et Investissement, de Marchés des Capitaux & Filiales Financières Attijariwafa bank se positionne en tant que véritable banque panafricaine. Comment le Groupe accompagne-t-il les économies des pays d implantation et les opérateurs désireux de s y installer? Comment favorise-til les échanges Sud-Sud? De prime abord, le Groupe déploie hors de nos frontières les métiers et activités financières dans lesquels il excelle au Maroc. Le Maghreb et les deux zones économiques intégrées UEMOA et CEMAC disposent de gisements importants de bancarisation, de financiarisation de leurs économies, de financement des agents économiques et des échanges commerciaux, d accompagnement des grands projets d infrastructure, etc. Il existe une forte adéquation entre les capacités et savoir-faire du Groupe d une part, et les besoins des économies des zones citées plus haut d autre part. Notre stratégie découle donc de notre culture de banque universelle, bâtie depuis plus d un siècle au Maroc, que nous nous employons à implémenter dans les pays que nous ciblons. Ainsi, à titre d exemple, que ce soit au Sénégal ou en Tunisie, nos filiales accompagnent tous types de clients grâce à des réseaux de proximité de plus en plus larges et apportent les solutions qui correspondent le mieux à leurs besoins, parfois avec l appoint des ressources spécialisées du siège. Pour les opérateurs désireux d investir ou commercer avec nos pays de présence, nous disposons d entités dédiées, au siège, qui offrent l information nécessaire et établissent les contacts appropriés à travers nos différentes implantations. Par ailleurs, nous organisons plusieurs manifestations d envergure afin de favoriser les contacts entre les entreprises africaines et susciter les échanges commerciaux et les investissements. Comment Attijariwafa bank surmonte-t-elle les tensions et les crises rencontrées par certains pays subsahariens? Compte tenu de ces perturbations, les objectifs de développement en Afrique sont-ils maintenus? Les crises et tensions qui surviennent épisodiquement en Afrique sont des événements malheureusement courants mais de durée relativement courte comparativement à l horizon de nos projections d affaires qui s inscrivent, quant à elles, sur le long terme. En répartissant nos investissements dans plusieurs pays, nous suivons une règle relativement simple dans notre métier qui consiste à répartir et minimiser les risques. En outre, le poids, relativement faible comparativement à la taille consolidée de notre bilan, de chacun de nos investissements, réduit l effet d une crise et donc d une contreperformance de l une de nos filiales si, malencontreusement, cela devait se produire. Maintenant, lorsque nous sommes en face d une situation de troubles, un dispositif d accompagnement et d assistance est mis en œuvre pour atténuer ses impacts tant sur le patrimoine de la filiale et ses collaborateurs que sur celui de nos activités et celle de nos clients. Cela étant, les perspectives de croissance de l Afrique sont réelles et constatées depuis quelques années, en témoigne l intérêt grandissant des opérateurs économiques de tous les autres continents. Nos objectifs sont non seulement maintenus, mais renforcés en raison des grands projets de développement que se sont assignés les pays de la région

18 Chapitre 2 Rencontre avec la direction générale 2012 Chapitre 2 UNE ORGANISATION AU PLUS PRÈS DE LA CLIENTÈLE Omar BOUNJOU, Directeur Général Pôle Banque de Détail L année 2012 a connu la mise en place de la nouvelle organisation régionale au Maroc, en adéquation avec le découpage administratif et le projet gouvernemental de régionalisation avancée. Cette organisation a été réajustée en janvier 2013 pour mieux s arrimer aux attentes des clients. Le réseau d agences s articule désormais autour de 5 grandes Directions Régionales, assurant davantage de proximité à la clientèle dans une approche mettant à sa disposition toute la force du Groupe. Région du Grand Casablanca 39 Centres d Affaires et Succursales Entreprises Région Nord Ouest 974 Agences Professionnels & Particuliers Agences au Maroc Région Nord Est Région Sud Agences des filliales au Maroc Région Sud Ouest 595 AGENCES 476 AGENCES 541 AGENCES 394 AGENCES 263 AGENCES La régionalisation est un projet national dans lequel le Maroc s est engagé. Attijariwafa bank a adopté un modèle d organisation régionale ; quelles en sont les premières retombées, plus particulièrement sur l accompagnement et le financement des PME / TPE? L adoption d une organisation régionale par la mise en place de cinq régions vise un quadruple objectif : - Regrouper localement les Réseaux Entreprises et Particuliers sous une même autorité ; - Rapprocher la clientèle, les partenaires et les collaborateurs de la Direction Générale à travers ses représentants régionaux ; - promouvoir les synergies entre les différents segments de clientèle (Particuliers, Entreprises, MRE, Banque Privée) et les différents canaux (agences et centres d affaires) ; - Raccourcir les circuits et les délais de décision grâce à une décentralisation accrue. Le dispositif est aujourd hui opérationnel et les objectifs sont globalement atteints. Cette organisation se trouve en outre renforcée par la mise en place des Marchés (Particuliers et Professionnels, MRE, Entreprises, Banque Privée) qui ont une mission d analyse stratégique, de veille, de développement, de marketing et d animation au profit des régions et des réseaux. S agissant des PME et des TPE, ces entreprises bénéficient d une plus grande proximité grâce à la spécialisation des centres d affaires, à l ouverture de succursales entreprises dans les villes moyennes, à la périphérie des grandes villes ou des nouvelles zones industrielles, et à la création de centres TPE. Elles sont mieux prises en charge par les régions pour leurs demandes de financement, leurs besoins d accompagnement et même pour leur soutien en période de difficultés. On assiste à une amélioration sensible de la gestion de la relation client et de l efficacité commerciale dans les Réseaux Entreprises et à un meilleur suivi des dossiers d investissement, notamment dans le cadre des dispositifs de soutien développés en partenariat avec l Etat à travers la CCG et l ANPME. Dans un contexte de tension sur les liquidités, où l ensemble des acteurs cherche à collecter le plus d épargne, comment le Groupe arrive-t-il à se distinguer parmi les professionnels de la place? Notre Groupe est aujourd hui co-leader dans les dépôts bancaires, en étant le premier dans les dépôts des résidents (Particuliers et Entreprises) et en position de challenger dans les dépôts des MRE. Grâce au dynamisme de nos équipes commerciales et à l efficacité de notre organisation, nous continuons à consolider nos parts de marché dans les différents compartiments de dépôts tout en maîtrisant le coût de nos ressources. Mais ce qui nous distingue davantage, c est notre capacité à collecter des ressources importantes en dehors de notre bilan, loin devant nos concurrents, à travers les activités de bancassurance et de gestion d actifs en synergie avec nos filiales respectives. De ce fait, nous sommes clairement le premier Groupe collecteur d épargne au Maroc. On constate une évolution majeure du nombre d agences du Groupe, qu est-ce qui motive cette extension du réseau et quels en sont les objectifs premiers? Depuis plusieurs années, le Groupe a engagé une stratégie offensive d extension de son réseau, en investissant les zones périphériques des grandes villes, les petites et moyennes villes ainsi que les communes urbaines et rurales dans des régions plus éloignées, accompagnant ainsi l urbanisation des cités, le développement des infrastructures routières et l émergence de nouveaux pôles économiques ou industriels. Ceci a favorisé la bancarisation de nouvelles populations (fonctionnaires, salariés des entreprises, MRE, TPE) qui ont pu accéder au crédit et à l équipement bancaires. Cela a permis de développer sensiblement l accès au logement, la bancassurance, la monétique et de mieux exploiter le formidable potentiel que représentent notamment les TPE qui se situent au cœur du tissu économique et social de notre pays

19 Chapitre 2 Rencontre avec la direction générale 2012 Chapitre 2 «Attijariwafa 2015», Un plan stratégique ambitieux Ismail Douiri, Directeur Général pôle Finances, Technologie et Opérations Avec un an d avance dans l exécution de son plan stratégique 2012, Attijariwafa bank a entamé l année avec le lancement de son nouveau plan «Attijariwafa 2015». Les principaux axes de ce plan consistent à maintenir des niveaux de croissance élevés sur la période, à poursuivre l amélioration de l ensemble des indicateurs de risque et de rentabilité et à créer substantiellement de la valeur pour les clients du Groupe, ses salariés, ses actionnaires ainsi que les économies où il opère. Les principales orientations stratégiques du plan «Attijariwafa 2015» se déclinent comme suit : Consolidation du positionnement au Maroc, optimisation du mix activités et capture du potentiel supplémentaire Consolider les positions de leader sur l ensemble des métiers et segments de clientèle historiques ; Capturer une part significative et devenir la banque de référence sur les segments de clientèle faiblement pénétrés (ex: Banque Économique, Finance Alternative, TPE, ) ; Capturer de manière rigoureuse et systématique les synergies de revenus et de charges. Capture du potentiel significatif de croissance dans le réseau international poursuivre le maillage du réseau et le développement à l international ; Transformer systématiquement les nouvelles banques acquises et renforcer les processus de contrôle ; Déployer progressivement le business model d Attijariwafa bank et de ses lignes métiers dans les différents pays de présence ; Mettre en œuvre les initiatives transverses entre les pays permettant le partage des meilleures pratiques. Efficience opérationnelle et pilotage des risques aux meilleurs standards internationaux Accélérer la capture des économies d échelle ; hisser les pratiques managériales, les capacités d exécution, les standards de qualité de service, de contrôle des risques et de gestion du capital humain au niveau des meilleures pratiques internationales. Émergence des marchés de présence et intégration régionale Capitaliser sur l émergence de Casablanca en tant que hub financier régional ; impulser le développement accéléré des marchés de capitaux au Maroc ; S inscrire dans la dynamique actuelle d intégration régionale dans un contexte de profondes mutations politiques, sociales et économiques. Tout au long de ces dernières années, la banque a mis en œuvre des projets structurants ayant requis des ressources importantes et une très forte mobilisation des collaborateurs. Quelle première évaluation en faites-vous, et quels changements en ont résulté? Depuis la fusion entre BCM et Wafabank en 2004, un chemin considérable a été franchi, faisant d Attijariwafa bank un acteur régional de référence en Afrique. Cette position a été acquise grâce à l effort permanent de nos collaborateurs et l arbitrage objectif et rigoureux d un management solidaire et engagé face aux multiples priorités parfois contradictoires. Concrètement, la transformation a concerné les systèmes d information avec des investissements lourds et précurseurs dans des solutions capables de porter notre développement rapide et de continuer à satisfaire notre clientèle de plus en plus diversifiée et exigeante. Elle a aussi touché les traitements avec une multitude d initiatives visant à créer des centres d excellence et à en optimiser le fonctionnement pour améliorer la qualité de service tout en maîtrisant les coûts. Enfin, la plus grande transformation est celle qui concerne les comportements de nos collaborateurs, qui détiennent désormais collectivement plus de 5 % de notre capital, et s appliquent tous les jours à satisfaire nos 6,2 millions de clients dans 22 pays. Plus globalement, quel est l état d avancement du plan stratégique 2015, et quels en sont les principaux piliers? La planification stratégique fait partie intégrante de la gouvernance d Attijariwafa bank. Le plan stratégique Attijariwafa 2015 a été élaboré en 2011 et sa seule année complète a concerné Ses piliers restent centrés sur l acquisition et l équipement de clients, l innovation produit, la diversification de l offre, l optimisation des synergies entre entités du Groupe, l efficacité opérationnelle, et l inclusion financière. L essentiel des réalisations sont en ligne avec nos objectifs mais certaines initiatives ont été ralenties à cause de la détérioration des conditions macro-économiques et géopolitiques dans différents pays de présence. Inversement, et grâce à notre modèle de banque universelle composé de plusieurs métiers et géographies complémentaires, d autres initiatives ont progressé plus vite que prévu et ont permis à nos performances de rester en ligne avec les attentes de nos actionnaires. Couplée à une communication financière aux meilleures normes internationales, cette stratégie a permis à l action Attijariwafa bank d afficher durablement de meilleures performances que celles de son secteur et du marché boursier de Casablanca. De par certaines de vos activités, on comprend que l action citoyenne revêt une importance toute particulière à vos yeux. Comment arrivez-vous à concilier les responsabilités qui sont les vôtres et votre engagement social? C est justement quand on a la chance d avoir un parcours professionnel comme le mien que le devoir, le désir et le plaisir de redonner à la communauté sont les plus forts! Je choisis des causes qui me sont chères comme l ascension sociale par les études, ou la promotion de l entreprenariat et m engage aux côtés d associations structurées et modernes qui sont gérées aujourd hui comme de véritables entreprises : je trouve toujours le temps qu il faut pour cela! Je participe aussi activement à structurer et à piloter l action citoyenne du Groupe Attijariwafa bank qui est très complète et généreuse tout en restant toujours discrète

20 Chapitre Chapitre 3 3 Un engagement de proximité ET D EXCELLENCE à l égard DE L ENSEMBLE DES SEGMENTS DE CLIENTÈLE Une banque créatrice d opportunités Banque de financement et d investissement Banque Transactionnelle Banque de marchés des capitaux Banque de Détail 46 Banque Multicanal % + 4% Sociétés de financement spécialisées 54 nouveaux clients en 2012 nouvelles agences en 2012 total crédits clientèle total dépôts clientèle WAFA Assurance 58 Banque de détail à l international 59 Couvrant l ensemble des métiers de la banque, la finance et l assurance, Attijariwafa bank poursuit sa politique de développement. L année 2012 a ainsi été marquée par de nombreuses évolutions et le lancement de produits et services innovants. L objectif est d assurer davantage de proximité avec les différentes catégories de clientèle (Particuliers, Professionnels, MRE, Clients à l international, Investisseurs, Entreprises...) au Maroc et à l étranger, et mettre à leur disposition le meilleur des solutions et opportunités d investissement.

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014 Février 2015 Attijariwafa bank Présentation Attijariwafa bank est le premier groupe bancaire et financier du Maghreb et de l UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine) et acteur de référence

Plus en détail

Premier Groupe bancaire et financier du Maghreb et 6 e à l échelle du continent, Attijariwafa bank, de par sa présence en Afrique, en Europe et au

Premier Groupe bancaire et financier du Maghreb et 6 e à l échelle du continent, Attijariwafa bank, de par sa présence en Afrique, en Europe et au 2011 Rapport annuel 2011 Rapport annuel Attijariwafa bank société anonyme au capital de 2 008 898 130 MAD - Siège social : 2, boulevard Moulay Youssef, Casablanca. Agréée en qualité d établissement de

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

Rapport annuel et de responsabilité sociale de l entreprise

Rapport annuel et de responsabilité sociale de l entreprise 2013 Rapport annuel et de responsabilité sociale de l entreprise Attijariwafa bank société anonyme au capital de 2 035 272 260 MAD - Siège social : 2, boulevard Moulay Youssef, Casablanca. Agréée en qualité

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL ET DE RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE

RAPPORT ANNUEL ET DE RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE 2014 RAPPORT ANNUEL ET DE RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE 2014 RAPPORT ANNUEL ET DE RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE Cette année revêt une importance particulière pour le groupe Attijariwafa

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS AU 30 JUIN 2009

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS AU 30 JUIN 2009 PRÉSENTATION DES RÉSULTATS AU 30 JUIN 2009 «Bonnes réalisations pour l ensemble des activités et des géographies du Groupe Attijariwafa bank conformément au plan stratégique Attijariwafa 2012» 02/10/2009

Plus en détail

«Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue»

«Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue» PRÉSENTATION DES RÉSULTATS AU 30 JUIN 2010 «Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue» Attijariwafa bank - Résultats au 30 juin 2010 1 Sommaire Conjoncture macro-économique et financière

Plus en détail

LE MOT du président 6. Organisation et gouvernance au service du développement 9

LE MOT du président 6. Organisation et gouvernance au service du développement 9 Rapport annuel 10 1 SOMMAIRE LE MOT du président 6 Organisation et gouvernance au service du développement 9 Profil du Groupe 10 LES MÉTIERS DU GROUPE 12 CHIFFRES CLÉS 2010 14 Des principes de gouvernance

Plus en détail

Assemblée Générale des Actionnaires 29 avril 2010. Résumé du rapport du Conseil d Administration à l Assemblée Générale

Assemblée Générale des Actionnaires 29 avril 2010. Résumé du rapport du Conseil d Administration à l Assemblée Générale Assemblée Générale des Actionnaires Résumé du rapport du Conseil d Administration à l Assemblée Générale 1 Sommaire Assemblée Générale Ordinaire Résumé du rapport du Conseil d Administration à l Assemblée

Plus en détail

Naissance d une banque leader

Naissance d une banque leader Programme Attijariwafa - Universités Naissance d une banque leader Acteur clé du développement économique marocain et une vocation régionale certaine 2006 Une nouvelle ambition, une nouvelle stratégie

Plus en détail

L implantation des banques marocaines en Afrique

L implantation des banques marocaines en Afrique L implantation des banques marocaines en Afrique L intégration de l économie marocaine à l économie mondiale est désormais une évidence qui fait l unanimité, le dynamisme de cette intégration a été rendu

Plus en détail

Sommaire. Un groupe en mouvement. Rapport financier. Activité 2006 Un nouvel élan. A Un groupe leader

Sommaire. Un groupe en mouvement. Rapport financier. Activité 2006 Un nouvel élan. A Un groupe leader Attijariwafa bank Situé au 1 er rang des banques du Maghreb et à la 8 e place à l échelle africaine, le Groupe Attijariwafa bank compte aujourd hui parmi les acteurs clés du développement économique marocain.

Plus en détail

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation du Groupe Attijariwafa Bank Couverture géographique de plus en plus large Attijariwafa bank, banque née

Plus en détail

En quelques années, le groupe Attijariwafa bank a réussi un véritable tour de force en relevant de grands défis sur tous les fronts.

En quelques années, le groupe Attijariwafa bank a réussi un véritable tour de force en relevant de grands défis sur tous les fronts. Rapport annuel 2007 En quelques années, le groupe Attijariwafa bank a réussi un véritable tour de force en relevant de grands défis sur tous les fronts. Leader sur l ensemble de ses lignes de métiers,

Plus en détail

Sommaire. Une vision stratégique créatrice de valeur pour nos clients, nos actionnaires, nos collaborateurs et nos partenaires

Sommaire. Une vision stratégique créatrice de valeur pour nos clients, nos actionnaires, nos collaborateurs et nos partenaires Rapport annuel Rapport annuel 2009 Sommaire Rapport annuel 2009 5 Le Mot du Président 6 Un leader de dimension africaine 8 Des performances financières solides et pérennes 10 Des principes de gouvernance

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Parce que vous faire grandir, c est grandir ensemble Notre succès repose sur notre capital humain evenir un hub pour les opérations économiques mondiales, tel est le défi à relever par le Maroc les prochaines

Plus en détail

Supervision des banques marocaines panafricaines

Supervision des banques marocaines panafricaines Supervision des banques marocaines panafricaines Mme Hiba ZAHOUI, Directeur Adjoint de la Supervision Bancaire Conférence Banque de France FERDI : Réussir l intégration financière en Afrique - 27 Mai 2014

Plus en détail

Sommaire. Une vision stratégique créatrice de valeur pour nos clients, nos actionnaires, nos collaborateurs et nos partenaires

Sommaire. Une vision stratégique créatrice de valeur pour nos clients, nos actionnaires, nos collaborateurs et nos partenaires Rapport annuel Rapport annuel 2009 Sommaire Rapport annuel 2009 5 Le Mot du Président 6 Un leader de dimension africaine 8 Des performances financières solides et pérennes 10 Des principes de gouvernance

Plus en détail

Asset Management. A Commitment to Excellence

Asset Management. A Commitment to Excellence Asset Management A Commitment to Excellence L ambition que nous poursuivons et que nous partageons avec nos partenaires et clients s enracine profondément dans la culture d un groupe qui met l excellence

Plus en détail

DOMAINES D EXPERTISE

DOMAINES D EXPERTISE DOMAINES D EXPERTISE Banque & Finance Président du Directoire de Wafa Immobilier : - Domaines de compétence : financement des crédits immobiliers acquéreurs, financement de la promotion immobilière, expertises

Plus en détail

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MediCapital Bank Acteur de Référence en Afrique Dans un contexte économique pourtant difficile, Medi- Capital Bank (MCB) a démontré sa capacité à générer du chiffre

Plus en détail

Rapport. Rapport Annuel 2004. www.attijariwafabank.com

Rapport. Rapport Annuel 2004. www.attijariwafabank.com Rapport A n n u e l 2004 Rapport Annuel 2004 www.attijariwafabank.com Rapport2004 A n n u e l Sommaire Rapport annuel 2004 Attijariwafa bank SA au capital de 1 929 959 600 DH. Siège social 2, boulevard

Plus en détail

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises NOVEMBRE 2013 Dossier de presse Société Générale, COMMUNIQUÉ DE PRESSE Casablanca, le 21 novembre 2013 Présent dans 16 pays africains, le groupe Société Générale présente un positionnement unique, qui

Plus en détail

RÉSULTATS JUIN 2014 FORTE PROGRESSION DES INDICATEURS SEMESTRIELS RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LES MEDIAS LE 30 SEPTEMBRE 2014

RÉSULTATS JUIN 2014 FORTE PROGRESSION DES INDICATEURS SEMESTRIELS RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LES MEDIAS LE 30 SEPTEMBRE 2014 RÉSULTATS JUIN 2014 FORTE PROGRESSION DES INDICATEURS SEMESTRIELS RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LES MEDIAS LE 30 SEPTEMBRE 2014 SOMMAIRE MESSAGES CLES 3 PERFORMANCES CONSOLIDEES 9 DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE

Plus en détail

Réunion des analystes et conférence de presse Mars 2011

Réunion des analystes et conférence de presse Mars 2011 Réunion des analystes et conférence de presse Mars 2011 03/03/2011 1 Sommaire Année 2010: Efforts de développement tous azimuts Résultats et activité Décembre 2010 L action Attijari bank en bourse Rétrospective

Plus en détail

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership WAFASALAF L innovation, la clé du leadership Conférence de presse Mardi 1 er avril 2008 Sommaire L événement Wafasalaf, un leadership confirmé sur tous ses marchés Une croissance pérenne L innovation au

Plus en détail

REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT

REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT ROYAUME DU MAROC REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT DISCOURS D OUVERTURE M. Driss EL AZAMI EL IDRISSI Ministre

Plus en détail

Attijariwafa bank - Wafasalaf

Attijariwafa bank - Wafasalaf L événement Wafasalaf : 20 ans au service du consommateur 3 Historique L accompagnement du développement 5 de la société de consommation Attijariwafa bank - Wafasalaf L appartenance au premier groupe bancaire

Plus en détail

UNE ÉCOLE D INGÉNIEUR D EXCELLENCE POUR L AFRIQUE

UNE ÉCOLE D INGÉNIEUR D EXCELLENCE POUR L AFRIQUE SOMMAIRE L ÉCOLE CENTRALE CASABLANCA, L EXCELLENCE UNIVERSITAIRE À VOCATION PANAFRICAINE... 2 L ÉCOLE CENTRALE PARIS, DEVENUE CENTRALESUPELEC LE 1 ER JANVIER 2015... 3 LE RÉSEAU INTERNATIONAL DES ÉCOLES

Plus en détail

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA MFW4A La finance au service de l afrique

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL POUR L ÉVALUATION INSTITUTIONNELLE DES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE DANS LES ÉTATS MEMBRES DU CAMES

RÉFÉRENTIEL POUR L ÉVALUATION INSTITUTIONNELLE DES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE DANS LES ÉTATS MEMBRES DU CAMES CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46/72 80 74 34 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org

Plus en détail

Modern Leasing sur la cote de la Bourse de Tunis

Modern Leasing sur la cote de la Bourse de Tunis Secteur : Leasing Nombre de titres offerts : 1 000 000 titres Prix : 8,500D Jouissance des actions : 1 er janvier 2010 Capitalisation boursière après OPF : 34MD Notation par Fitch Rating: LT : A- (tun)

Plus en détail

MIRIEM BENSALAH CHAQROUN MOHAMED TALAL

MIRIEM BENSALAH CHAQROUN MOHAMED TALAL MIRIEM BENSALAH CHAQROUN MOHAMED TALAL Candidature à la présidence de la CGEM 12 MAI 2015 le é- es st au os is o- lus ics nt, la u- ue ce re de re oit en ra es air su ue es foi hé nt, M. EDITO Inclusion,

Plus en détail

FinAfrique Research. Performances bancaires dans les zones CEMAC & UEMOA

FinAfrique Research. Performances bancaires dans les zones CEMAC & UEMOA FinAfrique Research Performances bancaires dans les zones CEMAC & UEMOA Octobre 2015 Dans ce document nous comparons la performance du secteur bancaire des zones CEMAC et UEMOA depuis 2006. Si la pénétration

Plus en détail

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA EVALUATION FINALE AFR/017 Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la Zone UEMOA FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Union Economique et Monétaire Ouest

Plus en détail

son offre Executive Education

son offre Executive Education Destinée aux cadres supérieurs, dirigeants d entreprises et entrepreneurs menée en partenariat avec CentraleSupélecParis Lancée en Octobre 2015 Casablanca, le 2 juin 2015 L Ecole Centrale Casablanca annonce

Plus en détail

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse Avertissement Cette présentation et les commentaires qui l accompagnent peuvent contenir des déclarations prospectives relatives à la situation financière,

Plus en détail

Conférence de Presse 3 septembre 2014

Conférence de Presse 3 septembre 2014 Conférence de Presse 3 septembre 2014 Capitalisant sur 25 années d expertise au service de l économie nationale, de la qualité de vie de ses clients et du développement de ses partenaires Wafasalaf poursuit

Plus en détail

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, 1ER RÉSEAU DE BANQUE UNIVERSELLE EN AFRIQUE AU SERVICE DES ENTREPRISES

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, 1ER RÉSEAU DE BANQUE UNIVERSELLE EN AFRIQUE AU SERVICE DES ENTREPRISES Paris, le 3 décembre 2013 SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, 1ER RÉSEAU DE BANQUE UNIVERSELLE EN AFRIQUE AU SERVICE DES ENTREPRISES Fort de son engagement en Afrique, Société Générale sera l'un des principaux partenaires

Plus en détail

MASTER INTERNATIONAL "BANQUE ET MARCHÉS FINANCIERS"

MASTER INTERNATIONAL BANQUE ET MARCHÉS FINANCIERS MASTER INTERNATIONAL "BANQUE ET MARCHÉS FINANCIERS" De la théorie......et de la pratique > Université Hassan II Casablanca - Maroc > Université de Cantabria Santander - Espagne Master International en

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociale de l Entreprise

Rapport de Responsabilité Sociale de l Entreprise 2012 Rapport de Responsabilité Sociale de l Entreprise SOMMAIRE p.12 Accompagner le développement des collaborateurs p.60 p.34 Accompagner l essor économique Gouvernance, Conformité, sécurité et Qualité

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociale de l Entreprise

Rapport de Responsabilité Sociale de l Entreprise 2012 Rapport de Responsabilité Sociale de l Entreprise SOMMAIRE p.12 ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DES COLLABORATEURS GOUVERNANCE, CONFORMITÉ ET QUALITÉ : LES BASES DE LA CONFIANCE p.22 p.60 p.34 ACCOMPAGNER

Plus en détail

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Paris, le 17 mai 2006 Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Résultat brut d exploitation : 1 502 millions d euros (+ 46,7 %) Résultat net part du groupe : 1 385 millions d euros (+ 53,0 %) Coefficient

Plus en détail

Le secteur bancaire au Maroc

Le secteur bancaire au Maroc Le secteur bancaire au Maroc Actualisation au 8 août 2007 MINEFE DGTPE Prestation réalisée sous système de management de la qualité certifié AFAQ ISO 9001 De 21 banques en 2000, le Maroc n en compte plus

Plus en détail

Annuel. SOUS LE SIGNE DE LA CROISSANCE Un réseau élargi et un leadership renforcé.

Annuel. SOUS LE SIGNE DE LA CROISSANCE Un réseau élargi et un leadership renforcé. R a p p o r t SOUS LE SIGNE DE LA CROISSANCE Un réseau élargi et un leadership renforcé. CHANTIERS STRATÉGIQUES : LE BILAN Une bascule informatique réussie, des compétences effectives. www.attijariwafabank.com

Plus en détail

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable Paris, le 17 mars 2011 Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable * Crédit Agricole S.A : premier groupe bancaire français à publier un plan stratégique en environnement

Plus en détail

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES Casablanca, le 29 mai 2013, Fière de ses racines marocaines, Forte de son appartenance à un grand groupe bancaire international. C est en 1913 que la

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

AVRIL 2014. Présentation institutionnelle du Groupe BPCE

AVRIL 2014. Présentation institutionnelle du Groupe BPCE AVRIL 2014 Présentation institutionnelle du Groupe BPCE Sommaire 1. Un grand groupe bancaire et d assurance coopératif 2. Le Groupe BPCE, un modèle d organisation unique 3. Une ambition pour 2017 : "Grandir

Plus en détail

Projet de plan d action

Projet de plan d action Projet de plan d action Période 2014-2016 Version 4 avril 2014 Contexte Un réseau de 1000 lauréats présents dans les différents secteurs socio-économiques du Royaume; Un besoin de porter haut le drapeau

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain»

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain» CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain» ALLOCUTION INAUGURALE DE MONSIEUR ABDELLATIF JOUAHRI GOUVERNEUR

Plus en détail

I- Les télécommunications dans le monde :

I- Les télécommunications dans le monde : I- Les télécommunications dans le monde : A- Aperçue historique : Sur la période 1990-2001, le dynamisme de la téléphonie mobile conjuguée au développement d Internet ont constitué un tournant dans l évolution

Plus en détail

L AFD ET LA MICROFINANCE

L AFD ET LA MICROFINANCE L AFD ET LA MICROFINANCE 1988 2008 Vingt ans déjà! Paul Kabre LA MICROFINANCE, POURQUOI? Dans de nombreux pays, l immense majorité de la population n a pas accès au secteur bancaire classique : sa capacité

Plus en détail

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une couverture exceptionnelle pour les particuliers au Maroc ASSUR-PLUS Santé International est un contrat d assurance santé international

Plus en détail

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE CNIA SAADA Assurance est née de l union de deux grandes forces de l assurance, CNIA Assurance et Assurances Es Saada, qui ont mis en commun leurs compétences humaines

Plus en détail

Notre but? vous faire atteindre le votre. www.capitalconsulting.ma

Notre but? vous faire atteindre le votre. www.capitalconsulting.ma Notre but? vous faire atteindre le votre www.capitalconsulting.ma Nous accompagnons votre succès Anticiper le changement, s adapter aux évolutions de l environnement économique et social, créer des opportunités

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers au 31 décembre 2012 de BGL BNP Paribas

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers au 31 décembre 2012 de BGL BNP Paribas u Luxembourg, le 4 avril 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers au 31 décembre 2012 de BGL BNP Paribas Des résultats opérationnels solides hors éléments exceptionnels Des résultats commerciaux

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

Plan. stratégique 2015-2020

Plan. stratégique 2015-2020 Plan stratégique 2015-2020 Table des matières 1 2 3 5 Mot du recteur par intérim Mission Vision Valeurs Enjeu 1 Leadership et positionnement Enjeu 2 Études et formations distinctives 7 9 11 13 Enjeu 3

Plus en détail

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Symposium des Gouverneurs sur le thème «Inclusion financière

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST Allocution d ouverture du Secrétaire Général du Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) Monsieur Edoh Kossi

Plus en détail

Communiqué de presse. Les scores enregistrés par la mise en Bourse de Maroc Telecom dépassent les prévisions :

Communiqué de presse. Les scores enregistrés par la mise en Bourse de Maroc Telecom dépassent les prévisions : Royaume du Maroc Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation Communiqué de presse Les scores enregistrés par la mise en Bourse de Maroc Telecom dépassent les prévisions : - une opération

Plus en détail

Casablanca finance city

Casablanca finance city Casablanca finance city Introduction : Aujourd hui les pays en vois de développement ont libéralisé leurs économies et ils ont mis en place un ensemble de mesures attractives pour attirer les investisseurs

Plus en détail

Le 9 mars 2011 LA GOUVERNANCE DE BMCE BANK :

Le 9 mars 2011 LA GOUVERNANCE DE BMCE BANK : Les Workshops de la Bourse Le 9 mars 2011 LA GOUVERNANCE DE BMCE BANK : AU SERVICE DE LA PERFORMANCE SOMMAIRE 1 L INTERET D UN DISPOSITIF DE BONNE GOUVERNANCE : AU-DELÀ DE L ASPECT RÉGLEMENTAIRE 2 ENGAGEMENT

Plus en détail

INTRODUCTION EN BOURSE PAR CESSION D ACTIONS

INTRODUCTION EN BOURSE PAR CESSION D ACTIONS INTRODUCTION EN BOURSE PAR CESSION D ACTIONS OFFRE À PRIX FERME Prix par action : MAD 720 Valeur nominale : MAD 10 Nombre d actions maximum à céder : 250 000 actions Montant global maximum de l Opération

Plus en détail

PRESENTATION DES RESULTATS

PRESENTATION DES RESULTATS PRESENTATION DES RESULTATS 31 décembre14 Attijariwafa bank - Résultats au 31 décembre 2014 1 Sommaire Conjoncture macro-économique et financière Faits marquants du Groupe AWB à fin décembre 2014 Comptes

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ASSURANCE CASABLANCA, Mercredi 15 avril 2015 Messieurs les Présidents,

Plus en détail

المملكة المغربية. Royaume du Maroc مديرية الخزينة و المالية الخارجية. Direction du Trésor et des finances Extérieures

المملكة المغربية. Royaume du Maroc مديرية الخزينة و المالية الخارجية. Direction du Trésor et des finances Extérieures Royaume du Maroc المملكة المغربية Direction du Trésor et des finances Extérieures مديرية الخزينة و المالية الخارجية Allocution de Monsieur le Ministre à l occasion de la cérémonie de signature du Mémorandum

Plus en détail

Performance comparée des classes d'actifs au niveau national

Performance comparée des classes d'actifs au niveau national 4 ème Journée du Capital Investissement Performance comparée des classes d'actifs au niveau national Décembre 2014 Rapport sur le Capital Investissement AMIC 2013 1 ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE NATIONAL ET

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

Une performance solide, un bilan renforcé

Une performance solide, un bilan renforcé 5 mars 2014 Le groupe Crédit Mutuel en 2013 1 Une performance solide, un bilan renforcé Un résultat net (2 651 M, soit + 23,3 %), destiné principalement à être réinvesti dans le groupe, au service de ses

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

«On ne va jamais aussi loin que lorsqu on ne sait pas où l on va» Christophe Colomb

«On ne va jamais aussi loin que lorsqu on ne sait pas où l on va» Christophe Colomb Réunion de Cadrage du 6 Février «On ne va jamais aussi loin que lorsqu on ne sait pas où l on va» Christophe Colomb Logo client : une réunion de cadrage pour mieux comprendre les besoins et adapter le

Plus en détail

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION Distr.: GÉNÉRALE E/ECA/CM.38/6 6 avril 2005 NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Vingt-quatrième réunion du Comité d experts de la

Plus en détail

Soutenir la microf inance. responsable

Soutenir la microf inance. responsable Soutenir la microf inance responsable L ACCÈS AU CRÉDIT POUR TOUS : UN SECTEUR PRIORITAIRE Dans de nombreux pays, la grande majorité de la population est exclue du système bancaire. L accès aux services

Plus en détail

Promoting innovative remittance markets and empowering migrant workers and their families

Promoting innovative remittance markets and empowering migrant workers and their families Promoting innovative remittance markets and empowering migrant workers and their families Mécanisme de financement pour l envoi de fonds (FFR) Marché des transferts de fonds au Sénégal Enseignements retirés

Plus en détail

EXECUTIVE MASTER EXPERT COACH

EXECUTIVE MASTER EXPERT COACH EXECUTIVE MASTER EXPERT COACH Rabat-Casablanca-Tanger Une équipe à vos côtés pour votre épanouissement personnel et professionnel MOT DE BIENVENUE Le coaching se situe au cœur de l aspiration que tout

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable Former des cadres à la conception et la gestion de projets sur le territoire Le master intégre les critères de durabilité

Plus en détail

BANK AL-ÂMAL INSTITUTION DEDIEE AU FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS DES MRE

BANK AL-ÂMAL INSTITUTION DEDIEE AU FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS DES MRE BANK AL-ÂMAL INSTITUTION DEDIEE AU FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS DES MRE Financement des projets de création d entreprises innovantes au Maroc par les expatriés marocains.-paris-23 mai 2006 Sommaire

Plus en détail

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale Banque de détail Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale L évolution de l environnement et les enjeux dans la Banque de détail CENTRES D'APPELS Intensification du

Plus en détail

PROFIL DE L ENTREPRISE

PROFIL DE L ENTREPRISE PROFIL DE L ENTREPRISE ACT EST UN CABINET DE CONSEIL ET DE FACILITATION À VOCATION PANAFRICAINE Créé en avril 2012, le cabinet ACT est implanté à Dakar, au Sénégal. ACT a composé une équipe d experts confirmés

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung Ján Figel Commissaire européen en charge de l Education, de la Formation, de la Culture et du Multilinguisme Bruxelles p. 2 L'Autonomie des Jeunes en question Youg People's autonomy / Junge leute autonomie

Plus en détail

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Marwan Berrada Chef du Service des études et de l action économique Ministère Chargé des Marocains Résidant à l Etranger

Plus en détail

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 L élaboration du Projet de Budget Citoyen au titre de l année 2016 s inscrit dans le cadre de la consécration des droits garantis par la Constitution

Plus en détail

Le Futur de la Banque de Détail

Le Futur de la Banque de Détail Forum d'été du Club des Dirigeants de Banques Africaines Le Futur de la Banque de Détail Présentation Roland Berger Ho Chi Minh ville, le 26 juin 2014 Roland Berger est le grand cabinet d'origine européenne

Plus en détail

Fonds French Tech Accélération

Fonds French Tech Accélération Fonds French Tech Accélération Appel à manifestation d intérêts pour les investissements dans des structures d accélération de la croissance de startups innovantes («accélérateurs de startups») 1. L INITIATIVE

Plus en détail

Le Marketing Relationnel Universitaire : 2010.2011 0

Le Marketing Relationnel Universitaire : 2010.2011 0 Universitaire : 2010.2011 0 Introduction : Chaque jour à travers le monde, des managers déplorent la baisse de fidélité de leurs clients qui sont courtisés plus fébrilement par des concurrents offrant

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR ABDELLATIF JOUAHRI GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB

ALLOCUTION DE MONSIEUR ABDELLATIF JOUAHRI GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB ALLOCUTION DE MONSIEUR ABDELLATIF JOUAHRI GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB Cérémonie de signature de la convention de partenariat entre le Ministère du Commerce, de l Industrie et des Nouvelles technologies,

Plus en détail

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN 7 OCTOBRE 2013 RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN CHAPITRE 1 UN MODÈLE DE BANQUE UNIVERSELLE ORIENTÉ CLIENT RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN 32 millions

Plus en détail

RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE

RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE Sous le Haut-patronage de Son Excellence Monsieur Daniel KABLAN DUNCAN, Premier Ministre de la République de Côte d Ivoire, s est

Plus en détail

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Novembre 2008 Introduction : CONTEXTE ET CONJONCTURE national et international l augmentation des cours des matières premières

Plus en détail