PRESENTATION INVESTISSEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRESENTATION INVESTISSEUR"

Transcription

1 PRESENTATION INVESTISSEUR Groupe Banque Populaire Février 2014

2 Sommaire I. Aperçu Macro-économique II. Secteur bancaire marocain III.Présentation du Groupe Banque Populaire IV.Analyse financière du Groupe BCP V. Perspectives et plan stratégique VI.Analyse boursière de la valeur BCP 2

3 ROYAUME DU MAROC Données générales Paysage politique Le Maroc est situé au Nord-Ouest de l'afrique. Il est délimité au Nord par le Détroit de Gibraltar et la Mer Méditerranée, au Sud par la Mauritanie, à l'est par l'algérie et à l'ouest par l'océan Atlantique. La côte marocaine s'étend sur km (Deux façades maritimes: Atlantique: Km, Méditerranéenne: 512 Km) Superficie : Km² Capitale : Rabat Villes principales : Casablanca, Tanger, Fès, Marrakech, Agadir Monnaie : Dirhams (MAD) (Livre Sterling : 13,6 MAD) Population : 32 Millions d habitants (Croissance démographique : +1,4%) Espérance de vie : 71 ans La Monarchie : Il est désormais question, dans la nouvelle Constitution de 2011, de Monarchie citoyenne, garante des fondamentaux de la nation Le Parlement : Il est composé de deux chambres dont les membres tiennent leur mandat de la nation. Les 325 membres de la chambre des Représentants sont élus pour cinq ans au suffrage universel direct. Les membres de la chambre des Conseillers sont élus pour neuf ans au suffrage universel indirect Le Gouvernement : Il se compose du Premier Ministre et des Ministres. Le Gouvernement est responsable devant le Roi et devant le Parlement. Après la nomination des membres du Gouvernement par le Roi, le Premier ministre se présente devant chacune des deux Chambres et expose le programme qu'il compte appliquer. Ce programme doit dégager les lignes directrices de l'action que le Gouvernement se propose de mener dans les divers secteurs de l'activité nationale et, notamment dans les domaines intéressant la politique économique, sociale, culturelle et extérieure L'Autorité judiciaire : Conformément à la Constitution du Royaume du Maroc, l'autorité judiciaire est indépendante du pouvoir législatif et du pouvoir exécutif 3

4 Une confiance confirmée au plan international : L agence confirme le niveau de notation «Investment grade», attribué au Maroc, avec une «perspective stable». La dette en devises et la dette en monnaie locale ont ainsi été maintenues respectivement aux niveaux «BBB-» et «BBB». De même, la note «F3» de la dette à court terme en devises et la note de plafond souverain «BBB» sont restées inchangées. (Novembre 2013) ; : Maintien de la note du Maroc pour le crédit souverain de la dette à long terme en devise à «BBB-». (Novembre 2013) ; : Reconfirmation par le Conseil d Administration du FMI de la Ligne de Précaution & de liquidité (LPL) de 6,2 MMUSD au profit du Maroc. (Janvier 2014) ; : Le Maroc maintient la notation «A4» aussi bien pour l'évaluation risque-pays que pour l'environnement des affaires. Le Maroc voit ainsi sa note inchangée depuis 2009, sans surveillance négative, ni reclassement. (Janvier 2014).

5 Principales données macro-économiques (p) 2014(p) 5,0% ( ) 2,7% ( ) 4,8% ( ) 4,2% ( ) VA secteur primaire 5,6% -8,9% 15,3% -0,3% PIB non Agricole 4,9% 4,5% 3,4% 4,8% FBCF 2,5% 1,9% 3,1% 4,5% Consommation finale intérieure 6,7% 4,6% 5,5% 3,7% Importations (Biens & Services) Exportations (Biens & Services) 5,0% 2,0% -0,8% 5,4% 2,1% 2,7% 1,7% 5,1% Déficit balance courante (% PIB) Déficit budgétaire (% PIB) IPC 8,0% 10,0% 7,0% 7,1% 6,5% 7,9% 5,5% 4,9% 0,9% 1,3% 1,9% 1,7% Evolutions en volume et montants en MDhs Source : Ministère des Finances, HCP, OC 5

6 Des fondamentaux solides Une croissance économique ascendante Une inflation maîtrisée Une dynamique soutenue de l investissement Un effort continue d accompagnement bancaire 6

7 Une économie en croissance avec une perspective fondamentale solide Une économie diversifiée Dynamisme accru des activités non agricoles Infrastructures : La politique des grands projets est devenue une composante essentielle de la politique de développement économique du Maroc (Port Tanger-Med, aéroports, autoroutes, schéma directeur des lignes de TGV ) ; Plan Emergence : Une stratégie volontariste intégrée ciblant sept moteurs de croissance (Offshoring, Automobile, Electronique, Aéronautique, textile, agro-industrie, transformations des produits de la mer) ; Plan Maroc Solaire 2020 : 9 Md dollars d investissements visant à créer une capacité de MW d'ici 2020 ; Tourisme Vision 2020 : Vision ambitieuse pour développer un tourisme responsable et durable ; Plan Maroc Vert 2015 : Stratégie devant imprimer au secteur agricole une dynamique d évolution forte et équilibrée pour valoriser au mieux les potentialités du secteur (contribution au PIB : 70 à 100 milliards de DH) ; Plan Halieutis 2020 : Objectif : Atteindre un PIB de 21 Md DH et multiplier le CA des exportations par 2,6 pour atteindre 3,1 Md DH. 7

8 Une résilience remarquable Perspectives de croissance du PIB en ,0% Maroc 4,0% 3,0% 2,0% Etats-Unis Tunisie Egypte 1,0% 0,0% France Allemagne -1,0% -2,0% Zone euro Italie Espagne -3,0% Source : FMI (Janvier 2014) 8

9 Sommaire I. Aperçu Macro-économique II. Secteur bancaire marocain III.Présentation du Groupe Banque Populaire IV.Analyse financière du Groupe BCP V. Perspectives et plan stratégique VI.Analyse boursière de la valeur BCP 9

10 Données clés du secteur banacaire marocain Nombre de banques: 19 banques dont 3 (GBP-ATW-BMCE) accaparent plus de 60% des dépôts et des crédits du secteur; 6 banques offshore; Réseau d agences: agences à fin juin 2013; Nombre de cartes bancaires : 9,3 million à fin 2012; Taux de bancarisation : 57%; Réseau d agences à l étranger : 104 agences et succursales et 55 représentations commerciales à fin juin 2013; Effectif: in fin 2013; 7 banques sont contrôlées majoritairement par des intérêts étrangers ; Le système bancaire marocain et en ligne avec les standards internationaux (Bâle II, IFRS, notation par les agences internationales). 10

11 Indicateurs financiers du secteur bancaire marocain UNE ASSISE FINANCIÈRE SOLIDE Total bilan (2012) Fonds propres (2012) Résultat net (2012) Dépôts (in fin 2013) Crédits (in fin 2013) 1 008,4 MMDhs 121,1 MMDhs 9,9 MMDhs 683,3 MMDhs 689,5 MMDhs RATIOS BANCAIRES Ratio de solvabilité (2012) Taux des CES (2013) Coefficient d emploi (2013) Coefficient d exploitation (2012) 12,9% 5,9% 108,9% 46,2% 11

12 Sommaire I. Aperçu Macro-économique II. Secteur bancaire marocain III.Présentation du Groupe Banque Populaire IV.Analyse financière du Groupe BCP V. Perspectives et plan stratégique VI.Analyse boursière de la valeur BCP 12

13 Structure du Groupe Banque Populaire Une banque coopérative est une banque dont les parts sont détenues par sa clientèle (sociétaires). Deux cas de figures se présentent pour l attribution des parts sociales : BANQUE CENTRALE POPULAIRE Fonds de Soutien Actionnaire majoritaire 10 banques régionales Constitué des contribuions des BPR et de la BCP. Son objectif est de soutenir les activités des BPR et de la BCP. Parts sociales facultatives : Elles sont souscrites par toute personne physique ou morale bénéficiaire d autres produits ou services de la banque et ce, dans la limite de 5% du capital de la BPR concernée. Clients/actionnaires Parts sociales obligatoires : Elles sont souscrites par toute personne physique ou morale bénéficiaire auprès de la BPR de concours sous forme de crédits. 13

14 Structure du Groupe Banque Populaire COMITÉ DRECTEUR DU CPM Le Top Management du Groupe : Composé de 10 membres équitablement représentés par les BPR et la BCP. Banque Centrale Populaire La Banque Centrale Populaire (BCP) est un établissement de crédit, sous forme de société anonyme à Conseil d Administration. Filiales 10 Banques Populaires Régionales Les Banques Populaires sont organisées sous la forme coopérative à capital variable, à Directoire et à Conseil de Surveillance. Fondations Filiales bancaires : Chaabi Bank Europe BP Maroco-Centrafricaine BP Maroco-Guinéenne Chaabi International Bank offshore Mediafinance Bank Al-Amal AFG Sociétés de Financement Spécialisées : Vivalis Maroc Leasing Services Chaabi LLD (Long term rentals) Upline Group: Upline Securities &ICF Al Wassit Upline Capital Management & Al Istitmar Chaabi Upline Corporate Finance Upline Alternative Investments & Moussahama Upline courtage Assurance & assistance: Maroc Assistance International Marché des capitaux : Mediafinance Immobilier: BP Shore Microcredit Business creation Education & Culture 14

15 Principaux indicateurs du Groupe Banque Populaire Le réseau bancaire le plus étendu dans le royaume : agences et GAB; Plus de 3,4 millions de carte bancaire; La plus importante part de marché en termes de relation clientèle : 4,5 millions clients Le premier collecteur de l épargne: une part de marché de 28,2% pour les dépôts de la clientèle à fin 2013; Le deuxième financeur de l économie marocaine : une part de marché de 24,1% pour les créances sur la clientèle à fin Un actionnariat stable et prestigieuse : BPR 43,10%; Caisse de retraites & compagnies d assurance 21,54% (CIMR 4,76%, WAFA ASSURANCE 1,93%, MAMDA 0,90%, MCMA 0,90%...); Trésorerie générales 6,02% ; OCP 5,06%; Personnel 4,85%; 15 BPCE 4,75%; SFI 5,00%.

16 BCP : Faits marquants Création du CPM et de la BCP sous forme de coopérative à capital variable. Ouverture de La Banque Chaabi du Maroc à Paris Intégration par la BCP de nouveaux métiers financiers (courtage, gestion d actifs, assurance ) Transformation de la BCP à une Société Anonyme à capital fixe Ouverture du capital de la BCP à travers la cession par l Etat de 21% du capital aux BPR Absorption de la SMDC par la BCP à travers une augmentation de capital 2004 Introduction en bourse par cession par l Etat Marocain de 20% du capital de la BCP 2010 Fusion-absorption de la BP Casablanca par la BCP 2010 Prise de participation conjointe avec ATTIJARIWAFA BANK dans le capital de BNP Parisbas Mauritanie 2011 Cession par l Etat Marocain de 20% du capital de la BCP aux BPR Augmentation de capital de 5% réservée à la BPCE; 2012 Cession par l Etat Marocain de 5% du capital aux BPR; Signature d un partenariat stratégique avec le Groupe Banque Atlantique pour le développement des activités bancaires dans 7 pays de la région UEMOA Augmentation de capital de 5% réservée à SFI; 2013 Maintien du rating BBB-/A-3 (investment grade) par S&P, pour la 4 ième année consécutive ; 16

17 Les chiffres consolidés en 2013 DES BASES FINANCIÈRES SOLIDES Total Bilan 290,3 MMDhs Fonds Propres 34,5 MMDhs RNPG 1 952,1 MDhs Dépôts 210,0 MMDhs Crédits 199,8 MMDhs RATIOS ROA 1,1% Coef. D exploitation 49,3% Part de marché dépôts 28,2% Part de marché crédits 24,1% PERFORMANCE RATIOS BOURSIERS AU 24/02/2014 P/E P/B 24/02/2014 Capitalisation 31/12/ ,6 MMDhs 17,9x 1,4x -1,7% +0,2% 17

18 Sommaire I. Aperçu Macro-économique II. Secteur bancaire marocain III.Présentation du Groupe Banque Populaire IV.Analyse financière du Groupe BCP V. Perspectives et plan stratégique VI.Analyse boursière de la valeur BCP 18

19 Analyse financière du Groupe BCP Principaux indicateurs consolidé du compte de Résultat (En million de MAD ) PNB RNPG Dividendes & Pay out TCAM : +10,1% PF TCAM : +16,4% PF ,0% 49,8% 48,8% 34,8% 32,3% PF Dividendes Pay out 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 0,0% Analyse des marges Marge d intermédiation Coefficient d exploitation Marge Nette 46,9% 45,8% 48,6% 46,6% 49,3% 11,9% 17,6% 18,0% 16,3% 14,8% 2009PF PF Source : BCP 19

20 Analyse des ratios du Groupe BCP Analyse de la qualité du portefeuille Taux de CES Taux de provisionnement Coût du risque 5,6% 5,2% 5,4% 5,2% 5,7% 0,3% 0,6% 0,4% 0,7% 1,0% 2009PF PF Source : BCP Analyse de la structure du bilan Intensité capitalistique Taux de transformation Structure des dépôts (En MMDhs) 12,2% 12,4% 11,7% 11,4% 11,9% 81,6% 86,1% 92,9% 91,2% 95,2% ,7% 39,8% 35,6% ,6% 34,6% Part rémunérée 57,3% 60,2% 64,4% 65,4% 65,4% Part non rémunérée 2009PF PF PF Source : BCP 20

21 Analyse des ratios du Groupe BCP Structure du bilan (En MMDhs) Dettes long terme 4,2% Dettes court terme 8,0% Fonds propres 10,5% Dépôts 29,5% Dépôts non 47,8% Dettes long terme 4,1% Dettes court terme 11,2% Fonds propres 10,4% Dépôts 28,2% Dépôts non 46,2% Dettes long terme 4,8% Dettes court terme 11,9% Fonds propres 11,0% Dépôts 26,7% Dépôts non 45,7% Total : 237 MMDhs Total : 271 MMDhs Total : 290 MMDhs Princiaux inducateurs du bilan (En MMDhs) Total bilan Dépôts Crédits PF PF PF Source : BCP 21

22 Benchmark (1/3) Benchmark national (2012) Taux de transformation Intensité capitalistique 91,2% 112,9% 92,1% 10,3% 9,6% 8,0% BCP ATW BMCE BCP ATW BMCE Structure de financement Dettes long terme 4,0% Dettes court terme 11,2% Dépôts 28,2% Fonds propres 10,4% Dépôts non 46,2% Dettes court terme 15,3% Dettes long terme 13,5% Fonds propres 9,6% Dépôts 15,4% Dépôts non 46,2% Dettes court terme 21,7% Dettes long terme 8,4% Fonds propres 8,0% Dépôts 32,6% Dépôts non 29,4% BCP ATTIJARIWAFA BMCE Source : Banks Financial figures 22

23 Benchmark (2/3) Benchmark international (2012) Taux de transformation Intensité capitalistique 139,0% 91,2% 49,0% 92,5% 108,6% 10,3% 11,6% 15,4% 13,1% 11,8% BCP COMI (Egypt) Banque de tunisie QNB Emirate NBD BCP COMI (Egypt) Banque de tunisie QNB Emirate NBD Taux de CES 14,3% 5,2% 3,8% 6,7% 1,3% BCP COMI (Egypt) Banque de tunisie QNB Emirate NBD Source : Bloomberg 23

24 Benchmark (3/3) Benchmark international (2012) Structure de financement Dettes court terme 11,2% BCP Dettes long terme 4,0% Dépôts 28,2% Fonds propres 10,4% Dépôts non 46,2% Dettes court terme; 4,3% Dettes long terme; 0,4% COMI (EGYPT) Fonds propres ; 11,6% Dépôts 64,4% Dépôts non ; 19,3% Dettes long terme 11,8% Dettes court terme 15,1% Banque de Tunisie Fonds propres 15,5% Dépôts 25,3% Dépôts non 32,4% Dettes court terme 11,4% Dettes long terme 1,9% Fonds propres 13,1% Dépôts non 20,6% Dettes court terme 11,8% Dettes long terme 7,0% Fonds propres 11,8% Dépôts non 24,2% Dépôts 53,0% Dépôts 45,2% QNB Emirate NBD Source : Bloomberg 24

25 Sommaire I. Aperçu Macro-économique II. Secteur bancaire marocain III.Présentation du Groupe Banque Populaire IV.Analyse financière du Groupe BCP V. Perspectives et plan stratégique VI.Analyse boursière de la valeur BCP 25

26 Stratégie du Groupe Banque Centrale Populaire Consolidation de sa position de référence dans les métiers classiques du Groupe Poursuite de sa politique d expansion à l international notamment en Afrique Pan stratégique du GBP Mettre la force coopérative du Groupe au service de la nouvelle politique Gouvernementale de régionalisation Une croissance externe à travers le renforcement des activités des filiales spécialisées 26

27 Sommaire I. Aperçu Macro-économique II. Secteur bancaire marocain III.Présentation du Groupe Banque Populaire IV.Analyse financière du Groupe BCP V. Perspectives et plan stratégique VI.Analyse boursière de la valeur BCP 27

28 Analyse boursière de la valeur BCP Force relative BCP Vs MASI en 2013 Indicateurs boursiers BCP : -1,7% Le plus haut en 2013 : Dhs Code Bloomberg Code Reuters 31/12/ /02/2014 BCP:MC BCP.CS Le plus bas en 2013 : Dhs MASI : -2,6% Cours (en Dhs) 193,5 193,9 80 Plus haut (en Dhs) 197,5 194,75 BCP MASI Plus bas (en Dhs) 178; Ratio de valorisation Nombre d actions Capitalisation (en MDhs) Flottant (en nombre d action) /02/2014 BCP Marché PER ,1x 16,5x P/B ,4x 2,4x DY ,4% 4,3% Poids dans l indice 9,93% 9,82% Volume moyen quotidien (en MDhs) 6,5 3,3 Performance YTD -1,7% +0,2% En 2013, la BCP a fait preuve de résilience dans un marché boursier marocain baissier. En effet, quand le MASI a enregistré un recul de -2,6%, la BCP a limité sa baisse à -1,7%, chose qui reflète la confiance des investisseurs tant institutionnels que particuliers en le potentiel de croissance de la valeur. Côté volume, La BCP a monopolisé 6% du flux global du marché boursier en Ainsi, la banque a été classée parmi le top 5 (4 ième ) des valeurs les plus dynamiques de la place casablancaise. 28

«Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue»

«Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue» PRÉSENTATION DES RÉSULTATS AU 30 JUIN 2010 «Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue» Attijariwafa bank - Résultats au 30 juin 2010 1 Sommaire Conjoncture macro-économique et financière

Plus en détail

Une banque engagée et responsable

Une banque engagée et responsable Une banque engagée et responsable Chiffres clés juin 2014 www.bmci.ma C hiffres clés au 30 juin 2014 Un résultat avant impôt du premier semestre 2014 en progression par rapport au second semestre 2013

Plus en détail

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014 Février 2015 Attijariwafa bank Présentation Attijariwafa bank est le premier groupe bancaire et financier du Maghreb et de l UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine) et acteur de référence

Plus en détail

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger Expérience du Groupe Banque Populaire Neuvième édition du Forum pour le développement de l Afrique les Marocains Du Monde en

Plus en détail

Supervision des banques marocaines panafricaines

Supervision des banques marocaines panafricaines Supervision des banques marocaines panafricaines Mme Hiba ZAHOUI, Directeur Adjoint de la Supervision Bancaire Conférence Banque de France FERDI : Réussir l intégration financière en Afrique - 27 Mai 2014

Plus en détail

Architecture du système bancaire marocain

Architecture du système bancaire marocain Architecture du système bancaire marocain 2009-2010 SOMMAIRE RAPPEL HISTORIQUE LE PAYSAGE BANCAIRE MAROCAIN L'ACTIVITE DES BANQUES RAPPEL HISTORIQUE - 2 éme moitié du 19 ème siècle: apparition des premiers

Plus en détail

Assemblée Générale des Actionnaires 29 avril 2010. Résumé du rapport du Conseil d Administration à l Assemblée Générale

Assemblée Générale des Actionnaires 29 avril 2010. Résumé du rapport du Conseil d Administration à l Assemblée Générale Assemblée Générale des Actionnaires Résumé du rapport du Conseil d Administration à l Assemblée Générale 1 Sommaire Assemblée Générale Ordinaire Résumé du rapport du Conseil d Administration à l Assemblée

Plus en détail

Sommaire INVESTIR AU MAROC

Sommaire INVESTIR AU MAROC INVESTIR AU MAROC Sommaire Profil du pays 3 Économie du Maroc 3 Infrastructures 4 Axes de développement majeurs du Maroc 6 Avantages comparatifs du Maroc 6 Incitations pour les investisseurs étrangers

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan FINANCES & CONSEIL MEDITARRANEE 23 Octobre Avril 2012 I. Généralités Superficie Capitale Villes principales Langue officielle Monnaie Population 710 000 Km² Rabat

Plus en détail

Sommaire INVESTIR AU MAROC

Sommaire INVESTIR AU MAROC INVESTIR AU MAROC Sommaire Profil du pays 3 Économie du Maroc 3 Infrastructures 4 Axes de développement majeurs du Maroc 6 Avantages comparatifs du Maroc 6 Attractivité des investissement Directs Etrangers

Plus en détail

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Semaine du 20/04/2015 au 24/04/2015 Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Sur le plan international - Etats-Unis : Croissance de 2,7% attendue Sur le plan national -

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MediCapital Bank Acteur de Référence en Afrique Dans un contexte économique pourtant difficile, Medi- Capital Bank (MCB) a démontré sa capacité à générer du chiffre

Plus en détail

Casablanca finance city

Casablanca finance city Casablanca finance city Introduction : Aujourd hui les pays en vois de développement ont libéralisé leurs économies et ils ont mis en place un ensemble de mesures attractives pour attirer les investisseurs

Plus en détail

groupe banque centrale populaire

groupe banque centrale populaire au 31 decemre 2013 Le Comité Directeur du Crédit Populaire du Maroc et le Conseil d Administration de la Banque Centrale Populaire se sont réunis le 17 février 2014, sous la présidence de Monsieur Mohamed

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES www.oc.gov.ma 2007 La reproduction des informations contenues dans la présente publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément la source. 1 TABLE

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT

CAPITAL INVESTISSEMENT Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion CAPITAL INVESTISSEMENT FINANCEMENT DE PROJETS DE CREATION D ENTREPRISE AU MAROC Paris 23 mai 2006 Amine Benhalima Le Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion, une institution

Plus en détail

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements Identité fondamentale: Y= C + I + G + EX - IM Y: PIB (Produit Intérieur Brut) C: Consommation I: Investissement G: Dépenses

Plus en détail

LA BANQUE UNIVERSELLE DE PROXIMITÉ CHIFFRES CLÉS

LA BANQUE UNIVERSELLE DE PROXIMITÉ CHIFFRES CLÉS LA BANQUE CHIFFRES CLÉS UNIVERSELLE 2013 DE PROXIMITÉ PROFIL UN GROUPE BANCAIRE DE RÉFÉRENCE Le groupe Crédit Agricole est le premier financeur de l économie française et l un des tout premiers acteurs

Plus en détail

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale Date de diffusion : 26 janvier 2015 N 422 CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Dans une démarche d accompagnement auprès de vos clients, plusieurs communications

Plus en détail

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN 7 OCTOBRE 2013 RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN CHAPITRE 1 UN MODÈLE DE BANQUE UNIVERSELLE ORIENTÉ CLIENT RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN 32 millions

Plus en détail

Atelier sur la stratégie de compétitivité et du Développement du Secteur Privé. Mécanismes de financement de l entreprise en Tunisie

Atelier sur la stratégie de compétitivité et du Développement du Secteur Privé. Mécanismes de financement de l entreprise en Tunisie République Tunisienne Ministère des Finances Atelier sur la stratégie de compétitivité et du Développement du Secteur Privé Mécanismes de financement de l entreprise en Tunisie Zouari Maher Directeur de

Plus en détail

DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank

DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank Le Groupe Deutsche Bank Culture d excellence depuis 1870 Banque d investissement internationale de premier plan, dotée d un solide réseau de clientèle

Plus en détail

PRESENTATION DES RESULTATS

PRESENTATION DES RESULTATS PRESENTATION DES RESULTATS 31 décembre14 Attijariwafa bank - Résultats au 31 décembre 2014 1 Sommaire Conjoncture macro-économique et financière Faits marquants du Groupe AWB à fin décembre 2014 Comptes

Plus en détail

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 Sommaire I - Le rôle prépondérant des marchés financiers I.1 - Financiarisation de l'économie mondiale I.2 Lien avec l'entreprise

Plus en détail

groupe banque centrale populaire

groupe banque centrale populaire au 30 juin 2013 COMPTES CONSOLIDES AUX NORMES IFRS au 30 juin 2013 Le Comité Directeur du Crédit Populaire du Maroc et le Conseil d Administration de la Banque Centrale Populaire se sont réunis le 10 Septembre

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TECHNIQUES BANCAIRES

INTRODUCTION AUX TECHNIQUES BANCAIRES 1 INTRODUCTION AUX TECHNIQUES BANCAIRES Introduction Générale Le système bancaire et financier d un pays désigne un ensemble d institutions, de marchés, d instruments financiers et de circuits qui permettent

Plus en détail

groupe banque centrale populaire

groupe banque centrale populaire COMPTES CONSOLIDES AUX NORMES IFRS au 30 juin 2013 Le Comité Directeur du Crédit Populaire du Maroc et le Conseil d Administration de la Banque Centrale Populaire se sont réunis le 10 Septembre 2013, sous

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

+ 12 % 14,7 MILLIARDS DE DIRHAMS

+ 12 % 14,7 MILLIARDS DE DIRHAMS une synergie africaine au service du developpement PRODUIT NET BANCAIRE + 12 % 14,7 MILLIARDS DE DIRHAMS RESULTAT BRUT D EXPLOITATION + 18 % 7,9 MILLIARDS DE DIRHAMS RESULTAT NET PART DU GROUPE BCP + 12,5

Plus en détail

L implantation des banques marocaines en Afrique

L implantation des banques marocaines en Afrique L implantation des banques marocaines en Afrique L intégration de l économie marocaine à l économie mondiale est désormais une évidence qui fait l unanimité, le dynamisme de cette intégration a été rendu

Plus en détail

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Allocution de Monsieur Abdellatif JOUAHRI Gouverneur de Bank Al-Maghrib Messieurs les Secrétaires Généraux, Messieurs

Plus en détail

SOMMAIRE. Assurances Salim

SOMMAIRE. Assurances Salim SOMMAIRE 1- Le secteur des assurances en Tunisie 2- Présentation de la socièté «ASSURANCES SALIM» 3- Stratégie de développement et perspectives d avenir 4- Evaluation 5 -Caractéristiques de l offre Assurances

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL RAPPORT ANNUEL 2014

RAPPORT ANNUEL RAPPORT ANNUEL 2014 RAPPORT ANNUEL 2014 RAPPORT ANNUEL 2014 1 SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI, QUE DIEU LE GLORIFIE SOMMAIRE 06 MOT DU PRÉSIDENT 08 ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE INTERNATIONAL ET NATIONAL > MONDE : REPRISE FRAGILE

Plus en détail

III L allégement de la loi n 12-96 La loi n 12-96 contient des dispositions diverses et transitoires conçues, au départ, pour assurer l application

III L allégement de la loi n 12-96 La loi n 12-96 contient des dispositions diverses et transitoires conçues, au départ, pour assurer l application ROYAUME DU MAROC Note de présentation du projet de loi modifiant et complétant la loi n 12-96 portant réforme du Crédit Populaire du Maroc telle que modifiée et complétée Depuis la promulgation de la loi

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

Restructuration et performance des banques au Maghreb Algérie, Maroc, Tunisie

Restructuration et performance des banques au Maghreb Algérie, Maroc, Tunisie 4 ème Forum International de la Finance 4 th Finance International Forum Alger 13 14 mai 2008 Restructuration et performance des banques au Maghreb Algérie, Maroc, Tunisie Mehrez BEN SLAMA et Dhafer SAIDANE.

Plus en détail

Zones franches et places financières offshore au Maroc

Zones franches et places financières offshore au Maroc Zones franches et places financières offshore au Maroc Actualisation au 1 mai 2002 MINEFI DREE/TRÉSOR Soucieux de consolider sa politique d ouverture commerciale, d améliorer ses capacités d exportation

Plus en détail

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 PRÉSENTATION AL BARID BANK Missions et Objectifs Al Barid Bank, filiale bancaire de Barid Al Maghrib (Poste Maroc) a démarré

Plus en détail

Résultats annuels 2005

Résultats annuels 2005 Résultats annuels 2005 SOMMAIRE Chiffres clés Activité 2005 - Crédit-Bail Immobilier/Location Longue Durée - Location simple Résultats 2005 Structure financière LOCINDUS en bourse Perspectives pour 2006

Plus en détail

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une couverture exceptionnelle pour les particuliers au Maroc ASSUR-PLUS Santé International est un contrat d assurance santé international

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007 Présentation des résultats 2006 15 mars 2007 Préambule Le intègre dans son périmètre la création de Natixis intervenue le 17 novembre. Les données financières présentées sont issues des comptes pro forma

Plus en détail

Supervision des banques marocaines panafricaines

Supervision des banques marocaines panafricaines Supervision des banques marocaines panafricaines M. Lhassane BENHALIMA, Directeur de la Direc-on la Supervision Bancaire BANK AL- MAGHRIB DAKAR 12 juin 2014 Sommaire 1 Aperçu sur le secteur bancaire marocain

Plus en détail

Solides performances du Groupe BPCE, avec un profil de risque restant modéré et une forte amélioration de la solvabilité

Solides performances du Groupe BPCE, avec un profil de risque restant modéré et une forte amélioration de la solvabilité Paris, le 19 février 2014 Groupe BPCE : résultats de l année 2013 et du 4 e trimestre 2013 Solides performances du Groupe BPCE, avec un profil de risque restant modéré et une forte amélioration de la solvabilité

Plus en détail

+ 15% + 22% + 13% groupe banque centrale populaire. une synergie africaine au service du developpement PRODUIT NET BANCAIRE

+ 15% + 22% + 13% groupe banque centrale populaire. une synergie africaine au service du developpement PRODUIT NET BANCAIRE groupe banque centrale populaire une synergie africaine une synergie africaine au service du developpement au service du developpement PRODUIT NET BANCAIRE + 15% 7,5 MILLIARDS DE DIRHAMS RESULTAT BRUT

Plus en détail

Qu est-ce que la Bourse? 3. Les marchés de cotation 5. La structure du marché 7. Les principaux intervenants du marché 9

Qu est-ce que la Bourse? 3. Les marchés de cotation 5. La structure du marché 7. Les principaux intervenants du marché 9 Qu est-ce que la Bourse? 3 Les marchés de cotation 5 La structure du marché 7 Les principaux intervenants du marché 9 La protection des investisseurs 11 2 Qu est-ce que la Bourse? Marché organisé, où s

Plus en détail

et Financier International

et Financier International MACROECONOMIE 2 Dynamiques Economiques Internationales PARTIE 2 : Le Système Monétaire et Financier International UCP LEI L2-S4: PARCOURS COMMERCE INTERNATIONAL PLAN DU COURS I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL

Plus en détail

groupe banque centrale populaire COMPTES CONSOLIDÉS AUX NORMES IAS/IFRS 30 JUIN 2011

groupe banque centrale populaire COMPTES CONSOLIDÉS AUX NORMES IAS/IFRS 30 JUIN 2011 1. CADRE GÉNÉRAL 1.1. LE GROUPE BANQUE CENTRALE POPULAIRE Le Groupe Banque Centrale Populaire a connu un changement important au niveau de sa définition depuis le 02/09 /2010, date de la publication des

Plus en détail

Présentation du 30 septembre 2010 «SÉMINAIRE ET RENCONTRES D AFFAIRES MAROC : Le réseau de Finances et Conseil Méditerranée au service du

Présentation du 30 septembre 2010 «SÉMINAIRE ET RENCONTRES D AFFAIRES MAROC : Le réseau de Finances et Conseil Méditerranée au service du Présentation du 30 septembre 2010 «SÉMINAIRE ET RENCONTRES D AFFAIRES MAROC : Le réseau de Finances et Conseil Méditerranée au service du développement des PME» Le Groupe Crédit du Maroc 1 Le Groupe Crédit

Plus en détail

Evolution récente du secteur financier (secteur bancaire, Bourse des Valeurs de Casablanca)

Evolution récente du secteur financier (secteur bancaire, Bourse des Valeurs de Casablanca) Royaume du Maroc Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Evolution récente du secteur financier (secteur bancaire, Bourse des Valeurs

Plus en détail

Paris, le 31 juillet 2014

Paris, le 31 juillet 2014 Paris, le 31 juillet 2014 Groupe BPCE : 1 er semestre 2014 solide avec un résultat net part du groupe de 1,7 milliard d euros 1 en hausse de 10,4 % par rapport au 1 er semestre 2013 Bonne performance commerciale

Plus en détail

Conférence de presse 26 février 2009. Groupe Banque Populaire. Résultats 2008

Conférence de presse 26 février 2009. Groupe Banque Populaire. Résultats 2008 Conférence de presse 26 février 2009 Groupe Banque Populaire Résultats 2008 Avertissement Cette présentation peut inclure des prévisions basées sur des opinions et des hypothèses actuelles relatives à

Plus en détail

SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI, QUE DIEU LE GLORIFIE

SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI, QUE DIEU LE GLORIFIE 1 SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI, QUE DIEU LE GLORIFIE SOMMAIRE Mot du Président 06 66 08 10 11 12 14 15 18 20 22 24 26 28 32 34 38 Environnement économique international et national Monde : les signes

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2011 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques.

Plus en détail

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005 SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES Situation Liminaire Exercice 2005 Mars 2006 FAITS MARQUANTS 2005 Campagne de Communication sur les délais de recouvrement des primes Suite à l entrée en vigueur des nouvelles

Plus en détail

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF Analyse Financière Tunis Re en Bourse En toute Ré Assurance Souscrire à l OPF Mars 2010 2A n a l y s e F i n a n c i è r e I n t r o d u c t i o n e n b o u r s e : O f f r e à p r i x f e r m e Secteur

Plus en détail

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES Casablanca, le 29 mai 2013, Fière de ses racines marocaines, Forte de son appartenance à un grand groupe bancaire international. C est en 1913 que la

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juin 2014 Page 1 898 SYNTHESE En 2013, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse ; il est

Plus en détail

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises NOVEMBRE 2013 Dossier de presse Société Générale, COMMUNIQUÉ DE PRESSE Casablanca, le 21 novembre 2013 Présent dans 16 pays africains, le groupe Société Générale présente un positionnement unique, qui

Plus en détail

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable Paris, le 17 mars 2011 Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable * Crédit Agricole S.A : premier groupe bancaire français à publier un plan stratégique en environnement

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

Cardif Lux Vie en bref

Cardif Lux Vie en bref Cardif Lux Vie en bref Compagnie d assurance née de la fusion de deux acteurs historiques au Luxembourg, Cardif Lux International et Fortis Luxembourg Vie. - Depuis le 31 décembre 2011, Cardif Lux Vie

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES XIIème Conférence sur la Transition Economique Les services financiers et bancaires au cœur de la transition économique Bruxelles, les 21 et 22 février 2008 Système

Plus en détail

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Édito Plan de la Région Souss Massa Drâa Pourquoi le Fonds Igrane? Qui sont les promoteurs du Fonds Igrane? Fiche signalétique du

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2013 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2013 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 25 février 2014 RESULTATS ET ACTIVITE 2013 DE LA BANQUE POSTALE Portée par ses activités de crédits, La Banque Postale poursuit son développement et enregistre des résultats

Plus en détail

Introduction en Bourse de la Société. Réunion d analystes

Introduction en Bourse de la Société. Réunion d analystes Introduction en Bourse de la Société «Assurances SALIM» Réunion d analystes 22 Février 2010 & Membre d Sommaire I. Le secteur des assurances en Tunisie i II. Présentation de la société «Assurances SALIM»

Plus en détail

Les caractéristiques du secteur bancaire français

Les caractéristiques du secteur bancaire français Les caractéristiques du secteur bancaire français Fiche 1 Objectifs Découvrir le poids du secteur bancaire en France et ses intervenants Prérequis Aucun Mots-clefs Produit intérieur brut (PIB), organismes

Plus en détail

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2015 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Comptes et agrégats de la nation.... 2 Valeur ajoutée réelle

Plus en détail

Le Capital Investissement au Maroc : AtiitéC Activité, Croissance et tperformance Année 2012

Le Capital Investissement au Maroc : AtiitéC Activité, Croissance et tperformance Année 2012 Le Capital Investissement au Maroc : AtiitéC Activité, Croissance et tperformance Année 2012 Mars 2013 1 Sommaire Environnement économique international et national Caractéristiques des sociétés de gestion

Plus en détail

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES À seulement 15km de l Europe et à 3h de vol des grandes capitales européennes Véritable carrefour d échanges économiques et culturels entre l Europe, le Moyen Orient

Plus en détail

Communication Financière. 04 juin 2013

Communication Financière. 04 juin 2013 Communication Financière 04 juin 2013 1 Sommaire Présentation de l ATB Le groupe ATB ATB trente ans de croissance Stratégies, performances et fondamentaux de la décennie Performances de 2012 Axes de développements

Plus en détail

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS GARDER LE RYTHME DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS 5 500 CLIENTS PROFESSIONNELS 1 400 ENTREPRISES

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

7 mai 2013. Résultats du 1 er trimestre 2013

7 mai 2013. Résultats du 1 er trimestre 2013 7 mai 2013 Résultats du 1 er trimestre 2013 AVERTISSEMENT Cette présentation peut comporter des informations prospectives du Groupe, fournies au titre de l information sur les tendances. Ces données ne

Plus en détail

Le Colloque d une Place mobilisée au service des défis économiques du Royaume

Le Colloque d une Place mobilisée au service des défis économiques du Royaume COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Colloque d une Place mobilisée au service des défis économiques du Royaume Skhirat. Mercredi 30 septembre 2009. Plusieurs centaines d intervenants de la place financière marocaine

Plus en détail

Présentation de l opération d introduction en bourse

Présentation de l opération d introduction en bourse Présentation de l opération d introduction en bourse Modalités de l offre : SNEP annonce son introduction au premier compartiment de la cote de la Bourse de Casablanca. Dès l obtention le 1 er octobre

Plus en détail

La Banque Postale, nouvel acteur du financement local. Avril 2012

La Banque Postale, nouvel acteur du financement local. Avril 2012 La Banque Postale, nouvel acteur du financement local Avril 2012 Sommaire 1. La Banque Postale, une banque pas comme les autres 2. au service des territoires 3. Le financement, une nouvelle étape au service

Plus en détail

Royaume du Maroc. Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation. L'épargne intérieure au Maroc

Royaume du Maroc. Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation. L'épargne intérieure au Maroc Royaume du Maroc Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation L'épargne intérieure au Maroc Décembre 2001 Constituant une sélection mensuelle des travaux menés par les cadres de la Direction

Plus en détail

Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition

Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition Réguler l économie régionale: Quels produits financiers adaptés pour réduire la situation de surliquidité bancaire et drainer l Epargne

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. AHLY, la première carte prépayée dédiée aux MRE et à leurs familles au Maroc

DOSSIER DE PRESSE. AHLY, la première carte prépayée dédiée aux MRE et à leurs familles au Maroc DOSSIER DE PRESSE AHLY, la première carte prépayée dédiée aux MRE et à leurs familles au Maroc Sommaire Communiqué de Presse Lancement de la Carte AHLY Fiche Produit Carte AHLY Fiche présentation du Centre

Plus en détail

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3. Données techniques 7

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3. Données techniques 7 Semaine du 05/08/2013 au 08/08/2013 Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Sur le plan international - Chine: les échanges commerciaux retrouvent des couleurs Sur le

Plus en détail

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement Tunisie Marie-Alexandra Veilleux Chef du Bureau de la BERD en Tunisie Sommaire 1. à la BERD 2. Les opérations de la BERD 3. 25 avril 2014 Banque

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs LA FRANCAISE GLOBAL INVESTMENT SOLUTIONS La Française GIS est une des 3 entités du Groupe La Française et

Plus en détail

CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC

CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC PROJET D INSTRUCTION N 1 CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC DEPARTEMENT OPERATIONS & DEVELOPPEMENT DU MARCHE Page 1 DEPARTEMENT DES OPERATIONS DU MARCHE Version Date Auteurs Description 1 Novembre Les services

Plus en détail

%)2&()'& */&!3/3" )44%%&1% 5/3&!3/"

%)2&()'& */&!3/3 )44%%&1% 5/3&!3/ " #$ %&'()' *+ *," #$ -&))&. /," &(%#&&(&&&&$ 01% %& +/+& /," %)2&()'& */& 3/3" )44%%&1% 5/3& 3/" )&1&6(7%1'))(1&-&8&&&1 7'%9&':'/))&&)&&)'&)%&1&-& --/)) -( ';%( &'& %4&< =/' (&'&'%&%')4&&/(('&& %&/ '&

Plus en détail

1. En ces premiers jours de printemps, je suis très heureux de vous accueillir, avec ce "clin d'œil" au futur.

1. En ces premiers jours de printemps, je suis très heureux de vous accueillir, avec ce clin d'œil au futur. PRESENTATION DES PERFORMANCES ANNUELLES DU GROUPE BMCE BANK RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LA PRESSE AUDITORIUM, LUNDI 23 MARS 2015 Allocution du Président Othman BENJELLOUN Merci "NAO de la BMCE Bank".

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

Relative au programme de rachat d actions BCP en vue de régulariser le marché

Relative au programme de rachat d actions BCP en vue de régulariser le marché BANQUE CENTRALE POPULAIRE NOTICE D INFORMATION Relative au programme de rachat d actions BCP en vue de régulariser le marché Proposé à l Assemblée Générale Ordinaire prévue le 24 Mai 2013 Organisme Conseil

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Paris, le 21 novembre 2007 Communiqué de presse Standard and Poor s vient de confirmer la notation AA de CNP Assurances et n attend pas d impact de la crise des subprimes mortgages sur la solidité financière

Plus en détail

Rapport intermédiaire. Comptes du Groupe au 30 juin 2015

Rapport intermédiaire. Comptes du Groupe au 30 juin 2015 Rapport intermédiaire Comptes du Groupe au 30 juin 2015 2 Message des présidents En présentant de très bons résultats semestriels dans un environnement global incertain, la BCV démontre une nouvelle fois

Plus en détail